Monday, February 20, 2017
Public Access


Category:
Category: All

20
February 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 1 2 3 4 5

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-22:00] 2ème édition du Cheese Day
Location:
InterContinental Le Grand Hôtel de Paris
2, rue Scribe
3, rue Auber
75009 Paris
M° Opéra, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 40 07 32 32
Description:
A la découverte des fromages de France et du monde, des vins & spiritueux.

Les premiers inscrits sont :

Côté fromages, pains et caviar
- Fromages italiens Ambrosi
- Fromages de la Besse
- Bresse Bleu
- Caprice des Dieux
- Gaec de la Chapelle Saint-Jean
- Fromages suisses Emmi
- Entremont : Gamme Comptoir des Affineurs
- Fromagerie Jean-Perrin
- Chèvres Jousseaume
- Lait Plaisirs : Beurres, Crèmes et Fromages issus de l'Agriculture Biologique
- Les Nouveaux Fromagers
- L'Etivaz AOP, fromage d'Alpage au feu de bois
- Mon-marche.fr avec une sélection de 80 fromages en direct de Rungis
- Fromagerie Mozart
- Saint Agur
- Fromages lituaniens Zemaitijos Pienas
- Maison Kayser
- Caviar Sturia

Côté vins, spiritueux et thés
- Château de Berne, Côtes de Provence
- Château Cambon la Pelouse, Haut-Médoc
- Château de Chantegrive, Graves
- Champagne Claude Cazals
- Château Clauzet, Saint-Estèphe
- Château Cos Labory, Saint-Estèphe
- Domaines Devillard, Mercurey, Givry, Nuits-Saint-Georges,
- Domaines Denis Dubourdieu, Barsac, Graves, Cadillac Côtes de Bordeaux...
- Château La Haye, Saint-Estèphe
- Château Lamothe-Bergeron, Haut-Médoc
- Château Le Sartre, Pessac-Léognan
- Thés Betjeman and Barton




[14:00-18:00] Vernissage de Jacqueline de Jong "POTATO BLUES"
Location:
onestar press
49, rue Albert
75013 Paris
M° Olympiades, Porte d'Ivry
France
Mobile : +33 (0)6 63 01 22 87
Mail : info@onestarpress.com
Internet Site : www.onestarpress.com
Description:
Jacqueline de Jong in Paris @ onestar press
Presenting POTATO BLUES alongside 17 new paintings

Opening February 20, 2017 from 2PM-6PM

onestar press, Paris, is proud to present POTATO BLUES, a series of 17 new mixed media paintings and artist book of the same title, by artist Jacqueline de Jong (b.1939, Hengelo, Netherlands).

De Jong is notably the female figure of The International Situationists who founded the Dutch Section of the group prior to her exclusion 1962. Following this break, she subsequently initiated The Situationist Times, for which she was editor/publisher from 1962-1967 with the first two issues edited alongside French writer and editor, Noël Arnaud during the artist's residence in Paris (1961-1971). Consequently, Jacqueline de Jong also exhibited widely following her indefatigable activity as sculptor, graphic artist and painter, an intense career that has now spanned over 50 years.

For her presentation at onestar press the artist produced 17 new 90 x 62 cm mixed media paintings following her recently published onestar press artist book: POTATO BLUES

Following the artist's statement:
The life of these potatoes or "Pommes de Jong" are grown in the earth of a 13th century cellar in the Bourbonnais in France where there is no sense of time, and dry later on while growing their sprouts. The transformation of these "Pommes de Jong" - from their flowers and bulbes with testicles to dried specimens - are subject to deformation and modification for two years before being ripe for a bath to become objects like jewellery (And now paintings. Note from the publisher) -- JdJ

Enlarged, then printed on heavy canvas, the selected pages from de Jong's onestar press artist book were freely augmented by the artist with oil sticks and nepheline gel. Animals, landscapes and monsters suddenly emerged upon the surface of the paintings.

The artist will be present for her opening on February 20, 2017 at onestar press.

Vernissage de Jacqueline de Jong "POTATO BLUES"
Jacqueline de Jong, Eigenheimer's First Encounter, 2017, pigment print on canvas, oil stick, sand and nepheline gel (90x62 cm)







[17:00-23:00] Ouverture du Wonder/Liebert
Location:
Bagnolet
Bagnolet
93170 Bagnolet
M° Gallieni
France
Internet Site : www.ville-bagnolet.fr
Description:
124 avenue Galienni, Bagnolet 93170
À 5 minutes a pied du metro Galienni (ligne 3)

Le Pavillon du Palais de Tokyo se déplace au Wonder/Liebert qui fête l'ouverture de son nouvel artist-run space le 20 février de 17h à 23h avec la présentation de l'exposition "Dirty Pepax" réunissant des œuvres de Francois Dufeil, Grolou, Nelson Pernisco, SAEIO, Storeman, Thomas Teurlai, Jerome-Clemnt Wilz et Pierre Gaignard.

++ Concert surprise
munissez vous d'écouteurs

Ouverture du Wonder/Liebert

[17:00] Vernissage "Chefs-d'oeuvre de la Collection Leiden"
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Chefs-d'oeuvre de la Collection Leiden
Le siècle de Rembrandt

Salles Sully, aile Sully, 2e étage

Du 22 février au 22 mai 2017

Dans le cadre de sa saison dédiée au Siècle d'or hollandais, le musée du Louvre présente une sélection des principaux chefs-d'oeuvre des peintres du 17e siècle hollandais, issue de la collection de Thomas Kaplan et son épouse Daphné Recanati Kaplan. Rassemblée pour la première fois dans un grand musée international, cette sélection met à l'honneur la plus importante collection d'oeuvres de Rembrandt aujourd'hui en mains privées. Le public découvrira ainsi une trentaine de peintures et de dessins des plus grands peintres du Siècle d'or originaires de la région de Leyde (Leiden aux Pays-Bas), au premier rang desquels dix oeuvres de Rembrandt et une onzième, récemment attribuée.
Parmi les peintures de Rembrandt rassemblées en son sein, la Leiden Collection possède en particulier la Minerve, un grand format spectaculaire, issu d'une série représentant des femmes fortes et des déesses de la mythologie. La sélection présentée au Louvre compte aussi des tableaux de « rembranesques » et met en lumière les « peintres fins » de Leyde qui constituent le coeur de cette collection. L'ensemble est ainsi composé de peintures de très grande qualité réalisées par les plus grands peintres (Jan Steen, Jan Lievens, Frans van Mieris, Gerard Dou) et illustre les spécialités de l'art hollandais. L'accrochage thématique permet de montrer qu'un seul et même artiste peut pratiquer différents genres et entend également rappeler que la peinture hollandaise s'appuie sur un répertoire mêlé pratiquant tous les modes, du satirique au solennel.
A l'occasion de cette exposition, sera officiellement donné par Thomas Kaplan et Daphné Recanati Kaplan au musée du Louvre le grand format Eliezer et Rebecca au puits, peint par Ferdinand Bol (1616-1680), un des plus brillants élèves de Rembrandt. Acquise par les Kaplan en 2009, l'oeuvre est prêtée par le collectionneur dans les galeries hollandaises du Louvre depuis 2010.
Après l'exposition Chefs-d'oeuvre de la collection Leiden, le siècle de Rembrandt, une soixantaine de chefs-d'oeuvre de la collection sera présentée au Long Museum de Shanghai et au musée national de Pékin en 2017 et 2018 puis au Louvre Abu Dhabi avant de retourner en Europe puis en Amérique.
Dans le cadre d'un projet scientifique mené sous la direction d'Arthur K. Wheelock Jr., conservateur à la National Gallery of Art à Washington, Thomas et Daphne Kaplan ont souhaité rendre leur collection accessible aux chercheurs et aux passionnés par le biais d'un catalogue en ligne, consultable à partir du 23 janvier 2017 sur www.theleidencollection.com.

Commissaire(s) :
Blaise Ducos, conservateur au département des Peintures, musée du Louvre.

Vernissage "Chefs-d'oeuvre de la Collection Leiden"
Jan Liévens (1606-1674), garçon à la cape et au turban (portrait du Prince Rupert du Palatinat), détail © New York, The Leiden Gallery

[17:00] Vernissage "Valentin de Boulogne - Réinventer Caravage"
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Hall Napoléon, sous la pyramide

Du 22 février au 22 mai 2017

Considéré comme le plus brillant des peintres à la suite de Caravage et comme l'un des plus grands artistes français, Valentin de Boulogne (1591-1632) passa l'essentiel de sa carrière à Rome, où il reçut de prestigieuses commandes des papes ; son oeuvre fut aussi collectionnée par les puissants, au premier rang desquels figurent Mazarin et Louis XIV, et servit de modèle tout au long du 19e siècle à des maîtres aussi différents que David ou Courbet.
Aussi libre que Caravage, mort lui aussi dans la fleur de l'âge, il reprend à son devancier un réalisme dramatique, le clair-obscur et des thèmes (tavernes, concerts, martyrs et saints...), mais il les transfigure par un sens inédit à la fois du grandiose et de la mélancolie ainsi que par une sensibilité à la couleur d'inspiration néo-vénitienne.
Le Louvre, qui possède la plus riche collection au monde d'oeuvres de l'artiste, s'est associé au Metropolitan Museum de New York pour la première monographie dédiée à la figure la plus importante du mouvement caravagesque en Europe.

Commissaire(s) :
Keith Christiansen, John Pope-Hennessy Chairman du département des Peintures européennes, Metropolitan Museum of Art, New York et Annick Lemoine, directeur scientifique du Festival de l'histoire de l'art et maître de conférences, Université de Rennes 2.
Commissaire général :
Sébastien Allard, conservateur général, directeur du département des peintures, musée du Louvre.

Information importante :
L'accès aux expositions Vermeer et les maîtres de la peinture de genre et Valentin de Boulogne s'effectue exclusivement sur réservation d'un créneau horaire de visite à retirer sur place le jour même.

Vernissage "Valentin de Boulogne - Réinventer Caravage"
Valentin de Boulogne
"La Diseuse de bonne aventure"
vers 1626-1628
125 × 175 cm

[17:00] Vernissage "Vermeer et les maîtres de la peinture de genre"
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Hall Napoléon, sous la pyramide

Du 22 février au 22 mai 2017
Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9h à 18h Nocturnes les mercredi et vendredi jusqu'à 21h45

« Le sphinx de Delft » : c'est ainsi que l'on désigne Vermeer, figeant le peintre dans une attitude énigmatique et solitaire. L'exposition permet au contraire aux visiteurs de comprendre comment Vermeer et les peintres de scènes de genre actifs en même temps que lui rivalisaient les uns avec les autres dans l'élaboration de scènes élégantes et raffinées - cette représentation faussement anodine du quotidien, vraie niche à l'intérieur même du monde de la peinture de genre.
Le troisième quart du 17e siècle marque l'apogée de la puissance économique mondiale des Provinces-Unies. Les membres de l'élite hollandaise, qui se font gloire de leur statut social, exigent un art qui reflète cette image. La « nouvelle vague » de la peinture de genre voit ainsi le jour au début des années 1650 : les artistes commencent alors à se concentrer sur des scènes idéalisées et superbement réalisées de vie privée mise en scène, avec des hommes et des femmes installant une civilité orchestrée. Notre objectif vise à mettre en évidence les relations entre ces artistes, à tout le moins à présenter les pièces d'un dossier largement inédit.

Commissaire(s) :
Blaise Ducos, conservateur du Patrimoine, département des Peintures, musée du Louvre ; Adriaan E. Waiboer, conservateur, National Gallery of Ireland et Arthur K. Wheelock Jr., conservateur, National Gallery of Art, Washington.

Vernissage "Vermeer et les maîtres de la peinture de genre" - Johannes Vermeer - La Laitière
Johannes Vermeer
La Laitière
Vers 1658-59








[18:00] Conférence de presse de "Taste of Paris"
Description:
Restaurant le 28
28 Rue de l'Abbé Grégoire
75006 Paris

[18:00-21:30] Vernissage de l'exposition "EMBRYON"
Location:
Galerie Art' et Miss
14, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 43 57 37 42
Fax : +33 (0)8 21 90 17 48
Mail : artetmiss@free.fr
Internet Site : www.artetmiss.fr
Description:
Serena Bonomi-Karkour a le plaisir de vous convier à la première exposition qu'elle organise en tant qu' Art Curator sur le thème symbolique de l'EMBRYON.
Elle réunit des artistes d'horizons, d'âges, d'expériences, de religions, de cultures et de styles différents autour d'une réflexion artistique sur les concepts de début et d'origine.
EMBRYON propose des œuvres contradictoires et complémentaires, qui se répondent et se réfutent afin d'avoir toutes le droit d'exister.

Du 20 au 27 février 2017
Vernissage: 20 février 2017 de 18h à 21h30

Vernissage de l'exposition "EMBRYON"
Vernissage de l'exposition "EMBRYON"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Location:
Espace Oscar Niemeyer
Siège national du Parti Communiste Français
2, place du Colonel Fabien
6, avenue Mathurin Moreau
75019 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 12 12
Internet Site : www.pcf.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Affiche de l'exposition

Du 21 février au 7 juin 2017
Lundi au vendredi 11h à 18h30
Samedi et dimanche 13h à 18h
Fermé les jours fériés

Entrée libre

Le Musée de La Poste propose l'exposition Rancillac Rétrospective du 21 février au 7 juin 2017 à l'espace Niemeyer.

Commissaire de l'exposition : Josette Rasle
Scénographe : Jean-Claude Salliou

Bernard Rancillac est l'un des grands noms de la peinture contemporaine. Il est l'inventeur d'une « nouvelle figuration » attentive aux réalités de la vie quotidienne et aux images dont les médias sont friands pour les faire accepter.

Peintre rebelle, il est aussi celui qui a décidé de rendre compte à sa manière de l'actualité de notre monde, histoire de déranger notre confort tiédasse et la bienséance du petit monde feutré de l'art.

La rétrospective de Bernard Rancillac proposée à l'Espace Niemeyer par le Musée de La Poste, actuellement fermé pour rénovation, réunit sur plus de 1300 m2 une centaine de pièces : peintures, objets, affiches, installations, collages... s'étalant de 1961 à 2015. Elle permet une approche complète et représentative du parcours de l'artiste né en 1931 et grande figure de la Figuration Narrative.

Dans le climat politique international des années 60, extrêmement tendu, il entame une réflexion sans concession sur la société de consommation, la culture populaire et l'actualité la plus brûlante.

Il partage alors sa vision de l'art et du monde avec un groupe de jeunes peintres en rupture avec l'abstraction, de nationalités diverses, aux aspirations pas toujours communes mais aux inspirations similaires. En 1964, avec le peintre haïtien Hervé Télémaque et le soutien du critique d'art Gérald Gassiot-Talabot, il organise au Musée d'art moderne de la ville de Paris, l'exposition Mythologies quotidiennes. Réunissant trente-quatre artistes, elle marque les esprits par l'utilisation qu'ils font de l'image à la fois banale et toute puissante. La Figuration narrative est née.

Profondément concerné par son époque, Bernard Rancillac puise dans un répertoire d'images très variées (cinéma, photographie, publicité, bande dessinée, roman-photo...) pour aborder les sujets qui lui tiennent le plus à cœur. Il les traduit par de grands aplats acryliques vivement colorés et d'inventions formelles d'une grande force plastique.

Exigeante, cohérente et subversive, son œuvre accessible au plus grand nombre, composée de séries sur lesquelles il a opéré et opère parfois encore de nombreuses variations (Mickey, musiciens de jazz, stars de cinéma...), témoigne selon Bernard Ceysson « de la volonté délibérée du peintre de miner la réalité, après avoir miné l'histoire de l'art ». Bien que l'effet plastique prévale sur toute autre préoccupation et que son combat premier soit avant tout la peinture, Bernard Rancillac utilise son pinceau comme un coup de poing non pour défendre une quelconque idéologie mais pour forcer le regard de celui qui ne veut pas voir.

Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Jeune égorgée, 1998
Acrylique sur toile, 165 x 250 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Notre Sainte Mère La Vache n°2, 1972
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 116 x 89 cm, Musée des beaux-arts, Dole

Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Section rythmique de Miles Davis, 1974
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 162 x 162 cm, coll. privée

Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Belfast, 1977
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 146 x 114 cm, coll. Martine et Michel Brossard, Paris

Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Le Muezin, 2013,
Acrylique sur toile, 130 cm x 197 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Les Afghanes, 2004, Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017
Acrylique sur toile, 130 cm x 195 cm, coll. de l'artiste, Paris

Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Où es-tu, que fais-tu ?, 1965
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Huile sur toile, 178 x 195 cm, Centre Pompidou, MNAM-CCI

Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Enfer-Paradis, 2007,
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 230 x 500 cm

Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Gilda (Cinémonde n°56), 1989
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 195 x 130 cm, coll. privée

Vernissage de l'exposition "Rancillac, Rétrospective"
Sakeo, (camp de réfugiés Khmers), 1996
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile,200x200 cm, coll. La Croix-Rouge monégasque - Don de l'artiste

[18:30-21:00] Vernissage d'Atelier Elias Crespin "Slow Motion"
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
du 21 février au 6 mai
Lundi au vendredi : 10h>20h - Samedi : 14h>18h - Fermeture dimanche et jours fériés

Commissaire : Domitille d'Orgeval-Azzi

Devenu aujourd'hui célèbre pour ses mobiles cinétiques programmés, le vénézuélien Elias Crespin, dans le cadre de l'exposition Slow Motion à la Maison de l'Amérique latine, a réuni un ensemble exceptionnel d'œuvres conçues entre 2010 et 2016.
L'artiste, qui compte aujourd'hui parmi l'un des plus fins héritiers du constructivisme et de l'art cinétique, s'est imposé sur la scène artistique internationale par la beauté ingénieuse de ses créations.
Ses structures géométriques, jouant de la répétition de formes simples (triangles, carrés, cercles, lignes), s'animent dans l'espace au rythme de séquences déterminées par des algorithmes mathématiques. Ce travail de programmation constitue l'aboutissement de deux années de recherches menées par Elias Crespin, qui a été dans une première vie ingénieur. À l'origine de son œuvre, il y a également le temps passé dans l'atelier de sa grand-mère, l'artiste Gego, qui avait pour matériau de prédilection les tiges de métal. À Caracas, le jeune Elias Crespin a aussi rencontré des figures majeures du cinétisme, tel qu'Otero ou bien encore Soto, dont la découverte des cubes virtuels lui a suggéré leur mise en mouvement.
Les mobiles d'Elias Crespin, suspendus dans les airs par des fils invisibles, présentent des configurations spatiales qui ne cessent de surprendre le spectateur. Cet art programmé, qui n'affiche aucune linéarité mécanique, privilégie la lenteur à la vitesse. L'artiste ne cesse de créer la surprise, selon que les formes se difractent, se dilatent, se dispersent, passant ainsi de l'ordre au chaos, du simple au complexe.
D'une réalisation à l'autre, Elias Crespin exploite avec subtilité les propriétés esthétiques des matériaux : luminosité transparente ou colorée du Plexiglas, finesse graphique du métal, jeux de contrastes entre le cuivre et le laiton... L'artiste sait également susciter la fascination lorsqu'il déploie à grande échelle, comme il en aura l'opportunité à la Maison de l'Amérique latine, des installations constituées de plusieurs mobiles : leurs mouvements, savamment orchestrés, donnent lieu à une chorégraphie aérienne dont on ne saurait anticiper le jeu infini des combinaisons.
Les œuvres d'Elias Crespin, instaurant avec le spectateur un dialogue qui s'inscrit dans la durée, contribuent à l'expansion de notre perception de l'espace et du temps. Refusant l'immédiateté, elles montrent que notre conscience des choses ne se résume pas à une temporalité mais tient davantage à des expériences qui nous traversent et nous impriment.
Domitille d'Orgeval-Azzi, commissaire de l'exposition.

Un catalogue paraîtra prochainement aux éditions Hermann.

Vernissage d'Atelier Elias Crespin "Slow Motion"

Vernissage d'Atelier Elias Crespin "Slow Motion" Vernissage d'Atelier Elias Crespin "Slow Motion"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "ART'SHOWCASE"
Location:
Le Viaduc des Arts
Promenade Plantée
avenue Daumesnil
75012 Paris
M° Bastille, gare de Lyon, Montgallet
France
Internet Site : www.leviaducdesarts.com
Description:
ART'SHOWCASE
51, avenue Daumesnil
75012 PARIS

EXPOSITION COLLECTIVE
8 ARTISTES :
Véronique BELLAÏCHE
Anne Sophie BETTENBOURG
Sandra MARTINEZ alias Artin's
Mikael COHEN
Raphael GUERINONI
Gilles MANNE
Clement REISKY
Nicolas VATIKIOTIS

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Parcours de nos diplômés"
Location:
Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
Centre Censier
13, rue de Santeuil
75231 Paris Cedex 05
M° Censier - Daubenton, Saint-Marcel
France
Phone : +33 (0)1 45 87 40 00
Internet Site : www.univ-paris3.fr
Description:
du 20 février 2017 au 27 février 2017

Venez découvrir les parcours d'une soixantaine de diplômés de la Sorbonne Nouvelle !

Du lundi 20 au lundi 27 février, nous vous proposons de découvrir les parcours des alumni de la Sorbonne Nouvelle.

Pourquoi cette université, pourquoi ce parcours, quels métiers ils et elles exercent depuis...

Source d'inspiration, témoignages de leurs réussites mais aussi de leurs difficultés, ces 62 portraits en disent beaucoup sur l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle et la diversité de ses étudiants.

Venez nombreux.ses et n'hésitez pas à participer au quizz de l'exposition ! Des goodies à gagner, après tirage au sort.

Vernissage de l'exposition lundi 20 février à 18h30

Vernissage de l'exposition "Parcours de nos diplômés"









[19:00-22:00] Showcase Guillaume Muller + Cocktail
Location:
Café de Paris
158, rue Oberkampf
75011 Paris
M° Ménilmontant
France
Phone : +33 (0)1 43 57 34 67
Mail : cafedeparis3@wanadoo.fr
Internet Site : www.aucafedeparis.com
Description:
Pour fêter la sortie de son premier album "L'envers du décor", Guillaume Muller et son équipe vous invite pour une soirée mini concert et cocktail.

Guillaume Muller est un chanteur, comédien français né le 14 septembre 1992 à Libourne (Gironde). Après 4 ans sur Paris Guillaume décide de préparer un album solo.
Sortie prévu en février 2017, il sera réalisé par Denis Grare et sort officiellement le 24 février 2017.

Le 20 février vous êtes convié pour une soirée découverte comprenant un mini concert et un cocktail de bienvenue. Toute l'équipe de professionnel sera présente pour répondre à vos question dans une ambiance familiale et festive.

[19:00] Vernissage "Camille Pissarro, le premier des impressionnistes"
Location:
Musée Marmottan Monet
2, rue Louis Boilly
75016 Paris
M° La Muette, RER C Boulainvilliers
France
Phone : +33 (0)1 44 96 50 33
Fax : +33 (0)1 40 50 65 84
Mail : marmottan@marmottan.com
Internet Site : www.marmottan.com
Description:
Du 23 février au 2 juillet 2017

Le musée Marmottan Monet présente, du 23 février au 2 juillet 2017, la première exposition monographique Camille Pissarro organisée à Paris depuis 36 ans. Quelque soixante-quinze de ses chefs-d'œuvre, peintures et tempéras, provenant des plus grands musées du monde entier et de prestigieuses collections privées, retracent l'œuvre de Camille Pissarro, de sa jeunesse dans les Antilles danoises jusqu'aux grandes séries urbaines de Paris, Rouen et Le Havre de la fin de sa vie. Considéré par Cézanne comme « le premier des impressionnistes », Pissarro est l'un des fondateurs de ce groupe. Il est également le seul à participer à leurs huit expositions. Compagnon et ami fidèle de Monet, maître de Cézanne et de Gauguin, inspirateur de Seurat, défenseur de Signac, Pissarro est un artiste majeur et incontournable. Intellectuel polyglotte, engagé et militant, à l'écoute des jeunes générations, son œuvre, puissante et en perpétuelle évolution, offre un panorama unique des recherches qui ont animé les cercles impressionnistes et postimpressionnistes de la seconde moitié du XIXème siècle.

Vernissage "Camille Pissarro, le premier des impressionnistes"

[19:00] Vernissage VIP de l'exposition "Kimono - Au bonheur des dames"
Location:
Musée Guimet
Musée National des Arts Asiatiques - MNAAG
6, place d'Iéna
75116 Paris
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 56 52 53 00
Fax : +33 (0)1 56 52 53 54
Internet Site : www.guimet.fr
Description:
Du 22 février au 22 mai 2017

Pour la première fois hors du Japon seront rassemblées les œuvres de la collection de la célèbre maison Matsuzakaya fondée en 1611. A travers les plus belles pièces textiles qui seront présentées, il s'agira de porter un regard inédit sur l'évolution de la mode au Japon depuis l'époque d'Edo (1603 - 1868) jusqu'à la période actuelle. L'exposition traitera des évolutions du kimono et de ses accessoires pour mieux évoquer la place des femmes et la vision de leur corps dans la société japonaise mais aussi leurs réinterprétations dans la mode japonaise et française contemporaines.
Porté à l'origine comme un sous-vêtement avant d'être adopté par les samouraïs et les courtisans et devenir le vêtement usuel de toutes les classes de la population, le kimono appelé « kosode » au 19 ème siècle, est le vêtement par excellence des Japonais. Il faudra attendre le milieu du 19 ème siècle pour le voir porter en France par les élégantes en tant que vêtement d'intérieur à une époque où le goût pour le « Japonisme » se retrouve chez les créateurs de mode comme Paul Poiret (1879-1944) ou encore Madeleine Vionnet (1876 - 1975), dont les créations vaporeuses aux manches fluides reprennent les conceptions amples des kimonos.
Par la suite le créateur Kenzo réadaptera le costume traditionnel avec une omniprésence de fleurs, tandis que Junko Koshino imaginera de nouveaux modèles teintés de culture manga. En s'inspirant ouvertement du Japon, les créateurs occidentaux - Saint-Laurent, Jean-Paul Gaultier, John Galliano - continuent de faire perdurer l'esprit du kimono dont l'influence se retrouve aussi chez le couturier Franck Sorbier qui offre une vision poétique du kimono traditionnel.

Vernissage de l'exposition "Kimono - Au bonheur des dames"

[19:30] Avant-première du film "Logan"
Location:
Cinéma Max Linder Panorama
24, boulevard Poissonnière
75009 Paris
M° Grands Boulevards
France
Phone : +33 (0)1 48 24 00 47
Mail : newsmaxlinder@free.fr
Internet Site : www.maxlinder.com
Description:
Avant-première du film "Logan"










[20:00] Avant-première du film "Baby Phone"
Location:
UGC Normandie
116, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° George V
France
Phone : 08 92 70 00 00 #16
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?code=NORMA
Description:
en présence d'une partie de l'équipe du film

Avant-première du film "Baby Phone"

[20:00] Dîner des Producteurs et remise du Prix Daniel Toscan du Plantier 2017
Location:
Four Seasons Hôtel George V
31, avenue George V
75008 Paris
M° George V, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 49 52 70 00
Fax : +33 (0)1 49 52 70 10
Internet Site : www.fourseasons.com/paris
Description:
Le Dîner
En leur honneur, l'Académie organise depuis 2008, grâce au soutien de BNP Paribas, Partenaire Officiel, une semaine avant la Cérémonie des César, le Dîner des Producteurs. Placé sous la présidence d'une éminente personnalité de l'économie ou du gouvernement, il rassemble tous les producteurs et productrices des films français de l'année précédente.

Le Prix Daniel Toscan du Plantier
Du nom du producteur emblématique du cinéma français, qui a présidé l'Académie de 1993 à 2003, Daniel Toscan du Plantier, ce prix distingue la productrice ou le producteur qui aura marqué l'année cinématographique.
Y concourent tous les productrices et producteurs délégués de tout film de long métrage éligible au César du Meilleur Film ayant fait l'objet d'au moins une nomination lors de l'année de remise du prix, soit pour le film lui-même soit pour une personne ayant collaboré au film.
Le collège électoral est composé des cinquante membres de l'Association pour la Promotion du Cinéma ainsi que de tous les artistes et techniciens ayant fait l'objet d'une nomination pour les César, depuis 2008 (année de création du prix).
Le vote a lieu à bulletin secret, par vote électronique sous contrôle d'huissier de Justice, clos à 21h le jour même du Dîner des Producteurs.

L'intégrale des Guides de l'Académie
Les Guides de l'Académie, dont la vocation initiale est de faciliter le vote de membres de l'Académie, sont devenus au fil des années une base de données et un outil de repérage des compétences au service de la production française.
Les quatre Guides de l'Académie (Films, Techniques, Scénario, Production) sont mis en ligne sur le site de l'Académie, en accès public et gratuit, le soir du Dîner des Producteurs.


Voici la liste des finalistes 2017 établie conformément au règlement du Prix :
Eric ALTMAYER & Nicolas ALTMAYER (Mandarin Cinéma)
Alain ATTAL (Les Productions du Trésor)
Emmanuel BARRAUX & Agnès VALLÉE (31 Juin Films/Les Films du Parc)
Saïd BEN SAÏD & Michel MERKT (SBS Productions)
Caroline BENJO, Carole SCOTTA, Barbara LETELLIER, Simon ARNAL (Haut et Court)
Caroline BONMARCHAND (Avenue B Productions)
Marc BONNY (Gebeka Films)
Frédéric BOURBOULON (Little Bear)
Jean BRÉHAT & Rachid BOUCHAREB (3B Productions/Tessalit Productions)
Pascal CAUCHETEUX (Why Not Productions)
Emmanuel CHAUMET (Ecce Films)
Marc-Benoit CRÉANCIER (Easy Tiger)
Olivier DELBOSC & Marc MISSONNIER (Fidélité Films)
Marine DORFMANN (Faro)
Marielle DUIGOU & Philippe LIORET (Fin Août Productions)
Sidonie DUMAS (Gaumont)
Yaël FOGIEL & Laetitia GONZALEZ (Les Films du Poisson)
Michael GENTILE (The Film)
Charles GILLIBERT (CG Cinéma)
Armelle GLORENNEC & Eric JACQUOT (Blue Spirit Productions)
Philippe GODEAU & Nathalie GASTALDO GODEAU (Pan-Européenne)
Christine GOZLAN & David POIROT (Thelma Films)
Isabelle GRELLAT (Mandarin Cinéma)
Frédéric JOUVE (Les Films Velvet)
Camille LAEMLÉ (Les Films d'ici)
Serge LALOU (Les Films d'ici)
Vincent MARAVAL (Wild Bunch)
Édouard MAURIAT & Anne-Cécile BERTHOMEAU (Mille et une Productions)
Marie-Castille MENTION-SCHAAR (Willow Films)
Muriel MERLIN (3B Productions)
Alexandre PERRIER (Kidam)
Sylvie PIALAT (Les Films du Worso)
Miléna POYLO & Gilles SACUTO (TS Productions)
Benoît QUAINON (Les Films du Worso)
Christophe ROSSIGNON & Philip BOËFFARD (Nord-Ouest Films)
Johanna SILVA (Les 400 Clous)
Patrick SOBELMAN (Ex Nihilo)
Jean-Christophe SOULAGEON (Les Films Sauvages)
Justin TAURAND (Les Films du Bélier)
David THION & Philippe MARTIN (Les Films Pelléas)

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés