Saturday, February 25, 2017
Public Access


Category:
Category: All

25
February 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 1 2 3 4 5

  Fête nationale du Koweït
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale du Koweït

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Location:
Espace Oscar Niemeyer
Siège national du Parti Communiste Français
2, place du Colonel Fabien
6, avenue Mathurin Moreau
75019 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 12 12
Internet Site : www.pcf.fr
Description:
Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Affiche de l'exposition

Du 21 février au 7 juin 2017
Lundi au vendredi 11h à 18h30
Samedi et dimanche 13h à 18h
Fermé les jours fériés

Entrée libre

Le Musée de La Poste propose l'exposition Rancillac Rétrospective du 21 février au 7 juin 2017 à l'espace Niemeyer.

Commissaire de l'exposition : Josette Rasle
Scénographe : Jean-Claude Salliou

Bernard Rancillac est l'un des grands noms de la peinture contemporaine. Il est l'inventeur d'une « nouvelle figuration » attentive aux réalités de la vie quotidienne et aux images dont les médias sont friands pour les faire accepter.

Peintre rebelle, il est aussi celui qui a décidé de rendre compte à sa manière de l'actualité de notre monde, histoire de déranger notre confort tiédasse et la bienséance du petit monde feutré de l'art.

La rétrospective de Bernard Rancillac proposée à l'Espace Niemeyer par le Musée de La Poste, actuellement fermé pour rénovation, réunit sur plus de 1300 m2 une centaine de pièces : peintures, objets, affiches, installations, collages... s'étalant de 1961 à 2015. Elle permet une approche complète et représentative du parcours de l'artiste né en 1931 et grande figure de la Figuration Narrative.

Dans le climat politique international des années 60, extrêmement tendu, il entame une réflexion sans concession sur la société de consommation, la culture populaire et l'actualité la plus brûlante.

Il partage alors sa vision de l'art et du monde avec un groupe de jeunes peintres en rupture avec l'abstraction, de nationalités diverses, aux aspirations pas toujours communes mais aux inspirations similaires. En 1964, avec le peintre haïtien Hervé Télémaque et le soutien du critique d'art Gérald Gassiot-Talabot, il organise au Musée d'art moderne de la ville de Paris, l'exposition Mythologies quotidiennes. Réunissant trente-quatre artistes, elle marque les esprits par l'utilisation qu'ils font de l'image à la fois banale et toute puissante. La Figuration narrative est née.

Profondément concerné par son époque, Bernard Rancillac puise dans un répertoire d'images très variées (cinéma, photographie, publicité, bande dessinée, roman-photo...) pour aborder les sujets qui lui tiennent le plus à cœur. Il les traduit par de grands aplats acryliques vivement colorés et d'inventions formelles d'une grande force plastique.

Exigeante, cohérente et subversive, son œuvre accessible au plus grand nombre, composée de séries sur lesquelles il a opéré et opère parfois encore de nombreuses variations (Mickey, musiciens de jazz, stars de cinéma...), témoigne selon Bernard Ceysson « de la volonté délibérée du peintre de miner la réalité, après avoir miné l'histoire de l'art ». Bien que l'effet plastique prévale sur toute autre préoccupation et que son combat premier soit avant tout la peinture, Bernard Rancillac utilise son pinceau comme un coup de poing non pour défendre une quelconque idéologie mais pour forcer le regard de celui qui ne veut pas voir.

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Jeune égorgée, 1998
Acrylique sur toile, 165 x 250 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Notre Sainte Mère La Vache n°2, 1972
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 116 x 89 cm, Musée des beaux-arts, Dole

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Section rythmique de Miles Davis, 1974
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 162 x 162 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Belfast, 1977
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 146 x 114 cm, coll. Martine et Michel Brossard, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Le Muezin, 2013,
Acrylique sur toile, 130 cm x 197 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Les Afghanes, 2004, Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017
Acrylique sur toile, 130 cm x 195 cm, coll. de l'artiste, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Où es-tu, que fais-tu ?, 1965
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Huile sur toile, 178 x 195 cm, Centre Pompidou, MNAM-CCI

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Enfer-Paradis, 2007,
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 230 x 500 cm

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Gilda (Cinémonde n°56), 1989
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 195 x 130 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Sakeo, (camp de réfugiés Khmers), 1996
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile,200x200 cm, coll. La Croix-Rouge monégasque - Don de l'artiste

Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt"
Location:
Atelier Néerlandais
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Du 4 février au 7 mai 2017
Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

Tarifs : Plein tarif 10 € / Tarif réduit 7 €

Pour la première fois après quatre siècles de séparation, sont réunis des tableaux des plus grands artistes hollandais du Siècle d'Or avec leurs dessins préparatoires. Après son succès à la National Gallery of Art de Washington pendant l'automne 2016, la Fondation Custodia est heureuse de présenter à Paris vingt-et-une peintures et une centaine de dessins, au nombre desquels deux rares carnets d'esquisses et un exceptionnel album offrant une immersion dans les ateliers du XVIIe siècle.

L'exposition dévoile le fruit des années de recherche de plusieurs spécialistes, qui se sont penchés sur la façon dont les artistes néerlandais utilisaient le dessin dans leur processus pictural. Sur les quelques milliers de dessins ayant traversé les siècles jusqu'à nous, ils ont réussi à en mettre certains en rapport avec une peinture identifiée. L'exposition bénéficie de prêts de nombre des plus grands musées et cabinets d'arts graphiques du monde. Aux côtés des œuvres de la Fondation Custodia et de la National Gallery of Art de Washington, on peut voir entre autres des peintures et des dessins du Metropolitan Museum of Art de New York, du Fogg Art Museum de Boston, du Rijksmuseum d'Amsterdam, de l'Albertina Museum de Vienne, de l'Ashmolean Museum d'Oxford, du British Museum de Londres, de la Gemäldegalerie ou encore du Kupferstichkabinett de Berlin.

Une section introductive illustre la pratique du dessin des peintres hollandais au XVIIe siècle. Avec leurs études esquissées d'après des modèles, leurs croquis exécutés dans la nature - capturant paysages, arbres et bâtisses pittoresques, animaux... -, leurs études de mains, de bras, de têtes... les artistes se constituaient un répertoire de motifs dans lequel ils pouvaient puiser à loisir pour créer leurs tableaux.

Cette plongée dans les coulisses des ateliers permet de comprendre les méthodes de création d'une quarantaine des plus grands peintres hollandais et de passer en revue tous les genres picturaux : de la nature morte aux marines, des intérieurs d'églises aux scènes mythologiques et bibliques.

Si Rembrandt (1606-1669) fut un formidable dessinateur, on connaît très peu de feuilles directement préparatoires pour ses tableaux. L'un de ces très rares exemples est cependant présent dans l'exposition : pour la composition complexe de son Saint Jean-Baptiste prêchant, le maître hollandais a étudié dans différents dessins le personnage central et la foule assemblée pour écouter le saint. On peut suivre l'artiste dans sa recherche d'une posture, d'une expression ou du détail d'un costume.

Scènes de genre et portraits jalonnent le parcours de l'exposition. Le public peut notamment admirer les études de compositions d'Adriaen van Ostade (1610-1685) qui les multipliait et détaillait ensuite certaines de ses figures dans des dessins à la pierre noire dont plusieurs exemples sont exposés.

Après les « reportages » de batailles en mer et « portraits » de navires des célèbres peintres de marines Willem van de Velde père et fils, le visiteur pourra se pencher sur les méthodes de création de plusieurs des meilleurs paysagistes hollandais. La vue plongeante sur Amsterdam que Jacob van Ruisdael (1628/29-1682) réalisa sans aucun doute sur le motif, depuis les échafaudages d'un bâtiment en construction, a été le point de départ d'un remarquable tableau. La feuille, quoique de facture très enlevée, fournit d'infinis détails pour la description de la ville au premier plan, tandis que Ruisdael extrapole la moitié supérieure avec un ciel nuageux dont il avait le secret.

L'exposition et le catalogue sont le résultat d'une étroite collaboration d'un groupe international de spécialistes, sous la houlette de Ger Luijten, directeur de la Fondation Custodia, Peter Schatborn, ancien directeur du Cabinet d'arts graphiques du Rijksmuseum, Amsterdam, et Arthur K. Wheelock Jr., conservateur des peintures nordiques à la National Gallery of Art, Washington. Le catalogue, disponible en français et en anglais, constitue la première étude sur le sujet et offre un panorama complet du XVIIe siècle hollandais.


Catalogue
Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt
Fondation Custodia, Paris, National Gallery of Art, Washington, Skira editore, Milan, 2016
318 pp., 31 x 24,5 cm, ca. 300 illustrations couleur, relié
ISBN 978-88-572-3345-1
Prix : 59,00 €

Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt" - Dirck Hals
Dirck Hals (1591-1656)
Études d'un homme assis, fumant la pipe, et de deux jambes, 1622-1627
Pinceau et encre brune, peinture brune, rehauts de gouache blanche, sur une esquisse à la pierre noire, 277 x 178 mm
© Rijksmuseum, Amsterdam

Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt"

54ème Salon International de l'Agriculture 2017
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
25 février - 5 mars

Le Salon International de l'Agriculture est le Rendez-vous incontournable de tous les acteurs du monde agricole. La prochaine édition se tiendra du 25 février au 5 mars 2017 à Paris Expo Porte de Versailles.

https://www.salon-agriculture.com

54ème Salon International de l'Agriculture 2017

08:00  
09:00  
10:00 [10:30] Expo Universelle 2025 : Est Ensemble Grand Paris présente sa candidature
Location:
Bassin de la Villette
Bassin de la Villette
75019 Paris
M° Riquet, Laumière, Jaurès, Stalingrad
France
Description:
sur la péniche « La Guêpe Buissonnière » au départ de La Villette

En présence de Gérard Cosme, président d'Est Ensemble, Martine Legrand, vice-présidente chargée de la culture, Mireille Alphonse, vice-présidente chargée de l'environnement et l'écologie urbaine et les Maires des Villes d'Est Ensemble

Présentation de la candidature d'Est Ensemble à l'accueil du village global de l'Exposition Universelle 2025, à l'occasion de laquelle sera lancé le comité de soutien.

>> RSVP

11:00 [11:00-18:00] Portes ouvertes à Forney
Location:
Bibliothèque Forney
Hôtel de Sens
1, rue du Figuier
Quai des Célestins
75004 Paris
M° Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 42 78 14 60
Fax : +33 (0)1 42 78 22 59
Mail : bibliotheque.forney@paris.fr
Internet Site : equipement.paris.fr/bibliotheque-forney-18
Description:
La bibliothèque Forney, une bibliothèque où il n'y a pas que des livres !

Programme

Visites débridées sous la houlette de Genevière Chapître et Paul Albert Sommaire de la compagnie Wonderkaline : la bibliothèque et ses coulisses, de la cave au grenier en 45mn
(25 personnes par visite) 11h30 - 13h30 - 15h - 16h30

Découverte des collections par les bibliothécaires en 15 mn
11h : les revues de mode / les affiches
11h30 : les livres d'artistes et les livres pauvres / les papiers-peints / les fanzines
12h : Les livres anciens précieux / l'atelier de conservation de la bibliothèque
13h : les catalogues d'exposition / les catalogues de maisons de commerce
14h : les livres anciens précieux / les affiches
14h30 : les revues de mode / les papiers peints / les fanzines
15h : l'atelier de conservation de la bibliothèque
15h30 : les catalogues de vente
16h15 : les livres d'artistes et les livres pauvres
16h30 : les catalogues de maisons de commerce / les fanzines

Découverte des nouveaux espaces d'accueil pour le public de la bibliothèque

Rallye En Quête de Forney : énigmes, jeux et autres épreuves attendent les curieux pour saisir les mystères de la bibliothèque

Espace selfie pour se photographier livres d'art en main
dans le décor de la grande salle de lecture et la flamboyante balustrade de sa mezzanine

Exposition « Mode & femmes, 14-18 »
visite libre

Nouvelle borne tactile sur les collections de la bibliothèque
présentée par la Société des Amis de la Bibliothèque Forney et les bibliothécaires
stand de la Société des Amis de la Bibliothèque Forney :
activités de l'association et cartes postales en vente

Intermèdes musicaux
avec les élèves du Conservatoire Mozart du Centre et les élèves du conservatoire du XIII°
Duo Violon harpe : Camille Saint Saëns
Trio flûte alto harpe : Ladislas de Rohozinsnki
Trio à cordes : Ernò Dohnànyi

Concert de clôture 17h30-18h
avec le trio à cordes et le quintette à cordes : Ernò Dohnanyi et Antonin Dvoràk

Portes ouvertes à Forney


[12:00-16:00] Brunch pour l'exposition de Vincent Bizien
Location:
Galerie Maïa Muller
19, rue Chapon
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)9 83 56 66 60
Mobile : +33 (0)6 68 70 97 19
Mail : contact@galeriemaiamuller.com
Internet Site : www.galeriemaiamuller.com
Description:
OEUVRES RÉCENTES

02.02.17 - 01.03.17
Prolongation jusqu'au samedi 11 mars 2017

Vernissage le jeudi 2 février à partir de 18h

[...] Je ne souhaite pas raconter quelque chose au sens d'une histoire qui aurait un début et une fin, ni même faire du dessin un outil de revendication ou d'indignation. Il s'agit d'avantage d'aller fouiller dans la complexité des relations entre les humains, des humains avec l'animalité, des humains avec la mort, des humains avec les choses, et les questions de pouvoir induites par ces relations. Quand mon imaginaire vient se cogner au réel, je ne fais pas des dessins pour dire à ceux qui les regardent « regardez comme le monde va mal ! », ils peuvent s'en rendre compte quotidiennement par eux mêmes. C'est la densité du vivant qui m'intéresse et la tension dans les relations qu'elle sous-tend et englobe dans sa diversité. De cette friction avec le réel, on peut voir poindre l'ombre d'un doute, et ça, c'est une dimension beaucoup plus jouissive. Cela peut produire un dialogue hermétique, mes dessins le sont parfois, mais témoignent de ce qu'il y a de fécond dans cette inévitable friction. Étrangement, quand on lit la poésie, on ne se demande pas pourquoi ce qu'on lit est poétique. C'est souvent sur soi-même que l'on bute devant une image, peut-être parce que l'on pense à tort que le travail est fait. Or, un effort est encore nécessaire devant ce qui achoppe. C'est la raison pour laquelle je n'aime pas les images définitives qui imposeraient d'emblée un sens acceptable par confort. Je préférerais toujours celles qui font vaciller quelque chose en moi du fait de leur incomplétude en ouvrant sur ce qui ne se résout pas.
Entretien avec Philippe Ancelin
Extrait du catalogue de l'exposition Disparates, Villa Saint Cyr
Juillet 2016

Vernissage de Vincent Bizien
Vincent Bizien - Autoconstruction - Acrylique sur toile - 100 x 81 cm - 2016





[15:00-18:00] Dédicace de Greg "Léon" Guillemin
Location:
Galerie Sakura Marais
21, rue du Bourg Tibourg
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 73 77 45 69
Mail : contact@galerie-sakura.com
Internet Site : www.galerie-sakura.com
Description:
dans le cadre de son exposition "Secret Life Of Heroes"

La galerie d'art Sakura a choisi de mettre en lumière l'artiste Greg "Léon" Guillemin dans le cadre d'une exposition personnelle.

Une centaine de ses illustrations, mettant en scène nos héros favoris dans leur vie quotidienne, seront exposées du 11 janvier au 27 février 2017.

Les amateurs de scènes cocasses et collectionneurs de pop art sont donc invités à enfiler leur masque, leur cape et leurs collants avant de venir faire un tour dans le Marais !

Vernissage de Greg "Léon" Guillemin "Secret Life Of Heroes"

[15:00-21:00] Finissage de l'exposition "Murs Ouverts #18"
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
Bientôt la 18eme édition des Murs Ouverts, avec comme à chaque fois une pléthore d'artistes, de nouvelles oeuvres et de belles découvertes à faire !
L'expo sera visible du samedi 11 février, jour du vernissage, jusqu'au samedi 25 février pour le finissage.

[15:00] Vernissage de Bernard Rancillac
Location:
Maison Elsa Triolet - Aragon
Moulin de Villeneuve
Rue de Villeneuve
78730 Saint-Arnoult-en-Yvelines
M° Gare SNCF de Dourdan
France
Phone : +33 (0)1 30 41 20 15
Fax : +33 (0)1 30 41 43 92
Mail : info@maison-triolet-aragon.com
Internet Site : www.maison-triolet-aragon.com
Description:
Bernard Rancillac est l'un des grands noms de la peinture contemporaine. Il est l'inventeur d'une « nouvelle figuration » attentive aux réalités de la vie quotidienne et aux images dont les médias sont friands pour les faire accepter. Peintre rebelle, il est aussi celui qui a décidé de rendre compte à sa manière de l'actualité de notre monde, histoire de déranger le confort tiédasse et la bienséance du petit monde feutré de l'art.

Ne manquez pas le vernissage de l'exposition le 25 février à 15h, gratuit et ouvert à tous. Il sera accompagné d'un concert de musique kabyle "L'identité kabyle à travers sa chanson".

Exposition à découvrir du 25 février au 14 mai 2017 :

Tous les jours de 14h à 18h (samedis, dimanches et jours fériés compris).
Tarif : 5€ (Comprend la visite des expositions, du fonds permanent et du parc)

​En collaboration avec le Musée de la Poste dans le cadre de l'exposition "Rancillac, Rétrospective" proposée par le Musée de la Poste à l'espace Niemeyer du 21 février au 7 juin 2017.

Vernissage de Bernard Rancillac

Vernissage de Bernard Rancillac






[16:00-17:00] 100 Movements / Performance de Barbara Glazar
Location:
Galerie Thaddaeus Ropac Pantin
69, avenue du Général Leclerc
93500 Pantin
M° Gare SNCF Pantin
France
Phone : +33 (0)1 55 89 01 10
Fax : +33 (0)1 55 89 01 11
Mail : galerie@ropac.net
Internet Site : www.ropac.net/contact/paris-pantin
Description:
La performance de Barbara Glazar consiste en une variation de 100 mouvements dans l'espace et dans le temps. Suivant un schéma structuré de direction, de poids, de vitesse et d'enchaînement, chaque mouvement a une propriété spécifique. Toutes les séquences réunies révèlent l'expressivité du corps tant dans ses impulsions internes qu'interaction avec l'environnement extérieur.
Puisant son inspiration dans les œuvres monumentales de Not Vital, la performance a été spécialement conçue pour l'espace de Pantin. Dans un dialogue constant avec les sculptures, "100 Movements" envisage le corps comme un matériau plastique, à la frontière entre les arts vivants et des arts visuels.
Durée : env. 30 min

100 Movements / Performance de Barbara Glazar

[16:00-19:00] Finissage de l'exposition "4+4 l 4 invités + 4 expositions"
Location:
Galerie RX
Rodrigue & Dereumaux
16, rue des Quatre-Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Paul, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 71 19 47 58
Mobile : +33 (0)6 37 88 04 98
Mail : info@galerierx.com
Internet Site : www.galerierx.com
Description:
Vernissage Jeudi 2 Février, 18h /21h
3 - 25 Février 2017

4+4 a été conçu comme une invitation à 4 personnalités du monde de l'art pour s'approprier l'une des 4 salles d'exposition de la Galerie RX. Chaque invité organise l'exposition personnelle d'un artiste dans l'espace choisi.

Ce concept - événement est amené à se développer au fur et à mesure des rencontres, autour d'autres acteurs du monde de l'art ou amoureux de l'art !

Dans le cadre du premier événement "4+4", 4 invités commissaires proposent 4 expositions personnelles d'artistes.

Eric POITEVIN
Invité par Jonas TEBIB
En collaboration avec la galerie Peter Freeman, Inc. Paris / New-York

Christiane FESER
Invitée par Audrey LECLERC
En collaboration avec la galerie Anita Beckers, Francfort

Thomas CANTO
Invité par David-Hervé BOUTIN

Sabine PIGALLE
Invitée par Henri VAN MELLE

[16:00] Signature de "Keskonfélà" de Véronique Nahoum-Grappe
Location:
Centre Photographique d'Ile de France
CPIF
107, avenue de la République
77340 Pontault-Combault
M° RER Emerainville Pontault-Combault
France
Phone : +33 (0)1 70 05 49 80
Fax : +33 (0)1 70 05 49 84
Mail : contact@cpif.net
Internet Site : www.cpif.net
Description:
Un an après l'exposition Keskonféici au Centre Photographique d'Ile-de-France, Véronique Nahoum-Grappe publie Keskonfélà. L'énigme du travail social.

A cette occasion, nous vous invitons à découvrir la publication, qui vous sera remise gratuitement, et à partager, avec l'ensemble des acteurs du projet, un moment convivial autour d'un goûter.

[16:00-20:00] Vernissage de Jochen Gerner "Lac Noir"
Location:
Galerie Anne Barrault
51, rue des Archives
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)9 51 70 02 43
Mobile : +33 (0)6 62 28 51 68
Mail : info@galerieannebarrault.com
Internet Site : www.galerieannebarrault.com
Description:
Vernissage de Jochen Gerner "Lac Noir"

25 février - 8 avril 2017

En 2002, le projet TNT en Amérique (1) a été le point de départ d'une exploration des potentialités du recouvrement. Jochen Gerner poursuit aujourd'hui cette réflexion avec l'exposition Lac noir, s'attachant à une variété toujours plus grande de documents imprimés : cartes postales, photographies de magazines, carte géographiques, cartes de positions militaires, images didactiques, affiches de cinéma, bandes dessinées, etc.

Le titre de cette exposition fait référence au film d'horreur de Jack Arnold, L'Étrange Créature du lac noir (1954). Dans ce thriller, un paléontologue découvre au coeur de l'Amazonie, un fossile de main appartenant à une espèce inconnue. Persuadé qu'il s'agit du chaînon manquant entre l'homme et le poisson, il rassemble une expédition pour exhumer le reste du squelette. L'équipe décide alors de descendre le fleuve en bateau, s'enfonçant dans un territoire sauvage et poisseux, sans se douter que les eaux abritent encore l'étrange créature... Le 19 octobre 1982,
expérience inédite, les téléspectateurs français, munis de lunettes à filtres bleu et rouge, purent regarder ce film en relief sur leur téléviseur.
Le terme « lac noir », presque un oxymore, désigne autant l'idée de surface plane et visible que celle d'une profondeur cachée. Jochen Gerner fidèle à son approche de l'image effacée et du recouvrement, offre une possibilité de lecture et d'interprétation de cette matière noire. En travaillant par superposition, il donne l'illusion d'une réinterprétation totale de l'image originelle, invisible mais potentiellement présente sous la couche noire de l'encre.
Fidèle à sa pratique de l'observation, Jochen Gerner porte un regard analytique, critique et attentif au domaine de l'image. Il se situe à la fois à l'intérieur et à l'extèrieur des images : simultanément auteur et observateur. Ce regard résiste néanmoins au discours ; il procède par juxtaposition, « mettant des images les unes à côté des autres », et relève de l'inventaire, de l'énumération.
« En travaillant pendant plusieurs heures sur une image de départ, précise-t-il, je rentre complètement à l'intérieur de sa construction. Je cherche la faille, l'interstice qui va me permettre de rentrer réellement et autrement dans l'image. » (2)

Cette exposition présente des séries de dessins recouvrant des supports imprimés de sources diverses. Les multiples surfaces d'encre de Chine composant ces dessins apparaissent comme autant de petits lacs noirs.

1 Jochen Gerner, « TNT en Amérique », texte disponible sur le site de la galerie : http://www.galerieannebarrault.com/jochen_gerner/tnt.html.

2 Jochen Gerner cité dans Adrien Bugari et Olivier Sécardin, « La possibilité du retrait », Mouvement, n°54, janvier-mars 2010, p.150.

Vernissage de Jochen Gerner "Lac Noir"
Jochen Gerner
Lac Noir, 2016
(détail)
43,1 x 59,5 cm
acrylique sur affiche

Jochen Gerner est un artiste français, né en 1970. Il vit et travaille à Nancy.
Membre de l'OuBaPo, il met en oeuvre une critique du langage et de l'image, détournant les codes visuels. Il est l'auteur de nombreux livres tels que « Le Minimalisme » (avec Christian Rosset, Le Lombard, 2016), « RG » (avec Emmanuel Rabu, l'Association, 2016) "Panorama du froid" (l'Association, 2013), "Branchages" (l'Association, 2009), "Contre la Bande Dessinée" (l'Association, 2008), "TNT en Amérique" (l'Ampoule, 2002). Il réalise également des dessins pour la presse (Le Un, Libération, le Monde, The New York Times...).
Son travail a été présenté à l'occasion d'expositions personnelles au Musée des Beaux-Arts de Nancy (2015), à la galerie anne barrault (2013), au Musée d'art et d'histoire de Bastia (2012), au Lux de Valence (2011), à la galerie des enfants du Centre Pompidou à Paris (2010), ainsi qu'au Musée d'Art Moderne du Luxembourg (2009)...

Ses oeuvres ont également été montrées dans le cadre d'expositions collectives à l'Institut du Monde Arabe à Paris(2015) ; à L'Artothèque de Caen (2014) ; à la Maison Rouge à Paris (2014) ; au Musée d'Art Moderne de Moscou(2012) ; au musée Berardo à Lisbonne...
Les éditons B42 viennent de lui consacrer une monographie et il a reçu le prix Drawing now 2016.

À l'occasion du Prix Drawing Now, Jochen Gerner présentera une exposition chez Christie's Paris, du 16 au 24 mars 2017

Prochaine collaboration
Centre Pompidou
Une nouvelle série de médiation dessinée, à la découverte des mouvements fondateurs de l'art moderne et contemporain : « Voulez-vous un dessin ? ».
À partir du 26 février 2017, chaque dimanche sur centrepompidou.fr.

Vernissage de Jochen Gerner "Lac Noir"
Jochen Gerner
02, 2016
A history of America
12,8 x 16 cm
encre de chine sur papier

[16:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Roberto ALVAREZ-RIOS"
Location:
Atrium de Chaville
3, parvis Robert Schuman
92370 Chaville
M° Gare SNCF Chaville Rive Droite
France
Phone : +33 (0)1 47 09 70 70
Fax : +33 (0)1 47 09 70 73
Internet Site : www.ville-chaville.fr/120/171/atrium.html
Description:
Marie-Antoine ALVAREZ-RIOS
Pauline SANTIAGO

rendent hommage à

Roberto ALVAREZ-RIOS
Peintre et Sculpteur

et vous convient au vernissage de l'exposition
le samedi 25 février 2017 de 16h à 21h

Exposition qui se tiendra du 20 février au 12 mars 2017
du lundi au dimanche de 14h à 19h

[16:30] 25ème anniversaire de Disneyland Paris
Location:
Disneyland® Resort Paris
Boulevard du Parc
Esplanade François Truffaut
BP 100
77777 Marne-la-Vallée
M° RER A Marne-la-Vallée - Chessy
France
Internet Site : www.disneylandparis.fr
Description:
Hôtel Disney's Newport Bay Club
Avenue Robert Schuman, rue Marnière
77700 Chessy

[16:30-20:00] Vernissage de l'exposition "Saint-Maur fait le mur"
Location:
Saint-Maur-des-Fossés
Saint-Maur-des-Fossés
94100 Saint-Maur-des-Fossés
M° RER A Le Parc de Saint-Maur
France
Internet Site : www.saint-maur.com
Description:
Musée de Saint Maur - Villa Médicis
5 Rue Saint-Hilaire
94210 La Varenne Saint Hilaire

Découvrez un panorama éclectique et vivant de l'art urbain au cours de cette exposition Street Art.

Une vingtaine d'artistes, précurseurs, grandes signatures et figures montantes sont réunis à la Villa Médicis. Un large spectre de styles propres à cette expression picturale est proposé, comme le lettrage, le graffiti, le paper cut, la bombe aérosol, le pochoir et l'huile sur toile. Objets customisés et installations complètent cet ensemble.

Art revendicatif, parfois violent, à l'origine interdit et éphémère, les œuvres ont quitté la rue et s'intègrent maintenant dans un nouveau contexte.

Des performances seront réalisées tout au long de l'exposition. Pour retrouver tous les rendez-vous de l'exposition, n'hésitez pas à consulter l'agenda du site.

Au sein du Musée de Saint-Maur, les différentes facettes de l'art urbain se côtoient, s'entremêlent, s'entrechoquent :
STOUL Jacques Villeglé Jef Aérosol ALEX TREMA MOSKO RAF URBAN JO DI BONA COPE 2 CANNIBAL LETTERS CREY 132 hRLck STEPHANE ASSAD KESADI PAELLA MR PEE EPSYLON POINT MIMI THE CLOWN LEVALET HENRY HANG AUREL RUBBISH MAX 132 SOKLAK BUST THE DRIP KOUKA Les VLP (Vive La Peinture) SADA

Vernissage de l'exposition "Saint-Maur fait le mur"







[17:00-19:00] Rencontre avec Thitz
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
3 cerises sur une étagère
48, rue Mazarine
06 25 48 27 72
www.3cerisessuruneetagere.fr

La galerie 3 cerises sur une étagère a le plaisir de vous convier le samedi 25 février 2017 à la rencontre avec l'artiste THITZ, l'un des acteurs majeurs de l'art contemporain allemand.

Regardez en pièce jointe la page avec les photos de quelques oeuvres concernant cet artiste que vous retrouverez sur les Beaux Arts magazine.

L'artiste Thitz sera présent de 17h à 19h le samedi 25 février 2017.

[17:00-21:00] Vernissage Petra Koehle & Nicolas Vermot-Petit-Outhenin "And If... Just If..."
Location:
Centre d'Art Contemporain Chanot
Centre d'Arts Plastiques Albert Chanot
33, rue Brissard
92140 Clamart
M° Gare SNCF de Clamart
France
Phone : +33 (0)1 47 36 05 89
Fax : +33 (0)1 47 36 05 89
Mail : cacc@clamart.fr
Internet Site : www.cacc.clamart.fr
Description:
Du samedi 25 Février au dimanche 23 Avril 2017
Les mercredis de 14h à 18h
Du vendredi au dimanche de 14h à 18h

Une proposition de Madeleine Mathé

Avec
Deborah Walker
Silvia Maglioni & Graeme Thomson

Vernissage Petra Koehle & Nicolas Vermot-Petit-Outhenin "And If... Just If..."

Pour leur première grande exposition personnelle en France, Petra Koehle et Nicolas Vermot-Petit-Outhenin envisagent un projet en évolution constante dans lequel s'entremêlent architecture, photographies et performances musicales autour du bleu du ciel.

La partition transforme le CACC aussi bien en lieu d'exposition que de production et convie des personnalités extérieures à activer avec eux cette œuvre infinie.

26 Ecoutes crois - es Cr - dits Rachel Van de Meerssche Labex Arts h2hLa violoncelliste Deborah Walker improvise ainsi cette pièce au cœur de l'exposition tandis que les réalisateurs Silvia Maglioni & Graeme Thomson sont invités à présenter une œuvre en dialogue avec les propres recherches de Koehle et Vermot-Petit-Outhenin.

Le duo propose de s'appuyer d'une part sur l'utopie et la poésie de Saussure qui tenta à la fin du 18ème siècle de quantifier l'intensité du bleu du ciel et inventa à cet effet un cyanomètre. D'autre part sur l'examen des tissus d'Afrique centrale qui ont été reproduits dans des livres au début du 20ème siècle dans le contexte d'une vision coloniale du monde.

A travers cette œuvre collaborative, Petra Koehle et Nicolas Vermot-Petit-Outhenin poursuivent leurs recherches menées jusqu'à présent sur les répercussions des systèmes de représentation sur nos mémoires et perceptions. Par un titre laissant la porte ouverte à tous les possibles, l'exposition propose ici des espaces de liberté et de manœuvre inattendus entre le reconnaître et le ressentir, l'idée et l'expérience.


« L'exposition bénéficie du soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture, de Erna und Curt Burgauer Stiftung ainsi que la galerie Annex 14 - Zurich. « And if...Just if... » participe au Mois de la Photo du Grand Paris 2017. www.moisdelaphotodugrandparis.com »


Les rendez-vous

Samedi 25 février -17h
Vernissage de l'exposition
Blue skies becoming almost black, score for a cello -part 1
Interprétation de la partition visuelle dans l'exposition par la violoncelliste Deborah Walker

Dimanche 26 mars -16h
visite commentée de l'exposition par Madeleine Mathé

Samedi 22 avril -17h
Blue skies becoming almost black, score for a cello - part 2
Interprétation de la partition visuelle dans l'exposition par la violoncelliste Deborah Walker

Samedi 22 avril -18h
be for the birds
Artists' talk par Silvia Maglioni & Graeme Thomson, où il sera question de s'envoler, tournoyer, piquer, explorer le devenir oiseaux à travers et au-delà le langage et la musique.

Vernissage de Petra Koehle et Nicolas Vermot-Petit-Outhenin "And If... Just If..
Matériel de recherche, Horace-Bénédict de Saussure deuxième schéma du cyanomètre, 1788 © Collection Musée d'histoire des sciences, Geneva








[18:00-23:00] Chayan Khoï /arty Party/ Vernissage
Location:
50 Avenue de New-York
50, avenue de New-York
75116 Paris
M° Iéna, RER C Pont de l'Alma
France
Description:
les 23, 24 et 25 février de 18h à 23h

en partenariat avec Ushuaia TV

Chayan Khoï /arty Party/ Vernissage
Chayan Khoï /arty Party/ Vernissage

[18:00-21:00] Vernissage d'Annette Barcelo "Ungewohnte Nähe"
Location:
Galerie Anne de Villepoix
43, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 32 24
Mobile : +33 (0)6 15 12 19 35
Fax : +33 (0)1 42 78 32 16
Mail : info@annedevillepoix.com
Internet Site : www.annedevillepoix.com
Description:
Vernissage samedi 25 février de 18h à 21h
Exposition du 25 février au 29 avril 2017

Vernissage d'Annette Barcelo "Ungewohnte Nähe"
Annette Barcelo, Zwischenzeit, 35,5 x 18 cm, 2016

[18:00-21:00] Vernissage d'Augustine Kofie "Build From Memory"
Location:
Galerie OpenSpace
116, boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier
France
Phone : +33 (0)9 80 66 63 94
Mail : contact@openspace-paris.fr
Internet Site : www.openspace-paris.fr
Description:
VERNISSAGE SAMEDI 25 février 2017 de 18h à 21h
Exposition du 25 février 2017 au 1er avril 2017
Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h

La Galerie Openspace a le plaisir d'annoncer « Build From Memory », la troisième exposition personnelle de l'artiste américain Augustine Kofie. Leur collaboration est née en 2013 avec le solo show « California Soul », puis s'est prolongée avec « Taking Shape » en 2014. La galerie représente officiellement le travail d'Augustine Kofie en France.

Le titre « Build From Memory » fait référence à notre faculté proprement humaine d'acquérir des connaissances pour ensuite les appliquer au monde matériel. Il fait écho à la spécificité humaine de s'inscrire dans le temps, à notre capacité à utiliser nos expériences, et nos souvenirs pour construire nos actions présentes et futures. Pour cette nouvelle exposition, Augustine Kofie présente une série de 34 œuvres inédites réalisées en 2016-2017 incluant des peintures sur toile et des peintures et collage sur bois.
Inspiré par la forme et la structure des lettres, Augustine Kofie les apprivoise, les déstructure pour ensuite les reconstruire, avec une véritable maîtrise technique de la spatialité. Son œuvre, à l'esthétique abstraite et géométrique se rattache au mouvement du Graffuturism, avec un style vintage très marqué, accentué par l'usage de matériaux de récupération, comme des magazines des années 60 et aussi par sa gamme chromatique.
Le propos de l'exposition réside dans l'idée que chaque fragment est un rescapé du processus de destruction du temps. Chacun contient une mémoire et représente une porte d'accès vers un moment précis. Chaque lettre, élément graphique ou couleur est un indice mémoriel.

Vernissage d'Augustine Kofie "Build From Memory"

[18:00-21:00] Vernissage de François Pourtaud "Nuit du jour"
Location:
Espace d'art Contemporain Camille Lambert
35, avenue de la Terrasse
91260 Juvisy-sur-Orge
M° RER C et D Juvisy-sur-Orge
France
Phone : +33 (0)1 69 57 82 50
Fax : +33 (0)1 69 57 80 01
Mail : eart.lambert@portesessonne.fr
Internet Site : www.portesessonne.fr
Description:
25 février - 26 avril 2017

Le rite est au cœur du travail de François Pourtaud. Fasciné de longue date par les cultures extra européennes, tibétaines et indiennes, sa pratique est empreinte de syncrétisme, sans être religieux. Le rite est envisagé de part son aspect festif et collectif. Pour cette exposition, l'artiste propose un ensemble de pièces lumineuses qui plongent le visiteur dans des atmosphères au pouvoir évocateur, ainsi que des sculptures totems, bâtons de conteur revisités, le propos étant avant tout de se faire raconteur d'histoires.

Vernissage Samedi 25 février à 18:00

Rencontre Mardi 28 février à 19:00
Rencontre et discussion avec l'artiste

Conférence Mardi 21 mars 18:30 - 20:30
« Quand l'art contemporain revisite les rites »
Conférence proposée en lien avec l'exposition de François Pourtaud

Dans nos sociétés actuelles en perte de repères spirituels, des artistes réinvestissent l'espace symbolique laissé vacant et s'emparent de nos interrogations profondes. Au fil de la conférence, nous explorerons comment ils s'approprient, repensent ou réinventent les mythes et les rites dans les champs de l'installation et de la performance.
La dimension rituelle des œuvres contemporaines se manifeste notamment par l'évocation ou la représentation de symboles à travers des objets, actions, des paroles ou des gestes. Les rites peuvent aussi investir le processus du travail artistique par le biais de pratiques codifiées ou répétitives. Sacré ou profane, le rituel recrée du lien entre les hommes et renoue avec une forme de spiritualité qu'elle soit religieuse, naturelle ou magique...

Vernissage de François Pourtaud "Nuit du jour"
François Pourtaud, Sans titre, 2016
Installation lumineuse (détail)
Courtesy of the artist & Camille Lambert, Espace d'art contemporain, Juvisy-sur-Orge

[18:00-21:00] Vernissage de Jeannie Abert "Requiem"
Location:
Progress Gallery
4 bis, passage de la Fonderie
accès au niveau du 72, rue Jean-Pierre Timbaud
code : porte ou B288
75011 Paris
M° Parmentier, Goncourt, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 70 23 30 20
Mobile : +33 (0)6 98 02 72 80
Internet Site : www.progressgallery.com
Description:
23 février - 18 mars 2017
Vernissage Samedi 25 février 18:00 - 21:00

Tombeau pour cinq cent mille espèces animales par Véronique Bergen.

Où va le perdu ? Que faire avec le disparu ? Nouant des réalités que nos représentations disjoignent, les collages de Jeannie Abert révèlent les résonances intérieures soulevées par la combinaison d'éléments hétérogènes. Au fil des séries « Les maîtres silencieux », « Les disparus », « Disparition imminente », « Joyaux », « Ruines », « Composition » s'élèvent des chants pour ce qui n'est plus, les vieux temples, la nature sauvage et surtout les espèces animales et végétales mises à mort par un homme prédateur dépeuplant la Terre. Le silence des animaux consommés, chassés, décimés, exterminés se voit traduit dans le registre du visible.
Le corps d'une girafe amputé de son bas est accolé à la carte du Sud de l'Afrique, mamelle dont on trait les ressources, le sang, le soleil. Des vestiges de temples antiques flottent comme un aérolithe au-dessus de routes goudronnées. Les créations de Jeannie Abert laissent parler les innombrables espèces, les lieux qui ne sont plus. La puissance des images se loge en leur effet à la fois boomerang et miroir, dans le retour au visible de ceux que nous avons occis.
Les noms des espèces menacées d'extinction rythment la série « Disparition imminente ». Chauve-souris crucifiée sur nos rêves tournés en cauchemars, au milieu d'un triangle sur sa pointe ; polyèdre menaçant le muriqui du Nord ; pschent annonçant la fin coiffant les cornes de la gazelle de Dama... Les regards des animaux, leur posture nous mettent à nu. Leur disparition signe l'imminence de la nôtre.
Avec « Les disparus » s'ouvre un tombeau pour les défunts, pour cinq cent mille espèces animales, un requiem visuel. Un monde amputé de sa biodiversité, privé de milliers d'espèces de mammifères, d'oiseaux, de poissons, de reptiles est-il encore un monde ? Comment vivre et pourquoi vivre dans un univers où ces dieux-totems ne sont plus ? Avec Jeannie Abert, on se met à rêver que les dépouilles opimes animales renaissent de leurs cendres.

Artiste française née en 1987, Jeannie Abert vit et travaille à Arles. Elle est diplômée de l'Ecole supérieure d'art et de design de Saint-Etienne (2009) et de l'Ecole nationale supérieure de la photographie d'Arles (2013). Elle effectue une résidence à l'International Center of Photography de New-York en 2011. Sa série Révolutions est récompensée parle prix Oblick à Strasbourg en 2014. Soutenue par Olympus, elle engagea une "conversation photographique" avec Stanley Greene qui fut récemment exposée à Paris à la Galerie Les Filles du Calvaire. Certaines images apparaissent dans l'édition Echanges de vues chez Filigranes. Son travail a été exposé notamment aux Rencontres internationales de la photographie d'Arles en 2013, à Toulouse lors du festival ManifestO en 2013, à Amsterdam pour Unseen Photo Fair en 2014 ainsi qu'au 30ème Festival international de mode et de photographie à la Villa Noailles (Hyères) en 2015. En avril 2016, elle a été accueillie pour une résidence de création à la Villa Pérochon (Niort), lors des 22ème Rencontres de la jeune photographie internationale.

Vernissage de Jeannie Abert "Requiem"
Jeannie Abert, série Composition, 2016
Collage, 24 × 30 cm (détail)
Courtesy of the artist & Progress Gallery, Paris

[18:30-22:30] Finissage de Thierry Van Quickenborne "Entre Temps"
Location:
Galerie JPHT
Jean-Philippe Thérond
4, rue de Saintonge
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Mobile : +33 (0)6 08 25 45 97
Mail : contact@galeriejpht.com
Internet Site : www.galeriejpht.com
Description:
du Samedi 28 Janvier au Samedi 25 Février 2017
Vernissage le Samedi 28 Janvier 2017 de 18h30 à 22h30 en présence de l'artiste

« Thierry Van Quickenborne
On pourrait parler de son diplôme d'Histoire et d'Arts plastiques, de ses nombreuses expositions à l'étranger, et se focaliser sur ses trente trois années comme Professeur d'arts plastiques, mais ce serait passer à côté de l'essentiel. Car Thierry Van Quickenborne possède moult facettes ; peintre engagé à la personnalité délurée, metteur en scène du fond et de la forme, du rêve et de la réalité, il aime « faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux. » Son esprit fantasque et voyageur côtoie le désir puissant de lutter contre les injustices. Langage soutenu ou familier, mine rieuse ou fermée, c'est ce même et unique pinceau qui fait de lui le peintre de l'imaginaire. »
Nicolas Kapamaciyan

Vernissage de Thierry Van Quickenborne "Entre Temps"
In London, Huile et acrylique sur toile, 73 x 92 cm

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés