Saturday, December 19, 2015
Public Access


Category:
Category: All

19
December 2015
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  Exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
du 16 octobre 2015 au 2 janvier 2016
vernissage vendredi 16 janvier de 18h à 20h

Mario-Andreas von Lüttichau
LES NOIRS SONT LA MATIÈRE DE LA LUMIÈRE

Dans son dernier portrait de groupe, De Staalmeesters, de 1662, Rembrandt représente les maîtres de la guilde des drapiers d'Amsterdam. Cette instance était chargée de vérifier et de contrôler la qualité et la quantité des étoffes fabriquées, teintes et vendues par ses membres. Le personnage assis au centre en est le président. Le livre de comptes ouvert devant lui contient la quantité et l'évaluation de la production des membres. Le noir et le bleu étaient les tons habituels de l'habillement à cette époque, et l'on portait une attention particulière au noir des étoffes. L'étoffe noire portée par les Staalmeesters doit témoigner de l'exigence de qualité, et Rembrandt est chargé de manifester dans ce tableau les caractères et l'ambiance de l'assemblée annuelle. Aucun autre artiste, avant ou après l'âge d'or de la peinture descriptive hollandaise, n'est parvenu à produire ce noir presque palpable, à la fois iridescent à la surface du vernis et plein en profondeur. Mais les personnages du portrait de groupe de Rembrandt reflètent aussi un moment socio-politique intéressant : le ton noir uniforme nivelle l'individualité des maîtres drapiers. Au sein d'une société de castes, Rembrandt met en scène collectivement un cercle dirigeant. Les insignes de leur pouvoir sont introvertis et uniquement reconnaissables à la structure et au traitement de leurs vêtements.

Ces structures cachées, enfouies dans le noir par Rembrandt, nous les retrouvons dans les tableaux noirs de Pierre Soulages réalisés depuis les années 1970, parfois en dialogue avec le bleu de lapis lazuli et de délicates traces et lignes de blanc venant apporter du mouvement - toujours en contraste avec le noir comme les cols d'un blanc vif des drapiers. Des séries de tableaux noirs de grandes dimensions, comme les Polyptiques, laissent apparaître dans leur présence monumentale des profondes lignes tracées dans la pâte de la couleur. Elles structurent la texture lisse, mate et brillante et constituent des ordonnancements changeant composés de sillons et de crêtes horizontaux, verticaux, ou obliques. Soulages appelle « outrenoir » cette propagation radicale du noir pur et parle d'un « unique noir de ces peintures noires, ce sont des différences de textures, lisses, fibreuses, calmes, tendues ou agitées qui, captant ou refusant la lumière, font naître les noirs gris ou les noirs profonds ».

La régie de lumière définie précisément à Conques par Soulages relie le Français au Néerlandais. La mise en scène du portrait de groupe De Nachtwacht (La Ronde de Nuit, achevé en 1642), plongée dans une lumière théâtralisée, montre des membres d'une compagnie de gardes civils. Les deux personnages faisant des gestes au centre du tableau sont le capitaine Frans Banning Cocq, vêtu de noir, et son sous-lieutenant Willem van Ruytenburgh, qui marche devant en diagonale, magnifiquement représenté dans un uniforme d'un blanc lumineux. Rembrandt, dans cette œuvre, s'avère être aussi un metteur en scène conscient de l'effet scénique et plastique de la lumière sur ses acteurs en action. Nous percevons ses espaces comme des boîtes noires - des zones presque dépourvues de lumière du jour. Comme sur une scène de théâtre, la lumière a une force performative. Elle définit des actions et les met en mouvement. De la même façon, Soulages sait installer ses tableaux noirs. Il fait de l'espace d'exposition une scène, dont la lumière crée des tableaux prenant forme comme des sculptures autonomes - en parfaite conformité avec ce qu'écrit le linguistique et essayiste Henri Meschonnic : « Les noirs sont la matière de la lumière ». Mais les spectateurs sont confrontés à un autre type d'obscurité : l'obscure. Différente de la nuit abstraite, l'obscure est plus émotionnel ; il a une dimension mystique. Il suscite l'effort de vouloir la pénétrer - au risque de s'y perdre.

Vernissage de l'exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Pierre Soulages, Peinture, 243 x 181cm, 28 août 2015

Vernissage de l'exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Peinture, 57 x 81 cm, 9 mars 2014
2014
Acrylique sur toile
57 x 81 cm
PSou/M 46

Vernissage de l'exposition "Soulages, peintures 2013-2015"
Peinture, 159 x 202 cm, 20 août 2015
2015
Acrylique sur toile
159 x 202 cm
PSou/M 51

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00-19:30] Dégustation de Champagnes Perrier-Jouët
Location:
Lavinia
3, boulevard de la Madeleine
75001 Paris
M° Madeleine, Opéra
France
Phone : +33 (0)1 42 97 20 20
Fax : +33 (0)1 42 97 54 50
Mail : laviniafrance@lavinia.com
Internet Site : www.lavinia.com
Description:
La Maison Perrier-Jouët s'inscrit dans la plus pure tradition des grandes Maisons de Champagne avec des vignobles exceptionnels et se reconnait à son style floral, ciselé et élégant.



[16:00-19:00] Dédicace de C215
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
Samedi Christian Guémy, alias C215, sera avec nous au Lavo//Matik pour dédicacer son dernier livre, consacré à son intervention au Commissariat à l'énergie atomique à Saclay

Descriptif : "Les chercheurs invitent C215 à faire le mur du Commissariat à l'énergie atomique !

Mixant l'art et la science, le fameux artiste pochoiriste C215 a investi les murs du centre de recherche de Saclay et donné une deuxième vie à des objets... devenus des oeuvres d'art !

Cet ouvrage raconte les hommes et les femmes des laboratoires, leurs appareils et leurs outils, mais aussi les grandes et les petites histoires de la science à travers des portraits emblématiques : Marie Curie sur un tableau des éléments, Georges Charpak sur un détecteur de particules ou encore Maître Yoda veillant sur un bâtiment consacré à la recherche spatiale... E=mC215 : la formule idéale pour décrypter la science !

Oeuvres de C215, texte de Jean-Luc Sida et Élisabeth de Lavergne, contributions de Étienne Klein, Roland Lehoucq et Valérie Masson-Delmotte, photographies de Guillaume Bordeaux, Laurence Godart et Francis Rhodes, ainsi que de photographes du CEA"

(texte Albin Michel)

[16:30] Rencontre avec Eric Kayser
Location:
Librairie Eyrolles
55-63, boulevard Saint-Germain
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Cluny - La Sorbonne
France
Phone : +33 (0)1 44 41 11 74
Internet Site : www.eyrolles.com
Description:
Rencontre avec Eric Kayser





[18:00] Décrochage de Tania Bruzs et Sophie Simitch
Location:
Hôtel de l'Industrie
Société d'Encouragement pour l'Industrie Nationale
4, place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 44 39 20 50
Mail : hoteldelindustrie@industrienationale.fr
Internet Site : www.industrienationale.fr
Description:
Vernissage
Mardi 15 décembre (18h-22h)

Exposition du
Mercredi 16 décembre au samedi 19 décembre
(11h-19h)

Pot de décrochage
samedi 19 décembre à partir de 18h

Décrochage de Tania Bruzs et Sophie Simitch

[18:00-21:00] Finissage de Charlotte l'Harmeroult
Location:
Galerie Jed Voras
18, rue de Patay
75013 Paris
M° Tram 3a Maryse Bastié, Bibliothèque François Mitterrand
France
Mail : jedvoras@gmail.com
Internet Site : www.jedvoras.eu
Description:
La Galerie Jed Voras vous invite au finissage de l'exposition de Charlotte L'Harmeroult à partir de 18h.

"Le baiser est la plus sûre façon de se taire en disant tout."
Guy de Maupassant

Les évènements tragiques du 13 novembre à Paris ont plongés la Galerie dans un deuil et un endolorissement profond.
Les problèmes relatifs à l'avenir de la culture se sont douloureusement posés dans l'enceinte de notre White Cube.
Il est venu le temps de revivre, avec une puissance innégalé, pour voir nos forces créatives décuplées afin de lutter pour la liberté d'expression, l'art et la philosophie.

Jamais encore, la relation engagée par le penseur Jacques Rancière entre la politique et l'esthétique ne s'etait imposée aussi fortement à nos corps et nos esprits. C'est donc pour trouver un cheminement philosophique dans l'activisme artistique que la Galerie Jed Voras décide de vous inviter à son vernissage le jeudi 19 novembre en présentant de l'artiste Charlotte L'Harmeroult.

Pure hasard heureux, la thématique de cette exposition viendra panser la plaie laissée par cette attaque envers la culture, la jeunesse et la contemporaneité en nous faisant prolonger les thématiques de l'amour, du désir et de l'érotisme.

Entre érotisme et désir vif, les baisers de Charlotte L'Harmeroult recouvrent les surfaces du monde de leur évanescence. Ils s'encrent au lipstick, font traces et s'impriment dans le temps contemporain. Peignant avec sa bouche, Charlotte L'Harmeroult dépose ses lèvres avec l'assurance et la précision d'un maître en peinture. Elle insuffle à ces baisers, la capacité de murmurer aux oreilles du spectateur la profondeur de l'âme humaine. La boite de pandore s'ouvre et laisse s'échapper l'invisibilité des sentiments humains.
Le baiser, ce geste performatif et éphémère, persiste dans le temps. L'œuvre renferme les molécules émotionnelles de l'artiste et transforme sa personne en présence fantomatique. C'est une cristallisation de l'instant entre le moment d'un baiser volé et l'éternité.
Entre performance et peinture, Charlotte L'Harmeroult opère un tour de force en figeant dans l'actualité du monde la fugacité de l'acte. Ses œuvres sont un don de présence pure.

[18:00-20:00] Finissage de l'exposition collective "Lointain proche"
Location:
La Terrasse : espace d’art de Nanterre
57, boulevard de Pesaro
Face au 4 boulevard de Pesaro
92000 Nanterre
M° RER A Nanterre-Préfecture
France
Phone : +33 (0)1 41 37 52 06
Mail : arts.plastiques@mairie-nanterre.fr
Internet Site : www.nanterre.fr/annuaire/430/144-annuaire.htm
Description:
Inauguration le jeudi 8 octobre de 18h à 21h
du 8 octobre au 19 décembre 2015

Salle principale :
Exposition Lointain proche, oeuvres de la créolisation :
Yuhsin U Chang, Alex Burke, Dimitri Fagbohoun, frédéric dumond, Emmanuel Rivière, Mamadou Cissé, Alighiero Boetti.
Commissaire de l'exposition : Emmanuel Rivière
La mondialisation met en relation des éléments culturels auparavant éloignés et hétérogènes, aboutissant à des œuvres hybrides et absolument imprévisibles. Ces faits ont été - entre autres - mis en évidence par le poète et essayiste Édouard Glissant, qui voit là le résultat de ce qu'il nomme « créolisation », soit « le métissage qui produit de l'imprévisible ». Ce qu'observe Glissant dans les éléments du langage, est certainement aussi à l'œuvre dans le champ des arts plastiques. Au croisement d'identités multiples et complexes, les artistes et les œuvres réunis dans l'exposition « Lointain-Proche » témoignent – sans jamais l'illustrer – de cette force du « Tout-Monde » mise au jour dans l'art.

Dans la vitrine : Bruno Boudjelal, Paysages du départ, installation de photographies collectées auprès d'habitants de Nanterre.

Sur le toit-terrasse : Bellastock, collectif d'architectes, mobiliers urbains construits à partir des matériaux d'une œuvre d'art plastiques éphémère.

[18:00] Traversée Oblik / 4 ans de travail de Paul Vaussane
Location:
Atelier Oblik
19, rue du docteur Emile Roux
92110 Clichy
M° Porte de Clichy, Mairie de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 47 37 77 34
Mail : oblik.atelier@free.fr
Internet Site : www.atelier-oblik.com
Description:
Paul Vaussane quitte le navire Oblik mais la traversée a laissé des traces que nous allons pouvoir apprécier ensemble
et en l'espèrant un peu megalo et donc capable de come backs à répétition

[18:00-22:00] Vernissage des Artistes Permanents
Location:
International Art Gallery
A.P.A.I. Association pour la Promotion des Artistes Indépendants
78, avenue de Suffren
Village Suisse
Cour Anglaise Galerie 19
75015 Paris
M° La Motte-Piquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)1 42 19 96 42
Mobile : +33 (0)6 62 48 50 98
Mail : contact@internationalartgallery.fr
Internet Site : www.businessart.org
Description:
Exposition du 19 Décembre 2015 au 9 Janvier 2016

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés