Friday, May 19, 2017
Public Access


Category:
Category: All

19
May 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

  [Cannes] Festival de Cannes 2017
Location:
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes
1, Avenue Laugier
06403 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 4 93 39 01 01
Fax : +33 4 93 99 37 34
Internet Site : www.palaisdesfestivals.com
Description:
du 17 au 28 mai 2017

[Cannes] Festival de Cannes 2017

[Cannes] Festival de Cannes 2017

Elle Zen
Location:
Studio Cyclone
16/18, Rue Vulpian
75013 Paris
M° Glacière
France
Phone : +33 (0)1 45 35 75 75
Mail : cyclone@cyclonelestudio.fr
Internet Site : www.cyclonelestudio.com
Description:
La marque Elle (Lagardère Active) se déploie une fois encore dans l'événementiel avec la création de « Elle Zen », une manifestation dédiée à l'épanouissement personnel (détox, bien-être, forme, relaxation, cuisine healthy, etc.), au Cyclone dans le 13ème arrondissement de Paris. En partenariat avec la marque de beauté Weleda, l'événement se déroulera les 19 et 20 mai prochains. La manifestation s'accompagnera d'un hors-série inédit qui paraîtra le 5 mai et de contenus dédiés dans le magazine Elle et ses déclinaisons digitales.

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Location:
Espace Oscar Niemeyer
Siège national du Parti Communiste Français
2, place du Colonel Fabien
6, avenue Mathurin Moreau
75019 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 12 12
Internet Site : www.pcf.fr
Description:
Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Affiche de l'exposition

Du 21 février au 7 juin 2017
Lundi au vendredi 11h à 18h30
Samedi et dimanche 13h à 18h
Fermé les jours fériés

Entrée libre

Le Musée de La Poste propose l'exposition Rancillac Rétrospective du 21 février au 7 juin 2017 à l'espace Niemeyer.

Commissaire de l'exposition : Josette Rasle
Scénographe : Jean-Claude Salliou

Bernard Rancillac est l'un des grands noms de la peinture contemporaine. Il est l'inventeur d'une « nouvelle figuration » attentive aux réalités de la vie quotidienne et aux images dont les médias sont friands pour les faire accepter.

Peintre rebelle, il est aussi celui qui a décidé de rendre compte à sa manière de l'actualité de notre monde, histoire de déranger notre confort tiédasse et la bienséance du petit monde feutré de l'art.

La rétrospective de Bernard Rancillac proposée à l'Espace Niemeyer par le Musée de La Poste, actuellement fermé pour rénovation, réunit sur plus de 1300 m2 une centaine de pièces : peintures, objets, affiches, installations, collages... s'étalant de 1961 à 2015. Elle permet une approche complète et représentative du parcours de l'artiste né en 1931 et grande figure de la Figuration Narrative.

Dans le climat politique international des années 60, extrêmement tendu, il entame une réflexion sans concession sur la société de consommation, la culture populaire et l'actualité la plus brûlante.

Il partage alors sa vision de l'art et du monde avec un groupe de jeunes peintres en rupture avec l'abstraction, de nationalités diverses, aux aspirations pas toujours communes mais aux inspirations similaires. En 1964, avec le peintre haïtien Hervé Télémaque et le soutien du critique d'art Gérald Gassiot-Talabot, il organise au Musée d'art moderne de la ville de Paris, l'exposition Mythologies quotidiennes. Réunissant trente-quatre artistes, elle marque les esprits par l'utilisation qu'ils font de l'image à la fois banale et toute puissante. La Figuration narrative est née.

Profondément concerné par son époque, Bernard Rancillac puise dans un répertoire d'images très variées (cinéma, photographie, publicité, bande dessinée, roman-photo...) pour aborder les sujets qui lui tiennent le plus à cœur. Il les traduit par de grands aplats acryliques vivement colorés et d'inventions formelles d'une grande force plastique.

Exigeante, cohérente et subversive, son œuvre accessible au plus grand nombre, composée de séries sur lesquelles il a opéré et opère parfois encore de nombreuses variations (Mickey, musiciens de jazz, stars de cinéma...), témoigne selon Bernard Ceysson « de la volonté délibérée du peintre de miner la réalité, après avoir miné l'histoire de l'art ». Bien que l'effet plastique prévale sur toute autre préoccupation et que son combat premier soit avant tout la peinture, Bernard Rancillac utilise son pinceau comme un coup de poing non pour défendre une quelconque idéologie mais pour forcer le regard de celui qui ne veut pas voir.

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Jeune égorgée, 1998
Acrylique sur toile, 165 x 250 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Notre Sainte Mère La Vache n°2, 1972
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 116 x 89 cm, Musée des beaux-arts, Dole

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Section rythmique de Miles Davis, 1974
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 162 x 162 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Belfast, 1977
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 146 x 114 cm, coll. Martine et Michel Brossard, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Le Muezin, 2013,
Acrylique sur toile, 130 cm x 197 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Les Afghanes, 2004, Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017
Acrylique sur toile, 130 cm x 195 cm, coll. de l'artiste, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Où es-tu, que fais-tu ?, 1965
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Huile sur toile, 178 x 195 cm, Centre Pompidou, MNAM-CCI

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Enfer-Paradis, 2007,
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 230 x 500 cm

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Gilda (Cinémonde n°56), 1989
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 195 x 130 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Sakeo, (camp de réfugiés Khmers), 1996
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile,200x200 cm, coll. La Croix-Rouge monégasque - Don de l'artiste

Exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 17 mai au 13 août 2017
- Mercredi, jeudi et vendredi : de 11h à 17h
- Samedi et dimanche : de 14h à 18h
- Juillet : du mercredi au dimanche de 13h à 18h
- Fermé les jours fériés et au mois d'août

Exposition de chefs-d'oeuvre impressionnistes en co-production avec l'Atelier Grognard à Rueil-Malmaison.

Cette exposition présente une sélection d'œuvres rassemblées autour du thème de la banlieue et de son évolution, vues à travers le regard de peintres du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle.

Elle a été préparée en liaison avec le Centre d'Arts « L'Atelier Grognard » de Rueil-Malmaison qui l'a présentée du 9 décembre 2016 au 10 avril 2017. Différents prêts obtenus auprès d'institutions françaises (Musée d'Orsay, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, Musée des Beaux-Arts d'Orléans, Musée des Beaux-Arts de Reims entre autres) permettent d'offrir à la curiosité du visiteur des tableaux réalisés par des artistes au renom aussi grand que Camille Corot, Charles Daubigny, Camille Pissarro, Berthe Morisot, Maurice Denis, Maurice Utrillo, Raoul Dufy notamment.

L'exposition explore les sites franciliens qu'ont fréquentés ces artistes à un moment où s'imposent la peinture de plein air et la recherche de nouveaux motifs. D'abord tirés de la nature et de la vie rustique, ceux-ci sont, au fur et à mesure que se développent les moyens de transport et le chemin de fer en particulier, empruntés à deux univers alors en plein essor : l'industrie et les loisirs.

Les mutations sans précédent qui marquent profondément le siècle, donnent à la périphérie de Paris de multiples visages, à l'exemple de la Seine, trait d'union entre tous ces territoires consacrés à la fois aux pratiques ludiques traditionnelles et à un trafic fluvial métamorphosé par les conjonctures économiques successives.

Pendant qu'ils représentent ce passage d'un paysage champêtre à un paysage de plus en plus domestiqué, les peintres de la nature deviennent des peintres de la modernité. Les alentours de la capitale se muent peu à peu en un univers propice aux recherches picturales sur le paysage et constituent pour nombre d'entre eux une étape importante dans leur parcours artistique.

C'est cette diversité thématique et esthétique offerte par la banlieue au cours d'un siècle, de 1850 à 1950, de l'Ecole de Barbizon à l'École de Paris, que l'exposition souhaite restituer, en rappelant non seulement l'industrialisation, mais aussi ses contrepoints : la survivance du monde agricole, l'émergence d'une civilisation des loisirs, l'expansion urbaine à travers la multiplication des zones d'habitat.

Ainsi à travers les pièces sélectionnées et les choix muséographiques, l'exposition montre des œuvres dont les auteurs se sont plu à peindre la banlieue comme un coin de paradis, que ce soit en représentant des paysages arcadiens, ou en évoquant des lieux de détente et de loisirs ouverts aux « pratiques récréatives ». Elle attire aussi l'attention sur le fait que la banlieue a été un acteur économique, où l'industrialisation qui se développe, côtoie longtemps un secteur agricole très vivace. Elle souligne enfin que le développement de la banlieue prend de plus en plus la forme d'une expansion urbaine stricto sensu, au terme de laquelle la banlieue aujourd'hui, est surtout perçue comme de longs rubans urbanisés où alternent grands ensembles d'habitat social et logements pavillonnaires.

La découverte de l'exposition s'accompagnera d'un dispositif de médiation innovant : le LiFi. Grâce à ce support, des informations variées permettent une découverte plus détaillée, via des tablettes connectées, une sélection des œuvres présentées.

Autour de l'opération, une importante programmation sera mise en place, comprenant notamment des conférences, des visites commentées et des ateliers - ludiques pour les enfants et pour tous, autour de la photographie ou de la peinture de paysage.

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Hervier de Romande, « Paul Féval en barque sur la Marne », 1890

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Maximilien Luce, « La Seine à Issy-les-Moulineaux », 1920 © Musée Français de la Carte à Jouer et Galerie d'Histoire de la Ville, Issy-les-Moulineaux

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Louis Toffoli, « Quai à Ivry », 1951 © Musée du Domaine départemental, Sceaux

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00-23:55] 7UP Lemon Lemon Picnic Time-Off
Location:
Maison de l'architecture en Ile-de-France
Couvent des Récollets
148, rue du Faubourg Saint-Martin
75010 Paris
M° Gare de l’Est
France
Phone : +33 (0)1 53 26 10 60
Fax : +33 (0)1 53 26 10 61
Mail : accueil@maisonarchitecture-idf.org
Internet Site : www.maisonarchitecture-idf.org
Description:
Echappez-vous de votre quotidien et rejoignez notre oasis de verdure en plein Paris pour profiter d'un pique-nique des plus inattendus !

Participez au lancement de 7UP Lemon Lemon, la nouvelle citronnade gazeuse par 7UP, le vendredi 19 mai 2017 de midi à 2h. Cet événement sera co-animé par Lisa Gachet, fondatrice du célèbre blog lifestyle et spécialiste du Do It Yourself : Make My Lemonade.

Nous avons transformé pour l'occasion le Café A, lieu atypique et tendance de la capitale, en un espace pique-nique luxuriant, frais et contemporain.

Vous pourrez partager de vrais moments entre amis ou en famille autour d'un délicieux pique-nique, de jeux de plein air et de bien d'autres surprises. Vous découvrez également les mélodies du duo Part Time Friends lors d'un concert live acoustique.

Des ateliers Do It Yourself inédits de Make My Lemonade seront organisés, pendant lesquels Lisa Gachet (fondatrice) vous accompagnera pas à pas dans la réalisation d'un superbe sac de pique-nique 2en1.

7UP Lemon Lemon Picnic Time-Off






[17:00-20:00] Vernissage de Michel Blazy
Location:
Galerie Art : Concept
4, passage Sainte-Avoye
entrée par le 8, rue Rambuteau
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 53 60 90 30
Fax : +33 (0)1 53 60 90 31
Mail : info@galerieartconcept.com
Internet Site : www.galerieartconcept.com
Description:
du 20 mai au 22 juilllet

Michel Blazy (Monaco, 1966) présente sa nouvelle exposition personnelle à la galerie Art : Concept, Paris du 20 mai au 22 juilllet.

L'artiste présentera un ensemble de nouveaux travaux sur le vivant, ses évolutions et interactions avec l'environnement.

Invité à la 57ème International Art Exhibition - La Biennale di Venezia curatée par Christine Macel, Michel Blazy y présente actuellement trois installations en perpétuelle évolution, pendant toute la durée de la biennale (13 mai - 26 novembre 2017).

Vernissage de Michel Blazy







[18:00] Rencontre et dédicace d'Isabelle Boulay
Location:
Fnac Paris - Ternes
26-30, avenue des Ternes
75017 Paris
M° Ternes
France
Phone : 0 825 020 020
Fax : +33 (0)1 44 09 18 01
Mail : etoile@fnac.com
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=42
Description:
Isabelle Boulay en rencontre / dédicace à Paris FNAC Ternes le Vendredi 19 mai 2017 à 18h00 pour son nouvel album "En vérité".

Rencontre et dédicace d'Isabelle Boulay

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Felicità 17"
Location:
Palais des Beaux-Arts de Paris
Salle Melpomène
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 83
Internet Site : palaisdesbeauxarts.tumblr.com
Description:
Diplômés félicités et avec mentions

Les Beaux-Arts de Paris présentent l'exposition annuelle des jeunes artistes ayant obtenu le diplôme national supérieur d'arts plastiques (Dnsap)

avec les félicitations ou une mention du jury.

Avec : Dorian Bauer, Sarah Belhadjali, Jean-Charles Bureau, Côme Clérino, Célia Coëtte, Claudio Coltorti, Paul Descoings, Marie Dupuis, Clara Fontaine, Matthieu Haberard, Qin Han et Yuyan Wang, Nathanaëlle Herbelin, Vladimir Hermand, Mahalia Köhnke-Jehl, Alexandre Lenoir, Estrid Lutz & Emile Mold, Adrien Maes, Johanna Monnier, Chloé Mossessian, Pierre Pauze, Lucie Planty, Alicia Renaudin, Sophie Rézard de Wouves, Caroline Reveillaud, Blaise Schwartz, Lucile Sénéchal-Parfait, Alexander Sebag, Cécile Serres, Nefeli Papadimouli, Tatiana Pozzo di Borgo, Raphaël Sitbon, Arthur Tiar, Laure Tiberghien et Radouan Zeghidour.

Commissaire
Joan Ayrton, présidente du jury
artiste et enseignante

Sarah Troche
théoricienne de l'esthétique et de la philosophie de l'art

Richard Fauguet
artiste

Karim Ghaddab
critique d'art, membre de l'Aica

Marielle Paul
artiste

À l'occasion de la Nuit des Musées 2017, l'exposition sera ouverte samedi 20 mai jusqu'à minuit. Un programme de performances sera proposé.

Exposition
20 mai - 14 juillet
ouvert du mardi au dimanche, de 13h à 19h

Quoi de plus saisissant que le privilège d'un regard partagé ? Voir ensemble un paysage, un fossile dans une roche lors d'une marche en groupe ; relever la justesse d'un trait ou d'un propos lorsqu'on est jury de diplôme en école d'art. La parole de l'étudiant, assurée ou encore hésitante, dévoile en un court laps de temps des mondes de pensées derrière les formes et les images. Ce sont ainsi plus de quatre-vingt jeunes artistes que nous avons rencontrés lors des jurys de diplômes de fin d'études en juin et novembre derniers. L'expérience ne fut pas sans heurts, les échanges étaient intenses et nous ont souvent mis en question.

L'école des Beaux-Arts de Paris se singularise par son système d'ateliers. Il est frappant de voir se conjuguer les multiples héritages dont les étudiants sont les dépositaires et passeurs, à leurs quêtes, pour certains, plus intuitives, des pratiques inhérentes à leur génération. Mais dans l'ensemble nous avons été surpris par une forme de résistance à ce qui serait attendu de jeunes artistes nés dans les années 90 (sur-connectés, toujours en réseau) : peu de travail sur le numérique ou sur la circulation des images, peu de film aussi ; mais de la peinture, de la photographie, des matières travaillées par le corps, des objets savamment construits et une forte présence de la littérature et de l'écriture comme pratique. Les formes sont fréquemment pensées à travers les origines, les mémoires personnelles que l'on s'attache à reconstruire ou réinventer.

L'expérience de ce jury nous a engagés à bousculer quelques règles de la maison : Felicità 17 accueille dans les espaces restaurés du Palais des Beaux-Arts un groupe de trente-quatre exposants qui tous ont fortement retenu notre attention, mais dont certains seulement ont été au sens strict félicités. De même, nous avons fait le choix d'un catalogue unique où sont présentés tous les étudiants diplômés de l'année 2016. Si les félicitations sont un moment de distinction voulu et célébré comme tel par l'école, nous avons préféré ne pas reconduire et figer ce geste de distinction dans l'exposition et la publication qui l'accompagne. Le jugement du travail s'est tenu à un moment donné, or ce moment est révolu: les jeunes artistes que vous découvrez dans l'exposition Felicità 17 sont déjà ailleurs, certains ont laissé derrière eux ce qu'ils nous ont montré il y a quelques mois, et c'est ce mouvement permanent que nous voulons d'abord célébrer.
Joan Ayrton, Commissaire

Vernissage de l'exposition "Felicità 17"
Vernissage de l'exposition "Felicità 17"

[18:30] Showcase de Benjamin Biolay
Location:
Fnac Paris - Saint-Lazare
Passage du Havre
109, rue Saint-Lazare
75009 Paris
M° RER E Hausmann - Saint-Lazare, Saint-Lazare, RER A Havre - Caumartin
France
Phone : 0 825 020 020
Fax : +33 (0)1 55 31 21 00
Mail : saint-lazare@fnac.tm.fr
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=21
Description:
Benjamin Biolay sera en showcase gratuit de son nouvel album Volver à Paris à la FNAC Saint-Lazare le Vendredi 19 mai 2017 à 18h30.

Showcase de Benjamin Biolay

[18:30-21:00] Vernissage de Jason Botkin "Cordes brisées"
Location:
NUNC! Paris
Bookstore, gallery and more
3, rue d'Arras
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine
France
Phone : +33 (0)1 43 26 40 23
Mail : paris@nunc-gallery.com
Internet Site : www.nunc-gallery.com/paris
Description:
du 19 Mai au 25 juin
du mercredi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h

Diplômé du Alberta College of Art and design, Jason Botkin a réalisé plus de 200 peintures murales à travers le monde et participé à de nombreux festivals comme le Sea walls en mars dernier qui a eu lieu en en Nouvelle Zélande.
Cet américain qui a élu résidence à Montréal a exposé seul ou en groupe partout au Canada, aux États- Unis ainsi qu'en Europe.
C'est maintenant à Paris qu'il a choisit de s'arrêter pour présenter son exposition personnelle « Cordes Brisées », co-curaté par la galerie NUNC Paris et Alla Goldshteyn.
Basé sur une croyance ancienne que l'être humain a la capacité de manipuler et/ou d'être manipulé, il nous propose une installation sur mesure, constituée de figures sculptées à partir de fines plaques de contreplaqué. Ses marionnettes bidimensionnelles, à taille humaine, dansent et se baladent sur la toile de la galerie NUNC !

Cette exposition interactive, hors normes et en constante évolution se déroulera du 19 Mai au 25 juin.
vernissage en présence de l'artiste le vendredi 19 Mai à partir de 18h30

http://www.jasonbotkin.com

Vernissage de Jason Botkin "Cordes brisées"









[20:00] Dîner de lancement de Choices Paris
Location:
Conseil économique, social et environnemental
Palais d'Iéna
9, place d'Iéna
75775 Paris Cedex 16
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 44 43 60 00
Internet Site : www.conseil-economique-et-social.fr
Description:
Dîner de lancement de Choices Paris

13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés