Saturday, May 30, 2015
Public Access


Category:
Category: All

30
May 2015
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

  Exposition "Raphaël, Titien, Michel-Ange - Dessins italiens du Städel Museum"
Location:
Atelier Néerlandais
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Raphaël, Titien, Michel-Ange
Dessins italiens du Städel Museum de Francfort (1430-1600)

Du 21 mars au 21 juin 2015
Horaires d'ouverture: Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h
Les expositions sont exceptionnellement fermées les 5 avril, 1er mai et 24 mai

Tarifs : Plein tarif 6 € / Tarif réduit 4 €

Visites guidées
Découvrez également l'exposition Raphaël, Titien, Michel-Ange. Dessins italiens du Städel Museum de Francfort avec une guide conférencière à l'une des dates suivantes :
samedi 25 avril à 12h – mardi 12 mai à 12h – samedi 30 mai à 12h – jeudi 4 juin à 12h – samedi 13 juin à 12h
Les visites durent environ une heure et demi.
Tarif : prix d'entrée de l'exposition
Réservation obligatoire : visites@fondationcustodia.fr

La Fondation Custodia est heureuse de présenter à Paris une sélection de l'exceptionnel ensemble de dessins des maîtres italiens de la Renaissance du Städel Museum de Francfort. Durant trois mois ce printemps, le public pourra admirer près de 90 chefs-d'œuvre des XVe et XVIe siècles de Raphaël, Titien, Michel-Ange, ou encore du Corrège, qui seront exposés dans les salles de l'hôtel Lévis-Mirepoix au 121 rue de Lille à Paris.

Présenter au public français le meilleur de l'art du dessin est l'une des missions de la Fondation Custodia. La collection du Städel Museum, peu connue, fait partie de ces trésors qu'elle souhaite faire partager et ce fonds magnifique nous réserve de nombreuses surprises. Ses dessins italiens ont récemment fait l'objet de recherches approfondies et des interprétations inédites, ainsi que de nouvelles attributions, sont à découvrir dans le catalogue de l'exposition rédigé par Joachim Jacoby.

La collection provient de la donation de Johann Friedrich Städel, banquier et grand collectionneur d'art. Son testament, rédigé en 1815, fut à l'origine de la création de la plus ancienne fondation-musée d'Allemagne, le Städel Museum. L'ensemble de dessins italiens de la Renaissance fut complété, au milieu du XIXe siècle, par l'historien de l'art John David Passavant et constitue aujourd'hui une partie de la collection de tout premier ordre, illustrant les différents courants artistiques de cette époque. Avant sa venue à Paris, cette exposition a été présentée au Städel Museum de Francfort.

L'exposition proposera un large choix de dessins représentatifs de la période allant de 1430 à 1600, dont certains rarement ou jamais dévoilés au public.

En premier lieu, des feuilles du XVe siècle attireront l'attention : quatre élégantes figures gothiques, en pied, du cercle de Pisanello (vers 1430), une étude à la pointe de métal, d'après nature, pour une Crucifixion (vers 1450), le dessin vénitien d'un jeune homme regardant vers le ciel (vers 1500), ou encore l'esquisse exceptionnelle d'une scène de deuil par l'artiste Marco Zoppo (vers 1470).

Entre 1500 et 1525, l'art italien prenait une toute nouvelle direction. Cette période fut marquée par les artistes Fra Bartolommeo et Michel-Ange à Florence, Raphaël à Rome, Le Corrège à Parme et Titien à Venise, tous représentés au sein de l'exposition à la Fondation Custodia. Cette génération d'artistes travaillant dans les premières années du Cinquecento a produit des œuvres pionnières qui eurent une influence primordiale sur leur époque. Aux côtés des Têtes grotesques de Michel-Ange (vers 1525), trois dessins de Raphaël dont l'Étude d'un cavalier qui a servi à la réalisation d'une fresque en 1511/12 pour la Chambre d'Héliodore au Palais du Vatican ; Le prophète assis, du Corrège (vers 1523), ou encore l'étude tout à fait unique du Titien, préparatoire pour le retable de l'église Santi Nazaro e Celso à Brescia (vers 1519/20).

L'exposition permettra aussi de contempler des œuvres de la seconde partie du XVIe siècle provenant d'Italie centrale et du Nord, couvrant une large zone géographique allant de Gênes à Venise.

Les dessins d'Italie centrale, avec Florence et Rome, regroupent des œuvres vouées à la représentation du pouvoir et aux raffinements de la vie de cour. Ainsi, des dessins de Pontormo, Vasari, Zuccari, Poccetti et le Primatice ou encore de l'étude de Bronzino pour un plafond du Palazzo Vecchio à Florence (vers 1539/40).

La sélection consacrée à l'Italie du Nord délectera l'œil du visiteur avec ses puissants dessins : la Vénus pleurant la mort d'Adonis (vers 1560) du Gênois Luca Cambiaso, l'Adoration des Mages (vers 1527/30) et le Portrait d'homme à la sanguine du très influent Parmigianino, ainsi qu'une Étude d'après la tête du Giuliano de Medici de Michel-Ange (vers 1545/60 ?) exécutée par Tintoretto, sans doute d'après un moulage de la célèbre sculpture de la chapelle Médicis à Florence.

Seront exposés, des dessins préparatoires pour des fresques et tableaux, des études sur le motif, des paysages, ainsi que des portraits et des dessins finis, œuvres d'art autonomes, comme la représentation de Narcisse, au crayon noir, de Giuseppe Cesari, dit Cavalier d'Arpino (vers 1595/1600).

La diversité et la qualité des œuvres de cette exposition, Raphaël, Titien, Michel-Ange. Dessins italiens du Städel Museum de Francfort (1430-1600), sont l'occasion d'appréhender l'ensemble des fonctions et techniques du dessin à la Renaissance, période à laquelle cet art connaît un épanouissement sans précédent.

Catalogue
Joachim Jacoby, Raffael bis Tizian. Italienische Zeichnungen aus dem Städel Museum
Städel Museum, Frankfurt am Main, Michael Imhof Verlag, Petersberg, 2014
303 pp, 23 x 28 cm, ca. 200 pl., broché avec rabat
ISBN 978-3-941399-38-9
Prix : 34,90 €

Cette exposition est une manifestation du Städel Museum, Frankfurt am Main.
Sa présentation à Paris est rendue possible grâce au généreux soutien de la Wolfgang Ratjen Stiftung.

Expo "Raphaël, Titien, Michel-Ange - Dessins italiens du Städel Museum"
Pontormo, Étude de deux hommes nus se regardant dans un miroir, vers 1520
Pierre noire (?) et craie blanche, sur papier bleu, 422 x 272 mm
© Städel Museum, Frankfurt am Main

Internationaux de France de tennis 2015 - Roland-Garros
Location:
Stade Roland-Garros
2 bis, avenue Gordon Bennett
Porte Marcel Bernard
11, avenue de la Porte d'Auteuil
75016 Paris
M° Porte d'Auteuil, Michel-Ange - Auteuil, Michel-Ange - Molitor, Porte de Saint-Cl
France
Phone : +33 (0)1 47 43 48 00
Internet Site : www.rolandgarros.com
Description:
19 MAI - 7 JUIN 2015

http://www.rolandgarros.com

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-13:00] Brunch pour l'expo de Caroline Gamon + Gretel Weyer "Des illusions"
Location:
Galerie Maïa Muller
19, rue Chapon
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)9 83 56 66 60
Mobile : +33 (0)6 68 70 97 19
Mail : contact@galeriemaiamuller.com
Internet Site : www.galeriemaiamuller.com
Description:
Brunch pour l'expo de Caroline Gamon + Gretel Weyer "Des illusions"

[11:00-17:00] Coup d'envoi de la "Fête Givrée"
Location:
Disneyland® Resort Paris
Boulevard du Parc
Esplanade François Truffaut
BP 100
77777 Marne-la-Vallée
M° RER A Marne-la-Vallée - Chessy
France
Internet Site : www.disneylandparis.fr
Description:
Disneyland Paris vient de donner le coup d'envoi de sa « Fête Givrée ». Un été à contrepied consacré à La Reine des Neiges, qui a enregistré pas moins de 5 millions d'entrées en France. Pour la toute première fois, les célèbres sœurs Anna et Elsa se produiront sur scène avec l'adorable bonhomme de neige Olaf, dans un nouveau spectacle interactif. Le principe : chanter avec eux les tubes du 5e plus gros succès de l'histoire du cinéma. L'expérience ultime de La Reine des Neiges à vivre en live avec les héros du plus du plus grand succès Disney de tous les temps. Du 1er juin au 13 septembre 2015.

Les célébrités sont venues encourager Anna et Elsa avant de monter sur scène pour cette avant-première givrée. Camille Cottin, Virginie Ledoyen, Tal, Natalia Vodianova, Julie Gayet, Audrey Marnay, Virginie Efira, Marc Lavoine, Michael Youn, Sinclair, Alessandra Sublet, Nagui, Teddy Rinner, Estelle Denis, Raymond Domenech et Anaïs Delva, l'interprète française des chansons de La Reine des Neiges, étaient au rendez-vous. Ils ont également fêté l'arrivée d'Olaf, qui, grâce à la magie du Parc Disneyland, peut enfin vivre son rêve (quelque peu givré) de plage, de soleil... d'été !

[11:00] Une reconstitution inédite, à la rencontre de Napoléon et Joséphine !
Location:
Musée Carnavalet
Musée de l'Histoire de Paris
23, rue de Sévigné
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 44 59 58 58
Fax : +33 (0)1 44 59 58 11
Internet Site : www.carnavalet.paris.fr
Description:
A l'occasion de l'exposition « Napoléon et Paris : rêves d'une capitale », le musée Carnavalet propose samedi à ses visiteurs un événement exceptionnel : découvrir, le temps d'une journée, la vie civile et militaire sous l'Empire.

Samedi, à partir de 11h, le musée Carnavalet organise une reconstitution inédite qui plongera le public au cœur de l'époque napoléonienne, dans le cadre de l'exposition présentée actuellement « Napoléon et Paris : rêves d'une capitale ».

En présence de Napoléon, Joséphine, leur garde impériale et des membres de la cour, les visiteurs pourront assister au passage en revue des troupes par l'Empereur, à la visite de l'Empereur et de ses généraux dans le musée, à une démonstration de danse par l'Empereur et l'Impératrice, mais aussi au goûter des dames de la cour dans les jardins du musée.


[12:00-17:00] HKI 2015 / STREET fest
Location:
Institut finlandais
Centre culturel de la Finlande à Paris
60, rue des Ecoles
75005 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Saint-Michel, Odéon, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 40 51 89 09
Fax : +33 (0)1 40 46 09 33
Mail : info@institut-finlandais.asso.fr
Internet Site : www.institut-finlandais.fr
Description:
STREET FOOD / WORKSHOP PHOTO / BROCANTE MODE / STREET MUSIC / LECTURE

Après la soirée electro HKI restituant l'ambiance des nuits d´Helsinki au Nüba en mars dernier. L'Institut finlandais poursuit son cycle consacré à la vie alternative de la capitale finlandaise. Pendant une après-midi la gastronomie, la mode et la photographie finlandaises envahissent l'Institut et les alentours dans une ambiance culturelle, festive et conviviale.

http://www.institut-finlandais.fr/event/hki-katu

PROGRAMME

- 12 h – 17 h LOUNAS / LUNCH NORDIQUE
Petite dernière à suivre la tendance de la nouvelle cuisine nordique, Helsinki se démarque par son approche à la fois détendue et exigeante.
Etoile montante de la capitale finlandaise Richard McCormick's est connu pour son brunch et ses événements street food. En associant ingrédients issus de la nature nordique sauvage et influences des quatre coins du globe, il renouvelle la culture culinaire finlandaise. http://richardmccormicks.com/
Lunch HKI
Saumon mariné / Pesto kale-aneth / betterave gingembre
10 €

- DJ's à partir de 12 h
* Joshi : Joshi s'est fait connaître à Helsinki en animant les soirées Poiju. Ces soirées electro ont lieu dans le cadre incroyable de l'île de Lonna. Ouverte au public à l'été 2014, cette petite île fait face au port d'Helsinki et accueille désormais les amateurs de fêtes alternatives qui viennent y danser dans les nuits blanches de l'été finlandais.
* Aymard, fondateur du Club House, collectif faiseur de fêtes hybrides dans la capitale.
https://soundcloud.com/aymard
* Appo

- 12 h – 17 h MUOTIKIRPPIS / BROCANTE MODE
PRINT VAN & Saana ja Olli
En Finlande, les marchés aux puces et brocantes sont une véritable institution.
Lors de cette brocante-mode, une dizaine d'exposants vous présentent leurs raretés vintage, pièces créateurs, accessoires et ensembles.
Nous aurons également le plaisir d'accueillr le fameux Print Van Paris qui imprimerons pour vous des t-shirt décorés des motifs uniques conçus par les designers finlandais SAANA JA OLLI

- 14 h 30 – 17 h STREET PHOTO WORKSHOP
(en anglais)
Un atelier photographie avec le collectif Street Helsinki.
Qu'est-ce que la photographie de rue ? Comment s'exprimer à travers ce média ?
Après une présentation de ce courant artistique, les photographes professionnels de Street Helsinki vous guident et vous apprennent à redécouvrir les rues de Paris.
Participation : 10 / 5 €
Réservations : https://www.yesgolive.com/institut-finlandais/workshop-helsinki-street

- 15 h 30 – 16 h : LECTURE / Les Petits Vieux d'Helsinki
Présentation et lecture du roman de Minna Lindgren, Les Petits Vieux d'Helsinki.
Ce roman caustique et tendre met en scène les enquêtes d'un groupe d'ami du troisième âge dans une maison de retraite. Dans le cadre du Festival Quartier du Livre organisé par la Mairie du Ve arrondissement.

Pour conclure cette journée, nous vous convions au vernissage de l'exposition Young Heroes à la galerie the Window.

- JOUKO LEHTOLA / Young Heroes, the Window
La série Young Heroes dresse le portrait d'une génération un peu destroy, un peu paumée, au coeur d'une décennie aux allures de fin du monde. Prises dans les années 90, à l'heure ou la Finlande n'est pas encore le pays nordique idéal que l'on connaît aujourd'hui, les portraits évoquent par moment la Doom Generation des premiers Gregg Araki.
Alors que les rues parisiennes succombent au revival de l'esthétique 90's, les crop tops, survêtements, bombers et vestes en jean arborés par les protagonistes de Young Heroes trouvent un écho particulier dans notre actualité.

Les événements auront lieu rue du Sommerard (entre l'Institut finlandais et le Musée de Cluny).
En cas de pluie, la grande salle de l'Institut sera le cadre des festivités.



[13:00-19:00] Vernissage de Brice Dellsperger
Location:
Air de Paris
32, rue Louise Weiss
75013 Paris
M° Chevaleret, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 44 23 02 77
Fax : +33 (0)1 53 61 22 84
Mail : fan@airdeparis.com
Internet Site : www.airdeparis.com
Description:
deux nouveaux films chez Air de Paris




[14:00-19:00] Vernissage de HARADA Tetsuo "LANDSCAPES"
Location:
Mizen Japanese Art Gallery (Rue de l'Exposition)
ex Galerie Yakimono
29, rue de l'Exposition
75007 Paris
M° Ecole Militaire, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)9 51 53 29 43
Mobile : +33 (0)6 52 29 17 17
Mail : contactparis@mizenfineart.com
Internet Site : www.mizenfineart.com
Description:
30 mai - 13 juin 2015

"Ma recherche s'oriente vers des volumes aux contours légers, voluptueux, libres s'inspirant des parties du corps humain, comme des paysages poétiques, charnels". HARADA Tetsuo

HARADA Tetsuo est né en 1949 à Niitsu dans la région de Niigata au Japon.
Diplômé des Beaux-arts à l'université de Tamabi à Tokyo, il arrive en Europe en 1973 et a enseigné pendant trente ans à l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles.

HARADA Testsuo sculpte des matériaux très divers (marbre, pierre, bois, métal, béton..) à des échelles variées (du moyen format à la sculpture monumentale). Il pratique également le Land Art qu'il développe sur plusieurs hectares. Il a reçu de nombreuses commandes publiques en France et au Japon et expose dans le monde entier.

A travers l'exposition "LANDSCAPES", la Galerie MIZEN vous dévoile son travail sur le marbre, le granit et le bois qui pour l'artiste, est un tout et l'amène à une réflexion sur les formes, l'espace et les différents matériaux qu'il sculpte, symbolisant sa volonté de créer un dialogue entre les hommes, les peuples et les continents.

[14:00-19:00] Vernissage de Michel Costiou et Valentine Herrenschmidt "TRAIT POUR TRAIT"
Location:
Atelier V
5, rue Casimir Delavigne
75006 Paris
M° Odéon
France
Phone : +33 (0)9 82 42 10 45
Mobile : +33 (0)6 12 31 13 33
Mail : valerieroubach@atelierv.fr
Internet Site : www.atelierv.fr
Description:
Vernissage de Michel Costiou et Valentine Herrenschmidt "TRAIT POUR TRAIT"





[15:00-20:00] Dédicace et exposition de Lavalet
Location:
NUNC! Paris
Bookstore, gallery and more
3, rue d'Arras
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine
France
Phone : +33 (0)1 43 26 40 23
Mail : paris@nunc-gallery.com
Internet Site : www.nunc-gallery.com/paris
Description:
pour une dédicace de son Opus Délits.

Expo et dédicace le samedi 30 mai 2015 de 15h à 20h
Exposition uniquement le 30 mai 2015

Dédicace et exposition de Lavalet

[15:00] Exposition des artistes de la galerie
Location:
Galerie Espaces 54
54, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)9 51 36 18 48
Mobile : +33 (0)6 60 25 66 82
Fax : +33 (0)9 56 36 18 48
Mail : contact@espaces54.com
Internet Site : www.espaces54.com
Description:
Si vous n'avez pas pu découvrir le solo show de Jean-Pierre Ruel sur notre stand d'Art Paris au Grand Palais, en voici la visite virtuelle disponible sur cette adresse :

http://artparis.fr/visite_virtuelle/#/galerie_espaces_54/

Et pour prolonger le plaisir, dans le même esprit, nous vous invitons à découvrir d'autres oeuvres de Jean-Pierre Ruel, ainsi que nos nouveaux artistes qui vous réservent de belles surprises.

Francois Weil (sculpteur)
Maria Guilbert (peintre)

Autour des artistes permanents de la galerie :
Jean-Pierre Ruel et Pascal Pilate

[15:00-19:00] Finissage de l'exposition collective "Collective Papier"
Location:
Green Flowers Art Gallery
61, rue du Château
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Phone : +33 (0)6 85 82 94 01
Mail : galerie@greenflowersart.fr
Internet Site : www.greenflowersart.fr
Description:
avec Assunta Genovesio, Rémi Hamoir, Yuichiro Moriyama, Rada Tzankova, Thomas Verny, Puppet, Quik, l'atelier Kazmat (Lazoo, Hest1, 2Rode, Wuze)

Finissage samedi 30 mai de 15h à 19h

[15:00-19:00] Finissage de l'exposition collective "Une Collection Particulière"
Location:
Galerie Exit Art Contemporain
2, place Denfert-Rochereau
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Mobile : +33 (0)6 80 45 23 01
Mail : contact@exit-art.fr
Internet Site : www.exit-art.fr
Description:
avec les oeuvres de :
Nebosja Bezanic, Jean-Paul Bocaj, Robert Combas, Erró, Eric Peyret, Bernard Rancillac, William Sweetlove, ...

[15:00-19:00] Rencontre avec Colette Pourroy
Location:
Mind's Eye
Galerie Adrian Bondy
221, rue Saint-Jacques
75005 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)6 85 93 41 92
Mail : adrian.bondy@mindseye.fr
Internet Site : www.mindseye.fr
Description:
Colette Pourroy, qui expose actuellement à Mind's Eye, Galerie Adrian Bondy, sera présente à la galerie samedi prochain, le 30 mai, de 15h à 19h. Elle signera ses livres et livrets d'exposition, et commentera son exposition Espaces intérieurs. Vous êtes cordialement invités à vous joindre à nous pour cet évènement.

Rencontre avec Colette Pourroy

[15:00] Signature de la monographie "Bernard MONINOT"
Location:
Galerie Jean Fournier
22, rue du Bac
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 97 44 00
Fax : +33 (0)1 42 97 46 00
Mail : info@galerie-jeanfournier.com
Internet Site : www.galerie-jeanfournier.com
Description:
Bernard MONINOT, Entre temps
jusqu'au 20 juin

signature de la monographie en présence de Jean-Christophe Bailly samedi 30 mai à 15h à la galerie

[15:00-20:30] Vernissage d'Elsa Sahal "Pole dance"
Location:
Galerie Claudine Papillon
13, rue Chapon
Code immeuble : 8719
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 40 29 07 20
Fax : +33 (0)1 40 29 07 90
Mail : contact@galeriepapillonparis.com
Internet Site : www.claudinepapillon.com
Description:
Du 30 mai au 17 juillet 2015
Vernissage samedi 30 mai, 15h – 20h30

Dans le cadre de CHOICES Collectors Weekend,
ouverture exceptionnelle le dimanche 31 mai, 12h-19h

« Vous avez bien fait d'avoir ainsi morcelé le corps féminin. Les détails sont toujours
passionnants » Picasso s'adressant à Brassai *
Pour sa cinquième exposition personnelle à la Galerie Claudine Papillon, Elsa Sahal continue de défier les limites de la céramique. Avec « Pole Dance » elle donne à voir des sculptures de corps dansants et morcelés, s'affranchissant au sens propre et figuré, des lois de la gravité. Pour "Pole Dance" ce qui l'a inspirée, c'est la possibilité offerte de verticaliser ces nus couchés, d'affranchir la céramique de son socle, de la présenter sans rapport au sol, « sans dessus dessous ». Ou si justement... on peut voir par en dessous !
A cette matière qui comme le corps humain doit lutter pour s'ériger, ne pas s'affaisser, à cette chair rose et molle, Elsa Sahal offre une barre de pole danseuse, elle lui promet une émancipation torride.
A l'instar des sculptures de danseuses de Degas et des codes de la sculpture classique, la barre verticale de soutien devient un élément à part entière de la sculpture : une armature érotisée, promesse de légèreté.
C'est aussi ce dont il est question avec les "Danseuses". Toutefois le rapport d'échelle change : elle essaye de faire petit. Mais finalement, comme tout y est, potentiellement elles aussi pourraient devenir immenses !
A la couleur rose tendre, lisse et uniforme rehaussée de lustre platine sur les tétons de la première série, répondent ici des émaux de grès craquelés, aux cristaux apparaissant comme du lichen, vivants et profonds, aux différentes nuances de verts. Ils apportent une dimension organique, riche d'évocations.
Cette liberté de métaphore visuelle nous enchante : corps dansants de Matisse ou Picasso, racines d'arbres d'Angkor, petites déesses tantriques de l'art khmer, chacun est libre de ses pensées associatives. Elsa Sahal nous invite avec légèreté à une sensualité toujours renouvelée, chemin vers une présence au monde.
*extrait de Brassai « Conversation avec Picasso », p113, Gallimard, Paris, 1964.
extrait du communique de presse de Valentine Meyer, mars 2015

Elsa SAHAL – Née en 1975, elle vit et travaille à Paris. Diplômée de l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris en 2000, elle effectue une résidence à Sèvres en 2007 qui lui permet de développer notamment le travail des émaux, mais aussi la cuisson à haute température. La Fondation d'entreprise Ricard lui consacre en 2008, une exposition personnelle et elle obtient le prix MAIF pour la sculpture. En 2009, elle est accueillie comme professeur invitée à Alfred University, New York State College of Ceramic.
Lors d'une résidence à Archie Bray Foundation dans le Montana en 2013, elle approfondit encore des techniques de cuisson et aborde de nouvelles formes, plus épurées. Dans la même année, ses œuvres sont montrées lors de l'exposition Bodies Speaking Out: New International Ceramics au Museum of Art and design, New York. De la terre aux Nus couchés monumentaux (Festival International d'Art de Toulouse 2014), Elsa Sahal s'emporte pour sa matière et propose des pièces d'une honnêteté rare. En 2015 Elsa Sahal participera à l'exposition Ceramix, qui se tiendra respectivement au Bonnefanten Museum à Maastricht, Pays-Pas, puis à la Maison Rouge à Paris en 2016.

Vernissage d'Elsa Sahal "Pole dance"

Galerie R+1:
Untitled: Cathryn Boch, Johan Creten, Erik Dietman, Sammy Engramer, Hreinn Fridfinnsson, Lotta Hannerz, Charles Le Hyaric, Jürgen Klauke, Frédéric Lecomte, Frédérique Loutz, Dieter Roth, Jana Sterbak, Tatiana Wolska

[15:00-18:00] Vernissage d'Evi Keller "Matière-Lumière"
Location:
Galerie Jeanne Bucher Jaeger - Espace Marais
5-7, rue de Saintonge
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 72 60 42
Fax : +33 (0)1 42 72 60 49
Mail : info@jeannebucherjaeger.com
Internet Site : www.galeriejaegerbucher.com
Description:
31 mai au 18 juillet 2015
Vernissage : samedi 30 mai de 15h à 18h
Ouverture exceptionnelle de la Galerie en présence de l'artiste le dimanche 31 mai de 12h à 19h

Les toutes récentes créations d'Evi Keller, qu'elle nomme Matière-Lumière, cristallisent des approches artistiques comme la photographie, la peinture, la sculpture et la création audiovisuelle, explicitant, entre autres, leur fusion et leurs rapports avec la lumière.

Après une présentation initiale de Matière-Lumière lors de la Nuit Blanche 2014, puis lors du parcours hors les murs de YIA Art Fair dans l'Eglise Saint Denys du Saint Sacrement, cette première exposition incarne le voyage initiatique d'Evi Keller et constitue la réelle mise au monde de cette nouvelle forme d'expression artistique.

L'exposition est conçue en deux temps : un espace nocturne est dédié à la projection de l'oeuvre audiovisuelle Matière-Lumière [Towards the light- silent transformations], berceau véritable des Matière-Lumière, ainsi qu'à ses empreintes photographiques de l'instant, témoins d'un processus de transformation qui cristallisent des expériences de vie et les incarnent dans des espaces de transition, hors des repères du simple réel. Le voyage se poursuit dans l'autre espace avec l'expérience des Matière-Lumière, œuvres multiples et changeantes, partitions interprétées par la lumière qui dépassent leurs cadres et se libèrent de leur environnement de création. Ces voiles de lumière, d'encre, de pigments, de vernis ... sont tour à tour suspendus, sculptés à même le sol, flottant hors cadre, ou encore tels des icônes de rouge, d'or et de bleu. Ils sont les mystères d'une matière magique et vivante créée par l'artiste qui se diversifie et s'affine en formes changeantes tantôt minérales, végétales, animales ou humaines, faisant naître des paysages cosmiques d'un monde lointain et mystérieux.

Vernissage d'Evi Keller "Matière-Lumière"

[15:00-20:00] Vernissage de Stéfane Perraud "AUX ABORDS DE LA VALLÉE"
Location:
De Roussan Art Projects
Galerie de Roussan
47, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)9 81 28 90 5
Mail : contact@deroussan-artprojects.com
Internet Site : www.galeriederoussan.com
Description:
30/05 - 17/07
VERNISSAGE SAMEDI 30 MAI | 15h - 20h

CHOICES COLLECTORS WEEK-END
Exposition simultanée au Palais des Beaux Arts de Paris
30-31 mai de 12h à 19h
Ouverture exceptionnelle de la galerie pour Choices le dimanche 31 mai de 12h à 19h

La galerie de Roussan est très heureuse de vous présenter la deuxième exposition personnelle de Stéfane Perraud dans son espace: «Aux abords de la vallée». Parallèlement à cette proposition, Stéfane Perraud exposera une sculpture dans le cadre de Choices Collectors Galleries Week-end (29-31 mai).

Le travail de Stéfane Perraud s'inscrit dans le continuité de l'exposition Isotopia, tenue à LILLE en janvier dernier et qui a marqué le début de sa collaboration avec Aram Kebabdjian.

"Comme jadis Persée en quête de la Gorgone Méduse sur les bords d'Océan, Stéfane Perraud ne revient pas bredouille de sa seconde expédition en Isotopia, une île arctique rocailleuse et glaciale, incisée du sud-ouest au nord-est par une vallée étroite et cristalline dite de la Stabilité. Cette dernière a notamment fait l'objet de nombreuses études dans le champ de la physique nucléaire. Bien que fort peu de chercheurs s'y soient réellement attardés, encore moins se sont aventurés sur les terres escarpées et autrement plus hostiles qui s'élèvent dans une brume bleue électrisante de part et d'autre de la vallée. Ces réserves sauvages, qui enregistrent des concentrations anormalement élevées de radioactivité, pullulent d'isotopes instables d'autant plus redoutables qu'ils sont à peine perceptibles.

De fait, il faut être armé de patience pour espérer capturer l'une de ces créatures élémentaires et évanescentes. Susceptibles de muer en un même ou un tout autre atome à n'importe quel moment, elles émettent des rayonnements auxquels vous seriez bien avisés de ne pas vous exposer, car il n'est pas de miroir ou bouclier poli comme celui de Persée qui saurait vous en protéger sûrement. Si vous croyez que la monstrueuse Méduse à la chevelure de serpents était aussi effrayante que son regard pétrifiant, sachez que traquer des isotopes instables aux abords de la vallée vous risque à de bien pires maux que d'être transformé en pierre.

Fier de sa chasse fructueuse dont il se garde bien de nous dévoiler entièrement les ressorts, Stéfane Perraud expose à la galerie de Roussan non pas un seul mais trois trophées radioactifs, quelques uns de ses pièges, ainsi que des cartes d'Isotopia et des échantillons de cristaux prélevés sur l'île au fil de son excursion. De délicats spécimens de Tritium (3H), Béryllium 10 (10Be) et Carbone 14 (14C) sont enchevêtrés dans les rets mêmes que l'artiste avait tendus afin de saisir l'insaisissable. Mais ne vous laissez pas leurrer par leur radiante fragilité. La vigilance et la prudence de l'artiste l'ont fait sceller fermement les deux premiers dans de petites boîtes transparentes, vous épargnant la curiosité dévorante et désastreuse qui poussa une fois Pandore à ouvrir sa jarre. Suspendu en l'air à l'entrée de la galerie, le troisième isotope, dont l'instabilité connue est plus prévisible et très prisée chez les archéologues pour son incroyable pouvoir de datation, présente un danger moindre pour les spectateurs.

Bien des explorateurs se sont laissés envoûtés par les prouesses transformatives de ces extraordinaires créatures qui prolifèrent en Isotopia. Parmi eux, les physiciens bien sûr qui y ont installé un réacteur nucléaire, mais aussi les alchimistes qui découvrent dans les détours tortueux de l'île et ses fréquents glissements de terrain le labyrinthe de leur Magnum Opus ou la possible transmutation du plomb en or. Sur un détail de carte, Stéfane Perraud a méticuleusement tracé le parcours idéal du chercheur d'or ou tous les chemins qui mènent au précieux élément. Glissement après glissement, mue atomique après mue atomique, d'un isotope instable à une toute autre substance, le mystère de l'île reste à ce jour tout entier.
Pour ceux tentés de le percer, le nouveau guide initiatique rédigé par le spécialiste d'Isotopia Aram Kebabdjian, La chasse aux isotopes, est un passage obligé."

Texte de Violaine Boutet de Monvel

Vernissage de Stéfane Perraud "AUX ABORDS DE LA VALLÉE"
Isotopia, 2015, Découpe laser sur médium, 5 x 3,5 m (détail), oeuvre en collaboration avec Digitalarti

[15:00-20:00] Vernissage de Truc-Anh "Ink kingdom"
Location:
Galerie Sator
8, passage des Gravilliers
(accès par le 10, rue Chapon)
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 04 84
Internet Site : www.galeriesator.com
Description:
- exposition personnelle de Truc-Anh
du 28 mai au 4 juillet

- performance dans le cadre des Jeudis Arty
La Rivière / 4 juin 20h
(réservation conseillée lise@galeriesator.com)

- première publication Ink kingdom Les Fondations Liquides

TRUC-ANH crée des images mentales. La peinture et le dessin sont pour l'artiste le moyen de questionner le rapport de la représentation à l'existence des choses, qu'elles soient fantasmées ou ancrées dans une réalité tangible. Dans un monde contemporain totalement saturé d'images (internet, le cinéma, la publicité, les téléphones et autres appareils photographiques...), la peinture ou le dessin sont pour l'artiste un moyen d'observation et de compréhension de ce phénomène de saturation, un moyen d'éprouver l'image. Combattre l'image par l'image. Le dessin par sa spontanéité et son geste libre revêt une dimension shamanique en révélant des formes cachées et permet à Truc-Anh de se saisir d'une multitude d'images rencontrées au hasard sur internet, dans les livres ou publications périodiques.

(...) Ink Kingdom : un « Royaume d'encre » de deux cents visages – une galerie de portraits. Le tuilage des figures crée une circulation entre vie intime, allégories ou encore référents culturels. Truc-Anh dessine une carte mentale à partir de pôles apparemment hétéroclites : de Voldemort à son propre grand-père, de Gandhi à Batman, de Tom York à Jules César, d'une Linda à Marlène Dietrich, ces fantômes surgissent du papier en physionomies tendres ou grimaçantes, confuses ou élégantes, en profils grotesques, regards fantasmés ou vécus, portraits-charges ou métaphores douces-amères.
La quantité joue un rôle essentiel dans l'effet hypnotique de ce peuple issu des brumes de l'encre. Une accumulation qui révèle un caractère obsessionnel, résultat d'une urgence à convoquer ces rencontres comme on compulse un album des souvenirs pour retrouver le fil des identités. (...)

Vincent Cartuyvels

Vernissage de Truc-Anh "Ink kingdom"

[15:00] Vernissage de l'exposition croisée de l'été Ducorroy - Fryszowski
Location:
Maison Elsa Triolet - Aragon
Moulin de Villeneuve
Rue de Villeneuve
78730 Saint-Arnoult-en-Yvelines
M° Gare SNCF de Dourdan
France
Phone : +33 (0)1 30 41 20 15
Fax : +33 (0)1 30 41 43 92
Mail : info@maison-triolet-aragon.com
Internet Site : www.maison-triolet-aragon.com
Description:
Du 30 mai au 13 septembre, la Maison du couple d'écrivains accueille un couple d'artistes. Joël Ducorroy nomme les choses grâce à ses plaques, Olivia Fryszowski les révèle par la photographie, cette exposition montrera les influences mutuelles au sein de leurs œuvres.

Nous vous invitons à nous rejoindre pour le vernissage de l'exposition samedi 30 mai à 15h, suivi d'un concert du groupe de Joël Ducorroy : PLAKEOR.

Olivia Fryszowski utilise la technique du photogramme: l'artiste pose divers objets sur un fond noir uni pour que dansent des constellations, des myriades d'étoiles ou encore des lunes.

On le qualifie d'humoriste néo-conceptuel, Joël Ducorroy est artiste plaquetitien. Il nomme les choses de la peinture. Au visiteur de faire vivre avec son imagination les œuvres ici proposées.

[15:30] Finissage de l'exposition de peintures « Arpèges » de Farid Mammeri
Location:
Association de Culture Berbère
ACB Paris
37 bis, rue des Maronites
75020 Paris
M° Ménilmontant, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 43 58 23 25
Mail : contact@acbparis.org
Internet Site : www.acbparis.org
Description:
Du 04 au 30 mai 2015
Vernissage le samedi 9 mai 2015 à 15h

Exposition de peintures « Arpèges » de Farid Mammeri

[15:30-20:00] Vernissage de l'exposition collective "Bien Vivre Ensemble"
Location:
Versus & Versus
WOLMARK-GLORIAN & Associés
17, rue Alfred Roll
Interphone Versus & Versus - 2ème étage
75017 Paris
M° Pereire, Porte de Champerret
France
Phone : +33 (0)1 47 20 60 41
Fax : +33 (0)1 47 66 34 45
Mail : art@versus-versus.com
Internet Site : www.versus-versus.com/art
Description:
Au programme du vernissage

Ne manquez pas l'improvisation théâtrale des Macadam Mariolles, acteurs formés avec Jeanne Gounod et le théâtre de la coupe.

Découvrez les actions et engagements de l'association Coexister, créateur de lien social, avec Samuel Grzybowski, le président de l'association.

Venez participer à l'œuvre vivante "JeMonde" de Maud LC, pendant le vernissage et toute la durée de l'exposition.

Lâchez-prise lors d'une séance de relaxation proposée par Nathan Amsallem, massothérapeute.

L'exposition est permanente du jeudi 28 mai au vendredi 3 juillet 2015. Les visites sont ouvertes au public du lundi au vendredi de 14h30 à 19h ou sur rdv.

http://www.versus-versus.com/fr/exhibitions/view/bien-vivre-ensemble

Vernissage de l'exposition collective "Bien Vivre Ensemble"

[15:30] Visite de l'exposition "fragments liminaires" d'Estefanía Peñafiel Loaiza
Location:
Centre Photographique d'Ile de France
CPIF
107, avenue de la République
77340 Pontault-Combault
M° RER Emerainville Pontault-Combault
France
Phone : +33 (0)1 70 05 49 80
Fax : +33 (0)1 70 05 49 84
Mail : contact@cpif.net
Internet Site : www.cpif.net
Description:
Ce samedi, Marc Lenot et Estefanía Peñafiel Loaiza vous proposent une visite commentée de l'exposition fragments liminaires. Rendez-vous à 15h30 au CPIF !

Commissaire Marc Lenot, Prix AICA France 2014
Dans le cadre des Précipités #1

Jusqu'au 28 Juin 2015






[16:00] Dédicace de Mylène DEMONGEOT
Location:
BHV Marais
BHV Rivoli
52, rue de Rivoli
75189 Paris Cedex 4
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)9 77 40 14 00
Fax : +33 (0)1 42 74 96 79
Internet Site : www.bhv.fr/magasins/bhv-paris/
Description:
Librairie du BHV Marais

[16:00-21:00] Vernissage d'Anne Bourse et Emilie Perotto "Magnifiquement aluminium"
Location:
Galerie Anne Barrault
51, rue des Archives
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)9 51 70 02 43
Mobile : +33 (0)6 62 28 51 68
Mail : info@galerieannebarrault.com
Internet Site : www.galerieannebarrault.com
Description:
une proposition de Sarah Tritz

29 mai - 27 juin 2015
A l'occasion de CHOICES, la galerie sera ouverte le dimanche 31 mai de 12h à 19h

Magnifiquement aluminium / Soleil violet / Une démesure.

Quand Anne Barrault m'a proposé d'exposer des artistes de mon choix dans sa galerie, j'ai eu envie d'une situation de face à face, plutôt opportune au regard de l'espace. J'ai alors imaginé la rencontre entre Anne Bourse et Emilie Perotto comme un portrait en creux de ma propre pratique. Je les ai immédiatement associées pour le rapport fondamental que chacune d'elles entretient à la production et pour la matérialité de leurs oeuvres.
Anne Bourse travaille à partir de découpages, de collages, de dessins, de fonds colorés, d'images imprimées, de dessins sur soie et parfois d'assemblages d'objets un peu «foutus» qu'elle chérit et à qui elle accorde sa confiance. Je me remémore une gamme chromatique précise: violet / rose / jaune / bleu/ vert pâle / vert pomme / noir.
Chacune de ses oeuvres est douée d'une évidente légèreté propre aux matériaux choisis. Cette matérialité nous dit profondément que l'essentiel de la vie se situe aussi ailleurs que dans une pénibilité ou un devoir.
J'y vois une stratégie critique, malicieuse, pour déjouer les contingences matérielles quotidiennes. Ses formes ne doivent pas l'encombrer spatialement. Elle dessine régulièrement pour ses ami(e)s de faux billets de banque. Anne sait réaliser des formes magiques avec presque rien, elle crée sa propre économie, en sachant transformer du papier en un joyau.
Lever de soleil / Coucher de soleil / Où je suis en ce moment 1
L'installation m'évoque les chambres japonnaises. Je me suis assise autour de la housse de couette que je nomme la «couette-jumeau» qui est ornementée de cigarettes peintes à l'encre pour soie. Les cigarettes «dansent le motif». Sur les murs noirs, elle a aligné ces fonds aux couleurs passées, douces et très sensuelles.
A côté, un bouquet courbé, au squelette de bouteilles en plastique, de fleurs chapardées dans des halls d'immeubles et de cartes de visite imaginaires. Petit Ikebana secrétaire mélancolique, qui semble devoir prendre dix rendez-vous par jour, happé par les affres d'une compétition absurde.
Emilie Perotto réalise des sculptures à échelle imposante. Ses formes se construisent avec des matériaux coûteux, comme l'acier inoxydable, le topan noir, la fonte d'aluminium. Lumière blanche et argentée. J'aime énormément la démesure de sa démarche. Sans concession, ni superflu. Tout est démesurément préparé, je dirai même cadenacé. Ce n'est pas fréquent d'être si rigoureuse dans l'anticipation d'une forme et de sa spatialisation. Emilie Perotto fait appel à un savoir-faire qu'elle ne possède pas, travaillant régulièrement avec un artisan et d'autres fois avec des apprentis ferronniers ou encore des menuisiers qui ont réalisé pour et avec elle la forme désirée. Lors de la réalisation, Emilie intègre autant leurs points de vue que leur technicité. Les sculptures sont en quelque sorte la mise en forme du faire-ensemble. Elle élabore ainsi sa propre économie et sa propre chaîne de productio n.
L'esprit de contradiction (sculpture capucine)1/22
Une armée de glaives noirs enfilés sur le tube-corps d'argent du Roi. Une sculpture majestueuse serait comme l'abstraction de La bataille de San Romano peinte par Uccello. Perception frontale. Les glaives en topan noir attendent d'être regardés et menacent de nous assommer. On imagine à travers le dessin de la sculpture une mécanique aux mouvements impitoyables.
Il est rare en tant qu'artiste de pouvoir regarder d'autres artistes au travail et de se mettre en retrait pendant qu'une rencontre de formes et de langages se passe sous vos yeux. Je n'ai pas eu à convaincre Anne Bourse et Emilie Perotto à montrer leurs oeuvres ensemble. Je désirais simplement que la rencontre se dessine sans forcer quoi que ce soit. Les pratiques et la matérialité de leurs oeuvres disent quelque chose de politique chacune à leur façon. Ces deux femmes artistes créent leur propre autonomie.

Sarah Tritz, janvier 2015

1 Installation vue lors de l'exposition personnelle de Anne Bourse, Lever de soleil / Coucher de soleil / Où je suis en ce moment, en septembre 2014 chez Bikini à Lyon
2 sculpture vue lors de l'exposition collective, Passages, Centre d'art Les Capucins, Embrun


ANNE BOURSE
Née en France en 1982, elle vit et travaille à Lyon.
Anne Bourse a vécu et travaillé ces dernières années à Berlin, Hambourg et Beyrouth, en résidence à Lisbonne et Istanbul, puis à Lyon où son atelier se situe actuellement. De cette mobilité est née sa pratique du dessin et de l'installation, d'une économie transitoire, constellaire.

Vernissage d'Anne Bourse et Emilie Perotto "Magnifiquement aluminium"
Anne Bourse
...calm and debonair, 2014
encre, impression et crayon sur papier découpé, sol de feutrine noir,
70x100 cm

ÉMILIE PEROTTO
Née en France en 1980, elle vit et travaille à Lyon.
Émilie Perotto montre actuellement son travail sur le site du Centre de conservation et de ressources du MuCEM, ainsi qu'au Centre de réinsertion professionnelle Richebois à Marseille dans le cadre d'une résidence. Elle participe également à l'exposition « Il faut maintenant construire le monde » au FRAC Poitou-
Charentes, ainsi qu'au Festival des Arts Éphémères au Parc Maison Blanche de Marseille. Elle mène un doctorat au sein du Laboratoire d'études en sciences de l'art à l'université d'Aix-Marseille et enseigne à l'École supérieure d'art et de design de Saint-Étienne.

Vernissage d'Anne Bourse et Emilie Perotto "Magnifiquement aluminium"
Emilie Perotto
Le Dahu, 2011
bois, câble métallique
323,5 x 128,5 x 250 cm
Vue de l'exposition Passages, Centre d'art Les Capucins, Embrun, 2011
© Marie Augustin

[16:00] Vernissage de João Vilhena "Érothéisme, le dessin sacré"
Location:
Galerie Alberta Pane
ex : Kernot Art Gallery
47, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 06 58 72
Mobile : +33 (0)6 11 29 40 94
Mail : info@galeriealbertapane.com
Internet Site : www.galeriealbertapane.com
Description:
30.05.2015 - 25.07.2015
Vernissage Samedi 30 Mai 2015 à 16h

programmé dans le cadre de Choices Collectors Week-end
29 - 30 - 31 Mai 2015

http://jvilhena.free.fr/jvilhena/perspectives.html

Vernissage de João Vilhena "Érothéisme, le dessin sacré"

[16:00-19:00] Vernissage de Stéphanie Malossane "Dans la vague du temps suspendu"
Location:
Galerie Art&Plus
113, rue du Cherche-Midi
75006 Paris
M° Duroc, Falguière, Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 42 22 79 42
Mobile : +33 (0)6 17 90 67 37
Mail : lena.besset@gmail.com
Internet Site : www.artetplus.fr
Description:
Du 02/05 au 30/06 2015, La galerie Artetplus est heureuse de présenter l'univers sensible et voluptueux de l'artiste plasticienne française Stéphanie Malossane dans une exposition personnelle "Dans la vague du temps suspendu. »

Jouant des superpositions des temps et des matières, ses photographies semi-abstraites nous entraînent dans un univers sensible où s'entremêlent mémoire affective et mémoire collective vers une médiation temporelle qui se fait l'échos de nos perceptions.

A propos de la galerie Art&Plus

Avec une programmation artistique spécialisée sur le support papier, dictée par les goûts éclectiques de son équipe, la galerie Art&Plus a été pensée comme un espace de lancement qui offre à des artistes talentueux une première exposition personnelle en galerie. Plus qu'une galerie d'art, Art&Plus propose des services pour les artistes et associations culturelles et de la gestion de collection.

Découvrez toutes les œuvres de l'exposition « Dans la vague du temps suspendu » de Stéphanie Malossane sur www.artetplus.fr

[16:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Serendipity"
Location:
Galerie Laure Roynette
20, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 71 06 35
Mobile : +33 (0)6 08 63 54 41
Mail : contact@laureroynette.com
Internet Site : www.galerie-art-paris-roynette.com
Description:
Vernissage de l'exposition collective "Serendipity"







[17:00] Ce lointain si proche : l'Ouverture !
Location:
Ivry-sur-Seine
Ivry-sur-Seine
94200 Ivry-sur-Seine
M° Pierre et Marie Curie, Mairie d'Ivry, RER C Ivry-sur-Seine
France
Internet Site : www.ivry94.fr
Description:
Samedi 30 mai 2015 à 17h, dans l'Auditorium Antonin Artaud de la Médiathèque d'Ivry-sur-seine, (à côté de la station de métro Mairie d'Ivry)

Ouverture de la Biennale avec les poètes Bruno Doucey (France), Yvon Le Men (France), Frédérique Guétat-Liviani (France), Ming Di (Chine), Judith Bishop (Australie), Philip Hammial (Australie), Hwang Ji-U (Corée du Sud), Kim Yi-Deum (Corée du Sud), ainsi que l'Ensemble Aleph (collectif de solistes associés) pour la partie musicale.

Ce lointain si proche (30 mai – 8 juin 2015) : Pour découvrir l'ensemble de nos invités et leurs rendez-vous prévus dans le 94, le 93 et à Paris.

Entrée libre. Un cocktail offert à l'issue de la rencontre !

[17:00-20:00] Vernissage "John Urho Kemp : un triangle des bermudes"
Location:
Galerie Christian Berst
3-5, passage des Gravilliers
(accès par le 10, rue Chapon)
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 53 33 01 70
Fax : +33 (0)1 53 33 01 70
Mail : contact@christianberst.com
Internet Site : www.christianberst.com
Description:
commissaire invité : gaël charbau

John Urho Kemp (1942-2010) obtint une licence en génie chimique et biochimique à l'université de Berkeley - Californie.
Tout au long de sa vie, John a cherché la révélation à travers la méditation, la métaphysique, les formules mathématiques et les nombres tirés de sa propre histoire qu'il consignait dans un premier temps, au crayon et au stylo, sur des papiers brouillons. La plupart de ses travaux étaient affinés, compilés et mis en forme avant d'être photocopiés pour être distribués et partagés avec le plus grand nombre.

Vernissage "John Urho Kemp : un triangle des bermudes"

[17:00-21:00] Vernissage de Corinne Laroche
Location:
Galerie Laurent Mueller
75, rue des Archives
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 74 04 25
Mail : info@galerielaurentmueller.com
Internet Site : www.galerielaurentmueller.com
Description:
MES HEURES CADMIUM ET LUMINEUSES N'ONT RIEN À CRAINDRE DES NOIRS PROFONDS DE LA NUIT
Corinne Laroche

Vernissage samedi 30 mai 2015 de 17h à 21h
Exposition du 30 mai au 11 juillet 2015

dans le cadre de CHOICES COLLECTORS WEEKEND

[17:00] Vernissage de Marie-Jeanne Hoffner
Location:
La Graineterie
Pôle culturel municipal
27, rue Gabriel Péri
78800 Houilles
M° RER A Houilles - Carrières-sur-Seine
France
Phone : +33 (0)1 39 15 92 10
Mail : service.culturel@ville-houilles.fr
Internet Site : lagraineterie.ville-houilles.fr
Description:
du 30 mai au 18 juillet 2015
Vernissage le samedi 30 mai à 17h

[17:00] Vernissage de Michel Tréhet
Location:
Maison sur Pilotis
27, rue Guersant
75017 Paris
M° Porte Maillot, Ternes, Péreire
France
Phone : +33 (0)1 45 72 55 69
Mail : contact@maisonsurpilotis.com
Internet Site : www.maisonsurpilotis.com
Description:
Pour la fête des mères, nous organisons une exposition autour du photographe Michel Tréhet. Nous sommes très fiers de représenter son travail, et d'exposer de nouvelles oeuvres de Sara Barrio, Christine Perratzi et Valérie Le Roux.

Nous vous attendons en présence des artistes à partir de 17h.








[18:00-21:00] Finissage d'Alain Péclard "Mur Mur"
Location:
L'Oeil du Vingtième
24, rue de la Réunion
75020 Paris
M° Maraîchers, Buzenval, Avron
France
Mobile : +33 (0)6 81 95 96 91
Mail : paul.calori@oeilduvingtieme.fr
Internet Site : www.oeilduvingtieme.fr
Description:
Cette soirée de finissage marque la fin de l'intervention d'Alain Peclard dans la galerie. Après 15 jours in situ, Alain Peclard a transformé son rouleau de papier en de grandes cartes de relief géographique. L'intérieur de la galerie est criblé de fil tendus, trajectoires imaginaires d'avions multicolores en papier. Il laisse la place à Mona Oren, qui tranformera à son tour les lieux à partir du 1er juin.

[18:00-23:50] GRANT'S SIGNATURE BAR
Description:
Du 27 mai au 6 juin, nous ouvrons en plein Paris le Signature Bar, un lieu exceptionnel dont TOUT le contenu (animations, décoration, programmation, etc) est défini par les invités…et donc par vous !

L'espace de 10 soirées, vous pourrez venir festoyer dans un bâtiment singulier au concept inédit, en dégustant les délicieux cocktails à base du nouveau whisky Grant's Signature.

Pour être convié à la fête rien de plus simple : inscrivez vous sur www.signaturebar-grants.com et le tour est joué.
Vous pourrez par la même occasion voter pour les premières idées affichées, et proposer les vôtres !

GRANT'S SIGNATURE BAR


#signaturebar

[18:00] PALETTE TERRE invite à regarder l'art en face à Passerby
Location:
Galerie Alain Gutharc
7, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 47 00 32 10
Fax : +33 (0)1 40 21 72 74
Mail : gutharc@free.fr
Internet Site : www.alaingutharc.com
Description:
vernissage le 30 mai à 18h
Du 1er au 20 juin 2015

"Chers Amis,
La galerie Palette Terre a été inaugurée un dimanche de janvier 2014 en présence d'un grand nombre d'entre vous. Les vernissages qui se succèdent depuis ont tous essayé de promouvoir une approche intense de l'art dans un appartement qui sent bon la peinture fraîche et le café chaud.
Je ne veux, ni ne peux vraiment vous exposer les détails, les soupirs, les étoiles et les tenants de cette aventure artistique. Je le regrette.
En revanche ce que je sais c'est qu'un dimanche par mois on s'essaye à regarder l'art sous un nouveau visage. On s'essaye à le regarder dans les yeux. À prendre le temps nécessaire pour comprendre les enjeux de nos gestes, de nos postures et de nos intérêts communs pour tout ce qui ressemble de près ou de loin à de l'art.

P o è m e

Je suis le directeur. Je m'en fous. Question ?
Pourquoi le faîtes-vous ?

I n f o r m a t i o n

Mes caisses sont vides. Nous sommes au bord du gouffre. Preuve : Quand vous n'y êtes pas il n'y a que moi. Alors ? Assumer plus longtemps mes fonctions ?
Le système des espaces tenus par des artistes (artists-run-spaces) est-il aussi compromis que celui des galeries ? Notez que Passerby par le biais de la Galerie Alain Gutharc, s'efforce de pointer ces engouements nombreux, cet engagement des artistes à exposer d'autres artistes qui témoigne inéluctablement d'une prise en main de notre avenir loin d'être anodine.
Chers amis, mes caisses sont superbes ; ici un couple de peintres célèbres, là un ami poignant, plus loin encore et toujours un peintre, puis des inconnus non moins célébrés. Vive l'art ! Ce cri résonne au fond de ma conscience. Cri de guerre. Je suis en péril. Je renonce à vous donner des explications qui m'exposent à un péril supplémentaire…

Chers amis, à chaque fois je suis ravi de votre présence.
Je dois pour l'instant vous quitter. Vite, un mot d'affection,
La galerie Palette Terre
Paris, le 25 mai 2015
P.S. Un grand merci à Marcel Broodthaers pour son aide précieuse."

Une proposition curatoriale de PALETTE TERRE
Palette Terre se situe dans l'appartement ensoleillé d'un cinquième étage donnant sur un square du 11ème arrondissement de Paris. L'artiste Bastien Cosson nous y accueille un dimanche par mois de façon chaleureuse, symbolisée par les tasses de café où est imprimé l'emblème du lieu. La peinture y trouve une maison privilégiée, flirtant avec l'abstraction (Bertrand Dezoteux, Julien Monnerie) et jamais très loin d'une mordante ironie (Aurélien Porte, Maxime Baron, Corentin Canesson). Des projections de films 16mm dans la cuisine (Philippe Decrauzat), en passant par des échappés du côté de la vidéo (Christophe Herreros), l'esprit de la maison est bien signifié aussi dans l'invitation d'artistes à être curateurs (Camille Blatrix, Karina Bisch & Nicolas Chardon). Et quelle meilleure façon de définir les artists-run-spaces?

http://www.paletteterre.com/

Passerby I Galerie Alain Gutharc
La galerie Alain Gutharc ouvre un nouveau cycle d'expositions dans son espace-vitrine où il s'agit de mettre en avant le rôle des artists-run-spaces parisiens. Lieux indépendants, auto-gérés par des artistes, ils sont engagés dans l'expérimentation des formats de production et diffusion de l'art. Si, auparavant, l'arrivée dans une galerie signifiait la reconnaissance majeure du parcours d'un artiste, aujourd'hui, dans un monde hyperconnecté, les frontières se diluent entre les espaces institués et les lieux émergents.

Pour la galerie Alain Gutharc il est ainsi question de reconnaître la dynamique incroyable de ces collectifs d'artistes, à l'encontre de leur non médiatisation et de leur existence souvent éphémère. Dans le contexte actuel ils représentent un modèle indispensable à la réflexion sur l'art et son économie. Leur fonctionnement collégial, non hiérarchique, leur
dissémination géographique dans des espaces hors-normes, leur partenariat avec d'autres scènes internationales, leur réflexion commune avec des curateurs, des critiques et des éditeurs, en font une communauté mobile à même de répondre à des visiteurs en quête d'une plus grande implication.

Le nom choisit pour l'espace-vitrine, Passerby, est un clin d'oeil amusé au bar ouvert par Gavin Brown à côté de sa galerie new-yorkaise de 1999 à 2008. Car il y a une convivialité spécifique à ces artists-run-spaces où sont renforcés des choix de vie et s'invente un langage commun. Il y est autant question de positions esthétiques et de l'engagement des pairs que d'imaginer des formes de vie collectives. Passerby est donc l'occasion pour la galerie Alain Gutharc de s'impliquer dans la cartographie de ces lieux parisiens, intensifiant l'échange et la mise en réseau entre ces initiatives.

PALETTE TERRE invite à regarder l'art en face à Passerby

[18:00-21:00] Vernissage d'Anita Molinero "Le Bayou"
Location:
Galerie Thomas Bernard-Cortex Athletico
13, rue des Arquebusiers
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 75 50 42 65
Mail : info@cortexathletico.com
Internet Site : www.cortexathletico.com
Description:
Du 30 mai au 4 juillet 2015 - Paris
Vernissage le 30 mai 2015 de 18h à 21h

Dans le cadre de Choices Paris collectors week-end du 29 au 31 mai 2015.

Vernissage d'Anita Molinero "Le Bayou"
© Thomas Couderc, 2015

«L'oeuvre d'Anita Molinero est un « cataclysme » lié aux moments de sa production.
Les objets, les matières ou matériaux, dont elle use, échappent au principe d'identité
de la cause et de l'effet. On serait plutôt là en présence d'une manifestation de la théorie
des catastrophes… Si aujourd'hui, encore plus qu'hier, elle participe intelligemment
de la scène de l'art, c'est qu'elle maîtrise ce que Julius Mayer, pourtant inventeur de
la thermodynamique, découvre presque a contrario, dans un article publié en 1878,
deux ans avant sa mort… à savoir, l'importance des phénomènes de déclenchement.
Que nous dit le « renégat » Mayer : la vie n'est pas explicable par un jeu de forces
mécaniques, pas plus qu'elle n'est animée par un effort de conservation, elle cherche
au contraire l'extension, voire l'explosion, parfois à ses propres dépens. Et c'est bien
cette mise en danger que cette artiste, chez qui la singularité est le moyen de participer
au concert commun de ses contemporains, s'emploie à rejouer dans chacune de
ses pièces»1.

Xavier Douroux, 2014

1 Extrait de l'entretien avec Michel Enrici
“Le Consortium rencontre Anita Molinero”, D'art & de culture le magazine culturel de Monaco, n°26 été 2014

[18:00] Vernissage d'Armelle de Sainte Marie "Paysages-precipités"
Location:
Progress Gallery
4 bis, passage de la Fonderie
accès au niveau du 72, rue Jean-Pierre Timbaud
code : porte ou B288
75011 Paris
M° Parmentier, Goncourt, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 70 23 30 20
Mobile : +33 (0)6 98 02 72 80
Internet Site : www.progressgallery.com
Description:
du 30 mai au 4 juillet 2015

« Odyssée », est une série de 48 peintures réalisées entre 2009 et 2015, moments de concrétion de la matière picturale se fixant dans une presque figuration car c'est la spécificité de la pratique picturale d'Armelle de Sainte Marie comme la peinture, chez elle, part et naît de la tache ou de la coulure. Taches et coulures se précisent, sont repassées, se superposent, deviennent des formes abstraites ovoïdes, ectoplasmiques ou proches de protozoaires. Ces éléments, eux-mêmes, peuvent donner naissance à des ébauches de paysages, formes mises en perspectives prenant de l'épaisseur et de la profondeur jusqu'à une « figuration naïve » revendiquée par l'artiste - palmiers, fontaines, rocs ou éléments plus indécis. Sauf que ce que est décrit n'est pas l'évolution d'une toile de son ébauche à sa réalisation, mais coexiste à l'intérieur du même espace dans une hétérogénéité constante où tous les registres se superposent et s'entrelacent. Planéité et éléments en perspective se côtoient dans une profondeur rendue, ainsi, indéfinie où les harmonies colorées se confrontent à des dissonances. Des objets modelés sont juxtaposés à un autre dont il ne reste que le contour et à des flaques amorphes peintes en aplats ou différentes manières picturales sont utilisées : du brossé au balayé en passant par le moucheté. Dans ses peintures, l'on passe de la plus grande transparence à la plus grande opacité permettant à l'image de se concrétiser de manière plus définitive ou de devenir un motif rythmique qui peut se déliter dans une gestuelle virtuose, mais ce qui est presque constant est l'état d'instabilité de ces images. Une coulure, par exemple, devient l'eau d'une fontaine tout en restant coulure et ne devenant jamais totalement eau. Elle suggère, évoque, tend vers, sans que jamais les moyens picturaux ne tentent l'imitation ou la représentation.
La peinture d'Armelle de Sainte Marie demeure dans l'incertitude de son état traçant des fantasmagories qui sont autant formelles que figurées, restant entre la pure sensation picturale et l'image. Ce qui revient à préserver ou à présenter la manière dont elle conçoit l'exercice pictural car, comme elle le dit, « Une toile se fait à partir d'un agencement de mémoires et de sensations picturales » et l'on pourrait rajouter de mémoires d'images et de mémoires de peintures - l'un et l'autre se mixant continuellement.
Eric Suchère


Armelle de Sainte Marie est née en 1968. Elle est diplômée des arts appliqués (ENSAAMA) Olivier de Serres et de l'école nationale supérieure des beaux-arts de Versailles. Elle expose son travail depuis 1996 en France et en Belgique (Galerie du tableau et Galerie Mourlot, Marseille) et a été présentée à La Vigie (Nîmes, 2013-2014) ainsi qu'au salon Jeune création (Paris, 2014). Elle travaille entre Marseille et Toulouse.
http://www.armelle-desaintemarie.com

Vernissage d'Armelle de Sainte Marie "Paysages-precipités"

[18:00] Vernissage d'Isabelle Le Minh "Stranger than Paradigm"
Location:
Galerie Christophe Gaillard
5, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 49 16
Mobile : +33 (0)6 65 15 75 30
Mail : contact@galerie-gaillard.com
Internet Site : www.galerie-gaillard.com
Description:
30 mai - 4 juillet 2015
vernissage le 30 mai de 18h à 21h

Qu'est-ce que la photographie ?

Même à grand renfort de considérations techniques et théoriques, il demeure difficile de répondre à cette vaste question qui traverse toute l'histoire du médium. Du reste, à l'heure de la révolution numérique, il semble que la problématique se soit peu à peu déplacée, comme si l'on cherchait plus volontiers à définir les nouveaux paradigmes de la photographie qu'à trancher sur ce que serait son ontologie. Mais quels seraient alors ces paradigmes ?

Plutôt que de tenter d'élucider ce questionnement, les oeuvres présentées dans cette exposition semblent vouloir lui tordre le cou. La photographie n'y est envisagée ni comme médium, ni comme idée, ni comme matériau, mais plutôt à travers son épaisseur historique, qui concerne tout autant les techniques (du matériel de prise de vue aux procédés d'impression), les rituels et conventions sociales de l'image (du portrait de studio à son usage décoratif, en passant par le jeu du tir photographique) que les oeuvres emblématiques qui la constituent. Ainsi, la série Objektiv, after Bernd & Hilla Becher donne à voir des vestiges de l'industrie et de la culture photographique et ce faisant, rend hommage aux inventeurs anonymes que l'Histoire a relégués au placard. De fait, on oublie trop souvent le foisonnement d'inventions, de trouvailles et de procédés artisanaux ainsi que la profusion et la richesse des questionnements qui ont marqué le 19è siècle; l'exposition réactive certains aspects de ce passé en les propulsant dans le monde contemporain, elle évince l'approche paradigmatique pour faire place à une autre foire aux questions: L'évolution de la photographie n'est-elle pas similaire à celle de la musique, dont la fonction d'ameublement s'est généralisée via les procédés d'enregistrement ? Est-il pertinent de comparer l'appareil photo à une arme de tir ? Quelles sont les limites de la perception d'une image ? A quoi ressemblerait une approche archéologique de la photographie ? Et finalement, les objets techniques de la photographie ne sont-ils pas plus singuliers que les images qu'ils sont capables de produire ?

Bernd Soares


Isabelle Le Minh (1965) vit et travaille à Caen.
Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles, Isabelle Le Minh aborde la photographie de manière conceptuelle, autoréflexive et décalée. Mêlant hommages, citations, détournements, son travail protéiforme questionne la nature du médium à travers ses objets, son histoire et ses théories. Il interroge également le statut de l'artiste et la notion d'originalité dans un monde uniformisé où l'image prolifère.
Egalement commissaire d'exposition et enseignante à l'Ecole des beaux arts de Rouen (Esadhar), Isabelle Le Minh est lauréate du prix Jeune Création (2000), du prix de photographie plasticienne Trafik (2003) et a été nominée pour le prix Niepce en 2014. Son travail a notamment été exposé au CAC de Basse-Normandie (2009), aux Rencontres d'Arles et en solo show à Paris Photo (2012), au Musée des Beaux-Arts de Mulhouse (2013), au Centre Photographique d'Ile de France et à la Société Française de Photographie (2014).

Vernissage d'Isabelle Le Minh "Stranger than Paradigm"

[18:00-21:00] Vernissage de Mathias Kiss "Ornementation Brutaliste"
Location:
NextLevel Galerie
8, rue Charlot
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers, Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 90 88
Mobile : +33 (0)6 08 16 73 69
Mail : contact@nextlevelgalerie.com
Internet Site : www.nextlevelgalerie.com
Description:
Vernissage le samedi 30 mai de 18h à 21h, en présence de l'artiste
Du 30 mai au 18 juillet 2015
Exceptionnellement la galerie sera ouverte ce dimanche 31 mai de 12h à 19h.

NextLevel est heureuse de présenter pour la première fois une exposition personnelle de l'artiste
Franco-Hongrois Mathias Kiss à la galerie, avec un dispositif inédit d'œuvres produites pour l'occasion.

Quand un décor historique se défait, des restaurateurs s'empressent de le remettre d'équerre, dans le droit chemin. C'est leur métier et ce fut longtemps celui de Mathias Kiss, compagnon peintre-vitrier, ou plutôt ex-compagnon mais c'est là une formation dont il est difficile de se défaire. Sauf qu'entre temps, la fonction d'un trumeau ou d'une corniche s'est égarée et leur véritable raison d'être s'est perdue. L'habitat, les manières d'habiter et de se tenir entre quatre murs ont changé. Le décor, notamment, est devenu une peau morte aux écailles d'or qu'on s'obstine par fétichisme, par préciosité ou par goût de la distinction et des vieilles pierres, à caresser dans le sens du poil. Ce faisant on prend les choses à l'envers. C'est être aveugle (et amnésique) que de considérer la forme de ces objets ornementaux comme immuables et intouchables. Cela revient à les frapper d'anachronisme. Et nous avec.

Il faut dès lors faire violence à ces objets, à eux et encore une fois, à nous-mêmes. C'est le sens du titre oxymorique de l'exposition de Mathias Kiss : ornementation brutaliste, autrement dit d'abord «ornementation brutalisée». Car brutaliser ces formes, c'est leur permettre de se déprendre de l'immobilité inoffensive où on les a maintenues et qui a permis à l'architecture brutaliste, dès les années cinquante, de les virer purement et simplement des intérieurs modernistes. Il faut en somme que l'ornement sorte de ses gonds. D'où ce cadre qui a chassé ce qu'il était censé encadré et qui se met, volubile, à délirer, à se soulever. D'où encore ce Golden Snake qui ne rase plus les murs, ne s'allonge plus à l'horizontal. Il s'émancipe dans un plan vertical. Encombre l'espace au lieu de se contenter de le souligner. Occupe bravement le premier-plan pour en somme se jeter dans le vide.

Celui qui se jette dans le vide, c'est aussi l'artiste. (...)

Mise en crise de l'identité, mise en crise des modes d'habiter, des modes d'exposer et de s'exposer : l'exposition de Mathias Kiss est sans pitié. Elle nous renvoie à ces désirs, à ces manies esthétiques, à ces certitudes qui finissent par faire de nous des zombies plantés dans des intérieurs qui ne sont plus que des coquilles vides. Le décor ne se laisse pas mordre par cette inertie. Il prend entre les murs de la galerie, sa revanche.

Extrait du texte de Judicaël Lavrador, 2015

Vernissage de Mathias Kiss "Ornementation Brutaliste"

[18:00-21:00] Vernissage de Pierre Sportolaro "ça pourrait être moi"
Location:
Galerie Vincenz Sala
52, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)9 82 47 37 15
Mobile : +33 (0)6 58 93 39 27
Mail : vincenz.sala@vsala.com
Internet Site : www.vsala.com
Description:
Exposition du 30 mai au 20 juin 2015
Vernissage le 30 mai 2015 de 18h à 21h
Horaires d'ouverture: du jeudi au samedi 14h à 19h

La galerie Vincenz Sala a le plaisir d'annoncer la première exposition personnelle de Pierre Sportolaro, qui se tiendra du 30 mai au 20 juin.

L'exposition, constituée d'un ensemble de dessins, d'objets et d'une vidéo permet de découvrir le processus de travail d'un artiste multiple à la recherche d'un langage visuel immédiat et intuitif.

Le travail de Pierre Sportolaro pose obsessionnellement, et à travers des séries toujours en cours, des questions sur le temps, le voyage et les métamorphoses. Des thèmes qui par amalgame, récurrence et recoupement permanent élaborent notamment une quête identitaire que révèle l'intitulé de l'exposition : ça pourrait être moi.

Une identité qui se perd dans le temps et dans l'espace social, qui se déplace, qui s'efface dans le souvenir pour renaitre sous d'autres traits. D'où cette dimension de la trace présente dans cette série de travaux. Réalisés avec une économie de moyens, ils ont valeur d'indices qui dessinent une sorte de portrait dispersé de l'artiste dont est absente toute affirmation de soi voire une affirmation fragile, fragmentée, tourmentée lorsqu'elle tente de se cristalliser. Une conception de l'identité proche de la formule rimbaldienne « Je est un autre ».

L'exposition utilise l'espace de la galerie comme un volume ou un corps bicéphale dans lequel s'exprimeraient deux manifestations du moi : Désexister / Réexister.

Au rez de chaussée, un premier ensemble de dessins dont l'impact visuel provient de leur dimension plastique aléatoire, de ce lâchez-prise voulu par l'artiste, dans un mouvement qu'il désigne lui-même par le désir expérimental de « désexister ».

Ici les dessins sont exécutés au cours de voyages en avion, sous l'effet des mouvements de l'appareil. Sur la surface du papier, Pierre Sportolaro laisse surgir des tracés imprévus, sortes d'empreintes des sensations qui traversent à la fois le corps et le mental plongés dans un état d'absence au monde. Un corps minimal, un corps « potence » qui laisse vivre le bras comme un balancier qui relèverait les plus infimes mouvements de l'avion.

A l'étage, dessins, objets et vidéo réaffirment la volonté de « présence » de l'individu qui tente de « réexister ».

La série de dessins « les histoires » constitue une traversée et un voyage dans la mémoire, dans ses replis ; la production sans chronologie d'histoires sans narration, sans cause et sans finalité. D'un geste rapide et immédiat, Pierre Sportolaro fait surgir des esquisses de paysages, des topographies incertaines, des signes, des tracés de promenades et des formes entremêlées de mots, fragiles traces mnésiques qui restituent une réalité à des fragments du passé.

Sur des objets divers, poudriers, blush... qui renvoient au narcissisme présent dans la société, Pierre Sportolaro appose un tampon sur lequel est inscrit « ça pourrait être moi ». Un geste critique dans lequel le tampon sur le miroir brouille l'identité au lieu de la définir et de la catégoriser. Le tampon perd le rôle qui est le sien dans la société administrée au profit du « droit de se dire plongé dans le trouble identitaire » selon les mots de l'artiste.

Dans le miroir qui invite aussi au maquillage, à la métamorphose, le spectateur capte le reflet de son visage, ainsi invité à méditer sa propre identité par le biais de cette altérité proposée par Pierre Sportolaro.

A travers l'assemblage d'objets, il interroge la mémoire du passé, un passé perdu qui ne peut ressusciter dans le souvenir. Contenant au cœur des fruits sucrés les fragments dérisoires d'objets impropres à la consommation comme des clous ou une tête de Barbie, des pots de confiture se présentent telles des reliques d'un monde réifié et « désenchanté ».

Le jeu avec le trouble identitaire est également présent dans une vidéo où Pierre Sportolaro, dans son désir de ne pas se laisser enfermer dans son image et la répétition de gestes quotidiens codés, s'adresse à lui-même comme à un autre devant son miroir. Exercice quotidien sensuel et absurde.

Face à ces vanités sucrées, autres poudriers et différents dessins proposés, le spectateur est invité à s'interroger sur les objets qu'il garde ou consomme, les visages qu'il se façonne, les chemins qu'il emprunte dans le réel, sa mémoire ou ses fantasmes.

Vernissage de Pierre Sportolaro "ça pourrait être moi"

[18:00] Vernissage de l'exposition "Jouko Lehtola (1963 - 2010) : Young Heroes"
Location:
The Window
Laboratoire d'expérimentations artistiques en milieu urbain
1, rue Gustave Goublier
75010 Paris
M° Château d'Eau, Strasbourg - Saint-Denis, Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)9 71 38 36 19
Mail : info@thewindowparis.fr
Internet Site : www.thewindowparis.fr
Description:
Du samedi 30 mai au dimanche 14 juin
Vernissage le samedi 30 mai à 18h

Organisée en partenariat avec La Jeune Chambre de Commerce Franco-Finlandaise et l'Institut Finlandais et Madame Krista Mikkola

Curatrice Julie Dalouche

Vernissage de l'exposition "Jouko Lehtola (1963 - 2010) : Young Heroes"

La série Young Heroes dresse le portrait d'une génération un peu destroy, un peu paumée, au coeur d'une décennie aux allures de fin du monde.

La Finlande des années 90 voit s'effondrer l'Empire Soviétique et plonge dans la récession la plus grave de son histoire. Jouko Lehtola accomplit son travail dans un moment de latence historique, à l'heure ou la Finlande n'est pas encore le pays nordique idéal que l'on connaît aujourd'hui. Par moment, ses portraits évoquent la Doom Generation des premiers Gregg Araki. Ils s'inscrivent dans la lignée de Bruce Davidson qui photographiait les adolescents aux allures rebelles de la fin des années 50 (The Gang of Brooklyn).

Diplomé de l'Université d'Art et de Design d'Helsinki, Jouko Lehtola débute sa carrière d'artiste en essaimant les clubs et festivals de rock. Il devient rapidement un des photographes les plus influents de sa génération. Des paysages originels, aux Crashed cars, des maisons idylliques aux armes blanches, Jouko Lehtola immortalise de sa technique si particulière les sujets les plus divers mais son oeuvre la plus touchante reste peut-être son travail documentaire sur la jeunesse finlandaise des années 90.
En 2000, l'Institut finlandais présentait pour la première fois en France les photographies de Jouko Lehtola. Décédé en 2010, il était temps de lui rendre hommage en organisant une nouvelle exposition.

Alors que les rues parisiennes succombent au revival de l'esthétique 90's, les crop tops, survêtements, bombers et vestes en jean arborés par les protagonistes de Young Heroes trouvent un écho particulier. Située au cœur du 10e arrondissement de Paris, la galerie The Window, véritable laboratoire d'expérimentations artistiques dirigée par la chorégraphe et performeuse Catherine Baÿ, était le lieu idéal pour accueillir cette exposition.

Vernissage de l'exposition "Jouko Lehtola (1963 - 2010) : Young Heroes"

[18:00] Vernissage de l'exposition "Népal (Avant-Après)"
Location:
Centre d'animation Jemmapes
Espace Jemmapes - Immix Galerie - Scène du Canal
116, quai de Jemmapes
75010 Paris
M° Gare de l'Est, Jacques Bonsergent, Colonel Fabien, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 48 03 33 22
Mail : information-je@crl10.net
Internet Site : www.crl10.net
Description:
Vernissage de l'exposition "Népal (Avant-Après)"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition collective "DES ENVIES D'EUX"
Location:
Galerie ALB Anouk Le Bourdiec
47, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 49 96 58 09
Mobile : +33 (0)6 42 28 53 88
Mail : galeriealb@gmail.com
Internet Site : www.galeriealb.com
Description:
Vernissage de l'exposition collective "DES ENVIES D'EUX"
Vernissage de l'exposition collective "DES ENVIES D'EUX"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "La Femme de trente ans"
Location:
Galerie Art : Concept
4, passage Sainte-Avoye
entrée par le 8, rue Rambuteau
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 53 60 90 30
Fax : +33 (0)1 53 60 90 31
Mail : info@galerieartconcept.com
Internet Site : www.galerieartconcept.com
Description:
30.05 - 25.07.15

Jean-Luc Blanc
Whitney Bedford
Judith Bernstein
Marvin Gaye Chetwynd
Lothar Hempel
Celia Hempton
Hedwig Houben
Tatiana Rihs
Walter Robinson

Commissaire : Caroline Soyez-Petithomme

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "SUBSTANCE"
Location:
Galerie Laurent Godin
5, rue du Grenier Saint-Lazare
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 10 66
Fax : +33 (0)1 42 71 10 77
Mail : info@laurentgodin.com
Internet Site : www.laurentgodin.com
Description:
avec :
Peter Buggenhout
Berlinde De Bruyckere
Paul Czerlitzki
Hans Josephsohn
Eugène Leroy
Haim Steinbach
Gérard Traquandi
Alan Vega

Vernissage:
Samedi 30 mai de 18h à 21h

Exposition:
Du 30 mai au 25 juin

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "SUMMERTIME"
Location:
Galerie Suzanne Tarasiève
7, rue Pastourelle
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 71 76 54
Mobile : +33 (0)6 11 01 16 79
Mail : info@suzanne-tarasieve.com
Internet Site : www.suzanne-tarasieve.com
Description:
30.05 – 25.07.2015
Vernissage samedi 30 mai 2015 de 18h à 21h

avec :
Romain Bernini
Gil Heitor Cortesão
Russell Crotty
Oren Eliav
Dan McCarthy
Jean-Luc Moerman
Jacques Monory
Shanthamani. M









[19:00] Performance de Pascal Pesez et d'Esteban Fernandez
Location:
Galerie du Haut-Pavé
3, quai de Montebello
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 58 79
Mail : contact@haut-pave.org
Internet Site : www.haut-pave.org
Description:
Performance de Pascal Pesez et d'Esteban Fernandez










[20:30-22:00] Concert privé de MAGIC SYSTEM
Location:
Chapelle Saint-Louis de la Pitié-Salpêtrière
47, boulevard de l'Hôpital
Hôpital de la Pitié-Salpêtrière
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz, Saint-Marcel, Chevaleret
France
Phone : +33 (0)1 53 45 17 17
Internet Site : www.aphp.fr/index.php?NIHOPITAL=30&action=afficherPortail&module=portail&vue=portail
Description:
Parc de la Hauteur

Hôpital Pitié Salpetrière

[20:45] Finale de la Coupe de France AJ Auxerre - Paris Saint Germain
Location:
Stade de France
rue Jules Rimet
93216 Saint-Denis La Plaine Cedex
M° Saint-Denis - Porte de Paris, RER B La Plaine, RER D Stade de France
France
Phone : +33 (0)1 55 93 00 00
Fax : +33 (0)1 55 93 00 05
Internet Site : www.stadefrance.com
Description:
en présence du président de la République François Hollande, du président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, du président de la FFF Noël Le Graët, du sénateur EELV de l'Essonne Jean-Vincent Placé, de l'ancien directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn accompagnée de sa compagne Myriam L'Aouffir, du sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps, de l'ancien sélectionneur des Bleus Raymond Domenech, de l'émir du Qatar et propriétaire du PSG Tamim bin Hamad Al-Thani, de l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant, du Champion du monde en 1998, Lilian Thuram

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés