Wednesday, August 30, 2017
Public Access


Category:
Category: All

30
August 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Location:
Maison Chloé
28, rue de la Baume
5, avenue Percier
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 94 33 33
Internet Site : www.chloe.com/fr/labaume/index
Description:
du 4 juillet au 6 septembre 2017, puis du 18 octobre au 18 novembre
Horaires : 11h30 - 18h30
Visite gratuite sur réservation préalable sur www.chloe.com/bourdin

Chloé dévoile un nouvel espace culturel : la Maison Chloé. Situé à quelques pas de son siège parisien, cet immeuble haussmannien accueillera tout au long de l'année les expressions de différentes féminités, avec un programme d'expositions et d'événements mettant à l'honneur 65 ans de créations et d'histoires, de la fondatrice de la maison, Gaby Aghion, aux filles Chloé d'aujourd'hui. Ces expressions artistiques donneront vie à cette féminité unique célébrée par Chloé et refléteront la mission qui a toujours été celle de la maison : donner aux femmes la liberté d'oser être elles-mêmes.

« Chloé a toujours cru en une féminité naturelle. A la fois chic et désinvolte, une attitude qui place Chloé à l'intersection du savoir-faire de la couture parisienne et du savoir-être de la jeunesse - qui fait de Chloé une marque unique », précise Geoffroy de la Bourdonnaye, Président de Chloé.

A l'occasion de l'inauguration de la Maison Chloé, le 2 juillet 2017, Judith Clark, commissaire d'exposition et scénographe de renom, a créé un parcours singulier. Grâce à une circulation originale conduisant de l'entrée rue de La Baume aux showrooms, ou des salons VIP au patrimoine situé au cinquième étage ; mais aussi au gré d'une sélection riche d'objets, vêtements et photographies retraçant sept décennies de mode, les visiteurs pourront s'immerger dans l'univers de la fille Chloé.

Pour sa première exposition temporaire, la Maison Chloé met à l'honneur Guy Bourdin. Un lien particulier les unit. Le photographe français a en effet créé le plus grand nombre d'éditoriaux de mode mettant en lumière les créations Chloé. Par un jeu de mise en scène habile, Judith Clark oppose deux types de féminité, soulignant le contraste entre les images explosives et controversées de l'un des principaux photographes de mode et les vêtements au chic bohème représentés dans ces mêmes images. Avec ces photographies et ces pièces d'archives inédites, l'exposition offrira un nouveau regard sur l'œuvre de Guy Bourdin.

« J'adore l'idée que dans une salle les gens découvrent des pièces extraites des archives », dit Judith Clark, « puis que ces objets 'débordent' dans la salle à côté et conduisent le visiteur vers une galerie emplie de magnifiques tirages. La robe Chloé se faufile dans l'histoire mais aussi à travers le bâtiment, qui lui-même donne l'impression d'être habité par le regard unique de Guy Bourdin. »

L'exposition trouve son point de départ dans une salle baptisée « Chloé Girls - The Anthology A-Z », une installation permanente conçue à partir des créations iconiques de la maison. L'histoire commence en 1952, lorsque Gaby Aghion fonde une maison dédiée au prêt-à-porter de luxe et invente une attitude qui allie joie de vivre, audace, liberté et élégance.
Cette installation interactive pensée par Judith Clark, associe de manière ludique des objets de la fondatrice aux créations des directeurs artistiques qui ont œuvré chez Chloé : une photo de Gaby sautant au milieu des dunes du désert égyptien est placée non loin du fameux « maillot de bain ananas » signé Stella McCartney. Ailleurs, un motif peint sur les murs de la cuisine de Gaby vient trouver sa place près d'un croquis noir et blanc de Karl Lagerfeld.

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
01. Guy Bourdin, Paris Vogue 1975, Chloé Autumn-Winter 1975 collection

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
02. Guy Bourdin, Paris Vogue 1973, Chloé Spring-Summer 1973 collection

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1979 - Chloé collection printemps-été 1979 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1971, Chloé collection automne-hiver 1971 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1970, Chloé collection printemps-été 1970 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1956, Chloé collection printemps-été 1956 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 30 mai au 24 septembre 2017

L'exposition se tiendra du 30 mai au 24 septembre 2017 au Grand Trianon, ouvert de 12h à 18h30.
Dernière admission : 18h
Fermeture des caisses : 17h50

Consacrée au séjour de Pierre le Grand à Paris et en particulier au château de Versailles, en mai et juin 1717, cette exposition commémorera du 30 mai au 24 septembre 2017 le tricentenaire de la visite du tsar en France.

Fruit d'un partenariat privilégié entre le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon et le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, l'exposition présentera, à travers plus de cent-trente œuvres, ce qui fut, sous la Régence, deux ans seulement après la mort de Louis XIV, l'un des événements diplomatiques et culturels les plus marquants du début du règne de Louis XV.

Le parcours

Le parcours permettra de suivre pas à pas cette visite qui, pour être officielle, n'en fut pas moins libre. Héritier de la dynastie des Romanov et premier empereur de toutes les Russies, Pierre Ier cherchait l'inspiration dans les modèles français. Cet esprit curieux, passionné d'art, de sciences et de techniques, visita les résidences royales, les manufactures et les académies parisiennes, rencontra les plus éminents savants et artistes de son temps pour en attirer certains à la cour de Saint-Pétersbourg. Peintures, sculptures, pièces de mobilier et d'arts décoratifs, gravures et dessins, livres provenant de la bibliothèque du tsar ainsi qu'objets de son cabinet de curiosités dessineront le portrait de ce grand réformateur de la Russie, tourné vers l'Occident et en particulier vers une France héritière du Grand Siècle.

Commissariat

- Gwenola Firmin Conservateur en charge des peintures du XVIIIe siècle au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
- Thierry Sarmant Conservateur en chef, chef du Centre historique des archives, Service historique de la Défense
- George Vilinbakhov Vice-directeur du musée d'État de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

Le voyage sur twitter

Découvrez sur le compte Twitter @CVersailles toutes les étapes du séjour de Pierre Ier dans le Paris du jeune Louis XV de mai à juin 1717. 300 ans presque jour pour jour après cette visite diplomatique mémorable, le hashtag #PierreLeGrandVoyage permet, au fil des jours, de revivre le voyage d'un tsar puissant et réformateur en quête d'inspiration autant politique et économique qu'artistique ou scientifique.

Fêtes galantes

Dans votre costume identique à ceux des plus belles époques de Versailles, vous êtes invités à retrouver l'ambiance raffinée et artistique des soirées d'appartement, un moment hors du temps, inoubliable. Cette année, le thème de ces fêtes sera bien sûr la venue de Pierre le Grand au château de Versailles pour qui fut organisé l'une des plus fastueuses réceptions officielles lors de son séjour.
Soirée costumée : 29 mai 2017 - 19h30
>> RSVP

L'exposition

Consacrée au séjour du tsar Pierre le Grand en France, à Paris et dans ses environs, en mai et juin 1717, l'exposition Pierre le Grand, un tsar en France. 1717, qui se tiendra au Grand Trianon du 30 mai au 24 septembre 2017, commémorera le tricentenaire de cette visite diplomatique. Fruit d'une collaboration exceptionnelle entre le château de Versailles et le musée d'État de l'Ermitage, elle présentera plus de 150 œuvres - peintures, sculptures, arts décoratifs, tapisseries, mais aussi plans, médailles, instruments scientifiques, livres et manuscrits - dont les deux tiers appartiennent aux collections du prestigieux musée de Saint-Pétersbourg.

Issu de la dynastie des Romanov, fils du tsar Alexis Mikhaïlovitch (1645-1676) et de Nathalie Narychkine (1651-1694), Pierre Ier (1672-1725), vingt ans après la « Grande Ambassade » qui l'a mené une première fois en Europe en 1697-1698, entreprend un nouveau voyage en Occident. Il atteint la France le 21 avril 1717 et y demeure jusqu'au 21 juin suivant. À Versailles où il fait étape deux fois, il est logé au Grand Trianon, du 24 au 26 mai puis du 3 au 11 juin 1717.

Le parcours de l'exposition suit pas à pas ce séjour qui, pour être officiel, n'en est pas moins libre car, force de la nature, imprévisible et peu façonné à l'Étiquette, Pierre Ier bouscule le protocole à maintes reprises. Sa rencontre avec Louis XV marque notamment les esprits : faisant fi du cérémonial de cour, il prend dans ses bras, en un geste spontané, l'enfant roi, tout juste âgé de sept ans. De nombreux mémorialistes, parmi lesquels Saint-Simon, le marquis de Dangeau ou Jean Buvat nous ont laissé de précieux témoignages permettant de retracer ce voyage.

Si ce séjour a des visées politiques et économiques - un projet d'alliance avec la France contre la Suède d'une part, la signature d'un traité de commerce de l'autre -, le tsar réformateur, fondateur de la Russie moderne, veut par-dessus tout voir ce que la France possède de plus remarquable afin d'en adapter certains modèles à son empire. Durant les deux mois qu'il passe dans le Paris de la Régence, visites et discussions avec les Français nourrissent sa réflexion et infléchissent les travaux qu'il a entrepris depuis 1703 à Saint-Pétersbourg et dans ses environs.

À Paris, Pierre se rend à l'Académie des Sciences, dont il devient membre honoraire, à l'Observatoire, à l'Hôtel royal des Invalides et à l'Hôtel de la Monnaie où l'on frappe une médaille en son honneur. Le tsar visite également la manufacture des Gobelins qui lui inspire la création d'une fabrique de tapisseries dans sa nouvelle capitale. Découvrant les marchands parisiens tel un simple particulier, il fait provision de livres, d'instruments scientifiques et techniques. Enfin, comme il est d'usage, ce voyage suscite l'échange de prestigieux cadeaux diplomatiques ; à l'image de la tenture du Nouveau Testament offerte à Pierre le Grand, composée de quatre tapisseries d'après Jouvenet et conservée aujourd'hui au musée d'État de l'Ermitage.

L'exposition met aussi en lumière les rapports du tsar avec les artistes français. En effet, dès 1716, il attire à la cour de Saint-Pétersbourg plusieurs maîtres, parmi lesquels Louis Caravaque (1684-1754), l'architecte Jean-Baptiste Le Blond (1679-1719) et le sculpteur ornemaniste Nicolas Pineau. Lors de son séjour en France en 1717, il est portraituré par deux peintres de renom, Jean-Marc Nattier (1685-1766) et Jean-Baptiste Oudry (1686-1755).

Souverain guerrier et voyageur, Pierre le Grand parcourt le monde pendant près de quatre décennies, de la mer Blanche à la mer Caspienne, de la Hollande à la Moldavie et de l'Angleterre à la Perse. Cette personnalité hors du commun a su s'imposer, au regard de la postérité, comme l'un des monarques les plus marquants de son pays, initiateur d'une nouvelle Russie.

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cassette de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cadran Solaire
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Veste de costume d'été de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Louis XV visite Pierre le Grand à l'hôtel de Lesdiguières
Château de Versailles

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00  
18:00 [18:00-21:00] Conférence sur l'Art textile contemporain par Paty Vilo Fiber Art Feber
Location:
Galerie du Montparnasse
55, rue du Montparnasse
75014 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Vavin, Edgar Quinet
France
Phone : +33 (0)1 43 22 72 77
Description:
Exposition "Vibrations Textiles"

Exposition collective d'Art Textile : 1ère édition

As de Coeur vous présente l'exposition Vibrations Textiles à la Galerie du Montparnasse.

Exposition ouverte du 17 août au 30 août de 11h à 23h.

Vernissage : Mardi 22 août à partir de 17h

Petit marché des créateurs les 27, 28 et 29 août

Conférence sur l'Art textile contemporain par Paty Vilo Fiber Art Feber. 30 août à 18h

Un pot de clôture suit de 19h à 23h mercredi 30 août.

Happening par le plasticien El Pintador sur toute la durée de l'exposition avec des interventions du public.

Exposition du 17 au 31 août tous les jours, de 11 heures à 23 heures.

Vernissage de l'exposition "Vibrations Textiles"
Vernissage de l'exposition "Vibrations Textiles"

Vernissage de l'exposition "Vibrations Textiles"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "What is happening to us ?"
Location:
Le Cœur
83, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 83 57 25 23
Mail : charlotte@lecoeur-paris.com
Internet Site : www.lecoeur-paris.com
Description:
What is happening to us?
Exposition éclair collective

Vernissage
mercredi 30 août 2017
de 18:00 à 21:00

Exposition
jeudi 31 août 2017
de 10:00 à 19:00

http://www.jamesbriandt.com/what/

James: En tant qu'individu faisant partie de la génération 90, je fais le pari d'appartenir à une génération charnière qui ne cesse de se réaliser depuis son basculement dans le IIIe millénaire. Nous sommes les témoins privilégiés de modifications culturelles et identitaires profondes. Mais au fond, quels enjeux contient réellement notre génération? Que se trame-t-il au cœur même de notre existence «générationnelle» ? Que s'est-il passé, que va-t-on advenir et que nous arrive-t-il ?

"What is happening to us?"

C'est en tant qu'artiste que je pose cette question à 7 autres personnalités (amis, artistes, designers, écrivains, stylistes et réalisateurs) tous d'origines culturelles et sociales differentes. De ces échanges naissent 12 conversations qui sont ici retranscrites. Ces dernières rendent compte de notre processus de réflexion et présentent l'espace d'exposition comme un lieu d'expérimentation plutôt que comme un simple espace de consommation artistique.

Il y est question du renouveau des utopies, du poids des générations passées et futures, de quête de la beauté, d'accès au souvenir illimité ou encore d'une nouvelle forme de culture. Autant de témoignages qui reflètent aujourd'hui la nécessité de notre génération à «être» dans le monde.

James Tennessee Briandt
Artiste
Né à Lyon [FR] en 1992

Vernissage de l'exposition collective "What is happening to us ?"

[18:30-21:00] Rencontre avec Pacôme Thiellement pour "La victoire des Sans roi"
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
Mercredi 30 août à 18h30, soirée avec Pacôme Thiellement à l'occasion de la publication de La victoire des Sans roi aux PUF.

« Je vous réprouve, vous qui existez, dit Jésus dans L'Apocryphe de Jacques, devenez semblables à ceux qui n'existent pas. » Si la divinité est le plus faible des êtres possibles, pour la défendre, il faut se faire soi-même faible. Si la divinité est sans pouvoir, il faut se faire soi-même puissance sans pouvoir. Si la divinité est invisible, il faut se faire soi-même imperceptible. Comme dans un conte célèbre, seul l'enfant est assez petit et donc assez libre pour pouvoir dire que le roi est nu. Et seul l'oublié est assez faible pour pouvoir dire que le monde est une illusion dont il s'est délivré. « Je suis devenu très petit, dit Valentin dans Une Explication de la gnose, afin que, grâce à mon humilité, je puisse t'emmener dans les hauteurs sublimes d'où tu es tombée. » Nous ne pourrons rester devant cette porte entrouverte encore bien longtemps.

Rencontre avec Pacôme Thiellement pour "La victoire des Sans roi"


[19:00] Busan Maru International Music Festival Fringe Concert
Location:
Centre Culturel Coréen
2, avenue d'Iéna
75116 Paris
M° Iéna, Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 47 20 83 86
Fax : +33 (0)1 47 23 58 97
Mail : ccc@coree-culture.org
Internet Site : www.coree-culture.org
Description:
Avec Yoon Hye-ri, flûte et Lee Kyung-A, piano
Au programme : oeuvres de Bach, Schubert et Prokofiev

Fondé en 2010 et soutenu par la ville de Busan, ce festival est, en Corée, le plus grand festival de musique de chambre et d'orchestres.
Il accueille chaque année, fin août, 500 artistes d'une vingtaine de pays, solistes mais aussi orchestres parmi les meilleurs du monde.
Pour faire connaître la qualité de son programme et contribuer au rayonnement du festival à l'étranger, le Comité d'organisation a voulu, à partir de cette édition, organiser en marge de sa programmation de Busan une série de concerts hors Corée, notamment en France, Italie, Chine, Angleterre, ainsi qu'aux Etats-Unis et au Japon.

C'est dans ce cadre que se déroule ce concert réunissant un excellent duo d'artistes.

Concert gratuit
Réservation au 01 47 20 83 86

Busan Maru International Music Festival Fringe Concert

[19:00-22:00] Dédicace de Kaouther Adimi pour "Nos Richesses" au Seuil
Location:
Librairie La Manoeuvre
58, rue de la Roquette
75011 Paris
M° Saint-Sabin, Bastille, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 47 00 79 70
Fax : +33 (0)1 47 00 75 55
Mail : info@lamanoeuvre.com
Internet Site : www.lamanoeuvre.com
Description:
L'auteur :
Kaouther Adimi est née en 1986 à Alger, elle a déjà écrit « L'Envers des Autres », publié aux éditions Actes Sud (précédemment chez Bazakh*) et « Des Pierres Dans Ma Poches » au Seuil. Auteure aussi jeune et jolie que prometteuse et brillante, je vous invite à venir la rencontrer prochainement !

Le livre :
Dans « Nos Richesses », Kaouther ADIMI nous offre le passé réel d'un homme amoureux de la littérature et le présent fictionnel d'un jeune adulte sans état d'âme pour les livres...
Ce passé, raconté sous la forme d'un carnet appartenu à Édmond CHARLOT, nous fait vivre la création de la librairie Nos Vraies Richesses à Alger, place centrale du livre. Ainsi que les rencontres qui y ont eu lieu... Notamment Camus, Gide et bien d'autres !
Et le présent qui nous emmènera à imaginer la destruction de cette librairie/bibliothèque par Ryad, jeune français pistonné pour y faire un stage... Sous l'œil horrifié d'Abdallah, gardien des richesses...

Dédicace de Kaouther Adimi pour "Nos Richesses" au Seuil

[19:00-23:00] Vernissage de Caroline Drogo "In The Jungle"
Location:
One More
Le Maquis de Paris
44, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
M° Saint-Ambroise, Oberkampf
France
Mobile : +33 (0)6 67 93 83 48
Mail : leonemore.contact@gmail.com
Description:
C'est la rentrée, ça y est : back to school!

Tu es nostalgique de tes journées au soleil ? tu as encore un pied en vacances? Ou tu as bossé tout l'été et tu es en manque cruel de nature?

On a LA solution!

Dans le cadre des Apéros des Nanas d'Paname, tu es invité(e) au vernissage tropical de l'artiste Caroline Drogo au One More mercredi prochain. L'un des lieux cachés les plus dépaysants de Paname t'ouvre ses portes pour te présenter une wunder artiste au style "Jungle" affirmé et confirmé, membre du crew des Nanas d'Paname.

Caroline Drogo :
Tombée dans une marmite aux milles couleurs, la dernière recrue des Nanas d'Paname hérite d'un don dès l'enfance. Peintre et illustratrice, elle diffuse son univers végétal et tropical à travers ses portraits atypiques. Son exposition "In the Jungle" est une série de peintures exotiques à l'huile full of colors!

Les Apéros des Nanas d'Paname :
Une fois par mois, une nana du crew est mise à l'honneur. Elle choisi l'un de ses lieux coup de coeur parisiens pour y faire un apéro à la cool. L'idée? Se rencontrer, échanger et passer un moment sympa sans prise de tête. L'idéal pour networker de façon atypique et originale .

Alors, "save the date" et aventure-toi dans la jungle tropicale en plein Paris avec nous :)

https://www.instagram.com/carolinedrogo

Vernissage de Caroline Drogo "In The Jungle"

[19:30-21:30] Rencontre avec Emmanuel Ruben pour "Sous les serpents du ciel"
Location:
Librairie Charybde
129, rue de Charenton
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Reuilly - Diderot
France
Phone : +33 (0)9 54 33 05 71
Mail : contact@charybde.fr
Internet Site : www.charybde.fr
Description:
Mercredi 30 août prochain, nous aurons la joie de retrouver Emmanuel Ruben autour de son nouveau roman, "Sous les serpents du ciel", sorti la semaine dernière chez Rivages, une exceptionnelle mise en fiction de certains aspects du conflit israélo-palestinien, mais bien d'autres choses aussi.

Rencontre avec Emmanuel Ruben pour "Sous les serpents du ciel"




[21:00-23:55] 16ème édition du Festival Silhouette 2017
Location:
Parc de la Butte du Chapeau Rouge
5, avenue Debidour
75019 Paris
M° Pré-Saint-Gervais, Danube, T3 Robert Debré
France
Internet Site : equipement.paris.fr/parc-de-la-butte-du-chapeau-rouge-1811
Description:
Après une 15ème édition triomphale réunissant près de 15000 festivaliers, le Festival Silhouette revient pour une 16ème édition !

Du 25 août au 2 septembre 2017, Silhouette s'installera sur les pelouses du Parc de la Butte du Chapeau Rouge, Paris 19ème pour 9 soirées de concerts et de projections en plein air.

COMPÉTITION INTERNATIONALE
45 courts métrages issus de 22 pays pour 7 soirées de projections en tous genres (fiction, documentaire, clip, animation, hybride).
La diversité viendra surtout cette année des formes proposées : réalisateurs confirmés et jeunes cinéastes expriment ensemble le besoin d'un souffle nouveau et insufflent rébellion et genèse au cœur de leur cinéma.

Dans la programmation, retrouvez notamment :
Lokoza de Isabelle Mayor et Zee Ntuli
Le film de l'été de Emmanuel Marre
The hedonists de Jia Zhangke
After school knife fight de Jonathan Vinel et Caroline Poggi
La disco resplandece de Chema Garcia Ibarra
Nyo vweta nafta de Ico Costa
A discrétion de Cédric Venail

SOIRÉE FOCUS
VENDREDI 1er SEPTEMBRE
Quel meilleur vecteur d'expression, de liberté et de mise à nu que le court métrage ? Parce que les films qui ont fait le Festival Silhouette ont souvent titillé le désir de toucher une vérité crue, de montrer ce que l'on cache ou camoufle, cette soirée rendra hommage à l'audace de ces auteurs qui ne cherchent pas à nous brosser dans le sens du poil ! Un programme de 7 courts métrages où il sera question de poils, de cheveux, de corps... et de quitter sa vieille peau ! Ou quand la mise au point passe par une mise à poil !
Avec, entre autres : Eût-elle été criminelle de Jean-Gabriel Périot.

SOIRÉE DE CLÔTURE ǀ SAMEDI 2 SEPTEMBRE
Remise des prix et projection du palmarès sur le parc en présence des lauréats.

http://www.association-silhouette.com

19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés