Saturday, January 16, 2016
Public Access


Category:
Category: All

16
January 2016
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00-19:00] Rassemblement en hommage à David Bowie
Location:
La Galerie Stardust / MOOD
Photographies musicales
37, rue de Stalingrad
93310 Le Pré-Saint-Gervais
M° Hoche, T3b Porte de Pantin / Parc de la Villette
France
Mobile : +33 (0)6 30 72 86 16
Mail : contact@lagaleriestardust.paris
Internet Site : www.lagaleriestardust.paris
Description:
Grâce à la générosité de La Galerie Stardust, Bowie France vous invite à venir vous recueillir pour rendre hommage à David Bowie. Ce dernier sera "avec" nous, grâce aux photos qui seront exposées par la Galerie Stardust.

Minute de silence à 16h

Pour toute suggestion : boz@bowiefrance.fr

Rassemblement en hommage à David Bowie

[14:00-20:00] Vernissage de Charles Fréger « Bretonnes »
Location:
Galerie Gabrielle Maubrie
24, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 03 97
Fax : +33 (0)1 42 74 54 00
Mail : maubrie@orange.fr
Internet Site : www.gabriellemaubrie.com
Description:
Exposition du 16 Janvier au 20 Février 2016
Vernissage le samedi 16 Janvier de 14h à 20h

Né en 1975 à Bourges
Vit et travaille à Rouen

Charles Fréger poursuit, depuis le début des années 2000, un inventaire intitulé « Portraits photographiques et uniformes ». En Europe et un peu partout dans le monde, avec ses séries consacrés à des groupes de sportifs, de militaires ou d'étudiants, il s'intéresse aux tenues et aux uniformes. Bretonnes s'inscrit à la fois dans le prolongement et en décalage de ce travail de fond : on retrouve ce rapport au vêtement et à l'accessoire, mais une forte évolution esthétique par rapport aux séries précédentes.
La série « Bretonnes » le photographe a pris près de trois ans pour connaître et visiter les cercles bretons, ces associations vivaces où de jeunes gens cultivent chaque week-end l'art des costumes et des danses traditionnels. Il en a tiré un travail centré sur les coiffes, avec des beaux tirages qui mettent en valeur la délicatesse des ouvrages : dentelles fines et pliages sophistiqués, rubans amidonnés et épinglés savamment placées.
Les visiteurs se sentent comme emportés par des images évoquant les toiles de Jean François Millet ou de Paul Gauguin, dans un ensemble de douces teintes ou dominent le blanc, le bleu, le vert ou le noir. Les jeunes femmes se fondent sans peine avec le paysage que l'on peut deviner derrière elles, au travers le mystère instigué par ce voilage blanc glissant une atmosphère quelque peu surannée à la composition. Ce voilage rend le fond flou et donne une note onirique et picturale à l'ensemble- impossible de rater les allusions à la peinture flamande ou à l'école de Pont-Aven.
Selon Charles Fréger, le thème majeur n'est pas dans ces questions de racines, mais bien dans un regard amoureux et admiratif de la beauté de ces vêtements, du travail de fourmi qu'ils représentent, des milliers de petits détails dissimulés dans ces coiffes amidonnées. Pour la majorité ces danseuses confectionnèrent elles-mêmes leurs habits. Elles les portent aujourd'hui à l'occasion de festivals, de rassemblements culturels.
Fréger reconnaît s'être fortement documenté et inspiré d'un vaste corpus : cartes postales, tableaux de l'école de Pont-Aven, photos historiques, etc. Les figures de deuil, de l'attente, de l'espoir, de la révolte et de la solidarité féminine, des activités agricoles apparaissent en filigrane.

[14:00-20:00] Vernissage de Côme MOSTA-HEIRT "Mille Une"
Location:
Granville Gallery
23, rue du Départ
75014 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 43 22 41 94
Mobile : +33 (0)6 87 31 45 34
Mail : granvillegallery@wanadoo.fr
Internet Site : www.granvillegallery.org
Description:
Vernissage de Côme MOSTA-HEIRT "Mille Une"


[15:00-21:00] Finissage de l'exposition collective "Murs Ouverts #12"
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
Une nouvelle fois, plusieurs dizaines d'artistes participent en vous présentant de nouvelles œuvres, tous supports, tous thèmes, tous formats, tous styles, tous budgets, il y en aura pour tous les goûts.

[15:00-21:00] Vernissage de la 66ème édition du festival Jeune Création
Location:
Galerie Thaddaeus Ropac Pantin
69, avenue du Général Leclerc
93500 Pantin
M° Gare SNCF Pantin
France
Phone : +33 (0)1 55 89 01 10
Fax : +33 (0)1 55 89 01 11
Mail : galerie@ropac.net
Internet Site : www.ropac.net/contact/paris-pantin
Description:
- 60 projets d'artistes
- 7 jours d'exposition
- 1 programmation évènementielle

Jeune Création est un format d'exposition annuel qui établit une cartographie, toujours partielle et subjective, de la création contemporaine. La 66e édition de Jeune Création dévoilera sa sélection du 17 au 24 janvier 2016, dans les espaces de la galerie Thaddaeus Ropac Paris-Pantin qu'elle investit pour la première fois.

Découvrez la sélection d'artistes : http://www.jeunecreation.org/l-exposition/66e-edition/

- Le vernissage de l'exposition aura lieu le samedi 16 janvier, de 15h à 21h (entrée libre).
- La remise du Prix Jeune Création Symev et du Prix Boesner aura lieu à 16h, suivie par les prix Indépendants.
- Le vernissage sera suivi d'une afterparty au Chinois, à Montreuil

Une programmation associée viendra rythmer le temps de l'exposition :
- White Screen, exposition en ligne curatée par Kevin Cadinot et Caroline Delieutraz pendant la durée de l'exposition.
- Une proposition photographique d'Emmanuelle Coqueray, Margaret Dearing et Edwin Fauthoux-Kresser sous forme de projection tout au long de l'exposition.
- Une invitation à Christian Alandete et la Fondation d'Entreprise Ricard qui proposera pour la quatrième année consécutive une programmation de performance le dimanche 17 janvier.
- Un programme de performances pensé par Rémi Uchéda le samedi 23 janvier avec Anatoli Vlassov, Claude Cattelin, Robin Decourcy, OPJ Cyganek et Julie Poulain, Jean-François Guillon, Stéphane Tesson et Didier Galas, Manon Harrois.



[16:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Procédures Sauvages"
Location:
Le 6b
6-10, quai de Seine
93200 Saint-Denis
M° RER D Saint-Denis, Basilique de Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 42 43 23 34
Mail : contact@le6b.fr
Internet Site : www.le6b.fr
Description:
Vernissage samedi 16 janvier de 16h à 21h
du 16 au 28 janvier 2016
ouvert du mercredi au samedi 15h à 19h

Exposition collective avec :
Pia-Melissa Laroche
Anais Bachmann
Cléo Duplan
Pauline Angotti
Caroline Capelle
Jerome Grivel
Sacha Menard
Juliette Angotti
Rue des Gardes

Performances :
Emilie Schalck
Duo Kor

une exposition collective organisée par SISTER ART

Vernissage de l'exposition "Procédures Sauvages"




[17:00] Vœux du maire de Jouy-en-Josas
Location:
Jouy-en-Josas
Jouy-en-Josas
78350 Jouy-en-Josas
M° RER C Jouy-en-Josas
France
Internet Site : www.jouy-en-josas.fr
Description:
Jacques Bellier, maire de Jouy-en-Josas, et toute l'équipe municipale seront heureux de vous présenter leurs vœux samedi 16 janvier 2016 à 17h, salle du Vieux Marché (Place de la Marne).





[18:00-23:00] Finissage de l'Association de Vince Dark
Location:
Galerie Art' et Miss
14, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 43 57 37 42
Fax : +33 (0)8 21 90 17 48
Mail : artetmiss@free.fr
Internet Site : www.artetmiss.fr
Description:
Vernissage le 7 janvier, de 18h à 23h
Finissage le 16 janvier de 18h à 23h

[18:00-19:00] Signature d'Ali Banisadr
Location:
Galerie Thaddaeus Ropac
7, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 72 99 00
Fax : +33 (0)1 42 72 61 66
Mail : galerie@ropac.net
Internet Site : www.ropac.net
Description:
Rencontre-signature avec l'artiste à l'occasion de la parution de "In Medias Res" avec un essai de Philippe Dagen

[18:00-22:00] Vernissage de Luc Pradel "Le Perlisme"
Location:
Galerie Olympe de Gouges
11, rue de l'Odéon
75006 Paris
M° Odéon
France
Phone : +33 (0)1 77 16 93 21
Mobile : +33 (0)6 78 53 97 62
Fax : +33 (0)1 43 54 20 21
Mail : galerie@olympe-de-gouges.fr
Internet Site : www.olympedegouges.paris
Description:
Venez fêter par la même occasion la Légion d'Honneur de Dora Tauzin.

Vernissage de Luc Pradel "Le Perlisme"

[18:00-21:00] Vernissage de Luca Dellaverson "Ni Dieu Ni Maître"
Location:
Galerie Nathalie Obadia (Bourg Tibourg)
18, rue du Bourg Tibourg
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 53 01 99 76
Mail : info@galerie-obadia.com
Internet Site : www.galerie-obadia.com
Description:
16 janvier - 6 mars 2016
Vernissage le 16 janvier

La Galerie Nathalie Obadia est très heureuse de présenter Ni Dieu Ni Maître, la première exposition en France de Luca Dellaverson à l'occasion de cette nouvelle collaboration avec l'artiste américain.

Né en 1987, Luca Dellaverson examine la construction et la déconstruction simultanée de nos cadres de références dans une société en constant changement, à travers ses objets et ses produits culturels. Ses œuvres combinent une dimension intangible - l'image vidéo, la lumière des écrans LED et la lumière naturelle, des formats sonores, l'impression à jet d'encre, la création d'une police ou le piratage de films ; à une très forte matérialité dans le choix du médium - la résine époxy, des structures de châssis en bois et métal, l'application de gesso, des panneaux en verre, contreplaqués de bouleau et plexiglas, le ponçage.

À l'occasion de Ni Dieu Ni Maître, Luca Dellaverson présente une œuvre de la série des verres brisés, une installation vidéo et sonore en quatre panneaux, deux impressions photographiques sur bois, et deux compositions d'une série en hommage au peintre français Martin Barré - initiée en 2014. En assimilant l'histoire récente de la décennie des années 90, l'artiste américain parle du désenchantement caractéristique de sa génération qui a vu l'émergence inexorable d'une consommation effrénée sous couvert d'un certain progrès. C'est de ce changement précipité et obstiné des techniques dont il parle lorsqu'il immobilise un I-phone dans de la résine époxy: tel un vestige archéologique, l'appareil daté d'une poignée de mois évoque sa propre obsolescence programmée et par là notre mémoire fuyante.

Luca Dellaverson observe un véritable respect pour les figures littéraires et artistiques dont les références abondent dans son travail. Pour cette première exposition en France, Luca Dellaverson cite Guy Debord, Stéphane Mallarmé et propose de nouvelles pièces autour de la série des flèches à la bombe aérosol de Martin Barré, après des hommages rendus dans ses œuvres antérieures à Cady Noland, Robert Graces ou David Hammons. Ce panthéon personnel est mis en interdépendance à une autre mémoire plus collective et signifiante pour sa génération, dont le prisme de la pop culture lui permet d'invoquer Jurassic Park, Independance Day ou la musique des années 90. Le titre de l'exposition Ni Dieu Ni Maître fait lui même écho au slogan anarchiste qui était originellement l'intitulé du journal publié par le socialiste Louis Auguste Blanqui en 1880, et dont la culture contemporaine musicale s'est ensuite approprié l'usage - avec Léo Ferré en France dès les années 60, puis plus particulièrement avec le mouvement Punk.

Dans la lignée du corpus des verres brisés, Luca Dellaverson présente ici une nouvelle œuvre miroir recouverte d'une impression de spectres colorés en all over. Coulée dans le moule d'un châssis avec de la résine époxy, la paroi de verre se brise au gré du durcissement de la matière dans une nouvelle temporalité de création où l'artiste laisse la main au médium, et une autonomie propre aux hasards des éclats. Une démarche qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler les brisures reconstituées par Marcel Duchamp de La mariée mise à nue par ses célibataires, même, dont l'œuvre déclarée par l'artiste « définitivement inachevée » avait trouvé son épilogue à la suite d'un transport malheureux dont l'artiste avait célébré le dommage, comme le dénouement nécessaire à l'accomplissement du Grand Verre.
L'inclusion de cette paroi vitrée dans la résine époxy confisque les reflets à la surface de l'œuvre, distanciant toute velléité de projection de sa propre image pour le spectateur. Cet éloignement imposé est encore plus manifeste avec le choix du prisme coloré, qui absorbe davantage la lumière qu'il ne la réfléchit, favorisant le point de non reconnaissance avec le regardeur. Une dualité s'installe entre le verre comme matériau fragile et cassant dont les ruptures constellent la paroi ; et la solidité compacte et figée de cette dalle en résine sculpturale.

De même, les 4 moniteurs LCD de l'installation vidéo perturbent notre entendement, puisque l'émission des images est elle-même brouillée par un recouvrement de la surface animée au gesso. Tandis que deux d'entre eux diffusent des extraits de la Société du Spectacle de Guy Debord, les deux autres écrans produisent un montage vidéo de l'artiste assorti d'une bande-son des années 90 qui reflètent l'éducation musicale de Luca Dellaverson, qui est aussi celle d'une génération à part. La mise en corrélation de ces deux thèmes sonores propose une approche non confrontationnelle entre « l'attitude culturelle du Punk Rock Américain et le dandysme académique Français » selon l'artiste. La diffusion en simultané des quatre pistes différentes embarrasse volontairement la compréhension individuelle de chacun des enregistrements, puisque le propos devient précisément celui de la dissonance qui en résulte.

Les deux impressions photographiques représentent des étudiants universitaires en 1978 à Kaboul, Afghanistan, quelques mois avant le coup d'état pro-soviétique qui entraînera ensuite la radicalisation du pays. Luca Dellaverson agrandit ces documents d'archives en noir et blanc pour les imprimer en couleur, laissant clairement apparaître à notre discernement les points colorés RGB des tirages grands formats. Les photographies sont imprimées sur du contreplaqué de bouleau sur lequel l'artiste a évidé dans la matière des segments de phrases d'Un coup de dés de Stéphane Mallarmé, dans une police récréée à partir des tatouages de prisonniers russes en alphabet cyrillique.
Il procède de la même manière pour les reproductions scannées puis tirées au jet d'encre en couleur d'après les flèches bombées de Martin Barré, qu'il intègre dans une composition peinte sur châssis tendu de lin, qu'il recouvre ensuite de résine époxy pour structurer cet assemblage. La distance est à nouveau déterminante pour la perception de l'œuvre, qui se joue successivement de l'approche micro et macro du regardeur.

En intégrant les notions expérimentales et accidentelles dans son processus de réalisation, l'œuvre de Luca Dellaverson s'attache résolument à définir le résultat formel de ses œuvres pour proposer un contenu qui reste ouvert à de multiples interprétations. La catégorisation des œuvres de Luca Dellaverson n'est ni aisée, ni souhaitable, tant la transversalité de genres est activée : les verres brisés s'apparentent idéalement dans le format et l'accrochage à de la peinture, mais la dimension monumentale et la solidité de leur masse leur donnent une forme sculpturale, tandis que les œuvres multimédia possèdent une présence picturale éloquente. Contre une certaine rationalité, Luca Dellaverson force le figement des choses et la désynchronisation pour produire des œuvres infiniment pertinentes : la pétrification nous force à considérer le flux incessant et désenchanté qui nous englobe, sans pour autant que la nostalgie du passé nous empêchent d'embrasser la perspective d'un avenir meilleur.


Luca Dellaverson est né 1987, à Westchester (New York, Etats-Unis). Il vit et travaille à New York.

Luca Dellaverson a été diplômé en 2010 du Hampshire College (Amherst, Massachusetts, USA). Son travail a été présenté en 2015 à la Tilton Gallery (New York, USA) avec l'exposition Fight This Generation, et à la Zidoun-Bossuyt Gallery (Luxembourg) avec American Graffiti. Un ensemble de sept oeuvres en miroir brisé et résine époxy présenté à la FIAC 2014 avait remporté un très vif succès critique et public.
La Tilton Gallery (New York, USA) a accueilli sa première exposition personnelle en 2013.
Son travail a été sélectionné dans des expositions de groupe remarquées, notamment à la Pizutti Collection (Colombus, USA) avec NOW-ism: Abstraction Today, à la Sean Kelly Gallery (New York, USA) avec From Pre-History to Post-Everything et ...but that joke isn't funny anymore à la Tilton Gallery (New York, USA). L'œuvre de Luca Dellaverson a fait l'objet d'une publication éponyme, éditée par Ryan McKenna et Connie Rogers Tilton, par la Tilton Gallery ( New York, USA).

Vernissage de Luca Dellaverson "Ni Dieu Ni Maître"
Untitled, 2015, résine époxy et impression jet d'encre traitée aux UV sur verre avec support en bois

[18:00-21:00] Vernissage de Nataliia KOLOBOVA "Les terres proches et lointaines"
Location:
I-Gallery
12, rue Durantin
75018 Paris
M° Abbesses
France
Mail : contact@i-gallery.fr
Internet Site : www.i-gallery.fr
Description:
12 janvier – 30 janvier 2016
Vernissage le samedi 16 janvier 18h – 21h

L'artiste-peintre Nataliia Kolobova est née en 1963.
En 1985 elle termine la faculté des arts de l'Institut pédagogique de N.A. Nekrasov à Kostroma. Entre 2003 et 2006 Nataliia est en tête de l'Organisation régionale de Kostroma “L'Union des artistes de Russie”. En tant que président du Conseil d'administration de cette organisation elle lance un grand nombre d'expositions de peintres de sa région à Kostroma, à Moscou, à Saint-Pétersbourg, et à Iaroslavl. Ces 10 dernières années, dans le but d'étudier et d'exposer, Nataliia visite la France, l'Italie, l'Espagne, la Grèce et le Portugal. Les travaux de l'artiste sont exposés dans les musées des Beaux-Arts à Kostroma et à Belgorod, ainsi que dans des collections privées en Russie et à l'étranger.
Le principal sujet de ses œuvres est le paysage urbain.
Le tableau de N. Kolobova «Vieille ville», a gagné le prix Taylor 2014 et son batik "La Seine" a été décerné le diplôme "Toile d'Or 2014».

Vernissage de Nataliia KOLOBOVA "Les terres proches et lointaines"

[18:00-21:00] Vernissage de Paul Pouvreau "Variations saisonnières"
Location:
Galerie Municipale de Vitry
Galerie Municipale Jean-Collet
59, avenue Guy-Môquet
94400 Vitry-sur-Seine
M° RER C Vitry-sur-Seine
France
Phone : +33 (0)1 43 91 15 33
Mail : galerie.municipale@mairie-vitry94.fr
Internet Site : galerie.mairie-vitry94.fr
Description:
Du 17 janvier au 28 février 2016
Du mardi au dimanche de 13h30 à 18h
Le mercredi de 10h à 12h et de 13h30 à 18h

Du 17 janvier au 28 février 2016, la Galerie municipale Jean-Collet à Vitry-sur-Seine présente une exposition personnelle inédite de Paul Pouvreau, intitulée Variations saisonnières. Des œuvres récentes et plus anciennes de l'artiste : dessins, photographies et installations, révèlent un travail oscillant entre description et fiction, et témoignent de son intérêt tout particulier porté à l'objet et à son contenant. Depuis quelques années, Paul Pouvreau s'attache en effet tout particulièrement à l'étude des formes variées des emballages et à leurs effigies, comme autant de signes visuels dialoguant avec notre espace quotidien. Ce « recyclage visuel » s'agence alors principalement dans ses espaces photographiques, au sein desquels, insidieusement, « les signes deviennent des choses tandis que les choses deviennent signes ».

Paul Pouvreau est né en 1956 à Aulnay-sous-Bois. Il vit et travaille à Paris et Argenton-sur-Creuse.
En 1981, il est diplômé de l'École Supérieure des Beaux-Arts de Bourges (DNSEP-Art), et d'un DEUG d'histoire de l'art (Sorbonne Paris 1). Il commence à enseigner la photographie aux Beaux-Arts du Mans en 1986, jusqu'en 2010, et depuis à l'École Nationale Supérieure de photographie d'Arles. Son travail a fait l'objet de nombreuses expositions en France et à l'étranger, et fait partie de plusieurs collections publiques et privées.

Vernissage de Paul Pouvreau "Variations saisonnières"
Paul Pouvreau
Variations saisonnières, 2015

[18:00-21:00] Vernissage de Terry Taylor "The Hit List & The Seven Deadly Sins"
Location:
Galerie Suzanne Tarasiève
7, rue Pastourelle
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 71 76 54
Mobile : +33 (0)6 11 01 16 79
Mail : info@suzanne-tarasieve.com
Internet Site : www.suzanne-tarasieve.com
Description:
16 January – 20 February 2016

Pour la deuxième exposition parisienne de la célèbre artiste australienne Terry Taylor, la galerie Suzanne Tarasiève est heureuse de présenter deux séries récentes : The Hit List [La Liste noire] de 2012-2013 et The Seven Deadly Sins [Les Sept Péchés capitaux] de 2014-2015.

Terry Taylor a pris pour sujets les crânes et les squelettes (ses chères “marionnettes”), qu'elle apprête, déguise et raconte inlassablement dans des images truffées d'allusions aux genres du portrait royal et de la peinture d'histoire. Pour Les Sept Péchés capitaux, Jérôme Bosch a fourni le point de départ d'une suite de tableaux où règnent les couleurs fétiches de l'artiste, rouge indien et terre d'ombre. Les squelettes interprètent des scènes d'orgueil, d'envie, de gourmandise, de luxure, de colère, d'avarice et de paresse. Huit toiles verticales conçues comme des “serre-livres bibliques” s'intercalent entre les péchés. Sur chacune d'elles, une croix peinte en faux galon doré jaillit des ténèbres au-dessus d'un minuscule crâne dans un anneau. Les “serre-livres bibliques” font penser à des cercueils debout. Le message macabre de Terry Taylor n'est pas nuancé, mais il n'est pas dénué de joie non plus. De gentils paresseux cajôlent un squelette dans la toile des Sept péchés capitaux qui porte leur nom. Ces pointes d'humour sardonique sont à mettre en parallèle avec le sourire éternel des têtes de mort, qui semblent jubiler dans l'au-delà.


[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Scanderbeg"
Location:
Maison de l'Albanie
Centre Culturel Albanais à Paris
26, place Denfert-Rochereau
75014 Paris
M° Denfert-Rochereau
France
Phone : +33 (0)1 43 22 66 23
Mail : albinfos@gmail.com
Internet Site : maxsprenger.wix.com/mdla#!blank/h3eb7
Description:
Vernissage de l'exposition "Scanderbeg: héros des Albanais et défenseur de l'Europe"

A l'occasion de la commémoration de la mort de l'héros national des Albanais, Georges Castriote Scanderbeg, la Maison de l'Albanie à Paris, en collaboration avec la Galerie nationale des Beaux-arts de Tirana et l'Ambassade d'Albanie en France, a organisé à Paris le vernissage de l'exposition "Scanderbeg: héros des Albanais et défenseur de l'Europe", avec la participation de plusieurs personnalités et invités français, albanais et autres, et aussi du directeur de la Maison de l'Albanie Gjergji Themeli et du directeur de la Galerie nationale des Beaux-Arts Artan Shabani.

L'Ambassadeur d'Albanie en France, M. Dritan Tola a félicité les organisateurs et a salué les participants (ci-dessous, l'allocution de l'Ambassadeur).

L'exposition, laquelle contient des œuvres picturales de peintres albanaise de la deuxième moitiés du XXe et début du XXI siècles, sera ouverte du 16 au 30 janvier 2016, à l'espace de la maison de l'Albanie.

[18:00-21:00] Voeux de la municipalité de Villejuif
Location:
Villejuif
Villejuif
94800 Villejuif
M° Villejuif - Louis Aragon, Villejuif - Paul Vaillant-Couturier, Villejuif - Léo Lagrange
France
Internet Site : www.ville-villejuif.fr
Description:
Franck Le Bohellec et l'équipe municipale vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d'année et vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2016.

Les Villejuifois sont conviés à une soirée conviviale pour fêter la nouvelle année et rencontrer l'équipe municipale lors de la cérémonie des vœux de Villejuif :
samedi 16 janvier à 18h à l'Espace Congrès les Esselières, rond-point du général de Gaulle, 3 Boulevard Chastenet de Géry.

Les habitants recevront début janvier un carton d'invitation dans leur boîte à lettres, valable pour 2 personnes et à présenter à l'entrée.

[18:00-21:00] Voeux du Maire de Bry-sur-Marne
Location:
Bry-sur-Marne
Bry-sur-Marne
94360 Bry-sur-Marne
M° RER A Bry-sur-Marne
France
Internet Site : www.bry94.fr
Description:
Pour saluer le maintien des Studios de cinéma à Bry, le Maire et le Conseil municipal vous invitent à la cérémonie des vœux

Samedi 16 janvier à 18h

aux Studios de Bry
2 avenue de l'Europe
Bry-sur-Marne
Parking gratuit






[19:00] Soirée de la Société de Réanimation de Langue Française
Location:
Palais Brongniart
Palais de la Bourse des Valeurs de Paris
28, Place de la Bourse
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 83 92 30 20
Fax : +33 (0)1 49 27 55 20
Mail : palais.brongniart@gl-events.com
Internet Site : www.palaisbrongniart.com
Description:
Dans le cadre du salon Réanimation 2016

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés