Saturday, November 19, 2016
Public Access


Category:
Category: All

19
November 2016
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4

  Fête Nationale de Monaco
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
C'est le jour le plus important de l'année, pour les Monégasques. Les cérémonies commencent, le matin, par une messe solennelle d'actions de grâce et un Te Deum à la cathédrale de Monaco, en présence de tous les notables de la principauté, car le catholicisme y est la religion d'Etat. Puis la famille princière assiste à une remise de décorations dans la Cour d'honneur du Palais, suivie d'une revue des troupes. Les monégasques sont nombreux à se rassembler pour célébrer leur identité et témoigner de leur fidélité au prince.

A l'origine, le jour de la Fête Nationale variait en fonction du prénom du prince souverain. Sous Charles III, qui régna de 1857 à 1890, elle était fixée au 4 novembre, parce que c'était le jour de la Saint Charles. Quand le prince Albert 1er lui a succédé, elle a été déplacée au 15 novembre, jour de la Saint Albert. La Saint Rainier étant célébrée le 19 novembre, c'est la date qui fut retenue lors de l'avènement de Rainier III, et l'on aurait logiquement du revenir au 15 novembre, en 2005, quand le Prince Albert II est monté sur le trône. Mais le nouveau prince a voulu mettre fin à cette mobilité. Il a décidé de maintenir la date du 19 novembre en souvenir de son père.

La fête nationale n'en reste pas moins vécue, avant tout, comme la fête du prince, c'est-à-dire de l'héritier de la plus ancienne dynastie régnante du monde. Les Grimaldi sont en effet les maîtres du Rocher depuis 1297, et ils ont su préserver son indépendance, au fil des siècles, en dépit de tous les bouleversements de la carte de l'Europe, à l'exception d'une courte période (sous le Premier Empire) où il fut rattaché à la France. La principauté a d'ailleurs été reconnue par l'Organisation des Nations-Unies, qui lui a accordé un siège.

Exposition "Les Insoumis de l'art moderne, Paris les années 50"
Location:
Musée Mendjisky - Ecoles de Paris
15, square Vergennes
75015 Paris
M° Vaugirard
France
Phone : +33 (0)1 45 32 37 70
Mail : info@fmep.fr
Internet Site : www.fmep.fr
Description:
Le Musée Mendjisky-Ecoles de Paris est fier de vous présenter sa nouvelle exposition : "Les Insoumis de l'art moderne, Paris les années 50".

Du 12 octobre au 31 décembre

A travers une soixantaine d'oeuvres maîtresses, l'exposition présente des artistes tels que Bernard Buffet, Bernard Lorjou, André Minaux ou encore Paul Rebeyrolle qui ont réaffirmé une vision de l'art faite de chair et de terre. Ils nous montrent combien la seconde partie du XXe siècle n'est pas celle du vide mais celle de la figure réinventée.

Dans les années 50, ces jeunes peintres français se sont battus tout comme Francis Bacon, Balthus, Lucian Freud, Edward Hopper ou Giorgio Morandi pour imposer une figuration que la modernité voulait à jamais dissoudre.

avec des oeuvres de Michel Thomson

Tarif plein 9 €
Tarif réduit 6 €

Exposition "Les Insoumis de l'art moderne, Paris les années 50"

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-20:00] Inauguration de l'Aren'ice
Location:
Cergy
Cergy
95000 Cergy
M° RER A Cergy - Préfecture, Cergy - Saint-Christophe, Cergy - Le Haut
France
Internet Site : www.ville-cergy.fr
Description:
Zac des Linandes - 33 avenue de la Plaine des Sports
95800 Cergy-Pontoise

Grand public et invités officiels sont conviés à venir découvrir Aren'Ice. Des animations sont prévues tout au long de la journée. L'équipe de hockey sur glace de Cergy-Pontoise, plus connue sous le nom des Jokers, jouera un match pour le plaisir de tous. Pour la soirée, le spectacle inaugural sera suivi d'une soirée de patinage en musique. A l'extérieur, des food trucks et des animations seront accessibles à tous.



[12:00] Vernissage de Coquelle
Location:
Lille
Lille
59000 Lille
M° Gare SNCF de Lille Flandres
France
Internet Site : www.lille.fr
Description:
LE PORTHOS LILLE
53 Rue de la Monnaie
59800 Lille

du 13 novembre au 13 décembre 2016

Vernissage de Coquelle





[14:00-20:00] Finissage de l'exposition "Faire le point"
Location:
Point Rouge Gallery
4, rue du Dahomey
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Phone : +33 (0)1 43 67 62 81
Mail : contact@pointrouge-gallery.com
Internet Site : www.pointrouge-gallery.com
Description:
PROGRAMME du SAMEDI 19 NOVEMBRE 2016
14H : Ouverture de la galerie
17H : Préambule par Stéphane Fromm
18H : Performance/Lecture : "An Zéro" par Catherine et Véronique Ursin
19H : Table Ronde avec Stéphane Fromm, Richard Laillier et Catherine Ursin accompagnés par Jean-Michel Warin

DIMANCHE 20 NOVEMBRE 2016
Ouverture exceptionnelle de la galerie ce dimanche 20 novembre, et clôture de l'exposition « Faire le point »
Décrochage des oeuvres en compagnie des 3 Artistes.(17h).


exposition des oeuvres de :
Stéphane Fromm
Richard Laillier
Catherine Ursin

du 03 novembre au 20 novembre 2016

Vernissage de l'exposition "Faire le point"






[15:00-18:00] Dédicace de Nicolas Beaujouan et Patrick Connan
Location:
French Paper Gallery
French Paper Art Club
51, rue Volta
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République
France
Mail : contact@frenchpaperartclub.com
Internet Site : www.frenchpaperartclub.com
Description:
Dans le cadre de l'exposition STAR TREK à la French Paper Gallery (jusqu'au 26 nov), est organisée une dédicace du livre anniversaire (aux Editions Bragelonne).

Les 2 artistes français de l'exposition, Nicolas Beaujouan et Patrick Connan viendront signer ce livre ainsi que leurs sérigraphies, le samedi 19 novembre de 15h à 18h à la French Paper Gallery.

Ce livre grand format est disponible à la galerie.
112 pages - € 24,90

[15:00-20:00] Finissage de Edouard Taufenbach "CINEMA : histoires domestiques"
Location:
Galerie Gratadou-Intuiti
Galerie Intuiti
16, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Mobile : +33 (0)6 82 83 26 29
Mail : cg@galerie-intuiti.com
Internet Site : www.galerie-intuiti.com
Description:
Edouard Taufenbach : CINEMA : histoires domestiques

du 13 octobre au 9 novembre 2016
vernissage le jeudi 13 octobre 2016 de 18H30 à 22H

L'exposition se poursuivra à la foire de photographie Fotofever, au carrousel du Louvre du 11 au 13 novembre.

"La série de collages que Édouard Taufenbach présente sous le titre CINEMA : histoires domestiques s'inscrit dans une double appartenance au récit du cinéma d'une part et au roman familial d'autre part. Toujours à partir d'un ensemble d'anciens tirages argentiques de photographies privées servant de déclencheurs de fiction, les collages de dimensions variables explorent les capacités d'une simple photographie domestique à engendrer du récit, à produire du cinéma."
Françoise Parfait

Finissage de Edouard Taufenbach "CINEMA : histoires domestiques"

[15:00-19:00] Sortie et dédicace du livre "Paris Street Art"
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
Livre de Claude Degoutte

Victor Hugo écrivait dans Les Misérables : « Errer est humain, flâner est parisien. » Ce livre en forme d'abécédaire érige cette citation au rang de démonstration ! Panorama du street art parisien, il rassemble plus de 300 photos et 200 artistes répertoriés pour faire écho avec les thèmes abordés. De A à Z, cette promenade poétique au hasard des oeuvres et des murs de la capitale nous permet de tisser des liens entre l'art et la ville. Un ouvrage au concept amusant et surprenant !

Parmi les 200 artistes ayant contribué à cet ouvrage, beaucoup ont témoigné et 26 ont commenté leur oeuvre en ouverture de chaque lettre de l'alphabet : Ender, Nadège Dauvergne, Spray Yarps, 13 bis, Seth, Shiry, Frez, Zag & Sia, Jinks Kunst, Polar Bear, Groove, Nice Art, Ernesto Novo, TWE, JBC, EZK, Combo, Levalet, Jace, Konny, Philippe Hérard, Gregos, TocToc, Paddy, Jérôme Mesnager et Mosko.

Sortie et dédicace du livre "Paris Street Art"

[15:00-20:00] Vernissage d'Alexeï Vassiliev "eXposition"
Location:
Galerie Sator
8, passage des Gravilliers
(accès par le 10, rue Chapon)
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 04 84
Internet Site : www.galeriesator.com
Description:
exposition du 19 novembre au 24 décembre 2016
vernissage samedi 19 novembre 15h-20h

Pour célébrer les dix ans d'exposition de l'artiste, Vincent Sator est heureux de vous présenter la troisième exposition personnelle d'Alexeï Vassiliev à la galerie, du 19 novembre au 24 décembre 2016.

Pour célébrer les dix années de monstration de son travail, cette exposition, sous l'angle de la rétrospective, montre la subtilité et la force émotionnelle de son oeuvre tout autant que l'engagement et la passion de l'artiste. Empreint d'une sensibilité humaniste et spirituelle, Alexeï Vassiliev fait de l'Homme et de son rapport au monde l'objet d'une quête artistique et intemporelle.

Vernissage d'Alexeï Vassiliev "eXposition"

[15:00-19:00] Vernissage de Thomas Müller "mutual"
Location:
65, rue de Turenne
65, rue de Turenne
sur cour
Code 0261A
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Sébastien - Froissart
France
Description:
vernissage le samedi 19 novembre de 15h à 19h en présence de l'artiste
du mardi au samedi de 13h à 19h

par la Galerie Bernard Vidal - Nathalie Bertoux
http://www.vidal-bertoux.com

Vernissage de Thomas Müller "mutual"







[16:00-19:00] Rencontre et dialogue avec Michèle Trystram
Location:
Galerie Municipale Julio Gonzalez
21, avenue Paul Doumer
94110 Arcueil
M° RER B Laplace
France
Phone : +33 (0)1 46 15 09 75
Fax : +33 (0)1 46 15 09 72
Mail : galerie-gonzalez@mairie-arcueil.fr
Internet Site : www.arcueil.fr/category/culture-loisirs/galerie-julio-gonzalez/
Description:
dans le cadre de l'exposition "Roger Trystram - Tranches de vie (1929-2014)"

du vendredi 4 novembre au samedi 4 décembre
Ouverture de la galerie : les mercredis et samedis de 14h à 19h et les jeudis et vendredis de 16h à 19h. Entrée libre

Rencontre et dialogue avec Michèle Trystram, son épouse, samedi 19 novembre de 16h à 19h

Finissage/concert "Duo de Guitares swing" avec Noé Trystram et Godefroi Poppe samedi 3 décembre à 16h - entrée libre

Nombreux sont ceux et celles qui connaissaient Roger, son humour, sa peinture, son atelier au 44 « Vive l'art moderne », comme il aimait donner son adresse sous cette forme...

Tranches de vie, c'est 60 ans de peinture et dessin à Arcueil, en explorant un sujet qu'il déclinait à l'envi sous divers formats et techniques mais toujours baignant dans un univers musical classique, jazz ou contemporain.

Il peignait les bords des toiles comme une continuité de l'une à l'autre, comme autant de tranches, mais c'est bien le même artiste que vous redécouvrirez à la galerie municipale Julio Gonzalez, au travers des cartes d'identité, des chaises, des lampes, des dérangements, de la série Adam et Eve (en fait le peintre et son modèle). J. et M. Trystram

Vernissage de l'exposition "Roger Trystram - Tranches de vie (1929-2014)"
Tourbillon 2005 - acrylique sur toile - 73×64 cm

[16:00-21:00] Vernissage de Quentin Simon "Du soleil, etc"
Location:
Atelier Meraki
14-16, rue Neuve Popincourt
75011 Paris
M° Parmentier, Saint-Ambroise
France
Mobile : +33 (0)6 19 22 36 04
Internet Site : www.ateliermeraki.co
Description:
Le 19 novembre prochain, l'Atelier Meraki vous fait découvrir le travail du photographe Quentin Simon. Avec sa première exposition 'Du Soleil, etc.', Quentin Simon fait remonter vos souvenirs d'été. Une sélection de moments ensoleillés, entre amis sur la route, sur les plages, saisis au cours de ces trois dernières années.

Il abhorre Photoshop et déteste les pixels. Ce qui l'attire, ce sont la lumière crue, les lignes épurées et les imperfections de la photographie argentique. A travers ses photographies, il capture la lumière d'été à l'instant où elle révèle la beauté de simples moments de vie. Au sein d'un lieu de création collaborative, l'Atelier Meraki vous invite à venir vous prélasser devant les doux clichés de Quentin Simon, photographe de sang-froid au regard chaud.

http://www.quentinsimon.fr
https://www.instagram.com/quentin__simon

Vernissage de Quentin Simon "Du soleil, etc"

Vernissage de Quentin Simon "Du soleil, etc"

Vernissage de Quentin Simon "Du soleil, etc"

[16:00-21:00] Vernissage de Salvatore Arnone "SENZA FAR RUMORE (MAKING NO NOISE)"
Location:
ΠJAMA Galerie
82, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 86 18 17 54
Mail : contact@pijamagalerie.paris
Internet Site : pijamagalerie.paris
Description:
Cet artiste italien, atteint d'une dégénérescence génétique, a perdu l'audition au cours de son adolescence. Cet handicap lui offre une vision différente du monde des hommes et des objets qui l'entoure. Ainsi il fait entendre différentes facettes de son univers à travers quatre séries photographiques inattendues, parfois dérangeantes, mais toujours sensibles et intrigantes.

Vernissage de Salvatore Arnone "SENZA FAR RUMORE (MAKING NO NOISE)"

[16:00-20:30] Vernissage de Steven Le Priol "Naturisme et Culturisme"
Location:
Bendana-Pinel Art Contemporain
4, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 22 97
Fax : +33 (0)1 42 74 25 29
Mail : galerie@bendana-pinel.com
Internet Site : www.bendana-pinel.com
Description:
Vernissage de Steven Le Priol "Naturisme et Culturisme"

[16:00] Vernissage de l'exposition collective"Chantal Akerman - Maniac Shadows"
Location:
La Ferme du Buisson
Scène nationale de Marne-la-Vallée
Allée de la Ferme
77186 Noisiel Cedex 2
M° RER A Noisiel
France
Phone : +33 (0)1 64 62 77 77
Fax : +33 (0)1 64 62 77 99
Mail : contact@lafermedubuisson.com
Internet Site : www.lafermedubuisson.com
Description:
19 novembre 2016 - 19 février 2017

Auteure de films inoubliables, Chantal Akerman est une des artistes et cinéastes majeurs de ces cinquante dernières années. Imaginée avec elle avant sa disparition, cette exposition met en regard films historiques et installations récentes pour témoigner de son importance pour l'art contemporain.

Chantal Akerman est internationalement reconnue pour son œuvre cinématographique. Depuis ses débuts jusqu'à sa disparition l'année dernière, elle n'a cessé de réinventer son vocabulaire formel et son regard sur le monde, naviguant avec une liberté sans pareil du longmétrage de fiction au documentaire et de la comédie au drame, en passant par l'installation vidéo. Si son influence sur les réalisateurs les plus renommés n'est plus à démontrer, l'héritage de son travail dans les arts plastiques est moins connu et tout aussi fondamental.

À travers ses nombreux projets, Chantal Akerman a ouvert une brèche que les artistes de tous bords explorent de plus en plus, entre réalité et fiction, film narratif et expérimental, histoire et mémoire. Son approche singulière des questions de frontières, de déplacement, de racisme, d'identité, de relation entre espace personnel et public, convoquant toutes les possibilités de l'image cinématographique, du regard, de l'espace et de la performance, a été déterminante pour l'évolution des arts visuels.

Pour la première fois en France, le centre d'art présente Maniac Shadows, l'une de ses dernières installations vidéo. Sur des images filmées dans ou depuis ses lieux de vie à Paris, Bruxelles ou New York, entre ici et là-bas, intérieur et extérieur, on l'entend lire des lettres à sa mère où elle contemple sa vie et le monde. Maniac Shadows constitue le cœur d'un parcours qui nous amène à redécouvrir des pans méconnus de son œuvre, de son premier court-métrage réalisé à l'âge de 18 ans à une création sonore récente réalisée pour la radio. Cette plongée dans l'univers d'Akerman est accompagnée par la participation exceptionnelle de Sonia Wieder Atherton imaginant, avec son violoncelle, comment « habiter l'espace ».
L'espace, le temps, l'image, la musique, l'intime, le politique. À travers tous ces points de vue, l'exposition rend compte de l'extraordinaire actualité de la pratique et de la pensée de Chantal Akerman.

Née à Bruxelles en 1950, Chantal Akerman est décédée à Paris en 2015.
Son œuvre filmique pionnière et fondamentalement nomade est travaillée par des questionnements intimes et historiques et des interrogations formelles fondatrices de la modernité cinématographique. Fortement influencée à ses débuts par les cinéastes expérimentaux américains comme Michael Snow, Andy Warhol ou Stan Brakhage, elle a cherché, tout au long de sa vie, à s'affranchir des normes narratives et des étiquettes.

De sa filmographie éclectique - où la frontière entre documentaire et fiction est toujours poreuse, tout comme celle avec la littérature, la musique et l'art contemporain - des œuvres immenses ont surgi à chaque décennie : de Jeanne Dielman, 23, quai du commerce, 1080 Bruxelles (1975), chef-d'œuvre de la modernité et brûlot féministe à La Captive (2000), sublime adaptation de La Prisonnière de Marcel Proust et sa dernière expérience intimiste No Home Movie (2015), en passant par sa trilogie documentaire - D'Est (1993), Sud (1998) et De l'autre côté (2002) - qui s'est déclinée sous forme d'installations partout dans le monde. Dans les années 1990, elle se concentre sur un travail vidéo pour les expositions, souvent conçu comme une réécriture de ses films.

Au long de l'exposition, apparitions de la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton (dates à venir).

Evénement Mercredi 30 novembre à 19:30
À 19h30 visite guidée puis à 20h15 projection de No Home Movie au cinéma suivie d'une rencontre avec Claire Atherton.

Conférence de Sébastien Rémy
Conférence Mardi 13 décembre à 18:00
Tant que je vous parle ce n'est pas une frontière à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris

Cinema Samedi 14 janvier 2017
Toute une journée Chantal Akerman au cinéma et au centre d'art : longs et courts-métrages, lectures, performances...

avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International et le concours du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, Marian Goodman Gallery et Vidi Square

Vernissage de l'exposition collective"Chantal Akerman - Maniac Shadows"
Chantal Akerman lors du tournage du documentaire Grands-mères (1980) réalisé pour l'émission télévisée Dis moi
© Laszlo Ruszka / Ina / AFP








[17:00-21:00] Finissage de l'exposition de Susana Sulic "Zone (IN) Visible"
Location:
Galerie du Buisson
4, rue du Buisson Saint-Louis
75010 Paris
M° Goncourt, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 40 38 40 01
Mobile : +33 (0)6 19 57 20 19
Mail : galeriedubuisson@orange.fr
Internet Site : www.galeriedubuisson.com
Description:
Derniers jours pour venir voir l'expsoition de Susana Sulic. Précurseur de l'image algorythmique.

D'abord rien, apparemment.
Un espace noir où s'abîment des pixels, dans une chute démocritéenne qui semble soumise au plus radical aléatoire. Une image qui appelle l'analogie avec le Tohu Bohu initial, le Chaos originel. Et pourtant, pour paradoxal que cela paraisse, une telle image pourrait prétendre à un grand réalisme. On pourrait dire qu'elle représente, de la manière la plus précise, l'état dans lequel se trouvent nos croyances et nos vérités : indiscernables, illisibles. Cette avalanche de pixels serait comme une photographie d'état d'âme. Une telle représentation demanderait sans doute un nouveau mode de lecture, un œil pourvu d'une autre acuité, d'une autre logique.
Les images de Susana Sulic héritent de jeux philosophiques sur l'image. Elles renvoient aux processus génétiques de diffusion, à leurs marquages colorés et à la vérité du savoir scientifique. Les pixels dont sont faites ses images fonctionnent sur le mode de la prolifération virale. Elles disent que le chaos est un ordre, et que c'est lui qui préside à la fixation des chaînes de causalité vitales. grace a un procédé algorythmique, les pixels dont sont faites ces images fonctionnent sur le mode de la prolifération et de la déstructuration. Elle se place face à la vérité du savoir scientifique en particulier en transformant les images de la double hélice de l'ADN.
Jacques Leenhardt. L'enigme de l'image.

Finissage de l'exposition de Susana Sulic "Zone (IN) Visible"

[17:00-21:00] The Hot Dog Party - Finissage de James Vil "New York City - the Wall"
Location:
Galerie Rastoll
16, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)9 83 23 28 01
Mail : contact@galerierastoll.com
Internet Site : www.galerierastoll.com
Description:
du 2 au 26 novembre 2016

New York City The Wall, par James Vil, ce sont 261 images en noir et blanc, une invitation à vous balader dans les rues de la Grosse Pomme.

Exposition du 2 au 26 novembre 2016
du mardi au samedi de 12h à 19h

Vernissage en présence de l'artiste jeudi 3 novembre 2016 de 18h30 à 22h

Vernissage de James Vil "New York City - the Wall"

The Hot Dog Party - Finissage de James Vil "New York City - the Wall"

[17:00] Vernissage de l'exposition "un certain regard 2016"
Location:
L'Onde Théâtre Centre d'art
Micro Onde - Centre d'art contemporain de l'Onde
8 bis, avenue Louis Breguet
78140 Vélizy-Villacoublay
M° RER C Chaville - Vélizy
France
Phone : +33 (0)1 78 74 38 60
Mobile : +33 (0)6 19 77 32 89
Mail : microonde@londe.fr
Internet Site : www.londe.fr
Description:
L'exposition « un certain regard 2016 » du Photo Club de Vélizy-Villacoublay se déroulera du 19 novembre au 3 décembre sur la mezzanine de l'Onde

Vernissage le 19 novembre a partir de 17h

[17:00-21:00] Vernissage et inauguration du nouveau projet "JUMP"
Location:
CAC Brétigny
Centre d'art contemporain de Brétigny
Espace Jules Verne
rue Henri Douard
91220 Brétigny-Sur-Orge
M° RER C Brétigny-Sur-Orge
France
Phone : +33 (0)1 60 85 20 76
Fax : +33 (0)1 60 85 20 90
Mail : info@cacbretigny.com
Internet Site : www.cacbretigny.com
Description:
Dispositif d'exposition : Jean-Pascal Flavien
Commissaire : Céline Poulin

Avec : Julie Béna, Jean-Luc Blanc, Aleksandra Domanović, Zackary Drucker, Jean-Pascal Flavien, Christophe Lemaitre, Géraldine Longueville, Teresa Margolles, Fabio Morais, Christodoulos Panayiotou, Sean Raspet, Dennis Rudolph, The Big Conversation Space et une invitation spéciale à la commissaire Agnès Violeau*.

Vernissage le 19 novembre à partir de 17h**
Inauguration officielle du nouveau projet suivie d'un cocktail à 18h30

Le saut (JUMP) est le passage d'un plan à l'autre, d'une subjectivité à l'autre, de l'objet vers son usage possible (ou non).

JUMP, dispositif spatial conçu par l'artiste Jean-Pascal Flavien, relie deux faces d'une entité - les locaux du centre d'art et son espace numérique, leur propose une traduction réciproque et incertaine. Il y a autant de types de sauts qu'il y a de combinaisons d'éléments possibles.

Les œuvres des artistes invités à habiter le dispositif jouent de l'ambiguïté de leur statut : objets de liens ou de conflits, artefacts intimes ou utilitaires, formes ambivalentes ou passages entre différentes réalités. JUMP expérimente la manière dont les œuvres fonctionnent, travaillent au quotidien, cherchent une redéfinition des catégories et usages traditionnels, brouillent radicalement ou subrepticement le (bon) sens. Mutant pendant toute la durée de l'exposition, JUMP réfléchit l'usage de l'espace et met en perspective l'identité mouvante du lieu.

Comme l'écrit Jean-Pascal Flavien dans le statement qui a produit le dispositif :

« Ce qui est important […] ce sont les passages d'un espace à l'autre espace / Ces passages (jumps) sont des translations, des traductions, des déplacements / Les passages sont sémantiques et formels. Ici c'est parfois la même chose / Il y a toujours des pertes, formelles et sémantiques lors de ce passage (Information perdue) / Loi: Plus la traduction ou translation est mauvaise (plus de perte d'information), plus le passage est sensible, et le nouvel espace apparaît tel qu'il est. »

*Fanzine réalisé par Karina Bisch, Rodrigo Braga, John Cornu, Aurélie Haberey, Mauricio Iânès, Josephine Kaeppelin, Thomas Locher, Damir Očko, Jimmy Robert, Dennis Rudolph, Estefania Peñafiel-Loaiza et Agnès Violeau.

**Le jour du vernissage, navette sur réservation au départ du 104 avenue de France, 75013 à 16h30 auprès de reservation@cacbretigny.com

Vernissage et inauguration du nouveau projet "JUMP"









[18:00-21:00] 48ème édition du prix international de peinture "Novembre à Vitry 2016"
Location:
Galerie Municipale de Vitry
Galerie Municipale Jean-Collet
59, avenue Guy-Môquet
94400 Vitry-sur-Seine
M° RER C Vitry-sur-Seine
France
Phone : +33 (0)1 43 91 15 33
Mail : galerie.municipale@mairie-vitry94.fr
Internet Site : galerie.mairie-vitry94.fr
Description:
Novembre à Vitry 2016 - Prix de peinture

20 novembre - 18 décembre 2016

Le prix international de peinture Novembre à Vitry récompense deux jeunes artistes. Les lauréats de l'année seront dévoilés le 19 novembre lors du vernissage de l'exposition des œuvres participant à l'édition 2016.

C'est samedi 19 novembre à 18h que les lauréats 2016 du prix Novembre à Vitry seront dévoilés. Les heureux vainqueurs seront désignés à l'occasion du vernissage de l'exposition Novembre à Vitry 2016 qui permettra au public de découvrir les créations de tous les participants.

Novembre à Vitry, prix international de peinture, a été créé par la ville en 1969 afin de soutenir les jeunes peintres ou plasticiens. La limite d'âge est de 40 ans. En quarante-six ans d'existence, il a récompensé 86 artistes contemporains dont certains ont connu une renommée nationale.

Les deux lauréats de l'année, désignés par un jury d'artistes, exposeront à partir du 21 mai 2017. Et les œuvres récompensées intégreront la collection Novembre à Vitry. Aujourd'hui, cette dernière compte plus d'une centaine d'œuvres.

Nathanaël Uhl

Malgré l'essor des mediums et des technologies nouvelles, de nombreux jeunes artistes n'ont de cesse de pratiquer la peinture et de la penser en regard des évolutions de l'époque contemporaine, témoignant de sa contribution essentielle à la scène artistique.

Depuis 1969, Novembre à Vitry leur offre la possibilité de présenter une œuvre picturale à un jury de pairs, eux-mêmes artistes et d'en montrer toutes les ressources. Au travers d'une cinquantaine de pièces sélectionnées pour l'exposition, les visiteurs découvrent des propositions multiples, de nouvelles techniques et méthodes, qui toutes, recouvrent à un moment ou un autre, une surface de pigments.

Deux lauréats sont récompensés du prix de peinture d'une valeur de 5 500 euros chacun. Les œuvres primées intègrent la collection « Novembre à Vitry » et une exposition en duo est proposée au printemps suivant.

Membres du jury : Gilgian Gelzer, Michel Gouéry, Lena Hilton (lauréate 2015), Claire-Jeanne Jézéquel, Marlène Mocquet, Eva Nielsen, Pascal Pesez, Philippe Richard, Gwen Rouvillois, Julia Scalbert (lauréate 2015), Heidi Wood...

Règlement du concours et pré-inscription obligatoire en ligne jusqu'au 11 octobre inclus : galerie-vitry94.fr

Rencontre avec les artistes : dimanche 04 décembre à 16h
Déjeuner sur l'art : jeudi 24 novembre à partir de 12h15

avec les oeuvres de Guillaume Alheritiere, Marius Allier, Vanessa Ancelot, Aranthell, Sylvain Azam, Éva Bergera, Mireille Blanc, Clément Borre, Béchir Boussandel, Charlotte Burtin, Kévin Cadinot, Hugo Capron, Romaric Chachay, Thomas Chivallier, Coraline de Chiara, Sarah Duby, Thomas Dunoyer De Segonzac, Cyril Duret, Bruno Gadenne, Romain Gazeau, Miryam Haddad, Wonwoo Kim, Yann Lacroix, Hélène Latte, Marina Le Gall, Maël Le Goarant, Aurore Levasseur, Guillaume Linard-Osorio, Jérémy Liron, Daniel Mato, Richard Negre, Vincent Olinet, Laura Orlhiac, Émilie Picard, Clément Reinaud, Sylvain Rieu-Piquet, Julie Safirstein, Clément Santos, Hugo Schüwer Boss, Karen Serra, Emmanuel Simon, Amline Thomas, Paul Vergier, Henri Wagner, David Weishaar, Toba Yang, Lewen Zhong

Vernissage du prix de peinture Novembre à Vitry 2016

[18:00-23:00] Vernissage de Freddo Sacaro "pour l'amour de l'art"
Location:
Artclub Gallery
172, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 47 03 42 20
Mail : contact@artclub.fr
Internet Site : www.artclub.fr
Description:
du 19 novembre au 10 décembre

[18:00-21:00] Vernissage de Marie-Anita Gaube "At the landscape's corner"
Location:
Progress Gallery
4 bis, passage de la Fonderie
accès au niveau du 72, rue Jean-Pierre Timbaud
code : porte ou B288
75011 Paris
M° Parmentier, Goncourt, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 70 23 30 20
Mobile : +33 (0)6 98 02 72 80
Internet Site : www.progressgallery.com
Description:
du 19 novembre au 22 décembre

La peinture de Marie-Anita Gaube se singularise avant tout par sa capacité à produire des espaces autres, ces hétérotopies dont Foucault explique qu'elles juxtaposent plusieurs lieux incompatibles en un seul. Depuis la limite inférieure de la toile elle déroule une surface horizontale qui s'avance dans le cadre - les chevrons d'un plancher, le dessin bigarré d'un carrelage, n'importe quelle assise figurant un univers clos, familier, mesurable. Puis ce sol va subitement s'interrompre pour ouvrir sur tout un prisme de vues paysagères. De l'intimité du home on bascule inopinément vers l'inconnu, dans l'au-delà illimité du wild : à perte de vue une étendue d'eau insondable juste ponctuée d'un îlot désertique ou une chaîne de montagnes imprécise, nimbée d'un sfumato pour repousser encore l'horizon. Passé le point d'ancrage, l'arrière-plan du tableau est ainsi subdivisé en autant d'univers divergents dont les différences d'échelle et de perspective soulignent encore le fait : cette peinture procède d'une spatialité radicalement plurielle.
Marie-Anita Gaube compose par montage. Elle assemble, ce qui n'est pas exactement faire somme ; plutôt s'ingénier à instituer des circulations impensables. Ainsi elle égrène des suites hétéroclites d'objets sur le tableau, dont la rencontre inopinée invite à l'association libre : sur un parquet, éparpillés, voilà un chariot de bois, un bol, un clocher miniature jouxtant une poignée de colonnes antique, puis le pompon d'un coussin et plus loin un îlot rocailleux aux abords duquel un bateau flotte... . C'est un inventaire à la Prévert, où tout prend sens dans l'écart, le décalage. Un ensemble manifestement inconciliable où se délitent les systèmes d'oppositions duelles. Alors, à défaut de ces valeurs statiques de l'ordre symbolique, d'autres liaisons, imprévisibles, adviennent.
A la cohérence et au caractère achevé d'une totalité, Marie-Anita Gaube préfère cette mobilité que l'on sait propre aux fragments - cette infinité de corrélations possibles qu'ils appellent, sans jamais être susceptibles de n'en figer aucune. D'où l'importance de l'incessante dispersion des perspectives et des signifiants à laquelle elle s'attache, afin que cet inachèvement à l'œuvre dans ses tableaux demeure. Et que toujours sa peinture atteste de l'insoluble disparité qui existe entre tout ce que, pourtant, elle rassemble.

Marion Delage de Luget


Née à Paris en 1986, Marie-Anita Gaube vit et travaille à Biziat (Rhônes-Alpes).
Au cours de sa formation à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, elle pratique l'installation, le dessin et la peinture ; c'est à l'issue d'un échange d'un an au Mexique (Centro Nacional de las Artes, Mexico) en 2010-2011, puis de l'obtention de son DNSEP en 2012, qu'elle se consacre à la peinture.
Le travail de Marie-Anita Gaube a déjà fait l'objet de plusieurs expositions personnelles : Nouvelles Aires à la Galerie Françoise Besson à Lyon (2015), Out Of Place organisée par Esox Lucius au Château de Grandvaux (71) en 2016.
Après Dérives, montée en 2014, At the landscape's corner est la seconde exposition qu'elle présente à la Progress Gallery (Paris). Sa peinture a également été présentée lors de nombreuses expositions collectives, en France et au Mexique : au Centro de Arte Contemporàneo de Veracruz (2010) et au Centro Nacional de las Artes (2011) à Mexico, pendant le festival Sub-situ (2012-2013) et à la OV Galerie de Lyon (OV, 2014). En 2015, elle a participé à Slick Art Fair avec Progress Gallery (Paris), et à Art Paris Art Fair avec la Galerie Françoise Besson (Lyon).
Entre autres publications, trois catalogues rendent compte de ce parcours : Dérives (Progress Gallery, Paris, 2014, textes de Marc Desgrandchamps et Viviana Birolli) ; Nouvelles Aires (Galerie Françoise Besson, Lyon, 2015, texte de Pierre-Jacques Pernuit) ; Semaine n°28-16 : Out of Place (Editions Analogues et Esox Lucius avec la participation de Progress Gallery, 2016, texte de Marion Delage de Luget).
Marie-Anita Gaube est représentée par la Galerie Françoise Besson à Lyon et par Progress Gallery à Paris.

Vernissage de Marie-Anita Gaube "At the landscape's corner"

[18:00-21:00] Vernissage de Myoung Nam Kim "Ecriture blanche"
Location:
Galerie Jacques Lévy
62, rue Charlot
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 78 79 24
Mobile : +33 (0)6 11 43 69 05
Fax : +33 (0)1 42 78 98 54
Mail : j.levy.galerie62@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriejacqueslevy.fr
Description:
Oeuvres sur papier

Exposition du 19 novembre au 17 décembre 2016
Vernissage le samedi 19 novembre dès 18h en présence de l'artiste

« Face aux dernières œuvres de Myoung-Nam Kim, le regard est saisi d'un trouble. C'est à peine s'il perçoit tous les événements de perforation et de lacération qui labourent la surface du champ iconique. C'est que par ce geste, l'artiste a fait surgir la lumière et que l'éclat de sa blancheur le dispute à la pureté de l'image. Revient alors à la mémoire, bien plus que celui de Lucio Fontana, l'exemple d'Yves Klein. Qu'il s'agisse de son Exposition du Vide (1958) ou de son Saut dans le Vide (1960), il y a là sous nos yeux quelque chose d'un semblable enjeu. Paraphrasant les paroles prononcées par ce dernier à Anvers en 1957, elles-mêmes empruntées à Bachelard, on pourrait dire des œuvres de Kim : « D'abord, il n'y a rien, ensuite il y a un rien profond, puis une profondeur blanche. »

Eloge de l'immaculé et du vide, celles-ci en appellent à une économie de moyens d'une radicalité absolue. Ce que l'artiste met à nu à l'aide d'une pointe métallique sèche n'est pas tant ni le support papier employé, ni la toile qu'il recouvre, mais le geste même de l'artiste et les traces de l'outil. Comme il en est de ces silex d'un autre âge qui en disent tant d'une présence mémorable, pleinement active. L'art de Myoung-Nam Kim est requis par l'idée de traversée. Il instruit les termes d'une singulière esthétique du lambeau qui, paradoxalement, assure le champ des arts plastiques d'une prospective nouvelle au regard de la notion de limite. Tout est ici question de mesure, tout s'y joue dans un entre-deux, tout relève d'un parfait équilibre. Entre ordre et chaos. Entre hasard et contrôle. Entre opacité et l'opalescence.

Par-delà toute considération matérielle de fabrication et les différents protocoles de travail mis en œuvre par l'artiste, l'œuvre blanche de Myoung-Nam Kim est forte de tout un jeu de lignes et de ponctuations aux allures d'une écriture muette qui procède des soulèvements du papier structurant le plan de l'image, le rythmant et le scandant pour désigner comme la forme d'un paysage. Un paysage mental, immaculé et silencieux, qui met en échec la logorrhée iconique de notre époque et nous invite à une forme de méditation rare ouvrant sur un ailleurs innommable où « tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté », comme le chantait le poète. »

Philippe Piguet

Vernissage de Myoung Nam Kim "Ecriture blanche"
KIM Myoung Nam, Ecriture blanche (1), 2016, Techniques mixtes sur papier, 40 x 40 cm

[18:00-21:00] Vernissage de Rachid Koraïchi, Maître Akeji, Hervé Desvaux
Location:
A2Z Art Gallery
24, rue de l'Echaudé
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 56 24 88 88
Mobile : +33 (0)6 74 76 85 29
Internet Site : www.a2z-art.com
Description:
Exposition jusqu'au 10 décembre 2016
Ouvert du mardi au samedi, de 11h à 19h

Vernissage samedi 19 novembre à partir de 18h, en présence de Rachid Koraïchi et de Hervé Desvaux

Du 19 novembre au 10 décembre 2016, A2Z Art Gallery expose la rencontre des artistes japonais et algérien Akeji Sumiyoshi et Rachid Koraïchi, les photographies de Hervé Desvaux qui l'ont immortalisée et les œuvres à quatre mains qui en ont résulté.

Quelle incroyable rencontre que celle de Maître Akeji, trésor vivant de la calligraphie japonaise, budoka (expert en arts martiaux) et chaman, et de Rachid Koraïchi, peintre, sculpteur et graveur algérien !

Le premier est né à Kyoto, en 1938, a appris de son grand-père les arts martiaux et celui du pinceau, pratique le Zen, dont il a approfondi la connaissance dans des sanctuaires shintô. Il vit aujourd'hui reclus, sur le flanc de la montagne Kuramayan, au nord de Tokyo, avec sa femme et la nature, en parfaite harmonie. Sa pratique de la calligraphie est profondément empreinte du respect et de l'admiration infinis qu'il porte à la terre, aux hommes et au monde. Chaque jour, il va chercher dans la forêt qui environne son refuge les matériaux nécessaires à la fabrication de son encre et du papier qu'il en recouvre. Alliant pratiques ancestrales et techniques originales tenues secrètes, il explore les possibilités d'un art dans lequel il excelle et s'en sert pour explorer les mystères de sa langue.

Car les mots et les langages, avec le temps, changent et disparaissent. Avant l'arrivée des caractères chinois au Japon, l'écriture était basée sur des idéogrammes, envisagés comme des signes magiques censés réaliser des miracles. Akeji Sumiyoshi cherche à ressusciter ces trésors oubliés, en les faisant renaître sur son papier et en les parant des plus belles couleurs minérales, des courbes emplies de la plus grande douceur... Et d'expliquer : « J'utilise des mots qui ne sont plus utilisés à dessein, notre époque en a besoin. Même si leur sens n'est plus compris, il est important qu'on les ressente, qu'on les contemple. Il n'est même pas nécessaire de les lire. ».

Rachid Koraïchi est celui pour lequel Akeji Sumiyoshi a accepté de quitter, l'été 2014, la tranquillité de ses montagnes adorées. Le Japonais rejoint l'Algérien dans une résidence d'artistes que celui-ci occupe depuis quelques années déjà au Maroc, près d'Essaouira. Né à Ain Beïda, en Algérie, sa pratique puise elle aussi dans les savoir-faire de son pays natal, que Rachid Koraïchi allie à une culture occidentale qu'il a acquise à Paris, aux Arts Décoratifs et aux Beaux-Arts mais aussi à l'Institut d'Urbanisme de la capitale. Fasciné lui aussi par le trait, dont il admire la danse majestueuse dans des manuscrits ancestraux dès son plus jeune âge, il est aussi empreint de la spiritualité soufie transmise par sa famille.

Les deux artistes nourrissent la même fascination pour l'écriture, « l'écriture c'est la vie » confie Rachid Koraïchi, qui la décline sur tous les supports et aspire à « rendre compte de l'élan intime qui inspire les textes [dont il s'inspire] ». Saisissantes explorations de chacune de leur culture, de leur ouverture sur le monde et de leur fascination pour le sublime qui y est omniprésent, les œuvres des deux artistes s'allient pour aller plus loin que jamais dans cette vertigineuse immersion.

A l'or et au bleu récurrents dans l'oeuvre de Rachid Koraichi, répondent les bruns, les ocres, les couleurs minérales d'Akeji Sumiyoshi. Dans une même volonté d'explorer l'intime, le mystère, la beauté sans borne des lettres et des langages dont elles se font les vecteurs, le dialogue de ces deux maîtres esquisse les contours d'un voyage majestueux entre des extrêmes qui se découvrent finalement de nombreux points communs.

Vernissage de Rachid Koraïchi, Maître Akeji, Hervé Desvaux
Akeji Sumiyoshi et Rachid Koraïchi photographiés par Hervé Desvaux

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Uniques en leurs genres"
Location:
Galerie Christophe Gaillard
5, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 49 16
Mobile : +33 (0)6 65 15 75 30
Mail : contact@galerie-gaillard.com
Internet Site : www.galerie-gaillard.com
Description:
Un commissariat de Stéphane Corréard, une exposition en quatre pièces

du 19/11 au 17/12/2016
Vernissage le 19 novembre, de 18h à 21h

FRONTSPACE
Marcel Bascoulard
Un autre monde
"L'exposition des autoportraits photographiques de Marcel Bascoulard est un événement car jamais ces images n'avaient été réunies et montrées. Leur improbable réalisation, un cas quasi unique de photographie brute, comme leur conservation inespérée, que nous devons à la bienveillance emprunte de mémoire de quelques familles berruyères, relèvent véritablement du miracle. Cette découverte jubilatoire permet de partager la merveilleuse vision d'un créateur farouchement libre, à l'imaginaire aussi merveilleux que mystérieux."

SQUARESPACE
Pierre Molinier
Photographies et œuvres sur papier
"Passer sa porte, ce n'était pas errer dans un monde marginal, c'était franchir le seuil d'un autre monde, écrivit Bourgeade à propos de Molinier, figure tutélaire de cette exposition."

VIDEOSPACE
Photos d'identités
"Ces "autoportraits transformés" de Molinier et Bascoulard introduisent dans l'exposition une section dévolue aux "photographies d'identités" au pluriel, rassemblant les fantasmes imagés de Morton Bartlett ou Hans Bellmer, ceux de Julien Carreyn, John Kayser, Miroslav Tichý, ou encore d'Eugene Von Bruenchenhein et Michel Journiac."

MAINSPACE
Sexe au logis
Ce plaidoyer pour une sexualité affirmée et omniprésente, saturant l'espace intime et submergeant les digues de la pudeur conjugale. Y trônent une peinture monumentale d'Hélène Delprat, peuplée de créatures artificielles dévolues aux plaisirs solitaires, un grand format de Betty Tompkins, gros-plan de cinéma sur une pénétration en noir et blanc, des images de pin-ups échappées d'Internet, capturées par les objectifs de Roe Ethridge et Thomas Ruff.

[18:30] Prix Ludia de l'illustration du Jeu de société 2016
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Cérémonie de remise du prix LUDIA 2016 au cœur d'un week-end événementiel dédié au jeu de société, entrée libre

Assistez à la remise du Prix Ludia et du «Coup de Cœur », le 19 novembre à 18h30, au cœur d'une journée dédiée aux jeux de société au sein du Musée Français de la Carte à Jouer. Les dix titres finalistes y seront particulièrement mis en valeur à travers une exposition et des tables de démonstrations animées par les ludothécaires et animateurs de la ville d'Issy-les-Moulineaux.

Coordonné par le Centre National du Jeu, le Musée Français de la Carte à jouer et les Espaces ludiques d'Issy les Moulineaux, la troisième édition du Prix Ludia valorise l'ensemble du travail graphique des jeux de sociétés, élément majeur dans l'appréciation de ses derniers par le public et source d'une recherche de qualité de plus en plus élaborée par les éditeurs.

Chaque année, un comité de pilotage répertorie les titres sortis et sélectionne, non sans mal, les dix jeux finalistes qui seront présentés au public et soumis au jury. Ces dix titres, aux orientations hétérogènes, sont particulièrement remarquables au regard de la qualité certaine et du soin particulier pris par les professionnels, éditeurs, directeurs artistiques, infographistes et illustrateurs quant au travail visuel, graphique et ergonomique de leurs jeux.

Le prix est attribué par un jury composé de professionnels exerçant dans un domaine en relation avec le travail graphique et présentant des compétences pour évaluer le travail technique et artistique de ces objets ludiques. Pour cette édition 2016, Lionel Serre (illustrateur et auteur de bandes dessinées), Emmanuel Hermange (directeur de l'école d'art isséenne Les Arcades), Romain Libersa (graphiste et designer produit), Bastien Laurent (directeur animation - illumination Mac Guff), Robin (directeur artistique - Bayard presse) et Christophe Provot (maire-adjoint délégué à la culture de la ville d'Issy les Moulineaux) se prononcent collégialement au regard des 3 critères :

L'exécution de l'illustration de la boîte,
La mise en scène, la composition de la couverture, le lien entre la maquette, le graphisme et l'illustration,
La cohérence entre l'illustration d'une part et d'autre part le contenu : les aspects ludiques, mécaniques et matériels du jeu.
Les Isséens s'expriment également en attribuant le « Coup de Cœur du public » organisé à travers un vote via Facebook où chacun est invité à « liker » le visuel de l'illustration qu'il souhaite soutenir.

Sont ainsi nommés :

Ashes : les héritiers du phénix - Fernanda Suarez / Filosofia
Dixit 6 : Memories - Carine Hinder et Jérôme Pélissier / Libellud
Drip drop - Beatrix Bohony / Marbushka
Fourberies - Jérémie Fleury / Bombyx
Kumo Hogosha - Frederic Genêt / Morning players
L'auberge sanglante - Luis Francisco et Weberson Santiago / Pearl Games
Mafia de Cuba - Thomas Vuarchex / Lui-même
Mysterium - Xavier Collette / Libellud
Sea of clouds - Miguel Coimbra / Iello
The world of smog : au service de sa majesté - Mathieu Harlot et Christophe Madura / Edge Entertainment
Rendez-vous les 19 et 20 novembre 2016 au Musée français de la carte à jouer.

Facebook.com/prixludia
Issy.com/prixludia

Prix Ludia de l'illustration du Jeu de société 2016
Prix Ludia de l'illustration du Jeu de société 2016

[18:30-21:30] Vernissage de Romain Froquet
Location:
Galerie Art&Craft
32, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 58 89 05 56
Mail : galerie.artcraft@gmail.com
Internet Site : www.galerie-artandcraft.com/wp
Description:
Pour l'ouverture de son nouvel espace, la galerie ART&CRAFT vous invite à une soirée de lancement qui va éveiller tous vos sens artistiques avec #RomainFroquet #Lagendaduprince #PatrickEntat.

Pour l'occasion, l'artiste Romain Froquet vous présentera ses nouvelles oeuvres, avec la naissance de sa première lithographie, "Cinnamon", réalisée en collaboration avec l'atelier Stamp ainsi qu'une série intitulée "Highway" dévoilée en installation pendant l'évènement "Monde souterrain" de la nuit blanche 2016.

Du côté musical, nous avons l'honneur d'accueillir Lagendaduprince qui accompagnera l'exposition par un set envoûtant en accord avec le danseur contemporain Patrick Entat.

Une Alchimie créative et artistique pour un instant de pur plaisir.










[19:00] Insignes d'Officier de l'ordre des Arts et des Lettres à Robert Zemeckis
Location:
Ministère de la culture et de la communication
182, rue Saint-Honoré
3, rue de Valois
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 40 15 80 00
Internet Site : www.culture.gouv.fr
Description:
Cérémonie de remise des insignes d'Officier de l'ordre des Arts et des Lettres à Robert Zemeckis

Le réalisateur Robert Zemeckis sera en fin de semaine à Paris pour présenter son film "Alliés" à la presse.

Aux côtés de Marion Cotillard, Leslie Zemeckis, et la ministre de la Culture, Audrey Azoulay.

[19:00] Vernissage du Salon des Potiers et des Céramistes de l'Oise
Location:
Maladrerie Saint-Lazare
203, rue de Paris
60000 Beauvais
M° Gare SNCF de Beauvais
France
Phone : +33 (0)3 44 15 67 62
Fax : +33 (0)3 44 15 67 61
Mail : maladrerie@beauvaisis.fr
Internet Site : www.maladrerie.fr
Description:
les 19 et 20 novembre 2016

Créée en 1990 sous l'impulsion de potiers du Beauvaisis et du Pays de Bray, l'association Potiers et Céramistes de l'Oise valorise et maintient vivante la tradition céramique de notre territoire. C'est leur passion et leurs savoir-faire qu'ils vous proposent de partager lors de ce week-end. Cette exposition-vente vous permettra de découvrir leurs créations sous toutes leurs formes, poterie culinaire, sculptures, pièces uniques, bijoux en faïence, grès, terre vernissée, porcelaine...

11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés