Thursday, June 22, 2017
Public Access


Category:
Category: All

22
June 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  Exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 30 mai au 24 septembre 2017

L'exposition se tiendra du 30 mai au 24 septembre 2017 au Grand Trianon, ouvert de 12h à 18h30.
Dernière admission : 18h
Fermeture des caisses : 17h50

Consacrée au séjour de Pierre le Grand à Paris et en particulier au château de Versailles, en mai et juin 1717, cette exposition commémorera du 30 mai au 24 septembre 2017 le tricentenaire de la visite du tsar en France.

Fruit d'un partenariat privilégié entre le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon et le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, l'exposition présentera, à travers plus de cent-trente œuvres, ce qui fut, sous la Régence, deux ans seulement après la mort de Louis XIV, l'un des événements diplomatiques et culturels les plus marquants du début du règne de Louis XV.

Le parcours

Le parcours permettra de suivre pas à pas cette visite qui, pour être officielle, n'en fut pas moins libre. Héritier de la dynastie des Romanov et premier empereur de toutes les Russies, Pierre Ier cherchait l'inspiration dans les modèles français. Cet esprit curieux, passionné d'art, de sciences et de techniques, visita les résidences royales, les manufactures et les académies parisiennes, rencontra les plus éminents savants et artistes de son temps pour en attirer certains à la cour de Saint-Pétersbourg. Peintures, sculptures, pièces de mobilier et d'arts décoratifs, gravures et dessins, livres provenant de la bibliothèque du tsar ainsi qu'objets de son cabinet de curiosités dessineront le portrait de ce grand réformateur de la Russie, tourné vers l'Occident et en particulier vers une France héritière du Grand Siècle.

Commissariat

- Gwenola Firmin Conservateur en charge des peintures du XVIIIe siècle au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
- Thierry Sarmant Conservateur en chef, chef du Centre historique des archives, Service historique de la Défense
- George Vilinbakhov Vice-directeur du musée d'État de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

Le voyage sur twitter

Découvrez sur le compte Twitter @CVersailles toutes les étapes du séjour de Pierre Ier dans le Paris du jeune Louis XV de mai à juin 1717. 300 ans presque jour pour jour après cette visite diplomatique mémorable, le hashtag #PierreLeGrandVoyage permet, au fil des jours, de revivre le voyage d'un tsar puissant et réformateur en quête d'inspiration autant politique et économique qu'artistique ou scientifique.

Fêtes galantes

Dans votre costume identique à ceux des plus belles époques de Versailles, vous êtes invités à retrouver l'ambiance raffinée et artistique des soirées d'appartement, un moment hors du temps, inoubliable. Cette année, le thème de ces fêtes sera bien sûr la venue de Pierre le Grand au château de Versailles pour qui fut organisé l'une des plus fastueuses réceptions officielles lors de son séjour.
Soirée costumée : 29 mai 2017 - 19h30
>> RSVP

L'exposition

Consacrée au séjour du tsar Pierre le Grand en France, à Paris et dans ses environs, en mai et juin 1717, l'exposition Pierre le Grand, un tsar en France. 1717, qui se tiendra au Grand Trianon du 30 mai au 24 septembre 2017, commémorera le tricentenaire de cette visite diplomatique. Fruit d'une collaboration exceptionnelle entre le château de Versailles et le musée d'État de l'Ermitage, elle présentera plus de 150 œuvres - peintures, sculptures, arts décoratifs, tapisseries, mais aussi plans, médailles, instruments scientifiques, livres et manuscrits - dont les deux tiers appartiennent aux collections du prestigieux musée de Saint-Pétersbourg.

Issu de la dynastie des Romanov, fils du tsar Alexis Mikhaïlovitch (1645-1676) et de Nathalie Narychkine (1651-1694), Pierre Ier (1672-1725), vingt ans après la « Grande Ambassade » qui l'a mené une première fois en Europe en 1697-1698, entreprend un nouveau voyage en Occident. Il atteint la France le 21 avril 1717 et y demeure jusqu'au 21 juin suivant. À Versailles où il fait étape deux fois, il est logé au Grand Trianon, du 24 au 26 mai puis du 3 au 11 juin 1717.

Le parcours de l'exposition suit pas à pas ce séjour qui, pour être officiel, n'en est pas moins libre car, force de la nature, imprévisible et peu façonné à l'Étiquette, Pierre Ier bouscule le protocole à maintes reprises. Sa rencontre avec Louis XV marque notamment les esprits : faisant fi du cérémonial de cour, il prend dans ses bras, en un geste spontané, l'enfant roi, tout juste âgé de sept ans. De nombreux mémorialistes, parmi lesquels Saint-Simon, le marquis de Dangeau ou Jean Buvat nous ont laissé de précieux témoignages permettant de retracer ce voyage.

Si ce séjour a des visées politiques et économiques - un projet d'alliance avec la France contre la Suède d'une part, la signature d'un traité de commerce de l'autre -, le tsar réformateur, fondateur de la Russie moderne, veut par-dessus tout voir ce que la France possède de plus remarquable afin d'en adapter certains modèles à son empire. Durant les deux mois qu'il passe dans le Paris de la Régence, visites et discussions avec les Français nourrissent sa réflexion et infléchissent les travaux qu'il a entrepris depuis 1703 à Saint-Pétersbourg et dans ses environs.

À Paris, Pierre se rend à l'Académie des Sciences, dont il devient membre honoraire, à l'Observatoire, à l'Hôtel royal des Invalides et à l'Hôtel de la Monnaie où l'on frappe une médaille en son honneur. Le tsar visite également la manufacture des Gobelins qui lui inspire la création d'une fabrique de tapisseries dans sa nouvelle capitale. Découvrant les marchands parisiens tel un simple particulier, il fait provision de livres, d'instruments scientifiques et techniques. Enfin, comme il est d'usage, ce voyage suscite l'échange de prestigieux cadeaux diplomatiques ; à l'image de la tenture du Nouveau Testament offerte à Pierre le Grand, composée de quatre tapisseries d'après Jouvenet et conservée aujourd'hui au musée d'État de l'Ermitage.

L'exposition met aussi en lumière les rapports du tsar avec les artistes français. En effet, dès 1716, il attire à la cour de Saint-Pétersbourg plusieurs maîtres, parmi lesquels Louis Caravaque (1684-1754), l'architecte Jean-Baptiste Le Blond (1679-1719) et le sculpteur ornemaniste Nicolas Pineau. Lors de son séjour en France en 1717, il est portraituré par deux peintres de renom, Jean-Marc Nattier (1685-1766) et Jean-Baptiste Oudry (1686-1755).

Souverain guerrier et voyageur, Pierre le Grand parcourt le monde pendant près de quatre décennies, de la mer Blanche à la mer Caspienne, de la Hollande à la Moldavie et de l'Angleterre à la Perse. Cette personnalité hors du commun a su s'imposer, au regard de la postérité, comme l'un des monarques les plus marquants de son pays, initiateur d'une nouvelle Russie.

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cassette de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cadran Solaire
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Veste de costume d'été de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Louis XV visite Pierre le Grand à l'hôtel de Lesdiguières
Château de Versailles

Exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 17 mai au 13 août 2017
- Mercredi, jeudi et vendredi : de 11h à 17h
- Samedi et dimanche : de 14h à 18h
- Juillet : du mercredi au dimanche de 13h à 18h
- Fermé les jours fériés et au mois d'août

Plein tarif : 4.70 € / 3.60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3.60 € / 2.60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Exposition de chefs-d'oeuvre impressionnistes en co-production avec l'Atelier Grognard à Rueil-Malmaison.

Cette exposition présente une sélection d'œuvres rassemblées autour du thème de la banlieue et de son évolution, vues à travers le regard de peintres du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle.

Elle a été préparée en liaison avec le Centre d'Arts « L'Atelier Grognard » de Rueil-Malmaison qui l'a présentée du 9 décembre 2016 au 10 avril 2017. Différents prêts obtenus auprès d'institutions françaises (Musée d'Orsay, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, Musée des Beaux-Arts d'Orléans, Musée des Beaux-Arts de Reims entre autres) permettent d'offrir à la curiosité du visiteur des tableaux réalisés par des artistes au renom aussi grand que Camille Corot, Charles Daubigny, Camille Pissarro, Berthe Morisot, Maurice Denis, Maurice Utrillo, Raoul Dufy notamment.

L'exposition explore les sites franciliens qu'ont fréquentés ces artistes à un moment où s'imposent la peinture de plein air et la recherche de nouveaux motifs. D'abord tirés de la nature et de la vie rustique, ceux-ci sont, au fur et à mesure que se développent les moyens de transport et le chemin de fer en particulier, empruntés à deux univers alors en plein essor : l'industrie et les loisirs.

Les mutations sans précédent qui marquent profondément le siècle, donnent à la périphérie de Paris de multiples visages, à l'exemple de la Seine, trait d'union entre tous ces territoires consacrés à la fois aux pratiques ludiques traditionnelles et à un trafic fluvial métamorphosé par les conjonctures économiques successives.

Pendant qu'ils représentent ce passage d'un paysage champêtre à un paysage de plus en plus domestiqué, les peintres de la nature deviennent des peintres de la modernité. Les alentours de la capitale se muent peu à peu en un univers propice aux recherches picturales sur le paysage et constituent pour nombre d'entre eux une étape importante dans leur parcours artistique.

C'est cette diversité thématique et esthétique offerte par la banlieue au cours d'un siècle, de 1850 à 1950, de l'Ecole de Barbizon à l'École de Paris, que l'exposition souhaite restituer, en rappelant non seulement l'industrialisation, mais aussi ses contrepoints : la survivance du monde agricole, l'émergence d'une civilisation des loisirs, l'expansion urbaine à travers la multiplication des zones d'habitat.

Ainsi à travers les pièces sélectionnées et les choix muséographiques, l'exposition montre des œuvres dont les auteurs se sont plu à peindre la banlieue comme un coin de paradis, que ce soit en représentant des paysages arcadiens, ou en évoquant des lieux de détente et de loisirs ouverts aux « pratiques récréatives ». Elle attire aussi l'attention sur le fait que la banlieue a été un acteur économique, où l'industrialisation qui se développe, côtoie longtemps un secteur agricole très vivace. Elle souligne enfin que le développement de la banlieue prend de plus en plus la forme d'une expansion urbaine stricto sensu, au terme de laquelle la banlieue aujourd'hui, est surtout perçue comme de longs rubans urbanisés où alternent grands ensembles d'habitat social et logements pavillonnaires.

La découverte de l'exposition s'accompagnera d'un dispositif de médiation innovant : le LiFi. Grâce à ce support, des informations variées permettent une découverte plus détaillée, via des tablettes connectées, une sélection des œuvres présentées.

Autour de l'opération, une importante programmation sera mise en place, comprenant notamment des conférences, des visites commentées et des ateliers - ludiques pour les enfants et pour tous, autour de la photographie ou de la peinture de paysage.

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Hervier de Romande, « Paul Féval en barque sur la Marne », 1890

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Maximilien Luce, « La Seine à Issy-les-Moulineaux », 1920 © Musée Français de la Carte à Jouer et Galerie d'Histoire de la Ville, Issy-les-Moulineaux

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Louis Toffoli, « Quai à Ivry », 1951 © Musée du Domaine départemental, Sceaux

08:00  
09:00 [09:30-11:30] Foire de Francfort : dévoilement de la programmation du Pavillon français
Location:
La Colonie
128, rue La Fayette
75010 Paris
M° Gare du Nord, Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 45 81 03 05
Internet Site : www.lacolonie.paris
Description:
CONFÉRENCE DE PRESSE
"Francfort en français"
JEUDI 22 JUIN 2017

La France invitée d'honneur de la Foire internationale du Livre de Francfort
du 11 au 15 octobre 2017

DEVOILEMENT DU PAVILLON FRANÇAIS
ET DE SA PROGRAMMATION CULTURELLE

Du 11 au 15 octobre 2017, la France est le pays invité d'honneur de la 69ème édition de la Foire du Livre de Francfort ; sans conteste l'événement dédié au livre et à l'édition le plus important au monde. Le 22 juin 2017, l'Institut français qui assure la mise en place et le commissariat général de cette invitation exceptionnelle dévoile le pavillon français et l'ensemble de sa programmation culturelle.

CONFÉRENCE DE PRESSE

9h15: accueil
9h30 - 11h30

En présence de

Bruno Foucher, Président de l'Institut français
Anne Tallineau, Directrice générale déléguée de l'Institut français
Paul de Sinety, Commissaire général de Francfort en français

Et des conseillers artistiques :

Frédéric Boyer, Conseiller littéraire
Vincent Carry, Conseiller innovation et numérique
Alain Mabanckou, Conseiller littéraire
Mathieu Diez, Conseiller bande dessinée
Ruedi Baur, Directeur du design
Sylvie Vassallo, Conseillère littérature jeunesse
Evelyn Prawidlo, Coordinatrice de la programmation
Xavier North, Conseiller langue française

A propos de l'invitation d'honneur de la France à la Foire du Livre de Francfort 2017

C'est le 22 septembre 2014, à Berlin, que le Premier Ministre Manuel Valls a officiellement accepté cette proposition prestigieuse, près de 30 ans après l'édition de 1989 qui mettait à l'honneur la France.

Événement international, la Foire du Livre de Francfort réunit chaque année pendant 5 jours, 7 500 exposants de 106 pays et près de 278 000 visiteurs. Cette manifestation emblématique accueille notamment 9 000 journalistes du monde entier, un millier d'auteurs et 600 agents littéraires.

Une programmation pluridisciplinaire se décline en amont de l'événement, depuis janvier 2017 sur l'ensemble du territoire allemand sous le label « Francfort en français / Frankfurt auf Französisch » : Théâtre, musique actuelle, art visuel, cinéma, rencontres littéraires et plus encore, avec la participation de 250 artistes et auteurs francophones.

Elle se poursuit à Francfort, pendant les 5 jours de la Foire à travers un programme culturel riche, miroir de la diversité de l'édition française et francophone dans le monde. Au cœur de ce dispositif, le pavillon français, conçu par le designer Ruedi Baur en partenariat avec l'École supérieure d'art et design de Saint-Étienne.


[10:30-11:30] Défilé Issey Miyake Men
Location:
Université Paris Diderot - Paris VII - Site Jussieu
Site Jussieu
2, place Jussieu
75005 Paris
M° Jussieu
France
Phone : +33 (0)1 44 27 44 27
Internet Site : www.univ-paris-diderot.fr
Description:
Défilé Issey Miyake Men



[11:30-12:30] Défilé AMI Alexandre Mattiussi
Location:
Docks en Seine
Cité de la Mode et du Design
34, quai d'Austerlitz
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz
France
Internet Site : www.citemodedesign.paris
Description:
Défilé AMI Alexandre Mattiussi




[12:30-13:30] Défilé Rick Owens
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
en présence de Kozue Akimoto (秋元梢)





[13:30-14:30] Défilé ANGUS CHIANG
Location:
Forum des Halles
Centre commercial Forum des Halles
101, Porte Berger
1-7, rue Pierre Lescot
CIDEX 274
75045 Paris Cedex 01
M° Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 96 56
Fax : +33 (0)1 44 76 96 50
Mail : ForumdesHalles.Webmaster@unibail.fr
Internet Site : www.forum-des-halles.com
Description:
10 Passage de la Canopée






[14:30-15:30] Défilé Louis Vuitton
Location:
Jardin du Palais Royal
Domaine national du Palais Royal
2, Place Colette
6, rue Montpensier
Place du Palais Royal
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 47 03 92 16
Internet Site : palais-royal.monuments-nationaux.fr
Description:
Défilé Louis Vuitton







[15:30-16:30] Défilé Sean Suen
Location:
Hôtel d'Evreux
19, place Vendôme
75001 Paris
M° Tuileries, Madeleine, Opéra, Pyramides
France
Description:
Défilé Sean Suen








[16:00-21:00] Vernissage de l'exposition "STARS WORLD"
Location:
Restaurant Maison Blanche
15, avenue Montaigne
75008 Paris
M° Alma - Marceau, Franklin D. Roosevelt, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 47 23 55 99
Fax : +33 (0)1 47 20 09 56
Internet Site : www.maison-blanche.fr
Description:
5 artistes de la galerie Artphotoby exposent au restaurant Maison Blanche.

L'exposition collective STARS WORLD à Maison Blanche rassemble cinq regards d'artistes sur des célébrités, et un symbole parisien : La Tour Eiffel qui fait face à la magnifique terrasse de la salle principale du restaurant chic de l'avenue Montaigne.

Richard Melloul, Tony Frank ou Maurice Renoma ont photographié des célébrités internationales, comme Mohamed Ali, Bob Dylan, ou Serge Gainsbourg. Réalisées entre les années 70 et 90, les œuvres présentées en noir et blanc ou en couleur illustrent des personnalités du monde du sport, de la musique, des modèles et des actrices.

Elodie Grégoire et Claude Guillaumin saisissent des symboles universels tels que la Tour Eiffel ou la ville de New York. L'emblème de Paris est aussi un monument en vogue chez les artistes de la fin du 19ème et du 20ème siècle. Elle apparaît dans les tableaux de Robert Delaunay, les photographies en noir et blanc de Robert Doisneau ou de Marc Riboud.

Elodie Grégoire immortalise le symbole qui faisait et fait encore rêver - une icône intouchable qui trône dans le ciel. Les images de Claude Guillaumin, avant tout réalisées dans les années 70, tournent autour du développement rapide de la métropole. La verticalité de l'architecture de New York est complétée par des photographies de beauté ou de mode qui renvoient l'image d'une ville où les rêves deviennent réalité.

[16:30-17:30] Défilé Boris Bidjan Saberi
Location:
Weber Métaux
Garage Turenne
66, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 46 72 34 00
Fax : +33 (0)1 45 15 23 76
Mail : info@weber-metaux.com
Internet Site : www.weber-france.com
Description:
Défilé Boris Bidjan Saberi









[17:00-21:00] Roxane Borujerdi "Dessins 2007 - 2017" Book Launch
Location:
Galerie Emmanuel Hervé
6, rue Jouye-Rouve
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)9 51 10 96 58
Mail : bonjour@emmanuelherve.com
Internet Site : www.emmanuelherve.com
Description:
Roxane Borujerdi Dessins 2007 - 2017, livre d'artiste, 27 x 19 cm, 48 pages, offset, edition de 500 exemplaires. Conception graphique : Aline Girard. Publié avec le soutien de la DRAC Centre-Val de Loire, du Conseil Régional du Centre, de la Communauté de Communes du Pays d'Issoudun, de l'Etablissement Public de Coopération Culturelle d'Issoudun, ainsi que du Musée de l'Hospice Saint-Roch d'Issoudun.

Roxane Borujerdi "Dessins 2007 - 2017" Book Launch

[17:00-21:00] Vernissage de Pierre Ribà
Location:
Galerie Gilles Naudin
GNG
3, rue Visconti
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 64 71
Mail : infos@galeriegng.com
Internet Site : www.galeriegng.com
Description:
20 juin - 29 juillet 2017
Vernissage jeudi 22 juin à partir de 17 heures

Du 20 juin au 29 juillet, la galerie Gilles Naudin présente l'œuvre de Pierre Ribà.

Né en 1935 au pied d'un volcan ardéchois, Pierre Ribà a consacré sa vie à la création. Sculpteur à l'esprit méditatif, il puise son inspiration dans ses souvenirs d'enfance, dans sa terre natale : « Mon identité est celle des paysans de l'Ardèche hommes lents qui ont besoin de beaucoup de temps pour dire les choses... avec le peu avec le simple. J'oscille entre sérénité des origines et déchirures de la vie. »

En usant du carton cannelé afin de construire ses œuvres, Pierre Ribà crée des formes simples et arrondies. Un tel médium donne d'ailleurs une certaine profondeur aux créations, le relief rappelant alors celui des nids d'abeilles. Pourtant, tels les galets du lit d'une rivière, les sculptures semblent polies par l'eau et le temps. Certaines conservent la couleur brute du carton, d'autres sont teintées à la poudre de graphite et la cire d'abeille, acquérant grâce à cette technique un aspect noir et brillant.

En écho à l'art des Cyclades, archipel d'îles de la mer Égée qui au IIIe millénaire avant J.-C. ont créé leurs superbes idoles de marbre, Pierre Ribà recherche l'épure et la sobriété. L'artiste aboutit à une audacieuse simplification par un respect du monde extérieur et de son mystère, s'interdisant la familiarité et le laisser-aller au détail. Frappé par le secret des choses, il le traduit en ronde bosse. Tout pour lui est régularité, géométrie, symétrie, éternité. Il ressent intuitivement l'essentiel et donne à ses figures une impassibilité et une rigueur formelle immobile.

Vernissage de Pierre Ribà

Vernissage de Pierre Ribà

[17:30-18:30] Défilé Yohji Yamamoto
Location:
YOHJI YAMAMOTO INC
155, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel
France
Mobile : +33 (0)6 03 73 03 72
Internet Site : www.yohjiyamamoto.co.jp
Description:
Défilé Yohji Yamamoto










[18:00-20:00] LECLAIREUR X Kilometre X Cebicheria
Location:
L'Eclaireur - Restaurant
10, rue Boissy d'Anglas
Galerie Royale
75008 Paris
M° Concorde, Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 53 43 09 99
Mail : marie@leclaireur.com
Internet Site : www.leclaireur.com
Description:
Animé par le désir permanent de mettre en valeur le travail d'artistes d'avant-garde, LECLAIREUR propose aujourd'hui à ses visiteurs une invitation au voyage.
La griffe nomade chic Kilometre, fondée par Alexandra Senes, pose ses valises chez LECLAIREUR de la rue Boissy d'Anglas du 22 juin au 15 juillet 2017 et nous emmène ainsi faire le tour du monde.
Pour aller encore plus loin dans l'évasion, LECLAIREUR entame la saison estivale avec l'ouverture très attendue d'un bar à ceviche: la Máncora Cebicheria.
Pour l'occasion, Le chef Eloy Calagua Llerena a imaginé en exclusivité de délicieux ceviches ultra-frais.

Press Contact: Christophe Contentin
Christophe@lesparisiennes.fr

[18:00-21:00] Nocturne de l'expo de Christelle Lenci et Sylvain Corentin "On dirait le sud"
Location:
Galerie Béatrice Soulié
21, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 57 01
Mobile : +33 (0)6 63 64 22 81
Mail : contact@galeriebeatricesoulie.com
Internet Site : www.galeriebeatricesoulie.com
Description:
Du 8 juin au 8 juillet 2017

Nocturne de l'expo de Christelle Lenci et Sylvain Corentin "On dirait le sud"

[18:00-21:00] Vernissage d'Hélène Delprat "I did it My Way"
Location:
Maison Rouge
Fondation Antoine de Galbert
10, boulevard de la Bastille
75012 Paris
M° Quai de la Rapée, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 40 01 08 81
Fax : +33 (0)1 40 01 08 83
Mail : info@lamaisonrouge.org
Internet Site : www.lamaisonrouge.org
Description:
23 juin - 17 septembre 2017

Dix ans après la projection dans Le vestibule de W.O.R.K.S & D.A.Y.S, Hélène Delprat a pensé spécialement pour les espaces de La maison rouge, l'exposition I dit it My Way. Des miroirs et des films sombres, des immenses peintures aux titres hilarants, des voix de cinéma, des dessins radiophoniques, des têtes d'oiseaux, des photocopies, Louis XIV, Judex de Georges Franju ou bien encore le curieux rituel de la tonsure... Voilà ce qui nous attend en ce « jeu lugubre », grave et drôle à la fois. Hélène Delprat aime à parler de l'Extension du Pire, de la monstrueuse laideur ou beauté des choses, des sorcières de Macbeth, des acteurs, du ridicule qui sommeille en nous, du rire... Inspirée par la littérature - des Métamorphoses d'Ovide au roman contemporain en passant par Mary Shelley ou Virginia Woolf - le cinéma, les bases de données sur Internet ou encore la radio et la presse, elle développe au travers d'une pratique quotidienne un travail à la fois grinçant et sensible, où se mêlent fiction et documentaire.

Depuis plusieurs années, elle a entrepris, en images, au travers de peintures, films, dessins et photographie le volume contemporain des « Très riches heures de sa vie ». Son journal filmé et son blog « Days » en témoignent, ainsi que le film Les (fausses) conférences qui échafaude un monde fait de hasard et de programmation où apparaissent Eric von Stroheim, Buzz Aldrin ou Jean Cocteau.

Son travail est traversé par les questions de la représentation, de la mémoire, de la transmission, de l'enregistrement. Les images-énergie qu'elle propose - quel que soit le médium choisi - déclenchent des constellations et des arborescences, des associations figuratives et conceptuelles qui ne sont pas loin d'engendrer parfois des effets d'inventaire.
Hélène Delprat est tel un personnage sorti de son œuvre, sensible aux dandys, aux extravagants et à tous ceux qui sans arrogance chérissent autant le vrai que le toc. Sans cesser de s'interroger « sur le bric-à-brac dont nous sommes faits », elle s'applique à ne pas rester figée dans le monde qu'elle fabrique et s'en extrait en réalisant aussi des documentaires et des interviews. Sa singularité et sa curiosité en font une artiste totalement à part dans le panorama.

Vernissage d'Hélène Delprat "I did it My Way"
Hélène Delprat, 332, 2016
Photographie
Hélène Delprat, Adagp, 2017 Courtesy Christophe Gaillard

Vernissage d'Hélène Delprat "I did it My Way"
Hélène Delprat, Le portrait corrompu, 2013
Pigment, or, pigment et liant acrylique sur papier
ADAGP, Paris 2017. Courtesy galerie Christophe Gaillard. Photo : Rebecca Fanuele

[18:00-21:00] Vernissage d'Yves Dreiss
Location:
Galerie Couteron
16, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 25 62 49
Mobile : +33 (0)6 61 86 61 14
Mail : contact@galerie-couteron.com
Internet Site : www.galerie-couteron.fr
Description:
EXPOSITION DU MARDI 20 JUIN AU MARDI 5 SEPTEMBRE 2017

Vernissage d'Yves Dreiss

[18:00-21:00] Vernissage d'exposition collective
Location:
Concept Store Gallery Dauphine
18, rue Dauphine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Mobile : +33 (0)6 80 91 48 09
Internet Site : www.concept-store-gallery.com
Description:
jusqu'au 11 juillet

avec Laura D'encre

[18:00-21:00] Vernissage de Charlotte Gastaut "Pendant ce temps-là"
Location:
Librairie 0fr
20, rue Dupetit-Thouars
75003 Paris
M° Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 45 72 88
Mail : info@ofrsystem.com
Internet Site : www.ofrsystem.com
Description:
Vernissage de Charlotte Gastaut "Pendant ce temps-là"

[18:00-20:00] Vernissage de Daniel Richter "Le Freak"
Location:
Galerie Thaddaeus Ropac
7, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 72 99 00
Fax : +33 (0)1 42 72 61 66
Mail : galerie@ropac.net
Internet Site : www.ropac.net
Description:
22 juin - 29 juillet 2017
Vernissage 22 juin de 18h à 20h

A partir du 22 juin 2017, la Galerie Thaddaeus Ropac présente Le Freak, une exposition de nouvelles œuvres de Daniel Richter dans son espace du Marais. Cette exposition coïncide avec une rétrospective de son travail présentée successivement au Louisiana Museum de Humlebaek, au 21er Haus de Vienne et, à partir du 1er juillet, au Camden Art Centre de Londres.

Vernissage de Daniel Richter "Le Freak"
Daniel Richter
ein trauriges Ereignis, 2017
Huile sur toile, 230.2 x 170.3 cm
Photo: Jochen Littkemann

[18:00-21:00] Vernissage de Fred Forest "L'homme media"
Location:
Galerie pact
70, rue des Gravilliers
75003 Paris
M° Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 77 17 23 08
Mobile : +33 (0)6 27 01 08 66
Mail : info@galeriepact.com
Internet Site : www.galeriepact.com
Description:
22 juin / 5 août

pact est heureux de présenter la première exposition personnelle de Fred Forest dans une galerie française depuis plus de dix ans, qui réunira une sélection d'oeuvres historiques et emblématiques de l'artiste, autour des Space Media, extraits du journal Le Monde de 1972 et du Mètre carré artistique de 1977.

Visible du 22 juin au 5 août 2017, l'exposition de Fred Forest à la Galerie pact s'inscrit en parallèle de la rétrospective de l'artiste au Centre Georges Pompidou à Paris, du 12 juillet au 28 août 2017, sous le commissariat d'Alicia Knock.
Le vernissage à la galerie se tiendra jeudi 22 juin de 18h à 21h.

Fred Forest (né en 1933 à Mouaskar, Algérie) est un artiste français vivant et travaillant à Paris.
Autodicate de l'art et de la communication pour lesquels il se passionne après avoir travaillé dans les télécommunications en tant qu'agent des PTT à la frontière marocaine, il devient dessinateur satirique pour le journal Combat et Les Echos dans les années 60, puis professeur en Sciences de l'Information et de la Communication à l'Université de Nice - Sophia Antipolis. Cofondateur de deux mouvements artistiques historiques : celui de l'art sociologique avec Hervé Fischer et Jean-Paul Thénot (1974) et celui de l'esthétique de la communication, avec Mario Costa (1983), Forest est un artiste multimédia, considéré comme un pionnier de l'art vidéo et du Net Art. Connu pour ses interventions médiatiques à visée politique ou sociologique, comme pour sa critique institutionnelle, Fred Forest est également théoricien de l'art, auteur d'une dizaine d'ouvrages et de nombreux séminaires et colloques. L'ensemble de son oeuvre a rejoint en 2004 le Patrimoine National, au titre du dépôt légal, permettant à plus de trois cents de ses travaux d'être consultables à l'INA.

Ayant fait le choix de rester hors du marché de l'art toute sa vie pour conserver son entière liberté de pensée et de parole à l'égard de celui-ci, Fred Forest, qui à 84 ans a cessé de produire, l'intègre aujourd'hui. Il a choisi la Galerie pact pour représenter l'ensemble de son oeuvre, galerie jeune et passionnée d'avant-garde, de technologies et de techniques artistiques inhabituelles.
Cette dernière mettra en lumière deux de ses actions emblématiques des années 1970 : d'une part le Space media, véritable fresque sociologique initiée par Forest en 1972, qui intègre dans les pages du journal Le Monde (puis dans de nombreux autres journaux et à la télévision), un encart blanc que le lecteur est invité à considérer comme tribune d'expression et à remplir à son gré avant de le renvoyer à l'artiste, pour participer à l'élaboration d'une oeuvre d'art collective ; d'autre part le Mètre carré artistique, qui en 1977 fait d'un mètre carré immobilier une oeuvre d'art vouée à la spéculation -qu'elle met en scène et dénonce.

[18:00-21:00] Vernissage de Jeroen Erosie et Stephen Smith "current mood"
Location:
Galerie Celal M13
13, rue de Miromesnil
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 66 18 91
Mail : info@celalm13.com
Description:
du 22 juin au 13 juillet

[18:00-21:00] Vernissage de Matisse Mesnil "Tracce"
Location:
Galerie Chappe
Highest Gallery in Paris
4, rue André Barsacq
21, rue Chappe
75018 Paris
M° Abbesses, Anvers
France
Phone : +33 (0)1 42 62 42 12
Mobile : +33 (0)6 70 71 46 30
Mail : galeriechappe@gmail.com
Internet Site : www.galeriechappe.org
Description:
Vernissage le jeudi 22 juin 2017 à partir de 18h
Exposition du 23 au 25 juin de 10h à 20h

Commissariat d'exposition : Sybille Denis & Judith Hache

La peinture de Matisse Mesnil est faite de formes simples et de matières pauvres, de traits, de couches et de couleurs.

Dans cette exposition, à l'instar d'un musicien qui enregistrerait les bruits industriels résonnants dans les villes, Matisse Mesnil extrait de l'espace urbain des figures, des rythmes picturaux pour les réagencer sur toile. Il lit la rue de deux manières - avec l'œil du décorateur, qui scrute l'objet et conçoit les espaces, mais aussi avec le regard de celui qui observe le temps : les jours qui altèrent et transforment les surfaces. Sa matière, ici, est le passage piéton, qu'il arrache au sol des rues.

La série des passages piétons vise à montrer ce mouvement dont il ne reste qu'une trace figée, témoignant des nombreuses traversées des passants.
Délesté de sa fonction, le passage piéton se mue en forme pure. Et de sa position horizontale originale, l'artiste, en le donnant à voir sur la verticalité de la toile, opère un changement de statut. Détaché de son contexte, il trouve ainsi une finalité artistique, un dernier déplacement.

Vernissage de Matisse Mesnil "Tracce"

[18:00-22:00] Vernissage de Psyckoze "Murs Porteurs #2"
Location:
Galerie Ligne 13
13, rue La Condamine
75017 Paris
M° La Fourche
France
Phone : +33 (0)1 42 93 13 37
Internet Site : www.galerieligne13.com
Description:
Murs Porteurs de liberté avec Psyckoze
Carte blanche #2

Du 22 juin au 8 juillet, Psyckoze 156 s'empare des murs de la Galerie Ligne 13 pour une exposition sous le signe de la liberté d'expression. L'artiste investit les lieux et propose une double lecture de son travail : d'un côté un accrochage « classique », de l'autre une installation entre catacombe et grotte urbaine.

Vernissage de Psyckoze "Murs Porteurs #2"

[18:00-21:00] Vernissage de Rémi Ferrante "Guérit de tous les maux - Barbès"
Location:
Brasserie Barbès
2, boulevard Barbès
75018 Paris
M° Barbès - Rochechouart
France
Phone : +33 (0)1 85 15 22 30
Mail : hello@brasseriebarbes.com
Internet Site : www.brasseriebarbes.com
Description:
exposition inédite du 22 juin au 20 septembre 2017
Vernissage : jeudi 22 juin de 18:00 à 21:00

Derrière ce titre énigmatique se cache une exposition de photographie, qui nous emmène de Barbès à la Californie. Rémi Ferrante - photographe, créatif et réalisateur de 34 ans - travaille entre Paris et Los Angeles, deux villes et deux cultures dont il s'inspire.

Il présente tout au long de l'été, un voyage iconographique et une accumulation de posters, en hommage à l'univers sonore et visuel du quartier de Barbès. Le photographe souhaite mettre en perspective les inspirations contradictoires qui l'habitent, en tant que résident du quartier Barbès et amoureux de la Californie. Il entretient un lien fort avec la brasserie, elle-même étant un lieu charnière, chargé de sens, incarnant le renouveau du quartier. Par cette exposition, le photographe souhaite véritablement engager une réflexion sur les identités, la notion d'appartenance et de citoyen du monde. Des thématiques en résonances avec l'air du temps.

Guérit de tous les maux - Barbès est une exposition de 7 posters et 11 photographies de l'artiste Rémi Ferrante, en collaboration avec Blast Magazine.


Rémi Ferrante - 34 ans - est un photographe, créatif et réalisateur.
Né à Montpellier, il travaille entre Paris et Los Angeles.
https://www.instagram.com/pastremi
http://www.remiferrante.com

Vernissage de Rémi Ferrante "Guérit de tous les maux - Barbès"

Vernissage de Rémi Ferrante "Guérit de tous les maux - Barbès"

[18:00-21:00] Vernissage de Saiso SHIMADA et Yuko ASANO
Location:
Galerie Etienne de Causans
25, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 54 48
Mail : edecausans@orange.fr
Description:
Du 19 au 27 juin 2017

Saiso SHIMADA
«Regard de l'Infini »
Saiso SHIMADA - Calligraphe - réalise ses oeuvres avec respect et reconnaissance envers la grandiose et sublime nature. Cherchant à atteindre l'union du ciel et de la terre, une énergie puissante et imposante émane de ses calligraphies, par son usage de l'esprit du Zen et du Qigong, de la respiration et du contrôle de ses mouvements corporels. Il y a une quarantaine d'année, alors qu'elle était malade, sa rencontre fortuite avec la peinture « La lune de Yame » de Hanjiro SAKAMOTO lui procura une telle énergie, d'une intensité indescriptible, qu'elle fut totalement rétablie. Par cette expérience, elle fut convaincue du pouvoir immense de l'art et oeuvra jusqu'à ce jour pour le bonheur des gens, tout en remettant constamment en question ses devoirs en tant qu'artiste. Les oeuvres de Saiso SHIMADA, offrant un univers unique d'harmonie entre son esprit calligraphique forgé par la culture japonaise, et sa sensibilité raffinée, ont acquis une si haute réputation, qu'elle exposa, tant au Japon que dans le reste du monde, en commençant par la France et l'Allemagne.

Yuko ASANO
«Tissage de la beauté d'Edo par le fil et le tissu »
Yuko ASANO représente par le tissage, l'art traditionnel japonais, "Ukiyo-e" connut dans le monde entier. Yuko ASANO est une artiste qui développe des activités de diffusion de l'art du tissu. Après avoir étudié le quilt hawaïen pendant 5 ans, elle chercha des éléments japonais pour sa création à travers de nombreux essais. Asano dit avoir été fascinée par la dignité de l'Ukiyo-e et sa beauté lors d'une exposition où elle s'était rendue par hasard. Elle a commencé une production de "Ukiyo-e quilt" à partir de 2007 avec le désir de reproduire cette vue du monde avec des quilts. Elle essaie toujours de reproduire fidèlement l'intention du design et de l'auteur, le charme de l'image originale et la texture unique du quilt, et produit beaucoup d'oeuvres élégantes. En triant soigneusement les textures et les couleurs des différents tissus et en les tressant ensemble, un rythme unique naît dans ses oeuvres. Asano utilise habilement la profondeur unique de la composition du quilt et une couleur différente des peintures, elle ravive ainsi les chefs-d'oeuvre que les grands maîtres d'Ukiyo-e nous ont laissé. Allant des mains et des jambes, des expressions faciales, des poses de personnes, aux kimonos lumineux, les oeuvres d'Asano répondent certainement aux décors de la vie de l'époque. Les paysages vivant citadins invitent le public à découvrir Edo. Veuillez profiter de cette élégante vue du monde qui harmonise la tradition et l'innovation, exprimée dans un travail délicat au grain fin.

Vernissage de Saiso SHIMADA et Yuko ASANO

[18:00-21:00] Vernissage de Sébastien Le Guen "Aqua"
Location:
Incognito Art Club 24h/24
16, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Mobile : +33 (0)6 51 80 33 94
Mail : artclub@incognito.vu
Internet Site : www.incognito.vu
Description:
œuvres récentes

Vernissage le Jeudi 22 Juin 2017 à 18h
Exposition du 23 juin au 22 juillet 2017

Vernissage de Sébastien Le Guen "Aqua"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "André Maire"
Location:
Galerie Dumonteil
38, rue de l'Université
75007 Paris
M° Rue du Bac, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 61 23 38
Fax : +33 (0)1 42 61 14 61
Mail : paris@dumonteil.com
Internet Site : www.dumonteil.com
Description:
Exposition du 23 juin au 31 juillet
Vernissage le 22 juin

Du 23 juin au 31 juillet, la Galerie Dumonteil présentera une exposition dédiée aux dessins d'André Maire, peintre-explorateur, figure emblématique de la peinture Art Déco du 20e siècle.

Plus d'une vingtaine d'œuvres sur papier, réalisées lors de son second séjour en Indochine (1948-1958) seront ainsi exposées au sein de l'espace parisien de la Galerie Dumonteil.

À cette occasion un ouvrage a été édité par la galerie avec le concours de Bruno Gaudichon, directeur du Musée de La Piscine à Roubaix et Josette Galiègue, conservatrice du Musée de l'Oise.

En rassemblant plus de vingt dessins réalisés, par André Maire, lors de son dernier voyage en Indochine, cette exposition propose une immersion dans l'univers créatif de cet artiste aventurier, observateur et profondément humaniste.

Du Laos au Vietnam en passant par le Cambodge, l'œuvre de Maire pose un regard sensible et poétique sur les hommes, les animaux et les lieux qui l'inspirent.

Vernissage de l'exposition "André Maire"
André Maire (1898 - 1984)
Oiseaux

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Inextricabilia - Enchevêtrements magiques"
Location:
Maison Rouge
Fondation Antoine de Galbert
10, boulevard de la Bastille
75012 Paris
M° Quai de la Rapée, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 40 01 08 81
Fax : +33 (0)1 40 01 08 83
Mail : info@lamaisonrouge.org
Internet Site : www.lamaisonrouge.org
Description:
23 juin - 17 septembre 2017

Rien ne semble relier a priori une sculpture d'Art Brut de Judith Scott, une statuette de divination Nkisi du Congo, un reliquaire français du XVIIe et des photographies votives captives dans un filet d'Annette Messager. Émanant de contrées, de cultures, d'expressions et d'époques différentes, ces créations entretiennent néanmoins de surprenantes parentés quant aux matériaux et aux techniques utilisées et au processus de création mis en œuvre. Les analogies sont frappantes dans la manière de lier, de ligoter, d'enchevêtrer ficelles de chanvre, cheveux, cordons de cuir, fils d'or, brins d'herbe, raphia, cordes ou bandelettes de tissu. Qu'elles soient végétales, organiques ou métalliques, ces fibres assemblées - ingénieusement cousues ou entrelacées, nouées avec force, prises dans des enchevêtrements inextricables - composent des objets hautement symboliques. En effet, les ressemblances entre ces productions ne sont pas que formelles et stylistiques : chacune de ces pièces est dotée de valeurs réparatrices, purificatrices ou protectrices afin de conjurer le mal. Elles jouent dès lors un rôle spirituel, religieux ou magique. Leurs auteurs pensent-ils établir grâce à elles une relation entre l'ici-bas et l'au-delà ?

L'exposition Inextricabilia propose de démêler ces enchevêtrements, ces entortillements, ces entrelacs qui donnent forme au sensible, à l'indicible et à l'insaisissable. Elle invite le public à un vagabondage parmi des créations aux multiples confluences qui provoquent une réaction physique, engendrant une sympathie tissulaire, presque épidermique.

Le corpus - de plus de 50 artistes - rassemble, entre autres, des œuvres et des objets réalisés par Arthur Bispo do Rosario, Pierrette Bloch, Cathryn Boch, Louise Bourgeois, Peter Buggenhout, Antonio Dalla Valle, Heide de Bruyne, Erik Dietman, Teresa Ottallo, Lisette H., Sheela Gowda, Jules Leclercq, Marie Lieb, Jean Loubressanes, Man Ray, Annette Messager, Marc Moret, Michel Nedjar, Virginie Rebetez, Borbála Remmer, Judith Scott, Pascal Tassini, Jeanne Tripier, Giuseppe Versino, Chen Zhen, et nombre d'auteurs anonymes, issus de collections publiques et privées de différents pays d'Europe, du Brésil et de Californie : notamment le Musée du Quai Branly (Paris), le Musée de l'Homme (Paris), la collection abcd (Paris), le MuCEM (Marseille), le LaM (Villeneuve d'Ascq), la collection Trésors de Ferveur (Chalon sur Saône), la collection Arbogast (Strasbourg), la Collection de l'Art Brut (Lausanne, Suisse), la collection Prinzhorn (Heidelberg, Allemagne), Outsider Art Museum (Bar, Montenegro), Museu Bispo do Rosário (Rio de Janeiro) ainsi que diverses collections psychiatriques de Suisse, de France, d'Italie et de Hongrie.

Vernissage de l'exposition "Inextricabilia - Enchevêtrements magiques" - Judith Scott
Sans titre
Laine et objets de récupération, 1986
Judith Scott

Vernissage de l'exposition "Inextricabilia - Enchevêtrements magiques" - Chen Zhen
Chen Zhen, Lumière innocente, 2000 - lit d'enfant, tubes en plastique, ampoules
Courtesy Galleria Continua, San Gimignano (Italie)

Vernissage de l'exposition "Inextricabilia - Enchevêtrements magiques" - Annette Messager
Annette Messager, Cœur au repos, 2009
Courtesy Collection Antoine de Galbert, Paris

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "La Maison est en Carton"
Location:
38, rue de Malte
38, rue de Malte
Code : 37481
75011 Paris
M° Oberkampf, République
France
Description:
Rendez-vous ce jeudi 22 juin dès 18h pour le vernissage de l'exposition-vente "La Maison est en Carton". Un événement réunissant plus de 100 artistes, pour fêter les 10 ans de cet éditeur d'images unique en son genre. Vous découvrirez les oeuvres originales des illustrateurs ayant collaboré avec la maison : un panorama exceptionnel de l'illustration contemporaine. Venez partager ce moment festif (et en musique) avec nous et toute l'équipe de La Maison est en Carton.

Exposition-vente du 23 au 28 juin 2017, tous les jours de 11h à 19h (dimanche inclus).

Un grand merci aux illustratrices et illustrateurs réunis pour l'occasion : Cédric Abt - Albertine - Lucie Albon - Alfred - Géraldine Alibeu - May Angeli - Arno - Magali Attiogbé - Thomas Baas - Ronan Badel - Olivier Balez - Morgane Barbotin - Emmanuelle Bastien - Christine Beigel - Fred Bernard - Sylvie Bessard - Olivier Besson - Nicolas Bianco-Levrin - Marc Boutavant - Christian Cailleaux - Audrey Calleja - Loren Capelli - Catherine Chardonnay - Benjamin Chaud - Julia Chausson - Janik Coat - Joanna Concejo - Gabriella Corcione - Tullio Corda - Didier Cornille - Laurent Corvaisier - Anne Crahay - Kitty Crowther - Csil - Laëtitia Devernay - Chloé du Colombier - Fanny Ducassé - Magali Dulain - Tony Durand - Charles Dutertre - Julie Escoriza - Mirjana Farkas - Natali Fortier - Aurélia Fronty - Michel Galvin - Cécile Gambini - Manon Gauthier - Stéphane Girel - Ilya Green - Lindsay Grime - Judith Gueyfier - Antoine Guilloppé - Tom Haugomat - Bruno Heitz - Ghislaine Herbéra - Sandrine Herlin - Cécile Hudrisier - Amélie Jackowski - Delphine Jacquot - Marion Janin - Martin Jarrie - Mickaël Jourdan - Gwen Keraval - Yann Le Bras - Magali Le Huche - Anne-Isabelle Le Touzé - Régis Lejonc - Mathilde Loisel - Jean-François Martin - Mathis - Philippe Mignon - Charlotte Mollet - Benoît Morel - Thierry Murat - Franziska Neubert - Élodie Nouhen - Clémentine Pace - Paola Pappacena - Clotilde Perrin - Renaud Perrin - Marie Poirier - Sandra Poirot Chérif - Claude Ponti - Thanh Portal - Marjorie Pourchet - Andrée Prigent - Rascal - Laurent Richard - François Roca - Christine Roussey - Mélanie Rutten - Aude Samama - Thomas Scotto - Clothilde Staes - Ève Tharlet - Sophie Tiers - Nathalie Trovato - Marcelino Truong - Maëva Tur - Émilie Vast - Véronique Vernette - Christian Voltz - Julia Wauters

Vernissage de l'exposition "La Maison est en Carton"
Vernissage de l'exposition "La Maison est en Carton"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Rehab 2 - Urban Festival"
Location:
Cité Internationale Universitaire de Paris
1-57, boulevard Jourdan
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Internet Site : www.ciup.fr
Description:
Maison des Arts et Métiers
Cité Internationale Universitaire de Paris
17 boulevard Jourdan
75014 Paris

Venez découvrir l'exposition en avant-première et les artistes qui ont donné vie à ce projet.



Vernissage de l'exposition "Rehab 2 - Urban Festival"

[18:00-20:00] Vernissage de l'exposition collective "Regards Croisés"
Location:
Galerie Marie Vitoux
Galerie Vitoux
3, rue d'Ormesson
Place Sainte-Catherine
75004 Paris
M° Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 48 04 81 00
Fax : +33 (0)1 48 04 56 99
Mail : contact@galeriemarievitoux.com
Internet Site : www.galeriemarievitoux.com
Description:
Du 1 juin au 22 juillet 2017
Vernissage jeudi 22 juin 18h - 20h

avec Abraham, Sarah Navasse, Mireille Arbellot, Bourdreux, Alixe Fu, Abraham Hadad, Maryl Le Berre, Alain Nahum, Jean-Charles Quillin, Marie Rauzy, Ciro Rizzo, Bea Vangertruyden, Christophe Mirallès, Labegorre, Jean Rustin, Koller

Dans le cadre de l'exposition collective Regards, nous vous invitons le jeudi 22 juin entre 18h et 20h à un échange entre le public et les artistes à la galerie Marie Vitoux.

Regarder c'est porter la vue sur quelqu'un, sur quelque chose ou s'égarer, errer.
Les regards de nos artistes, les regards qu'ils ont dessinés, peints, modelés vont nous livrer l'expression de leurs yeux. Regards furieux, farouches, caressants, implorants, contemplatifs... Ils influeront sur vous et auront un regard par rapport à la société.

Puissent-ils à votre tour attirer vos regards. Considérer, remarquer, contempler, admirer n'est-ce pas s'intéresser à la vie... et plus encore.

Marie Vitoux

[18:30] Signature de "Légumes" par Maïtena Biraben
Location:
Appétit
librairie culinaire pas ordinaire
12, rue Jean Ferrandi
75006 Paris
M° Saint-Placide, Vaneau
France
Mobile : +33 (0)6 17 36 45 35
Mail : contact@appetit.paris
Internet Site : www.appetit.paris
Description:
On ne raconte pas de salades ! Venez rencontrer Maïtena BIRABEN autour d'un verre, le jeudi 22 juin à partir de 18h30, pour la signature de "Légumes", un livre de cuisine aux recettes simples, du quotidien pensées au rythme des saisons : Aucun doute les légumes vont vous surprendre !
À TABLE !

"LEGUMES",
de Maïtena Biraben et Pierre Etchemaïte, éd. Marabout, 15.90€

Signature de "Légumes" par Maïtena Biraben

[18:30-21:00] Vernissage d'André du Colombier "ARARA"
Location:
Galerie Pièce Unique
4, rue Jacques Callot
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 54 58
Fax : +33 (0)1 46 34 03 98
Mail : info@galeriepieceunique.com
Internet Site : www.galeriepieceunique.com
Description:
du 22 juin au 16 septembre

Pièce Unique, en collaboration avec l'association André du Colombier, expose du 22 juin au 16 septembre, une œuvre d'André du Colombier. Cette « œuvrette » sans titre comporte les lettres du mot ARARA.

Il n'y a rien à dire à propos de cette suite de lettres blanches adhésives sur papier noir brillant.
Rá rá rá rá est le refrain d'une chanson de Caetano Veloso sortie en 1989, pau de arara, le nom tristement célèbre d'une torture qui sévissait pendant la dictature militaire au Brésil ; c'est également ainsi qu'on appelait les camions surpeuplés qui transportaient illégalement des travailleurs du nord vers le sud du pays. L'arara et l'ará, du tupi a'rara et ar'á, sont des oiseaux au plumage multicolore. Friedrich Parrot atteint le sommet du mont Ararat en 1829, c'est sur la chaîne de montagnes du même nom où s'arrêta l'arche de Noé, et d'où s'envola la colombe.
Tout ou partie de ces associations, ont-elles un rapport avec la succession verticale de A et de R qu'un jour du Colombier a collée, plus ou moins adroitement, sur quatre feuilles volantes ? Si on l'avait interrogé, il aurait refusé tout commentaire. Se serait-il énervé, ou bien aurait-il simplement répété à voix basse « ARARA » ? La musique de Caetano Veloso, il l'avait certainement écoutée.

Lors d'une soirée consacrée à André du Colombier chez Anka Ptaszkowska, la critique d'art Anne Tronche racontait :

« Depuis que je connais un peu mieux son œuvre, son œuvre au caractère tout à la fois conceptuel et ésotérique, ce qui semble être une contradiction salutaire, j'en suis venue à penser que nous - les êtres humains comme le décor d'ailleurs -, étions perçus par ce grand garçon à la curieuse chevelure blonde, à la manière d'indices.

D'indices, pouvant entrer dans de savantes équations, selon des procédés linguistiques qui n'appartenaient qu'à lui. Une phrase prononcée, un mot perdu dans un commentaire, mais par lui capté instantanément, pouvait résonner en son esprit grâce à des ponts légers avec d'autres mots, avec une situation perçue physiquement et mentalement, instantanément.

Cette captation de scènes, avec lesquelles les mots font corps, pouvait devenir dans les jours suivants, sur la surface monochrome d'un papier brillant, une sorte d'affirmation apparemment inepte, par exemple : « Varsovie croit à la vodka ». La phrase d'ailleurs se déclinait avec des variations, sans rien perdre de sa mystérieuse gratuité. D'autres villes appelées à la rescousse étaient sommées de croire en quelque chose. Après tout, Venise pouvait croire au Gorgonzola, cela n'expliquait pas le choix de cette couleur monochrome, trop brillante d'ailleurs pour se situer dans l'axe d'une esthétique minimaliste.

Comment s'offusquer de cette fuite des idées joueuses, vers des espaces traditionnellement réservés, par une pensée moniste, à une couleur unique, stylistiquement de bon aloi ? Dans ce domaine, tirant le premier, Alphonse Allais nous a déjà présenté une feuille de papier blanc dont le titre éclaire l'aspiration de cette surface à l'invisibilité : « Première communion de jeunes filles chlorotiques par un temps de neige ».

Mais avec André du Colombier, se percevaient rapidement d'autres intentions théoriques ou psychologiques : c'est au choix. Ce n'était pas l'application d'une méthode pour faire triompher l'ironie qui était en jeu dans son travail, mais un besoin de faire naître un mystère appelant son élucidation.

Le mystère des mots dans leurs relations paradoxales, le mystère de l'emplacement des mots sur une surface, le mystère de la répétition contrariée des mots, le mystère du déplacement des images dans un espace dominé par une couleur unique. En fait, un mystère appelé pour briser les catégories. Et cela, en raison d'un sentiment qui devait habiter André du Colombier selon lequel tout système clos, trop bien adapté à la vie courante, ou à une pensée par trop soumise à la logique, est générateur de lente asphyxie.

Ce qui est compliqué pour nous spectateurs dans les propositions qui furent les siennes, c'est de déterminer sa véritable attitude vis-à-vis du langage. Indifférence aux classifications ? Certainement. Indifférence au sens ? Certainement pas. Il suffit de regarder attentivement quelques-unes de ses propositions pour pressentir qu'elles sont réglées selon un code relativement strict. »

L'Association André du Colombier


Né en 1952 à Barcelone d'une mère moldave et d'un père français, André du Colombier vécut à Paris jusqu'à sa mort en 2003. « modestie, compétence, et efficacité » était sa devise, ainsi que le titre de sa première exposition. Il a été exposé par Ponthus Hulten, Jean-François Chevrier, ainsi que par les commissaires de la Documenta XIV.

Vernissage d'André du Colombier "ARARA"

[18:30-22:00] Vernissage de Bastien Bonnarme "The surf dō, La voie du surf"
Location:
Ellia Art Gallery
anciennement galerie Janos
9, rue Christine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 44 07 10 60
Mobile : +33 (0)6 26 39 19 07
Mail : ellia@tdrnet.net
Internet Site : www.ellia-artgallery.com
Description:
Ellia Art Gallery a le plaisir de vous inviter au vernissage de sa nouvelle exposition "The surf dō, La voie du surf" le 22 juin 2017 à Ellia Art Gallery

En japonais, le terme do' définit la voie que l'on entreprend, physiquement et psychologiquement.

Laissez-vous emporter par la puissance de l'Océan, afin de plonger au plus profond de vous-même, lors du vernissage de Bastien Bonnarme.

Vernissage de Bastien Bonnarme "The surf dō, La voie du surf"

[18:30-21:00] Vernissage de Claudia Piscitelli "Soul Portraits"
Location:
Galerie Pièce Unique
4, rue Jacques Callot
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 54 58
Fax : +33 (0)1 46 34 03 98
Mail : info@galeriepieceunique.com
Internet Site : www.galeriepieceunique.com
Description:
du 22 juin au 16 septembre

Pièce Unique Variations présente à partir du 22 Juin une exposition de Claudia Piscitelli.
Née en 1965 à Naples (Italie). Vit et travaille à Naples, Rome & Todi.
Claudia Piscitelli a étudié le dessin et la peinture au New York Studio School, à
l' International Academy of Art (RUFA) Rome, l' International Summer School Saltzburg et the Slade University London.
Auparavant biologiste elle a aussi un doctorat en Génétique et une Spécialisation dans la Microbiologie de l'Université Federico II de Naples.
Elle a exposé à Naples, Rome, Ombrie, Londres et New York.
Pour sa première exposition à Pièce Unique Variations, elle montrera une vingtaine de dessins sur papier du projet "Soul Portraits" (Portraits d'âmes).
Ce projet naît en 2015 à la Conférence Science et non-dualité où elle a assisté à un séminaire d'un jour animé par l'artiste Meriel Gold qui enseigne une méthode appelée "Drawing Home".
Ces portraits sont les événements résultant de l'expérience qui utilise le dessin libre avec des techniques mixtes pour représenter des personnes qui ne posent pas professionnellement et qui bougent et parlent pendant la séance de pose.
Ils consentent à se connecter à un niveau plus profond et s'ouvrir, ils choisissent d'habitude leur musique préférée pendant le processus pour que l'artiste puisse représenter ce qu'elle sent comme leur âme.
Claudia Piscitelli exposera "Hokusai life coloured" à partir du 21 septembre au New York Studio School, Greenwich Village, New York

Vernissage de Claudia Piscitelli "Soul Portraits"

[18:30-21:30] Vernissage de Shoky Van Der Horst "Rough Matters"
Location:
Galerie Vivendi
28, place des Vosges
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 42 76 90 76
Fax : +33 (0)1 42 76 95 47
Mail : vivendi@vivendi-gallery.com
Internet Site : www.vivendi-gallery.com
Description:
Du 22 juin au 14 juillet 2017
Exposition ouverte au public tous les jours de 10h30 à 19h

www.shokyvanderhorst-artphoto.com

Vernissage de Shoky Van Der Horst "Rough Matters"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Histoires de Famille 3 / En Vacances"
Location:
Collection
la galerie d'Ateliers d'Art de France
4, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 78 67 74
Fax : +33 (0)1 42 77 42 01
Mail : collection@ateliersdart.com
Internet Site : www.ateliersdart.com
Description:
du 23 juin au 26 août 2017

Cet été, la galerie Collection vous invite à poursuivre sa saga consacrée aux Histoires de famille.

Après le premier épisode, consacré aux enfants terribles, le deuxième évoquant le couple, ce troisième volet abordera les vacances.

Huit créateurs aux démarches et savoir-faire divers vous livrent leurs souvenirs de vacances, entre moments de partage en famille, situations de détente, de rire, situations typiques de l'été et décors de vacances !

Les créateurs : Anathomie, Nathalie Barbet, Audrey Bignon, Cléo Joffre, Laurence Lehel, Thibault Morisé, Gaëlle Pinard, Claudine Ruellan.

[18:30-20:30] Vernissage de l'exposition collective "CASA MILLER"
Location:
Galerie Allen
59, rue de Dunkerque
75009 Paris
M° Barbès - Rochechouart, Gare du Nord, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 45 26 92 33
Mail : galerieallen@galerieallen.com
Internet Site : www.galerieallen.com
Description:
avec :
Laëtitia Badaut Haussmann
Florian Bézu
Edith Dekyndt
Marie Lund
Carlo Mollino
Céline Vaché Olivieri

Curated by Arlène Berceliot Courtin

23 juin 2017 - 29 juillet 2017
Vernissage Jeudi 22 juin 2017 18h30 - 20h30

Des courbes les plus baroques vers les plus minimales, quel est donc le point de rencontre de ces formes dont les émotions semblent en permanente évolution ? Casa Miller. Étrange similarité avec les initiales de son auteur.

De Carlo Mollino, nous connaissons son abondante extravagance; une réponse qu'il a su développer à la modernité tardivement futuriste de Turin, ses rêves de vitesse, d'architecture, et les salons de chiromancie auxquels il confiait parfois son destin. « Un coup d'état est nécessaire pour produire un travail authentique » aimait-il dire.[1] Le sien fût incontestablement le décor, la mise en scène, l'ambiance. Il la déplaçait et la déployait, sans pareil, à travers et en vue de la focale photographique. Une pratique tenue secrète jusqu'à sa disparition en 1973, les complices de cet acte furent donc rares (parmi lesquels se distingue tout de même Carol Rama, vivant de l'autre côté de la Via Napone). De ces images récemment découvertes, se dégage une latence érotique, des suites arrondies dos comme face d'horizontalités dont certaines sont devenues modèles, étalons, maîtres pour ses réalisations futures. Carlo Mollino vivait entre toutes ces manifestations, tant victime d'attractions terrestres que cosmologiques, il croyait à l'influence des forces magnétiques. Architecture de la persuasion à l'état pur, Casa Devalle (1938) tout comme Casa Miller (1936) sont des maisons de l'oubli.[2] L'appartement donnant son titre à l'exposition fût tant singulièrement que savamment aménagé. Ses murs capitonnés étaient recouverts de rideaux et contenaient un grand nombre de coquilles, fourrures, miroirs découpés, lampes desquelles s'échappaient des mains, un buste, tables surplombées de représentations de corps masculins et d'un exemplaire de Italiani, meubles en verre et bois noble, mais aussi des chaises qu'il qualifiait lui-même de "provoquantes" obligeant à une posture de face, soutenue par la droite dorsale, et enfin quelques lits. Ses caractères étaient là, de passage, tout comme nous le sommes aujourd'hui. Un système ingénieux de luminaire déployé sur une alimentation incurvée parcourait l'intégralité de l'espace et le transformait brillamment en chambre photographique à part entière, il permettait non seulement de capturer n'importe quel angle de l'intérieur d'abandon, mais également l'ensemble des possibles de ces modèles contorsionnistes hors-pair. Carlo Mollino était reconnu de son vivant comme théoricien de la photographie, mais c'est par une simple carte de voeux qu'il voulait partager avec ses proches (1959 laisse découvrir ses jambes en bustier de dos, tandis que 1960 se couvre d'un jupon à volants et d'un loup noir), que débuta sa vocation pour une mise à nu de l'image. À la lecture de son messaggio della camera oscura, il est d'ailleurs difficile de ne pas succomber : « De ces objets qui rêvent, ignorant leur destin, d'une main devenue portrait et culminant en lèvres entrevues sur un visage disparu, de la présence envahissante d'un nu luminescent, d'un regard clair, mais plein de sous-entendus indéchiffrables, il saisit en état de séduction, l'inéluctabilité de leur existence et le mystère de leur nature. » [3]

Le trouble persiste sur le sujet même de cette phrase, à savoir si l'auteur évoque sa propre pratique ou identifie directement l'outil technique de reproductibilité. Finalement peu étonnant, puisque Carlo Mollino aimait l'ambiguïté, l'énigme, et apportait notamment une planimétrie ironique à l'érotisme. Casa Miller joue de ses codes, de cette palette de couleurs personnelles qu'il appelait aussi "cadran sentimental", organisant presque scientifiquement un déploiement chromatique composé d'après un manuel de radiesthésie. [4]

Le polaroid semble avoir été inventé pour satisfaire les impatients, Carlo Mollino y était naturellement très sensible, mais cette invention eut l'effet double de transcender l'attente de l'image autant qu'il développa simultanément une certaine précipitation (de par sa multiplicité) vers son amnésie. Excepté pour ses instantanés dont le montage imprime autant qu'il fascine !

À présent, le rouge fait place au bleu nuit, le moulage d'une tête de cheval - assimilé fétiche - s'incarne en bronze dont l'étreinte provient de coquillages abandonnés dans les poches d'un jean. Les fleurs et éponges de mer jadis collectionnées sont transformées en céramiques laquées, les cheveux se pendent au plafond et deviennent des portraits d'objets émotionnels aux parfums amers de magnolia [5], les rideaux agissent tels des spectres d'un espace disparu, le satin recouvre des sculptures dont seul le collectionneur peut déshabiller l'apparat, le décorum se vide de son textuel contenu provenant de la revue Maison Française pour ne laisser transparaître que sa cristallerie et son oiseau de paradis. L'ambientazione se déplace et se manifeste autrement. Le terme d'origine italienne évoqué ici, reste difficilement traduisible, il se réfère aux informations liées à l'heure et au lieu du déroulement d'une histoire, et s'utilise notamment en littérature ou encore au théâtre. Sorte de costume sur-mesure de l'exposition, il la développe sous une nouvelle forme expressive.

De ses rêves d'espaces privés, cachés, fréquentés (ou pas), fantasmes de bâtiments surplombant la Méditerranée, nous retiendrons de même l'étendue proche.[6] L'histoire d'eau. Et cette pierre plate perdue en plein océan sur laquelle eut lieu la rencontre. Surface recouverte par intermittence de vagues, victime de répétition ou vertige cérémoniel.

- Arlène Berceliot Courtin

[1] Il messaggio dalla camera oscura, Carlo Mollino, 1949, éditions Chiantore, Turin.
[2] Les passions de Carlo Mollino, Giovanni Brino, dans L'étrange univers de l'architecte Carlo Mollino. Paris : Centre Georges Pompidou, 1989, page 28.
[3] Mollino et la photographie, Piero Racanicchi, in L'étrange univers de l'architecte Carlo Mollino. Paris : Centre Georges Pompidou, 1989, page 54.
[4] Les passions de Carlo Mollino, Giovanni Brino, L'Etrange univers de l'architecte Carlo Mollino, page 37.
[5] Edith Dekyndt, A portrait of Things (03) apparue pour la première fois à l'occasion de Strange Fruit, Greta Meert, Bruxelles, 2016. Le titre de l'exposition fait référence à la chanson éponyme, fabuleusement interprêtée par Billy Holiday.
[6] Carlo Mollino, Casa del Sole, San Remo, Italie, 1947-1955











[19:00] 10 ans du Pavillon de l'eau
Location:
Le Pavillon de l'Eau
77, avenue de Versailles
75016 Paris
M° Mirabeau, Javel - André Citroën, RER C Javel
France
Phone : +33 (0)1 42 24 54 02
Mail : pavillondeleau@eaudeparis.fr
Internet Site : www.pavillondeleau.fr
Description:
Eau de Paris vous invite à visiter dix années de sensibilisation et d'éducation à l'environnement par des témoignages et des images retraçant l'ensemble des activités du Pavillon de l'eau. Depuis son inauguration, le 4 juin 2007,
323 000 visiteurs ont partagé des expositions, des animations, des conférences/débats. Lieu unique, le Pavillon contribue à renforcer la connaissance des enjeux de la gestion durable des ressources en eau, et accompagne les usagers vers une consommation responsable.

A cette occasion, Eau de Paris vous fera découvrir en avant-première sa nouvelle campagne de communication 2017.

Inscrivez-vous auprès de : Hadizatou.Oumarou@eaudeparis.fr

[19:00-20:00] Défilé Dries Van Noten
Location:
Ancien siège de Libération
11, rue Béranger
75003 Paris
M° République, Temple, Filles du Calvaire
France
Description:
Défilé Dries Van Noten

[19:00-21:00] GILBERT1 - PRINT SHOW
Location:
Artistik Rezo Gallery
14, rue Alexandre Dumas
75011 Paris
M° Rue des Boulets
France
Phone : +33 (0)1 77 12 54 55
Mail : contact@galerieartistikrezo.com
Internet Site : www.galerieartistikrezo.com
Description:
dans le cadre de l'exposition de GILBERT1 "World of illusion"

Exposition du 01 juin au 06 juillet 2017
Du lundi au samedi de 11h à 19h
Vernissage le mercredi 31 mai 2017 de 18h à 21h

La Galerie Artistik Rezo accueille l'artiste GILBERT1 pour sa nouvelle exposition personnelle. Intitulée World of illusion, cette exposition incarne la volonté perpétuelle de l'artiste d'expérimenter.
Bienvenue dans un monde où règnent l'illusion, la façade et la superficialité, un monde qui cache bien des mécanismes complexes où l'homme est tragiquement dominé par lui-même et ses propres vices.

Une infime poignée d'entre nous tirent des ficelles en vue de leur propre profit, bousculent toute idée d'éthique, de droits de l'homme et d'intérêt commun. Ils déguisent notre réalité pour dissimuler une vérité non avouable.

Notre condition et notre asservissement sont des axes de réflexions qui guident et nourrissent sans doute mon travail.

L'univers que je dépeins ouvre une faille dans ce mécanisme, où lors d'un dramatique effondrement sociétal, un élan général sous forme de prise de conscience et d'instinct de survie de l'espèce vient reconstruire et panser la réalité, apportant de l'espoir dans une scène de déflagration.

L'illusion visuelle est aujourd'hui de plus en plus présente dans ma création, effacer la réalité et la sublimer, déformer l'espace et attirer l'oeil, pour mieux entrevoir les dérives de notre monde, illusoire.

GILBERT1

Vernissage de GILBERT1 "World of illusion"

[19:00-21:00] Nocturne de l'exposition de Jean-Bernard Métais "Ivresse"
Location:
Galerie Marie-Hélène de La Forest Divonne
12, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 40 29 97 52
Mobile : +33 (0)6 84 33 98 88
Fax : +33 (0)1 42 71 39 75
Mail : contact@galeriemhlfd.com
Internet Site : www.galeriemhlfd.com
Description:
18 mai - 13 juillet, prolongation du mardi 5 au vendredi 8 septembre
Vernissage jeudi 18 mai de 18h à 21h

Nocturnes du Jeudi des Beaux-Arts
jeudi 1er juin & jeudi 6 juillet

Ouverture exceptionnelle dimanche 21 mai 14h-18h

Né en 1954, Jean-Bernard Métais vit et travaille entre la France et la Chine. Il a réalisé ces vingt dernières années de nombreuses sculptures dans l'espace public, en réponse à des concours internationaux. La dernière en date, une grande algue dorée, Phoenix, fait onduler ses pales d'acier sur 70m de hauteur, dans le centre de Tianjin.

Au centre de ses créations : le temps et le mouvement, révélés par la lumière, la matière et les fluides comme un physicien dans son laboratoire.

Depuis sa résidence à la fondation Cartier, sous la direction de Jean de Loisy, en 1990, le sable est au cœur de ses créations.Par l'ancienneté de son apparition, il renvoie au temps qui passe depuis les origines. « Le sable, c'est la poussière du monde», dit-il. En découlent un univers de sabliers, de clepsydres, d'attrapes-temps qui invitent à la contemplation. À la différence du temps disparu, le sable demeure, se renouvelle à chaque retournement et enrichit notre vision à l'infini.

Issu d'une famille de viticulteurs, Jean-Bernard Métais a rencontré très jeune le sable, dans les caves de Touraine, avant de parcourir les déserts tout autour du globe. Il puise dans la cave un autre matériau essentiel : le vin, qui se charge aussi du temps et s'en enrichit. Certaines des œuvres présentées à la galerie donnent à voir la chaude couleur des liqueurs de 1918 ou 1898... Ou à en respirer les arômes : c'est l'odeur du temps.

Sa deuxième exposition à La Galerie La Forest Divonne-Paris présentera un ensemble d'œuvres récentes : des sabliers, des photographies et la nouvelle série de sculptures intitulées « Esprit du Vin ».

Ces œuvres en verre soufflé renferment un précieux vin de Jasnières. Les courbes des pièces en verre forment des mots et créent un écho, une résonance au vin qui y est capturé à jamais ! Cette série est un hommage aux paroles gelées que l'écrivain François Rabelais décrit dans son ouvrage Le Quart Livre, paru en 1552. Les personnages du récit manipulent les mots qui, prononcés dans l'air gelé, se matérialisent dans l'espace. Ici les mots sont en quelque sorte « gelés » par le verre ; le caractère fugace et évanescent de la parole est évoqué par l'alcool. Ces créations poursuivent le travail de néons présenté à Bruxelles en mai 2016, en leur donnant une dimension plus personnelle et singulière encore.

Vernissage de Jean-Bernard Métais "Ivresse"

[19:00] Soirée Ultimate Jet
Location:
Polo de Paris
Route des Moulins
Bois de Boulogne
75016 Paris
France
Phone : +33 (0)1 44 14 10 00
Fax : +33 (0)1 44 14 10 01
Internet Site : polo.polodeparis.com
Description:
Soirée Ultimate Jet

[19:00-22:00] Vernissage de Jean-Louis Swiners "Une leçon de cinéma"
Location:
Galerie de l'Instant
46, rue de Poitou
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 54 94 09
Mail : julia.gragnon@wanadoo.fr
Internet Site : www.lagaleriedelinstant.com
Description:
Vernissage jeudi 22 juin à 19h
Exposition du 23 juin au 12 septembre 2017

Des images inédites de Jean-Louis Swiners prises sur le tournage du Mépris de Jean-Luc Godard en 1963 à Rome.

En 1963, Jean-Louis Swiners, photographe reporter pour le mensuel Réalités, est envoyé par sa rédaction sur le tournage du Mépris de Jean-Luc Godard, à Rome. Ses images ne seront jamais publiées et resteront dans ses archives pendant plus de 50 ans, intactes et inconnues du public.

Depuis sa sortie, Le Mépris est devenu un classique du 7ème Art, le tournage lui-même une légende. Une leçon de cinéma que nous avons le plaisir d'exposer, tant ces images font rêver, nous donnent l'illusion d'être les témoins privilégiés de cette époque unique, face à Bardot, au summum de sa carrière et de sa beauté, inoubliable et bouleversante !

Vernissage de Jean-Louis Swiners "Une leçon de cinéma"

[19:00] Vernissage de Jean Sablon "La Voix de Paris"
Location:
Mairie du 1er arrondissement
4, place du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 44 50 75 01
Internet Site : mairie1.paris.fr
Description:
du 23 juin au 1er juillet 2017

Vernissage de Jean Sablon "La Voix de Paris"

[19:00-21:00] Vernissage de KONGO
Location:
Barnes Saint-Honore
120-122, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
France
Description:
Vernissage de KONGO

[19:00] Vernissage de Marieta Chirulescu & Thu Van Tran "THE BLIND EXCUSE"
Location:
Galerie Joseph Tang
1, rue Charles-François Dupuis
Bâtiment B - Code 8B15
2ème étage
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)9 53 69 55 3
Mail : info@galeriejosephtang.com
Internet Site : www.galeriejosephtang.com
Description:
du 22 juin au 29 juillet

[19:00-21:00] Vernissage de Marjolaine Salvador-Morel "Larmes de vie"
Location:
Galerie Saint-Séverin
le plus petit centre d'art de Paris
4, rue des Prêtres Saint-Séverin
75005 Paris
M° Saint-Michel, Cluny - La Sorbonne
France
Phone : +33 (0)1 46 37 44 53
Mail : galeriesaintseverin@diocese-paris.net
Internet Site : www.artculturefoi-paris.fr
Description:
Exposition visible jour et nuit du 23 juin au 24 septembre 2017
Vernissage jeudi 22 juin 2017 à partir de 19h

Yves Sabourin, commissaire

[19:00-22:00] Vernissage de Monia
Location:
Galerie Artcube
Espace Neolux
9, place Furstenberg
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)6 48 10 28 45
Mail : jonathan.gervoson@artcube.fr
Internet Site : www.artcube.fr
Description:
Régis Laspalès, fan de photographie et de vin, m'a présenté Monia, son amie photographe. Partageant les mêmes passions, nous avons organisé cette brève exposition pleine de saveurs et d'épices !

Vernissage de Monia

[19:00-21:00] Vernissage de Monique Gourgaud "Le bestiaire onirique"
Location:
Mairie du 8ème arrondissement
Hôtel Cail
3, rue de Lisbonne
75008 Paris
M° Saint-Augustin, Europe
France
Phone : +33 (0)1 44 90 75 08
Internet Site : www.mairie08.paris.fr
Description:
Monique Gourgaud a été l'élève pendant 9 ans de l'atelier du peintre Edouard Mac Avoy.
Remarquée dans les années 1975 par les Japonais, elle a poursuivi une carrière artistique internationale (Japon, Pays-Bas, Belgique, Italie, Suisse, Angleterre...) avant ses rétrospectives parisiennes à l'Orangerie du Sénat (1997) et à l'Hôtel de la Monnaie (2006). La soixantaine d'oeuvres (huiles et aquarelles) présentées à Vascoeuil nous entraîne dans un monde édénique, à la fois familier et irréel, rempli d'animaux mystérieux, de fruits et fleurs inconnus dans des paysages imaginaires, lumineux aux couleurs chaudes et sensuelles. L'artiste, telle une magicienne, raconte de belles et étranges histoires . Avec un sens du détail et de l'accumulation, elle imagine au fils d'un rêve émerveillé une terra incognita ayant échappée au péché originel et où règnent paix et joie de vivre.

Exposition ouverte au public du 23 juin au 6 juillet
Du lundi au vendredi de 12h à 18h, le jeudi de 12h à 19h, le samedi de 9h à 12h

Vernissage de Monique Gourgaud "Le bestiaire onirique"

[19:00] Vernissage de NAFLY
Location:
Zi Artifice Gallery
88, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 71 56 02
Mobile : +33 (0)7 87 24 31 36
Mail : zi.artifice@gmail.com
Internet Site : www.ziartificegallery.com
Description:
Vernissage de NAFLY

[19:00-22:00] Vernissage de Pierre-Ange Carlotti "Bachelor"
Location:
both Paris
6, rue de la Corderie
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, Oberkampf, République
France
Phone : +33 (0)1 44 61 68 80
Mail : contact@both.com
Internet Site : www.both.com/contact
Description:
par Ellia Art Gallery
en présence de Mica Arganaraz, Simon Porte Jacquemus, Clara Deshayes, Lotta Volkova, Paul Hameline, Dan Thawley, Arnaud Vaillant, Sébastien Meyer, Adrian John Hurtado, Elena Cavagnara, Loïc Prigent, Véronique Pallas, Daniel Pallas, Michel Gaubert, Ryan Aguilar, Elisa Nalin, Amélie Pichard, Yorgo Tloupas, Bertrand Bonello

[19:00] Vernissage de l'exposition "Austrasie, le royaume mérovingien oublié"
Location:
Musée d'Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye
Château de Saint-Germain-en-Laye
Place Charles de Gaulle
78105 Saint-Germain-en-Laye Cedex
M° RER A Saint-Germain-en-Laye
France
Phone : +33 (0)1 39 10 13 00
Mail : culturel.man@culture.gouv.fr
Internet Site : www.musee-archeologienationale.fr
Description:
jusqu'au 2 octobre

Vernissage de l'exposition "Austrasie, le royaume mérovingien oublié"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Giacometti - L'œuvre ultime"
Location:
Nice
Nice
06000 Nice
M° Gare SNCF Nice
France
Internet Site : www.nice.fr
Description:
Galerie Lympia

[19:00-23:00] Vernissage de l'exposition "L'Osmose Kiraméki Mark IX"
Location:
Le 153
Cocktails bar & autres curiosités
153, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 44 78 94 88
Mobile : +33 (0)6 83 54 19 92
Mail : contact@le153.com
Internet Site : www.le153.com
Description:
Vernissage de l'exposition "L'Osmose Kiraméki Mark IX"
Vernissage de l'exposition "L'Osmose Kiraméki Mark IX"
Vernissage de l'exposition "L'Osmose Kiraméki Mark IX"

[19:00] Vernissage de l'exposition du Photo Club de Levallois
Location:
Hôtel de Ville de Levallois-Perret
Place de la République
92300 Levallois-Perret
M° Anatole France
France
Phone : +33 (0)1 49 68 30 00
Fax : +33 (0)1 47 31 26 73
Internet Site : www.ville-levallois.fr
Description:
Vernissage de l'exposition du Photo Club de Levallois












[20:00-23:00] Vernissage de Christophe de Rohan Chabot "horror_clown"
Location:
Gaudel de Stampa
49, quai des Grands Augustins
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 40 21 37 38
Mobile : +33 (0)6 19 55 53 69
Mail : denis@gaudeldestampa.com
Internet Site : www.gaudeldestampa.com
Description:
Exhibition June 22 - July 22
Opening Thursday 22th June, 8-11pm

Christophe de Rohan Chabot born in 1986 in Paris. He lives and works between Paris and Berlin.

Recent presentations of his work include Shanaynay, Paris (with Willem Ooreebeck); TG, Nottingham; Exile Gallery, Berlin (solo), Autocenter, Berlin (solo).
In October 2017, he will take part in "something stronger than me", a group show at WIELS (Brussels).


horror_mask_scratched_clown_face
michael_myers_halloween_2_mask_by_rob_zombie

Charles Bronson (band)
interest for presidential elections posters
NOFX

http://www.realistic-masks.com/gb/halloween-masks/halloween-monster-masks/horror-mask-scratched-clown-face.html
http://www.realistic-masks.com/gb/michael-myers-halloween-2-mask-by-rob-zombie.html

https://www.youtube.com/watch?v=2oN0LZtfce4
https://www.google.fr/search?q=interest+for+presidential+elections+posters&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwi0w4DxmNHUAhXLvRoKHan8CMYQ_AUIBigB&biw=1173&bih=617&dpr=1.09
https://www.youtube.com/watch?v=tpxuxUY-PZI&t=108s

Vernissage de Christophe de Rohan Chabot "horror_clown"
b (michael_myers_halloween_2_mask_by_rob_zombie), detail, 2017, glass, plexiglass, print, LED, 185 x 500 cm, (plexisglass: 185 x 80 cm; LED: 500 cm)

Vernissage de Christophe de Rohan Chabot "horror_clown"
a (horror_mask_scratched_clown_face ), detail, 2017, glass, plexiglass, print, 185 x 80 cm

Vernissage de Christophe de Rohan Chabot "horror_clown"
Christophe de Rohan Chabot, horror_clown, installation view, Gaudel de Stampa, Paris, June 2017

[20:30-21:30] Défilé Pigalle Paris
Location:
Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
ARC
11, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 53 67 40 00
Internet Site : www.mam.paris.fr
Description:
en présence de Jimmy Butler et Carmelo Anthony

Collection capsule Pigalle x NikeLab

10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés