Tuesday, November 25, 2014
Public Access


Category:
Category: All

25
November 2014
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

08:00 [08:30-11:00] Conférence de presse de l'exposition de REZA "Azerbaïdjan, l'Élégance du Feu
Location:
Petit Palais
Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
avenue Winston Churchill
5, avenue Dutuit
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 43 40 00
Internet Site : www.petitpalais.paris.fr
Description:
Exposition du photojournaliste REZA "Azerbaïdjan, l'Élégance du Feu" du 25 novembre au 7 décembre prochain
Du mardi au dimanche de 10h à 18h


[09:30-11:00] Découverte de la 1ère ServicesBox
Description:
Invitation Presse - Venez découvrir la 1ere ServicesBox

un cadeau original à offrir pour les fêtes !


Noël, un anniversaire, une naissance, un mariage ou encore la fête des mères ?

La ServicesBox va révolutionner vos idées cadeaux.

Vous allez pouvoir faciliter le quotidien de votre famille ou de vos amis grâce à cette box qui leur offrira 4h de services à domicile. Grâce au large choix de prestations de services à domicile, vous pourrez faire bénéficier à vos proches d'une aide ménagère, d'un jardinier ou encore d'une nounou pour une soirée en amoureux.

Mais cette Box vous réservera également d'autres surprises comme des nouvelles prestations qui vous offriront plus de confort. Ainsi grâce à la prestation « Entretien du cadre de vie », vous allez découvrir la sensation de rentrer paisiblement à la maison après un excellent week-end avec les enfants à l'extérieur et de n'avoir rien à faire. Quoi de plus agréable que de rentrer et retrouver sa maison avec les sols nettoyés, la vaisselle propre et rangée, des draps qui sentent bon la lessive et une salle de bain qui brille ! En choisissant la prestation « Entretien du cadre de vie », vous allez découvrir une nouvelle expérience très agréable, celle de rentrer paisiblement dans une maison prête pour la semaine.

Venez découvrir le concept de cette nouvelle box de services développée par Apef Services,

le leader des services à la personne créé il y a plus de 20 ans et qui intègre 87 agences réparties sur toute la France


A l'agence Apef Services du 12ème
30 Avenue Daumesnil
75012 Paris
A 3 minutes à pied du Métro Gare de Lyon Ligne 1 et 14
Sortie Boulevard Diderot / Prendre la rue Abdel puis tourner à gauche sur l'Avenue Daumesnil




[11:00-14:00] Vernissage presse "Eloge de la rareté"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Eloge de la rareté - Cent trésors de la Réserve des livres rares

25 novembre 2014 - 1er février 2015
de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h,
sauf lundi et jours fériés

Vernissage presse le mardi 25 novembre de 11h à 14h
Vernissage le mardi 25 novembre de 18h30 à 21h

Qu'est-ce qu'un « livre rare »? Comment comprendre la notion de rareté lorsqu'elle est appliquée au livre imprimé ?
Tel est le propos de cette exposition qui présente les plus belles collections de la Réserve des livres rares de la BnF à travers une centaine d'ouvrages remarquables, du XVe siècle à nos jours. Épreuves corrigées des Fleurs du mal, du Coup de dés de Mallarmé, livres décorés par Picasso, exemplaire du Côté de Guermantes signé par Proust mais aussi incunables, livres d'artistes contemporains, livres d'enfants, livres scandaleux, maquettes ou éditions originales: les pièces présentées offrent, dans leur diversité même, un panorama des formes et des définitions possibles de la rareté.

>> invitation

[11:45] Présentation du premier incubateur au monde dédié à l'innovation sportive
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Présentation du premier incubateur au monde dédié à l'innovation sportive

Présentation du premier incubateur au monde dédié à l'innovation sportive





[12:00-14:00] Cocktail déjeunatoire CertiNergy
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
CertiNergy, lauréat de la mention spéciale du Prix de l'Innovation en 2013 pour son programme de lutte contre la précarité énergétique, le Pacte Energie Solidarité, revient au Salon des Maires, avec un stand dédié.
Le Pacte Energie Solidarité, agréé par le ministère de l'Ecologie, propose aux ménages modestes une isolation des combles perdus pour seulement 1 €*. Les travaux sont financés par les fournisseurs d'énergie dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie (CEE).
2 100 communes sont déjà comblées !
Pour fêter ce succès et échanger sur les bénéfices du Pacte Energie Solidarité pour les habitants de votre collectivité, nous vous convions à notre cocktail déjeunatoire

Stand G42

09:00
10:00
11:00
12:00
13:00
14:00  
15:00  
16:00 [16:00-21:00] Inauguration du concept-store Pavillon Noir
Description:
Venez fêter l'inauguration du lieu

Pavillon Noir - La boutique
11 rue Julien Lacroix
Paris 20ème


[17:00-21:00] Vernissage - arts factory winter show
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
feat. nathalie choux, lili scratchy, marie caillou, atsuko ishii, marc brunier-mestas

Plaisir d'offrir, joie de recevoir … le Winter Show de la galerie Arts Factory est enfin de retour ! Fidèles à une tradition inaugurée dès 1996 dans leur première adresse du quartier des Abbesses, Effi et Laurent ont concocté pour leur rendez vous de fin de saison une nouvelle playlist graphique, mixant joyeusement artistes confirmés et émergents, dessin contemporain, illustration numérique ou wallpainting ...

vernissage le mardi 25 novembre de 17h à 21h
exposition du 26 novembre au 23 décembre 2014

Vernissage - arts factory winter show

[17:00-22:00] Vernissage des salons Art en Capital
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Du 25 au 30 novembre
Vernissage le mardi 25 novembre de 17h à 22h

ART en CAPITAL est né en 2006 de la volonté des Salons dits « historiques du Grand Palais » et d'artistes d'horizons divers de jouer de leurs différences, d'unir leurs forces pour créer un événement fédérateur et novateur dans le cadre du retour de ces salons au Grand Palais.

Rendez-vous incontournable de la promotion de l'Art d'aujourd'hui, cette manifestation artistique est une interface entre le créateur, le public, les galeries.

Solidaire, libre et largement ouvert, c'est un événement unique en son genre qui permet d'offrir une vitrine vivante et exceptionnelle sur la création artistique actuelle.

Chaque Salon garde ses caractéristiques et son histoire propre.

La réunion de ces Salons emblématiques offre un vaste regard sur la diversité et le foisonnement artistique de cette manifestation. Cette dynamique particulière créé une confrontation enrichissante entre les différents courants, les artistes et le public.

Art en Capital s'est imposé comme une manifestation majeure en présentant le plus grand rassemblement d'Artistes sur la scène artistique française.

2500 artistes

4 salons :
Artistes Français
Artistes Indépendants
Comparaisons
Dessin & Peinture à l'eau

http://www.artencapital.fr

Vernissage des salons Art en Capital
Vernissage des salons Art en Capital

[17:30-20:30] Vernissage « L'Une & l'Autre », 25 femmes en quête d'identité
Location:
Bagnolet
Bagnolet
93170 Bagnolet
M° Gallieni
France
Internet Site : www.ville-bagnolet.fr
Description:
Vernissage de l'exposition de photos de femmes aux parcours chaotiques avec l'association « 100 voix ! » (20-11/04-12) en présence des femmes auteures, des photographes Sarah Moon et Flore-Aël Surun ainsi qu'Eric Pliez, Pdt de l'association Aurore, José Chidlovsky, chef de projet 100 voix ! et Claire Verckern,déléguée départementale aux droits des femmes.

« L'une & l'autre » est le fruit d'un travail réalisé par 25 femmes hébergées et accompagnées par l'association Aurore qui, dans le cadre d'ateliers initiés par l'association 100 voix !, sont parties à la recherche d'elles-mêmes. Leur point commun : elles ont toutes traversé une situation de grande détresse face à la maladie, la violence, la disparition d'un proche…

Hôtel de Ville/Salle des Pas Perdus - pl. Salvador Allende



[18:00-21:00] Cocktail de lancement de l'atelier artisanal de pantalons
Location:
Made in Town
Un manifeste à la fabrication locale
58, rue du Vertbois
75003 Paris
M° Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 75 57 08 21
Mail : mail@made-in-town.com
Internet Site : www.made-in-town.com
Description:
Made in Town, Volume 4
La mesure du temps

Les artisans-tailleurs de l'atelier Blaise de Sébaste sont chez Made in Town pour cette quatrième édition dédiée aux métiers du sur-mesure et de la personnalisation.

ATELIER DE CONFECTION ARTISANALE DE PANTALONS
DU 25 NOVEMBRE 2014 AU 17 JANVIER 2015
COCKTAIL D'OUVERTURE
Mardi 25 novembre 2014 de 18h à 21h

Cocktail de lancement de l'atelier artisanal de pantalons

[18:00-21:00] Exposition de Perrine Simon et Michel Kirsch
Location:
Galerie Peinture Fraîche
29, rue de Bourgogne
75007 Paris
M° Varenne, Solférino, Assemblée Nationale
France
Phone : +33 (0)1 45 51 00 85
Mail : peinturefraiche@wanadoo.fr
Description:
du 25 novembre au 6 décembre
Vernissage ce mardi 25 novembre octobre de 18h à 21h

Exposition de Perrine Simon et Michel Kirsch

[18:00] Exposition « Un autre rêve » de Ken + Julia Yonetani
Location:
Abbaye de Maubuisson
Site d'art contemporain en Val-d'Oise
Rue Richard de Tour
95310 Saint-Ouen-l'Aumône
M° RER Saint-Ouen-l'Aumône
France
Phone : +33 (0)1 34 64 36 10
Fax : +33 (0)1 30 37 16 69
Mail : abbaye.maubuisson@valdoise.fr
Internet Site : www.valdoise.fr/614-l-abbaye-de-maubuisson.htm
Description:
du 26 novembre 2014 au 30 août 2015.

Exposés en 2009 à la Biennale d'art contemporain de Venise et en 2013 à la Biennale de Singapour, Ken + Julia Yonetani montrent pour la première fois leur travail en France à travers leur exposition à l'abbaye de Maubuisson. Leurs oeuvres réenchantent l'abbaye à l'instar de « Crystal Palace », collection de lustres lumineux qui illustre le pouvoir nucléaire des nations du monde. « Grape Chandelier », « The Five Senses » et « The Last Supper » interrogent l'impact environnemental de la déforestation et de l'irrigation intensive des cultures tout en faisant référence à l'histoire de l'art dans un haut lieu du patrimoine.

La démarche artistique de Ken + Julia Yonetani rejoint leur parcours de vie : nés à Tokyo, ils se sont installés en Australie et n'ont cessé de croiser leur formation d'universitaires à leur engagement lié aux questions environnementales. Cette histoire commune les a conduit à prolonger leur formation académique (Ken a été formé par un maître potier traditionnel d'Okinawa) en installations plus complexes dont les matériaux sont faits à partir de procédés techniques qu'ils ont mis au point au sein de laboratoires de recherche et dont eux seuls détiennent le secret. Les matériaux qu'ils utilisent (sel, verre d'uranium) nécessitent une grande maîtrise technique et parfois la collaboration avec le milieu scientifique. Ce projet rejoint la volonté de faire dialoguer art, innovation et espace d'expérimentation à l'abbaye de Maubuisson.

Ken + Julia Yonetani posent ici la question de ce que nous laisserons aux générations futures. « Un autre rêve » serait sans doute celui de ce que nous devons faire pour que nos enfants et petits-enfants puissent vivre dans un monde habitable en réconciliant nature et culture.

Autour de l'exposition
Les « Zooms » de l'exposition, tous les samedis et dimanches à 15h / Gratuit

Vernissage public :
Le mardi 25 novembre à 18h avec navette depuis Paris, sur inscription au 01 34 64 36 10 / 06 07 88 65 00.
Mini-bus blanc stationné à 16h30 en haut de l'avenue Mac-Mahon, place de l'Etoile/Charles-de-Gaulle, 75017 Paris. Retour au plus tard à 21h30 sur Paris.

Exposition « Un autre rêve » de Ken + Julia Yonetani
« Crystal Palace », lustres en verre d'uranium, lampes UV

[18:00-21:00] Finissage de l'exposition de Mario Gurfein
Location:
Ambassade de la République Argentine
Galerie Argentine
6, rue Cimarosa
75116 Paris
M° Boissière
France
Phone : +33 (0)1 47 27 15 11
Fax : +33 (0)1 47 04 61 51
Mail : ambassadeargentine@noos.fr
Internet Site : www.efran.mrecic.gob.ar
Description:
S.E. Mme. María del Carmen Squeff, Ambassadeur de la République Argentine en France, vous prie de bien vouloir assister au finissage de l'exposition:

"Venus"
de Mario Gurfein
aquarelles

mardi 25 novembre 2014 de 18h à 21h

 Finissage de l'exposition de Mario Gurfein

[18:00] Inauguration de l'exposition « La Collaboration 1940-1945 »
Location:
Musée de l'Histoire de France - Centre Historique des Archives Nationales
Hôtel de Soubise
60, rue des Francs-Bourgeois
87, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 40 27 60 96
Internet Site : www.archivesnationales.culture.gouv.fr
Description:
Inauguration de l'exposition « La Collaboration 1940-1945 »

[18:00-20:00] Signature du « Dictionnaire amoureux du Liban » d'Alexandre Najjar
Location:
Office du Tourisme du Liban
124, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 43 59 12 13
Fax : +33 (0)1 43 59 11 99
Mail : libanot@aol.com
Description:
Signature du « Dictionnaire amoureux du Liban » d'Alexandre Najjar

[18:00] Soirée autour de Guillaume Clayssen et de Raed Bawayah
Location:
Maison Européenne de la Photographie
MEP
5-7, rue de Fourcy
82, rue François Miron
75004 Paris
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 75 00
Fax : +33 (0)1 44 78 75 15
Mail : olaurent@mep-fr.org
Internet Site : www.mep-fr.org
Description:
Pour la première fois, la Maison Européenne de la Photographie associe théâtre et photo autour du metteur en scène Guillaume Clayssen et du photographe Raed Bawayah.

Raed Bawayah exposera à la MEP « Empreintes de passage » à partir du 10 décembre. Dans ses séries en noir et blanc, le photographe palestinien s'interroge sur l'exclusion, l'enfermement, la marginalité et par là même sur la place de l'être humain.

Guillaume Clayssen, metteur en scène présentera prochainement au théâtre L'étoile du Nord, son nouveau spectacle « Un Captif Amoureux » de Jean Genet, dans lequel les photographies de Raed Bawayah jouent précisément un rôle, celui de la mémoire collective.

Pour vous présenter conjointement les deux projets, la Maison Européenne de la Photographie est heureuse de vous convier à une conférence de presse commune.

Le mardi 25 novembre à 18h
Extrait du spectacle, projection et rencontre,
suivis d'un cocktail
(dans la limite des places disponibles)

GUILLAUME CLAYSSEN
« UN CAPTIF AMOUREUX »
Théâtre L'étoile du Nord du 4 au 13 décembre 2014
Mardi, mercredi et vendredi à 20h30, jeudi à 19h30, samedi à 17h et à 20h30

RAED BAWAYAH
« EMPREINTES DE PASSAGE »
à la MEP du 10 décembre 2014 au 25 janvier 2015.
Du mercredi au dimanche de 11h à 20h

[18:00-22:00] Vernissage de James Franco "New Film Stills"
Location:
Galerie Cinema - Anne-Dominique Toussaint
26, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 40 27 09 22
Mail : contact@galeriecinema.com
Internet Site : www.galerie-cinema.com
Description:
du 26 novembre 2014 au 3 janvier 2015
vernissage le mardi 25 novembre de 18h à 22h en présence de James Franco

« J'ai l'impression d'être toujours anonyme. Ce n'est jamais moi que je vois dans les images. Je disparais complètement » Cindy Sherman
James Franco occupe une place unique dans la création artistique actuelle. Considéré comme l'un des acteurs les plus importants de sa génération, il est également réalisateur, scénariste et producteur. Expérimentant de nouveaux espaces d'expression, l'artiste est aujourd'hui reconnu comme photographe et plasticien. Ce faisant, James Franco ne s'est jamais éloigné du cinéma et place son domaine de prédilection au centre de sa démarche artistique.
L'exposition New Film Stills, présentée pour la première fois en France à la Galerie Cinéma Anne-Dominique Toussaint, regroupe une série de tirages argentiques réalisés en 2013. Recréant l'Untitled Film Stills de Cindy Sherman, James Franco se met en scène et utilise son corps dans les poses, vêtements et scénarios qui ont été les sujets photographiques de Cindy Sherman il y a presque 30 ans.
James Franco considère que l'Untitled Film Stills est novateur dans la conception du corps au travail : on peut lire ces photographies comme une critique de la représentation de la femme au cinéma, une critique qui va de pair avec le travail de la théoricienne Laura Mulvey ; ces photographies peuvent également être appréhendées comme des performances ; comme une réflexion sur la notion de genre ; ou simplement comme des photographies recelant autant d'humour que de revendications.
« Cindy est une artiste qui a utilisé le cinéma comme source de travail ; elle a joué à être une actrice. Je suis un acteur qui s'insère dans son travail. Où Cindy a utilisé le cinéma comme point de départ, j'utilise l'art comme point de départ. Elle, comme tant de mes artistes préférés (Douglas Gordon, Richard Prince, Dan Colen, Nate Lowman, Paul McCarthy), utilise le cinéma dans son travail, mais son point de vue est extérieur à Hollywood. Je suis entièrement incorporé à Hollywood mais ces photos me permettent de prendre du recul, regarder derrière moi et remodeler ce travail que je fais à Hollywood. Je suis en même temps l'acteur, le critique, l'artiste et le personnage » James Franco

Vernissage de James Franco "New Film Stills"
James Franco, New Film Still #6, 2013 ©James Franco / Pace Gallery

Vernissage de James Franco "New Film Stills"
James Franco, New Film Still #22, 2013 ©James Franco / Pace Gallery

Vernissage de James Franco "New Film Stills"
James Franco, New Film Still #19, 2013 ©James Franco / Pace Gallery


[18:00-21:00] Vernissage de Mr. LEE, MOONSOO
Location:
Atelier Gustave
36, rue Boissonade
75014 Paris
M° Raspail, Port-Royal
France
Phone : +33 (0)1 45 38 94 11
Mail : info@ateliergustave.org
Internet Site : www.ateliergustave.org
Description:
Vernissage de Mr. LEE, MOONSOO

[18:00] Vernissage de Paul AMAR et Jean Pierre NADAU « Derniers travaux »
Location:
Studio Galerie B&B
6, rue des Récollets
75010 Paris
M° Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 40 38 08 88
Mail : info@studiogaleriebb.com
Internet Site : www.studiogaleriebb.com
Description:
La Galerie POLYSEMIE et Nadine Servant seraient particulièrement heureux de vous accueillir à l'occasion du vernissage le mardi 25 novembre à partir de 18h.

Les artistes seront présents et dédicaceront leurs publications.

Du 25 au 30 novembre 2014

[18:00] Vernissage de Serge Kantorowicz
Location:
Galerie 77
77, rue du Faubourg Poissonnière
Serotel Suites Hôtel
75009 Paris
M° Poissonnière
France
Mail : benjamin@galerie77.net
Internet Site : www.galerie77.net
Description:
Vernissage de Serge Kantorowicz

[18:00] Vernissage de Sylviane David et Charlotte Lambour
Location:
Office de Tourisme d'Aulnay-sous-Bois
23, boulevard de Strasbourg
93600 Aulnay-sous-Bois
M° RER B Aulnay-sous-Bois
France
Phone : +33 (0)1 48 68 29 11
Mail : office-tourisme-aulnay@orange.fr
Description:
Vernissage de Sylviane David et Charlotte Lambour

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Art & Parenté"
Location:
Mairie du 8ème arrondissement
Hôtel Cail
3, rue de Lisbonne
75008 Paris
M° Saint-Augustin, Europe
France
Phone : +33 (0)1 44 90 75 08
Internet Site : www.mairie8.paris.fr
Description:
Jeanne d'Hauteserre
Maire du 8e arrondissement, Conseillère de Paris
Erika Duverger
1ère adjointe au Maire chargée de la Culture et des Affaires européennes
Vladimir Kara
Président de l'association ArtKara

vous prient de bien vouloir assister au vernissage de l'exposition "Art & Parenté"

Mardi 25 novembre 2014 à 18h

Ouverture du 24 novembre au 6 décembre 2014
du lundi au vendredi de 12h à 18h
le jeudi jusqu'à 19h et le samedi de 9h à 12h

Aucune œuvre d'art ne s'inscrit sur une page blanche. Chacune raconte une histoire en filigrane : que l'on soit peintre, sculpteur ou photographe, de quel artiste, de quel maître est-on le fils, l'émule, l'héritier ou le liquidateur ? Un bon moyen d'essayer de comprendre l'alchimie mystérieuse qui donne vie aux créateurs est d'observer ce qui se transmet ou pas au sein des familles d'artistes.
L'exposition mettra ainsi côte à côte les œuvres des parents et celles de leurs enfants en aidant les spectateurs à déchiffrer leurs influences réciproques.

Des œuvres de :
ALEXANDER KARA-IVANOV / VLADIMIR KARA -www.artkara.com
MEIR AXELROD / MICHAIL YAHILEVICH -http://www.michael-yakhilevich.com
WALTER STEINER / KAREL STEINER-www.karelsteiner.com
PIERRE DUPONT / LAURENT DUPONT-www.compagnie-acta.org
INGA KOZLOVA /LEV et VENIAMIN KAZACHENKO -http://www.artolive.nl/kunst/2098628-veniamin-kazachenko
OSCAR RABINE / ALEXANDRE RABINE-fr.wikipedia.org/wiki/Oscar_Rabin
ABRAM NITSBERG / JULIA NITSBERG-www.julianitsberg.org

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Light Reflections"
Location:
Principauté de Monaco
Monte Carlo
Monaco
98000 Monaco
M° Gare SNCF Gare de Monaco - Monte-Carlo
Monaco
Description:
A l'invitation de la galerie 11 Columbia, la galerie kreo est très heureuse de vous convier au vernissage de l'exposition :

"Light Reflections"

11 Columbia
11, avenue Princesse Grace

Le mardi 25 novembre
Preview & Ouverture (sur invitation) 18:00 – 21:00

L'exposition s'articule autour de la réflexion et de la lumière.

Une sélection de 18 miroirs, dont de toutes nouvelles pièces exclusives, et de 20 luminaires vintage et contemporains sera ainsi présentée.

Parmi elles : les tout nouveaux miroirs de la collection "Carnival Series" de Jaime Hayon, "Univers" de Pierre Charpin, "Squarable Lune" de Doshi Levien, ainsi qu'une séléction de luminaires importants des années 1960 et 1970 de Nanda Vigo, Ettore Sottsass, Olivier Mourgue...
Et enfin les dernières créations du Studio Wieki Somers, "Chuugi" et "Aoyama", également présentées actuellement dans l'exposition retrospective "Out of the Ordinary" consacrée au travail de Wieki Somers au Boijmans Museum de Rotterdam.

du 25 novembre au 17 février 2015

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Raoul Sabourdin (1906-1982)"
Location:
Galerie de l'Exil
18, avenue Matignon
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 66 55 63
Mail : carine.geliot@galerie-exil.com
Internet Site : www.galerie-exil.com
Description:
La galerie de l'Exil vous invite au vernissage de Raoul Sabourdin (1906-1982), mardi 25 novembre, de 18h à 21h.

L'exposition se tient du 17 novembre au 15 décembre 2014. Elle présente ​17 peintures de l'artiste, de grands formats pour la plupart, réalisés entre 1940 et 1970​.

Sabourdin nous donne sa vision ​des habitants de la ​côte catalane vers Rosas et Cadaquès, où il a souvent séjourné; un monde tout en couleurs ​et en poésie : voici​ les pêcheurs​ sur la grève,​ reprisant les filets, déchargeant les cageots de poissons, voici ​un oiseleur, des couturières, des ​marchands de melons ou de ballons...des vacanciers aussi (c'est le début des congés payés...).​ Pourtant, l'ombre et la misère rodent, quelques scènes plus sombres ​illustrent ​les temps difficiles de ​l'après-guerre et du régime franquiste.

Si la peinture a été la passion de Sabourdin, son parcours l'a aussi conduit vers l'illustration, le dessin publicitaire et la décoration.

[18:30-21:00] Vernissage "Eloge de la rareté"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Eloge de la rareté - Cent trésors de la Réserve des livres rares

25 novembre 2014 - 1er février 2015
de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h,
sauf lundi et jours fériés

Vernissage le mardi 25 novembre de 18h30 à 21h

Qu'est-ce qu'un « livre rare »? Comment comprendre la notion de rareté lorsqu'elle est appliquée au livre imprimé ?
Tel est le propos de cette exposition qui présente les plus belles collections de la Réserve des livres rares de la BnF à travers une centaine d'ouvrages remarquables, du XVe siècle à nos jours. Épreuves corrigées des Fleurs du mal, du Coup de dés de Mallarmé, livres décorés par Picasso, exemplaire du Côté de Guermantes signé par Proust mais aussi incunables, livres d'artistes contemporains, livres d'enfants, livres scandaleux, maquettes ou éditions originales: les pièces présentées offrent, dans leur diversité même, un panorama des formes et des définitions possibles de la rareté.

>> invitation

[18:30] Vernissage "Mum's House" d'Aurelie Caperan
Location:
Mairie du 5ème arrondissement
21, place du Panthéon
75005 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 56 81 75 05
Internet Site : www.mairie5.paris.fr
Description:
Florence Berthout
Maire du Ve arrondissement
et
Pierre Casanova
1er adjoint - chargé de la culture

sont heureux de vous inviter à l'inauguration de l'exposition "Mum's House" d'Aurelie Caperan

le mardi 25 novembre à partir de 18h30

Salle du Souvenir

DU 24 NOVEMBRE AU 05 DÉCEMBRE 2014
DU LUNDI AU SAMEDI 11H - 18H




[19:00-21:00] Carte Blanche à Galleria Continua
Location:
Hôtel Le Bristol
112, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Miromesnil, Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 43 43 00
Fax : +33 (0)1 53 43 43 01
Mail : communication@lebristolparis.com
Internet Site : www.hotel-bristol.com
Description:
RSVP avant le 20 novembre à Aurélie TIFFREAU : aurelie@galleriacontinua.fr

>> invitation

[19:00] Conférence Street Art : la technologie dans la ville
Location:
Fondation EDF
Espace EDF Electra
6, rue Récamier
75007 Paris
M° Sèvres - Babylone
France
Phone : +33 (0)1 53 63 23 45
Internet Site : fondation.edf.com
Description:
Hugues Renson, délégué général de la Fondation EDF

a le plaisir de vous inviter, dans le cadre de l'exposition
#StreetArt - L'innovation au cœur d'un mouvement
à la conférence

La technologie dans la ville,
quel futur,
quelles applications artistiques concrètes ?

L'envie du geste artistique, de l'expression de soi offerte au monde, est quelque chose qui bouleverse la société occidentale depuis bientôt dix ans. Que ce soit de manière dématérialisée au travers des réseaux sociaux ou bien physiquement dans nos villes, le « mur » est redevenu un espace public.

La ville de demain, avec ses contraintes et ses besoins, doit offrir un espace d'expression et d'échange à tous. #StreetArt vous propose de venir découvrir le faisable dans la cité de demain, et grâce au travail des développeurs, des inventeurs d'outils interactifs, ce « demain » est déjà là !

Conférence animée par Jérome Catz, commissaire de l'exposition et Directeur de Spacejunk, avec :
- Antonin Fourneau, inventeur / développeur du Water Light Graffiti
- Patrick Suchet, inventeur / développeur de Picturae
- Cyril Vachez, artiste, spécialiste de l'hologramme
- Anne Gérard, adjointe à la culture de la ville de Poitiers
- Anne Perrot, ex-directrice des affaires culturelles de la ville de Poitiers
- Philippe Labro, chef de projet smart cities à EDF
- Claire Petetin, maître assistante titulaire à l'ENSA-V
- Fabien Roussouly, CEO Alphea
- Laurent Maumet, CIO de Soitec
- Jacques Leberre, BU Manager Soitec

L'exposition est ouverte du mardi au dimanche de 12h à 19h (sauf jours fériés) et jusqu'au 1er mars 2014.

[19:00] Inauguration des illuminations de Noël du Forum des Halles
Location:
Forum des Halles
Centre commercial Forum des Halles
101, Porte Berger
1-7, rue Pierre Lescot
CIDEX 274
75045 Paris Cedex 01
M° Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 96 56
Fax : +33 (0)1 44 76 96 50
Mail : ForumdesHalles.Webmaster@unibail.fr
Internet Site : www.forum-des-halles.com
Description:
La chanteuse Irma sera en showcase le mardi 25 Nov à 19H pour l'inauguration des illuminations de Noël du Forum des Halles.

[19:00-22:00] Prix Cube
Location:
Espace Saint-Sauveur
Hôpital Corentin-Celton
4, parvis Corentin Celton
BP 66
92133 Issy-les-Moulineaux Cedex
M° Corentin Celton
France
Phone : +33 (0)1 58 00 40 00
Fax : +33 (0)1 58 00 40 01
Mail : corentincelton.contact@ccl.aphp.fr
Internet Site : corentincelton.aphp.fr
Description:
La jeune création numérique internationale s'expose du 26 au 30 novembre.

Le Cube, centre de création numérique à Issy-les-Moulineaux, organise la 2e édition du Prix Cube qui récompense une œuvre d'art numérique réalisée par un artiste de moins de 36 ans. Un jury de professionnels des arts numériques et de la culture récompensera l'un des 6 artistes en lice par le Prix Cube 2014, une dotation de 10.000 euros, lors de la soirée de remise de Prix.

Matinée Presse - 9h30 (petit-déjeuner preview en présence des artistes)

Sur invitation

[19:00-22:00] Remise des Palmes IFRECOR
Location:
Secrétariat d'Etat à l'Outre-Mer
Ministère de l'Intérieur, de l'Outre-Mer et des Collectivités territoriales
27, rue Oudinot
Hôtel de Montmorin
75358 Paris 07 SP
M° Saint-François-Xavier
France
Phone : +33 (0)1 53 69 20 00
Internet Site : www.outre-mer.gouv.fr
Description:
Et Réception des maires des Outre-mer

Au cours de cette réception aura lieu la cérémonie de remise des Palmes de l'Initiative française pour les récifs coralliens (IFRECOR) en présence de M. François Letourneux président d'honneur du Comité français de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et de M. Bernard Salvat, président du jury de la Palme IFRECOR 2014 par George Pau-Langevin.

Organisé pour la 4e année consécutive, le concours de la Palme IFRECO récompense les élus des Outre-mer pour leurs actions et leurs politiques exemplaires en matière de préservation des récifs coralliens, herbiers et mangroves.

[19:00-22:00] Soirée de Gala de l'association Make-A-Wish France
Location:
Le Pré Catelan
Route de Suresnes
Bois de Boulogne
75016 Paris
M° Porte Dauphine, RER C Avenue Foch
France
Phone : +33 (0)1 44 14 41 00
Fax : +33 (0)1 45 24 43 25
Mail : leprecatelan-salons@lenotre.fr
Internet Site : www.precatelanparis.com
Description:
En présence de Natalie Portman, Tallulah

Pour sa 4e édition, l'association qui réalise les voeux d'enfants malades ou handicapés a pu compter sur la présence de nombreux convives, tels que les sportifs Vanessa Boslak, Muriel Hurtis, Mamedy Doucara et Brice Guyart.

Aux commandes de cette soirée, le chef Frédéric Anton du Pré Catelan avait concocté un menu 3 étoiles secondé par Victor, un enfant suivi par l'association. Christelle Brua, chef pâtissière du même établissement, était aussi au rendez-vous.

[19:00] Vernissage de l'artiste chinois Li Taihuan
Location:
Atelier 18
8, passage des Abbesses
75018 Paris
M° Abbesses
France
Phone : +33 (0)1 42 23 44 83
Mobile : +33 (0)6 11 72 07 18
Internet Site : www.atelier-18.fr
Description:
Pour mémoire, ce soir Mademoiselle Mireille Darc sera présente aux côtés de l'artiste chinois Li Taihuan, pour célébrer le vernissage de son exposition.

Nous vous donnons rendez-vous à 19h à la Galerie 18 (8 passage des Abbesses, Paris 18) pour célébrer ensemble les 50 ans de l'amitié franco-chinoise en l'honneur de laquelle a lieu cet évènement.

Vernissage de l'exposition de l'artiste chinois Li Taihuan

[19:00] Vernissage de l'exposition "Jeff Koons"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
26 novembre 2014 - 27 avril 2015
de 11h00 à 21h00

Galerie 1 - Centre Pompidou, Paris

13€, TR 10€ / Forfait donnant accès à toutes les expositions temporaires et aux collections permanentes du musée
Nocturnes jusqu'à 23h (dernière entrée à 22h) les jeudis, vendredis et samedis soirs.
Ouverture anticipée à 10h les samedis et dimanches pour les adhérents et les visiteurs munis de billets

En 1987, sous l'impulsion du grand Walter Hopps, directeur de la Menil collection de Houston, le Centre Pompidou réunissait dans une exposition de groupe au titre affriolant – « Les Courtiers du désir » – cinq artistes dont un homme jeune de trente-deux ans, enchanté de cette participation : Jeff Koons. En 2000, dans une exposition de groupe intitulée « Au-delà du spectacle », j'invitais au Centre Pompidou, avec la complicité du non moins grand Philippe Vergne, un homme mature de quarante-cinq ans, toujours enchanté d'intervenir : Jeff Koons. Aujourd'hui, l'institution consacre, sous l'égide de Scott Rothkopf et moi-même, un homme mûr de cinquante-huit ans, encore plus enchanté de cette rétrospective : Jeff Koons. Vingt-sept années ont passé depuis que Rabbit s'en est venu au Centre Pompidou et en est – hélas – reparti. L'auteur de la fameuse baudruche en inox est devenu l'un des artistes les plus célèbres et les plus controversés de la scène de l'art contemporain. L'un de ceux sur lequel les phrases les plus âpres vont bon train, au point qu'on se demande si c'est encore l'œuvre qu'il s'agit de juger ou la mythologie d'un homme devenu un personnage.
Cette rétrospective entend faire le bilan d'un indéniable « grand œuvre », désormais indissociable de celui qui l'a façonné. Car le projet de Jeff Koons est, avant tout commentaire, une histoire et un rêve américains. Une œuvre pragmatique et résolument positive, un défi joyeux dans un monde de hauts et de bas, une vision certes ludique, mais plus subversive qu'il n'y paraît et que son auteur se garde de le dire. Intimement lié à sa pratique, Jeff Koons aura, au fil de quelque trente-cinq ans, plus d'une fois défrayé la chronique. Des premiers objets résolument enfantins aux figures archétypales en acier polychrome se dressant dans les institutions publiques et les fondations privées, des images publicitaires métamorphosées en tableaux aux cadeaux d'entreprise devenus les trophées des meilleures ventes publiques, des publicités pour « master classes » gratifiées à des enfants attentifs dans des magazines d'art aux images pornographiques incarnant, pour l'artiste, « l'amour et la spiritualité », l'œuvre de Koons n'aura cessé de défier le jugement et le goût et de stimuler le désir pour affirmer sa valeur iconique et symbolique.
Il fallait cette première rétrospective européenne au Centre Pompidou pour juger sur pièces. Il apparaîtra ainsi au visiteur que l'artiste n'a cessé, au fil d'un travail obsessionnel, d'associer artisans et fabricants à la réalisation de pièces techniquement toujours plus ambitieuses. Des premiers assemblages cherchant une synthèse entre pop et minimalisme aux moulages de plâtre ornés de décorations pour parcs et jardins, Koons a voulu inscrire son projet au fil de séries dont les sujets parlaient à tous pour tenter de réconcilier l'art moderne et la culture populaire dans une célébration des contraires enfin réunis.
Car l'ambition de l'artiste est de taille. Et pas seulement immense. Même si Koons, on le sait, ne dédaigne pas le poids physique, symbolique et majestueux du monument. Son ambition est, en fait, de prendre en défaut les paradoxes d'un discours théorique qui n'aura, au fil de la modernité, souvent trouvé de justification que dans l'opposition qu'il aura cru entretenir avec le pouvoir. C'est là pour Koons un défi, voire un retournement.
Plusieurs décennies ont passé. L'Amérique a été ébranlée et Jeff Koons semble avoir gardé un irrémédiable optimisme. Intégrité et authenticité, acceptation de soi et dialogue, confiance et responsabilité : il y a sans doute dans la pratique de Jeff Koons du Dale Carnegie et de sa méthode pour « se faire des amis et influencer les gens ». Et si la promesse de bonheur tant de fois prise en défaut trouvait à s'accomplir, il n'est pas impossible que notre artiste veuille en être le porteur. Enjoy !

Par Bernard Blistène, directeur du musée national d'art moderne

Bernard Blistène – Les artistes de Chicago – assez méconnus en Europe et en France – ont été très importants pour vous. Pourriez-vous nous en parler ?
JK – À l'époque où j'étudiais dans une école d'art, je suis allé un samedi après-midi au Whitney Museum. Mon école se trouvait dans le Maryland : j'ai pris le train pour New York et j'ai vu une exposition de Jim Nutt. C'est un « imagiste » de Chicago. Ses peintures étaient si nouvelles pour moi! Il exposait des travaux des années 1960 et 1970. Il y avait des peintures sur Plexiglas, avec un côté pop, mais elles avaient aussi un fort potentiel narratif, quelque chose d'un peu surréaliste. En tant que jeune artiste, il était logique pour moi de comprendre comment développer sa propre iconographie, tout en la reliant au pop art et en instaurant un dialogue plus ouvert avec le monde extérieur. J'ai fini par déménager à Chicago, où j'ai retrouvé Jim Nutt, et nous sommes devenus amis avec Ed Paschke, que Jim assistait dans son atelier. Ed Paschke est un autre artiste qui a exercé une immense influence sur moi. Il m'a aidé à comprendre que l'on peut créer un dialogue, des racines profondes, une iconographie personnelle, que l'on peut commencer à toucher au domaine de l'objectif.

BB – Tout cela constitue les racines américaines de votre travail ?
JK – Ce sont les artistes qui m'ont aidé à dépasser mon attachement à dada et au surréalisme pour développer une iconographie personnelle, comprendre les sentiments et la manière dont on peut faire ressentir certaines sensations au public, et pour me rendre compte que je voulais m'aventurer plus loin. Après avoir passé du temps à Chicago, je suis retourné à New York, car j'avais besoin d'une connexion plus forte à l'art européen, entre autres à Fluxus, qui m'intéressait… Je voulais me faire le défenseur d'idées dans leur forme pure.

BB – Vous citez souvent Fluxus et son influence sur votre travail ou sur votre processus de création, mais je dois dire que physiquement, visuellement, il n'y a aucun rapport entre le travail de vos débuts et ce que Fluxus faisait au même moment.
JK – Cela a peut-être à voir avec une certaine avant-garde. Avec Fluxus, on trouve cette tradition de l'avant-garde et des artistes qui sont dans la revendication, qui croient à la revendication, qui créent leur propre réalité.

BB – Mais vous n'avez jamais fait cela. Ou peut-être au début ?
JK – Quand j'ai fait mon lapin gonflable [NDLR : Inflatable Flower and Bunny (Tall White, Pink Bunny), 1979] et mes fleurs gonflables, c'était peut-être dans une optique similaire. Mais il suffisait d'être conscient de ce genre de choses, des dialogues, ou de parler avec d'autres jeunes artistes de l'époque. Je désirais que mon travail ne se fonde pas sur l'art subjectif, sur ce dont j'avais rêvé la nuit précédente, je désirais qu'il relève d'un langage plus universel.

BB – Mais vous vous souciiez davantage de faire une alliance entre pop et minimalisme. Vous étiez plus impliqué dans les grands mouvements naissants de la culture américaine...
JK – Je suis d'accord. Mais j'étais pourtant conscient de tout ce qu'ils faisaient : George Maciunas, Ben, Yoko Ono, et bien d'autres.

BB – Quand vous évoquez ce type de mouvements, vous parlez d'avant-garde. Vous répétez souvent que l'avant-garde demeure très importante pour vous. Qu'attendez-vous d'elle ? Vous sentez-vous vous-même, pour ainsi dire, un artiste de la « néo-avant-garde »?
JK – Je me sens lié à l'avant-garde, absolument. Moi qui ne savais rien sur l'art, qui n'avais aucune connaissance en histoire de l'art, je suis tout à coup allé dans une école d'art, j'ai acquis ces fondamentaux, j'ai compris comment les artistes peuvent s'impliquer dans leur communauté, partager des idées, débattre, créer leur propre réalité. On peut créer sa propre vie, vous savez. On peut changer son univers et celui de sa communauté. C'est une manière de vivre, de croire sincèrement en quelque chose. C'est ainsi que j'ai commencé à définir l'avant-garde. Je voulais donc y prendre part. Cela signifie partager, dialoguer, participer à ce dialogue… […]

BB – L'avant-garde a toujours été « contre », contre quelque chose, contre la société, le système politique, la conjoncture. Elle a essayé de changer la marche du monde, d'une certaine manière. Votre travail est en opposition absolue avec cela.
JK – Mon travail est contre la critique. Il combat la nécessité d'une fonction critique de l'art et cherche à abolir le jugement, afin que l'on puisse regarder le monde et l'accepter dans sa totalité. Il s'agit de l'accepter pour ce qu'il est. Si l'on fait cela, on efface toute forme de ségrégation et de création de hiérarchies. […]

BB – Vous vous trouvez à New York à la fin des années 1970. Pourriez-vous nous parler du contexte dans lequel vous avez commencé à exposer votre travail ?
JK – Lorsque je suis arrivé à New York pour la première fois, j'étais un étranger, complètement dans la périphérie. Quand j'ai conçu mes fleurs gonflables, ou les œuvres utilisant des éponges, il pouvait arriver que quelqu'un comme Richard Prince ou bien Holly Solomon, qui était galeriste à New York, vienne dans mon atelier, mais cela restait une exception. Je pensais que mes premières réalisations révélaient trop ma propre sexualité; je pensais que créer quelque chose d'objectif reviendrait à abandonner tout ce qui me serait associé. C'est alors que j'ai réalisé « The New ». Cette série utilisant des aspirateurs a été exposée dans plusieurs lieux alternatifs dont Artists Space et White Columns, donc toujours en périphérie. Personne ne m'achetait rien. J'ai dû rentrer chez mes parents et habiter chez eux. Quand je suis revenu et que j'ai commencé à m'imposer, la scène artistique de l'East Village se mettait en place. […] J'avais roulé ma bosse, et, pour la jeune génération, j'avais une certaine crédibilité. Je suis revenu à ce moment-là, et je me suis dit : « Si je dois partir de New York, je suis fichu », vous saisissez? J'ai repris pied, je suis revenu et j'ai exposé la série « Equilibrium ». C'est alors que les choses ont commencé à avancer pour moi.

BB – Pour de nombreuses raisons, vous êtes un artiste figuratif. Pourriez-vous nous l'expliquer ?
JK – J'aime la forme de communication qu'induit l'art figuratif : les gens, moi-même, pouvons nous identifier aux formes. C'est la vie humaine, la façon dont nous interprétons les choses, ce n'est pas une forme d'abstraction, cela implique notre corps et notre esprit. Je pense que j'ancre systématiquement les choses dans la vie, pour améliorer notre expérience personnelle. Je souhaite améliorer la mienne. Je veux avoir une vie plus vaste, plus ample, vivre des expériences plus profondes. Je ramène donc toujours mon travail à ce que signifie être humain. Comment pourrais-je évoluer de façon plus signifiante ?

BB – Pouvons-nous alors vous définir comme « artiste figuratif » ?
JK – Oui. Je travaille avec des éléments très figuratifs. Dans l'ensemble, je pense que mon travail est abstrait, de par la manière dont il fonctionne, autour de nombreuses notions. Mais j'incorpore effectivement beaucoup d'éléments figuratifs, et j'aime cela, car ils me permettent de communiquer.

BB – Votre processus de fabrication, qui implique notamment les technologies informatiques et la participation d'un atelier important, est de plus en plus sophistiqué. Pourquoi cela ?
JK – J'utilise la technologie pour être certain que mon intention originale est conservée au cœur même d'un processus impliquant plusieurs personnes. […] Ainsi, je ne perds pas le contrôle de ma vision; elle peut rester fidèle à ce que j'avais imaginé. Il arrive que quelqu'un d'autre s'implique et en change la direction, généralement par souci d'efficacité et de rapidité, également par souci économique. Il s'agit de pouvoir tirer d'une chose davantage que ce que vous avez mis dedans. Emprunter le chemin le plus direct est un moyen idéal d'atteindre son but. C'est ce que j'essaie de faire autant que possible. Mais en voulant obtenir des résultats qui correspondent à mes attentes, en créant une surface pure sans altération, il est plus difficile d'emprunter ce chemin direct. […]

BB – Ce que vous appelez la « surface pure » est en rapport avec le contenu de votre travail. De telles œuvres nécessitent ce que vous appelez cette « surface pure ». C'est pourquoi vous avez à plusieurs reprises refusé certains travaux qui restaient imparfaits à vos yeux. Pourriez-vous parler de cette notion de surface des œuvres, de sa signification ?
JK – J'essaie d'aller aussi loin que possible. Quand on regarde quelque chose, on peut rester perdu dans l'abstraction pendant un temps infini. Mon premier souvenir se rapportant à cela remonte au moment où je me suis rendu dans une fonderie pour démouler ma sculpture Bob Hope. C'est une pièce en acier inoxydable, on dirait presque un Oscar, une sorte de récompense. Quand je l'ai soulevée, j'ai vu qu'ils n'avaient pas intégré le fond de la sculpture. J'ai demandé : « Pourquoi n'avez-vous pas reproduit le modèle original? » Ils ont répondu : « C'est un fond. Personne ne va le voir. » À ce moment-là, j'ai perdu confiance en tout, car je voulais pouvoir constater que le fond était bien identique à celui du modèle original. Je souhaitais que le spectateur ressente cette confiance, afin qu'il puisse s'abandonner, rester plongé dans cette transformation, cette abstraction qui est à l'œuvre.

BB – Dans une telle situation, que perdons-nous ? Le pouvoir d'imiter ?
JK – Nous perdons cette fraction de seconde qui nous permet de continuer le dialogue. Au lieu de cela, on se dit soudain : « Qu'est-ce que tout ça fait là ? » La question n'était pas de prendre quelque chose et de le transformer, cela a déjà été fait. Il s'agissait d'être là avec cet objet et de savoir que moi-même, en tant qu'artiste, je vous respecte, vous, les spectateurs et j'essaie de maintenir le dialogue. […] Voilà pourquoi je fais attention à tous ces détails, afin que vous puissiez demeurer avec l'œuvre, en faire une expérience claire et rester avec elle le plus longtemps possible.

BB – 35 ans plus tard, quel est, à vos yeux, le sujet de votre travail ?
JK – Ce que je veux dire est que tout est là. Toute chose nous entoure. Tout ce qui existe dans l'univers est là. Tout ce qui vous intéresse est là. Si vous vous concentrez sur vos centres d'intérêt, tout se présentera de soi-même, de plus en plus proche. Vous vous rendrez compte que tout est disponible. […]

BB – Même si la figure du lapin relève de vos débuts, elle revient bien plus tard, comme un artefact, ou peut-être l'un des stéréotypes de votre travail.
JK – Si je devais donner le fil rouge de mon travail depuis 35 ans, ce serait la rencontre des aspects internes et externes de la vie, la démonstration des liens entre ces deux pôles. C'est un cercle complet. La vie intérieure s'externalise et la vie extérieure s'internalise. Je parlerais aussi du dialogue avec la nature, des êtres animés et des choses inanimées, et la manière dont ils se répondent, chacun possédant sa force propre, son propre sens de l'éternel. […] La vie, d'une certaine façon, essaye d'avancer par bonds, en brûlant presque les étapes. J'évoquerais la manière dont l'inanimé, pour survivre, tire sa force de sa durabilité. J'évoquerais ce que signifie faire l'expérience d'être humain et essayer de repousser au maximum ses limites.

Commissaire : Mnam/Cci, B.Blistène

Vernissage VIP de l'exposition "Jeff Koons"
Balloon Dog (Magenta) (Ballon en forme de chien (Magenta), 1994-2000 © Jeff Koons / Pinault collection

[19:00] Vernissage de l'exposition "Laurent Durieux et Mondo"
Location:
Galerie Mondo Graphics
7, rue Choron
75009 Paris
M° Notre-Dame-de-Lorette, Cadet, Pigalle
France
Mobile : +33 (0)6 13 45 13 55
Mail : info@mondographics.net
Internet Site : www.mondographics.net
Description:
Durieux, illustrateur et designer, est devenu en quelques années un incontournable de la scène de la sérigraphie inspirée par la pop culture. La galerie Mondo Graphics inaugure son espace le mardi 25 novembre à 19h, en sa présence, avec une exposition consacrée exclusivement à des oeuvres éditées chez Mondo.

Vernissage de l'exposition "Laurent Durieux et Mondo"

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Voyageurs"
Location:
Villa Emerige
7, rue Robert-Turquan
75016 Paris
M° Jasmin
France
Phone : +33 (0)1 45 25 54 63
Mobile : +33 (0)6 37 15 10 68
Mail : sdumas@emerige.com
Internet Site : www.villaemerige.com
Description:
visite presse à 18h en avant-première de l'exposition Voyageurs à la Villa Emerige, en présence du commissaire de l'exposition, Gaël Charbau, et des artistes nominés

La visite presse sera suivie du vernissage jusqu'à 22 heures ; le nom du lauréat de la première Bourse Révélations EMERIGE sera dévoilé à 19h30.

L'exposition Voyageurs aura lieu du 26 novembre au 20 décembre 2014 à la Villa Emerige (Paris XVIe). Il s'agit de la première exposition de la Bourse Révélations EMERIGE lancée par le Fonds de dotation EMERIGE pour l'art contemporain pour offrir un tremplin vers le monde professionnel aux artistes plasticiens émergents français ou vivant en France.

Cette exposition collective dévoilera l'univers des douze artistes nominés pour cette première édition :
Henni ALFTAN, Jennyfer GRASSI, Cécile CHAPUT, Boris CHOUVELLON, Martin FERNIOT, Lyes HAMMADOUCHE, Keita MORI, Armand MORIN, Benoît PYPE, Vivien ROUBAUD, Wilson TROUVÉ, Joo-Hee YANG.

« Voyageurs investira l'ensemble de la Villa Emerige, à la manière d'un atlas à trois dimensions, sorte de cartographie provisoire des œuvres de ces douze créateurs qui se promènent dans l'univers des signes et des récits de notre société. Exploration du temps, de la matière, de l'image, des illusions... l'exposition présentera une quarantaine d'œuvres et dévoilera les différents visages de ce qu'on pourrait appeler des artistes sémiologues », explique Gaël Charbau.

Vernissage de l'exposition "Voyageurs"

[19:00] Vernissage de l'exposition curatée par Danielle Cohen
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Danielle Cohen présente, 5 artistes, 5 ateliers.

Une photographe de nationalité roumaine, DANIELA ROMAN, nièce de Steinberg, grand humoriste auquel l'Amérique a consacré tant de feuillets et rétrospectives actuelles, promène son regard dans les ateliers des artistes. Les connaissant moins ou mieux, elle réfléchit cette approche, mise en abîme de souvenirs, portes ouvertes entre un temps quotidien et des moments d'exception.

MARIE LAURENCE LAMY, qui expose actuellement 2 oeuvres au Musée de TOKYO, prisée depuis longtemps au Japon, expositions en Belgique, au musée de Saint-Cyr Lapopie. Un sens de la matière, du collage, du portrait, une oeuvre où se croisent et s'entre-filent les regards et les ondulations des matériaux récupérés.

JEANNE K.LICHTLÉ, dont le nom de Jeanne Goupil est connu au cinéma, pour avoir été la grande actrice des galettes de Pont-Aven.

Je la dirais peintre avant tout, délicieuse, coquinerie et joie de vivre, clin d'oeil à la sensualité et à la tendresse, au charme naturel, maires et couleurs sur toile.

STÉPHANE HERBELIN, dont l'époux est petit-fils de ROUAULT. A elle seule, elle mériterait qu'on se bouscule, peintures à l'huile, nature-morte et portraits, vous ramènent à la grande peinture. Les temps se brouille, d'un siècle l'autre pour ces vanités, tête de singe, fleurs déliquescentes, personnages mythologiques. Des sculptures en plâtre patiné, Don QUICHOTTE aussi moqueur qu'humoristique, déstabilisent notre attente. C'est lcd qu'on n'attendait pas, une déesse qui danse avec sa robe d'os de poulet, une empreinte de vase comme manège où une petite fille s'accroche à son étrier. Les couleurs prennent leur temps, nuancent leur approche.

HÉLÈNE DELANOE se régale de citations de voyage, choisit le glacis, le mouvement, nous propose une rêverie où l'imaginaire a toute liberté.

Les céramiques de MARC UZAN accompagnent l'espace des toiles avec leur perfection des lignes, du tour, des émaux, d'une inspiration renouvelée.

Du 25 novembre au 07 décembre 2014
Tous les jours de 11h à 19h
Vernissage le mardi 25 novembre à partir de 19h en présence des artistes

Information sur :
Isisexpo.com

Contact :
Danielle Cohen
06 60 78 11 00
isis.danielle@wanadoo.fr

Vernissage de l'exposition curatée par Danielle Cohen

[19:00] Vernissage de l'exposition de Catherine Cabrol « Blessures de femmes »
Location:
Mairie du 10ème arrondissement
72, rue du Faubourg Saint-Martin
75475 Paris Cedex 10
M° Château d'Eau, Jacques Bonsergent, Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 53 72 10 10
Fax : +33 (0)1 53 72 11 01
Mail : webmairie10@paris.fr
Internet Site : mairie10.paris.fr
Description:
« Blessures de femmes » est une exposition photographique de Catherine Cabrol qui sera présentée du 25 au 28 novembre 2014, dans le hall de la Mairie du 10e.

Cette exposition est présentée dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes. Le vernissage aura lieu mardi 25 novembre à 19h, en présence de Rémi Féraud, Maire du 10e et Olga Trostiansky, adjointe au Maire du 10e chargée des finances et de l'égalité femmes/hommes.
« Le désir de justice et d'humanité, le refus de l'oppression sont au cœur de ma lutte contre les violences féminines et la violence en général. Pendant des années, j'ai cherché à rencontrer des femmes qui oseraient parler de leur calvaire et se montrer. Sans leur courage, ce travail n'aurait pu aboutir. Il existe parce qu'elles ont accepté de témoigner pour celles qui n'osent pas encore le faire et pour rendre hommage à toutes les autres qui y ont laissé la vie » Catherine Cabrol.

Grand Hall – Mairie du 10e

Exposition « Blessures de femmes »

[19:30-22:30] Avant-première du film "La French"
Location:
Cinéma Gaumont Opéra
Gaumont Capucines - ex Paramount Opéra
2, boulevard des Capucines
75009 Paris
M° Opéra, Chaussée d'Antin - La Fayette
France
Internet Site : www.paramount.fr
Description:
En présence de Benoît Magimel, Gilles Lellouche, Cédric Jimenez, Audrey Diwan, Jean Dujardin, Mélanie Doutey, Guillaume Gouix, Moussa Maaskri, Cyril Lecomte, Guillaume Gouix, Bruno Todeschini, Gérard Meylan, Philippe Lellouche, Vanessa Demouy, Amelle Chahbi, Alex Lutz, James Huth, Bertrand Tavernier, Farida Rajouadj, Sheila, Dani, Nawell Madani, Frédérique Bel, Shirley Bousquet, Pauline Lefèvre, Barbara Cabrita, Leslie Medina, Franck Gastambide, Max Boublil, Thomas Soliveres, Régis Warnier, Christophe Lambert

[19:30] Exposition « N'oublions pas l'Afghanistan »
Location:
Mairie du 11ème arrondissement
12, Place Léon Blum
75536 Paris Cedex 11
M° Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 53 27 11 11
Internet Site : mairie11.paris.fr
Description:
Les élèves de l'école Estienne se sont mobilisés pour l'action de sensibilisation organisée par le Collectif des ONG Françaises en Afghanistan (COFA). Ils exposent les affiches de cette campagne du 24 novembre au 5 décembre à la Mairie du 11e arrondissement.

Le vernissage aura lieu mardi 25 novembre à 19h30 dans la galerie du sous-sol de la Mairie.

Exposition « N'oublions pas l'Afghanistan »

[19:30] SenseCube Closing Party
Location:
SenseCube
l’accélérateur powered by MakeSense
11, rue Biscornet
75012 Paris
M° Bastille, Gare de Lyon
France
Mail : Contact@sensecube.cc
Internet Site : www.sensecube.cc
Description:
Cette année, le SenseCube a accéléré sa première promotion de start-ups ! Après un incroyable lancement au SenseMorning en mai dernier avec Pr M.Yunus et Madame la ministre de la Jeunesse Najat Vallaud-Belkacem, nos 5 start-ups sélectionnées ont vécu 6 mois d'accélération intense pour expérimenter et diffuser leurs solutions. Avant qu'elles ne s'envolent vers de nouveaux horizons et que la nouvelle promotion 2015 ne commence, il est grand temps de FESTOYER ! Rejoignez-nous le 25 Novembre lors de notre soirée de clôture pour rencontrer les entrepreneurs sociaux de la première promotion, et découvrir en avant-première nos tous nouveaux locaux à Bastille.

>> RSVP

[19:30] Vernissage de l'exposition "Sur la route des Roms"
Location:
Cergy
Cergy
95000 Cergy
M° RER A Cergy - Préfecture, Cergy - Saint-Christophe, Cergy - Le Haut
France
Internet Site : www.ville-cergy.fr
Description:
L'Observatoire
12, allée des Petits Pains
95800 Cergy-Pontoise

L'association Hors Du Cadre est née de la rencontre d'un peintre, un réalisateur et un photographe. L'objectif est de développer l'apprentissage de la culture de l'autre.

Dans une volonté de faire naitre le débat, puis de modifier les « idées reçues » elle a voulu illustrer la vie de groupes de personnes par un biais artistique.

Depuis 2012, elle a décidé d'orienter son projet en direction de la population Rom.
De ses rencontres et échanges elle a tissé du lien et de fil en aiguille a réalisé des peintures, des vidéos et des photographies.

Hors Du Cadre est fière de vous présenter son exposition : "Sur la route des Roms", lors d'un vernissage, le mardi 25 novembre à 19h30, Maison de Quartier de l'Axe Majeur Horloge (salle de concert l'Observatoire) à Cergy 95800 (12 allée des petits pains).

Construisons des ponts pendant que d'autres fabriquent des murs.

 Vernissage de l'exposition "Sur la route des Roms"





[20:00-22:00] Avant-première de "Secret d'Etat"
Location:
Cinéma Etoile Lilas
Place du Maquis du Vercors
75020 Paris
M° Porte des Lilas
France
Mail : lilas@etoile-cinemas.com
Internet Site : ww.etoile-cinemas.com/lilas/
Description:
Organisé par : Reporters sans frontières

Un film qui relate l'affaire Gary Webb, du nom d'un journaliste américain qui, dans les années 90, a enquêté sur les liens entre la CIA et le trafic de drogue en provenance du Nicaragua.

Vous êtes tous invités à cette projection qui sera suivie d'un débat animé par Christophe Deloire, notre secrétaire général.

[20:00] Ouverture du festival "Cheries Cheris"
Location:
MK2 Bibliothèque
128-162, avenue de France
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand, Quai de la Gare
France
Internet Site : www.mk2.com/salles/mk2-bibliotheque-0
Description:
avec Arielle Dombasle comme marraine

Ouverture du festival "Cheries Cheris"

[20:00] Vernissage de l'exposition "Gus Bofa : l'adieu aux armes"
Location:
Mairie du 17ème arrondissement
16/20, rue des Batignolles
75840 Paris Cedex 17
M° Rome, Place de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 44 69 17 17
Internet Site : mairie17.paris.fr
Description:
Gus Bofa (Gustave Blanchot de son véritable nom) – né en 1883 et mort en 1968 – fut, pour Pierre Mac Orlan « le meilleur interprète du fantastique social ». Ami de Francis Carco et de Maurice Constantin Weyer, cet illustrateur prodigieux a été associé à la création des plus belles éditions rares de l'entre-deux-guerres.

Toute l'œuvre de Bofa est marquée par son expérience du Front durant la Première Guerre Mondiale. Mobilisé à 31 ans, grièvement blessé, il revient chez lui « à l'état de mutilé translucide et décoloré », titulaire de la Croix de Guerre et de la Médaille Militaire. Les souffrances et les peurs endurées au combat et à l'hôpital nourrissent chez lui un pessimisme profond et une vision désabusée de la condition humaine. Une grande partie de son œuvre fut créée au 4 rue Edouard-Detaille où il vécut quarante ans.

Exposition du 26 novembre 2014 au 31 janvier 2015
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
jeudi de 9h à 19h ; samedi de 9h à 12h

Visites guidées par le commissaire de l'exposition
les mercredis 17 décembre 2014, 13 et 20 janvier 2015

Emmanuel Pollaud-Dulian, auteur d'une biographie,
« Gus Bofa, l'enchanteur désenchanté »,
dédicacera son livre dimanche 7 décembre, à partir de 14h,
dans le cadre de la Journée du Livre à la mairie du 17è.

Vernissage de l'exposition "Gus Bofa : l'adieu aux armes"

[20:15] Avant-première "TIENS TOI DROITE"
Location:
UGC Ciné Cité Les Halles
7, place de la Rotonde
Nouveau Forum des Halles
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : 08 92 70 00 00 #11
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?code=HORIZ
Description:
avec l'équipe du film

[20:30] Avant-première "SALTO MORTALE"
Location:
Le Saint-André des Arts
30, rue Saint-André des Arts
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 48 18
Mail : contact@cinesaintandre.fr
Internet Site : www.cinesaintandre.fr
Description:
avec l'équipe du film








[23:00] After de l'ouverture du festival "Cheries Cheris"
Location:
Silencio
144, rue Montmartre
75002 Paris
M° Bourse, Sentier, Grands Boulevards
France
Mail : contact@silencio-club.com
Internet Site : www.silencio-club.com
Description:
avec Arielle Dombasle comme marraine

After de l'ouverture du festival "Cheries Cheris"

[23:00] Shook "Spectrum" Album Release
Location:
Le Baron
6, avenue Marceau
75008 Paris
M° Alma - Marceau
France
Mail : lionel@clublebaron.com
Internet Site : www.clublebaron.com
Description:
Mardi Soir : SHOOK + Prophet + Anton muller + Moustache Machine + daniel weil has a dj page

Little Havana, ce mystérieux projet musical de media et communication pour les artistes sera à l'honneur pour cette release party de "Spectrum", le deuxième album de Shook. L'occasion sans doute d'écouter son nouveau set live ainsi que les autres artistes phares du roaster de ce collectif si special.

Open bar de 11 pm à minuit

Entrée gratuite - liste obligatoire, rsvp : daniel@laclique.fr

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés