Wednesday, September 13, 2017
Public Access


Category:
Category: All

13
September 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

  Exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 30 mai au 24 septembre 2017

L'exposition se tiendra du 30 mai au 24 septembre 2017 au Grand Trianon, ouvert de 12h à 18h30.
Dernière admission : 18h
Fermeture des caisses : 17h50

Consacrée au séjour de Pierre le Grand à Paris et en particulier au château de Versailles, en mai et juin 1717, cette exposition commémorera du 30 mai au 24 septembre 2017 le tricentenaire de la visite du tsar en France.

Fruit d'un partenariat privilégié entre le musée national des châteaux de Versailles et de Trianon et le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, l'exposition présentera, à travers plus de cent-trente œuvres, ce qui fut, sous la Régence, deux ans seulement après la mort de Louis XIV, l'un des événements diplomatiques et culturels les plus marquants du début du règne de Louis XV.

Le parcours

Le parcours permettra de suivre pas à pas cette visite qui, pour être officielle, n'en fut pas moins libre. Héritier de la dynastie des Romanov et premier empereur de toutes les Russies, Pierre Ier cherchait l'inspiration dans les modèles français. Cet esprit curieux, passionné d'art, de sciences et de techniques, visita les résidences royales, les manufactures et les académies parisiennes, rencontra les plus éminents savants et artistes de son temps pour en attirer certains à la cour de Saint-Pétersbourg. Peintures, sculptures, pièces de mobilier et d'arts décoratifs, gravures et dessins, livres provenant de la bibliothèque du tsar ainsi qu'objets de son cabinet de curiosités dessineront le portrait de ce grand réformateur de la Russie, tourné vers l'Occident et en particulier vers une France héritière du Grand Siècle.

Commissariat

- Gwenola Firmin Conservateur en charge des peintures du XVIIIe siècle au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
- Thierry Sarmant Conservateur en chef, chef du Centre historique des archives, Service historique de la Défense
- George Vilinbakhov Vice-directeur du musée d'État de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

Le voyage sur twitter

Découvrez sur le compte Twitter @CVersailles toutes les étapes du séjour de Pierre Ier dans le Paris du jeune Louis XV de mai à juin 1717. 300 ans presque jour pour jour après cette visite diplomatique mémorable, le hashtag #PierreLeGrandVoyage permet, au fil des jours, de revivre le voyage d'un tsar puissant et réformateur en quête d'inspiration autant politique et économique qu'artistique ou scientifique.

Fêtes galantes

Dans votre costume identique à ceux des plus belles époques de Versailles, vous êtes invités à retrouver l'ambiance raffinée et artistique des soirées d'appartement, un moment hors du temps, inoubliable. Cette année, le thème de ces fêtes sera bien sûr la venue de Pierre le Grand au château de Versailles pour qui fut organisé l'une des plus fastueuses réceptions officielles lors de son séjour.
Soirée costumée : 29 mai 2017 - 19h30
>> RSVP

L'exposition

Consacrée au séjour du tsar Pierre le Grand en France, à Paris et dans ses environs, en mai et juin 1717, l'exposition Pierre le Grand, un tsar en France. 1717, qui se tiendra au Grand Trianon du 30 mai au 24 septembre 2017, commémorera le tricentenaire de cette visite diplomatique. Fruit d'une collaboration exceptionnelle entre le château de Versailles et le musée d'État de l'Ermitage, elle présentera plus de 150 œuvres - peintures, sculptures, arts décoratifs, tapisseries, mais aussi plans, médailles, instruments scientifiques, livres et manuscrits - dont les deux tiers appartiennent aux collections du prestigieux musée de Saint-Pétersbourg.

Issu de la dynastie des Romanov, fils du tsar Alexis Mikhaïlovitch (1645-1676) et de Nathalie Narychkine (1651-1694), Pierre Ier (1672-1725), vingt ans après la « Grande Ambassade » qui l'a mené une première fois en Europe en 1697-1698, entreprend un nouveau voyage en Occident. Il atteint la France le 21 avril 1717 et y demeure jusqu'au 21 juin suivant. À Versailles où il fait étape deux fois, il est logé au Grand Trianon, du 24 au 26 mai puis du 3 au 11 juin 1717.

Le parcours de l'exposition suit pas à pas ce séjour qui, pour être officiel, n'en est pas moins libre car, force de la nature, imprévisible et peu façonné à l'Étiquette, Pierre Ier bouscule le protocole à maintes reprises. Sa rencontre avec Louis XV marque notamment les esprits : faisant fi du cérémonial de cour, il prend dans ses bras, en un geste spontané, l'enfant roi, tout juste âgé de sept ans. De nombreux mémorialistes, parmi lesquels Saint-Simon, le marquis de Dangeau ou Jean Buvat nous ont laissé de précieux témoignages permettant de retracer ce voyage.

Si ce séjour a des visées politiques et économiques - un projet d'alliance avec la France contre la Suède d'une part, la signature d'un traité de commerce de l'autre -, le tsar réformateur, fondateur de la Russie moderne, veut par-dessus tout voir ce que la France possède de plus remarquable afin d'en adapter certains modèles à son empire. Durant les deux mois qu'il passe dans le Paris de la Régence, visites et discussions avec les Français nourrissent sa réflexion et infléchissent les travaux qu'il a entrepris depuis 1703 à Saint-Pétersbourg et dans ses environs.

À Paris, Pierre se rend à l'Académie des Sciences, dont il devient membre honoraire, à l'Observatoire, à l'Hôtel royal des Invalides et à l'Hôtel de la Monnaie où l'on frappe une médaille en son honneur. Le tsar visite également la manufacture des Gobelins qui lui inspire la création d'une fabrique de tapisseries dans sa nouvelle capitale. Découvrant les marchands parisiens tel un simple particulier, il fait provision de livres, d'instruments scientifiques et techniques. Enfin, comme il est d'usage, ce voyage suscite l'échange de prestigieux cadeaux diplomatiques ; à l'image de la tenture du Nouveau Testament offerte à Pierre le Grand, composée de quatre tapisseries d'après Jouvenet et conservée aujourd'hui au musée d'État de l'Ermitage.

L'exposition met aussi en lumière les rapports du tsar avec les artistes français. En effet, dès 1716, il attire à la cour de Saint-Pétersbourg plusieurs maîtres, parmi lesquels Louis Caravaque (1684-1754), l'architecte Jean-Baptiste Le Blond (1679-1719) et le sculpteur ornemaniste Nicolas Pineau. Lors de son séjour en France en 1717, il est portraituré par deux peintres de renom, Jean-Marc Nattier (1685-1766) et Jean-Baptiste Oudry (1686-1755).

Souverain guerrier et voyageur, Pierre le Grand parcourt le monde pendant près de quatre décennies, de la mer Blanche à la mer Caspienne, de la Hollande à la Moldavie et de l'Angleterre à la Perse. Cette personnalité hors du commun a su s'imposer, au regard de la postérité, comme l'un des monarques les plus marquants de son pays, initiateur d'une nouvelle Russie.

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cassette de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Cadran Solaire
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Veste de costume d'été de Pierre Ier
Musée de l'Ermitage

Vernissage de l'exposition "Pierre le Grand, un tsar en France. 1717"
Louis XV visite Pierre le Grand à l'hôtel de Lesdiguières
Château de Versailles

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:30] Rencontre-dédicace avec Alain Bernard
Location:
Forum des Halles
Centre commercial Forum des Halles
101, Porte Berger
1-7, rue Pierre Lescot
CIDEX 274
75045 Paris Cedex 01
M° Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 96 56
Fax : +33 (0)1 44 76 96 50
Mail : ForumdesHalles.Webmaster@unibail.fr
Internet Site : www.forum-des-halles.com
Description:
GO Sport France (Paris Les Halles)
FORUM DES HALLES NIVEAU -3 - PORTE LESCOT

GO Sport Paris Les Halles et Aqua Sphere France vous convient à une rencontre exceptionnelle avec Alain Bernard - La page officielle, 2 fois médaillé d'or aux Jeux Olympiques et Champion du monde petit bassin, le mercredi 13 septembre, à partir de 14h30, dans notre magasin.

Au programme : séance de dédicaces, photos et questions / réponses !

Profitez également d'une réduction de -30% sur une sélection de produits de la marque Aqua Sphere, le mercredi 13 septembre seulement, dans notre magasin GO Sport Paris Les Halles.

15:00  
16:00 [16:00-21:00] Vernissage de Matsui "Ombres et lumières"
Location:
Galerie Nichido
61, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Miromesnil, Champs-Elysées - Clemenceau, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 66 62 86
Mobile : +33 (0)6 14 18 32 17
Fax : +33 (0)1 42 66 62 86
Mail : nichido@wanadoo.fr
Internet Site : www.nichido-garo.co.jp/paris
Description:
du 2 au 30 septembre


[17:30] Signature de Donald Roberston pour "Donald THE BOOK"
Location:
Colette
213, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 55 35 33 90
Fax : +33 (0)1 55 35 33 99
Mail : contact@colette.fr
Internet Site : www.colette.fr
Description:
Le prolifique, talentueux et unanimement acclamé par la mode et l'art Donald Roberston sera chez colette le 13 septembre, de 17h30 à 18h00, pour une signature déjà très attendue de son nouveau livre publié par Assouline.

Signature de Donald Roberston pour "Donald THE BOOK"



[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "STROKAR"
Location:
Boutiques Agnès B. Homme & Femme
3 & 6, rue du Jour
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 45 08 56 56
Fax : +33 (0)1 40 39 03 87
Internet Site : europe.agnesb.com/fr/boutiques/boutique/34
Description:
Vernissage de l'exposition "STROKAR"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Thalys, Scents of the City"
Location:
Galerie Joseph Charlot
66, rue Charlot
75003 Paris
France
Phone : +33 (0)1 42 71 20 22
Fax : +33 (0)1 42 71 00 11
Mail : contact@galeriejoseph.com
Internet Site : galeriejoseph.com/location-galerie-paris-charlot
Description:
www.thalys.com
www.facebook.com/Thalys.France

[18:30] Inauguration du Musée Paul Landowski
Location:
Espace Landowski
Musée Paul-Landowski - Musée des années 30
28, avenue André-Morizet
92100 Boulogne-Billancourt
M° Marcel Sembat, Boulogne - Jean Jaurès
France
Phone : +33 (0)1 55 18 53 00
Mail : alexia.dana@mairie-boulogne-billancourt
Internet Site : www.boulognebillancourt.com
Description:
La Ville de Boulogne-Billancourt inaugure son nouveau musée Paul-Landowski, auteur de la statue du Christ du Corcovado érigée à Rio de Janeiro.

Le 14 septembre prochain le musée Paul-Landowski ouvrira ses portes à Boulogne-Billancourt. La ville est fière et honorée de rendre hommage à ce sculpteur boulonnais emblématique et à renommée internationale.
Après la restauration et l'installation en 2012, dans la nef de l'Espace Landowski, de la Porte d'Asclépios (monumental modèle original en plâtre de la porte en bronze de la faculté de médecine de Paris), l'ouverture du musée Paul-Landowski au 4ème étage du musée des Années Trente est donc apparue comme une évidence. Ce musée est désormais le seul établissement français à présenter des collections permanentes aussi exceptionnelles et représentatives du talent de cet artiste en réunissant ses œuvres phares.

Parisien de naissance mais issu de la noblesse polonaise, Paul Landowski découvre la philosophie humaniste qui marquera toute son œuvre au cours de son année d'études en hypokhâgne. Suivant parallèlement les cours du portraitiste Jules Lefebvre à l'Académie Julian et participant aux dissections de l'École de médecine, il devient un expert en anatomie.

Ses études aux Beaux Arts, où il devient l'élève de Louis-Ernest Barrias, lui valent d'être lauréat du prix de Rome pour son David combattant Goliath et il séjourne à la villa Médicis. Il accède à la célébrité dès 1909 avec une sculpture installée cinq ans plus tard sous la coupole du Panthéon, Aux artistes dont le nom s'est perdu.

En souvenir de sa vie de soldat durant la Première Guerre mondiale, il réalise plus de 80 Monuments aux Morts dont « les Fantômes », sur la butte de Chalmont dans l'Aisne. Membre de l'Académie des Beaux-Arts en 1926, il obtient la médaille d'or au concours de sculpture lors des IXe Jeux olympiques à Amsterdam de 1928. Directeur de l'Académie de France à Rome, de 1933 à 1937, il publie en 1948 « Peut-on enseigner les Beaux-Arts ». Toutes les nombreuses œuvres de Paul Lanvowski reflètent son talent ; on peut citer, parmi tant d'autres, les fils de Caïn au Jardin des Tuileries, à Paris, de 1906 ; le monument international de la Réformation à Genève, de 1909 ; le Christ rédempteur, haute de 30m, à Rio de Janeiro, au Brésil, de 1931 ; les Sources de la Seine de 1936, Porte de Saint-Cloud ; la Statue de Montaigne de 1933 et la Statue de sainte Geneviève de 1928, le Mausolée de Sun Yat-sen de 1930 à Nankin en Chine, ou bien encore la statue équestre d'Édouard VII, Place Edouard VII, à Paris...

Ville d'Art et d'Histoire, la ville de Boulogne-Billancourt a accueilli de nombreux artistes au début du siècle dernier, possédant actuellement deux fonds exceptionnels des deux artistes de la période majeure des années trente, Paul Landowski et Paul Belmondo dont le musée a ouvert ses portes en 2010, rue de l'Abreuvoir à Boulogne-Billancourt.

A l'occasion des journées européennes du Patrimoine des 16 et 17 septembre 2017, le musée Paul Landowski ouvrira ses portes au sein de l'Espace Landowski avec une nouvelle muséographie permettant de redécouvrir l'œuvre de ce sculpteur boulonnais de renommée internationale.La Porte d'Asclépios, monumental modèle original en plâtre de la porte en bronze de la faculté de médecine de Paris, ayant été restaurée et installée dans la nef de l'espace Landowski en 2012, l'ouverture du musée Paul-Landowski au 4ème étage du musée des Années Trente était plus qu'une évidence, et sera désormais le seul musée français à présenter des collections permanentes aussi exceptionnelles et représentatives du talent de cet artiste en réunissant ses œuvres phares.

C'est à son retour de la Villa Médicis, en 1906, que Paul Landowski s'installe à Boulogne-Billancourt en 1906, rue Max Blondat, où il travaille toute sa vie. En 1963, maison et atelier sont démolis, la famille de l'artiste faisant construire sur l'emplacement un musée composé de deux salles souterraines et d'un jardin. En 1982, la ville de Boulogne-Billancourt s'honore de recevoir la donation du musée-jardin Paul Landowski faite par les héritiers de l'artiste.

35 ans après, l'obsolescence et l'inaccessibilité du site conduisent la commune à concevoir un nouveau projet apte à mettre en valeur cette collection unique. L'inauguration de ce musée témoigne du fort engagement de la municipalité à donner à sa politique culturelle une dimension nationale et internationale, Boulogne-Billancourt devenant ainsi l'écrin et le tremplin incontournables de la culture du Grand Paris.

Inauguration du Musée Paul Landowski

[18:30-21:00] Vernissage de Cebos Nalcakan aka Picsandlove
Location:
Centre musical Fleury Goutte d'Or - Barbara
1, rue Fleury
75018 Paris
M° Barbès - Rochechouart, La Chapelle
France
Phone : +33 (0)1 53 09 30 70
Internet Site : www.fgo-barbara.fr
Description:
Picsandlove présente "Filippino" & "D'addis Abeba à Lalibela"

Cet évènement est une exposition photographique des clichés de Cebos Nalcakan (aka Picsandlove) pris aux Philippines et en Éthiopie lors de deux différents voyages en 2016 et 2017.

Caractérisé par son noir et blanc, le photographe réussit à rendre compte de la beauté des bidonvilles de Manille et des villages éthiopiens. Entre portraits, mises en situations, visages d'enfants et de plus âgés, Cebos tente de nous faire ouvrir les yeux sur les différentes facettes proposées par ces deux pays. Après avoir vécu en immersion avec et chez les habitants, le souhait de partager cette expérience demeurait très important, et vous plongera dans la beauté sombre et inexplorée de ces paysages.

Vernissage d'exposition le 13 septembre à 18h30
Exposition du 12 septembre au 29 octobre

Vernissage de Cebos Nalcakan aka Picsandlove




[19:00-22:00] Présentation de saison 2017-2018 du Théâtre Déjazet
Location:
Théâtre Déjazet
41, boulevard du Temple
75003 Paris
M° République
France
Phone : +33 (0)1 48 87 52 55
Fax : +33 (0)1 48 87 10 21
Mail : theatredejazet@yahoo.fr
Internet Site : www.dejazet.com
Description:
Merci de bien vouloir confirmer votre présence par mail à : infodejazet@gmail.com

Jean-Louis Martinelli et Jean Bouquin, directeur du Théâtre Déjazet, qui lui a confié une carte blanche de programmation, vous invitent à la présentation de la saison 2017-2018 qui aura lieu le mercredi 13 septembre 2017 à 19h.

Ils seront accompagnés de l'ensemble des artistes que vous aurez l'occasion de retrouver au cours de l'année, notamment les metteurs en scène (Michel Didym, Alain Françon, Vanessa Larré, David Lescot, Jean-Louis Martinelli, Yvo Mentens, Jacques Vincey).

Venez découvrir l'ensemble de notre programmation et échanger avec les artistes !

[19:00-22:00] Rencontre avec Han Kang
Location:
Librairie Le Divan
203, rue de la Convention
75015 Paris
M° Convention
France
Phone : +33 (0)1 53 68 90 68
Fax : +33 (0)1 42 50 84 68
Mail : ledivan@ledivan.com
Internet Site : www.librairie-ledivan.com
Description:
Rencontrez Han Kang : "la nouvelle reine de la littérature coréenne" (Télérama) + lectures par Marie-Sophie Ferdane, de la Comédie française.

Rencontre avec Han Kang

[19:00-21:00] Rencontre avec Julia Deck pour "Sigma"
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
Mercredi 13 septembre à 19h, rencontre avec Julia Deck animée par Sophie Quetteville à l'occasion de la publication de Sigma aux éditions de Minuit.

Messieurs,

Vous avez confié à notre Organisation le soin de lutter contre les œuvres indésirables. Quand il est impossible de les éliminer à la source, nous les faisons entrer dans des musées, où leur potentiel de nuisance s'épuise de lui-même. Aucune pièce majeure n'échappe à notre vigilance.

Nous apprenons aujourd'hui qu'une œuvre disparue du peintre Konrad Kessler referait surface aux alentours de Genève. La fâcheuse influence de cet artiste n'étant plus à démontrer, notre bureau suisse déploie immédiatement ses agents auprès de toutes les parties prenantes - galeriste, collectionneur, banquier, scientifique - afin de mettre hors de nuire le tableau.

Sigma, New York, le 31 mars

Rencontre avec Julia Deck pour "Sigma"





[20:00] Dévoilement des anneaux olympiques de Paris 2024
Location:
Bassin du Trocadéro
Parvis du Trocadéro
Place de Varsovie
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Description:
pour les JO Paris 2024

Dans les minutes qui suivront le vote des membres du CIO, Bruno Julliard dévoilera les anneaux olympiques sur le parvis du Trocadéro.

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés