Wednesday, May 31, 2017
Public Access


Category:
Category: All

31
May 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

  Fête nationale d'Afrique du Sud
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale d'Afrique du Sud

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Location:
Espace Oscar Niemeyer
Siège national du Parti Communiste Français
2, place du Colonel Fabien
6, avenue Mathurin Moreau
75019 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 12 12
Internet Site : www.pcf.fr
Description:
Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Affiche de l'exposition

Du 21 février au 7 juin 2017
Lundi au vendredi 11h à 18h30
Samedi et dimanche 13h à 18h
Fermé les jours fériés

Entrée libre

Le Musée de La Poste propose l'exposition Rancillac Rétrospective du 21 février au 7 juin 2017 à l'espace Niemeyer.

Commissaire de l'exposition : Josette Rasle
Scénographe : Jean-Claude Salliou

Bernard Rancillac est l'un des grands noms de la peinture contemporaine. Il est l'inventeur d'une « nouvelle figuration » attentive aux réalités de la vie quotidienne et aux images dont les médias sont friands pour les faire accepter.

Peintre rebelle, il est aussi celui qui a décidé de rendre compte à sa manière de l'actualité de notre monde, histoire de déranger notre confort tiédasse et la bienséance du petit monde feutré de l'art.

La rétrospective de Bernard Rancillac proposée à l'Espace Niemeyer par le Musée de La Poste, actuellement fermé pour rénovation, réunit sur plus de 1300 m2 une centaine de pièces : peintures, objets, affiches, installations, collages... s'étalant de 1961 à 2015. Elle permet une approche complète et représentative du parcours de l'artiste né en 1931 et grande figure de la Figuration Narrative.

Dans le climat politique international des années 60, extrêmement tendu, il entame une réflexion sans concession sur la société de consommation, la culture populaire et l'actualité la plus brûlante.

Il partage alors sa vision de l'art et du monde avec un groupe de jeunes peintres en rupture avec l'abstraction, de nationalités diverses, aux aspirations pas toujours communes mais aux inspirations similaires. En 1964, avec le peintre haïtien Hervé Télémaque et le soutien du critique d'art Gérald Gassiot-Talabot, il organise au Musée d'art moderne de la ville de Paris, l'exposition Mythologies quotidiennes. Réunissant trente-quatre artistes, elle marque les esprits par l'utilisation qu'ils font de l'image à la fois banale et toute puissante. La Figuration narrative est née.

Profondément concerné par son époque, Bernard Rancillac puise dans un répertoire d'images très variées (cinéma, photographie, publicité, bande dessinée, roman-photo...) pour aborder les sujets qui lui tiennent le plus à cœur. Il les traduit par de grands aplats acryliques vivement colorés et d'inventions formelles d'une grande force plastique.

Exigeante, cohérente et subversive, son œuvre accessible au plus grand nombre, composée de séries sur lesquelles il a opéré et opère parfois encore de nombreuses variations (Mickey, musiciens de jazz, stars de cinéma...), témoigne selon Bernard Ceysson « de la volonté délibérée du peintre de miner la réalité, après avoir miné l'histoire de l'art ». Bien que l'effet plastique prévale sur toute autre préoccupation et que son combat premier soit avant tout la peinture, Bernard Rancillac utilise son pinceau comme un coup de poing non pour défendre une quelconque idéologie mais pour forcer le regard de celui qui ne veut pas voir.

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Jeune égorgée, 1998
Acrylique sur toile, 165 x 250 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Notre Sainte Mère La Vache n°2, 1972
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 116 x 89 cm, Musée des beaux-arts, Dole

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Section rythmique de Miles Davis, 1974
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 162 x 162 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Belfast, 1977
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 146 x 114 cm, coll. Martine et Michel Brossard, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Le Muezin, 2013
Acrylique sur toile, 130 cm x 197 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Les Afghanes, 2004, Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017
Acrylique sur toile, 130 cm x 195 cm, coll. de l'artiste, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Où es-tu, que fais-tu ?, 1965
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Huile sur toile, 178 x 195 cm, Centre Pompidou, MNAM-CCI

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Enfer-Paradis, 2007
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 230 x 500 cm

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Gilda (Cinémonde n°56), 1989
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 195 x 130 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Sakeo, (camp de réfugiés Khmers), 1996
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 200x200 cm, coll. La Croix-Rouge monégasque - Don de l'artiste

Exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 17 mai au 13 août 2017
- Mercredi, jeudi et vendredi : de 11h à 17h
- Samedi et dimanche : de 14h à 18h
- Juillet : du mercredi au dimanche de 13h à 18h
- Fermé les jours fériés et au mois d'août

Plein tarif : 4.70 € / 3.60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3.60 € / 2.60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Exposition de chefs-d'oeuvre impressionnistes en co-production avec l'Atelier Grognard à Rueil-Malmaison.

Cette exposition présente une sélection d'œuvres rassemblées autour du thème de la banlieue et de son évolution, vues à travers le regard de peintres du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle.

Elle a été préparée en liaison avec le Centre d'Arts « L'Atelier Grognard » de Rueil-Malmaison qui l'a présentée du 9 décembre 2016 au 10 avril 2017. Différents prêts obtenus auprès d'institutions françaises (Musée d'Orsay, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, Musée des Beaux-Arts d'Orléans, Musée des Beaux-Arts de Reims entre autres) permettent d'offrir à la curiosité du visiteur des tableaux réalisés par des artistes au renom aussi grand que Camille Corot, Charles Daubigny, Camille Pissarro, Berthe Morisot, Maurice Denis, Maurice Utrillo, Raoul Dufy notamment.

L'exposition explore les sites franciliens qu'ont fréquentés ces artistes à un moment où s'imposent la peinture de plein air et la recherche de nouveaux motifs. D'abord tirés de la nature et de la vie rustique, ceux-ci sont, au fur et à mesure que se développent les moyens de transport et le chemin de fer en particulier, empruntés à deux univers alors en plein essor : l'industrie et les loisirs.

Les mutations sans précédent qui marquent profondément le siècle, donnent à la périphérie de Paris de multiples visages, à l'exemple de la Seine, trait d'union entre tous ces territoires consacrés à la fois aux pratiques ludiques traditionnelles et à un trafic fluvial métamorphosé par les conjonctures économiques successives.

Pendant qu'ils représentent ce passage d'un paysage champêtre à un paysage de plus en plus domestiqué, les peintres de la nature deviennent des peintres de la modernité. Les alentours de la capitale se muent peu à peu en un univers propice aux recherches picturales sur le paysage et constituent pour nombre d'entre eux une étape importante dans leur parcours artistique.

C'est cette diversité thématique et esthétique offerte par la banlieue au cours d'un siècle, de 1850 à 1950, de l'Ecole de Barbizon à l'École de Paris, que l'exposition souhaite restituer, en rappelant non seulement l'industrialisation, mais aussi ses contrepoints : la survivance du monde agricole, l'émergence d'une civilisation des loisirs, l'expansion urbaine à travers la multiplication des zones d'habitat.

Ainsi à travers les pièces sélectionnées et les choix muséographiques, l'exposition montre des œuvres dont les auteurs se sont plu à peindre la banlieue comme un coin de paradis, que ce soit en représentant des paysages arcadiens, ou en évoquant des lieux de détente et de loisirs ouverts aux « pratiques récréatives ». Elle attire aussi l'attention sur le fait que la banlieue a été un acteur économique, où l'industrialisation qui se développe, côtoie longtemps un secteur agricole très vivace. Elle souligne enfin que le développement de la banlieue prend de plus en plus la forme d'une expansion urbaine stricto sensu, au terme de laquelle la banlieue aujourd'hui, est surtout perçue comme de longs rubans urbanisés où alternent grands ensembles d'habitat social et logements pavillonnaires.

La découverte de l'exposition s'accompagnera d'un dispositif de médiation innovant : le LiFi. Grâce à ce support, des informations variées permettent une découverte plus détaillée, via des tablettes connectées, une sélection des œuvres présentées.

Autour de l'opération, une importante programmation sera mise en place, comprenant notamment des conférences, des visites commentées et des ateliers - ludiques pour les enfants et pour tous, autour de la photographie ou de la peinture de paysage.

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Hervier de Romande, « Paul Féval en barque sur la Marne », 1890

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Maximilien Luce, « La Seine à Issy-les-Moulineaux », 1920 © Musée Français de la Carte à Jouer et Galerie d'Histoire de la Ville, Issy-les-Moulineaux

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Louis Toffoli, « Quai à Ivry », 1951 © Musée du Domaine départemental, Sceaux

Exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 30 mai au 24 septembre 2017

L'exposition se tiendra du 30 mai au 24 septembre 2017 au Grand Trianon, ouvert de 12h à 18h30.
Dernière admission : 18h
Fermeture des caisses : 17h50

Consacrée au séjour de Pierre le Grand à Paris et en particulier au château de Versailles, en mai et juin 1717, cette exposition commémorera du 30 mai au 24 septembre 2017 le tricentenaire de la visite du tsar en France.

Fruit d'un partenariat privilégié entre le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon et le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, l'exposition présentera, à travers plus de cent-trente œuvres, ce qui fut, sous la Régence, deux ans seulement après la mort de Louis XIV, l'un des événements diplomatiques et culturels les plus marquants du début du règne de Louis XV.

Le parcours

Le parcours permettra de suivre pas à pas cette visite qui, pour être officielle, n'en fut pas moins libre. Héritier de la dynastie des Romanov et premier empereur de toutes les Russies, Pierre Ier cherchait l'inspiration dans les modèles français. Cet esprit curieux, passionné d'art, de sciences et de techniques, visita les résidences royales, les manufactures et les académies parisiennes, rencontra les plus éminents savants et artistes de son temps pour en attirer certains à la cour de Saint-Pétersbourg. Peintures, sculptures, pièces de mobilier et d'arts décoratifs, gravures et dessins, livres provenant de la bibliothèque du tsar ainsi qu'objets de son cabinet de curiosités dessineront le portrait de ce grand réformateur de la Russie, tourné vers l'Occident et en particulier vers une France héritière du Grand Siècle.

Commissariat

- Gwenola Firmin Conservateur en charge des peintures du XVIIIe siècle au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
- Thierry Sarmant Conservateur en chef, chef du Centre historique des archives, Service historique de la Défense
- George Vilinbakhov Vice-directeur du musée d'État de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

Le voyage sur twitter

Découvrez sur le compte Twitter @CVersailles toutes les étapes du séjour de Pierre Ier dans le Paris du jeune Louis XV de mai à juin 1717. 300 ans presque jour pour jour après cette visite diplomatique mémorable, le hashtag #PierreLeGrandVoyage permet, au fil des jours, de revivre le voyage d'un tsar puissant et réformateur en quête d'inspiration autant politique et économique qu'artistique ou scientifique.

Fêtes galantes

Dans votre costume identique à ceux des plus belles époques de Versailles, vous êtes invités à retrouver l'ambiance raffinée et artistique des soirées d'appartement, un moment hors du temps, inoubliable. Cette année, le thème de ces fêtes sera bien sûr la venue de Pierre le Grand au château de Versailles pour qui fut organisé l'une des plus fastueuses réceptions officielles lors de son séjour.
Soirée costumée : 29 mai 2017 - 19h30
>> RSVP

L'exposition

Consacrée au séjour du tsar Pierre le Grand en France, à Paris et dans ses environs, en mai et juin 1717, l'exposition Pierre le Grand, un tsar en France. 1717, qui se tiendra au Grand Trianon du 30 mai au 24 septembre 2017, commémorera le tricentenaire de cette visite diplomatique. Fruit d'une collaboration exceptionnelle entre le château de Versailles et le musée d'État de l'Ermitage, elle présentera plus de 150 œuvres - peintures, sculptures, arts décoratifs, tapisseries, mais aussi plans, médailles, instruments scientifiques, livres et manuscrits - dont les deux tiers appartiennent aux collections du prestigieux musée de Saint-Pétersbourg.

Issu de la dynastie des Romanov, fils du tsar Alexis Mikhaïlovitch (1645-1676) et de Nathalie Narychkine (1651-1694), Pierre Ier (1672-1725), vingt ans après la « Grande Ambassade » qui l'a mené une première fois en Europe en 1697-1698, entreprend un nouveau voyage en Occident. Il atteint la France le 21 avril 1717 et y demeure jusqu'au 21 juin suivant. À Versailles où il fait étape deux fois, il est logé au Grand Trianon, du 24 au 26 mai puis du 3 au 11 juin 1717.

Le parcours de l'exposition suit pas à pas ce séjour qui, pour être officiel, n'en est pas moins libre car, force de la nature, imprévisible et peu façonné à l'Étiquette, Pierre Ier bouscule le protocole à maintes reprises. Sa rencontre avec Louis XV marque notamment les esprits : faisant fi du cérémonial de cour, il prend dans ses bras, en un geste spontané, l'enfant roi, tout juste âgé de sept ans. De nombreux mémorialistes, parmi lesquels Saint-Simon, le marquis de Dangeau ou Jean Buvat nous ont laissé de précieux témoignages permettant de retracer ce voyage.

Si ce séjour a des visées politiques et économiques - un projet d'alliance avec la France contre la Suède d'une part, la signature d'un traité de commerce de l'autre -, le tsar réformateur, fondateur de la Russie moderne, veut par-dessus tout voir ce que la France possède de plus remarquable afin d'en adapter certains modèles à son empire. Durant les deux mois qu'il passe dans le Paris de la Régence, visites et discussions avec les Français nourrissent sa réflexion et infléchissent les travaux qu'il a entrepris depuis 1703 à Saint-Pétersbourg et dans ses environs.

À Paris, Pierre se rend à l'Académie des Sciences, dont il devient membre honoraire, à l'Observatoire, à l'Hôtel royal des Invalides et à l'Hôtel de la Monnaie où l'on frappe une médaille en son honneur. Le tsar visite également la manufacture des Gobelins qui lui inspire la création d'une fabrique de tapisseries dans sa nouvelle capitale. Découvrant les marchands parisiens tel un simple particulier, il fait provision de livres, d'instruments scientifiques et techniques. Enfin, comme il est d'usage, ce voyage suscite l'échange de prestigieux cadeaux diplomatiques ; à l'image de la tenture du Nouveau Testament offerte à Pierre le Grand, composée de quatre tapisseries d'après Jouvenet et conservée aujourd'hui au musée d'État de l'Ermitage.

L'exposition met aussi en lumière les rapports du tsar avec les artistes français. En effet, dès 1716, il attire à la cour de Saint-Pétersbourg plusieurs maîtres, parmi lesquels Louis Caravaque (1684-1754), l'architecte Jean-Baptiste Le Blond (1679-1719) et le sculpteur ornemaniste Nicolas Pineau. Lors de son séjour en France en 1717, il est portraituré par deux peintres de renom, Jean-Marc Nattier (1685-1766) et Jean-Baptiste Oudry (1686-1755).

Souverain guerrier et voyageur, Pierre le Grand parcourt le monde pendant près de quatre décennies, de la mer Blanche à la mer Caspienne, de la Hollande à la Moldavie et de l'Angleterre à la Perse. Cette personnalité hors du commun a su s'imposer, au regard de la postérité, comme l'un des monarques les plus marquants de son pays, initiateur d'une nouvelle Russie.

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cassette de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cadran Solaire
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Veste de costume d'été de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Louis XV visite Pierre le Grand à l'hôtel de Lesdiguières
Château de Versailles

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00 [16:00-19:00] Vernissage de photos sur les jardins classiques de Suzhou
Location:
Centre Culturel les Amis de Nouvelles d'Europe
欧洲时报文化中心
48-50, rue Benoît Malon
94250 Gentilly
M° RER B Gentilly, Tram T3a Stade Charlety - Porte de Gentilly
France
Mail : culture@oushinet.com
Internet Site : www.culture-oushi.com
Description:
Cette année marque le 20e anniversaire de l'inscription des jardins classiques de Suzhou sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le paysagisme classique chinois cherche à recréer des paysages naturels en miniature. Dans la ville historique de Suzhou, les jardins, aménagés du XIe au XIXe siècle, reflètent dans leur conception méticuleuse la grande importance métaphysique de la beauté naturelle dans la culture chinoise.
Cette exposition vous offre une occasion unique de faire connaissance avec cette esthétique orientale des jardins classiques de Suzhou.

Vernissage de photos sur les jardins classiques de Suzhou



[18:00-20:00] Rencontre avec Hervé Di Rosa
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
Amphithéâtre d'honneur

sur invitation de François Boisrond, professeur aux Beaux-Arts

Hervé Di Rosa est né à Sète, en 1959.
Artiste peintre contemporain, il est avec Richard Di Rosa, François Boisrond, Rémi Blanchard et Robert Combas l'un des principaux artisans du mouvement français de la «figuration libre» (terme inventé par Ben), renouveau de la peinture dans les années 1980, empruntant souvent à la BD, au rock et au graffiti.
En 2000, il fonde le musée international des Arts modestes à Sète (MIAM).

«Je n'invente pas l'art modeste, je l'ai trouvé, je le fais vivre et je le fais dialoguer avec l'art contemporain. On a longtemps cru que le MIAM était un lieu anti-art contemporain. Pas du tout. Au contraire, j'ai fondé le MIAM pour tendre un pont d'une rive à l'autre, aller vers le néophyte qui peut être attrapé par l'alibi des images du quotidien qu'il connaît bien et qui l'amènent vers des œuvres plus complexes.»

[18:00] Summer House Open Air Launch Party
Location:
American Center For Art and Culture
Mona Bismarck American Center for art & culture
34, avenue de New-York
75116 Paris
M° Alma - Marceau, Iéna, Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 47 23 81 73
Fax : +33 (0)1 40 70 02 99
Mail : info@monabismarck.org
Internet Site : www.monabismarck.org
Description:
Poussez les portes de ce nouveau lieu hybride dédié à la pop culture américaine où se mêleront tout l'été programmation pointue, performances artistiques et créations food & cocktails.

OPEN AIR LAUNCH PARTY
Mercredi 31.05.17 de 18h à 2h

20h : Concert Live Idris Ackamoor & the Pyramids
22h : DJ Set Hugo Mendez

RSVP
Elissa BALTI / elissa@frenchcancans.com
Mobile : 06 75 46 78 60

>> invitation

Summer House Open Air Launch Party

[18:00-21:00] Vernissage de GILBERT1 "World of illusion"
Location:
Artistik Rezo Gallery
14, rue Alexandre Dumas
75011 Paris
M° Rue des Boulets
France
Phone : +33 (0)1 77 12 54 55
Mail : contact@galerieartistikrezo.com
Internet Site : www.galerieartistikrezo.com
Description:
Exposition du 01 juin au 06 juillet 2017
Du lundi au samedi de 11h à 19h
Vernissage le mercredi 31 mai 2017 de 18h à 21h

La Galerie Artistik Rezo accueille l'artiste GILBERT1 pour sa nouvelle exposition personnelle. Intitulée World of illusion, cette exposition incarne la volonté perpétuelle de l'artiste d'expérimenter.
Bienvenue dans un monde où règnent l'illusion, la façade et la superficialité, un monde qui cache bien des mécanismes complexes où l'homme est tragiquement dominé par lui-même et ses propres vices.

Une infime poignée d'entre nous tirent des ficelles en vue de leur propre profit, bousculent toute idée d'éthique, de droits de l'homme et d'intérêt commun. Ils déguisent notre réalité pour dissimuler une vérité non avouable.

Notre condition et notre asservissement sont des axes de réflexions qui guident et nourrissent sans doute mon travail.

L'univers que je dépeins ouvre une faille dans ce mécanisme, où lors d'un dramatique effondrement sociétal, un élan général sous forme de prise de conscience et d'instinct de survie de l'espèce vient reconstruire et panser la réalité, apportant de l'espoir dans une scène de déflagration.

L'illusion visuelle est aujourd'hui de plus en plus présente dans ma création, effacer la réalité et la sublimer, déformer l'espace et attirer l'oeil, pour mieux entrevoir les dérives de notre monde, illusoire.

GILBERT1

Vernissage de GILBERT1 "World of illusion"

[18:00-20:30] Vernissage de Rachel Feinstein "Veduta Roma"
Location:
8, rue Saint-Bon
Mur Saint-Bon
8, rue Saint-Bon
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 58 30 39 39
Internet Site : www.mursaintbon.com
Description:
Le Mur . Consortium, Paris
Organisation Natacha Carron et le Consortium Paris
8 rue Saint-Bon
75004 Paris
mursaintbon.com
contact@mursaintbon.com
@mursaintbon
#mursaintbon
https://www.facebook.com/8-rue-saint-bon-123581524378468
https://www.instagram.com/mursaintbon

Exposition du 1er juin au 29 juillet 2017
Jeudi-vendredi-samedi 14.00 - 19.00

Regarder le panorama, revoir l'histoire, intervenir avec discrétion mais rester soi-même, contemporain, ouvert au temps, prêts à la surprise. C'est ce que Rachel Feinstein réussit à faire tout ensemble. Son "carnet romain" d'artiste à la recherche de la lumière se projette sur des murs et s'arrête naturellement sur celui de la rue saint-Bon. Derrière le motif classique, le connaisseur reconnaît les éclats de verre et les détails qui font que le même est différent.

La Veduta indépassable de Viviano Codazzi est dépassée par l'incorporation de l'observateur qui repère son propre reflet en divers points des vues architectoniques. La composition est narrative et se présente en promenade qui s'interrompt sur le Mur de la rue Saint-Bon, le temps d'une conversation où l'on parle la langue de Watteau et peut-être aussi celle de Stendhal, en tête de sa colonne de voyageurs et, comme il dit lui-même, de "happy few".
Quand le silence se fait, c'est Chirico qui arrête les bavardages, ouvrant tout l'espace aux monuments d'abord trop célèbres pour qu'on les ait regardés avec la solennité et le respect qui s'imposent maintenant.

Rachel Feinstein a exposé au centre d'art Le Consortium, Dijon en 2005, 2011 et en 2014.

Vernissage de Rachel Feinstein "Veduta Roma"

[18:00-21:00] Vernissage de Safet Zec "De Sarajevo à Venise"
Location:
Galerie Schwab Beaubourg
35, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 12 16
Mail : edouard.schwab@hotmail.fr
Internet Site : www.galerieschwabbeaubourg.com
Description:
Exposition du 31 mai au 22 juillet 2017
Vernissage mercredi 31 mai de 18h à 21h

Safet Zec est né en 1943 à Rogatica, en Bosnie-Herzégovine. Diplômé de l'École des Arts Appliqués de Sarajevo et de l'Académie des Beaux-Arts de Belgrade, il est devenu dans son pays natal la figure centrale du « réalisme poétique ». En 1992, il a dû fuir la guerre et quitter Sarajevo pour s'installer en Italie. Depuis 1998 il a son atelier à Venise. Il travaille aussi à Sarajevo, Pocitelj et Paris où se trouve son atelier de gravure. C'est à notre sens l'un des plus grands peintres européens vivants. Jorge Semprun, l'un de ses admirateurs, a été frappé par « le silence de la vie qui sourd des toiles de Safet Zec, à jamais ».

Son œuvre a été largement exposée ces dernières années en Europe, notamment dans divers musées :
en 2008, au musée Kampa à Prague
en 2010, au musée Correr à Venise
en 2011, au musée Palais Milesi à Split
en 2015, au Panorama Museum à Bad Frankenhausen, en Allemagne
en 2016, au musée di San Salvatore in Lauro à Rome, et au musée de
l'Hospice Comtesse à Lille, où beaucoup de français ont découvert cette peinture exceptionnelle

Le pape François a inauguré fin 2014 la Déposition qu'il a réalisée pour l'église du Gesù à Rome.

Vernissage de Safet Zec "De Sarajevo à Venise"
Luigi I, 160 x 120 cm, huile sur toile

Vernissage de Safet Zec "De Sarajevo à Venise"
Grande table, 160 x 220 cm, huile sur toile

[18:30] Présentation de l'ouvrage "Lectures princières et commerce du livre"
Location:
Bibliothèque Mazarine
23, quai de Conti
75270 Paris Cedex 06
M° Pont Neuf, Saint-Michel, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 44 41 44 06
Fax : +33 (0)1 44 41 44 07
Mail : contact@bibliotheque-mazarine.fr
Internet Site : www.bibliotheque-mazarine.fr
Description:
Lectures princières et commerce du livre :
La bibliothèque de Charles III de Croÿ et sa mise en vente (1614)

Présentation de l'ouvrage "Lectures princières et commerce du livre"

[18:30-22:00] Vernissage d'Elliot Dubail "Carte Blanche #3"
Location:
Galerie Perpitch & Bringand
7, rue Paul-Louis Courier
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 44 39 94 56
Mail : contact@perpitch-bringand.com
Internet Site : www.galeriedenface.com
Description:
du 1er juin au 29 juillet

Vernissage d'Elliot Dubail "Carte Blanche #3"

[18:30-21:00] Vernissage d'Isabel Espinoza "Vibrations Verticales"
Location:
Galerie Lazarew
14, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 61 28 73
Mobile : +33 (0)6 98 83 90 86
Mail : info@galerie-lazarew.fr
Internet Site : www.galerie-lazarew.fr
Description:
VERNISSAGE LE MERCREDI 31 MAI à partir de 18h30, en présence de l'artiste
Exposition du 31 mai au 17 juin 2016

La Galerie Lazarew est très heureuse d'accueillir à nouveau l'artiste équatorienne Isabel Espinoza pour l'exposition "Vibrations Verticales". Une exposition préparée en grande partie lors de la résidence de l'artiste au Musée Bernard Boesh de Pouliguen (mars-mai 2017).

Vernissage d'Isabel Espinoza "Vibrations Verticales"




[19:00-22:00] 3ème édition des Victoires du Tourisme 2017
Location:
InterContinental Le Grand Hôtel de Paris
2, rue Scribe
3, rue Auber
75009 Paris
M° Opéra, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 40 07 32 32
Description:
Quelque 300 invités ont assisté hier soir, mercredi 31 mai, à la troisième soirée des Victoires du Tourisme organisée une nouvelle fois à l'Intercontinental Paris Le Grand.

Neuf fournisseurs ont reçu un trophée qui matérialise le vote de nos lecteurs. Par ailleurs, après Laurent Fabius et Alain de Mendonça, la rédaction du Quotidien du Tourisme a choisi d'honorer Sébastien Bazin (photo), président du groupe Accorhotels, pour sa capacité à innover face à une concurrence qui bouleverse les modes de consommation.

Le palmarès 2017

Victoire du Tourisme de la meilleure compagnie aérienne
Air Austral

Victoire du Tourisme du meilleur loueur de voiture
Avis

Victoire du Tourisme de la meilleure compagnie de croisière
Ponant

Victoire du Tourisme du meilleur parc d'attraction
Disneyland

Victoire du Tourisme du meilleur tour-opérateur
La Française des Circuits

Victoire du Tourisme de la meilleure chaîne hôtelière
Sun Resorts

Victoire du Tourisme du meilleur assureur assisteur
Mondial Assistance

Victoire du Tourisme de la meilleure destination d'Outre-mer
La Réunion

Victoire du Tourisme du meilleur Office de tourisme étranger
Oman

[19:00-21:00] Vernissage d'Adrian Smith
Location:
Galerie Glénat
22, rue de Picardie
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 71 46 86
Mail : galerie@glenat.com
Internet Site : www.galerie-glenat.com
Description:
A l'occasion de la parution de l'album "Hate" aux Editions Glénat, la galerie est heureuse de vous inviter au vernissage Mercredi 31 Mai de 19h à 21h en présence de l'auteur.

Vernissage d'Adrian Smith

[19:00] Vernissage d'Edouard Elias "LES BOAT-PEOPLE DE LA GRANDE BLEUE"
Location:
Le 61
3, rue de l'Oise
75019 Paris
M° Crimée, Ourcq
France
Phone : +33 (0)1 42 05 09 17
Mail : 61paris@gmail.com
Internet Site : www.61paris.fr
Description:
LE PRIX BAYEUX-CALVADOS S'AFFICHE AU 61.

Présentation de l'édition 2017 & vernissage de l'exposition mercredi 31 mai 19h.

Vernissage d'Edouard Elias "LES BOAT-PEOPLE DE LA GRANDE BLEUE"

[19:00] Vernissage d'Isabelle Bonhomme "Hommes et femmes d'Inde et de Chine"
Location:
Galerie-Librairie Impressions
17, rue Meslay
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 76 00 26
Mail : impressions98@wanadoo.fr
Description:
Exposition jusqu'au samedi 24 juin 2017

vernissage d'Isabelle Bonhomme "Gens d'ailleurs - Hommes et femmes d'Inde et de Chine"

[19:00-21:00] Vernissage de Carolina Ponte & Pedro Varela "Tender Constructions"
Location:
Cité Internationale des Arts
18, rue de l'Hôtel de Ville
75180 Paris Cedex 04
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 71 72
Fax : +33 (0)1 42 78 40 54
Mail : contact@citedesartsparis.fr
Internet Site : www.citedesartsparis.net
Description:
Dans la cadre de la semaine de l'Amérique Latine et des Caraïbes, la Cité internationale des arts vous invite à découvrir l'exposition des deux artistes brésiliens Caroline Ponte et Pedro Varela : « Tender Constructions ».

Tender Constructions propose un dialogue entre les oeuvres de deux artistes brésiliens, Carolina Ponte et Pedro Varela.

Tous deux travaillent à étendre les frontières de perception du dessin. Une partie de leurs oeuvres reste posée sur le papier mais ils s'attachent à explorer les différentes façons dont le dessin peut influencer d'autres media tels également dans la forme des oeuvres. Les artistes créent ici un assemblage de références variées, semblable à un collage mental.

Le vernissage de l'exposition est précédé d'une rencontre avec les artistes, autour de leur expérience de résidence à la Cité internationale des Arts, de leur travail et plus généralement, d'une présentation de la scène artistique contemporaine brésilienne.

La rencontre sera animée par Isabel Junqueira, journaliste culturelle brésilienne vivant à Paris et Maria do Mar Guinle, conseillère artistique et productrice de projets.

Carolina Ponte est lauréate de la commission Arts Visuels de la Cité internationale des Arts.

Vernissage de Carolina Ponte & Pedro Varela "Tender Constructions"

[19:30-22:00] 48ème Grand Prix des Lectrices ELLE 2017
Location:
Salons France Amériques
Hôtel particulier du comte Le Marois
9/11, avenue Franklin-D.-Roosevelt
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 45 61 96 02
Fax : +33 (0)1 45 61 06 41
Internet Site : www.france-ameriques.fr
Description:
C'est un rendez-vous incontournable ! Cette année encore, le Grand Prix des Lectrices ELLE avec Guerlain a récompensé un roman, un document et un policier. Pendant huit mois, 150 de nos plus fidèles lectrices ont eu la chance de se glisser dans la peau de critiques littéraires pour désigner leurs ouvrages coups de cœur. Voici le palmarès 2017 !

Dans la catégorie « Roman », c'est Leïla Slimani, auteure de « Chanson douce » (Ed. Gallimard), qui a conquis le jury. Les lectrices ont été profondément bouleversées par l'histoire de Louise, cette nounou assassine employée par un jeune couple de parisiens. Egalement lauréat du Grand Prix des Lycéennes ELLE, le livre sera bientôt adapté au cinéma par Maïwenn.

Côté polars, c'est l'écrivain Olivier Norek qui a été récompensée, pour son ouvrage « Surtensions » (Ed. Michel Lafon). Dernier volet de la trilogie du capitaine Coste, ce roman policier met en scène cinq criminels - un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur - qui se retrouvent mêlés à la même histoire.

Enfin, dans la catégorie « Documents », c'est Mathias Malzieu qui a séduit les lectrices avec « Journal d'un vampire en pyjama» (Albin Michel). Pour le chanteur de Dionysos, « ce journal est un duel de western avec moi-même où je n'ai rien eu à inventer. Si ce n'est le moyen de plonger en apnée dans les profondeurs de mon cœur ». Touchant et rempli de poésie !

Pour la première année, la prestigieuse Maison Guerlain est notre partenaire. C'est Véronique Cardi, directrice générale du Livre de Poche, qui s'est vue décerner le Prix Guerlain pour son influence dans le monde de l'édition.

[19:30-22:30] Inauguration VIP de la 14ème édition de Jardins, Jardin aux Tuileries 2017
Location:
Jardin des Tuileries
234, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Tuileries, Concorde
France
Description:
Carré des sangliers

Jardins, Jardin (01/04-06) : 4 jours pour découvrir les jardins éphémères créés dans le jardin des Tuileries et rencontrer les acteurs de l'art de vivre au jardin
Soirée « La Nuit des Jardins » autour de cocktails dînatoires conviviaux.

[19:30-21:30] Présentation de la saison du Théâtre de Suresnes Jean Vilar
Location:
Suresnes
92150 Suresnes
M° Gare SNCF Suresnes - Mont Valérien
France
Internet Site : www.suresnes.fr
Description:
Théâtre de Suresnes Jean Vilar
16, place Stalingrad
92150 Suresnes
https://www.theatre-suresnes.fr





[20:00-22:00] Ouverture de la rétrospective "7 jours avec Vincent Lindon"
Location:
La Cinémathèque Française
Musée du Cinéma
51, rue de Bercy
75012 Paris
M° Bercy
France
Phone : +33 (0)1 71 19 33 33
Mail : contact@cinematheque.fr
Internet Site : www.cinemathequefrancaise.com
Description:
Ouverture de la rétrospective / Séance présentée par Vincent Lindon et Alain Cavalier

projection du film "Pater"
Alain Cavalier
France / 2010 / 105 min / DCP
Avec Vincent Lindon, Alain Cavalier, Bernard Bureau.
Deux hommes liés d'amitié, un cinéaste et un comédien, décident de se croire par moments Président de la République et Premier Ministre. Avec un but : proposer une loi réduisant l'écart des salaires. Passant de la réalité à la fiction, et inversement, ils se découvrent différents de ce qu'ils croyaient.

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés