Wednesday, May 6, 2015
Public Access


Category:
Category: All

06
May 2015
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

  Exposition "Raphaël, Titien, Michel-Ange - Dessins italiens du Städel Museum"
Location:
Atelier Néerlandais
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Raphaël, Titien, Michel-Ange
Dessins italiens du Städel Museum de Francfort (1430-1600)

Du 21 mars au 21 juin 2015
Horaires d'ouverture: Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h
Les expositions sont exceptionnellement fermées les 5 avril, 1er mai et 24 mai

Tarifs : Plein tarif 6 € / Tarif réduit 4 €

Visites guidées
Découvrez également l'exposition Raphaël, Titien, Michel-Ange. Dessins italiens du Städel Museum de Francfort avec une guide conférencière à l'une des dates suivantes :
samedi 25 avril à 12h - mardi 12 mai à 12h - samedi 30 mai à 12h - jeudi 4 juin à 12h - samedi 13 juin à 12h
Les visites durent environ une heure et demi.
Tarif : prix d'entrée de l'exposition
Réservation obligatoire : visites@fondationcustodia.fr

La Fondation Custodia est heureuse de présenter à Paris une sélection de l'exceptionnel ensemble de dessins des maîtres italiens de la Renaissance du Städel Museum de Francfort. Durant trois mois ce printemps, le public pourra admirer près de 90 chefs-d'œuvre des XVe et XVIe siècles de Raphaël, Titien, Michel-Ange, ou encore du Corrège, qui seront exposés dans les salles de l'hôtel Lévis-Mirepoix au 121 rue de Lille à Paris.

Présenter au public français le meilleur de l'art du dessin est l'une des missions de la Fondation Custodia. La collection du Städel Museum, peu connue, fait partie de ces trésors qu'elle souhaite faire partager et ce fonds magnifique nous réserve de nombreuses surprises. Ses dessins italiens ont récemment fait l'objet de recherches approfondies et des interprétations inédites, ainsi que de nouvelles attributions, sont à découvrir dans le catalogue de l'exposition rédigé par Joachim Jacoby.

La collection provient de la donation de Johann Friedrich Städel, banquier et grand collectionneur d'art. Son testament, rédigé en 1815, fut à l'origine de la création de la plus ancienne fondation-musée d'Allemagne, le Städel Museum. L'ensemble de dessins italiens de la Renaissance fut complété, au milieu du XIXe siècle, par l'historien de l'art John David Passavant et constitue aujourd'hui une partie de la collection de tout premier ordre, illustrant les différents courants artistiques de cette époque. Avant sa venue à Paris, cette exposition a été présentée au Städel Museum de Francfort.

L'exposition proposera un large choix de dessins représentatifs de la période allant de 1430 à 1600, dont certains rarement ou jamais dévoilés au public.

En premier lieu, des feuilles du XVe siècle attireront l'attention : quatre élégantes figures gothiques, en pied, du cercle de Pisanello (vers 1430), une étude à la pointe de métal, d'après nature, pour une Crucifixion (vers 1450), le dessin vénitien d'un jeune homme regardant vers le ciel (vers 1500), ou encore l'esquisse exceptionnelle d'une scène de deuil par l'artiste Marco Zoppo (vers 1470).

Entre 1500 et 1525, l'art italien prenait une toute nouvelle direction. Cette période fut marquée par les artistes Fra Bartolommeo et Michel-Ange à Florence, Raphaël à Rome, Le Corrège à Parme et Titien à Venise, tous représentés au sein de l'exposition à la Fondation Custodia. Cette génération d'artistes travaillant dans les premières années du Cinquecento a produit des œuvres pionnières qui eurent une influence primordiale sur leur époque. Aux côtés des Têtes grotesques de Michel-Ange (vers 1525), trois dessins de Raphaël dont l'Étude d'un cavalier qui a servi à la réalisation d'une fresque en 1511/12 pour la Chambre d'Héliodore au Palais du Vatican ; Le prophète assis, du Corrège (vers 1523), ou encore l'étude tout à fait unique du Titien, préparatoire pour le retable de l'église Santi Nazaro e Celso à Brescia (vers 1519/20).

L'exposition permettra aussi de contempler des œuvres de la seconde partie du XVIe siècle provenant d'Italie centrale et du Nord, couvrant une large zone géographique allant de Gênes à Venise.

Les dessins d'Italie centrale, avec Florence et Rome, regroupent des œuvres vouées à la représentation du pouvoir et aux raffinements de la vie de cour. Ainsi, des dessins de Pontormo, Vasari, Zuccari, Poccetti et le Primatice ou encore de l'étude de Bronzino pour un plafond du Palazzo Vecchio à Florence (vers 1539/40).

La sélection consacrée à l'Italie du Nord délectera l'œil du visiteur avec ses puissants dessins : la Vénus pleurant la mort d'Adonis (vers 1560) du Gênois Luca Cambiaso, l'Adoration des Mages (vers 1527/30) et le Portrait d'homme à la sanguine du très influent Parmigianino, ainsi qu'une Étude d'après la tête du Giuliano de Medici de Michel-Ange (vers 1545/60 ?) exécutée par Tintoretto, sans doute d'après un moulage de la célèbre sculpture de la chapelle Médicis à Florence.

Seront exposés, des dessins préparatoires pour des fresques et tableaux, des études sur le motif, des paysages, ainsi que des portraits et des dessins finis, œuvres d'art autonomes, comme la représentation de Narcisse, au crayon noir, de Giuseppe Cesari, dit Cavalier d'Arpino (vers 1595/1600).

La diversité et la qualité des œuvres de cette exposition, Raphaël, Titien, Michel-Ange. Dessins italiens du Städel Museum de Francfort (1430-1600), sont l'occasion d'appréhender l'ensemble des fonctions et techniques du dessin à la Renaissance, période à laquelle cet art connaît un épanouissement sans précédent.

Catalogue
Joachim Jacoby, Raffael bis Tizian. Italienische Zeichnungen aus dem Städel Museum
Städel Museum, Frankfurt am Main, Michael Imhof Verlag, Petersberg, 2014
303 pp, 23 x 28 cm, ca. 200 pl., broché avec rabat
ISBN 978-3-941399-38-9
Prix : 34,90 €

Cette exposition est une manifestation du Städel Museum, Frankfurt am Main.
Sa présentation à Paris est rendue possible grâce au généreux soutien de la Wolfgang Ratjen Stiftung.

Expo "Raphaël, Titien, Michel-Ange - Dessins italiens du Städel Museum"
Pontormo, Étude de deux hommes nus se regardant dans un miroir, vers 1520
Pierre noire (?) et craie blanche, sur papier bleu, 422 x 272 mm
© Städel Museum, Frankfurt am Main

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:00-21:00] Inauguration presse de "Le sac Handy Bag sort de sa poubelle avec Créapole"
Description:
Exposition singulière autour du sac poubelle et des créations originales d'une quarantaine d'étudiants de Créapole, école parisienne de design. Ré-inventer le sac Handy Bag, nouveau design, nouvel emballage, et scénographie, le faire sortir de sa poubelle pour raconter le onde, décorer, amuser…
Cocktail dînatoire et remise des Prix du concours « Le sac Handy Bag sort de sa poubelle avec Créapole ».

Créapole
21 rue du Pont Neuf
Paris 1
M° Louvre-Rivoli

[17:00-19:30] Rencontre avec Harry Gruyaert
Location:
Maison Européenne de la Photographie
MEP
5-7, rue de Fourcy
82, rue François Miron
75004 Paris
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 75 00
Fax : +33 (0)1 44 78 75 15
Mail : olaurent@mep-fr.org
Internet Site : www.mep-fr.org
Description:
À l'occasion de son exposition rétrospective, la Maison Européenne de la Photographie organise une signature de livre et une rencontre-conférence avec Harry Gruyaert, en présence de François Hébel, commissaire de l'exposition.
Harry Gruyaert photographie les couleurs, c'est sa façon de percevoir le monde. Il est un des rares pionniers européens à donner à la couleur une dimension purement créative, une perception émotive, non narrative et radicalement graphique du monde.
Entrée gratuite et dans la limite des places disponibles.


[18:00-21:00] Projection de "Eclipse [...] diaphane" de Lily Hibberd
Location:
De Roussan Art Projects
Galerie de Roussan
47, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)9 81 28 90 5
Mail : contact@deroussan-artprojects.com
Internet Site : www.galeriederoussan.com
Description:
Eclipse […] diaphane traite de ce qui est révélé quand l'objet premier de l'attention est obscurci.

[…] : Un symbole qui signale que quelque chose a été éludée; une absence qui présume une lacune et qui invite à substituer une idée par une autre.

Diaphane: Une substance qui laisse passer la lumière sans qu'on puisse distinguer au travers les objets.

Ce film est une avant-première à l'exposition de Lily Hibberd en novembre 2015 au Musée des arts et Métiers. Dans le cadre de l'Année internationale de la lumière de l'Unesco, elle explore ses recherches sur l'influence de la lumière sur notre comportement et notre rapport au temps. En mettant en scène l'éclipse totale du 20 mars dernier, elle présente une expérience dans laquelle l'occlusion d'un objet (ou d'une pensée) n'aboutit pas à un vide mais à une création.

Projection de "Eclipse [...] diaphane" de Lily Hibberd

[18:00-21:00] Rencontre avec Sébastien Tixier autour de l'exposition "Allangorpoq"
Location:
Le 247
Galerie PCP
247, rue Marcadet
75018 Paris
M° Guy Môquet
France
Phone : +33 (0)1 46 27 43 74
Internet Site : www.le247.fr
Description:
Le 247 vous invite à une rencontre avec le photographe Sébastien Tixier (autour d'un verre), à l'occasion de son exposition "Allangorpoq".

Entièrement réalisée en argentique, cette série résulte d'un voyage hors du commun au Groenland, à la rencontre de ses habitants, de ses paysages et de ses mutations économiques ou climatiques.

Fruit d'une longue préparation d'apprentissage de la langue et de recherche documentaire, Allangorpoq a beaucoup à nous apprendre sur ce pays reculé aussi bien que sur notre monde contemporain.

Allangorpoq, photographies de Sébastien Tixier
du 25 avril au 6 juin 2015
ouvert le 1er et 8 mai
du mercredi au samedi, de 14h à 19h et sur rendez-vous

Exposition invitée au festival Pluie d'Images, Brest 2015
Deuxième Prix Director's Choice 2015 du Center Choice Awards de Santa Fe

Allanngorpoq peut être traduit par "se transformer" depuis le Groenlandais.
"Devant moi la banquise s'arrête et s'ouvre sur la mer, calme et immobile. Je me tiens à quelques mètres, assis au bord du traîneau à l'arrêt ; sur cette glace qui, au-dessus de l'eau, s'étend derrière moi sur une quarantaine de kilomètres jusqu'à l'habitation la plus proche. Mes pensées vagabondent, mais ici, au point le plus au nord de mon voyage, je mesure l'étendue des contrastes de cet immense territoire." Sébastien Tixier

[18:00-21:00] Soirée de lancement du numéro 20 "Dispositif(s) en art contemporain"
Location:
Galerie MFC Michèle Didier
66, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Strasbourg - Saint-Denis, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 71 27 34 41
Mail : info@micheledidier.com
Internet Site : www.micheledidier.com
Description:
La revue Marges publie son vingtième numéro !
Venez le découvrir autour d'un verre !

La soirée se déroulera à la galerie mfc-michèle didier, dans l'exposition "Identités", un projet de Ludovic Chemarin©.

À 19h30, performance d'Aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii

[18:00-21:00] Vernissage de Carole Duhayer
Location:
Galerie Couteron
16, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 25 62 49
Mobile : +33 (0)6 61 86 61 14
Mail : contact@galerie-couteron.com
Internet Site : www.galerie-couteron.fr
Description:
du 5 au 16 mai
vernissages les 6 et 8 mai à 18h

Vernissage de Carole Duhayer

[18:00-21:00] Vernissage de Caroline Gamon + Gretel Weyer "Des illusions"
Location:
Galerie Maïa Muller
19, rue Chapon
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)9 83 56 66 60
Mobile : +33 (0)6 68 70 97 19
Mail : contact@galeriemaiamuller.com
Internet Site : www.galeriemaiamuller.com
Description:
Vernissage mercredi 6 mai à partir de 18h
Exposition du 6 mai au 7 juin 2015

En 1925, l'historien et critique d'art allemand Franz Roh définit les contours d'un nouveau courant artistique : le réalisme magique. Il en énumère certains critères : « Des sujets sobres, l'objet clair, représentationnel, purement sévère, statique, calme, minutieux, vu de près et de loin, miniature, froid, une surface de fine peinture, lisse, un effacement du processus de peinture, centripète, la purification externe de l'objet. » Les artistes inscrits dans ce courant brouillent les frontières du réel en y injectant des éléments oniriques, fantastiques, merveilleux ou surnaturels. Au milieu d'une scène quotidienne surgit un élément perturbateur ouvrant vers un nouveau territoire : inhabituel, fabuleux ou étrange. Le ré ;alisme magique est un espace entre-deux, entre le réel et la fiction, la vie et la mort, l'enfance et l'âge adulte, l'illusion et la désillusion. Un espace où les projections sont démultipliées : intimes, symboliques, philosophiques. Un espace inconfortable où les repères peuvent nous échapper. Ils sont détournés, dissimulés ou recontextualisés. Les œuvres de Caroline Gamon et de Gretel Weyer contiennent un potentiel narratif indiscutable. Si les formes prennent racine dans le monde réel, leur manipulation les renvoie vers l'histoire de l'art, l'enfance, les contes et tous les imaginaires qu'ils enveloppent.

Au moyen de petits formats, Caroline Gamon répertorie des non-lieux : une cabane perdue dans la nature, une zone boisée, une usine désaffectée ou encore une maison vide. En associant différents univers (ville-nature sauvage, minimalisme des formes-grouillements, intérieur- extérieur), l'artiste opère à une réunion des esprits de Giorgio de Chirico, du Douanier Rousseau et d'Edward Hopper. Rien ne bouge, le temps semble arrêté, l'humain y est quasiment absent. Les peintures-collages présente des scènes situées juste avant, pendant ou bien juste après l'avènement d'un drame. Tout est dans l'évocation, dans l'intuition. Une série de peintures, aux formats plus généreux, trouve son origine dans les pages d'un conte philosophique : Max et les Fauves (Moacyr Scliar, 2009). L'histoire d'un juif allemand qui fuit le nazisme dans les années 1930 pour rejoindre la côte brésilienne. Son voyage est rythmé par des péripéties surnaturelles : un naufrage, une rencontre avec un jaguar, la folie et la réapparition de fantômes nazis. De la banalité jaillit une apparition, une figure ou bien un objet inattendu.

Gretel Weyer fouille les symboles et les objets de l'enfance. Les œuvres matérialisent les peurs, les fascinations et les rêveries qui structurent ce qui est communément appelé « l'âge tendre ». Une tendresse que l'artiste vient fendre d'un malaise. L'innocence et la nostalgie laissent place au doute et à l'abandon. D'un seau s'échappent des crapauds, la fuite des princes charmants ? Sur et autour d'un banc traînent des masques animaliers : un loup, un élan, un putois et un ours. Les animaux, attachés à l'imagerie du conte, sont à la fois séduisants et effrayants. Les masques semblent avoir été abandonnés, la scène indique la fin du jeu. Sur des toiles de canevas, l'artiste brode des femmes endormies . Le sommeil se confond avec la mort. Elle travaille ainsi les notions de passages et de rituels auxquels les enfants sont confrontés de manière consciente ou inconsciente. L'humain et l'animal cohabitent de manière fragmentaire. La tête d'un garçonnet regarde le corps d'un oiseau mort. Des petites mains en céramique blanche sont introduites dans les gueules d'un loup, d'un ours, d'un cheval ou d'un cerf. À la lisière de deux mondes, elle fait dialoguer le danger et la bienveillance.

Un sentiment d'inquiétante étrangeté plane au-dessus de l'exposition où le temps est comme suspendu. Les peintures de Caroline Gamon et les sculptures de Gretel Weyer génèrent une transfiguration du réel par l'imaginaire. Par le détachement ou le saisissement, les deux artistes parviennent à ouvrir des espaces narratifs où les imaginaires (personnels et collectifs) peuvent à la fois s'exprimer et se réfugier.

Julie Crenn

1 ROH, Franz. Nach-Expressionismus, Magischer Realismus : Probleme der neusten europaischen Malerei, Leipzig : Klinkhardt und Biemann, 1925.

[18:00-21:00] Vernissage de Debanjan Roy "metamorphosis"
Location:
Galerie Baudoin Lebon
8, rue Charles-François Dupuis
75003 Paris
M° Temple, République, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 72 09 10
Fax : +33 (0)1 42 72 02 20
Mail : info@baudoin-lebon.com
Internet Site : www.baudoin-lebon.com
Description:
exposition du jeudi 07 mai au samedi 23 mai 2015

vernissage le mercredi 06 mai de 18h à 21h en présence de l'artiste

Debanjan Roy est un artiste bengali contemporain travaillant avec des objets en trois dimensions. L'artiste puise son inspiration dans une diversité de médias et exprime ainsi une vision du monde contemporain qui transcende la modernité et les frontières. Partant de la représentation de l'évolution d'une époque et de l'exploration des différentes techniques à l'oeuvre dans les régions orientales de l'Inde, l'artiste s'affranchit du passé et reflète ainsi une vision non seulement indienne ou orientale mais globale.

Vernissage de Debanjan Roy "metamorphosis"

[18:00-21:00] Vernissage de Raynald Driez "La Soif grandiose"
Location:
Galerie Polad-Hardouin
86, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 05 29
Mail : contact@polad-hardouin.com
Internet Site : www.polad-hardouin.com
Description:
Vernissage mercredi 6 mai à partir de 18 heures
Exposition du 6 mai au 20 juin 2015

Si au gré de ses peintures, de ses céramiques et de ses dessins, Raynald Driez s'est d'abord fait l'apôtre de la chair joyeuse et espiègle, volontiers voluptueuse, celle-ci a pu prendre par la suite des teintes plus vénéneuses avec l'exposition Chrysalida, un brin fin de siècle, dans un dialogue revendiqué avec l'esprit d'un Verlaine licencieux, alias Loyola.

Pour cette troisième exposition personnelle à la galerie Polad-Hardouin, l'ensemble des œuvres présentées métamorphose à nouveau cette chair qui, dans un phénomène de conversion, devient désormais le lieu du sacré, de l'aspiration vers ce qui nous dépasse et ne s'explique pas.

L'univers que Driez déploie dans ces peintures - où crânes, croix et vanités côtoient des vierges et des nus - n'est pas sans évoquer la rhétorique visuelle baroque qui s'attachait à rendre visible l'invisible, par le biais d'une grammaire de l'ostentation. La croix devient ici l'élément omniprésent et structurant de ses peintures. On la retrouve multiple et protéiforme dans un cabinet de curiosité, rassemblant vanités et ciboires sous la présence à la fois protectrice et hiératique d'une poupée cagoulée.

Du côté des céramiques, les vierges et les nus composent un panthéon tout personnel : vierge noire au cœur blessé d'où jaillissent deux serpents, jeunes femmes allongées aux chevelures de Gorgone. Des crânes plus grands que nature, dont les couleurs chamarrées et miroitantes invitent furtivement le spectateur à la contemplation.

La Soif (de) Grandiose se découvre aussi dans ses poèmes - un recueil est publié à cette occasion.

Raynald Driez est né en 1974 en Vendée, à Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Il est diplômé de l'École des beaux-arts de Bordeaux, qu'il fréquente de 1994 à 1999. Plusieurs expositions personnelles lui ont été consacrées en France, et en particulier à la galerie Deborah Zafman et à la galerie Polad-Hardouin à Paris. Depuis plusieurs années, il enseigne l'art au sein de l'association La Source, fondée par Gérard Garouste.

Vernissage de Raynald Driez "La Soif grandiose"

[18:00] Vernissage de Solano Cardenas
Location:
Librairie 0fr
20, rue Dupetit-Thouars
75003 Paris
M° Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 45 72 88
Mail : info@ofrsystem.com
Internet Site : www.ofrsystem.com
Description:
Vernissage de Solano Cardenas

[18:00-21:00] Vernissage de ZOU "Trip In The Mix"
Location:
Galerie Sylvie le Page
20, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 83 08 16 85
Mail : galeriesylvielepage@gmail.com
Internet Site : www.galeriesylvielepage.com
Description:
ZOU, artiste peintre et photographe sera l'invitée de la Galerie Sylvie Le Page à partir du 07 mai 2015

Zou est toujours à la recherche de nouvelles expériences artistiques.

Elle colle, peint, photographie ...

Elle collectionne les coupures de journaux, récupère divers matériaux, parfois atypiques, mais toujours puisés dans la vie de tous les jours, comme du carton, des cendres ou des végétaux...

Portant sur ces bouts de présents oubliés un nouveau regard et leur offrant une seconde vie.

Zou peint sans contrainte sur ses collages, elle accumule sous ses pinceaux une, deux, vingt visions d'une même image et dévoile couche après couche des « accidents » qui construisent la toile et lui donnent volume et force.

Depuis 2012, Zou photographie son quotidien et utilise ses coups d'œil pour les fondre dans le creuset de ses matières collées.

L'exposition à la Galerie Sylvie Le Page présentera ses dernières toiles ainsi qu'une nouvelle série de 12 photos de ses « Trip In The Mix ».

Elevée dans le respect et la tolérance, Zou accorde une grande importance au regard de l'autre et sur l'autre.

Dans son histoire personnelle Zou a une relation particulière avec le monde de la presse, spécialement avec les journaux qui lui ont donné la passion des mots. Ils l'ont toujours accompagnée de son enfance à son premier métier et aujourd'hui en tant qu'artiste.

« Les journaux, je les aime... J'aime jouer avec les mots, les détourner pour les utiliser dans mes créations » ZOU

Zou a peint la toile « Le Respect » juste après les attentats du 7 janvier 2015 contre Charlie Hebdo.

« Suite aux événements de Charlie j'ai été sous le choc, comme tout le monde.

Après quelques jours de réflexion, j'ai eu besoin de m'exprimer au travers de cette toile. Je suis partie du poing de Nelson Mandela, symbole de liberté, de volonté et de respect... Et puis le respect est une « juste cause » non? Avec ce drame notre liberté a été meurtrie... La tolérance aussi et le respect... Toutes ces valeurs si chères à mes yeux. » Zou

A propos de ZOU

Zou est une artiste française, peintre et photographe.

Zou a exposé à Bruxelles et à Beyrouth.

Elle participe depuis 5 ans au Salon Réalités Nouvelles à Paris.

Elle est présente de façon permanente à la Galerie l'Oeil du Prince et à la Galerie Sylvie Le Page et travaille régulièrement sur commande.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Street Fans"
Location:
Musée de l'Eventail
2, boulevard de Strasbourg
75010 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 42 08 19 89
Fax : +33 (0)1 42 08 30 91
Mail : contact@annehoguet.fr
Internet Site : www.annehoguet.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Street Fans"Vernissage de l'exposition "Street Fans"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition collective "26 rue du Départ"
Location:
Galerie Maubert
20, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 44 78 01 79
Mail : galeriemaubert@galeriemaubert.com
Internet Site : www.galeriemaubert.com
Description:
La Galerie Maubert est heureuse de vous inviter, mercredi 6 mai de 18h à 22h, au vernissage de l'exposition "26 rue du Départ".

Cette exposition sera l'occasion de retrouver l'artiste Joachim Bandau, pionnier du minimalisme européen, ainsi que le trio d'artistes anglais Troika pour leur première représentation par une galerie française.

“Etre un artiste contemporain et vouloir toucher à l'abstraction, participer à son renouveau, ne veut pas pour autant dire mettre de coté la matière. Bien au contraire... comme pour s'excuser de vouloir abandonner le réel, ses figures et ses objets tangibles. « 26 rue du départ », c'est l'adresse de l'atelier de Piet Mondrian. Le berceau de l'abstraction, là où au début des années 20, l'artiste invente un langage universel à partir de formes géométriques et de couleurs primaires. On y retrouve, dispersés, une armoire peinte en noire, une table carré rouge, des cartons rectangulaires blancs et gris... C'est grâce au poids de ces objets colorés que Mondrian, en les manipulant, percera le secret de l'harmonie des formes et de l'équilibre des couleurs.
La matière est au centre du processus créatif, qu'elle en soit le medium final ou un simple outil d'aide à la création. Elle n'est pas qu'un pigment déposé passivement sur une toile en vue de représenter un système de l'esprit. Sa masse guide le geste. Sa répartition dans l'espace, sa diffusion dans le temps, sont autant de pistes de réflexion pour un artiste désireux d'expérimenter autant que de montrer.”

Artistes : Joachim Bandau, Troika, Manon Bellet, Charlotte Charbonnel, Sara Favriau

Vernissage de l'exposition collective "26 rue du Départ"

[18:00] Vernissage de l'exposition collective "CAPTURER L'EPHEMERE"
Location:
Galerie Vanessa Quang
7, rue des Filles du Calvaire
Fond de cour, porte gauche
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 44 54 92 15
Fax : +33 (0)9 50 42 81 96
Mail : info@galerie-quang.com
Internet Site : www.galerie-quang.com
Description:
Une proposition de Madeleine Filippi

DU 6 MAI AU 13 JUIN 2015
Vernissage le mercredi 6 mai

[18:00-22:00] Vernissage de « Au Travail ! » de Théodora Méneur & Zoé de Las Cases
Location:
Artazart Design Bookstore
83, quai de Valmy
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République
France
Phone : +33 (0)1 40 40 24 00
Mail : info@artazart.com
Internet Site : www.artazart.com
Description:
En présence de l'illustratrice, décoratrice et fondatrice de sa propre maison d'édition ZDLC.
Une expo et un livre de panoplies illustrées qui feront découvrir aux enfants des univers, des mots et des objets qui pourront les inspirer dans le choix d'un métier...

[18:30] Lancement de "Name dropping 2" de Dom Garcia
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
Mercredi 6 mai à 18h30, lancement de Name dropping 2 de Dom Garcia avec un concert de Georges « Delaney Blue » et des interventions de Joko.

NAME DROPPING 2 est le deuxième opus d'une série de portraits photographiques d'artistes. Sous la direction artistique de Pierre Escot, il comptera en tout sept thèmes : la musique, l'image, l'écriture, la comédie, la mode, les freaks et pour finir, le public.
NAME DROPPING 2 / IMAGE englobe plusieurs générations de photographes, de cinéastes, de peintres et de dessinateurs comme Roger Ballen, Alejandro Jodorowsky, Kiki Picasso, JC Menu, Killoffer.

Avec ses portraits aux noirs intenses, Dom Garcia nous fait partager des instants magiques où tension et abandon s'épousent. La relation classique de distance entre le photographe et son modèle devient un rapport d'égal à égal, un échange basé avant tout sur la sensation immédiate, l'instinct, la confiance et l'instant. Recherche plastique, intensité, vérité de l'image s'entrelacent avec rigueur et émotion.

"Dans un vernissage, un concert, une soirée en librairie, vous croisez tellement de corps. Tellement de regards vous rentrent dedans. Parmi tous ceux-ci, il y en avait peut-être un qui vous avait vu comme personne encore ne vous avait vu. Parmi tous ceux-ci, il y avait peut-être des yeux qui vous ont mis à nu. Des yeux messianiques et apocalyptiques. Des yeux que vous aviez attendus toute votre vie. Ce sont généralement des yeux de peintre, de dessinateur, de photographe. Et ce sont ceux-là que Dom Garcia photographie. Qu'est-ce qu'on voit dans le visage d'un artiste ? Qu'est-ce qu'on regarde dans le regard d'un homme qui sait regarder ? C'est le mystère qui traverse Name Dropping 2. Les artistes sont des yeux et la photographie est un miroir. Dom Garcia, c'est les yeux des yeux et le miroir du miroir."

Pacôme Thiellement


DOM GARCIA PHOTOGRAPHIE
Dom Garcia est né au début des années 60 dans la banlieue sud de Paris où il passera toute son enfance. Il entre aux Arts Appliqués à l'âge de 15 ans. Après ses études, il se passionnera pour la photographie et l'informatique. Il dessinera et programmera avec les tout premiers ordinateurs personnels. Ces différentes expériences l'amèneront à exercer différents métiers dans le monde de la communication tout en continuant à créer et éditer ses oeuvres personnelles au sein des éditions Sortie du Zine. Depuis 2002, il se consacre exclusivement à la photographie.
http://www.domgarcia.com


PIERRE ESCOT DIRECTION ARTISTIQUE
Pierre Escot est écrivain, poète, éditeur et plasticien. Il a publié notamment, Occiput, Les Bords, Décompte Zéro, Décompte Zéro Un aux éditions Derrière la salle de bains. Il est l'auteur du triptyque vidéo Trilogie de la main droite publié aux éditions Orbe. Il est éditeur de livres d'artistes à travers les éditions PEGG, fait des vidéos, des photos et des installations. Son livre Planning, édité aux éditions PPT en 2007 et réédité en 2012, est un récit fait de notes consignées dans un agenda. L'écriture sous forme d'annotations construit un récit entrelacé où le monde impitoyable du travail tutoie la vie intérieure et fantasmatique. Son dernier livre Le carnet Lambert sortira en novembre aux éditions
Art & Fiction
http://www.laspirale.org

[18:30] Vernissage d'Iya Fernandez
Location:
Boulogne-Billancourt
Boulogne-Billancourt
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès, Marcel Sembat, Billancourt
France
Internet Site : www.boulognebillancourt.com
Description:
Dessins et peintures

Du 6 mai au 6 juin 2015
Vernissage le 6 mai à 18h30

Bistrot 42
42 Rue du Point du Jour
Métro: Porte de Saint Cloud
Tél: 01 47 61 13 16

[18:30-21:00] Vernissage de Yang Zhu
Location:
Galerie Saint Fiacre
3, rue Saint-Fiacre
75002 Paris
M° Grands Boulevards, Sentier
France
Mobile : +33 (0)6 64 78 17 03
Internet Site : www.galerie-saint-fiacre.com
Description:
du 06/05/2015 au 17/05/2015

La Galerie Saint Fiacre est heureuse d'annoncer la prochaine exposition de l'artiste peintre Yang Zhu.

D'origine chinoise, Yang Zhu vit et travaille en Norvège, reconnu internationalement il expose fréquemment ses tableaux en Europe.

Mêlant une brillante maîtrise de la peinture à l'huile, Yang Zhu peint des tableaux où cohabitent réalisme et symbolisme dans une atmosphère onirique empreinte de poésie.

Yang Zhu exposera à la galerie du 6 au 17 mai. La vernissage sera le jeudi 6 mai, à partir de 18h30.

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition rétrospective "Hommage à Ali MENOUAR"
Location:
Centre Culturel Algérien
171, rue de la Croix-Nivert
75015 Paris
M° Boucicault
France
Phone : +33 (0)1 45 54 95 31
Fax : +33 (0)1 44 26 30 90
Mail : contact@cca-paris.com
Internet Site : www.cca-paris.com
Description:
MenouarS des deux rives: Exposition rétrospective, Hommage à Ali MENOUAR (1937-2015)

Sculpture de Fabienne MENOUAR
Exposition du 6 au 30 mai 2015

Ali Menouar est né le 8 janvier 1937 à El Achache, aujourd'hui Souani, dans la wilaya de Tlemcen, berceau du romancier et poète Mohamed Dib. Il décède le 16 février 2015 à Marrakech et repose au cimetière d'Essaouira où il a vécu depuis 1996.

Ali passera ses jeunes années entre la Medersa et le dur labeur des champs, seul bien laissé au père d'Ali par le grand-père cadi de Nedroma.En 1952, c'est le départ pour la France en compagnie de son frère aîné Mohamed. Il quitte la campagne de son enfance, les paysages et les couleurs d'Afrique pour la grande cité de Lyon. Il enchaîne alors différents métiers pour survivre.En 1955 la guerre d'Indépendance fait rage depuis un an et Ali passera une année des plus difficiles, de celles que l'on n'oublie jamais... En 1956, il devient primeur le matin et bénévole dans un garage l'après-midi.



[19:00-22:00] AntiCafé Innovation Factory
Location:
Campus Cluster Paris Innovation
59, rue Nationale
75013 Paris
M° Olympiades, Porte d'Ivry
France
Mail : communication@campuscpi.fr
Internet Site : www.campuscpi.fr
Description:
Échanges et cocktail à l'occasion des deux ans de l'AntiCafé autour du Collaboratif.
« Décidons ensemble de notre futur : alimentation, habillement, habitat, éducation, santé... »
Internet, les réseaux sociaux, le mobile vont-il nous permettre de reprendre le contrôle sur notre mode de vie, de façon collective ? Tentative d'identification des hommes et des femmes de la génération C dont les projets sont les plus porteurs de progrès sociaux.

[19:00-23:00] Inauguration de la Maison Plisson
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
La maison Plisson
93 Boulevard Beaumarchais
75003 Paris
Ouvert 7 jours sur 7, de 8h30 à 21h
Métro St Sébastien-froissart

[19:00-21:00] Performance de Paella? et Dominique Larrivaz
Location:
Galerie Moretti & Moretti
6, cour Bérard
28, rue Saint-Antoine / fond à droite de l'impasse Guéménée
75004 Paris
M° Saint-Paul, Bastille
France
Phone : +33 (0)9 51 12 02 58
Mobile : +33 (0)6 23 40 12 50
Mail : info@moretti-moretti.com
Internet Site : www.moretti-moretti.com
Description:
Comme promis Dominique Larrivaz et Paella? seront à la Galerie Samedi après-midi pour compléter "LIVE" les œuvres déjà commencées.

Performance de Paella? et Dominique Larrivaz

[19:00-21:00] Vernissage d'Akiza "L'Oeil et la Princesse"
Location:
Remix Coworking
12, rue des Fontaines du Temple
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République
France
Phone : +33 (0)9 72 25 44 28
Mail : contact@remixcoworking.com
Internet Site : www.remixcoworking.com
Description:
Doggy Art Bag et Remix coworking
accueillent Akiza, avec l'exposition :

L'Oeil et la Princesse

vernissage mercredi 6 mai 2015 à 19h
exposition du 6 au 30 mai 2015

« Le nom d'Akiza est à l'image du travail de l'artiste, un quasi palindrome, une presque symétrie jouant avec les nuances des différences. La petite poupée noire et blanche aux inspirations Kawaï est devenue le logo de l'artiste dont l'alias se confond avec le personnage : Akiza est à la fois le créateur et sa création.

Akiza est d'abord un visage minimaliste répété à l'infini. Froide et hiératique semblable à une icône orthodoxe, la petite poupée dévisage sans émotion celui qui la regarde. Elle se retrouve parfois en plusieurs exemplaires sur une seule toile, une et multiple telle un clone reproduit à l'imperfection, questionnant les facettes de nos personnalités. Les miroirs de nos peurs et de nos désirs se reflètent les uns dans les autres, objectifs et inflexibles, les « nous » se répètent dans nos actions du quotidien.

Akiza ne parle pas, de sa bouche grande ouverte semble sortir un cri sans son, muette mais vivante, c'est une plainte dans le vide, un cri du cœur et de l'âme comme celui poussé par Edvard Munch. Siège de la parole, celui-ci est atrophié. L'organe sexuel prend alors le relais, il n'est de toute façon point besoin de savoir parler. Akiza se transforme en poupée gonflable, devenant réceptacle des frustrations et confidente des fantasmes. Il lui plaît parfois de se taire pendant les jeux érotiques, et cet orifice béant saurait n'être qu'un bâillon boule sadomasochiste. Le cri de détresse perdu dans la cohue de nos sociétés occidentales, le silence imposé aux femmes dans la plupart des pays du monde pourraient bien nous rappeler qu'en dépit de l'adage, il ne vaut pas toujours consentement.

Le corps de la poupée est informe. Pris dans un amas de câbles, il renvoie encore à la communauté fétiche et à la pratique du bondage. Tout aussi inquiétant, la petite poupée serait également un monstre à tentacules sortant à la fois de l'imaginaire des mangas pornographiques que des légendes nordiques du Kraken. Entourée d'engrenages et prisonnière des rouages obtenus au spirographe, Akiza flirte avec l'univers Steampunk du voyage dans le temps et de l'ère industrielle de la fin du XIXème siècle.

Ainsi l'artiste explore la représentation du corps dans sa complexité, interrogeant les limites entre la machine, l'animal et l'humain. A la fois femme et enfant, Akiza émeut et dérange. Son érotisme froid et distancié la fait se rapprocher du monde des robots, droïdes et cyborgs des films de science-fiction dans lesquels souvent, ils s'avèrent être plus humains que les humains. La petite poupée silencieuse attendrie le spectateur, destinée à ne jamais devenir un personnage de dessin animé ou prendre forme dans l'espace. Toutefois elle continuera à sonder l'âme de ceux qui la regardent, tel un sphinx, stoïque et éternelle. »

Serena Bonomi-Karkour
Février 2015

Vernissage d'Akiza "L'Oeil et la Princesse"

[19:00-21:00] Vernissage de Xavier "Le Jardin Circonflexe"
Location:
Editions Atelier Clot, Bramsen & Georges
19, rue Vieille du Temple
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 40 29 91 59
Fax : +33 (0)1 40 27 93 32
Mail : editionsatelierclot@wanadoo.fr
Internet Site : www.atelierclot.dk
Description:
album de lithographies et de gravures

[19:30-22:00] Avant-première du film "LA CHUTE DU REICH"
Location:
Ecole Militaire
21, place Joffre
75007 Paris
M° École Militaire
France
Description:
Avant-première du film "LA CHUTE DU REICH"

[19:30-21:30] Vernissage de Dolores Pascual Buyé "Enchevêtrés"
Location:
Colegio de España
7 E, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 40 78 32 00
Fax : +33 (0)1 45 80 39 58
Mail : cultura@colesp.org
Internet Site : www.colesp.org
Description:
Enchevêtrés
Dessins de Dolores Pascual Buyé

L'exposition présente des dessins sur papier basés sur l'organisation linéaire et les relations spatiales. Le dessin est une trame qui se meut entre le processuel et le liturgique.

Vernissage mercredi 6 mai à 19h30
Exposition du 6 au 31 mai de 9h à 20h

Vernissage de Dolores Pascual Buyé "Enchevêtrés"




[20:00-22:00] Avant-première du film "La Cité de la Muette"
Location:
Le Grand Action
5, rue des Ecoles
Paris 75005
M° Cardinal Lemoine, Jussieu
France
Phone : +33 (0)1 43 54 47 62
Fax : 33 (0)1 43 29 02 00
Internet Site : www.legrandaction.com
Description:
Le Mémorial de la Shoah a le plaisir de vous offrir des places à la projection en avant-première du film « La Cité de la Muette », de Sabrina van Tassel.

La Muette est une cité HLM de la région parisienne. Pourtant derrière ces murs se cache l'ancien camp de Drancy où près de 80 000 juifs furent internés avant d'être envoyés pour la majorité d'entre eux vers les camps de la mort. Les habitants d'hier et d'aujourd'hui s'y croisent comme si la tragédie était attachée à son sol et à travers le temps...
En présence de la réalisatrice.

La projection sera suivie d'un cocktail.

[20:00-22:00] Avant-première du film "Les Terrasses"
Location:
MK2 Beaubourg
50, rue Rambuteau
75003 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Hôtel de Ville
France
Phone : 0 892 69 84 84
Internet Site : www.mk2.com/salles/mk2-beaubourg
Description:
La séance sera introduite par le réalisateur et suivie d'un débat en présence de :

- Merzak ALLOUACHE, réalisateur
- L'equipe des FILMS DE L'ATALANTE
- Mouloud MIMOUN, critique à EL WATAN et Directeur du MAGHREB DES FILMS

Avant-première du film "Les Terrasses"

[20:00] Ouverture de la rétrospective Philippe de Broca
Location:
La Cinémathèque Française
Musée du Cinéma
51, rue de Bercy
75012 Paris
M° Bercy
France
Phone : +33 (0)1 71 19 33 33
Mail : contact@cinematheque.fr
Internet Site : www.cinemathequefrancaise.com
Description:
>> RSVP

[20:00] Pique Nique de Sens Commun
Location:
Champ de Mars
Parc du Champ de Mars
75007 Paris
M° Bir-Hakeim, Ecole Militaire
France
Description:
Pique Nique de Sens Commun

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés