Friday, September 16, 2016
Public Access


Category:
Category: All

16
September 2016
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  Fête nationale du Mexique
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Anniversaire de l'Indépendance (1821)

Fête nationale de Papouasie-Nouvelle-Guinée
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Anniversaire de l'Indépendance

Atelier Charal
Location:
Showroom Crèmerie de Paris
Hôtel de Villeroy
15, rue des Halles
9/11, rue des Déchargeurs
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 33 01 64
Mail : info@cremeriedeparis.com
Internet Site : www.cremeriedeparis.com
Description:
15 septembre - 28 septembre

Venez aiguiser votre goût pour la viande !
Ateliers dégustation, sessions de découpe ou apéros viande, des expériences gourmandes et inédites vous attentent !
Entrée libre et gratuite du mercredi au dimanche de 11h à 19h30

Atelier Charal

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:30] Destination Savoie Mont Blanc : Workshop destiné à la presse
Location:
L'Elyséum
20, rue Quentin Bauchart
75008 Paris
M° George V
France
Mail : contact@groupe-pearl.com
Internet Site : www.groupe-pearl.com/nos-etablissements/location-de-salles-a-paris/elyseum.htm
Description:
Lancement de l'hiver 2016 /2017, en présence de plus de 50 stations et partenaires de la 1ère destination mondiale des sports d'hiver. Pour découvrir en avant-première toutes les nouveautés et grandes tendances de la prochaine saison de ski

Contact presse
Emilie Fau emilie.fau@smbtourisme.com

12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:00-21:00] Vernissage de Julien Mauve "Les mondes merveilleux"
Location:
Galerie Intervalle
12, rue Jouye-Rouve
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 43 15 94 58
Mail : contact@galerie-intervalle.com
Internet Site : www.galerie-intervalle.com
Description:
17 septembre - 3 décembre
Vernissage le 16 septembre de 17h à 21h

Julien Mauve, né en 1984, est un artiste français qui vit et travaille à Paris. Il a reçu le Sony World Photography Award en avril 2016 et le prix SFR Jeunes Talents en 2013. Il a été sélectionné pour le prix du Festival Voies Off aux Rencontres Internationales de la Photographie d'Arles en juillet 2016.
Les Mondes Silencieux, sa première exposition personnelle en France, questionne notre vision du monde et notre place dans l'univers. Les images de Julien Mauve nous mettent face à l'idée angoissante d'un monde privé d'êtres humains. Elles offrent un spectacle muet, solitaire - parfois ironique - qui fait appel à notre imagination et nous invite à redéfinir notre futur.

Vernissage de Julien Mauve "Les mondes merveilleux"
© Julien Mauve Indifférence des étoiles

[17:00-21:00] Vernissage de Lisa Beck "The House of Eternity"
Location:
Galerie Samy Abraham
43, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 43 58 04 16
Mail : gallery@samyabraham.com
Internet Site : www.samyabraham.com
Description:
16.09 - 23.10.2016

La galerie est heureuse de présenter The House of Eternity, la nouvelle exposition personnelle de Lisa Beck à Paris.

Vernissage de Lisa Beck "The House of Eternity"


[18:00-21:00] Nocturne de l'exposition de Zevs "Eclairs de ZEVS"
Location:
Galerie Rive Gauche - Marcel Strouk
23, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 56 24 42 19
Fax : +33 (0)1 56 24 09 19
Mail : art.rive.gauche@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerie-strouk.com
Description:
La Galerie Rive Gauche présente
« ECLAIRS DE ZEVS »

Exposition / Rétrospective du 13 septembre au 24 septembre 2016
Nocturne le vendredi 16 SEPTEMBRE à partir de 18h

A l'occasion de l'exposition NOIR ECLAIR au château de Vincennes, la galerie Rive Gauche propose une redécouverte sous forme de rétrospective du travail emblématique de ZEVS. On y retrouve, réinterprétés, des pratiques qu'il a initié dans le passé, tel que le graffiti propre, le graffiti à la lumière noire, la liquidation des logos, les attaques visuelles, etc. qui font aujourd'hui sa signature

Aguirre Schwarz alias Zevs serait-il atteint d'un dédoublement de la personnalité ? Plasticien le jour, street-artiste la nuit ? En fait, la frontière qui sépare les deux activités de ce créateur à double détente reste poreuse. D'où la singularité de son travail de peintre nourri autant par sa connaissance de l'art moderne et contemporain que par son expérience sur le terrain. Schwarz observe. Zevs agit.
Dans le civil, Aguirre Schwarz, qui a vu le jour en France l'année d'ouverture du Centre Georges Pompidou en 1977. Schwarz connaît les procédures qui font le sel de l'art contemporain, appropriation, détournement, hybridation, etc. Zevs s'en empare et devient un des street-artistes les plus inventifs de sa génération. En conjuguant son « œil » d'amateur d'art et sa culture contestataire, il renouvelle la pratique de l'intervention urbaine.
« Liquider les logos », à prendre au pied de la lettre, s'inscrit dans cette continuité mais sonne le retour à la peinture : cette fois, le « pubkiller » s'attaque à la globalisation et s'en prend aux logos des marques internationales, à leur puissance graphique et émotionnelle, à leur omniprésence planétaire à travers une intervention plastique originale.
En 2015 avec les Big Splash Painting, Aguirre Schwarz crée alors, des compositions picturales qui renvoient, entre autres, aux marées noires polluantes et destructrices de richesses naturelles. Les temps ont bien changé : l'or noir, eldorado du futur qui inspira à Hergé l'un de ses meilleurs albums, n'apparaît plus comme la panacée d'un bonheur béat.
HORS LES MURS // CHATEAU DE VINCENNES // NOIR ECLAIR // ZEVS
Flammes, éclat de l'or ou de l'argent, lumière aveuglante ou noire, électrique, stroboscopique, flashée... le spectre de la lumière est partout présent dans l'exposition. De cette sorte d'oxymore - « Noir éclair » - Zevs tire un ensemble de propositions formelles explorant ainsi les contrastes de ces champs chromatiques.
Mais « Noir éclair » se prête aussi à une réflexion sur ce que l'obscurité et la lumière signifient symboliquement - ici, l'ignorance, l'illusion, la faiblesse, là, le savoir, la liberté, la puissance.
Au château de Vincennes, du réel chantier de rénovation (celui de la Sainte-Chapelle) à celui des idées, de la « fin » d'un monde (l'installation "The End", dans la Sainte Chapelle encore) à la fin de l'Histoire, la plupart des œuvres de Zevs présentées ici, dans leur complexité visuelle et sémantique, font écho à la précarité de notre monde, à notre culte du média et de l'immédiateté, à la violence de l'histoire, sans pourtant jamais céder au manichéisme.

(Extraits de textes de Judicaël Lavrador et Elisabeth Couturier et extraits du communiqué de presse du service communication du château de Vincennes...)

Nocturne de l'exposition de Zevs "Eclairs de ZEVS"

[18:00-22:00] Vernissage de C215 "Cash"
Location:
NUNC! Paris
Bookstore, gallery and more
3, rue d'Arras
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine
France
Phone : +33 (0)1 43 26 40 23
Mail : paris@nunc-gallery.com
Internet Site : www.nunc-gallery.com/paris
Description:
Christian Guémy aka C215

C215 s'est dépensé sans compter pour la rentrée de NUNC!

C'est l'exposition CASH du 16 septembre au 29 octobre 2016! A la fois ironique et subversive, il y sera question d'argent, de liquidités, de billets de banque.

Chacun de ces billets propose une nouvelle iconologie laudative ou sarcastique, faite de figures populaires ou d'anonymes plus enclin, selon l'artiste, à faire effet que les habituelles figures historiques des billets de banque.

Christian Guemy livre son point de vue sur le sujet : "J'ai toujours rêvé de créer le dessin d'un billet de banque car je trouve que la plupart des billets sont de véritables oeuvres d'art. On trouvera donc dans cette exposition des billets de banques du monde entier customisés par mes soins".

Nous vous attendons nombreux pour le vernissage qui aura lieu le vendredi 16 septembre à partir de 18h en présence de l'artiste.

www.criteres-editions.com
www.c215.com

Vernissage de C215 "Cash"

[18:00-21:00] Vernissage de Fred Le Chevalier
Location:
Galerie Eko Sato
57, rue des Cascades
75020 Paris
M° Pyrénées, Jourdain, Couronnes
France
Mobile : +33 (0)6 24 92 13 23
Mail : contact@ekosato.com
Internet Site : www.ekosato.com
Description:
Du 17 septembre au 15 octobre 2016
Vernissage VIP vendredi 16 sept. 18H00-21H00 avec performance de Kiki Beguin

"On dansera jusqu'à ce que le monde tourne rond"

Une exposition qui regroupe une série de nouveaux dessins où les personnages dansent, glissent, ondulent ou se blottissent. Accrochés à la lune, accrochés à une bulle de peau. La plus belle, celle où le monde se tait. Une bulle de tendresse et de pulsations.

Le temps de fleurir les murs de Paris de ses personnages, les collages de Fred Le Chevalier ont mué en icônes du Neo Street Art.
Aériens, ils courent, Ils volent, ils dansent… certains, plus posés nous regardent droit dans les yeux. Ses dessins-collages connaissent une notoriété fulgurante aussi bien auprès des promeneurs que de la communauté de l'art urbain. Les Parisiens n'échappent plus à ces images qui chatouillent la rétine.
Tout est question de langage et par un graphisme élégant et épuré, Fred Le Chevalier a su instinctivement trouver son écriture. Ses interventions urbaines sont identifiables entre toutes.
« Un des plus joli aspect de l'art urbain réside dans l'idée que l'on ne sait jamais si les collages vont rester cinq minutes ou une année. Être conscient qu'ils puissent disparaître fait partie du jeux. L'idée de l'éphémère fait part entière de la beauté de l'action ; c'est là le paradoxe ».
Fred Le Chevalier colporte au gré des ballades ces personnages qui peuplent son intime intérieur, ses rêves, ses désires et ses maux. Le pouvoir du trouble rend ces œuvres captivantes. Notre regard est interrogé. Certains s'y attachent. D'autres se reconnaissent.
Ses petits personnages l'accompagnent partout. Fred Le Chevalier laisse son bestiaire glisser de sa sacoche à Berlin, Bruxelles, Athènes, Lecce, Bari, Londres ...
De l'écriture de Fred Le Chevalier découle un jeu de métaphore omniprésent. Trames récurrentes de mélancolie ou de désespoir, d'attachement ou de liberté ; thèmes qui invitent à une recherche introspective d'identité.

Vernissage de Fred Le Chevalier

[18:00-21:00] Vernissage de Jonathan Monaghan "GOTHAM"
Location:
22,48 m²
30, rue des Envierges
75020 Paris
M° Jourdain, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)9 81 72 26 37
Mail : contact@2248m2.org
Internet Site : www.2248m2.org
Description:
16/09/2016 - 29/10/2016
vernissage vendredi 16/09/2016, 18h

La galerie 22,48 m2 présente pour la première fois en France un corpus d'œuvres inédites de l'artiste américain Jonathan Monaghan (né en 1986 à New-York) dans le cadre de son exposition personnelle GOTHAM. Jonathan Monaghan crée des sculptures, des images imprimées et des installations mettant en scène des vidéos d'animation qui défient les frontières entre le réel, l'imaginaire et le virtuel. Psycho-sexuel, tout aussi séduisant que menaçant, son travail évoque les craintes collectives qui accompagnent les notions de pouvoir, de richesse et de technologie.
Pièce centrale de l'exposition, Scroll est un film d'animation qui nous présente une colonne sans fin faite de plastique, de morceaux d'architecture et de tissu. Revêtant un aspect organique, la structure dissémine sans fin ses graines futuristes, suggérant que la technologie est elle-même une forme de vie qui se reproduit et soulignant sa relation ambiguë vis-à-vis du naturel.
Monaghan incarne ses architectures virtuelles dans une série d'impressions et de sculptures 3D. Pour créer ces pièces, Monaghan transforme minutieusement de luxueux appartements construits durant la période de prospérité à la fin du 19e siècle en de délicieux instantanés surréalistes qui mélangent riches tissus, fourrures, façades Beaux-Art et objets futuristes dans le but d'explorer les notions de désir et de déshumanisation.

Vernissage de Jonathan Monaghan "GOTHAM"
Jonathan Monaghan, Scroll, 2016, film d'animation 4K, 7 minutes en boucle, écran vertical 55" 4k, cadre en métal

[18:00-21:00] Vernissage de Sean Landers "Small Brass Raffle Drum"
Location:
Berlin
Berlin
10871 Berlin
M° U-Bahn Berlin
Allemagne
Internet Site : www.berlin.de
Description:
Capitain Petzel
Karl-Marx-Allee 45
10178 Berlin
www.CapitainPetzel.de

du 16 septembre au 29 octobre

[18:00-21:00] Vernissage de Shana Moulton "Mood Swings"
Location:
Galerie Crèvecoeur
9, rue des Cascades
75020 Paris
M° Ménilmontant, Pyrénées, Gambetta
France
Phone : +33 (0)9 54 57 31 26
Mail : info@galeriecrevecoeur.com
Internet Site : www.galeriecrevecoeur.com
Description:
Opening September 16
September 16 - October 15

Pour sa deuxième exposition à la galerie Crèvecoeur, Shana Moulton poursuit l'exploration de son alter-ego Cynthia dans sa faculté à faire apparaître dans le secret de son espace domestique, des portails créant des connections insoupçonnées entre plusieurs dimensions, lieux, moments de sa vie qu'on regarde depuis 2002, au travers de presque une vingtaine d'épisodes.
Au fil des années, on a suivi ce personnage muet et burlesque, toujours vêtue en robe d'intérieur, se plonger dans des expériences parallèles, quittant sa maison remplie d'objets thérapeutiques, décoratifs et homéopathiques pour de grands espaces naturels spectaculaires où elle finit toujours par se libérer. Cynthia est embarquée dans un voyage sans fin afin de surmonter son isolement, son anxiété et son hypocondrie, largement entretenues par sa consommation de l'univers numérique et des publicités de développement personnel.
Parmi les oeuvres présentes dans cette nouvelle exposition, figure une installation sculpturale où un mannequin traverse un mur. Ces oeuvres sont une référence directe à la nouvelle de Charlotte Perkins Gilman, “La Séquestrée”, publiée en 1892, considérée comme un texte important des débuts du féminisme en littérature, qui dénonçait l'absence de vie sociale des femmes hors du foyer et l'environnement oppressif de la société patriarcale. Le personnage principal, qui est également la narratrice, est fermement invitée par son mari à garder le repos dans sa maison pour guérir ce qu'il considère comme un épisode dépressif. Au fur et à mesure, elle devient obsédée par la couleur jaune et le motif du papier peint de la chambre qu'elle doit garder. Elle finit par y voir des femmes emprisonnées, tout comme elle.
Sa nouvelle vidéo “Act one from Whispering Pines 10 (avec Nick Hallett) emprunte autant à cette nouvelle qu'à l'imitation par Cynthia de l'héroïne Julia “Butterfly Hill”, militante écologiste américaine qui passa 738 jours dans un séquoia géant pour éviter sa destruction.
“Feed the Soul” symbolise les différentes étapes de l'actualisation de soi que Cynthia traverse dans sa quête inachevée.
“Life as an INFJ”, installation réalisée pour son exposition personnelle à la Kunsthaus de Glarus, évoque la technique d'embaumement égyptienne où les organes momifiés, enveloppés dans du linge étaient conservés dans des vases canopiques, à côté du corps. Chez Cynthia, les bibelots qui emplissent sa maison deviennent des vases canopiques recevant ses organes. INFJ (Introversion + Intuition + Feeling + Judging) est l'une des 16 personnalités-types définies par l'indicateur de Myers-Briggs. C'est l'une des définitions de Cynthia.
Allant au-delà de l'humour qui apparaît immédiatement dans cette oeuvre, Mood Swings poursuit les tentatives de l'artiste dans sa quête de libération intime des différentes formes d'oppression contemporaines.

Vernissage de Shana Moulton "Mood Swings"

[18:00-21:00] Vernissage de Walter Pfeiffer "Send me no Flowers"
Location:
Galerie Sultana
10, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville
France
Phone : +33 (0)1 44 54 08 90
Fax : +33 (0)1 44 54 09 60
Mail : contact@galeriesultana.com
Internet Site : www.galeriesultana.com
Description:
Cette année, Walter Pfeiffer fête son 70ème anniversaire et intitule son exposition « Send me no flowers » en écho au film éponyme de Norman Jewison, sorti en 1964, avec Rock Hudson et Doris Day.

L'exposition présente de très grandes photographies récentes de fleurs, installées au mur comme du papier peint, qui servent de support à des images noir et blanc ou couleurs, encadrées, représentant des garçons ou des détails de corps. Ces photographies vont des années 80 à aujourd'hui. Elles sont un parfait résumé de son travail, de ses obsessions, de son style et ses désirs.

Walter Pfeiffer, né en 1946, est, lui aussi, préoccupé par le dualisme masculin-féminin. Déjà, à l'époque où il réalisait des dessins réalistes de grand format, il se servait de la photographie (diapositives, polaroid) en tant que moyen, mais il eut vite fait de s'apercevoir qu'en choisissant à partir d'un grand nombre de photos un sujet et en le « gelant » par la minutie du dessin, toute une partie d'un contenu foisonnant, changeant et intense y échappait, d'une part, le dessin, isolé du contexte, ne tenait compte qu'en partie des multiples modes d'expression conditionnés par des expériences et des situations vécues, d'autre part, la nature même du matériel utilisé imposait des limites à la perception physique. En d'autres termes, pour cerner une situation il fallait recourir à un procédé capable de satisfaire aux exigences du thème choisi. Pfeiffer développa donc une structure narrative et se tourna alors vers la photographie. Son point de vue se situe plutôt du côté de la motivation - il vit la situation des gens avec lesquels il travaille. Percevoir la présence physique d'un tiers par rapport à luimême l'intéresse moins : ce qui compte à ses yeux, c'est l'intensité de vie de ce tiers dans une situation qui peut être banale, quotidienne, sa propre situation tout en la vivant sur un niveau différent de conscience en gardant intact ce que l'action a de naturel. L'important n'est pas l'image isolée mais le déroulement, l'évolution qu'elle annonce. Dans I'œuvre de Walter Pfeiffer, le ("hasard" prend une signification immédiate : objets, perspectives ne sont ni des accessoires, ni des facteurs esthétiques. Ils sont le prolongement, concrétisé par l'image, d'une certaine manière de regarder, d'agir, de bouger. En d'autres termes, le facteur esthétique est l'attitude de l'individu face à lui-même et à son entourage. Cette interprétation est confirmée par la manière dont sont présentées les œuvres de Pfeiffer la présentation témoigne d'un certain humour qui n'est pas gratuit mais reflète, au contraire, une optique qui oscille entre la sensualité diffuse et l'ironie.

Vernissage de Walter Pfeiffer "Send me no Flowers"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "L'oeil joyeux - Gëzimi i syrit"
Location:
Maison de l'Albanie
Centre Culturel Albanais à Paris
26, place Denfert-Rochereau
75014 Paris
M° Denfert-Rochereau
France
Phone : +33 (0)1 43 22 66 23
Mail : albinfos@gmail.com
Internet Site : maxsprenger.wix.com/mdla#!blank/h3eb7
Description:
DU 1ER AU 30 SEPTEMBRE 2016

« L'oeil joyeux » est un atelier de peinture accueillant des jeunes talents à Tirana, en Albanie. Cette association incite les jeunes artistes à cultiver le sens de la beauté dès le plus jeune âge et leur enseigne l'art du dessin. Cet atelier a participé à des expositions internationales et a obtenu 518 récompenses avec les oeuvres de leurs jeunes membres. La Maison de l'Albanie expose quinze de ces artistes, âgés de 13 à 15 ans.
Les oeuvres de ces jeunes talents sont révélatrices de l'évolution de la perception du monde lors du passage de l'enfance à l'âge adulte. Ces apprentis sont formés à laisser libre cours à leur imagination sans s'inspirer explicitement d'autres oeuvres
ou artistes.

Vernissage le vendredi 16 septembre à 18h

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le monde est en panne d'une pensée pour le monde"
Location:
Maëlle Galerie
1-3, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville
France
Phone : +33 (0)6 14 80 42 00
Mail : contact@maellegalerie.com
Internet Site : www.maellegalerie.com
Description:
16 septembre - 12 novembre 2016

Le monde est désenchanté. Il ne s'agit pas là d'adopter une position romantique et nostalgique d'un Âge d'or perdu, mais de lire ce monde à travers le prisme d'une histoire qui cumule les drames, les conflits, les guerres et qui semble aspirer notre civilisation dans le tourbillon du chaos. La violence du capitalisme économique est telle qu'on assiste à un repli des individus sur eux-mêmes qui ne sont ni portés par un projet de société, ni par un idéal ambitieux. « Le monde est en panne d'une pensée pour le monde » pour paraphrase le titre de l'exposition de la Maëlle Galerie. Les artistes, véritables vigies et oracles des temps modernes, sont là pour alerter et éveiller les consciences.
« L'art n'est pas une réjouissance solitaire et l'artiste a un rôle à jouer dans la société »
revendique Barthélémy Toguo.

Il est là pour relayer « le grand cri des peuples qui souffrent » comme il l'illustre encore aujourd'hui dans cette exposition réunissant cinq artistes relatant des récits fragmentés où les valeurs humaines sont incompatibles avec une mondialisation qui broie allègrement sans critère de justice sociale. Et pourtant, cet ordre mondialisé tant souhaité par H. G. Wells dans son livre éponyme a de quoi séduire tel qu'exprimé par un George Bush à la tribune du Congrès le 11 septembre 1990, promettant « une nouvelle ère, moins menacée par la terreur, plus forte dans la recherche de justice et plus sûre dans la quête de la paix. » Mais voilà, ces mots ont pour seule ambition d'entretenir une illusion et de manipuler un peuple désorienté et dépolitisé, un jeu dans lequel les politiques brillent. Avec ironie et cynisme, Orlando Britto Jinorio condamne une telle mainmise dans sa série de photographies Being Horse, où il se met en scène en cheval, un mors dans la bouche. Une métaphore de la condition humaine.

Mais à qui la faute ? Aux médias pris par la contrainte du spectaculaire et par le flux d'infos en continu ? Fred Forest, cet homme média comme il se définit lui-même, les a pris d'assaut dès les années 1970 comme nouveaux territoire de l'art contemporain. Il présentera cette vidéo historique diffusée le 22 janvier 1972 sur la 2e chaîne nationale Française dans l'émission TM 72 : « 40 secondes de blanc à la télévision », à savoir une interruption d'antenne de 40 secondes dans le journal de midi. La force est dans l'action. C'est le parti pris d'Iris Della Roca également, qui a travaillé comme volontaire de 2010 à 2014 dans l'ONG Sao Martinho, pour s'approcher des enfants qui ont échoué dans la rue des favelas de Rio. Elle les photographie simplement, avec humanité et sans jugement plusieurs fois ou une seule fois si leur chemin a croisé la prison ou la mort. Elle indique leur nom, leur surnom, leur âge et le nombre d'années passées dans la rue. Redonner une identité aux oubliés des tragédies humaines de l'Histoire c'est également le projet d'Ernest Breleur avec ses « Portraits sans visage d'une femme Vietnamienne ». « Les portraits sans visage sont ceux des femmes et des hommes étranges, étranges parce qu'ils ne méritent jamais un regard humain. Les portraits sans visage sont aussi les portraits des oubliés avant une quelconque rencontre, comme si le cœur de l'homme était une machine à exclure, à broyer, évitant ainsi la moindre inscription de l'autre en soi. Les portraits sans visage, sont les “visages” des disparus du monde, ceux des exclus socialement. Ne sommes nous pas dans un monde sans visage ? » La question est posée.

Stéphanie Pioda

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition de Silvia B. Quiti "Aux Chiottes l'Artiste"
Location:
Montreuil
93100 Montreuil
M° Robespierre, Croix de Chavaux, Mairie de Montreuil
France
Internet Site : www.montreuil.fr
Description:
Galerie Accueil
52, rue du Sergent Bobillot

Vernissage de l'exposition de Silvia B. Quiti "Aux Chiottes l'Artiste"

[18:30] Hackathon Open Democracy Now
Location:
Mairie du 18ème arrondissement
1, place Jules Joffrin
75877 Paris Cedex 18
M° Jules Joffrin
France
Phone : +33 (0)1 53 41 18 18
Mail : mairie18@paris.fr
Internet Site : mairie18.paris.fr
Description:
http://opendemocracynow.net

[18:30] Vernissage "De l'autre côté du Mur" & "Les puces de Vanves : patrimoine vivant
Location:
Mairie annexe du 14ème arrondissement
12, rue Pierre Castagnou
(anciennement rue Durouchoux)
75014 Paris
M° Denfert-Rochereau
France
Internet Site : mairie14.paris.fr
Description:
Ces expositions sont organisées dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine se déroulant le samedi 17 et le dimanche 18 septembre.

EXPOSITION « De l'autre côté du mur » : exposition sur le chantier de la prison de la Santé par la photographe Lény Stora
Vernissage le vendredi 16 septembre à 18h30
Exposition samedi et dimanche, de 10h à 18h
Au rez-de-chaussée de l'annexe de la mairie seront exposées les photographies de Lény Stora, prises dans le chantier de l'ancienne prison de la Santé, entre mai et décembre 2015. Ces clichés invitent à franchir les murs et proposent une première vision de cette transformation. Ils parlent de l'enfermement, de la solitude, de l'absence de perspective, mais aussi du rêve et de l'espoir, et seront accompagnés de courts témoignages de personnes qui ont connu cette maison d'arrêt, afin d'entretenir une mémoire vivante.

EXPOSITION « Les puces de Vanves : patrimoine vivant »
Exposition installée sur les grilles du parvis de la Mairie, du 12 au 19 septembre
Retrouvez, sur les grilles du square Ferdinand Brunot, des photos témoignant du fourmillement et de la beauté d'un marché centenaire. Celui-ci regroupe, chaque week-end, des centaines d'exposants autour de la volonté de faire découvrir des objets d'un passé révolu à un public passionné.
Exposition du Collectif des puces de Vanves en partenariat avec le Conseil de Quartier Didot/Porte de Vanves (square Ferdinand Brunot)

Madame Carine Petit, Maire du 14ème arrondissement, Madame Danièle Pourtaud, Conseillère Déléguée au Patrimoine et Madame Mélody Tonolli, Adjointe en charge de la culture, sont heureuses de vous convier le vendredi 16 septembre, 18h30, au vernissage des expositions
« De l'autre côté du Mur » : Exposition sur le chantier de la prison de la santé par la photographe Lény Stora (Mairie Annexe)
« Patrimoine Vivant : Les puces de Vanves » : exposition du Collectif des puces de Vanves en partenariat avec le Conseil de Quartier Didot/Porte de Vanves (square Ferdinand Brunot)

Hall de la Mairie Annexe

[18:30-21:00] Vernissage de Davor Vrankić "Que la lumière soit"
Location:
Galerie Municipale Julio Gonzalez
21, avenue Paul Doumer
94110 Arcueil
M° RER B Laplace
France
Phone : +33 (0)1 46 15 09 75
Fax : +33 (0)1 46 15 09 72
Mail : galerie-gonzalez@mairie-arcueil.fr
Internet Site : www.arcueil.fr/category/culture-loisirs/galerie-julio-gonzalez/
Description:
du vendredi 16 septembre au samedi 15 octobre 2016

Vernissage vendredi 16 septembre à 18h30
Rencontre et dialogue avec l'artiste samedi 1er octobre de 16h à 19h
Finissage/concert samedi 15 octobre à 16h

Né en 1965 à Osijek, en Croatie. Vit et travaille à Paris.

Tout en utilisant la technique ancienne de la mine de plomb, l'artiste s'inspire du cinéma, de la bande dessinée, des dessins animés ou encore des jeux informatiques ou vidéo propres aux nouvelles technologies. La minutie des traits est époustouflante : broderies florales, tissu, drapés, paraissent plus vrais que nature. Des humanoïdes en chiffon, hybrides étranges entre l'homme et l'animal aux visages zoomés subissent des distorsions et nous dévisagent. Comme chez les surréalistes, ses dessins s'apparentent à l'écriture automatique ; tout se joue au niveau de l'inconscient optique de l'artiste qui laisse libre court à ses traits de crayon sans esquisse.

Vernissage de Davor Vrankić "Que la lumière soit"

[18:30-21:00] Vernissage de Louis Thillaye "Cave bread Under cheeks Pretending swelling"
Location:
Treize
24, rue Moret
75011 Paris
M° Couronnes, Ménilmontant, Rue Saint-Maur
France
Phone : +33 (0)1 48 05 79 48
Mail : treize.galerie@gmail.com
Internet Site : chez-treize.blogspot.fr
Description:
Cave bread
Under cheeks
Pretending swelling

Une exposition de Louis Thillaye

17 septembre - 8 octobre
Ouvert du jeudi au samedi de 15h à 19h
Ou sur rendez-vous (+33 6 70 17 13 38)

Vernissage le 16 septembre à 18h30

Vernissage de Louis Thillaye "Cave bread Under cheeks Pretending swelling"



[19:00-23:55] Les Puces fantastiques !
Location:
Marché aux Puces de Paris - Saint-Ouen
Puces de Saint-Ouen
Rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen
M° Porte de Clignancourt, Garibaldi
France
Phone : +33 (0)1 40 12 32 58
Fax : +33 (0)1 40 12 32 58
Internet Site : www.parispuces.com
Description:
S'il est un adjectif particulièrement bien choisi pour qualifier les Puces de Paris Saint-Ouen, c'est bien « fantastique ».

Cette année, pour sa traditionnelle fête de septembre, le plus grand et le plus beau des marchés d'antiquités du monde est bien décidé à décliner tous les sens du thème et à repousser les limites de la réalité !

Chacun des marchés vous réserve son lot de surprises au cours de la soirée festive du vendredi (accessible sur invitation) et vous pourrez passer, à travers toutes les Puces, de l'étonnant à l'extravagant, du formidable à l'incroyable, de l'inouï à l'invraisemblable et du sensationnel au sublime… tout au long du week-end !

« Les Puces fantastiques »
Vendredi 16 septembre 2016, à partir de 19h00 jusqu'à minuit
Samedi 17 et dimanche 18 septembre : 10h00-18h00

>> invitation

Les Puces fantastiques !

Les Puces fantastiques !

[19:00-23:55] Nocturne de Paul Bert Serpette
Location:
Marché aux Puces de Paris - Saint-Ouen
Puces de Saint-Ouen
Rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen
M° Porte de Clignancourt, Garibaldi
France
Phone : +33 (0)1 40 12 32 58
Fax : +33 (0)1 40 12 32 58
Internet Site : www.parispuces.com
Description:
Vendredi 16 septembre 2016 à partir de 19h, Paul Bert Serpette vous invite à la grande Nocturne annuelle des Puces de Paris Saint-Ouen.

Placée sous le signe du « Fantastique », cette nuit unique est le coup d'envoi d'une rentrée d'exception, riche en objets rares et étonnants pour les chineurs amateurs comme pour les décorateurs professionnels.

Pour l'occasion, les 350 antiquaires de Paul Bert Serpette ont préparé une fête comme seules les Puces en ont le secret !

Après avoir pénétré dans le plus grand marché d'antiquités au monde par les entrées décorées, le public se baladera dans les allées vibrant au son des platines de DJs mondialement connus, à la découverte des scénographies uniques des antiquaires.

Les papilles ne seront pas en reste avec la Maison Kaviari et le boucher Hugo Desnoyer, tous deux amoureux fidèles du marché, qui investiront des stands tout au long de la nuit, parmi les antiquités.

>> invitation

Nocturne de Paul Bert Serpette

[19:00-22:00] Soirée spéciale T-Kid 170
Location:
La Réserve Malakoff
7, rue Paul Bert
92240 Malakoff
M° Malakoff - Rue Etienne Dolet, Malakoff - Plateau de Vanves, Gare de Vanves - Malakoff
France
Internet Site : www.expo-legrand8.com
Description:
Vendredi soir c'est Soirée spéciale Tkid 170 à la Réserve Malakoff en collaboration avec Artstudio K

Depuis une semaine Terrible Tkid 170 venu spécialement de New York à la réserve, a réalisé une fresque sur La Liberté en collaboration avec Kage / Nosbé / San / Wuze.

La fresque s'est terminée aujourd'hui : Une petite célébration s'impose en guise de clôture !

Vendredi soir on organise un vernissage avec au programme:
- interview de T-Kid
- projection de la vidéo de la fresque
- séance de dédicasse

Artstudio K, partenaire de notre évènement, a invité Dj Tex qui nous passera des petits sons Hip hop old school.

Rdv Vendredi 16 septembre 2016 à 19h
Entrée libre !

Soirée spéciale T-Kid 170

[19:00] Vernissage "Le Corps expéditionnaire russe en France"
Location:
Résidence de l’Ambassadeur de Russie
Hôtel d’Estrées
79, rue de Grenelle
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Description:
Ce vendredi se tenait à la Résidence de l'ambassadeur de la Fédération de Russie à Paris (79 rue de Grenelle) l'inauguration de l'exposition “Le Corps expéditionnaire russe en France”. Après les cérémonies du Centenaire qui se sont tenues au mois de mai à Marseille et à Saint-Hilaire-le-Grand et en juillet à Brest, cette exposition donne un coup de projecteur sur cette page peu connue de l'histoire commune de la France et de la Russie. Des visites guidées auront lieu du 19 au 23 septembre.

L'ambassadeur de la Fédération de Russie, SE Monsieur Alexandre Orloff a annoncé que 2017 sera une année importante pour nos deux pays : le tricentenaire de la venue en France du tsar Pierre 1er sera célébré tout au long de l'année et 2017 sera l'année croisée France-Russie du tourisme (la finalisation de son organisation s'est faite cette semaine, à Paris). Parmi les personnalités présentes : Madame Alla Manilova, vice-ministre russe de la Culture et Monsieur Viktor Moskvine, directeur de la Maison de la Russie à l'étranger “Alexandre Soljénitsyne”.

[19:00-21:00] Vernissage de Benoit Ménard "Erosion Power"
Location:
Glassbox
4, rue Moret
75011 Paris
M° Ménilmontant,Parmentier, Rue Saint-Maur
France
Mobile : +33 (0)6 77 80 77 57
Mail : glassbox.smart@gmail.com
Internet Site : www.glassbox.fr
Description:
du 17.09 au 01.10.2016
Résidence du 10.08 au 10.09.2016

Pour le programme annuel de résidence d'artiste l'Estive, Glassbox Espace d'Art présente le travail de Benoit Ménard. L'artiste est invité à transformer durant le mois d'août le 4 rue Moret en un atelier ouvert. Le résultat de son travail de recherche sera inauguré le 16 septembre et visible jusqu'au 1er octobre 2016.

La pratique de Benoit Ménard prend principalement la forme d'installations. Pour la plupart in-situ, elles questionnent la pérennité des oeuvres au sein d'un espace d'exposition qui se voit généralement transformé - voire hanté - par le biais de différents simulacres. Dans la continuité de ce travail, Benoit Ménard oriente ici ses recherches autour de la question d'une scénographie du consumérisme et plus particulièrement celle d'un pop-up store à l'implantation éphémère. Entre serre de culture artificielle et oasis extraterrestre, cette notion de temporalité sera mise en avant par l'emploi de matériaux en mouvement évoquant tout autant l'instabilité du monde que l'éternel cycle du temps, la toxicité ou la psycho-activité artificielle.

Né en 1982, Benoit Ménard vit et travaille à Paris et est diplômé des Beaux-arts de Bordeaux. Depuis 2009, il a été résident à Pollen Monflanquin, La Générale en Manufacture de Sèvres, la Cité des Arts, la Villa Belleville. Il a participé à des expositions collectives au Centre d'Art Lieu Commun (Toulouse), au 57e Salon de Montrouge, la Nuit Blanche de Paris à Glassbox (sous le commissariat de Dératisme en collaboration avec Le pavillon du Palais de Tokyo), la Biennale de Belleville... Son travail est présenté lors d'expositions personnelles : Galerie Zirkumflex (Berlin), Centre d'Art le Bel Ordinaire (Pau), 5UN7 (Bordeaux), Espace Short (Nantes), 2Angles (Flers)...

Vernissage de Benoit Ménard "Erosion Power"

[19:00-22:30] Vernissage de Charalambos P. LIPSOS "Lyriques Figurations"
Location:
Melkart Gallery
3, rue Blondel
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis
France
Mail : info@melkartgallery.com
Internet Site : www.melkartgallery.com
Description:
La Melkart Gallery vous invite à se joindre à elle en cette nouvelle rentrée artistique 2016, à commencer par une exposition personnelle " Lyriques Figurations" de Charalambos P.LIPSOS dont le vernissage aura lieu le vendredi 16 septembre à 19h.

Cet artiste Chypriote à la notoriété internationale et au franc succès sur bien des fronts, nous présente à l'occasion, une série composée de toiles diaprées et chamarrées de fils vifs.
C'est au centre de cette désunion colorée que nous sommes conviés à une lecture, celle d'une histoire et de personnages qui se détachent fil par fil. En somme, un univers qui requiert de nous d'être exploré dans tous ses recoins.

Vernissage de Charalambos P. LIPSOS "Lyriques Figurations"

[19:00] Vernissage de Muriel Delepont et Marion Ruszniewski "RockandFolk"
Location:
La Galerie Stardust / MOOD
Photographies musicales
37, rue de Stalingrad
93310 Le Pré-Saint-Gervais
M° Hoche, T3b Porte de Pantin / Parc de la Villette
France
Mobile : +33 (0)6 30 72 86 16
Mail : contact@lagaleriestardust.paris
Internet Site : www.lagaleriestardust.paris
Description:
exposition en l'honneur des 50 ans de RockandFolk ouvrira ses portes avec deux photographes majeurs du magazine, Marion Ruszniewski et Muriel Delepont

Vernissage de Muriel Delepont et Marion Ruszniewski "RockandFolk"

Vernissage de Muriel Delepont et Marion Ruszniewski "RockandFolk"

[19:00] Vernissage de l'exposition "François Guy"
Location:
Marseille
Marseille
13000 Marseille
M° Gare SNCF Marseille Saint-Charles
France
Internet Site : www.marseille.fr
Description:
Château de la Buzine

Du Vendredi 16 Septembre au Dimanche 25 Septembre

Le peintre François Guy, Marseillais d'origine, a toujours su jongler entre son travail d'architecte et son goût prononcé pour la peinture.

Ses toiles aux aplats étudiés et aux dégradés de couleurs intenses le place dans un univers pictural qui tend parfois vers l'abstrait.

La nature est décrite par un procédé de couleurs vives, qui rythme son oeuvre et qui apporte une lumière intense, exaltée par une absence de contours des formes, qui accentue la richesse de cette peinture.

[19:00] Vernissage de l'exposition "Jacques Boussard"
Location:
Etampes
Etampes
91150 Etampes
M° Gare SNCF d'Etampes
France
Internet Site : www.mairie-etampes.fr
Description:
Jacques Boussard (1915-1989)

au musée intercommunal d'Etampes

[19:00] Vernissage de l'exposition "L'Usine Fantastique"
Location:
Saint-Ouen
Saint-Ouen
93400 Saint-Ouen
M° RER C Saint-Ouen, Garibaldi, Mairie de Saint-Ouen
France
Internet Site : www.saint-ouen.fr
Description:
L'Usine
18 Rue des Bons-Enfants
93400 Saint-Ouen

16 septembre - 18 septembre

L'Usine, hangar central et atypique des puces de Saint Ouen, prête pour la première fois son lieu à 8 artistes urbains de renom, issus du Street art ou du graffiti : Kashink, Katre, Bault, RNST, Stew, Gregos, Stoul et Romain Froquet.

Un week-end éphémère associant exposition-vente flash, installations et performances live dans le plus grand marché d'antiquités du monde!


Du 16 au 18 septembre pour la première fois à l'Usine, l'art urbain va se mêler à la célèbre Fête des Puces.

La fête des Puces est un des rendez-vous les plus importants du marché. Un week-end festif, aux horaires allongés. Cette année, le thème est celui du fantastique. L'usine sera donc fantastique toute la nuit!

Des performances seront réalisées sur les murs extérieurs et intérieurs de l'Usine.

Une exposition-vente flash aura lieu au sein de la Galerie Mandalian Paillard. Accrochage, customisations de mobiliers et installations inédites, en présence des artistes. Vente limitée !


A lieu unique, boisson unique! Le Gavroche (Rue St Marc, Paris 2), dernier bistrot de Paris à assembler et mettre en bouteille plus de 7 crus du Beaujolais par an, nous fera goûter ses trésors.

L'établissement a été distingué par la Bouteille d'Or, un trophée saluant la qualité des vins sélectionnés par le patron.
Charcuteries du terroir également à l'honneur.

Vernissage de l'exposition "L'Usine Fantastique"

[19:00] Vernissage de l'exposition "Le Rêve"
Location:
Marseille
Marseille
13000 Marseille
M° Gare SNCF Marseille Saint-Charles
France
Internet Site : www.marseille.fr
Description:
Musée Cantini
19 rue Grignan
13006 Marseille

DU 17 SEPTEMBRE 2016 AU 22 JANVIER 2017

Au cours de l'histoire, différents domaines de la connaissance se sont intéressés au phénomène mystérieux du rêve tentant de pénétrer ses secrets, de découvrir son sens caché ou sa fonction. Dès l'Antiquité, Egyptiens, Grecs et Orientaux, lui ont attaché une grande importance et interprétaient les songes qu'ils comparaient aux grands mythes collectifs et analysaient comme un avertissement du ciel, des présages ou des visions prémonitoires.

Au XIXème siècle, nombre d'artistes ont représenté le rêve comme la révélation d'un autre univers qui transfigurait la réalité objective tenter de peindre l'onirique était, pour eux, une manière de transgresser les frontières de l'art, d'élargir son domaine et d'affirmer ses nouveaux pouvoirs.

Les écrits de Freud, au début du XXe siècle, sur l'interprétation des rêves les ont révélés comme la voie privilégiée de l'accès à l'inconscient, qui lie le sujet à ce vaste domaine imaginaire, comme l'autoportrait spontané sous forme symbolique de la vie intérieure du rêveur. Les artistes se sont alors aventurés à la rencontre de leur dialogue intérieur, de leurs,fantasmes, de ces territoires inconnus, constructions de l'imagination, théâtre des symboles, qui échappent aux contraintes du réel, pour les représenter.

L'exposition événement de l'année 2016 s'attache à retracer l'évolution de la représentation du rêve, enjeu fondamental de l'art moderne. Elle présente une centaine d'œuvres des plus grands artistes du XXe siècle tels que Pablo Picasso, Henri Matisse, Salvador Dalí, René Magritte, Max Ernst, ou encore Victor Brauner.

http://lereve.marseille.fr

Vernissage de l'exposition "Le Rêve"

[19:00] Vernissage de l'exposition "Regards textile(s)"
Location:
Hôtel de Ville de la Celle Saint-Cloud
8E, avenue Charles de Gaulle
78170 La Celle Saint-Cloud
M° Gare SNCF La Celle Saint-Cloud
France
Phone : +33 (0)1 30 78 10 00
Fax : +33 (0)1 30 82 06 86
Internet Site : www.lacellesaintcloud.fr
Description:
Théâtre de La Celle Saint-Cloud

Du samedi 17 septembre au dimanche 16 octobre 2016
Vernissage le vendredi 16 septembre

Regards textile(s) tend un fil rouge entre La Celle Saint-Cloud et Viroflay en proposant deux expositions artistiques, des ateliers et des projets collaboratifs, dont le PATCH'- installation participative et internationale sur le thème « Voyage, Voyages ».
Cet événement est orchestré par Marion et Sylvie Breton, responsables de l'association « Jours, Semis et Entre-deux » et de l'atelier ID Textile.
Les expositions présentées à La Celle Saint-Cloud, du 17 septembre au 16 octobre puis à la Galerie À l'Ecu de France, du 3 novembre au 4 décembre, réuniront des artistes contemporains utilisant le fil comme matière première. La volonté est de tisser ou renforcer le lien entre différents vocabulaires artistiques qui mettent en valeur le savoir-faire textile : vecteur sensoriel, de création, de tradition et d'émotion.
Les artistes présentées dans les Salons d'exposition : Laurence Aguerre, Chica Boyriven, Marion et Sylvie Breton, Rebecca Campeau, Béatrice Coron, Marcia De Carvalho, Christine Fayon, Mona Luison, Agnès Sébyleau, Sophie Touret… promeuvent une expression foisonnante et colorée.
À Virofay, sobriété et matériaux nobles seront à l'honneur.

Entrée libre tous les jours de 15h à 18h30
Visite commentée de l'exposition chaque samedi à 16h les 1er, 8 et 15 octobre ou sur rendez-vous auprès de Marine PROUTEAU au 01 30 78 10 93

Vernissage de l'exposition "Regards textile(s)"

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Rock Icons - Bent Rej"
Location:
Maison du Danemark
142, avenue des Champs-Elysées
2ème étage
75008 Paris
M° George V, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 56 59 17 40
Fax : +33 (0)1 56 59 17 41
Mail : mdd@maisondudanemark.dk
Internet Site : www.maisondudanemark.dk
Description:
Vernissage de l'exposition photo ROCK ICONS - BENT REJ ONSTAGE & BACKSTAGE
Avec le DJ WILDE DAVE

L'exposition rend hommage au photographe danois Bent Rej (1940-2016) qui a immortalisé le rock des années 1960 dans ses photographies énergiques de concerts, ainsi que dans ses portraits intimes des icônes mythiques comme Jagger, Richards, Dylan et Hendrix pris backtage ou chez eux, grâce à sa proximité avec ces artistes. Ses photos inédites sont exposées pour la première fois en France.

Vernissage de l'exposition "Rock Icons - Bent Rej"

[19:00] Vernissage de l'exposition "Échos"
Location:
Hôpital Laennec de Paris
Siège de Kering
40-42, rue de Sèvres
75007 Paris
M° Vaneau, Sèvres - Babylone
France
Description:
en présence de François Pinault, François-Henri Pinault, Mathilde Pinault, Salma Hayek, Charlotte Casiraghi, la maire de Paris Anne Hidalgo, l'impératrice Farah Diba, l'actrice Kristin Scott Thomas, la journaliste Isabelle Giordano, le nouveau patron de l'OM Frank McCourt, le directeur de la rédaction de Paris Match Olivier Royant, l'ancienne ministre de la Culture Fleur Pellerin, ou encore la réalisatrice Agnès Varda, Vincent Perez, Karine Silla

L'exposition "Echos", mêle une sélection de pièces de haute couture de Balenciaga et un choix d'œuvres de la collection de François Pinault.


Kering ouvre les portes du 40 rue de Sèvres

Avant la pause estivale, les bureaux de Kering ont déménagé dans le VIIe arrondissement de Paris. A l'issue d'un vaste projet de réhabilitation, le 40, rue de Sèvres accueille désormais le siège de Kering et de Balenciaga. Le bâtiment vous ouvre ses portes à l'occasion des Journées européennes du patrimoine les 17 et 18 septembre, l'occasion également de découvrir une exposition de pièces signées Cristóbal Balenciaga et un choix d'œuvres d'art contemporain de la Collection Pinault. Visite en avant-première.
Pour ses nouveaux bureaux, Kering a fait le choix d'une implantation Rive Gauche, dans un quartier historique porteur d'une empreinte culturelle riche, cher aux créateurs de mode et à l'univers du luxe (Yves Saint Laurent habitait d'ailleurs tout près, rue de Babylone.)

Le bâtiment choisi cultive lui aussi sa singularité. Bien connu des Parisiens pour avoir abrité jusqu'en 2000 l'hôpital Laennec, le 40, rue de Sèvres est l'un des joyaux patrimoniaux de la capitale. Fondé en 1634, l'établissement est rebaptisé Hôpital Laennec au XIXe siècle en l'honneur de René Laennec, célèbre médecin français et inventeur du stéthoscope. Le bâtiment est inscrit aux Monuments historiques et est considéré comme un chef d'œuvre de l'architecture du XVIIe siècle.

Associé au projet dès les premières réflexions sur la réhabilitation et de l'aménagement des espaces, Kering a apporté son concours actif à la renaissance du lieu et à la réorientation de son usage, dans le plus grand respect de sa qualité architecturale et de sa dimension historique.

« Après dix ans d'études et trois ans de travaux, l'ancien hospice a retrouvé sa physionomie historique, et s'est chargé de nouvelles fonctions qui le sauvent désormais », se réjouit Benjamin Mouton, architecte en chef des monuments historiques.

Fondé comme « hospice des Incurables », grâce aux donations de l'abbé Joulet de Chatillon et du cardinal de La Rochefoucauld, grand aumônier du roi, cet hospice était destiné à recueillir, comme son nom l'indique, les personnes atteintes par des maladies incurables. Dans les faits, il a reçu à l'origine les malades trop âgés ou trop pauvres pour être pris en charge ailleurs. Sa vocation a ensuite évolué. Concentrant ses recherches sur la tuberculose, l'hôpital Laennec a été le siège de nombreux travaux sur les pathologies pulmonaires et a contribué aux progrès thérapeutiques et préventifs actuels.

Un écrin idéal

Le projet de réhabilitation présentait de nombreux défis, notamment celui « d'organiser des lieux de travail conviviaux et contemporains sous les sept mètres des voûtes en pierre des Croix du rez-de-jardin, ou sous les toits, dans l'entrelacs des bois de charpentes classées », s'enthousiasme Frédéric Druot, dont le cabinet a eu la délicate tâche d'encadrer la majeure partie du projet.

« Les créations des agencements, les choix et les associations de matières, de matériaux, de tonalités ont été pensés dans un esprit de maison, ce qui contribue à créer aujourd'hui l'unité d'un lieu si multiple », explique l'architecte.

A l'extrémité d'une des ailes du bâtiment, au bout d'un passage couvert entre deux jardins clos typique de l'architecture hospitalière du XVIIe siècle, se dresse un petit pavillon dédié désormais aux espaces de travail et de réunion de la Présidence. Leur aménagement a été confié à l'architecte d'intérieur Pierre Yovanovitch. « Matériaux authentiques façonnés par les meilleurs artisans côtoient des créations uniques de mobilier et des pièces de design du XXe et XXIe siècles, l'ensemble entretenant un dialogue plein d'esprit », détaille-t-il.

Doté du confort et de la technologie dernier cri, le 40, rue de Sèvres compte parmi les premiers monuments historiques à décrocher le label environnemental HQE Rénovation. Le projet bénéficiera également bientôt de la certification verte BREEAM, équivalent britannique du référentiel HQE.

En tant qu'architecte paysagiste, le rôle de Philippe Raguin a été de respecter autant que possible la palette végétale disponible aux XVIIe et XVIIIe siècles, mais aussi de restituer l'atmosphère quasi-religieuse qui caractérisait ces jardins, mi-potagers, mi-lieux de recueillement.

Éclosion

En privilégiant une approche très simple et une palette chromatique douce, il a opté pour des haies d'ifs et des allées couvertes, des plantes fruitières panachées avec des essences plus ornementales au centre, ainsi que pour des vivaces dans les tons blancs et roses à la périphérie. Enfin, il a fait appel à des feuillages moins disciplinés qui viennent apporter un semblant de désordre poétique à un ensemble par ailleurs très strict.

En commençant à travailler sur le site, le paysagiste a tout de suite décelé une « espèce de pépite, un lieu hors du commun et comme hors de Paris. La ville est tout près et pourtant on est ailleurs, tout est si calme, si silencieux », se réjouit-il.

Après dix ans d'études et trois ans de travaux, l'ancien hospice a retrouvé sa physionomie historique, et s'est chargé de nouvelles fonctions qui le sauvent désormais.
François-Henri Pinault, Président-directeur général de Kering résume ainsi le projet : « J'ai souhaité dès l'origine que le choix du nouveau siège de Kering et de la Maison Balenciaga soit le reflet de notre identité et de nos valeurs. Le 40, rue de Sèvres sera pour nos collaborateurs non seulement un sujet de fierté, mais un lieu d'échange et d'inspiration. Il est à l'image du Groupe de Luxe que nous sommes, un Groupe en mouvement qui incarne un Luxe audacieux, libre de ses choix. ».

Le 40, rue de Sèvres ouvrira ses portes au public samedi 17 et dimanche 18 septembre de 10h00 à 18h00.

A cette occasion, un choix d'œuvres d'art contemporain issues de la Collection Pinault sera présenté dans la chapelle édifiée sous Louis XIII.
Une sélection de robes de haute couture créées par Cristóbal Balenciaga sera également exposée dans les nouveaux espaces de la Maison Balenciaga.


18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés