Wednesday, January 6, 2016
Public Access


Category:
Category: All

06
January 2016
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

08:00 [08:30-12:30] Lancement de la campagne de collecte ECOFIP
Location:
Ladurée Champs-Elysées
75, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° George V, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 40 75 08 75
Fax : +33 (0)1 40 75 06 75
Internet Site : www.laduree.fr/public_fr/maisons/champs_accueil.htm
Description:
En préambule de ce lancement qui débutera à 8h30, Mélanie KABLA, Directrice du Développement d'ECOFIP présentera les résultats de la campagne 2015.

09:00
10:00
11:00
12:00
13:00 [13:30-16:00] Lancement de la 27ème édition de l'Opération Pièces Jaunes
Location:
Saint-Denis
Saint-Denis
93200 Saint-Denis
M° RER D Saint-Denis, Saint-Denis - Université, Basilique de Saint-Denis
France
Description:
Centre Hospitalier de Saint-Denis
2 Rue du Dr Delafontaine
93200 Saint-Denis

Lancement de la 27ème édition de l'Opération Pièces Jaunes, mis en place par la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.
En présence de
- Bernadette Chirac, Présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France,
- Danuta Pieter, Déléguée Générale de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France
- Yolande Di Natale, Directrice du Centre Hospitalier de Saint-Denis
- Christian Karembeu, parrain des Pièces Jaunes.
Avec la participation de nombreux artistes pour un concert exceptionnel (Grand Corps Malade, Joyce Jonathan, L.E.J, Olympe, Bruce Conrad).

Déroulé :
- 13h30 : Parvis de l'hôpital, arrivée de Madame Chirac et des personnalités,
- 14h00 : Flashmob des enfants de l'hôpital encadrés par les Voluntears de Disney,
- 15h00 : Concert,
- 15h45 : Découpe de la galette géante.

14:00
15:00
16:00 [16:00] Lancement du coffret collector Sassy x Tiffany Cooper
Location:
Colette
213, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 55 35 33 90
Fax : +33 (0)1 55 35 33 99
Mail : contact@colette.fr
Internet Site : www.colette.fr
Description:
colette vous invite à fêter l'épiphanie et le lancement du coffret collector Sassy x Tiffany Cooper, le 6 janvier 2016 dès 16h. En présence de Tiffany Cooper.

Galette des Rois par La Pâtisserie des Rêves

Lancement du coffret collector Sassy x Tiffany Cooper

17:00 [17:00-21:30] Vernissage de l'exposition "SILLAGES"
Location:
Le 6, Mandel
Naturelei
6, avenue Georges Mandel
1, rue Greuze
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 42 27 27 93
Mobile : +33 (0)6 09 84 77 05
Fax : +33 (0)1 45 05 30 26
Mail : contact@naturelei.com
Internet Site : www.naturelei.com
Description:
Jean-Christophe Stöerkel et Nathalie Béreau vous souhaitent une belle, douce et riche année 2016 !
A cette occasion, ils vous convient à la nouvelle saison du 6, Mandel

Exposition du 7 au 23 janvier 2016

Elsa Guillaume, sculpture céramique
Jean-Michel Letellier, calligraphie de papier

Vernissage de l'exposition "SILLAGES"


[18:00-21:00] Lancement de la 3ème édition de la Fête du Graphisme 2016
Location:
Cité Internationale des Arts
18, rue de l'Hôtel de Ville
75180 Paris Cedex 04
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 71 72
Fax : +33 (0)1 42 78 40 54
Mail : contact@citedesartsparis.fr
Internet Site : www.citedesartsparis.net
Description:
06-01/16-02

La Fête du Graphisme 2016, c'est, du 06-01 au 16-02, cinq semaines d'affichage de la commande artistique de la Ville de Paris : « Célébrer la Ville » sur les mobiliers Decaux : 1600 faces abribus et 23 totems sur les Champs-Elysées (20-01/02-02) ; et du 15-01 au 07-02, trois semaines d'expositions projections et événements, workshops et fêtes à la Cité Internationale des Arts et autres lieux partenaires.

www.fetedugraphisme.org

[18:00-20:00] Vernissage de Tania Alexander et Jake Blaschka
Location:
Factory 49 Paris Pop Up
122, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf
France
Phone : (+61 2) 9572 9863
Mail : factory49@optusnet.com.au
Internet Site : factory49.blogspot.com
Description:
du 6 au 30 janvier

[18:00-23:00] Vernissage du Collectif Plasma "FOCALE"
Location:
Galerie Jed Voras
18, rue de Patay
75013 Paris
M° Tram 3a Maryse Bastié, Bibliothèque François Mitterrand
France
Mail : jedvoras@gmail.com
Internet Site : www.jedvoras.eu
Description:
du 6 au 30 janvier
vernissage le 6/01/2016 de 18h à 23h

La galerie Jed Voras présente du 6 au 30 janvier FOCALE, la seconde exposition du Collectif Plasma.

Artistes :
Jérémy Lucas - http://www.lucasjeremy.com
Aurélien Vret - http://aurelien-vret.fr
Aranthell - http://aranthell.com
artiste invité : Benoit Blanchard - http://www.benoitblanchard.fr

[18:00-22:00] Voeux de la RATP
Location:
Maison de la RATP
54, quai de la Rapée
189, rue de Bercy
75012 Paris
M° Gare de Lyon
France
Phone : +33 (0)1 58 78 21 04
Internet Site : www.ratp.fr
Description:
Vœux de la RATP

[18:30-21:00] Lancement de "Cinéma hermética" de Pacôme Thiellement
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
aux éditions Super8 éditions

Vos films cultes comme vous ne les avez jamais lus.

En mars 2014, un photographe estonien publie les ahurissants clichés d'un cinéma égyptien abandonné au milieu du désert du Sinaï. Si la construction de l'édifice est attribuée à un excentrique homme d'affaires français du début du xxe siècle, aucun film n'y a jamais été diffusé et il a été depuis détruit.

Il n'en fallait pas plus à Pacôme Thiellement pour plonger dans les arcanes du cinéma et proposer des analyses déjantées de Nosferatu, Nosferatu fantôme de la nuit, Freaks, Le Locataire, Possession, Suspiria, Céline et Julie vont en bateau, M. Arkadin, Chinatown, Opening Night, Nymphomaniac et Shining.

Autant de films étrangement cultes, autant de chefs-d'œuvre à voir ou à revoir autrement, grâce aux lumières d'un érudit pop quelque peu magicien pour qui le cinéma est devenu, le temps d'une parenthèse enchantée, la façon la plus sûre de discerner l'invisible.


Né en 1975 d'un père français et d'une mère égyptienne, Pacôme Thiellement est journaliste, écrivain, essayiste et réalisateur. Rock, cinéma, théologie, sociologie, ésotérisme : sa culture pop ogresque est, avant tout, un regard unique porté sur monde.

Lancement de "Cinéma hermética" de Pacôme Thiellement



[19:00-21:00] Vernissage "Intérieurs de Demoiselles"
Location:
Fondation Suisse
Pavillon Suisse / architecte Le Corbusier 1930-33
7, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 44 16 10 10
Fax : +33 (0)1 44 16 10 30
Mail : contact@fondationsuisse.fr
Internet Site : www.fondationsuisse.fr
Description:
Vernissage "Intérieurs de Demoiselles"

[19:00] Vernissage "Photo Diploma Award Poznan"
Location:
Maison de la Photographie de Lille
28, rue Pierre Legrand
59800 Lille
M° Gare SNCF de Lille-Flandres
France
Phone : +33 (0)3 20 05 29 29
Mail : bureau@maisonphoto.com
Internet Site : www.maisonphoto.com
Description:
Vernissage "Photo Diploma Award Poznan"

[19:00-21:00] Vernissage d'Isabel Pividal "Crayons Noirs"
Location:
Bar 4 éléments
149, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf, République
France
Phone : +33 (0)1 47 00 34 11
Mail : contact@bar4elements.com
Internet Site : www.bar4elements.com
Description:
"Ces derniers travaux se concentrent sur les collages, sur une centaine de disques vinyles, trésors retrouvés..."

Vernissage d'Isabel Pividal "Crayons Noirs"

[19:00-21:00] Vernissage d'Oscar Mather
Location:
Espace B
16, rue Barbanègre
75019 Paris
M° Corentin Cariou
France
Phone : 33 (0) 140 373 029
Mail : contact@espaceb.net
Internet Site : espaceb.net
Description:
VERNISSAGE ///

// OSCAR MATHER
https://www.behance.net/OscarMather

Etudiant en architecture le jour, Oscar est aussi un passionné de musique et de graphisme. La nuit, il puise dans ses cauchemars pour créer des illustrations psychédéliques peuplées de monstres et créatures inquiétantes. Il a notamment collaboré avec le collectif Dead Boy pour une série d'affiches de concerts.

CONCERTS ///

// HUMAN TEOREMA (Kraut/Progressif Rock / Paris)
http://humanteorema.com/

Human Teorema crée, secoue, injure et déplace, sous ses postulats Pasoliniens, une architecture sonore enivrante entre le krautrock de Neu!, le rock progressif de King Crimson et le math rock de Tera Melos ou Battles. Un voyage pour nulle part, une sensation grisante d'infini intérieur, les vaticinations de ce quatuor parisien plongent leurs auditeurs dans une vaste et délicate rêverie.

// CALLAS TEBALDI (Psyché / Paris)
https://www.facebook.com/callastebaldi

Callas Tebaldi est un groupe de rock indé parisien formé en 2013.
Leur musique puise autant ses ressources dans le rock psychédélique des années 60-70 que dans les prémices de l'électronique.
Un grand intérêt pour la musique de film se fait également ressentir par de longues envolées cosmiques rappelant parfois certains groupes de Post Rock, à la frontière entre noisy sounds et mélodies pop.

[19:00] Vernissage de Patrick Wack & Tim Franco "TWICE#04 - URBAN FIELDS"
Location:
düo
24, rue du marché Popincourt
75011 Paris
M° Parmentier
France
Phone : +33 (0)9 82 49 43 63
Internet Site : www.duolovesyou.com
Description:
Du 6 janvier au 6 février, le collectif BLBC invite les photographes Patrick Wack & Tim Franco à la galerie Düo pour une exposition qui donne à voir la démesure de la ville de Chongqing.

Quatrième opus du cycle « Twice » amorcé par collectif BLBC, exploration des devenirs de la ville contemporaine par l'image photographique, l'exposition « Twice #04 : Urban Fields » de Patrick Wack & Tim Franco ouvre cette série d'expositions au-delà du modèle de la ville européenne.

Prenant pour sujet la cité tentaculaire de Chongqing en Chine, l'exposition explore la physionomie singulière d'une urbanité sans échelle, écartelant le modèle occidental par une urbanisation galopante marquant le territoire, donnant naissance à des espaces hybrides qui mêlent reliquats ruraux et buildings flambants neufs et dont les paysages sont sans cesse ramenés à leur nature éphémère.
Basés à Shanghai depuis une décennie, Patrick Wack & Tim Franco développent chacun une écriture propre à partir de cet objet commun qu'est Chongqing ; si l'un tente de donner visage à l'immensité urbaine par l'alternance de paysages, scènes de rue et portraits environnementaux, l'autre explore la persistance de la nature et des activités traditionnelles au sein d'une modernité qui se caractérise par son expansion spatiale.
Ces deux visions, rivales et complémentaires, racontent à leur manière l'expérience d'une ville qui vient à l'encontre de nos représentations et modèles établis.

Plus d'infos à propos des deux photographes :
http://www.timfranco.com/
http://patrick-wack.com/

Informations pratiques :
Exposition du 6 janvier au 6 février 2015
Vernissage Mercredi 6 Janvier 2015 19H00

Contact : collectif.blbc@gmail.com

Vernissage de Patrick Wack & Tim Franco "TWICE#04 - URBAN FIELDS"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Antn - L'Artiste n'est pas là"
Location:
Le Huit
8, boulevard Saint-Martin
75010 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, République
France
Phone : +33 (0)6 44 30 97 54
Mail : equipe.lehuit@gmail.com
Internet Site : www.facebook.com/espace.huit
Description:
Experience N°4

Un chien qui joue sur la plage crée par l'emprunte de ses pattes sur le sable, un dessin aléatoire. Un homme y voit le parfait dessin d'un visage humain. Qui est l'auteur du dessin ? Où se crée réellement le sens d'une oeuvre ? Dans l'intention de l'auteur, ou l'interprétation du spectateur ?

Paul Valéry et Roland Barthes, veulent croire qu'il n'y a pas de bruit sans auditeur, et que de la même façon, le spectateur est le seul véritable garant et créateur du sens d'une oeuvre ; son interprétation prévaut à l'intention de l'artiste.

Pour sa carte blanche au Huit, l'artiste Antn veut pousser cette idée, et donner tous les pouvoirs au spectateur.
L'artiste proposera 9 installations originales, et invitera le spectateur à affirmer son autorité, en désignant par un vote, l'installation qui est selon lui une véritable oeuvre d'art. La pièce gagnante acquerra donc par l'autorité du spectateur le statut d'oeuvre d'art, et les autres "installations" seront détruites.

Vernissage le 6 Janvier à 19:00.
Vote tout au long de la semaine.
Décompte et Érection de l'oeuvre élue le 15 Janvier à 19:00.

Vernissage de l'exposition "Antn - L'Artiste n'est pas là"

[19:00-22:00] Voeux du maire d'Ivry-sur-Seine
Location:
Ivry-sur-Seine
Ivry-sur-Seine
94200 Ivry-sur-Seine
M° Pierre et Marie Curie, Mairie d'Ivry, RER C Ivry-sur-Seine
France
Internet Site : www.ivry94.fr
Description:
au Fort d'Ivry

Vœux du maire d'Ivry-sur-Seine

[19:00-22:00] Voeux du maire de Choisy-le-Roi
Location:
Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi
94600 Choisy-le-Roi
M° RER C Choisy-le-Roi
France
Internet Site : www.choisyleroi.fr
Description:
Vœux du maire de Choisy-le-Roi

Votre maire Didier Guillaume, l'équipe municipale et tout le personnel communal vous présentent leurs meilleurs vœux et vous accueillent mercredi 6 janvier à 19h au gymnase Marcel Cachin - 39 rue Sébastopol.

>> RSVP

[19:00-21:00] Voeux du maire du 15ème arrondissement
Location:
Mairie du 15ème arrondissement
31, rue Péclet
75015 Paris
M° Vaugirard
France
Phone : +33 (0)1 55 76 75 15
Internet Site : mairie15.paris.fr
Description:
Vœux du maire du 15ème arrondissement

[19:30] Vernissage d'Alexia Hocquette "Unexpected"
Location:
Bar Demory Paris
62, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles
France
Phone : +33 (0)9 54 18 06 02
Mobile : +33 (0)6 84 12 10 59
Mail : programmationdemory@gmail.com
Internet Site : www.facebook.com/bardemoryparis
Description:
Une série de photos argentiques, créatives et pour le moins inattendues.

La photo est pour un moi un voyage sans fin vers la découverte et l'expérimentation, vers un autre point de vue et une métamorphose du monde.
Laissez-vous aussi surprendre et venez découvrir le monde d'un autre œil !

Vernissage le Mercredi 6 Janvier 2016 à partir de 19h30
Pluie de bières et de groovy groove

L'exposition dure du 6 au 31 Janvier 2016

Avec l'aimable participation de :
Bières Demory Paris
Manol Valtchanov Fromdahood
Lomography France

www.mmechoux.com

Vernissage d'Alexia Hocquette "Unexpected"




[20:00] Ouverture de la rétrospective Gérard Depardieu
Location:
La Cinémathèque Française
Musée du Cinéma
51, rue de Bercy
75012 Paris
M° Bercy
France
Phone : +33 (0)1 71 19 33 33
Mail : contact@cinematheque.fr
Internet Site : www.cinemathequefrancaise.com
Description:
Projection de "Rêve de singe" de Marco Ferreri
Italie-France / 1977 / 113 min / 35mm
Avec Marcello Mastroianni, Gérard Depardieu
Synopsis : Un jeune électricien travaillant dans un théâtre féministe adopte une jeune guenon trouvée dans un terrain vague.


DU 6 JANVIER AU 27 FÉVRIER 2016

50 FOIS DEPARDIEU

La filmographie de Gérard Depardieu est abondante et boulimique. Déjà plus de deux cents films à son actif. Et la vie continue. Nous faisons le choix de programmer 50 films, qui jalonnent le parcours de cet immense acteur qui a su renouveler son énergie en se mettant au service du cinéma - j'ose dire, des cinémas. Celui des auteurs comme celui du public. Les films de genre alternent avec un nombre incroyable d'œuvres singulières, dessinant une trajectoire unique. Celle de la galaxie Depardieu.

Beaucoup lui reprochent aujourd'hui de ne plus être le Depardieu d'hier. Qu'il aurait renoncé à tout, et d'abord à son art de faire l'acteur. Mais, dans toute l'histoire du cinéma français, quel acteur aura duré autant, en se maintenant au sommet ? Cela fait près de cinq décennies que G. D. occupe le terrain, disparaissant puis réapparaissant là où on ne l'attend plus. Ces derniers temps, il défraie la chronique par ses prises de positions souvent extravagantes, ses choix de vie et ses amitiés scandaleuses (Poutine, etc.). Signe que l'ennui le guette, que l'espace du cinéma français se rétrécit, ce qui l'oblige à avoir recours à des palpitations nouvelles, étrangères au cinéma. Mais l'acteur est toujours présent et permet à des films souvent audacieux de se faire et d'exister (le dernier en date : Valley of Love de Guillaume Nicloux). Ce n'est peut-être plus, comme avant, le goût du risque qui l'anime, mais l'instinct animal de l'homme solitaire à la recherche de nouvelles aventures est toujours présent et le meut comme acteur. Pour lui la routine équivaut à un arrêt de mort.

L'ÉNIGME DEPARDIEU

Que la Cinémathèque lui rende hommage à travers cette programmation, « 50 fois Depardieu », n'est que justice. Car il est l'acteur incontournable du cinéma français, génial passeur, d'une rive à une autre. Tantôt côté « auteurs », tantôt côté « commerce ». Depuis quand ? Depuis son apparition magique dans Nathalie Granger de Marguerite Duras. C'était en 1972, un homme, représentant de commerce, frappe à la porte d'une maison de campagne occupée par deux femmes, Lucia Bosè et Jeanne Moreau. Elles ouvrent, lui se tient là, muet, insolite, présence physique inoubliable. On a ressenti, à l'écran, comme un « je suis là, je viens d'un autre monde que le vôtre, mais il vous faut désormais compter avec ma présence. » Drôle d'effet. Là commence l'énigme Depardieu, et le charme : sous l'apparente force ou puissance se dissimulent la fragilité et la grâce.

Gérard Depardieu - il a fallu se familiariser avec cette figure étrange, avant de l'appeler de son seul nom - avait auparavant joué dans quelques films : un court métrage de Roger Leenhardt (Le Beatnik et le minet), un film d'Agnès Varda (Nausicaa), des téléfilms (déjà), sans compter plusieurs apparitions dans des films assez anodins. Sans oublier le théâtre de Claude Régy et les pièces de Peter Handke. À partir de Nathalie Granger, les choses s'enchaînent à grande vitesse. Les Valseuses de Bertrand Blier est une étape cruciale, qui fixe de manière définitive dans notre imaginaire l'image du loubard à l'écran. Loubard poète, mais loubard quand même. On connaît la suite : Sautet (Vincent, François Paul et les autres), Rouffio (Sept morts sur ordonnance, où il est absolument génial en chirurgien provincial fougueux se heurtant violemment au potentat médical incarné par Charles Vanel), Ferreri (La Dernière femme, puis Rêve de singe). Blier encore et Blier toujours (Tenue de soirée, etc.), Pialat (Loulou, en 1980, suivi de Police, Sous le Soleil de Satan et Le Garçu), Truffaut (Le Dernier métro, puis La Femme d'à côté), Corneau, Miller, Rappeneau (Cyrano de Bergerac), Téchiné, Veber, et tant d'autres. Depardieu parcourt tout l'échiquier du cinéma en France. Il ne bouche pas les trous mais les remplit.

DEPARDIEU ET PIALAT

La rencontre avec Pialat, essentielle, commence par un ratage. Pialat voulait déjà Depardieu dans La Gueule ouverte, mais l'acteur n'est pas libre et joue dans Les Valseuses. La rencontre est retardée de quelques années, jusqu'à Loulou tourné en 1979. Le tournage n'est guère idyllique : « Dans Loulou, il avait son histoire avec Arlette Langmann, qui était sur le tournage et qui avait écrit le film avec lui, et moi qui étais antipathique à souhait, un jeune acteur un peu con ! Mais il faut que jeunesse se passe... Le tournage n'en finissait plus, et moi j'avais le sang qui bouillonnait ! » La relation se bonifie avec Police, et surtout avec Sous le Soleil de Satan. Je me souviens être passé sur le tournage, non loin de Boulogne-sur-Mer. Pialat commençait à tourner lorsque la feuille de travail était épuisée, en fin de journée. Le reste du temps, Depardieu et lui parlaient, riaient, s'amusaient, développant un art de différer le moment de tournage. Ils attendaient la bonne heure qui ne correspondait évidemment jamais avec l'heure prévue. Tard, dans un sursaut d'énergie, l'équipe se mettait en place et la scène prévue se tournait vite, comme arrachée à la morne vie. Pialat avait le don de laisser entrer la vie, mais aussi les crises, les temps morts, sur son plateau. Il avait horreur que les choses se déroulent normalement, dans la routine d'un plan de travail trop prévisible. Lors de la très belle scène au cours de laquelle Menou-Segrais (interprété par Pialat) dit à l'abbé Donissan (Depardieu), au moment où celui-ci s'apprête à partir pour rejoindre la nouvelle paroisse où il est affecté : « Comme je me sens vieux, comme je me sens peu fait pour l'être. Jamais je ne veux savoir être vieux. » Pialat était tendu. Juste avant la prise, Depardieu s'amusait encore, comme à son habitude avant le début des prises. Le cheval attaché à la carriole devant emporter Donissan se met à crotter. La prise faite, l'acteur se crut obligé de dire à son metteur en scène : « Il a chié. - Quoi ? - Le cheval, il a chié. » Manière de faire baisser la tension. Derrière l'anecdote, le plus important était que Depardieu mettait en scène Pialat acteur, tout comme l'inverse.

Un nouvel acteur c'est toujours un corps nouveau qui s'impose. Une présence, une voix (celle de Depardieu est profondément musicale), un silence, un questionnement adressé au spectateur. Depardieu a subtilement joué de ses silences, comme de ses rugissements. Marco Ferreri a génialement saisi l'être-animal, l'homme d'avant le langage. L'homo-infra, composante intime et biographique de l'acteur né en 1948 à Châteauroux. Depuis, l'être animal s'est « éduqué », a vécu et traversé toutes les expériences possibles du cinéma, en France et dans le monde. L'enveloppe s'est épaissie, à tous les sens du terme, mais il y a toujours cette même légèreté, cette douceur « irruptive » qui caractérise Gérard Depardieu acteur. Cette capacité d'être vrai et de se mettre à nu.

Serge Toubiana

>> RSVP

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés