Tuesday, July 4, 2017
Public Access


Category:
Category: All

04
July 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

  Fête nationale des États-Unis
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Déclaration d'indépendance de 1776. Célébré sous le nom d'Independence Day (Jour de l'Indépendance)

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Location:
Maison Chloé
28, rue de la Baume
5, avenue Percier
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 94 33 33
Internet Site : www.chloe.com/fr/labaume/index
Description:
du 4 juillet au 6 septembre 2017, puis du 18 octobre au 18 novembre
Horaires : 11h30 - 18h30
Visite gratuite sur réservation préalable sur www.chloe.com/bourdin

Chloé dévoile un nouvel espace culturel : la Maison Chloé. Situé à quelques pas de son siège parisien, cet immeuble haussmannien accueillera tout au long de l'année les expressions de différentes féminités, avec un programme d'expositions et d'événements mettant à l'honneur 65 ans de créations et d'histoires, de la fondatrice de la maison, Gaby Aghion, aux filles Chloé d'aujourd'hui. Ces expressions artistiques donneront vie à cette féminité unique célébrée par Chloé et refléteront la mission qui a toujours été celle de la maison : donner aux femmes la liberté d'oser être elles-mêmes.

« Chloé a toujours cru en une féminité naturelle. A la fois chic et désinvolte, une attitude qui place Chloé à l'intersection du savoir-faire de la couture parisienne et du savoir-être de la jeunesse - qui fait de Chloé une marque unique », précise Geoffroy de la Bourdonnaye, Président de Chloé.

A l'occasion de l'inauguration de la Maison Chloé, le 2 juillet 2017, Judith Clark, commissaire d'exposition et scénographe de renom, a créé un parcours singulier. Grâce à une circulation originale conduisant de l'entrée rue de La Baume aux showrooms, ou des salons VIP au patrimoine situé au cinquième étage ; mais aussi au gré d'une sélection riche d'objets, vêtements et photographies retraçant sept décennies de mode, les visiteurs pourront s'immerger dans l'univers de la fille Chloé.

Pour sa première exposition temporaire, la Maison Chloé met à l'honneur Guy Bourdin. Un lien particulier les unit. Le photographe français a en effet créé le plus grand nombre d'éditoriaux de mode mettant en lumière les créations Chloé. Par un jeu de mise en scène habile, Judith Clark oppose deux types de féminité, soulignant le contraste entre les images explosives et controversées de l'un des principaux photographes de mode et les vêtements au chic bohème représentés dans ces mêmes images. Avec ces photographies et ces pièces d'archives inédites, l'exposition offrira un nouveau regard sur l'œuvre de Guy Bourdin.

« J'adore l'idée que dans une salle les gens découvrent des pièces extraites des archives », dit Judith Clark, « puis que ces objets 'débordent' dans la salle à côté et conduisent le visiteur vers une galerie emplie de magnifiques tirages. La robe Chloé se faufile dans l'histoire mais aussi à travers le bâtiment, qui lui-même donne l'impression d'être habité par le regard unique de Guy Bourdin. »

L'exposition trouve son point de départ dans une salle baptisée « Chloé Girls - The Anthology A-Z », une installation permanente conçue à partir des créations iconiques de la maison. L'histoire commence en 1952, lorsque Gaby Aghion fonde une maison dédiée au prêt-à-porter de luxe et invente une attitude qui allie joie de vivre, audace, liberté et élégance.
Cette installation interactive pensée par Judith Clark, associe de manière ludique des objets de la fondatrice aux créations des directeurs artistiques qui ont œuvré chez Chloé : une photo de Gaby sautant au milieu des dunes du désert égyptien est placée non loin du fameux « maillot de bain ananas » signé Stella McCartney. Ailleurs, un motif peint sur les murs de la cuisine de Gaby vient trouver sa place près d'un croquis noir et blanc de Karl Lagerfeld.

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
01. Guy Bourdin, Paris Vogue 1975, Chloé Autumn-Winter 1975 collection

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
02. Guy Bourdin, Paris Vogue 1973, Chloé Spring-Summer 1973 collection

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1979 - Chloé collection printemps-été 1979 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1971, Chloé collection automne-hiver 1971 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1970, Chloé collection printemps-été 1970 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1956, Chloé collection printemps-été 1956 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 30 mai au 24 septembre 2017

L'exposition se tiendra du 30 mai au 24 septembre 2017 au Grand Trianon, ouvert de 12h à 18h30.
Dernière admission : 18h
Fermeture des caisses : 17h50

Consacrée au séjour de Pierre le Grand à Paris et en particulier au château de Versailles, en mai et juin 1717, cette exposition commémorera du 30 mai au 24 septembre 2017 le tricentenaire de la visite du tsar en France.

Fruit d'un partenariat privilégié entre le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon et le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, l'exposition présentera, à travers plus de cent-trente œuvres, ce qui fut, sous la Régence, deux ans seulement après la mort de Louis XIV, l'un des événements diplomatiques et culturels les plus marquants du début du règne de Louis XV.

Le parcours

Le parcours permettra de suivre pas à pas cette visite qui, pour être officielle, n'en fut pas moins libre. Héritier de la dynastie des Romanov et premier empereur de toutes les Russies, Pierre Ier cherchait l'inspiration dans les modèles français. Cet esprit curieux, passionné d'art, de sciences et de techniques, visita les résidences royales, les manufactures et les académies parisiennes, rencontra les plus éminents savants et artistes de son temps pour en attirer certains à la cour de Saint-Pétersbourg. Peintures, sculptures, pièces de mobilier et d'arts décoratifs, gravures et dessins, livres provenant de la bibliothèque du tsar ainsi qu'objets de son cabinet de curiosités dessineront le portrait de ce grand réformateur de la Russie, tourné vers l'Occident et en particulier vers une France héritière du Grand Siècle.

Commissariat

- Gwenola Firmin Conservateur en charge des peintures du XVIIIe siècle au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
- Thierry Sarmant Conservateur en chef, chef du Centre historique des archives, Service historique de la Défense
- George Vilinbakhov Vice-directeur du musée d'État de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

Le voyage sur twitter

Découvrez sur le compte Twitter @CVersailles toutes les étapes du séjour de Pierre Ier dans le Paris du jeune Louis XV de mai à juin 1717. 300 ans presque jour pour jour après cette visite diplomatique mémorable, le hashtag #PierreLeGrandVoyage permet, au fil des jours, de revivre le voyage d'un tsar puissant et réformateur en quête d'inspiration autant politique et économique qu'artistique ou scientifique.

Fêtes galantes

Dans votre costume identique à ceux des plus belles époques de Versailles, vous êtes invités à retrouver l'ambiance raffinée et artistique des soirées d'appartement, un moment hors du temps, inoubliable. Cette année, le thème de ces fêtes sera bien sûr la venue de Pierre le Grand au château de Versailles pour qui fut organisé l'une des plus fastueuses réceptions officielles lors de son séjour.
Soirée costumée : 29 mai 2017 - 19h30
>> RSVP

L'exposition

Consacrée au séjour du tsar Pierre le Grand en France, à Paris et dans ses environs, en mai et juin 1717, l'exposition Pierre le Grand, un tsar en France. 1717, qui se tiendra au Grand Trianon du 30 mai au 24 septembre 2017, commémorera le tricentenaire de cette visite diplomatique. Fruit d'une collaboration exceptionnelle entre le château de Versailles et le musée d'État de l'Ermitage, elle présentera plus de 150 œuvres - peintures, sculptures, arts décoratifs, tapisseries, mais aussi plans, médailles, instruments scientifiques, livres et manuscrits - dont les deux tiers appartiennent aux collections du prestigieux musée de Saint-Pétersbourg.

Issu de la dynastie des Romanov, fils du tsar Alexis Mikhaïlovitch (1645-1676) et de Nathalie Narychkine (1651-1694), Pierre Ier (1672-1725), vingt ans après la « Grande Ambassade » qui l'a mené une première fois en Europe en 1697-1698, entreprend un nouveau voyage en Occident. Il atteint la France le 21 avril 1717 et y demeure jusqu'au 21 juin suivant. À Versailles où il fait étape deux fois, il est logé au Grand Trianon, du 24 au 26 mai puis du 3 au 11 juin 1717.

Le parcours de l'exposition suit pas à pas ce séjour qui, pour être officiel, n'en est pas moins libre car, force de la nature, imprévisible et peu façonné à l'Étiquette, Pierre Ier bouscule le protocole à maintes reprises. Sa rencontre avec Louis XV marque notamment les esprits : faisant fi du cérémonial de cour, il prend dans ses bras, en un geste spontané, l'enfant roi, tout juste âgé de sept ans. De nombreux mémorialistes, parmi lesquels Saint-Simon, le marquis de Dangeau ou Jean Buvat nous ont laissé de précieux témoignages permettant de retracer ce voyage.

Si ce séjour a des visées politiques et économiques - un projet d'alliance avec la France contre la Suède d'une part, la signature d'un traité de commerce de l'autre -, le tsar réformateur, fondateur de la Russie moderne, veut par-dessus tout voir ce que la France possède de plus remarquable afin d'en adapter certains modèles à son empire. Durant les deux mois qu'il passe dans le Paris de la Régence, visites et discussions avec les Français nourrissent sa réflexion et infléchissent les travaux qu'il a entrepris depuis 1703 à Saint-Pétersbourg et dans ses environs.

À Paris, Pierre se rend à l'Académie des Sciences, dont il devient membre honoraire, à l'Observatoire, à l'Hôtel royal des Invalides et à l'Hôtel de la Monnaie où l'on frappe une médaille en son honneur. Le tsar visite également la manufacture des Gobelins qui lui inspire la création d'une fabrique de tapisseries dans sa nouvelle capitale. Découvrant les marchands parisiens tel un simple particulier, il fait provision de livres, d'instruments scientifiques et techniques. Enfin, comme il est d'usage, ce voyage suscite l'échange de prestigieux cadeaux diplomatiques ; à l'image de la tenture du Nouveau Testament offerte à Pierre le Grand, composée de quatre tapisseries d'après Jouvenet et conservée aujourd'hui au musée d'État de l'Ermitage.

L'exposition met aussi en lumière les rapports du tsar avec les artistes français. En effet, dès 1716, il attire à la cour de Saint-Pétersbourg plusieurs maîtres, parmi lesquels Louis Caravaque (1684-1754), l'architecte Jean-Baptiste Le Blond (1679-1719) et le sculpteur ornemaniste Nicolas Pineau. Lors de son séjour en France en 1717, il est portraituré par deux peintres de renom, Jean-Marc Nattier (1685-1766) et Jean-Baptiste Oudry (1686-1755).

Souverain guerrier et voyageur, Pierre le Grand parcourt le monde pendant près de quatre décennies, de la mer Blanche à la mer Caspienne, de la Hollande à la Moldavie et de l'Angleterre à la Perse. Cette personnalité hors du commun a su s'imposer, au regard de la postérité, comme l'un des monarques les plus marquants de son pays, initiateur d'une nouvelle Russie.

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cassette de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cadran Solaire
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Veste de costume d'été de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Louis XV visite Pierre le Grand à l'hôtel de Lesdiguières
Château de Versailles

08:00  
09:00 [09:30-13:00] Vernissage presse de l'exposition "Christian Dior, couturier du rêve"
Location:
Musée des Arts Décoratifs
Union centrale des arts décoratifs - UCAD
107, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 44 55 57 50
Internet Site : www.lesartsdecoratifs.fr
Description:
du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018

Cette rétrospective d'envergure sera déployée sur la totalité des espaces dédiés à la mode mais également dans la nef centrale du musée.
Plus de 300 robes de haute couture, de 1947 à nos jours, seront mises en lumière dialoguant avec des tableaux, meubles et objets d'art.
Christian Dior était en effet un homme de l'art et un amoureux des musées.


[10:00-11:00] Défilé Chanel
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
en présence de Cara Delevingne, Katy Perry, Sophia Coppola, Kristen Stewart, Anne Hidalgo, Julianne Moore, Tilda Swinton, Claudia Schiffer, Baptiste Giabiconi, Pharrell Williams, Helen Lasichanh, Inès de la Fressange, Anna Wintour

Pour illustrer l'invitation du défilé Haute Couture Automne‑Hiver 2017/18, Karl Lagerfeld a choisi l'une des représentations de "La Tour Eiffel" peinte par Robert Delaunay en 1926. Cette interprétation cubiste exprimait alors une forme de résistance contre les artistes de l'époque, qui souhaitaient la disparition de la Tour.

Devenue symbole de modernité et d'avant-garde, la Tour Eiffel est restée depuis une source d'inspiration pour les artistes qui continuent de la prendre comme modèle.

Défilé Chanel
© "La Tour Eiffel" de Robert Delaunay, huile sur toile (1926). Inscription au revers "Paysage de Paris, les Tours."
Bertrand Prévost

Défilé Chanel

Défilé Chanel

Défilé Chanel
Chanel Tower



[11:15-12:15] Défilé Laskaris
Location:
Le Faust
sous le pont Alexandre III
Côté Esplanade des Invalides
rive gauche
75007 Paris
M° Invalides, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 44 18 60 60
Mail : contact@faustparis.fr
Internet Site : www.faustparis.fr
Description:
Défilé Laskaris

[11:30] Vernissage de l'exposition "Kate Barry - The Habit of Being"
Location:
Arles
Arles
13104 Arles
M° Gare SNCF d'Arles
France
Internet Site : www.ville-arles.fr
Description:
Première exposition hors les murs du BAL co-produite avec les Rencontres d'Arles, en collaboration avec l'agence Gallois Montbrun & Fabiani :

Kate Barry - The Habit of Being

Mardi 4 juillet à 11h30,
à l'Abbaye de Montmajour, Arles

Fille des artistes Jane Birkin et John Barry, Kate Barry, disparue prématurément en décembre 2013 à l'âge de quarante-six ans, laisse derrière elle une œuvre dense, magnétique, produite dans la plus grande discrétion, à contre-courant des portraits de stars et de mode ayant marqué sa carrière professionnelle.

Vernissage de l'exposition "Kate Barry - The Habit of Being"




[12:00-13:00] Défilé Chanel
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
en présence de Cara Delevingne, Katy Perry, Sophia Coppola, Kristen Stewart, Anne Hidalgo, Julianne Moore, Tilda Swinton, Claudia Schiffer, Baptiste Giabiconi, Pharrell Williams, Helen Lasichanh, Inès de la Fressange, Anna Wintour

Pour illustrer l'invitation du défilé Haute Couture Automne‑Hiver 2017/18, Karl Lagerfeld a choisi l'une des représentations de "La Tour Eiffel" peinte par Robert Delaunay en 1926. Cette interprétation cubiste exprimait alors une forme de résistance contre les artistes de l'époque, qui souhaitaient la disparition de la Tour.

Devenue symbole de modernité et d'avant-garde, la Tour Eiffel est restée depuis une source d'inspiration pour les artistes qui continuent de la prendre comme modèle.

Défilé Chanel
© "La Tour Eiffel" de Robert Delaunay, huile sur toile (1926). Inscription au revers "Paysage de Paris, les Tours."
Bertrand Prévost

Défilé Chanel

Défilé Chanel

Défilé Chanel
Chanel Tower

[12:30-13:30] Défilé Yumi Katsura
Location:
Mairie du 4ème arrondissement
2, place Baudoyer
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 75 80
Internet Site : mairie4.paris.fr
Description:
Défilé Yumi Katsura





[13:00-17:00] Vernissage de l'exposition "Christian Dior, couturier du rêve"
Location:
Musée des Arts Décoratifs
Union centrale des arts décoratifs - UCAD
107, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 44 55 57 50
Internet Site : www.lesartsdecoratifs.fr
Description:
du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018

Cette rétrospective d'envergure sera déployée sur la totalité des espaces dédiés à la mode mais également dans la nef centrale du musée.
Plus de 300 robes de haute couture, de 1947 à nos jours, seront mises en lumière dialoguant avec des tableaux, meubles et objets d'art.
Christian Dior était en effet un homme de l'art et un amoureux des musées.

[13:30-14:30] Défilé Alexis Mabille
Location:
Hôtel d'Evreux
19, place Vendôme
75001 Paris
M° Tuileries, Madeleine, Opéra, Pyramides
France
Description:
en présence de Rossy de Palma

[13:30] Paris lance la première moisson d'orge de brasserie
Location:
Bois de Vincennes
Bois de Vincennes
75012 Paris
M° Château de Vincennes, Porte Dorée, Porte de Charenton
France
Internet Site : www.paris.fr/pratique/paris-au-vert/bois-de-vincennes/p6566
Description:
Paris lance la première moisson d'orge de brasserie au Bois de Vincennes

La Ville de Paris a planté 4 000 m2 d'orge et 20 pieds de houblon au cœur du Bois de Vincennes sur l'allée royale. La moisson de l'orge avec la moissonneuse batteuse de la ferme de Paris et la récolte du houblon permettront de produire la « bière de Paris » en partenariat avec l'association Brasseurs de France.

Ces plantations, cultivées sans engrais ni traitement phytosanitaire, vont permettre de produire avec l'association Brasseurs de France la première bière brassée à Paris avec des matières premières récoltées à Paris.

Après la production en 2016 de céréales fourragères (seigle, avoine, triticale, pois d'hiver et épeautre) pour nourrir les chevaux de trait du Bois de Vincennes, les animaux de la ferme de Paris et les oiseaux sauvages par grand froid, cette nouvelle récolte parisienne s'inscrit dans la dynamique de soutien à l'agriculture urbaine et de promotion des circuits courts impulsée par la Ville de Paris.

La production de matières premières brassicoles, à commencer par le houblon, a toute sa place dans l'agriculture parisienne. Ainsi, parmi les lauréats de la première édition de l'appel à projets « Parisculteurs », Topager produira annuellement plus d'une demi-tonne de houblon sur les sites de la Médiathèque Sagan (10e) et de l'Opéra Bastille (12e). Pour promouvoir cette culture en lien avec l'ensemble des acteurs de la filière et notamment les brasseries parisiennes, la ville lancera dans les prochains mois un appel à projets dédié à la création de houblonnières sur une vingtaine de murs parisiens.

La production de la bière de Paris débutera avec la moisson de l'orge en juillet et la récolte en septembre du houblon dont les plants proviennent de Hochfelden en Alsace. Elle se poursuivra avec le maltage puis le brassage dans les chais du parc de Bercy pendant l'automne. La production attendue est de 10000 litres.

Ce 4 juillet, vous pourrez assister au travail de la moissonneuse batteuse de la ferme de Paris, en présence de Pénélope Komitès, adjointe à la Maire de Paris et des représentants de Brasseurs de France.






[14:30-15:30] Défilé Stéphane Rolland
Location:
Opéra national de Paris - Opéra Bastille
120, rue de Lyon
75012 Paris
M° Bastille
France
Phone : +33 (0)1 40 01 17 89
Internet Site : www.operadeparis.fr
Description:
en présence de Kenzo Takada

Défilé Stéphane Rolland

Défilé Stéphane Rolland







[15:30-16:30] Défilé Julien Fournié
Location:
Oratoire du Louvre
Eglise Réformée de l'Oratoire du Louvre
145, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Palais Royal
France
Phone : +33 (0)1 42 60 21 64
Mail : accueil@oratoiredulouvre.fr
Internet Site : www.oratoiredulouvre.fr
Description:
Défilé Julien Fournié








[16:00-17:00] Défilé Laurence Xu
Location:
InterContinental Le Grand Hôtel de Paris
2, rue Scribe
3, rue Auber
75009 Paris
M° Opéra, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 40 07 32 32
Description:
with Cocktail

[16:30-17:30] Défilé Ulyana Sergeenko
Location:
Lycée Henri IV
1, rue Clotilde
23, rue Clovis
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine, Place Monge, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 44 41 21 21
Fax : +33 (0)1 43 29 95 21
Mail : ce.0750654d@ac-paris.fr
Internet Site : www.lycee-henri4.com
Description:
avec Julie Hoomans, Blanca Padilla, He Cong, McKenna Hellam, Tami Williams, Jess PW

Défilé Ulyana Sergeenko

Défilé Ulyana Sergeenko

[16:30-18:30] Signature de Marisa Berenson
Location:
Colette
213, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 55 35 33 90
Fax : +33 (0)1 55 35 33 99
Mail : contact@colette.fr
Internet Site : www.colette.fr
Description:
Marisa Berenson sera chez colette le 4 juillet à partir de 16h30 pour présenter sa nouvelle ligne de produits de beauté et signer son livre A Life in Pictures c/o Rizzoli.

Signature de Marisa Berenson









[17:00-19:00] Authentique Cuisine Mexicaine en France
Location:
Instituto Cultural de México à Paris
119, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 44 61 84 44
Fax : +33 (0)1 44 61 84 45
Mail : idemexfra@sre.gob.mx
Internet Site : icm.sre.gob.mx/francia/
Description:
Présentation en espagnol par María Rosa Desan, Secrétaire générale de la Chambre économique du Mexique en France et Coordinatrice de la certification « Authentique Cuisine Mexicaine en France », accompagnée de Benito Cabañas, concepteur graphique mexicain de renommée internationale, principal promoteur de l'initiative « Puebla, Ville Créative du Design de l'Unesco » et Directeur du Studio de design Abracadabra, créateur du label « Authentique Cuisine Mexicaine en France ».

[17:00-18:00] Défilé Georges Chakra
Location:
Musée de l'Homme
Palais de Chaillot
17, place du Trocadéro et du 11 Novembre
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 44 05 72 72
Internet Site : www.mnhn.fr
Description:
Défilé Georges Chakra
Défilé Georges Chakra
Défilé Georges Chakra

[17:00] Présentation Creatures of the Wind x Marley Natural
Location:
Colette
213, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 55 35 33 90
Fax : +33 (0)1 55 35 33 99
Mail : contact@colette.fr
Internet Site : www.colette.fr
Description:
System Magazine présente sa collaboration exclusive avec Creatures of the Wind et Marley Natural. Rencontre mardi 4 juillet à partir de 17h.

[17:30-20:00] Vernissage de l'exposition "Marché de potiers"
Location:
Association culturelle franco-japonaise de Tenri
Espace culturel Bertin Poirée
8, rue Bertin Poirée
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 06 06
Fax : +33 (0)1 44 76 06 13
Mail : ecbp@tenri-paris.com
Internet Site : www.tenri-paris.com
Description:
« Marché de potiers »
Au Japon, les " tôki-matsuri" sont des Marchés de Potiers, depuis la fin du XIXe siècle, sur les lieux de production traditionnelle (Kyôto, Arita, Shiga, etc.). Il s'est agi de liquider les stocks de l'année passée, à des prix avantageux. C'était l'occasion d'une fête populaire, attendue par les villageois. En certains endroits, c'est une coutume plus que centenaire. En France, il y a maintenant, un peu partout, et selon un calendrier précis des Marchés de Potiers, attendus avec enthousiasme par un public gourmand. Notre Association en organise un, regroupant à la fois des artistes expérimentés et des amateurs. Nous espérons que chacun y trouvera son bonheur !

Chloé Peytermann, Ikuyo Ito
Caroline Prévost, Manon Clouzeau
Sayuri Abe, Stéphanie Pelletrat
Toshie Utsumiya, Nathalie Kawamura

Exposition : du 4 au 13 Juillet
Vernissage : mardi 4 juillet 2017, 17h30-20h

Vernissage de l'exposition "Marché de potiers"










[18:00-19:00] Défilé Giorgio Armani Privé
Location:
Cité de l'architecture et du patrimoine
Palais de Chaillot
1, place du Trocadéro et du 11 Novembre
7-11, avenue Albert de Mun
45, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 58 51 52 00
Fax : +33 (0)1 58 51 59 39
Mail : com@citechaillot.fr
Internet Site : www.citechaillot.fr
Description:
en présence de Barbara Palvin, Naomi Watts, Priyanka Chopra, Shlomit Malka, Tallia Storm, Isabelle Huppert, Ana de Armas, Rossy de Palma, Emmanuelle Alt, Kate Winslet, Sophia Loren

Défilé Giorgio Armani Privé
Défilé Giorgio Armani Privé
Défilé Giorgio Armani Privé

[18:00-21:00] Finissage de Pietro Ruffo "L'Illusion Parfaite"
Location:
Galerie Italienne
15, rue du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0) 9 84 43 87 3
Mail : info@galerieitalienne.com
Internet Site : www.galerieitalienne.com
Description:
Vernissage jeudi 27 avril 2017 à partir de 18h
Exposition du 28 avril au 30 juin, prolongée au 8 juillet 2017

Après avoir découpé et épinglé dans ses œuvres des milliers de libellules ou de coléoptères prêts à s'envoler ; après avoir dessiné et produit à l'infini des crânes de gibier sur fond de cartes du monde ; Pietro Ruffo, souvent imité, jamais égalé, propose ici une nouvelle recherche autour du symbole de l'oiseau migrateur, à juste titre appelée « Migrations ».

Vernissage de Pietro Ruffo "L'Illusion Parfaite"
ITALIA A PEZZI, 2017, Pelikan ink, ink and cut outs on paper laid on canvas, 256 x 320 cm

Vernissage de Pietro Ruffo "L'Illusion Parfaite"
MIGRAZIONI 12, 2016, ink, watercolors and cut outs on paper laid on canvas, 137 x 240 cm

[18:00] Soirée Topor
Location:
Galerie Anne Barrault
51, rue des Archives
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)9 51 70 02 43
Mobile : +33 (0)6 62 28 51 68
Mail : info@galerieannebarrault.com
Internet Site : www.galerieannebarrault.com
Description:
RENDEZ-VOUS mardi 4 juillet à partir de 18h pour une rencontre avec les membres de Panique Publishers : NICOLAS TOPOR et ALEXANDRE DEVAUX, autour d'un ensemble sérigraphié inédit de Roland Topor !

Lors de cette soirée, Nicolas Topor réalisera une lecture de son livre "Le voyage de Mr. Muffin" !

Soirée Topor
Soirée Topor
Soirée Topor

[18:00-21:00] Vernissage : Festival Photo La Gacilly x Fisheye Gallery
Location:
Arles
Arles
13104 Arles
M° Gare SNCF d'Arles
France
Internet Site : www.ville-arles.fr
Description:
galerie Le Magasin de Jouets
19 rue Jouvène
Arles

Du 3 juillet au 31 août 2017, vous pourrez découvrir deux artistes qui nous interpellent sur les États-Unis : Jean-Christian Bourcart et ses photographies inédites de manifestants républicains sous l'ère Trump, et la série Insert Coins de Christian Lutz sur ces individus confrontés à l'indifférence, les désillusions et la cruauté de Las Vegas et ses casinos. Les jeunes talents du Festival Photo La Gacilly, ainsi que Kevin Faingnaert et sa vision fantasmagorique des îles Féroé seront également à découvrir à la galerie Le Magasin de Jouets.

[18:00-21:00] Vernissage de Fikry Botros "Déambulations"
Location:
La Capitale Galerie
18, rue du Roule
75001 Paris
M° Châtelet, Pont Neuf, Louvre - Rivoli, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 21 19 31
Fax : +33 (0)1 42 21 19 32
Mail : info@lacapitalegalerie.com
Internet Site : www.lacapitalegalerie.com
Description:
photographies

3 au 22 juillet 2017
Vernissage le mardi 4 juillet à partir de 18h

Il est né au Caire, en Egypte et émigré aux Etats Unis en 1978... Il vit et travaille à Houston/Paris

"La photographie m'a appris à regarder la vie d'une manière différente. Quel cliché. Mais, en même temps tellement vrai! Elle m'a appris à bien observer mes alentours en cherchant les détails intéressants, à percevoir le beau parmi la banalité de la vie quotidienne. Mes photos favorites sont celles qui se présentent par hasard, des photos candides de gens qui sont ni perturbes, ni influences par ma présence.

Je préfère le défit des opportunités spontanées ou je n'ai pas de contrôle ni sur l'endroit, ni sur la lumière, ni sur ce qui se déroule devant mes yeux. Sachant que l'on perd beaucoup d'occasions de cette façon, j'emploie aussi la technique de choisir la scène en espérant que des personnages complémentaires y viendront.

J'adore comment la photographie peut "mentir" en extrayant une scène de son contexte. Les photos ne reproduisent qu'une seule combinaison de clarté/obscurité et contraste, à la différence de nos yeux qui sont en mouvement perpétuel, ce qui affaiblit cet effet. L'appareil devient une baguette magique : un seul bouton et le monde entier est figé à jamais, ce qui nous donne le temps de le contempler..."

Vernissage de Fikry Botros "Déambulations"

[18:00-20:00] Vernissage de Jeanne Bordeau "Langage pictural"
Location:
Orangerie du Sénat
Orangerie du Jardin du Luxembourg
19 bis, rue de Vaugirard
Jardin du Luxembourg
Accès porte Férou
75006 Paris
M° RER B Luxembourg, Saint-Sulpice, Rennes, Mabillon, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 42 64 33 99
Internet Site : www.senat.fr
Description:
Du jeudi 29 juin au lundi 10 juillet

[18:00-21:00] Vernissage de Sanne De Wilde "The Island of the Colorblind"
Location:
Arles
Arles
13104 Arles
M° Gare SNCF d'Arles
France
Internet Site : www.ville-arles.fr
Description:
6 rue Balze
13200 Arles

Du 3 au 9 juillet 2017
De 10h00 à 19h00
Vernissage et signature mardi 4 juillet à 18h

Voies Off invite cette année le festival Circulation(s) à présenter de jeunes photographes pendant la semaine professionnelle. Nous profiterons de cette opportunité pour mettre à l'honneur la série The Island of the Colorblind de l'artiste belge Sanne De Wilde lors d'une exposition avec la présentation d'une installation inédite en France et sa dernière publication.


The Island of the Colorblind
Lancement du livre à Arles
Edition : Kehrer Verlag / Hannibal Publishing
Livre vendu sur place 50 euros

Vernissage de Sanne De Wilde "The Island of the Colorblind"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Ailleurs - Dans ce corps où la nuit peut tenir"
Location:
Galerie Hors-Champs
13, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 53 48 14 04
Mail : contact@galerie-hors-champs.com
Internet Site : www.galerie-hors-ch​amps.com
Description:
avec :
LBRP
Vincent Descotils
Iris Gallarotti
Hélène Muheim
Manon Weiser

Commissaire de l'exposition : Hannibal Volkoff

Exposition du mardi 4 juillet 2017 au 3 septembre 2017
Vernissage le mardi 4 juillet 2017 de 18 heures à 21 heures
Finissage le samedi 2 septembre 2017 de 18 heures à 21 heures

« Ailleurs - Dans ce corps où la nuit peut tenir » est un univers conçu comme le troisième volet d'une trilogie d'expositions à la Galerie Hors-Champs, après « De Profundis » (2014) et « Les Métamorphoses - Un sommeil souterrain » (2015). Ce recueil d'images et de sensations, archéologie de la psyché, nous immerge à nouveau dans cet espace et ce temps indéfinis où se confondent le visible et l'invisible, l'organique et le minéral, la forme et l'abstraction.

Les photographies de Manon Weiser sont issues d'une série nommée « Mordançage », en référence à la technique, rare, développée dans les années 70, qui en a permis la création. Le mordançage est un procédé chimique consistant à attaquer la gélatine du tirage dans un « bain mordant » (composé d'eau oxygéné, d'acide acétique ou de chlorure de cuivre). Les zones sombres de la photo blanchissent et peu à peu se soulèvent, se décollent, d'abord comme une respiration, une palpitation de l'image, puis à la façon de voiles ondulant sur le papier. L'image se déforme et demande alors à être sculptée manuellement dans une totale liberté d'interprétation.

Cela donne, chez Manon Weiser, ces paysages difficilement identifiables, avalés en eux-mêmes, implosés. Tout devient rides, fendillements, tissus et taches. Pourquoi utiliser la photographie pour ce jeu de textures et d'altération du reconnaissable, là où la peinture et la sculpture semblent prédisposées ? Certainement parce que cela permet d'autant plus de parler de ce qui nous échappe dans l'entreprise photographique, qui est de capter la réalité. Dire que la réalité est justement faite de cela, de la profondeur de notre peau qui en chaque instant la redéfinit. Avant d'être pris en photo, d'être cadré, mesuré, le paysage est une impression. Pour retrouver cet « avant », l'essence de ce paysage, Manon Weiser en décompose les attributs. L'obscurité s'éclaircit comme une nuit absorbante et absorbée en même temps. L'étendue des montagnes, prairies et mers semble être observée au microscope, et c'est finalement l'étendue de tout ce qui les compose (feuilles, pierres, gouttes d'eau, etc.), comme l'inconscient du paysage, son refoulé enfoui et constitutif, qui s'offre à nous.

A la tentation de l'abstraction de Manon Weiser, sont confrontés deux dessins, à nouveau de paysages, d'Hélène Muheim. Ces derniers sont plus discernables : de grandes feuilles sauvages, un arbre majestueux, surplombent des silhouettes humaines. Dans le dessin « Under the leaves », on parlerait plutôt de silhouettes humanoïdes. Faites de tiges blanches et de rosée, deux formes qui s'apparentent à des corps s'étreignent : on pense immédiatement à Adam et Eve. Quant aux personnages d' « Essayer en plissant les yeux », on ne saura pas grand-chose d'eux, mais on se permet de les imaginer, deux voyageurs recueillis sous la protection d'un arbre sacré, d'un totem dominant l'univers. Nous sommes là dans le mythe, dans la proposition cosmogonique. C'est à partir du mythe que l'inconnu, cet inconnu recherché dans l'abstraction, nous devient assimilable, codé. La place dans l'exposition des dessins d'Hélène Muheim, comme des photographies de Vincent Descotils, est d'en articuler le mystère.

« Under the leaves » et « Essayer en plissant les yeux » : alors qu'au premier abord, le regard est capté par l'imposante composition des images, les titres nous laissent entendre que c'est dans le détail, le caché, que se trouve sa vérité. Dans la fragilité de la vie, du végétal, de l'individu ; du particulier dominé par la Loi. Ce n'est pas pour rien d'ailleurs que les dessins sont réalisés par des ombres à paupières, dont Hélène Muheim estompe les frêles pigments jusqu'à ce qu'ils fusionnent au papier même, comme le mythe avec le langage, qu'il aurait comme « maquillé » et pris en son corps. Enfin, à ces délicates ombres à paupières, s'ajoute le graphite, matière minérale nous rappelant de quelles prophéties des pierres nous sommes engendrés.


Du graphite, on passe au charbon, avec lequel sont imprimées les photographies de Vincent Descotils. Le charbon est une roche formée à partir de la lente transformation d'organismes morts sédimentés. On pourrait demander, alors : de quels organismes morts les images de Descotils découlent-elles ? Les personnages qui peuplent ses dernières ont l'air de fantômes. Il est difficile de dire qu'il « photographie » ses modèles : il les pose, plutôt, dans son univers indistinct où ils font corps avec leur espace, envahis par les ombres charbonneuses (l'obscurité, cette fois-ci, n'en devient que plus profonde), les bois aux griffes menaçantes et les eaux troubles. Les yeux sont fermés ou cachés, chacun est enfoui dans un sommeil opaque -mais actif. Ils sont les personnages endormis qui rêvent de cette exposition, d'eux-mêmes, de ce qui se réveillait en nous lorsqu'enfants nous nous plongions dans l'imaginaire dangereux et sexuel des contes.

Un fantôme est toujours la manifestation d'un souvenir, mais d'un souvenir qui n'a plus d'ancrage. Des multiples traces qui marquent la surface des photographies, comme des cicatrices, on ne saura si elles viennent de l'intérieur ou de l'extérieur. Ces textures imposent une distance avec l'image, elles sont une manière pour Vincent Descotils de parler de l'impénétrabilité du passé, mais elles évoquent pourtant les pores de notre peau, si proche, dans laquelle ce passé subsiste et murmure sans se dévoiler -finalement avec une tendresse intime et confiante.

De ce murmure de l'origine, il en est aussi question dans « L'encre noire de mes nuits blanches », série d'Iris Gallarotti composée de 18 eaux fortes imprimées sur papier. Des formes organiques, structures squelettiques improbables, entrelacs cellulaires, insectes menaçants, surgissent des ténèbres comme de l'inconscient de l'artiste, sécrétions du Réel venues témoigner de l'abîme qui habite son sommeil. Voilà ce qui survient quand on griffe l'obscurité. Sur les plaques de cuivre vernies de noir, Iris Gallarotti grave ses visions par des lignes acérées dont la lumière émerge comme les astres du firmament et en ajoute le relief. Les motifs s'élaborent tels une sorte de paysage intérieur, un paysage de l'intérieur qui parle de sa propre création : des formes qui ne sont pas encore fixées, nébuleuses, avortées ; le chaos sur lequel le visible se construit.

Cet autoportrait se créé dans la violence. Celle des nuits blanches où les images entêtantes s'impriment sous les paupières épuisées pour se nourrir. Celle de la gravure, parfois réalisée avec les ongles de l'artiste. La violence aussi de l'acide dans lequel les plaques de cuivre doivent être engouffrées ainsi que l'oblige le processus de l'eau forte. De l'assemblage de ces 18 dessins, on pense à un corps fragmenté, à une formation organique accidentée. Pourtant, là aussi, une grande douceur en émane. Une fois « mis en boîte » dans son cabinet de curiosités, les cauchemars n'effraient plus Iris Gallarotti. Tel le fœtus que l'on observe dans ce squelette incomplet, il se pourrait qu'il en ressorte quelque chose de nouveau, qui aurait trait à la connaissance de soi. Ou simplement à la poésie.


Cette naissance en suspension, nous la retrouvons dans les œuvres du collectif LBRP (composé de Léa Barbazanges et de Sylvain Rieu-Piquet). Le projet « Terre » est une série de sculptures en céramique dont les formes arrondies évoquent des œufs fossilisés, des poches couvant en leur sein des êtres qui ne sont jamais survenus. Ces faïences à quatre mains s'accrochent aux murs de la galerie et leur matière d'argile contraste avec la lisseur des murs : c'est comme si elles avaient poussé là, en une décision arbitraire, inopinée. Ou à la manière d'une phlyctène ou d'une verrue, excroissances qui nous renseignent sur un trauma enseveli par la terre. Leur surface est émaillée d'une arborescence de craquelures que l'on dirait formée sous l'effet d'une tension interne, d'un besoin de respiration ou d'une voix qui a voulu percer à travers les crevasses (et voici peut-être par où s'expriment ces prophéties des pierres mentionnées plus haut).

Les incisions sont inscrites manuellement en une accumulation qui est la signature de Léa Barbazanges et Sylvain Rieu-Piquet. Imitation de tracés naturels, elles prolongent le motif, répété de façon obsessionnelle dans la première œuvre du collectif LBRP, un dessin présentant une forme composée uniquement de la ramification de fractales toutes liées entre elles en un déploiement rhizomatique. Cette forme, vue dans sa globalité finit par épouser la figure d'une cartographie, d'une contrée lointaine. Si les fossiles sont témoins d'un autre temps, ces formes là sont témoins d'un autre lieu, un ailleurs dont ils sont le code génétique, l'empreinte digitale.

Hannibal Volkoff

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Christian Dior, couturier du rêve"
Location:
Musée des Arts Décoratifs
Union centrale des arts décoratifs - UCAD
107, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 44 55 57 50
Internet Site : www.lesartsdecoratifs.fr
Description:
du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018

Cette rétrospective d'envergure sera déployée sur la totalité des espaces dédiés à la mode mais également dans la nef centrale du musée.
Plus de 300 robes de haute couture, de 1947 à nos jours, seront mises en lumière dialoguant avec des tableaux, meubles et objets d'art.
Christian Dior était en effet un homme de l'art et un amoureux des musées.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Warning Shot"
Location:
Espace Topographie de l'art
15, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 40 29 44 28
Fax : +33 (0)1 40 29 44 71
Mail : topographiedelart@orange.fr
Internet Site : www.topographiedelart.com
Description:
Exposition : 5 - 27 juillet 2017
Vernissage et performance de G. M. Masucci : mardi 4 juillet de 18h à 21h

avec Amy Balkin, Ursula Biemann, Janet Biggs, Shaun Gladwell, Janet Laurence, Joanna Malinowska, Gianluigi Maria Masucci

Commissaire : Barbara Polla

Porter attention... Attention au monde. Regarder. Prendre le temps. Please, pay attention, please. WARNING SHOT : une exposition de vidéos, sur le thème de l'écologie. Une écologie des images et du temps. L'art vidéo recycle les images et en crée de nouvelles.

Le titre de l'exposition lui est donné par la vidéo éponyme de Janet Biggs. Dans cette vidéo - la cinquième d'une pentalogie que Biggs consacre au Grand Nord -, l'artiste se tient elle-même devant les montagnes de Svalbard. Elle tire un coup de semonce en direction de la montagne, avec la même application et la même jouissance apparente que le faisait Niki de Saint Phalle, sa sœur en armes, à Montmartre - mais ici au milieu de nulle part. Que nous dit Janet Biggs avec ce geste qui resta alors ignoré de tous, localement et globalement ? Que la vie contemporaine se vit dans l'intimité-extimité de l'espace de l'écran. Et que l'écran vidéo n'est plus une surface que l'on regarde, mais un environnement dans lequel on vit et que l'on occupe. La vidéo WARNING SHOT donne vie à l'intention de Janet Biggs ; sans elle, le coup de semonce serait resté lettre morte dans un Grand Nord à la dérive. La vidéo nous le donne à voir, dans toute son inutilité et sa solitaire splendeur.


Vendredi 7 Juillet à 18h
Accueil dès 17h30, conférence à 18h, apéritif à 19h30
Conférence / Conversation avec Janet Laurence, Nathalie Blanc et Paul Ardenne

Alerte et soin à notre environnement : la place de l'art

Dans le cadre de l'exposition WARNING SHOT, Barbara Polla propose une conférence-conversation-débat avec, autour de l'artiste australienne Janet Laurence et en conversation avec elle, Nathalie Blanc et Paul Ardenne. Nathalie Blanc est chercheur au CNRS et auteure du premier ouvrage de référence sur l'art écologique publié en langue française, Écoplasties (2010, Manuella éditions, en collaboration avec Julie Ramos), dans lequel on trouve déjà un entretien avec Janet Laurence.
Paul Ardenne, historien de l'art et auteur d'Un Art Écologique, création plasticienne et anthropocène (2018, Actes Sud) qui réunit en quelques 400 pages plus de 300 artistes, dont Janet Laurence, et dont l'auteur parlera pour la première fois.
Janet Laurence est depuis longtemps l'une des figures artistiques de proue de l'art de ressuscitation du monde et, en particulier, du monde sous-marin, comme en témoigne l'œuvre Resuscitation of the Reef. Janet Laurence associe science, médecine, architecture, vidéos, vestiges, emprunts aux Musées d'Histoire naturelle du monde et toute une alchimie qui lui est propre pour créer des hôpitaux « nouvelle vague » pour les coraux et d'autres espèces marines en voie de disparition. Son art est sa réponse personnelle à l'angoisse environnementale qui nous étreint tous.

Vernissage de l'exposition "Warning Shot"











[19:00] Commémoration du 75e anniversaire de la Rafle du Vel' d'Hiv'
Location:
Mémorial de la Shoah
17, rue Geoffroy l'Asnier
75004 Paris
M° Pont-Marie, Saint-Paul, Hôtel-de-Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 77 44 72
Fax : +33 (0)1 53 01 17 44
Mail : contact@memorialdelashoah.org
Internet Site : www.memorialdelashoah.org
Description:
Commémoration du 75e anniversaire de la Rafle du Vel' d'Hiv'

[19:00-22:00] Dedicate Magazine & Dedicate Digital cocktail
Location:
Les Bains Paris
Les Bains Douches
7, rue du Bourg l'Abbé
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Réaumur - Sébastopol, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 77 07 07
Mail : contact@lesbains-paris.com
Internet Site : www.lesbains-paris.com
Description:
Dedicate Magazine & Dedicate Digital
Request The Pleasure Of Your Company During Paris Haute Couture Fw 17/18 For A Cocktail Celebrating Dedicate Summer Issue.

Music :
Tomili
Harvey Ambomo
Complementary Drinks By G.h Mumm & Absolut Elyx Vodka

Press Contact: harvey@kisu-pr.com
Press Contact: night@dedicatemagazine.com

Dedicate Magazine & Dedicate Digital cocktail

[19:00] Présentation De Beers
Location:
Automobile Club de France
Hôtel de Plessis-Belliere
6-8, place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 43 12 43 12
Fax : +33 (0)1 43 12 43 03
Mail : contact@automobileclubdefrance.fr
Internet Site : www.automobileclubdefrance.fr
Description:
en présence de Chu Xuan, Mister Bag, Fan Bingbing 范冰冰, François Delage

Présentation De Beers

[19:00] Vernissage "La Voix des Racines-La voix de la Chine : L'art de Wang Changkai"
Location:
Centre Culturel de Chine à Paris
1, boulevard de La Tour-Maubourg
75007 Paris
M° Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 59 20
Fax : +33 (0)1 53 59 59 29
Mail : cccparisinfo@gmail.com
Internet Site : www.cccparis.org
Description:
du 4 juillet au 13 juillet 2017

M. SHENG Zhongwen, Directeur du Centre Culturel de Chine à Paris et M. CHEN Shimin, Directeur de Mandarin TV ont l'immense plaisir de vous convier au vernissage de cette exposition le mardi 4 juillet à 19h00.

L'événement sera suivi d'un cocktail.

Les œuvres de l'artiste WANG Changkai, originaire du Zhengding dans la province du Hebei, surprennent par leur éclat et l'impact visuel dimensionnel. Ses peintures à l'huile révèlent une maîtrise remarquable des pinceaux et des paysages envoûtants.
Par son style et sa technique, il a créé un nouveau genre d'art chinois.

Vernissage "La Voix des Racines-La voix de la Chine : L'art de Wang Changkai"

[19:00-21:00] Vernissage de Charles Serruya "Le jardin des délices"
Location:
Versailles
Versailles
78000 Versailles
M° Gares SNCF Versailles - Chantiers, Versailles - Rive Droite, Versailles - Château, Montreuil, Porchefontaine
France
Internet Site : www.versailles.fr
Description:
Trianon Palace Versailles

[19:30-20:30] Défilé Alexandre Vauthier
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
avec Bella Hadid, Marjan Jonkman, Alexandra Micu, Josephine Le Tutour, Valery Kaufman

en présence de Lisa Haydon

Défilé Alexandre Vauthier
Bella Hadid

Défilé Alexandre Vauthier
Alexandra Micu

Défilé Alexandre Vauthier

Défilé Alexandre Vauthier

[19:30] Gabrielle Chanel flagrance launch party
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Gabrielle Chanel flagrance launch party

en présence de Kimberly Ann Voltemas (Kimberley Anne Tiamsiri), Kristen Stewart, Caroline de Maigret, Alma Jodorowsky, Tilda Swinton, Inès de la Fressange, Mario Testino, Vittoria Cerreti, Liu Wen, Julie Hoomans, Ronald van der Kemp, Loulou Robert, Lucien Pagès, Haider Ackermann, Waris Ahluwalia, Cécile Cassel, Chiara Ferragni, Lucia Pica, Alessandra Mastronardi, Céline Sallette, Rossy de Palma, César Chouraqui, Stella Tennant, Clara Luciani, Fanny Latour-Lambert, Felix Gesnouin, Flora Fischbach, Hu Ge, Tamy Glauser, Joana Preiss, Kaya Scodelario, Karidja Touré, Liu Shishi, Mathilde Warnier, Pedro Winter, Camille Charrière, Monica Ainley, Mathieu Cesar, Blanca Li, Gaspard Ulliel, le parfumeur de Chanel Olivier Polge

concert de Pharrell Williams, Katy Perry

DJ Piu Piu

#theCHANELGABRIELLEfragrance #gabriellechanel #gabriellechanelparty













[20:00] Angels Music Awards
Location:
L'Olympia
Bruno Coquatrix
28, boulevard des Capucines
75009 Paris
M° Opéra
France
Phone : +33 (0)1 44 94 04 76
Internet Site : www.olympiahall.com
Description:
Les Angels Music Awards, c'est le rendez-vous pour récompenser le meilleur de la création musicale actuelle s'inspirant de la culture chrétienne d'une manière explicite ou implicite, dans la démarche, les propos et la manière de voir le monde. Pour ces artistes, "l'éternité inspire le quotidien" et donne une source de créativité dans la démarche artistique.

PARRAINÉ PAR GLORIOUS
ANIMÉ PAR NATASHA ST-PIER ET CHARLIE CLARCK
MIS EN SCÈNE PAR CHRISTIAN BOURRET
RETRANSMIS EN DIRECT SUR KTO & RCF

[20:00-21:00] Défilé Dany Atrache
Location:
Mairie du 4ème arrondissement
2, place Baudoyer
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 75 80
Internet Site : mairie4.paris.fr
Description:
Défilé Dany Atrache

[20:00] Vogue Party
Location:
Musée Galliera
musée de la mode de la ville de Paris
10, avenue Pierre 1er de Serbie
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau, Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 56 52 86 00
Fax : +33 (0)1 47 23 38 37
Internet Site : www.palaisgalliera.paris.fr
Description:
en présence de Cara Delevingne, Bella Hadid, Adwoa Aboah, Emily Ratajkowski, Karlie Kloss, Kirsten Dunst, Lily James, Laetitia Casta, Kate Moss, Nikolai Von Bismarck, Tilda Swinton, Carolina Kurkova, Arizona Muse, Eva Herzigova, Doutzen Kroes, Lara Stone, Lewis Hamilton, Anja Rubik, Melissa George, Kristina Bazan, Charlotte Le Bon, Constance Jablonski, Olivier Rousteing

Vogue Party - Cara Delevingne
Cara Delevingne

Vogue Party - Emily Ratajkowski
Emily Ratajkowski

Vogue Party - Karlie Kloss
Karlie Kloss

Vogue Party - Bella Hadid
Bella Hadid

Vogue Party - Kirsten Dunst
Kirsten Dunst

Vogue Party - Lara Stone
Lara Stone

Vogue Party - Lily James
Lily James

[20:30-21:30] Défilé Idan Cohen
Description:
Le 29Maubourg
29 boulevard de La Tour-Maubourg
75007 Paris
+ 33 (0)6 60 47 16 82
contact@29maubourg.com
http://www.29maubourg.com

Clients contact - IDAN COHEN / +33 (0)6 10 27 02 59 / idancohen.europe@gmail.com
Press Contact - TOTEM FASHION : Tel: + 33 (0)1 44 43 84 21 - elisa@totemfashion.com

[20:30-21:30] Défilé Maison Anggy Haif
Location:
Mona Bismarck American Center for art & culture
Fondation Mona Bismarck
34, avenue de New-York
75116 Paris
M° Alma - Marceau, Iéna, Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 47 23 81 73
Fax : +33 (0)1 40 70 02 99
Mail : info@monabismarck.org
Internet Site : www.monabismarck.org
Description:
Défilé Maison Anggy Haif

10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés