Friday, March 31, 2017
Public Access


Category:
Category: All

31
March 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

  Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Location:
Espace Oscar Niemeyer
Siège national du Parti Communiste Français
2, place du Colonel Fabien
6, avenue Mathurin Moreau
75019 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 12 12
Internet Site : www.pcf.fr
Description:
Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Affiche de l'exposition

Du 21 février au 7 juin 2017
Lundi au vendredi 11h à 18h30
Samedi et dimanche 13h à 18h
Fermé les jours fériés

Entrée libre

Le Musée de La Poste propose l'exposition Rancillac Rétrospective du 21 février au 7 juin 2017 à l'espace Niemeyer.

Commissaire de l'exposition : Josette Rasle
Scénographe : Jean-Claude Salliou

Bernard Rancillac est l'un des grands noms de la peinture contemporaine. Il est l'inventeur d'une « nouvelle figuration » attentive aux réalités de la vie quotidienne et aux images dont les médias sont friands pour les faire accepter.

Peintre rebelle, il est aussi celui qui a décidé de rendre compte à sa manière de l'actualité de notre monde, histoire de déranger notre confort tiédasse et la bienséance du petit monde feutré de l'art.

La rétrospective de Bernard Rancillac proposée à l'Espace Niemeyer par le Musée de La Poste, actuellement fermé pour rénovation, réunit sur plus de 1300 m2 une centaine de pièces : peintures, objets, affiches, installations, collages... s'étalant de 1961 à 2015. Elle permet une approche complète et représentative du parcours de l'artiste né en 1931 et grande figure de la Figuration Narrative.

Dans le climat politique international des années 60, extrêmement tendu, il entame une réflexion sans concession sur la société de consommation, la culture populaire et l'actualité la plus brûlante.

Il partage alors sa vision de l'art et du monde avec un groupe de jeunes peintres en rupture avec l'abstraction, de nationalités diverses, aux aspirations pas toujours communes mais aux inspirations similaires. En 1964, avec le peintre haïtien Hervé Télémaque et le soutien du critique d'art Gérald Gassiot-Talabot, il organise au Musée d'art moderne de la ville de Paris, l'exposition Mythologies quotidiennes. Réunissant trente-quatre artistes, elle marque les esprits par l'utilisation qu'ils font de l'image à la fois banale et toute puissante. La Figuration narrative est née.

Profondément concerné par son époque, Bernard Rancillac puise dans un répertoire d'images très variées (cinéma, photographie, publicité, bande dessinée, roman-photo...) pour aborder les sujets qui lui tiennent le plus à cœur. Il les traduit par de grands aplats acryliques vivement colorés et d'inventions formelles d'une grande force plastique.

Exigeante, cohérente et subversive, son œuvre accessible au plus grand nombre, composée de séries sur lesquelles il a opéré et opère parfois encore de nombreuses variations (Mickey, musiciens de jazz, stars de cinéma...), témoigne selon Bernard Ceysson « de la volonté délibérée du peintre de miner la réalité, après avoir miné l'histoire de l'art ». Bien que l'effet plastique prévale sur toute autre préoccupation et que son combat premier soit avant tout la peinture, Bernard Rancillac utilise son pinceau comme un coup de poing non pour défendre une quelconque idéologie mais pour forcer le regard de celui qui ne veut pas voir.

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Jeune égorgée, 1998
Acrylique sur toile, 165 x 250 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Notre Sainte Mère La Vache n°2, 1972
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 116 x 89 cm, Musée des beaux-arts, Dole

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Section rythmique de Miles Davis, 1974
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 162 x 162 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Belfast, 1977
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 146 x 114 cm, coll. Martine et Michel Brossard, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Le Muezin, 2013,
Acrylique sur toile, 130 cm x 197 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Les Afghanes, 2004, Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017
Acrylique sur toile, 130 cm x 195 cm, coll. de l'artiste, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Où es-tu, que fais-tu ?, 1965
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Huile sur toile, 178 x 195 cm, Centre Pompidou, MNAM-CCI

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Enfer-Paradis, 2007,
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 230 x 500 cm

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Gilda (Cinémonde n°56), 1989
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 195 x 130 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Sakeo, (camp de réfugiés Khmers), 1996
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile,200x200 cm, coll. La Croix-Rouge monégasque - Don de l'artiste

Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt"
Location:
Atelier Néerlandais
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Du 4 février au 7 mai 2017
Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

Tarifs : Plein tarif 10 € / Tarif réduit 7 €

Pour la première fois après quatre siècles de séparation, sont réunis des tableaux des plus grands artistes hollandais du Siècle d'Or avec leurs dessins préparatoires. Après son succès à la National Gallery of Art de Washington pendant l'automne 2016, la Fondation Custodia est heureuse de présenter à Paris vingt-et-une peintures et une centaine de dessins, au nombre desquels deux rares carnets d'esquisses et un exceptionnel album offrant une immersion dans les ateliers du XVIIe siècle.

L'exposition dévoile le fruit des années de recherche de plusieurs spécialistes, qui se sont penchés sur la façon dont les artistes néerlandais utilisaient le dessin dans leur processus pictural. Sur les quelques milliers de dessins ayant traversé les siècles jusqu'à nous, ils ont réussi à en mettre certains en rapport avec une peinture identifiée. L'exposition bénéficie de prêts de nombre des plus grands musées et cabinets d'arts graphiques du monde. Aux côtés des œuvres de la Fondation Custodia et de la National Gallery of Art de Washington, on peut voir entre autres des peintures et des dessins du Metropolitan Museum of Art de New York, du Fogg Art Museum de Boston, du Rijksmuseum d'Amsterdam, de l'Albertina Museum de Vienne, de l'Ashmolean Museum d'Oxford, du British Museum de Londres, de la Gemäldegalerie ou encore du Kupferstichkabinett de Berlin.

Une section introductive illustre la pratique du dessin des peintres hollandais au XVIIe siècle. Avec leurs études esquissées d'après des modèles, leurs croquis exécutés dans la nature - capturant paysages, arbres et bâtisses pittoresques, animaux... -, leurs études de mains, de bras, de têtes... les artistes se constituaient un répertoire de motifs dans lequel ils pouvaient puiser à loisir pour créer leurs tableaux.

Cette plongée dans les coulisses des ateliers permet de comprendre les méthodes de création d'une quarantaine des plus grands peintres hollandais et de passer en revue tous les genres picturaux : de la nature morte aux marines, des intérieurs d'églises aux scènes mythologiques et bibliques.

Si Rembrandt (1606-1669) fut un formidable dessinateur, on connaît très peu de feuilles directement préparatoires pour ses tableaux. L'un de ces très rares exemples est cependant présent dans l'exposition : pour la composition complexe de son Saint Jean-Baptiste prêchant, le maître hollandais a étudié dans différents dessins le personnage central et la foule assemblée pour écouter le saint. On peut suivre l'artiste dans sa recherche d'une posture, d'une expression ou du détail d'un costume.

Scènes de genre et portraits jalonnent le parcours de l'exposition. Le public peut notamment admirer les études de compositions d'Adriaen van Ostade (1610-1685) qui les multipliait et détaillait ensuite certaines de ses figures dans des dessins à la pierre noire dont plusieurs exemples sont exposés.

Après les « reportages » de batailles en mer et « portraits » de navires des célèbres peintres de marines Willem van de Velde père et fils, le visiteur pourra se pencher sur les méthodes de création de plusieurs des meilleurs paysagistes hollandais. La vue plongeante sur Amsterdam que Jacob van Ruisdael (1628/29-1682) réalisa sans aucun doute sur le motif, depuis les échafaudages d'un bâtiment en construction, a été le point de départ d'un remarquable tableau. La feuille, quoique de facture très enlevée, fournit d'infinis détails pour la description de la ville au premier plan, tandis que Ruisdael extrapole la moitié supérieure avec un ciel nuageux dont il avait le secret.

L'exposition et le catalogue sont le résultat d'une étroite collaboration d'un groupe international de spécialistes, sous la houlette de Ger Luijten, directeur de la Fondation Custodia, Peter Schatborn, ancien directeur du Cabinet d'arts graphiques du Rijksmuseum, Amsterdam, et Arthur K. Wheelock Jr., conservateur des peintures nordiques à la National Gallery of Art, Washington. Le catalogue, disponible en français et en anglais, constitue la première étude sur le sujet et offre un panorama complet du XVIIe siècle hollandais.


Catalogue
Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt
Fondation Custodia, Paris, National Gallery of Art, Washington, Skira editore, Milan, 2016
318 pp., 31 x 24,5 cm, ca. 300 illustrations couleur, relié
ISBN 978-88-572-3345-1
Prix : 59,00 €

Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt" - Dirck Hals
Dirck Hals (1591-1656)
Études d'un homme assis, fumant la pipe, et de deux jambes, 1622-1627
Pinceau et encre brune, peinture brune, rehauts de gouache blanche, sur une esquisse à la pierre noire, 277 x 178 mm
© Rijksmuseum, Amsterdam

Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt"

08:00 [08:30] Lancement de l'opération French Merveilles
Location:
Publicis Drugstore
133, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V
France
Phone : +33 (0)1 44 43 79 00
Internet Site : www.publicisdrugstore.com
Description:
Siège de Publicis Groupe
133 Champs-Élysées

Christian ESTROSI, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, vous convie, en compagnie de Maurice LÉVY, Président du Directoire de Publicis Groupe, à la conférence de presse de lancement de l'opération French Merveilles, vendredi 31 mars à 8h30 au siège de Publicis à Paris.

L'opération French Merveilles, qui sera dévoilée à cette occasion, est une initiative d'ampleur mondiale portée par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur afin de promouvoir le secteur du tourisme suite aux événements survenus à Nice l'été dernier.

09:00 [09:00] Conférence de presse Innorobo
Location:
Conseil Régional d'Ile de France
33, rue Barbet de Jouy
75007 Paris
M° Saint François Xavier
France
Phone : +33 (0)1 53 85 53 85
Internet Site : www.iledefrance.fr
Description:
Conférence de presse Innorobo

10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00  
18:00 [18:00-21:00] Vernissage de Xavier B. "POTOGRAFF"
Location:
La Maison Sage
15, boulevard Saint-Martin
75003 Paris
France
Mail : contact@maison-sage.com
Internet Site : www.maison-sage.com
Description:
Vernissage de Xavier B. "POTOGRAFF"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Les 3xquises"
Location:
La Bellevilloise
Espace dédié à la Lumière, la Nuit et la Création
19-21, rue Boyer
75020 Paris
M° Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 53 27 35 77
Fax : +33 (0)1 53 27 35 70
Mail : infos@labellevilloise.com
Internet Site : www.labellevilloise.com
Description:
Les 3xquises, 6 ans !

Exposition du 1er au 28 avril 2017
Vernissage le vendredi 31 mars à 18h

Les 3xquises est un collectif de dessin qui joue des possibilités d'échanges engendrées par les médias numériques, mêlant la sensualité du papier et la virtualité du net. Les 3 artistes Elise Benard, Sophie Bosselut et Sarah Cohen travaillent à partir d'une thématique commune et réalisent des séries de dessins qu'elles publient alternativement sur leur blog. Chaque composition continue la précédente d'une autre main, en référence aux cadavres exquis. Les 3xquises correspondent pour laisser une trace commune, une œuvre continue dans le temps et ainsi questionner les impacts d'une réécriture perpétuelle de nos mythologies personnelles.
Pour célébrer leur anniversaire artistique, elles ont invité le trio « Kaisen Project » et mêleront aux rythmes des dessins les couleurs du jazz...

[18:30-23:00] Soirée d'inauguration de la Foire du Trône 2017
Location:
Pelouse de Reuilly
Pelouse de Reuilly
75012 Paris
M° Porte de Charenton, Porte Dorée, T3a
France
Phone : +33 (0)1 44 68 12 12
Description:
en présence de Florian Philippot, Franck Delapersonne

Soirée d'inauguration de la Foire du Trône pour l'Association Petits Princes

La Foire du Trône organise à nouveau une soirée d'inauguration au profit d'une association. C'est année, rendez-vous le vendredi 31 mars 2017 pour soutenir l'association qui réalise les rêves d'enfants malades mais aussi pour profiter de 50 manèges à prix d'ami.

La Foire du Trône est de retour pour le bonheur des petits comme des grands enfants que nous sommes. Comme chaque année, la foire organise sa fameuse soirée d'inauguration en faveur d'une association caritative. Cette année, rendez-vous le vendredi 31 mars 2017 pour une soirée exceptionnelle en faveur de l'Association Petits Princes.
En effet, cette année, la Foire du Trône apporte son soutien à cette association qui aide à organiser et réaliser les rêves d'enfants et d'adolescents malades.

Pour profiter de cette soirée dont les recettes sont entièrement reversées à l'association, il faudra vous acquitter d'un passeport qui vous donnera un accès illimité à tous les manèges de 18h à 23h.
Pour seulement 25 € par adulte et 15 € par enfant, vous pourrez avoir accès 50 manèges et attractions et passer un moment festif et gourmand, pour la bonne cause !
Bref, se faire plaisir tout en faisant une bonne action, pourquoi se priver ?

Tarif : 25€ sur place, 15€ enfants - 10 ans
Préventes à 15€ sur Vente-privee.com
Possibilité d'acheter des billets sur place le jour même

Soirée d'inauguration de la Foire du Trône


[19:00] Vernissage d'Alain Tardieu
Location:
Galerie Jean-Baptiste Claudot
CECAS - Espace des Arts
144, avenue Jean Jaurès
Place Charles de Gaulle
93320 Les Pavillons-sous-Bois
M° Tram T4 Les Pavillons-sous-Bois
France
Phone : +33 (0)1 41 55 12 80
Fax : +33 (0)1 48 02 15 30
Mail : espacedesarts@wanadoo.fr
Internet Site : www.espace-des-arts.fr
Description:
Chez lui, la peinture se manifeste ! Vivement, impétueuse sans retenue comme libérée...
Obsédante...parfois violente...Voulant vivre à tout prix...C'est un peu tout ce qu'il ressent d'elle,
Il sait que le voyage finalement ne fait que commencer...Il se sent comme un jeune peintre.
Essayant d'atteindre, par ce cheminement fait de lignes, de couleurs, d'ombres et de lumières... l'enfant qui est encore là.

Du 1er au 16 avril 2017
Ouvert tous les jours de 14h à 19h, nocturnes jusqu'à 22h les mercredis et les samedis
Vernissage le 31 mars à partir de 19h

Vernissage d'Alain Tardieu

[19:00-21:00] Vernissage de Jean-Gabriel Lopez "Héliographies"
Location:
Orangerie du domaine national de Meudon
Rampe de Trivaux
6ter avenue de Trivaux
5, place Jules Janssen
92190 Meudon
M° RER C Gare de Meudon Val Fleury
France
Internet Site : www.meudon.fr
Description:
Bastion de l'Orangerie du domaine royal de Meudon

exposition du 1er au 30 avril 2017
- samedi de 14h à 18h
- dimanche de 11h à 18h
et sur rendez-vous du lundi au vendredi
Contacter Mme Launay : 01 49 66 68 88

Vernissage vendredi 31 mars de 19h à 21h

dans le cadre du Mois de la Photo du Grand Paris
http://moisdelaphotodugrandparis.com

Il cherche à capter une réalité. Une réalité choisie, celle du ciel, de la lumière, des nuages, des aléas des rayons lumineux, en somme celle de l'atmosphère.

Par le choix de ces thèmes, les images de Jean-Gabriel Lopez apparaissent comme des preuves scientifiques et interrogent, naturellement, les frontières entre photographie et imagerie scientifique.
La photographie d'art pourrait être qualifiée de "reflet", d'observation de la réalité ou d'une réalité, d'enregistrement - comme l'étaient les gravures aux XVe et XVIe siècles - la photographie n'est pas pour autant un simple enregistrement passif, elle met dès le début les objets "en scène", en crée même pour agir, montrer et démontrer.
L'imagerie, quant à elle, est plus spécifique à certaines disciplines telles que la médecine, l'astronomie, la physique, et reste une image fabriquée.
D'où que l'on admire le travail de Jean-Gabriel Lopez, c'est finalement la lumière qui transparaît.

Avec ses Obervations atmosphériques, Jean-Gabriel Lopez développe ses recherches sur le regard à travers une série d'expériences et utilise l'image comme instrument de mesure du paysage.
En associant des techniques anciennes de photographie et des technologies nouvelles, cette recherche interroge la perception de notre milieu environnant par une approche de type expérimental.

Vernissage de Jean-Gabriel Lopez "Héliographies"

Le Bastion fait face à l'Observatoire de Meudon. Un espace rêvé pour les héliographies de Jean-Gabriel Lopez et un point de vue imprenable sur la Tour Eiffel donnant tout son sens au Grand Paris. L'exposition se poursuit à la Galerie Sit Down à Paris.

Nuit comme jour, le soleil est là. Par sa lumière blanche [1], il nous permet la vie et la vision. La vie par sa lumière directe. La vision par sa lumière indirecte: sa réflexion sur les choses qui sont là, quand nous y sommes aussi avec lui. Une réflexion de la lumière, décomposée par la surface des choses et projetée sur notre rétine en différentes longueurs d'onde, - celles de l'arc-en-ciel [2]-, pour voir les choses réfléchies et avoir alors matière à penser, matière à agir. Tout cela par sa lumière.

Un soleil qui est même là quand il n'est pas. Alors qu'en innovant, nous nous sommes donné d'autres sources lumineuses que sont le feu et la fée électricité, nous sommes demeurés toujours façonnés par le soleil : toute lumière nous semble venir d'en haut, comme du soleil [3].

Un soleil à ne pas regarder de face, à l'œil nu, au risque de la rétine et de la cornée et plus encore avec des optiques grossissantes.

Tout ceci est dit pour comprendre que, façonnés par le soleil, nous ne pouvons voir ce qui nous permet de voir. Ce serait voir la lumière de la lumière ! On ne peut.

Ne pouvant représenter le soleil en dehors de lui-même, il y a d'évidence une intention prométhéenne à vouloir le photographier, surtout en étant de bonne foi. A vouloir nous faire voir ce qui nous permet de voir, Jean-Gabriel Lopez cherche l'origine du regard par le tout petit trou du sténopé [4].

Pourtant, dans les héliographies de Jean-Gabriel Lopez, le soleil est bien là, C'est ce que le sténopé nous en donne : l'image de ce qu'est la photographie. Des traces de soleil.

[1] Une couleur blanche tirant sur le jaune

[2] Pour les choses qui ne sont pas elles-mêmes des sources primaires de lumière, nous en voyons la couleur - du bleu, du rouge... - d'abord parce que les couleurs perçues sont parties de la lumière qui les éclaire et parce que la surface de ces choses n'a pas absorbé leurs longueurs d'onde, les rejetant en les réfléchissant.

[3] Pour percevoir visuellement les choses, nous percevons leur relief et nous construisons le relief à partir des ombres portées. Ce sont ces ombres nous font décider entre concavité et convexité. Notre système visuel et cognitif nous fait toujours interpréter le contenu de la scène visuelle concavité et convexité à partir d'un héliotropisme cognitif : le présupposé que la source lumineuse vient d'en haut ; celle du soleil.

[4] Du grec στενός: étroit, court.

Texte de Charles Tijus, Directeur du laboratoire Cognitions Humaine et Artificielle

Vernissage de Jean-Gabriel Lopez "Héliographies"

Vernissage de Jean-Gabriel Lopez "Héliographies"

[19:00-22:00] Vernissage de Sophia Gaitani "Zoé"
Location:
Melkart Gallery
3, rue Blondel
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis
France
Mail : info@melkartgallery.com
Internet Site : www.melkartgallery.com
Description:
du 14 au 28 mars
du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous

Le mot Zoé[- en grec la vie], entre guillemets signifie le sentiment de vivre et sans guillemets le prénom Zoé.

La « Vie » continue son trajet en approuvant un grand plaisir.
Elle voyage et elle transmet l'excitation de ses émotions. Elle tombe amoureuse, elle s'émeut, elle croit, elle est libre, elle aime, elle admire, elle participe, elle a confiance en elle, elle apprécie, elle est contente.
La « Vie » toujours présente dans les tableaux de Sophia Gaitani, est protagoniste aussi bien qu'observatrice.
Elle incarne la vérité et la beauté de ce qui se passe. Ici et ailleurs. L'écriture et la description d'un monde comme elle voudrait qu'il soit. Peut-être, comme il devrait l'être. La force d'un scepticisme insouciant.
Emouvante et insistante pour la vie même.

Elle a fait ses premiers pas à Athènes, elle a voyagé à de nombreux endroits en Grèce avant d'ouvrir ses ailes pour des belles villes à l'étranger.
C'est sur que la véritable patrie de chacun, se trouve dans son cœur.
La « Vie » le ressent. Protagoniste avec ses yeux ouverts, elle plonge dans la beauté des images en sachant que la magie authentique, la valeur de la vie est de vraiment voir et ne pas seulement contempler.
Le fait de ne pas parler la même langue ne l'empêchera pas de faire de nouvelles connaissances.
Toutes les « Vies » d'ailleurs pleurent et rient dans la même langue.
Qu'est-ce mieux que de devenir et de rester ce que tu es! Ce que tu ressens! Ne pas avoir peur de ce que tu crains !
Prendre plaisir de la vérité! Se laisser aller !
Sentiments et émotions. Les plus beaux mots, les images les plus profondes dans un langage commun aux gens, au-delà de la langue qu'ils parlent. La vie même.

Vernissage de Sophia Gaitani "Zoé"

[19:00-21:00] Vernissage de Zeng Qunce
Location:
Da Vinci Art
87, rue de Cléry
75002 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Bonne Nouvelle, Sentier
France
Phone : +33 (0)1 83 56 35 04
Mail : vinciarts@hotmail.com
Internet Site : www.vinciarts.fr
Description:
Vernissage de Zeng Qunce

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Expolaroid"
Location:
Maison des Ensembles
3/5, rue d'Aligre
75012 Paris
M° Ledru-Rollin, Gare de Lyon
France
Phone : +33 (0)1 53 46 75 10
Fax : +33 (0)1 53 46 75 12
Mail : maisondesensembles@laligue.org
Internet Site : ligueparis.org/centre-animation-paris-12eme-arrondissement-maison-des-ensembles/
Description:
Dans le cadre du mois du polaroid et du film instantané découvrez l'exposition "Expolaroid" du 31 au 25 avril 2017.
Vernissage le 31 mars à 19h

Vernissage de l'exposition "Expolaroid"



[20:00] 25 ans du groupe Leader
Location:
Palais Brongniart
Palais de la Bourse des Valeurs de Paris
28, Place de la Bourse
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 83 92 30 20
Fax : +33 (0)1 49 27 55 20
Mail : palais.brongniart@gl-events.com
Internet Site : www.palaisbrongniart.com
Description:
25 ans du groupe Leader

19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés