Friday, June 23, 2017
Public Access


Category:
Category: All

23
June 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  Exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 17 mai au 13 août 2017
- Mercredi, jeudi et vendredi : de 11h à 17h
- Samedi et dimanche : de 14h à 18h
- Juillet : du mercredi au dimanche de 13h à 18h
- Fermé les jours fériés et au mois d'août

Plein tarif : 4,70 € / 3,60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3,60 € / 2,60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Exposition de chefs-d'oeuvre impressionnistes en co-production avec l'Atelier Grognard à Rueil-Malmaison.

Cette exposition présente une sélection d'œuvres rassemblées autour du thème de la banlieue et de son évolution, vues à travers le regard de peintres du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle.

Elle a été préparée en liaison avec le Centre d'Arts « L'Atelier Grognard » de Rueil-Malmaison qui l'a présentée du 9 décembre 2016 au 10 avril 2017. Différents prêts obtenus auprès d'institutions françaises (Musée d'Orsay, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, Musée des Beaux-Arts d'Orléans, Musée des Beaux-Arts de Reims entre autres) permettent d'offrir à la curiosité du visiteur des tableaux réalisés par des artistes au renom aussi grand que Camille Corot, Charles Daubigny, Camille Pissarro, Berthe Morisot, Maurice Denis, Maurice Utrillo, Raoul Dufy notamment.

L'exposition explore les sites franciliens qu'ont fréquentés ces artistes à un moment où s'imposent la peinture de plein air et la recherche de nouveaux motifs. D'abord tirés de la nature et de la vie rustique, ceux-ci sont, au fur et à mesure que se développent les moyens de transport et le chemin de fer en particulier, empruntés à deux univers alors en plein essor : l'industrie et les loisirs.

Les mutations sans précédent qui marquent profondément le siècle, donnent à la périphérie de Paris de multiples visages, à l'exemple de la Seine, trait d'union entre tous ces territoires consacrés à la fois aux pratiques ludiques traditionnelles et à un trafic fluvial métamorphosé par les conjonctures économiques successives.

Pendant qu'ils représentent ce passage d'un paysage champêtre à un paysage de plus en plus domestiqué, les peintres de la nature deviennent des peintres de la modernité. Les alentours de la capitale se muent peu à peu en un univers propice aux recherches picturales sur le paysage et constituent pour nombre d'entre eux une étape importante dans leur parcours artistique.

C'est cette diversité thématique et esthétique offerte par la banlieue au cours d'un siècle, de 1850 à 1950, de l'Ecole de Barbizon à l'École de Paris, que l'exposition souhaite restituer, en rappelant non seulement l'industrialisation, mais aussi ses contrepoints : la survivance du monde agricole, l'émergence d'une civilisation des loisirs, l'expansion urbaine à travers la multiplication des zones d'habitat.

Ainsi à travers les pièces sélectionnées et les choix muséographiques, l'exposition montre des œuvres dont les auteurs se sont plu à peindre la banlieue comme un coin de paradis, que ce soit en représentant des paysages arcadiens, ou en évoquant des lieux de détente et de loisirs ouverts aux « pratiques récréatives ». Elle attire aussi l'attention sur le fait que la banlieue a été un acteur économique, où l'industrialisation qui se développe, côtoie longtemps un secteur agricole très vivace. Elle souligne enfin que le développement de la banlieue prend de plus en plus la forme d'une expansion urbaine stricto sensu, au terme de laquelle la banlieue aujourd'hui, est surtout perçue comme de longs rubans urbanisés où alternent grands ensembles d'habitat social et logements pavillonnaires.

La découverte de l'exposition s'accompagnera d'un dispositif de médiation innovant : le LiFi. Grâce à ce support, des informations variées permettent une découverte plus détaillée, via des tablettes connectées, une sélection des œuvres présentées.

Autour de l'opération, une importante programmation sera mise en place, comprenant notamment des conférences, des visites commentées et des ateliers - ludiques pour les enfants et pour tous, autour de la photographie ou de la peinture de paysage.

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Hervier de Romande, « Paul Féval en barque sur la Marne », 1890

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Maximilien Luce, « La Seine à Issy-les-Moulineaux », 1920 © Musée Français de la Carte à Jouer et Galerie d'Histoire de la Ville, Issy-les-Moulineaux

Vernissage de l'exposition "Peindre la banlieue de Corot à Vlaminck"
Louis Toffoli, « Quai à Ivry », 1951 © Musée du Domaine départemental, Sceaux

Fête nationale du Luxembourg
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
célébration publique de l'anniversaire du Souverain

Paris se transforme en Parc Olympique
Location:
Berges sur Seine
Ports de Solférino, Invalides et Gros Caillou
75007 Paris
M° Invalides, Assemblée Nationale, Alma - Marceau
France
Internet Site : lesberges.paris.fr
Description:
Les 23 et 24 juin, Paris se transforme en Parc Olympique pour offrir le plus grand terrain de sport au monde

Les 23 et 24 juin prochains, le cœur de Paris se transformera en un gigantesque terrain de sport pour célébrer la Journée olympique. Cet événement d'une ampleur inédite sera placé sous le signe de la candidature de Paris 2024.

Le 23 juin 1894, au grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris, le baron Pierre de Coubertin crée le Comité international olympique (CIO) et ouvre une nouvelle ère de Jeux Olympiques. Depuis, chaque 23 juin, le monde entier célèbre la Journée Olympique et avec elle le sport et les valeurs de l'Olympisme.

Le 23 juin est l'occasion de faire découvrir au plus grand nombre de multiples sports olympiques et paralympiques, accessibles à tous les âges, indépendamment des aptitudes, notamment les pratiques rares ou difficilement accessibles. Cet anniversaire est également l'occasion de rencontres insolites ou prestigieuses avec des athlètes, d'ateliers de travaux manuels ou culturels, de démonstrations sportives, etc.

Cette année, la Journée Olympique à Paris prend une dimension exceptionnelle pour devenir « Les Journées Olympiques ». Pendant deux jours, Paris offrira au public le plus grand terrain de sport jamais conçu au cœur d'une métropole. Un avant-goût grandeur nature de ce que seraient la célébration des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024.

Parisien-ne-s et visiteurs pourront partager ensemble leur passion du sport à travers des initiations gratuites aux disciplines sportives olympiques et paralympiques, des démonstrations et des rencontres avec de nombreux athlètes français.

Plus de 30 disciplines seront à découvrir, pratiquer et/ou regarder au cœur du parc Rives de Seine et dans des lieux emblématiques de la capitale. Petits et grands s'enthousiasmeront devant la piste d'athlétisme flottante entre le pont Alexandre-III et le Pont des Invalides, les terrains de sports collectifs sur les pelouses des Invalides, les trampolines dans la galerie du Petit Palais, le plongeoir sur le pont Alexandre III, la transformation de la place de la Concorde en vélodrome extérieur, ou le mur d'escalade du Pavillon de l'Arsenal.

Le vendredi, une traversée en kayak partira du Stade de France, durant laquelle 150 à 300 kayakistes seront menés par Tony Estanguet, co-président de Paris 2024 et triple champion olympique de canoë, jusqu'à la piste d'athlétisme flottante, où ils rejoindront Anne Hidalgo, Maire de Paris, Denis Masseglia, président du CNOSF, et toutes les parties prenantes de la candidature afin d'inaugurer ces deux journées.

Le samedi, des milliers de sportifs professionnels et amateurs se réuniront pour les « 2.024 km de Paris », un parcours associant des cyclistes place de la Concorde (527 km), des cavaliers depuis Versailles (20 km) et des coureurs venus des quatre coins de Paris (1.477 km). Tous convergeront vers les Invalides pour un grand final aux couleurs de la candidature.

Parisiens, Franciliens, amoureux de Paris, rendez-vous les 23 et 24 juin pour ce formidable moment de partage !

Pour Anne Hidalgo, Maire de Paris : « Les 23 et 24 juin, Paris va se métamorphoser en un gigantesque terrain de sport et un véritable espace de célébration des valeurs de l'Olympisme, dans un esprit de fête et de joie. Six grands espaces d'activités pour bouger, apprendre et découvrir toutes les disciplines olympiques et paralympiques seront aménagés au cœur de la ville et accessibles à tous les Parisiens, Franciliens et touristes. Ils auront pour traits d'union le parc Rives de Seine, le fleuve et ses canaux. Ces deux jours démontreront une nouvelle fois à quel point Paris est prêt pour partager son amour de la pratique sportive et son enthousiasme à l'idée de pouvoir accueillir les Jeux en 2024 ! »

Pour Tony Estanguet : « La Journée Olympique est une date à part pour la France et les Français. Chaque année c'est l'occasion de célébrer l'Olympisme et son message, notamment avec la jeunesse. Cette année ces deux jours seront l'occasion de partager notre passion des Jeux, de démontrer l'engagement de tout le pays derrière Paris 2024 et de dévoiler au monde le parc de célébration festif et populaire que Paris envisage comme écrin pour les Jeux de 2024 ».

Pour Denis Masseglia, président du CNOSF : « Comme chaque année, le CNOSF célèbre la création du Comité international olympique dans le cadre de la Journée olympique. En cette année 2017, cet anniversaire prendra une dimension toute particulière pour soutenir la candidature de Paris aux Jeux de 2024. Si Paris sera le cœur de cette Journée olympique, avec une manifestation inédite et spectaculaire, c'est véritablement la France entière qui se mobilise pour célébrer les valeurs de l'Olympisme et soutenir la candidature. L'ensemble des territoires se fera le relais en local de l'évènement parisien avec le soutien des fédérations, qui accueilleront le public en leur proposant des animations et activités sportives ».

Pour Laura Flessel, ministre des Sports : « Toute la France, tous les Français, sont mobilisés autour de la candidature de Paris 2024. La Journée olympique sera l'occasion unique pour les Français d'assister et de participer en avant-première, à Paris et sur tout le territoire, au spectacle et à la magie de la France parée des couleurs de l'olympisme. Alors que nos voisins européens ont tout récemment apporté leur soutien à Paris 2024 à travers le conseil des ministres des sports de l'UE et le Parlement européen, cette journée sera, je le sais, une belle fête et la manifestation au monde entier de l'engouement de tout notre pays autour de cette candidature ».

Pour Valerie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France : « Excellence, respect, amitié, dialogue, non-discrimination, tolérance et fair play... Voici les valeurs olympiques que nous souhaitons célébrer à Paris et en Ile-de-France ces 23 et 24 juin car nous souhaitons être une Région toujours plus ouverte, festive et attractive. Renforcer la place du sport dans notre société est pour nous un moteur de progrès. Aux côtés des autres membres fondateurs de Paris 2024, la Région Île-de-France accompagne cet événement exceptionnel en configuration olympique et paralympique. Venez partager ! »

Emmanuelle Assmann, Présidente du Comité Paralympique et Sportif Français :
« C'est ensemble et uni que nous allons célébrer cette journée olympique, renforcée par la mobilisation pour la candidature de Paris 2024, encore et toujours pleinement engagée pour contribuer par le sport à inspirer une société où la diversité est pensée comme un catalyseur de richesses et d'intégration ! »

Paris se transforme en Parc Olympique

Exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 30 mai au 24 septembre 2017

L'exposition se tiendra du 30 mai au 24 septembre 2017 au Grand Trianon, ouvert de 12h à 18h30.
Dernière admission : 18h
Fermeture des caisses : 17h50

Consacrée au séjour de Pierre le Grand à Paris et en particulier au château de Versailles, en mai et juin 1717, cette exposition commémorera du 30 mai au 24 septembre 2017 le tricentenaire de la visite du tsar en France.

Fruit d'un partenariat privilégié entre le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon et le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, l'exposition présentera, à travers plus de cent-trente œuvres, ce qui fut, sous la Régence, deux ans seulement après la mort de Louis XIV, l'un des événements diplomatiques et culturels les plus marquants du début du règne de Louis XV.

Le parcours

Le parcours permettra de suivre pas à pas cette visite qui, pour être officielle, n'en fut pas moins libre. Héritier de la dynastie des Romanov et premier empereur de toutes les Russies, Pierre Ier cherchait l'inspiration dans les modèles français. Cet esprit curieux, passionné d'art, de sciences et de techniques, visita les résidences royales, les manufactures et les académies parisiennes, rencontra les plus éminents savants et artistes de son temps pour en attirer certains à la cour de Saint-Pétersbourg. Peintures, sculptures, pièces de mobilier et d'arts décoratifs, gravures et dessins, livres provenant de la bibliothèque du tsar ainsi qu'objets de son cabinet de curiosités dessineront le portrait de ce grand réformateur de la Russie, tourné vers l'Occident et en particulier vers une France héritière du Grand Siècle.

Commissariat

- Gwenola Firmin Conservateur en charge des peintures du XVIIIe siècle au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
- Thierry Sarmant Conservateur en chef, chef du Centre historique des archives, Service historique de la Défense
- George Vilinbakhov Vice-directeur du musée d'État de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

Le voyage sur twitter

Découvrez sur le compte Twitter @CVersailles toutes les étapes du séjour de Pierre Ier dans le Paris du jeune Louis XV de mai à juin 1717. 300 ans presque jour pour jour après cette visite diplomatique mémorable, le hashtag #PierreLeGrandVoyage permet, au fil des jours, de revivre le voyage d'un tsar puissant et réformateur en quête d'inspiration autant politique et économique qu'artistique ou scientifique.

Fêtes galantes

Dans votre costume identique à ceux des plus belles époques de Versailles, vous êtes invités à retrouver l'ambiance raffinée et artistique des soirées d'appartement, un moment hors du temps, inoubliable. Cette année, le thème de ces fêtes sera bien sûr la venue de Pierre le Grand au château de Versailles pour qui fut organisé l'une des plus fastueuses réceptions officielles lors de son séjour.
Soirée costumée : 29 mai 2017 - 19h30
>> RSVP

L'exposition

Consacrée au séjour du tsar Pierre le Grand en France, à Paris et dans ses environs, en mai et juin 1717, l'exposition Pierre le Grand, un tsar en France. 1717, qui se tiendra au Grand Trianon du 30 mai au 24 septembre 2017, commémorera le tricentenaire de cette visite diplomatique. Fruit d'une collaboration exceptionnelle entre le château de Versailles et le musée d'État de l'Ermitage, elle présentera plus de 150 œuvres - peintures, sculptures, arts décoratifs, tapisseries, mais aussi plans, médailles, instruments scientifiques, livres et manuscrits - dont les deux tiers appartiennent aux collections du prestigieux musée de Saint-Pétersbourg.

Issu de la dynastie des Romanov, fils du tsar Alexis Mikhaïlovitch (1645-1676) et de Nathalie Narychkine (1651-1694), Pierre Ier (1672-1725), vingt ans après la « Grande Ambassade » qui l'a mené une première fois en Europe en 1697-1698, entreprend un nouveau voyage en Occident. Il atteint la France le 21 avril 1717 et y demeure jusqu'au 21 juin suivant. À Versailles où il fait étape deux fois, il est logé au Grand Trianon, du 24 au 26 mai puis du 3 au 11 juin 1717.

Le parcours de l'exposition suit pas à pas ce séjour qui, pour être officiel, n'en est pas moins libre car, force de la nature, imprévisible et peu façonné à l'Étiquette, Pierre Ier bouscule le protocole à maintes reprises. Sa rencontre avec Louis XV marque notamment les esprits : faisant fi du cérémonial de cour, il prend dans ses bras, en un geste spontané, l'enfant roi, tout juste âgé de sept ans. De nombreux mémorialistes, parmi lesquels Saint-Simon, le marquis de Dangeau ou Jean Buvat nous ont laissé de précieux témoignages permettant de retracer ce voyage.

Si ce séjour a des visées politiques et économiques - un projet d'alliance avec la France contre la Suède d'une part, la signature d'un traité de commerce de l'autre -, le tsar réformateur, fondateur de la Russie moderne, veut par-dessus tout voir ce que la France possède de plus remarquable afin d'en adapter certains modèles à son empire. Durant les deux mois qu'il passe dans le Paris de la Régence, visites et discussions avec les Français nourrissent sa réflexion et infléchissent les travaux qu'il a entrepris depuis 1703 à Saint-Pétersbourg et dans ses environs.

À Paris, Pierre se rend à l'Académie des Sciences, dont il devient membre honoraire, à l'Observatoire, à l'Hôtel royal des Invalides et à l'Hôtel de la Monnaie où l'on frappe une médaille en son honneur. Le tsar visite également la manufacture des Gobelins qui lui inspire la création d'une fabrique de tapisseries dans sa nouvelle capitale. Découvrant les marchands parisiens tel un simple particulier, il fait provision de livres, d'instruments scientifiques et techniques. Enfin, comme il est d'usage, ce voyage suscite l'échange de prestigieux cadeaux diplomatiques ; à l'image de la tenture du Nouveau Testament offerte à Pierre le Grand, composée de quatre tapisseries d'après Jouvenet et conservée aujourd'hui au musée d'État de l'Ermitage.

L'exposition met aussi en lumière les rapports du tsar avec les artistes français. En effet, dès 1716, il attire à la cour de Saint-Pétersbourg plusieurs maîtres, parmi lesquels Louis Caravaque (1684-1754), l'architecte Jean-Baptiste Le Blond (1679-1719) et le sculpteur ornemaniste Nicolas Pineau. Lors de son séjour en France en 1717, il est portraituré par deux peintres de renom, Jean-Marc Nattier (1685-1766) et Jean-Baptiste Oudry (1686-1755).

Souverain guerrier et voyageur, Pierre le Grand parcourt le monde pendant près de quatre décennies, de la mer Blanche à la mer Caspienne, de la Hollande à la Moldavie et de l'Angleterre à la Perse. Cette personnalité hors du commun a su s'imposer, au regard de la postérité, comme l'un des monarques les plus marquants de son pays, initiateur d'une nouvelle Russie.

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cassette de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cadran Solaire
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Veste de costume d'été de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Louis XV visite Pierre le Grand à l'hôtel de Lesdiguières
Château de Versailles

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-11:00] Défilé JUNYA WATANABE MAN
Location:
Lycée Jacques Decour
12, avenue Trudaine
75009 Paris
M° Anvers
France
Phone : +33 (0)1 55 07 80 40
Fax : +33 (0)1 42 82 93 40
Mail : ce.0750668u@ac-paris.fr
Internet Site : lyc-jacques-decour.scola.ac-paris.fr
Description:
en présence de Kozue Akimoto (秋元梢)

11:00 [11:00-12:00] Défilé ANN DEMEULEMEESTER
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Défilé ANN DEMEULEMEESTER

12:00  
13:00 [13:00-14:00] Défilé Juun.J
Location:
Le Laboratoire
4, rue du Bouloi
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 78 09 49 50
Internet Site : www.lelaboratoire.org
Description:
Défilé Juun.J

[13:00-16:00] Présentation MACKINTOSH 0002
Location:
Galerie Rabouan-Moussion
11, rue Pastourelle
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 87 75 91
Mobile : +33 (0)6 10 82 39 77
Fax : +33 (0)1 42 71 42 81
Mail : rabouanmoussion@noos.fr
Internet Site : www.rabouan-moussion.com
Description:
Présentation MACKINTOSH 0002

[13:00-19:00] Présentation Paul & Joe
Location:
Galerie Joseph Bachaumont
7, rue Bachaumont
75002 Paris
M° Sentier, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)1 42 71 20 22
Fax : +33 (0)1 42 71 00 11
Mail : contact@galeriejoseph.com
Internet Site : www.galeriejoseph.com
Description:
Présentation Paul & Joe


[14:00-15:00] Défilé 22/4_HOMMES
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
avec Joseph Signoret, Mikolaj Kajak, Sami Younis, Tancrede Scalabre

[14:00-17:00] Présentation G-Star Raw Research III
Location:
Garage Lübeck
Verrière Lübeck - Espace Lübeck
22, rue de Lübeck
75016 Paris
M° Iéna, Boissière
France
Mail : contact@volumes-ephemeres.com
Internet Site : www.volumes-ephemeres.com
Description:
Présentation G-Star Raw Research III

[14:30-15:30] Défilé VLONE
Location:
Pavillon Cambon Capucines - Potel et Chabot
46, rue Cambon
75001 Paris
M° Madeleine, Opéra
France
Phone : +33 (0)1 47 20 04 05
Fax : +33 (0)1 47 20 10 60
Mail : cambon@poteletchabot.fr
Internet Site : www.poteletchabot.com
Description:
en présence d'A$AP Rocky



[15:00-16:00] Défilé Christian Dada
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Saut du Loup




[16:00-17:00] Défilé Cerruti
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Défilé Cerruti





[17:00-18:00] Défilé COMME DES GARÇONS HOMME PLUS
Location:
Place Vendôme
Place Vendôme
75001 Paris
M° Tuileries, Madeleine, Opéra, Pyramides
France
Internet Site : www.comite-vendome.com
Description:
16, place Vendôme

en présence de Kozue Akimoto (秋元梢)

[17:00-19:00] Finissage de Yukako Ota
Location:
Galerie Métanoïa
56, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 65 23 83
Mail : marc.higonnet@gmail.com
Internet Site : www.galerie-metanoia.com
Description:
Finissage de Yukako Ota

[17:00-21:00] Vernissage de Mosko "ZOO"
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
Un grand plaisir que d'accueillir Gégé Mosko au Lavo, qu'il investira avec une très large cohorte de savanesques animaux de toutes sortes !

Petit retour historique :
En 1989, Gérard Laux commence à peindre
des animaux de la savane signés Mosko dans
le quartier en péril de la Moskowa, au nord du
18e arrondissement. L'année suivante
l'aventure devient collective sous l'appellation
Mosko et associés, avec toujours cette même
et simple ambition : embellir le cadre de vie.
En 2004 c'est la première transposition des
animaux de la rue à la galerie, à l'occasion de
la sortie du livre Peignez la girafe. Girafes,
zèbres, félins sont peints sur bois, palissades
et autres supports de récupération, et accèdent
ainsi à une toute autre réalité. A partir de 2005
et Section urbaine, qui marquera l'apogée du
collectif, Gérard Laux développe son travail
dans l'atelier d'Aubervilliers puis de Montreuil
tout en continuant à peindre dans la rue. La
popularité que les oeuvres réalisées y
connaissent et l'aval des institutions le
confortent dans ses efforts et le conduisent à
trouver sa place sur le marché de l'art.
Passages en ventes aux enchères, expositions
collectives et personnelles, sa carrière se
développe en France notamment avec une
participation remarquée à la Tour Paris 13.
S'inscrivant à la fois dans une démarche de
continuité et de renaissance Gérard Laux
retrouve, à compter de début 2015, sa
signature originelle à savoir MOSKO. Tout en
persistant dans une thématique animalière,
cette année de mutation sera également celle
d'une nouvelle approche technique. Elaborée
lors d'une résidence d'artiste à Dune
(Pondicherry) en février 2013, puis inaugurée
dans la rue en février 2015 lors de la Kochi
Muziris biennale (Kerala), cette dernière utilise
pleinement peinture acrylique et pratique du
pinceau. L'usage d'un pochoir monochrome de
finalisation devient alors un simple outil. Cette
nouvelle approche le libère à tous points de
vue, apportant une grande fraîcheur dans le
renouveau.

Vernissage de Mosko "ZOO"

[17:00-22:00] Vernissage de Pascale Consigny "LA LANDE, 13 DECEMBRE 2015"
Location:
Galerie Item
Galerie Idem
51, rue du Montparnasse
75014 Paris
M° Edgar Quinet, Vavin, Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 43 35 35 35
Mail : itemeditions@free.fr
Internet Site : www.itemeditions.com
Description:
Du 24 juin au 12 Juillet 2017
Du Lundi au Samedi de 11h à 19h et sur rendez-vous

Que voit-on lorsqu'on regarde les tableaux de la série La Lande, 13 décembre 2015 de Pascale Consigny ? Une harmonie généralement terreuse, à dominantes brune, grise ou vert sombre, (...). Rien de stable ici, rien de saisissable, et ce alors même que l'intention documentaire apparaît dès lors que les tableaux sont présentés en série. Mais la peinture peut-elle être documentaire, comme la photographie ou le cinéma ? Sans doute pas. Et sans doute est-ce là sa force, dès lors qu'elle en assume la faiblesse constitutive. Car si elle veut être directement et pleinement documentaire, lisible et distincte dans tous ses éléments afin que l'on puisse l'interpréter de manière univoque, la peinture ne peut rien d'autre que devenir rigide - et donc monumentale (et si la photographie documentaire a pu s'élever au monument chez les Becher, la peinture monumentale ne peut rien être d'autre que la peinture d'histoire, telle que des siècles de tradition l'ont solidifiée, inapte à rendre le désordre dans lequel le monde s'offre désormais à nos regards et à notre incompréhension). Et pourtant ces tableaux de Pascale Consigny renvoient indéniablement à une expérience concrète, qui a eu lieu à un endroit et à un moment précis, dont le lieu et la date sont indiqués par le titre de la série : et en ce sens ils sont pour partie documentaires. Mais ils déplacent cette expérience, dans la réalisation d'un tableau puis d'un autre (pour l'artiste), et dans la perception d'un tableau puis d'un autre (pour les spectateurs) : de telle sorte que le titre de chaque tableau devrait aussi comporter - mais cela est impossible car indéfiniment ouvert et recommencé à chaque fois - la date de l'expérience singulière que j'en fais lorsque je le regarde.

(...) Tout tableau tirant, sérieusement, son sujet d'un événement est fondé sur le manque ou l'absence. La question première de Pascale Consigny, depuis longtemps, a pris en compte cette nécessité et pourrait être formulée ainsi : Quoi peindre, pour que le sujet ne fasse pas obstacle à la peinture et que pourtant celle-ci ne soit pas n'importe quoi ?

(Extrait du texte d'Eric de Chassey publié dans le catalogue de l'exposition)

Vernissage de Pascale Consigny "LA LANDE, 13 DECEMBRE 2015"
Pascale Consigny, huile sur toile, 40 x 50 cm, 2016

[17:00-20:00] showroom.tokyo - Opening reception
Location:
VNH Gallery
108, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 85 09 43 21
Mail : gallery@vnhgallery.com
Internet Site : www.vnhgallery.com
Description:
TOKYO FASHION AWARD
Brands: BED j.w. FORD, Chika Kisada, doublet, ROGGYKEI, TAAKK, YOHEI OHNO, and wander, Coohem, Name., WHIZ LIMITED

Press Contact: Lubo Lakic
T : +81 (0)80 6506 5551
info@showroomtokyo.com






[18:00-22:00] CUBE_SHOWROOMS COCKTAIL PRESS PARTY
Location:
Galerie Pierre-Alain Challier
Pacea
8, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 49 96 63 00
Mail : galerie@pacea.fr
Internet Site : www.pacea.fr
Description:
Drinks, Finger Food & DJ Set

From 6.00pm @ CUBE x N°10 SHOWROOM
13/15 rue du Pont aux Choux 75003
From 8.30pm @ CUBE SHOWROOM
8 rue Debelleyme 75003
CUBE x N°10 SHOWROOM & CUBE SHOWROOM

Press Contact: Philippe
T : +33 (0)6 86 08 72 22
RSVP / cube@n10-showroom.com

[18:00-19:00] Défilé Hed Mayner
Location:
Palais Brongniart
Palais de la Bourse des Valeurs de Paris
28, Place de la Bourse
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 83 92 30 20
Fax : +33 (0)1 49 27 55 20
Mail : palais.brongniart@gl-events.com
Internet Site : www.palaisbrongniart.com
Description:
Défilé Hed Mayner

[18:00-19:00] Défilé Namacheko
Location:
Cloître des Billettes
Centre Culturel Luthérien
24, rue des Archives
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 40 72 38 79
Description:
Défilé Namacheko

[18:00-21:00] Vernissage "How Do You Know Tomorrow Has Started If There's No Night ?"
Location:
Villa Belleville
Résidence de Paris Belleville
23, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville, Couronnes
France
Mail : contact@villabelleville.org
Internet Site : www.villabelleville.org
Description:
A l'occasion de leur sortie de résidence et du solstice d'été, la Villa Belleville et les artistes résidents vous invitent à découvrir leurs travaux réalisés depuis mars 2017. L'occasion de découvrir tous les ateliers partagés et les ateliers d'artistes de Villa Belleville le temps d'un week end portes ouvertes.

Pour cet événement nous avons invité Ekaterina Shcherbakova, curatrice indépendante, à porter son regard sur la diversité des artistes de la Villa Belleville en proposant l'exposition intitulée: How Do You Know Tomorrow Has Started If There's No Night?

I

Dawn as truth, as irreversibility,
Sleep as crime, as a denial of witness,
While the prisoner of time drifts in the storm
of Saturn's hexagon
Unfettered from Calypso's captivity
Provided with nectar and breath of the fair wind
Declined the divinity
In favour of observing a fixed number of daybreaks
Cassini's raft will be met again soon
Solstice Mission accomplished effectually
Though Night Watch is feasible just in « Night on Earth »
Promises and oaths are equal to nonsense
If one saw no sunrise
While tripping in the universal wakeful space

II

Exposure will capture the 17 on the 21st in the 18th facing the east
Or perhaps it already has
On the lightest length
Through the puffs of smoke
And waltzing shadows
Reflected in distorted mirrors
That have absorbed the hole into wonderland
Of a perforated globe
Someone has eavesdropped a secret plan of escape
From the nightmare of participation
After climbing on the burning mountain
And drew it on a napkin
Put into the trash afterwards

avec:
Baptiste César
Chloë Paola Breil Dupont
Eloïse Le Gallo
Elvire Caillon
Jimme Cloo
Julia Borderie
Charlotte Gautier
Julie Héneault et Margaux Parillaud avec Physical Culture
Livia Johann
Marion Flament
Paul Cabanes
Pierre Dusaussoy
Vincent Chéry
Goni Shifron
Nicolas Bailleul
Giulia Zonca
Dorota Slazakowska

Le 21 juin à 05h45, rdv au 30 Rue du Chevalier de la Barre, 75018 Paris (derriere la Basilique du Sacré-Cœur) pour fêter le solstice d'été avec les artistes résidents, Ekaterina Shcherbakova et des suprises.

Vernissage le vendredi 23 juin à partir de 18h
Entrée libre samedi et dimanche de 14h à 19h

[18:00-21:00] Vernissage de Pierre Tectin
Location:
Galerie Simple
26, rue du Simplon
75018 Paris
M° Simplon
France
Phone : +33 (0)6 18 80 21 46
Mail : contact@galeriesimple.fr
Internet Site : www.galeriesimple.fr
Description:
jusqu'au 08 juillet
du mercredi au samedi de 14h à 19h

Vernissage de Pierre Tectin

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Colourful"
Location:
Village Saint-Paul
Rue Saint-Paul
Rue des Jardins Saint-Paul
75004 Paris
M° Saint-Paul, Pont Marie
France
Mail : contact@levillagesaintpaul.com
Internet Site : www.levillagesaintpaul.com
Description:
Studio Est Ouest / ABingPlus
26 rue des Jardins Saint-Paul
75004 Paris
info@abingplus.com
www.abing-catalog.com

https://www.facebook.com/abingplus PopUp Milti-Marque "Colourful"

Ven.23~Dim.25 Juin 2017
12h~20h (Dim.jusqu'a 19h)
Vernissage: Ven.23 18:00

Atelier la pichoune
atelier vert'do
bylenazu
ChicStudio.fr/jp
Kisaboccara
Liny
maison des kokeshis
LES TROIS CHOCOLATS

Vernissage de l'exposition "Colourful"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Keith Haring"
Location:
Librairie 0fr
20, rue Dupetit-Thouars
75003 Paris
M° Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 45 72 88
Mail : info@ofrsystem.com
Internet Site : www.ofrsystem.com
Description:
Connoisseur et 0fr présentent du 23 au 29 juin :
Exposition et vente d'un ensemble d'affiches originales, posters et lithographies illustrées par Keith Haring

Vernissage de l'exposition "Keith Haring"

[18:00-22:00] Vernissage de la Société des Artistes Indépendants
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
Salon du Vieux Port

du 23 au 25 juin

[18:30-20:00] Showcase Moda Portugal
Location:
Galerie Emmanuel Perrotin
76, rue de Turenne
10, Impasse Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 16 79 79
Fax : +33 (0)1 42 16 79 74
Mail : info-paris@galerieperrotin.com
Internet Site : www.galerieperrotin.com
Description:
Galerie Perrotin
60 rue de Turenne
75003 Paris

23 juin 2017 -> 24 juin 2017
10.00am - 8.00pm

Showcase Moda Portugal will bring you a selection of fashion, accessories and lifestyle brands, presenting the DNA of Portuguese culture, easy living and contemporary design.

Cocktail :
Friday 23rd
6.30pm-8.00pm
by invitation only


Program :

Friday 23rd
Trade and Press Opening
Fashion Presentations Calendar: 12h Ricardo Andrez / 16h Luís Carvalho / 18h Ricardo Preto

Saturday 24th
Open to the public. See now buy now event
16h Nuno Gama Fashion Presentation

[18:30-22:00] TRANOÏ Summer Cocktail Party
Location:
Palais Brongniart
Palais de la Bourse des Valeurs de Paris
28, Place de la Bourse
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 83 92 30 20
Fax : +33 (0)1 49 27 55 20
Mail : palais.brongniart@gl-events.com
Internet Site : www.palaisbrongniart.com
Description:
DJ Marwan Sabb

Press Contact: press@tranoi.com








[19:00-21:00] Opening cocktail MAN Paris SS18
Location:
7 place Vendôme
Pavillon Vendôme (place Vendôme)
7, place Vendôme
75001 Paris
M° Tuileries, Madeleine, Opéra, Pyramides
France
Description:
MAN SHOW

Press Contact: Antoine Floch
T : +33 (0)6 69 69 01 47
antoinefloch@manwomanshows.com

[19:00-22:00] Vernissage de Gil Rigoulet "Rockers"
Location:
La Galerie Stardust / MOOD
Photographies musicales
37, rue de Stalingrad
93310 Le Pré-Saint-Gervais
M° Hoche, T3b Porte de Pantin / Parc de la Villette
France
Mobile : +33 (0)6 30 72 86 16
Mail : contact@lagaleriestardust.paris
Internet Site : www.lagaleriestardust.paris
Description:
Vernissage de Gil Rigoulet "Rockers"

Vernissage de Gil Rigoulet "Rockers"

Vernissage de Gil Rigoulet "Rockers"

[19:00-23:00] Vernissage de l'exposition "Autopoietic Systems"
Location:
ALMA espace d'art
5, rue de la Bûcherie
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Mobile : +33 (0)6 22 36 06 10
Mail : almaespacedart@gmail.com
Description:
avec Elkin Calderon, Tuia Cherici, Mudi Hachim, Anniina Lehtinen, Wilfried Nail, Lucia Seghezzi, Javiera Tejerina

Commissariat > Daniela ZUNIGA
Texte > Jean-Christophe Arcos

Vernissage le vendredi 23 Juin 2017 de 19h à 23h.

Expérimentations sonores & projection vidéo
Hugues Vincent > violoncelle
Kumi Iwase > saxophone et clarinette
Tuia Cherici > objets, caméscope et projection

Performance musicale 19:15 / 20:15
Annina Lehtinen

Exposition du 23 Juin au 29 Juillet 2017

«Quelque chose dont j'étais naguère conscient et que j'ai oublié.»
La légende que fit figurer Robert Barry sous les clichés des gaz inertes, et incolores, qu'il propagea dans le désert du Mojave, si elle ne précise pas ce qu'est ce quelque chose, décrit une anamnèse, la translation temporelle du passé vers le présent. La mémoire se recouvre par un mouvement invisible.
Recouvrer et recouvrir semblent se joindre précisément là, au coeur d'un désert sédimentaire dépressionnaire, enfoncé sous des eaux aujourd'hui évaporées. Il pourrait s'agir de la Vallée du grand rift éthiopien, du Bassin de Syrte qui perce la Libye, du désert d'Atacama, du Chott El Jerid en Tunisie ou des horsts du nord de la Mésopotamie, paysages minéraux traversés par les âges lithique : à l'état de poussière, tout revient au même. D'environnement, la pierre y est devenue outil et oeuvre, substrat et horizon ontologique - l'abri où se fixe le foyer du vivant et où sa mémoire se dépose et s'ensevelit.

Plutarque dote les pierres de qualités ésotériques : avant toute intervention humaine, ces autoglyphes porteraient déjà à leur surface le dessin des dieux. Leibnitz voyait dans ces compositions l'image lointaine de premières générations, comme si elles avaient porté en elles un essai de vie avant que la Nature ne passe le relais aux formations cellulaires. Jurgis Baltrušaitis relevait également la fascination pour les gamahés, rochers et cailloux qui, à la découpe, laissent apparaître des images «naturelles», ou surnaturelles.
Sans doute projeter dans cette inertie éternelle une part de vivant, quitte à ce qu'elle ne relève que de l'illusion ou du simulacre - voire de la sorcellerie - permet-il de conjurer le trop grand écart entre permanence minérale et impermanence animale. L'âme, au sens de ce qui est animé, se partagerait dès lors entre mouvement et immobilité : la notion de vie artificielle, telle que développée depuis les anées 1970 à la suite des travaux des chercheurs chiliens Francisco Varela et Humberto Maturana, fait peu de cas d'une telle démarcation.

Les formes répertoriées par Elki Calderon esquissent ainsi un rapport en tension entre la création humaine et l'impassible présence calcaire qui les entoure : la série de toiles réalisées à partir des ruines d'édifices nazis érigés sur les îles du Frioul semble faire le contrepoint en même temps que la réplique du film montrant un concert donné dans un complexe d'observation spatiale en Colombie, diffusé au sous-sol : s'élève alors le souffle qui anime ceux qui habitent sous des étoiles indifférentes à leurs épopées temporaires.
En recueillant, sur le passage des manifestations, les bris des vitrines vandalisées, Wilfried Nail entretient et vivifie la relation métamorphique de la poussière devenue verre par une puissance de feu prométhéenne puis du verre réduit en morceaux dans l'action de l'homme contre l'homme dans les soubresauts de l'histoire ; histoire naturelle et histoire politique s'empilent dans une stratification transparente suggérant une tour de Hanoï mêlant la futilité du jeu et la fixité d'un matériau qui ne peut revenir en arrière, à son état de cendre, présent ici dans une série de dessins récents.
Les scans de plumes de Lucia Seghezzi entendent résoudre la contradiction en leur donnant l'apparence de tracés sismiques et de coupes géologiques comme autant d'empreintes abstraites figées dans des artefacts combinant méthode scientifique et capture du vivant. A l'image du matériau initial, l'image semble flotter dans un entre deux qui échappe à la pesanteur.
En mettant en regard la pierre et son érosion, latente ou effective, Mahmoud Hachim relève une double mémoire, de l'eau et du roc, indéfectiblement liés par le mouvement qui les travaille. Cette histoire commune arrange les stigmates antédiluviens d'une matière qui certes n'appartient pas au champ du vivant, mais n'en porte pas moins le souvenir de la terre et de ses altérations.
Tuia Cherici transpose cette con-servation à la matière organique : la contiguïté des végétaux transformés en tissu prolonge leur fugacité dans le lin qui, en s'imprégnant de leurs sucs, devient aussi bien leur dernière demeure que leur chance de subsister par-delà leur existence - le fruit et la graine qui, au contact d'une nouvelle terre, reproduiront la vie. Ce passage ambigu entre l'âme et le monde, l'artiste en donne un indice supplémentaire au travers d'une série de performances venant souligner l'éphémèrité du contact entre l'être et le temps.
Exploitant un va-et-vient océanique, Javiera Tejerina duplique en temps réel les mouvements détectés à la surface des eaux par un système de bouées connectées chacune à des lames de métal chargées d'en prendre la mesure et d'en rendre observables les pulsations, jumelant fond et surface, flux de données et liquide originaire.
Une autre partition vient en dessous de toutes les autres : en un hymne sourd, Anniina Lehtinen célèbre la part d'immersion, le flux impensé, composant la majeure partie de notre planète, et, comme autrefois la musique ébranlait les murs de Jéricho, meut le liquide qui, dans nos corps eux-mêmes, ne se résout pas à la docilité de la poussière.

Vaincre les oppositions, reconduire les dynamiques élémentaires, révéler les marques des continuités et des transformations : les systèmes autopoïétiques présentés à l'occasion de cette exposition semblent maintenir, révéler et prolonger les traces d'interactions qui, pour être volontiers invisibles, n'ont pourtant rien d'inerte.

Jean-Christophe Arcos

Vernissage de l'exposition "Autopoietic Systems"

[19:30] Ouverture de la maison Caillebotte
Location:
Propriété Caillebotte
8, rue de Concy
91330 Yerres
M° RER D Yerres
France
Phone : +33 (0)1 69 49 76 27
Internet Site : www.proprietecaillebotte.com
Description:
Entièrement rénovée, découvrez la maison où a vécu le peintre Gustave Caillebotte, son atelier, les pièces qu'il peint dans ses tableaux, les jardins qui l'ont inspiré.

Après 20 ans de travaux, la réhabilitation de la Propriété Caillebotte arrive à son terme avec l'ouverture de la maison Caillebotte le 10 juin 2017.

Entièrement rénovée, la maison Caillebotte permettra au visiteur de découvrir le lieu dans lequel a vécu le célèbre peintre Gustave Caillebotte.
Il pourra découvrir son atelier, les salons, la salle de billard, mais aussi le parc et les vues qui ont inspiré au grand peintre impressionniste de nombreuses toiles.

La Propriété devient définitivement un lieu culturel incontournable en Ile-de-France prêt à accueillir de nombreux visiteurs dans ses jardins, ses lieux d'exposition et bientôt dans la maison Caillebotte, véritable témoin du mode de vie d'une famille aisée sous la Restauration.


Accrochage exceptionnel

À l'occasion de l'ouverture de la maison Caillebotte, l'atelier du peintre accueille une exposition de toiles de l'artiste qu'il a peint à la Propriété.

Ouverture de la maison Caillebotte

[19:30] Ouverture officielle de la Saison de la Colombie en France
Location:
Philharmonie de Paris
221, avenue Jean Jaurès
Parc de la Villette
75019 Paris
M° Porte de Pantin
France
Phone : +33 (0)1 44 84 44 84
Mail : contact@philharmoniedeparis.fr
Internet Site : www.philharmoniedeparis.fr
Description:
Concert inaugural et visite officielle du Président colombien

INAUGURATION
DE LA SAISON DE LA COLOMBIE EN FRANCE
CONCERT BINATIONAL

vendredi 23 juin à 19h30
à la Philarmonie de Paris

Demos et Jovenes de Colombia, orchestres de jeunes

Grâce à la coopération du « Plan national de la Musique pour le Vivre-ensemble » du gouvernement colombien et de DEMOS (Dispositif d'éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) de la Philharmonie de Paris, un orchestre binational de 109 membres a été créé, composé de jeunes Français et Colombiens.
Ils donneront le 23 juin un concert faisant résonner les rythmes français et colombiens.


VISITE OFFICIELLE
DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DE COLOMBIE
JUAN MANUEL SANTOS
PRIX NOBEL DE LA PAIX
vendredi 23 juin 2017

Programme de la journée
du Président Juan Manuel Santos
pour information

Forum économique au ministère de l'Économie,
Rencontre avec les représentants diplomatiques auprès de l'UNESCO,
Remise du Doctorat Honoris Causa au Président Santos
par l'Université Paris I (Panthéon-Sorbonne),
Inauguration de la place Gabriel García Márquez
Concert binational à la Philharmonie de Paris








[20:00-21:00] Défilé Berluti
Location:
La Monnaie de Paris
11, quai de Conti
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon, Pont Neuf, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 40 46 56 66
Fax : +33 (0)1 40 46 57 00
Mail : musee@monnaiedeparis.fr
Internet Site : www.monnaiedeparis.fr
Description:
Défilé Berluti











[23:00] Whatevr Fanzine x KORINE PART 2 #CLUB
Location:
Le Tigre
5, rue Molière
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 42 96 33 27
Mail : contact@lalternative.fr
Internet Site : www.tigrebylalternative.fr
Description:
"WTVR U LUV"

Press Contact: office@whatevrfanzine.com

14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés