Sunday, May 22, 2016
Public Access


Category:
Category: All

22
May 2016
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

  Exposition "Napoléon à Sainte-Hélène - la conquête de la mémoire"
Location:
Musée de l'Armée
Hôtel national des Invalides
129, rue de Grenelle
75700 Paris 07 SP
M° La Tour-Maubourg, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 44 42 38 77
Mail : accueil-ma@invalides.org
Internet Site : www.invalides.org
Description:
6 avril - 24 juillet 2016
Tous les jours de 10h à 18h

Conditions d'accès : exposition seule : 8,50€ / musée et exposition : 12€

18 juin 1815, la bataille de Waterloo sonne le glas de l'Empire. Napoléon, vaincu, prend la route de l'exil. Craignant un éventuel retour de l'homme des Cent Jours, l'Angleterre fait le choix de la dernière demeure de l'Empereur : ce sera Sainte-Hélène, petite île hérissant ses reliefs hostiles au milieu de l'Océan Atlantique. Napoléon y débarque avec ses plus fidèles compagnons et s'installe à Longwood House, logis pour le moins modeste dans lequel il finira ses jours.

Organisée autour de l'opération exceptionnelle de restauration des meubles de Longwood House, l'exposition Napoléon à Sainte-Hélène. La conquête de la mémoire offre au public français l'occasion unique de venir contempler le mobilier qui entourait l'Empereur au moment de sa mort. Les vestiges impériaux, que Napoléon a réussi à emporter avec lui, entrent en résonance avec la précarité de sa condition de prisonnier. Que reste-t-il alors de l'Empereur, que reste-t-il de l'homme ? Napoléon se lance dans sa dernière conquête, celle de la postérité et fait de Sainte-Hélène le lieu de l'écriture de la légende, dès avant sa mort, le 5 mai 1821.

Cette exposition produite par le musée de l'Armée, est organisée avec le soutien de la Fondation Napoléon, du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, des Domaines nationaux de Sainte-Hélène, du musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau et du gouvernement de Sainte-Hélène, ainsi que du CIC, grand partenaire du musée de l'Armée.



Vernissage "Napoléon à Sainte-Hélène - la conquête de la mémoire"
Lit de camp de Napoléon Ier à Sainte-Hélène
Provenance : musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau
© DESOUCHES, Marie-Jean

Vernissage "Napoléon à Sainte-Hélène - la conquête de la mémoire"
Masque mortuaire

JAMES BOND, 007 L'Exposition - 50 ans de style Bond
Location:
Grande Halle de la Villette
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Phone : +33 (0)1 40 03 75 75
Internet Site : www.villette.com
Description:
Du 16 avril au 4 septembre 2016

DE LUNDI À VENDREDI 10H30 - 19H30
Dernière entrée 1h avant la fermeture
SAMEDI, DIMANCHE ET JOURS FÉRIÉS 9H30 - 20H
Dernière entrée 1h avant la fermeture

FERMETURES EXCEPTIONNELLES
Fermetures exceptionnelles les 26, 27, 28 et 29 mai à 14h et le 5 juin 2016 toute la journée

Tarifs
Adultes 21,99 €
Enfants (-12 ans) 16,99 €
Enfants (-4 ans) Gratuit
Pack Famille (2 adultes + 2 enfants) 69,99 €
Lundi (hors juillet-août) 18,99 €
Personne handicapée 18,99 €
Billets horaires par tranches de 30 mn

Infos & Réservations : www.jamesbond007-exposition-paris.fr
#Expo007Paris

Ce printemps, la Grande Halle de la Villette accueillera James Bond 007, l'exposition, 50 ans de style Bond. Une expérience qui plongera le visiteur au cœur du processus de création et de développement du style Bond tout au long de ses 50 ans d'histoireà travers les stars emblématiques, les costumes, les véhicules, les gadgets, les effets spéciaux, les illustrations, les destinations exotiques, les armes, les cascades et les accessoires.

Le parcours de l'exposition permettra de découvrir l'univers Bond à travers différents angles : les séquences d'ouverture des films, les territoires étrangers, le travail créatif de Ian Fleming, la section Q...

Pour la première fois en Europe, des pièces exclusives issues du tournage de Spectre seront présentées !

Le public pourra notamment découvrir l'Aston Martin DB10, le costume blanc de Daniel Craig, la robe en satin portée par Léa Seydoux, le pc portable de Q, le corset de Monica Bellucci...

Depuis ses débuts au Barbican Centre à Londres en 2012, Designing 007 a été présentée à Toronto, Shanghai, Melbourne, Moscou, Rotterdam, Madrid et Mexico.

Le Barbican Centre et EON Productions ont uni leurs forces pour créer une exposition exceptionnelle conçue par Ab Rogers grâce à un accès sans précédent aux archives de production d'EON, et en collaboration avec l'historienne de mode Bronwyn Cosgrave et la créatrice de costumes primée aux Oscars® Lindy Hemming.

JAMES BOND, 007 L'Exposition - 50 ans de style Bond

[Cannes] 69ème Festival International du Film de Cannes 2016
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
69ème Festival de Cannes 2016

du 11 au 22 mai

http://www.festival-cannes.fr

[Cannes] 69ème Festival International du Film de Cannes 2016

Fête nationale du Yémen
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale du Yémen

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-23:55] Fête Heetch
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : accueil@carreaudutemple.org
Internet Site : www.carreaudutemple.eu
Description:
Actuellement menacée, l'application n'a de cesse de proclamer son utilité. En créant un modèle d'économie du partage innovant, Heetch favorise la mobilité nocturne et sociale des 18/25 ans et répond à un besoin fort et non satisfait par les acteurs du transport professionnel et collectif, essentiellement en banlieue. En clair, c'est une application de ride sharing, qui fonctionne de 20h à 6h du matin, pour les jeunes qui sortent et souhaitent ensuite rentrer chez eux. Et parce que Heetch est une plateforme de l'économie du partage, les conducteurs peuvent uniquement contribuer à l'amortissement annuel de leur véhicule (max : 6000 euros par an). Le maître de cérémonie n'est autre que le célèbre Jeff Mills, le pionnier de la techno de Detroit qui proposera un DJ set de 4h. L'après-midi festive de Heetch accueillera également Le Camion Bazar, Simian Mobile Disco, Mawimbi, Booster Goes P-Funk, Antiloops, Hang Massive pour un événement dansant et éclectique de 11h à minuit. A cette occasion, Heetch en profitera pour dévoiler en avant-première les images de sa prochaine campagne de communication réalisée avec Buzzman.






[16:00] Cocktail de clôture de CHOICES
Location:
Petit Palais
Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
avenue Winston Churchill
5, avenue Dutuit
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 43 40 00
Internet Site : www.petitpalais.paris.fr
Description:
Parcours en privé des galeries de Saint-Germain et cocktail de clôture de CHOICES au Petit Palais

[16:00] Rencontre avec Jérémy Demester
Location:
Galerie Max Hetzler
57, rue du Temple
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 57 40 60 80
Mail : info@maxhetzler.com
Internet Site : www.maxhetzler.com
Description:
Vernissage 23 avril, 18h - 20h
23 avril - 28 mai 2016

La Galerie Max Hetzler, Paris, est heureuse de présenter la première exposition personnelle de Jérémy Demester.

Jérémy Demester développe une réflexion sur la nature de l'art et son rapport aux mythes fondateurs : symbolisme, énergies et alchimie, hasard et composition, représentations sacrées... Ainsi, ses peintures et sculptures ne sauraient s'en tenir aux questions de surface et de motifs, elles sont toujours chargées d'un sens plus profond, parfois crypté. Souvent réalisées en collaboration avec d'autres (artisans, enfants, scientifiques, philosophes et amis formant une grande famille qu'il appelle La Demestria), les œuvres de Jérémy Démester veulent esquiver la question de l'ego et tendre à l'universel.

Revendiquant ses origines, il se déclare peintre gitan et c'est une quête d'identité qui guide en filigrane ses œuvres. Peintre nomade sur les traces d'une généalogie fuyante, qui passe d'un continent à un autre et s'imprègne de différentes coutumes et traditions immatérielles, Jérémy Demester s'est notamment rendu en Afrique récemment - le 'pont' entre ses racines et l'Afrique se trouvant dans l'étymologie du mot gitan, gipsy : qui vient d'Egypte. Il présente dans cette exposition des peintures réalisées lors d'une résidence à la fondation Zinsou au Bénin, où il a découvert un autre rapport au monde qui passe par une magie, des rites et des danses, issus d'une fine observation et d'une connaissance aiguë de la nature autant que du monde des esprits. Cherchant un moyen de capter cette énergie particulière, il remarque qu'elle se retrouve de manière innée dans les gestes et mouvements des enfants qui dansent. Il leur demande alors de porter ses peintures et de danser en les tenant, laissant agir au gré de ces énergies des pigments naturels et des huiles locales qui surgissent sur la toile. La notion de gravité s'en retrouve bouleversée, sans qu'on puisse reconstituer les mouvements ayant abouti à l'œuvre. Jérémy Démester parle d'une peinture « sans voir », abandonnée par la raison.

Trois œuvres en métal, entre peinture et sculpture, constituent un contrepoint aux toiles africaines. Elles font partie de ce que Jérémy Demester appelle ses 'tableaux holographiques'. Après avoir travaillé sur le sang dans la série des Vin d'Anjou, l'artiste s'intéresse ici à la notion de peau. Les trois œuvres se présentent comme des sabliers, formes géométriques reproductibles à l'infini mais aussi simplification à l'extrême de la représentation anthropomorphe. Contrairement aux toiles qui ont absorbé une énergie, le métal diffuse, il renvoie. Comme les variations infinies d'une peau, ces peintures ne sont pas monochromes, aucune couleur ne saurait les définir. Jérémy Demester cherche un rapport physique à la couleur, ni image ni aplat, mais sensation vivante.

A partir du 17 mai, une exposition personnelle sera consacrée à Jérémy Demester au Belvédère de l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris. Des œuvres de l'artiste seront également montrées dans le cadre de Choices au Palais de Tokyo les 20, 21 et 22 mai.

Une rencontre avec l'artiste aura lieu à la galerie le dimanche 22 mai à 16h.


Jérémy Demester (*1988, né à Digne, France) vit et travaille à Paris. Diplômé de l'école supérieure d'art des Rocailles à Biarritz et de l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, où il a obtenu les félicitations du jury et le Prix des Amis des Beaux-Arts en 2015, Jérémy Demester a également été récompensé par le Prix Aurige Finance (Lauréat 2014). Il a participé à des expositions de groupe comme Ciel d'éther à la fondation Brownstone, Paris, Minéral, 2015, à la Galerie Max Hetzler, Paris et Demester/Deprez/Föll/Grosvenor/Simon à la Galerie Max Hetzler, Berlin, en 2016. Son travail a également fait l'objet d'expositions personnelles : Empora à l'ENSBA, Paris en 2014, Original Zeke à la fondation Zinsou, Cotonou, Bénin en 2015, ou encore dans la project room de la Galerie Art & Essai de l'Université de Rennes II. Ses œuvres figurent notamment dans les collections de la fondation Zinsou au Bénin et de Istanbul Modern.

Vernissage de Jérémy Demester

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés