Thursday, August 31, 2017
Public Access


Category:
Category: All

31
August 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  Fête nationale du Kirghizstan
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale du Kirghizstan

Journée Mondiale du Blog
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Journée Mondiale du Blog

Fête nationale de Trinité-et-Tobago
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale de Trinité-et-Tobago

Fête nationale de Malaisie
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale de Malaisie

Exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 30 mai au 24 septembre 2017

L'exposition se tiendra du 30 mai au 24 septembre 2017 au Grand Trianon, ouvert de 12h à 18h30.
Dernière admission : 18h
Fermeture des caisses : 17h50

Consacrée au séjour de Pierre le Grand à Paris et en particulier au château de Versailles, en mai et juin 1717, cette exposition commémorera du 30 mai au 24 septembre 2017 le tricentenaire de la visite du tsar en France.

Fruit d'un partenariat privilégié entre le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon et le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, l'exposition présentera, à travers plus de cent-trente œuvres, ce qui fut, sous la Régence, deux ans seulement après la mort de Louis XIV, l'un des événements diplomatiques et culturels les plus marquants du début du règne de Louis XV.

Le parcours

Le parcours permettra de suivre pas à pas cette visite qui, pour être officielle, n'en fut pas moins libre. Héritier de la dynastie des Romanov et premier empereur de toutes les Russies, Pierre Ier cherchait l'inspiration dans les modèles français. Cet esprit curieux, passionné d'art, de sciences et de techniques, visita les résidences royales, les manufactures et les académies parisiennes, rencontra les plus éminents savants et artistes de son temps pour en attirer certains à la cour de Saint-Pétersbourg. Peintures, sculptures, pièces de mobilier et d'arts décoratifs, gravures et dessins, livres provenant de la bibliothèque du tsar ainsi qu'objets de son cabinet de curiosités dessineront le portrait de ce grand réformateur de la Russie, tourné vers l'Occident et en particulier vers une France héritière du Grand Siècle.

Commissariat

- Gwenola Firmin Conservateur en charge des peintures du XVIIIe siècle au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
- Thierry Sarmant Conservateur en chef, chef du Centre historique des archives, Service historique de la Défense
- George Vilinbakhov Vice-directeur du musée d'État de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

Le voyage sur twitter

Découvrez sur le compte Twitter @CVersailles toutes les étapes du séjour de Pierre Ier dans le Paris du jeune Louis XV de mai à juin 1717. 300 ans presque jour pour jour après cette visite diplomatique mémorable, le hashtag #PierreLeGrandVoyage permet, au fil des jours, de revivre le voyage d'un tsar puissant et réformateur en quête d'inspiration autant politique et économique qu'artistique ou scientifique.

Fêtes galantes

Dans votre costume identique à ceux des plus belles époques de Versailles, vous êtes invités à retrouver l'ambiance raffinée et artistique des soirées d'appartement, un moment hors du temps, inoubliable. Cette année, le thème de ces fêtes sera bien sûr la venue de Pierre le Grand au château de Versailles pour qui fut organisé l'une des plus fastueuses réceptions officielles lors de son séjour.
Soirée costumée : 29 mai 2017 - 19h30
>> RSVP

L'exposition

Consacrée au séjour du tsar Pierre le Grand en France, à Paris et dans ses environs, en mai et juin 1717, l'exposition Pierre le Grand, un tsar en France. 1717, qui se tiendra au Grand Trianon du 30 mai au 24 septembre 2017, commémorera le tricentenaire de cette visite diplomatique. Fruit d'une collaboration exceptionnelle entre le château de Versailles et le musée d'État de l'Ermitage, elle présentera plus de 150 œuvres - peintures, sculptures, arts décoratifs, tapisseries, mais aussi plans, médailles, instruments scientifiques, livres et manuscrits - dont les deux tiers appartiennent aux collections du prestigieux musée de Saint-Pétersbourg.

Issu de la dynastie des Romanov, fils du tsar Alexis Mikhaïlovitch (1645-1676) et de Nathalie Narychkine (1651-1694), Pierre Ier (1672-1725), vingt ans après la « Grande Ambassade » qui l'a mené une première fois en Europe en 1697-1698, entreprend un nouveau voyage en Occident. Il atteint la France le 21 avril 1717 et y demeure jusqu'au 21 juin suivant. À Versailles où il fait étape deux fois, il est logé au Grand Trianon, du 24 au 26 mai puis du 3 au 11 juin 1717.

Le parcours de l'exposition suit pas à pas ce séjour qui, pour être officiel, n'en est pas moins libre car, force de la nature, imprévisible et peu façonné à l'Étiquette, Pierre Ier bouscule le protocole à maintes reprises. Sa rencontre avec Louis XV marque notamment les esprits : faisant fi du cérémonial de cour, il prend dans ses bras, en un geste spontané, l'enfant roi, tout juste âgé de sept ans. De nombreux mémorialistes, parmi lesquels Saint-Simon, le marquis de Dangeau ou Jean Buvat nous ont laissé de précieux témoignages permettant de retracer ce voyage.

Si ce séjour a des visées politiques et économiques - un projet d'alliance avec la France contre la Suède d'une part, la signature d'un traité de commerce de l'autre -, le tsar réformateur, fondateur de la Russie moderne, veut par-dessus tout voir ce que la France possède de plus remarquable afin d'en adapter certains modèles à son empire. Durant les deux mois qu'il passe dans le Paris de la Régence, visites et discussions avec les Français nourrissent sa réflexion et infléchissent les travaux qu'il a entrepris depuis 1703 à Saint-Pétersbourg et dans ses environs.

À Paris, Pierre se rend à l'Académie des Sciences, dont il devient membre honoraire, à l'Observatoire, à l'Hôtel royal des Invalides et à l'Hôtel de la Monnaie où l'on frappe une médaille en son honneur. Le tsar visite également la manufacture des Gobelins qui lui inspire la création d'une fabrique de tapisseries dans sa nouvelle capitale. Découvrant les marchands parisiens tel un simple particulier, il fait provision de livres, d'instruments scientifiques et techniques. Enfin, comme il est d'usage, ce voyage suscite l'échange de prestigieux cadeaux diplomatiques ; à l'image de la tenture du Nouveau Testament offerte à Pierre le Grand, composée de quatre tapisseries d'après Jouvenet et conservée aujourd'hui au musée d'État de l'Ermitage.

L'exposition met aussi en lumière les rapports du tsar avec les artistes français. En effet, dès 1716, il attire à la cour de Saint-Pétersbourg plusieurs maîtres, parmi lesquels Louis Caravaque (1684-1754), l'architecte Jean-Baptiste Le Blond (1679-1719) et le sculpteur ornemaniste Nicolas Pineau. Lors de son séjour en France en 1717, il est portraituré par deux peintres de renom, Jean-Marc Nattier (1685-1766) et Jean-Baptiste Oudry (1686-1755).

Souverain guerrier et voyageur, Pierre le Grand parcourt le monde pendant près de quatre décennies, de la mer Blanche à la mer Caspienne, de la Hollande à la Moldavie et de l'Angleterre à la Perse. Cette personnalité hors du commun a su s'imposer, au regard de la postérité, comme l'un des monarques les plus marquants de son pays, initiateur d'une nouvelle Russie.

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cassette de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cadran Solaire
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Veste de costume d'été de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Louis XV visite Pierre le Grand à l'hôtel de Lesdiguières
Château de Versailles

Fête nationale de Biélorussie
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale de Biélorussie

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Location:
Maison Chloé
28, rue de la Baume
5, avenue Percier
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 94 33 33
Internet Site : www.chloe.com/fr/labaume/index
Description:
du 4 juillet au 6 septembre 2017, puis du 18 octobre au 18 novembre
Horaires : 11h30 - 18h30
Visite gratuite sur réservation préalable sur www.chloe.com/bourdin

Chloé dévoile un nouvel espace culturel : la Maison Chloé. Situé à quelques pas de son siège parisien, cet immeuble haussmannien accueillera tout au long de l'année les expressions de différentes féminités, avec un programme d'expositions et d'événements mettant à l'honneur 65 ans de créations et d'histoires, de la fondatrice de la maison, Gaby Aghion, aux filles Chloé d'aujourd'hui. Ces expressions artistiques donneront vie à cette féminité unique célébrée par Chloé et refléteront la mission qui a toujours été celle de la maison : donner aux femmes la liberté d'oser être elles-mêmes.

« Chloé a toujours cru en une féminité naturelle. A la fois chic et désinvolte, une attitude qui place Chloé à l'intersection du savoir-faire de la couture parisienne et du savoir-être de la jeunesse - qui fait de Chloé une marque unique », précise Geoffroy de la Bourdonnaye, Président de Chloé.

A l'occasion de l'inauguration de la Maison Chloé, le 2 juillet 2017, Judith Clark, commissaire d'exposition et scénographe de renom, a créé un parcours singulier. Grâce à une circulation originale conduisant de l'entrée rue de La Baume aux showrooms, ou des salons VIP au patrimoine situé au cinquième étage ; mais aussi au gré d'une sélection riche d'objets, vêtements et photographies retraçant sept décennies de mode, les visiteurs pourront s'immerger dans l'univers de la fille Chloé.

Pour sa première exposition temporaire, la Maison Chloé met à l'honneur Guy Bourdin. Un lien particulier les unit. Le photographe français a en effet créé le plus grand nombre d'éditoriaux de mode mettant en lumière les créations Chloé. Par un jeu de mise en scène habile, Judith Clark oppose deux types de féminité, soulignant le contraste entre les images explosives et controversées de l'un des principaux photographes de mode et les vêtements au chic bohème représentés dans ces mêmes images. Avec ces photographies et ces pièces d'archives inédites, l'exposition offrira un nouveau regard sur l'œuvre de Guy Bourdin.

« J'adore l'idée que dans une salle les gens découvrent des pièces extraites des archives », dit Judith Clark, « puis que ces objets 'débordent' dans la salle à côté et conduisent le visiteur vers une galerie emplie de magnifiques tirages. La robe Chloé se faufile dans l'histoire mais aussi à travers le bâtiment, qui lui-même donne l'impression d'être habité par le regard unique de Guy Bourdin. »

L'exposition trouve son point de départ dans une salle baptisée « Chloé Girls - The Anthology A-Z », une installation permanente conçue à partir des créations iconiques de la maison. L'histoire commence en 1952, lorsque Gaby Aghion fonde une maison dédiée au prêt-à-porter de luxe et invente une attitude qui allie joie de vivre, audace, liberté et élégance.
Cette installation interactive pensée par Judith Clark, associe de manière ludique des objets de la fondatrice aux créations des directeurs artistiques qui ont œuvré chez Chloé : une photo de Gaby sautant au milieu des dunes du désert égyptien est placée non loin du fameux « maillot de bain ananas » signé Stella McCartney. Ailleurs, un motif peint sur les murs de la cuisine de Gaby vient trouver sa place près d'un croquis noir et blanc de Karl Lagerfeld.

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
01. Guy Bourdin, Paris Vogue 1975, Chloé Autumn-Winter 1975 collection

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
02. Guy Bourdin, Paris Vogue 1973, Chloé Spring-Summer 1973 collection

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1979 - Chloé collection printemps-été 1979 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1971, Chloé collection automne-hiver 1971 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1970, Chloé collection printemps-été 1970 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1956, Chloé collection printemps-été 1956 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00] Lancement de la D1 Féminine de football
Location:
Fédération Française de Football
87, boulevard de Grenelle
75015 Paris
M° La Motte-Piquet - Grenelle, Dupleix
France
Internet Site : www.fff.fr
Description:
Lancement de la D1 Féminine de football

13:00 [13:00] Inauguration de la zone naturiste
Location:
Bois de Vincennes
Bois de Vincennes
75012 Paris
M° Château de Vincennes, Porte Dorée, Porte de Charenton
France
Internet Site : www.paris.fr/pratique/paris-au-vert/bois-de-vincennes/p6566
Description:
Le Bois de Vincennes ouvre dès jeudi un espace dédié aux naturistes

Les Franciliens adeptes du naturisme vont pouvoir, jusqu'au 15 octobre, profiter dans le plus simple appareil d'un espace au beau milieu du bois de Vincennes.

La mairie de Paris souhaite participer à "une vision ouverte de l'utilisation des espaces publics parisiens". Pour se faire, elle met en place dès jeudi un "espace pour les naturistes" au coeur du bois de Vincennes, dans le 12e arrondissement de Paris.

Jusqu'au 15 octobre, les adeptes de cette pratique pourront bénéficier d'une clairière de 7300m², située près de la réserve ornithologique du bois de Vincennes, entre l'allée Royale et la route Dauphine. L'espace, qui se veut être une expérimentation gratuite, sera encadré par des panneaux de signalisation et ouvert à partir de jeudi en début d'après-midi, puis tous les jours de 8h00 à 19h30.

"C'est une liberté supplémentaire pour les naturistes"
Cette décision résulte d'une proposition du groupe EELV, votée par le Conseil de Paris en septembre 2016. Elle sera encadrée par certaines règles: la nudité et la tranquillité des usagers de l'espace naturiste et des promeneurs devront être respectées et aucune attitude de voyeurisme ou d'exhibitionnisme ne sera tolérée.

Selon Julien Claudé-Pénégry, chargé du développement des espaces urbains au sein de l'Association des naturistes de Paris (ANP), "Une charte sera affichée autour de l'espace pour que les promeneurs et les joggeurs soient prévenus". Il ne cache pas son contentement: "C'est une véritable joie, c'est une liberté supplémentaire pour les naturistes", se réjouit le naturiste, adepte de la pratique depuis 20 ans.

"Le Bois de Vincennes est suffisamment grand"
Selon lui, "des milliers de personnes" sont susceptibles d'être intéressées en Île-de-France. "Cela montre l'ouverture d'esprit de la Ville de Paris et permettra de faire évoluer les mentalités sur la nudité, sur nos valeurs, notre respect à la nature", salue aussi l'intéressé.

En mai dernier, la maire du 12e arrondissement, Catherine Baratti-Elbaz, avait elle aussi donné son accord pour ce dispositif. "J'y suis favorable, j'ai la conviction que le Bois de Vincennes est suffisamment grand pour que personne ne se sente lésé", avait indiqué l'élue au magazine Le Point.

Jusqu'ici, les 350 membres de l'ANP n'avaient d'autre choix que de se retrouver à la piscine municipale Roger Le Gall, toujours dans le 12e arrondissement, qui propose des créneaux de nage naturiste trois fois par semaine. Cette passion est partagée par bien d'autres Français: dans l'Hexagone, 460 espaces, dont 155 campings et 73 plages, sont réservés aux naturistes.

14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:00-22:00] Vernissage de Vince
Location:
Atelier Hauteville
74, rue d'Hauteville
75010 Paris
M° Poissonnière
France
Mobile : +33 (0)6 03 35 09 96
Internet Site : www.atelierhauteville.com
Description:
Vernissage le jeudi 31 août 2017 de 17h à 22h
décrochage dimanche 3 septembre au soir

Pour la première exposition de la rentrée, la galerie Hauteville accueille, avec grande joie, Vince pour son vernissage le 31 août prochain.

Pendant 96 heures (pas plus !), seront exposées les visions érotiques de l'artiste. Sur des post-it, des enveloppes, ou des toiles, qu'importe le support, Vince nous offre l'ivresse, l'ivresse de la belle courbe et de la suavité des corps. Il nous autorise à zigzaguer parmi ses fantasmes et entre toutes ses femmes.

Du 31 au 3 septembre prochain, vous pourrez voir le travail prolifique de Vince et pour de vrai ! Une occasion de venir admirer son passage à la peinture à l'huile.

Vernissage de Vince

[17:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Riot Girls"
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
RIOT GIRLS
les filles cachées de Clovis Trouille

une exposition de Maya McCallum, Anne van der Linden,
Céline Guichard et Nadia Valentine

du 1er au 23 septembre 2017
vernissage le jeudi 31 août de 17h à 21h

Âmes sensibles s'abstenir ! Avec son exposition RIOT GIRLS la galerie Arts Factory convoque quatre pétroleuses aux caractères et aux pinceaux bien trempés. Sexualité, religion, féminisme et politique; les sujets sont abordés sans aucun tabou, appuyés par une jouissive liberté graphique et picturale. Ce détonnant group show est organisé grâce au mécénat de l'association Clovis Trouille (1889-1975), gardienne du temple de l'oeuvre laissée par le subversif peintre, proche des Surréalistes.

Au-delà de leur disparité formelle, les artistes invitées dans le cadre de cette exposition ne craignent pas la mauvaise réputation. À l'image de leur ancêtre putatif, elles jouent ironiquement des codes établis pour mieux les renverser. Affirmant la crudité violente du sexe, les travaux de Maya McCallum, Céline Guichard, Anne van der Linden et Nadia Valentine interrogent la vie intérieure, le plaisir à venir, l'angoisse de l'interdit, celle du désir menant à la transgression. Ils fustigent par ailleurs toutes les formes de terrorisme avec un jubilatoire sens de la provocation.

Vernissage de l'exposition "Riot Girls"

Maya McCallum est née en 1978.
Enfant de la Goutte d'Or elle vit et travaille à Paris.
Naviguant entre musique et dessin après des études en Arts Plastiques à l'Université de Paris I, Maya McCallum écume dès 1995 la scène rock indépendante avec de nombreux projets à l'esprit Do It Yourself largement assumé. Très tôt fascinée par le surréalisme, le psychédélisme ou la dimension médiumnique de certains artistes issus de l'art brut, Maya pose ses guitares début 2014 pour reprendre le dessin. Guidée par une irrépressible urgence, elle entame alors la série Day Dreaming, obsessionnelles fresques érotico-baroques réalisées à la limite de l'état de transe.

Véritable travail d'orfèvre ciselé à l'encre noire, ses compositions oniriques sont cadrées par de foisonnantes frises aux motifs hérités de la Renaissance. Cupidon n'est jamais loin, l'arc bandé vers des corps offerts à la jouissance comme à la souffrance. Fusionnant esthétique punk rock, décorum fétichiste et symbolique ésotérique, Maya McCallum livre une œuvre sensuelle, subversive, clairement habitée.

Céline Guichard est née en 1970.
Elle vit et travaille à Angoulême.
Très active sur la scène du dessin contemporain et de l'édition indépendante, Céline Guichard a développé depuis le début des années 2000 un bestiaire singulier dont l'hybridation est le point de départ : mâle / femelle, animal / humain, végétal / animal, ses créatures fantastiques et grotesques sont inspirées par une obsession sans limites pour la biologie humaine, l'anormalité, le rêve, le concept de genre et la transgression.
A la fois repoussants et fascinants, les personnages désinhibés de Céline Guichard nous renvoient à notre propre rapport au corps. Evoluant nus, dans une prairie dont les hautes herbes se confondent avec leur système pileux ultra développé, ils jouissent des attributs de leur monstruosité supposée en toute quiétude. Sexualité débridée, combats féroces ou repos langoureux, tout semble visiblement permis dans cet étrange Jardin des Délices, nous interrogeant ainsi sur les normes imposées dans un contexte socio-culturel de plus en plus hygiéniste.

Le travail de Céline Guichard est régulièrement édité par Le Dernier Cri. De nombreux recueils de dessins et de gravures ont également été publiés chez Ah Pook, Tétra, Marguerite Waknine ou les Crocs Electriques.

Anne Van der Linden est née en 1959 en Angleterre.
Elle vit et travaille à Saint Denis, en banlieue parisienne.
De formation littéraire classique, elle se tourne rapidement vers l'expression graphique, puis la peinture. En 1982, Anne Van der Linden fait un passage éclair aux Beaux-Arts de Paris, avant d'obtenir dix ans plus tard une licence d'arts plastiques à l'Université de Paris VIII.

Dès 1994, elle fonde avec Jean-Louis Costes la plateforme d'édition et de diffusion d'œuvres underground Erectic Art, réalisant les décors de ses spectacles musicaux et jouant dans certains de ses films. Heavy Meat, son premier ouvrage, est publié en 1995 par Jean-Pierre Faur, posant les bases de son inimitable style pictural. De nombreux éditeurs issus de la sphère alternative ont par la suite défendu son travail - Le Dernier Cri, CBO, Les 4 Mers, United Dead Artists, Les Crocs Electriques ... - ainsi que ses collaborations avec les poètes June Shenfield, Jérôme Bertin ou Nina Zivancevic. En 2008 elle crée avec Olivier Allemane la revue Freak Wave, proposant un dialogue entre littérature et imagerie déviante.

Sans concession ni tabou, son univers expressionniste s'inscrit dans une longue tradition dont on retrouve les traces dans la mythologie grecque, la peinture moyenâgeuse ou le surréalisme. Systèmes sexuels à entrées multiples, scatologie, séances de tortures plus ou moins consenties, Anne Van Der Linden déconstruit avec jubilation les codes sociaux, pour mieux explorer les mondes intérieurs; au couteau et à la hache si besoin.

Nadia Valentine est née en 1972 en Martinique.
Elle vit et travaille à Paris.
Des quatre artistes réunies dans le cadre de l'exposition Riot Girls, le travail de Nadia Valentine est sans nul doute celui dont la portée politique est la plus évidente. S'inspirant de l'imagerie liée au tirailleur dit « sénégalais », qui fit la richesse et la notoriété d'une grande marque de produits cacaotés, ses peintures dénoncent le racisme latent, longtemps véhiculé par leurs publicités.

Militante, Nadia Valentine jongle avec les clichés d'hier et d'aujourd'hui. En équilibre ténu entre humour et haine, elle interpelle au milieu des non-dits, des ressentiments et des stéréotypes persistants. Le « bon nègre » au service de la mère patrie est ici représenté sur des champs de batailles, éviscéré ou dévoré vivant dans un éternel sourire figé, un régime de bananes toujours à portée de main.

Particulièrement remarquées en 2013 lors de l'exposition HEY ! Modern Art and Pop Culture II à la Halle Saint Pierre, ses impressionnantes huiles sur toile évoquent à la façon d'un Chéri Samba en mode GTA, l'hybridation entre héritage traditionnel, culture populaire afro-américaine et vestiges de la colonisation.

Vernissage de l'exposition "Riot Girls"


[18:00-20:30] Inauguration de L'Aérosol & Vernissage du Musée HALL OF FAME
Location:
L'Aérosol
Friche urbaine pour cultures citadines
54, rue de l'Evangile
75018 Paris
M° T3b Porte d'Aubervilliers, RER E Rosa Parks, Porte de la Chapelle, Max Dormoy
France
Mail : info@polybridprod.com
Internet Site : www.laerosol.fr
Description:
Du 2 août 2017 jusqu'à fin janvier 2018
Ouvert les mercredis et jeudis, de 16h à 23h
Les vendredi samedi et dimanche, de 12h à 23h
Fermé les lundis et mardis

FRICHE URBAINE POUR CULTURES CITADINES
2 espaces d'activités (indoor / outdoor)

Innovante, ouverte et décontractée, la street culture est un formidable outil de promotion du savoir-vivre ensemble. Implanté dans le 18ème, L' AÉROSOL, porté par Polybrid Production et Maquis-Art s'apprête à devenir pendant 6 mois LE LIEU des cultures urbaines. Un musée dédié au Street Art et au Graffiti, un lieu en perpétuel mouvement, ouvert aux artistes, un espace catalyseur d'énergies, de partages et de fêtes hautes en couleurs.

Inauguration du lieu et Vernissage du Musée le jeudi 31 août à 18h

Du graffiti vivant aux oeuvres issues des collections les plus pointues
UN MUSÉE DEDIÉ AU STREET ART ET AU GRAFFITI
À l'intérieur l'univers des collectionneurs est roi, chaque oeuvre a son histoire,
dehors le graffiti est libre et vivant ...

« HALL OF FAME » par MAQUIS-ART (ouverture le 31 août)
une exposition permanente entre 400 et 500 oeuvres sur 1200m2

« WALL OF FAME » :
un Mur de 300 m sur les quais dédié au Graffiti
UN ESPACE MUSIC & LIFE STYLE
Dj Sets & Lives / Skate & Roller Dance

Espace Chill & BDthèque

Food / Buvette / Épicerie & Marché

L'Aérosol vous propose une programmation aux couleurs de la rue, chaude et rythmée, éclectique et libérée. Des DJs emblématiques de la culture urbaine viendront chaque jour poser leurs sets sur le quai de l'Aérosol à partir de 17h.

Inauguration de L'Aérosol & Vernissage du Musée HALL OF FAME

[18:00-21:00] Vernissage de Jef Aérosol "Summershow"
Location:
Bruxelles
Bruxelles
21000 Bruxelles
M° Gare de Bruxelles
Belgique
Internet Site : www.bruxelles.be
Description:
Galerie Martine EHMER
200 RUE HAUTE
1000 Région de Bruxelles-Capitale

Dans le cadre de l'exposition "Summershow", Jef Aérosol réalisera une fresque au coeur des Marolles, à deux pas de la galerie !

du 29 au 31 Août
VERNISSAGE le 31 Août de 18h à 21h

Vernissage de Jef Aérosol "Summershow"

[18:00-21:00] Vernissage de Lucas Ribeyron "En Veille"
Location:
La Galerie (rue Abel Gance)
11-13, rue Abel Gance
75013 Paris
M° Quai de la Gare, Bibliothèque François Mitterrand
France
Internet Site : www.parishabitat.fr
Description:
art-exprim, en collaboration avec la Galerie Paris Habitat, présente l'exposition En Veille de Lucas Ribeyron du 31 août au 2 septembre 2017, à La Galerie Paris Habitat, Paris 13ème.

Cette exposition restitue le projet réalisé dans le cadre d'Arts en Espace Public et de Bédier en fête entre avril et juin 2017. Elle présente le projet de l'artiste Lucas Ribeyron ainsi que les créations des habitants réalisés au sein du square Clara Zetkin dans le 13e arr. à Paris.

Vernissage
Le jeudi 31 août 2017 à 18h

Exposition
Le vendredi 1er septembre 2017 de 14h30 à 19h30
et le samedi 2 septembre de 10h à 19h30

Vernissage de Lucas Ribeyron "En Veille"
Lucas Ribeyron, En Veille, 2017
© Lucas Ribeyron

[18:00-21:00] Vernissage de Lucie Linder "Savage"
Location:
Maison de la Photographie de Lille
28, rue Pierre Legrand
59800 Lille
M° Gare SNCF de Lille-Flandres
France
Phone : +33 (0)3 20 05 29 29
Mail : bureau@maisonphoto.com
Internet Site : www.maisonphoto.com
Description:
Vernissage de Lucie Linder "Savage"

[18:00-20:00] Vernissage de Reinhard Stangl "Schöne Wirrnis"
Location:
Berlin
Berlin
10871 Berlin
M° U-Bahn Berlin
Allemagne
Internet Site : www.berlin.de
Description:
GALERIE HELLE COPPI
Auguststr. 83, 10117 Berlin
helle@coppi.de
http://coppi.de

GALERIE HELLE COPPI präsentiert ab dem 31. August 2017 die Ausstellung "Schöne Wirrnis" des Künstlers Reinhard Stangl.

Vernissage: Donnerstag, 31. August 2017, 18:00 bis 20:00 Uhr
18:30 Uhr Einführung durch Christoph Tannert, Künstlerhaus Bethanien Berlin

Ausstellungsdaten: Donnerstag, 31. August bis Samstag, 14. Oktober 2017

IM KABINETT: Kleine Formate von Künstlerinnen und Künstlern der Galerie: Ulrich Gleiter, Ulrike Hahn, Angela Hampel, Harald Metzkes, Klaus Schiffermüller u.a.
Abb. R. Stangl, Paradies, 2007, Öl /Leinwand, 190 x 300cm, Ausschnitt

Vernissage de Reinhard Stangl "Schöne Wirrnis"
Bildunterschrift: R. Stangl, Paradies, 2007, Öl /Leinwand, 190 x 300cm, Ausschnitt

[18:00-20:25] Vernissage de Rey Macutay "Ravage"
Location:
Bruxelles
Bruxelles
21000 Bruxelles
M° Gare de Bruxelles
Belgique
Internet Site : www.bruxelles.be
Description:
GALERIE CHAMPAKA BRUXELLES
Rue Ernest Allardstraat, 27
Bruxelles 1000 Brussel
Tel : +32 2 514 91 52
Fax : +32 2 346 16 09
sablon@galeriechampaka.com

A l'occasion de la FÊTE DE LA BANDE DESSINÉE de la RÉGION BRUXELLES-CAPITALE
la GALERIE CHAMPAKA a le plaisir de vous inviter à l'inauguration de l'exposition

REY MACUTAY / J-D MORVAN

Vernissage en présence des auteurs
le jeudi 31 août 2017
de 18h00 à 20h30

Exposition
du 1er au 3 septembre 2017 (11h30-18h30)

Mise en ligne et en vente des originaux le 31 août 2017 à 18H00 en galerie et sur www.galeriechampaka.be

Le scénariste Jean-David Morvan a le chic pour découvrir des talents graphiques « made in Asia » hors-normes. Après le Coréen Kim Jung-gi, voici le Philippin Rey Macutay ! Formé à l'exigeante école du storyboard pour les studios d'animation de Manille, il rêve depuis toujours de faire de la bande dessinée. Ce sera chose faite quand J-D Morvan lui confie le dessin de Jaurès (2014) et, surtout, de Ravage (2016), dont le second volet parait en septembre. Les deux créateurs s'y livrent à une relecture moderne du chef-d'oeuvre de René Barjavel. Véritable baroudeur graphique, Macutay y allie le dynamisme des comics et des mangas, tout en ayant intégré la lisibilité de la bande dessinée européenne. Cadrages osés, planches composées à l'image de tableaux et énergie vitale du dessin, Rey Macutay n'a peur de rien. S'inscrivant dans le cadre de la Fête de la BD de la Région Bruxelles-Capitale, l'exposition - une première mondiale - présente des planches majeures de Jaurès, d'Outlaw Territory et de Ravage.

Vernissage de Rey Macutay "Ravage"

[18:30-21:00] Vernissage d'Antoine Rose "Up in the air - Rétrospective"
Location:
Maison de la Photographie de Lille
28, rue Pierre Legrand
59800 Lille
M° Gare SNCF de Lille-Flandres
France
Phone : +33 (0)3 20 05 29 29
Mail : bureau@maisonphoto.com
Internet Site : www.maisonphoto.com
Description:
Du 31 août au 8 octobre 2017
Ouvert jeudi et vendredi de 10h à 18h, samedi et dimanche de 14h à 18h
Vernissage le jeudi 31 août à 18h30

En partenariat avec la galerie Emmanuel Fremin - New York

3 séries :

PLAGES

Vernissage d'Antoine Rose "Up in the air - Rétrospective"
© Antoine Rose

De loin, la myriade de parasols, de serviettes de bain et de baigneurs saisie depuis le ciel ressemble à une toile impressionniste avec ses multiples tâches colorées. Ce n'est qu'en se rapprochant, aspiré par le pouvoir d'attraction de la photo, que l'on finit par reconnaitre les éléments familiers d'une journée à la mer. Ces photos grands formats nous invitent alors à une deuxième lecture et à s'immiscer dans la vie des acteurs.
Le travail d'Antoine Rose s'inscrit dans une approche artistique contemporaine minimaliste. L'artiste introduit une tension entre le réel et le virtuel, entre ce que l'on pense voir et ce que l'on voit, entre le visible et ce qui se cache.

En marge de la dimension esthétique, la lecture des œuvres nous plonge dans une dimension anthropologique et sociologique. Des personnages partageant des attitudes communes, s'exposant comme des "troupeaux hédonistes". La quiétude des individus nageant, surfant ou simplement assis sur leur matelas de plage pourrait faire penser à un insectarium.


NIGHT

Vernissage d'Antoine Rose "Up in the air - Rétrospective"
© Antoine Rose

Manhattan, grandiose et spectaculaire, avec ses gratte-ciels tendus comme des poings vers le ciel et ses avenues tirées au cordeau, comme des veines ouvertes où coule la circulation incessante. Pour le commun des mortels, la mégapole grouillante s'apprécie la plupart du temps d'en bas, en levant la tête ou en regardant très loin devant soi, les yeux sur l'horizon. Ce n'est pas l'optique d'Antoine Rose, qui, pour sa série « Air Night », immortalise Manhattan en mode 100% vertical et nocturne. Le public découvre New York comme jamais auparavant, à pic au-dessus de l'Empire State Building, de Times Square ou du nouveau World Trade Center. La sensation est renversante. A 6000 pieds d'altitude (1800 mètres), la ville ressemble à un patchwork de lumières fluorescentes. L'observateur se trouve dans la peau du funambule en équilibre sur un fil invisible tendu au-dessus du vide. Le sol se dérobe sous nos pieds, le vertige nous guette.


JEUX D'HIVER

Vernissage d'Antoine Rose "Up in the air - Rétrospective"
© Antoine Rose

La série « Jeux d'hiver » est un ensemble de photos prises du ciel de la course de ski de Saint-Moritz et de la patinoire de Central Park. Dans « Entering the Hive », on aperçoit tout d'abord une large toile blanche griffée de rayures miniatures. En y regardant de plus près, on distingue des milliers de silhouettes, serrées les unes contre les autres, aussi minuscules que des insectes. La rétine devine des skis, puis des dossards. « Douze mille personnes participent à cette compétition, je voulais en montrer la démesure », explique l'auteur du travail. « Ce qui m'a toujours intéressé dans la série « Up in the Air », c'est l'abstraction. Il y a une double lecture : de loin et de près. A une certaine distance, le sujet est abstrait et minimaliste. Le fait d'adopter un cadrage complétement vertical, sans ciel, renforce cette abstraction. La prise de vue permet aussi une seconde lecture quand on se rapproche. L'image fourmille alors de détails, et on peut passer du temps à analyser l'humain ».


ANTOINE ROSE

Il y a de la magie dans l'œuvre du photographe belge Antoine Rose, qui nous fait perdre nos sens et nos repères en un simple clic. L'astuce de ses photos n'est pas cachée dans un tour de passe-passe mais dans un tour d'hélicoptère, à plusieurs centaines de mètres au-dessus du sol. En prestidigitateur funambule, le photographe s'extrait de la cabine de l'appareil en plein vol pour capturer des vues plongeantes à la verticale des scènes qui se déroulent sous ses pieds.
De loin, les tirages grand format d'Antoine Rose ressemblent à des toiles abstraites. Ce n'est qu'en se rapprochant, aspiré par le pouvoir d'attraction de la photo, que l'on finit par reconnaitre des éléments familiers.

Tout a commencé dans le garage de la maison familiale à Bruxelles, quand il était enfant. Son père y avait conservé un vieil agrandisseur, quelques agents chimiques périmés, et des manuels de photographie. "J'avais sept ou huit ans quand j'ai attrapé le virus de la photographie. Cette passion ne m'a plus quittée ". D'un naturel très curieux, il fait fi des cours pour se former lui-même à la photo, autant sur le plan technique que sur le volet artistique. Son deuxième amour a toujours été la mer et le vent, ce qui lui a donné l'occasion de devenir le photographe officiel de la coupe du monde de kitesurf. Le style Antoine Rose est né à l'occasion d'une des compétions, au dessus d'une plage de Copacabana, au Brésil, en 2002.
Il a fallu des années de travail pour mettre au point le savoir-faire de « Up in the Air », la série qui le fera connaître. « Photographier d'un hélicoptère, toutes portes enlevées entre 90 et 3500 mètres au dessus du niveau de la mer, avec des brises parfois fortes et obtenir des photos suffisamment nettes pour pouvoir être développées en plus de 3 mètres de large est un réel challenge," explique celui qui se décrit comme un jusqu'au-boutiste.
Ces faux trompe-l'œil séduisent Emmanuel Fremin qui, en 2012, offre à l'artiste son premier solo show dans sa galerie New-Yorkaise. Sa carrière démarre de façon fulgurante. Depuis, ses photos font le tour du monde et figurent au sein de multiples collections privées. Antoine Rose est représenté par plusieurs galeries aux quatre coins du globe.
Aujourd'hui ses clichés sont convoités par les plus grandes marques de luxe mondiales. Le joaillier Tiffany's & Co est tombé amoureux de la précision d'horloger et du sens du détail d'Antoine Rose. Ses œuvres ornent les murs de plusieurs enseignes Tiffany's de Miami à Hong Kong en passant par Moscou. A New York, ses œuvres figurent au sein de la collection permanente du musée des arts et du design (MAD). Le groupe LVMH a aussi succombé à l'esthétique de l'artiste. Plusieurs photos aériennes des pistes de ski de la série « Jeux d'hiver » servent de décor à l'hôtel White 1921 de Courchevel, une des propriétés hôtelières du géant du luxe. Pour cette commande, Antoine Rose a collaboré avec l'équipe du célèbre architecte français Jean-Michel Wilmotte. Une pièce de deux mètres de large a également été acquise pour le White 1921 de Saint Tropez.
Une des dernières missions spéciales de ce photographe de l'air s'est déroulée à Atlanta, où il a photographié d'en haut le nouveau stade de l'équipe locale de football américain Falcons. A son inauguration en septembre, six clichés d'Antoine Rose seront suspendus dans l'entrée du stade, sponsorisé par Mercedes-Benz. Antoine Rose poursuit son exploration de notre planète et des terriens. « Le facteur humain dans son environnement est le trait d'union entre mes différentes séries", résume l'artiste belge.

Stéphanie Fontenoy

[18:30-21:00] Vernissage d'Eva Helmlinger "Variations"
Location:
Le Pavé d'Orsay
48, rue de Lille
75007 Paris
M° RER C Musée d’Orsay, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 61 13 24
Mail : lepavedorsay@gmail.com
Internet Site : www.lepavedorsay.org
Description:
Vernissage le jeudi 31 août à partir de 18h30
Exposition du vendredi 1er au mardi 12 septembre
Ouverture : tous les jours de 13h à 18h sauf mercredi et dimanche

http://evahelmlinger.blogspot.fr

Vernissage d'Eva Helmlinger "Variations"

[18:30-21:00] Vernissage de Fabrice Entemeyer aka FabEnt "FLaG"
Location:
Galerie Beauté Du Matin Calme
54, avenue de la Motte-Picquet
Village Suisse
Place de Lugano
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)9 80 78 99 16
Mobile : +33 (0)6 77 81 27 11
Mail : contact@bdmc.fr
Internet Site : www.bdmc.fr
Description:
Du 31 août au 8 septembre 2017
ouverture : tous les jours de 10h30-18h30
Vernissage: jeudi 31 août 2017 de 18h30 à 21h

Espace d'exposition: 9, rue Alasseur - Place de Lugano

Vernissage de Fabrice Entemeyer aka FabEnt "FLaG"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Réemergence"
Location:
Les Grands Voisins
Ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul
82, avenue Denfert-Rochereau
75014 Paris
M° Denfert-Rochereau
France
Mail : bonjour@lesgrandsvoisins.org
Internet Site : www.lesgrandsvoisins.org
Description:
Galerie Arts Voisins
bâtiment Lelong

Exposition collective ayant trait à la cyclicité et à la réapparition d'objets, d'idées, de temporalités et d'espaces distants ou enfouis.

Artistes :
Charlotte Agricole / Mael Ainine Cherif / Alexandrine Boyer
Anne Damesin / Isabelle Delatouche / Makiko Kamohara
Catherine Griss / Maud Maffei / Philippe Provo / Hsinli Wang

Émerger, c'est franchir la limite d'un espace donné, entrer dans un espace avec d'autres données.
Ré-émerger consiste ici à interroger la nouvelle traversée d'une frontière en s'attachant aux rapports entre matériel et immatériel en jeu, notamment au rapport des formes et objets aux processus psychologiques.
A différents niveaux, ces travaux traitent de reconfiguration d'un objet, d'une structure, d'un comportement qui a traversé les temps. Il s'agit de repenser les rapports entre surface et profondeur, aussi bien par une interrogation de l'illusion et de l'écran que de la trace et de l'empreinte.
En mettant en jeu le double sens de « dessin » qui signifie aussi un « dessein », il est question de penser le nouveau devenir de formes qui impliquent le processus et la transformation.

Vernissage le jeudi 31 août de 18H30 à 21H
Du 31 août au 7 septembre
Du mercredi au dimanche de 14 à 19h et les jeudis jusqu'à 21h

Vernissage de l'exposition "Réemergence"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition/vente Terry Dodson
Location:
Galerie 9e ART
4, rue Crétet
75009 Paris
M° Anvers, Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 42 80 50 67
Fax : +33 (0)1 42 80 50 67
Mail : contact@galerie9art.com
Internet Site : www.galerie9art.com
Description:
Du vendredi 1er septembre au samedi 16 septembre 2017
Vernissage le jeudi 31 août 2017 à partir de 18h en présence de l'auteur

La Galerie du 9e Art ouvre la saison 2017/2018 avec une exposition sur le dessinateur américain Terry Dodson. Ayant précédemment travaillé avec l'auteur sur une exposition consacrée à sa série Red Skin en 2014, la collaboration se renouvelle pour un tour d'horizon de ses différentes productions. De Star Wars à Red Skin en passant par X-men, l'œuvre de Terry Dodson est riche en figures marquantes de la culture pop. Des planches, des illustrations et couvertures de ces séries seront visibles durant deux semaines et demi rue Crétet et sur notre site Internet.

Vernissage de l'exposition/vente Terry Dodson

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Ne vois-tu pas que je brûle ?"
Location:
Vitrine - 65
65, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Réaumur - Sébastopol, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)7 83 20 26 20
Mobile : +33 (0)6 72 70 13 34
Mail : contact@vitrine-65.gallery
Internet Site : www.vitrine-65.gallery
Description:
du 28 août au 10 septembre

Cette exposition est née de la volonté de réunir les univers de trois artistes Isabelle Malin, Julie Quintard et Jules Viera le temps d'un accrochage collectif à la galerie Vitrine 65.

Vernissage de l'exposition collective "Ne vois-tu pas que je brûle ?"



[19:00] Closing cocktail "Les Vacances de Lulu"
Location:
Colette
213, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 55 35 33 90
Fax : +33 (0)1 55 35 33 99
Mail : contact@colette.fr
Internet Site : www.colette.fr
Description:
pour célébrer les derniers jours du pop-up mis en place par Lucien Pagès chez colette, "Les Vacances de Lulu"

avec Lucien Pagès, Caroline de Maigret, Simon Porte Jacquemus, Audrey Marnay, Thierry Lasry, Sarah Andelman, Eugénie Trochu, Jennifer Neyt, Charlotte Chesnais, Lolita Jacobs, Ronald van der Kemp, Bertrand Burgalat, Vanessa Seward, Vincent Darré, Clara Luciani, Guillaume Salmon, Jean-Charles de Castelbajac, Pauline de Drouas


[19:00] Dîner de lancement des Vendanges Montaigne 2017
Location:
Restaurant Maison Blanche
15, avenue Montaigne
75008 Paris
M° Alma - Marceau, Franklin D. Roosevelt, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 47 23 55 99
Fax : +33 (0)1 47 20 09 56
Internet Site : www.maison-blanche.fr
Description:
Dîner de lancement des Vendanges Montaigne 2017

[19:00-21:00] Finissage d'Alexander Dunlop
Location:
Londres
London
London
London
M° www.tfl.gov.uk/tube
United Kingdom
Internet Site : www.cityoflondon.gov.uk
Description:
The Brookmill
65 Cranbrook Road
SE8 4EJ Londres

Deptford Does Art presents an exhibition of prints by artist Alexander Dunlop at The Brookmill, Deptford.

Show: 01 August - 31 August 2017
Finissage: Thursday 31 August 7-9pm

Alex merges traditional illustration techniques with the most up to date digital processes. The two approaches are inseparable in the meticulous creation of his images, which take up to 80 hours of digital/hand techniques. This series of 4 illustrations is part of a body of work related to North American natives and their creation myths.

The starting point for these images lay in a reflection on the disinformation in the telling of native American Indian history, and underlying themes ever present in his work: truth, lies, media, propaganda, misinformation, disinformation, selective editing of archives, the complicity of popular culture and the madness of not knowing what is real. They are themes often echoed by writers of science, transgressional, and dystopian fictions, and in ergodic literature. His interest lays in what role illustration can play to tell or retell these stories and histories.

Social media links:
Instagram @alexgrdunlop

Finissage d'Alexander Dunlop

[19:00] Finissage de l'exposition "L'Osmose Kiraméki Mark IX"
Location:
Le 153
Cocktails bar & autres curiosités
153, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 44 78 94 88
Mobile : +33 (0)6 83 54 19 92
Mail : contact@le153.com
Internet Site : www.le153.com
Description:
Finissage de l'exposition "L'Osmose Kiraméki Mark IX"
Finissage de l'exposition "L'Osmose Kiraméki Mark IX"
Finissage de l'exposition "L'Osmose Kiraméki Mark IX"

[19:00] Lancement de l'album de ses photos prises de l'espace de Thomas Pesquet
Location:
Théâtre de l'Etoile du Nord
16, rue Georgette Agutte
75018 Paris
M° Porte de Saint-Ouen, Guy Môquet, Jules Joffrin
France
Phone : +33 (0)1 42 26 47 47
Fax : +33 (0)1 42 26 63 98
Mail : contact@etoiledunord-theatre.com
Internet Site : www.etoiledunord-theatre.com
Description:
au profit de Reporters sans Frontières

[19:00] Vernissage de Fadi Ladhari et Benoit Rassouw
Location:
Les Grands Voisins
Ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul
82, avenue Denfert-Rochereau
75014 Paris
M° Denfert-Rochereau
France
Mail : bonjour@lesgrandsvoisins.org
Internet Site : www.lesgrandsvoisins.org
Description:
Showroom de la Boutique

Du 30 août au 3 septembre
Vernissage jeudi 31 août

[19:00-22:00] Vernissage de Robert Wittle
Location:
Sèvres
Sèvres
92310 Sèvres
M° Pont de Sèvres, Gare SNCF Sèvres - Rive Gauche
France
Internet Site : www.ville-sevres.fr
Description:
Studio Françoise
2 Avenue de la Cristallerie
92310 Sèvres
www.lestudiofrancoise.com
contact@lestudiofrancoise.com
01.45.34.99.43
https://www.instagram.com/le_studio_francoise

Du 31 août au 30 novembre 2017
Su lundi au vendredi 12h-22h
Samedi et dimanche 11h-19h
Vernissage jeudi 31 août 2017 à partir de 19h

"Rob Whittle est un artiste qui développe différentes techniques selon les matériaux et les supports : « Je travaille la terre, le plâtre en direct, la cire, le métal ».

Sur le thème de la danse, du cirque, ou du quotidien, ses figures féminines traduisent les tensions, déchirures du réel, étirements ou contorsions du corps dans l'espace. « Je veux capturer le mouvement et l'instant. »

Certaines sculptures témoignent de postures très crues, à travers une mise en scène intime ou fantasmée. Dans leur gestuelle parfois acrobatique, le spectateur se fond et devient acteur de son imaginaire.

Rob Whittle s'attache également à l'étude des mains et des pieds, où se croisent sensualité et tendresse. « Quand je travaille un détail, par exemple un pied, j'imagine le mouvement du corps entier. »

Le travail de Rob Whittle conjugue l'équilibre du geste et l'élégance du mouvement."
Stephane Viaux Peccate

"Robert est sculpteur.
Quand il modèle la terre il ne masque pas le matériau. Dans les volumes de Robert on sent la glaise, l'empreinte de la spatule, celle des doigts. Il a malaxé la terre, l'a prise à bras le corps. À la justesse de la pose, à la sensualité des corps s'ajoutent celles de la matière et du geste.
L'organique est toujours là, dans ce qu'on voit, dans les touchés, dans les lissages que l'artiste a laissé en surface. Il traite la terre comme la chair, la caresse, la pétrie.
Les sculptures de femmes, les morceaux de corps qui naissent de son travail, ne sont pas des copies du réel, ce sont des humains de terre, de bronze.
Robert Wittle ne représente pas la vie, il travaille avec." Pascal Rabaté


Sculpteur, diplomé de Wolverhampton polytechnic, Angleterre,
Department Fine Art.
Professeurs : Ron Dutton, Anish Kapoor.
Il vit et travaille à Montreuil (93) depuis 1986.
Assistant ponctuel de Robert Couturier et Claude Abeille.

www.robwhittle.co.uk

Vernissage de Robert Wittle

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition collective "Rentrée des artistes"
Location:
Galerie Wallworks
4, rue Martel
75010 Paris
M° Château d'Eau
France
Phone : +33 (0)9 54 30 29 51
Mail : contact@galerie-wallworks.com
Internet Site : www.galerie-wallworks.com
Description:
1er - 30 septembre 17
vernissage : jeudi 31 août 19h-22h

Une exposition collective pour la rentrée avec des graffeurs américains - RIME | SABER | TRAV | QUIK | ERIC HAZE | CRASH | INDIE 184 | PERSUE | VIK | SONIC - et européens - KENOR | CREN | INKIE | POES | GILBERT | DIZE | JUAN | FENX | DER | TILT | KAN | NEBAY | STEW | COLORZ | ANTOINE GAMARD | KATRE | RESO | KONGO | KOUKA | LAZOO | ARDPG | MONDÉ

[19:30] Finissage de Bruno Fournier "Guerrières"
Location:
La Belle Hortense
31, rue Vieille du Temple
75004 Paris
M° Hotel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 48 04 71 60
Internet Site : www.cafeine.com
Description:
Finissage de Bruno Fournier "Guerrières"

[19:30-21:30] Rencontre avec Antoine Mouton pour "Imitation de la vie"
Location:
Librairie Charybde
129, rue de Charenton
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Reuilly - Diderot
France
Phone : +33 (0)9 54 33 05 71
Mail : contact@charybde.fr
Internet Site : www.charybde.fr
Description:
Jeudi 31 août prochain, nous aurons la joie d'accueillir Antoine Mouton pour célébrer avec lui la sortie de "Imitation de la vie" aux éditions Christian Bourgois.

Rencontre avec Antoine Mouton pour "Imitation de la vie"

[19:30-22:00] Vernissage de l'exposition "The Chaøs Chrønicles x SOFFFA"
Location:
Lyon
Lyon
69000 Lyon
M° Gares SNCF, aéroport de Lyon-Saint-Exupéry
France
Internet Site : www.lyon.fr
Description:
SOFFFA
17, rue St Catherine
69001 Lyon

du 31 août au 19 septembre 2017
VERNISSAGE jeudi 31 août dès 19h30

Avec The Chaøs Chrønicles, nous découvrons le monde à travers les yeux d'un couple de globe trotter iconoclaste, un père, Lukas Zpira, et sa fille Maÿliss.

Sans véritable budget ni aucun plan, avides de découvertes, ils parcourent la planète via les chemins détournés en se laissant guider par d'improbables rencontres. Entre utopie et distopie, leur quête remet en question nos certitudes et nous laisse imprégnés d'un étrange mélange d'espoir et de mélancolie.

Ce monde, Maÿliss l'observe via les souterrains de la contre culture, en voyageant depuis l'âge de 5 ans aux côtés de son père. Par ce nomadisme, Lukas propose à Maÿliss une éducation loin des bancs de l'école, basée avant tout sur l'expérience.
Depuis, elle ne cesse d'observer le monde avec sa caméra «comme à travers un microscope» dit-elle.

Ce sont ces expériences de voyages, ainsi que leurs plus intéressantes rencontres, que nous vivrons à travers les points de vue de ce binôme atypique, faisant de ces Chrøniques du Chaøs un étonnant témoignage sur une époque perdue entre un passé qui ne veut pas mourir et un futur qui ne veut pas naître.
Nous redécouvrerons le monde avec eux. Maÿliss le dévorant des yeux ; Lukas étant plus dans l'analyse, dans le constat.

Web : http://www.thechaoschronicles.org
Facebook : https://www.facebook.com/thechaoschronicles23
Instagram : https://www.instagram.com/thechaoschronicles

Vernissage de l'exposition "The Chaøs Chrønicles x SOFFFA"




[20:00] Soirée Madame Figaro
Location:
Hôtel de Crillon
10, place de la Concorde
4, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 71 15 00
Fax : +33 (0)1 44 71 15 02
Mail : crillon@crillon.com
Internet Site : www.crillon.com
Description:
Soirée Madame Figaro

[20:30] Inauguration de L'Aérosol & Vernissage du Musée HALL OF FAME
Location:
L'Aérosol
Friche urbaine pour cultures citadines
54, rue de l'Evangile
75018 Paris
M° T3b Porte d'Aubervilliers, RER E Rosa Parks, Porte de la Chapelle, Max Dormoy
France
Mail : info@polybridprod.com
Internet Site : www.laerosol.fr
Description:
Du 2 août 2017 jusqu'à fin janvier 2018
Ouvert les mercredis et jeudis, de 16h à 23h
Les vendredi samedi et dimanche, de 12h à 23h
Fermé les lundis et mardis

FRICHE URBAINE POUR CULTURES CITADINES
2 espaces d'activités (indoor / outdoor)

Innovante, ouverte et décontractée, la street culture est un formidable outil de promotion du savoir-vivre ensemble. Implanté dans le 18ème, L' AÉROSOL, porté par Polybrid Production et Maquis-Art s'apprête à devenir pendant 6 mois LE LIEU des cultures urbaines. Un musée dédié au Street Art et au Graffiti, un lieu en perpétuel mouvement, ouvert aux artistes, un espace catalyseur d'énergies, de partages et de fêtes hautes en couleurs.

Inauguration du lieu et Vernissage du Musée le jeudi 31 août à 20h30

Du graffiti vivant aux oeuvres issues des collections les plus pointues
UN MUSÉE DEDIÉ AU STREET ART ET AU GRAFFITI
À l'intérieur l'univers des collectionneurs est roi, chaque oeuvre a son histoire,
dehors le graffiti est libre et vivant ...

« HALL OF FAME » par MAQUIS-ART (ouverture le 31 août)
une exposition permanente entre 400 et 500 oeuvres sur 1200m2

« WALL OF FAME » :
un Mur de 300 m sur les quais dédié au Graffiti
UN ESPACE MUSIC & LIFE STYLE
Dj Sets & Lives / Skate & Roller Dance

Espace Chill & BDthèque

Food / Buvette / Épicerie & Marché

L'Aérosol vous propose une programmation aux couleurs de la rue, chaude et rythmée, éclectique et libérée. Des DJs emblématiques de la culture urbaine viendront chaque jour poser leurs sets sur le quai de l'Aérosol à partir de 17h.

Inauguration de L'Aérosol & Vernissage du Musée HALL OF FAME





[21:00-23:55] 16ème édition du Festival Silhouette 2017
Location:
Parc de la Butte du Chapeau Rouge
5, avenue Debidour
75019 Paris
M° Pré-Saint-Gervais, T3 Robert Debré
France
Internet Site : equipement.paris.fr/parc-de-la-butte-du-chapeau-rouge-1811
Description:
Après une 15ème édition triomphale réunissant près de 15000 festivaliers, le Festival Silhouette revient pour une 16ème édition !

Du 25 août au 2 septembre 2017, Silhouette s'installera sur les pelouses du Parc de la Butte du Chapeau Rouge, Paris 19ème pour 9 soirées de concerts et de projections en plein air.

COMPÉTITION INTERNATIONALE
45 courts métrages issus de 22 pays pour 7 soirées de projections en tous genres (fiction, documentaire, clip, animation, hybride).
La diversité viendra surtout cette année des formes proposées : réalisateurs confirmés et jeunes cinéastes expriment ensemble le besoin d'un souffle nouveau et insufflent rébellion et genèse au cœur de leur cinéma.

Dans la programmation, retrouvez notamment :
Lokoza de Isabelle Mayor et Zee Ntuli
Le film de l'été de Emmanuel Marre
The hedonists de Jia Zhangke
After school knife fight de Jonathan Vinel et Caroline Poggi
La disco resplandece de Chema Garcia Ibarra
Nyo vweta nafta de Ico Costa
A discrétion de Cédric Venail

SOIRÉE FOCUS
VENDREDI 1er SEPTEMBRE
Quel meilleur vecteur d'expression, de liberté et de mise à nu que le court métrage ? Parce que les films qui ont fait le Festival Silhouette ont souvent titillé le désir de toucher une vérité crue, de montrer ce que l'on cache ou camoufle, cette soirée rendra hommage à l'audace de ces auteurs qui ne cherchent pas à nous brosser dans le sens du poil ! Un programme de 7 courts métrages où il sera question de poils, de cheveux, de corps... et de quitter sa vieille peau ! Ou quand la mise au point passe par une mise à poil !
Avec, entre autres : Eût-elle été criminelle de Jean-Gabriel Périot.

SOIRÉE DE CLÔTURE ǀ SAMEDI 2 SEPTEMBRE
Remise des prix et projection du palmarès sur le parc en présence des lauréats.

http://www.association-silhouette.com

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés