Thursday, September 11, 2014
Public Access


Category:
Category: All

11
September 2014
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

  Fête de la Catalogne
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Défaite de 1714 contre les troupes de Charles V, qui marque la fin de l'indépendance de la couronne d'Aragon.

[Deauville] 40e Festival du Cinéma Américain de Deauville
Location:
Deauville
Deauville
14800 Deauville
M° Gare SNCF Trouville - Deauville
France
Internet Site : www.mairie-deauville.fr
Description:
Président du Jury : Constantin Costa-Gavras

[Deauville] 40e Festival du Cinéma Américain de Deauville

08:00  
09:00 [09:00-11:00] Lancement « Ma dose de farine » format 100g
Description:
Decollogne, créateur de farines, présente « Ma dose de Farines », sa nouvelle gamme de farine bio en format 100g pour le particulier

Les moulins Decollogne, artisan-meunier depuis 1840 au service de boulangers prestigieux et de tous les amoureux de la cuisine, présenteront leur nouvelle gamme baptisée « Ma dose de farine » en format 100g au cours d'un petit-déjeuner presse.

A cette occasion, Adrien Bocquillon, responsable commercial et marketing, reviendra sur la démarche initiée par Decollogne auprès des particuliers via le développement d'une ligne de farine en format 1 et 5 kg, et vous présentera la nouvelle gamme et son positionnement.

Olivier Picard, responsable commercial boulangerie artisanale et boulanger de formation, réalisera des démonstrations et recettes avec le format « Ma dose de farine » de 100g.

http://decollogne.fr/invitation-presse-lancement-ma-dose-de-farine-format-100g/

[09:00-18:00] Nouveautés Automne-Hiver et AD INTÉRIEURS
Location:
Musée des Arts Décoratifs
Union centrale des arts décoratifs - UCAD
107, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 44 55 57 50
Internet Site : www.lesartsdecoratifs.fr
Description:
Nouveautés Automne-Hiver et AD INTÉRIEURS

[09:00-18:00] PRESENTATION PRESSE NATURE & DECOUVERTES
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
PRESENTATION PRESSE NATURE & DECOUVERTES

[09:00-18:00] Présentation Presse Nouveautés et sélection Noël ARTEUM
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
Présentation Presse Nouveautés et sélection Noël ARTEUM

[09:00-15:00] Présentation Sergeant Paper
Location:
SERGEANT PAPER ARTSTORE
38, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 71 32 81 89
Mail : contact@sergeantpaper.com
Internet Site : www.sergeantpaper.com
Description:
La galerie Issue ayant cédé sa place, c'est maintenant Sergeant Paper qui vous ouvre de bon cœur les portes de son concept store qui saura séduire en un instant les amoureux de l'art et de la décoration les plus exigeants.

Sous sa large verrière de la rue Quincampoix, venez découvrir plus de 1000 références d'art print.
Artistes de street art confirmés, prometteurs illustrateurs et jeunes talents fraîchement dénichés par l'équipe de passionnés se mélangent pour ne plus jamais que décoration rime avec "douteuse reproduction".
Une sélection pointue de livres d'art, de fanzines en éditions limitées, ainsi que de la petite papeterie viendront également vous aider lorsque vous serez à la recherche du cadeau parfait !

Vous voulez crier votre amour pour l'art jusqu'au fond de votre placard ?

C'est le Sergeant Cotton qui retiendra votre attention grâce à sa ligne de prêt-à-porter mixte, bio et Made in Paris et ses pièces de qualité, souvent réalisées à 4 mains avec les artistes coups de cœur des 3 fondateurs.

Envie de rencontrer ces deux Sergeant pleins de talent ?

Rendez-vous le 11 septembre au cœur du Marais entre 9 et 15h, pour une présentation presse conviviale et haute en couleur !

>> invitation

[09:30-18:00] PRESENTATION NOEL DELFONICS
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
PRESENTATION NOEL DELFONICS


[10:00] Journée de presse de la Rue Royale
Location:
Alessi
31, rue Boissy d’Anglas
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 66 31 00
Fax : +33 (0)1 42 66 31 03
Mail : showroom.paris@alessi.com
Internet Site : www.alessi.com
Description:
Journée de presse de la Rue Royale

[10:00-18:00] Présentation des collections de fin d'année de Nespresso
Location:
Saut du Loup
107, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 42 25 49 55
Mail : audrey.fouchard@groupe-sdw.com
Internet Site : www.lesautduloup.com
Description:
Présentation des collections de fin d'année de Nespresso



[11:00] Inauguration de l'exposition d'automne 2014 "Sols fertiles, vies secrètes"
Location:
Orangerie du Sénat
Orangerie du Jardin du Luxembourg
19 bis, rue de Vaugirard
Jardin du Luxembourg
Accès porte Férou
75006 Paris
M° RER B Luxembourg, Saint-Sulpice, Rennes, Mabillon, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 42 64 33 99
Internet Site : www.senat.fr
Description:
Inauguration de l'exposition d'automne 2014 "Sols fertiles, vies secrètes"

[11:30] Tirage au sort de la demi-finale de Coupe Davis
Location:
Stade Roland-Garros
2 bis, avenue Gordon Bennett
Porte Marcel Bernard
11, avenue de la Porte d'Auteuil
75016 Paris
M° Porte d'Auteuil, Michel-Ange - Auteuil, Michel-Ange - Molitor, Porte de Saint-Cl
France
Phone : +33 (0)1 47 43 48 00
Internet Site : www.rolandgarros.com
Description:
Tirage au sort de la demi-finale de Coupe Davis






[14:00-19:00] Exposition "The Abstract Experience"
Location:
Galerie Alain Coulange
44, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers, Etienne Marcel
France
Mobile : +33 (0)6 30 46 48 97
Mail : galerie.alain.coulange@gmail.com
Internet Site : www.anywheregalerie.com
Description:
Exposition "The Abstract Experience"
Exposition "The Abstract Experience"

Stéphane Calais
Né en 1967
Vit et travaille à Paris
Stéphane Calais pratique le dessin, la sérigraphie, la sculpture et l'installation. Il mixte ces médiums et circule librement à travers l'histoire de l'art et des idées, les références et les champs artistiques. Multiple et hétérogène dans ses références, ses styles, sa peinture intègre les codes du décoratif, de l'abstraction et de la représentation.

Claire Colin-Collin
Née en 1973
Vit et travaille à Paris, après Marseille
La démarche de Claire Colin-Collin se confronte à une question centrale : fixer dans la surface quelque chose pour toujours (« La peinture refuse de ne pas durer », précise-t-elle). Des espaces se cherchent entre fond lointain et surface proche, acte d'ouvrir et d'obturer. Tracés, sédiments, oblitérations, effacements luttent avec la disparition.

Sylvie Fanchon
Née en 1953
Vit et travaille à Paris
Dans les peintures de Sylvie Fanchon les motifs sont sans signification apparente. Sa méthode est une « entreprise de vérification de la véracité des perceptions que nous avons du monde ». Ses modèles fonctionnent comme des schémas récurrents empruntés aux registres du quotidien, constituant une modélisation plutôt qu'une copie d'objets réels.

Julije Knifer
Né en 1934 en Croatie
Décédé en 2004 à Paris
Julije Knifer peint et dessine des méandres depuis 1959-60. Cette forme ou rythme résulte de la disposition de séquences verticales qui témoignent d'une expérience de la temporalité. Sa peinture rigoureuse est associée à l'art concret. Il a représenté la Croatie à la Biennale de Venise en 1976 et 2001, et a été lauréat du prix Aurélie Nemours en 2000.

Jean-Luc Manz
Né en 1952
Vit et travaille à Lausanne
Pour Jean-Luc Manz, un tableau doit posséder en lui les éléments de tous les autres tableaux. Ses expériences formelles l'ont conduit dans le champ de l'abstraction géométrique. Il invente néanmoins des stratégies pour soustraire son œuvre à la réification et se soustraire lui-même à une identité trop restrictive de peintre de l'abstraction.

Bruno Rousselot
Né en 1957
Vit et travaille à Châtillon-sur-Seine
Bruno Rousselot développe différentes séries conjointement, selon un rythme propre, un dessin de figures géométriques spécifique. Aucun tableau n'est la variation d'un autre. Chacun explore la surface colorée dans ses pleins et ses vides, sa relation à la lumière, le jeu des couleurs entre elles.

Hugo Shüwer Boss
Né en 1981
Vit et travaille à Besançon
Hugo Schüwer Boss pratique l'appropriation, l'emprunt, la citation, la copie ou le vol, avec l'objectif de produire des formes référencées et de les confronter au réel. L'art (l'histoire de l'art) et le monde se mêlent, de même la question de leurs relations. L'intérêt réside dans l'indétermination. Les œuvres jouent en permanence avec les frontières.

Alain Séchas
Né en 1955
Vit et travaille à Paris
Le travail d'Alain Séchas a d'abord été identifié à la figure du chat. Aujourd'hui celle-ci s'efface au profit d'une abstraction acérée. « Le ciment de cette œuvre est le trait dans son surgissement, ce trait-figure qui a épousé tous les supports imaginables : dessin, peinture, assemblage, néon, sculpture, film d'animation… » (Jean-Marc Huitorel)







[15:00-19:30] Vernissage presse d'Alexis Tricoire "HYBRIDATIONS"
Location:
Muséum National d'Histoire Naturelle
36, rue Geoffroy Saint-Hilaire
57, rue Cuvier
2 rue Buffon
75005 Paris
M° Censier - Daubenton, Jussieu, Gare d'Austerlitz
France
Phone : +33 (0)1 40 79 56 01
Fax : +33 (0)1 40 79 54 48
Internet Site : www.mnhn.fr
Description:
LA PARIS DESIGN WEEK, LE MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE, ALEXIS TRICOIRE/ VÉGÉTAL ATMOSPHÈRE, ET LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE LA BROSSERIE PRÉSENTENT DANS LES GRANDES SERRES DU JARDIN DES PLANTES :
"HYBRIDATIONS"
Conception et scénographie : Alexis Tricoire

EXPOSITION DU 6 SEPTEMBRE AU 24 NOVEMBRE
Vernissage le vendredi 5 septembre

POUR LA PARIS DESIGN WEEK ET PENDANT TOUT L'AUTOMNE, LE DESIGNER ALEXIS TRICOIRE INVESTIT LES TROIS SERRES DU JARDIN DES PLANTES AVEC UNE EXPOSITION-INSTALLATION DÉLIRANTE DU 6 SEPTEMBRE AU 24 NOVEMBRE 2014.

Les grandes Serres du Jardin des Plantes deviennent le théâtre d'une intervention artistique avec une vingtaine de «scènes» dans l'esprit du land art qui investiront différents milieux : la serre des forêts tropicales humides, serre des déserts et milieux arides, serre de Nouvelle-Calédonie, et serre de l'Histoire des plantes. Les éléments installés en «populations», pièces et matériaux issus du recyclage de l'industrie et de l'artisanat de la Brosserie française, révèlent et transcendent la beauté des paysages hybrides apportant une nouvelle lecture de la relation entre l'objet et la plante entre le naturel et le synthétique.

RÉVÉLER LA PUISSANCE DU VÉGÉTAL
Les grandes serres du jardin des plantes présentent une grande variété de « scènes naturelles » dans un petit périmètre qui font voyager le visiteur dans une rêverie poétique associée à une quête de connaissance botanique. L'environnement est si puissant et si majestueux que la démarche habituelle du designer Alexis Tricoire s'en trouve ici inversée : il ne s'agit plus de la création et de la mise en scène de contenants de plantes dans un cadre urbain, mais de sublimer la beauté de cette nature recomposée en y insérant une dimension culturelle et industrielle. Un éclairage scénographique multicolore LED permettra de révéler le merveilleux, l'onirique de ces paysages hybrides.

ESPRIT LAND ART : DU NATUREL A L'ARTIFICIEL
Selon Christo, l'arti ste qui rev i s i te le Land Art avec des composants modernes, l'apport d'un élément peut révéler la structure, l'usage, la beauté ou la dimension symbolique d'un lieu naturel. Dans ce contexte, le produit industriel, ici des matériaux issus de l'industrie et l'artisanat de la Brosserie perd son identité d'outil fonctionnel pour rejoindre le statut symbolique de composant artistique. Par une métaphore biomimétique, il recompose un nouveau paysage hybride, féerique et surréaliste. Cet assemblage inattendu invite à un autre regard sur la dualité nature/culture, ou naturel/artificiel, à prendre du recul sur l'évolution des produits de notre civilisation au regard d'une nature immuable ; mais aussi il permet de réaliser combien notre développement industriel s'est fait à l'image de la nature dans sa capacité à produire de grande variété d'espèces différentes en populations de moyennes quantités.

UNE APPROCHE ÉCO-RESPONSABLE ET UPCYCLING
Intégrer des éléments synthétiques industriels au milieu de la nature peut apparaître contre-nature. Pourtant, la serre accueille un assemblage de végétaux entretenus, et non une vraie forêt ; l'écosystème n'y est pas réel. La lecture symbolique de cette intervention artistique peut être l'occasion de réveiller notre conscience écologique, inviter à réfléchir à la protection des grandes forêts primaires, au recyclage, aux solutions futures pour un monde sans produits dérivés des hydrocarbures.Cette exposition s'engage à respecter les principes d'éco-responsabilité et d'éviter le gaspillage de matière. Aussi, les brosses utilisées seront issues des stocks des industriels. Produits défectueux, commandes annulées ... Il s'agit donc d'un principe d'upcycling, où le rebus devient oeuvre d'art.

ALEXIS TRICOIRE, 10 ANS DE DESIGN & VÉGÉTAL
Alexis Tricoire est depuis une dizaine d'années l'un des créateurs et chef de file du design végétal, une discipline complexe qui allie l'expression artistique à l'architecture, l'innovation technologique et la botanique. Avec Végétal atmosphère, il réalise des structures et compositions monumentales spécifiques à chaque projet. Designer de formation, Alexis Tricoire explore depuis 2006 les limites du possible entre le design et le végétal, le végétal et l'architecture, la plante et l'objet. En tant que "plasticien du végétal", terme qui lui semble le plus juste pour définir son travail, il est aujourd'hui un acteur majeur d'une discipline en pleine mutation qui se libère vers sa deuxième génération en entrant dans les projets à grande échelle.
Le signe d'une nouvelle prise en compte du végétal dans le conscient collectif pour l'espace public. Il met en scène le spectacle de la nature, tant en intérieur qu'à l'extérieur pour des clients prestigieux, parmi lesquels la Fondation EDF, la Macif, le Château de Versailles, la ville de Fontainebleau, l'événement Jardins, Jardin aux Tuileries ... pour des expositions éphémères ; des réalisations durables avec Unibail (Centres Commerciaux à Lyon, Prague, Vienne, Aéroville), le Groupe Partouche (Casino la Grande Motte), les cuisines Pérene. Il vient de remporter le le Grand Prix d'Art Contemporain aux Floralies de Nantes et vient d'investir la cour du Ministère de l'Ecologie ou il a été invité pendant toute la Semaine du Développement Durable.

PARTENAIRES DE L'EXPOSITION :
PARIS DESIGN WEEK - www.parisdesignweek.fr
MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE - www.mnhn.fr
FEDERATION FRANÇAISE DE LA BROSSERIE - www.dumenagealart.com
LISAA (L'Institut Supérieur des Arts Appliqués) - www.lisaa.com
I GUZZINI - Éclairage - www.iguzzini.fr

INFORMATIONS PRATIQUES :
Muséum national d'histoire naturelle - 57 rue Cuvier - 75005 Paris
Ouvert : en été : de 10 h à 18 h jusqu'à 18 h 30 le dimanche. En hiver : de 10 h à 17 h.Fermeture : les mardisEntrée : Tarif plein : 6 euros -Tarif réduit : 4 euros

Visuels presse :
http://we.tl/S7dbWuirSc

CONTACT PRESSE : AGENCE 14 SEPTEMBRE
Alexis Tricoire : AUDE CHARIE
audecharie@mlapresse.fr / 06 11 35 09 74
Paris Design Week : STEPHANIE MORLAT
stephaniemorlat@14septembre.fr / 06 11 35 39 01

Muséum national d'histoire naturelle :
CÉCILE BRISSAUD / brissaud@mnhn.fr /06.32.43.59.71

Vernissage presse d'Alexis Tricoire "HYBRIDATIONS"

Vernissage presse d'Alexis Tricoire "HYBRIDATIONS"








[16:00-20:30] Vernissage de Pablo Lobato "Coupure, Latence"
Location:
Bendana-Pinel Art Contemporain
4, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 22 97
Fax : +33 (0)1 42 74 25 29
Mail : galerie@bendana-pinel.com
Internet Site : www.bendana-pinel.com
Description:
EXPOSITION DU 11 SEPTEMBRE AU 25 OCTOBRE 2014
VERNISSAGE EN PRÉSENCE DE L'ARTISTE LE JEUDI 11 SEPTEMBRE 2014 16H > 20H30









[17:00-21:00] Afterwork « Nouvelles Collections »
Location:
Galeries Lafayette Haussmann
40-48, boulevard Haussmann
75009 Paris
M° Chaussée d'Antin - La Fayette, Havre - Caumartin, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 42 82 34 56
Fax : +33 (0)1 42 82 30 51
Mail : galeriedesgaleries@galerieslafayette.com
Internet Site : www.galerieslafayette.com
Description:
Découvrez les toutes nouvelles créations et collections de l'Automne-Hiver 2014/2015, au cours d'une soirée qui s'annonce être riche en surprises..

Au programme :

Lafayette Coupole :
2ème étage : atelier de tatouages éphémères, animations coiffure par Jean-Marc Maniatis, bars à milkshake, DJ..
3ème étage : photomaton, défilé de mannequins..

Lafayette Homme :
2ème étage : flipper, baby foot, jeux d'arcade, DJ..
3ème étage : jeux d'arcade, bar à milkshake..

Et en réglant avec votre carte de crédit Galeries Lafayette, vous pourrez également profiter de :

-15% sur tout le magasin (1)
-20% sur l'espace Beauté (2)

Les marques aussi vous ont prévu de nombreuses attentions, préparez-vous à être chouchoutés.

[17:00-19:00] Cocktail avec Anouche Hachmanian
Location:
Docks en Seine
Cité de la Mode et du Design
34, quai d'Austerlitz
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz
France
Internet Site : www.citemodedesign.paris
Description:
Présentation d'ouverture du travail du designer

Exposition du 6 au 13 septembre - de 11h à 19h
Vernissage Dimanche 7 sept - 17h-19h
Cocktail Jeudi 11 sept - 17h-19h

[17:00-21:00] Rencontre avec Charlotte Charbonnel pour son expo "Achròn"
Location:
Backslash Gallery
29, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République
France
Phone : +33 (0)9 81 39 60 01
Mobile : +33 (0)6 63 60 14 48
Mail : info@backslashgallery.com
Internet Site : www.backslashgallery.com
Description:
AVANT-PROPOS du 11 au 20 septembre 2014
rencontre avec l'artiste le jeudi 11 septembre de 17h à 21h

EXPOSITION du 11 octobre au 22 novembre 2014
vernissage le samedi 11 octobre de 17h à 21h

La galerie Backlash est heureuse d'annoncer la seconde exposition personnelle de Charlotte Charbonnel dont le travail s'enrichit de nouvelles expérimentations, à travers des matériaux inédits, comme le verre ou les cristaux de sel. Le titre de l'exposition, Achròn, signifie “intemporel” en grec et résume la notion de temps suspendu, d'espace figé où les matières vivantes deviennent immobiles.

En guise d'avant-propos à cette nouvelle exposition, Charlotte Charbonnel présente une installation inédite dont le propos autour de l'intemporalité renvoie à la fluidité formée par un tourbillon incessant.

L'œuvre de Charlotte Charbonnel se nourrit de la matière dans sa définition la plus vaste mais également du rapport parfois déstabilisé entre l'oeil humain et ce qu'il ne peut percevoir, de la notion pascalienne d'infiniment grand et d'infiniment petit. Ce nouveau chemin plastique ici proposé invite le spectateur à remettre en cause toutes ses propres certitudes et à découvrir un monde crée de toute pièce.

Charlotte Charbonnel est diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses institutions, notamment à la Maréchalerie de Versailles, à La Verrière Hermès de Bruxelles, au Musée Réattu en Arles, au CNEAI et au Palais de Tokyo.

Rencontre avec Charlotte Charbonnel pour son expo "Achròn"

[17:00-21:00] Septembre des Vernissages
Location:
Carré Rive Gauche
Quai Voltaire, rue des Saints-Pères, rue de l'Université, rue du Bac, rue de Lille
rue de Beaune, rue de Verneuil, rue Allent
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 70 10
Mail : info@carrerivegauche.com
Internet Site : www.carrerivegauche.com
Description:
Soirée de lancement le jeudi 11 septembre 2014 de 17 heures à 21 heures

En cette rentrée 2014, Paris se fait capitale des arts ! A l'occasion de la Biennale des Antiquaires au Grand Palais, les galeries d'art et antiquaires du Carré Rive Gauche apportent leur pierre à l'édifice grâce à leur événement : « Septembre des Vernissages ».

Ils donnent rendez-vous aux amateurs d'art et aux curieux le 11 septembre 2014, pour une levée de rideau sur leurs dernières acquisitions. Au programme, tout au long du mois de septembre, des expositions d'un étonnant éclectisme, qui prouveront, une fois de plus, la passion et le dynamisme qui règnent en leurs rues.
Des reliques archéologiques macédoniennes à la galerie Sismann, au travail du bois, de la céramique, du textile ou encore du bronze, en passant par une immersion dans la peinture française présentée par la galerie Delvaille, le Carré Rive Gauche mettra en scène ses trésors, et témoignera de la place forte de ce quartier chargé d'histoire(s).

>> plan des galeries participantes

>> DP

Septembre des Vernissages

[17:00-22:00] Soirée officielle de la Paris Design Week
Location:
Docks en Seine
Cité de la Mode et du Design
34, quai d'Austerlitz
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz
France
Internet Site : www.citemodedesign.paris
Description:
Découvrez en avant-première la collection Mosaïque by Jacquart à l'occasion des 50 ans de la maison dans une scénographie inédite imaginée par le designer Stéphane Olivier.

Loading - 17h/19h
En cours de chargement, c'est le petit cocktail au bord du mobilier exposé avec explication chez Pregnance à l'occasion de la PDW.

Anouche Hachmanian - 17h
Cocktail autour de la designer Anouche Hachmanian pour la PDW.

1992/Unpredictable Design - 18h/21h
Soirée 1992/Unpredictable Design, rencontrez les acteurs du projets.
Fondée en 2014, l'association 1992 rassemble des créations multidisciplinaires issues de merveilleuses rencontres du monde entier. Il génère la collaboration entre plusieurs générations désireuses de se concentrer sur trois points : la synergie, le mouvement, l'échange.
« Taste, Drink, Talk » autour de Férréol Babin, FX Ballery, Stéphane Bureaux, Eric Jourdan, Olivier Peyricot, Patrick Nadeau, Arianne Prin, Bold Design qui signe la scénographie d'Unpredictable Design avec le Studio Plastac pour la création graphique. Leur projet de recherche Memorabilia Factory sera présenté pour la 1re fois en France parmi une sélection imprévisible d'objets des 22 créateurs et de 6 projets d'étudiants.

Vernissage autour du banc urbain « Conquérant » dessiné par Joran Briand pour le fabricant Vinci construction - 19h
Inspiré par des formes maritimes, le banc « Conquérant » se construit à partir d'un assemblage simple d'un plateau et d'un socle tel une coque de bateau sur son épontille. Les proportions et les lignes élégantes du banc soulignent les qualités du Ductal, un matériau innovant, conçu et réalisé en France à partir du malaxage de poudres réactives, d'adjuvants liquides et de fibres métalliques.

Remise des prix Rado Star Prize France 2014 avec les grands gagnants Prix du Public et Prix du Jury - 19h/23h
Après avoir sélectionné 11 designers parmi 61 candidats exposants à now ! le Off, la marque horlogère Rado, partenaire officiel de Paris Design Week, a décerné le Rado Star Prize France 2014 - Prix du Jury au jeune designer Mickaël Dejean pour son projet « Agrafe ».

Soirée officielle de la Paris Design Week

[17:00-21:00] Vernissage "LE VOYAGE DE XUE SUN"
Location:
Galerie Michele Hayem
5, rue de Beaune
75007 Paris
M° Rue du Bac, RER C Musée d'Orsay, Tuileries
France
Mobile : +33 (0)6 62 67 79 02
Mail : michayem@hotmail.fr
Internet Site : www.galerie-michele-hayem.com
Description:
Vernissage "LE VOYAGE DE XUE SUN"

[17:00-21:00] Vernissage "The Registry of Promise : The Promise of Moving Things"
Location:
Centre d'art contemporain d'Ivry - le Crédac
La Manufacture des Œillets
25-29, rue Raspail
1, place Pierre Gosnat
94200 Ivry-sur-Seine
M° Mairie d'Ivry
France
Phone : +33 (0)1 49 60 25 06
Fax : +33 (0)1 49 60 25 07
Mail : contact@credac.fr
Internet Site : www.credac.fr
Description:
Du 12 septembre au 21 décembre 2014
Vernissage le jeudi 11 septembre 2014 de 17h à 21h

Avec: Nina Canell, Alexander Gutke, Antoine Nessi, Mandla Reuter, Hans Schabus, Michael E.Smith

Commissaire : Chris Sharp

The Registry of Promise s'inscrit dans PIANO, plateforme préparée pour l'art contemporain, France-Italie 2014-2015, initiée par d.c.a / association française de développement des centres d'art, en partenariat avec l'Institut français d'Italie, l'Ambassade de France en Italie et l'Institut français, avec le soutien du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, du ministère de la Culture et de la Communication et de la Fondation Nuovi Mecenati.
http://www.pianoproject.org

The Registry of Promise (« Le Registre des promesses ») est une série de quatre expositions-réflexions sur ce que l'avenir pourrait nous réserver ou pas. Ces expositions jouent sur des lectures multiples et simultanées du concept de promesse : anticipation du futur, maintien ou rupture de la promesse, ainsi qu'un sentiment d'inéluctabilité, positif et négatif.[...]

Ayant lieu sur une période de près d'un an, The Registry of Promise consiste en quatre expositions autonomes mais étroitement liées, pouvant être lues comme différents chapitres d'un livre. Le projet fut inauguré à la Fondazione Giuliani, Rome, avec The Promise of Melancholy and Ecology, suivi par The Promise of Multiple Temporalities au Parc Saint Léger, centre d'art contemporain, Pougues-les-Eaux, puis par The Promise of Moving Things au Centre d'art contemporain d'Ivry - le Crédac et trouvera sa conclusion avec The Promise of Literature, Soothsaying and Speaking in Tongues au SBKM/De Vleeshal, Middelburg.

Troisième volet du cycle, The Promise of Moving Things s'intéresse à la vie présumée des objets dans notre modèle pré-post-apocalyptique actuel. En s'inspirant à parts égales de l'animisme, de l'ontologie « orientée objet » fort débattue actuellement, du surréalisme illustré par le chef-d'œuvre de jeunesse d'Alberto Giacometti Le Palais à quatre heures du matin (1932) et même des réflexions théoriques du chef de file du nouveau roman Alain Robbe-Grillet (un ontologiste objectuel bien avant la lettre, pourrait-on dire), The Promise of Moving Things veut traiter précisément de cela : l'idée même qu'au sein des objets réside une promesse, dans un monde où l'homme n'est plus le vagabond de la terre.

Sans récuser ni entériner ces idées, l'exposition revendique au contraire l'ambiguïté qui est au cœur de la notion de promesse. Elle pose la question de savoir dans quelle mesure cette foi négative en la dimension culturelle et animiste des choses constitue une rupture authentique avec la tradition de l'humanisme anthropocentrique, et dans quelle mesure elle ne fait que la perpétuer.[...]

Chris Sharp


Save the date >->> Table ronde
The Registry of Promise: une exposition, quatre lieux
Jeudi 11 septembre 2014 à 15h30

En préambule du vernissage au Crédac, cette table ronde réunit certains des principaux acteurs du projet The Registry of Promise. En présence de Chris Sharp, commissaire des expositions, Lorenzo Benedetti, directeur de De Appel (pour The Promise of Soothsaying and Speaking in Tongues à SBKM/De Vleeshal), et Claire Le Restif, directrice du Centre d'art contemporain d'Ivry - le Crédac.
Sous réserve : Sandra Patron, directrice du Parc Saint-Léger, centre d'art contemporain.

Vernissage "The Registry of Promise : The Promise of Moving Things"
Mandla Reuter, The Agreement, Vienna, 2011. Vue de l'installation à la Galerie Mezzanin, 2011. Photo © Karl Kühn. Courtesy de l'artiste et Galerie Mezzanin

[17:00-21:00] Vernissage : Julia LEVITINA, Mordecaï MOREH, Igor BITMAN
Location:
Fondation Taylor
1, rue La Bruyère
75009 Paris
M° Saint-Georges
France
Phone : +33 (0)1 48 74 85 24
Fax : +33 (0)1 48 78 13 54
Mail : contact@fondationtaylor.com
Internet Site : www.fondationtaylor.com
Description:
Julia LEVITINA - sculpteur
Mordecaï MOREH - graveur
Igor BITMAN - peintre

Inauguration le jeudi 11 septembre de 17h à 21h

[17:00-21:00] Vernissage d'Eduardo Arroyo "La parole est à la peinture"
Location:
Galerie Louis Carré & Cie
10, avenue de Messine
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 45 62 57 07
Fax : +33 (0)1 42 25 63 89
Mail : galerie@louiscarre.fr
Internet Site : www.louiscarre.fr
Description:
Exposition du 12 septembre au 11 octobre 2014

«La parole est à la peinture», neuvième exposition d'Eduardo Arroyo à la galerie Louis Carré & Cie depuis le début de notre collaboration avec l'artiste en 1999, est constituée d'une trentaine de tableaux, peints entre 2012 et 2014, auxquels sont associés trois autoportraits exécutés en 2011.
Dans les salles des palais de justice, la parole est donnée alternativement à l'accusation et à la défense ; en l'occurrence, c'est à la peinture et à Paris qu'Arroyo donne la parole.
Chacun sait que l'œuvre du peintre est animé d'un perpétuel va-et-vient entre deux capitales, Paris et Madrid, qu'il est sous-tendu par des moments heureux, des périodes saturées du sentiment de l'exil – et ce, quel que soit le pays de résidence.
À l'aube du XXIe siècle, pour mieux saisir l'insaisissable, Eduardo Arroyo avait décidé de se cantonner en Espagne. Aujourd'hui, à travers cette déclaration picturale – qui n'est en rien un manifeste –, Arroyo retrouve Paris. Tandis qu'il regarde la ville où il s'est fait peintre, souvenirs et habitudes affleurent. Tour à tour, la peinture cache et révèle humour, tendresse et admiration.
Catalogue trilingue (français-anglais-espagnol), préface de Christian Derouet

[17:00] Vernissage d'Esther Hess "Dessins et griffonnages"
Location:
Galerie espace marie-robin
18, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Mobile : +33 (0)6 80 26 74 04
Mail : espace.marie-robin@wanadoo.fr
Description:
Happy hours le samedi 13 septembre de 17h à 20h
du 11 septembre au 4 octobre 2014

Exposition de dessins, travaux sur papier des années 1957 à 1977
catalogue réalisé par l'artiste ESTHER HESS en 2012

Il y a quelques mois
comme une rencontre, des retrouvailles, des hasards d'anniversaire, une sorte d'urgence, un réseau qui s'éclate...
Dans l'oeuvre d'Esther Hess, les travaux sur papier sont peu représentés.
L'exposition montre une vingtaine de pièces que la galeriste Marie Robin a choisie en référence au catalogue raisonné d 'Esther Hess: Dessins et griffonnages.
C'est à l'occasion de l'exposition très discrète des Labyrinthes en 2013 chez Marie Robin, et du 95 ème anniversaire d'Esther Hess cette année que le projet d'une exposition est apparu.
Les expositions d'Esther sont précieuses, celle-ci l'est toute aussi exceptionnelle, c'est le fruit de rencontres, de hasards, mais il y en a-t-il ?
Esther a toujours beaucoup travaillé à mettre les choses en ordre,c'est la principale de ses préoccupations depuis près de 10 ans, s'adaptant à ses problèmes de vue, tous les amis et personnes qui la connaissent s'en sont accommodés, tout comme elle-même avec panache.
Si depuis les expositions d'Esther sont devenues plus rares, la dernière importante, après celle en 2007 à l'Ambassade de Suisse, date de 2009 au centre D'Arts Plastiques Albert Chanot à Clamart, ville qu'elle habite depuis plus de 50 ans.
Elle a été un pilier de la Fondation Arp et aussi de l'association des amis de Sophie et Jean Arp à Clamart-Meudon depuis toujours.
Celle dont il est question ici est le constat discret et constant du travail plastique d'Esther Hess de tant d'années et aussi de renouer des liens avec la galerie Marie Robin.
Après plusieurs livres auto-édités, grâce à l'aide de Thierry Chatelain, Esther a entrepris en 2012 de répertorier tous ses travaux sur papier restants à l'atelier car il lui était indispensable de ne pas s'arrêter de faire, les classant par cahiers, et ce fut une découverte de pièces totalement inédites, voire même intimes qu'elle n'avait donc jamais montrées.
Quand on lui fait part de ces dessins-là et de l'étonnement qu'ils nous suscitent, elle répond, énigmatique, souriante et malicieuse, avec l'accent qu'on lui connait "ah oui,vraiment...! vous êtes sure ? j'ai oublié!!!!.humour helvétique? son sens de la répartie, son humour!
non, elle n'oublie rien....le rêve et la réelle réalité /nous sommes, nous, dans des mondes autres ...
Comme une Reine au bois dormant!
qui veut encore et toujours faire.
D.W.
Page de garde de son catalogue:
Je ne vois
que la moitié du cercle,
le reste est miroitement
d'autres mondes.
La moitié de la sphère,
la cavité où je m'allonge
quand je vole d'étoile en étoile.
Ce n'est pas ma comète
que je croise.
Ma tête, mes pieds, mes mains
ne m'appartiennent plus
je ne saisis ce qui me coupe en
mille lumières,
me pulvérise en musique
et s'en va.

Dessins et Griffonnages: écritures du corps, à la recherche de la fleur d'or, cahier 2 1957-1961
TEXTE DE Danielle Wallers

Vernissage d'Esther Hess "Dessins et griffonnages"

[17:00] Vernissage de Bevis Martin & Charlie Youle "Activity"
Location:
Galerie Samy Abraham
43, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 43 58 04 16
Mail : gallery@samyabraham.com
Internet Site : www.samyabraham.com
Description:
11.09 - 08.11.2014

La galerie est très heureuse de vous convier au vernissage de l'exposition de Bevis Martin & Charlie Youle le jeudi 11 septembre à partir de 17h.

Vernissage de Bevis Martin & Charlie Youle "Activity"

[17:00-20:00] Vernissage de Cally Spooner "Regardless, it's still her voice"
Location:
gb agency
18, rue des Quatre Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 00 60
Mail : gb@gbagency.fr
Internet Site : www.gbagency.fr
Description:
au Level One

Du 13 Septembre au 11 Octobre 2014
Vernissage: Samedi 13 Septembre de 17h à 20h
Performance Samedi 13 Septembre à 18h, 19h et 20h

Pour son exposition à Level One Cally Spooner présente plusieurs pièces indépendantes mais reliées entre elles issues de sa comédie musicale itinérante And You Were Wonderful, On Stage (1). Inspirée du temps où l'artiste travaillait comme rédactrice dans une agence de publicité, cette comédie musicale se base sur une campagne client dans laquelle les employés divulguaient personnellement leurs histoires et leurs aspirations. Coupées et réassemblées pour mieux refléter la voix de leur entreprise, celles-ci leurs avaient ensuite été rendues pour être enregistrées devant une caméra comme spots publicitaires. Transformant ses notes issues de ces rencontres en un libretto de chansons de comédie musicale et adoptant la stratégie de l'agence comme structure, Cally Spooner a produit une comédie musicale d'envergure : à l'origine un collectif de performeurs devenu accidentellement une entreprise, potentiellement toujours un coup de pub mais aussi un atelier portes ouvertes, se stabilisant comme une image et un rejet de ce dont on vient à désirer.

Les pièces présentées à Level One sont indépendantes de And You Were Wonderful, On Stage. Elles ont été produites parallèlement au développement du projet, documentant les coulisses d'un sous-texte conflictuel : le corps employé comme une technologie, la relation du corps employeur au corps employé, et du corps employeur avec lui-même. Examinant le fait de manger et d'être mangé, le travail assisté, la collaboration fabriquée, la subjectivité externalisée, des objets surdimensionnés, des ressources humaines mutantes, une entreprise devenant une personne et une personne devenant une entreprise, Regardless, it's still her voice représente un point de jonction délicat au sein d'un projet de deux ans qui tente de se désassembler entièrement tout en se précipitant vers sa permanence, par le biais d'un film HD d'une comédie musicale particulièrement extravagante.

Cally Spooner (née en 1983, vit et travaille à Londres) est auteure et artiste. Combinant dans ses textes un mélange de théorie, de philosophie, de musique pop, de questions d'actualité et de rhétorique entrepreneuriale et à l'aide de castings de personnages débattant dans ses performances, Cally Spooner produit de courtes histoires sans intrigue, des scénarios disjonctifs, des monologues en boucle et des arrangements musicaux pour mettre en scène le mouvement et le fonctionnement de la parole. En s'appropriant à la fois comme formes et références différents genres de performances tels que les comédies musicales de Broadway, les spots publicitaires ou les pièces radiophoniques, Cally Spooner questionne la manière dont la performance dématérialisée, indéterminée et sans médiation peut exister au sein de l'extrême visibilité du divertissement et de l'actuelle économie de l'attention.

Son travail a récemment fait l'objet d'expositions personnelles au Stedelijk Museum, Amsterdam; à la Tate Modern, Londres; à Performa 13, New York et à la Kunsthal Charlottenburg, Copenhague. Elle a également participé à des expositions de groupe au KW Institute, Berlin; à la Serpentine Gallery, Londres; au Kestnergesellschaft, Hannovre; au Kunstverein Munchen, Munich et à la Zero Gallery, Milan. Cally Spooner est lauréate du Paul Hamlyn Foundation Awards for Artists 2013.

Une performance de l'œuvre Damning Evidence Illicit Behaviour Seemingly Insurmountable Great Sadness Terminated In Any Manner (2014) aura lieu tous les samedis à 16h à Level One.

(1) And You Were Wonderful, On Stage fut commissionnée et produite par le Stedelijk Museum, Amsterdam en avril 2013, co-produite par Performa 13, New York, et la Tate Modern, Londres. Elle deviendra un film d'ici avril 2015, co-produit par EMPAC, Etats-Unis et le Stedelijk Museum.

Vernissage de Cally Spooner "Regardless, it's still her voice"
Cally Spooner, Damning Evidence Illicit Behaviour Seemingly Insurmountable Great Sadness Terminated in Any Manner, 2014

[17:00-20:00] Vernissage de Fatima El-Hajj
Location:
Galerie Claude Lemand
16, rue Littré
75006 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Saint-Placide
France
Phone : +33 (0)1 45 49 26 95
Mobile : +33 (0)6 73 77 05 89
Fax : +33 (0)1 45 49 26 95
Mail : clemand@orange.fr
Internet Site : www.claude-lemand.com
Description:
Du 11 septembre au 4 octobre 2014
Vernissage le 11 septembre de 17h à 20h

Vernissage de Fatima El-Hajj

[17:00-20:00] Vernissage de Julian Hoeber
Location:
Galerie Praz Delavallade
5, rue des Haudriettes
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 45 86 20 00
Fax : +33 (0)1 45 86 20 10
Mail : gallery@praz-delavallade.com
Internet Site : www.praz-delavallade.com
Description:
11 September – 8 November 2014
Opening: 11 September, 5–8pm

La Galerie Praz-Delavallade est heureuse de présenter la troisième exposition de l'artiste de Los Angeles Julian Hoeber. Dans cette exposition, l'artiste propose une nouvelle série de peintures, une intervention dans l'espace sous la forme de moulures ainsi qu'une sélection de sculptures dont une porte appuyée contre un mur, la réinterprétation d'une chaise et deux chambres photographiques sur un trépied.

Dans son parcours, les notions d'espace et de psychologie se sont cristallisées comme deux enjeux principaux : le corps comme espace et comme contenant, l'architecture comme un espace à occuper. La plupart des séries antérieures de Hoeber ont exploré ces questions : par exemple ses têtes en bronze violemment altérées ou l'architecture déstabilisante de Demon Hill. Les peintures abstraites de la série Execution Changes peuvent, elles aussi, être interprétées comme des espaces imaginaires rappelant des portes, des passages ou des sources lumineuses.

Avec cette exposition, Julian Hoeber cherche à clarifier et à renforcer sa pensée au travers de nouvelles formes. Alors que les peintures de la série Execution Changes peuvent, pour la plupart, être clairement reliées à l'architecture, les variantes présentées ici représentent indiscutablement le ciel et incluent implicitement le corps du spectateur.

Hoeber précise son propos dans les trois grands tableaux inclus dans l'exposition. Ces trois scènes d'intérieur sont développées à partir de bandes dessinées érotiques en omettant à la fois les personnages et les textes. Si ce qui subsiste n'est qu'une architecture vide, on sent toutefois qu'il s'est passé quelque chose dans ces lieux. Une scène de crime?

Les sculptures présentées abordent d'autres thèmes récurrents dans son travail. Une porte déformée s'appuie contre un mur comme une "planche" de John McCracken, It's Funny Because It's True joue avec la banalisation d'un élément de design moderniste - un siège de Breuer qui se transformerait en chaise d'aisance. Le tube chromé employé par Marcel Breuer sert en effet aujourd'hui à produire les meubles les plus courants, voire certains équipements médicaux. Hoeber donne à sa chaise une touche de perversion supplémenaire : le siège comporte un trou qui se prolonge sous la forme d'une tête, ironiquement placée en-dessous de l'assise.

Autre oeuvre, un trépied élégant fait de noyer et de laiton surmonté de deux sculptures figurant des appareils photo au travers desquels on aperçoit l'espace d'exposition de façon déformée et inversée. La "camera" devient alors ce que le mot signifie en latin, une "chambre", un espace qui contient ce que l'on y voit.

Dans l'ensemble, l'exposition de Hoeber se construit à partir de la répétition de différents motifs dans l'espace mais aussi à partir des perturbations qu'il fait subir à ces systèmes de répétition. Au fil des années, les corpus d'oeuvres très variés qu'Hoeber a pu produire ont poursuivi divers buts, avec une méthodologie restant toutefois similaire. Malgré leurs différences apparentes, l'ensemble de ces oeuvres se répondent et tissent des liens évidents entre elles.

Julian Hoeber (né en 1974) a obtenu son B.A. en Histoire de l'Art à la Tufts University, son B.F.A. à la School of Museum of Fine Arts, Boston, et son M.F.A. à l'Art Centre College of Design, Pasadena. Son travail a été présenté à de nombreuses reprises par la Rubell Family Collection, Miami; le Western Bridge, Seattle; le Hammer Museum, Los Angeles; le Santa Monica Museum of Art, Santa Monica; ou le Deste Foundation Centre for Contemporary Art, Athens.

Vernissage de Julian Hoeber
Julian Hoeber - Living Room, 2014 - acrylic and flashe on canvas - 183 x 277 x 3,5 cm / 72 x 109 x 1 3/8 inches

[17:00] Vernissage de Keiko SOTOKUBO "La nuit remue"
Location:
Galeries Satellite
7, rue François de Neufchâteau
75011 Paris
M° Charonne, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 43 79 80 20
Mail : mm@galeriesatellite.com
Internet Site : galeriesatellite.jimdo.com
Description:
photographies

vernissage mercredi 11 septembre à partir de 17h
exposition jusqu'au 24 septembre 2014

www.galeriesatellite.com/sotokubo.html

[17:00-20:00] Vernissage de Mickalene Thomas "Femme au divan I"
Location:
Galerie Nathalie Obadia (Bourg Tibourg)
18, rue du Bourg Tibourg
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 53 01 99 76
Mail : info@galerie-obadia.com
Internet Site : www.galerie-obadia.com
Description:
11 Septembre - 28 Octobre 2014
Vernissage Jeudi 11 Septembre / 17h - 20h

La Galerie Nathalie Obadia est très heureuse de présenter la première exposition personnelle de Mickalene Thomas en France. L'artiste américaine proposera un ensemble de peintures et de photographies, exposés avec une série de 4 collages et d'une vidéo réalisés à l'occasion d'une résidence à la galerie en juillet 2014.

Mickalene Thomas sublime une vision contemporaine de la femme afro-américaine qu'elle replace dans un environnement domestique scénographié imprégné de l'esprit des sixties et seventies. Elle les met en scène dans des peintures et des collages faits de juxtapositions et de materiaux avec une approche assumée du Baroque et du Rococo. L'artiste revendique à la fois l'héritage des modèles de poses et des portraits des peintres du XIXème siècle parmi lesquels figurent Ingres, Courbet et Manet, tout comme l'ascendance de la peinture du XXème ; Picasso et Matisse au début du siècle, et plus tardivement David Hockney. Son travail s'inscrit dans la lignée des grands artistes afro-américains, comme Romare Bearden ou Jacob Lawrence dont le référencement est éloquent.

Ses peintures sont précieusement ornées de strass rutilants et de peinture émaillée ; les coiffures afros architecturent le maquillage et les bijoux des modèles, l'acrylique posée en transparence lustre les peaux noires et rend les formes abstraites lorsqu'elle est en aplat. Les collages ont été développés à partir de ressources photographiques personnelles et d'images scannées des 18 volumes de The Practical Encyclopedia of Good Decorating and Home Improvement – bible de l'aménagement intérieur aux États-Unis publié en 1971, de photographies de Mickalene Thomas, et de matières, papiers texturisés et motifs que l'artiste s'est procuré lors de sa résidence à Paris. La recomposition d'éléments disparates recrée des espaces et situations fictives pourtant vraisemblables qui ne sont pas sans rappeler le collage fondateur du Pop Art Just What Is It That Makes Today's Homes So Different, So Appealing? (1956) de Richard Hamilton.

C'est un traitement pictural déterminé qui assemble les éléments de ces compositions: des motifs des vêtements fleuris et rétros, du mobilier en cuir, osier et bambou, des tentures de wax africain, des panneaux de bois peints, des tapis brodés et des plantes d'intérieurs, des abats-jours scandinaves texturisés et des coussins en crochet. Le travail photographique de Mickalene Thomas, inspiré des poses de modèles de odalisques, courtisanes et actrices des débuts de la photographie dans la seconde moitiée du XIXème siècle, met en scène des femmes noires frontalement nues dont le lustre de la peau et l'arrangement textile du décor est un vibrant hommage à Courbet.

Transcendant ses influences esthétiques et évoquant l'invisibilité des corps noirs dans une histoire de l'art subjective, l'oeuvre de Mickalene Thomas s'implique politiquement en plaçant le corps de la femme noire américaine comme objet central au coeur du tableau. La figure occupe tout l'espace pour s'affirmer avec panache comme l'une des composantes essentielles de la société américaine. En complément de ces postures rigoureusement cadrées, l'artiste insuffle à ces femmes une dynamique de séduction et d'attraction qui passe par une approche formelle de grande précision : la maîtrise complexe du rythme, de la forme, de la couleur et du motif parvient à construire un espace pour en déconstruire aussitôt les possibilités de réel.


Née en 1971 à Camden (New Jersey),
Mickalene thomas vit et travaille à brooklyn, New York, États-Unis.

Formée à la Southern Cross University (Lismore, Australie,1998), titulaire d'un Bachelor of Fine Arts en peinture au Pratt Institute (Brooklyn, 2000) et d'un Master of Fine Arts à la Yale University School of Arts (New Haven, 2002), Mickalene Thomas est l'une des artistes les plus reconnue de la scène contemporaine aux États-Unis. Elle a récemment bénéficié d'expositions personnelles importantes, notamment au The Institute of Contemporary Art de Boston (2012), au Santa Monica Museum of Art en Californie (2012), au Brooklyn Museum à New York (2012), et réalisé des projets spécifiques pour le On-Site, P.S.1/MoMA à New York (Le Déjeuner Sur l'Herbe: Les Trois Femmes Noires, 2010), Better Days (Volkshaus Art Basel, 2013 et prochainement à Berlin en 2014), ainsi que Femme au Divan II, au Pavillon Bosio à Monaco (2014).

Son oeuvre a rejoint de très prestigieuses collections privées et publiques, telles que The Art Institute of Chicago, The Brooklyn Museum, The Guggenheim Museum New York, The Whitney Museum of American Art, MOMA PS1, The Smithsonian American Art Musem, The Hara Museum of Contemporary Art, Tokyo, le Musée des Beaux-Arts de Montréal, Canada, The Rubell Family Collection, la Sender Collection, la Taschen Collection.

Mickalene Thomas "Femme au divan I"
Mickalene Thomas, Left Behind 2, 2014
Strass, acrylique, huile, email et sérigraphie sur panneau de bois
152,4 x 243,84 cm (60 x 96 in.)

[17:00-20:00] Vernissage de Ryan Gander "Retinal Accounts"
Location:
gb agency
18, rue des Quatre Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 00 60
Mail : gb@gbagency.fr
Internet Site : www.gbagency.fr
Description:
Du 11 Septembre au 11 Octobre 2014
Vernissage : Jeudi 11 Septembre de 17h à 20h

Chaque exposition de Ryan Gander se construit à partir de juxtapositions, de mises en relations, d'associations, que l'on ne relie pas forcément au premier regard : l'artiste attache beaucoup d'importance à la distance séparant les choses, les oeuvres, car elle produit selon lui certaines dynamiques et évite tout didactisme. Le dispositif d'exposition crée une situation dans laquelle le spectateur est préalablement intégré et ses questionnements sollicités. Chaque projet d'exposition déploie le recto et le verso d'une pensée sinueuse, faite de mises en abîme d'un esprit (post) conceptuel. Le parcours se dessine à partir d'éléments autobiographiques, d'anecdotes populaires, de références à l'histoire de la modernité, avec toujours en toile de fond une réflexion sur la place de l'artiste. Les conditions de production des formes et du discours autour de l'art prennent chez Ryan Gander une tournure narrative mi-fictionnelle mi-réelle : chaque oeuvre est l'amorce d'un récit sans contour préétabli ou signature particulière. Le temps d'une exposition et de sa médiation, Ryan Gander réactive la magie de l'art comme illusion du réel. Cette potentialité lui permet de construire un monde parallèle, jouant d'artifice à travers les œuvres, qui sont autant de vecteurs d'une narration en mouvement, que le spectateur complète à loisir.

Vernissage de Ryan Gander "Retinal Accounts"
Ryan Gander, The Poetics of Gig, 2012

[17:00] Vernissage de l'exposition "L'Art en bleu"
Location:
Helene Bailly Gallery
25, quai Voltaire
75007 Paris
M° Rue du Bac, Palais Royal - Musée du Louvre, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 36 47
Fax : +33 (0)1 42 60 54 92
Mail : gallery@helenebailly.com
Internet Site : www.helenebailly.com
Description:
du 11 septembre 2014 au 20 décembre 2014

Vernissage de l'exposition "L'Art en bleu"

[17:00] Vernissage de l'exposition "La synergie"
Location:
Galeries Satellite
7, rue François de Neufchâteau
75011 Paris
M° Charonne, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 43 79 80 20
Mail : mm@galeriesatellite.com
Internet Site : galeriesatellite.jimdo.com
Description:
avec :
Ei KAWAKITA, architecte
Susumu OHIRA, peintre
Takeo HIRAYAMA, verrier
Bea HAMAZAKI, travaux en "ultra-suède"

vernissage mercredi 11 septembre à partir de 17h
exposition jusqu'au 17 septembre 2014

http://www.galeriesatellite.com/synergie-13.html

[17:00] Vernissage de l'exposition "TABLEAUX ANCIENS & SCULPTURES"
Location:
Galerie Alexis Bordes
4, rue de la Paix
75002 Paris
M° Opéra, Tuileries, Madeleine, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 47 70 43 30
Mobile : +33 (0)6 10 80 64 34
Fax : +33 (0)1 47 70 43 40
Mail : expert@alexis-bordes.com
Internet Site : www.alexis-bordes.com
Description:
DU 12 SEPTEMBRE AU 28 NOVEMBRE
VERNISSAGE LE JEUDI 11 SEPTEMBRE À PARTIR DE 17H

TABLEAUX ANCIENS & SCULPTURES

Du 12 septembre au 28 novembre, et en partenariat avec la maison de vente Bonhams qui partage l'adresse de la rue de la paix, et qui exposera à cette occasion les œuvres phares de ses ventes de novembre et décembre 2014, la galerie vous accueillera autour d'une exposition de tableaux et de sculptures, principalement de l'école française, italiennes et flamandes des XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècle

[17:00] Vernissage de l'exposition collective "Blanche ou l'oubli"
Location:
Galerie Alberta Pane
ex : Kernot Art Gallery
47, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 06 58 72
Mobile : +33 (0)6 11 29 40 94
Mail : info@galeriealbertapane.com
Internet Site : www.galeriealbertapane.com
Description:
Commissariat Léa Bismuth

11.09.2014 - 31.10.2014
VERNISSAGE JEUDI 11 SEPTEMBRE 2014 À 17H

La galerie Alberta Pane est heureuse d'accueillir l'exposition "Blanche ou l'oubli", sous le commissariat de Léa Bismuth du 11 septembre au 31 octobre 2014.

La mémoire et l'oubli, le blanc et le noir, la force et la fragilité, le sommeil et la veille se rencontrent à travers cette exposition regroupant huit artistes, Sandra Aubry et Sébastien Bourg, Charbel Joseph H. Boutros, Gayle Chong Kwan, Marie Denis, Marco Godinho, Marcela Paniak, Hiraki Sawa, João Vilhena et présentant photographies, installations, vidéos, dessins et sculptures.

« Car ce que nous cherchons est tout »
N'est-ce pas la possibilité du récit qui rendrait acceptable les parts d'ombre, de secret et d'oubli de toute vie vécue ? C'est bien cette hypothèse qu'Aragon formule dans Blanche ou l'oubli, livre à la recherche de lui-même comme l'est sans doute cette exposition. A travers des pages décousues, des bribes de fiction, des tentations autobiographiques, des nuits d'insomnie, des moments de perte, des chemins qui ne se terminent pas et finissent en précipices, Aragon cherche quelque chose. Il ne fait que cela. Chercher. « Car ce que nous cherchons est tout » : cela, il le martèle, il bute contre l'idée, et avance à son contact, malgré tout. Cette quête est chasse infinie de soi-même et de l'autre dans l'amour : elle prendra le nom de Blanche ou de Marie-Noire, elles-mêmes parasitées par la Mme Arnoux de L'Education sentimentale de Flaubert. Mais, la littérature s'infiltre, et n'autorise aucune ressemblance trop explicite ; car, ouverture incessante sur les possibles de la conscience, elle est toujours bien plus que ce à quoi on voudrait la réduire.
Mais, que faire du livre dans le contexte de l'exposition ? L'adapter ? Le malmener ? Le transfigurer ? En faire une matière première ? Sans jamais se vouloir illustrative, l'exposition exploite les zones grises et les ellipses du texte, tout en reconstruisant partiellement des sensations subjectives de lecture. En tant que curatrice, j'ai voulu réaliser un travail en commun, j'ai cherché à ce que les artistes ici présents m'aident à relire le livre, pour peut-être parvenir à me débarrasser de son obsession... Ainsi, certains d'entre eux ont répondu par des œuvres spécialement conçues : Sandra Aubry et Sébastien Bourg réalisent un puzzle à jamais impossible à reconstituer, puzzle gris, grisâtre comme la neige de télévision, proliférant sur le mur, tel le fourmillement d'un souvenir, l'apparition d'une jungle mentale dans les tréfonds de la mémoire.
João Vilhena propose quant à lui, dans un grand dessin à la pierre noire, le portrait d'une actrice des années 40, en une vue stéréoscopique à la vision faussée : Qui est-elle ? Est-elle déjà un souvenir, une ombre errante ? La regarder donne le mal de mer, ça tangue, et le flou contamine la présence. Face au dessin, ne vient que cette ligne du roman à l'esprit : « Regarde-moi, tourne vers moi tes yeux accaparés par les hôtes, Blanche... ».
Enfin, Marco Godinho, en une installation prenant appui sur la matière concrète et physique de livre, fait disparaître l'épaisseur du petit folio en décidant de le détisser, de le détricoter comme il le ferait d'un pull aux mailles trop serrées. Il détache, effeuille puis recoud les pages entre elles afin d'en faire un tapis, une cartographie, une constellation minutieuse, à jamais parcellaire. Lui aussi, à sa manière, se dégage d'un livre encombrant, dont il ne pourra pas rétablir la linéarité, le réduisant à un spectre livresque, à une anomalie langagière.

« Où suis-je et quand suis-je ? L'oubli. »
L'exposition est agencement et montage - cela, nous le disons à la suite de Jean-Jacques Lebel parlant de « montrage », c'est-à-dire d'un montage qui montre, d'un souci de construction par la coupe qui ne dirait rien d'autre que la force de sa césure ; puis, comme au cinéma, permettrait de recréer une nouvelle continuité, radicalement surprenante.
Le montage est alors création d'un sens que l'on ne pouvait pas imaginer sans lui. C'est la fusion des possibles. La poésie naissant d'un dialogue de sourd. L'exposition, par la mise à proximité des œuvres, n'est donc pas seulement « collage », mais bien ce « beau souci » dont parle Jean-Luc Godard dans ses Histoire(s) du Cinéma : le montage invente et déploie, il se trompe parfois, peut se cogner contre des portes closes, mais reste une force d'embrasure, de surgissement de l'unique et de l'inattendu. En tant que montage problématique et ambigu, Blanche ou l'oubli traite de la dislocation des processus narratifs, de la crise d'un récit sans cesse recommencé, course effrénée d'une boussole qui aurait perdu son aiguille. Dans son film Sleeping Machine I, Hiraki Sawa démonte ainsi des mécanismes horlogers qui tournent à vide sur de vieux papiers peints. Impossible de dire ce qui nous constitue puisque la vie n'est autre qu'une somme de fragments aux identités confuses, parmi lesquels nous avançons dans la lumière des matins ou l'intensité des nuits. Ne restent que la présence sonore de rouages mis à mal, de roulis de pierre et de nappes acoustiques.
Il y a dans l'exposition et dans le livre d'Aragon la possibilité d'un deuil et d'une mélancolie, mais qui reste sourde. On supposera naïvement, même s'il persiste à dire que « Blanche n'est pas Elsa », qu'Aragon pressent la mort à venir d'Elsa Triolet, celle qu'il aura aimée « pendant quarante-deux années ». Mais, ce qu'il pressent surtout et ce après quoi ses pages s'empressent, c'est sa prédisposition à l'oubli, et sa peur qui emporte tout, l'inquiétude de disparaître avec ses souvenirs dans la paix des cimetières. L'écriture et le roman sont par là le moyen de s'assurer qu'une existence a lieu, a eu lieu, a été traversée. « Blanche, comprends-moi [...] j'essaye par le roman de m'assurer de ce que je suis, j'ai pu être, j'essaie par cette route étrange de te retrouver dans mes bras, comme si tu ne t'en étais jamais échappée... », écrit encore Aragon. Retrouver l'étreinte par l'écriture, voilà une ambition florale et évanescente que Marie Denis métaphorise dans l'exposition avec des aigrettes de pissenlits, fleurs sur lesquelles nous nous amusions jadis à souffler dans les champs avant de faire un vœu. Le souffle et la suspension sont arrêtés entre des lamelles de verre et la fragilité de l'instant - sa légèreté - est saisie dans son éclatement éphémère. Et non loin de là, ce sont les visages ancestraux de Marcela Paniak qui nous murmurent des langues anciennes dans le creux de l'oreille. Avec ses photographies recouvertes de fleurs séchées, elle se promène dans le territoire des Champs-Elysées où poussent les asphodèles, les fleurs des tombes. Les visages recouverts, mangés par la floraison lugubre, nous observent dans leurs médaillons dont le regard transperce.
L'exposition a bien sa part de nuit, mais malgré l'obscurité, la Lune est toujours là, comme celle de Gayle Chong Kwan trônant de tout son pourtour argenté, pendant que Charbel-joseph H. Boutros imagine le conte suivant : « A São Paulo, par une journée ensoleillée, l'atelier de l'artiste était en pleine lumière. Il décida d'éteindre les lumières électriques et obstrua les fenêtres de manière à se soustraire à toute luminosité. Son atelier était devenu un volume noir, une boîte noire capturée dans la ville moderne et blanche. L'impossibilité de la vision et de la création devenait un acte sculptural et politique. Ensuite, il alluma sa caméra et filma l'obscurité pendant neuf minutes. Mais, filmer l'obscurité est une tentative vaine : c'est enregistrer d'invisibles réalités».

Avancer à tâtons. Ou aux aguets. Ouvrir grands les yeux dans le noir de notre mémoire. Puis, les fermer pour imaginer un visage, celui que l'on connaît le mieux, dont l'exploration n'aura pas de fin, celui de Blanche.

Le sentiment littéraire de l'existence ne peut être facticement construit, et il est impossible de le saisir totalement par la Raison : il n'est qu'une immense traversée incertaine et vivace, il est la nourriture du Réel.

Léa Bismuth

[17:30-20:30] Vernissage "Act & ReenAct" : Gilles Caron et Alexander Gronsky
Location:
Polka Galerie
12, rue Saint-Gilles
Cour de Venise
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 76 21 41 30
Fax : +33 (0)1 76 50 21 83
Mail : contact@polkagalerie.com
Internet Site : www.polkagalerie.com
Description:
Vernissage : jeudi 11 septembre, de 17h30 à 20h30
Exposition "Act & ReenAct" du 11 septembre au 30 octobre 2014

Deux photographes qu'à première vue tout oppose, sont réunis à la galerie Polka :

Gilles Caron, célèbre photojournaliste dont la courte carrière (5 ans) est aujourd'hui célébrée au Jeu de Paume de Tours.

Alexander Gronsky, jeune photographe estonien, connu pour ses réflexions sur les effets de l'environnement sur les populations locales.

Ces deux générations de photographes se retrouvent sur un même terrain, celui de la guerre.

L'exposition « Act & ReenAct » soulève la difficile problématique de la place de la photographie de guerre dans le monde de l'art. En confrontant ces deux photographes, l'exposition explore la frontière entre reportage d'information et objet photographique.

>> informations

Vernissage "ACT / REENACT" : GILLES CARON et ALEXANDER GRONSKY

[17:30-20:00] Vernissage de Ikuko Kato « Exposition d'art floral »
Location:
Association culturelle franco-japonaise de Tenri
Espace culturel Bertin Poirée
8, rue Bertin Poirée
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 06 06
Fax : +33 (0)1 44 76 06 13
Mail : ecbp@tenri-paris.com
Internet Site : www.tenri-paris.com
Description:
Ikuko Kato et son groupe / Ikebana OHARA-RYU
« Exposition d'art floral »

L'art de l'Ikebana se distingue d'une simple décoration par l'utilisation de l'espace vide comme donnée essentielle de la composition, et par la recherche de l'harmonie entre les végétaux utilisés, le vase et l'emplacement.
Ikuko Kato et son groupe ont le plaisir de vous présenter leurs magnifiques compositions florales.

Exposition : du 11 au 13 septembre
Vernissage : 11 septembre, 17h30-20h

Vernissage de Ikuko Kato « Exposition d'art floral »










[18:00-22:00] Cocktail de lancement AVOC
Location:
Centre Commercial
2, rue de Marseille
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République
France
Phone : +33 (0)1 42 02 26 08
Mail : contact@centrecommercial.cc
Internet Site : www.centrecommercial.cc
Description:
A l'occasion du lancement de la marque et de leur première collection, Centre Commercial présente le label Avoc

COCKTAIL JEUDI 11 SEPTEMBRE – 18/22H

Bières et Cocktails à base de Vodka Stolichnaya
DJ Set – Snatch Magazine

AVOC = Architecture Vestimentaire et Ornement Corporel
Pour sa première collection, le duo de designers d'AVOC rend hommage aux travaux du décorateur parisien des années 30, Jean-Michel Frank. Silhouettes épurées, découpes minimalistes, AVOC propose une réinterprétation de la marqueterie, art du 17ème siècle remis au goût du jour par le décorateur.

[18:00-21:00] Expo "La Vie Nocturne, La Vie Sur La Scene Et La Vie Quotidienne"
Location:
Gallery Shchukin
4, avenue Matignon
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 45 61 25 63
Mail : art@galleryshchukin.com
Internet Site : www.galleryshchukin.com
Description:
Par Les Maitres Modernes Russes

Exposition du 11 septembre au 8 novembre 2014

Organisée sous le commissariat de Matthew Drutt

Expo "La Vie Nocturne, La Vie Sur La Scene Et La Vie Quotidienne"

[18:00] Exposition de Noémie Daval "Ce que mes yeux ont entendu"
Location:
Le Pavé d'Orsay
48, rue de Lille
75007 Paris
M° RER C Musée d’Orsay, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 61 13 24
Mail : lepavedorsay@gmail.com
Internet Site : www.lepavedorsay.org
Description:
Exposition : du 4 au 16 septembre
Vernissages : les jeudi 4 et jeudi 11 septembre

"Ce que mes yeux ont entendu» Comment transmettre l'expérience de l'écoute d'un son ? La résidence, ainsi que l'exposition qui suivra, sera l'occasion de questionner le passage de l'auditif à l'objet visuel ou tactile, de l'immatériel au matériel. L'artiste collaborera avec quatre musiciens qui produiront des sons, des morceaux, qu'elle traduira en objets en trois dimensions."

http://cargocollective.com/noemiedaval

Exposition de Noémie Daval "Ce que mes yeux ont entendu"

[18:00-21:00] Exposition et signature du livre "VAUDOU"
Location:
Galerie Marie-Claude Duchosal
1, rue Ferdinand Duval
75004 Paris
M° Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 57 40 60 20
Mobile : +33 (0)6 12 78 64 57
Mail : galerie.duchosal@orange.fr
Description:
PATRICIA ERBELDING
RICARDO MOSNER
TONY SOULIÉ
texte TITA REUT

Exposition les 11 - 12 – 13 septembre 2014

Cet ouvrage présente, une peinture originale recto-verso de chacun des artistes Patricia Erbelding, Ricardo Mosner et Tony Soulié, ainsi qu'un texte inédit manuscrit de Tita Reut

La couverture originale est peinte sur carte à gratter par les trois artistes.

Réalisé en douze exemplaires numérotés de un à douze et signés au colophon par les auteurs.

La présentation du livre sera accompagnée d'une exposition comportant des travaux sur papier, peintures et sculptures des trois artistes.

Exposition et signature du livre "VAUDOU"

[18:00-20:00] Forum LIVE
Location:
Forum des Halles
Centre commercial Forum des Halles
101, Porte Berger
1-7, rue Pierre Lescot
CIDEX 274
75045 Paris Cedex 01
M° Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 96 56
Fax : +33 (0)1 44 76 96 50
Mail : ForumdesHalles.Webmaster@unibail.fr
Internet Site : www.forum-des-halles.com
Description:
Jeudi 11 septembre 2014 : Forum LIVE
La rentrée sera musicale au Forum des Halles

Après la trêve estivale, le nouveau rendez-vous culturel redémarre au Forum des Halles : Forum LIVE revient pour la rentrée, le jeudi 11 septembre de 18h à 20h avec deux concerts inédits en live-sessions.

Cet événement gratuit, permettant de découvrir les talents de la scène musicale internationale de demain, créé en partenariat avec A Nous Paris, offrira pour sa 4ème session deux groupes talentueux : The Rodeo et Mrs Good.

Le concert débutera avec The Rodeo, une jeune femme pétillante, qui invitera les visiteurs du centre et les parisiens à parcourir le monde grâce à un son pop-folk qui prolongera les vacances. Puis à 19h, changement de style avec Mrs Good : ce quatuor 100% parisien adepte des contre-pieds qui égayera la journée des visiteurs avec un son pop-rock qui boostera la rentrée.

Un moment de partage unique à travers un concert exceptionnel et décalé !

[18:00-21:00] LO/A invite CLASSIC
Location:
LO/A Library of Arts
17, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)9 83 75 91 08
Mail : info@libraryofarts.com
Internet Site : www.libraryofarts.com
Description:
Library of Arts invite CLASSIC qui se plie au jeu de la rétrospective.

Du jeudi 11 au samedi 13 septembre prochains retrouvez pour la première fois l'intégralité du catalogue CLASSIC présenté en une installation inédite et temporaire.

Cet événement est l'occasion de retrouver les premières éditions quasi-épuisées, des exemplaires rares et signés par les artistes, ainsi qu'une sélection de prints, oeuvres et objets des projets et expositions passées :
CHIAROSCURO
Ex libris promotionnel en avance de l'ouvrage éponyme.
Édité à l'occasion de l'installation de Cokney “Guerre du Nord”, inaugurée en juin dernier au Palais de Tokyo.
A5 - 24 pages - couverture souple - impression offset noire seule
25 exemplaires - rehaussés à la main par l'artiste et accompagnés d'un tirage photographique couleur

3 PROJECTS by ASGER CARLSEN
Catalogue de l'exposition éponyme inaugurée en janvier dernier à Paris et publié en collaboration avec la Galerie Olivier Robert.
A4 - couverture souple avec sur-couverture en caoutchouc - 32 pages - impression noire seule - 300 exemplaires
ISBN 978-2-9536997-6-0
Exemplaires signés disponibles sur demande

DEVORATION de FUZI UV-TPK
Un entretien entre FUZI UV-TPK & Thibault Choay (CLASSIC)
Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition éponyme inaugurée en décembre 2013 à la galerie éphémère CLASSIC - Paris
Livre de poche 12x18 - couverture souple - 144 pages - texte bilingue Français/Anglais - impression noire seule - tranche colorée réalisée à la main en collaboration avec KRINK - 300 exemplaires
ISBN 978-2-9536997-5-3
Ouvrage quasi-épuisé
Exemplaires signés disponibles sur demande

AREN'T THE GREATEST SHITTY? by PETER SUTHERLAND & MISHA HOLLENBACH
Ouvrage publié en collaboration avec PAM Books, à l'occasion de l'exposition quasi-éponyme tenue en juin 2013 à la galerie éphémère CLASSIC - Paris.
A4 - couverture rigide - 76 pages - impression offset quadri - 500 exemplaires
Avec une introduction de David Jacob Kramer (Family - Los Angeles)
ISBN 978-2-9536997-4-6
Exemplaires signés disponibles sur demande

DELICIARUM de NOÉ NADAUD
Premier volume de la collection Archives
Format compact - couverture souple - 96 pages - dos carré collé - impression numérique couleur - 400 exemplaires
Avec une introduction de Rébécca Lamarche-Vadel
ISBN 978-2-9536997-3-9

LE TEAM MANAGER + zine
Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition éponyme tenue en septembre 2011 à la galerie éphémère CLASSIC - Paris.
A5 - couverture souple sérigraphie et rehaussée à la main - 120 pages - impression numérique couleur & noire seule avec insertion de sticker - 300 exemplaires
ISBN 978-2-9536997-2-2
Ouvrage quasi-épuisé, hors commerce

DUNKS by ERIC ELMS
Zine publié en collaboration avec &Press à l'occasion de l'exposition No Way Out d'Eric Elms, inaugurée en mai 2011 à la galerie Alexandre Lazarew à Paris sous le commissariat de CLASSIC.
32 pages - couverture souple gaufrée - impression numérique couleur - 150 exemplaires
Ouvrage épuisé, hors commerce, en présentation seul

LAPINOZORE par Julien “Earl” Cadou
Ouvrage pour enfants
15x15cm - couverture rigide - intérieur 20 volets en leporello - impression offset quadri - 1.000 exemplaires
ISBN 978-2-9536997-1-5

VA AU DIABLE
Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition éponyme, inaugurée en juin 2010 à la galerie Kamckatka à Paris sous le commissariat de CLASSIC.
A5 - couverture souple à rabats - 144 pages - impression offset quadri - 500 exemplaires
ISBN 978-2-9536997-0-8
Ouvrage quasi-épuisé, 5 exemplaires restant, hors commerce

www.classic-paris.com

[18:00] La Cité fête l'été indien - now! le Off
Location:
Docks en Seine
Cité de la Mode et du Design
34, quai d'Austerlitz
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz
France
Internet Site : www.citemodedesign.paris
Description:
L'équipe de La Cité a le plaisir de vous inviter, à l'occasion de la Paris Design Week, à découvrir "now! le Off" et à fêter 802 C, concentré d'activités (ré)créatives, en célébrant l'été indien :
Jeudi 11 septembre à 18h
Rendez-vous sur Le Rooftop de La Cité
Entrée au 34 quai d'Austerlitz - Paris 13

Merci de confirmer votre présence par mail à presse@citemodedesign.fr

La Cité de la Mode et du Design, ville dans la ville, incarne un nouvel art de vivre, agrège et travaille à l'année avec créateurs, entreprises, institutions, artistes et communautés issus des industries créatives aboutissant cet été à un concentré d'activités (ré)créatives, dans l'air du temps : 802 C. Tout au long de 802 C, chacun est invité à venir et à revenir, se surprendre en découvrant au fil de l'été différentes activités : fêtes, musiques, soleil, graphisme, planche à roulette, légumes...

802 C s'articule autour d'événements inédits dont le programme est disponible sur : 802C.tumblr.com présentant l'agenda des activités de 802 C tout au long de l'été.

Jeudi 11 septembre dès 18h avec RSVP, seront accessibles à La Cité :
- "now! le Off", l'avant garde de jeunes talents de la Paris Design Week présent dans le Grand Foyer du 6 au 15 septembre
- les installations inédites "Tapis Volants" et "Silhouettes" de Marke Newton, en Rooftop et en Coursives jusqu'au 30 septembre
- l'installation in situ "ENCHANTÉ" de Benjamin Isidore Juveneton, dans l'ensemble de La Cité jusqu'au 30 septembre
- le bar éphémère "Ground Control" sur Le Quai sous La Cité jusqu'au 12 octobre
- et l'ensemble des Résidents de La Cité

La Cité fête l'été indien

[18:00] Les chats pelés exposent à la Niche
Location:
La Niche
23, rue Faidherbe
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 44 64 78 92
Mail : contact@alaniche.fr
Internet Site : www.alaniche.fr
Description:
Les chats pelés exposent à la Niche

[18:00-20:00] Signature par Franck Maubert de son roman "Visible la nuit"
Location:
Galerie de France
54, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 74 38 00
Fax : +33 (0)1 42 74 34 67
Mail : info@galeriedefrance.com
Internet Site : www.galeriedefrance.com
Description:
au Studiolo de la Galerie de France

Signature par Franck Maubert de son roman "Visible la nuit"

[18:00-22:00] Soirée Paris design Week
Location:
Great Design Gallery
65, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Réaumur - Sébastopol, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 71 93 16 43
Mobile : +33 (0)6 21 55 46 36
Mail : info@greatdesign.fr
Internet Site : www.greatdesign.fr
Description:
During the Paris Design Week 2014, GREAT DESIGN presents DESSINS D'OBJETS DESSINÉS (September 6 to October 11, 2014).Works by Andrea Branzi, Alban Le Henry & Noé Borst.
The exhibition shows BURNT, a new range of pyrographed wood chopping boards, hand made ​​by Aban Le Henry and ornamented by Noé Borst. On the same occasion the graphic works LEGNI and GRANDI LEGNI by Andrea Branzi are exposed in Paris for the first time.

Paris Design Week
6 – 13 September 2014, from 2 pm to 7 pm
Opening 6 September 2014 from 4 pm to 10 pm
and 11 September 2014 from 6 pm to 10 pm
Exhibition Until 11 October 2014

[18:00] Vernissage "Exposition n°1 : Ne dites pas que je ne l'ai pas dit"
Location:
Galerie Djeziri Bonn
Linard Editions
47, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)9 52 04 50 80
Mail : contact@galeriedjbo.com
Internet Site : www.galeriedjbo.com
Description:
Avec Jean-Pierre Bertrand, Camilla Oliveira-Fairclough, Christophe Sarlin, Eric Stephany

Vernissage jeudi 11 septembre
Exposition du 12 septembre au 25 octobre 2014

Commissariat : Jean-Marc Avrilla et Antonin Linard

L'art et le langage au sens de la langue sont des jumeaux. Ils nous sont consubstantiels pour dire, entendre et comprendre notre monde. Ils ont leur système propre, ouvert ou fermé, mais sont toujours à l'écoute, changeant, évoluant, jusqu'à se mêler parfois, et même s'échanger. La langue s'affirme ainsi aussi abstraite qu'une image tandis que l'art se construit dans la graphie des mots. Cette exposition explore le lieu, l'espace où l'une et l'autre se mêlent, où ils redeviennent indissociables.

Qu'à l'art et à la langue s'adjoignent des codes et codifications visuelles, graphiques et linguistiques dont nous ne saurions démêler une quelconque appartenance à l'une ou à l'autre, ne peut finalement que nous réjouir de pousser encore plus loin le jeu perpétuel d'un déchiffrage et d'une expérience de ce qui nous entoure, et plus encore comment nous déchiffrons ce contexte et comment nous le vivons. Si l'une et l'autre s'interrogent mutuellement, c'est pour mieux chercher à comprendre cette production de signes porteurs de sens sur la réalité, doublant celle-ci pour échouer finalement à la figurer dans sa totalité. Il en reste néanmoins une forme de retournement de la langue et de l'art sur eux-mêmes pour tenter encore une fois de nous dire ce qu'ils sont.

L'exposition réunit trois artistes autour d'une édition de Jean-Pierre Bertrand qui déploie son code couleur où chacune d'elles étale sa spécificité et se voit nommer. Autour de cette tension palpable et évidente, viennent les mots et les signes que Camilla Oliveira-Fairclough abstraitise en objets picturaux sans motif jouant de toutes les graphies ; l'exposition se poursuit avec un choix d'éléments de l'Index Analogique qu'Eric Stephany a conçu à partir de l'œuvre théorique inachevée de Jean-Jacques Lequeu, et s'achève avec une série d'encres de chine traditionnelles imaginée par Christophe Sarlin, dessinant un paysage à partir des graphiques prévisionnels de l'économie chinoise en 2050 ainsi qu'une série Watergate Painting, rejouant les passages caviardés du rapport officiel comme des formes de peinture post-minimale.

Ne dîtes pas que je ne l'ai pas dit est emprunté au titre de l'exposition qu'a réalisée Marcel Broodthaers en 1974 à la Wide White Space Gallery d'Anvers, titre auquel était adjoint Le Perroquet, et dans laquelle était montré ou plutôt entendu l'enregistrement du poète Moi Je Dis Je Moi Je Dis Je… Il ne s'agit pas tant de faire une référence à Marcel Broodthaers que de lui rendre un hommage en forme de clin d'œil à celui qui s'amusa tant à jouer avec tous les codes de la poésie et de l'art.

*Marcel Broodthaers

Vernissage "Exposition n°1 : Ne dites pas que je ne l'ai pas dit"

[18:00-21:00] Vernissage "IN ABSENTIA", proposition de Lydia Kamistsis
Location:
Galerie Mathias Coullaud
12, rue de Picardie
75003 Paris
M° Fille du Calvaire, République, Temple
France
Phone : +33 (0)1 71 20 90 41
Mobile : +33 (0)6 12 49 56 60
Mail : galerie@mathias-coullaud.com
Internet Site : www.coullaudkoulinsky.com
Description:
IN ABSENTIA
- poétique du vêtement -

une proposition de Lydia Kamistsis

avec des oeuvres de :
Stéphanie Coudert
Aurore Thibout
Thanos Kyriakides
Jannis Kounellis

VERNISSAGE JEUDI 11 SEPTEMBRE 2014 DE 18H À 21H
exposition jusqu'au 29 novembre 2014, prolongation jusqu'au 13 décembre 2014 inclus

Matériau du réel et matière à fiction,
enveloppe du corps qu'il couvre et remodèle à l'infini,
façonneur d'identité et expression éminemment culturelle,
concentré de savoir-faire et enjeu économique,
fabrique d'attitudes et d'émotions,
le vêtement est tout cela à la fois :
objet fascinant à multiples facettes,
attribut incontestable de notre humanité,
source de réflexion et d'inspiration inépuisable.

Dans cette problématique particulièrement productive de notre époque contemporaine (en oeuvres comme en discours) qui explore les relations complexes et ambigües de l'art et de la mode, le vêtement occupe une place centrale.
Son imagerie riche et la variété infinie de ses avatars plastiques pourraient même constituer un genre à part…
Pour l'anthropologue du vêtement comme pour l'historienne de la mode que je suis, le sujet est particulièrement sensible et l'invitation faite par la galerie Coullaud & Koulinsky de partager cette vision d'autant plus stimulante.

Tantôt métaphore de la personne qu'il contribue à définir, ailleurs évocation d'un corps absent dont il se fait mémoire, ou encore oeuvre s'inscrivant dans une filiation artistique inattendue, le vêtement dont il est question dans cette proposition agit comme un révélateur, « in absentia », image résiduelle et poétique de fictions.
Hors du cadre muséal où habituellement prend forme mon propos, ici le défi était double : resserrer la sélection autour d'un nombre restreint de pièces et proposer des oeuvres pertinentes disponibles sur le marché de l'art.
Pour le relever, j'ai été à la recherche de démarches artistiques originales où le sujet en question bénéficiait d'un traitement singulier aussi bien du point de vue de son expression que des modalités spécifiques de sa mise en oeuvre technique. Je me suis laissée guider aussi, plus librement, par ma curiosité et mes émotions, là où généralement ma pratique curatoriale se construit sur une approche scientifique, par essence plus distancée.

Les oeuvres retenues ici sont autant de manières différentes d'aborder l'absence, et si elles résultent d'intentions particulières, leur portée déborde largement l'expérience individuelle.

Négatifs du vivant, les Gisants d'Aurore Thibout capturent la vie dans les plis de sous vêtements juste abandonnés… Bas reliefs surprenants, ces empreintes forment comme autant de fossiles contemporains, mues délicates de la Nonna ou d'Ophelia dont elles gardent la trace. Oscillant entre le vivant et l'inerte, le souvenir et le témoignage, le réel et l'illusion ou la recherche d'une poésie textile sur laquelle souffle le passage du temps.

« Blind Adam », nom de code du projet développé depuis 2007 par le grec Thanos Kyriakides, utilise un fil acrylique noir patiemment noué pour esquisser des squelettes fantomatiques de vêtements comme autant de récits historiques, une méditation sur l'absence et la perte : absence évidente du corps, d'une présence, de la vie comme celle du vêtement lui-même. Rassemblées en « actes », les oeuvres qu'il compose, véritables prouesses techniques, aériennes dans leur aspect, ne sont pas moins lourdes de sens ; une réflexion sur le savoir-faire, sur la mémoire, ou le vêtement comme métonymie de personnages de l'imaginaire collectif. « Medea dress », « Mata Hari dress », « Napoleon jacket » : les trois oeuvres présentées évoquent la tunique antique empoisonnée par Médée, la robe de séductrice de l'espionne de la Belle Epoque, ou encore l'uniforme de Napoléon, devenu depuis une forme générique et source d'inspiration régulière des créateurs de mode.

Les pièces construites à plat par Stéphanie Coudert se lisent comme des formes organiques, courbes et angles sans références, pouvant s'assembler en volume par des mouvements inattendus, dessinant un col, des manches, des jambes de pantalon. Le corps, jusque-là absent, jaillissant comme par enchantement de l'informe. Fruit d'une recherche exigeante, ces « silent clothes », tissés artisanalement à Madagascar, sont les traces tangibles du dialogue mystique du corps et de son enveloppe vestimentaire, exhumées 10 ans après leur création et montrées pour la première fois en France.

Enfin, comment ne pas inclure dans cette liste éclectique le doyen de l'Arte Povera, Jannis Kounellis, dont l'oeuvre régulièrement exploite la référence vestimentaire : aux manteaux, dépouilles sombres d'hommes anonymes, livrées comme pages blanches à noircir de vies imaginaires, répondent symétriquement ses machines à coudre comme outil de production d'un vêtement potentiel, à venir…

Lydia Kamitsis, Juillet 2014

Vernissage "IN ABSENTIA", proposition de Lydia Kamistsis

[18:00] Vernissage "La Tour de Nesle : de pierre, d'encre et de fiction"
Location:
Bibliothèque Mazarine
23, quai de Conti
75270 Paris Cedex 06
M° Pont Neuf, Saint-Michel, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 44 41 44 06
Mail : contact@bibliotheque-mazarine.fr
Internet Site : www.bibliotheque-mazarine.fr
Description:
du 12 septembre 2014 au 12 décembre 2014

Vestige des fortifications médiévales de Paris, pittoresque silhouette dressée en bord de Seine, la Tour de Nesle a été détruite en 1663 par l'architecte Louis Le Vau, qui bâtissait à son emplacement la Bibliothèque Mazarine.
Édifiée au XIIIe siècle avec la construction de l'enceinte de Philippe Auguste, la Tour de Nesle a connu pendant près de cinq siècles de fréquents remaniements, selon les besoins de ses usagers et en fonction de l'évolution des nécessités défensives de la capitale. Sa position a fait d'elle un sujet privilégié de représentation, dont se sont emparés les enlumineurs, les graveurs et les peintres. Mais la qualité des œuvres qu'ils ont laissées n'explique pas entièrement la notoriété de ce singulier monument. La survivance de la Tour de Nesle dans l'imaginaire parisien est en effet, en grande partie, due aux légendes qui l'ont liée aux amours adultères des belles-filles du roi Philippe le Bel.
François Villon, Brantôme, Alexandre Dumas, Aloysius Bertrand, ou encore Abel Gance ont ainsi contribué à transmettre le souvenir de la Tour de Nesle, et à nourrir les fantasmes auxquels elle est associée.
Convoquée par la littérature romantique et les arts populaires, reconstituée par le théâtre et le roman-feuilleton, le diorama puis le cinéma, elle est ainsi devenue un monument de papier ou de carton, qui a remplacé l'original disparu du paysage parisien depuis trois siècles et demi.

[18:00] Vernissage "La maison de l'ours" de Kristina Solomoukha & Paolo Codeluppi
Location:
Contexts
expertise - conseil - production - diffusion en art
49, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville, Couronnes, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)9 54 01 37 32
Mail : contact@contexts.fr
Internet Site : www.contexts.fr
Description:
une exposition de Kristina Solomoukha & Paolo Codeluppi

Vernissage le jeudi 11 septembre à partir de 18h

Exposition du 12 septembre au 11 octobre 2014
du mercredi au samedi de 14h30 à 19h ou sur rendez-vous

Avec "La maison de l'ours", Contexts poursuit ses échanges avec Kristina Solomoukha et Paolo Codeluppi, entamés au printemps 2012 à l'occasion de la présentation de leur exposition "Nos grands projets". Après la Rome antique et l'Egypte des pyramides, nos artistes voyageurs explorent aujourd'hui les paysages d'Amérique du Nord et ses légendes. Cette deuxième exposition à Contexts soulève de nouvelles questions d'archéologie expérimentale, interroge encore les notions d'interprétation et d'erreur. Pensée comme un lieu d'échange, elle invitera le public à poursuivre la discussion à partir des objets, des œuvres et des récits réunis.

Vernissage "La Maison de l'ours"

[18:00-22:00] Vernissage "WOOF! Une exposition qui a du chien !"
Location:
Galerie Sakura
46, Cour Saint-Emilion
75012 Paris
M° Cour Saint-Emilion
France
Phone : +33 (0)1 71 93 26 90
Mail : contact@galerie-sakura.com
Internet Site : www.galerie-sakura.com
Description:
4 SEPTEMBRE - 4 NOVEMBRE 2014

Artistes exposés : Pablo Axpe / Grace Chon / Toby Dixon / Sarah Ernhart / So- phie Gamand / Ivan Jurado / Rebecca Leimbach / Christoph Martin-Schmid / Rafal Michalek / Rinze Van Brug / Vasan Gandee / Jeremy Veach / Elke Vogelsan

WOOF ! Une exposition qui a du chien
** UNE EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE INÉDITE AUTOUR DE L'UNIVERS DES CHIENS ! **

Dès le 4 septembre et jusqu'au 4 novembre 2014, la galerie Sakura propose de célébrer le meilleur ami de l'homme, à travers une sélection de 70 photographies, rassemblées dans une exposition intitulée WOOF ! Une exposition qui a du chien.

Située en plein cœur de la Cour Saint-Emilion, sur un espace de 600 m2, cette exposition ouvre le bal d'une nouvelle saison placée sous le signe de la découverte et de l'originalité. Elle est le rendez-vous à ne manquer pour y redécouvrir les chiens dans des situations drôles, émouvantes ou tout simplement ébouriffantes ! 14 artistes photographes venant des quatre coins du monde apportent chacun une vision singulière de la gent canine, délicieusement anthropomorphique, pop et résolument actuelle. Cet événement est également l'occasion pour la galerie Sakura de lancer une nouvelle marque : « La Cerise » est désormais l'appellation sous laquelle les tirages en série limitée de plus de 30 exemplaires seront commercialisés.

Pour prolonger le plaisir autour de cette exposition décalée et ludique, 4 partenaires « au poil » proposeront des dotations exceptionnelles dans le cadre d'un jeu-concours organisé le soir du vernissage de l'exposition le 11 septembre. Un concours photographique original intitulé « Selfies de Woof » sera également organisé pendant toute la durée de l'exposition !

Exposition WOOF ! Une exposition qui a du chien à la galerie Sakura de Bercy Village – du 4 septembre au 4 novembre 2014. Accès libre, du mardi au vendredi de 12h à 20h et les samedis et dimanches de 11h à 20h.

>> invitation

Vernissage "WOOF! Une exposition qui a du chien !"

Vernissage "WOOF! Une exposition qui a du chien !"

[18:00] Vernissage Jaume Plensa, Kiki Smith et Barthélémy Toguo "Trio"
Location:
Galerie Lelong
13, rue de Téhéran
75008 Paris
M° Miromesnil, Monceau, Villiers
France
Phone : +33 (0)1 45 63 13 19
Fax : +33 (0)1 42 89 34 33
Mail : info@galerie-lelong.com
Internet Site : www.galerie-lelong.com
Description:
11 septembre - 11 octobre 2014
Vernissage le jeudi 11 septembre à partir de 18h à la galerie

[18:00-21:00] Vernissage d'Alberto Sorbelli
Location:
Galerie Vincenz Sala
52, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)9 82 47 37 15
Mobile : +33 (0)6 58 93 39 27
Mail : vincenz.sala@vsala.com
Internet Site : www.vsala.com
Description:
Exposition du 11 septembre au 11 octobre 2014, prolongée jusqu'au 26 octobre 2014
Horaires d'ouverture: du jeudi au samedi 14h à 19h

Vernissage le 11 septembre 2014 de 18h à 21h

Après une série d'expositions consacrées au dessin contemporain qui ont permis de mettre en exergue le lien paradigmatique entre cette pratique et la performance, la galerie Vincenz Sala présente un ensemble de dessins d'Alberto Sorbelli.

Dans la sérié intitulée « Insecte», les dessins, exécutés à deux mains, au Bic, dans un geste chorégraphique -rappelons qu'Alberto Sorbelli est entré en art par la danse- présentent ce caractère performatif qui exige à la fois concentration tout en laissant une totale liberté au trait. D'étranges créatures complexes se déploient sur la surface du support, figurant un monde fantasmé.

La série intitulée « Confessions » est également le fruit de projections mentales auxquelles le motif de la fleur permet de donner une représentation qui réponde au désir d'Alberto Sorbelli de célébrer l'ambigüité et l'équivocité de l'image, son caractère allusif et métaphorique.
Visions de fleurs aux formes hybrides, fleurs-animal, fleurs sexuées, … Dans cette série récente de dessins montrés pour la première fois, Alberto Sorbelli s'empare avec audace de ce motif qui a constitué pour les artistes depuis toujours, cette « vision première essayée dans la fleur » évoquée par Odilon Redon.

A la délicatesse de ces dessins, au raffinement des couleurs qu'ils présentent, s'ajoute une énergie d'expression particulière. Elle répond au désir d'Alberto Sorbelli de restituer et de faire resurgir les images et leur qualité sensible présentent dans sa mémoire, « ces innombrables images entrées par la porte des sens » dont parle Saint Augustin.

Cette exploration du souvenir vise à ressusciter la quintessence des impressions passées éprouvées. Face à ces dessins le spectateur se tourne à son tour vers ses propres sens.

Vernissage d'Alberto Sorbelli

[18:00-21:00] Vernissage d'Allen Ruppersberg
Location:
Galerie MFC Michèle Didier
66, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Strasbourg - Saint-Denis, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 71 27 34 41
Mail : info@micheledidier.com
Internet Site : www.micheledidier.com
Description:
The Novel That Writes Itself
et
El Segundo Record Club

Exposition du 12 septembre au 4 octobre 2014, prolongée au 31 octobre 2014
Vernissage le jeudi 11 septembre 2014, de 18h à 21h

THE NOVEL THAT WRITES ITSELF

Tout commence par la fin d'une histoire

Tout commence par la fin d'une histoire, celle de la Colby Poster Printing Company qui ferme définitivement ses portes en décembre 2012 entraînant avec elle la disparition d'une identité graphique culte. Un poster de chez Colby est identifiable entre tous et estampillé «from L.A.». Affiches multicolores aux dégradés improbables de couleurs fluos typiquement californiennes - du jaune pour le soleil ou la plage, du vert pour la végétation luxuriante de cet eden «West Coast», du bleu pour l'océan, du rouge ou du rose pour toutes les autres merveilles de ce territoire paradisiaque - les Colby, avec leurs textes aux lettres graissées à outrance, ne respectent aucune règle typographique. Ces dernières sont maltraitées peut- être par méconnaissance, volontairement c'est fort possible; dans ces deux cas de figure ne pas suivre les règles de l'Est est en soit une règle à l'Ouest.

«les posters Colby étaient le summum du design graphique "ready-mades" et je pense que Marcel Duchamp acquiescerait.»1 clame Julia Luke du Hammer Museum.

L'imprimerie Colby était sollicitée par les particuliers ou les professionnels de Los Angeles pour la production de leurs communications: kermesses d'écoles, concerts, meetings politiques, affiches de films, spectacles ou services en tous genres. Les posters venaient prendre place ensuite sur les pylônes électriques en bois si caractéristiques de la ville, véritables marques identitaires du paysage urbain de Los Angeles. De nombreux artistes et personnalités ont également fait appel à cette esthétique bien particulière: Elvis Presley, Martin Luther King, Ed Ruscha ou Eve Fowler. Allen Ruppersberg fut l'un de leurs clients les plus fidèles et assidus.

Du livre aux posters, des posters au classeur

Tout commence aussi en 1978, lorsqu'Allen Ruppersberg pense une œuvre en devenir qu'il intitulerait The Novel That Writes Itself et qui prendrait la forme d'une autobiographie romancée racontant donc les aventures du jeune artiste qu'il est à cette époque. Les personnages principaux l'accompagnant dans ce roman seraient des amis de l'artiste (Ed Ruscha), son galeriste (Rosamund Felsen), des collectionneurs (Elyse and Stanley Grinstein) et ces derniers achèteraient leur présence dans l'histoire pour 300 dollars. Allen Ruppersberg prévoit aussi la possibilité de devenir personnage mineur pour 100 dollars ou simple figurant pour 50 dollars. Une décennie passe, Allen Ruppersberg ne parvient pas à concrétiser ce travail, il lui manque des éléments.

En parallèle, il commence la production d'aphorismes ou de questions énigmatiques - THERE IS JUST / A MOMENT / WHEN THINGS CEASE, HOW I MISS THE AVANT-GARDE - imprimés sur des posters multicolores. Ces posters, les fameux Colby, apparaissent dans ses expositions au milieu des années 1980. Il s'aperçoit en 1990 qu'en réalité « the novel had written itself » sans qu'il ne s'en aperçoive. À ce moment-là cinquante posters étaient déjà produits. The Novel That Writes Itself se matérialise ainsi par les Colby Posters à travers lesquels il fait évoluer les personnages de son autobiographie mais également une multitude de ses projets tels que Honey, I rearranged the collection ou encore The Singing Posters, l'interprétation phonétique du poème Howl d'Allen Ginsberg.

3Les pages de The Novel That Writes Itself, une œuvre dont la nature romanesque induit par essence la forme du livre, se détachent une à une pour venir se poser sur les cimaises des galeries ou des musées. Ce roman d'Allen Ruppersberg revêt, dans sa forme provisoire, celle d'une installation renouvelée et augmentée à chaque nouvelle présentation. À l'instar d'El Lissitzky qui détourna la structure du livre traditionnel en faisant de ses pages des affiches, Allen Ruppersberg s'inscrit dans une démarche équivalente. Jan Tumlir2 rapporte dans son texte introduisant The Novel That Writes Itself les propos suivants d'El Lissitzky: «le livre traditionnel a été disloqué en feuilles volantes, agrandies au centuple, colorées pour une plus grande intensité et affichées dans la rue...» Le dessein de l'artiste est autre que celui du célèbre typographe mais leurs intentions se rejoignent.

The Novel That Writes Itself achève son écriture en 2013 avec la fermeture de la Colby Company. Le temps est venu, peut-être, de retrouver le format classique du roman. Cependant, Allen Ruppersberg fait le choix d'apporter à la forme contrainte du livre l'autonomie de l'affiche, le classeur dont les feuilles conserveront la nature volante des posters initiaux s'impose à lui.

The Novel That Writes Itself se construit telle une histoire en cadavre exquis, mêlant pêle-mêle des posters issus de l'imprimerie Colby collectés par l'artiste, des vues des installations de The Novel That Writes Itself et, bien entendu, les propres Colby Posters d'Allen Ruppersberg. Il conçoit le livre d'artiste comme une sculpture participative, il avait conçu son premier roman Greetings from L.A. dans un esprit similaire en 1972. The Novel That Writes Itself lui a pris davantage de temps (1978 - 2014) mais l'écriture de l'œuvre imposait par essence à Allen Ruppersberg d'expérimenter sa vie d'artiste, ce qu'il n'a pas manqué de faire.

1 Julia Luke, Senior Designer Hammer Museum, in Printing the Identity of Los Angeles, un texte de Chad Kouri, 2013, http://www.mascontext.com/
2 Jan Tumlir, The Torn -Apart Book, texte publié dans The Novel That Writes Itself, 2014

Vernissage d'Allen Ruppersberg

L'exposition à la galerie mfc-michèle didier

L'exposition se composera de deux parties: The Novel That Writes Itself et EL SEGUNDO RECORD CLUB.

The Novel That Writes Itself est une nouvelle édition d'Allen Ruppersberg, la quatrième production de l'artiste publiée par mfc-michèle didier. Ont précédé à ce travail l'installation The New Five Foot Shelf en 2001, le livre The New Five Foot Shelf of Books en 2003 et Chapter VI en 2009.

The Novel That Writes Itself est l'ensemble achevé du roman en devenir initié en 1978 par l'artiste. Ce travail comprend, rassemblés dans un classeur de plus de dix centimètres d'épaisseur, le texte The Torn-Apart Book de Jan Tumlir, en introduction, puis une succession de 460 feuilles perforées et imprimées recto. Se succèdent, page après page, les posters produits par l'artiste à la Colby Poster Printing Company jusqu'à sa fermeture en 2013, les images des posters produits par Colby que l'artiste a collectionné et les vues des installations passées de The Novel That Writes Itself qui ponctuent la narration.

L'exposition, en offrant la possibilité de manipuler le classeur, objet imposant, permettra à chacun d'appréhender l'ampleur de l'œuvre-roman The Novel That Writes Itself. Cette dernière se voulant l'autobiographie, bien que romancée, d'Allen Ruppersberg, elle permet alors d'embrasser l'essentiel du travail réalisé par l'artiste depuis presque quarante années.

Le vernissage de l'exposition consistera aussi en l'inauguration d'un tout nouveau magasin de disques: EL SEGUNDO RECORD CLUB.

EL SEGUNDO RECORD CLUB s'inscrit dans la lignée du mythique Al's cafe en 1969 puis du Al's Grand Hotel en 1971, ces deux projets réalisés par Allen Ruppersberg consistaient respectivement en de véritables café et hôtel mais au fonctionnement original régit par des règles définies par l'artiste. Ces lieux se voyaient, le temps de quelques semaines, devenir aussi lieux de rassemblements, de fêtes ou de performances.

EL SEGUNDO RECORD CLUB sera géré selon d'autres principes, toujours imaginés par Allen Ruppersberg, en accord avec la nature de ce nouveau lieu, celle d'un magasin de disques vinyles à expérimenter. L'idée reste cependant identique à celle des précédentes aventures mentionnées, chaque visiteur est invité à se rendre sur place pour ainsi découvrir ce que lui réserve ce nouveau record store by Allen Ruppersberg.

L'exposition se déroulera du 12 septembre au 4 octobre 2014 à la galerie mfc-michèle didier à Paris. Le vernissage aura lieu le jeudi 11 septembre 2014 de 18h à 21h en présence de l'artiste et du nouvellement disquaire Allen Ruppersberg.

[18:00-22:00] Vernissage d'Augustin Rebetez "ANTHILL (METEORITES)"
Location:
RVB Books
95, rue Julien Lacroix
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)9 83 30 67 71
Mail : info@rvb-books.com
Internet Site : www.rvb-books.com
Description:
Opening: Thursday 11 September, 6-10pm
Exhibition 11 Sept. - 25 Oct. 2014

Vernissage d'Augustin Rebetez "ANTHILL (METEORITES)"

[18:00] Vernissage d'Edith Bories "Réminiscence"
Location:
Galerie Jeune Création
74, avenue Denfert-Rochereau
75014 Paris
M° RER B Port-Royal, Denfert-Rochereau
France
Phone : +33 (0)7 68 29 29 34
Mail : jeunecreation@gmail.com
Internet Site : www.jeunecreation.org
Description:
Projet inédit de l'artiste Edith Bories

Exposition du 12 septembre au 17 octobre 2014
Vernissage le jeudi 11 septembre à 18h

Le flash éclaire les pas nébuleux avançant dans l'humidité obscure. Les images sauvées instantanément dans le boîtier, ponctuent le regard et déploient leurs énergies quelque temps plus tard, une fois plongées dans le noir de la chambre.

Je dis souvent que mes œuvres naissent grâce à l'observation de mon quotidien. Comme si les lieux, certains détails, des sensations étaient décortiqués et que j'en retirais une part, sujet à être montré.
Les photographies que je prends ne s'inscrivent pas complètement dans ce quotidien et naissent généralement dans le voyage. L'œil est en permanence stimulé par les déplacements qui me mènent vers des endroits que je ne connais pas encore.
Des premiers regards, des premières sensations, me poussent à prendre l'appareil et saisir quelques photographies.
L'image que je pense avoir prise s'installe dans ma mémoire avant d'être transformée par celle qui prendra place ensuite: l'image développée, celle issue du négatif qui figera mon souvenir et même souvent les premiers instants.
Cela m'a donc amené à extraire une série de quinze photographies intitulée «Traversées» qui écourtent la vision des premiers regards.

Je rentre dans la grotte. J'aime le silence qui y règne, je n'aime pas provoquer de résonance sonore. L'obscurité régit le lieu au fur et à mesure que les progressent. Munie de mon appareil photo, je me guide grâce au flash déclenché par les images prises. Ainsi je m'immerge la visite.
En énonçant les différentes phases photographiques, qui en quelque sorte s'effacent pour laisser place à l'une puis à l'autre, je constate l'importance du recouvrement.
Je prévois d'intervenir sur le mur arrondi de la galerie transformant cet espace en chambre noire pour réaliser une image utilisant des procédés analogues.
La photographie recouvrira le mur, le mettant en évidence, questionnant sur sa particularité et provoquant ainsi la déformation de l'image.

Edith Bories, août 2014

Lauréate du Prix du Public @Jeune Création 2013, en partenariat avec la galerie Un_Spaced.
edithbories.de

Vernissage d'Edith Bories "Réminiscence"

[18:00] Vernissage d'Emmanuel Lagarrigue
Location:
Galerie Sultana
10, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville
France
Phone : +33 (0)1 44 54 08 90
Fax : +33 (0)1 44 54 09 60
Mail : contact@galeriesultana.com
Internet Site : www.galeriesultana.com
Description:
Vernissage d'Emmanuel Lagarrigue

[18:00-21:30] Vernissage d'Henri Matchavariani "pur dessin"
Location:
Galerie Feuillantine
17, rue des Feuillantines
75005 Paris
M° RER B Port-Royal, Censier - Daubenton
France
Mobile : +33 (0)6 37 23 84 88
Internet Site : www.galerie-feuillantine.com
Description:
Vernissage d'Henri Matchavariani "pur dessin"

[18:00-22:00] Vernissage de Anne Lauroz & Charles Neubach "Travelling"
Location:
Galerie Exit Art Contemporain
2, place Denfert-Rochereau
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Mobile : +33 (0)6 80 45 23 01
Mail : contact@exit-art.fr
Internet Site : www.exit-art.fr
Description:
Vernissage jeudi 11 septembre de 18h à 22h
et jusqu'au 27 septembre 2014

Pour la rentrée 2014 et pour la première fois à la galerie Exit art contemporain :
Anne Lauroz et Charles Neubach.
Deux jeunes artistes aux univers pop et vitaminés parallèles.
Des collages numériques Tumblr d'Anne Lauroz à l'aérosol sur toile de Charles Neubach, un voyage passionnant à la découverte de cette nouvelle et bouillonnante génération d'artistes.

Vernissage de Anne Lauroz & Charles Neubach "Travelling"

[18:00-21:00] Vernissage de Brigitte Zieger "Pieces of Possible History"
Location:
Galerie Odile Ouizeman
10-12, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 71 91 89
Fax : +33 (0)1 42 71 94 13
Mail : contact@galerieouizeman.com
Internet Site : www.galerieouizeman.com
Description:
11 septembre / 31 octobre 2014
Vernissage jeudi 11 septembre 18h / 21h
Interruption du 24 septembre au 8 octobre 2014

[18:00-22:00] Vernissage de Bruno Albizzati "EINFALL DIT LA CHUTE ET L'IRRUPTION"
Location:
La Base
14, rue Crespin du Gast
75011 Paris
M° Ménilmontant, Rue Saint-Maur
France
Mail : contact@b-a-s-e.fr
Internet Site : www.b-a-s-e.fr
Description:
La Base présente EINFALL DIT LA CHUTE ET L'IRRUPTION, exposition monographique de Bruno Albizzati dont le titre relève également de la logique fragmentaire de cet artiste, fidèle à lui-même avec cette fois une empreinte encore plus subtile dans la réalisation des œuvres et le traitement de la couleur.

Des constantes dans l'œuvre d'Albizzati: d'abord le dialogue entre le construit et l'aléatoire, puis le plaisir de détourner l'objet de sa fonction initiale, comme en superposant du tulle pour point de croix. Toujours, l'ingéniosité rigoureuse et une affection particulière pour les néons. L'acte qui barre, repousse, raye ouvre des portes. Partout le mouvement ; la distance et le nouvel angle d'éclairage perturbent l'image. La matière se dissipe, l'énergie afflue et la couleur irradie.

Séverine Breton
Commissaire

http://cargocollective.com/brunoalbizzati

Vernissage de Bruno Albizzati "EINFALL DIT LA CHUTE ET L'IRRUPTION"

[18:00-21:00] Vernissage de Christophe Agou "Face au silence"
Location:
Galerie Intervalle
12, rue Jouye-Rouve
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 43 15 94 58
Mail : contact@galerie-intervalle.com
Internet Site : www.galerie-intervalle.com
Description:
photographies de Christophe Agou

exposition 3 septembre - 11 octobre
vernissage le jeudi 11 septembre de 18h à 21h

Christophe Agou, photographe français installé à New York, est retourné en 2002 dans son Forez natal (Loire). Il parcourt alors ces territoires ruraux dont il n'a rien oublié. Il y fait la connaissance d'hommes et de femmes modestes et singuliers, dont il devient un proche au fil des visites. Le projet Face au silence s'est vu décerner le 17e prix européen du livre de photographie en 2010. Christophe Agou réduit la distance avec ses sujets et donne à ses images une puissance rare, exempte de sentimentalisme. Il préfère l'émotion sincère que l'on retrouve par exemple dans les photographies de Diane Arbus et Mario Giacomelli.
Les travaux de Christophe Agou ont été exposés au MoMA (New-York), au musée des Beaux-Arts de Houston, au Jeu de Paume (Paris), aux Rencontres d'Arles et lors de nombreux autres festivals de photographie.

Vernissage de Christophe Agou "Face au silence"

[18:00] Vernissage de Cécile Beau "SUBSTRAT"
Location:
22,48 m²
30, rue des Envierges
75020 Paris
M° Jourdain, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)9 81 72 26 37
Mail : contact@2248m2.org
Internet Site : www.2248m2.org
Description:
11/09/2014 - 01/11/2014
vernissage jeudi 11/09/2014, 18h

Cécile Beau s'intéresse aux phénomènes trop lents ou trop discrets pour l'échelle de temps humaine ; ceux que l'on ne voit pas ou qui sont à peine perceptibles. Elle s'en empare pour renverser nos perceptions ordinaires. Avec « Substrat », elle propose une fiction semi-souterraine loin de nos repères habituels. Le lieu de la galerie devient une surface sédimentaire qui ne demande qu'à se modifier. La lumière du jour y est raréfiée. Répétition de phénomènes physiques ou organiques complexes, reproductions poétiques d'expérimentations de laboratoire ou fictions spatio-temporelles ?
Frangula, est une racine dénudée d'un arbre qui semble s'insinuer subrepticement dans l'espace, discrètement. Érosion donne à entendre les mouvements tourbillonnaires d'une particule de poussière promenée par le vent. En modélisant le cheminement de cette particule par une installation sonore, Cécile Beau fait de l'érosion un produit de notre imagination. La série Thalle présente des figures familières et pourtant indéfinissables : paysages vus du ciel, amas de cellules ? Le thalle désigne l'appareil végétatif des lichens. Se nourrissant de poussières transportées par les vents, ils finissent par devenir substrats pour d'autres végétaux.
Surface et profondeur s'inversent, échelle de temps humaine et échelle de temps géologique se chevauchent. Des milliers d'années nécessaires aux éléments pour travailler la pierre sont livrés à une autre échelle, vers la congruence d'espaces-temps impossibles à rapprocher.
Cécile Beau fait apparaître la connaissance intuitive des niveaux d'organisation de l'univers, de leur imbrication, par conséquent la temporalité courte de l'action de l'homme est toujours dans son travail une résurgence de la temporalité longue du cosmos. [Nathalie Desmet]

Vernissage de Cécile Beau "SUBSTRAT"
Illustration extraite de "Kunstformen der Natur" de Ernst Haeckel

[18:00-21:00] Vernissage de Cédric Bregnard « Contemporary Organic Art »
Location:
Acabas
7, boulevard des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 77 03 30
Mail : acabas@acabas.fr
Internet Site : www.acabas.fr
Description:
Du 06 au 27 septembre, prolongée jusqu'au 8 octobre

À travers ses dernières œuvres, l'artiste propose une vision unique et fascinante de la nature grâce à une technique lui permettant de transformer la matière en lumière. Ces créations nous interrogent sur le mystère des cycles de la vie et suscitent le respect de la biodiversité. Pour révéler ce qui échappe à l'observation ordinaire, son sens aigu du détail et sa maîtrise technique deviennent générateurs d'émotion.

La galerie ACABAS vous présente en exclusivité pour PARIS DESIGN WEEK l'exposition “Contemporary Organic Art“ du photographe Cedric BREGNARD, dont l'œuvre nous offre une vision unique et fascinante sur la nature grâce à un sens aigu du détail et une technique qui nous dévoile ce qui échappe habituellement à l'observation ordinaire.

Vernissage de Cédric Bregnard « Contemporary Organic Art »

[18:00] Vernissage de David Nash "Prints & Multiples"
Location:
Galerie Lelong
13, rue de Téhéran
75008 Paris
M° Miromesnil, Monceau, Villiers
France
Phone : +33 (0)1 45 63 13 19
Fax : +33 (0)1 42 89 34 33
Mail : info@galerie-lelong.com
Internet Site : www.galerie-lelong.com
Description:
11 septembre - 11 octobre 2014
Vernissage le jeudi 11 septembre à partir de 18h à la librairie

[18:00] Vernissage de David Whitehead et Robert Roy "Cuissons bois"
Location:
Galerie La Célestine
5 bis, rue Saint-Paul
75004 Paris
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 72 10 12
Mail : galerielacelestine@orange.fr
Internet Site : www.lacelestine.fr
Description:
Vernissage de David Whitehead et Robert Roy "Cuissons bois"

[18:00] Vernissage de Dorothée Smith « Entre (deux) fantômes »
Location:
Le pavillon Vendôme (Clichy)
7, rue du Landy
92110 Clichy
M° Mairie de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 47 15 31 05
Mail : pavillon.vendome@ville-clichy.fr
Internet Site : www.ville-clichy.fr
Description:
Du 12 septembre 2014 au 4 janvier 2015, le Centre d'art Contemporain de la ville de Clichy présentera l'exposition « Entre (deux) fantômes », de Dorothée Smith.

Dorothée Smith est née en 1985 à Paris. Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles et du Fresnoy, son travail indisciplinaire entremêle photographie, vidéo, cinéma, sculpture, bio-art et nouvelles technologies. Cette jeune artiste expose et projette depuis 2008 ses travaux à travers le monde (Finlande, Danemark, Portugal, Chine, Cambodge...), et inaugure cette année sa première exposition personnelle en Ile-de-France au centre d'art contemporain de Clichy. Il s'agit également de la première exposition monographique du Pavillon Vendôme.

Au cours de l'exposition entre (deux) fantômes seront présentés deux installations :

- C19H2802 (Agnès) (installation vidéo, 2011)

- Spectrographies (installation transdisciplinaire - photo, vidéo, performance- proposée sous la forme d'un work in progress, 2014), le film Septième promenade (2013), ainsi qu'une sélection de photographies issues de différentes séries : Loon (2007), Spree (2008), Löyly (2009), Sub Limis (2010) et Hear us marching up slowly (2012).

IDENTITÉS ET DENSITÉ DE L'ÊTRE

Les photographies, les vidéos et les installations de Dorothée Smith nous interrogent sur la (dé)construction et les mues de l'identité. Dans ses images, les corps de sa « tribu » apparaissent souvent ensuspens ou en devenir. Ses images ne sont pas dénuées d'un certain spleen contemporain, entre visibilité et invisibilité, présence et absence, incorporation et transition, beauté des fantasmes et densité de l'être-là. Ses photographies sont traversées à la fois de douceur et de fragilité tant elle saisit les états de bordure, d'attente, de latence, d'introspection ; tels des instants de transition où les corps et l'espace semblent flotter.

TROPISME NORDIQUE

Les images de Dorothée Smith sont empreintes de froid, de brume glacée, d'obscurité, de vapeur d'eau, de pluies, de fumées… Leur colorimétrie est dominée par des blancs évanescents et des bleus froids, tantôt grisés, tantôt laiteux. Ses sujets ont des carnations d'albâtre et des regards en fuite. Autant de couleurs et d'effets convoquant et évoquant les contrées du Nord. On les retrouve dans Löyly, son premier catalogue monographique, sortie début 2014 (Filigranes Editions), accompagné d'un texte de Dominique Baqué. Il a été publié grâce au soutien du Finnish Museum of Photography d'Helsinki en Finlande, de la ville de Vichy dans le cadre du Festival Photographiques Portrait(s), d'Olympus France et du Pavillon Vendôme – centre d'art contemporain de la ville de Clichy. Löyly, terme finnois, résume l'univers de création de l'artiste, en désignant à la fois la fumée exhalée par l'eau glaciale se déversant sur les pierres brûlantes, passant de l'état liquide à l'état gazeux, et en signifiant aussi «fantôme».

LA PHOTOGRAPHIE, CE FANTÔME QUI REVIENT TOUJOURS

Le sentiment de hantise traverse une partie de l'œuvre de Dorothée Smith, invoqué à partir de la figure du spectre, « ce résidu d'identité caractérisé par une visibilité invisible, capable d'une existence désincarnée ». Hantise, comme sentiment d'être hanté par une substance ou un être, imaginaire ou éloigné, qui vient nous déposséder de nous-mêmes.

Dans son installation Cellulairement (2012), Dorothée Smith met à disposition son propre corps comme réceptacle à fantômes, à travers un dispositif d'interaction lui permettant de ressentir la présence d'êtres absents. En collaboration avec des scientifiques (du CNRS et IRCICA), elle a mis au point un système de capteurs et transmetteurs de chaleur, alimentés par la présence des visiteurs, captée par une caméra thermique reliée à une puce implantée dans son corps. Cette installation est à l'origine de son nouveau projet transdisciplinaire Spectrographies (film, vidéos, photographies, performances), qui sera présenté sous la forme d'un work in progress ponctué de performances live qui feront écho aux vidéos projetées, réalisées à partir de caméras thermiques permettant d'avoir accès à des traces de présence et à d'autres strates du réel.

Quant à l'installation C19H2802 (Agnès), elle explore cette thématique à partir du motif de l'hormone de synthèse, venant, comme un fantôme, offrir un supplément de subjectivité à ceux qui l'ingèrent.

Le vivant comme matière première de l'œuvre, abordé à travers l'histoire de l'art contemporain par le biais du Bio-Art et de l'art hybride, souvent par le prisme du bio-pouvoir, est ici exploré poétiquement par Dorothée Smith, provoquant des formes contemplatives et oniriques.

Le vernissage de l'exposition aura lieu jeudi 11 septembre à partir de 18h et marquera l'ouverture du septième festival Jerk Off.

Depuis sept ans, ce festival pluridisciplinaire propose de faire découvrir la richesse des cultures queer et alternatives en mettant en avant des artistes LGBT et des nouveaux talents. Même s'il témoigne de la diversité et de la visibilité de la culture gay et lesbienne, il se veut ouvert à tous les publics. Le festival s'ouvre avec l'exposition entre (deux) fantômes de Dorothée Smith au Pavillon Vendôme et vous propose divers rendez-vous en Ile-de-France, jusqu'au 27 septembre.
Plus d'infos : http://festivaljerkoff.com/

[18:00-21:00] Vernissage de François Mazabraud "L'ordre des références"
Location:
De Roussan Art Projects
Galerie de Roussan
47, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)9 81 28 90 5
Mail : contact@deroussan-artprojects.com
Internet Site : www.galeriederoussan.com
Description:
11/09 - 31/10
Vernissage: Jeudi 11 septembre, 18h-21h

Permuter l'ordre des références, faire basculer la marge dans le texte et la périphérie au centre… tel semble être le fil directeur des dernières productions de François Mazabraud, passé expert dans le télescopage de symboles, de temporalités et d'espaces hétérogènes.

Ainsi, lors de vos déambulations dans Paris, tête baissée, occupé à écrire un message sur votre smartphone ou plongé dans la lecture d'un livre, vous apercevrez peut-être une référence à un ouvrage taguée au bas d'un mur. 1. Marc Partouche, La Lignée oubliée, Ed. Al Dante, p. 159 / Rue Dauphine, 2. Michel Butor, La Modification, Ed. 10/18, p. 203 / Rue Racine, 3. Balzac, Le Colonel Chabert, Ed. Livre de poche, p. 85 / Rue Daniel Casanova, etc. Au livre et à la page indiqués vous trouverez une scène dont le théâtre est l'une des rues de la capitale ; si vous vous rendez sur les lieux, une autre note de bas de page vous conduira à une autre adresse, et ainsi de suite. Un parcours ou une sorte de jeu de piste inauguré en 2012 par François Mazabraud, où les murs deviennent des pages, les quartiers des chapitres et la Ville Lumière un livre ouvert. L'asphalte et la pierre se stratifient de récits et de narrations, le passé est réactualisé pour vivifier et intensifier le présent.

Sur les cimaises de la galerie, les photographies de ces notes de bas de page se chargent de restituer le vif de leur contexte. Façades d'immeubles, trottoirs, passants, leur présence y devient furtive et discrète, à la frontière du visible. À partir de rebus trouvés dans les environs de son atelier à Aubervilliers, François Mazabraud a façonné pour chacune de ces photos un cadre unique. En bois de merisier, en béton ou encore en aggloméré de plâtre, si ces encadrements ont les mêmes dimensions et le même format, ils affirment néanmoins la singularité de leurs matériaux, tels des objets ou des sculptures à part entière. Une manière pour l'artiste de déjouer l'esthétique administrative que pourrait impliquer sa démarche protocolaire. À l'uniformité et à la monotonie formelle d'une certaine tradition conceptuelle, il oppose de franches variations de surfaces et de textures, en écho au tissu sensible de nos expériences urbaines et littéraires.

Au centre de la pièce où les photographies sont accrochées, un micro diffuse le récit d'un immigré Sénégalais travaillant à Aubervilliers. Énoncé en latin avec un accent à couper au couteau, ce récit restera énigmatique pour la plupart d'entre nous. De manière paradoxale, un étranger parle mieux ici la langue de « nos » origines que nous-mêmes, la notion d'origine étant ainsi rappelée à sa nature toujours hybride. Un télescopage géographique et historique où un pays émergent rencontre une capitale occidentale, et où l'histoire de l'Empire Romain et de la conquête de Paris par Lutèce croise celle des flux migratoires contemporains.

Inversion ou interpénétration des marges et du centre que l'on retrouve au sous-sol de la galerie. Retournés et posés les uns à côté des autres, des centaines de balais en fibre de coco configurent ici un doux paysage champêtre où émergent ça et là des chutes d'albâtre, telles les ruines de monuments inconnus. Alors que les objets ménagers proviennent d'un Leroy Merlin situé aux alentours du Stade de France, les morceaux de pierre ont été récupérés dans une marbrerie quasiment laissée à l'abandon, perdue dans une zone industrielle et de transit routier. Cette installation peut ainsi être perçue comme une géographie renversée, où l'invisible d'un no man's land devient le point focal d'un centre transformé en étendue indéterminée.

Bousculer « L'Ordre des références » à condition de produire un désordre fécond, générateur de nouvelles expériences et significations.

Texte de Sarah Ihler-Meyer

Avec le soutien de la DRAC, Direction Régionale des Affaires culturelles, Ile de France

Vernissage de François Mazabraud "L'ordre des références"

[18:00] Vernissage de Fu Site "POLITICIANS"
Location:
Galerie Paris-Beijing
62, rue de Turbigo
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 74 32 36
Mail : paris@galerieparisbeijing.com
Internet Site : www.galerieparisbeijing.com
Description:
Solo exhibition of painting
From 11th September to 18th October 2014
Opening Thursday 11th September from 6pm, in the presence of the artist

Galerie Paris-Beijing is particularly pleased to exhibit the latest works by the painter Fu Site for the first time in its Parisian space.

Realized between 2013 and 2014, the series Politicians is his most recent. It evokes the complexity - and even the cruelty - of contemporary debates and political battles, creating scenes in which evanescent male figures argue, discuss or simply find themselves in strange situations. Behind the curtains of a waiting room, between the veils of a canopy or in the reflection of a pool, troubling scenes emerge, as if insidious truths were hiding under an apparent calm.

Fu Site canvases seem to superimpose the layers and time of the narrative, introducing a psychological dimension to the space. Hallucinatory visions rear up in the immobile décor like traces or snippets of memories or fantastical presences. A perfectly mastered use of mixed media - China ink, pencil and oils - allows Fu Site to play with the spatial layers to introduce a blurred temporality.

This young Chinese painter's references range from Goya to Francis Bacon to romantic painting. In his works, we find a fascination for shadows, allegories, fantasy and the unconscious. The disequilibrium in the composition and framing, the very dark color palette with nuances of ochre and grey and the tortured figures bent into the texture of the canvas evoke these artistic references.

Fu Site also loves cinema: he admires David Lynch and says he's very influenced by the "seventh art". He composes his paintings with a pronounced taste for mises en scène, making use of framing techniques borrowed from cinema such as freeze frames. The moments are therefore fixed on the canvas, creating a feeling of expectation as if they were suspense-filled fragments from a film.

Fu Site was born in Liaoning (China) in 1984. He earned his diploma from the University of Tsinghua/Beijing (2006) and the Versailles School of Fine Arts (2011). This young and talented painter has won numerous prizes and awards, including the Canson Prize in 2013. His work has been shown in solo and group exhibitions in China and France, where he lives and works today.

Vernissage de Fu Site "POLITICIANS"

[18:00-21:00] Vernissage de Gilles Barbier et Anthony Duchêne
Location:
Le Musée en Herbe
Ma Première Galerie
23, rue de l'Arbre-Sec
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Pont Neuf, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 40 67 97 66
Fax : +33 (0)1 40 67 92 13
Mail : musee-en-herbe@orange.fr
Internet Site : www.musee-en-herbe.com
Description:
du 3 septembre au 5 octobre 2014

Vernissage le jeudi 11 septembre 2014 de 18h à 21h
Merci de confirmer votre présence au vernissage en cliquant ici :
>> inscription

L'oeuvre de Gilles Barbier est une forêt qui reste à défricher tant elle est profuse et luxuriante. Bâtie sur un système où tout est possible et où chaque pièce n'est que la version visible de toutes ses versions potentielles, elle recèle de multiples flux dont l'entrelacs dessine une esthétique de la consommation, voire de la consumation.

Gilles Barbier est représenté par la galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois depuis 1995.

Vernissage de Gilles Barbier et Anthony Duchêne
© Gilles Barbier

Anthony Duchêne est issu de l'Ecole supérieure des Beaux-arts de Marseille, cet artiste plasticien, lauréat du Prix Sciences Po 2012, s'amuse à créer des analogies entre les stratégies adaptatives et le mimétisme développé par certaines espèces animales et le comportement humain.

Vernissage de Gilles Barbier et Anthony Duchêne
© Anthony Duchêne

[18:00-21:00] Vernissage de Jorge Pedro Nuñez "Entre Machine et moi Machin"
Location:
Galerie Crèvecoeur
9, rue des Cascades
75020 Paris
M° Ménilmontant, Pyrénées, Gambetta
France
Phone : +33 (0)9 54 57 31 26
Mail : info@galeriecrevecoeur.com
Internet Site : www.galeriecrevecoeur.com
Description:
Opening September 11
September 12 - October 26

Vernissage de Jorge Pedro Nuñez "Entre Machine et moi Machin"

[18:00-21:00] Vernissage de Katinka Bock "Populonia"
Location:
Galerie Jocelyn Wolff
78, rue Julien Lacroix
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 42 03 05 65
Fax : +33 (0)1 42 03 05 46
Mail : info@galeriewolff.com
Internet Site : www.galeriewolff.com
Description:
Vernissage de Katinka Bock "Populonia"

[18:00] Vernissage de Keiichi Tahara
Location:
Galerie Taka Ishii Photography Paris
119, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 77 68 98
Mail : contact@takaishiigalleryparis.com
Internet Site : www.takaishiigallery.com/en/exhibitions/photography-paris/
Description:
du 11 Septembre - 25 Octobre
Vernissage de l'exposition Jeudi 11 Septembre à 18h

Pour la rentrée de Septembre 2014, Taka Ishii Gallery Paris a le plaisir de vous annoncer l'exposition de Keiichi Tahara, un des plus grands photographes et concepteurs de lumière japonais.

Né à Kyoto au Japon en 1951, il a vécu 36 ans en France. Dès son arrivée en Europe à l'âge de 21 ans, la lumière est au centre de son approche artistique.
"La lumière du Japon, toujours voilée, n'a rien à voir avec celle de la France, très brutale. Et la nature de la lumière, j'en suis persuadé, a une incidence sur le paysage, les gens et même la langue que l'on parle"
A partir des années 1970, il réalise plusieurs séries de photographies dont la plus connue est Fenêtre (1973 – 1984), qui sera présentée lors de cette exposition à la Galerie avec la série Eclat (1983), dans lesquelles il s'intéresse à la forme de la lumière et non pas la lumière à partir d'un objet. De cette réflexion sont nées ses multiples recherches sur la transparence.

Autour de l'exposition
- Exposition Keiichi Tahara « Sculpteur de Lumière » - du 9 Septembre au 2 Novembre à La MEP
- Livret publié par Taka Ishii Gallery, 2012, 21 photos noir et blanc, texte par Felix Guattari

Vernissage de Keiichi Tahara

[18:00-21:00] Vernissage de Kenor "polyrythmic beats"
Location:
Galerie Celal
45, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Châtelet, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 40 26 56 35
Mobile : +33 (0)6 77 51 77 95
Mail : contact@galeriecelal.com
Internet Site : www.galeriecelal.com
Description:
Kenor, originaire de Barcelone, Espagne Kenor, pour sa première exposition personnelle à la galerie Celal, développe un travail qui se présente comme le condensé de toutes ses précédentes orientations plastiques. Une mise au point esthétique ou ses inclinaisons musicales et ses découvertes plastiques se relaient afin de donner corps à une série de toiles, sculptures et céramique. Son énergie débordante et spontanée impactent ses compositions, que la palette de couleurs caractéristique de l'artiste renforcent.
Son oeuvre s'impose avec évidence comme la translation efficace de son travail mural. Une oeuvre, à la fois, légère et franche où l'allégresse et la force sont garanties!

Vernissage de Kenor "polyrythmic beats"

[18:00] Vernissage de Mark Dion "COSMOGRAPHIA : SELECTED WORKS ON PAPER, 1991-2014"
Location:
In Situ Fabienne Leclerc
19, rue Michel le Comte
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 53 79 06 12
Fax : +33 (0)1 53 79 06 19
Mail : galerie@insituparis.fr
Internet Site : www.insituparis.fr
Description:
12.09 >> 31.10.2014
VERNISSAGE / OPENING 11.09.2014, 18H

Connu pour ses installations complexes inspirées des "Wunderkammern", des musées ou des laboratoires scientifiques, Mark Dion s'intéresse particulièrement au rapport que l'homme entretient à la Nature à travers la construction du savoir et des discours scientifiques produits depuis l'Antiquité.

Au cours des démarches d'exploration qu'il entreprend depuis le début des années 90, l'artiste a produit de nombreux documents : photographies, collecte de notes, de données diverses mais aussi de nombreuses œuvres graphiques.

La Galerie In Situ a choisi de mettre à l'honneur ces œuvres qui ont accompagné les projets au long cours que l'artiste a développés depuis le début de son parcours artistique.
Caractérisés principalement par un code de couleur bleu et rouge, une composition et un tracé très nets, les dessins de Mark Dion ne sont pas sans évoquer le goût de l'artiste pour les planches de naturalistes et les relevés archéologiques.
Dans cette manière consciencieuse, faussement laborieuse et naïve, on entrevoit la précision avec laquelle l'artiste construit et fait évoluer ses projets, et comment il repense sans cesse le rapport que la Culture entretient avec la Nature.

Vernissage de Mark Dion "COSMOGRAPHIA : SELECTED WORKS ON PAPER, 1991-2014"
Mark Dion & Dana Sherwood, Pencils, 2014

[18:00] Vernissage de Marlena Kudlicka "SPIN-OFF / a divided dot.review"
Location:
Glassbox
4, rue Moret
75011 Paris
M° Ménilmontant,Parmentier, Rue Saint-Maur
France
Mobile : +33 (0)6 77 80 77 57
Mail : glassbox.smart@gmail.com
Internet Site : www.glassbox.fr
Description:
A show by Marlena Kudlicka invited by Jagna Ciuchta

Vernissage jeudi 11 septembre 2014, 18h
Ouvert du vendredi 12 au mardi 16 septembre

In her latest presentation 'a divided dot.review' Marlena Kudlicka reinterprets the concept of 'a review' as a further part of the 'a divided dot' project, which has been realized in her recent works.

The concept of 'review' represents another analysis of the chronology of the division point, which is also a review of the current exhibition and an overview of the previous exhibitions. Each edition expands the project into increasingly complex sculptural and language structures.

A review plays analytical-critical and informative functions, but for Marlena it is not a standalone description of a work, but, analyzed as the concept itself, it becomes the medium, part of the exhibition, and in fact the exhibition itself. In the 'a divided dot.review' project the distinction between the form and content does not exist.

As a result, the project 'a divided dot.review' is site specific text sculptural composition conceived within the gallery frame, where Marlena is turning the room into a format of 'art magazine'.

MK


SPIN-OFF
Jagna Ciuchta in her newest project Spin-off invites artists to let them create their shows at the gallery. The proposed exhibitions are organized in a frame of her residency program l'Estive at Glassbox. As a result of Ciuchta's initiative, she will compose her own final solo show that is based on a photographic documentation of each show that took place at the gallery. This show will be opened on September 20, 2014.

www.marlenakudlicka.com
www.jagnaciuchta.com

Vernissage de Marlena Kudlicka "SPIN-OFF / a divided dot.review"

[18:00] Vernissage de Maurice COHEN : « Ordre dans le chaos »
Location:
Mairie du 7ème arrondissement
116, rue de Grenelle
75340 Paris Cedex 07
M° Solférino, Rue du Bac, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 53 58 75 07
Fax : +33 (0)1 45 56 92 37
Internet Site : mairie7.paris.fr
Description:
Du 11 au 22 septembre 2014
Vernissage le jeudi 11 septembre à 18h

L'exposition de ce peintre chaotique expressionniste offrira une vague de vitalité au travers d'œuvres abstraites et figuratives.

Salle Béatrice Hodent de Broutelles

[18:00-21:00] Vernissage de Patrick Obeika "Hasard / al zahr"
Location:
Galerie Oberkampf
103, rue Saint-Maur
75011 Paris
M° rue Saint-Maur
France
Phone : +33 (0)1 58 30 84 04
Internet Site : www.galerieoberkampf.com
Description:
Peinture - Ardoises et toiles libres

Du vendredi 12 au 26 septembre 2014
Vernissage jeudi 11 septembre de 18h à 21h
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h

http://obeika.galerieoberkampf.com

[18:00-21:00] Vernissage de Peter Robinson "Pair et Impair"
Location:
Galerie Emmanuel Hervé
6, rue Jouye-Rouve
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)9 51 10 96 58
Mail : bonjour@emmanuelherve.com
Internet Site : www.emmanuelherve.com
Description:
11.09. - 31.10.2014
opening Spetember 11, 6 - 9pm

Exposition personnelle de l'artiste néo-zélandais Peter Robinson (né en 1966)

Connu pour son exploration critique des problématiques identitaires et ethniques, Peter Robinson réalise d'abord des œuvres fortement politiques qui explorent ses origines Maori et la question du bi-culturalisme.

Plus récemment, Robinson est passé de cette rhétorique et du poids de son interprétation à un intérêt plus accru pour la matérialité des médiums qu'il utilise, tels que le feutre, le polystyrène et le fer. Un autre intérêt a également fait son apparition : le jeu. Entre ordre et désordre, densité et lumière, dispersion et compression, Peter Robinson n'a de cesse de créer des formes audacieuses, monumentales et irrépressibles où l'idée de sculpture est souvent momentanément prise entre le faire et le défaire. Au risque que son affection pour la matérialité soit appréhendée comme une profusion ou un excès.

Peter Robinson (né en 1966 à Ashburton, Nouvelle Zélande) a étudié la sculpture à la Ilam School of Fine Arts (1985-1989), il vit et travaille à Auckland. L'oeuvre de Robinson à été exposé aussi bien en Nouvelle Zélande qu'internationalement. Il a représenté la Nouvelle Zélande à la 49ème Biennale de Venise (2001), il a également participé à la 13ème Biennale d'Istanbul (2013), 11ème et 18ème Biennale de Sydney (1998/2012) et à la 8ème Baltic Triennale of International Art, Vilnius (2002).

L'oeuvre de Peter Robinson a également été inclus dans de nombreuses expositions internationales do nt: Continental shift, Ludwig Forum für Internationale Kunst, Aachen (2000); Toi Toi Toi: three generations of artists from New Zealand, Museum Fridericianum, Kassel (1999); et Cultural safety: contemporary art from New Zealand, Frankfurter Kunstverein, Frankfurt am Main (1995). Il fut également nominé pour le Walters Prize en 2006 pour The Humours at Dunedin Public Art Gallery, et de nouveau en 2008 quand il le remporta pour son exposition ACK à Artspace, Auckland.

Vernissage de Peter Robinson "Pair et Impair"

[18:00-22:00] Vernissage de Rada Tzankova "la Traversée"
Location:
Green Flowers Art Gallery
61, rue du Château
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Phone : +33 (0)6 85 82 94 01
Mail : galerie@greenflowersart.fr
Internet Site : www.greenflowersart.fr
Description:
Vernissage jeudi 11 septembre de 18h à 22h
Exposition jusqu'au samedi 20 septembre 2014

Vernissage de Rada Tzankova "la Traversée"
Rada Tzankova, La Traversée,
2014, encre et acrylique sur papier, 21x21 cm

[18:00] Vernissage de Rodolphe Sebbah
Location:
Galerie du Pont Neuf
23, place Dauphine
66, quai des Orfèvres
75001 Paris
M° Pont Neuf, Cité, Saint-Michel, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 46 33 03 45
Mobile : +33 (0)6 09 06 54 07
Mail : contact@galeriedupontneuf.com
Internet Site : www.galeriedupontneuf.com
Description:
Du 8 au 21 Septembre 2014
Vernissage le 11 Septembre à partir de 18h

« Je regarde l'humanité telle qu'elle se montre à nos yeux, chaque jour, sans fard. Je suis un photographe « à ras du trottoir », et je laisse le spectateur libre de son imagination. »

http://www.galeriedupontneuf.com/rodolphe-sebbah/

Vernissage de Rodolphe Sebbah

Rodolphe Sebbah a 56 ans et vit à Paris depuis l'âge de 18 ans. Paris, "sa ville" comme il aime à le répéter. Il la connaît, il la sent et rien ne lui est plus insupportable que les rares moments où il doit s'éloigner de ses rues et de ses tribulations.

Pourtant rien ne prédestinait Rodolphe à embrasser la carrière de photographe. Diamantaire de formation, c'est dans ce milieu étrangement déconnecté du théâtre de la rue qu'il découvre au gré de ses lectures les travaux d'illustres aïeux : les américains Robert Franck, Garry Winogrand, Helen Levitt, Saul Leiter, Elliot Erwitt, mais aussi les français Henri Cartier-Bresson, Willy Ronis ou René Maltête. Tous ont marqué de leur empreinte cet art si particulier qu'est la "street photography". Une véritable révélation, un choc visuel pour le futur photographe.

Commence alors le long parcours de l'autodidacte. Boulimique, il compulse tout ce qui peut s'écrire ou se voir sur le sujet et ses maîtres : livres, magazines, expos. Il se détourne alors progressivement des éclats célestes du diamant pour regarder sa ville « au ras du trottoir » comme il dit. Le spectacle qui s'offre à lui le fascine, l'attire irrémédiablement vers ces scènes furtives qui rythment le pouls d'une cité. Dans cette quête, Rodolphe capte ce qu'il appelle les beaux instants de la vie urbaine. Il livre sans fard au spectateur la banalité de situations aussi impromptues que cocasses.

Peu à peu, il accumule de nombreux clichés. "Ce que vous voyez est ce que vous voyez. Il n'y a rien à voir ou comprendre au-delà de ce qui est montré.", cette maxime d'Helen Levitt que Rodolphe aime à citer symbolise parfaitement sa démarche photographique qui ne revendique aucun message particulier. Il montre un point c'est tout. Ses images, qu'il publie régulièrement sur Internet, commencent à être remarquées. Aux premières publications se succèdent les premiers encouragements. Adepte des focales fixes, il aime trouver sa distance par rapport au sujet qu'il photographie en mode « snapshot ».

Cette "vérité" qu'il recherche frénétiquement dans ses clichés contribue au "style Sebbah". Brut de spontanéité, il ne magnifie pas. Nous découvrons alors une multitude de détails aussi savoureux que truculents qui composent nos paysages urbains. C'est ce qu'on appelle un témoignage.

[18:00-21:00] Vernissage de Romain Lena "TRIP"
Location:
Myriam Bouagal Galerie
20, rue du Pont aux Choux
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Mobile : +33 (0)6 72 07 56 26
Mail : mb@myriambouagalgalerie.com
Internet Site : wwww.myriambouagalgalerie.com
Description:
Exposition du 12 septembre au 4 octobre 2014
Vernissage le 11 septembre 2014 de 18h à 21h

Attention la galerie sera fermée du 26 septembre au 4 octobre 2014

La série photographique Trip se présente comme un carnet de voyage, un vagabondage visuel qui se situe entre Paris et San Francisco et s'étale sur une période de 10 ans.
Trip se définit par l'observation, la reconstruction d'un monde à travers des couleurs altérées, une vision esthétique et graphique épurée.
Cette chromie recherchée, étudiée, utilise la photographie numérique en s'inspirant de l'héritage de la photographie argentique (cross-process).
Prenant le parti du courant pictorialiste, cette série puise son inspiration chez des peintres comme Turner, Pollock, Zao Houki ou des photographes comme Steichen, Ernst Haas.
Ma volonté est la résultante d'une envie forte d'altérer le réel et de placer en avant un univers aux couleurs et aux formes oniriques.
Générer des émotions positives.

Vernissage de Romain Lena "TRIP"

[18:00-21:00] Vernissage de Romain Saintonge "Âmes éphémères"
Location:
Galerie Samagra
52, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 86 86 19
Mail : claudia@galeriesamagra.com
Internet Site : www.gallery-samagra.com
Description:
du 11 septembre au 4 octobre 2014
vernissage le jeudi 11 septembre de 18h à 21h

Vernissage de Romain Saintonge "Âmes éphémères"
Vernissage de Romain Saintonge "Âmes éphémères"

[18:00] Vernissage de Roman Moriceau "DUST"
Location:
Galerie Derouillon
38, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République, Arts et Métiers, Strasbourg - Saint-Denis
France
Mobile : +33 (0)6 13 67 33 71
Mail : benjamin@galeriederouillon.com
Internet Site : www.galeriederouillon.com
Description:
Exposition du 11 septembre au 31 octobre 2014
Vernissage le jeudi 11 septembre 2014 à 18h

L'imagerie de Roman Moriceau est nourrie de végétaux luxuriants, de paysages montagneux, de ciels chargés de nuages, de fleurs écloses, d'arc-en-ciel et d'étoiles scintillantes. Pourtant, la couleur manque et la lumière y est aveuglante. La luxuriance et le chatoiement semblent avoir perdu de leur éclat. Teintées de noir, de blanc et de gris, les images attestent d'un épuisement, d'une anémie implacable et inquiétante. L'artiste dresse un constat : celui des conséquences de nos actes et de nos choix sur notre environnement. En associant des propriétés acides et sensibles, il génère des œuvres gorgées d'une conscience écologique et politique aiguë. Si l'esthétique mise en œuvre est plastiquement séduisante, il nous faut nous approcher de plus près pour déceler la bizarrerie. L'artiste met au point des processus techniques atypiques en s'appropriant un ensemble de matériaux directement issus de nos quotidiens : des agents polluants (huile de vidange), des composants chimiques (peintures photochromiques et phosphorescentes), des produits alimentaires (glace à l'eau) ou encore des éléments naturels (argile, chiures de mouches). Ses choix singuliers génèrent un espace où la critique et le déplacement sont possibles.

La série photographique Untitled (filter) présente des images abstraites formées d'aplats de couleurs vives. L'identification n'est pas immédiate, pourtant il s'agit de simples sacs plastiques faisant office de filtres lumineux. Roman Moriceau pointe du doigt l'omniprésence des matériaux plastiques non seulement dans nos environnements quotidiens, mais aussi, à plus grande échelle, sur le reste de la planète. Les particules des sacs et autres éléments plastiques nourrissent ce qui est désormais nommé le septième continent. Une gigantesque masse uniquement formée des déchets mondiaux. L'artiste joue avec les rapports d'échelles, de perception et de conscience. De l'emballage au contenant il n'y a qu'un pas. Roman Moriceau s'intéresse à la question des manipulations génétiques. Sur Internet, il découvre l'existence d'un poulet sans plume mis au point par un scientifique israélien. Sans plume, l'animal est rendu optimal pour sa transformation. La reproduction en argile confère un statut d'objet à l'animal. Ainsi, l'artiste interroge les (non) limites de la science, l'indifférence généralisée par rapport au bien-être animal (ici considéré comme un produit), mais aussi l'aveuglement du consommateur.

Le rapport à l'espace s'élargit avec Nebula qui porte le regardeur vers le cosmos. Sur un fond noir, des constellations surgissent et tournoient. L'artiste a choisi de transposer les images de ciels étoilés sur le papier au moyen d'une technique originale : la sérigraphie à l'huile de vidange. Un matériau toxique et difficilement recyclable, qui participe activement au dérèglement climatique. La technique réveille les consciences, tandis que le sujet renvoie à une théorie fondée sur l'idée que l'humain et tout ce qui l'entoure ne sont que poussières d'étoiles. Le physicien Lawrence Krauss a écrit : « Chaque atome de votre corps vient d'une étoile qui a explosé. Et, les atomes de votre main gauche sont probablement venus d'une étoile différente que votre main droite. Nous sommes tous des poussières d'étoiles. » Roman Moriceau ouvre des passages entre l'infiniment grand et l'infiniment petit pour révéler l'effet papillon de nos habitus. Par les images et l'appropriation de matériaux signifiants, il nous plonge au cœur d'une réflexion portée sur le Vivant dans son ensemble. Avec un regard soucieux et humaniste, il examine notre rapport aux images en soulignant des relations dichotomiques : actes-conséquences, conscience-inconscience, apparition-disparition, visible-invisible, citoyen-consommateur. Avec intelligence et justesse, Roman Moriceau travaille les failles et les incohérences d'un système où le consumérisme prévaut sur la raison.

Texte de Julie Crenn

L'artiste est né en 1976. Il vit et travaille à Berlin.
Son travail a fait l'objet d'expositions en Allemagne, au Japon ainsi qu'au Musée des Beaux Arts d'Angers en octobre 2013 pour l'exposition "Corrélation" aux côtés de Raphaël Zarka et Vincent Mauger.

Vernissage de Roman Moriceau "DUST"
Roman Moriceau, Nebula, 2014. Huile de vidange sur papier. 180 x 130 cm. Courtesy Galerie Derouillon, Paris

[18:00-21:00] Vernissage de Sofia Hihat
Location:
Galerie Mamia Bretesché
77, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Réaumur - Sébastopol
France
Phone : +33 (0)1 42 71 50 94
Mobile : +33 (0)6 60 87 06 21
Mail : mamia.bretesche@gmail.com
Internet Site : www.mamiabreteschegallery.com
Description:
Vernissage le 11 septembre 2014 à 18h
Exposition du 11 septembre au 11 octobre 2014

Sofia Hihat est née en 1982 en Algérie. Elle est diplômée des Beaux-Arts de Paris (2011) et de l'Ecole des Beaux-Arts d'Alger (2007). Elle vit et travaille entre Paris et Alger.

Dans cette nouvelle exposition sous le titre « De-Génération » Sofia Hihat aborde un thème lié au processus de la création dans ses phases de naissance, d'expansion et de dissolution. Elle suggère tout en délicatesse ce processus et sa mise en œuvre.

Artiste du sensible, elle évoque plus qu'elle ne dit, d'un caractère dirigé vers l'intériorité, c'est sur le tamis de sa conscience que se produit cette séquence où ne subsiste que la trace ou l'évocation de son propos.
D'une grande sensibilité, Sofia fait partie de la nouvelle scène émergente algérienne. Rescapée de la décennie noire, car c'est à cette période qu'elle vit son adolescence.
Avec la distanciation et l'ingestion nécessaires au retour à la parole, elle ouvre enfin la porte pour «dire» avec une grande pudeur et retenue.
Le passage par l'école supérieure des Beaux-Arts de Paris a servi de sas de décantation, et de reconstruction qui lui permet à présent d'en tirer une substance qui nourrit son travail.
Sensible à son environnement immédiat, c'est de là qu'elle démarre, pour entamer une œuvre ouverte sur les autres. Du centre vers l'extérieur, selon une démarche, qui avance en cercles concentriques à mesure qu'elle ose parler de son histoire, des autres, et de l'état du monde.
Dans cette exposition, on redécouvre une artiste qui entre dans la maturité, trouvant par touches subtiles, dans le dessin, la peinture, ou le miroir, son support de prédilection, l'empreinte que sa mémoire nous laisse entrevoir.

Malek Salah

Vernissage de Sofia Hihat

[18:00] Vernissage de Sylvain Bourget "Tragédie du solite"
Location:
Galerie Marine Veilleux
47, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 77 56 13
Mobile : +33 (0)6 33 01 57 34
Mail : galerie@marineveilleux.com
Internet Site : www.marineveilleux.com
Description:
11.09 / 25.10.2014
vernissage jeudi 11 septembre à partir de 18h

Battre le record de lenteur pour fermer un tiroir dans sa cuisine.
Prendre une douche le plus longtemps possible.
Ranger le plus grand nombre de t-shirts dans son micro-onde.
Déplacer des objets par la force de l'esprit.
Tenir en équilibre un sofa sur son menton.
Applaudir le plus rapidement possible.

Sylvain Bourget s'est engagé depuis quelques années dans la collecte et l'analyse des pratiques de performances domestiques qu'il étudie par l'intermédiaire des vidéos amateurs qui prolifèrent sur la toile. Ces petits détournements, déplacements d'usages, concours s'inscrivent dans les "tactiques de braconnages culturels" que Michel de Certeau définit dans L'invention du quotidien:

"L'homme ordinaire (...) invente le quotidien grâce aux arts de faire, ruses subtiles, tactiques de résistance par lesquelles il détourne les objets et les codes, se réapproprie l'espace et l'usage à sa façon. Tours et traverses, manières de faire des coups, astuces de chasseurs, mobilités, mises en récit et trouvailles de mots, mille pratiques inventives prouvent, à qui sait les voir, que la foule sans qualité n'est pas obéissante et passive, mais pratique l'écart dans l'usage des produits imposés, dans une liberté buissonnière par laquelle chacun tâche de vivre au mieux l'ordre social et la violence des choses."

Lieux de la performance, mouvements générés par ces pratiques, dispositifs à performer sont ici rassemblés dans Tragédie du solite comme autant de tentatives de ré-invention des formes de ritualisations contemporaines de notre quotidien. Par le dessin, l'aquarelle, la vidéo ou la sculpture, l'ensemble des travaux présentés a pour ambition de permettre une lecture transversale de ces pratiques.

Né en 1980 et diplômé de l'École Supérieure des Beaux-Arts d'Angoulême avec les félicitations du Jury en 2003, Sylvain Bourget vit et travaille à Bordeaux. Son travail a été présenté à l'occasion de nombreuses résidences, notamment à Montflanquin, à l'Arthothèque de Pessac et, plus récemment, au centre 2angles de Flers ou encore à Chalet Society dans le cadre de l'Atelier des Testeurs en 2013. Il a par ailleurs été exposé au Salon de Montrouge en 2010 ainsi qu'à plusieurs reprises à la galerie Marine Veilleux. Lauréat du prix CIC pour l'art contemporain, il prépare actuellement une exposition aux Abattoirs de Toulouse pour l'automne.

Vernissage de Sylvain Bourget "Tragédie du solite"

[18:00] Vernissage de Sylvie Kosinski "lichens solaires et autres motifs"
Location:
Galerie Maître Albert
6, rue Maître-Albert
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 55 42 73 77
Mail : jdm@lmet.fr
Internet Site : www.maitrealbertgallery.com
Description:
Vernissage de Sylvie Kosinski "lichens solaires et autres motifs"

[18:00] Vernissage de Toshio Shimamura
Location:
Galerie Lina Davidov
210, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 45 48 99 87
Fax : +33 (0)1 42 22 36 70
Mail : galerie@linadavidov.com
Internet Site : www.linadavidov.com
Description:
Vernissage de Toshio Shimamura

[18:00-21:00] Vernissage de Violetta Malaterre et Denise Brimson
Location:
Galerie Gavart
5, rue d'Argenson
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 65 26 98
Mail : galeriegavart@gmail.com
Internet Site : www.galeriegavart.com
Description:
Vernissage de Violetta Malaterre et Denise Brimson

[18:00] Vernissage de Xavier Lust
Location:
Galerie du Passage
Pierre Passebon
20/26, galerie Véro-Dodat
entrée du passage au 10, rue Croix des Petits Champs
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 42 36 01 13
Fax : +33 (0)1 40 41 98 86
Mail : mail@galeriedupassage.com
Internet Site : www.galeriedupassage.com
Description:
friday 12 september - saturday 18 october 2014

[18:00-21:30] Vernissage de l'exposition "DE FIL ET D'ENCRE"
Location:
Galerie Claire Corcia
323, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Réaumur - Sebastopol, Strasbourg - Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)9 52 06 65 88
Mobile : +33 (0)6 62 84 03 74
Mail : contact@galeriecorcia.com
Internet Site : www.galeriecorcia.com
Description:
peintures, dessins et encres brodées de trois artistes contemporaines Elisabeth BAILLON, Hélène DUCLOS et Hélène LAGNIEU

L'exposition « De fil et d'encre » dévoile, à travers la sensibilité de la matière peinte et cousue, trois univers féminins qui nous content des histoires mystérieuses, sensuelles et burlesques.

Elisabeth BAILLON associe la broderie au dessin à l'encre et à la plume. A travers une thématique personnelle où l'art naïf, l'imaginaire et le fantastique coexistent, elle fait dialoguer la matière laineuse et l'œuvre graphique.
Au sein de ses compositions, la matière brodée, brute et tangible s'associe à la finesse d'un dessin délicatement ombré qu'elle entoure ou ponctue de couleurs.
Hélène DUCLOS dépeint une fable humaine épique replaçant l'homme au centre du chaos de l'univers. Elle rapproche l'homme, l'enfant et l'animal et offre une lecture douce-amère, réalisant un cheminement intérieur construit en transparence qui tente de reconnecter les êtres.
Hélène LAGNIEU nous invite à flirter avec l'étrange au cœur de scènes mystérieuses où le monstrueux s'allie à la sensualité des corps.

Exposition du 11 septembre au 3 octobre 2014
Du mardi au samedi de 11h30 à 19h
Vernissage jeudi 11 septembre de 18h à 21h30

Vernissage de l'exposition "DE FIL ET D'ENCRE"

[18:00] Vernissage de l'exposition "VERRE" de Karin Törnell
Location:
Galerie Nec - Nilsson et Chiglien
20, rue des Coutures Saint-Gervais
117, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)9 54 74 78 51
Fax : +33 (0)1 42 77 88 83
Mail : galerienec@gmail.com, necdesignparis@gmail.com
Internet Site : www.necdesign.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "VERRE" de Karin Törnell

[18:00] Vernissage de l'exposition collective "Beyond the Top"
Location:
Galerie Dominique Fiat
16, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 40 29 98 80
Fax : +33 (0)1 40 29 07 19
Mail : info@dominiquefiat.com
Internet Site : www.dominiquefiat.com
Description:
Paintings from Cluj

Oana FARCAS - Robert FEKETE - Sergiu TOMA

du 11 septembre au 11 octobre

Oana FARCAS
«L'immédiateté du travail d'Oana Farcas est identifiable par sa matière picturale. Ses peintures caractérisent sa recherche picturale, l'altérèrent et la réinventent. L'artiste retranscrit la mémoire et les rêves par des monochromes ou juxtapose des couleurs et des effets photographiques dans des récits du quotidien. Elle met en scène une réalité troublante pour le spectateur, composée d'éléments représentatifs réalistes mais aussi d'éléments fictifs.
Les récents travaux d'Oana Farcas se situent à la frontière de l'alchimie et de la mimésis. Cette série dont le thème est lié à la lumière révèle un univers teinté de magie. Elle utilise la lumière comme instrument de rituel et éblouit le spectateur par des reflets de jeux de lumière, renforçant l'énergie qui en émane. Elle met exergue la vitesse frénétique des échanges entre les hommes dans leur environnement.»
Texte d'Adina Drinceanu de In the light, out of sight
Robert FEKETE
Les oeuvres récentes de Robert Fekete reflètent dans leur composition un lien direct entre l'observateur et l'observé, ou encore la contiguïté de différents états de la mémoire. Cette première idée est inspirée de Caspar David Friedrich et la seconde d'Edward Munch.
Les personnages apparaissent souvent de dos, soit placés devant les paysages qu'ils observent, soit à coté de paysages leur étant familiers. Robert Fekete décompose cette observation à l'intérieur et à l'extérieur de son travail afin de faire émerger une réalité des relations entre les personnes.
Une scène d'un tableau peut se retrouver dans une autre oeuvre de Robert Fekete, l'artiste faisant varier la taille de la scène et en coupant l'image différemment même si le cadre reste le même. Ainsi, une composition horizontale peut devenir verticale, ou encore une peinture s'agrandit en reprenant seulement le détail d'une autre.
La surface picturale est divisée en compartiments, l'un pour les personnages, un autre pour le paysage, et un autre pour des couleurs intenses et irisées.
La peinture est un médium dont la qualité ne prétend pas à la troisième dimension mais l'accepte en la mettant au coeur de la scène, comme image reproduite ou comme une structure rattachée à différentes sections. En travaillant, une fiction se crée, et petit à petit échappe à la volonté et appartient au paysage.
Sergiu TOMA
Mes peintures sont marquées par la ferveur intemporelle de leur description visuelle.
Des scènes «occasionnelles» sont imbriquées avec des fragments de rêves, où le point de vue du spectateur devient partie intégrante de la peinture. Je suis attaché aux détails et je peins habituellement des intérieurs stéréotypés où les objets familiers qui possèdent une symbolique et des formes non humaines sont souvent utilisés comme des objets de déplacement, ceci me permettant de soulever des questions qui ne peuvent être exprimées sans aucun détour.
Les chambres sont des endroits sombres et constituent temporairement l'héritage des traditions qui sont décomposés dans ce travail.
Ces intérieurs hybrides révèlent un univers mi-champêtre mi-urbain dont les murs sont couverts par un papier peint violet, meublés par de vieux fauteuils, des étagères et des gazinières plutôt modestes mais propres, décorés avec goût et une grande attention aux détails.
Ainsi j'ai tenté de révéler mon lien fort pour la tradition usant d'éléments symboliques afin de donner un sens profond à la composition.

[18:00] Vernissage de l'exposition de bijoux Niessing
Location:
Galerie Elsa Vanier
Galerie de Joaillerie‎
7, rue de l'Odéon
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 47 03 05 00
Mail : galerie@elsa-vanier.fr
Internet Site : www.elsa-vanier.fr
Description:
Cocktail le jeudi 11 septembre à partir de 18h
Exposition du 6 au 13 septembre

Cocktail découverte du bijou design en parcourant les créations de Niessing, Yael Sonia et Florence Croisier

La manufacture Niessing crée des alliances depuis 1873. Un siècle plus tard, cette maison allemande s'est lancée dans la création contemporaine dans une idée de renouvellement des formes et de recherche des plus belles matières.
Leur bague Tension aux multiples trophées est présente dans les collections de musées. Le moteur de leur création est l'interaction entre le bijou et son porteur.
En racontant une histoire, chaque bijou Niessing est un catalyseur d'émotions.

[18:00-22:00] Vernissage des 15 ans de la galerie Arcturus, acte 1
Location:
Galerie Arcturus
65, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 39 02
Mail : arcturus@art11.com
Internet Site : www.art11.com/arcturus
Description:
La Galerie ARCTURUS a 15 ans !

11 septembre - 31 octobre 2014

Acte I, Les peintres,
du 11 septembre au 4 octobre

Acte II, Les photographes et les sculpteurs
du 8 au 31 octobre

Avec les œuvres de : Franck DUMINIL, Regina GIMENEZ, Juliette LOSQ, Miguel MACAYA, Alejandro QUINCOCES, Gottfried SALZMANN, Nieves SALZMANN, Gabriel SCHMITZ, Renny TAIT, YLAG

[18:00-23:00] Vernissage du collectif Exposer/Publier
Location:
Le Salon (Atelier Galerie)
92, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
M° Couronnes
France
Mail : lesagparis@gmail.com
Description:
Exposer/Publier est un collectif réunissant deux artistes (Caroline Sebilleau & Léo Coquet) et un graphiste free-lance (Benoit Brient) réunis autour d'une sensibilité commune pour l'objet imprimé /édité et exposé. Son objet est la production, la documentation et la diffusion de l'art contemporain français et international par le commissariat artistique et la production d'expositions ainsi que la création, l'édition et la vente d'objets d'art et d'objets imprimés.
Leurs différentes mais non moins complémentaires précédentes expériences sont mises à contribution pour développer une réflexion sur la place de l'édition et le statut de l'exposition dans le support livre.

L'événement ayant lieu au Salon Atelier Galerie est la première exposition Exposer/Publier regroupant une présentation de son identité visuelle et des deux premières éditions: Under my Prospective, de Caroline Sebilleau et Stripes, de Léo Coquet.

Durée et horaires de l'événement:
11 septembre 2014, de 18h à 23h.
12-13 septembre 2014, de 11h à 19h.

Vernissage du collectif Exposer/Publier

[18:00-21:00] Vernissages de Martin Bogren et Nolwenn Brod
Location:
Galerie VU'
58, rue Saint-Lazare
Hôtel Paul Delaroche
75009 Paris
M° Trinité - d'Estienne d'Orves
France
Phone : +33 (0)1 53 01 85 85
Fax : +33 (0)1 53 01 85 80
Mail : galerievu@abvent.fr
Internet Site : www.galerievu.com
Description:
Du 12/09/14 au 25/10/14

Les images de Nolwenn Brod et de Martin Bogren - qu'il s'agisse pour l'une du Gouren (lutte traditionnelle bretonne) et pour l'autre d'une bande d'adolescents désœuvrés trompant leur ennui en roulant à tombeau ouvert dans de vieilles voitures - se rejoignent en ce qu'elles retranscrivent l'expression d'un débordement de force brute, d'une intensité adolescente, de ce qu'on pourrait qualifier de fureur de vivre.

Martin Bogren
Tractor Boys
Chez Martin Bogren, la candeur et l'insoumission des adolescents, qui jouent à ce qu'ils croient être des activités d'adultes, qu'ils ne sont pas encore, s'enivrent de vitesse au volant de voitures bricolées sur des parkings au milieu de la campagne suédoise. C'est ce passage complexe à l'âge d'homme, mélange d'enfance et de morgue virile, ces amitiés et ces mises à l'épreuve où chacun se mesure et se jauge, où chacun vient en découdre, à renfort de vitesse, de filles ou de défis.
Il est alors question ici, en quelque sorte, de rites initiatiques. Les images de Nolwenn Brod et celles de Martin Bogren se rejoignent en ce qu'elles retranscrivent l'expression d'un débordement de force brute, d'une intensité adolescente, de ce qu'on pourrait qualifier de fureur de vivre qui vient trouver son exutoire.

Vernissages de Martin Bogren et Nolwenn Brod

Nolwenn Brod
Ar Gouren et autres visions
Chez Nolwenn Brod, les jeunes lutteurs se mettent à l'épreuve par la confrontation physique en une lente chorégraphie, corps lourds de chair, de puissance, puis de fatigue, dans un rituel immémorial d'embrassement/embrasement de soi, de l'autre et du monde. Comme autant d'invocations païennes ou sacrées des forces telluriques, elle saisit l'affrontement des corps dans les paysages crépusculaires et hors du temps de la Bretagne.
Il est alors question ici, en quelque sorte, de rites initiatiques. Les images de Nolwenn Brod et celles de Martin Bogren se rejoignent en ce qu'elles retranscrivent l'expression d'un débordement de force brute, d'une intensité adolescente, de ce qu'on pourrait qualifier de fureur de vivre qui vient trouver son exutoire.

Vernissages de Martin Bogren et Nolwenn Brod

[18:30] Soirée TRAFIK avec Fluide Glacial
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
Jeudi 11 septembre à 18h30 soirée TRAFIK avec fluide glacial en présence des auteurs Pixel Vengeur, Monsieur le Chien, Nicolas Pinet, Terreur Graphique et Jorge Bernstein.

TRAFIK, LA NOUVELLE COLLECTION DE FLUIDE GLACIAL - SORTIE LE 17 SEPTEMBRE - 3 TITRES - 8 EUROS/TITRE

AUCUNE AUTOCENSURE, PAS DE LIMITES, NI DE POLITIQUEMENT CORRECT. CES BD JOUISSENT D'UNE TOTALE LIBERTÉ DE TON. TRAFIK EST LE REPAIRE DE LA GÉNÉRATION MONTANTE DES AUTEURS LES PLUS BARRÉS. ILS IRONT LOIN, TR S LOIN, REPOUSSANT SANS CESSE LES LIMITES DE L'UMOUR ET DE LA BANDESSINÉE.

JORGE BERNSTEIN, TERREUR GRAPHIQUE, MONSIEUR LE CHIEN, PIXEL VENGEUR ET NICOLAS PINET FORMENT LE PREMIER GANG DES TRAFIKANS.

LES CANIVEAUX DE LA GLOIRE

Attention, voici du lourd ! Monsieur le Chien, le scénariste, est fou. Déjà sur son blog, très fréquenté et bien connu des amateurs de BD d'humour, il laisse libre cours à son délire. Il n'a absolument aucune limite. Dans ses histoires, il ose, et c'est très rare, explorer et mettre en scène sans détours ses fantasmes, ses failles, ses perversions. Avec un certain génie, qui n'est pas sans rappeler celui de Robert Crumb. Le tout est mis en image avec virtuosité par Pixel Vengeur, qui s'en donne à coeur joie.

PIXEL VENGEUR

Benoît Serrou, alias Pixel Vengeur fait ses premières armes en bande dessinée dans les années 80 dans des journaux tels que Viper, le Petit Psikopat Illustré et Rigolo. Graphiste en jeux-vidéos, il se consacre à la bande dessinée dès 1999. Il a publié notamment Les Aventures de Black et du Suprême Mortamère, aux Editions Le Cycliste ; Le Fantôme en Tergal contre la Légion Damnée du IVe Reich chez Albin Michel BD ; Les Aventures Intersidérantes de Splash Gordon dans Mongo Fury, à l'Echo des savanes. Il travaille aujourd'hui pour Fluide Glacial, le Psikopat et Spirou.

MONSIEUR LE CHIEN

Auteur de bande dessinée, Monsieur le chien crée son blog en 2005 et acquiert très vite une certaine notoriété sur la toile. En 2007, il publie son premier album chez Théloma, Paris est une mélopée ; puis les années suivantes, Homme qui pleure et Walkyries chez Vraoum, Féréüs le fléau chez Makaka éditions, Didier Barcco chez Carabas, Début de siècle à La cafetière, La fontaine de médiocrité chez Vraoum. Il collabore à Fluide Glacial depuis 2013.

VAUDEVILLES

Nouveau venu dans les pages de Fluide Glacial et dans le monde de la BD, ne vous laissez pas tromper par le trait enfantin et les couleurs naïves de Nicolas Pinet. Ses histoires sont terriblement inventives. Pas de personnage récurrent, mais un univers loufoque et des chutes imprévisibles. Grâce à une écriture imparable, Nicolas Pinet passe sans transition d'un reportage sur les folles soirées de Médecine, aux aventures d'un gros lourd assoiffé de "vengance", raconte l'extrême précarité d'un homme heureux, invente un concours de photo morbide ou fait l'éloge de la puissance poétique d'un jambon pour un boucher-charcutier.

L'univers déjanté de Nicolas Pinet est très prometteur, et nous sommes fiers de publier son premier album.

NICOLAS PINET

Nicolas Pinet est né à Paris en 1987. Diplômé de l'institut Saint-Luc de Liège et des Arts Décoratifs de Strasbourg, il est lauréat du prix du Dessin de Presse (BNF 2012), et a été sélectionné à deux reprises parmi les 20 jeunes auteurs du concours Jeunes Talent (FIBD 2012 et 2013). À tout juste 27 ans, il a déjà collaboré à Charlie Hebdo, Mauvais Esprit, Jade et de nombreux fanzines. Tout au long de l'année 2013, il a publié dans Biscoto, le journal plus fort que costaud, le feuilleton Francis Saucisson contre l'Âge Bête. Repéré par Fluide Glacial, il intègre la rédaction en 2013. Vaudevilles est son premier album de bande dessinée, écrit et dessiné en majeure partie dans le grenier de sa grand-mère, à Berck-Plage. Dans la lignée picturale d'Hervé Di Rosa, son travail est aux confins de l'art contemporain et de la BD d'humour... Pour son plus grand malheur ! Il représente la nouvelle vague complètement déjantée et pétillante des auteurs d'umour et bandessinée.

LE F.I.S.T

Le Front Interministériel de Sauvegarde des Traditions (le F.I.S.T.) est le bras armé du gouvernement, issu de la quatrième république. Il intervient quand la grandeur de la France est mise en cause, quand ses valeurs millénaires sont traînées dans la boue. Bon, le problème est que Dumontier, le boss du F.I.S.T., est un imbécile. Ce qui donne lieu à des situations hilarantes, qui ne vont peut-être pas beaucoup plaire à Arnaud Montebourg.

TERREUR GRAPHIQUE

Né en 1977 du côté d'Angoulême, Terreur graphique prend des chemins de traverse avant d'arriver à la bande dessinée. Publiant dans divers blogs et fanzines, il rejoint la maison d'édition nantaise Vide cocagne où il dirige la revue et la collection Alimentation générale. Auteur de plusieurs albums dont Rorschach chez Six pieds sous terre, La Rupture Tranquille chez Même Pas Mal, il collabore au mensuel Fluide Glacial dès 2011, ainsi qu'à L'Echo des Savanes, Psikopat, Jade, Aaarg, La Revue Dessinée et Mauvais Esprit. Il travaille actuellement aux côtés de Jorge Bernstein (F.I.S.T. chez Fluide Glacial) et Hervé Bourhis (Le Petit livre de la bande dessinée, à paraître chez Dargaud).

JORGE BERNSTEIN

Parce qu'il distrait ses petits camarades à longueur de journée, Jorge Bernstein est repéré au fond de la classe, sur Facebook, et publie en 2011 Winner ensemble c'est gagner together, marquant ses débuts dans l'écriture décalée. Suivront 99, 9 proverbes actualisés, Kupårdsutët et L'Humour légendaire du célèbre Professeur Bernstein. En tant que scénariste facétieux, il collabore à Fluide Glacial, avec Julien/CDM (La bureautique des sentiments), Rudy Spiessert (Fastefoode, Force de rire), Terreur Graphique (Le F.I.S.T.) ou Laurent Houssin (Tendre Enfance).

Soirée TRAFIK avec Fluide Glacial

[18:30-20:00] Vernissage d'Amanda Coogan « Corpus »
Location:
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais
75005 Paris
M° Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge
France
Phone : +33 (0)1 58 52 10 30
Fax : +33 (0)1 58 52 10 99
Mail : rbeaugendre@centreculturelirlandais.com
Internet Site : www.centreculturelirlandais.com
Description:
Vernissage jeudi 11 septembre, de 18h30 à 20h
Du mardi au samedi : 14h-18h (nocturne le mercredi jusqu'à 20h)
Dimanche : 12h30-14h30
Ouverture exceptionnelle à l'occasion des Journées européennes du patrimoine et de Nuit Blanche
Fermé le lundi, ainsi que du 16 au 19 octobre
Exposition jusqu'au 29 octobre - entrée libre

L'Irlandaise Amanda Coogan est une artiste performeuse de stature internationale. Tout son savoir-faire réside dans sa capacité à condenser une idée pour la réduire à son essence même et à utiliser son corps pour la communiquer. Amanda prend souvent le spectateur à contre-pied et se joue des contextes, par exemple en secouant la tête en cadence sur la musique de Beethoven ou encore en utilisant le langage des signes sur les paroles de « The Revolution Will Not Be Televised » de Gil Scott-Heron. Exaltantes, déroutantes, captivantes et impertinentes, ses performances en direct - qui peuvent durer plusieurs heures - servent ensuite de références aux films et photographies qui constituent la seconde étape de chacun de ses projets. Lauréate du prestigieux AIB Prize en 2004, Amanda a présenté son travail aux biennales de Venise et Liverpool, ainsi qu'à New York, Boston, Barcelone, Amsterdam et Dublin notamment. Le CCI expose aujourd'hui une sélection de ses œuvres clés.

[18:30] Vernissage d'Assem AL BACHA
Location:
Espace Galerie Europia
15, avenue de Ségur
75007 Paris
M° Saint-François-Xavier
France
Phone : +33 (0)1 45 51 26 07
Mobile : +33 (0)6 87 80 23 66
Fax : +33 (0)1 45 51 26 32
Mail : info@europia.org
Internet Site : europia.org/Galerie
Description:
L'espace Europia a le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition
de l'artiste Assem AL BACHA

du 11 septembre au 17 octobre 2014
Vernissage jeudi 11 septembre 2014 à 18h30
Ouverture de lundi à vendredi 16:30 - 19:30

Assem AL BACHA: Né à Buenos Aires (Argentine) en 1948, d'un père syrien et d'une mère argentine, où ila reçu sa première initiation à la peinture à l'académie "Buedu. En 1960, il réalise sa première sculpture en calcaire et sa première peinture à l'huile en couleur huileuse. Depuis 1964 il est membre de la Société des Amis de l'Art, à Damas et participe à ses expositions. En 1969 il gagne le premier prix de concours de jeunes artistes et obtient une bourse pour étudier la sculpture en 1970. En 1977 il termine ses études et obtient un poste de professeur à l'Institut Supérieur des Beaux-Arts (Institut Surikov)
Retour à la Syrie, pour découvrir ce qui a trait au transfert du ministère de l'Éducation et envoyé aux écoles élémentaires Al-Hasakah pour servir de point de repère par procuration. Autorités rejettent sa nomination. En 1982 il s'installe en Espagne, où il vit actuellement.
Membre de l'Associati on des écrivains syriens depuis 2012
Membre fondateur de la Communauté des Plasticienne indépendante Syrienne depuis 2012
Membre fondateur de l '«Association de la nouvelle culture syrienne " depuis 2013
Il a exposé à Berlin, Moscou, Beyrouth, Budapest, Koweït, Barcelone, Grenade, Madrid, Paris, Malaga, au Caire et ailleurs.
Beaucoup de ses œuvres ont été acquises par des collectionneurs privés en Italie, France, Espagne, Egypte, Emirats Arabes Unis, la Corée du Sud, la Syrie, Grande-Bretagne, les Etats-Unis d'Amérique ..)
Œuvres artistiques (sculptures)
1987, deux œuvres dans le cadre du Forum international pour la Sculpture à Santiago de Cuba (matériaux différents), Cuba
2001, forum international de Valdiglicias, Espagne. Œuvre acquise par la mairie.
2002, (Granite) sixième forum international de sculpture en Aeshun, la Corée du Sud.
2004, premier forum international de sculpture de Dubaï. Gagne le premier prix.
2004, (métal) forum International de sculpture à Aachen en Allemagne. Œuvre acquise par le Centre culture.
2004, (marbre) forum International de sculpture de Portimao au Portugal. Œuvre acquise par la mairie.
2004, (métal) forum international de sculpture en plein air, Madrid, Espagne. Gagne le premier prix.
2005, (Marbre Travirtino) forum International de sculpture de Pira en Espagne. L' œuvre est installée dans un parc public.
2006, (pierre) premier Forum international de Chypre.
2007, réalise un statut en bronze en hommage commémoratif aux travailleurs de la terre, Vegas del Khinal, Grenade, Espagne.
Œuvres littéraires
"Et quelques autres jours ..", 1981, roman édité en arabe par le ministère de la Culture en Syrie
"Un message dans la douleur" 1994, recueil de nouvelles édité en arabe par le ministère de la Culture en Syrie
« Tôt, après la prière du soir," 1998 recueil de nouvelles
« Le dernière Shami à Grenade » 2010, chroniques, a obtenu le Prix « Ibn Battuta ».
A participé à des nombreux ouvrages collectif en langue arabe.

Vernissage d'Assem AL BACHA

[18:30-21:30] Vernissage de Carine-M et Elian Black'Mor
Location:
Galerie Arludik
12/14, rue Saint-Louis-en-l'Île
75004 Paris
M° Pont Marie, Sully - Morland
France
Phone : +33 (0)1 43 26 19 22
Mail : contacts@arludik.com
Internet Site : www.arludik.com
Description:
Vernissage de Carine-M et Elian Black'Mor

[18:30] Vernissage de Céline Bedat "Arbres et Villes"
Location:
Galerie Bansard
26, avenue de La Bourdonnais
75007 Paris
M° École Militaire, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 45 56 12 11
Mobile : +33 (0)6 07 30 30 98
Mail : aegb@noos.fr
Internet Site : www.galerie-bansard.org
Description:
du 11 au 27 septembre

Vernissage de Céline Bedat "Arbres et Villes"

[18:30] Vernissage de François Avril "KUNSTRUKTION"
Location:
Galerie Huberty & Breyne
91, rue Saint-Honoré
Village Saint-Honoré
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 40 28 04 71
Mail : contact@petitspapiers.be
Internet Site : www.hubertybreyne.com
Description:
La galerie Huberty - Breyne Paris
a le plaisir de vous inviter au vernissage
de l'exposition

AVRIL
KUNSTRUKTION

le jeudi 11 septembre 2014
à partir de 18h30
en présence de l'artiste

Exposition du 11 septembre au 11 octobre 2014

La galerie Huberty-Breyne de Paris met à l'honneur les dessins et toiles récentes de François Avril.

Vernissage de FRANCOIS AVRIL

[18:30] Vernissage de Jean-Marc Rochette "Le Transperceneige"
Location:
Galerie Martel
17, rue Martel
75010 Paris
M° Château d'Eau, Gare de l'Est, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 42 46 35 09
Mobile : +33 (0)6 10 19 30 02
Mail : contact@galeriemartel.fr
Internet Site : www.galeriemartel.com
Description:
Vernissage le jeudi 11 septembre à partir de 18h30 en présence de l'artiste

Rencontre-dédicace le samedi 13 septembre de 15 heures à 18 heures

Exposition du 12 septembre au 18 octobre 2014

Vernissage de Jean-Marc Rochette "Le Transperceneige"

[18:30] Vernissage de Ken Denning
Location:
Galerie Linz
art contemporain
19-21, rue Chapon
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 76 93 74
Mobile : +33 (0)6 07 36 29 44
Mail : galerie.linz@orange.fr
Internet Site : www.galerielinz.com
Description:
oeuvres récentes

Vernissage de Ken Denning

[18:30-21:30] Vernissage de Laurent Allory & Mary-Christine Jaladon
Location:
Galerie Mondapart
80, rue du Château
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Phone : +33 (0)9 52 77 76 41
Mail : contact@mondapart.com
Internet Site : www.mondapart.com
Description:
"un souffle d'abstraction"
Laurent Allory et Mary-Christine Jaladon

Après quelques années consacrées à la photographie, Laurent Allory revient en peinture, accompagné par Mary-Christine Jaladon présentée pour la première fois à la galerie Mondapart. Une exposition en duo, de peinture, de dessins et d'œuvres sur plexiglas. Une exposition à vivre de l'intérieur...

vernissage le jeudi 11 septembre de 18h30 à 21h30
exposition du 12 septembre au 4 octobre 2014

[18:30] Vernissage de Sébastien Desarbres
Location:
L'Oeil du Huit
8, rue Milton
75009 Paris
M° Pigalle, Saint-Georges, Notre-Dame-de-Lorette, Cadet
France
Phone : +33 (0)1 40 23 02 92
Fax : +33 (0)1 40 23 02 92
Mail : oeilduhuit@wanadoo.fr
Internet Site : www.oeilduhuit.com
Description:
peinture & collage

du 11 au 14 septembre

[18:30] Vernissage de Vincent Chenut
Location:
PapelArt
Galerie / Éditions / Studio graphique
1, rue Charlemagne
75004 Paris
M° Saint-Paul, Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 74 64 09 64
Mobile : +33 (0)6 63 65 72 88
Mail : marie-lou.lize@papel-art.com
Internet Site : www.papel-art.com
Description:
Vernissage jeudi 11 septembre 2014, 18h30
Exposition du 12 septembre au 08 novembre 2014

Texte de Marie Cantos, critique d'art et commissaire d'exposition

Vincent Chenut. Profession ? Gratte-papier. L'artiste œuvre, en effet, dans le secret des fibres de ce papier dont il révèle les potentialités en tant que médium et non plus seulement support. Tout en s'inscrivant pleinement dans une histoire de l'art qu'il revendique et à laquelle il fait régulièrement référence de manière plus ou moins explicite[1], il adopte un mode opératoire singulier : le peeling du dessin, au propre et au figuré.

Pour sa première exposition personnelle à l'espace-galerie de la Plateforme de Création | PapelArt, Vincent Chenut présente une installation in situ de papier peint gratté ainsi qu'un ensemble de Compositions récentes.
Tout comme les Écorchés, les Compositions appartiennent à ce que l'artiste nomme les « papiers soulevés », les distinguant des dessins élaborés par grattage (gravure) d'une part et par frottage (effacement) d'autre part. Mais contrairement à Séparation (2013)[2] que certains visiteurs auront également pu admirer dans l'exposition Anatomie du dessin, les Compositions se jouent dans un subtil équilibre entre contrainte et agencement. Les premières œuvres de la série ne dissimulent pas leur élaboration protocolaire. Ainsi de Compositions 2 et 3 où l'artiste trace une diagonale, détache la couche supérieure du papier pigmenté, soulève et rabat, créant une nouvelle diagonale, et ainsi de suite.
Les autres Compositions, aux rendus extrêmement variés, n'observent qu'une seule règle du jeu : souligner chaque soulèvement de papier par l'usage de pigments colorés, silhouettant le morceau de feuille partiellement détaché ou colorant l'une de ses faces ensuite rabattues. Creusant toujours plus son sujet, Vincent Chenut s'attèle désormais au revers de la feuille. Émincée, fragilisée, celle-ci offre une transparence qui autorise à l'artiste des manipulations dignes d'un peintre : jouer des couches et des superpositions de couleurs comme des glacis de papier. Au dos, une couleur peut alors devenir le fond sur lequel sera repositionné un morceau soulevé d'une couleur différente.

Dans la vitrine de l'espace-galerie, l'artiste se livre à une nouvelle intervention sur papier peint. Pour ce faire, il en recouvre de plusieurs couches la surface sur laquelle s'inscrira le mural, faisant basculer la portion de mur dans la sphère du domestique ; puis, armé de gouges et autres pointes, il grave le dessin choisi : le redoublement de l'espace où il œuvre (comme au Bon Marché Rive gauche, à Paris[3]) voire son prolongement en trompe-l'œil (comme au Musée d'Ixelles, à Bruxelles[4]). Ici, une vue de l'espace d'exposition tel qu'on l'apercevrait si l'on se postait à l'endroit du mural - une vue que les visiteurs de la galerie n'ont encore jamais pu apprécier, le mur de la vitrine l'obstruant depuis toujours.
Si ses effacements par frottage évoquent d'emblée le palimpseste[5], la gravure sur mur des installations in situ s'apparente davantage à une étrange entreprise de fouille, de mise au jour d'images enfouies dans les murs. Vincent Chenut effeuille l'espace-temps, stratigraphie la matière. L'une des premières interventions de la série par exemple - qui occupait tous les murs d'une pièce, comme une plongée dans un univers mental - représentait la chambre d'adolescent de l'artiste tout en revoyant à celle de Van Gogh à Arles (Ma chambre, 2009).
Comme le palimpseste sert métaphoriquement l'évocation du processus mémoriel (comment retenir sans oublier un peu, comment vivre sans oublier davantage ?), l'apparition par grattage - lente et laborieuse - sert celle du processus de recollection. Peu à peu, les souvenirs du lieu affleurent à la surface du mur. L'image du palais de mémoire[6] se forme.

À travers ses œuvres, Vincent Chenut réactualise la question de la représentation (à travers la figuration comme l'abstraction). Comment rendre compte de l'épaisseur des choses ? Comment matérialiser le feuilletage infini de l'existant (tissus humains, strates géologiques, etc.) ? Il y répond en partie : en faisant œuvre de destruction. Comme l'enfant casse son jouet pour en voir le mécanisme intérieur[7], comme le légiste autopsie un corps pour en percer les secrets. Parce que, pour connaître, il faut d'abord ouvrir, et regarder ce qu'il y a à l'intérieur : « Ce n'est pas dans la glace qu'il faut se considérer, notait Henri Michaux. Hommes, regardez-vous dans le papier[8]. »

[1] Vincent Chenut cite Raymond Hains et Jacques Villeglé dans ses notes d'intention, s'essaie au frottage comme Max Ernst, emprunte à Vincent Van Gogh sa touche appuyée et tournoyante, s'inspire des natures mortes de Jean Siméon Chardin, participe aux Wall Drawings de l'exposition Sol LeWitt : Pyramids en 2012 à la galerie Marian Goodman (Paris), etc.
[2] L'installation, très impressionnante, consistait en une grande feuille de papier (400 x 260 cm) accrochée au mur et séparée dans son épaisseur (sa fine épaisseur) en deux couches, l'une se détachant du support auquel elle restait attachée en un drapé ondulant au passage du public.
[3] Présentée en 2014 dans l'espace d'exposition du Bon Marché L'Entrée sur l'art contemporain, la vaste installation (de plus de trois mètres de haut sur près de dix mètres de long) ressemblait, de loin, à une fresque toscane délavée par le temps, impactée par des lacunes dans la couche picturale.
[4] Dans le cadre de son exposition personnelle Archéologie, en 2013.
[5] Les palimpsestes (du grec ancien palimpsêstos, « gratté de nouveau ») sont ces manuscrits que les moines copistes du Moyen Âge détrempaient ou, la plupart du temps, ponçaient afin de pouvoir à nouveau écrire dessus, le parchemin coûtant alors fort cher. Notons qu'à l'aune des relations transtextuelles définies par Jean Genette dans son ouvrage Palimpsestes (Paris, Le Seuil, coll. « Poétique », 1982), les renvois que Vincent Chenut opère constamment vers d'autres artistes, d'autres œuvres ne sont que plus pertinents.
[6] Dans l'« Art de mémoire », également appelé « Méthode des lieux », une mnémotechnique datant de l'Antiquité et enseignée durant des siècles dans les universités aux orateurs, les palais de mémoire permettaient de mémoriser rapidement de longs discours par spatialisation d'images-souvenirs : inlassablement récité sur un même parcours, un discours revenait facilement à celui qui refaisait à nouveau, en pensées, ledit parcours.
[7] Lire à ce propos le texte de Charles Baudelaire : « Morale du joujou » (1853), in Œuvres complètes, tome 1, Paris, Gallimard, 1975.
[8] Henri Michaux, Passages, Paris, Gallimard, 1950, p. 90.




Vincent Chenut, vit et travaille à Bruxelles. Diplômé de l'ENSAV La Cambre en 2011, il a été, depuis, résident de plusieurs lieux d'art contemporain et lauréat de nombreux prix, dont celui des collectionneurs de SLICK ART FAIR, en octobre 2013. Il est représenté par les galeries PapelArt à Paris et Archiraar à Bruxelles.

Mai 2014 - L'entrée sur l'art contemporain :
Oeuvre réalisée in situ,
Le Bon Marché, Paris

Janvier 2014 - galerie Archiraar :
Exposition personnelle,
Bruxelles, Belgique

***Oct. 2013 - SLICK ART FAIR :
Lauréat du prix des collectionneurs
(Galerie Archiraar, Bruxelles)

Oct. 2013 - CENTRE DE LA TAPISSERIE, DES ARTS MURAUX ET DES ARTS DU TISSU:
Exposition de fin de résidence,
Tournai, Belgique

Mars / avril 2013 - MUSÉE D'IXELLES :
Anatomie du dessin,
Exposition personnelle,
Bruxelles, Belgique

Oct. 2013 - CONTEMPORARY ART MEETING POINT:
Back to Athens,
Exposition collective,
Athènes, Grèce

***2013 - ISELP :
Lauréat du prix Pause-publique avec l'artiste Alberto Ginepro,
Bruxelles, Belgique

***2012 :
Lauréat du prix Marie-Louise Rousseau,
Intervention dans le parc d'Egmont
Bruxelles, Belgique

***2012 - CENTRE DE LA TAPISSERIE, DES ARTS MURAUX ET DES ARTS DU TISSU: Lauréat de la bourse de recherche & d'expérimentation
Tournai, Belgique

2011 - LA FABRIQUE :
Printemps de septembre,
Toulouse, France

***2011 :
Lauréat du prix de la Fondation du carrefour des Arts,
Galerie Färber,
Bruxelles, Belgique

Actu / à venir :

Juin/août 2014 : DESTINATIONS IMPROBABLES, avec Alberto Ginepro, Exposition-parcours en ville, La Louvrière, Belgique
Octobre 2014 : YIA ART FAIR, Paris, PapelArt, galerie
Octobre / novembre 2014 : Résidence d'artiste à l'ISELP, Belgique

Vernissage de Vincent Chenut

[18:30] Vernissage de l'exposition « MATÉRIALITÉ » forma6
Location:
ArchiLib Paris
49, boulevard de la Villette
75010 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 41 03
Mail : contact@archilibrairies.com
Internet Site : www.archilibrairies.com
Description:
Vernissage de l'exposition « MATÉRIALITÉ » forma6
Vernissage de l'exposition « MATÉRIALITÉ » forma6

[18:30-20:00] Vernissage « Hospice et charité : Les Lazaristes au Collège des Irlandais »
Location:
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais
75005 Paris
M° Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge
France
Phone : +33 (0)1 58 52 10 30
Fax : +33 (0)1 58 52 10 99
Mail : rbeaugendre@centreculturelirlandais.com
Internet Site : www.centreculturelirlandais.com
Description:
Hospice et charité : Les Lazaristes au Collège des
Irlandais, 1858-1945

Vernissage jeudi 11 septembre, de 18h30 à 20h
Du lundi au samedi : 14h-18h (nocturne le mercredi jusqu'à 20h)
Dimanche : 12h30-14h30
Ouverture exceptionnelle à l'occasion des Journées européennes du patrimoine et de Nuit Blanche
Fermé le 1er novembre
Exposition jusqu'au 9 novembre - entrée libre

La charité a toujours fait partie intégrante de la vie du Collège des Irlandais. Les séminaristes irlandais en ont bénéficié dès le 17ème siècle, avant de la prodiguer eux-mêmes une fois passés sous la direction des Lazaristes en 1858. Les remous de l'histoire ont alors été autant d'opportunités de déployer cette règle de vie hors les murs. Cette exposition présente pour la première fois au public les archives historiques conservées au CCI. L'occasion de suivre pas à pas cette période de la fin du 19ème et début du 20ème siècle de la vie du Collège.
Commissaire de l'exposition : Sean Smith, chercheur boursier, 2013.











[19:00] Cocktail privé Dom Pérignon pour l'exposition de Keiichi Tahara
Location:
Maison Européenne de la Photographie
MEP
5-7, rue de Fourcy
82, rue François Miron
75004 Paris
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 75 00
Fax : +33 (0)1 44 78 75 15
Mail : olaurent@mep-fr.org
Internet Site : www.mep-fr.org
Description:
Cocktail privé Dom Pérignon pour l'exposition de Keiichi Tahara

[19:00] Concert privé de Benabar et Fréro Delavega
Location:
Maison de Radio France
Maison de la Radio
116, avenue du Président Kennedy
75220 Paris Cedex 16
M° RER C Avenue du Président Kennedy, Passy
France
Phone : +33 (0)1 56 40 22 22
Internet Site : www.radiofrance.fr
Description:
France Bleu

au studio 105

Concert privé de Benabar et Fréro Delavega

[19:00] Concert privé de David Carreira
Description:
Chez Warner Music

[19:00] Exposition "Igname"
Location:
DZ Galerie
Art Aborigène - Art des Mers du Sud
18, rue Dauphine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 46 33 31 94
Mobile : +33 (0)7 58 06 06 17
Mail : dzgalerieparis@gmail.com
Internet Site : www.dz-galerie.com
Description:
Une exposition dédiée à l'igname, est organisée du 11 au 29 septembre 2014 par DZ Galerie, mettant en résonance les œuvres d'une grande artiste aborigène, Lorna Fencer Napurrurla et les objets rituels de la population Abelam du nord de la Papouasie.

Dans le Pacifique, l'igname est un aliment source de vie et de prestige.

Sous certains aspects, l'igname est à l'Océanie, ce que le blé et son utilisation sous forme de pain, sont aux civilisations et aux religions du monde méditerranéen. Nourriture principale, elle est présente lors de nombreux repas et festoyer se conçoit difficilement sans igname. Elle pousse à l'état sauvage, mais nombreuses sont les sociétés qui, à force de sélection et d'un méticuleux travail, en ont fait une plante extraordinaire, presque humaine. Traitée avec un égard qui confine au sacré, l'igname est au centre de croyances, de rituels et de règles dans de nombreuses sociétés. Son cycle règle la vie des hommes et elle participe à tous les échanges.

Et c'est sans doute en pays Abelam que l'igname prend une dimension encore plus importante, car dans cette région le tubercule est souvent considéré comme une œuvre d'art en tant que telle. Plus au sud, au-delà des Hautes Terres, de la mer de Torrès et de centaines de kilomètres de désert, l'igname inspire les artistes aborigènes qui ont reçu en héritage le Rêve de cette plante. Parmi eux, Yulyurlu Lorna Fencer Napurrurla, aujourd'hui décédée, était devenue un maître de l'igname. La plante reçut de sa main alerte et infatigable l'un des plus beaux et des plus vibrants hommages qui soient.

Deux visions, l'une aborigène, l'autre papoue se font face et dialoguent autour d'une thématique commune pour se sublimer l'une, l'autre.

Exposition "Igname"

[19:00] Exposition d'Olivier Schwartz
Location:
Galerie Daniel Maghen
Société Arts Graphiques
47, quai des Grands Augustins
75006 Paris
M° Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 42 84 37 39
Mobile : +33 (0)6 07 30 31 66
Fax : +33 (0)1 42 22 77 86
Mail : info@danielmaghen.com
Internet Site : www.danielmaghen.com
Description:
La Galerie Daniel Maghen est heureuse d'accueillir et d'exposer le travail d'Olivier Schwartz sur son album « La Femme Léopard », septième volume de la série « Le Spirou de… » chez Dupuis.

Héritier de la nouvelle ligne claire, Olivier Schwartz a su également s'inspirer de maîtres tels que Chaland, Jijé ou encore Franquin et s'approprier les héros de cette indémodable série qu'est
« Spirou et Fantasio ».

Cette exposition mettra à l'honneur une quarantaine de planches noir et blanc, encrées et lettrées de l'album, dont le dynamisme graphique, les décors détaillés ainsi que le charme rétro raviront les amateurs de la série. Une quinzaine d'illustrations dans le même univers seront également présentées, dont la plupart en avant-première du tirage de luxe de l'album qui sortira en octobre chez Dupuis. Quelques planches de son album précédent dans la même série, « Le Groom Vert-de-Gris », ainsi que de « Gringos Locos » seront également proposées.

Olivier Schwartz, Daniel Maghen et les éditions Dupuis sont heureux de vous convier au vernissage le jeudi 11 septembre à partir de 19h00.

Exposition d'Olivier Schwartz

[19:00] Inauguration de la nouvelle boutique Artoyz
Location:
Artoyz shop+galerie
53, boulevard Beaumarchais
75003 Paris
M° Chemin Vert, Bréguet - Sabin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 47 03 09 90
Mail : contact@artoyz.com
Internet Site : www.artoyz.com
Description:
Déjà deux mois qu'Artoyz a pris possession du 53 boulevard Beaumarchais, et le temps est venu de l'inaugurer comme il se doit, n'est-ce pas ?

Venez célébrer cet évènement à la boutique, le Jeudi 11 Septembre, à partir de 19 heures !

Et que pourra-t-on y retrouver ? Des toys customisés et des prints spécialement réalisés pour cette occasion par des artistes que vous connaissez tous (Ajee, Bishopparigo, Tizieu, Bunka, Niark1, Grapheart, Craiion …), ainsi que de nombreuses oeuvres uniques.

Exposition : du 11 Septembre au 11 Octobre 2014
Horaires : 11h-20h, du Lundi au Samedi

Inauguration de la nouvelle boutique Artoyz

[19:00] Inauguration du showroom KKDC
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
KKDC, spécialiste des sources d'éclairage LED haut de gamme et Obumex, concepteur et réalisateur belge de cuisines et d'intérieurs d'exception, s'associent pour ouvrir une nouvelle adresse parisienne dédiée aux architectes et aux éclairagistes. Situé au 20-22, passage Dauphine dans le 6ème arrondissement, le showroom est signé Joseph Dirand. L'architecte parisien décline son vocabulaire graphique dans cet espace, mais aussi dans la cuisine éditée par Obumex et exposée à partir du 12 septembre prochain.

Obumex est depuis 55 ans un agenceur de luxe qui a bâti sa réputation dans la création de cuisines et, par extension, d'intérieurs contemporains. Partenaire privilégié des architectes, ce spécialiste du sur-mesure édite également une gamme de cuisines « prêtes à porter » dessinées par les plus grands architectes contemporains, de John Pawson en 1996 à Joseph Dirand aujourd'hui.

KKDC est une enseigne australienne qui fabrique des linéaires LED issus d'une technologie innovante et toujours en évolution et destinés à l'éclairage indirect. Depuis son usine en Corée, la marque développe des solutions d'éclairage toujours mieux adaptées aux contraintes architecturales afin d'offrir l'excellence aux éclairagistes et architectes du monde entier.

Les deux sociétés associent leur savoir-faire dans ce lieu pour créer un lieu emblématique de leur complémentarité qui fait déjà ses preuves sur de nombreux chantiers privés depuis 4 ans.

Portes ouvertes au professionnels et au public : Du vendredi 12 septembre au dimanche 14 septembre – 11h – 20h

[19:00] Lancement "6 MOIS"
Location:
Artazart Design Bookstore
83, quai de Valmy
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République
France
Phone : +33 (0)1 40 40 24 00
Mail : info@artazart.com
Internet Site : www.artazart.com
Description:
Lancement "6 MOIS"

[19:00-22:00] Lancement du guide Hachette des vins 2015
Location:
Pavillon Dauphine
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75016 Paris
M° Porte Dauphine, RER C Avenue Foch
France
Phone : +33 (0)1 45 00 52 73
Fax : +33 (0)1 45 00 82 85
Mail : contact@pavillon-dauphine.com
Internet Site : www.pavillon-dauphine.com
Description:
Lancement du guide Hachette des vins 2015

[19:00] Promenade pour un Objet d'Exception
Location:
Avenue Montaigne
Avenue Montaigne
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Alma - Marceau
France
Description:
Le comité Montaigne organise au mois de septembre la seconde édition de son événement, Promenade pour un Objet d'Exception. Rencontre entre l'art, l'innovation et la tradition du luxe, il permettra aux grandes maisons faisant partie de l'institution de mettre en scène un objet hors du commun, exposé au public durant plusieurs jours.



Un événement du Comité Montaigne

Suite à son récent jumelage avec son équivalent allemand, la Köningsalle de Düsseldorf, le Comité Montaigne organise la seconde édition de Promenade pour un Objet d'Exception.

L'institution met en place l'événement une année sur deux, alternant ainsi avec un autre de ses rendez-vous Les Vendanges, mettant à l'honneur les grands noms de l'univers des vins et des champagnes.

Promenade pour un Objet d'Exception se déroulera cette année du 11 au 13 septembre et incitera une fois de plus les grandes enseignes participantes à redoubler d'imagination, créant un univers hors du commun autour de l'un de leur produits.

[19:00-21:30] Présentation de la collection "The Dudes"
Location:
Espace Kiliwatch
64, rue Tiquetonne
75002 Paris
M° Etienne Marcel, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 21 17 37
Internet Site : www.espacekiliwatch.fr
Description:
Présentation de la collection "The Dudes"

[19:00] Présentation du jeu "The Evil Within"
Location:
Le Manoir de Paris
18, rue de Paradis
75010 Paris
M° Château d'Eau
France
Mail : contact@lemanoirdeparis.com
Internet Site : www.lemanoirdeparis.fr
Description:
Bethesda France a organisé jeudi dernier une avant-première dans l'endroit le plus approprié pour un tel événement: le Manoir de Paris !

[19:00] Présentation presse de l'équipe féminine d'Issy Paris-hand
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Présentation presse de l'équipe féminine d'Issy Paris-hand

[19:00-22:00] Regards croisés sur le Marais - soirée de lancement - Marais Culture +
Location:
Institut Suédois
11, rue Payenne
Hôtel de Marle
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 44 78 80 20
Fax : +33 (0)1 44 78 80 27
Mail : info@ccs.si.se
Internet Site : www.ccs.si.se
Description:
A l'occasion de REGARDS CROISES SUR LE MARAIS, premier événement marais culture +, l'ensemble des membres du réseau sont heureux de vous convier à la soirée de lancement qui se tiendra le 11 septembre 2014 de 19h à 22h dans le jardin de l'Institut Suédois.
La culture sera à l'honneur tout au long de la soirée aux rythmes de performances, concerts et présentations de la programmation de marais culture +

19h00 : Ouverture des portes
20h00 : Concert Noémi Waysfeld & Blik
21h00 : DJ set RISQUé! RADIO SHOW

Et tout au long de la soirée : Buvette (avec le soutien du Café La Perle) et présentation du programme des regards croisés.

Regards croisés sur le Marais - soirée de lancement - Marais Culture +

L'événement est organisé avec le soutien de la mairie du 4ème arrondissement.

Modalités de réponse :
Pour confirmer votre présence, nous vous invitons à cliquer sur le lien suivant :
Regards croisés sur le Marais - soirée de lancement - Marais Culture +
https://www.eventbrite.fr/e/billets-regards-croises-sur-le-marais-soiree-de-lancement-marais-culture-12395058955_term=eventname_text

Un mot de passe vous sera alors demandé. Le mot de passe pour l'événement est : mc+11092014

Pour toute demande spécifique sur l'événement, contacter Alya Nazaraly (Musée Picasso Paris / alya.nazaraly@museepicassoparis.fr) ou Maud Jäderholm (Institut suédois / maja@si.se)

Conservez cette invitation : elle vous sera demandée à l'entrée et sera échangeable contre une boisson de bienvenue !

Identité visuelle : Merlin Andreae

[19:00] Remise des prix Talents des cités 2014
Location:
Hôtel de Broglie
35, rue Saint-Dominique
75007 Paris
M° Solférino, Invalides, Varenne
France
Description:
Talents des cités 2014 récompensera des créateurs d'entreprise et porteurs de projet dans les quartiers prioritaires de la ville, le 11 septembre prochain. Une occasion de découvrir leurs idées dans le domaine de l'informatique ou de la conception de drone, par exemple.

Le jeudi 11 septembre prochain, les 10 lauréats nationaux Talents des Cités 2014 se verront remettre un prix par un jury national au ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Des domaines de création variés
Création de jeux vidéo ou de logiciels, conception de drones, organisation d'événements, services de coaching, ouverture de crèches, d'un café associatif, d'un spa, ces créateurs d'entreprise et porteurs de projet ont été récompensés pour s'être lancés dans des réalisations qui amènent de l'activité et des emplois dans des quartiers prioritaires de la ville ou zone franche urbaine. Ils proposent ainsi une nouvelle offre de services ou de produits, et répondent à des besoins spécifiques à ces quartiers.

Un site d'accessoires de luxe solidaire
L'année dernière, les créatrices Ismahane Chaftar et Wadia Chaftar avaient remporté le Grand prix national Talents des cités dans la catégorie création. Elles ont créé un site d'accessoires de mode haut de gamme, “Covet Chic”, qui reverse 5 % du montant de ses ventes à une œuvre humanitaire. Soufiane Iquioussen et Nejma Lazreg avaient, eux, remporté le prix national catégorie émergence pour leur projet de garage solidaire dans l'Hainaut (Belgique). Ce garage associatif est une entreprise d'insertion et un lieu d'apprentissage, où réparations et entretiens sont assurés par des demandeurs d'emploi en formation professionnelle.

[19:00-22:00] Soirée - Shopping Party Privée Gap
Location:
Avenue des Champs-Elysées
Avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V, Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées
France
Description:
dans le magasin GAP, 36 av. des Champs-Elysées

Soirée exclusive : 30% de réduction sur la nouvelle collection automne.

Mais aussi : DJ set, cocktails, nail bar et des conseils de style par les blogueuses Lucillia Chenel et Kenza (de la revue de Kenza)

Soirée - Shopping Party Privée Gap

[19:00-21:00] Vernissage "The Arcades Project"
Location:
Galerie Bugada & Cargnel
Cosmic
7-9, rue de l'Equerre
75019 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 42 71 72 73
Fax : +33 (0)1 42 71 72 00
Mail : contact@bugadacargnel.com
Internet Site : www.bugadacargnel.com
Description:
Alfredo Aceto, Jack Greer, Benjamin Horns

Vernissage le jeudi 11 septembre de 19h à 21h
Exposition jusqu'au 11 octobre 2014
Du mardi au samedi, de 14h à 19h

“The Arcades Project” est un recueil de notes et de textes inachevés du philosophe allemand Walter BENJAMIN, rédigés entre 1927 et 1940 et publiés à titre posthume, l'auteur y évoque les passages couverts parisiens et leurs enfilades de boutiques. C'est en flânant dans ces passages que Walter BENJAMIN a mûri un de ses concepts les plus célèbres, incarné par la figure du “chiffonnier”, dont il compare l'activité à celle de l'historien, qui glane des fragments du passé et élabore un récit commun à partir de ceux-ci. Selon Walter BENJAMIN, la tâche de l'historien est moins la découverte de vérités absolues que l'assemblage de ruines afin de créer une mosaïque vivante.
La figure du chiffonnier est le trait d'union entre les artistes de cette exposition, dont les pratiques artistiques procèdent également de ce double geste de collection et de montage. Comme le chiffonnier, ils se servent de matériaux du quotidien, s'approprient des anecdotes et des histoires réelles aussi bien qu'imaginaires. Les divers fragments issus de la récolte initiale sont transformés en peintures abstraites ou en objets sculpturaux, donnant une nouvelle vie aux formes et aux idées. Ces œuvres sont l'incarnation de l'idée chère à Walter BENJAMIN selon laquelle “le monde est présent dans chacun de ses objets”.

[19:00] Vernissage chez Silvera - Banc urbain "Conquérant"
Location:
Docks en Seine
Cité de la Mode et du Design
34, quai d'Austerlitz
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz
France
Internet Site : www.citemodedesign.paris
Description:
Le studio vous invite à découvrir le banc urbain "Conquérant" dessiné pour le fabricant Vinci construction. Il sera présenté durant la designweek au showroom Silvera Outdoor à la cité de la mode et du Design.

> Vernissage le jeudi 11 septembre à partir de 19h

> Inspiré par des formes maritimes, le banc «Conquérant» se construit à partir d'un assemblage simple d'un plateau et d'un socle. Ces deux parties s'assemblent telle une coque de bateau sur son épontille.
Les proportions et les lignes élégantes du banc soulignent les qualités du Ductal, un matériau innovant, conçu et réalisé en France à partir du malaxage de poudres réactives, d'adjuvants liquides et de fibres métalliques.

 Vernissage chez Silvera - Banc urbain "Conquérant"

[19:00] Vernissage d'Altone Mishino "Babel Underground"
Location:
Mairie du 4ème arrondissement
2, place Baudoyer
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 75 80
Internet Site : mairie4.paris.fr
Description:
Du 12 septembre au 11 octobre, Altone Mishino investit la salle Jean Mouly

Si le mythe de Babel a fasciné des générations, le plasticien français Altone Mishino nous en propose sa propre interprétation. Ici, ce sont les œuvres qui parlent chacune un langage différent. Au croisement d'inspirations diverses parmi lesquels on peut compter les artistes de l'Arte povera, Michaux, Irma Blank, Dermisache ou encore Pierrette Bloch, l'œuvre d'Altone Mishino nous déstabilise.

Utilisant des matériaux de récupération et de construction dans des œuvres où la mousse côtoie la laine de chanvre, l'acier, le plastique et le papier, l'artiste nous propose ce qu'il nomme ses « signes pauvres » dans un monde inondé de signes et de sens « prêts à consommer ». A l'inverse de ces derniers dont le sens nous est immédiatement donné, le plasticien cherche à nous surprendre au travers d'œuvres posées à même le sol : les différents objets se répondent, se conjuguent jusqu'à troubler nos sens.

Tout au cours de l'exposition en Mairie, Altone Mishino viendra faire évoluer son installation.

Vernissage d'Altone Mishino "Babel Underground"

[19:00] Vernissage de Carine Deambrosis et Lola Sandhinha « présent décomposé »
Location:
Galerie KO 21
78, rue Haxo
75020 Paris
M° Saint-Fargeau, Télégraphe, Porte des Lilas
France
Phone : +33 (0)9 53 34 14 77
Mobile : +33 (0)6 16 31 27 08
Mail : galerieko21@gmail.com
Internet Site : www.ko21.fr
Description:
Le 11 septembre, Galerie KO 21 ouvrira pour sa cinquième saison avec la présentation des œuvres photographiques de Carine Deambrosis, ainsi que des œuvres de Lola Sandhinha, jeune sculpteur invitée par Carine Deambrosis à présenter son travail au milieu de ses photos. Toutes les deux se sont penchées sur le même thème « présent décomposé » titre de leur exposition.

Exposition jusqu'au 25 septembre

Vernissage de Carine Deambrosis et Lola Sandhinha
Vernissage de Carine Deambrosis et Lola Sandhinha

[19:00] Vernissage de Jasper Johns
Location:
Galerie Catherine Houard
15, rue Saint-Benoît
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)9 54 20 21 49
Mail : galerie@catherinehouard.com
Internet Site : www.catherinehouard.com
Description:
Catherine Houard présente l'exceptionnel ensemble des gravures réalisées par Jasper Johns dans l'atelier Crommelynck de la rue de Grenelle à Paris entre 1975 et 1981. Cet ensemble fut présenté lors de l'exposition "Jasper Johns, Grabador" à la Fundacion Bilbao Bizkaia Kutxa en 2011. Cette exposition est une occasion unique de découvrir en France des oeuvres peu connues d'une stupéfiante beauté.

Vernissage de Jasper Johns
Jasper Johns, Periscope, 1981 Eau-forte et aquatinte en couleurs signée, datée et dédicacée à Piero Crommelynck «Printers proofs for Piero» Atelier A. et P. Crommelynck 105 x 74,5 cm
© Galerie Catherine Houard

[19:00] Vernissage de Johanna Ehrnrooth "Le moment de Grimm"
Location:
Espace des Femmes
Antoinette Fouque
35, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 42 22 60 74
Mail : contact@desfemmes.fr, espace@desfemmes.fr
Internet Site : www.desfemmes.fr
Description:
Vernissage de Johanna Ehrnrooth "Le moment de Grimm"

[19:00] Vernissage de Lita Cerqueira
Location:
Lusofolie's
57, avenue Daumesnil
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)9 84 39 61 21
Mail : contact@lusofolies.com
Internet Site : www.lusofolies.com
Description:
Du Jeudi 11 septembre 2014 au mardi 30 septembre 2014

Cette exposition propose une rétrospective de l'œuvre de Lita Cerqueira qui a su capturer l'âme du peuple de Bahia pendant plus de 35 ans, les scènes de la rue, les gestes du quotidien et les expressions furtives de ces personnages qui ont croisé, un jour, son chemin. Une approche photographique humaniste emprunte authenticité et de simplicité ; l'essence même de la culture afro-brésilienne.

« Tout comme Lita, je suis un artiste, noir et natif de l'Etat de Bahia et je sais que ses photos représentent un miracle de l'œil impur mais attentif, consenti par la grâce indifférente des Dieux en transe. » – Gilberto Gil, musicien et compositeur brésilien, ancien ministre de la culture du Brésil

[19:00-23:00] Vernissage de Ma Demoiselle Pierre "Beau Bourg"
Location:
Ma Demoiselle Pierre
155, rue Amelot
75011 Paris
M° Oberkampf, Filles du Calvaire, République
France
Phone : +33 (0)1 48 07 48 31
Mobile : +33 (0)6 22 84 73 00
Mail : sav.mademoisellepierre@gmail.com
Internet Site : www.mademoisellepierre.com
Description:
VERNISSAGE de la nouvelle collection de bijoux haute fantaisie signée Ma Demoiselle Pierre : "Beau Bourg" !

Venez découvrir en avant 1ère, autour de cocktails concoctés par Cointreau, les bijoux imaginés pour la Demoiselle de cet hiver 2014... une Demoiselle parisienne, en mouvement, qui bat le pavé, va de l'avant, se dirige vers ses rencontres rêvées, imaginées, finalement bien réelles.

Une Demoiselle qui nous prends par la main, nous promène dans sa ville, son "Beau Bourg" !"

Dès le lendemain, vendredi (17h - 21h), puis samedi (10h30 à 19h30), vous pourrez SHOPPER cette nouvelle collection en mode PARTY. Essayez bagues, colliers, bracelets en vous faisant chouchouter au nail bar Chez Causette & en dégustant des gourmandises. (nail bar offert pour tout achat).

*Soirée vernissage du jeudi 11 septembre accessible uniquement en s'inscrivant sur cet évènement Facebook !* Aucune vente ne sera possible ce soir là.

** Shopping Party des vendredi 12 & samedi 13 septembre en ENTREE LIBRE ! Atelier beauté offert pour tout achat à partir de 49€ - Vendredi 17h - 21h & samedi 10h30 - 19h30.

Vernissage de Ma Demoiselle Pierre "Beau Bourg"

[19:00] Vernissage de Marie Hazard "Fil sous tension"
Location:
Galerie Valérie Delaunay
22, rue du Cloître Saint-Merri
75004 Paris
M° Châtelet, Hôtel de Ville
France
Mobile : +33 (0)6 63 79 93 34
Mail : contact@valeriedelaunay.com
Internet Site : www.valeriedelaunay.com
Description:
Vernissage de Marie Hazard "Fil sous tension"

La Galerie Valérie Delaunay est heureuse de vous convier au vernissage de l'exposition "Fil sous tension" consacrée à Marie Hazard, le jeudi 11 septembre à partir de 19 heures.

Cette exposition est l'occasion de découvrir pour la première fois le travail de Marie Hazard. Cette jeune artiste nous propose des œuvres sensibles et nous conte un récit, celui de l'intime et des émotions où notre regard se pose sur l'image mais aussi sur le toucher. Véritable Pénélope des temps modernes, Marie Hazard nous emporte dans un univers tout azimut où se superposent force, poésie et délicatesse.

« Mon travail est une recherche intérieure, une traduction foisonnante et vivante de mes émotions que je ne peux exprimer qu'à travers le textile »

Marie Hazard expérimente une grande diversité de matériaux mais le textile y occupe une place primordiale voire même vitale. De ce textile vu comme une seconde peau, comme « … un pli et repli de la pensée», naissent des œuvres d'une grande expressivité où cohabitent tension et délicatesse. L'émotion est au bout du fil.

Et si, parfois, elle oublie cette matière, c'est pour mieux la réinventer comme elle le fait en tissant, dans ses dessins, de véritables trames à la barre à l'huile ou encore à l'encre de chine. Les courbes, les lignes, les couleurs, le noir et le blanc s'entrelacent comme dans une immense broderie.

Vernissage de Marie Hazard "Fil sous tension"

[19:00-22:00] Vernissage de Pierre Emery "LOVE HUSK"
Location:
Taglialatella Paris
117, rue de Turenne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Oberkampf, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 71 87 72
Mobile : +33 (0)6 82 12 24 80
Mail : info@djtfa-paris.com
Internet Site : www.djtfa-paris.com
Description:
Réception le 11 Septembre 2014 19h-22h
Exposition du 12 Septembre au 25 Octobre 2014

La galerie Taglialatella est honorée d'exposer pour la première fois l'artiste français aux multiples talents : Pierre Emery.
A la manière d'un cabinet de curiosité, la galerie a pour souhait de présenter les collages de l'artiste dans un cadre intimiste et décalé, tels des joyaux d'une autre époque qui traversent le temps par leur éclat de modernité. Cet espace confidentiel a pour vocation de plonger le spectateur dans la richesse et la profondeur de l'univers très inspiré de l'artiste, en recherche permanente, et déjà reconnu du monde artistique.

En effet, depuis les années 1980, Pierre Emery est une figure reconnue de la scène Rock et Pop Française.
Chanteur du groupe the Cherokees de 1984 à 1989, puis Suspense Rubberband ou encore fondateur de Ultra-Orange dans les années 1990, l'artiste produit de belles compositions électriques, décalées, en s'associant parfois à d'autres artistes et produit également les bandes son de plusieurs films.
De nature positive et flamboyante, l'artiste est doté d'une simplicité subtile qu'il met au service de sa démarche artistique globale que ce soit dans son expression par la musique ou par le biais de ses œuvres plastiques.

Vernissage de Pierre Emery "LOVE HUSK"
Pierre Emery, Subway, 2014

[19:00-22:00] Vernissage de Senz
Location:
Taglialatella Paris
117, rue de Turenne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Oberkampf, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 71 87 72
Mobile : +33 (0)6 82 12 24 80
Mail : info@djtfa-paris.com
Internet Site : www.djtfa-paris.com
Description:
Réception le 11 Septembre 2014 19h-22h
Exposition du 12 Septembre au 11 Octobre 2014

>> informations

Pour cette rentrée, la galerie Taglialatella est heureuse de présenter, pour la première fois en Solo Show, l'artiste New Yorkais Senz.
Après un très bel accueil du public pour ses œuvres présentées lors de l'exposition « Street Art – Yesterday and Today » au printemps 2014, il était naturel de rendre hommage à son travail de façon plus complète par le biais d'une exposition personnelle.

Cette exposition a pour vocation de présenter les travaux récents de Senz qui mettent en lumière de façon plus marquée sa démarche autour de l'imagerie immédiate et du son, à la façon d'un journal visuel surdimensionné. Il s'agit d'un travail sur les influences et les références à base de typographies, de morceaux, de découpages et de collages. Cette démarche est fondée sur les images accumulées depuis des années servant à documenter les gens, les lieux et les objets qui constituent son univers d'inspiration.

Vernissage de Senz

[19:00-21:00] Vernissage de XU Jing "Luxe, Calme et Volupté"
Location:
Galerie Double S
15, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)9 73 16 57 00
Fax : +33 (0)9 78 16 57 00
Mail : galerie.double.s@gmail.com
Internet Site : www.galeriedoubles.com
Description:
Peinture sur porcelaine

du 09/09/2014 au 04/10/2014
Vernissage le jeudi 11 septembre 19h-21h

Vernissage de XU Jing "Luxe, Calme et Volupté"

[19:00] Vernissage de l'exposition "BARRICADES" de Diana RIGHINI
Location:
Librairie Volume
47, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Strasbourg - Saint-Denis, République
France
Phone : +33 (0)1 85 08 02 86
Mail : contact@librairievolume.fr
Internet Site : www.librairievolume.fr
Description:
Depuis 10 ans, Diana Righini développe un travail basé sur une accumulation de matériaux pauvres, affranchis de toute valeur économique. À portée de main : des objets trouvés et détournés, des textes qu'elle combine avec des archives, des photographies et des vidéos qui révèlent le processus narratif d'un territoire et d'une dimension humaine fragile inscrite dans nos paysages.

Jusqu'au 8 octobre

Vernissage de l'exposition "BARRICADES" de Diana RIGHINI

[19:00] Vernissage de l'exposition de Narcisse STEINER
Location:
The Tattooed Lady
Salon de Tatouage - Tatouage & Curiosités
70, avenue Pasteur
93100 Montreuil
M° Mairie de Montreuil
France
Phone : +33 (0)9 83 37 74 73
Mobile : +33 (0)6 18 93 42 97
Mail : thetattooedlady93@gmail.com
Internet Site : www.thetattooedlady.fr
Description:
Vernissage de l'exposition de Narcisse STEINER

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition photo Lomography x Nixon
Location:
Lomography Gallery Store Paris - Marais
17, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)9 54 52 88 57
Mail : marais@lomography.com
Internet Site : www.lomography.fr/more/stores/paris-marais
Description:
Lomography France a récemment collaboré avec Nixon et équipé de grands surfeurs et photographes pour qu'ils puissent documenter le Nixon Surf Challenge en Russie.
Ces superbes photos seront exposées au Gallery Store du Marais à Paris, et vous êtes tous conviés au vernissage !

Venez le 11 septembre prochain découvrir les incroyables photos, siroter une Grolsch, écouter Run Hither en live.
Vous aurez également l'opportunité de remporter un appareil Lomography Fisheye No.2 et son caisson sous-marin ainsi qu'une montre Nixon Surf Challenge en édition limitée !

*Exposition photo Lomography x Nixon*
Vernissage
- 11 septembre 2014, 19:00 – 21:30
- 20:00 Live de Run Hither
- Photos exposées jusqu'au 20 septembre 2014

Pour en savoir plus :
http://bit.ly/LomoxNixonParis
Run Hither : http://runhither.tumblr.com/

[19:00-22:00] Vernissage du Diamantaire "Diamonds Are Forever"
Location:
Galerie Wide Painting
17, rue du Cardinal Lemoine
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine, Jussieu
France
Phone : +33 (0)1 47 20 75 59
Fax : +33 (0)1 47 20 75 59
Mail : contact@widepainting.com
Internet Site : www.widepainting.com
Description:
du 11 septembre au 22 novembre

Le Diamantaire est un artiste street art qui redonne vie aux objets brisés de la rue en leur donnant une forme de diamant. Prenant la rue pour terrain de jeu, le Diamantaire a déjà semé plus de 1200 diamants sur les murs des plus grandes villes du monde. De la rue à la galerie, les diamants deviennent des sculptures murales qui sont exposées pour la toute première fois en galerie.

Le jeudi 11 septembre, de 19H à 22H aura lieu en présence de l'artiste le vernissage de l'exposition "Diamonds Are Forever" à la galerie Wide Painting. Ce vernissage sera suivi d'un Hors les Murs à partir de 22H dans le restaurant Miss Kō qui présentera en exclusivité jusqu'au 5 octobre une sélection des œuvres de la collection, ainsi qu'une installation de l'artiste. Cet évènement sera ouvert au public.

Restaurant Miss Kō - 49/51 avenue George V, 75008 Paris - Réservation conseillée

Vernissage du Diamantaire "Diamonds Are Forever"

[19:00-23:00] XO Event afterwork cocktail party
Location:
Port de Javel
Port de Javel
75015 Paris
M° Javel
France
Description:
En partenariat avec les hôteliers "XO Events" organise un afterwork cocktail party le 11 septembre 2014 à Paris.

Date & horaire : jeudi 11 septembre 2014 de 19h à 23h.

Programme : découverte des atouts MICE de l'Afrique du Sud.

La Barge Liberty – Yachts de Paris Ouest – Port de Javel Haut

http://www.xoevents.travel/

[19:30-19:40] Projection du court métrage CORTO
Location:
Studio des Ursulines
10, rue des Ursulines
75005 Paris
M° RER B Luxembourg, Censier - Daubenton, Place Monge
France
Phone : +33 (0)1 56 81 15 20
Fax : +33 (0)1 44 07 13 76
Mail : louis-paul@studiodesursulines.com
Internet Site : www.studiodesursulines.com
Description:
Projection du court métrage réalisé par Alexis de Vigan en présence de l'équipe du film. Durée du film: 10 min.

Scénario de Pauline Delpech & Alexis de Vigan avec Jean Christophe Aferiat, Sabina Gunnell, Thomas Smith et la participation exceptionnelle de Thierry Lhermitte & Pascal Elbé.

La projection sera suivie d'un verre dans le café attenant.

[19:30] Vernissage de Jérôme Arbonville
Location:
Vivienne Art Galerie
30, galerie Vivienne
75002 Paris
M° Bourse, Pyramides
France
Phone : +33 (0)9 50 84 09 54
Mobile : +33 (0)6 74 54 73 13
Mail : info@vivienneartgalerie.com
Internet Site : www.vivienneartgalerie.com
Description:
Vernissage de Jérôme Arbonville












[20:00] Avant-première "The Maze Runner / Le Labyrinthe"
Location:
Club de l'Etoile
14, rue Troyon
75017 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, Ternes
France
Phone : +33 (0)1 43 80 40 27
Fax : +33 (0)1 44 09 02 35
Mail : contact@clubdeletoile.fr
Internet Site : www.clubdeletoile.fr
Description:
>> RSVP

[20:00] Avant-première du film "White Bird"
Location:
MK2 Bibliothèque
128-162, avenue de France
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand, Quai de la Gare
France
Internet Site : www.mk2.com/salles/mk2-bibliotheque-0
Description:
en présence du réalisateur Gregg Araki

L'un des films américains les plus attendus de la rentrée, White Bird, sera présenté en avant-première le jeudi 11 septembre à 20h au MK2 Bibliothèque en présence de son réalisateur Gregg Araki. Ce nouvel opus, une fois de plus irrésistible, se trouve à l'exact point de rencontre de la mélancolie sublime de Mysterious Skin (2004) et de la fantaisie délurée de Kaboom (2010). Le cinéaste américain, à la patte reconnaissable en deux plans et trois mesures musicales, continue d'y travailler ses thèmes de prédilection : la sexualité adolescente et les tabous de la société américaine. Eva Green y brille en vamp magnifique, Shailene Woodley achève d'y exploser de naturel et de sensualité. A ne pas manquer !

Kat Connors a 17 ans lorsque sa mère disparaît sans laisser de trace. Alors qu'elle découvre au même moment sa sexualité, Kat semble à peine troublée par cette absence et ne paraît pas en vouloir à son père, un homme effacé. Mais peu à peu, ses nuits peuplées de rêves vont l'affecter profondément et l'amener à s'interroger sur elle-même et sur les raisons véritables de la disparition de sa mère…

Avant-première du film "White Bird"

[20:00] Dîner de presse de la Fête de l'Humanité
Location:
Parc départemental de la Courneuve Georges Valbon
Parc Georges Valbon
55, avenue Waldeck-Rochet
93120 La Courneuve
M° La Courneuve - 8 Mai 1945, RER B Le Bourget
France
Description:
Dîner de presse de la Fête de l'Humanité

[20:15-23:30] Avant-première "SIN CITY 2" et Masterclass
Location:
UGC Ciné Cité Les Halles
7, place de la Rotonde
Nouveau Forum des Halles
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : 08 92 70 00 00 #11
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?code=HORIZ
Description:
En présence du réalisateur Robert RODRIGUEZ et de Frank MILLER

[20:15-22:30] Avant-première de "Flore"
Location:
UGC Ciné Cité Les Halles
7, place de la Rotonde
Nouveau Forum des Halles
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : 08 92 70 00 00 #11
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?code=HORIZ
Description:
En présence du réalisateur Jean-Albert Lièvre

[20:30-22:30] Avant-première "Magic of the Moonlight"
Location:
UGC Ciné Cité Bercy
2, cour Saint-Emilion
75012 Paris
M° Cour Saint-Emilion
France
Phone : 08 92 70 00 00 #12
Fax : +33 (0)1 53 44 79 80
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?code=BERCY
Description:
En présence de Colin Firth et Emma Stone

10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés