Saturday, October 31, 2015
Public Access


Category:
Category: All

31
October 2015
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

  Exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
du 16 octobre 2015 au 2 janvier 2016
vernissage vendredi 16 janvier de 18h à 20h

Mario-Andreas von Lüttichau
LES NOIRS SONT LA MATIÈRE DE LA LUMIÈRE

Dans son dernier portrait de groupe, De Staalmeesters, de 1662, Rembrandt représente les maîtres de la guilde des drapiers d'Amsterdam. Cette instance était chargée de vérifier et de contrôler la qualité et la quantité des étoffes fabriquées, teintes et vendues par ses membres. Le personnage assis au centre en est le président. Le livre de comptes ouvert devant lui contient la quantité et l'évaluation de la production des membres. Le noir et le bleu étaient les tons habituels de l'habillement à cette époque, et l'on portait une attention particulière au noir des étoffes. L'étoffe noire portée par les Staalmeesters doit témoigner de l'exigence de qualité, et Rembrandt est chargé de manifester dans ce tableau les caractères et l'ambiance de l'assemblée annuelle. Aucun autre artiste, avant ou après l'âge d'or de la peinture descriptive hollandaise, n'est parvenu à produire ce noir presque palpable, à la fois iridescent à la surface du vernis et plein en profondeur. Mais les personnages du portrait de groupe de Rembrandt reflètent aussi un moment socio-politique intéressant : le ton noir uniforme nivelle l'individualité des maîtres drapiers. Au sein d'une société de castes, Rembrandt met en scène collectivement un cercle dirigeant. Les insignes de leur pouvoir sont introvertis et uniquement reconnaissables à la structure et au traitement de leurs vêtements.

Ces structures cachées, enfouies dans le noir par Rembrandt, nous les retrouvons dans les tableaux noirs de Pierre Soulages réalisés depuis les années 1970, parfois en dialogue avec le bleu de lapis lazuli et de délicates traces et lignes de blanc venant apporter du mouvement - toujours en contraste avec le noir comme les cols d'un blanc vif des drapiers. Des séries de tableaux noirs de grandes dimensions, comme les Polyptyques, laissent apparaître dans leur présence monumentale des profondes lignes tracées dans la pâte de la couleur. Elles structurent la texture lisse, mate et brillante et constituent des ordonnancements changeant composés de sillons et de crêtes horizontaux, verticaux, ou obliques. Soulages appelle « outrenoir » cette propagation radicale du noir pur et parle d'un « unique noir de ces peintures noires, ce sont des différences de textures, lisses, fibreuses, calmes, tendues ou agitées qui, captant ou refusant la lumière, font naître les noirs gris ou les noirs profonds ».

La régie de lumière définie précisément à Conques par Soulages relie le Français au Néerlandais. La mise en scène du portrait de groupe De Nachtwacht (La Ronde de Nuit, achevé en 1642), plongée dans une lumière théâtralisée, montre des membres d'une compagnie de gardes civils. Les deux personnages faisant des gestes au centre du tableau sont le capitaine Frans Banning Cocq, vêtu de noir, et son sous-lieutenant Willem van Ruytenburgh, qui marche devant en diagonale, magnifiquement représenté dans un uniforme d'un blanc lumineux. Rembrandt, dans cette œuvre, s'avère être aussi un metteur en scène conscient de l'effet scénique et plastique de la lumière sur ses acteurs en action. Nous percevons ses espaces comme des boîtes noires - des zones presque dépourvues de lumière du jour. Comme sur une scène de théâtre, la lumière a une force performative. Elle définit des actions et les met en mouvement. De la même façon, Soulages sait installer ses tableaux noirs. Il fait de l'espace d'exposition une scène, dont la lumière crée des tableaux prenant forme comme des sculptures autonomes - en parfaite conformité avec ce qu'écrit le linguistique et essayiste Henri Meschonnic : « Les noirs sont la matière de la lumière ». Mais les spectateurs sont confrontés à un autre type d'obscurité : l'obscure. Différente de la nuit abstraite, l'obscure est plus émotionnel ; il a une dimension mystique. Il suscite l'effort de vouloir la pénétrer - au risque de s'y perdre.

Vernissage de l'exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Pierre Soulages, Peinture, 243 x 181cm, 28 août 2015

Vernissage de l'exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Peinture, 57 x 81 cm, 9 mars 2014
2014
Acrylique sur toile
57 x 81 cm
PSou/M 46

Vernissage de l'exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Peinture, 159 x 202 cm, 20 août 2015
2015
Acrylique sur toile
159 x 202 cm
PSou/M 51

Halloween
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Halloween

Halloween ou Hallowe'en est une fête qui se déroule dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Elle est fêtée principalement au Canada, en Grand-Bretagne et aux États-Unis. La principale tradition veut que les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur (squelettes, sorcières, monstres, etc.) et aillent sonner aux portes en demandant aux adultes, souvent eux aussi déguisés, des bonbons, des fruits ou de l'argent en disant, « Trick or treat ! » (« Des friandises ou un mauvais tour ! ») ou simplement «Halloween!». D'autres activités incluent des bals masqués, le visionnage de films d'horreur, la visite de maisons "hantées", etc.

Halloween tire une lointaine origine d'une fête païenne celte ("Samain") qui a perduré plus longtemps chez les Celtes d'Irlande et de Grande-Bretagne que sur le continent européen. Après avoir évolué suite à la christianisation des populations, cette tradition a été transportée en Amérique du Nord au XIXe siècle par les Irlandais, les Écossais et autres immigrants.

Le principal symbole d'Halloween est la citrouille, remplacée quelquefois par un potiron (Jack-o'-lantern en anglais) : on le découpe pour y dessiner, en creux, un visage, puis on place une bougie en son centre.

Halloween


Foire d'Automne 2015
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
La Foire d'Automne 2015 se tient à Paris Expo Porte de Versailles du vendredi 23 octobre au dimanche 1er novembre, au sein des pavillons 2.2, 2.3 et 3.

HORAIRES D'OUVERTURE
10h - 19h sans interruption y compris le 1er novembre

>> demander une invitation

Foire d'Automne 2015

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:30] Inauguration de la fresque de Jorge Rodriguez-Gerada
Location:
Campus Cluster Paris Innovation
59, rue Nationale
75013 Paris
M° Olympiades, Porte d'Ivry
France
Mail : communication@campuscpi.fr
Internet Site : www.campuscpi.fr
Description:
Jorge Rodriguez-Gerada réalise une fresque dans le 13eme arrondissement de Paris. Sur un immeuble en briques de Paris Habitat, il dessine au fusain un portrait de 20 mètres de haut.

A découvrir en direct toute cette semaine au 63 rue Nationale

Inauguration officielle de l'oeuvre, le samedi 31 octobre à 11h30

Inauguration de la fresque de Jorge Rodriguez-Gerada

12:00  
13:00  
14:00  
15:00 [15:00-18:00] Exposition de l'artiste japonaise Chikako HAYAKAWA
Location:
Galerie Vanessa Rau
Art contemporain et antiquités du Japon
110, rue des Rosiers
Marché Serpette - Allée 3 Stand 11
Puces de Paris Saint-Ouen
93400 Saint-Ouen
M° Porte de Clignancourt, Garibaldi
France
Mobile : +33 (0)7 86 51 97 62
Mail : contact@galerievanessarau.com
Internet Site : www.galerievanessarau.com
Description:
Du Samedi 31 octobre au Lundi 30 Novembre 2015
Vernissage le samedi 31 octobre de 15:00 à 18:00

L'artiste peintre tokyoïte Chikako HAYAKAWA fait dorénavant partie des jeunes artistes montants de la scène artistique japonaise.

Son monde imaginaire aux douces couleurs et à l'étrange beauté transpire le Japon.
Un sens aigu de la composition, une maîtrise du plein et du vide, un travail délicat des couleurs, voilà ce qui donnent aux peintures de Chikako HAYAKAWA un style unique et rafraîchissant dont on ne se lasse pas.

La Galerie Vanessa Rau vous invite à découvrir les dernières œuvres de Chikako HAYAKAWA.

Exposition de l'artiste japonaise Chikako HAYAKAWA

[15:00-21:00] Finissage de l'exposition collective "Fantôme"
Location:
Île Saint-Louis
75004 Paris
M° Pont Marie, Sully - Morland, Maubert - Mutualité
France
Description:
l'Ile, 5 quai bourbon 75004 Paris

commissaires : Sarah Mercadante et Johan Fleury de Witte

sur rendez-vous jusqu'au 31 octobre

Finissage  de l'exposition collective "Fantôme"

[15:00] Finissage de l'exposition collective "La Vérité des Apparences"
Location:
De Roussan Art Projects
Galerie de Roussan
47, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)9 81 28 90 5
Mail : contact@deroussan-artprojects.com
Internet Site : www.galeriederoussan.com
Description:
La vérité des apparences
histoires de symboles, de motifs et de langage

Commissariat : Fabienne Bideaud

Vernissage le samedi 5 septembre de 15h à 21h
05.09.2015 > 31.10.2015

avec Anna Ådahl, Donatella Bernardi, Jagna Ciuchta, Lukas Hoffmann, Kapwani Kiwanga, Václav Magid, François Mazabraud

La vérité des apparences - histoires de symboles, de motifs et de langage est un projet d'exposition qui s'intéresse aux motifs, aux symboles, à l'ornement, et au discours que ces derniers véhiculent. La forme et le sens ne font qu'un. La création s'empare et renouvelle ce langage, à travers l'histoire de l'art, du design, de l'architecture, des arts décoratifs, qui est parfois détourné à des fins publicitaires et idéologiques. Comment ces motifs, ces formes, ce vocabulaire sont-ils repris en art contemporain ? Quel est le sens de leur mise en scène ? La symbolique vient également s'associer à cette image immédiate de sens. Le symbole représente une histoire, une idéologie, un discours. La vérité des apparences - histoires de symboles, de motifs et de langage, expose à la galerie De Roussan des artistes qui utilisent le motif, l'image, les matériaux, de façon subversive. Il ne s'agira pas de recenser les signes qui remplissent notre quotidien mais une appropriation de ce langage et de ces formes au service d'un engagement personnel et structurel.

L'ensemble photographique composés d'éléments végétaux et architecturaux regroupent deux photographies de Donatella Bernardi - qui proviennent d'archives familiales personnelles et qui ne montrent que les détails d'un tout, pour l'une d'un élément naturel et pour l'autre d'une architecture - et une photographie de Lukas Hoffmann, qui présente un choux pris sur le vif paré de son voile, renvoyant indéniablement à l'histoire du drapé. Le végétal et l'architectural deviennent ici presque abstraction et peuvent être regardé comme une surface décorée. Et ce sont ces détails pointés par chacun des deux artistes qui font la singularité des sujets photographiés. La magie de la nature liée à la main de l'homme, nous entrons dans l'histoire de l'ornementation végétale. Que dire de l'histoire de la mode qui s'inspire des couleurs et des formes naturelles ? La vidéo accompagnée d'un texte d'Anna Ådahl nous montre en boucle pendant plus d'une minute des femmes à moitié nues gesticulant devant un baraquement entouré de verdure. Ces femmes de la colonie du « Sun Worshippers » sont exposées dans la zone d'amusement de la foire internationale de New York en 1939-40. Elles sont utilisées à des fins décoratives et attractives, critères physiques basés sur le canon des statues grecques. La femme comme produit d'appel est un procédé qui est loin d'être encore aujourd'hui éprouvé. En contre-point, l'œuvre in situ de François Mazabraud qui recouvre un pan de mur de la galerie de languettes bleues utilisées dans la profession dentaire. Il a converti l'aspect utilitaire du produit en surface décorative : tels une tapisserie ou un papier peint. Václav Magid présente une vidéo dans laquelle il a transformé le salon de ses parents en scène de théâtre où se joue douze actions simples. Chacune d'elle utilise un élément environnant. A chaque manipulation résulte un son/ton - une composition de 12 séries de 12 tons - un mouvement d'intérieur. Kapwani Kiwanga transforme le célèbre tissu « kangas » produit en Afrique de l'est en œuvre sculpturale. Ce tissu est porteur de sens puisque les motifs changent selon leurs fonctions (sac, couverture, porte-bébé, coiffure, etc.) et le texte exprime une opinion et un sentiment. Le choix du tissu et du texte n'est donc pas anodin selon le type de circonstance : il peut devenir espace de revendication. Le triptyque de Jagna Ciuchta rejoue un espace scénographique vidé de ses oeuvres: ne reste plus que/ tout est à voir - les éléments presque de décors qui ont été support de l'exposition.

La vérité des apparences- histoires de symboles, de motifs et de langage est le deuxième volet de deux expositions, dont le premier La vérité des apparences - Histoires de codes et de reflets, se tient à la Tôlerie, Clermont-Ferrand, du 17 septembre au 5 décembre 2015.


[16:00-20:30] Vernissage de Julio Rondo "slope"
Location:
Bendana-Pinel Art Contemporain
4, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 22 97
Fax : +33 (0)1 42 74 25 29
Mail : galerie@bendana-pinel.com
Internet Site : www.bendana-pinel.com
Description:
EXPOSITION DU 31 OCTOBRE AU 19 DÉCEMBRE 2015



[17:00] Finissage de Michel Quérioz
Location:
Galerie Documents 15
15, rue de l'Echaudé
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 46 34 38 61
Mail : info@galeriedocuments15.com
Internet Site : www.galeriedocuments15.com
Description:
LA GALERIE DOCUMENTS 15 vous invite à la présentation de l'ouvrage

"Michel Quérioz"
Gravures - Monotypes - Dessins - Aquarelles
Préface d'Alain Madeleine-Perdrillat
Aux éditions Malbodium Museum

le jeudi 15 octobre 2015 à partir de 18 heures
en présence de l'artiste

Exposition du 16 au 31 octobre 2015

Finissage de Michel Quérioz
Image: Michel Quérioz, Carnetin 139, aquarelle, 23.5 x 15.4 cm




[18:00-21:00] Vernissage de Claire Fontaine "Love is never enough"
Location:
Air de Paris
32, rue Louise Weiss
75013 Paris
M° Chevaleret, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 44 23 02 77
Fax : +33 (0)1 53 61 22 84
Mail : fan@airdeparis.com
Internet Site : www.airdeparis.com
Description:
31 octobre - 19 Décembre, 2015
Vernissage le 31 octobre de 18h à 21h

Dans Love is Never Enough (L'amour n'est jamais assez) l'artiste collective Claire Fontaine présente une nouvelle sélection d'oeuvres qui abordent la banqueroute émotionnelle de notre temps. Le titre de l'exposition suggère que notre besoin d'amour est presque illimité et qu'il ne peut pas être satisfait dans la configuration actuelle de la société, mais aussi que dans le monde d'aujourd'hui, plus que jamais, les bonnes intentions n'aboutissent à rien sans les moyens matériels qui leur permettent de devenir effectives.
L'exposition s'attaque aux questions de l'exclusion et de l'inclusion, de la sécurité et de la peur à travers l'usage conceptuel de plusieurs médias.
À l'entrée de la galerie Claire Fontaine présente l'anagramme de l'enseigne en néon OPEN, un objet iconique de la culture commerciale Américaine et un magnifique ready-made à cause de ses implications métaphysiques (l'ouverture peut être une position morale, une attitude qui simplement accueille les possibilités). Son enseigne est en tout et pour tout identique à l'objet originaire, il en a la même forme et les mêmes couleurs, mais les lettres qui composent le mot ont changé de place et l'ont transformé en une négation laconique et déprimée: «nope». NOPE est une publicité de la négativité gratuite et du refus générique, c'est une variation de la célèbre phrase de Bartleby 'I would prefer not to' (je préférerais ne pas).
Claire Fontaine expose aussi une nouvelle série de Fresh Paintings, à la lettre peintures fraîches, réalisées avec une peinture anti-invasion, une matière qui ne sèche jamais et qui est normalement appliquée sur murs et grilles pour marquer le voleur ou l'intrus d'une souillure qui matérialise ses intentions coupables sur son corps. Les toiles créées avec cette technique restent dans un état d'enfance, vulnérables et jamais totalement achevées, toujours fraîches.
Avec le néon You are not from the Castle l'artiste reproduit une phrase mémorable tirée du Château de Kafka, où K, l'étranger, l'hôte ingrat, se fait rappeler son statut en tout similaire à celui des millions de réfugiés qui cherchent hospitalité dans nos pays ces jours-ci. La citation dans sa totalité dit : « Vous n'êtes pas du château, vous n'êtes pas du village, vous n'êtes rien. Mais par malheur vous êtes, cependant, quelque chose : un étranger, un de trop, qui gêne toujours. Un faiseur de trouble. »

Vernissage de Claire Fontaine "Love is never enough"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "JOUR DES MORTS"
Location:
Association pour l'estampe et l'art populaire
Atelier Velasco-Meller
49 bis, rue des Cascades
75020 Paris
M° Jourdain, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 47 97 05 35
Mail : mel.vel@wanadoo.fr
Internet Site : www.estampe-artpopulaire.com
Description:
LE JOUR DES MORTS... À PARIS!
offrande et calaveras
du 31 octobre au 11 novembre 2015
vernissage samedi 31 octobre à 18h
exposition ouverte tous les jours de 15h à 20h

Chaque année, les artistes de l'association s'adonnent au jeu massacre consistant à dépeindre nos contemporains sous la forme de squelettes, pour rire.
Une offrande aux morts, dans la tradition mexicaine, figurera au cœur de l'exposition.
Un évènement à ne pas manquer !

Vernissage de l'exposition "JOUR DES MORTS"

[18:30-21:00] Remise des Prix du Festival Mondial de l'image Sous-Marine
Location:
Marseille
Marseille
13000 Marseille
M° Gare SNCF Marseille Saint-Charles
France
Internet Site : www.marseille.fr
Description:
Remise des Prix du Festival Mondial de l'image Sous-Marine

[18:30-21:00] Vernissage "Myop in Paris #4"
Location:
Point Ephémère
centre de dynamiques artistiques
200, quai de Valmy
75010 Paris
M° Jaurès, Louis Blanc
France
Phone : +33 (0)1 40 34 02 48
Fax : +33 (0)1 40 34 02 58
Mail : info@pointephemere.org
Internet Site : www.pointephemere.org
Description:
Expositions du 31 octobre au 10 novembre :

* Ed Alcock - "Love Lane"
* Julien Daniel & Stephanie Gengotti - "Deux chroniques intimes"
* Olivier Jobard - "Balkans Transit"
* France Keyser - "#gueuledemarseillais"

Vernissage le samedi 31 octobre à 18h30
Finissage le mardi 10 novembre à 18h30

L'agence de photographes Myop fête ses 10 ans.

Pour marquer l'évènement, l'agence qui revendique une approche subjective et diverse, dévoile cet automne des travaux inédits dans 6 lieux d'exposition parisiens.
Le Point Ephémère, quatrième étape du cycle d'expositions MYOP in PARIS, présente du 31 octobre au 10 novembre: l'intime et mystérieuse Love Lane par Ed Alcock; Deux Chroniques Intimes, une émouvante correspondance entre la France et l'Italie par Julien Daniel et Stéphanie Gengotti; Balkan Transit, le bouleversant reportage d' Olivier Jobard qui accompagne une famille de migrants tout au long de leur périple de l'ile de Kos jusqu'à la Suède et #gueulesdemarseillais, la série tout en humour et tendresse de France Keyser.D






[20:00-22:00] Concert privé de Yuksek
Location:
Le Divan du Monde
75, rue des Martyrs
75018 Paris
M° Pigalle, Abbesses, Anvers
France
Phone : +33 (0)1 42 52 02 46
Mail : info@divandumonde.com
Internet Site : www.divandumonde.com
Description:
HP et Intel présentent la Omen Challenge Party avec Yuksek.

Sur scène le petit génie de la french-touch et producteur fera danser un un public de privilégiés aidé de Montmartre en première partie.

16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés