Tuesday, February 21, 2017
Public Access


Category:
Category: All

21
February 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 1 2 3 4 5

  Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt"
Location:
Atelier Néerlandais
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Du 4 février au 7 mai 2017
Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

Tarifs : Plein tarif 10 € / Tarif réduit 7 €

Pour la première fois après quatre siècles de séparation, sont réunis des tableaux des plus grands artistes hollandais du Siècle d'Or avec leurs dessins préparatoires. Après son succès à la National Gallery of Art de Washington pendant l'automne 2016, la Fondation Custodia est heureuse de présenter à Paris vingt-et-une peintures et une centaine de dessins, au nombre desquels deux rares carnets d'esquisses et un exceptionnel album offrant une immersion dans les ateliers du XVIIe siècle.

L'exposition dévoile le fruit des années de recherche de plusieurs spécialistes, qui se sont penchés sur la façon dont les artistes néerlandais utilisaient le dessin dans leur processus pictural. Sur les quelques milliers de dessins ayant traversé les siècles jusqu'à nous, ils ont réussi à en mettre certains en rapport avec une peinture identifiée. L'exposition bénéficie de prêts de nombre des plus grands musées et cabinets d'arts graphiques du monde. Aux côtés des œuvres de la Fondation Custodia et de la National Gallery of Art de Washington, on peut voir entre autres des peintures et des dessins du Metropolitan Museum of Art de New York, du Fogg Art Museum de Boston, du Rijksmuseum d'Amsterdam, de l'Albertina Museum de Vienne, de l'Ashmolean Museum d'Oxford, du British Museum de Londres, de la Gemäldegalerie ou encore du Kupferstichkabinett de Berlin.

Une section introductive illustre la pratique du dessin des peintres hollandais au XVIIe siècle. Avec leurs études esquissées d'après des modèles, leurs croquis exécutés dans la nature - capturant paysages, arbres et bâtisses pittoresques, animaux... -, leurs études de mains, de bras, de têtes... les artistes se constituaient un répertoire de motifs dans lequel ils pouvaient puiser à loisir pour créer leurs tableaux.

Cette plongée dans les coulisses des ateliers permet de comprendre les méthodes de création d'une quarantaine des plus grands peintres hollandais et de passer en revue tous les genres picturaux : de la nature morte aux marines, des intérieurs d'églises aux scènes mythologiques et bibliques.

Si Rembrandt (1606-1669) fut un formidable dessinateur, on connaît très peu de feuilles directement préparatoires pour ses tableaux. L'un de ces très rares exemples est cependant présent dans l'exposition : pour la composition complexe de son Saint Jean-Baptiste prêchant, le maître hollandais a étudié dans différents dessins le personnage central et la foule assemblée pour écouter le saint. On peut suivre l'artiste dans sa recherche d'une posture, d'une expression ou du détail d'un costume.

Scènes de genre et portraits jalonnent le parcours de l'exposition. Le public peut notamment admirer les études de compositions d'Adriaen van Ostade (1610-1685) qui les multipliait et détaillait ensuite certaines de ses figures dans des dessins à la pierre noire dont plusieurs exemples sont exposés.

Après les « reportages » de batailles en mer et « portraits » de navires des célèbres peintres de marines Willem van de Velde père et fils, le visiteur pourra se pencher sur les méthodes de création de plusieurs des meilleurs paysagistes hollandais. La vue plongeante sur Amsterdam que Jacob van Ruisdael (1628/29-1682) réalisa sans aucun doute sur le motif, depuis les échafaudages d'un bâtiment en construction, a été le point de départ d'un remarquable tableau. La feuille, quoique de facture très enlevée, fournit d'infinis détails pour la description de la ville au premier plan, tandis que Ruisdael extrapole la moitié supérieure avec un ciel nuageux dont il avait le secret.

L'exposition et le catalogue sont le résultat d'une étroite collaboration d'un groupe international de spécialistes, sous la houlette de Ger Luijten, directeur de la Fondation Custodia, Peter Schatborn, ancien directeur du Cabinet d'arts graphiques du Rijksmuseum, Amsterdam, et Arthur K. Wheelock Jr., conservateur des peintures nordiques à la National Gallery of Art, Washington. Le catalogue, disponible en français et en anglais, constitue la première étude sur le sujet et offre un panorama complet du XVIIe siècle hollandais.


Catalogue
Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt
Fondation Custodia, Paris, National Gallery of Art, Washington, Skira editore, Milan, 2016
318 pp., 31 x 24,5 cm, ca. 300 illustrations couleur, relié
ISBN 978-88-572-3345-1
Prix : 59,00 €

Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt" - Dirck Hals
Dirck Hals (1591-1656)
Études d'un homme assis, fumant la pipe, et de deux jambes, 1622-1627
Pinceau et encre brune, peinture brune, rehauts de gouache blanche, sur une esquisse à la pierre noire, 277 x 178 mm
© Rijksmuseum, Amsterdam

Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt"

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Location:
Espace Oscar Niemeyer
Siège national du Parti Communiste Français
2, place du Colonel Fabien
6, avenue Mathurin Moreau
75019 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 12 12
Internet Site : www.pcf.fr
Description:
Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Affiche de l'exposition

Du 21 février au 7 juin 2017
Lundi au vendredi 11h à 18h30
Samedi et dimanche 13h à 18h
Fermé les jours fériés

Entrée libre

Le Musée de La Poste propose l'exposition Rancillac Rétrospective du 21 février au 7 juin 2017 à l'espace Niemeyer.

Commissaire de l'exposition : Josette Rasle
Scénographe : Jean-Claude Salliou

Bernard Rancillac est l'un des grands noms de la peinture contemporaine. Il est l'inventeur d'une « nouvelle figuration » attentive aux réalités de la vie quotidienne et aux images dont les médias sont friands pour les faire accepter.

Peintre rebelle, il est aussi celui qui a décidé de rendre compte à sa manière de l'actualité de notre monde, histoire de déranger notre confort tiédasse et la bienséance du petit monde feutré de l'art.

La rétrospective de Bernard Rancillac proposée à l'Espace Niemeyer par le Musée de La Poste, actuellement fermé pour rénovation, réunit sur plus de 1300 m2 une centaine de pièces : peintures, objets, affiches, installations, collages... s'étalant de 1961 à 2015. Elle permet une approche complète et représentative du parcours de l'artiste né en 1931 et grande figure de la Figuration Narrative.

Dans le climat politique international des années 60, extrêmement tendu, il entame une réflexion sans concession sur la société de consommation, la culture populaire et l'actualité la plus brûlante.

Il partage alors sa vision de l'art et du monde avec un groupe de jeunes peintres en rupture avec l'abstraction, de nationalités diverses, aux aspirations pas toujours communes mais aux inspirations similaires. En 1964, avec le peintre haïtien Hervé Télémaque et le soutien du critique d'art Gérald Gassiot-Talabot, il organise au Musée d'art moderne de la ville de Paris, l'exposition Mythologies quotidiennes. Réunissant trente-quatre artistes, elle marque les esprits par l'utilisation qu'ils font de l'image à la fois banale et toute puissante. La Figuration narrative est née.

Profondément concerné par son époque, Bernard Rancillac puise dans un répertoire d'images très variées (cinéma, photographie, publicité, bande dessinée, roman-photo...) pour aborder les sujets qui lui tiennent le plus à cœur. Il les traduit par de grands aplats acryliques vivement colorés et d'inventions formelles d'une grande force plastique.

Exigeante, cohérente et subversive, son œuvre accessible au plus grand nombre, composée de séries sur lesquelles il a opéré et opère parfois encore de nombreuses variations (Mickey, musiciens de jazz, stars de cinéma...), témoigne selon Bernard Ceysson « de la volonté délibérée du peintre de miner la réalité, après avoir miné l'histoire de l'art ». Bien que l'effet plastique prévale sur toute autre préoccupation et que son combat premier soit avant tout la peinture, Bernard Rancillac utilise son pinceau comme un coup de poing non pour défendre une quelconque idéologie mais pour forcer le regard de celui qui ne veut pas voir.

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Jeune égorgée, 1998
Acrylique sur toile, 165 x 250 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Notre Sainte Mère La Vache n°2, 1972
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 116 x 89 cm, Musée des beaux-arts, Dole

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Section rythmique de Miles Davis, 1974
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 162 x 162 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Belfast, 1977
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 146 x 114 cm, coll. Martine et Michel Brossard, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Le Muezin, 2013,
Acrylique sur toile, 130 cm x 197 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Les Afghanes, 2004, Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017
Acrylique sur toile, 130 cm x 195 cm, coll. de l'artiste, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Où es-tu, que fais-tu ?, 1965
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Huile sur toile, 178 x 195 cm, Centre Pompidou, MNAM-CCI

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Enfer-Paradis, 2007,
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 230 x 500 cm

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Gilda (Cinémonde n°56), 1989
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 195 x 130 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Sakeo, (camp de réfugiés Khmers), 1996
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile,200x200 cm, coll. La Croix-Rouge monégasque - Don de l'artiste

08:00  
09:00  
10:00 [10:30] Lancement de Viva Technology 2017
Location:
Palais de l'Elysée
55, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau, Madeleine, Concorde
France
Phone : +33 (0)1 42 92 81 00
Internet Site : www.elysee.fr
Description:
Lancement de Viva Technology 2017

11:00 [11:00-13:00] Vernissage presse "Jean-Baptiste Charcot, l'explorateur légendaire"
Location:
Neuilly-sur-Seine
Neuilly-sur-Seine
92200 Neuilly-sur-Seine
M° Porte Maillot, Les Sablons, Pont de Neuilly
France
Internet Site : www.neuillysurseine.fr
Description:
Théâtre des Sablons
70 avenue du Roule
92200 Neuilly-sur-Seine
Tél. : 01 55 62 61 20
https://www.facebook.com/theatredessablons

Voici 150 ans naissait à Neuilly-sur-Seine Jean-Baptiste Charcot,
l'un des plus grands explorateurs et aventuriers du XXe siècle...

Une grande rétrospective lui est consacrée
du 23 février au 27 avril 2017.

Revivez la formidable aventure romanesque de ce véritable pionnier des glaces.

Plongez dans son univers, son histoire, son quotidien, à travers une scénographie immersive, des documents originaux, extraits de films, tableaux, objets, cartes...

A l'occasion du 150e anniversaire de la naissance de Jean-Baptiste Charcot, la Ville de Neuilly-sur-Seine organise une exposition rétrospective qui présentera à la fois le personnage légendaire, né à Neuilly mais aussi l'explorateur, tant dans sa dimension humaniste, scientifique que technique.

Jean-Baptiste Charcot est le fils du célèbre médecin Jean-Martin Charcot. Sur les conseils de son père, il devient lui aussi médecin. Pourtant, à l'âge de 25 ans, sa vocation de marin l'emporte et il s'oriente vers l'exploration des pôles. A bord du Français puis du Pourquoi-Pas ?, il explore les régions antarctiques, découvre la terre Alexandra et l'île qui portera son nom, la Terre de Charcot, en l'honneur de son père. Il effectue entre 1920 et 1936 un grand nombre de croisières scientifiques qui le mènent vers les Iles Hébrides ou les côtes orientales du Groenland (1925-1936). Le 16 septembre 1936 au matin, le Pourquoi-Pas ? se brise sur les récifs de l'intérieur du Faxafjord en Islande. Jean-Baptiste Charcot et tous ses compagnons, à l'exception d'un seul, y laissent leur vie.

L'exposition retrace la formidable aventure de ce véritable pionnier des glaces, faite d'audace, d'intelligence et d'humanité : une scénographie immersive, des documents originaux, extraits de films, tableaux, objets, cartes... provenant de collections privées et publiques. Elle est aussi l'occasion de plonger dans les expéditions actuelles à travers les missions et témoignages des grands explorateurs d'aujourd'hui.

Commissariat : Florence Guionneau-Joie

Exposition organisée par la Ville de Neuilly-sur-seine

https://www.instagram.com/expocharcot2017



Vernissage presse de l'exposition "Jean-Baptiste Charcot, l'explorateur légendaire"


[12:00] Cérémonie de remise du Prix UNESCO-Roi Hamad bin Isa Al Khalifa
Location:
Maison de l'Unesco
125, avenue de Suffren
7, place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP
M° Ségur
France
Phone : +33 (0)1 45 68 05 16
Internet Site : www.unesco.org/fr
Description:
Cérémonie de remise du Prix UNESCO-Roi Hamad bin Isa Al Khalifa pour l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l'éducation

Mardi 21 février 2017 à midi

En présence de Madame Irina Bokova,
Directrice générale de l'UNESCO, et de
Monsieur Majed Bin Ali Al-Noamimi,
Ministre de l'éducation de Bahreïn,
la cérémonie sera précédée à 10 heures
d'un séminaire dédié aux lauréats 2016

Cet événement, placé sous le haut patronage de Sa Majesté Hamad bin Isa Al-Khalifa, Roi de Bahreïn, est organisé conjointement avec la Délégation permanente de Bahreïn auprès de l'UNESCO.

[12:30-14:30] Vernissage presse de l'exposition "Kimono - Au bonheur des dames"
Location:
Musée Guimet
Musée National des Arts Asiatiques - MNAAG
6, place d'Iéna
75116 Paris
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 56 52 53 00
Fax : +33 (0)1 56 52 53 54
Internet Site : www.guimet.fr
Description:
Du 22 février au 22 mai 2017

Pour la première fois hors du Japon seront rassemblées les œuvres de la collection de la célèbre maison Matsuzakaya fondée en 1611. A travers les plus belles pièces textiles qui seront présentées, il s'agira de porter un regard inédit sur l'évolution de la mode au Japon depuis l'époque d'Edo (1603 - 1868) jusqu'à la période actuelle. L'exposition traitera des évolutions du kimono et de ses accessoires pour mieux évoquer la place des femmes et la vision de leur corps dans la société japonaise mais aussi leurs réinterprétations dans la mode japonaise et française contemporaines.
Porté à l'origine comme un sous-vêtement avant d'être adopté par les samouraïs et les courtisans et devenir le vêtement usuel de toutes les classes de la population, le kimono appelé « kosode » au 19 ème siècle, est le vêtement par excellence des Japonais. Il faudra attendre le milieu du 19 ème siècle pour le voir porter en France par les élégantes en tant que vêtement d'intérieur à une époque où le goût pour le « Japonisme » se retrouve chez les créateurs de mode comme Paul Poiret (1879-1944) ou encore Madeleine Vionnet (1876 - 1975), dont les créations vaporeuses aux manches fluides reprennent les conceptions amples des kimonos.
Par la suite le créateur Kenzo réadaptera le costume traditionnel avec une omniprésence de fleurs, tandis que Junko Koshino imaginera de nouveaux modèles teintés de culture manga. En s'inspirant ouvertement du Japon, les créateurs occidentaux - Saint-Laurent, Jean-Paul Gaultier, John Galliano - continuent de faire perdurer l'esprit du kimono dont l'influence se retrouve aussi chez le couturier Franck Sorbier qui offre une vision poétique du kimono traditionnel.

Vernissage de l'exposition "Kimono - Au bonheur des dames"

12:00
13:00
14:00
15:00 [15:00] Rencontre avec Jocelyn Cottencin
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
Amphithéâtre du mûrier

Diplomé de l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, Jocelyn Cottencin n'a jamais opérer de choix entre les pratiques artistiques (vidéo, installation, performance, graphisme...). Son projet central est précisément de se tenir entre les formes pour modifier les perceptions et déplacer les attentes. En privilégiant l'instabilité et l'indéfini, en mêlant architecture et danse, installation et performance, graphisme et arts plastiques, Jocelyn Cottencin cherche à frictionner entre elles les images, assez, en tout cas, pour qu'elles cessent de fonctionner comme des signes trop clairs et trop sûrs d'eux-mêmes. Ainsi, à les regarder longtemps (car Cottencin croit aussi beaucoup aux vertus de la durée) on pourra peut-être, grâce à ces images qui s'hybrident à loisir, se sentir connecté autrement, autrement et mieux, c'est-à-dire plus organiquement, à l'environnement.

Jocelyn Cottencin collabore depuis 2009 avec la chorégraphe Emmanuelle Huynh et a conçu en 2016 avec elle, l'installation et la performance « A taxi driver, an architect and the Highline ». Il a par ailleurs réalisé une installation lumineuse pérenne pour le Voyage à Nantes (2015), actuellement installée sur le toit de l'École nationale supérieure d'architecture. Plus récemment, il a conçu une performance pour 12 danseurs, Monumental, montrée au Centre Pompidou et dans le cadre du Festival Newsettings.

Jocelyn Cottencin enseigne depuis 2005 à l'École européenne supérieure d'art de Bretagne (EESAB) et intervient dans différentes écoles françaises et étrangères. Avec le designer Erwan Mevel et le plasticien Nicolas Floc'h, il fonde le programme de recherche EESAB. B.O.A.T. ®, un navire de recherche artistique et pédagogique pensé comme un atelier mobile, une plateforme de travail, une annexe de l'EESAB, allant à la rencontre d'autres territoires, d'autres cultures, d'autres disciplines.

Rencontre avec Jocelyn Cottencin

16:00  
17:00 [17:00-19:00] Carton Magazine fête ses 5 ans
Location:
Colette
213, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 55 35 33 90
Fax : +33 (0)1 55 35 33 99
Mail : contact@colette.fr
Internet Site : www.colette.fr
Description:
Le 21 février prochain, Carton fête son 5e anniversaire. Venez faire la fête et souffler cette 5e bougie lors d'un cocktail ouvert à tous, organisé au water-bar chez colette.

Carton Magazine fête ses 5 ans

[17:00] Vernissage de l'exposition Miniartextil "Tisser les rêves"
Location:
Le Beffroi
Le Beffroi Montrouge
2, place Emile Cresp
92120 Montrouge
M° Porte d'Orléans
France
Phone : +33 (0)1 40 92 62 30
Internet Site : www.ville-montrouge.fr/montrouge-notre-ville/ses-projets-ses-realisations/le-centre-culturel-
Description:
Du 22 février 2017 au 19 mars 2017 de 12h à 19h
Vernissage mardi 21 février 2017, à partir de 17h

Visites guidées gratuites les samedis et dimanches à 15h : des médiateurs vous proposent une visite guidée de l'exposition.
Visites-ateliers pour les enfants les dimanches à 15h : le jeune public est invité à découvrir l'exposition autour d'ateliers ludiques.
Parcours « hors les murs » : suivez le fil d'Ariane, du 25 février au 19 mars à la Cité Internationale Universitaire de Paris.

Du 22 février au 19 mars 2017

Embarquez dans un voyage onirique, avec la nouvelle édition de l'exposition internationale MINIARTEXTIL, sur le thème « Tisser les rêves » !

Présentée à Montrouge du 22 février au 19 mars 2017, l'exposition invite le public, au travers de plus de soixante œuvres, mini-textiles et installations monumentales à une exploration de nos rêves. Les œuvres sont installées au cœur du prestigieux Beffroi, haut-lieu de l'art contemporain où se tient également le Salon de Montrouge. Désormais incontournable dans le calendrier des amateurs d'art textile, l'exposition Miniartextil, venue de Côme en Italie, explore chaque année la fibre créative d'artistes sélectionnés dans le monde entier ! Pour cette 13e édition à Montrouge, le parcours « hors-les-murs » se déploie à la Cité Internationale Universitaire de Paris. Un panorama de l'art textile contemporain à découvrir cette année sous le signe du rêve !

54 mini-textiles, une dizaine d'installations, des "minis" oeuvres 20 X 20 X 20cm aux plus impressionnantes installations textiles, Miniartextil offre cette année autant de visions oniriques que d'oeuvres sélectionnées.

Cette année Miniartextil innove puisque la Ville remettra le prix Montrouge à un artiste sélectionné par un jury spécialisé. L'œuvre sélectionnée rejoindra la collection municipale.

Vernissage de l'exposition Miniartextil "Tisser les rêves"
« Jardin des délices » - Laurence Aguerre

Vernissage de l'exposition Miniartextil "Tisser les rêves"
Installation "La Ville" de Cécile Dachary

[17:30-20:00] Vernissage de Natacha Kio "Glace et Neige ou la voix d'Orphée"
Location:
Association culturelle franco-japonaise de Tenri
Espace culturel Bertin Poirée
8, rue Bertin Poirée
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 06 06
Fax : +33 (0)1 44 76 06 13
Mail : ecbp@tenri-paris.com
Internet Site : www.tenri-paris.com
Description:
Natacha KIO / Photographie

« Glace et Neige ou la voix d'Orphée »
À l'écoute de la glace et de la neige, de leur chant libre, j'entends la voix d'Orphée, le père des poètes dans la Grèce antique. Le chant de cet Orphée jaillit comme une incantation originelle. Il s'impose par sa force naturelle. Il participe du monde de l'origine et du commencement. La glace et la neige peuvent retourner à tout moment à leur état premier : l'Eau - la source de toute forme de vie. L'Eau incarne ainsi l'Unité et les Variations qui symbolisent notre existence évolutive à la fois originelle et créatrice.

Exposition : du mardi 21 février au samedi 4 mars
Vernissage : mardi 21 février, 17h30-20h

Vernissage de Natacha Kio "Glace et Neige ou la voix d'Orphée"


[18:00-21:00] Inauguration du Théâtre 13 rénové
Location:
Théâtre 13
103 A, boulevard Auguste-Blanqui
30, rue du Chevaleret
75013 Paris
M° Glacière
France
Phone : +33 (0)1 45 88 62 22
Internet Site : www.theatre13.com
Description:
site Jardin
103 A, boulevard Auguste-Blanqui

Anne Hidalgo, Maire de Paris, inaugurera mardi prochain la salle de spectacle « Jardin » rénovée du Théâtre 13. Créé et financé par la Ville, le Théâtre 13 offre depuis 1981 une programmation centrée sur la jeune création.

Après deux ans de travaux de rénovation et de remise aux normes, le Théâtre 13 / Jardin rouvre ses portes. Avec deux salles de spectacles fonctionnant simultanément (le Théâtre 13 / Jardin et le Théâtre 13 / Seine), ce lieu emblématique du 13e arrondissement entend favoriser l'émergence de la jeune création.

Depuis sa création, il défend un théâtre populaire, ancré dans son quartier et accessible à tous les publics. Le Théâtre 13 compte 1000 abonnés pour l'ensemble de la programmation et plus de 50 000 spectateurs par saison.

Portant également un fort projet de transmission, le théâtre accueille dans le cadre des Temps d'Accueil Périscolaires, des élèves des écoles élémentaires proches. Ces représentations sont accompagnées d'ateliers d'éveil à la pratique artistique, dirigés par des comédiens professionnels.

Anne Hidalgo inaugurera mardi les lieux, avec à ses côtés Bruno Julliard, son premier adjoint et Jérôme Coumet, Maire du 13e.

>> invitation

[18:00-21:00] Rencontre / dédicace avec le pop-up master Philippe UG
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
Fraîchement débarqué de Taiwan où il était l'un des invités de la Taipei International Book Exhibition, le pop-up master Philippe UG sera de passage à la galerie Arts Factory pour présenter ses deux nouveaux livres. "Georgia", un pop-up sérigraphié en édition ultra limitée, ainsi que la réédition (également sérigraphiée) de "Tout au fond" aux éditions Les Grandes Personnes.


en savoir plus sur Philippe UG :

UG, de son vrai nom Philippe Huger est né en 1958. Diplômé de l'École supérieure des arts appliqués Duperré à Paris, il exerce depuis plus de 20 ans de multiples activités autour de la peinture, du dessin et du livre. À la fois illustrateur, sérigraphe, imprimeur, professeur de dessin, dessinateur de presse, ingénieur papier, ce prolifique touche-à-tout est surtout un grand créateur de livres animés.

Il puise ses sources d'inspiration dans la BD alternative, la culture rock, le jeu vidéo, les robots... Cet intérêt pour le "hors norme" vient de sa longue fréquentation de la scène graphzine, relevant plutôt de la "contre-culture". Les influences d'UG sont à chercher du côté de la mouvance underground. Ses pop-up reflètent, par leur thématique et le traitement de l'image, les atmosphères urbaines, un univers résolument contemporain.

Autodidacte, on peut dire qu'il est un précurseur dans le pop-up d'artiste, dont il est une figure phare. Dès les années 90, il se lance dans le livre d'artiste en sérigraphie, tiré à une centaine d'exemplaires. Ce choix permet de proposer les œuvres à des prix accessibles. A côté de ses propres titres, il publie au sein de CBO éditions des artistes à l'univers graphique fort, comme Sophie Dutertre, Blexbolex, Thierry Guitard, Tom de Pékin ou Gary Panter ... Ingénieur papier réputé, il met aujourd'hui ses compétences au service de nombreuses maisons d'édition ( Albin Michel, Les Grandes Personnes, Larousse ...)

source : exposition "livres en forme, pop up & cie" /
> www.bibliotheque.toulouse.fr/livres-popup_index.html

Rencontre / dédicace avec le pop-up master Philippe UG

[18:00-21:00] Soirée japonaise "Japonismes"
Location:
Galerie Pierre-Alain Challier
Pacea
8, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 49 96 63 00
Mail : galerie@pacea.fr
Internet Site : www.pacea.fr
Description:
dans le cadre de l'exposition "Japonismes"

À l'occasion de la présentation en avant-première du coffret "Nara" et de l'exposition des photographies de Claire de Virieu,
l'artiste a convié la peintre Isabella Ducrot et la céramiste Yoshimi Futamura à exposer "leur Japon"...

Vernissage JEUDI 16 FÉVRIER 18h - 21h
Soirée japonaise MARDI 21 FÉVRIER 18h - 21h

Exposition du 17 au 25 février 2017
du mardi au samedi de 11h à 19h

Les Éditions des Falaises présentent un coffret de photographies de Claire de Virieu accompagnées d'un texte de Véronique Brindeau.
Une édition limitée de 60 portfolios originaux signés et numérotés.

[18:00-21:00] Vernissage : Catherine Danou, Benoit Roman d'Amat et Michel Kirsch
Location:
Galerie Peinture Fraîche
29, rue de Bourgogne
75007 Paris
M° Varenne, Solférino, Assemblée Nationale
France
Phone : +33 (0)1 45 51 00 85
Mail : peinturefraiche@wanadoo.fr
Description:
du 21 février au 4 mars
Vernissage mardi 21 février de 18h à 21h

Vernissage : Catherine Danou, Benoit Roman d'Amat et Michel Kirsch

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Anti-Gaspi Pain"
Location:
Mairie du 14ème arrondissement
2, place Ferdinand Brunot
75675 Paris Cedex 14
M° Mouton-Duvernet, Pernety
France
Phone : +33 (0)1 53 90 67 14
Internet Site : mairie14.paris.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Anti-Gaspi Pain"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Ces lieux qui nous gouvernent"
Location:
Galerie du Haut-Pavé
3, quai de Montebello
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 58 79
Mail : contact@haut-pave.org
Internet Site : www.haut-pave.org
Description:
du 21 février au 4 mars 2017

Ces lieux qui nous gouvernent
une proposition de Marion Delage de Luget

avec :
ALON (Alexandrine leclère, julie fruchON) / Clément Borre / Anne de Nanteuil / Maxime Duveau / Jérémy Lacombe / France Valliccioni

« Une certitude est acquise : le monde n'est pas neutre. » C'est ce que s'applique à démontrer Roger Caillois dans La dissymétrie, que l'espace est fondamentalement anisotrope - chargé des conventions par lesquelles l'Homme organise son univers symbolique, il présente des caractéristiques différentes selon son orientation. Ainsi haut et bas, avant et arrière, droite et gauche ne sont pas des notions équivalentes qui se feraient simplement contrepoids, s'équilibrant de part et d'autre d'un axe de symétrie comme on l'attend d'ordinaire de contraires ; parce que ces antonymes ne se contentent pas de désigner des couples de positions opposées, ils les lestent de tout un système de valeurs que révèlent leurs combinatoires.

Le simple fait que la pesanteur oblige à la chute explique certainement ce haut, idéal, tout en légèreté, esprit et réussite, reléguant en bas la lourdeur, la déchéance, la souillure. Quant à avant/arrière, c'est l'avenir et le passé, par extension précocité ou progrès contre retard et régression. Gauche et droite enfin, et Caillois résume : « Tout ce qui est droit est faste, tout ce qui est gauche est maudit. » Soumis à la gravité, orienté de face, avantagé à droite : cet espace symbolique constitue une projection du sujet humain. D'où l'acceptation coutumière - autant dire machinale - de la distribution, malgré son arbitraire. Car voilà, tout se passe d'ordinaire comme s'il existait de bonnes, d'importantes raisons de privilégier ainsi le haut de préférence au bas, la droite par rapport à la gauche, l'avant au détriment de l'envers. Cette répartition est si bien établie qu'elle se rend invisible. Difficile, de fait, ne serait-ce que d'envisager d'y déroger.

On sait, dans le champ de l'art, la force de cette habitude - d'ailleurs encore récemment entérinée par la Gestalt lorsqu'elle donnait cette définition de l'espace perceptif, renvoyant en miroir au spectateur sa propre organisation. On ne connaît que trop cette doxa forte d'analogies évidentes qui tend à réserver au haut, à la droite, au devant les emplois gratifiants. Alors, contre l'ankylose, repartir à rebours. Au lieu d'adopter implicitement ces oppositions binaires - donc de plier, de façon tacite, aux discours que les usages ont accumulés en elles -, revenir sur ce qui fonde les significations et représentations dominantes associées à ces polarités, pour déjouer les impératifs d'ordre, de hiérarchie, de composition, de pensée, auxquels elles assujettissent.

Roger Caillois, La dissymétrie, Paris, Gallimard, 1973, p. 72.
Ibid., p. 68.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Discussion métaphysique autour de quelques avocats"
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
21 > 25 février 2017
Vernissage le mardi 21 février à partir de 18h

« Discussion métaphysique autour de quelques avocats »

avec :
Dimitri Arcanger
Jérémy Chabaud
Benoît Pingeot

[18:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Henri Michaux. Face à Face"
Location:
Centre Wallonie-Bruxelles à Paris
46, rue Quincampoix
127-129, rue Saint-Martin
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 53 01 96 96
Fax : +33 (0)1 48 04 90 85
Mail : info@cwb.fr
Internet Site : www.cwb.fr
Description:
VERNISSAGE : mardi 21 février de 18h à 20h
Visite commentée à 17h par Jacques Carion et Jean-Luc Outers
>> invitation

Commissariat : Jean-Luc Outers, écrivain, et Jacques Carion, Professeur émérite à la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université Catholique de Louvain.

Scénographie : Monique Pauzat et Jean-Michel Ponty.

L'exposition "Henri Michaux. Face à Face" met en lumière la figure du créateur entre écriture et peinture, à travers une sélection d'extraits significatifs de livres, de dessins et d'huiles sur toile de l'artiste.

Elle fait apparaître ce que disent les textes de Michaux tant de sa peinture que de celle des autres (René Magritte, Zao Wou Ki, Paul Klee...). Elle dévoile également toute une série de portraits, qui sont peut-être un immense et fascinant autoportrait...

Derrière l'artiste qui a choisi de se retirer et refusé qu'on fixe son image, il s'agit de montrer paradoxalement tous les visages qu'il fait surgir sous nos yeux, par le texte et les images. C'est cette confrontation à laquelle fait référence le titre de l'exposition Face à face qui porte un regard inédit sur l'oeuvre littéraire et picturale d'Henri Michaux.

Exposition réalisée par le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, en partenariat avec la Bibliotheca Wittockiana à Bruxelles, avec le soutien de TOTAL SA.

L'exposition sera accompagnée par un programme de conférences et spectacle.

Présentée jusqu'au 21 mai 2017, ouverte du lundi au vendredi de 9h à 19h. Samedi et dimanche de 11h à 19h.

Vernissage de l'exposition "Henri Michaux. Face à Face"
Portrait gravé par Georges Aubert barré sur un exemplaire du livre Qui je fus, Paris, NRF, 1927. © ADAGP Paris 2016

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le Prix de la Presse 2017"
Location:
Galerie Thuillier
13, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 77 33 24
Mobile : +33 (0)6 12 80 88 36
Fax : +33 (0)1 42 77 33 24
Mail : galeriethuillier@wanadoo.fr
Internet Site : galeriethuillier.free.fr
Description:
du 18 février au 2 mars

[18:00-22:00] Vernissage du Prix Espace Beaurepaire 2017
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Prix 2017
"Je me souviens"
une exposition de 5 artistes photographes
autour de l'idée - Mémoire et Oubli -.

Pour cette 2ème édition du Prix Espace Beaurepaire, l'appel a été envoyé aux exposants entre 2013 et 2015. Il concerne les artistes qui ont exposé à l'Espace Beaurepaire par leur propre moyen mais également les collectifs ainsi que les galeries. Il consiste à un appel à projet sur un thème, auquel les artistes ont répondu.

Le thème est défini autour de l'idée maîtresse - Mémoire et Oubli -.

Pour 2017, le thème est "Je me souviens" (d'après Georges Pérec).

Le Prix Espace Beaurepaire reflète une diversité d'expressions, ne s'attachant pas à une pratique ou une technique en particulier. Il caractérise l'activité de l'Espace Beaurepaire depuis sa création dans le quartier du Xème, Paris. Le lauréat a donc été choisi en fonction de la qualité de son travail et de la pertinence de sa réponse au thème proposé.

Ingrid Milhaud / Lauréate (www.ingridmilhaud.fr) : L'album et Fanthotype
ADELAP (adelapbook.wix.com/adelapwork) : Carnet de forêt
Pierre Faure (www.pierre-faure.com) : Les Gisants
Dominique Mérigard (www.merigard.com) : On the edges of silence
Charity Thomas (www.charitythomas.com) : Beauséjour inventaire

Vernissage mardi 21 février de 18h à 22h
Remise du Prix à 19h30 en présence des artistes et du jury
vernissage en partenariat avec les vins de Pierre & Bertrand Couly

Du 21 au 26 février 2017
Horaires d'ouverture de l'exposition :
du mardi au samedi de 13h à 20h. Dimanche de 14h à 18h

[18:15] Conférence de presse - Institut français
Location:
Espace Pierre Cardin
1, avenue Gabriel
75008 Paris
M° Concorde, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 44 56 02 02
Mail : gdesabran@pierrecardin.fr
Internet Site : www.pierrecardin.com/Dculture/espace_cardin_gb.html
Description:
À cette occasion, seront présents :
Olivier Assayas, cinéaste
Eric Baudelaire, artiste et cinéaste
Marie Darrieussecq, écrivain
Caroline Guiela Nguyen, metteur en scène

Il s'agira pour eux de témoigner de l'action de l'Institut français dans le monde en faveur des arts et de la francophonie.

[18:30-21:00] Vernissage de Christian Billet
Location:
Le Triton
11 bis, rue du Coq Français
B.P. 13
93260 Les Lilas
M° Mairie des Lilas
France
Phone : +33 (0)1 49 72 83 13
Fax : +33 (0)1 49 72 83 11
Mail : contact@letriton.com
Internet Site : www.letriton.com
Description:
EXPOSITION DU LUNDI 20 FEVRIER AU SAMEDI 18 MARS
VERNISSAGE MARDI 21 FEVRIER A 18H30

Sans concession et en perpétuel éveil, Christian Billet, peintre, sculpteur, graveur, décortiquait le réel avec son œil d'artiste. Artiste intègre et intransigeant il aimait enseigner afin de partager l'histoire du monde en mutation avec ses élèves. « On peut faire un Chef d'œuvre sur un timbre poste » disait-il régulièrement. Il décide d'être peintre à l'âge de 11 ans et entre à 16 ans aux ateliers des arts appliqués de la ville de Paris. Il devient professeur d'arts plastiques à la ville de Paris ainsi que dans l'association de l'Etoile d'Or des Lilas pendant 40 ans. Egalement président du Salon des Artistes Français pendant 10 ans, il est successivement nommé Chevalier des Palmes Académiques et des Arts et des Lettres ainsi que Chevalier de l'Ordre national du Mérite au titre des peintres de l'armée au Kosovo où il était correspondant de guerre. Depuis trente ans, l'académie des beaux-arts le prime régulièrement.

Vernissage de Christian Billet

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "cinq journées d'histoire"
Location:
Mairie du 4ème arrondissement
2, place Baudoyer
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 75 80
Internet Site : mairie4.paris.fr
Description:
La grande histoire exposée du 20 au 24 février

A l'occasion du 55e anniversaire de la fin de la guerre d'Algérie, le comité du 4e arrondissement de la Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie, Maroc et Tunisie, la FNACA, organise les «cinq journées d'histoire, de la mémoire et de la réconciliation» en Mairie.

Du lundi 20 au vendredi 24 février, seront exposés dans la salle des fêtes, documents et photographies d'archives. Autour de cette exposition, plusieurs temps forts rythmeront l'événement : rencontres et débats avec des collégiens et lycéens, projection du film, le jeudi 23 février de « La guerre d'Algérie » et présentation

de la comédie dramatique d'Alain Fraitag, « Le douzième fusil ».

Informations pratiques :

Du 20 février au 24 février 2017 exposition de documents et de photographies de 10h à 17h

Jeudi 23 février à 15h : projection du film « La guerre d'Algérie »



[19:00] Conférence sur le massacre de Khodjaly
Location:
Service Culturel de l'Ambassade d'Azerbaïdjan en France
1, avenue Charles Floquet
75007 Paris
M° Bir-Hakem
France
Phone : +33 (0)1 45 66 89 42
Description:
Conférence sur le massacre de Khodjaly

[19:00] Finissage de Camille Philippon "Bestiaire"
Location:
Le Sonar(t)
55, rue Jean-Baptiste Pigalle
75009 Paris
M° Pigalle, Saint-Georges
France
Phone : +33 (0)9 50 38 02 95
Mail : hello@le-sonart.com
Internet Site : www.le-sonart.com
Description:
L'illustratrice Camille Philippon expose pendant 3 semaines.
Sur les murs prendra place un bestiaire contemporain, nous faisant apparaître paon, lion, bélier, ours et autres bêtes remplies d'onirisme. Inutile de résister : votre imaginaire sera titillé !

Vernissage : mercredi 1er février à 19h
Décrochage : mardi 21 février à 19h

www.camillephilippon.com

Le petit mot de Camille :
"Je suis illustratrice et graphiste, spécialisée dans l'illustration artisanale, ultra-détaillée et onirique. Mon univers s'inspire des mondes animal, végétal, musical et cosmique."

Vernissage de Camille Philippon "Bestiaire"

[19:00-22:00] Inauguration du Drawing Lab Paris - Vernissage de Keita Mori
Location:
Drawing Lab Paris
17, rue de Richelieu
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 45 38 51 15
Mail : info@drawinglabparis.com
Internet Site : www.drawinglabparis.com
Description:
Au cœur du 1er arrondissement de Paris rue de Richelieu, a quelques pas de la Comédie Française, du Musée du Louvre et du Musée des Arts décoratifs, apparait le Drawing Hotel. Un boutique hôtel au concept artistique qui met à l'honneur le dessin contemporain et l'expressivité des artistes.

Unique en son genre, le Drawing Hotel est le premier établissement parisien à défendre la création contemporaine et plus particulièrement le dessin. Au fil des étages, Carine Tissot la directrice de l'établissement, également directrice de Drawing Now Paris, le Salon du dessin contemporain, a donné carte blanche à 6 artistes - dont un duo - afin qu'ils habillent les murs de leur création. Des réalisations uniques et personnalisées, qui font place à la créativité et à l'expression artistique.

Lek & Sowat, Abdelkader Benchamma, Clément Bagot, Françoise Petrovitch et Thomas Broomé réalisent chacun une œuvre qui habillera chaque couloir - espaces trop souvent délaissés et impersonnels - des 5 étages de l'hôtel. Chacune de leurs œuvres se verra déclinée à travers un geste graphique, sur la moquette ou la tête de lit des chambres. Ce dernier sera mis en valeur par le travail des architectes de l'agence NIDO, grâce à des couleurs pastels et un choix précis de luminaires, en lien avec l'univers de l'artiste.

L'hôtel comprend 48 chambres dont 2 suites, imaginées dans un style contemporain avec des matières nobles, et des pièces de designers ou d'éditeurs français comme DCW, Starck pour Cassina, qui apportent confort et élégance aux chambres. Quelques mètres plus haut, un rooftop calme et verdoyant offre une vue sur les toits de Paris.

Au cœur du lobby, un bar et son patio viendront accueillir les hôtes de 11h30 à 22h, jusqu'à minuit les jeudis, vendredis et samedis, et leur proposeront de déguster les spécialités du barman. Enfin au rez-de-chaussée de l'hôtel, le « Drawing Shop » met à la vente des ouvrages autour des artistes, et des articles liés à la pratique du dessin.

Le Drawing Hotel est un lieu unique où l'art n'est pas un décor mais offre aux clients la possibilité d'une véritable immersion dans l'univers de chaque artiste. Pour aller plus loin dans cette découverte une « Art Concierge » accompagnera la clientèle désireuse de découvrir tous les lieux de la capitale, dédiés à l'art. Sur place, le « Drawing Lab » centre d'art privé dédié à toutes les expérimentations du dessin, présente un programme innovant d'expositions.

Sur le pignon de l'hôtel, une œuvre est installée et fait ainsi rayonner l'art et le travail de ses artistes jusque dans la rue. Un véritable lieu de rencontre où la création, l'envie de découverte et l'échange sont les maîtres mots.

Inauguration du Drawing Lab Paris

Keita Mori "Strings"

24 FÉVRIER - 20 MAI 2017

Commissaire d'exposition : Gaël Charbau

Avec Strings, Keita Mori investit l'ensemble de l'espace du Drawing Lab pour y développer un projet ambitieux sur la migration, le transit, le passage entre deux états d'âme et deux états frontaliers. Avec la technique singulière qu'il a développée (d'immenses dessins muraux composés de fils textiles), l'exposition s'envisage comme la métaphore d'une traversée, rythmée par les paysages fragiles qui peuplent l'imaginaire et la mémoire. »

Gaël Charbau

Inauguration du Drawing Lab Paris - Vernissage de Keita Mori
Keita Mori, Strings, © ADAGP Keita Mori, Photo Rebecca Fanuele Courtesy l'artiste et la Galerie Catherine Putman, Paris

[19:00] Rencontre avec Daniel Pennac
Location:
Librairie Comme un Roman
39, rue de Bretagne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 77 56 20
Mail : commandes@comme-un-roman.com
Internet Site : www.comme-un-roman.com
Description:
à l'occasion de la parution de son dernier roman :
Le Cas Malaussène, I
Ils m'ont menti

[19:00] Vernissage "Alexandra David-Néel : Une aventurière au musée"
Location:
Musée Guimet
Musée National des Arts Asiatiques - MNAAG
6, place d'Iéna
75116 Paris
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 56 52 53 00
Fax : +33 (0)1 56 52 53 54
Internet Site : www.guimet.fr
Description:
Du 22 février au 22 mai 2017

L'exposition évoquera la célèbre exploratrice qui, par ses longs voyages à travers le Tibet, à partir de 1911, et les nombreux ouvrages qu'ils suscitèrent, touchant un large public, marqua l'histoire de la découverte de ce mystérieux pays et du bouddhisme tibétain par l'Occident. Très attachée depuis sa jeunesse au musée Guimet qui détermina sa vocation, elle lui légua à la fin de sa longue vie un lot de peintures (thangka), quelques masques de danses rituelles et surtout, la totalité de sa bibliothèque tibétaine. Un choix de ces ouvrages, manuscrits, cahiers, sera présenté, ainsi que l'ensemble des œuvres du legs. La Maison d'écrivain A.David-Néel de Digne participera à l'exposition par le prêt de photos prises durant les séjours d'Alexandra au Tibet, de fragments de lettres ou de manuscrits, parfois inédits, évoquant notamment son lien avec le musée Guimet. Quelques planches du dessinateur Fred Campoy, auteur d'une récente BD évoquant la riche existence de cette femme d'exception, compléteront la présentation.

[19:00] Vernissage "Chefs-d'oeuvre de la Collection Leiden"
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Chefs-d'oeuvre de la Collection Leiden
Le siècle de Rembrandt

Salles Sully, aile Sully, 2e étage

Du 22 février au 22 mai 2017

Dans le cadre de sa saison dédiée au Siècle d'or hollandais, le musée du Louvre présente une sélection des principaux chefs-d'oeuvre des peintres du 17e siècle hollandais, issue de la collection de Thomas Kaplan et son épouse Daphné Recanati Kaplan. Rassemblée pour la première fois dans un grand musée international, cette sélection met à l'honneur la plus importante collection d'oeuvres de Rembrandt aujourd'hui en mains privées. Le public découvrira ainsi une trentaine de peintures et de dessins des plus grands peintres du Siècle d'or originaires de la région de Leyde (Leiden aux Pays-Bas), au premier rang desquels dix oeuvres de Rembrandt et une onzième, récemment attribuée.
Parmi les peintures de Rembrandt rassemblées en son sein, la Leiden Collection possède en particulier la Minerve, un grand format spectaculaire, issu d'une série représentant des femmes fortes et des déesses de la mythologie. La sélection présentée au Louvre compte aussi des tableaux de « rembranesques » et met en lumière les « peintres fins » de Leyde qui constituent le coeur de cette collection. L'ensemble est ainsi composé de peintures de très grande qualité réalisées par les plus grands peintres (Jan Steen, Jan Lievens, Frans van Mieris, Gerard Dou) et illustre les spécialités de l'art hollandais. L'accrochage thématique permet de montrer qu'un seul et même artiste peut pratiquer différents genres et entend également rappeler que la peinture hollandaise s'appuie sur un répertoire mêlé pratiquant tous les modes, du satirique au solennel.
A l'occasion de cette exposition, sera officiellement donné par Thomas Kaplan et Daphné Recanati Kaplan au musée du Louvre le grand format Eliezer et Rebecca au puits, peint par Ferdinand Bol (1616-1680), un des plus brillants élèves de Rembrandt. Acquise par les Kaplan en 2009, l'oeuvre est prêtée par le collectionneur dans les galeries hollandaises du Louvre depuis 2010.
Après l'exposition Chefs-d'oeuvre de la collection Leiden, le siècle de Rembrandt, une soixantaine de chefs-d'oeuvre de la collection sera présentée au Long Museum de Shanghai et au musée national de Pékin en 2017 et 2018 puis au Louvre Abu Dhabi avant de retourner en Europe puis en Amérique.
Dans le cadre d'un projet scientifique mené sous la direction d'Arthur K. Wheelock Jr., conservateur à la National Gallery of Art à Washington, Thomas et Daphne Kaplan ont souhaité rendre leur collection accessible aux chercheurs et aux passionnés par le biais d'un catalogue en ligne, consultable à partir du 23 janvier 2017 sur www.theleidencollection.com.

Commissaire(s) :
Blaise Ducos, conservateur au département des Peintures, musée du Louvre.

Vernissage "Chefs-d'oeuvre de la Collection Leiden"
Jan Liévens (1606-1674), garçon à la cape et au turban (portrait du Prince Rupert du Palatinat), détail © New York, The Leiden Gallery

[19:00] Vernissage "Valentin de Boulogne - Réinventer Caravage"
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Hall Napoléon, sous la pyramide

Du 22 février au 22 mai 2017

Considéré comme le plus brillant des peintres à la suite de Caravage et comme l'un des plus grands artistes français, Valentin de Boulogne (1591-1632) passa l'essentiel de sa carrière à Rome, où il reçut de prestigieuses commandes des papes ; son oeuvre fut aussi collectionnée par les puissants, au premier rang desquels figurent Mazarin et Louis XIV, et servit de modèle tout au long du 19e siècle à des maîtres aussi différents que David ou Courbet.
Aussi libre que Caravage, mort lui aussi dans la fleur de l'âge, il reprend à son devancier un réalisme dramatique, le clair-obscur et des thèmes (tavernes, concerts, martyrs et saints...), mais il les transfigure par un sens inédit à la fois du grandiose et de la mélancolie ainsi que par une sensibilité à la couleur d'inspiration néo-vénitienne.
Le Louvre, qui possède la plus riche collection au monde d'oeuvres de l'artiste, s'est associé au Metropolitan Museum de New York pour la première monographie dédiée à la figure la plus importante du mouvement caravagesque en Europe.

Commissaire(s) :
Keith Christiansen, John Pope-Hennessy Chairman du département des Peintures européennes, Metropolitan Museum of Art, New York et Annick Lemoine, directeur scientifique du Festival de l'histoire de l'art et maître de conférences, Université de Rennes 2.
Commissaire général :
Sébastien Allard, conservateur général, directeur du département des peintures, musée du Louvre.

Information importante :
L'accès aux expositions Vermeer et les maîtres de la peinture de genre et Valentin de Boulogne s'effectue exclusivement sur réservation d'un créneau horaire de visite à retirer sur place le jour même.

Vernissage "Valentin de Boulogne - Réinventer Caravage"
Valentin de Boulogne
"La Diseuse de bonne aventure"
vers 1626-1628
125 × 175 cm

[19:00] Vernissage "Vermeer et les maîtres de la peinture de genre"
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Hall Napoléon, sous la pyramide

Du 22 février au 22 mai 2017
Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9h à 18h Nocturnes les mercredi et vendredi jusqu'à 21h45

« Le sphinx de Delft » : c'est ainsi que l'on désigne Vermeer, figeant le peintre dans une attitude énigmatique et solitaire. L'exposition permet au contraire aux visiteurs de comprendre comment Vermeer et les peintres de scènes de genre actifs en même temps que lui rivalisaient les uns avec les autres dans l'élaboration de scènes élégantes et raffinées - cette représentation faussement anodine du quotidien, vraie niche à l'intérieur même du monde de la peinture de genre.
Le troisième quart du 17e siècle marque l'apogée de la puissance économique mondiale des Provinces-Unies. Les membres de l'élite hollandaise, qui se font gloire de leur statut social, exigent un art qui reflète cette image. La « nouvelle vague » de la peinture de genre voit ainsi le jour au début des années 1650 : les artistes commencent alors à se concentrer sur des scènes idéalisées et superbement réalisées de vie privée mise en scène, avec des hommes et des femmes installant une civilité orchestrée. Notre objectif vise à mettre en évidence les relations entre ces artistes, à tout le moins à présenter les pièces d'un dossier largement inédit.

Commissaire(s) :
Blaise Ducos, conservateur du Patrimoine, département des Peintures, musée du Louvre ; Adriaan E. Waiboer, conservateur, National Gallery of Ireland et Arthur K. Wheelock Jr., conservateur, National Gallery of Art, Washington.

Vernissage "Vermeer et les maîtres de la peinture de genre" - Johannes Vermeer - La Laitière
Johannes Vermeer
La Laitière
Vers 1658-59

[19:00] Vernissage d'Inès Albert-Roulhac "Côté Nature"
Location:
MJC de Neuilly-sur-Seine
Maison des Jeunes et de la Culture de Neuilly-sur-Seine
Place Parmentier
92200 Neuilly-sur-Seine
M° Porte Maillot, Sablons
France
Phone : +33 (0)1 46 24 03 83
Fax : +33 (0)1 46 37 06 94
Mail : mjc.neuilly-sur-seine@wanadoo.fr
Internet Site : www.mjcneuilly92.com
Description:
Exposition du 20 février au 11 mars

Nul décor n'est plus beau et plus fort que l'œuvre unique, surtout si elle exprime vos rêves et votre personnalité. Source de songe et de bien-être, nourriture de l'esprit et plaisir des yeux, elle est le reflet de soi.
Après 20 ans de chantiers en France et à l'étranger à faire des panoramiques en s'accordant aux souhaits des clients ou architectes, Inès a eu envie et besoin de peindre pour elle. Les toiles d'Inès ALBERT-ROULHAC, dans un style très épuré, sont l'expression idéalisée de la nature.
Les thèmes de "fleurs" et d'"animaux" qu'elle a choisis pour cette exposition se sont tout naturellement imposés à elle et font partis de ses thèmes de prédilection, l'invitant à voyager et à rêver depuis son atelier.
Son style est un mélange de réalisme et d'esquisse où la couleur joue un rôle important sans jamais heurter.

Une artiste virtuose, et une exposition à ne pas manquer !

http://www.mursurmesure.net

Vernissage d'Inès Albert-Roulhac "Côté Nature"

[19:00] Vernissage de l'exposition "!CUBA HOY CUBA NOW!"
Location:
Association Jour et Nuit Culture
9, place Saint-Michel
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon
France
Mobile : +33 (0)6 52 62 91 67
Mail : jouretnuit.collectifartistique@gmail.com
Internet Site : jouretnuitcollectifa.wix.com/jouretnuit
Description:
EXPOSITION COLLECTIVE METTANT À L'HONNEUR L'AFFICHE
D'ILLUSTRATION CUBAINE CONTEMPORAINE.
ANIMATIONS & COCKTAILS CUBAINS

L'espace Jour et Nuit Culture accueillera fin février dans ses espaces une série d'affiches et de photographies d'artiste cubains. Car l'histoire du peuple cubain se lit à travers ses images, notamment avec l'arrivée de la sérigraphie dans les années 1940. Cette technique d'impression manuelle ne quittera plus l'île, jusqu'à en devenir un savoir-faire une tradition nationale revendiqués. Dans les années 1990, émérge une nouvelle génération de graphistes renouant avec tradition singulière, mais dans un esprit plus artistique et contemporain. De grands noms de nouvelle génération de l'affiche sont exposés dans le cadre de ! CUBA HOY ... CUBA NOW !

Exposition : Du 20 au 26 février de 17:00 à 20:00
Vernissage : Mardi 21 février à 19h

Vernissage de l'exposition "!CUBA HOY CUBA NOW!"

[19:00] Vernissage de l'exposition "Josef Koudelka, la fabrique d'Exils"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
22 février - 22 mai 2017

Galerie de photographies (Forum-1), entrée libre

Josef Koudelka, la fabrique d'Exils, est la première exposition de Josef Koudelka, à Paris, depuis 29 ans. En 2016, le photographe a fait don au Centre Pompidou de la totalité des soixante quinze photographies de la série Exils. L'exposition, présentée à la Galerie de photographies, dévoile trente-cinq images parmi les plus emblématiques de cette série, accompagnées de nombreux inédits tirés pour l'occasion. Le parcours est complèté par un extraordinaire ensemble d'autoportraits réalisés par Josef Koudelka au cours de ses voyages et jamais montrés jusqu'à présent. L'exposition présente également pour la première fois les planches sur lesquelles le photographe collait ses images, selon une organisation formelle ou thématique.

En 1970, peu après avoir photographié l'invasion de Prague par les chars soviétiques, Josef Koudelka décide de quitter la Tchécoslovaquie où il est né. Les mois d'hiver, il habite à Londres puis à Paris. Le reste du temps, il est sur les routes d'Europe à traquer les hasards.

C'est pendant cette période des années 1970 et 1980 que Josef Koudelka produit ses images les plus enchantées qui composeront la série intitulée Exils. Elles seront exposées à Paris en 1988, puis recueillies dans un ouvrage devenu référence de la bibliophilie photographique.

L'exposition du Centre Pompidou propose, à travers quatre-vingts photographies, la présentation la plus complète et la plus riche de cette série. Elle invite à comprendre comment s'est élaboré le projet, éclairant ainsi pour la première fois la « fabrique » d'Exils.

Vernissage de l'exposition "Josef Koudelka, la fabrique d'Exils"
Josef Koudelka, France 1973
Épreuve gélatino-argentique - 50,7 × 60,5 cm - Collection Centre Pompidou, Paris Don du Jeu de Paume, avec le soutien de Magnum en 2013. Ancienne collection du Centre National de la Photographie.
© Josef Koudelka / Magnum Photos © Centre Pompidou / Dist. RMN-GP

[19:00] Vernissage de l'exposition "Kimono - Au bonheur des dames"
Location:
Musée Guimet
Musée National des Arts Asiatiques - MNAAG
6, place d'Iéna
75116 Paris
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 56 52 53 00
Fax : +33 (0)1 56 52 53 54
Internet Site : www.guimet.fr
Description:
Du 22 février au 22 mai 2017

Pour la première fois hors du Japon seront rassemblées les œuvres de la collection de la célèbre maison Matsuzakaya fondée en 1611. A travers les plus belles pièces textiles qui seront présentées, il s'agira de porter un regard inédit sur l'évolution de la mode au Japon depuis l'époque d'Edo (1603 - 1868) jusqu'à la période actuelle. L'exposition traitera des évolutions du kimono et de ses accessoires pour mieux évoquer la place des femmes et la vision de leur corps dans la société japonaise mais aussi leurs réinterprétations dans la mode japonaise et française contemporaines.
Porté à l'origine comme un sous-vêtement avant d'être adopté par les samouraïs et les courtisans et devenir le vêtement usuel de toutes les classes de la population, le kimono appelé « kosode » au 19 ème siècle, est le vêtement par excellence des Japonais. Il faudra attendre le milieu du 19 ème siècle pour le voir porter en France par les élégantes en tant que vêtement d'intérieur à une époque où le goût pour le « Japonisme » se retrouve chez les créateurs de mode comme Paul Poiret (1879-1944) ou encore Madeleine Vionnet (1876 - 1975), dont les créations vaporeuses aux manches fluides reprennent les conceptions amples des kimonos.
Par la suite le créateur Kenzo réadaptera le costume traditionnel avec une omniprésence de fleurs, tandis que Junko Koshino imaginera de nouveaux modèles teintés de culture manga. En s'inspirant ouvertement du Japon, les créateurs occidentaux - Saint-Laurent, Jean-Paul Gaultier, John Galliano - continuent de faire perdurer l'esprit du kimono dont l'influence se retrouve aussi chez le couturier Franck Sorbier qui offre une vision poétique du kimono traditionnel.

Vernissage de l'exposition "Kimono - Au bonheur des dames"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "L'art algérien entre deux rives"
Location:
Maison des Arts d'Antony
20, rue Velpeau
Parc Bourdeau
92160 Antony
M° RER B Antony
France
Phone : +33 (0)1 40 96 31 50
Mail : maisondesarts@ville-antony.fr
Internet Site : www.ville-antony.fr/maison-des-arts
Description:
du 15 février au 2 avril 2017

- mardi 21 février 2017 à 19h
vernissage en présence des artistes

- mercredi 22 février de 14h30 à 16h30
atelier par Mustapha Sedjal (sur réservation)

- dimanche 26 février à 16h
visite guidée

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "La peinture de Jan Ekiert et de Eleonora Reinhold"
Location:
Société Historique et Littéraire Polonaise
Bibliothèque Polonaise de Paris
6, quai d'Orléans
75004 Paris
M° Pont Marie, Maubert - Mutualité, Jussieu, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 55 42 83 83
Fax : +33 (0)1 46 33 36 31
Mail : evenements.shlp@bplp.fr
Internet Site : www.bibliotheque-polonaise-paris-shlp.fr
Description:
"La sensation de la couleur et de la forme. La peinture de Jan Ekiert et de Eleonora Reinhold" du 22 février au 24 mars 2017 inclus
du mardi au vendredi (14h15-18h00)
et les samedis 11 et 18 mars (9h15-13h00/14h15-18h00)

[19:00] Vernissage de l'exposition "Musée privé de Philippe Le Guillou"
Location:
Galerie Françoise Livinec
29-33, avenue Matignon
Espace 2 : 24, rue de Penthièvre
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 40 07 58 09
Mail : contact@francoiselivinec.com
Internet Site : www.francoiselivinec.com
Description:
Galerie Penthièvre

avec :
Matthieu Dorval
René Duvillier
Madeleine Grenier
Kim Tae-Ho
Loïc Le Groumellec

du 22 février au 4 mars 2017

Rencontre avec l'auteur Philippe Le Guillou autour de son dernier récit, Novembre, publié aux éditions Gallimard, à l'occasion du vernissage de l'exposition : «Musée privé de Philippe Le Guillou».




[20:00] Avant-première du film "BRIMSTONE"
Location:
UGC Ciné Cité Bercy
2, cour Saint-Emilion
75012 Paris
M° Cour Saint-Emilion
France
Phone : 08 92 70 00 00 #12
Fax : +33 (0)1 53 44 79 80
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?code=BERCY
Description:
en présence d'une partie de l'équipe du film

[20:00-23:00] Avant-première du film "NOCES"
Location:
UGC Ciné Cité Les Halles
7, place de la Rotonde
Nouveau Forum des Halles
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : 08 92 70 00 00 #11
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?code=HORIZ
Description:
En présence de l'équipe du film

[20:45] Avant-première du film "Si j'étais un homme"
Location:
Cinéma Gaumont Opéra
Gaumont Capucines - ex Paramount Opéra
2, boulevard des Capucines
75009 Paris
M° Opéra, Chaussée d'Antin - La Fayette
France
Internet Site : www.paramount.fr
Description:
Gaumont Opéra Capucines

en présence d'une partie de l'équipe du film

Avant-première du film "Si j'étais un homme"

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés