Saturday, October 7, 2017
Public Access


Category:
Category: All

07
October 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

  Salon du livre russe "Russkaya literatura" 3éme édition
Location:
Centre spirituel et culturel orthodoxe russe à Paris
Cathédrale de la Sainte-Trinité de Paris
1-5, quai Branly
2, avenue Rapp
75015 Paris
M° RER C Pont de l’Alma, Alma - Marceau
France
Internet Site : www.cathedrale-sainte-trinite.fr
Description:
du 6 au 8 octobre

Une vingtaine d'auteurs russes de tout premier plan viendront spécialement de Russie pour parler de leur oeuvre et animer des tables rondes. A ces derniers s'ajouteront des auteurs russophones installés en France ainsi qu'un très large éventail d'auteurs et de spécialistes français passionnés par le monde russe.

Au programme: tables rondes, présentations de livres, conférences, dédicaces, expositions, lectures poétiques,concerts et projections de films.

La liste des auteurs et des évènements est disponible sur le site www.russkayaliteratura.fr.

Entrée libre!

Российские авторы представят книжному миру Франции свои произведения, примут участие в литературных дискуссиях.
К ним присоединятся писатели, живущие во Франции, и французские авторы, чьи произведения вдохновлены Россией,
а также французские специалисты, посвятившие свою деятельность русскому миру.

Литературная программа предусматривает проведение круглых столов, презентаций книг, лекций и автограф-сессий. В рамках Салона также пройдут выставки, поэтические чтения, концерты и кинопоказы.

Список авторов и программа мероприятий представлены на сайте Салона - www.russkayaliteratura.fr

Salon du livre russe "Russkaya literatura" 3éme édition

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00-20:00] Vernissage de l'exposition "L'exposition d'un rêve"
Location:
Fondation Calouste Gulbenkian Paris
Centre Culturel Calouste Gulbenkian
39, boulevard de La Tour-Maubourg
75007 Paris
M° La Tour-Maubourg, Varenne, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 23 93 93
Fax : +33 (0)1 53 23 93 99
Mail : calouste@gulbenkian-paris.org
Internet Site : www.gulbenkian-paris.org
Description:
7 octobre - 17 décembre 2017

Les rêves de Gabriel Abrantes, Genesis Breyer P-Orridge, FM Einheit, Tim Etchells, Alexandre Estrela, Susie Green, David Link, Pierre Paulin, Emilie Pitoiset, Lee Ranaldo, Susan Stenger et Apichatpong Weerasethakul
Interprétés par FM Einheit avec Volker Kamp, Robert Poss, Susan Stenger, Saskia von Klitzing et les chanteurs du Choeur Gulbenkian
Joués à travers les Mandalas de José de Almada Negreiros, Philippe Decrauzat, Myriam Gourfink, Olivier Mosset et Eduardo Terrazas

Une exposition de Mathieu Copeland

Cette exposition sonore, sous le commissariat de Mathieu Copeland, s'inspire des rêves de cinéastes et de dramaturges, de poètes et d'écrivains (entre autres Genesis Breyer P-Orridge, Gabriel Abrantes, Tim Etchells, Pierre Paulin et Apichatpong Weerasethakul). Ces rêves ont ensuite été mis en musique par le musicien allemand FM Einheit et enregistrés à la Fondation Calouste Gulbenkian et dans son jardin à Lisbonne, grâce à la contribution de nombreux musiciens et du Chœur Gulbenkian tout au long de l'année 2017.

Vernissage de l'exposition "L'exposition d'un rêve"



[14:00-23:55] Nuit Blanche : Hopare & Stéphanie Langard
Location:
Galerie 42b
1, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Mobile : +33 (0)6 81 01 17 81
Mail : catherine@42b-creation.com
Internet Site : www.galerie-42b.com
Description:
Dans le cadre du parcours OFF de la Nuit Blanche, l'artiste Hopare et l'artiste designer Stéphanie Langard, qui ont déjà collaboré à plusieurs reprises sur différents projets artistiques, ont imaginé pour cette nuit blanche, une installation à la galerie 42b, autour du thème du mouvement.
L'artiste peintre Hopare a fait évoluer sa dorénavant mythique muse peinte aux pinceaux en bleu de chine sur les murs de la galerie. Quant à la designer, Stephanie Langard, elle nous propose sa toupie, faite d'un globe en verre, soufflé à la bouche, et posé sur un axe en bois d'olivier. Lorsque la toupie se met à tourner, un pompom de soie s'agite au milieu du globe, tel le tutu d'une danseuse.

Une collaboration artistique qui promet un tourbillon poétique pour une nuit. Rencontre nocturne de la muse et de la danseuse imaginée par les deux artistes.

Nuit Blanche du 7.10.2017
Ouverture de la galerie de 14h à 2h du matin

Nuit Blanche : Hopare & Stéphanie Langard

[14:00-19:00] Vernissage de Pascal Vinardel
Location:
Galerie Francis Barlier
36, rue de Penthièvre
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 49 53 00 05
Mobile : +33 (0)6 16 64 85 90
Fax : +33 (0)1 45 63 47 37
Mail : cecilecavalier@wanadoo.fr
Internet Site : www.artvisconti.com
Description:
du 5 Octobre au 15 Novembre 2017

http://www.vinardel.com

Pascal VINARDEL est né le 29 avril 1951 à Casablanca, dans le Maroc du protectorat français dont il gardera la nostalgie. Issu d'une famille d'intellectuels et de musiciens il s'oriente très tôt vers la peinture.

Rentré en France en 1965, il poursuit ses études au lycée Janson de Sailly de Paris, puis après l'obtention d'un baccalauréat littéraire en 1969, il est admis à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris dont il obtient le diplôme en 1972.

Après avoir été primé à plusieurs occasions, il est reçu en 1974 au concours de la Casa Velasquez. De retour à Paris après une séjour de deux ans à Madrid, il rencontre ses premiers marchands, et d'importants collectionneurs commencent à remarquer ses travaux.

Exposant rarement, Pascal Vinardel affermit dès cette époque une réputation de peintre secret, à l'écart des modes de son temps et produisant peu.

En 1988 il rencontre sa future femme dont il aura, en 1995, une fille.

De 1994 à 2000, il dirige un atelier de peinture à l'Ecole nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

Après un séjour d'une dizaine d'années dans le sud-ouest de la France, il revient à Paris en septembre 2006, partageant désormais son temps entre la ville et la campagne.

En 2013, Pascal Vinardel est nommé Chevalier des Arts & des Lettres.


[...]Vinardel suspend son geste, il connaît la ténuité de l'instant. Il sait qu'un seul coup de brosse surperflu et la magie disparaît. Cette insoutenable lumière de l'aube nous éclabousse, qui anoblit toute masure, transfigure le banal. Retenir son souffle, sa main, pour apprivoiser l'invisible, être ce passeur d'images furtives, la soie d'une aile de papillon.

Cette ville que le peintre vous montre, pareille à mille autres, à nulle autre, n'existe que dans la mémoire collective. « C'est un palais », dit l'un, « plutôt un monastère » fait l'autre « Pas du tout, c'est un mausolée » assène le troisième. Tous tendent la main, en proie au doute, ils veulent se rassurer. Mais le décor paravent bascule, devient colline, bosquet, change de couleur et jamais ils ne l'atteignent. « Je connais cette maison » reprend le premier. « J'y suis né » déclare son compère. « Dans cette chambre, j'ai aimé » murmure le dernier. « Oui » affirment-ils en chœur « cette lumière éclairait ma fenêtre ».

A nouveau ils tendent la main, vont toucher le mur. Rien. Seules les ocelles de poussière leur restent au creux des paumes.

« Le crépuscule excite les fous » disait l'auteur des Fleurs du Mal. Eux sont plutôt hébétés, le regard embué de qui a perdu ses repères, a raté le dernier train. La mémoire des infirmes vacille mais la ville est là, adossée au clair-obscur, et « dès lors et de toujours et de maintenant. » Ont-ils vécu entre ces murs ou, juifs errants, n'ont-ils fait que frôler la Cité comme on caresse une amante ?

Les voyageurs s'asseoient, exténués. Se prennent vaguement d'attendre. Attendre quoi ? La mer monter, le jour finir, qui sait. La nuit vient, les submerge peu à peu.

On ne distingue plus que le mur blanc du monastère. Lumière abrasive, ce mur blanc les aveugle mais ils ne cillent pas. Ils veulent croire que cette clarté nue, c'est de la douleur enfouie, leur amnésie abolie et l'enfance retrouvée. La nuit c'est la lumière qui a figé, coagulée, pregnante d'anciennes senteurs. Elle pardonne tout et tend sur eux son drap.

Toutes ces villes réifiées ne figurent sur aucune carte. Ys, Ur, Babylone, ne perdurent dans la mémoire collective que parce qu'elles exercèrent une fascination indéniable sur les rares voyageurs qui, comme Marco Polo, les ont traversées, comme par inadvertence.

Ces chercheurs d'absolu, nul n'en a plus entendu parler...Ou alors, à des milliers de kilomètres de là, dans un port du bout du monde, au bord d'une décharge, ces êtres falots, oubliés, qui ont en commun un regard glauque, un iris délavé d'avoir trop scruté les syrtes ou vu les flammes d'un peu trop près. Leurs yeux plissés ne rêvent plus à ces lointaines thébaïdes, car une fois dans leur vie, ils ont vu.

Je vous vois sceptique, vous vous demandez : ces villes, ces furtives silhouettes, ces vies, ces ombres sont-elles bien réelles ? Qu'importe, si elles vous ont aidé à vivre.

Pascal Vinardel est un peintre inclassable, mais à l'égal des plus grands,Vermeer, Rembrandt, Velasquez, d'autres, ses toiles exsudent une part de mystère irréductible à la plus fine analyse. Un jour, sans doute, cet artiste aura ses éxégètes dont la glose savante étourdira le vulgaire. Mais s'ils n'ont pas su voir, mettre leur pas dans ceux du peintre, leur propos, alors, ne sera que monnaie de singe.

Gilles Ravry
( La lumière du songe extrait de texte du catalogue 2017 )

Vernissage de Pascal Vinardel
La pêche miraculeuse. 2016/2017 Huile sur toile 130 x 162 cm

Vernissage de Pascal Vinardel

[14:30-18:30] Lancement du nouveau print de Stew
Location:
GCA Gallery
2, place Farhat Hached
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Mobile : +33 (0)6 09 07 75 99
Mail : info@gcagallery.fr
Internet Site : www.gcagallery.fr
Description:
Venez (re)rencontrer Stew pour le lancement de sa dernière print. Vous aurez aussi l'occasion d'acheter des livres édités chez Critères éditions (Stew + 69). L'artiste les dédicacera à votre convenance.

Lancement du nouveau print de Stew

dans le cadre de l'exposition de Stew "Stewrotica"

Exposition du 22 septembre au 21 octobre

La relation entre Stew et GCA Gallery a bientôt 4 ans.
Suite au succès de l'exposition Homework dans l'espace de Nice, fin 2015, Stewrotica a très vite été envisagée entre les deux partenaires.
Avec Stewrotica, nous retrouvons toute l'identité de Stew et sa passion pour la culture japonaise classique et la personnalité de GCA Gallery.
Cette exposition a été conçue comme un travail d'équipe. Depuis sa conception au niveau des thématiques jusqu'à la scénographie, le duo Stew/GCA a su mettre à profit leurs différentes compétences pour présenter les dernières créations de l'artiste.

Vernissage de Stew "Stewrotica"




[15:00-17:00] Dédicace de Philippe Druillet pour "Druillet Flaubert - Une rencontre"
Location:
Galerie Barbier & Mathon
10, rue Choron
75009 Paris
M° Notre-Dame-de-Lorette, Saint-Georges, Cadet
France
Mobile : +33 (0)6 80 06 29 95
Mail : info@barbiermathon.com
Internet Site : www.barbiermathon.com
Description:
dans le cadre de l'exposition de Philippe Druillet "Explorations"

La prochaine exposition de la Galerie Barbier & Mathon est consacrée à Philippe Druillet, auteur emblématique de bande dessinée de science-fiction et membre fondateur du journal Métal Hurlant.

Elle réunira une cinquantaine de dessins à la mine de plomb ainsi que des peintures monumentales réalisées en hommage à Métal Hurlant.

A l'occasion de cette exposition, la galerie édite une estampe à partir d'une toile reproduite sur la couverture d'Yragaël, en trois formats spéciaux, en tirage limité numéroté et signé.

Les éditions Marie Barbier profiteront de cet évènement pour lancer leur premier livre intitulé "Druillet Flaubert - Une rencontre" consacré à l'adaptation de Salammbô. Riche en documents inédits, entretiens et reproductions de ses originaux et dessins de recherche, il sera disponible en tirage limité à 150 exemplaires et vendu au prix de 95 euros. En tirage normal (1500 ex.) à 35 euros.

Cette soirée sera l'occasion d'inaugurer notre second lieu d'expositions, situé également au 10 rue Choron. Cet espace indépendant a pour vocation de mettre en lumière de jeunes talents du 9ème art et d'accueillir de grandes expositions rétrospectives, comme celle-ci.

Exposition : du 15 septembre 2017 au 21 octobre 2017

Vernissage de Philippe Druillet "Explorations"

[15:00] Dédicace de Simon Hanselmann
Location:
Galerie Martel
17, rue Martel
75010 Paris
M° Château d'Eau, Gare de l'Est, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 42 46 35 09
Mobile : +33 (0)6 10 19 30 02
Mail : contact@galeriemartel.fr
Internet Site : www.galeriemartel.com
Description:
à l'occasion de la publication de son nouveau livre
Happy Fucking Birthday - éditions Misma

vernissage le jeudi 5 octobre 2017 à partir de 18h30

dédicace le samedi 7 octobre 2017 à partir de 15h

Exposition du 6 octobre au 18 novembre 2017

C'est à la galerie Martel que Simon Hanselmann, jeune artiste incarnant le renouveau de la bande dessinée underground américaine, viendra présenter en avant-première les nouvelles aventures de son trio déjanté, Megg, Mogg & Owl, à l'occasion de la publication de "Happy Fucking Birthday" (ed. Misma).

Ce nouvel opus nous replonge de façon jubilatoire dans le quotidien bordélique des 3 coloc' drogués et de leurs amis infréquentables. On y retrouve la vulgarité bien tempérée et la subtilité de l'auteur au service d'un dessin mêlant lignes aux rondeurs naïves et couleurs à la vivacité psychédélique.

Avec une sélection officielle au festival d'Angoulême, une prépublication dans Libération tout l'été et l'exposition inédite que la galerie Martel lui consacrera début octobre, 2017 sera l'année Simon Hanselmann !

Né en Tasmanie, l'arrière-cour de l'Australie, Simon Hanselmann s'est taillé une place unique au sein des comics indés anglosaxons. Ses audaces auraient fait tourner de l'oeil l'underground seventies, mais son dessin lumineux emballe l'affaire. Venez admirer ses oeuvres originales !

Vernissage de Simon Hanselmann

Vernissage de Simon Hanselmann

Vernissage de Simon Hanselmann

[15:00] Vernissage d'Agnès Geoffray "Before the eye-lid's laid"
Location:
Centre Photographique d'Ile de France
CPIF
107, avenue de la République
77340 Pontault-Combault
M° RER Emerainville Pontault-Combault
France
Phone : +33 (0)1 70 05 49 80
Fax : +33 (0)1 70 05 49 84
Mail : contact@cpif.net
Internet Site : www.cpif.net
Description:
Du 8 octobre au 23 décembre

Vernissage le samedi 7 octobre, à 15h
Entrée gratuite
Navette gratuite au départ de Paris, Bastille
Information et réservation au 01 70 05 49 80 / contact@cpif.net

Le CPIF présente la première exposition monographique d'envergure consacrée à Agnès Geoffray dans un centre d'art en France, à l'occasion du prix AICA France, décerné en 2016 à J. Emil Sennewald, pour la présentation du travail de l'artiste.

Commissaires invités : J. Emil Sennewald et Agnès Geoffray.

L'histoire de l'image pourrait se résumer à celle d'actes violents. L'image pénètre, l'œil dévore, le corps subit, le regard perce. Le travail d'Agnès Geoffray explore ces actes : partant de photographies trouvées, elle expérimente cette latence induite d'images, qui suppose un événement dramatique à venir. Pour l'image photographique, cette latence se situera à la fermeture du diaphragme de la caméra ou à celle de l'œil regardant l'image photographiée. Incarné par le battement de la paupière, ce bref instant est celui avant qu'elle ne se pose.
C'est un temps d'arrêt.
Un moment intermédiaire entre objet et image, vision et regard.
Un moment où l'on retient son souffle.

Before the eye-lid's laid propose une constellation d'images et de textes. Différemment de la relation habituelle entre critique d'art et artiste : ici les textes parlent aux images plutôt que de parler d'elles. Textes et images se confrontent, pour faire osciller leurs niveaux de signification respectifs. La mise en espace invite à l'expérience de cette oscillation entre voir, imaginer et penser.

L'exposition s'accompagne d'une publication éponyme aux éditions La Lettre Volée, en partenariat avec le Goethe Institut et le Musée de l'Elysée, Lausanne.


Agnès Geoffray, est née en 1973 à Saint-Chamond (Loire), elle vit et travaille à Paris. Diplômée des Écoles nationales supérieures des Beaux-arts de Lyon et Paris, elle a été résidente à la la Rijksakademie à Amsterdam (2002-2003), pensionnaire à la Villa Médicis à Rome (Académie de France, 2010-2011) et à l'Atelier de recherche et de post-production du CPIF en 2012.
À la croisée de la photographie, de la sculpture et des installations, Agnès Geoffray sonde, élabore et réactive les textes et les images. Par le biais de mises en scène, de réappropriations ou d'associations, elle révèle un univers de tensions - latentes et mystérieuses. S'élaborant souvent au départ de sources d'archives, ses propositions résultent d'un processus de reconstruction fictionnalisée et interrogent l'idée de réminiscence. Glanés au hasard d'un livre, d'internet ou d'archives diverses, elle rejoue et réinvente les textes et les images qui nous environnent quotidiennement, invitant le spectateur à reconsidérer sa mémoire.
Ses œuvres sont notamment présentes dans des collections publiques du Fonds National d'Art Contemporain (Paris), du Centre Pompidou (Paris), du Fond Municipal d'Art Contemporain (Paris), du Musée d'Ixelles (Bruxelles), du FRAC Auvergne (Clermont-Ferrand), du Mac Val à Vitry-sur-Seine, du Musée de l'Elysée à Lausanne et de plusieurs collections privées.
www.agnesgeoffray.com

J. Emil Sennewald est critique d'art, enseignant et chercheur. Installé à Paris depuis 2000, il travaille pour le compte de différents revues internationales, dont Kunst-Bulletin (Zürich), Weltkunst (Berlin) et Roven (Paris). Ayant soutenu une thèse de doctorat à l'université d'Hambourg (publié 2004), il est actuellement professeur de philosophie à l'école supérieure d'art de Clermont Métropole. Aussi, il co-dirige, avec l'artiste Thierry Fournier, un laboratoire de recherche sur le devenir de l'exposition, Displays, au sein du programme EnsadLab de l'école nationale supérieure des arts décoratifs. Avec Andrea Weisbrod, il était propriétaire et directeur du project room parisien café au lit du 2000 à 2013, où il a mis en œuvre expositions, interventions artistiques et de débats publics. Il a publié des essais sur le dessin comme acte, la phénoménologie de la ligne, l'image et l'espace dynamique.
Publications récentes sur weiswald.com


L'exposition en partenariat avec l'Institut Goethe et AICA France, s'intègre à la rubrique « À Paris pendant Paris Photo » du programme VIP de Paris Photo 2017.
http://www.parisphoto.com/paris

Vernissage d'Agnès Geoffray "Before the eye-lid's laid"
© Agnès Geoffray, Sans titre, 2014

[15:00-19:00] Vernissage de Henry Chalfant "1980"
Location:
Speerstra Gallery
24, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 83 01 45 86
Mobile : +33 (0)6 98 27 81 76
Mail : paris@speerstra.net
Internet Site : www.speerstra.net
Description:
"1980" Henry Chalfant

du 7 octobre au 10 novembre 2017
vernissage le samedi 7 octobre 2017 de 15 à 19h en présence de Henry Chalfant

Henry Chalfant est un photographe et un vidéaste américain. Dès la fin des années 70's, il découvre les prémisses de la culture hip-hop new-yorkaise et très vite en devient l'un des témoins privilégiés. Il est l'homme qui a révélé le graffiti de New York au reste du monde en accumulant des archives de photographies. Fasciné par les couleurs que les graffitis donnaient à la ville en plein chaos économique et social, il pose par intuition son objectif devant les voies de chemin de fer et prend les photos des trains graffés. Pour réussir l'exploit de capturer de manière nette un train lancé à pleine vitesse, il développe une technique de capture rapide avec son appareil 35 mm. Sa démarche intrigue certains artistes avec qui il devient ami. Henry leur apporte un soutien sans faille et un œil intellectuel sur un art qui dérange.

C'est une évidence aujourd'hui : ses clichés ont une importance, une portée historique. L'impressionnante étendue de son iconographie lui a permis de publier des livres, réaliser des films mais également d'apporter son témoignage au sein des collections privées et institutionnelles.
Pour sa troisième exposition à la Speerstra Gallery Paris, Henry Chalfant présente l'exposition « 1980 ». L'année 1980 marque le début de l'âge d'or du graffiti sur les rames du métro new-yorkais. Une vraie chasse à l'homme s'organise entre les "crews" d'artistes et les autorités fédérales. Sélectionnées permis la vertigineuse collection d'Henry Chalfant, une vingtaine de photographies, aux format exceptionnels, de rames de métro prennent place sur les murs blancs de la galerie. Beaucoup sont exposées pour la première fois, et nous font découvrir les premières œuvres des artistes comme Dondi White, Crash, Daze, Seen, Blade...

Vernissage de Henry Chalfant "1980"

Vernissage de Henry Chalfant "1980"

Vernissage de Henry Chalfant "1980"

Vernissage de Henry Chalfant "1980"

[15:30] Animation autour de l'exposition "Manières de voir, Matières à voir..."
Location:
Galerie Anaphora
13, rue Maître-Albert
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Mobile : +33 (0)6 03 21 31 35
Mail : galerie.anaphora@gmail.com
Description:
Rencontre avec les artistes de l'exposition "Manières de voir, Matières à voir..."
Anne Brasse, Brigitte Pazot, Christiane Vielle et Dominique Neyrod
vous parleront techniques et démarches artistiques...
Ce samedi 7 octobre à partir de 15h30
A l'occasion de la « Nuit Blanche » la galerie fermera à 21h.




exposition collective de 6 graveurs

3 artistes de la galerie :
Erwin Heyn, Christiane Vielle, Anne Brasse

3 artistes invités :
Luce, Brigitte Pazot, Dominique Neyrod

vernissage le mardi 19 septembre à partir de 18h30

Exposition du 20 septembre au 7 octobre et du 17 octobre au 28 octobre 2017
Galerie ouverte du mardi au samedi de 15h30 à 19h30 et sur rendez-vous
Galerie fermée du 8 au 16 octobre

Vernissage de l'exposition collective "Manières de voir, Matières à voir..."





[16:00-17:00] Rencontre et signature avec Doïna Lemny
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
Librairie Flammarion Centre

A l'occasion de la parution de "Correspondance Brancusi, Duchamp : histoire d'une amitié", les Éditions Dilecta et la librairie Flammarion Centre vous invitent à rencontrer Doïna Lemny.

La rencontre sera suivie à 17h d'une visite de l'Atelier Brancusi accompagnée par l'historienne d'art, spécialiste dans la sculpture du XXe siècle.
Le nombre de places pour la visite étant limité, merci de confirmer votre présence par email (elisebernier@editions-dilecta.com).

En partenariat avec Institut Culturel Roumain de Paris

La discrétion de Brancusi, qui ne s'affichait pas dans les soirées mondaines, préférant accueillir ses amis à son atelier, et de Duchamp, qui n'évoquait jamais en public ses liens avec lui, a fait oublier l'amitié qui les unissait. On savait que Duchamp avait ouvert au sculpteur roumain les portes du marché de l'art américain, et qu'il y avait trouvé un intérêt financier, mais on ne devinait pas la solide entente qui pouvait exister entre ces deux artistes qui ont marqué le xxe siècle.

La correspondance réunie et presentée par Doïna Lemny offre un éclairage inédit sur cette relation restée longtemps méconnue.

Rencontre et signature avec Doïna Lemny

[16:00-21:00] Vernissage d'Anouk Kruithof "The Aesthetics of Contamination"
Location:
Galerie Escougnou-Cetraro
anciennement Galerie See studio
7, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 48 87 52 93
Mail : galerie@escougnou-cetraro.fr
Internet Site : www.escougnou-cetraro.fr
Description:
7 octobre - 12 novembre 2017

Que voyons-nous lorsque nous regardons une nappe de pétrole obscurcir la surface de l'océan ? La réponse est simple : nous ne voyons rien. Rien, ou du moins, rien que nous puissions faire correspondre au schéma classique de la perception, où l'image vient dupliquer un objet réel. Rien, car plus fondamentalement, rien dans notre constitution ne nous prépare à appréhender un tel phénomène entièrement dépendant de l'activité humaine. Synthétique et imprévu, ce n'est pas que le seul équilibre naturel qu'il bouleverse: il chamboule également la définition jusqu'alors en vigueur de ce qu'est un objet. Cette nappe de pétrole, bien qu'on ne puisse la toucher directement ou l'apercevoir en entier, personne ne songerait à remettre en question l'existence. Par conséquent, c'est bien l'objet, la chose, ce qui existe mais n'est ni humain, ni animal, ni naturel, qui prend un coup : un objet ne se rapporte pas forcément à l'échelle humaine. Nous ne pouvons l'atteindre par nos sens, car son échelle nous dépasse. De fait, nombreux sont les philosophes à s'être servis de ce même exemple noir et visqueux pour étayer leurs assauts contre la forteresse de l'anthropocentrisme1. Chez Graham Harman, Bruno Latour ou Timothy Morton, la nappe de pétrole elle appartient à la famille des inclassables nommés, faute de mieux, hyperobjets ou quasi-objets. Hyper-, quasi- : c'est par le préfixe qu'est porté le premier coup au système classificatoire moderne. Or si nous ne voyons certes rien de la chose en soi, nous voyons bien autre chose : nous voyons une image. Ce stimuli visuel que nous n'hésitons pas une seconde à identifier comme une réalité appelée « nappe de pétrole », nous en avons déjà aperçu, dans les médias, plusieurs photos aériennes dûment légendées. Nous avons alors appris à corréler la tache noire quasi-abstraite à certains mots clefs comme « marée noire » ou « pollution chimique » : corrélation qui nous fait croire à la connaissance ; identification qui rassure en ôtant tout ce que le surgissement comporte d'impensable.

L'exposition Aesthetics of Contamination d'Anouk Kruithof vient précisément se nicher dans cet interstice mental, occupant la zone de flou qui sépare l'intuition de la destruction et le sommeil de la raison. Ce qui frappe d'abord, c'est la présence de tout un arsenal médical ou paramédical déclinant la prothèse sous toutes ses formes : un masque à oxygène, un autre à anesthésie, une béquille, une canne, des masques gélifiés pour le visage ou des patchs mammaires de la même matière. Ici, ces extensions machiniques viennent augmenter, soulager et réparer des corps-sculptures, structures rocheuses enveloppées comme dans un cocon d'une couche protectrice de matière synthétique à la fois soyeuse et colorée. Sur du latex ou du plastique, l'artiste a imprimé des vues aériennes de catastrophes naturelles glanées sur internet. Désormais transformées en surfaces molles qui plient et ploient, venant mollement draper les structures en acier qui les maintient, ces images devenues matière éveillent des émotions ambiguës où l'attirance et la répulsion se mêlent et s'indistinguent, l'un venant contaminer l'autre dans une boucle récursive déstabilisante. Le raccourci qui s'impose est alors évident, mais non moins percutant : chez Anouk Kruithof, l'image est une image-prothèse. Elle est quasi-, hyper-, en tout cas pas-tout-à-fait- image, tentant de rendre physiquement présent ce qui échappe encore à l'expérience : cette nouvelle chair où se défont les partages habituels entre nature et culture, humain et machine, réel et fictif.

Ces images-prothèses témoignent non seulement de la modification du réel, mais également de la nature des images que nous en connaissons. Il serait d'ailleurs plus juste de parler de photographies-prothèses, l'intégralité du travail d'Anouk Kruithof explorant par ailleurs le registre de la photographie contemporaine, à savoir dans son acception la plus lâche d'image reproduite et non produite. Justement, la qualité machinique vient pointer le profond divorce entre la photographie comme dédoublement du réel et la photographie devenue à force le réel en soi. Si la photographie de la catastrophe est pour nous la seule preuve qu'elle existe, elle devient à nos yeux le substitut d'une réalité que nous subissons sans pouvoir en faire l'expérience. Comme l'a pointé avec justesse François Laruelle, l'un des rares à avoir fait correspondre à la photographie contemporaine une métaphysique2, nous sommes à présent devant l'existence d'une « photo-fiction » de nature à faire mentir l'ancienne conception de la photographie - pour l'auteur, une photographie platonicienne. L'image et le monde, le sujet-monde et l'appareil technologique fusionnent et produisent une nouvelle réalité ; celle-ci n'étant pas moins réelle, mais simplement autre, alternative. Face à cet écosystème post-produit où a représentation de la chose n'est pas ce qui cache la chose, comme les post-modernes ont voulu le croire, mais bel et bien la chose en soi, les œuvres d'Anouk Kruithof fonctionnent comme autant de laboratoires émotionnels. A la fois images et matières, leur matérialité est de cette qualité ambiguë qui suspend toute tentative de saisie rationnelle : trop aguicheuses, donc forcément toxiques ?
Ingrid Luquet-Gad

1 Voir notamment Bruno Latour, Nous n'avons jamais été modernes. Essai d'anthropologie symétrique, Paris : La Découverte, p. 100 : « La prolifération des quasi-objets a fait craquer la temporalité moderne en même temps que sa Constitution. La fuite en avant des modernes s'est arrêtée (...) avec la multiplication d'exceptions dont personne ne pouvait reconnaître la place dans le flux régulier du temps ».
2 François Laruelle, Non-Photographie / Photo-Fiktion, Berlin : 2014, Merve Verlag, p. 168-169

Vernissage d'Anouk Kruithof "The Aesthetics of Contamination"
Anouk Kruithof, Petrified Sensibilities 02, 2017
Impression jet d'encre sur latex, masque d'oxygène, tube d'oxygène - 74 × 43 × 3 cm - Unique
Courtesy of the artist & Galerie Escougnou-Cetraro, Paris

[16:00-20:00] Vernissage de Fabien Granet "mise-en-paysage"
Location:
Galerie Tokonoma
47, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)9 82 57 72 25
Mobile : +33 (0)6 28 05 26 85
Mail : tokonoma.galerie@gmail.com
Internet Site : www.galerie-tokonoma.com
Description:
"mise-en-paysage"

exposition du 7 au 28 octobre
Ouverte du mardi au samedi, de 14h à 18h30 et sur rendez-vous au 06 28 05 26 85
Vernissage de l'exposition le samedi 7 octobre, de 16h à 20h

Poursuivant ses recherches précédentes, Fabien Granet présente ses dessins récents dans lesquels des fragments de paysages, tout en restant accrochés au quadrillage premier, émergent du blanc de la page, parfois en lambeaux, parfois en points de vue multipliés, faisant penser à un univers dont la création ne serait pas exempte d'hésitations, d'essais, de repentirs.

Dans certains dessins, ces fragments de paysages s'articulent avec d'étranges constructions architecturales, des volumes géométriques... comme si l'oeil de l'artiste, par delà le sensible, avait dégagé des bords de mer, des rochers, des plages l'essence de ces lieux, rappelant que le dessin est aussi "chose mentale".


Fabien Granet (1970)

Après un parcours éclectique dans le monde des médias (journaliste, réalisateur de documentaires) Fabien Granet se consacre désormais entièrement au dessin. Ses sources d'inspiration sont multiples : photos, images cinématographiques, imagerie populaire.

Vernissage de Fabien Granet "mise-en-paysage"

Vernissage de Fabien Granet "mise-en-paysage"






[17:00-21:00] Vernissage d'Emmanuelle Michaux "Les fleurs de la vie ne sont que des fantômes"
Location:
Galerie Patrick Gutknecht
78, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 43 70 56 18
Mail : pg@gutknecht-gallery.com
Internet Site : www.gutknecht-gallery.com
Description:
Du 7 octobre au 9 novembre 2017
Vernissage samedi 7 octobre 2017, à partir de 17h

LES OEUVRES D'EMMANUELLE MICHAUX DIALOGUERONT AVEC QUELQUES PIÈCES D'ARTS DÉCORATIFS DU XXe SIÈCLE.

Vernissage d'Emmanuelle Michaux "Les fleurs de la vie ne sont que des fantômes"
Devant le panorama de Florence, série « La faille », 2017 © Emmanuelle Michaux

[17:00-19:30] Vernissage de Chiwook Nho "Je est un autre"
Location:
Galerie Dohyang Lee
73/75, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Les Halles, Rambuteau, Etienne-Marcel
France
Phone : +33 (0)1 42 77 05 97
Fax : +33 (0)1 42 76 94 47
Mail : info@galeriedohyanglee.com
Internet Site : www.galeriedohyanglee.com
Description:
EXPOSITION "JE EST UN AUTRE"
/ Chiwook Nho (노치욱)

*** VERNISSAGE "SAMEDI 7 OCTOBRE 2017"
*** DE 17H - 19H30
*** PROJECTION EXTÉRIEUR DE 20H À MINUIT (LA NUIT BLANCHE À PARIS)

PROJECTIONS DE L'INSTALLATION VIDÉO
VENDREDI 6, SAMEDI 7* ET DIMANCHE 8 OCTOBRE
DE 20H À 23H (* LE SAMEDI 7 OCT. JUSQU'À MINUIT)

EXPOSITION DU 4 AU 10 OCTOBRE 2017
OUVERT TOUS LES JOURS (EN PRÉSENCE DE L'ARTISTE)
DE 14H À 20H

#JEESTUNAUTRE #NOUSSONTDESAUTRES #CHIWOOKNHO #NHOCHIWOOK #INTALLATIONINTERACTIVE #EXPOSITION #SOLO #GALERIEDOHYANGLEE

Vernissage de Chiwook Nho "Je est un autre"

[17:00-20:00] Vernissage de Scott Anderson "Lovers and Thinkers"
Location:
Galerie Richard
Galerie Jean-Luc & Takako Richard
74, rue de Turenne
3, Impasse Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 43 25 27 22
Fax : +33 (0)1 43 25 27 23
Mail : paris@galerierichard.com
Internet Site : www.galerierichard.com
Description:
Vernissage / samedi 7 octobre de 17h à 20h
7 octobre - 8 novembre 2017

Galerie Richard à Paris a le plaisir de présenter "Lovers and Thinkers", la deuxième exposition personnelle de Scott Anderson en France du 7 octobre au 8 novembre 2017 après celle de 2004. Très peu d'artistes réussissent dans la même année (2016) à obtenir deux excellentes critiques dans Artforum pour New York et dans The Los Angeles Times pour Los Angeles. L'année dernière il a en plus eu une exposition personnelle au Nerman Art Museum à Overland Park, Kansas, et son exposition personnelle de la galerie sur la foire Untitled à Miami fut sélectionnée par le critique d'art Paul Laster comme l'un des meilleurs stands à Untitled et Nada.

Les oeuvres de Scott Anderson ont été décrites par le critique d'art David Pagel comme une "abstraction dystopique". Une dystopie est une forme de récit de fiction qui se déroule dans une société imaginaire organisée de telle manière que ses membres ne peuvent accéder au bonheur.

La première qualité de ses peintures récentes est l'ambiguîté de sa représentation d'êtres vivants. Au premier regard sa peinture est un mystère. Progressivement on perçoit des visages, des personnages qui ne respectent aucune perspective quant à leur taille et qui proviennent de différentes iconographies de toutes sortes et de toutes époques. La dystopie littéraire apparaît dans l'intégralité d'une exposition dans laquelle on rentre dans univers particulier aidé parfois par les titres énigmatiques des œuvres tels que «Zizek Watching Television» et « 4-Way Dancer» qui dépeignent une société et des personnages. L'espace est aplati, la composition et l'arrangement des couleurs est brillant. On rentre dans son univers comme on rentre dans un roman. Ses peintures reflètent les bouleversements culturels de notre époque perturbée et invitent à contempler des fragments de moments du temps présent dans la ville moderne et ses mystérieux habitants.

"Son processus créatif débute avec des bribes de mémoire ou vestiges d'images qui traînent dans son esprit. Il travaille intuitivement à faire sortir quelque chose de nouveau et modifié de la mémoire.
Ce procédé conduit à des peintures qui ont des réminiscences avec les paysages oniriques des surréalistes, du régionalisme Américain, des influences modernistes et avec leur propre unique language.*"

Scott Anderson (né en 1973 à Urbana, Illinois) est diplômé de l'Université de Kansas, l'Université d'Illinois et la Skowhegn School of Painting and Sculpture. Il a eu une exposition personnelle au Musée Nerman d'Art Contemporain à Overland Pak au Kansas et a participé à des expositions au MCA Chicago, au Parrish Art Museum, au Warhol Museum, et au Cranbrook Art Museum.
Ses oeuvres ont fait l'objet de nombreuses publications dont Artforum, The New York Times, The Washington Post, The Los Angeles Times, The Chicago Tribune, and New American Paintings. Anderson a reçu la Bourse de la Fondation Pollock-Krasner Foundation et le Prix William and Dorothy Yeck. Anderson vit et travaille au Nouveau Mexique.

*"Dystopian Abstraction" ArtPulse, 2017, http://artpulsemagazine.com/dystopian-abstraction.

Vernissage de Scott Anderson "Lovers and Thinkers"
Young Data Reunion, 2017, oil and oil crayon on canvas, 190,5 x 152,4 cm / 75 x 60 inches

Vernissage de Scott Anderson "Lovers and Thinkers"
Broken Birdcage, 2017, oil and oil crayon on canvas, 127 x 101,6 cm / 50 x 40 inches







[18:00-22:00] Inauguration du YAM - Young Artists Montmartre
Location:
Galerie Roussard
13, rue du Mont-Cenis
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt, Abbesses, Anvers, Château Rouge
France
Phone : +33 (0)1 46 06 30 46
Fax : +33 (0)1 42 52 38 00
Mail : galerieroussard@gmail.com
Internet Site : www.roussard.com
Description:
Vernissage d'inauguration « Something is happening »

Le samedi 7 octobre 2017 de 18h à 22h

En présence des artistes

Mr Renard | Marion Harduin | Jaëraymie

Espace dédié à l'art contemporain et urbain ouvert par la Galerie Roussard
7, rue du Mont-Cenis
75018 Paris
contact@yam-galerie.com
http://www.yam-galerie.com
https://www.instagram.com/youngartistsmontmartre

Inauguration du YAM - Young Artists Montmartre

[18:00-21:00] Vernissage de Cécile Wautelet "tout doit disparaître tu sais"
Location:
Galerie Simple
26, rue du Simplon
75018 Paris
M° Simplon
France
Phone : +33 (0)6 18 80 21 46
Mail : contact@galeriesimple.fr
Internet Site : www.galeriesimple.fr
Description:
Pour sa deuxième exposition personnelle à la galerie simple, Cécile Wautelet présente une installation céramique et dessin.

Vernissage de Cécile Wautelet "tout doit disparaître tu sais"

[18:00-21:00] Vernissage de Harmony Korine
Location:
Galerie du jour Agnès b.
44, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 54 55 90
Fax : +33 (0)1 40 29 01 69
Mail : jour@agnesb.fr
Internet Site : www.galeriedujour.com
Description:
du 14 septembre au 28 octobre
vernissage en présence de l'artiste le 7 octobre

Harmony Korine dans la collection agnès b. depuis 1998 ! Figure de proue de la pop culture de la fin des nineties et du cinéma indépendant américain, Harmony Korine est à la fois cinéaste, écrivain et plasticien. Sa rencontre avec agnès b. résonne comme une évidence. Elle aura lieu en 1999 autour de Julien Donkey Boy (Love Streams agnès b. Productions prendra en charge le soustitrage pour en permettre la sortie française), marquant ainsi le début d'une amitié complice et d'échanges autour de nombreux projets artistiques.
Quelques mois plus tard, en 2000, Harmony Korine expose pour la première fois à la galerie du jour qui soutient l'édition française du livre A Crack Up at the Race Riots aux éditions Al Dante. En 2003 a lieu la seconde exposition à la galerie du jour où sont présentées une trentaine de pièces inédites : brouillons de scénarios, collages, dessins et photographies. En 2007, Love Streams produit Mister Lonely, soit les pérégrinations d'un groupe de sosies de stars vivant en communauté au fin fond de l'Écosse. Un film ovni, drôle et mélancolique.

Vernissage de Harmony Korine

[18:00-21:00] Vernissage de Jim Joe "dollarama diary"
Location:
Galerie du jour Agnès b.
44, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 54 55 90
Fax : +33 (0)1 40 29 01 69
Mail : jour@agnesb.fr
Internet Site : www.galeriedujour.com
Description:
Project-room

du 14 septembre au 28 octobre
vernissage le 7 octobre

Vernissage de Jim Joe "dollarama diary"

[18:00-20:00] Vernissage de Jutta Haeckel "DRIFT"
Location:
NextLevel Galerie
8, rue Charlot
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers, Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 90 88
Mobile : +33 (0)6 08 16 73 69
Mail : contact@nextlevelgalerie.com
Internet Site : www.nextlevelgalerie.com
Description:
7 octobre - 4 novembre, 2017
Vernissage samedi 7 octobre de 18h à 20h en présence de l'artiste

NextLevel est heureuse de vous présenter la première exposition personnelle de Jutta Haeckel à Paris : Drift.

"Les difficultés de la dérive sont celles de la liberté." Guy Debord, Théorie de la dérive, 1956

La peinture de Haeckel nous invite à une errance entre ravissement et désenchantement, à sortir des sentiers battus, à se perdre. Dans son travail elle combine à la fois les oppositions et les paradoxes: matérialité et invisibilité, hasard et stratégie, permanent et fugace, souvenir et futur. Son traitement est non figuratif mais pas non plus strictement abstrait.

Haeckel peint notre monde comme un organisme vivant, à la fois vulnérable et résistant, dans des chromatismes lumineux et contrastés. Pour ce faire, elle puise dans les études scientifiques (étude de janvier 2016 sur les signatures climatiques, biologiques et géochimiques de l'activité humaine dans les sédiments et les carottes de glace), dans l'iconographie scientifique (images satellite, ou cartes plus spécifiques simulant les conséquences du réchauffement de la planète sur l'élévation du niveau des océans ect.), historique (cartes médiévales) et dans l'histoire de l'art à travers la citation ou en recyclant des techniques liées à l'abstraction. Ainsi ses peintures peuvent s'apparenter à des cartes psychogéographiques de paysages polyfocaux; à ceci près qu'elles ne rendent pas compte d'un territoire existant.

A travers un long processus de création, Haeckel explore et repousse les limites de ses matériaux, les couches de peinture se succèdent dans un jeu infini de grattages, de recouvrements suivis de maints effacements et de reprises. Dans ses dernières peintures sur toile de jute, elle tend et retend la toile afin de rendre le tissage plus évident et irrégulier, cherchant à travailler entre les interstices et son négatif. Le tissage de la toile devient comparable à un système de coordonnées géographiques, composé de parallèles et de méridiens. Haeckel travaille également les deux côtés de la toile et sans décider au préalable lequel sera visible ; la face cachée viendra ainsi perturber par des jeux de transparence, tel un fantôme, la face qui sera rendue visible.

Jutta Haeckel (née en 1972 à Hanovre) vit et travaille à Düsseldorf. Elle a étudié la peinture à l'université des arts de Brême (Hochschule für Künste) et au Goldsmiths College à Londres. En 2012, elle reçoit le prix 'the International Randall Chair' en peinture de Alfred University à New York; prix décerné chaque année à un artiste étranger internationalement acclamé. Son travail a fait l'objet de nombreuses expositions individuelles et collectives tant en galeries qu'en institutions principalement en Allemagne et aux Etats-Unis.

Vernissage de Jutta Haeckel "DRIFT"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Rencontre : Baselitz aux Gobelins"
Location:
Loft 19
5, Villa Marcel Lods
Passage de l'Atlas
75019 Paris
M° Belleville
France
Phone : +33 (0)1 53 72 48 69
Mobile : +33 (0)6 11 01 16 79
Mail : info@suzanne-tarasieve.com
Internet Site : www.loft19.fr
Description:
du 7 octobre au 17 décembre

[18:30] Pause musicale pour "Automne en résidence"
Location:
Galerie Maître Albert
6, rue Maître-Albert
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 55 42 73 77
Mail : jdm@lmet.fr
Internet Site : www.maitrealbertgallery.com
Description:
En avant première de votre nuit blanche, rejoignez-nous à la galerie Maître Albert (Paris 5ème)
samedi 7 octobre à 18h30
pour une pause musicale au milieu des dessins de Corine Pagny et des sculptures de Laurent Belloni
en compagnie des musiciens Alejandro Alvarez et Guillermo Venturino

Et pendant ce week-end des 7 et 8 octobre : visite de l'exposition "Automne en Résidence" de 15h00 à 19h00.




Automne en résidence
Présente

Laurent Belloni et Corine Pagny

25 septembre-14 octobre 2017
Lundi au vendredi de 9h30 à 19h00
Samedi et dimanche de 15h00 à 19h00

Vernissage mardi 26 septembre 2017
18h00 - 21h00

Informations
« week-end en résidence » - Pascale et Michel Olivier - 07 68 81 62 31

www.belloni.laurent.free.fr
www.corinepagny.fr

Vernissage de Laurent Belloni et Corine Pagny "Automne en résidence"








[19:00] COLLABORATION INÉDITE : « CONFLUENCES : EXPLORATIONS GRAPHIQUES »
Location:
Fondation EDF
Espace EDF Electra
6, rue Récamier
75007 Paris
M° Sèvres - Babylone
France
Phone : +33 (0)1 53 63 23 45
Internet Site : fondation.edf.com
Description:
NUIT BLANCHE À LA FONDATION GROUPE EDF
Samedi 7 octobre de 19h00 à 2h00

COLLABORATION INÉDITE : « CONFLUENCES : EXPLORATIONS GRAPHIQUES »

À l'occasion de ses 30 ans, la Fondation Groupe EDF a donné carte blanche à trois graffeurs de renom, NEIIIZ, BROK et AKHINE, pour investir ensemble les lieux et créer une oeuvre unique et éphémère. Ils ont ainsi réalisé une fresque géante mêlant peinture et structures- sculptures en bois pour une mise en relief de leurs compositions. Traçant des lettrages atypiques pour l'un, composant des messages calligraphiques harmonieux ou mystérieux pour l'autre, ou encore révélant des visages de personnages-éléments pour le dernier, voici une proposition originale d'un scénario ancré dans l'exploration des formes et de la matière, unissant les techniques, les savoir-faire et les sensibilités artistiques. En partenariat avec La Place Centre Culturel Hip Hop.

[19:00] Lecture gustative par Tiphaine Calmettes / Nuit Blanche
Location:
Centre Tignous d'Art Contemporain - Le 116
116, rue de Paris
93100 Montreuil
M° Robespierre
France
Phone : +33 (0)1 71 89 28 00
Mail : contact116@montreuil.fr
Internet Site : www.montreuil.fr/centretignousdartcontemporain
Description:
Dans le cadre de l'exposition "Décomposition d'une maison", proposée par Céline Poulin, commissaire et Alexis Guillier, artiste associé, l'artiste Tiphaine CALMETTES propose une Lecture gustative à base de plantes sauvages comestibles, réalisé avec la cheffe Virginie GALAN.

Le plateau se redresse, hissé sur les tréteaux il nous présente sa végétation à l'horizon.
Tel un extrait de site urbain en friche placé sous notre regard, ce fragment se fait la scène d'un nouveau spectacle. L'histoire commence, dans la déambulation à travers différents lieux et temps, le familier et le fantasmé se mélangent, augmentés par les odeurs et les saveurs des bouchées qui défilent. Ça prolifère... jusque dans la bouche.
Comme ritualisée, la lecture d'un texte s'entrelace au déroulé du repas. Les textures évoquées se mélangent aux textures avalées, ça gratte, lèche, suce.
Dressé au fur et à mesure sur la table végétale telle une balade en nature où l'on déguste la cueillette...

La performance culinaire débute à 19h (durée 1h30) sur RESERVATION au 01 71 89 27 98 ou par mail : marine.clouet@montreuil.fr
Et tout au long de la soirée : lecture de mots autour de plantes rudérales et dégustation...

Lecture gustative par Tiphaine Calmettes / Nuit Blanche

[19:00-22:00] Les Yeux Grands Ouverts - Nuit Blanche
Location:
Cloître des Billettes
Centre Culturel Luthérien
24, rue des Archives
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 40 72 38 79
Description:
Les Yeux Grands Ouverts

[19:00-23:55] Nuit Blanche 2017 : Faire œuvre commune
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire de Paris en charge de la culture et Charlotte Laubard, directrice artistique, ont présenté ce matin deux des parcours de la programmation de Nuit Blanche pour l'édition 2017.

Bruno Julliard, Premier Adjoint à la Maire de Paris, et Charlotte Laubard, directrice artistique ont présenté ce mercredi 21 juin les grandes lignes de la 16e édition de Nuit Blanche, qui se déroulera le 7 octobre 2017. Intitulée « Faire œuvre commune », « cette édition a pour ambition de célébrer la création en collectif, que cela soit des collaborations entre artistes ou des initiatives citoyennes qui font bouger les représentations et les perceptions » se réjouit l'édile. Deux parcours inédits, rattachés à des lieux emblématiques de rassemblement de la capitale, ont été présentés :

Un premier parcours au Centre, qui s'étendra autour de l'Hôtel de Ville depuis les berges du parc Rives de Seine jusqu'à la place de la République en passant par les Halles. Les Berges seront notamment investies par le collectif berlinois Invisible Playground qui souhaite y installer une œuvre participative redonnant la parole aux Parisiens. Pour Nuit Blanche, le collectif propose d'inonder les berges de lettres qui se composeront en phrases au fil de l'eau. Le jeu de mots qu'ils organiseront autour de ces lettres sera l'occasion de réaffirmer la dimension ludique de la ville. En invitant les Parisiens à jouer et à faire œuvre ensemble, Invisible Playground propose l'un des projets les plus emblématiques de cette édition. Porte d'entrée du Grand Paris, les Halles constituent un lieu de mixité dont les usages ne demandent qu'à être réinventés depuis la construction de sa Canopée. Charlotte Laubard a souhaité impliquer les nouvelles institutions culturelles qui s'y sont installées et qui se distinguent par leurs identités innovantes. Le soir de Nuit Blanche, le Conservatoire Mozart, La Place et la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs seront emmenés par le chorégraphe Olivier Dubois dans une mise en scène alliant leurs forces et leurs spécificités.

Un second parcours s'épanouira dans le quartier de la Chapelle et jusqu'à la gare Rosa Parks en passant par la Halle Pajol et le CENTQUATRE. Le collectif Mu investira l'océan de rails qui sépare le jardin Rosa Luxembourg et les Jardins d'Eole avec une création sonore et visuelle évoquant l'univers du voyage et des migrations. A la Halle Hébert, le collectif (La) Horde invitera les visiteurs de Nuit Blanche à déambuler au sein d'un tournage nocturne mettant en scène un ballet de machines. En s'intéressant à des styles de danses développés spécifiquement sur Internet et aux communautés qu'ils fédèrent en ligne, les artistes explorent le déplacement de certains gestes de la sphère digitale à la place publique.

Une des nouveautés de cette année est un rendez-vous en ligne. En effet, prenant acte que la notion d'espace public a considérablement évolué avec l'essor d'internet et des réseaux sociaux, cette édition propose aux visiteurs de discuter avec un « chatbot », soit un logiciel spécifiquement programmé par les étudiants des masters Arts Visuels et Media Design de la Haute Ecole d'Art et de Design de Genève où enseigne Charlotte Laubard, quelques jours avant le lancement de Nuit Blanche.

À propos de Nuit Blanche

Depuis 2002, la Ville de Paris organise Nuit Blanche, chaque premier samedi d'octobre. Il s'agit de proposer un grand événement, populaire et festif, centré sur l'installation d'œuvres d'art dans l'espace public ou dans des bâtiments parisiens emblématiques. Chaque année, cette manifestation gratuite, destinée à tous, accueille plusieurs millions de visiteurs. Elle se décline également à l'échelon métropolitain.

Le succès rencontré à Paris par Nuit Blanche depuis sa création en 2002, a conduit plusieurs capitales et grandes villes en Europe, mais aussi dans le monde, à organiser leur propre Nuit Blanche sur le modèle parisien : de Bruxelles à Kyoto, de Melbourne à La Paz, plus de 25 villes organisent aujourd'hui cet événement.

Charlotte Laubard

Historienne de l'art et commissaire d'expositions, elle a occupé diverses fonctions dans de nombreuses institutions culturelles comme le P.S.1 Contemporary Art Center à New York le Castello di Rivoli museo d'arte contemporanea avant de diriger le CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux, de 2006 à 2013. Aujourd'hui professeure en histoire et théorie de l'art ainsi que responsable du Département des Arts Visuels à la Haute Ecole d'Art et de Design de Genève (HEAD), elle a par ailleurs cofondé la Société suisse des Nouveaux commanditaires sous l'égide de la Fondation de France.

Nuit Blanche 2017 : Faire œuvre commune

[19:00-23:00] Performance de CHANOIR
Location:
Sèvres Espace Loisirs
SEL
47, grande Rue
92310 Sèvres
M° Pont de Sèvres, Gare SNCF Sèvres - Rive Gauche
France
Phone : +33 (0)1 41 14 32 32
Fax : +33 (0)1 41 14 32 10
Mail : sel@sel-sevres.org
Internet Site : www.sel-sevres.org
Description:
En partenariat avec le SEL et dans le cadre du festival CULTURES URBAINES à Sèvres

NUIT BLANCHE 2017 | SAMEDI 7 OCTOBRE

> PERFORMANCE à partir de 19h en façade du SEL
Venez participer à une grande fresque collective : l'artiste dessine, vous coloriez !
> RENCONTRE / PROJECTIONS VIDÉOS
Le Sel et l'artiste vous accueillent dans l'Espace Galerie autour d'un buffet amical.
Entre libre jusqu'à 23h

L'exposition se poursuivra au SEL jusqu'au 16 octobre.

Performance de CHANOIR

[19:00] Projection de "The Postmodern Pioneer Plaque", un film de Boris Kozlov
Location:
Salle Jean Dame
17, rue Léopold Bellan
75002 Paris
M° Sentier
France
Description:
Dans le cadre du Parcours off de Nuit Blanche 2017
"Faire œuvre commune" commissariat de Charlotte Laubard

incognito artclub 24h/24 est heureux de présenter

"The Postmodern Pioneer Plaque"
un film de Boris Kozlov

Projection au Gymnase Jean Dame
17 rue Léopold Bellan 75002 Paris

Samedi 7 octobre 2017 à 19h
au
Dimanche 8 octobre à 2h


Le Pitch :
The Postmodern Pioneer Plaque est un hommage et une réinterprétation de la Pioneer Plaque de Carl Sagan envoyée dans l'espace en 1973 par la mission NASA pioneer 10 pour présenter la planète et l'humanité aux éventuels autres habitants de l'univers...Comment se présenterait cette plaque si elle était refaite aujourd'hui !?

Le Teaser :
The Postmodern Pioneer Plaque de Boris Kozlov

Les partenaires :
AMA, IESA, guide Achetez de l'Art, Champagne Vicheron

[19:00-21:00] Vernissage d'Elzo Durt "Explosition"
Location:
La CLEF
Culture, Loisirs, Et Formation
46, rue de Mareil
78100 Saint-Germain-en-Laye
M° RER A Saint-Germain-en-Laye
France
Phone : +33 (0)1 39 21 54 90
Mail : contact@laclef.asso.fr
Internet Site : www.laclef.asso.fr
Description:
Vernissage Samedi 07 Octobre à 19h00
Du 02 au 21 Octobre 2017

Graphisme, illustration

Naviguant des squats aux galeries d'arts, l'illustrateur phare du label Born Bad Records, expose à La CLEF son univers graphique issu du punk et du DIY.

Graphiste et illustrateur belge, Elzo Durt est né en 1980. Après une adolescence nourrie de skate et de punk, diplômé en graphisme en 2003, il commence à inonder son pays natal d'images psychédéliques et punkoïdes. C'est en 2004 qu'il ouvre à Bruxelles sa galerie - Plin Tub' -, et crée sa maison d'édition. Le rapport à la musique étant un axe fondamental de son travail (il est le fondateur du label Teenage Ménopause et a organisé de nombreux concerts), qu'il s'agisse de garage rock, de cold wave ou de techno, Elzo Durt est amené à créer des visuels pour de nombreux groupes musicaux : Thee Oh Sees, Frustration, La Femme, Le Prince Harry, Magnetix, Jack Of Heart, pour ne citer qu'eux. Il a ainsi réalisé de nombreuses pochettes de disques, notamment pour le label Born Bad Records qui, à l'occasion de ses 10 ans, a édité sa 1ère monographie intitulée "Complete Works".

L'impact visuel de ses images est violent, immédiat, et son style est reconnaissable entre tous malgré la diversité des influences esthétiques qu'il y intègre et l'éclectisme de ses sources iconographiques : livres d'images pieuses, catalogues de manufactures, ouvrages d'arts décoratifs, manuels de médecine ou d'ésotérisme qui entrent dans la moulinette de son logiciel de retouche. Puisant aussi dans le Poster Art hippie des 60's / 70's, les comics US, l'imagerie punk, il parvient à associer ces éléments disparates pour créer des images qui se révèlent complexes, suscitent l'interprétation et disent quelque chose de leur époque.

C'est Elzo Durt qui a réalisé l'affiche du concert qui aura lieu le 7 octobre à La CLEF, à l'occasion des 10 ans du label Born Bad Records.

elzodurt.com

Vernissage d'Elzo Durt "Explosition"
Vernissage d'Elzo Durt "Explosition"

[19:00-23:55] Vernissage de Ryszard Kiwerski "SOLAIRES" - Nuit Blanche
Location:
Place Saint-Sulpice
Place Saint-Sulpice
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Mabillon
France
Description:
Catawiki a l'honneur et le plaisir de vous convier à l'exposition « SOLAIRES »,
parapeintures créées par Ryszard KIWERSKI,
installation monumentale de plus de 500 tableaux de l'artiste.

Illuminez votre soirée et imprégnez-vous de l'univers du peintre du soleil durant l'exposition de ses œuvres :

1831 Art Gallery : du mercredi 4 au lundi 9 octobre 2017, dimanche inclus, de 11h à 19h 6, rue de Lille 75007 Paris

Exceptionnellement, l'exposition se déroulera également dans le cadre de la Nuit Blanche le samedi 7 octobre de 19h16 à 7h59 à l'Eglise Saint Sulpice, Place Saint-Sulpice 75006 Paris

Les amateurs du talent de l'artiste pourront également acquérir ses œuvres lors des ventes spéciales sur le site de Catawiki (catawiki.fr/kiwerski)

Ryszard Kiwerski, artiste polonais installé à Paris réputé pour ses compositions graphiques d'affiches de cinéma, en 1975, il remporte la médaille d'or au festival de Cannes, exposé dans les archives du Centre Pompidou, des bibliothèques Forney et Arsenal, de la Cinémathèque de Paris et inventeur de la « Parapeinture » : Compositions abstraites inspirées par les effets fugaces des avancées du soleil. Il décède le 20 décembre 2015 à Boulogne Billancourt à l'âge de 85 ans.

Vernissage de Ryszard Kiwerski "SOLAIRES" - Nuit Blanche

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "HAJIMEMASHITE"
Location:
Galerie Rastoll
16, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)9 83 23 28 01
Mail : contact@galerierastoll.com
Internet Site : www.galerierastoll.com
Description:
La Galerie est heureuse de vous inviter au vernissage le 7 octobre 2017 à partir de 19h de l'exposition HAJIMEMASHITE "enchanté de faire votre connaissance"
Exposition du 7 au 28 octobre 2017.

Cette exposition est le fruit d'une rencontre entre deux photographes Yannick Anthony et Yannick Avila tout deux passionnés du Japon. Pour cette exposition, la céramiste Patricia Cassone accompagne leur travaux.

Cette exposition est une balade photographique en noir et blanc. Un regard vierge que chaque artiste a souhaité apporter au delà de l'image fantasmée du pays du soleil levant. Ils ont su capter avec finesse les différentes scènes de vie de ce pays aux multiples facettes. Leurs images reflètent le grand saut de vivre, le Japon plutôt que de le lire et le voir par le regard des autres . Ils sont partis pour un premier face à face, l'objectif de leurs appareil fixer en permanence sur l'oeil, pour immortaliser la rencontre d'un vieil ami. Hajimemashite, « enchanté de faire votre connaissance », derrière cette formule de politesse se cache une aventure humaine et photographique, une histoire de rencontres.

Les céramiques de Patricia Cassone trouvent naturellement leurs places dans cette exposition. Artiste dont le travail est présenté en permanence au Japon par la Gallery ISOMURA à Tokoname. Initié depuis 1995, notamment par les rencontres avec des grands maîtres de la céramique comme Tatsuzo SHIMAOKO, Shinsaku HAMADA, Shiro OTANI, Ryoji KOIE ou encore SUZUKI Shigeji. Son travail est d'une justesse rare, un travail exécuté avec finesse et précision.

Vernissage de l'exposition collective "HAJIMEMASHITE"
Vernissage de l'exposition collective "HAJIMEMASHITE"

Mémoire du Néant, performance live par la violoniste Mme Azusa Minamino le 20 octobre 2017 à 20h

Une nouvelle fois la violoncelliste japonaise Asuza Minamino viendra vous présenter en live sa dernière création pour la Galerie Rastoll. Mémoire du néant. le vendredi 20 octobre 2017 à 20h.

Cette performance est une création en résonance directe à l'exposition Hajimashite.
Attention une seule représentation en 3 parties
Nombre de places limitées la direction se réserve le droit de refuser l'entrée sans justificatif.

1er partie : Passer des forêts "Des mots existaient, les mots étaient avec le vent, les mots étaient le vent".
2em partie : Rêve perdu : La performance devient participative à l'aide d'un moulin à vent. Vous soufflerez un mot de vos souvenirs à l'oreille de l'artiste.
Vos mots deviennent le vent qui devient à son tour de la musique.
3eme partie : Paris Violon
Devenu le vent de la musique, les mots deviennent la véritable mémoire de l'invisible.

Mémoire du Néant, performance live par la violoniste Mme Azusa Minamino

[19:00-23:55] [Nuit Blanche 2017] Horizon retrouvé #1 de Marco Godinho
Location:
Progress Gallery
4 bis, passage de la Fonderie
accès au niveau du 72, rue Jean-Pierre Timbaud
code : porte ou B288
75011 Paris
M° Parmentier, Goncourt, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 70 23 30 20
Mobile : +33 (0)6 98 02 72 80
Internet Site : www.progressgallery.com
Description:
A l'occasion de la Nuit Blanche 2017 à Paris,
Marco Godinho présente à la progress gallery, Horizon retrouvé #1
et vous invite à créer l'oeuvre collective :
Horizon retrouvé (Paris #2), 2017
Matériaux divers trouvés dans la Ville de Paris









[20:00-21:00] Cocktail inaugural du parcours "Sculptures Lumineuses" de Patrick Rimoux
Location:
Conseil Régional d'Ile de France
33, rue Barbet de Jouy
75007 Paris
M° Saint François Xavier
France
Phone : +33 (0)1 53 85 53 85
Internet Site : www.iledefrance.fr
Description:
Cocktail inaugural du parcours "Sculptures Lumineuses" de Patrick Rimoux

Rachida DATI, Ancien ministre, Député européen, Maire du 7e arrondissement
Valérie PÉCRESSE, Présidente de la Région Île-de-France
Arlette SOUHAMI, Galerie Minsky
Agnès EVREN, Vice-présidente chargée de l'Éducation et de la Culture

sont heureuses de vous convier à l'inauguration
du parcours de Sculptures lumineuses de l'agence PATRICK RIMOUX

Samedi 7 octobre 2017 de 20h à 21h
au Conseil régional d'Île-de-France

RSVP : benoite.beaudenon@iledefrance.fr avant le 05/10/2017

La projection se poursuivra ensuite toute la nuit, jusqu'à 6h du matin
et tous les soirs jusqu'au 22 octobre
au 33 rue Barbet de Jouy et 34/37 rue Vaneau

Cocktail inaugural du parcours "Sculptures Lumineuses" de Patrick Rimoux

[20:00] Concert de Lady Gaga - reporté
Location:
AccorHotels Arena POPB
POPB
8, boulevard de Bercy
75012 Paris
M° Bercy, Gare de Lyon
France
Phone : +33 (0)1 40 02 60 60
Internet Site : www.bercyarena.paris
Description:
Lady Gaga parcourra le tour du globe avec le Joanne World Tour qui démarre le 1er août à Vancouver, BC et le 22 septembre à Barcelone, pour une série de concerts à travers l'Europe et le Royaume Uni, avant de revenir en Amérique du Nord en novembre et décembre de cette année.

Lady Gaga sera en concert exceptionnel les vendredi 6 et samedi 7 octobre 2017 à l'AccorHotels Arena, Paris.

Nominée aux Academy Awards et récompensée de Grammy et de Golden Globe awards, Lady Gaga est une artiste et performer unique en son genre. Elle a additionné la somme considérable de 30 millions d'albums et 150 millions de singles vendus, ce qui fait d'elle l'uen des artistes les plus vendeurs de tous les temps. Gaga est également une des forces majeures des réseaux sociaux avec plus de 61 millions de likes sur Facebook, plus de 65,1 millions de followers sur Twitter et plus de 23,1 millions de followers sur Instagram. Son cinquième album studio, Joanne, est sorti récemment et a débuté à la première place du Billboard Top 200, devenant ainsi son quatrième album #1 consécutif, la première artiste féminine à réussir ce challenge dans les années 2010.

Concert de Lady Gaga

[20:00] Inauguration de [FRASQ] #9, rencontre de la performance
Location:
Le Générateur
16, rue Charles Frérot
94250 Gentilly
M° Porte d'Italie, RER B Gentilly
France
Mail : contact@legenerateur.com
Internet Site : www.legenerateur.com
Description:
David Noir & Christophe Imbs
Permission refusée
Performance - Musique

Sébastien Gschwind
Assembly line
Sculpture perpétuelle

Albertine Meunier
Le livre infini
Installation numérique

Charlie Chine
La femme à la robe rouge
Performance

http://www.frasq.com/programme-2017

[20:00-23:55] Nuit de la création
Location:
Versailles
Versailles
78000 Versailles
M° Gares SNCF Versailles - Chantiers, Versailles - Rive Droite, Versailles - Château, Montreuil, Porchefontaine
France
Internet Site : www.versailles.fr
Description:
NUIT DE LA CRÉATION : UN PARCOURS DÉDIÉ À L'ART CONTEMPORAIN
Samedi 7 octobre [20h - 1h] - Versailles

Vitrine privilégiée de la création versaillaise, la Nuit de la création propose, le samedi 7 octobre de 20 h à 1 h en accès libre, un parcours dédié à l'art contemporain. Cette année, la 6ème édition portera sur le «Sol vertical», un thème qui fait écho au travail de Joseph Dadoune, artiste invité cette année.

Retrouvez le programme :
>> programme

avec notamment :

MUSÉE LAMBINET
54, boulevard de la Reine

CORPS BINAIRE, CORPS EMOTIONNEL, CORPS METAPHYSIQUE, installation interactive de Maflohé Passedouet

Trois tableaux sont présentés successivement toutes les 5 minutes. Les différents tableaux réagissent et se transforment en captant les présences des spectateurs. Plus le spectateur est immobile et attentif face à l'oeuvre, plus le tableau se déploie visuellement. Inversement, si le spectateur bouge beaucoup devant l'œuvre, celle-ci réagit faiblement à sa présence.
Découverte libre des collections permanentes du Musée Lambinet.
Ouverture du Salon de thé

Nuit de la création

[20:00] Projection de Hannah Weinberger
Location:
Centre Culturel Suisse de Paris
32 & 38, rue des Francs-Bourgeois
75003 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 44 50
Fax : +33 (0)1 42 71 51 24
Mail : ccs@ccsparis.com
Internet Site : www.ccsparis.com
Description:
Projection dans le cadre de Nuit Blanche.

La pratique d'Hannah Weinberger (1988, vit et travaille à Bâle) s'est d'abord concentrée sur la composition de sons pour des espaces dédiés : montages réalisés à partir de sa propre voix, celles de son entourage, sons collectés dans la rue, ou encore sur Internet. Ses sculptures sous forme de pierres sonores comptent parmi ses oeuvres marquantes. Selon les mêmes principes, elle collecte, recoupe, recadre les images, les répète, les anime. Dans ses vidéos, elle crée des atmosphères familières et éphémères, demandant un rôle actif au visiteur. Elle a notamment exposé à la Kunsthalle de Bâle, Triangle à Marseille, Kunstverein Hamburger Bahnhof à Hambourg, Kunsthaus à Bregenz, MIT List Visual Arts Center à Cambridge USA, à Fri Art Fribourg ou au Swiss Institute de New York.

Pour Nuit Blanche, Hannah Weinberger investit la vitrine de la librairie du Centre culturel suisse au 32 rue des Francs-Bourgeois.

[20:00] Remise des SILMO d'OR 2017
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
SILMO Paris fête ses 50 ans au Grand Palais.

Amélie Morel, Présidente,
et le Conseil d'administration du Silmo sont très heureux de vous convier à cette soirée privée.

Samedi 7 Octobre à 20h00

A édition exceptionnelle, événement exceptionnel : l'anniversaire des 50 ans du SILMO va être l'occasion d'une remise de Prix des SILMO d'OR inédite
dont le Jury sera présidé par un duo de créateurs reconnus : Livia Stoianova et Yassen Samouilov à la tête de la maison de couture ON AURA TOUT VU.

Pour s'ancrer plus fortement dans cette dimension à la fois créative et mode, les catégories optique et solaire des SILMO d'OR vont être scindées en deux :
OPTIQUE MODE et OPTIQUE DESIGN, SOLAIRE MODE et SOLAIRE DESIGN.
Elles viendront s'inscrire dans les catégories habituelles qui couvrent tous les talents de la filière : SPORT, ENFANT, INNOVATION TECHNOLOGIQUE, ....

13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés