Monday, September 21, 2015
Public Access


Category:
Category: All

21
September 2015
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4

  Journée internationale de la paix
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Journée internationale de la paix

Fête nationale du Belize
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Indépendance déclarée du Royaume-Uni en 1981

Fête nationale de Malte
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale de Malte

Bocuse d'Or France 2015
Location:
Maison de la Mutualité
Centre des Congrés
24, rue Saint-Victor
75250 Paris Cedex 5
M° Maubert - Mutualité
France
Phone : +33 (0)1 40 46 12 00
Fax : +33 (0)1 40 46 12 92
Mail : congresmutualite@fmp.fr
Internet Site : www.congresmutualite.eu
Description:
Lundi 21 septembre - 10h30/17h30
Mardi 22 septembre - 9h30/18h30

D'ordinaire réservé exclusivement aux professionnels, le Bocuse d'Or France, en 2015, ouvre aussi et pour la première fois ses portes au grand public (inscriptions en ligne dès le 20 juillet 2015 sur le site du Bocuse d'Or : www.bocusedor.com). Au cœur de Paris, dans la salle mythique de la Maison de la Mutualité, les visiteurs pourront assister à 2 jours d'un spectacle exceptionnel.

Dans des boxes ouverts face au public, les 8 candidats en lice disposeront de 5h pour se démarquer à travers la préparation d'un plat viande servi sur plateau et, pour la première fois, d'une entrée libre sur assiette. Leur objectif commun : décrocher la victoire et représenter la France au Bocuse d'Or Europe (10-11 mai 2016, Sirha Budapest), puis en cas de sélection, lors de la grande finale (24-25 janvier 2017, Sirha Lyon).

Autre grande nouveauté, un programme appelé « Paroles de Chefs » sera proposé en parallèle du concours. Entre les temps forts de la compétition, le public pourra assister à des débats animés par de grands noms de la cuisine française (Thierry Marx, Yves Camdeborde, Pascal Barbot, Olivier Roellinger...) sur des sujets aussi variés que le gaspillage, la transmission ou le bon geste dans la gastronomie.

Contacts presse :
Anne Daudin - Jean-Patrick Blin - 01 53 30 74 00 - 01 53 30 74 01

Fête nationale de l'Arménie
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Jour de l'Indépendance (1991)

08:00  
09:00 [09:00-18:00] Le dessin de presse dans tous ses États
Location:
Conseil économique, social et environnemental
Palais d'Iéna
9, place d'Iéna
75775 Paris Cedex 16
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 44 43 60 00
Internet Site : www.conseil-economique-et-social.fr
Description:
Colloque international sur la liberté d'expression

21 septembre 2015, 9h00 - 18h00

Entrée libre et gratuite sur réservation
Programme complet et réservation sur etatsdudessindepresse.lecese.fr

Cartooning for Peace et le Conseil économique, social et environnemental organisent le 21 septembre 2015, au Palais d'Iéna à Paris, un grand colloque international sur la liberté d'expression et le dessin de presse.

Depuis sa création en 2010, la Biennale du dessin de presse de la BnF a eu le plaisir de compter, parmi ses invités et exposants, l'association du dessinateur Plantu « Cartooning for Peace ».

La 4e Biennale du dessin de presse aura lieu sur le site François Mitterrand en mars 2016 dans le cadre de la semaine du CLEMI. Elle comprendra une journée d'étude et la remise du 3e Trophée Presse Citron BnF le 24 mars, une rencontre avec de nombreux dessinateurs de presse l'après-midi du 26 mars et une exposition de dessins.

Le dessin de presse dans tous ses États

[09:30-12:30] Vernissage presse "Photoquai, 5e Biennale des images du monde"
Location:
Musée du quai Branly - Jacques Chirac
Musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques
37, quai Branly
218, rue de l'Université
75007 Paris
M° RER C Pont de l'Alma, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 56 61 70 00
Internet Site : www.quaibranly.fr
Description:
En présence du directeur artistique Frank Kalero, des photographes et des commissaires

La direction artistique de la 5ème édition de PHOTOQUAI (PHQ5) a été confiée à Frank Kalero. Après une première programmation en 2013 plébiscitée par le grand public et les professionnels de la photographie, Frank Kalero propose cette année d'ouvrir le champ géographique et d'élargir la sélection aux diasporas, car le dialogue des cultures s'inscrit « dans des croisements géographiques mais aussi mentaux et sociaux ».
La sélection des 40 photographes de cette 5ème édition a été réalisée par une équipe curatoriale d'experts constituée d'un directeur artistique - Frank Kalero -, de six commissaires - Claudi Carreras (Amérique latine), Liza Faktor (Fédération de Russie), Michket Krifa (Moyen-Orient), Azu Nwagbogu (Afrique), Kevin Wy Lee (Asie) et Louise Clements (Le Monde et les nouvelles interactions).

Longeant les berges de la Seine
et se prolongeant avec « les Résidences de Photoquai » dans le Cabinet d'arts
graphiques du musée du quai Branly, PHOTOQUAI, biennale des images du monde, propose au public de découvrir des œuvres de photographes contemporains extra-occidentaux.

Quarante photographes du monde entier donnent leur vision de la famille, fil conducteur de cette cinquième édition de PHOTOQUAI.

Vernissage presse "Photoquai, 5e Biennale des images du monde"


[10:00] Inauguration de l'exposition événement « Happy Birthd'ELLE »
Location:
Avenue des Champs-Elysées
Avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V, Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées
France
Description:
Au mois de novembre, le magazine ELLE fêtera ses 70 ans. A l'occasion de cet anniversaire, ELLE invite les lectrices à une soirée inédite le jeudi 24 septembre pour découvrir l'exposition événement « Happy Birthd'ELLE ». Du sourire de Catherine Deneuve à la chute de reins d'Emmanuelle Béart, de la femme afghane voilée aux attentats de « Charlie Hebdo »… Soixante-dix ans de ELLE, ce sont plus de 3 500 couvertures iconiques. Vous pourrez en découvrir quatre-vingts, exposées en plein air sur les Champs-Elysées mais aussi plusieurs surprises lors de cette soirée inédite.

L'exposition Happy Birthd'ELLE se déroulera sur les Champs-Elysées, du 18 septembre au 6 octobre, de la Concorde au Petit Palais, à Paris.

[10:15] Salon des Artistes : Les agents municipaux exposent à l'Hôtel de Ville
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Anne Hidalgo inaugurera lundi le Salon des Artistes de la Ville de Paris. Jusqu'au 10 octobre, les Parisiens sont invités à découvrir à l'Hôtel de Ville les œuvres des agents municipaux, dans de nombreuses disciplines.

Anne Hidalgo inaugurera lundi, aux côtés de ses adjoints Bruno Julliard et Emmanuel Grégoire, le Salon des Artistes de la Ville de Paris. Il réunira près de 300 œuvres réalisées par des agents municipaux appartenant à toutes les directions.

Cette exposition témoigne de la créativité et de l'esprit d'innovation des agents de la Ville de Paris qui, en plus de se consacrer chaque jour aux Parisiens, sont aussi pour certains d'entre eux des artistes passionnés. De nombreuses disciplines seront représentées, de la peinture à la gravure, en passant par les arts appliqués, la sculpture ou encore la photographie.

Le Salon des artistes de la Ville de Paris est gratuit et ouvert à tous, du lundi au samedi, de 10h à 19h. Il est accessible depuis le parvis de l'Hôtel de Ville. Chaque visiteur aura la possibilité de voter pour son œuvre préférée.
Un jury de sélection, composé notamment de quatre professeurs des Ateliers des Beaux-Arts de Paris et présidé par David Caméo, Directeur Général des Arts décoratifs, remettra un prix par catégorie aux artistes lauréats le mercredi 7 octobre à 16h.

Personnalités présentes :
- Anne Hidalgo, Maire de Paris
- Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire de Paris, en charge de la culture, du patrimoine, des métiers d'art, des entreprises culturelles, de la « nuit »
- Emmanuel Grégoire, adjoint à la Maire de Paris, en charge des ressources humaines, des services publics et de la modernisation de l'administration
- David Caméo, Directeur général des Arts décoratifs



[11:30] Conférence de presse des 20 km de Paris
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Conférence de presse des 20 km de Paris






[14:00] Inauguration de l'opération "Tous au restaurant"
Location:
Gare de Lyon
Place Louis Armand
75012 Paris
M° Gare de Lyon
France
Description:
par Alain Ducasse et Julie Andrieu à bord d'un TGV








[16:30-18:00] Remise de la Médaille Grand Vermeil au Président Mahmoud Abbas
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Anne Hidalgo, Maire de Paris, accueillera Mahmoud Abbas, Président de la Palestine, lundi à l'Hôtel de Ville, à l'occasion de sa venue en France. Elle lui remettra la Médaille Grand Vermeil, plus haute distinction de la Ville de Paris, en hommage à son action pour la paix et aux liens forts d'amitié qui unissent Paris et la Palestine.

Paris a des partenariats solides et nombreux avec la Palestine, notamment dans le domaine de la coopération technique, de l'urbanisme, du développement durable, de la culture, de l'eau et de l'assainissement. Elle est liée par des pactes d'amitié et de coopération avec Ramallah depuis 2011 et Jéricho depuis 2009, et entretient des liens étroits avec Bethléem depuis 2007.

Lors de son déplacement en Palestine et en Israël en mai dernier, la Maire de Paris avait notamment rencontré le Premier ministre palestinien et les Maires de Ramallah, Jéricho et Bethléem, et échangé sur les projets en cours avec Paris.

À l'occasion de sa visite en France, Mahmoud Abbas, Président de la Palestine, a naturellement répondu à l'invitation de la Maire de Paris. Il sera reçu lundi à l'Hôtel de Ville, pour une rencontre qui leur permettra de souligner et de renforcer les liens d'amitié qui unissent Paris et la Palestine.

Cette rencontre sera placée sous l'égide de la Journée internationale de la Paix, en partenariat avec le Forum international pour la paix au Proche-Orient.
Anne Hidalgo remettra également à Mahmoud Abbas la Médaille Grand Vermeil, plus haute distinction de la Ville de Paris, en hommage à son action dans ces deux domaines. Messieurs Elie Barnavi, Nissim Zvilli, Daniel Shek, et Yehuda Lancry, anciens ambassadeurs d'Israël en France et aux Nations unies assisteront à cette cérémonie pour apporter leur soutien aux efforts pour la paix de la Maire de Paris, de la France et du Président palestinien.
Déroulé :

16h30 Ouverture de l'accueil presse
17h Entretien à huis clos
17h30 Discours de Remise de la Médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris à Mahmoud Abbas, Président de la Palestine
17h45 Intervention du Président Mahmoud Abbas
17h50 Signature du parchemin









[17:30-21:00] Vernissage d'Abdelkader Benchamma "SIMULACRE"
Location:
Le Patio Opéra
5, rue Meyerbeer
75009 Paris
M° Chaussée d'Antin - La Fayette, Opéra
France
Phone : +33 (0)1 40 98 00 92
Mail : contact@lepatio-opera.com
Internet Site : www.lepatio-opera.com
Description:
Exposition du premier lauréat Art [] Collector 2015

21 septembre - 3 octobre 2015
Preview presse lundi 21 septembre à partir de 17h30

>> invitation

Abdelkader Benchamma est le huitième lauréat « Art Collector, des collectionneurs invitent un artiste » avec une exposition intitulée « Simulacre » du 21 septembre au 3 octobre 2015 au Studio Patio Opéra.
Révélé par l'exposition « Draw ! » à la Galerie du Jour agnès B. en 2002, Benchamma déploie de façon virtuose un dessin nourri par l'illustration, la bd et la littérature d'anticipation ; il est aujourd'hui repéré comme un talent émergent de la scène du dessin contemporain.

Abdelkader Benchamma vit et travaille à Montpellier et à Paris. Représenté par la Galerie du jour agnès b., Paris et la galerie les Chantiers Boite Noire, Montpellier, ADN Galeria, Barcelone, Galerie Isabelle van den Eynde, Dubaï, et la Galerie Frédérido Luger Milan, il participe à de nombreuses expositions personnelles et collectives en France et à l'étranger. En 2015, il a reçu le 5e Prix DRAWING NOW et, avec un projet d'évolution de Representation of Dark Matter, il fait partie des six artistes nominés avec leur galerie pour le Prix Meurice pour l'Art Contemporain dont le lauréat sera annoncé le 12 octobre prochain.

Fondé en 2011 par les collectionneurs et mécènes Evelyne et Jacques Deret pour promouvoir les artistes français ou travaillant en France et valoriser leur travail grâce au soutien de leurs collectionneurs, Art [ ] Collector est placé depuis cette année sous le parrainage du Ministère de la Culture et de la Communication.

Deux artistes ont été choisis cette année par le Comité de Sélection pour bénéficier de cette promotion originale, qui mêle des oeuvres prêtées par des collectionneurs à des oeuvres récentes mises en vente par l'artiste et sa galerie. En novembre prochain, ce sera au tour du 2e lauréat 2015, Olivier Masmonteil d'être exposé au Patio Art Opéra.

Vernissage d'Abdelkader Benchamma "SIMULACRE"
Abdelkader Benchamma, Représentation de Dark Matter, 2015
© Abdelkader Benchamma, Courtesy Drawing Center New York










[18:00-21:00] 8ème Cérémonie des E-Commerce Awards
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Lors de ce rendez-vous annuel, le jury récompensera les entreprises qui ont su, au travers de leurs innovations, répondre aux besoins des commerçants et e-commerçants et accompagner les grandes évolutions du secteur.

Les E-commerce Awards s'attachent à mettre en lumière des acteurs prometteurs et des innovations susceptibles d'apporter au marché des réponses efficaces à des problématiques que se posent les e-marchands, les retailers, et plus généralement les marques.

Martine Pinville, Secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire remettra le grand prix au gagnant des gagnants parmi les 7 catégories en lice, ainsi que le prix Rookie Of The Year.

Pavillon 1

[18:00] Vernissage de l'exposition "INTERACTION(S)" orchestrée par Naline Ollivier
Location:
Le Huit
8, boulevard Saint-Martin
75010 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, République
France
Phone : +33 (0)6 44 30 97 54
Mail : equipe.lehuit@gmail.com
Internet Site : www.facebook.com/espace.huit
Description:
avec Lucie Adda Anthonioz et Benjamin Rebeille-Borgella

[18:30] Vernissage "Photoquai, 5e Biennale des images du monde"
Location:
Musée du quai Branly - Jacques Chirac
Musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques
37, quai Branly
218, rue de l'Université
75007 Paris
M° RER C Pont de l'Alma, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 56 61 70 00
Internet Site : www.quaibranly.fr
Description:
sur invitation
en présence de Fleur Pellerin

La direction artistique de la 5ème édition de PHOTOQUAI (PHQ5) a été confiée à Frank Kalero. Après une première programmation en 2013 plébiscitée par le grand public et les professionnels de la photographie, Frank Kalero propose cette année d'ouvrir le champ géographique et d'élargir la sélection aux diasporas, car le dialogue des cultures s'inscrit « dans des croisements géographiques mais aussi mentaux et sociaux ».
La sélection des 40 photographes de cette 5ème édition a été réalisée par une équipe curatoriale d'experts constituée d'un directeur artistique - Frank Kalero -, de six commissaires - Claudi Carreras (Amérique latine), Liza Faktor (Fédération de Russie), Michket Krifa (Moyen-Orient), Azu Nwagbogu (Afrique), Kevin Wy Lee (Asie) et Louise Clements (Le Monde et les nouvelles interactions).

Longeant les berges de la Seine
et se prolongeant avec « les Résidences de Photoquai » dans le Cabinet d'arts
graphiques du musée du quai Branly, PHOTOQUAI, biennale des images du monde, propose au public de découvrir des œuvres de photographes contemporains extra-occidentaux.

Quarante photographes du monde entier donnent leur vision de la famille, fil conducteur de cette cinquième édition de PHOTOQUAI.

Vernissage "Photoquai, 5e Biennale des images du monde"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Graphisme contemporain et engagement(s)"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
22 septembre - 22 novembre 2015
de 10h à 19h
dimanche de 13h à 19h

Cette expo présente un choix de 250 œuvres graphiques issues de ses collections, réalisées depuis les années 2000 dans les champs politique, social et humanitaire par 26 designers graphiques exerçant en France.

Designers graphiques et ateliers de design graphique exposés : Atelier de création graphique, Ruedi Baur, François Caspar, Pascal Colrat, Ronald Curchod, Jil Daniel, Pierre di Sciullo, Régis Léger dit Dugudus, Fabrication maison, Formes vives, Christophe Gaudard, Guillaume Lanneau, Anne-Marie Latrémolière, Alain Le Quernec, Elsa Maillot, Sébastien Marchal, Malte Martin, Nous Travaillons Ensemble, Gérard Paris-Clavel, Vincent Perrottet, David Poullard, Michel Quarez, Thierry Sarfis, Bruno Souêtre, Vanessa Vérillon, Vier5.

Poursuivant sa mise en valeur du graphisme contemporain, la BnF présente les réalisations de 26 graphistes exerçant leur talent en France.Quelque 250 travaux graphiques singuliers, exigeants autant que libres, au plus près de la démocratie et des valeurs humanistes. Une immersion dans l'univers riche d'une création graphique qui questionne notre espace public et notre volonté de vivre ensemble.

Vernissage de l'exposition "Graphisme contemporain et engagement(s)"

[18:45] Master Class de Thomas Ruff
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
Organisée par l'association des amis des beaux-arts de Paris.
En conversation avec Sam Stourdzé, directeur des Rencontres d'Arles, et avec la collaboration de Gagosian Gallery.
Salle Melpomene 13, quai Malaquais, Paris 6e Entrée libre.

Thomas Ruff fait figure de pionnier dans la génération des artistes allemands qui ont élevé la photographie au rang d'art. Libre et en exploration permanente, il a repoussé les limites du médium photographique, au moyen de techniques anciennes et modernes – telle que la vision nocturne, la coloration manuelle et la stéréoscopie – afin de reconceptualiser la photographie dans l'architecture, l'astronomie, la pornographie et le portrait. Suivant la tradition de l'objectivité de ses anciens professeurs Bernd et Hilla Becher, la série des Portraits, impassibles, est caractérisée par son étonnante lisibilité ; tandis que dans la série ma.r.s., il agrandit des images de reconnaissance de la NASA en noir et blanc au moyen de techniques en trois dimensions et de couleurs saturées. Dans ses travaux récents, il s'est lancé dans les photogrammes, procédé d'image photographique obtenue sans appareil, conçu par Man Ray, László Moholy-Nagy et d'autres au début du vingtième siècle ; mais aussi dans les propriétés visuelles et évocatrices du négatif photographique.
Thomas Ruff est né en 1958 à Zell am Harmersbach, en Allemagne, il vit et travaille à Düsseldorf. Il a étudié à la Staatlichen Kunstakademie de Düsseldorf à partir de 1977, où il devint enseignant de 2000 à 2006. Son travail est présent dans de nombreuses collections publiques parmi lesquelles celle du Metropolitan Museum of Art, New York ; Museum of Modern Art, New York ; Solomon R. Guggenheim Museum, New York; Hirshhorn Museum and Sculpture Garden, Washington, D.C.; Museum of Contemporary Art, Chicago; San Francisco Museum of Modern Art;Tate Gallery, London; Centre Georges Pompidou, Paris; Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, Madrid; et du Hamburger Bahnhof, Berlin. Parmi ses expositions muséales individuelles récentes on compte “Thomas Ruff: Jpegs,” Moderna Museet, Stockholm (2007); “Thomas Ruff,” Castello di Rivoli, Turin (2009); “Thomas Ruff. Surfaces, Depths,” Kunsthalle Wien (2009); “Thomas Ruff. Schwarzwald. Landschaft.,” Museum für Neue Kunst, Fribourg (2009); “MCA DNA: Thomas Ruff,” Museum of Contemporary Art, Chicago (2011); “Thomas Ruff: ma.r.s,” Centro de Arte Contemporáneo de Málaga, Espagne (2011–12); “Thomas Ruff: Works 1979–2011,” Haus der Kunst, Munich (2012); “Thomas Ruff: Series,” Sala Alcalá 31, Madrid (2013); et “Thomas Ruff: Lichten.,” S.M.A.K., Gand, Belgique (2014, exposition itinerante au Kunsthalle Düsseldorf).

Lundi 21 septembre 2015 à 18h45 précises dans la salle Melpomène de l'Ecole des beaux-arts de Paris, Palais des beaux-arts – entrée 13, quai Malaquais











[19:00] Présentation des œuvres d'Edouard Glissant
Location:
Ministère de la Justice - Chancellerie
Hôtel de Bourvallais
13, place Vendôme
75001 Paris
M° Tuileries, Madeleine, Opéra, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 44 77 60 60
Internet Site : www.justice.gouv.fr
Description:
Christiane Taubira, garde des sceaux, Fleur PELLERIN, ministre de la Culture et de la Communication, George PAU-LANGEVIN, ministre des Outre-Mer, Bruno RACINE, président de la Bibliothèque nationale de France, interviendront lors d'une présentation exceptionnelle des archives d'Edouard Glissant à l'occasion de leur classement « Trésor national ».

[19:00] Sicario premiere
Location:
Londres
London
London
London
M° www.tfl.gov.uk/tube
United Kingdom
Internet Site : www.cityoflondon.gov.uk
Description:
film de Denis Villeneuve
en présence de : Emily Blunt, Benicio Del Toro, Jon Bernthal Josh Brolin

Sicario premiere

[19:00] Vernissage "Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910"
Location:
Musée d'Orsay
62, rue de Lille
1, rue de la Légion d'Honneur
75343 Paris Cedex 07
M° Musée d'Orsay, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 40 49 48 14
Internet Site : www.musee-orsay.fr
Description:
22 septembre 2015 - 17 janvier 2016

Première grande manifestation consacrée au thème de la prostitution, cette exposition tente de retracer la façon dont les artistes français et étrangers, fascinés par les acteurs et les lieux de ce fait social, n'ont cessé de rechercher de nouveaux moyens picturaux pour en représenter réalités et fantasmes.

De L'Olympia de Manet à L'Absinthe de Degas, des incursions dans les maisons closes de Toulouse-Lautrec et Munch aux figures audacieuses de Vlaminck, Van Dongen ou Picasso, l'exposition s'attache à montrer la place centrale occupée par ce monde interlope dans le développement de la peinture moderne. Le phénomène est également appréhendé dans ses dimensions sociales et culturelles à travers la peinture de Salon, la sculpture, les arts décoratifs et la photographie. Un riche matériau documentaire permet enfin d'évoquer le statut ambivalent des prostituées, de la splendeur des demi-mondaines à la misère des "pierreuses".

Commissariat
Marie Robert et Isolde Pludermacher, conservateurs au musée d'Orsay
Richard Thomson, professeur d'histoire de l'art à l'Université d'Edimbourg,
Nienke Bakker, conservateur au van Gogh Museum, Amsterdam

Scénographie
Robert Carsen, scénographe et directeur artistique


Publications

Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910
Musée d'Orsay / Flammarion
45 €

Prostitutions. Des représentations aveuglantes.
Musée d'Orsay / Flammarion
22 € environ

Abécédaire de la prostitution au XIXe siècle
Musée d'Orsay / Flammarion
14,50 € environ

Exposition réalisée avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France

Vernissage "Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910"
Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901)
Au Moulin Rouge
1892-1895
Huile sur toile
H. 123 ; L. 141 cm
The Art Institute of Chicago
Helen Birch Bartlett Memorial Collection, 1928.610
© The Art Institute of Chicago

[19:00] Vernissage de Dominique Gonzalez-Foerster "1887 - 2058"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
23 septembre 2015 - 1er février 2016
de 11h00 à 21h00

Galerie sud - Centre Pompidou, Paris

Artiste majeure de la scène française et internationale, Dominique Gonzalez-Foerster nourrit son oeuvre d'une mémoire vivante du cinéma, de la littérature et des structures ouvertes de l'architecture et de la musique. À travers un labyrinthe de chambres, d'environnements et de passages, l'exposition inédite intitulée « Dominique Gonzalez-Foerster. 1887-2058 » que lui consacre le Centre Pompidou met en correspondance une trentaine d'œuvres dans la Galerie sud ainsi que sur des terrasses du musée et dans le jardin de l'atelier Brancusi. À caractère rétrospectif et prospectif, l'exposition propose dans l'espace une chronologie ouverte, qui s'étend de 1887 à 2058. Elle conjugue plusieurs siècles et plusieurs climats en trouvant son origine à la fin du 19ème siècle, traverse les expériences du 20ème siècle et projette le spectateur dans des paysages et des intérieurs tropicaux ou désertiques, biographiques ou dystopiques. Ces réalités parallèles, ces espaces scéniques – où coexistent les genres du paysage, du portrait et des chambres d'époque – deviennent une demeure de fiction aux multiples entrées. Parfois scènes, terrains de jeu ou récits introspectifs, les chambres, les films et les « apparitions » de Dominique Gonzalez-Foerster font exister, à la manière d'un opéra ou d'une comédie musicale, toutes sortes d'apparitions cinématographiques, littéraires et scientifiques.
L'exposition devient un monde hétérogène et multiple habité de sensations, de récits et de citations. Il y a dans l'oeuvre de Dominique Gonzalez-Foerster une tension entre fini et infini, fragment et aspiration à une totalité, apparition et disparition, une superposition de temps et d'espaces rhizomatiques qui, par leur porosité, peuvent être analysés, selon les mots de Danielle Cohen-Levinas, comme « un phénomène de condensation, le raccourci d'une extension infinie d'événements chronologiques [...] qui se confond avec l'instant, l'ici et maintenant ». Des « Chambres », théâtres sans acteurs, aux « Séances biographiques » qui libèrent fiction, mémoire et affects, d'Ann Lee à ses « Apparitions » en Fitzcarraldo ou Vera Nabokov, l'ensemble de son oeuvre peut se relire comme un phénomène d'expansion du temps et de l'espace, de la littérature, du cinéma et des limites de l'identité, composant un vaste opéra. Dominique Gonzalez-Foerster laisse l'oeuvre en suspens, en déplacement, afin de la faire apparaître « ici et maintenant » en des espaces qui sont comme autant de seuils destinés à être franchis par l'imaginaire. Elle place le visiteur au cœur de l'oeuvre, comme Alain Resnais proposait au spectateur de L'Année dernière à Marienbad d'être « pour la première fois au cinéma [...] le co-auteur d'un film [...]. C'est à [lui] qu'il appartiendra de décider si cette image, ou celle-là, [...] est réelle ou imaginaire, si cette image figure le présent ou le passé » et de décoder les indices, les attitudes et l'intrigue à partir de sa propre sensibilité et de sa mémoire.

Interview de Dominique Gonzalez-Foerster par la commissaire de l'exposition, Emma Lavigne

Emma Lavigne - L'exploration du temps traverse votre oeuvre depuis plusieurs années : mise en espace de diverses strates qui se superposent, monde hétérogène habité d'apparitions, de récits et de citations. Comment cette dimension temporelle se déploie-t-elle dans l'exposition ?

Dominique Gonzalez-Foerster - La numérisation, la quantification, la technologisation des comportements, des déplacements et des attractions provoquent aujourd'hui, comme au moment de l'accélération de la standardisation et de l'industrialisation à la fin du 19ème siècle, un besoin de fantastique, de présences et de moments qui échappent aux standards et aux chiffres. On peut faire des voyages dans le temps, des graphes reliant des points très éloignés et s'émouvoir de questions secrètes. La proposition du Centre Pompidou est celle d'une rétrospective que j'ai voulu étendre au maximum avec une « timeline » qui s'élance entre deux dates : 1887, année de la construction du Palacio de Cristal de Madrid dans lequel le Splendide Hotel s'est installé l'année dernière, et 2058 avec l'abri londonien dystopique que j'ai conçu pour le Turbine Hall de la Tate Modern en 2008, qui accueillait sculptures géantes, livres et films tous réfugiés du changement climatique. Entre ces deux dates, on trouve l'espace 77 qui correspond à la première exposition présentée au Centre Pompidou au moment de son ouverture (Marcel Duchamp, né en ... 1887), et le Brasilia Hall du nom de la capitale inaugurée en 1960. L'exposition sera un palimpseste labyrinthique autour de sensations d'art, d'existence et de déplacements.

EL - Vous avez mis en scène beaucoup d'expositions et de spectacles. Comment
avez-vous pensé la scénographie de votre propre exposition ? Est-elle une oeuvre à part entière ?

DGF - Cet ensemble de réalités parallèles et d'espaces scéniques est une demeure fictionnelle à plusieurs entrées. Elle interroge l'intérieur et l'extérieur, l'absence et la présence, l'identité et la fiction, le moment et l'exploration du temps. Pour aller aux limites de l'exposition et vers l'architecture, le jardin de l'atelier Brancusi et deux terrasses du Centre Pompidou font partie de la « timeline » 1887-2058 et sont des parties ouvertes de l'exposition, plus proches des jardins et des parcs présentés à Kassel (2002), Münster (2007) ou Inhotim (2010), exposés à la pluie et aux vents, aux changements de lumière et de climat, influencés par les architectes Lina Bo Bardi, Sergio Bernardes, Luis Barragan, Roberto Burle-Marx, et par l'écrivain J. G. Ballard.

EL - Chambres, films, apparitions, environnements...Tous dialoguent avec l'architecture mais viennent de la littérature. Quel est votre rapport à la narration, au texte et à cette « littérature élargie » que vous mettez en espace ?

DGF - Depuis 2007, Enrique Vila-Matas et moi avons commencé une conversation très fertile. Nous nous rencontrons régulièrement pour échanger des indices et nous influencer sans manifeste ni méthode. Il y aura dans l'exposition une « chambre » dont seul Enrique aura la clé et qui restera un mystère pour les autres spectateurs. Dans l'espace 77, où flotte le fantôme du Grand verre (NDLR : l'oeuvre manifeste de Marcel Duchamp), il y a une vitrine pour laquelle Philippe Parreno crée une composition sonore, musicale ou proche de la voix que l'on entend dans sa tête lorsque l'on pense. Couleurs et paysages croisent textes et personnages, comme dans une nouvelle forme d'opéra sans entracte ni fosse d'orchestre.

EL - Vous êtes-vous souvent demandé comment maintenir plus longtemps le spectateur dans un moment artistique ? Quelle place occupe-t-il dans cet opéra auquel vous l'invitez ?

DGF - Contraint dans un cadre spatial et temporel, celui de la séance et du fauteuil, le spectateur de cinéma, de théâtre ou d'opéra accorde à l'oeuvre présentée une grande concentration qui produit de l'intensité et du plaisir. Le spectateur d'exposition se déplace, parle, téléphone, se demande s'il doit partir ou rester... Il est dans l'oeuvre et pas seulement devant. À la fois passager, lecteur, silhouette, hésitant sur ses déplacements, fabriquant un montage et un espace spécifique avec les oeuvres de l'exposition. Comme le dernier répliquant de Blade Runner, il accumule les perceptions et les souvenirs et les ajuste à sa mémoire, il fait aussi partie de ce que voient les autres spectateurs. Il expérimente un plaisir différent de celui du spectateur captif, peut-être ce qu'Helio Oiticica nomme le « crelazer », assemblage de crer (croire) et criar (créer) avec lazer (loisir), quelque chose de fertile et d'organique qui correspond mieux à nos attentes philosophiques, sensuelles et motrices qu'une séquence imposée.

EL - Des présences ont peu à peu fait leur apparition dans votre oeuvre depuis 2009. Pouvez-vous les expliquer ?

DGF - Cela a commencé avec des mises en scène pour orchestre et spectateurs comme K.62/K.85 pour Performa, à New York, dans laquelle se glissait l'ombre d'Orson Welles et la présence sonore d'autres personnages et acteurs. Peu à peu, ces présences sont devenues des espaces et des moments au même titre que les chambres et les expositions. L'espace intérieur s'est retourné pour former une apparition vers l'extérieur. Il y a comme une inversion, une chambre était comme un costume architectural qui flotte autour des spectateurs, une apparition peut devenir un espace. S'il s'agit d'être dans l'oeuvre, immergé à l'intérieur, à la fois pour le spectateur et pour l'artiste, alors l'exploration du moment où l'oeuvre apparaît, où elle se forme – banale pour l'acteur et le musicien – devient une situation intéressante pour l'artiste visuel qui expérimente souvent un délai entre réalisation et présentation. Un être peut être un espace, on peut entrer dans les personnages comme dans les espaces.

EL - Ces présences composent une oeuvre prospective et fragmentée, M.2062, initiée en 2012 et toujours ouverte. Pouvez-vous nous parler de cette série en devenir ?

DGF - En 2012, pour la Serpentine Gallery de Londres, est apparue une version de moi-même en 2062, présentant un opéra sur lequel j'ai travaillé plusieurs décennies, inspiré à la fois par des personnages comme Ludwig II, Fitzcarraldo et Lola Montes, mais aussi des compositeurs comme Bernard Herrmann, Philip Glass, Benjamin Britten… Pendant que je racontais cet opéra, il a pris forme à rebours et quand il y a eu d'autres invitations dans d'autres lieux les années suivantes, les personnages se sont mis à parler, à chanter et à proposer leur version de cet opéra. Ces personnages « travaillent à la lisière de ce qu'est l'oeuvre d'art. Ils sont une tentative de rentrer à l'intérieur de l'oeuvre et d'être l'oeuvre ». La prochaine apparition aura lieu en novembre au Centre Pompidou dans le cadre de l'exposition.

Commissaire : Mnam/CCi, Emma Lavigne
L'oeuvre présentée en terrasse Sud a reçu le soutien de Pernod Ricard, Grand mécène du Centre Pompidou

[19:00] Vernissage de Thierry Beccaro "Promenade Acrylique"
Location:
Renaissance Paris Arc de Triomphe Hotel
Hôtel Renaissance
39, avenue de Wagram
75017 Paris
M° Ternes, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 55 37 55 37
Fax : +33 (0)1 55 37 55 38
Mail : rhi.parwg.rlifelive@renhotels.com
Internet Site : www.renaissancearcdetriomphe.com
Description:
Peinture

L'hôtel Renaissance Paris Arc de Triomphe a le plaisir d'accueillir Thierry Beccaro pour son exposition
« Promenade Acrylique » au sein du lobby et du bar. L'occasion de découvrir ses dernières œuvres, inspirées de ses tourments et de ses joies...

[19:00] Vernissage de l'exposition "Une brève histoire de l'avenir"
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Hall Napoléon, sous la pyramide

Du 24 septembre 2015 au 4 janvier 2016

Événement majeur de la programmation du Louvre en 2015, cette exposition est inspirée du livre de Jacques Attali Une brève histoire de l'avenir, paru en 2006. Pluridisciplinaire, elle fait dialoguer des œuvres insignes du passé avec des créations contemporaines spécifiques afin de retracer au présent un récit du passé susceptible d'éclairer notre regard sur l'avenir.

Le parcours se déroule autour de quatre thématiques dont la scénographie fera l'objet de commandes spécifiques à des artistes contemporains : l'ordonnancement du monde, les grands empires, l'élargissement du monde et le monde contemporain polycentrique. Mark Manders, Tomás Saraceno, Wael Shawky, Camille Henrot, Isabelle Cornaro, Chéri Samba, Ai Wei Wei ont ainsi répondu à l'invitation du Louvre.

À travers ces œuvres sont mises en valeur la succession de moments historiques d'expansion et de repli, la construction d'échanges entre individus ou communautés, et la création de divers moyens de communication pour rendre possibles ces échanges. Une place particulière sera donnée à la médiation des œuvres et à leur mise en perspective, notamment grâce à la création d'un lieu de débats au sein de la dernière salle.

Commissaire(s) :
Dominique de Font-Réaulx, musée du Louvre, Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo, avec la collaboration de Sandra Adam-Couralet, critique d'art, et de Martin Kiefer, musée du Louvre.

Conseiller scientifique :
Jacques Attali

Documentaire sur Arte :
« L'art de prévoir l'avenir »
Un documentaire de Laurent Perreau
Coproduction : Musée du Louvre, Arte France, A Prime Group, RTBF (France, 2015, 52 minutes)
Diffusion sur Arte : mercredi 14 octobre 2015, 22h10
Ce documentaire retrace à grands traits l'histoire de l'humanité depuis ses origines jusqu'à aujourd'hui en passant par l'étape charnière de l'avènement du capitalisme médiéval au XIIe siècle, afin d'en tirer des leçons pour l'avenir.
Il fait écho aux deux expositions « Une brève histoire de l'avenir » au musée du Louvre et « 2050. Une brève histoire de l'avenir » aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, inspirées du livre de Jacques Attali et qui se tiendront simultanément de septembre 2015 à janvier 2016.

[19:00] Vernissage « les Sculptures Nomades de Rodolphe Hammadi »
Location:
Musée de la Chasse et de la Nature
Hôtel de Mongelas
62, rue des Archives
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 53 01 92 40
Fax : +33 (0)1 42 77 45 70
Mail : musee@chassenature.org
Internet Site : www.chassenature.org
Description:
Contact : Raphaël ABRILLE
r.abrille@chassenature.org
+33 (0)1 53 01 92 40

>> DP

[19:30] Remise du 8ème Prix MAIF pour la sculpture 2015
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Les artistes nommés pour la 8ème édition du Prix MAIF pour la Sculpture sont :
Jennifer Caubet
Sebastien Gschwind
Emma Marion
Nathalie Novain + Benoît Piéron
Florian Viel

Le premier jury de la 8ème édition du Prix MAIF pour la Sculpture s'est réuni autour de Roger Belot, Président d'honneur de la MAIF. Deux nouveaux membres, le critique et commissaire indépendant Gaël Charbau et l'artiste-sculpteur Vincent Barré ont rejoint Anne Langlois, directrice du Centre d'art 40mcube à Rennes, Marie-Anne Ben Maïz, administratrice de la MAIF, Aude Cartier directrice de la Maison des Arts de Malakoff et co-présidente du Réseau TRAM, Marion Rosini, directrice de la Fonderie Rosini, et Bernard Marcadé, historien de l'art et commissaire d'exposition indépendant.

Désormais ancré et reconnu dans le paysage du mécénat en France, le Prix MAIF pour la Sculpture permet chaque année à un artiste plasticien émergent de réaliser une première œuvre en bronze dans une approche contemporaine.

À travers ce choix, le jury 2015 a privilégié des projets innovants, illustrant toute la liberté d'expression et la créativité que permet le bronze pour des artistes désireux de tenter une nouvelle expérience.

L'édition 2015 a remporté un beau succès : 130 dossiers ont été reçus, émanant d'artistes aux profils et aux inspirations très différents, certains plutôt abstraits ou conceptuels d'autres plus figuratifs. Cette année encore, les artistes ont proposé des ré-interprétations du médium du bronze, des œuvres humoristiques et/ou faisant référence à la tradition et à l'histoire de l'art.

Les cinq nominés vont désormais préparer un modèle à l'échelle 1 de leur projet ainsi qu'une vidéo le présentant. Ils auront tout l'été pour réaliser ces deux éléments qui permettront au jury de choisir le lauréat lors d'une seconde réunion à la rentrée.

Le nom du lauréat du 8ème Prix MAIF pour la Sculpture sera annoncé fin septembre.

L'œuvre lauréate sera ensuite fondue en deux exemplaires : l'un sera offert à l'artiste avec le moule, l'autre revenant à la MAIF. Le lauréat bénéficiera également d'un accompagnement technique de la part de la fonderie choisie, d'une visibilité médiatique et de la publication d'un catalogue.












[20:00-22:00] Avant-première du film "Premiers crus"
Location:
UGC Ciné Cité Bercy
2, cour Saint-Emilion
75012 Paris
M° Cour Saint-Emilion
France
Phone : 08 92 70 00 00 #12
Fax : +33 (0)1 53 44 79 80
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?code=BERCY
Description:
En présence de Jérôme Le Maire, Gérard Lanvin, Laura Smet

"On n'hérite pas d'une terre, on la mérite..."
Au ciné le 23 septembre


[20:00] Présentation de saison du Théatre Rutebeuf
Location:
Théâtre Rutebeuf
Galerie du Rutebeuf
16/18, allées Léon Gambetta
92110 Clichy-la-Garenne
M° Mairie de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 47 15 31 38
Fax : +33 (0)1 47 15 30 45
Mail : culture@ville-clichy.fr
Internet Site : www.ville-clichy.fr/275-le-theatre-rutebeuf.htm
Description:
Lundi 21 septembre à 20h, venez découvrir la saison 2015/2016 du Rutebeuf. Avec un concert de Tony Melvil. Entrée libre.

Le Rutebeuf, théâtre, cinéma, lieu d'exposition, vous accueille gratuitement pour la présentation de la saison 2015 / 2016.
Dès 20h, vous saurez tout sur les concerts, spectacles de théâtre ou humoristiques, parcours artistiques, performances.

Et à la suite, venez découvrir Tony Melvil en concert.

Tony Melvil a de la suite dans les idées. Après la mélancolie froide de Tentative d'évasion (2012) et les textes ombrageux de La Cavale (2014), il sort un nouveau disque lumineux en cette rentrée 2015. Fin de cycle et confirmation d'une éclosion, le troisième volet du triptyque ouvre une nouvelle phase dans la carrière déjà bien remplie de Tony Melvil. Une sérénité nouvelle s'est installée dans sa voix et dans son écriture. Parcours psychologique et aventure musicale, ce triptyque accouche d'un être neuf, sincère et singulier.
Tony Melvil partage la scène avec deux camarades de jeu : à la douceur du violon et des mélodies s'ajoutent les contrepoints rythmiques de Delbi à la guitare/dobro et la rugosité des percussions de Maxence Doussot. On ressort du concert avec ce sentiment si précieux d'avoir un nouvel ami intime, porte-parole de ce que nous avons enfoui et des espoirs que nous voulons crier.

[20:00] Soirée de lancement du jeu FIFA 16
Location:
Le Faust
sous le pont Alexandre III
Côté Esplanade des Invalides
rive gauche
75007 Paris
M° Invalides, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 44 18 60 60
Mail : contact@faustparis.fr
Internet Site : www.faustparis.fr
Description:
En présence de Léonard Trierweiler, Julie Giovinazzo, Florent Manaudou, Estelle Denis, Axelle Laffont, Bruno Salomon, Pierre Ducrocq, Christophe Michalak, Delphine McCarty, Doc Gynéco, Philippe Vandel, Laury Thilleman, Malika Ménard, Rachel Legrain-Trapani, Hapsatou Sy, Chris Marques, Gil Alma (Nos chers voisins), Michel Cymès, Nicolas Duvauchelle, Pierre Ménès, Eric Naulleau, Karima Charni, le chanteur Grégoire, Cyrille Eldin, Brahim Zaibat, Cartman, Gilles Verdez, Franck Gastambide, Ariane Brodier, Les Twins, Big Ali, Serge Aurier, Nicolas Douchez, Thierry Omeyer, Nicolas Duvauchelle, Julien Cazarre, Issa Doumbia, Jérôme Niel, Ludovik et Kemar, Moundir, Mister V, les youtubeurs Cyprien, Squeezie et Le Rire Jaune, Big Flo & Oli, Jean-Luc Lemoine, Karima Charni, Hedia Charni, Teddy Riner, Jhon Rachid

10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés