Tuesday, November 24, 2015
Public Access


Category:
Category: All

24
November 2015
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  Exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
du 16 octobre 2015 au 2 janvier 2016
vernissage vendredi 16 janvier de 18h à 20h

Mario-Andreas von Lüttichau
LES NOIRS SONT LA MATIÈRE DE LA LUMIÈRE

Dans son dernier portrait de groupe, De Staalmeesters, de 1662, Rembrandt représente les maîtres de la guilde des drapiers d'Amsterdam. Cette instance était chargée de vérifier et de contrôler la qualité et la quantité des étoffes fabriquées, teintes et vendues par ses membres. Le personnage assis au centre en est le président. Le livre de comptes ouvert devant lui contient la quantité et l'évaluation de la production des membres. Le noir et le bleu étaient les tons habituels de l'habillement à cette époque, et l'on portait une attention particulière au noir des étoffes. L'étoffe noire portée par les Staalmeesters doit témoigner de l'exigence de qualité, et Rembrandt est chargé de manifester dans ce tableau les caractères et l'ambiance de l'assemblée annuelle. Aucun autre artiste, avant ou après l'âge d'or de la peinture descriptive hollandaise, n'est parvenu à produire ce noir presque palpable, à la fois iridescent à la surface du vernis et plein en profondeur. Mais les personnages du portrait de groupe de Rembrandt reflètent aussi un moment socio-politique intéressant : le ton noir uniforme nivelle l'individualité des maîtres drapiers. Au sein d'une société de castes, Rembrandt met en scène collectivement un cercle dirigeant. Les insignes de leur pouvoir sont introvertis et uniquement reconnaissables à la structure et au traitement de leurs vêtements.

Ces structures cachées, enfouies dans le noir par Rembrandt, nous les retrouvons dans les tableaux noirs de Pierre Soulages réalisés depuis les années 1970, parfois en dialogue avec le bleu de lapis lazuli et de délicates traces et lignes de blanc venant apporter du mouvement - toujours en contraste avec le noir comme les cols d'un blanc vif des drapiers. Des séries de tableaux noirs de grandes dimensions, comme les Polyptyques, laissent apparaître dans leur présence monumentale des profondes lignes tracées dans la pâte de la couleur. Elles structurent la texture lisse, mate et brillante et constituent des ordonnancements changeant composés de sillons et de crêtes horizontaux, verticaux, ou obliques. Soulages appelle « outrenoir » cette propagation radicale du noir pur et parle d'un « unique noir de ces peintures noires, ce sont des différences de textures, lisses, fibreuses, calmes, tendues ou agitées qui, captant ou refusant la lumière, font naître les noirs gris ou les noirs profonds ».

La régie de lumière définie précisément à Conques par Soulages relie le Français au Néerlandais. La mise en scène du portrait de groupe De Nachtwacht (La Ronde de Nuit, achevé en 1642), plongée dans une lumière théâtralisée, montre des membres d'une compagnie de gardes civils. Les deux personnages faisant des gestes au centre du tableau sont le capitaine Frans Banning Cocq, vêtu de noir, et son sous-lieutenant Willem van Ruytenburgh, qui marche devant en diagonale, magnifiquement représenté dans un uniforme d'un blanc lumineux. Rembrandt, dans cette œuvre, s'avère être aussi un metteur en scène conscient de l'effet scénique et plastique de la lumière sur ses acteurs en action. Nous percevons ses espaces comme des boîtes noires - des zones presque dépourvues de lumière du jour. Comme sur une scène de théâtre, la lumière a une force performative. Elle définit des actions et les met en mouvement. De la même façon, Soulages sait installer ses tableaux noirs. Il fait de l'espace d'exposition une scène, dont la lumière crée des tableaux prenant forme comme des sculptures autonomes - en parfaite conformité avec ce qu'écrit le linguistique et essayiste Henri Meschonnic : « Les noirs sont la matière de la lumière ». Mais les spectateurs sont confrontés à un autre type d'obscurité : l'obscure. Différente de la nuit abstraite, l'obscure est plus émotionnel ; il a une dimension mystique. Il suscite l'effort de vouloir la pénétrer - au risque de s'y perdre.

Vernissage de l'exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Pierre Soulages, Peinture, 243 x 181cm, 28 août 2015

Vernissage de l'exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Peinture, 57 x 81 cm, 9 mars 2014
2014
Acrylique sur toile
57 x 81 cm
PSou/M 46

Vernissage de l'exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Peinture, 159 x 202 cm, 20 août 2015
2015
Acrylique sur toile
159 x 202 cm
PSou/M 51

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00 [15:30] Visite presse de l'exposition "Le Petit Prince à Versailles"
Location:
Espace Richaud
Ancien hôpital royal
78, boulevard de la Reine
78000 Versailles
M° Versailles Rive Droite
France
Phone : +33 (0)1 30 97 28 66
Mail : espace.richaud@versailles.fr
Internet Site : www.versailles.fr/culture/etablissements/espace-richaud
Description:
25-11/28-02-16

Phénomène éditorial mondial, Le Petit Prince fait toujours rêver 70 ans après sa première édition en France. À l'occasion de cet anniversaire, la Succession Antoine de Saint-Exupéry et la Ville de Versailles, consacrent au célèbre personnage une exposition inédite qui présente en plusieurs chapitres toutes les facettes du personnage et de l'œuvre de Saint-Exupéry : le premier, ludique, accueille extraits de textes et propos explicatifs dans une scénographie atypique respectant l'univers de l'ouvrage d'origine ; le deuxième, thématique, présente l'auteur, Antoine de Saint-Exupéry, une personnalité hors du commun, à la fois pilote et écrivain ; une galerie de la bande dessinée permet de découvrir notamment les œuvres des grands dessinateurs qui ont rendu hommage au Petit Prince et à son auteur ; enfin, un espace est dédié à la dernière adaptation du Petit Prince au cinéma, sortie en salles en juillet 2015. Gourmette, carnet de vol et agenda d'Antoine de Saint-Exupéry comprenant des dessins du Petit Prince, croquis et dessins préparatoires, éléments du film d'animation, bronze unique du Petit Prince par la sculptrice Consuelo de Saint-Exupéry, photographies, lettres...

16:00  
17:00  
18:00 [18:00-22:00] Cérémonie de remise du Stylo d'Or 2015
Location:
Cercle de l'Union Interalliée
Cercle Interallié - Hôtel Perrinet de Jars
33, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Madeleine, Concorde, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 42 65 96 00
Fax : +33 (0)1 42 65 70 34
Internet Site : www.cercle-interallie.fr
Description:
La revue va attribuer cette année le 10ème Stylo d'Or et la 2ème Souris d'Or.
Un jury composé de professionnels de la gestion des Ressources Humaines, membres du Comité de Rédaction, a choisi un ouvrage et un blog dont il recommande fortement la lecture à tous les autres professionnels de la gestion des Ressources Humaines.
Les critères qui ont été mis en avant sont la pertinence du sujet, l'originalité et la valeur ajoutée, l'innovation, et ceci que le sujet soit technique ou engageant la réflexion sur notre métier des Ressources Humaines.
Izy Béhar, Rédacteur en chef

La revue Personnel remettra « Le Stylo d'Or » 2015, le mardi 24 novembre à 18h.
Ce prix, créé il y a dix ans, est attribué par un jury d'experts, membres du comité de rédaction de la revue. Il récompense chaque année l'ouvrage jugé le plus original, pertinent et proche des problématiques actuelles de la fonction RH.
L'an dernier, le Stylo d'Or a été attribué à Denis Monneuse pour « Le silence des cadres » publié aux éditions Vuibert. Pour la deuxième année consécutive, la Souris d'Or sera attribuée au blog RH que le jury recommande aux professionnels de la fonction pour son innovation, son dynamisme et son contenu RH. L'an dernier, le lauréat était Frédéric Mischler pour son blog Innovation et RH.
Les nominés du Stylo d'Or 2015
1- L'âge du faire de Michel Lallement, éditions du Seuil.
2- La révolution du don d'Alain Caillé et Jean-Edouard Grésy, éditions du Seuil.
3- Le management désincarné de Marie-Anne Dujarier, éditions La Découverte.
4- Réapprendre à décider d'Olivier Sibony, éditions Débats publics.
5- Manager sans se renier de Jean-Paul Bouchet et Bernard Jarry-Lacombe, éditions de l'Atelier.


Jean-Paul Charlez,
Président national de l'ANDRH,

Izy Béhar,
Rédacteur en chef de la revue,

ont l'honneur de vous convier à la remise
du Stylo d'Or 2015

La cérémonie aura lieu le mardi 24 novembre 2015 à partir de 18h au Cercle de l'Union Interalliée.

Un cocktail suivra la remise du prix
NB: Cravate de rigueur, port du jean interdit.

Inscription avant le 31 octobre :
www.andrh.fr, rubrique événements
ou
>> inscription

>> invitation

[18:00-21:00] Remise du Prix du Style 2015
Location:
Brand Store BMW George V
38, avenue George V
75008 Paris
M° George V, Franklin D. Roosevelt, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 40 69 43 00
Internet Site : brandstore.bmw.fr
Description:
Le jury du Prix du Style a choisi de couronner Sorj Chalandon pour Profession du père, paru chez Grasset.

Le Prix du Style 2015 a été décerné, mardi 24 novembre, à Sorj Chalandon pour Profession du père, paru au mois d'août chez Grasset. Les treize membres du jury l'ont choisi par 7 voix contre 3 à Didier Castino, sélectionné avec son premier roman Après le silence (Liana Lévi). Le Prix du Style 2015 sera remis mardi soir lors d'une cérémonie organisée au Brand Store BMW de l'avenue George V à Paris. Le lauréat recevra un vélo électrique et un chèque dont le montant est équivalent au nombre de pages de son livre, soit 316 euros.

Dans Profession du père, son septième roman largement inspiré de sa propre enfance, l'auteur raconte le quotidien du jeune Emile Choulans sous la coupe d'un père violent, manipulateur et mythomane. Faisant régner la terreur dans son foyer, le patriarche s'invente tour à tour ceinture noire de judo, médecin ou ami du Général De Gaulle, puis membre actif de l'OAS.

Dans son avant-critique publiée dans Livres Hebdo en juin, Véronique Rossignol écrit : "On sourit d'abord devant une telle surenchère dans la mythomanie, la vantardise et les délires paranoïaques, devant cette figure d'usurpateur au bord de la caricature. Mais le père n'est pas un doux dingue, avec trench-coat et talkie-walkie, sorti d'un film de Blake Edwards ; c'est un tyran domestique qui exerce une terreur psychologique quotidienne sur l'enfant et sa mère. C'est cette violence-là, celle de la manipulation et du chantage affectif, qui est effrayante."

De son côté, le jury du Prix du Style a salué "le style percutant et captivant d'un livre capable de donner vie à un personnage de littérature digne d'une Folcoche ou d'une Madame Lepic, la mythomanie et la perversion narcissique en plus..."

Longtemps journaliste à Libération puis au Canard enchaîné, Sorj Chalandon a remporté de nombreux prix littéraires, parmi lesquels le Prix Médicis 2006 (Une promesse, Grasset), le Grand prix du roman de l'Académie française 2011 (Retour à Killybegs, Grasset) et le Prix Goncourt des lycéens 2013 (Le Quatrième mur, Grasset).

L'an dernier, le Prix du Style avait été décerné à Olivier Rolin pour Le météorologue (Seuil).

[18:00-21:00] Vernissage d'Evelyne Postic
Location:
Studio Galerie B&B
6, rue des Récollets
75010 Paris
M° Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 40 38 08 88
Mail : info@studiogaleriebb.com
Internet Site : www.studiogaleriebb.com
Description:
24 - 29 novembre 2015
Vernissage le mardi 24 novembre à 18h

Galerie Polysémie présente Evelyne Postic.

[18:00-21:00] Vernissage d'exposition collective
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Vernissage de l'exposition collective (23/29-11) de Marie Anne Bricksmann, Yves Bonhomme, Bernard Matignon et Dominique Piveteaud à l'Espace Beaurepaire

[18:00-21:00] Vernissage de Danielle Arbid "Exotic Girls"
Location:
Galerie Cinema - Anne-Dominique Toussaint
26, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 40 27 09 22
Mail : contact@galeriecinema.com
Internet Site : www.galerie-cinema.com
Description:
Vernissage de Danielle Arbid "Exotic Girls"

Née à Beyrouth, Danielle Arbid est arrivée en France à l'âge de 17 ans. Depuis 1997, elle a tourné des courts-métrages, des documentaires- essais, trois longs-métrages de fiction, Dans les champs de bataille, Un homme perdu et récemment Peur de Rien, réalisé une installation Conversations de salon un téléfilm Beyrouth Hotel et des images en tous genres (par téléphone ou en Super 8) qui traversent ses films expérimentaux. Elle a sillonné les festivals du monde entier et gagné des prix prestigieux, comme le prix de la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes, le prix Albert Londres, le Léopard d'Or ou encore le Léopard d'argent vidéo au festival de Locarno...

Danielle Arbid investit aujourd'hui la Galerie Cinema Anne-Dominique Toussaint avec une installation photographique Exotic Girls et invite l'artiste plasticienne libanaise Lamia Ziadé dont le dernier livre, Ô Nuit Ô mes Yeux, vient de paraître chez P.O.L, à présenter quelques-unes de ses créations originales durant l'exposition.

Exotic Girls raconte l'histoire de ces filles quittant leurs pays d'origine, avides de nouvelles expériences. Danielle Arbid connait bien cette histoire. Ses photos montrent Paris par bribes, en devenir, saturée et vaporeuse comme découverte la veille... exotique elle-même. Manal Issa, une jeune libanaise au coeur de l'exposition se révèle sous les yeux de l'artiste, d'une fraîcheur entêtante et butée. Actrice de son dernier film Peur de rien (qui sortira en France le 10 février 2016) et de ce parcours photographique, elle exprime aussi ce goût d'indépendance, comme une règle absolue.

Danielle Arbid invite Lamia Ziadé à présenter quelques-unes de ses créations originales durant l'exposition. Les femmes chez Danielle Arbid, comme chez Lamia Ziadé sont fortes, insolentes et sexuelles. Chez elles, l'impertinence parisienne côtoie les couleurs et les interdits d'un Orient fantasmé. Lamia Ziadé ponctue ce parcours d'objets provocateurs et drôles, pêle-même. Les personnages de Danielle Arbid, brûlent leur âge, en quête de la moindre sensation.

Une installation vidéo inédite réalisée par Danielle Arbid sera diffusée dans la salle de projection de la galerie durant l'exposition. Exotic Girls, une exposition de Danielle Arbid avec Lamia Ziadé présentée à la Galerie Cinema Anne- Dominique Toussaint du 25 novembre 2015 au 20 janvier 2016.

Vernissage de Danielle Arbid "Exotic Girls"

Vernissage de Danielle Arbid "Exotic Girls"

[18:00-21:00] Vernissage de Marjorie Brunet "Maintenance des équipements..."
Location:
Galerie du Haut-Pavé
3, quai de Montebello
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 58 79
Mail : contact@haut-pave.org
Internet Site : www.haut-pave.org
Description:
Marjorie Brunet "Maintenance des équipements et système des espaces" vernissage mardi 24 novembre 2015
exposition du 17 novembre au 19 décembre 2015

Marjorie Brunet
"Maintenance des équipements et système des espaces"

Le titre intriguant de cette exposition, choisi par Marjorie Brunet, est le type d'inscription qu'on lit sur une porte ou un organigramme sans en comprendre réellement le sens.
C'est peut-être pour cela que ces intitulés sont créés ? Mais Marjorie Brunet s'y est intéressée. Il n'est pas sans rappeler le Message à caractère informatif. Cette émission de télévision de la fin des années 1990 consistait à détourner, par le doublage, des films d'entreprise du début des années 80. S'il s'agissait avant tout d'une pastille d'humour, on y voyait aussi un monde du travail obsolète, inopérant et incohérent. L'architecture industrielle, les espaces, les machines, les salles de réunions, de tout cela émergeait un décalage avec la vie réelle, une certaine esthétique, discutable, et, sans doute, une forme de poésie.
Dans Playtime (1967) de Jacques Tati, la ville futuriste et les bureaux sont autant sujets d'intrigue que de moquerie. Comment ces espaces, tellement pensés en amont, peuvent-ils encore révéler de telles défaillances, des incohérences si énormes ?
Ainsi, Marjorie Brunet nous annonce, non sans malice, qu'elle va prendre soin de maintenir les équipements et les systèmes des espaces ou peut-être va t-elle s'intéresser à la manière dont on s'en préoccupe ? Dans son travail de peintre, Marjorie Brunet n'ignore rien de ces éléments subtils que sont la dérision, la poésie, ou bien l'incohérence d'une réalité urbaine parfois trop vite exécutée.
Elle est aussi une chercheuse infatigable, son champ d'exploration principal étant le tableau. Qu'y cherche-t-elle exactement ? On trouve dans les peintures de Marjorie Brunet certaines constantes : la matière et les textures, issues de véritables recettes, des formes aussi, plus ou moins identifiables, références parfois directes à l'espace, aux matières environnantes ou hommages subtils. La couleur est aussi un élément fort de cette peinture d'association. Ajoutons l'espace, les proportions, les jeux d'ombre et de lumière, faut-il être méthodique pour aborder toutes ces problématiques au cœur d'un même travail ?
Marjorie Brunet est devenue une remarquable observatrice de son environnement. Elle y décèle le plus inattendu, vous fait remarquer une texture, un détail d'architecture incongru. Elle s'applique encore à saisir les meilleures opportunités de ce qu'un lieu peut générer pour lui permettre de produire des tableaux dont les composants sont manipulés et associés pour évoluer sans cesse.
Cependant, le moment où elle semble se délecter le plus des effets de sa peinture sur le support est sans doute celui du faire, lorsque ses mélanges d'eau, de pigments et de farine sèchent lentement donnant à voir de superbes glacis, parfaitement lisses, pour lesquels sont conçus ses motifs et qui, peu à peu, revêtent un aspect nouveau selon la recette mise au point. Le résultat, parfois grumeleux, craquelé ou rêche est comme le souvenir de l'acte de peinture, comme si l'acte de peindre était un instant un peu supérieur et inégalable. Le tableau est parfois laissé à ce geste ou bien utilisé comme nouveau départ, recouvert, percé, découpé, associé... Il est l'objet de toute les manipulations possibles.
Il est support de la peinture, bien sûr, mais il est aussi un objet autonome, se déplaçant et suivant des chemins que Marjorie Brunet lui donne à prendre en fonction des lieux, des objets, des espaces qu'elle rencontre. Le tableau est l'objet et le matériau. C'est une nouvelle chance.
En 1954, le peintre Ellsworth Kelly est assis dans un bus à New York, tentant de lire un livre.
Il est gêné dans sa lecture par l'ombre portée des fenêtres du bus sur les pages du livre. Kelly observe alors ces ombres bouger sur son livre avec le mouvement du bus. Il en tirera des dessins mais aussi une vraie attitude dans son processus de travail. Ellsworth Kelly dit : I realized I didn't want to compose pictures, I want to find them*. Il parle aussi de chance, mais pas de celle que l'on attend, celle que l'on saisit, que l'on provoque1.
La filiation de Marjorie Brunet avec Ellsworth Kelly est aussi une question d'attitude. Marjorie Brunet, dans un espace, un environnement, y compris dans ses propres tableaux, continue de provoquer des opportunités et trouver des images. Une attitude volontaire et courageuse d'une peintre exigeante et sans compromis qui ne se laissera pas dominer par son environnement et nous donnera à voir et à penser ce à côté de quoi nous venions juste de passer.

Alexandre Léger - Octobre 2015

* J'ai réalisé que je ne voulais pas composer des images, je veux les trouver.
1. Ellsworth Kelly: New York Drawings, 1954-1962, Richard Shiff, Matthew Marks Gallery, éditions Prestel 2014


Marjorie Brunet vit et travaille à Paris.
Elle est diplômée de l'École Nationale
Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Elle a participé à de nombreuses expositions collectives, notamment à la 56e édition du Salon de Montrouge et à Jeune Création.

En 2011, elle est invitée par Frédérique Lucien pour sa carte blanche, D'Entrée de jeu au château de Saint-Ouen.

En 2010, elle installe son travail au Centre d'Art Municipal de Pontault-Combault dans le cadre de l'exposition Aire tendre.

La Maison des arts plastiques de Chevilly-Larue lui consacre une exposition personnelle intitulée
Contre-chant en 2008.

Son travail a été présenté plusieurs fois au prix international de peinture Novembre à Vitry.

Elle est invitée en 2004 pour l'exposition Cas domestique par la galerie Incognito qui la représente en 2005 à la Fiac.

Vernissage de Marjorie Brunet "Maintenance des équipements et système des espaces"
sans titre, 72 x 20 x 12 cm, acrylique sur toile et bois enduit, 2011

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Art & Science"
Location:
Instituto Cultural de México à Paris
Institut Culturel du Mexique
119, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 44 61 84 44
Fax : +33 (0)1 44 61 84 45
Mail : idemexfra@sre.gob.mx
Internet Site : icm.sre.gob.mx/francia/index.php/fr/
Description:
Vernissage de l'exposition "Art & Science"

[18:00-21:00] Vernissage du Salon Art Capital 2015
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
du 25 au 30 novembre

[18:00-22:00] Vernissage du collectif Tertulia "Variations"
Location:
Atelier Gustave
36, rue Boissonade
75014 Paris
M° Raspail, Port-Royal
France
Phone : +33 (0)1 45 38 94 11
Mail : info@ateliergustave.org
Internet Site : www.ateliergustave.org
Description:
du 24 au 29 novembre 2015
Ouvert tous les jours de 12h à 20h

Vernissage le 24 novembre à 19h
Brunch le 28 novembre de 10h à 12h
Décrochage le 29 novembre de 15h à 17h

Le collectif d'artistes de TERTULIA réunit des sculpteurs, peintres, photographes, plasticiens.
Ils ont choisi le thème « VARIATIONS » comme axe de travail commun.
Ce thème part de l'idée de réappropriation, d'interprétation, d'adaptation d'une œuvre.
Chaque artiste l'a utilisé pour décliner son inspiration, faire évoluer son œuvre par des jeux de lumières, de formes, de techniques, de matières, de formats.
L'interprétation de l'artiste est libre comme celle du visiteur.

Vernissage du Collectif Tertulia "Variations"

[18:30-21:00] Cercle de l'Epargne : conférence - Cocktail dînatoire
Location:
Ecole Boulle
21, rue Pierre Bourdan
75012 Paris
M° Reuilly - Diderot, Nation
France
Phone : +33 (0)1 44 67 69 67
Fax : +33 (0)1 43 42 22 66
Internet Site : www.ecole-boulle.org
Description:
L'ÉPARGNE ET LA RETRAITE À L'HEURE DES CHOIX

Avec des intervenants exceptionnels :
Jean-Marie COLOMBANI, Ancien Directeur du Monde et fondateur de Slate.
Jérôme JAFFRÉ, Directeur du centre d'Etudes et de Connaissances sur l'Opinion Publique
Jean-Pierre THOMAS, Ancien Député, Président du Cercle de l'Epargne et Président de Thomas Vendôme Investment

RSVP :
Sarah Le Gouez
06 13 90 75 48
slegouez@cercledelepargne.fr

[18:30] Lancement du recueil des Commémorations nationales 2016
Location:
Institut de France
Académie des Beaux-Arts
27, quai de Conti
CS 90618
75270 Paris Cedex 06
M° Pont Neuf, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 44 41 43 20
Internet Site : www.academie-des-beaux-arts.fr
Description:
C'est en 1986 qu'a été publié le premier volume des Célébrations nationales.
En 2016, pour marquer son trentième anniversaire, le recueil renoue avec son ancienne présentation en optant pour une approche purement chronologique.
Rédigé par de grands spécialistes, cet ouvrage présente un panorama exceptionnel d'anniversaires sélectionnés par le Haut comité des Commémorations nationales dans tous les domaines de l'histoire de France.

[18:30-22:00] Soirée de lancement du livre "Parisian Gentleman"
Location:
Maison Guerlain & Boutique
68, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 45 62 52 57
Internet Site : www.guerlain.com
Description:
J'ai l'immense joie de vous annoncer la soirée de lancement et de dédicace de l'édition en langue française de mon livre « Parisian Gentleman, Eloge de l'élégance à la française » et d'ouvrir officiellement les réservations pour y participer.

Cette soirée, qui marquera l'aboutissement d'un long cheminement et d'un travail de plus de deux ans, se tiendra donc dans la magnifique boutique historique de la grande Maison Guerlain, dont l'entresol sera privatisé pour l'occasion, au 68 Champs-Elysées.

Quelques renseignements sur l'événement et sur la marche à suivre pour y participer :

- Je serai, évidemment, présent avec Andy Julia et l'équipe PG au grand complet, pour dédicacer le livre.

- Mon éditeur français, les Editions Intervalles, sera présent avec un stock conséquent d'ouvrages disponible à la vente afin de permettre à ceux d'entre vous qui le souhaiteront d'en acquérir un ou plusieurs exemplaires sur place lors de la soirée et de repartir de l'événement avec le livre dédicacé.

- Pour ceux d'entre vous qui auraient déjà fait l'acquisition de l'ouvrage, soit en librairie (sortie le 13 Novembre) soit directement sur le site des Editions Intervalles ou sur Amazon, il vous suffira de venir à la soirée avec votre livre sous le bras et je me ferai un plaisir de vous le dédicacer.

Parisian Gentleman Holiday Edition


[19:00-22:00] Soirée de lancement du 95ème Grand Prix d'Amérique Opodo 2016
Location:
Hippodrome de Paris-Vincennes
2, route de la Ferme
75012 Paris
M° RER A Joinville-le-Pont
France
Phone : +33 (0)1 49 77 17 17
Description:
Partenariat avec l'association Petits Princes, fondée par Dominique Bayle qui aide à réaliser les rêves d'enfants malades en fonction de leurs traitements et de leurs hospitalisations. C'est au profit de cette association que les t-shirts du Prix d'Amérique seront vendus, c'est la marque Repetto qui les a crée cette année.

De nombreuses célébrités étaient au rendez vous, pour soutenir l'association, pour lancer le Grand Prix d'Amérique et pour ensuite participer à une course de road-cars.

[19:00] Vernissage de Michael Pinsky "L'eau qui dort"
Location:
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
Parc de la Villette
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Internet Site : www.villette.com
Description:
Du 25 novembre 2015 au 3 janvier 2016

Avec L'eau qui dort, l'artiste plasticien Michael Pinsky met en lumière les dérives de notre société de consommation pour conjuguer, avec poésie, art et responsabilité.
- Réalisé avec COAL dans le cadre de la COP21

Des vélos, une brouette, quelques caddies... A la tombée du jour, des objets, à la fois étranges et familiers, semblent flotter à la surface de l'eau. Des lumières s'allument l'une après l'autre, révélant les déchets enfouis sous les eaux dormantes, enfin sortis de l'oubli auquel ils étaient destinés.
Repêchés par une équipe de plongeurs, ces rebuts ont été ensuite récurés par Michael Pinsky pour être exposés. Grâce à cette installation, ces ordures jetées par tous au fil des années dans les eaux du canal de l'Ourcq retrouvent une seconde vie inespérée.
Désireux de confronter les acteurs de cette société de consommation, l'artiste agit positivement en nettoyant le canal et invite par la même occasion les riverains à la contemplation. Pour que la question de l'environnement ne soit plus une source de malaise mais d'inspiration.



Vernissage de Michael Pinsky "L'eau qui dort"

[19:00] Vernissage de l'exposition "Alessandro Magnasco"
Location:
Quartier Drouot
Quartier Art Drouot
Quartier Drouot
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot, Grands Boulevards, Le Peletier
France
Internet Site : www.quartierdrouot.com
Description:
Galerie Canesso
26, rue Laffitte
75009 Paris

du 25 novembre 2015 au 31 janvier 2016

Alessandro Magnasco (1667-1749), les années de la maturité est une exposition centrée sur les plus belles œuvres de la production tardive de ce peintre anticonformiste. L'exposition a le privilège de bénéficier d'un partenariat exceptionnel avec les Musei de Strada Nuova de la ville de Gênes, lieu de naissance de l'artiste. Elle débute à la Galerie Canesso à Paris (du 25 novembre 2015 au 31 janvier 2016) pour faire ensuite étape au Palazzo Bianco de Gênes (du 25 février 2016 au 5 juin 2016).
Artiste à l'œuvre originale et extravagante, Magnasco a été découvert au début du XXe siècle et il est considéré, à certains égards, comme l'un des précurseurs de Goya (1746-1828), des Expressionnistes et l'un des pères du fantastique et du macabre. La fascination de l'artiste pour les atmosphères sombres, la dissolution des formes et un propos moral sévère met en évidence sa dissidence par rapport à la culture figurative contemporaine. Néanmoins, son œuvre riche et variée ne peut se définir par ces seuls caractères. Les réalisations de l'artiste impressionnent, tant du point de vue du langage pictural extrêmement personnel, que de celui des sujets qu'il est le seul à aborder en Europe entre les XVIIe et les XVIIIe siècles. Ses compositions parcourues de petites figures en mouvement nous portent vers l'art de Guardi (1712-1793) et des Vénitiens du Settecento.
L'exposition présentera une vingtaine de tableaux, certains à découvrir pour la première fois en France.

http://magnasco.canesso.com

Vernissage de l'exposition "Alessandro Magnasco"

[19:00-21:00] Vernissage de l'installation EXIT
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Le Palais de Tokyo a le plaisir d'accueillir du 25 novembre 2015 au 10 janvier 2016, l'installation Exit présentée par la Fondation Cartier pour l'art contemporain. Conçue par les artistes et architectes Diller Scofidio + Renfro sur une idée de Paul Virilio, cette oeuvre a été réalisée en collaboration avec l'artiste et architecte Laura Kurgan, l'artiste et statisticien Mark Hansen, ainsi que des géographes et des scientifiques. Présentée à la Fondation Cartier dans l'exposition Terre Natale, Ailleurs commence ici (2008), cette oeuvre fait désormais partie de sa collection. Exit est composée d'un ensemble de cartes animées générées à partir de données statistiques portant sur les mouvements de population dans le monde et leurs principales causes. L'oeuvre a été entièrement actualisée à l'occasion de la Conférence sur le changement climatique des Nations Unies (COP21) organisée à Paris en décembre 2015. Cet événement décisif offre un contexte particulièrement pertinent à une oeuvre dont les sujets sont inséparables de la question du réchauffement climatique : « C'est un peu comme si le ciel, et ses nuages, et sa pollution faisaient leur entrée dans l'Histoire. Non plus dans l'histoire des saisons - l'été, l'automne, l'hiver - mais dans l'histoire du peuplement, dans l'histoire de zones inhabitables pour une raison ou pour une autre, et pas seulement pour des raison de désertification, mais pour des raisons de disparition, de submersion du sol. C'est l'avenir. » (Paul Virilio, 2009)

Commande de la Fondation Cartier, Exit a été réalisée à la fin de l'année 2008 pour l'exposition Terre Natale, Ailleurs commence ici, alors que les flux de population atteignaient des proportions sans précédent dans l'histoire humaine ; elle a ensuite été montrée au Kunsthal Charlottenborg de Copenhague en 2009 durant la COP15, puis lors de l'inauguration de l'AlhondigaBilbao en 2010. Conçue comme une oeuvre d'art, Exit utilise des données géocodées provenant de plus d'une centaine de sources, traitées grâce à un programme informatique puis interprétées visuellement. Exit est une réflexion sur les notions d'enracinement et de déracinement ainsi que sur les questions identitaires qui leurs sont attachées. L'oeuvre aborde des problèmes qui n'ont depuis cessé de s'intensifier : aujourd'hui, la crise des réfugiés rend cette nouvelle présentation d'Exit plus actuelle et pertinente que jamais.

Exit est une installation vidéo immersive dans laquelle sont projetées, à 360°, six cartes animées : Population et migrations urbaines, Des flux d'hommes et d'argent, Réfugiés politiques et migrations forcées, Catastrophes naturelles, Des mers qui montent, des villes qui disparaissent, Déforestations et langues en danger (ce dernier scénario a été réalisé avec l'AlhondigaBilbao). Grâce à un vaste ensemble de sources provenant d'organisations internationales, d'organisations nongouvernementales, et de centres de recherche, Exit permet d'appréhender visuellement les relations complexes entre les différents facteurs à l'origine des migrations actuelles. L'oeuvre a été entièrement mise à jour, reflétant en cela l'évolution alarmante des données depuis sa première présentation en 2008. Chacune des six cartes montre que le lien entre les hommes et leur environnement s'est considérablement dégradé au cours des sept dernières années. Le nombre de personnes déplacées par les guerres, les persécutions et les violences a atteint un pic historique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce phénomène a conduit à une crise politique en Europe alors même que la majorité des personnes déplacées sont accueillies dans des pays en développement. L'urbanisation et la déforestation à grande échelle dans les pays tropicaux ont progressé à un rythme effréné, provoquant ainsi le déracinement de nombreuses communautés indigènes et la disparition progressive de leur langue maternelle. Les promesses actuelles de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont jugées largement insuffisantes pour atteindre l'objectif d'une augmentation maximale de la température de 2°C d'ici la fin du siècle, et les scénarios envisageant un réchauffement planétaire qui pourrait atteindre 4 ou même 6°C ne sont plus considérés comme de la science-fiction.

Qu'elles débouchent sur un succès ou un échec, les négociations de la COP21 vont contribuer dans les années à venir au destin de notre planète. Dans ce contexte, la présentation d'Exit pendant deux mois au Palais de Tokyo ne représente pas seulement un événement artistique d'importance, mais également un appel à agir : avec l'actualisation des données, c'est toute la réalité des mouvements migratoires d'aujourd'hui qui est donnée à voir. Les pixels qui composent chaque carte représentent autant d'expériences humaines et nous révèlent que notre relation à notre terre natale repose moins sur notre attachement à un lieu particulier que sur la diversité des trajectoires que nous empruntons.

Vernissage de l'installation EXIT
© Diller Scofidio + Renfro, Mark Hansen, Laura Kurgan and Ben Rubin with Robert Gerard Pietrusko and Stewart Smith

[19:30] Cérémonie de remise des « Trophées Sentez-Vous Sport 2015 »
Location:
Comité National Olympique et Sportif Français
Maison du sport Français
1, avenue de Pierre de Coubertin
75013 Paris
M° RER B Cité Universitaire, RER B Gentilly
France
Phone : +33 (0)1 40 78 28 00
Fax : +33 (0)1 40 78 28 34
Internet Site : www.comite-olympique.asso.fr
Description:
Cérémonie de remise des « Trophées Sentez-Vous Sport 2015 »

[19:30] Inauguration de l'exposition « Nés quelque part »
Location:
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
Parc de la Villette
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Internet Site : www.villette.com
Description:
dans le cadre de la COP21



[20:00] 21ème édition des Trophées de la Nuit
Location:
Lido
116, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° George V
France
Phone : +33 (0)1 40 76 56 10
Fax : +33 (0)1 45 61 19 41
Internet Site : www.lido.fr
Description:
Vous êtes dirigeant d'un bar ou d'un restaurant à ambiance musicale, d'un club ou d'une discothèque, d'un cabaret ou d'un casino ?
Vous souhaitez concourir pour l'un des Trophées de la 21e édition des Trophées de la nuit ?
Envoyez votre proposition de candidature par mail, avant le 15 juin 2015, sur contact@paris-nuit.fr.

Merci de préciser :
- le nom et l'adresse de votre établissement,
- vos nom, prénom et téléphone portable,
- le Trophée pour lequel vous souhaitez concourir,
- le descriptif de votre action, liée au Trophée concerné (entre 5 et 10 lignes)

Les Trophées pour lesquels vous pouvez concourir :
- Trophées de la Création & de l'Innovation,
- Trophées de l'événement « hors les murs »,
- Trophées du Jeune Entrepreneur,
- Trophées de l'Insolite,
- Trophées du Moment « Apéritif »,
- Trophées de la Qualité & du Service,
- Trophées de la Prévention,
- Trophées de la Terrasse

L'Académie de la Nuit sélectionnera trois nominés par catégorie. Ces derniers seront dévoilés dans le numéro de Paris Nuit daté de septembre-octobre et sur le site paris-nuit.fr dès le 1er septembre. Les votes seront ouverts sur l'application Paris Nuit à partir de 1er octobre et clos le 24 novembre à 12h.
Enfin, les lauréats seront connus le mardi 24 novembre 2015, lors de la cérémonie de remise des Trophées au Lido de Paris.

Les Trophées de la Nuit sont organisés par le Groupe Paris Nuit - Agence Com'Des Etoiles, avec ses partenaires, Heineken, Schweppes...

Pour toute information complémentaire, appelez le 01 45 32 32 32.

19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés