Saturday, January 9, 2016
Public Access


Category:
Category: All

09
January 2016
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-21:00] Vernissage de documentation céline duval "IMPRESSIONS PAYSAGES"
Location:
Semiose galerie-éditions
54, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau, Réaumur - Sébastopol
France
Phone : +33 (0)9 79 26 16 38
Mail : b.porcher@semiose.com
Internet Site : www.semiose.com
Description:
9 janvier - 20 février 2016
Vernissage le 9 janvier 2016
11h-21h

Il est inscrit dans son nom que documentation céline duval tend depuis toujours à se mettre en retrait pour mieux donner à voir. Le paradigme est bien là : faire disparaître son propre corps, celui de l'artiste pour maieux transfigurer celui des autres. Elle poursuit ainsi son dessein, sortir de l'ombre des images que personnes ne voit, nous confronter à que l'on aurait pu ignorer.
Cette volonté de montrer l'invisible, le jeu savant du rapprochement des images et l'intérêt pour le hors-champs sont des points centraux des recherches artistiques de documentation céline duval.

Dans impressions paysages, l'artiste explore toujours la même veine mais procède à un retour au geste, un retour de la main qui fabrique, un retour du doigt qui nous pointe quoi regarder à travers de nouveaux ensembles.

Points de vues ouvre l'exposition et nous convie à la promenade, à la contemplation, à la promesse d'un paysage que l'on se doit de deviner, assis sur ces bancs, stables du poids des corps fantômes qui y passent.
Car si depuis presque 15 ans le corps est central dans le fonds iconographique que l'artiste a constitué, c'est aussi à des questions de paysage et de retour à la nature qu'elle nous invite aujourd'hui dans cette exposition.

Si l'on sait que sa collecte - cette documentation- est composée d'images d'amateurs, l'on sait en revanche peut-être un peu moins que les cartes postales furent les premières à ouvrir la voie. Aujourd'hui, à l'instar des images publicitaires dont la plupart furent libérées de leur statut par le feu (Les allumeuses, 1998-2010), l'artiste marque de nouveau sa volonté de glisser vers d'autres préoccupations. Les images qui étaient jusqu'alors scannées, restaurées et matière à éditions sont aujourd'hui re-photographiées et exposées en séries.

Le geste de re-photographier est le même dans Vu !, cette série de 24 photographies se réfère au premier ouvrage édité de l'artiste. Les corps sont là, anonymes, quand un regard pointé vers le photographe annihile toute la neutralité de ce qui fait carte postale. Apparaît alors une relation modèle/peintre, une surprise inattendue qui rappelle l'instant décisif, l'image à côté de laquelle nous serions de nouveau passés si documentation céline duval ne nous l'avait offerte.

"Tout est image nous dit-elle" à partir du moment où la lumière se pose sur un plan. C'est vrai. En héritière rebelle de Talbot et d'Emerson, documentation céline duval décide de placer un écran face au soleil derrière ce qu'elle appelle des obstacles, un champ, un arbre, un feuillage... De ce geste simple et pourtant complexe émerge un ensemble de cyanotypes. Ces oeuvres neuves, sensibles (mais aucunement romantiques), ne sont pas sans rappeler la gravure ou le dessin. Bien au-delà de la technique et surtout bien au-delà du sujet, elles portent en elles la volonté de leur auteur de boucler une boucle, et participent toujours à cette même résolution : réduire au maximum les intermédiaires, les interférences et remontrer l'image qui n'a pas été vue.

Dans un monde hyper saturé, offrir des images à revoir, collecter les photographies de familles oubliées, fabriquer de nouvelles images peut sembler une aventure sisyphéenne. En réalité, documentation céline duval est un Sisyphe camusien, heureux, qui trouve son bonheur dans la tâche qu'il entreprend.

Émilie Flory

[11:00] Voeux de la municipalité de Palaiseau
Location:
Palaiseau
Palaiseau
91120 Palaiseau
M° RER B et C Massy - Palaiseau, RER B Palaiseau, Palaiseau - Villebon, Lozère
France
Internet Site : www.ville-palaiseau.fr
Description:
Samedi 9 janvier, à 11h place de la Victoire, venez célébrer la nouvelle année à l'occasion des vœux du maire à la population autour d'un grand banquet.

Pour la première fois, la cérémonie des vœux du maire à la population se déroule en plein centre-ville et en plein-air ! Elle prend la forme d'un grand banquet, ouvert à tous les Palaisiens. Un grand moment convivial et festif. Au programme, vin chaud, tartiflette et douceurs, pour bien commencer l'année.

A cette occasion, les médailles de la ville seront remises par la municipalité.


[12:00-20:30] Vernissage d'Oda Jaune "Blue Skies"
Location:
Galerie Daniel Templon
30, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 72 14 10
Fax : +33 (0)1 42 77 45 36
Mail : info@danieltemplon.com
Internet Site : www.danieltemplon.com
Description:
9 JANVIER - 20 FÉVRIER 2016
VERNISSAGE LE SAMEDI 9 JANVIER 2016 DE 12H À 20H30

L'artiste bulgare Oda Jaune revient à la Galerie Templon, avec pour la première fois depuis cinq ans une grande exposition de peintures.
Blue Skies réunit un ensemble d'œuvres inédites sous le signe du possible et de l'imagination - l'adjectif anglais 'blue sky' désigne une projection volontairement optimiste, affranchie des conventions pratiques.
On y retrouve les obsessions de l'artiste, qu'elle ne cesse de faire évoluer à travers des associations et déclinaisons inattendues. Nourri de poésie, de culture cinématographique et médiatique, de l'histoire de l'art et de sa propre histoire, son univers étrange s'attache à « tout ce qui ne doit pas se dire de l'intime et du monde social » (A. Berland).
Oda Jaune utilise la peinture pour s'emparer de l'imagerie contemporaine, et explorer sans inhibition les visions de l'inconscient. Refusant les appartenances, elle cherche à s'émanciper des traditions picturales tout autant que de l'autobiographie.
Née en 1979, Oda Jaune appartient à cette génération de jeunes artistes engagés qui ont redonné une vivacité toute particulière à la pratique picturale figurative. Née en Bulgarie, l'artiste a fait ses études à l'Académie des Beaux Arts de Düsseldorf, où elle a été l'étudiante du peintre Jörg Immendorff. Elle s'est installée à Paris en 2008, s'éloignant de la tradition allemande pour y développer une œuvre très personnelle.
A l'occasion de l'exposition, la galerie publie un catalogue bilingue anglais consacré à Oda Jaune, avec un texte de Alain Berland.
Parmi les expositions collectives récentes en France de l'artiste on peut citer Hybrides à la Fondation Francès à Senlis (2012), Who's afraid of picture(s)? à l'Ecole d'Art et de Design de Grenoble et Peindre, dit-elle au Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart (2015). En 2015, les éditions Distanz ont consacré un ouvrage à ses aquarelles récentes et les éditions Roads ont publié la première monographie sur l'artiste signée par Catherine Millet.

Vernissage d'Oda Jaune "Blue Skies"

[12:00-20:00] Vernissage de Boris Chouvellon "Turn Over"
Location:
Galerie Virginie Louvet
48, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 97 48
Mobile : +33 (0)6 32 90 10 20
Mail : contact@virginielouvet.com
Internet Site : www.virginielouvet.com
Description:
Vernissage le 9 janvier de 12h à 20h
Exposition du 9 janvier au 20 février 2016

La Galerie Virginie Louvet exposera des travaux de Boris Chouvellon du 9 janvier au 20 février 2016 dans son espace. Pour Turn Over, l'artiste réalisera in situ une roue de hamster surdimensionnée en béton armé, rongé par le temps, à l'intérieur de laquelle seront accrochés deux objets du quotidien.

[12:00-20:30] Vernissage de Daniel Dezeuze "Tableaux-valises et dessins"
Location:
Galerie Daniel Templon
30, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 72 14 10
Fax : +33 (0)1 42 77 45 36
Mail : info@danieltemplon.com
Internet Site : www.danieltemplon.com
Description:
9 JANVIER - 20 FÉVRIER 2016
VERNISSAGE LE SAMEDI 9 JANVIER 2016 DE 12H À 20H30

Peut-on rendre compte du trajet d'un voyageur ? Ou d'un vol de papillon ? Daniel Dezeuze convoque Euclide et Lewis Carroll dans une nouvelle exposition ponctuée de tournures topologiques, d'exclamations euclidiennes, et de tableaux-valises.
L'artiste provoque des télescopages entre couleurs et objet, peintures et dessins, entre les œuvres au sol et celles qui se trouvent au mur. 'De l'autre côté du miroir' les tableaux sont valises, les sculptures tableaux et les dessins s'envolent.
Cet accrochage énigmatique et ludique est pensé par l'artiste comme un 'work in progress dans l'enfance de l'art'. Libéré des pesanteurs et des règles de l'art, Daniel Dezeuze se joue du vide et du plein et utilise le dessin pour prendre de la hauteur et regarder le monde avec légèreté.
Membre fondateur du groupe Supports/Surfaces, Daniel Dezeuze poursuit depuis quarante ans un travail de déconstruction des supports et matériaux traditionnels de la peinture. Très tôt curieux des cultures nomade et extra-européennes, il s'est inscrit dès les années 1960 dans une relecture de l'art américain abstrait ou minimaliste. Imprégné de pratiques artisanales et d'anthropologie, son itinéraire singulier passe par l'expérimentation de matériaux considérés comme pauvres - bois, grillages, filets, tissus - et d'objets détournés.
L'œuvre de Daniel Dezeuze influence aujourd'hui toute une nouvelle génération de peintres américains et fait l'objet d'une redécouverte critique outre – Atlantique.
Né en 1942 à Alès, Daniel Dezeuze vit et travaille à Sète.
Le FRAC Languedoc Roussillon à Montpellier a consacré une grande exposition à ses dessins à l'hiver 2015. Ces dernières années on a pu voir son travail à Los Angeles (Cherry and Martin Gallery) et à New YorK (Canada Gallery) en 2014 ; au MAMAC à Nice (2012), à la Centrale Electrique de Bruxelles (2009), au Musée Fabre de Montpellier (2009).

Vernissage de Daniel Dezeuze "Tableaux-valises et dessins"

[12:00-20:00] Vernissage de Moussa Sarr "Duo des Chats"
Location:
VNH Gallery
108, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 85 09 43 21
Mail : gallery@vnhgallery.com
Internet Site : www.vnhgallery.com
Description:
du 9 au 16 janvier 2016

L'artiste présentera trois oeuvres : sa toute nouvelle vidéo intitulée “Duo des Chats” est exposée dans la première salle accompagnée de trois collages tandis qu'une de ses oeuvres emblématiques, “Rising Carpet”, trône au centre de la salle principale.



[13:30-17:00] AuCOFFRE.com : Rencontre annuelle
Location:
Espaces CAP 15
1/13, quai de Grenelle
75015 Paris
M° Bir Hakem, RER C Champ de Mars - Tour Eiffel
France
Phone : +33 (0)1 44 37 42 00
Fax : +33 (0)1 44 37 42 42
Mail : resa@cap15.com
Internet Site : www.cap15.com
Description:
AuCOFFRE.com est la première plateforme en ligne 100% sécurisée pour l'achat et la vente de matières précieuses (or, argent, diamant).
Des conférences d'experts sur l'actualité économique et sur les monnaies complémentaires alimenteront cette journée, et Jean-François Faure, Président d'AuCOFFRE.com, présentera les nouveautés de l'entreprise pour l'année 2016.
Les rencontres seront suivies d'une séance de dédicace du livre de Jean-Michel Cornu, "La monnaie, et après".




[14:00-19:00] Vernissage d'Arlene Gottfried "L'insouciance d'une époque"
Location:
Les Douches La Galerie
5, rue Legouvé
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 46 07 10 84
Fax : +33 (0)1 42 38 93 01
Mail : contact@lesdoucheslagalerie.com
Internet Site : www.lesdoucheslagalerie.com
Description:
Du 9 janvier au 5 mars 2016
Vernissage le 9 janvier de 14h à 19h

Décalé, tendre, libre, intime, joyeux, les qualificatifs ne manquent pas pour résumer ce portrait du New York des années 70-80. Une vie sans contrainte qui nous apparaît à des années lumière de notre quotidien. Ce vent de liberté d'expression avant l'épidémie du sida transparaît dans cette fresque noir et blanc. Nous sommes très heureux d'exposer pour la première fois en France ce travail d'Arlene Gottfried à la galerie. Une grande dame de la photographie qui mérite d'être mieux connue.

Vernissage d'Arlene Gottfried "L'insouciance d'une époque"

[14:00-20:00] Vernissage de Markus Åkesson & Lucy Glendinning "The milk of human kindness"
Location:
Galerie Da-End
17, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 29 48 64
Mail : galerie@da-end.com
Internet Site : www.da-end.com
Description:
Remarqués récemment lors d'expositions au Musée Cognacq-Jay, au Musée de la Halle Saint-Pierre ou encore à l'Abbaye royale de Saint-Riquier, la sculptrice britannique Lucy Glendinning et le peintre suédois Markus Åkesson reviennent à la Galerie Da-End présenter leurs œuvres récentes. Réunis pour la première fois, les deux artistes ont souhaité dans cette exposition engager un dialogue entre leurs univers respectifs.

"Tu es Glamis et Cawdor, et tu seras
Ce qu'on t'a promis… Mais je me défie de ta nature:
Elle est trop pleine du lait de la tendresse humaine
Pour que tu saisisses le plus court chemin."
William Shakespeare - Macbeth (acte 1, scène 5, 15-18)

Vernissage en présence des artistes
Exposition "The milk of human kindness" du 9 janvier au 20 février 2016

Vernissage de Markus Åkesson & Lucy Glendinning "The milk of human kindness"

[14:00-20:30] Vernissage de Rafaël CARNEIRO & Chico TOGNI "ORDRE IMAGINÉ"
Location:
White Project
24, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 60 35 69 14
Mail : info@whiteproject.fr
Internet Site : www.whiteproject.fr
Description:
VERNISSAGE LE SAMEDI 9 JANVIER 2016 DE 14H00 À 20H30
EXPOSITION DU 9 AU 23 JANVIER 2016
PROLONGÉE JUSQU'AU 27 FÉVRIER 2016

[14:00-21:00] Vernissage de Stephan Crasneanscki
Location:
Galerie Odile Ouizeman
10-12, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 71 91 89
Fax : +33 (0)1 42 71 94 13
Mail : contact@galerieouizeman.com
Internet Site : www.galerieouizeman.com
Description:
"What we leave behind"
(Ce qu'on laisse derrière soi)

Du 9 janvier au 27 février 2016
Vernissage le samedi 9 janvier de 14h à 21h

Un plateau de cinéma. Des sons qui n'ont jamais vu le jour et ne sont jamais sortis de ces moments, derrière la caméra, devant des acteurs dans l'invention d'un plan, d'une image. Stephan Crasneanscki a eu accès à des fragments de sons issus des tournages des films de Jean-Luc Godard, mais également à toute une documentation, un témoignage de ce qui a nourri le cinéaste.

Ce qu'on laisse derrière soi, ce qu'il a redécouvert, presque par accident, révèle une partie des archives du cinéaste, celles qui ont été oubliées, voire délaissées...

C'est aussi un portrait du cinéma contemporain une réflexion sur l'archive, une libre réinvention par le montage, le collage, de moments de cinéma nés d'une collision entre littérature, arts visuels et musique que Godard fut le premier à rassembler.

Œuvre composite, What we leave behind conduit Stephan Crasneanscki à poser son regard sur ces objets oubliés détenteurs d'une matière à penser en attente d'être dévoilée.

Vernissage de Stephan Crasneanscki
What we leave behind, cprint, 40x60 cm, 2015





[15:00] Vernissage de Paul Pagk
Location:
Galerie Eric Dupont
138, rue du Temple
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 44 54 04 14
Fax : +33 (0)1 44 54 04 24
Mail : info@eric-dupont.com
Internet Site : www.eric-dupont.com
Description:
Vernissage de Paul Pagk

[15:00-20:00] Vernissage de SUNSET «Calligrammes»
Location:
NUNC! Paris
Bookstore, gallery and more
3, rue d'Arras
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine
France
Phone : +33 (0)1 43 26 40 23
Mail : paris@nunc-gallery.com
Internet Site : www.nunc-gallery.com/paris
Description:
Vernissage le samedi 9 janvier 2016 de 15h à 20h
+ Signature de son nouvel Opus Délits paru chez Critères Editions

Exposition du 9 au 30 janvier 2016

Vernissage de SUNSET «Calligrammes»

[15:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Regards Croisés"
Location:
Galerie Akié Arichi
26, rue Keller
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)9 51 46 51 14
Fax : +33 (0)1 40 27 94 88
Mail : galeriearichi@hotmail.com
Internet Site : www.galeriearichi.com
Description:
Du 9 janvier au 13 février 2016, la Galerie Akié Arichi propose l'exposition collective Regards Croisés.

Pierre Delcourt, Stéphanie Ferrat, Young-Hee Hong, Takahisa Kamiya, Mazeredo, Denis Orhant, Nana Tamamoto, Vincent Verdeguer, Leopold Nóvoa… Autant d'artistes que de regards, de techniques, de sensibilités.

L'exposition est ici une occasion d'admirer le travail sur les motifs de Pierre Delcourt, la minutie des points de Young-Hee Hong ou encore la symbolique du mur de Leopold Nóvoa.

Vernissage le samedi 9 janvier de 15h à 20h

[15:30-19:30] Galette pour l'exposition d'Emmanuelle Bousquet "Muses"
Location:
ArtLigue
9, rue des Arquebusiers
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert
France
Mail : barbara@artligue.fr
Internet Site : www.artligue.fr
Description:
Exposition jusqu'au 16 Janvier 2016

Galette pour l'exposition d'Emmanuelle Bousquet "Muses"






[16:00] Rencontre avec Patrick Bruel
Location:
Fnac Paris - Ternes
26-30, avenue des Ternes
75017 Paris
M° Ternes
France
Phone : 0 825 020 020
Fax : +33 (0)1 44 09 18 01
Mail : etoile@fnac.com
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=42
Description:
L'artiste viendra présenter son nouveau projet Très souvent, je pense à vous..., un album hommage à la chanteuse Barbara, au cours d'une rencontre musicale.

Evénement gratuit sur invitation, à venir retirer le samedi 9 janvier à partir de 9h à la Fnac Ternes. Dans la limite des places disponibles.


A propos de l'album Très souvent, je pense à vous... :

Patrick Bruel nous fait redécouvrir avec cet album le magnifique répertoire de Barbara, qu'il admire depuis tout petit. Très souvent, je pense à vous... réunit 15 chansons de L'Aigle noir à Dis quand reviendras-tu, Ma plus belle histoire d'amour, Nantes mais aussi certains titres moins connus du grand public comme Madame, Du bout des lèvres, Le mal de vivre...

Des titres entrés depuis longtemps dans le répertoire classique de la chanson française et qui ont toujours ému et nourri Patrick Bruel. Il a d'ailleurs choisi une phrase évocatrice pour titrer son album, comme une dédicace à la femme, l'artiste et surtout la muse qu'était Barbara : Très souvent, je pense à vous...

Pour ce nouvel album, le chanteur a travaillé aux côtés de David Moreau, compositeur de musique de film, de ballet et réalisateur, musicien et arrangeur de cet album hommage.


A propos de Patrick Bruel :

Patrick Bruel commence une carrière dans la chanson au début des années 1980 avec la chanson Marre de cette nana-là. Alors que son premier album De Face, rencontre un succès mitigé, le second Alors regarde (1989), qui comprend les titres cultes Casser la voix et Place des grands hommes, fait un tabac. Bruel, Juste avant, Entre-deux : il va sortir plusieurs albums avec des titres phares comme J'te l'dis quand même ou Qui a le droit…

Des musiques intemporelles, un jeu d'acteur fluide et une image sympathique ont fait de Patrick Bruel une des personnalités préférées des français. Entre musique, théâtre et cinéma, il est un des artistes français les plus complets, sans oublier ses qualités de joueur de poker internationalement reconnues.

[16:00-21:00] Vernissage de ARDPG
Location:
Le M.U.R.
Modulable, Urbain et Réactif
109, rue Oberkampf
croisement des rues Saint-Maur et Oberkampf
75011 Paris
M° Parmentier, rue Saint-Maur, Ménilmontant
France
Mobile : +33 (0)6 17 76 28 36
Mail : associationlemur@gmail.com
Internet Site : lemur.asso.fr
Description:
Vernissage de ARDPG

[16:00-21:00] Vernissage de Benoit Lemercier et Julien Spianti "ORDO AB CHAO"
Location:
Galerie Valérie Delaunay
22, rue du Cloître Saint-Merri
75004 Paris
M° Châtelet, Hôtel de Ville
France
Mobile : +33 (0)6 63 79 93 34
Mail : contact@valeriedelaunay.com
Internet Site : www.valeriedelaunay.com
Description:
Du 9 janvier au 20 février 2016

[16:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Territoire"
Location:
Galerie Jousse Entreprise
Mobilier d'Architectes
18, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 53 82 13 60
Mail : infos@jousse-entreprise.com
Internet Site : www.jousse-entreprise.com
Description:
2016 débutera ce samedi 9 janvier avec le vernissage de l'exposition "Territoire" présentant pour la première fois à la galerie les oeuvres de Jennifer Caubet, Anne-Charlotte Finel, Arash Nassiri, Eva Nielsen aux côtés de Julien Prévieux et Rometti Costales.

du 9 janvier au 27 février

[16:00-20:30] Vernissage de l'exposition collective "Northbound / Southbound"
Location:
Bendana-Pinel Art Contemporain
4, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 22 97
Fax : +33 (0)1 42 74 25 29
Mail : galerie@bendana-pinel.com
Internet Site : www.bendana-pinel.com
Description:
Thomas Broomé, Morgane Denzler, Maria Friberg, Pablo Lobato, Pedro Motta, Matthias Reinmuth, Miguel Rothschild

Exposition du 9 janvier au 27 février 2016

[16:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective « ORIGIN »
Location:
Galerie Emmanuel Perrotin
76, rue de Turenne
10, Impasse Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 16 79 79
Fax : +33 (0)1 42 16 79 74
Mail : info-paris@galerieperrotin.com
Internet Site : www.galerieperrotin.com
Description:
CHOI Myoung-Young, LEE Seung-Jio et SUH Seung-Won
Curated by PARK Seo-Bo

9 janvier - 27 février 2016
Vernissage demain: samedi 9 janvier, 16h-21h

Au fil de la texture de l'esprit

L'exposition ORIGIN organisée par la Galerie Perrotin, Paris retrace le parcours du groupe Origin créé en 1962 par un groupe d'artistes coréens, issus du département de peinture de la prestigieuse université Hongik. Origin s'est développé pendant plus de 50 ans, fait rare pour un groupe artistique, renouvelant et repoussant les limites de l'art abstrait. Les membres fondateurs d'Origin, CHOI Myoung-Young, SUH Seung-Won et LEE Seung-Jio, sont des personnalités importantes qui ont exprimé leur originalité à travers l'exploration de l'art abstrait.
Nés au début des années 40, ces 3 artistes ont connu la colonisation japonaise, la guerre de Corée et la révolution du 19 avril 1960. Ces événements de l'histoire récente ont blessé profondément le peuple coréen en lui infligeant des souffrances indescriptibles. Ainsi il convient de replacer les œuvres de ces artistes dans leur contexte historique. Au début des années 60 lorsque Origin fait son apparition, le monde de l'art coréen se divisait en trois formes principales: l'académisme, hérité du Japon, qui était centré sur l'imitation et la reproduction, l' « abstraction chaude » qui sublimait les souffrances existentielles de la guerre de Corée à travers la peinture, et enfin la « peinture raisonnée » qui reflétait un nouvel environnement social au lendemain de la révolution du 19 avril 1960 pour la démocratie. Ces trois courants sont intimement liés aux événements historiques qu'a subis la Corée, d'ailleurs les deux derniers furent créés par des artistes issus d'universités des Beaux-Arts inaugurées après l'instauration de la République de Corée en 1948. Ainsi ces deux formes d'art symbolisent les prémisses de l'art contemporain coréen et revêtent une grande importance du point de vue de l'histoire de l'art coréen.

Une décennie environ sépare ces deux courants et leurs concepts sont assez distincts. Il est intéressant de souligner que si le premier courant extériorisait la souffrance et l'horreur de la guerre, le second tente, au sein d'un environnement instable, de reconsidérer « les origines de la peinture » à travers une vision constructive du monde.
« Pendant un certain temps, les membres d'Origin s'opposèrent violemment aux sentiments excessifs présents dans l'« abstraction chaude » qui avait envahi l'art coréen d'avant-garde. Leurs œuvres que l'on pourrait qualifier d'aristocratiques utilisaient la toile comme médium et prônaient la planéité de la peinture.» (LEE Yil « Vibrant Young Art », 1967)

Si on se demande si un art « à la fois réfléchi et sensuel » a réellement existé, nous pouvons en trouver l'exemple dans les œuvres des artistes d'Origin, en particulier, CHOI Myoung-Young, SUH Seung-Won et LEE Seung-Jio qui représentent et reflètent les changements de l'époque. C'est vers 1967 au moment de l'exposition « Korea Young Artists Combined » que leurs œuvres s'affirment encore un peu plus. CHOI s'essaie à une œuvre abstraite traitant du problème originel de la peinture, SUH expérimente une composition de l'espace stricte à travers la figure du triangle et des baguettes de couleurs tandis que LEE construit une œuvre abstraite géométrique par la répétition de structures cylindriques. Le critique OH Kwang-Su avait décelé dans ce courant la « nouvelle perception de la peinture objective ».

« L'abstraction géométrique révélée par Origin peut être considérée comme le contraire de l'« abstraction chaude », car elle possède une composante intellectuelle enracinée dans un raisonnement logique, c'est-à-dire l'« abstraction froide ». L'« abstraction froide », se concentre sur la reconnaissance de la toile, affirmant ainsi une certaine objectivité et une distance.» (« Chilled Fever, Chaos and Meditation », OH Kwang-Su, 1979).
L'émergence consécutive de différents groupes artistiques au début et au milieu des années 70 favorise la diffusion de nouvelles expérimentations en peinture et en sculpture ou encore la performance.
C'est le mouvement Dansaekhwa (peinture monochrome) qui se démarque dans les années 70. Officialisé en 1975 à travers l'exposition « Five Korean Artists, Five Kinds of White » à la Tokyo Gallery, le Dansaekhwa a continué sa percée en 1977 lors de l'exposition « Korea: Facet of Contemporary Art » au Tokyo Central Museum of Art, et en 1983 avec « The Latter Half of the 70's: An Aspect » exposition qui a voyagé dans cinq musées au Japon. Figurant dans des manifestations artistiques de grande ampleur organisées par le Seoul contemporary Art Festival ou l'École de Séoul, le Dansaekhwa est ainsi devenu le courant principal de l'art coréen. CHOI, SUH et LEE se rapprochèrent des artistes Dansaekhwa de la génération précédente qui développaient leurs oeuvres approximativement à la même période et partageaient une situation culturelle identique.
Le Dansaekhwa, mouvement principal des années 70-80, privilégie la pureté et le côté intact des éléments jusqu'à leur maturation, propre à la culture coréenne. Ainsi, ils limitent leur palette de couleurs tout en insistant sur l'ascèse à travers la répétition de gestes, appliquer, vaporiser, marquer la peinture. L'abstraction n'était pas le but ultime mais plutôt un moyen d'atteindre le moi intérieur, un espace spirituel, la nature et l'univers. On trouve aussi cette spécificité esthétique dans les travaux respectifs de CHOI, SUH et LEE.

Sign of Equality de CHOI Myoung-Young révèle le caractère extensible de l'espace qui ne possède plus de limite et peut se dilater à l'infini. Cette dimension peut être perçue comme l'agrandissement de la surface de contact entre le corps et le sujet plutôt qu'un simple accent mis sur l'importance de l'espace. Si l'on considère que la toile est un petit univers, l'artiste doit sans cesse être en contact avec elle. L'artiste a utilisé son propre corps comme instrument, plutôt qu'un pinceau, et plus particulièrement ses doigts qu'il tamponne sur la toile. En fait, il ne s'agit pas seulement d'utiliser son corps comme medium, comme c'est souvent le cas, mais de rentrer en contact avec la toile. Chaque empreinte est unique, par l'expression, la place et la façon dont la peinture a coulé. La force, l'intensité, et la vitesse des doigts laissent une marque différente. Ainsi pour CHOI, la toile est un lieu de réflexion et d'expérimentation, d'harmonie avec l'univers. A la fin des années 1970, l'artiste formalise encore un peu plus ses recherches des “gestes accumulés” dans la série Conditional Planes.
La géométrie est au cœur de l'œuvre de SUH Seung-Won depuis plus de 50 ans. C'est en quelque sorte un artiste « au souffle long ». En témoigne le titre de ses œuvres qui ne change pas : Simultaneity. Sur une partie de la toile, alternent une superposition de losanges de couleurs différentes et de lignes solides ou encore une concentration de structures en forme de boîtes. La surface du fond reste monochrome, comme pour décrire l'état de sérénité de l'artiste. Les peintures abstraites, qui mettent en avant la géométrie et la couleur, non seulement sculptent l'espace mais conservent une approchent lyrique de la couleur et du motif, créant une harmonie entre elles. Malgré une composition claire, ses œuvres dialoguent intimement avec ce monde géométrique que l'artiste a créée virtuellement (le sujet). Dans son œuvre, même le fond ne reste pas un simple arrière-plan. SUH prépare minutieusement la sous-couche de la toile en l'appliquant une dizaine de fois au pinceau, comme s'il réalisait le sol d'un bâtiment en construction. La sous-couche est utilisée généralement pour mieux fixer la couleur mais chez SUH une autre raison préside à ce geste. La répétition de l'acte de peindre en lissant la surface met en lumière sa quête de la vérité profonde du moi. Nous avons malheureusement tendance à ne regarder que la surface de l'œuvre mais une grande attention est portée au processus de création chez SUH, véritable fondement de cette recherche constante.

Nucleus (Titre commun à chacune des œuvres) de LEE Seung-Jio est composé de rayures en noir et blanc, ou plutôt de longs rectangles qui évoquent des objets froids et métalliques. LEE peint ce motif jusqu'au début des années 70 qui consiste en la répétition du passage du pinceau en bandes horizontales, verticales ou diagonales plus sombre sur les bords et plus clair au centre créant l'illusion de cylindres en relief.
Cependant à partir de 1975, il s'éloigne progressivement de la forme cylindrique qui devient de plus en plus floue par un jeu d'ombres et de lumières bleues et noires. Bien qu'il ne change pas réellement de technique, il atténue la différence de luminosité entre le centre et les bords des cylindres, effaçant leurs séparations. Ce changement exprime probablement « la prise de conscience de la planéité initiée par le Dansaekhwa » qui prédomine à cette époque. C'est durant cette période que LEE réalise ses œuvres les plus contemplatives et paisibles. Les tonalités foncées divisent, séparent, fusionnent, matérialisant le Yin et le Yang en des variations répétitives et enfin se propagent sur toute la surface de la toile pour « vibrer secrètement sur un rythme immanent répété à l'infini » (LEE Yil).

En Corée, la peinture abstraite fut dominante dans les années 70, bien que cette période fut particulierement difficile à tel point qu'on l'a qualifiée de « Bo-rit-go-gae » (printemps de disette), elle fut sur le plan artistique une période exceptionelle et marquante, comme en témoigne le Dansaekhwa.
Certains artistes du Dansaekhwa tels que PARK Seo-Bo, CHUNG Chang-Sup, HA Chong-Hyun, YUN Hyong-Keun et CHUNG Sang-Hwa, qui célebrent les propriétés physiques, sont identifiés au monde de la nature, alors que CHOI Myoung-Young, SUH Seung-Won et LEE Seung-Jio tendent à surpasser la matérialité grâce à un vocabulaire formel très articulé en relation constante avec le sujet. Leurs oeuvres sont empreintes d'un grand dépouillement, qui résulte d'une méditation sur soi et d'une introspection, ils expriment en noir et blanc, la lumière et l'ombre de la vie.

Cette exposition montre comment des artistes coréens, puisant dans la tradition, ont été confrontés et ont surmonté les problématiques de l'époque contemporaine. Les artistes coréens des années 70 ont sublimé l'art contemporain en « une topographie propre à leur langage maternel » tout en aspirant aux standards universels et en s'attachant à la modernisation de la tradition.
Au premier plan de ce mouvement figuraient les artistes CHOI Myoung-Young, SUH Seung-Won et LEE Seung-Jio.
L'émergence de l'art contemporain issue de la tradition était cruciale pour les artistes coréens ayant vécu cette période difficile & sombre de l'histoire moderne. Il est remarquable de découvrir cet état de méditation qui se distingue d'un esprit confus. L'exposition ORIGIN qui se tient à la Galerie Perrotin sera l'occasion de faire connaître et mieux comprendre ces acteurs de l'art contemporain coréen.

SEO Seong-Rok (critique d'art)

[16:00-21:00] Vernissage de l'exposition d'Anthony Lycett "SELF STYLED"
Location:
Galerie Isabelle Gounod
13, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 48 04 04 80
Fax : +33 (0)1 48 04 04 80
Mail : info@galerie-gounod.fr
Internet Site : www.galerie-gounod.com
Description:
La Galerie Isabelle Gounod a le plaisir de présenter la première exposition d'Anthony Lycett à Paris. Photographe vivant à Londres, Anthony Lycett explore et dresse le portrait de la sub-culture londonienne et parisienne. Son approche analytique documente les formes d'auto-représentation qui élèvent le style au statut de culte. L'exposition offre ainsi un regard sur son œuvre la plus récente, qui fait suite à un travail de près de dix ans de capture en portraits d'individus issus de différents courants sociaux contemporains.

Suivez l'avancée du projet "Self Styled" :
https://www.facebook.com/Self-Styled-London-277610413766
https://www.instagram.com/self_styled_london

Vernissage de l'exposition d'Anthony Lycett "SELF STYLED"

Le soir du vernissage, Anne Sophie Cochevelou réalisera une performance inédite invitant le spectateur à participer à l'élaboration de sa "Lego-Dress".
http://cycleinheels.blogspot.fr

Vernissage de l'exposition d'Anthony Lycett "SELF STYLED" - Performance d'Anne Sophie Cochevelou "Lego-Dress"







[17:00] Vernissage de l'exposition "EN BORDURES DE MÉMOIRES"
Location:
Galerie Bernard Jordan
77, rue Charlot
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 61
Mail : galerie.bernard.jordan@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriebernardjordan.com
Description:
9 JANVIER - 27 FÉVRIER 2016

Jeanpascal Février
Alain Sicard
Anthony Vérot

[17:00-22:00] Vernissage du IKONOTEKSTgroupe "Postmodern Images System"
Location:
Galerie Escougnou-Cetraro
anciennement Galerie See studio
7, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 48 87 52 93
Mail : galerie@escougnou-cetraro.fr
Internet Site : www.escougnou-cetraro.fr
Description:
du 9.01 au 23.01.16
vernissage samedi 9 janvier à 17h

Une nouvelle terminologie accompagne l'art contemporain. Des mots comme nomade, fragment, rhizome, immanence, transgression, hybridation, etc.... sont régulièrement employés par les artistes, par les critiques d'art, les commissaires d'expositions, les conservateurs des musées, etc. Selon Ikonotekst, ces termes renvoient à une conception théorique cohérente et conséquente qui trouve ses fondements dans la philosophie post-moderne française, et dans le projet économique élaboré par l'École de Chicago.
L'exposition “Postmodern images system” présente les dessins réalisés par Ikonotekst entre 2007 et 2011. Ces dessins répertorient et classent les concepts, économiques et philosophiques, qui structurent l'actuelle société postmoderne.

Fondé en 2006 Ikonotekst réunit des artistes et de nombreux autres collaborateurs. Ikonotekst a établi un projet critique de la société, de la culture et de l'art d'aujourd'hui. Son activité concerne la production d'œuvres iconiques, workshops, expositions, publications, séminaires et conférences.

http://ikonotekst.com

[17:30] Voeux de la municipalité d'Aulnay-sous-Bois
Location:
Aulnay-sous-Bois
Aulnay-sous-Bois
93600 Aulnay-sous-Bois
M° RER B Aulnay-sous-Bois
France
Internet Site : www.aulnay-sous-bois.fr
Description:
Voeux de la municipalité d'Aulnay-sous-Bois








[18:00-21:00] Cérémonie des voeux à la population de Saint-Mandé
Location:
Hôtel de Ville de Saint-Mandé
10, place Charles Digeon
94165 Saint-Mandé Cedex
M° Saint-Mandé - Tourelle
France
Phone : +33 (0)1 49 57 78 00
Fax : +33 (0)1 49 57 78 92
Internet Site : www.mairie-saint-mande.fr
Description:
Patrick BEAUDOUIN
Ancien Député
Maire de Saint-Mandé

La Municipalité
et le Conseil Municipal de Saint-Mandé

sont heureux de vous convier
à la Cérémonie des Vœux

Samedi 9 janvier 2016 à 18h
Salle des Fêtes de l'Hôtel de Ville

au cours de laquelle un hommage particulier sera rendu aux Forces de Sécurité et de Secours pour leur engagement permanent au profit de nos populations.

Alain TRAMPOGLIERI, Secrétaire Général du Concours National de la «Marianne d'Or» remettra la Marianne d'Or 2015 du Développement Durable à la Ville pour la création du 1er Salon du Déplacement Durable, labellisé «COP21».

[18:00-21:00] Vernissage d'Eva Nielsen
Location:
Espace d'art Contemporain Camille Lambert
35, avenue de la Terrasse
91260 Juvisy-sur-Orge
M° RER C et D Juvisy-sur-Orge
France
Phone : +33 (0)1 69 57 82 50
Fax : +33 (0)1 69 57 80 01
Mail : eart.lambert@portesessonne.fr
Internet Site : www.portesessonne.fr
Description:
Du 9 janvier au 20 février 2016
du mardi au samedi de 14h à 18h

[18:00-20:00] Vernissage de David Lefebvre "Le tour, la face, le bord"
Location:
Galerie Zürcher
56, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 72 82 20
Fax : +33 (0)1 42 72 58 07
Mail : info@galeriezurcher.com
Internet Site : www.galeriezurcher.com
Description:
9 janvier - 3 mars 2016

Il y a bien un « reste » après l'exposition For Rest (1) de David Lefebvre au Centre d'art Le Vog. Il s'en était expliqué: « Au départ je voulais appeler l'exposition « Forais », car le verbe « forer » peut renvoyer à mes images peintes dans lesquelles il y a des espaces vides, des trous, même s'ils apparaissent toujours rebouchés. Il y avait aussi l'idée de faire une exposition sur la forêt (…). Mais titrer « forais » je ne trouvais pas ça très joli. Je me suis donc pris au jeu de l'intitulé en anglais et ça a donné « For Rest » (…) dans lequel il y a aussi « le reste » et en latin « res » c'est « la chose », donc peut-être est-ce le reste de la chose. L'intérêt c'est que lorsque l'on déroule le fil de départ (…) il y a une multitude d'images qui apparaissent. C'est un mécanisme assez général dans mon travail. Ça peut paraître réfléchi, pourtant c'est toujours un étonnement pour moi.(2) »
La suite du reste est présentée ici. Elle est constituée par un ensemble de paysages que l'on peut qualifier de « troublants » car l'artiste les a imaginé. Les courbes et les replis de terrain rappellent dans un esprit « cézannien » la surface et les contours du corps (on pourrait citer la montagne Sainte-Victoire que Freud interprète comme figure du maternel). Courbes et béances dont le caractère anatomique n'est pas sans rappeler aussi les paysages de Ferdinand Hodler (connu autant pour ses paysages que pour ses figures) ou encore les paysages « épidermiques » de Georgia 0'Keefe. Il s'y ajoute un traitement diffracté de la lumière qui vient renforcer leur caractère informel. David Lefebvre assume la dé-réalisation de certaines zones du tableau en tant que peinture du manque.
Le mécanisme cité plus haut se poursuit : les formes figuratives d'origine sont cryptées puis greffées elles forment un trou noir ouvrant une zone d'abstraction équivalente à la perte de pixels d'un fragment de l'image initiale. Ainsi se forme une tache dont les bords sont soit flous (Forer ou le Trou) soit réguliers (La tache, l'attache, la tâche). Elle peut prendre divers aspects comme le tracé noir du chemin qui monte dans les dunes de la Grève II ou cette déchirure blanche et nette d'une image séparée en deux parties dans la Montagne VII. L'artiste précise : « On en revient à ce qu'il reste, à l'effort nécessaire pour retrouver l'image. Ce jeu a finalement amené une figure géométrique et plate (…) qui ne cache plus rien. (…) Les camaïeux et les aplats renvoient à quelque chose de l'ordre de l'invisible. (…) Je laisse faire l'intuition esthétique qui amène forcément de l'inconscient et injecte de l'affect dans les images.(3) » Bernard Zürcher

(1) Exposition «For Rest » (16.05 – 28.06.2014), Le Vog, Ville de Fontaine (38600)
(2) «(Dé)voiler le réel», Le Petit Bulletin de Grenoble n°933
(3) Ibid


David Lefebvre est né en 1980. A l'âge du 2.0 et de son flux d'images, ses études à l'Ecole des Beaux-Arts de Grenoble le familiarisent avec les « nouvelles technologies », l'installation et la performance. Cela ne le détourne pour autant pas du dessin et de la peinture. Marqué par l'exposition « Cher Peintre, peins-moi » au Centre Pompidou (2002), il apprécie Luc Tuymans, Peter Doig et John Currin. De 2007 à 2012, il prend part à l'aventure collective du Centre d'art « Oui » à Grenoble. En 2007 il participe au projet Pilot 3 en off de la Biennale de Venise (University of Arts, London) sur une proposition de Inge Linder-Gaillard, curator au Centre d'art Le Magasin, Grenoble.
Expositions personnelles (sélection) : For Rest, Le VOG, Fontaine (2014) ; Picture(s), Galerie Zürcher, Paris (2013) ; Pandi, Panda, Galerie Zürcher, Paris (2011) ; Panda, Pandi, Centre d'art « Oui », Grenoble (2011) ; Très Chasse, Zürcher Gallery, New York, NY (2010) ; Dans le désordre, Galerie Zürcher, Paris (2009) ; David Lefebvre, 14e Rencontre d'art contemporain, Villa Saint-Cyr, Bourg la Reine (2009) ; David Lefebvre, Diffusion 138, Grenoble (2006).

Participations (sélection) : «Who's afraid of picture(s)?» Ecole Supérieure d'Art et de Design, Grenoble-Valence ; «Who's afraid of picture(s) ? 2», à cent mètres du centre du monde, Perpignan (2015) ; Zurtopia, Zürcher Gallery, New York (2014) Come Like Shadows - curated by David Cohen, Zürcher Gallery, NY (2014) ; Autres, Etre Sauvage de Rousseau à nos jours, Musée-Château d'Annecy (2012) ; Practices, Galleri Mejan, Stockholm (2011) ; Best, Sugarcube Gallery, Stockholm (2011) ; Femme Objet Femme Sujet, Abbaye Saint-André – Centre d'art contemporain, Meymac (2011) ; Figurer le regard, Galerie Zürcher, Paris (2010) ; Tout, Centre d'art Oui, Grenoble (2010) ; Oh quel beau déni que le débit de l'eau, Abbaye Saint-André – Centre d'art contemporain, Meymac (2009) ; Michel de Certeau, Oui, Grenoble (2008) ; David Lefebvre – Akos Birkas, Galerie Zürcher, Paris (2008) ; Fake, Galerie Long Yi Ge, Pékin (2007) ; Border Line, Espace Vallès, Grenoble (2007) ; Basse Def, Oui, Grenoble (2007) ; Pilot : 3, Cloister of SS. Cosma e Damiano, Venise (2007).

Vernissage de David Lefebvre "Le tour, la face, le bord"
Montagne X, 2015, huile sur toile, 81 x 65cm

[18:00-21:00] Vernissage de Julien des Monstiers "A L'OMBRE DES METEORITES"
Location:
Galerie Christophe Gaillard
5, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 49 16
Mobile : +33 (0)6 65 15 75 30
Mail : contact@galerie-gaillard.com
Internet Site : www.galerie-gaillard.com
Description:
du 9 janvier au 27 février

Tout prendre. Ne rien lâcher. Faire peinture avec et contre tout. Renouveler sa spontanéité dans le champ des possibles picturaux: classicisme, expressionnisme, figuratif, abstrait, print painting, bad painting, all-over, matièrisme. Pour Julien Des Monstiers, chaque peinture constitue un ensemble dont les différentes manières de faire se comprennent par un tout qui leur donne sa signification. Une peinture holistique, qu'on ne peut réduire à la somme de ses parties et qui échappe à toute définition pré-établie. Des formes et des gestes empruntés, sans aucune hiérarchies, aux grands récits du médium : de Diego Velasquez à Jean-Baptiste Oudry, de Robert Rauschenberg à Gerhard Richter, de Lucio Fontana à Sigmar Polke, mais aussi à l'histoire de ses motifs, celles des scènes de chasse, des décors floraux, des tapisseries. Une oeuvre peinte sur toile ou sur bois, au sol ou au mur, selon les nécessités, dans d'incessants allers-retours. Des empreintes par transfert, comme il le fait toujours, mais aussi des gestes précis, lents ou rapides, faits avec des pinceaux, bien sûr, mais aussi des outils divers, des bâtons et pourquoi pas, si l'envie lui vient, des billes. Tout est à saisir pour l'artiste qui considère le châssis comme un objet sur lequel on peut construire, à l'aide d'emprunts et d'inventions, son propre territoire.
Des peintures faites de couches constamment contrariées, des strates si étroitement superposées qu'on ne peut les différencier. Un « non style », riche de surcharges, de dissonances colorées, d'empâtements qui devient paradoxalement « un style ». Disparate parfois, pour le regardeur et peut-être même pour son auteur, car riche de sensations ambiguës, d' impressions qui vont du rejet à la félicité. Une œuvre, sans aucun soucis de sérialité, la composante la plus appréciée de nos jours, puisqu'elle permet au monde de l'art, et surtout à son marché une identification immédiate. Une peinture qui n'est pas une fenêtre ouverte sur le monde, mais une somme de portes qui conduit aux espaces où gît la matière de la création. Peut-être celle, toujours, à la fois, lointaine et proche des grottes primitives qu'invoque, si souvent, l'artiste. Des lieux magiques où nos ancêtres composaient avec les saillis et les retraits de la roche, mais aussi avec leur environnement, les lumières mouvantes, les accidents et les trajectoires manquées.

Alain Berland

Vernissage de Julien des Monstiers "A L'OMBRE DES METEORITES"

[18:00-20:00] Vernissage de Justin Adian "Waltz"
Location:
Galerie Almine Rech
64, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 45 83 71 90
Fax : +33 (0)1 45 70 91 30
Mail : contact.paris@alminerech.com
Internet Site : www.alminerech.com
Description:
January 9 - February 27, 2016
Opening on Saturday, January 9th 6-8 PM

Vernissage de Justin Adian "Waltz"

[18:00-21:00] Vernissage de Liliana Ovalle "Open Fires"
Location:
Great Design Gallery
65, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Réaumur - Sébastopol, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 71 93 16 43
Mobile : +33 (0)6 21 55 46 36
Mail : info@greatdesign.fr
Internet Site : www.greatdesign.fr
Description:
Du 9 janvier au 20 février 2016

La galerie présente OPEN FIRES, ensemble de pièces en argile rouge, réalisé par Liliana Ovalle, en collaboration avec le collectif 1050º, pendant l'été 2015 à Oaxaca au Mexique.

Ces céramiques, faites main, ont été créées et décorées en utilisant des techniques de cuisson et d'enfumage ancestrales : chaque objet est caractérisé par des traces noires, dessinées par le feu.

La collection OPEN FIRES, montrée en septembre dernier à la London Design Week 2015, est pour la première fois exposée en France. Le façonnage artisanal et les lignes pures des objets de Liliana Ovalle résonnent particulièrement avec la lignée de GREAT DESIGN.

Samedi 9 janvier 2016
18h - 21h > Vernissage en présence de l'artiste

Nocturne (jusqu'à 21h) le jeudi 14 janvier 2016
à l'occasion des vernissages communs des Galeries du Haut Marais

[18:00-21:00] Vernissage de Louis Bottero "ABCD'art"
Location:
Galerie Art Bref
34, rue Broca
75005 Paris
M° Censier - Daubenton, RER B Port-Royal
France
Mobile : +33 (0)6 81 00 98 60
Description:
Art Bref est heureux de vous inviter samedi 9 janvier, 18h à découvrir le superbe travail lithographique de Louis Bottero à travers l'exposition ABCD'art. Cet artiste talentueux, issu de la culture urbaine et du mouvement graffiti s'empare librement des lettres de l'alphabet.
Louis sait faire parler les signes, tel un musicien de jazz dans une virtuosité inégalée, il réinterprète avec son énergie inimitable les lettres et le monde, son monde graphique et lumineux. Ce musicien des couleurs nous entraîne toute au long d'une improvisation magique sur un chemin inédit, une spontanéité envoûtante. A l'atelier A fleur de pierre, face à la pierre, Louis Bottero a exploré les limites de l'art lithographique, réalisant une série d'œuvres originales dans une déclinaison époustouflante. Un rêve d'éditeur...
Et ce n'est pas tout, il y a une surprise, une belle surprise d'édition, un objet rare à découvrir ce jour là pour les chanceux et les amoureux de l'Art qui viendront nous rejoindre samedi 9 janvier mais il ne faut pas trop en dire... Gardons précieusement les secrets et la magie de la rue Broca...

Louis Bottero
Artiste issu de la culture urbaine contemporaine, Louis Bottero évolue dans le mouvement graffiti depuis plus de 10 ans. Ce calligraphe urbain se nourrit de l'espace des villes où il puise une énergie picturale marquée par la spontanéité du geste et un rare instinct des lignes et des couleurs. Très impliqué sur la scène artistique de l'art urbain, il travaille et expose à Paris, Berlin et Montréal aux cotés des plus grands artistes contemporains. Depuis 2015, il évolue dans la prestigieuse Cité internationale des Arts de Paris comme artiste résident.

Vernissage de Louis Bottero "ABCD'art"

[18:00-21:00] Vernissage de Steve McQueen
Location:
Galerie Marian Goodman
66&79, rue du Temple
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 04 70 52
Fax : +33 (0)1 40 27 81 37
Mail : parisgallery@mariangoodman.com
Internet Site : www.mariangoodman.com
Description:
January 9 – February 27, 2016

[18:00-21:00] Vernissage de Thomas Hirschhorn "Pixel-Collage"
Location:
Galerie Chantal Crousel
10, rue Charlot
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 38 87
Fax : +33 (0)1 42 77 59 00
Mail : galerie@crousel.com
Internet Site : www.crousel.com
Description:
January 9 - February 26, 2016
Opening on Saturday, January 9, 2016 from 6pm to 9pm

Conversation between Thomas Hirschhorn & Nataša Petrešin-Bachelez
On Saturday, February 13, 2016 at 5pm

[18:00-20:00] Vernissages de Gideon Rubin et Lynn Davis
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
Gideon Rubin
"Questions of Forgiveness"
Du 9 janvier au 5 mars 2016

Lynn Davis
"Desert & Ice"
Du 9 janvier au 2 avril 2016

[18:30-21:00] Vernissage d'Anne-Laure Sacriste "Tableaux : nature morte, Still Life"
Location:
Galerie Municipale Julio Gonzalez
21, avenue Paul Doumer
94110 Arcueil
M° RER B Laplace
France
Phone : +33 (0)1 46 15 09 75
Fax : +33 (0)1 46 15 09 72
Mail : galerie-gonzalez@mairie-arcueil.fr
Internet Site : www.arcueil.fr/category/culture-loisirs/galerie-julio-gonzalez/
Description:
Du 9 janvier au 20 février
Vernissage le samedi 9 janvier à 18h30

Rencontre et dialogue avec l'artiste samedi 30 janvier de 17h à 19h en présence du critique d'art et commissaire d'exposition Alain Berland

Yoga avec Katia Feltrin à 16h, 17h ou 18h suivi d'une conversation samedi 20 février

Entrée libre

Née en 1970, Anne-Laure Sacriste vit et travaille à Paris. Elle est diplômée de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 1996 et a étudié à OTIS, Los Angeles et Parson's school, New-York. Son travail de peinture prend en compte la place du spectateur, d'où l'importance des dispositifs d'exposition. Ses peintures font jouer fonds monochromes, motifs végétaux et ornementaux. Elle inclut également d'autres pièces comme des plaques de cuivre pliées et couvertes de dessins de nature réalisés à l'acide ou des sculptures en cuivre… Suite à un séjour au Japon, où l'artiste a confronté sa pratique à un modèle fort de construction du paysage dans les jardins zen et d'autres approches japonaises de la composition (ikebana…), l'exposition d'Anne-Laure Sacriste présente une série de nouvelles peintures inspirée par cette expérience.

Vernissage d'Anne-Laure Sacriste "Tableaux : nature morte, Still Life"
“Rideaux (variation)”, Installation in situ, temple de Shimogamo, Kyoto, 2015 – droits réservés









[19:00] Voeux du Maire de Croissy-sur-Seine
Location:
Croissy-sur-Seine
Croissy-sur-Seine
78290 Croissy-sur-Seine
M° RER A Chatou - Croissy
France
Internet Site : www.croissy.com
Description:
Jean Roger Davin, Maire de Croissy-sur-Seine et toute son équipe vous souhaitent une très bonne année 2016. Recevez tous nos vœux de succès, de bonheur et de réussite dans l'accomplissement de vos projets !

Invitation à la soirée des voeux le samedi 9 janvier au gymnase Jean-Moulin (Impasse des Drocourtes - Rue de Seine).
Afin d'organiser au mieux votre accueil, merci de vous inscrire en ligne ici :
>> RSVP

Un laissez-passer nominatif vous sera envoyé, dans la limite des places disponibles, dans la semaine du 5 janvier.










[20:30] Voeux aux Romainvillersois
Location:
Gymnase de Lilandry
Boulevard des Sports
77700 Bailly-Romainvilliers
M° RER A Val d'Europe, RER A Marne-la-Vallée - Chessy
France
Internet Site : www.bailly-romainvilliers.fr/article/articleview/1462
Description:
Vœux aux Romainvillersois

Accès libre

20h30 : accueil sur fond musical par Double Croche, l'école de musique de Bailly-Romainvilliers

21h : discours de Monsieur le Maire et des élus du Conseil Municipal des Enfants

21h30 : soirée dansante animée par un DJ (rafraîchissements)
1h : fin de la soirée

Une garderie est prévue pour les enfants de 3 à 12 ans de 20h30 à 23h (sans pré-inscription).
Infos au 01 60 42 69 79

Tout mineur doit être accompagné.
Toute entrée est possible jusqu'à 23h. Toute sortie est définitive à partir de 23h.
Afin de garantir votre sécurité, l'ouverture des sacs sera sollicitée à l'entrée. Afin de fluidifier l'entrée, il est conseillé de vous munir du strict nécessaire.

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés