Sunday, October 18, 2015
Public Access


Category:
Category: All

18
October 2015
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00-17:00] Brunch privé d'inauguration de l'expo "Chambres à part 10"
Location:
Hôtel La Réserve
1, avenue d'Eylau
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Description:
CHAMBRES À PART 10 - LAURENCE DREYFUS
Deux lieux pour un anniversaire
Des oeuvres emblématiques et des découvertes :
David Altmejd, Ryan Foerster, Zhang Huan, Tomas Saraceno, Ai Weiwei...
Des lectures - performances quotidiennes

La Réserve - 10 place du Trocadéro & 42 avenue Gabriel
18 - 25 octobre 2015 / Pendant la FIAC

Pour célébrer le dixième anniversaire de Chambres à part, la conseillère en art et commissaire d'exposition Laurence Dreyfus investit deux lieux dans le cadre du parcours Invités d'Honneur de la FIAC 2015. Elle s'installe dans son lieu fétiche de la Réserve Place du Trocadéro avec une exposition miroir comprenant des oeuvres emblématiques des éditions précédentes de Chambres à part prêtées par des collectionneurs, enrichies de nouvelles découvertes, coups de coeur de ses pérégrinations artistiques dans le monde entier.
Des lectures-performances auront lieu chaque jour, en dialogue avec les oeuvres exposées.

Pour la première fois cette année, Laurence Dreyfus conçoit en parallèle une proposition inédite de quelques oeuvres et sculptures qui seront présentées dans la nouvelle adresse du groupe La Réserve, au 42 avenue Gabriel, en face du Grand Palais et de la FIAC. Elle y proposera une sélection de quatre sculptures installées dans la cour intérieure de l'hôtel, ainsi que quelques tableaux et oeuvres sur papier exposés dans la réception et le grand salon.
La ligne artistique de Chambres à part X est tout en finesse et délicatesse, en dehors de la logique de superproduction, avec la présentation inédite en France de plusieurs artistes spécialement choisis par Laurence Dreyfus pour l'événement.

Comme chaque année, cet événement unique est à découvrir exclusivement sur rendez-vous en s'inscrivant par mail sur : chambresapart@laurencedreyfus.com


INFORMATIONS PRATIQUES :

Ces deux événements s'inscrivant dans le programme Invités d'honneur de la FIAC,
Laurence Dreyfus et son équipe recevront les invités d'honneur présents à la FIAC
aux deux adresses :
La Réserve (appartement n°1), 10 place du Trocadéro, Paris 16
Du lundi 19 octobre au dimanche 25 octobre de 10h à 19h sur RDV
Brunch privé sur réservation pour l'inauguration le dimanche 18 octobre de 12h à 17h
(RSVP par retour de mail ou par email : contact@lartenplus.com)

La Réserve, 42 avenue Gabriel, Paris 8
Intervention artistique pendant la semaine de la FIAC
avec des sculptures dans le patio et des oeuvres dans le salon principal
Visite privée le mercredi 21 octobre et le jeudi 22 octobre de 15h à 18h

[12:00-16:00] Expo d'Hélène de Saint Lager et Philippe de Croix "Profondeurs aléatoires"
Location:
Prince & Princess Art Gallery
96, rue de Grenelle
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Mobile : +33 (0)6 45 29 24 93
Mail : contact@prince-and-princess-art-gallery.com
Internet Site : www.prince-and-princess-art-gallery.com
Description:
Après avoir coiffé les têtes des dames de Paris, Hélène de Saint Lager a transposé son sens acquis des volumes dans la sculpture, tantôt de résine, tantôt de fonte aléatoire d'aluminium pour les mettre au service de notre environnement familier. Elle a créé des meubles, des luminaires, des tapis et des sculptures totémiques qui ont séduit les grands décorateurs et architectes d'intérieur tant à Paris qu'à New York.

Dans le travail exposé, des sculptures sur tige, Hélène de Saint Lager se rapproche, peut-être inconsciemment, de la peinture. Elle "informe" la résine jusqu'à créer un tableau en trois dimensions où la matière s'évade dans la profondeur. Une sorte de "dripping all over", de jeté de matières fines où l'artiste compose avec l'aléatoire, déploie et suspend un abîme profond dans lequel l'oeil s'enchante et se perd.
Aujourd'hui, Prince & Princess Art Gallery expose, pour un public d'amateurs de belles choses inédites, quelques sculptures en inclusions de résine, des petites tables d'aluminium et des bijoux pendentifs qui, tous, nous intriguent : ils ont les formes nouvelles des choses à venir.

Philippe de Croix aurait du "s'insérer dans le tissu social" comme le voulait son père mais l'appel irrésistible de l'art l'en a écarté. Très jeune, il a peint des formes figuratives où, déjà, prévalaient le souci du support, de la matière et du "process" puis, très vite, a poursuivi la même obsession picturale (celle d'une profondeur non perspectiviste), indifféremment abstraite ou figurative, à travers l'utilisation de techniques diverses allant de la peinture à la photographie, en passant par le design, la sérigraphie, l'art numérique, la vidéo et l'installation.
Prince & Princess Art Gallery expose ici deux séries de Philippe de Croix: des fixés sous verre intitulés "Deep Skin" et des monotypes nommés "Chutes". Son propos de peintre est de rendre compte de la profondeur – non par les lignes et points de fuite de la perspective – mais par un étagement tactile des plans de l'espace, par un feuilletage des plans picturaux.

Ces deux artistes ont ceci de commun dans ce qui est présenté chez Prince & Princess Art Gallery qu'ils sacrifient une beauté immédiate à une beauté plus complexe. L'un à travers un volume, un gel,une transparence véritablement matériels, l'autre à partir d'une surface à laquelle il donne une microprofondeur purement optique.

A l'exacte jonction du hasard et du contrôle, de l'aléatoire et de la composition se situent la sculpture et le tableau.

Vernissage d'Hélène de Saint Lager et Philippe de Croix "Profondeurs aléatoires"

[12:00-15:00] Vernissage de l'exposition collective "Sphères 8"
Location:
Galleria Continua
Le Moulin
46, rue de la Ferté Gaucher
77169 Boissy-le-Châtel
M° Gare SNCF Coulommiers
France
Phone : +33 (0)1 64 20 39 50
Mobile : +33 (0)6 07 37 69 56
Mail : lemoulin@galleriacontinua.com
Internet Site : www.galleriacontinua.com
Description:
Sunday 18 OCTOBER

Opening as from noon
12-1.15pm, visit at Moulin de Sainte-Marie
1.30pm-3.30pm, visit at Moulin de Boissy
1.30pm, Country Buffet

Alejandro Campins
solo show

Jannis Kounellis
solo show

Daniel Buren
New wall painting

Etel Adnan
Special project

SPHÈRES 8
A Gentil Carioca, Athr Gallery, Start by Serge Tiroche, Torri, Xippas Gallery, 313 Art Project, 40mcube

A shuttle bus service will be available.
Departure from Paris, Petit Palais, river side.
Departure at 11am and return in Paris at 4.30pm.
Seats are limited, please book at: lemoulin@galleriacontinua.fr



[14:00-18:00] Vernissage de Sterling Ruby
Location:
Gagosian Gallery Le Bourget
800, avenue de l'Europe
93350 Le Bourget
M° RER B Le Bourget
France
Phone : +33 (0)1 48 16 16 47
Fax : +33 (0)1 70 24 87 10
Mail : paris@gagosian.com
Internet Site : www.gagosian.com
Description:
OCTOBER 18 - DECEMBER 19, 2015
Vernissage: le dimanche 18 octobre de 14h à 18h

L'atelier est devenu comme un site de fouilles pour moi. Des années de travail et de matériaux accumulés se répandent à travers les bâtiments, presque à la manière d'une décharge. Cet environnement a mené mon œuvre à un autre niveau de réalisation à travers les matériaux.

Il y a cette idée que les projets ont une fin mais avec le temps ces choses qui existent toujours en tant que matériau ou vestiges sont déterrées et repensées, des catalyseurs se créent entre travaux passés et nouveaux travaux.
-Sterling Ruby

Gagosian Gallery est heureuse d'annoncer les premières expositions personnelles de Sterling Ruby à Paris, dans les galeries de la Rue de Ponthieu et du Bourget.

Cultivant un formalisme éclectique à travers toutes sortes de médias, Ruby crée des sculptures en polyuréthane aux couleurs vives, des dessins, des collages, des céramiques abondamment vernies, des tableaux peints à l'aérosol et des vidéos. Oscillant entre solide et liquide, minimalisme et expressionisme, l'immaculé et le souillé, il se réfère autant aux rituels grand public que marginaux, à l'autobiographie et à l'histoire de l'art.

D'un point de vue intellectuel, les frontières l'intéressent: des territoires de gangs urbains délimités au graffiti, au classement de planètes et d'étoiles récemment découvertes. Dans son travail, Ruby examine les limites habituelles marquant les bords de la toile et soulignant les limites entre création, destruction et renouvellement. Dans les peintures abstraites, les actes de dégradation évoluent en une sublimation picturale; tandis que les poêles à bois, les récipients en céramique contenant des éclats de poteries cassées ou ratées, et les soft sculptures évoquant des mâchoires et leurs crocs, transmettent le potentiel brut de la sculpture.

Dans les nouvelles « YARD paintings » présentées rue de Ponthieu, Ruby utilise des rouleaux et des balais pour répandre une douce palette de peinture acrylique de couleurs rouge, bleu, vert et violette sur des toiles non-traitées posées à même le sol de l'atelier; des textures et des débris accidentels se trouvant sous la toile émergent telles des impressions lors du processus de frottage. Du tissu, du carton et d'autres éléments de l'atelier sont accrochés sur les bords de chaque peinture, tels de mystérieux satellites aux frontières de topographies indéterminées. Des titres comme TCOM KUWAIT et DURAND LINE font référence aux zones de conflits et de surveillance aérienne militaire; d'autres, comme ALPHA ANDROMEDAE, TIAMAT ou PANGEA ULTIMA, évoquent des constellations, des mythologies anciennes et un possible supercontinent d'un avenir lointain.

A la galerie du Bourget, on découvre de nouvelles sculptures réalisées à partir de pièces industrielles massives récupérées aux alentours de l'atelier de Ruby à Los Angeles. Dans ces hybrides mélancoliques, Ruby associe d'immenses fragments d'un sous-marin américain récupéré, avec des parties de moteurs et des tuyaux en acier, de façon à créer des abstractions autonomes grises et cuirassées-aux allures de dragsters, de bulldozers ou encore de charrues.

Des titres comme HULL (VIPER) et DRAG (BANKER) font allusion à ces transformations. Ces sculptures sont présentées en alternance avec des « soft sculptures » posées au sol et intitulées CANDLES : des tissus rembourrés aux couleurs vives, manipulés pour avoir l'apparence de bougeoirs allumés et retournés. Les DEEP FLAGS sont de vastes tapisseries noires synthétiques décolorées; un morceau rectangulaire du même tissu est accroché sur le coin supérieur gauche de chaque œuvre, faisant écho aux étoiles du drapeau américain. Les panneaux tachetés évoquent aussi l'insondable étendue de l'espace, une sensation qui s'arrête brusquement avec leurs bords élastiques et rayés.

Décryptant les frontières qui divisent, protègent, isolent et promeuvent les cultures individuelles, Ruby continue de faire évoluer sa réflexion formelle et pourtant dissonante sur la réalité contemporaine.

Les expositions sont accompagnées d'un catalogue illustré où figure un essai du critique et romancier Philippe Dagen.

Simultanément à ces expositions, le Musée de la Chasse et de la Nature présentera les poêles à bois monumentaux de Ruby, STOVES, installés dans la cour centrale du musée. Un catalogue illustré documentant la production de ces œuvres sera édité à cette occasion.

Sterling Ruby est né en 1972 sur une base de l'armée de l'air américaine à Bitburg en Allemagne. Il vit et travaille à Los Angeles. Ses oeuvres se trouvent dans les collections publiques du Museum of Modern Art, New York; Solomon R. Guggenheim Museum, New York; Whitney Museum of American Art, New York; Museum of Contemporary Art, Chicago; Museum of Contemporary Art, North Miami; Museum of Contemporary Art, Los Angeles; Los Angeles County Museum of Art; San Francisco Museum of Modern Art; Montreal Museum of Fine Arts; Tate, London; Centre Georges Pompidou, Paris; et Moderna Museet, Stockholm. Parmi ses expositions personnelles, on peut citer « CHRON », The Drawing Center, New York (2008); « SUPERMAX 2008 », Museum of Contemporary Art, Los Angeles (2008); « Grid Ripper », Galleria d'Arte Moderna e Contemporanea, Bergamo (2008-09); « SOFT WORK », Centre d'Art Contemporain Geneva (2012, puis au FRAC Champagne-Ardenne, RHeims; Bonniers Konsthall, Stockholm ; et au Museo d'Arte Contemporanea, Rome); « CHRON II », Fondazione MEMMO, Rome (2013, puis au Kunsthalle Mainz); « Droppa Blocka », Museum Dhondt-Dhaenens, Ghent (2013); et « Sterling Ruby », Baltimore Museum of Art (2014). En 2014, le travail de Ruby a été inclus dans la Biennale de Taipei, la Biennale de Gwangju et la Whitney Biennial. L'œuvre de Ruby fera partie d'Art Public lors de Art Basel Miami Beach, du 2 au 6 décembre 2015.




[15:00-19:00] Vernissage de l'exposition collective "C'EST LA VIE ?"
Location:
Villejuif
Villejuif
94800 Villejuif
M° Villejuif - Louis Aragon, Villejuif - Paul Vaillant-Couturier, Villejuif - Léo Lagrange
France
Internet Site : www.ville-villejuif.fr
Description:
Occidental Temporary
Atelier Neïl Beloufa
64 rue Pasteur
94800 Villejuif
T +33 (0)6 44 95 60 73
EXHIBITION@OCCIDENTAL.COOL
https://www.facebook.com/occidentaltemporary

OPENING ON SUNDAY, OCTOBER 18
FROM 3 TO 7PM
OCTOBER 18 - NOVEMBER 8, 2015

organized by Neïl Beloufa

with :
BORIS ACHOUR
JULIE BEAUFILS
NEÏL BELOUFA
CECILE BICLER
JONATHAN BINET
CAMILLE BLATRIX
MOHAMED BOUROUISSA
RAPHAËL DE STAËL
BENJAMIN FANNI
DORIAN GAUDIN
HADRIEN GERENTON
MATTHIEU HABERARD
PAUL HAMY
CHRISTOPHE HERREROS
JPW3
KOLKOZ
MARTIN LABORDE
ELIZABETH LENNARD
MEHDI MOUJANE
CHRYSTELE NICOT
ANDREI PANIBRATCHENKO
SARAH PHILOUZE
CEDRIC RIVRAIN
SARA SADIK
OSCAR TUAZON
NICOLAS TUBERY
PIETER VAN DER SCHAAF
EMILE VAPPEREAU
STEPHANE VIGNY

Bar : drinks provided by Fondation d'Entreprise Ricard
Cuisine: Augustin Greneche

“c'est la vie ?”

Je crois que dans cet espace, il y avait une cristallerie, qu'on y a ensuite construit des voitures Méhari avant de produire des machines pour conditionner les liquides, puis des décors de films. Il y a certainement eu du stockage aussi, peut-être même un brocanteur et des tournages avant que le lieu ne se transforme en atelier d'artiste. Beaucoup de choses s'y seraient passés, un incendie, une course de roller, un Julie Lescaut, un poulet grillé, des émeutes...
Précédant, sans doute, la construction prochaine d'un siège social ou d'un quartier résidentiel, ces activités avaient participé à la mutation du quartier, avec aujourd'hui, les artistes pour agent. A leur insu ( ou pas ), ils participaient à l'extension de la grande ville repoussant frontières, et populations avant de devoir à nouveau, reproduire plus loin ce schéma. De ces mouvements involontaires où construire une chose revient a amorcer sa destruction.il reste maintenant un hôtel.
Ses alentours, transformés en espace d'exposition présentent des travaux d'Artistes qui sont passés par ici. Leurs oeuvres raisonnent ( peut être ) avec le processus paradoxal dans lequel leurs production a été permise.Et, si cet état temporaire de centre d'art de 530 m2 venait à perdurer comme le monument d'une allégresse passée, ça n'est pas uniquement qu'il aurait résisté, c'est aussi que la gentrification aurait fonctionné.

L'essentiel étant de faire. « C'est la vie ? »

NB





[16:00] Vernissage "Alfred Jarry Archipelago : la valse des pantins - acte II"
Location:
La Ferme du Buisson
Scène nationale de Marne-la-Vallée
Allée de la Ferme
77186 Noisiel Cedex 2
M° RER A Noisiel
France
Phone : +33 (0)1 64 62 77 77
Fax : +33 (0)1 64 62 77 99
Mail : contact@lafermedubuisson.com
Internet Site : www.lafermedubuisson.com
Description:
Avec William Anastasi / Julien Bismuth / Paul Chan / Marvin Gaye Chetwynd / Rainer Ganahl / Dora Garcia / Naotaka Hiro / Mike Kelley / Tala Madani / Nathaniel Mellors / Henrik Olesen

commissaires : Keren Detton et Julie Pellerin

vernissage le dim 18 oct 2015 à 16h
avec une lecture de William Anastasi

navette gratuite sur réservation au 01 64 62 77 77 / départ Opéra Bastille à 15h30

DU 18 OCTOBRE 2015 AU 14 FÉVRIER 2016

De Jarry on ne retient que le scandale d'Ubu Roi qui masque une œuvre complexe placée sous le signe de l'expérimentation radicale et le mélange des genres. En réunissant un ensemble exceptionnel d'artistes internationaux et inclassables, « Alfred Jarry Archipelago » démontre que tout un pan de l'art et de la performance actuels est traversé par cette puissance de transgression "jarryesque".

Poète, dramaturge et dessinateur, Alfred Jarry (1873-1907) pulvérise les frontières de l'ordre social, moral et esthétique du XIX ème siècle finissant. Retentissant comme un coup de tonnerre, le célèbre "Merdre !" de son Ubu Roi ouvre la voie aux développements de la modernité à venir.

D'un tournant de siècle à l'autre, l'œuvre et les idées de Jarry semblent irriguer de nouveau la société et l'art contemporain. Abolissant les limites (des disciplines, de l'identité, du bon sens et du bon goût) tant dans sa vie que dans ses écrits, Jarry inaugure une approche inédite de la théâtralité, du langage et du corps pour explorer les rapports de domination, liés au pouvoir ou au savoir. « Alfred Jarry Archipelago » se présente comme une spéculation sur les résurgences de ces motifs dans les arts visuels, à la lisière du politique, du théâtre et de la littérature.

Dans son célèbre Gestes et Opinions du Docteur Faustroll, pataphysicien, Alfred Jarry dédie chaque chapitre à un écrivain ou un peintre de son temps. Convoquant la figure de Jarry comme commissaire posthume, « Alfred Jarry Archipelago » imagine quel paysage artistique composerait l'auteur aujourd'hui. Autour d'une exposition collective et d'un festival à la Ferme du Buisson, le projet se déploie dans d'autres lieux et d'autres formats - et se conclura par une importante publication par les différents partenaires.

« Alfred Jarry Archipelago » est un projet initié par le Centre d'art contemporain de la Ferme du Buisson, Le Quartier - centre d'art contemporain de Quimper et le Museo Marino Marini à Florence dans le cadre de Piano - plateforme franco-italienne d'échanges artistiques, en collaboration avec le Museum M et Playground à Louvain.







[18:00-21:00] Good bye Brutal's
Location:
Brutal's
13, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 55 78 20 40
Mobile : +33 (0)6 03 81 25 97
Mail : brutals@free.fr
Description:
Good bye Brutal's

13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00  
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés