Tuesday, July 11, 2017
Public Access


Category:
Category: All

11
July 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

  Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Location:
Maison Chloé
28, rue de la Baume
5, avenue Percier
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 94 33 33
Internet Site : www.chloe.com/fr/labaume/index
Description:
du 4 juillet au 6 septembre 2017, puis du 18 octobre au 18 novembre
Horaires : 11h30 - 18h30
Visite gratuite sur réservation préalable sur www.chloe.com/bourdin

Chloé dévoile un nouvel espace culturel : la Maison Chloé. Situé à quelques pas de son siège parisien, cet immeuble haussmannien accueillera tout au long de l'année les expressions de différentes féminités, avec un programme d'expositions et d'événements mettant à l'honneur 65 ans de créations et d'histoires, de la fondatrice de la maison, Gaby Aghion, aux filles Chloé d'aujourd'hui. Ces expressions artistiques donneront vie à cette féminité unique célébrée par Chloé et refléteront la mission qui a toujours été celle de la maison : donner aux femmes la liberté d'oser être elles-mêmes.

« Chloé a toujours cru en une féminité naturelle. A la fois chic et désinvolte, une attitude qui place Chloé à l'intersection du savoir-faire de la couture parisienne et du savoir-être de la jeunesse - qui fait de Chloé une marque unique », précise Geoffroy de la Bourdonnaye, Président de Chloé.

A l'occasion de l'inauguration de la Maison Chloé, le 2 juillet 2017, Judith Clark, commissaire d'exposition et scénographe de renom, a créé un parcours singulier. Grâce à une circulation originale conduisant de l'entrée rue de La Baume aux showrooms, ou des salons VIP au patrimoine situé au cinquième étage ; mais aussi au gré d'une sélection riche d'objets, vêtements et photographies retraçant sept décennies de mode, les visiteurs pourront s'immerger dans l'univers de la fille Chloé.

Pour sa première exposition temporaire, la Maison Chloé met à l'honneur Guy Bourdin. Un lien particulier les unit. Le photographe français a en effet créé le plus grand nombre d'éditoriaux de mode mettant en lumière les créations Chloé. Par un jeu de mise en scène habile, Judith Clark oppose deux types de féminité, soulignant le contraste entre les images explosives et controversées de l'un des principaux photographes de mode et les vêtements au chic bohème représentés dans ces mêmes images. Avec ces photographies et ces pièces d'archives inédites, l'exposition offrira un nouveau regard sur l'œuvre de Guy Bourdin.

« J'adore l'idée que dans une salle les gens découvrent des pièces extraites des archives », dit Judith Clark, « puis que ces objets 'débordent' dans la salle à côté et conduisent le visiteur vers une galerie emplie de magnifiques tirages. La robe Chloé se faufile dans l'histoire mais aussi à travers le bâtiment, qui lui-même donne l'impression d'être habité par le regard unique de Guy Bourdin. »

L'exposition trouve son point de départ dans une salle baptisée « Chloé Girls - The Anthology A-Z », une installation permanente conçue à partir des créations iconiques de la maison. L'histoire commence en 1952, lorsque Gaby Aghion fonde une maison dédiée au prêt-à-porter de luxe et invente une attitude qui allie joie de vivre, audace, liberté et élégance.
Cette installation interactive pensée par Judith Clark, associe de manière ludique des objets de la fondatrice aux créations des directeurs artistiques qui ont œuvré chez Chloé : une photo de Gaby sautant au milieu des dunes du désert égyptien est placée non loin du fameux « maillot de bain ananas » signé Stella McCartney. Ailleurs, un motif peint sur les murs de la cuisine de Gaby vient trouver sa place près d'un croquis noir et blanc de Karl Lagerfeld.

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
01. Guy Bourdin, Paris Vogue 1975, Chloé Autumn-Winter 1975 collection

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
02. Guy Bourdin, Paris Vogue 1973, Chloé Spring-Summer 1973 collection

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1979 - Chloé collection printemps-été 1979 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1971, Chloé collection automne-hiver 1971 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1970, Chloé collection printemps-été 1970 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1956, Chloé collection printemps-été 1956 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Fête nationale de Mongolie
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale de Mongolie

Exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 30 mai au 24 septembre 2017

L'exposition se tiendra du 30 mai au 24 septembre 2017 au Grand Trianon, ouvert de 12h à 18h30.
Dernière admission : 18h
Fermeture des caisses : 17h50

Consacrée au séjour de Pierre le Grand à Paris et en particulier au château de Versailles, en mai et juin 1717, cette exposition commémorera du 30 mai au 24 septembre 2017 le tricentenaire de la visite du tsar en France.

Fruit d'un partenariat privilégié entre le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon et le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, l'exposition présentera, à travers plus de cent-trente œuvres, ce qui fut, sous la Régence, deux ans seulement après la mort de Louis XIV, l'un des événements diplomatiques et culturels les plus marquants du début du règne de Louis XV.

Le parcours

Le parcours permettra de suivre pas à pas cette visite qui, pour être officielle, n'en fut pas moins libre. Héritier de la dynastie des Romanov et premier empereur de toutes les Russies, Pierre Ier cherchait l'inspiration dans les modèles français. Cet esprit curieux, passionné d'art, de sciences et de techniques, visita les résidences royales, les manufactures et les académies parisiennes, rencontra les plus éminents savants et artistes de son temps pour en attirer certains à la cour de Saint-Pétersbourg. Peintures, sculptures, pièces de mobilier et d'arts décoratifs, gravures et dessins, livres provenant de la bibliothèque du tsar ainsi qu'objets de son cabinet de curiosités dessineront le portrait de ce grand réformateur de la Russie, tourné vers l'Occident et en particulier vers une France héritière du Grand Siècle.

Commissariat

- Gwenola Firmin Conservateur en charge des peintures du XVIIIe siècle au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
- Thierry Sarmant Conservateur en chef, chef du Centre historique des archives, Service historique de la Défense
- George Vilinbakhov Vice-directeur du musée d'État de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

Le voyage sur twitter

Découvrez sur le compte Twitter @CVersailles toutes les étapes du séjour de Pierre Ier dans le Paris du jeune Louis XV de mai à juin 1717. 300 ans presque jour pour jour après cette visite diplomatique mémorable, le hashtag #PierreLeGrandVoyage permet, au fil des jours, de revivre le voyage d'un tsar puissant et réformateur en quête d'inspiration autant politique et économique qu'artistique ou scientifique.

Fêtes galantes

Dans votre costume identique à ceux des plus belles époques de Versailles, vous êtes invités à retrouver l'ambiance raffinée et artistique des soirées d'appartement, un moment hors du temps, inoubliable. Cette année, le thème de ces fêtes sera bien sûr la venue de Pierre le Grand au château de Versailles pour qui fut organisé l'une des plus fastueuses réceptions officielles lors de son séjour.
Soirée costumée : 29 mai 2017 - 19h30
>> RSVP

L'exposition

Consacrée au séjour du tsar Pierre le Grand en France, à Paris et dans ses environs, en mai et juin 1717, l'exposition Pierre le Grand, un tsar en France. 1717, qui se tiendra au Grand Trianon du 30 mai au 24 septembre 2017, commémorera le tricentenaire de cette visite diplomatique. Fruit d'une collaboration exceptionnelle entre le château de Versailles et le musée d'État de l'Ermitage, elle présentera plus de 150 œuvres - peintures, sculptures, arts décoratifs, tapisseries, mais aussi plans, médailles, instruments scientifiques, livres et manuscrits - dont les deux tiers appartiennent aux collections du prestigieux musée de Saint-Pétersbourg.

Issu de la dynastie des Romanov, fils du tsar Alexis Mikhaïlovitch (1645-1676) et de Nathalie Narychkine (1651-1694), Pierre Ier (1672-1725), vingt ans après la « Grande Ambassade » qui l'a mené une première fois en Europe en 1697-1698, entreprend un nouveau voyage en Occident. Il atteint la France le 21 avril 1717 et y demeure jusqu'au 21 juin suivant. À Versailles où il fait étape deux fois, il est logé au Grand Trianon, du 24 au 26 mai puis du 3 au 11 juin 1717.

Le parcours de l'exposition suit pas à pas ce séjour qui, pour être officiel, n'en est pas moins libre car, force de la nature, imprévisible et peu façonné à l'Étiquette, Pierre Ier bouscule le protocole à maintes reprises. Sa rencontre avec Louis XV marque notamment les esprits : faisant fi du cérémonial de cour, il prend dans ses bras, en un geste spontané, l'enfant roi, tout juste âgé de sept ans. De nombreux mémorialistes, parmi lesquels Saint-Simon, le marquis de Dangeau ou Jean Buvat nous ont laissé de précieux témoignages permettant de retracer ce voyage.

Si ce séjour a des visées politiques et économiques - un projet d'alliance avec la France contre la Suède d'une part, la signature d'un traité de commerce de l'autre -, le tsar réformateur, fondateur de la Russie moderne, veut par-dessus tout voir ce que la France possède de plus remarquable afin d'en adapter certains modèles à son empire. Durant les deux mois qu'il passe dans le Paris de la Régence, visites et discussions avec les Français nourrissent sa réflexion et infléchissent les travaux qu'il a entrepris depuis 1703 à Saint-Pétersbourg et dans ses environs.

À Paris, Pierre se rend à l'Académie des Sciences, dont il devient membre honoraire, à l'Observatoire, à l'Hôtel royal des Invalides et à l'Hôtel de la Monnaie où l'on frappe une médaille en son honneur. Le tsar visite également la manufacture des Gobelins qui lui inspire la création d'une fabrique de tapisseries dans sa nouvelle capitale. Découvrant les marchands parisiens tel un simple particulier, il fait provision de livres, d'instruments scientifiques et techniques. Enfin, comme il est d'usage, ce voyage suscite l'échange de prestigieux cadeaux diplomatiques ; à l'image de la tenture du Nouveau Testament offerte à Pierre le Grand, composée de quatre tapisseries d'après Jouvenet et conservée aujourd'hui au musée d'État de l'Ermitage.

L'exposition met aussi en lumière les rapports du tsar avec les artistes français. En effet, dès 1716, il attire à la cour de Saint-Pétersbourg plusieurs maîtres, parmi lesquels Louis Caravaque (1684-1754), l'architecte Jean-Baptiste Le Blond (1679-1719) et le sculpteur ornemaniste Nicolas Pineau. Lors de son séjour en France en 1717, il est portraituré par deux peintres de renom, Jean-Marc Nattier (1685-1766) et Jean-Baptiste Oudry (1686-1755).

Souverain guerrier et voyageur, Pierre le Grand parcourt le monde pendant près de quatre décennies, de la mer Blanche à la mer Caspienne, de la Hollande à la Moldavie et de l'Angleterre à la Perse. Cette personnalité hors du commun a su s'imposer, au regard de la postérité, comme l'un des monarques les plus marquants de son pays, initiateur d'une nouvelle Russie.

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cassette de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cadran Solaire
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Veste de costume d'été de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Louis XV visite Pierre le Grand à l'hôtel de Lesdiguières
Château de Versailles

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:30-20:30] Signature de Gered Mankowitz
Location:
Galerie Photo12
Galerie XII Paris
14, rue des Jardins Saint-Paul
15, rue Saint-Paul
Village Saint-Paul
75004 Paris
M° Sully - Morland, Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 24 21
Mail : aline@photo12.com
Internet Site : www.photo12.com
Description:
Dans le cadre de l'exposition "The Rolling Stones / Backstage", le photographe Gered Mankowitz sera à la Photo12 Galerie pour vous rencontrer et dédicacer en exclusivité son livre "Backstage" !

Cet album de 96 pages en édition limitée regroupe d'innombrables photographies inédites du groupe The Rolling Stones de leurs débuts à leurs tournées américaines.

exposition "THE ROLLING STONES BACKSTAGE"
JUSQU'AU 22 JUILLET

Signature de Gered Mankowitz
Signature de Gered Mankowitz


[18:00-22:00] Vernissage d'Anne-Marie Vesco "Peintures - Curiosités & Objets - Sortilèges"
Location:
Galerie Béatrice Soulié
21, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 57 01
Mobile : +33 (0)6 63 64 22 81
Mail : contact@galeriebeatricesoulie.com
Internet Site : www.galeriebeatricesoulie.com
Description:
La galerie Béatrice Soulié vous invite au vernissage de la nouvelle exposition d'Anne-Marie Vesco, "Peintures - Curiosités & Objets - Sortilèges"

Exposition jusqu'au 30 juillet 2017

Venez découvrir un ensemble de peintures sous résine transparente, de boîtes à secrets, miroirs, reliquaires ou autres objets fétiches, porteurs d'une attention au fragment, au reste, à l'éphémère, à ce qui est source d'émerveillement

« Les natures mortes, vanités, chimères et autres petites bêtes infernales de l'artiste sont des pures émanations de son esprit. Leur mise en scène fait basculer les repères visuels sous un effet loupe magnifiant. On ne sait plus très bien distinguer le vrai du faux, le support du relief. Il faut y ajouter l'étrangeté du fantastique et l'irruption de l'anormal. Un surréalisme aussi étincelant que ténébreux. » (Caroline Canault, journaliste et critique d'art)

Vernissage le mardi 11 juillet de 18h à 22h

Commissaire d'exposition : Félix Abadie

Vernissage d'Anne-Marie Vesco "Peintures - Curiosités & Objets - Sortilèges"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Fred Forest"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
forum, niveau -1

du 12 juillet au 28 août 2017

commissariat d'Alicia Knock

Une exposition dédiée à Fred Forest, "l'homme-média", envisage la notion de Territoire pour traverser l'ensemble de la production de l'artiste, pionnier d'un art sociologique et participatif basé sur les outils modernes et contemporains de communication.
La manifestation part du Territoire du m² artistique, créé en 1977 comme le Centre Pompidou, pour dérouler la trajectoire plastique de l'artiste depuis ses tableaux-écrans et autres espaces à remplir jusqu'aux actions-performances médiatiques et critiques.

Les territoires investis par Fred Forest sont en effet multiples :de l'espace plein de la peinture et des médias à la production d'une série de «vides», du flux médiatique au périmètre institutionnel, de l'échelle locale à l'utopie planétaire, des terres d'Anserville-propriété et œuvre de Fred Forest -aux territoires invisibles ou virtuels. Le parcours de l'exposition articule ces tensions à l'œuvre dans le travail de l'artiste, souvent paradoxal et dont la quête plastique a longtemps été étouffée par l'activisme médiatique.

Le Forum -1 accueille pour l'occasion ses actions les plus emblématiques (Space médias, La maison de vos rêves, Le blanc envahit la ville), et d'autres œuvres moins connues (La famille vidéo, New media n°1...) à travers une série d'archives télévisuelles, photographiques et écrites pour la plupart inédites. L'exposition rend compte de l'histoire souvent ambiguë de l'artiste avec les institutions et plus précisément celle qui le lie au Centre Pompidou. Le dispositif réactive notamment la Bourse de l'imaginaire, intervention artistique réalisée par l'artiste en ce même lieu en 1982.

#ExpoFredForest

Vernissage de l'exposition "Fred Forest"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "PX3 Paris Photo Prize"
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Px3 Paris Photography Prize est fière de vous présenter l'exposition de sa 11ème édition à l' Espace Beaurepaire, du mardi 11 juillet au samedi 15 juillet 2017.

L'exposition regroupe plus de 30 photographies des lauréats du PX3 2017.

Isabelle Perrachi, ancienne danseuse à l'Opéra de Paris, est curatrice d'une partie de l'exposition Px3 qu'elle a sélectionnée selon sa thématique de prédilection : le mouvement

Exposition: Mardi 11 au Samedi 15 juillet, de 11:00 à 19:00
Vernissage: Mardi 11 juillet, de 18:00 à 21:00

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "ART'SHOWCASE"
Location:
Galerie ArtShowcase
DESIGN BY JALER
69, avenue Daumesnil
75012 Paris
M° Gare de Lyon
France
Phone : +33(0)1 45 93 18 93
Mail : contact@artshowcase.fr
Description:
51, avenue Daumesnil

EXPOSITION COLLECTIVE
5 artistes :
Mercator (Jean Marchand)
Franck Maes
Mado Los Kouklia
Julie Jaler
Daniel Paugam



[19:00] Finissage de l'exposition "Felicità 17"
Location:
Palais des Beaux-Arts de Paris
Salle Melpomène
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 83
Internet Site : palaisdesbeauxarts.tumblr.com
Description:
Finissage et remise de prix de Fondations

A quelques jours de la fin de l'exposition "Felicità 17", rencontrez les artistes lors de la remise des « prix de Fondations » décernés chaque année aux jeunes diplômés félicités.




Diplômés félicités et avec mentions

Les Beaux-Arts de Paris présentent l'exposition annuelle des jeunes artistes ayant obtenu le diplôme national supérieur d'arts plastiques (Dnsap)

avec les félicitations ou une mention du jury.

Avec : Dorian Bauer, Sarah Belhadjali, Jean-Charles Bureau, Côme Clérino, Célia Coëtte, Claudio Coltorti, Paul Descoings, Marie Dupuis, Clara Fontaine, Matthieu Haberard, Qin Han et Yuyan Wang, Nathanaëlle Herbelin, Vladimir Hermand, Mahalia Köhnke-Jehl, Alexandre Lenoir, Estrid Lutz & Emile Mold, Adrien Maes, Johanna Monnier, Chloé Mossessian, Pierre Pauze, Lucie Planty, Alicia Renaudin, Sophie Rézard de Wouves, Caroline Reveillaud, Blaise Schwartz, Lucile Sénéchal-Parfait, Alexander Sebag, Cécile Serres, Nefeli Papadimouli, Tatiana Pozzo di Borgo, Raphaël Sitbon, Arthur Tiar, Laure Tiberghien et Radouan Zeghidour.

Commissaire
Joan Ayrton, présidente du jury
artiste et enseignante

Sarah Troche
théoricienne de l'esthétique et de la philosophie de l'art

Richard Fauguet
artiste

Karim Ghaddab
critique d'art, membre de l'Aica

Marielle Paul
artiste

À l'occasion de la Nuit des Musées 2017, l'exposition sera ouverte samedi 20 mai jusqu'à minuit. Un programme de performances sera proposé.

Exposition
20 mai - 14 juillet
ouvert du mardi au dimanche, de 13h à 19h

Quoi de plus saisissant que le privilège d'un regard partagé ? Voir ensemble un paysage, un fossile dans une roche lors d'une marche en groupe ; relever la justesse d'un trait ou d'un propos lorsqu'on est jury de diplôme en école d'art. La parole de l'étudiant, assurée ou encore hésitante, dévoile en un court laps de temps des mondes de pensées derrière les formes et les images. Ce sont ainsi plus de quatre-vingt jeunes artistes que nous avons rencontrés lors des jurys de diplômes de fin d'études en juin et novembre derniers. L'expérience ne fut pas sans heurts, les échanges étaient intenses et nous ont souvent mis en question.

L'école des Beaux-Arts de Paris se singularise par son système d'ateliers. Il est frappant de voir se conjuguer les multiples héritages dont les étudiants sont les dépositaires et passeurs, à leurs quêtes, pour certains, plus intuitives, des pratiques inhérentes à leur génération. Mais dans l'ensemble nous avons été surpris par une forme de résistance à ce qui serait attendu de jeunes artistes nés dans les années 90 (sur-connectés, toujours en réseau) : peu de travail sur le numérique ou sur la circulation des images, peu de film aussi ; mais de la peinture, de la photographie, des matières travaillées par le corps, des objets savamment construits et une forte présence de la littérature et de l'écriture comme pratique. Les formes sont fréquemment pensées à travers les origines, les mémoires personnelles que l'on s'attache à reconstruire ou réinventer.

L'expérience de ce jury nous a engagés à bousculer quelques règles de la maison : Felicità 17 accueille dans les espaces restaurés du Palais des Beaux-Arts un groupe de trente-quatre exposants qui tous ont fortement retenu notre attention, mais dont certains seulement ont été au sens strict félicités. De même, nous avons fait le choix d'un catalogue unique où sont présentés tous les étudiants diplômés de l'année 2016. Si les félicitations sont un moment de distinction voulu et célébré comme tel par l'école, nous avons préféré ne pas reconduire et figer ce geste de distinction dans l'exposition et la publication qui l'accompagne. Le jugement du travail s'est tenu à un moment donné, or ce moment est révolu: les jeunes artistes que vous découvrez dans l'exposition Felicità 17 sont déjà ailleurs, certains ont laissé derrière eux ce qu'ils nous ont montré il y a quelques mois, et c'est ce mouvement permanent que nous voulons d'abord célébrer.
Joan Ayrton, Commissaire

Vernissage de l'exposition "Felicità 17"
Vernissage de l'exposition "Felicità 17"

[19:00] Inauguration de la boutique Indira
Location:
Studios Paris gallery
Pop Up Street
54, rue des Trois Frères
2-4-6 rue Androuet
75018 Paris
M° Abbesses
France
Phone : +33 (0)9 80 79 88 06
Mobile : +33 (0)6 46 08 50 27
Mail : ceo@studiosparis.com
Internet Site : www.popupstreet.paris
Description:
Inauguration de la boutique Indira

[19:00] Présentation d'Emerging Trends
Location:
NUMA, par Silicon Sentier
Quartier Numérique / Silicon Sentier
39, rue du Caire
75002 Paris
M° Sentier, Réaumur - Sébastopol, Bonne Nouvelle
France
Phone : +33 (0)1 40 13 64 40
Mail : tiffany@numaparis.com
Internet Site : www.numaparis.com
Description:
Les nouveaux usages de la mobilité et l'autonomie progressive des véhicules invitent à repenser les infrastructures : routes, parkings, espace urbain...

Les infrastructures et le véhicule autonome et connecté sont interdépendantes : les gestionnaires d'infrastructures sont appelés à moderniser leurs infrastructures pour accompagner l'émergence du véhicule autonome et doivent anticiper ses impacts sur leurs activités. Ainsi, qu'il s'agisse de sécurité, de gestion des flux, de connectivité, le véhicule autonome et connecté rebat les cartes.

Les signaux faibles laissent présager des champs possibles d'évolution d'ordres différents : structurels, organisationnels et économiques.

Avec "Emerging Trends", Leonard apporte une série éclairages sur les tendances émergentes susceptibles de transformer les métiers des concessions et de la construction. Le premier "Emerging Trends" décrypte les signaux faibles, les jeux d'acteurs et les champs des possibles liés au déploiement du véhicule autonome et connecté.

Programme
10 min : présentation de Leonard
50 min : présentation de l'étude Emerging Trends : "véhicules connectés & véhicules autonomes, vers de nouvelles infrastructures ?" par Julien Villalongue, responsable de la prospective & de l'investissement chez Leonard
20 min : Q&A
40 min : cocktail
A propos

Essor de la mobilité, développement urbain, révolution numérique, transition énergétique et environnementale : nous vivons un moment unique par l'ampleur des transformations en cours. Ces transformations nous invitent à penser et à agir autrement.

Leonard est un projet porté par VINCI qui rassemble des entrepreneurs, penseurs et esprits créatifs de tous horizons. Ensemble, nous cherchons à inventer les services, équipements et infrastructures qui feront la ville et les territoires de demain.

>> RSVP

[19:00] Vernissage d'eL Seed "Love Paris"
Location:
Le Royal Monceau Raffles Paris
37, avenue Hoche
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, Ternes, George V
France
Phone : +33 (0)1 42 99 88 00
Fax : +33 (0)1 42 99 89 90
Mail : paris@raffles.com
Internet Site : www.leroyalmonceau.com
Description:
Exposition du 11 juillet au 26 août 2017

Vernissage d'eL Seed "Love Paris"

Vernissage d'eL Seed "Love Paris"

[19:00] Vernissage de l'exposition "China 10, deuxième édition"
Location:
Mairie du 10ème arrondissement
72, rue du Faubourg Saint-Martin
75475 Paris Cedex 10
M° Château d'Eau, Jacques Bonsergent, Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 53 72 10 10
Fax : +33 (0)1 53 72 11 01
Mail : webmairie10@paris.fr
Internet Site : mairie10.paris.fr
Description:
Vernissage - Mardi 11 juillet à 19h
Rencontres et performances - Mercredi 12 juillet de 14h à 19h

Du 12 juillet au 18 août, la Mairie du 10e accueille deux expositions sur l'univers chinois: "Un coin du réel" de Cheung Chiwai, et "Retour de Chine" de Hans Bouman, Bruno Durieux, Marie Rauzy et Sophie Sainrapt.

La Chine semble un Éden pour les artistes étrangers et ils sont très nombreux en France à être invité pour des expositions, des résidences... A chaque fois c'est pour eux une aventure autant artistique qu'exotique. L'accueil qui leur est fait par les autorités et les artistes de Chine est empreint d'estime et de curiosité. Pour les Chinois l'art français est à l'origine de la modernité et la France, Paris particulièrement, un pays largement estimé.

La Mairie du 10e accueille donc à nouveau cette année deux expositions présentant des sculptures, photographies ou dessins donnant à voir l'univers particulier de chacun des artistes, et leur rapport à la Chine, en ce qu'elle les a inspirés.

Le vernissage des expositions se tiendra mardi 11 juillet à 19h à la Mairie du 10e.

Mercredi 12 juillet, un après-midi de rencontres et performances est prévu en salle des fêtes de la Mairie de 14h30 à 19h.

Vernissage de l'exposition "China 10, deuxième édition"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Steve McQueen Style"
Location:
Galerie Joseph Turenne
113&116, rue de Turenne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 71 20 22
Fax : +33 (0)1 42 71 00 11
Mail : contact@galeriejoseph.com
Internet Site : www.galeriejoseph.com/turenne-espace-atypique-le-marais
Description:
Galerie Joseph
116 rue de Turenne

Ces deux expositions feront partie d'un "Cycle Hollywood" :

"L'âge d'or du Balnéaire" retracera l'histoire du maillot de bain des années 40 à 60, et présentera pour la première fois en Europe un maillot de bain porté par la célèbre Marilyn Monroe lors d'un shooting pour la marque Catalina.

"Steve McQueen Style" exposera en avant première et pour la première fois dans le monde la voiture LOLA 170 :
Après cinq années de recherches et de restauration, son propriétaire nous dévoilera cette bête de course que Steve McQueen a conduite en Juillet 1966. Cette voiture mythique disparue depuis des décennies réapparaîtra à l'occasion de l'exposition de la Galerie Joseph.

Vernissage de l'exposition "Steve McQueen Style"

Star d'Hollywood, icône de la mode, amateur de voitures : la Galerie Joseph a souhaité faire revivre Steve McQueen sous ses différents spectres le temps d'une exposition nommée Steve McQueen Style.

Regroupant des affiches de cinéma, des photos de l'acteur sur les plateaux de tournage ou dans sa vie privé, l'exposition se concentre aussi sur le look élégant de l'acteur américain (montres Heuer ou Rolex, lunettes de soleil Persol, désert boots, blousons Barbour ou Harrington.) Le tout est enrichi d'œuvres d'art, à travers lesquelles l'on peut découvrir le travail de nombreux artistes contemporains inspirés par la la star. Enfin, après cinq années de restauration, la Mustang Fast Replica "BULLITT" Type conduite par McQueen a conduite en juillet 1966 sera présentée pour la première fois.

L'exposition Steve McQueen Style prendra place du 7 au 30 juillet au sein de la plus grande des Galerie Joseph (850 m2 sur 2 niveaux) tous les jours de 11h à 20h. L'entrée coûte 8 euros. Le vernissage a, quant à lui, lieu le mardi 11 juillet à partir de 19h.

infos :
http://galeriejoseph.com/2017/07/06/steve-mcqueen-style/

Vernissage de l'exposition "Steve McQueen Style"

Vernissage de l'exposition "Steve McQueen Style"

Vernissage de l'exposition "Steve McQueen Style"

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés