Thursday, October 12, 2017
Public Access


Category:
Category: All

12
October 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

  Fête nationale de Guinée Equatoriale
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale de Guinée Equatoriale

Fête nationale d'Espagne
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Jour de l'Hispanité

Hispanité (en espagnol Hispanidad) désigne tantôt l'ensemble des 23 territoires où se pratique la langue espagnole, ou castillan, tantôt l'espace immatériel où se déploient les faits culturels fondés sur la langue espagnole et sur les traditions hispaniques. Il n'est donc pas tout à fait synonyme d'hispanophonie.
Le Jour de l'Hispanité est une fête nationale espagnole, célébrée le 12 octobre.
La Virgen del Pilar, dont la fête tombe le même jour, est la sainte patronne de l'Hispanité.

Découverte de l'Amérique en 1492 pour les espagnols.
La Découverte de l'Amérique est l'expression couramment employée pour désigner la découverte du Nouveau Monde par un groupe d'Européens commandé par Christophe Colomb dans la nuit du 11 au 12 octobre 1492. Il aborde alors avec moins de cent hommes répartis dans trois navires – La Pinta, la Nina et La Santa Maria dont il était amiral – une île des Caraïbes du nom de Guanahani (San Salvador).

Fête des Vendanges de Montmartre
Location:
Montmartre
Montmartre
75018 Paris
M° Abbesses, Lamarck - Caulaincourt, Pigalle, Anvers, Château Rouge
France
Description:
Fête des Vendanges de Montmartre

08:00  
09:00 [09:00-23:55] 3ème édition de Bpifrance Inno Génération
Location:
AccorHotels Arena POPB
POPB
8, boulevard de Bercy
75012 Paris
M° Bercy, Gare de Lyon
France
Phone : +33 (0)1 40 02 60 60
Internet Site : www.bercyarena.paris
Description:
Le 12 octobre, de 9h à minuit, nous construirons ensemble le monde de demain. Un monde ouvert sur l'international. Un monde dans lequel la transformation est permanente.
Ateliers thématiques et participatifs, classrooms internationales, dirigeants inspirants..., le décloisonnement, les rencontres et le business seront au cœur de l'événement.

Le 12 octobre 2017, soyez au rendez-vous de
Bpifrance Inno Génération !

>> RSVP

3ème édition de Bpifrance Inno Génération









[17:00-20:00] Vernissage d'Adam McEwen "Ice Ice Baby !"
Location:
Galerie Art : Concept
4, passage Sainte-Avoye
entrée par le 8, rue Rambuteau
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 53 60 90 30
Fax : +33 (0)1 53 60 90 31
Mail : info@galerieartconcept.com
Internet Site : www.galerieartconcept.com
Description:
Vernissage jeudi 12 octobre à partir de 17h.
Exposition : 12 octobre - 18 novembre 2017

Pour sa quatrième exposition à la galerie, McEwen expose de nouveaux travaux réalisés à partir de ses techniques et matériaux privilégiés : l'impression sur éponge et la sculpture en graphite. Ces deux expressions bien connues de son travail et peu souvent combinées de cette manière produisent ici d'étonnantes associations.

L'exposition prend comme point de départ le naufrage du Titanic (1912) et s'empare de photographies historiques représentant les différents icebergs tenus, à l'époque, pour responsables de la catastrophe. Imprimées sur un matériau aussi inattendu qu'extrêmement familier (communément nommé éponge de cuisine), ces images évoquent à la fois le document d'archive et une forme de nostalgie.

Vernissage d'Adam McEwen "Ice Ice Baby !"










[18:00-19:30] Lancement de La Route de la Com'
Location:
Organisation Internationale de la Francophonie
OIF
19-21, avenue Bosquet
75007 Paris
M° RER C Pont de l'Alma, Ecole Militaire
France
Phone : +33 (0)1 44 37 33 00
Fax : +33 (0)1 45 79 14 98
Internet Site : www.francophonie.org
Description:
L'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) nous fait l'honneur d'accueillir le lancement de l'opération de parrainage La Route de la Com' (voir les informations) lancée par le Cercle des Communicants Francophones (voir notre présentation et notre site internet > https://cercledescommunicants.com/).
Ce lancement aura lieu au siège de l'OIF à Paris, le 12 octobre 2017, à 18h.
Nous avons 60 parrains/marraines et 60 filleul(e)s issus de tout le monde francophone (Afrique, Maghreb, Europe, Canada...).
Voir la liste des parrains/marraines => https://cercledescommunicants.com/2017/06/02/liste-parrains-marraines-la-route-de-la-com/
Voir la liste des jeunes parrainés => https://cercledescommunicants.com/2017/08/03/route-de-la-com-liste-jeunes-parraines/
Etant donné la capacité d'accueil de la salle (100 personnes maximum), nous devrons peut-être faire des choix quant aux personnes présentes. Néanmoins, comme le Cercle des Communicants Francophones a toujours misé sur l'ouverture nous allons continuer !
Tout le monde peut donc s'inscrire : jeunes parrainés, parrains/marraines, grands témoins, contributeurs du Cercle, partenaires du Cercle, journalistes et blogueurs francophones, étudiants en communication, enseignants et universitaires en communication et science politique, dircoms, responsables com', directeurs d'écoles de communication, responsables d'associations étudiantes de formations en communication, représentants des autres cercles de communication et des cercles francophones, élus qui sont engagés au service de la Francophonie, collaborateurs ou directeurs de cabinet, conseillers communication ministériels, représentants d'agences de communication, communicants publics et politiques, personnes simplement intéressées par La Route de la Com'...
Lors de cette soirée, il y a aura plusieurs prises de parole... et quelques surprises !!!
Pour celles et ceux qui ne pourront pas venir notamment parce qu'ils se trouvent trop loin (en Afrique, au Québec...), nous retransmettrons l'évènement en direct.

#LaRouteDeLaCom

>> RSVP

Lancement de La Route de la Com'

[18:00-21:00] Lancement des Portes Ouvertes des Artistes du 16ème
Location:
Centre d'animation Le Point du Jour
1-9, rue du Général Malleterre
75016 Paris
M° Porte de Saint-Cloud, RER C Pont du Garigliano
France
Phone : +33 (0)1 46 51 03 15
Mail : capointdujour@actisce.org
Internet Site : www.anim-lepointdujour.org
Description:
Les artistes de Seiziem'Art sont heureux de vous inviter
au lancement de la 7ème édition des
PORTES OUVERTES DES ARTISTES DU 16e

Jeudi 12 octobre 2016
de 18h à 21h
autour d'un cocktail et de l'exposition
collective des artistes de Seiziem'Art

RSVP : seiziemart@gmail.com

http://www.seiziemart.com

Lancement des Portes Ouvertes des Artistes du 16ème

[18:00-21:00] Preview de l'exposition "Sigmar Polke - Ultra Polke"
Location:
Galerie Suzanne Tarasiève
7, rue Pastourelle
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 71 76 54
Mobile : +33 (0)6 11 01 16 79
Mail : info@suzanne-tarasieve.com
Internet Site : www.suzanne-tarasieve.com
Description:
du 14 octobre au 30 décembre

Preview de l'exposition "Sigmar Polke - Ultra Polke"
Sigmar Polke, "Ohne Titel (Elch) / Untitled (Elk)", 1981, gouache on paper

Sigmar Polke, le magicien subversif

La Galerie Suzanne Tarasieve a pu réunir un ensemble dʼœuvres remarquables dʼun des plus grands artistes allemands contemporains, Sigmar Polke (1941-2010). Enfant de refugiés, né en Silésie, il a vécu à Cologne, sʼil ne sillonnait pas les quatre coins du monde. Avec son ami Gerhard Richter, il crée le mouvement pictural baptisé le « Réalisme capitaliste ». En 1986, il reçoit le Lion d'or de la 42ème Biennale de Venise.

Son œuvre, inclassable, oscille entre figuration et abstraction, embrassant des techniques multiples : peinture, dessin, gravure, photographie, film et installation. En 2014-2015, des grandes rétrospectives lui sont consacrées au musée de Grenoble, au Museum of Modern Art à New York, à la Tate Moderne à Londres, au musée Ludwig à Cologne et en 2016 au Palazzo Grassi à Venise.

Plein dʼhumour, il expliquait que lorsque « sa famille sʼempressait de lire le journal lui nʼy voyait en raison de sa myopie, qu'une série de petits points noirs qui sont devenus ses frères et que lui-même est également un point. » De ce souvenir, est né lʼusage omniprésent des points. En grossissant la trame, il la déforme, jouant avec une vision de très loin et de très près jusquʼà la dissolution de lʼimage.
Lʼautodérision de cet artiste qui est surtout un libre penseur, a certainement entravé sa notoriété. Les peintures de Polke sont des dessins peints : un champ de forces et dʼénergie, une alchimie de matières et de couleurs.
Sa narration se nourrit autant de lʼimagerie pop, mythes millénaires, contes populaires, que de la grande histoire et de la caricature politique.

Ses dessins évoquent le jeu à plusieurs mains du cadavre exquis : une forme se transforme dans une autre, enchaînant des associations libres proches de lʼunivers surréaliste. Dans Figurenstudie (1973), un des dessins exposé à la Galerie Suzanne Tarasieve, plusieurs figures se superposent. Morceaux de corps et visages féminins nous entraînent dans une image mentale : un fantasme au sexe ouvert.

L'étoffe dont sont faits les rêves de Polke sʼapparente à un journal intime, un lieu dʼexpérimentation. Lʼespace picturale devient alors un immense collage où se juxtaposent portraits, mots, éléments réalistes et abstraction lyrique tel le rébus dʼun jeu de réflexion. Lʼeffet de surprise anime les œuvres dʼune puissance suggestive. Son langage tient de la spontanéité de lʼenfant, mais aussi dʼune conscience politique engagée et dʼune dimension cosmique issue du romantisme allemand.

Jeanette Zwingenberger

Preview de l'exposition "Sigmar Polke - Ultra Polke"

[18:00-20:00] Soirée AFSOS Connectée - Prix AFSOS connectée
Location:
Palais Brongniart
Palais de la Bourse des Valeurs de Paris
28, Place de la Bourse
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 83 92 30 20
Fax : +33 (0)1 49 27 55 20
Mail : palais.brongniart@gl-events.com
Internet Site : www.palaisbrongniart.com
Description:
Pour son 9e congrès consacré à la thématique de l'ambulatoire, l'AFSOS lance la 1re soirée connectée à l'attention des participants et des start‑up innovantes dans le domaine de la santé.
Cette soirée se déroulera le 12 octobre au soir de 18h00 à 20h00 avec la présence d'un village dédié où les start‑up seront à l'honneur.

>> RSVP

[18:00-21:00] Soirée agnès b. street ! Paris - Bastille
Location:
Boutique Agnès B. Bastille
25, boulevard Beaumarchais
75004 Paris
France
Phone : +33 (0)1 45 66 47 18
Internet Site : www.agnesb.fr/boutiques/france/paris/agnes-b-bastille
Description:
agnès b. invite les graffeurs Lek & Sowat à s'exprimer sur les vitrines de sa boutique du boulevard Beaumarchais !
venez rencontrer ses ex-pensionnaires de la prestigieuse villa Médicis de Rome, autour d'un verre... et en musique avec les Djs Seep et Cosh (Star Wax Dj Crew)

Soirée agnès b. street ! Paris - Bastille

[18:00-21:00] Vernissage "La découverte de l'autre - dans l'oeil d'Ernest Bourgarel"
Location:
Centre Panthéon Sorbonne
Université Paris 1 et 2
12, place du Panthéon
75231 Paris Cedex 5
M° RER B Luxembourg, Maubert - Mutualité, Cardinal Lemoine
France
Phone : +33 (0)1 44 07 80 00
Fax : +33 (0)1 46 34 20 56
Internet Site : www.univ-paris1.fr/universite/campus/detail-campus/centre-pantheon/
Description:
"La découverte de l'autre - dans l'oeil d'Ernest Bourgarel - Voyages d'un diplomate français dans la Colombie du XIXème siècle"

Exposition photographique du 12 octobre au 25 novembre 2017 - Centre Panthéon.

Un événement réalisé dans le cadre de l'Année France-Colombie, en collaboration avec l'Institut français, le Ministère des Affaires Étrangères et l'Association Ernest Bourgarel. Avec l'aimable soutien du service de la logistique, de la reprographie, des relations internationales et de la communication de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Cette exposition se déroule en résonance avec celle réalisée au musée de Bogota dans le cadre de la biennale internationale de photographie de la ville (Fotográfica Bogotá).
Commissariat de l'exposition : Charles-Henry Dubail et Marie-Claude Dubail-Acero, association Ernest Bourgarel - Yann Toma, Professeur des universités en art plastiques et sciences de l'art, directeur du programme Fabrica Memoriae (Art&Flux /ACTE) - Anne-Laure Gimenez, architecte, scénographe - Mathieu Legrand-Losfeld, graphisme.
Fabrica Memoriae est une initiative scientifique visant à révéler au grand public des fonds disparus et oubliés à une période de mutation accélérée de la société contemporaine. Si les services d'archives accomplissent souvent une étude considérable de recollement et d'inventaire, par manque de temps ou de financements, les fonds d'archives restent majoritairement ignorés.

Tel est le cas, par exemple, des archives du fonds photographique de l'ambassadeur Ernest Bourgarel dont l'analyse nous apparaît comme décisive pour envisager la redécouverte des campagnes colombiennes.

Né en 1850, Ernest Bourgarel a été ministre plénipotentiaire et envoyé extraordinaire à Bogota de 1897 à 1900. Au cours de ces années en Colombie, Ernest Bourgarel noue des liens étroits avec le ministre des affaires étrangères du pays, Louis Saenz de Santamaria, dont il épousera la fille Dolores par la suite. Il est également très proche de plusieurs personnalités locales, à commencer par le héros national José-Jéronimo Triana. Ces relations lui permettront d'être introduit très vite dans la société colombienne. Dans le cadre de sa mission, Ernest Bourgarel doit rendre visite aux agents consulaires dispersés dans les différentes provinces de Colombie. Il souhaite aussi valoriser la diversité et la richesse potentielle du pays, qui vient d'achever la guerre des 1000 jours. Enfin, il entend favoriser le rapprochement culturel, économique et politique entre la Colombie et la France. Pour toutes ces raisons, il entreprend un grand voyage sur le territoire colombien. D'Antioquia à Cauca en passant par Tolima, Ernest Bourgarel multiplie les photos et les notes dans ses carnets de voyages colombiens. À la différence de la majorité des explorateurs de l'époque, plus préoccupés à se mettre en scène sur leurs photos qu'à y montrer l'environnement qu'ils traversent, le diplomate prend des clichés des habitants, qu'ils soient notables ou paysans, ainsi que des paysages, que ce soit en ville ou à la campagne. Ces travaux constituent un précieux témoignage de ce qu'était la Colombie à la fin du XIXème siècle. Ils sont aujourd'hui encore presque intacts : les photos sont ainsi d'une rare qualité, et ce grâce à leur conservation à l'abri de la lumière. Elles présentent par ailleurs un intérêt artistique et plastique puisqu'elles ont été prises selon des méthodes propres à cette époque (poses, focale, recul, arrières-plans, cadrages...). Marie-Claude et Charles-Henry Dubail, les descendants d'Ernest Bourgarel, ont donné l'ensemble de ses images photographiques, carnets de voyages et écrits aux archives du ministère des affaires étrangères français en 2013. Ils ont également collaboré avec l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Équipe Arts&Flux, Institut Acte/UMR8218) pour Fabrica Memoriae.

Un réel travail de mise en lumière de ce fonds a été envisagé au côté du Ministère des Affaires Étrangères. Classer, répertorier, analyser mais aussi créer, inventer, découvrir et innover par un regard singulier sur le monde, sont autant d'actions et de pratiques qui se renouvellent constamment. Notre objectif est de partir de cas particuliers, de fonds inédits d'archives, comme celui présenté dans le cadre de cette exposition. Il s'agit pour nous de montrer, à l'aide de recherches scientifiques précises et de créations artistiques ciblées, l'intérêt tout particulier que revêtent ces archives dans l'élaboration des interconnexions de la Colombie de demain.
Opens external link in new windowVisitez la page de l'exposition

L'équipe de Fabrica Memoriae est composée de chercheurs universitaires, d'artistes chercheurs et de spécialistes des archives oubliées. Ils sont réunis dans le cadre d'Art & Flux (Institut ACTE/CNRS) et de partenariats ouverts auprès de différents contributeurs éclairés. Les membres contribuent par leur expertise, réflexion, voire parfois création. Le 14 novembre prochain, à l'occasion du Colloque international "La Colombie Aujourd'hui", quatre artistes dévoileront des oeuvres en résonance directe avec le fonds Ernest Bourgarel.

Domaine scientifique : Arts plastiques / Histoire de l'art. Lieu : Centre Panthéon - Galerie Soufflot Haute (premier étage) - 12, place du Panthéon - 75005 Paris.

Responsable scientifique:
Yann Toma (Artiste, Pr., Art & Flux, Paris 1/UMR ACTE)

Site internet dédié : www.fabricamemoriae.org
Publication : Dubail C.H.-Acero M.C., Bourgarel, le Colombien : Voyages d'un diplomate français dans la Colombie du XIXe siècle - Editions Edisens, Paris, 2017.

[18:00-21:00] Vernissage de Barthélémy Toguo "Strange Fruit"
Location:
Galerie Lelong
13, rue de Téhéran
75008 Paris
M° Miromesnil, Monceau, Villiers
France
Phone : +33 (0)1 45 63 13 19
Fax : +33 (0)1 42 89 34 33
Mail : info@galerie-lelong.com
Internet Site : www.galerie-lelong.com
Description:
12 octobre - 25 novembre 2017

Six mois après sa nomination au prix Marcel Duchamp et son installation Vaincre le virus, Barthélémy Toguo présente un ensemble d'œuvres réalisé pendant l'été. Le titre de l'exposition, Strange Fruit, est bien sûr une évocation de la chanson rendue célèbre par Billie Holiday :

Southern trees bear strange fruit / Les arbres du sud portent un fruit étrange
Blood on the leaves and blood on the root / Du sang sur leurs feuilles et du sang sur leurs racines
Black bodies swinging in the southern breeze / Des corps noirs qui se balancent dans la brise du sud
Strange fruit hanging from poplar trees / Un fruit étrange suspendu aux peupliers

Au long de la mélodie, les fruits étranges ("Strange Fruits") se révèlent être des pendus se balançant aux branches des arbres, corps de noirs lynchés dans les états ségrégationnistes du sud des Etats-Unis. À son tour, à l'orée du XXIeme siècle, Barthélémy Toguo déploie son univers riche et percutant, pour dénoncer la montée des violences racistes à travers le monde. Des corbeaux de bronze, perchés sur des branches desquelles pendront des dessins, et des chiens aux dents acérées attendront le visiteur. Au cœur de l'installation, un buste d'Ida B. Wells (1862-1931), sera là pour rappeler le rude combat contre la ségrégation et le lynchage mené par cette femme journaliste afro-américaine, méconnue en Europe, dont le livre Les horreurs du Sud n'a été traduit et édité à Genève qu'en 2016.

Vernissage de Barthélémy Toguo "Strange Fruit"
Black Lives Always Matter, 2015

[18:00-21:00] Vernissage de Claire Malrieux "Climat Général"
Location:
Collège des Bernardins
20, rue de Poissy
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine, Maubert - Mutualité
France
Phone : +33 (0)1 53 10 74 40
Mail : communication@collegedesbernardins.fr
Internet Site : www.collegedesbernardins.fr
Description:
Ancienne sacristie

Du 13 octobre au 10 décembre 2017

Commissaire : Philippe Riss-Schmidt
Programmation : Sébastien Courvoisier
Son : Alexandre Dubreuil
Co-production : PR curatorial office, Paris, Fabulous inc, Séoul et Collège des Bernardins, Paris, avec le soutien du DICREAM

Présentée simultanément à l'Hyperpavilion de la Biennale de Venise, Climat Général est une œuvre auto-générative, un hyperdrawing qui associe la notion d'Anthropocène aux enjeux du dessin. Artiste engagée, Claire Malrieux crée un espace graphique où le dessin devient un écosystème composé des forces atmosphériques, telluriques et humaines.

Se référant à l' « Hypothèse Gaïa » de James Lovelock (1), Claire Malrieux transforme la figure de Gaïa en une machine climatique autonome qui affiche un espace dynamique et organique, construit selon des flux de données empruntés aux principaux modèles climatiques prédictifs.
À travers différents scénarios programmatiques, l'artiste met en évidence l'influence de l'homme sur son environnement, un environnement en perpétuelle mutation dont la fin ne peut être programmée. Car si l'entrée dans l'Anthropocène marque la fin d'une Terre en extension, elle marque surtout le début d'autre chose : une situation différente dans le temps et dans l'espace. Un espace où le décor est en mouvance et dans lequel l'histoire humaine s'adapte et évolue.
L'usage simultané du dessin et des algorithmes permet de visualiser des interactions et des causes à effets habituellement invisibles, de les décoder et d'en interroger les enjeux.
En prenant le dessin comme un langage capable de saisir sans la figer la structure du contemporain, Malrieux entend nous faire explorer les nouvelles zones de contact d'une culture désormais convertie au numérique.

(1) Selon James Lovelock la Terre serait « un système physiologique dynamique qui inclut la biosphère et maintient notre planète depuis plus de trois milliards d'années en harmonie avec la vie ».

Vernissage de Claire Malrieux "Climat Général"

[18:00-21:00] Vernissage de Géraldine Cario "Reparation II"
Location:
Galerie Laure Roynette
20, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 71 06 35
Mobile : +33 (0)6 08 63 54 41
Mail : contact@laureroynette.com
Internet Site : www.galerie-art-paris-roynette.com
Description:
du 12 octobre au 19 novembre 2017

La galerie Laure Roynette présente du 12 octobre au 19 novembre 2017, la nouvelle exposition personnelle
de Géraldine Cario « Réparation II »

Géraldine Cario cherche à rentrer dans la chair de l'Histoire par le détail. Ses oeuvres nous montrent ce qu'il y a de plus intime, de plus humain dans ce que l'on sait de la grande Histoire.
Pour elle les photos sur lesquelles elle travaille sont des traces certes mais surtout un commentaire de l'instant vécu et ses oeuvres se donnent comme mission de répondre à ce commentaire, de poursuivre le dialogue.

Géraldine Cario rassemble des morceaux épars en acceptant de montrer les blancs, les absences, ce qui n'est pas dit, ce que l'on ne connait pas...

Ainsi ses installations, ses montages, ses sculptures qui tentent d'approcher l'intime nous permettent de sortir de la raideur de l'Histoire et finalement de son inhumanité.

Interview
« Géraldine Cario, vous travaillez sur la mémoire, les traces, le temps, l'absence, la perte ?
« Ce sont des thèmes centraux. On a vu des similitudes entre mon travail et celui de Boltanski, artiste qui m'est cher. Mais le mien est différent. À tous ces thèmes, se rajoute celui de la réparation. Je ne les envisage pas comme une fin en soi.
Je travaille sur la mémoire pour préparer le futur, sur les blessures pour les guérir. Je cherche à interroger nos points de vue, changer les perspectives. Vivre avec mes œuvres est facile car elles véhiculent toujours un élan vers l'avenir, une force vitale.
Il me semble plus pénible de ne pas aborder ces sujets que de les affronter. C'est une guerre sereine, un chemin initiatique qui vient s'inscrire dans la réalité afin de la transformer. Le mot «Réparation» sera d'ailleurs le titre de ma prochaine exposition. »
(interview de Géraldine Cario par Caroline Clavier pour Côté Paris octobre 2015)

« Lors d'un déménagement, alors qu'elle avait dix ans, Géraldine Cario recueillit ainsi un éclat de bois doré détaché d'un grand miroir et le plaça précieusement dans une boîte tapissée de velours bleu nuit. Elle le fit avec le sentiment aigu que la vie est une incessante séparation, en sympathie de réminiscence avec ce que la jeune fille devinait de l'histoire dont elle procède, et qu'il lui incombe de transmettre. Pas d'angélisme, parce qu'il y a eu un avant. Ce que le hasard a autorisé, et ce qu'il a banni. Cet avant a la forme d'un univers englouti. Pour autant que les mots puissent approcher la vie que les objets estompent ou déclarent, on y trouverait des aïeux hongrois ou polonais, une Mitteleuropa perdue, des frontières passées à la hâte, des enfants cachés, une bibliothèque talmudique préservée, des trains partant vers ces confins où, comme l'écrivait Aragon, « notre siècle saigne ».
Cette mémoire est singulière. Et elle est universelle, liés que nous sommes au destin de ce qui meurt, c'est-à-dire à la condition commune du vivant. Vous croyez entrer dans une exposition ; en réalité, il vous est proposé de parcourir les annales d'une solitude peuplée que chaque génération, dans la considération des autres, façonne et habite selon son drame et son espoir. Il nous est donné de vivre. L'art est là pour faire entrevoir que le ciel sera toujours plus grand que nous. »
Marc Lambron
de l'Académie française

Vernissage de Géraldine Cario "Reparation II"

[18:00-20:00] Vernissage de Jean Cortot
Location:
Galerie Maeght
42, rue du Bac
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 45 48 45 15
Fax : +33 (0)1 42 22 22 83
Mail : galerie.maeght@maeght.com
Internet Site : www.maeght.com
Description:
Exposition du 12 octobre au 18 novembre 2017

Isabelle Maeght, directrice de la Galerie Maeght, est heureuse de vous inviter au vernissage de l'exposition de Jean Cortot, jeudi 12 octobre, de 18h à 20h. Après avoir mis à l'honneur les métiers de l'imprimerie et les collaborations entre artistes, poètes et artisans d'art, pour l'exposition de rentrée « Maeght, imprimeur et éditeur d'art », la Galerie Maeght poursuit les correspondances entre peinture, littérature et poésie, en présentant une exposition de Jean Cortot du 12 octobre au 18 novembre.

« Les mots sont si précieux que leurs amants les sertissent dans des poèmes et dans la belle prose pour qu'ils ne s'envolent pas. Mais on peut faire encore mieux, on peut, comme l'ose Jean Cortot, les promener sur de longues portées chromatiques où ils prennent l'air et goûtent à la liberté », Michel Déon de l'Académie française, Maeght Éditeur 1995.

Après avoir mis à l'honneur les métiers de l'imprimerie et les collaborations entre artistes, poètes et artisans d'art, pour l'exposition de rentrée « Maeght, imprimeur et éditeur d'art », la Galerie Maeght poursuit les correspondances entre peinture, littérature et poésie, en présentant une exposition de Jean Cortot du 2 octobre au 18 novembre. Peintre, lecteur passionné, poète et écrivain, Jean Cortot se définit avant tout comme « prédateur de textes », qu'ils soient littéraires, poétiques ou philosophiques, dont il couvre ses toiles comme ses ouvrages de bibliophilie. Dès les années cinquante, Jean Cortot entame un dialogue avec l'écriture. Ses tableaux accueillent des mots, puis des citations avant de s'emplir de poèmes entiers. « Peindre ce qui est dans les livres » est au cœur de sa démarche artistique. Il salue les poètes contemporains, ses compagnons de longue date, mais aussi des admirations anciennes comme des amitiés plus récentes. Jean Giono, Louise Labé, Goethe ou encore James Joyce se côtoient dans son panthéon personnel.

Vernissage de Jean Cortot
Zénon ! Cruel Zénon ! ..., Mixte sur toile, 2001, 56 x 77 cm

[18:00-21:00] Vernissage de Marco Godinho "A Permanent Wind Inside Us"
Location:
Progress Gallery
4 bis, passage de la Fonderie
accès au niveau du 72, rue Jean-Pierre Timbaud
code : porte ou B288
75011 Paris
M° Parmentier, Goncourt, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 70 23 30 20
Mobile : +33 (0)6 98 02 72 80
Internet Site : www.progressgallery.com
Description:
13 octobre - 10 novembre 2017

A Permanent Wind Inside Us / Un vent permanent à l'intérieur de nous

La lune s'exile, l'univers est en nous
Laisser l'extérieur entrer dans l'intime
À présent c'est la mer qui écrit nos poèmes
Répétition de la nuit et du jour comme paysage mental

Possibilité d'un autre langage dessiné par le vent
Un souffle se fond dans l'inconnu
Une flamme effleure un sol enneigé
Fuite de toute chose certaine, les animaux nous écoutent
Sentiment de liquidité, mouvement dirigé par la gravité
Feu omniprésent qui agite la terre sans jamais s'éteindre
Disposition des expériences en forme de poésie

Actions permanentes qui déclenchent l'ouverture
Les jours s'effondrent dans les ondes sauvages
Perte de la distance, tout est désormais si proche
Nécessité de sortir de cette indifférence partagée
Situations de conflit, toutes les cultures se croisent
Voix amplifiées par le son de la révolte
Les marges du monde pointent leur présence

Le désir de garder le doute à jamais éveillé
Se souvenir de ce qui manque profondément
Prolongement de la mémoire qui se déplace ailleurs
Le quotidien à lui seul partage toute l'énergie essentielle
Le soleil se révèle être l'oeil qui nous observe
Répétition des gestes, des choses élémentaires
Dématérialisation des contraintes géographiques

Les attitudes ont changé, élévation de l'impossible
Collectionner les ralentis et toute sorte d'abandons
Les alliés dérivent sur la même côte
Le brouillard se dissipe sans laisser aucune odeur
Expériences de seuil, le temps est notre seul complice

Marco Godinho


Durant l'exposition à progress gallery, Marco Godinho développera avec Sally Bonn, docteur en esthétique, un ensemble d'échanges littéraires au sujet de son travail.


Marco Godinho déploie depuis plus de 10 ans un univers singulier, oscillant entre une réflexion sur notre expérience subjective du temps et de l'espace et des œuvres traversées par la littérature et la poésie.
Né en 1978 à Salvaterra de Magos au Portugal, Marco Godinho est arrivé à l'âge de 9 ans au Luxembourg qui est désormais, avec Paris, son point d'attache. Son expérience de vie nomade, prise entre plusieurs langues et cultures, a donné lieu à une exploration sensible des questions d'exil, de mémoire et de géographie mais aussi des conventions géographiques qu'il investit par sa subjectivité. Installations, vidéos, dessins, projets participatifs dessinent la carte d'un monde où les trajectoires reflètent les itinéraires personnels et posent la question du multiculturalisme.

Vernissage de Marco Godinho "A Permanent Wind Inside Us"

[18:00-21:00] Vernissage de Nalini Malani "People come and go"
Location:
Galerie Lelong
13, rue de Téhéran
75008 Paris
M° Miromesnil, Monceau, Villiers
France
Phone : +33 (0)1 45 63 13 19
Fax : +33 (0)1 42 89 34 33
Mail : info@galerie-lelong.com
Internet Site : www.galerie-lelong.com
Description:
12 octobre - 25 novembre 2017

A travers cette série de portraits intitulée «People Come and Go», Nalini Malani se remémore des personnes rencontrées dans le quartier de son atelier, le Wholesale Market de Lohar Chawl, à Bombay, entre 1978 et 2002. En dépit du temps passé, le souvenir de ces figures est toujours bien présent dans son esprit ; les traits de leurs visages sont gravés dans sa mémoire. La relation étroite et intense avec ces gens qui continuent d'aller et venir en pensée se retrouve dans ces bustes où les figures apparaissent comme des visions fugaces, semblant surgies d'un rêve. «People Come and Go» s'inscrit dans la lignée d'un vaste projet débuté avec «Place for People», une exposition à la fois historique et fondatrice co-organisée par Nalini Malani en 1981 à Bombay puis à New Delhi.
L'exposition à la galerie coïncide avec la rétrospective présentée par le Centre Pompidou du 18 octobre 2017 au 8 janvier 2018 qui couvre presque cinq décennies de son œuvre : « The Rebellion of the Dead, Retrospective (1969 - 2018) ». Elle sera reprise du 27 mars au 22 juillet 2018 au Castello di Rivoli à Turin.

Vernissage de Nalini Malani "People come and go"
Malani, "Dada", 2017, 40 x 30 cm

[18:00-22:00] Vernissage de Nick Mauss
Location:
Campoli Presti
6, rue de Braque
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 40 29 08 92
Mail : info@campolipresti.com
Internet Site : www.campolipresti.com
Description:
Vernissage de Nick Mauss

[18:00-21:00] Vernissage de Noh Wonhee "BLUE FANTASIA"
Location:
Galerie Beauté Du Matin Calme
54, avenue de la Motte-Picquet
Village Suisse
Place de Lugano
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)9 80 78 99 16
Mobile : +33 (0)6 77 81 27 11
Mail : contact@bdmc.fr
Internet Site : www.bdmc.fr
Description:
Du 12 au 18 octobre 2017, la galerie Beauté du Matin Calme à l'honneur de vous dévoiler l'exposition BLUE FANTASIA de l'artiste coréenne NOH WONHEE, lauréate de plusieurs prix internationaux. Venez méditer sur les très vertueuses œuvres jades et azurs et découvrir un univers riche en symboles.

Vernissage de Noh Wonhee "BLUE FANTASIA"

[18:00-21:00] Vernissage de Pierre Alechinsky "Quatorze peintures de l'été 2017"
Location:
Galerie Lelong
13, rue de Téhéran
75008 Paris
M° Miromesnil, Monceau, Villiers
France
Phone : +33 (0)1 45 63 13 19
Fax : +33 (0)1 42 89 34 33
Mail : info@galerie-lelong.com
Internet Site : www.galerie-lelong.com
Description:
12 octobre - 25 novembre 2017

Un rond avec une ouverture carrée en plein centre : c'est la gravure qui forme le point focal de cette suite de nouvelles peintures réalisées cet été dans l'atelier des Alpilles puis à Bougival. Autour du cercle gravé, à la fois trappe et hublot, se déploient des arborescences bleues ou rouges sur fond blanc, vert ou bleu. Ou bien ce sont des remarques marginales cloisonnées en cartouches rectangulaires. Ou bien encore des effervescences historiées où l'œil se délecte dans la recherche d'un récit à multiples entrées. L'été 2017 aura été fertile sous le pinceau de Pierre Alechinsky.

Vernissage de Pierre Alechinsky "Quatorze peintures de l'été 2017"
L'Eté 17 - IV, 2017

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Barbara"
Location:
Philharmonie de Paris
221, avenue Jean Jaurès
Parc de la Villette
75019 Paris
M° Porte de Pantin
France
Phone : +33 (0)1 44 84 44 84
Mail : contact@philharmoniedeparis.fr
Internet Site : www.philharmoniedeparis.fr
Description:
avec un concert live d'Alexandre Tharaud

en présence de Mathieu Amalric

13 octobre 2017 - 28 janvier 2018

D'une grande richesse photographique et audiovisuelle, l'exposition Barbara découvre une femme aux multiples facettes, une artiste qui sut construire son parcours sans jamais se trahir ni se répéter : le parcours d'une femme libre.

Barbara : une longue dame brune, un visage aux traits dessinés, des textes ciselés chargés de mélancolie, telle est l'image en clair-obscur qui s'impose sur papier glacé. L'exposition propose au contraire de passer derrière le rideau : elle raconte l'histoire d'une petite fille juive à l'enfance meurtrie, qui décida que le spectacle serait sa vie et le théâtre, le décor de son quotidien ; elle dévoile la femme que devint Barbara, vibrante et lumineuse.

Sa voix, son timbre inimitable embarque le visiteur dans le récit profond et réjouissant de cette libération. S'y découvrent ses débuts méconnus à Bruxelles, où la jeune Monique Serf affronte la pauvreté mais impose sa diction travaillée et son allure gironde. Quand vient l'heure du retour à Paris, Barbara, cheveux courts, silhouette amincie vêtue de noir, se frotte à la bohème des cabarets. De ces années d'errance, la « chanteuse de minuit » gardera irrémédiablement le goût du voyage, du précaire et de la liberté. Si elle chante d'abord les mots des autres, ceux de Brel et de Brassens, Barbara écrit bientôt ses « petits zinzins » : des confidences musicales et feutrées, comme une manière de s'offrir sans se découvrir. Cachée derrière son piano, puis debout, puis dansante, la femme se métamorphose enfin, sous le regard des grands photographes de l'époque : Robert Doisneau, Jean-Pierre Leloir, Just Jaeckin...

BARBARA L'AVENTURIÈRE
Le visiteur découvre également le cérémonial de ses récitals : la magie du rideau qui s'ouvre, le velours et la dentelle des tenues de scène sacralisées. Il rencontre aussi l'aventurière qui s'essaya au théâtre et au cinéma, guidée par son intuition et ses amitiés pour Jacques Brel, Jean-Claude Brialy ou Maurice Béjart, jusqu'à inventer une comédie musicale pour Gérard Depardieu...

À mesure que sa popularité grandit, Barbara se fait plus discrète, se retire à la campagne. L'exposition devient littéralement un jardin où l'artiste se ressource et où la création se libère. À 50 ans, la chanteuse imagine une série de concerts sous un chapiteau de 2 200 places élevé à Pantin - l'endroit même où s'est édifiée la Philharmonie. La voix a changé, mais la communion avec le public est plus forte que jamais. Ce dernier, debout, ne quitte la salle qu'après de longs adieux.

BARBARA INTIME ET PASSIONNÉE
Manuscrits, correspondances, dessins, d'innombrables documents inédits confiés par les proches de la chanteuse laissent deviner la Barbara intime, passionnée, comme ces courriers bouleversants qui éclairent une facette méconnue de Barbara : son investissement auprès des autistes, des prisonniers et des malades du sida.

Commissaire : Clémentine Deroudille



Vernissage de l'exposition "Barbara"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Fred Deux - Une vie sur la table à dessin"
Location:
Galerie Alain Margaron
5, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 20 52
Fax : +33 (0)1 42 74 20 89
Mail : amargaron@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriealainmargaron.com
Description:
Exposition du 12 octobre au 9 décembre 2017

Pendant l'exposition consacrée à Fred Deux par le musée des Beaux-Arts de Lyon, nous ferons découvrir à la galerie, du 12 octobre au 9 décembre 2017 une cinquantaine d'oeuvres de Fred Deux, avec comme fil conducteur la transposition de sa vie sur sa table à dessin.

Fred Deux a représenté assez souvent, avec plus ou moins de précision, parfois une simple ligne, sa table à dessin : table de dissection ou de ressassement, de transmutation de la réalité, ou plutôt du souvenir qu'il en avait, par le rêve et les fantasmes de son imagination créatrice.

Sur le même thème, il a représenté son atelier et sa maison comme des lieux magiques, un temple où plaisir et douleur, nature, animaux, êtres proches deviennent art et attestent d'une vie qui « vaut le coup ».

Fred a longtemps travaillé plus de douze heures par jour, sept jours sur sept. Quand il dormait, son oeuvre provoquait ses rêves, comme la vie les nôtres. Il se levait souvent la nuit, pour voir « si le dessin était content ». Si tel était le cas, il se rendormait heureux.

En même temps, sa main était toujours en recherche, au plus intime de sa conscience, dans un état de rêve éveillé, avec une extraordinaire capacité d'écoute. Son enfance, le ressenti du corps, la vie des organes, les mystères de la naissance et de la fertilité, comme ceux de la mort, ont permis à son crayon ou à sa plume de cerner au plus près l'indicible, les mystères de la vie qu'il lui arrivait de traverser, comme au-delà du miroir.

Dès 1958, Fred avait déroulé son parcours artistique dans un roman devenu mythique, La Gana, entre autobiographie et autofiction, fantasme et clairvoyance. Sa vie a pris tout son sens par l'art qui l'a fait accéder à une vie plus riche, lucidement. Il avait un besoin permanent de comprendre. Tout en dessinant, il s'interrogeait sans relâche sur son activité créatrice dans des textes courts interrogatifs et poétiques.

Mais à la question « Croyez-vous à une vie après la mort ? », il m'a répondu sans hésiter : « C'est mon dernier dessin qui le dira ». Le dessin qui va au-delà des mots, du dicible, comme la vie.

Trois semaines après une opération chirurgicale lourde et incertaine, il signait, à 88 ans, un magnifique dessin « Fred Deux le dur », un autre « je voudrais m'arrêter, sans le pouvoir ». Vivre sans créer ce n'était pas possible pour lui.

Après de longs mois où il est resté allongé, protégé par Cécile, ses rêves l'ont emporté avec douceur vers les racines d'un ciel qu'il avait commencé à dessiner. Désormais ses failles (mot qu'il aimait), ses douleurs, ses angoisses, comme ses joies et son regard, peuvent nous mettre nous aussi en quêtes, en interrogations sur des aspects insoupçonnés de la vie.

A.M.

Vernissage de l'exposition "Fred Deux - Une vie sur la table à dessin"
A ma table, sur la table de travail le sexe coupé, 1993, mine de plomb et aquarelle, 33 x 26 cm

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Gauguin l'alchimiste"
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Grand Palais, Galeries nationales

11 Octobre 2017 - 22 Janvier 2018

Paul Gauguin (1848-1903) est l'un des peintres français majeurs du XIXe siècle et l'un des plus importants précurseurs de l'art moderne. L'exposition du Grand Palais retrace son étonnante carrière, dans laquelle il a exploré les arts les plus divers : peinture, dessin, gravure, sculpture, céramique, etc. Les chefs-d'œuvre réunis mettent en avant le travail de l'artiste sur la matière ainsi que son processus de création : Gauguin va bâtir son art sur la répétition de thématiques et de motifs récurrents.

Exposition organisée par l'Art Institute of Chicago, l'Etablissement public des musées d'Orsay et de l'Orangerie et la Réunion des musées nationaux-Grand Palais, Paris.

L'exposition bénéficie du soutien de Mazars, de Nexity, d'Art Mentor Foundation Lucerne, et du Palais des Thés.

Vernissage de l'exposition "Gauguin l'alchimiste"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "L'expérience de la Couleur"
Location:
Sèvres - Cité de la céramique
Musée National de la Céramique
Place de la Manufacture
92310 Sèvres
M° Pont de Sèvres
France
Phone : +33 (0)1 46 29 22 00
Fax : +33 (0)1 46 29 22 08
Mail : info@sevresciteceramique.fr
Internet Site : www.sevresciteceramique.fr
Description:
du 12 octobre 2017 au 2 avril 2018

L'exposition aborde la question fondamentale de la perception des couleurs par les artistes, sous un angle essentiellement sensoriel. Source de plaisir, symbole de pouvoir, catalyseur de mémoire, la couleur est pour l'artiste un outil puissant qui affecte nos émotions, bien au-delà de nos pensées.
L'exposition invite le visiteur à expérimenter la couleur-matière, la couleur-espace, la couleur-lumière et la couleur-geste. Les couleurs ont largement contribué à construire l'identité de Sèvres.
Au laboratoire de la Manufacture de Sèvres, mille et une couleurs ont été créées depuis 1740.
Elles sont le point de départ de l'exposition qui en dévoile les secrets pour la première fois.

Vernissage de l'exposition "L'expérience de la Couleur"

Vernissage de l'exposition "L'expérience de la Couleur"
Vernissage de l'exposition "L'expérience de la Couleur"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition « A / Z »
Location:
Le cabinet d'amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Faidherbe - Chaligny, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 14 06
Mail : contact@lecabinetdamateur.com
Internet Site : www.lecabinetdamateur.com
Description:
Vernissage le jeudi 12 octobre 2017 à partir de 18 heures
Exposition du jeudi 12 au dimanche 22 octobre 2017

Le cabinet d'amateur fête en octobre ses dix ans d'existence. Au fil du temps, il est devenu un lieu d'échanges et de rencontres entre artistes, collectionneurs et amateurs d'art. Plus de cinquante artistes participent à cette exposition représentative des choix, des coups de cœur et des découvertes de ces dix dernières années.

de A à Z...

Jef Aérosol / Agrume / Alo / Ardif / Bault / Big Ben / Gaston F. Bergeret / Arnaud Boisramé / Fred Calmets / Cap Phi / Codex Urbanus / Nadège Dauvergne / Jean-Chrsitophe Ditróy / Dix10 / Don Matéo / Ender / Epi2mik / Patricia Erbelding / Joanna Flatau / Fred Le Chevalier / Catherine Garrigue / Philippe Hérard / Kamlaurene / Michelle Knoblauch / Richard Laillier / Levalet / Hélène Lhote / M. Chat / Madame / Florian Marco / Matt_tieu / Mimi The Clown / Mosko / Ricardo Mosner / Moyoshi / Murmure / Roma Napoli / Nosbé / OakOak / Paella? / Pole Ka / Simon Pradinas / Aurel Rubbish / Jordane Saget / Saint-Oma / Jean-Marc Scanreigh / Tony Soulié / Tetar Max / Thomas / TocToc / Treize Bis / Tristan des Limbes / Tuco / David Veroone / Zariel /

Vernissage de l'exposition « A / Z »

[18:00-22:00] Vernissage de la foire 13 Art Fair Urban Contemporary
Location:
Docks en Seine
Cité de la Mode et du Design
34, quai d'Austerlitz
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz
France
Internet Site : www.citemodedesign.paris
Description:
Vernissage de la foire 13 Art Fair Urban Contemporary

13 Art Fair, foire internationale qui se tiendra du 12 au 15 octobre 2017 à la Cité de la Mode et du Design, est le nouveau rendez-vous de l'art urbain contemporain.

vernissage jeudi 12 octobre de 18h à 22h

ouverture au public
Vendredi 13 et samedi 14 octobre de 11h à 20h
Dimanche 15 octobre de 11h à 19h

tarif unique 10€

Implantée au coeur du 13ème arrondissement et entièrement consacrée à l'art urbain contemporain, 13 Art Fair veut refléter les spécificités multiples de cette scène et la portée d'un milieu artistique qui trouve ses racines dans les sub-cultures urbaines : le street art, le Pop Surréalisme, le Low Bro... mais aussi la skate culture, la punk culture ou le tatoo.

13 Art Fair accueillera une trentaine de galeries internationales représentatives des différents courants de cette culture urbaine contemporaine.
Ancrée dans le 13ème arrondissement de Paris, 13 Art Fair s'inscrit dans la continuité des projets Street Art 13, véritable musée à ciel ouvert et La Tour Paris 13, qui ont connu une renommée internationale.
La métamorphose visuelle de ce quartier et la création de lieu comme les Docks font du 13ème arrondissement la scène la plus imaginative du Street Art et des cultures urbaines à Paris.

http://www.13artfair.fr

Vernissage de la foire 13 Art Fair Urban Contemporary
Vernissage de la foire 13 Art Fair Urban Contemporary

[18:30-22:00] Soirée des 15 ans de l'ADRA
Location:
Palais Brongniart
Palais de la Bourse des Valeurs de Paris
28, Place de la Bourse
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 83 92 30 20
Fax : +33 (0)1 49 27 55 20
Mail : palais.brongniart@gl-events.com
Internet Site : www.palaisbrongniart.com
Description:
Une soirée-évènement pour fêter les 15 ans de l'ADRA (Association des Directeurs et Responsables Achats) au Palais Brongniart (Bourse Paris). 18h30 : Conférence et débats 20h : soirée et networking

Contact
15ansdeladra@gmail.com

http://www.adra.asso.fr

[18:30-21:00] Vernissage VIDEOBOX #6
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : info@lecarreaudutemple.eu
Internet Site : www.carreaudutemple.eu
Description:
VIDEOBOX #6
Carte Blanche à la galerie Jousse Entreprise
Artiste invitée : Anne-Charlotte Finel

13 octobre au 25 novembre
Vernissage le 12 octobre à 18h30 sur inscription

Videobox est un espace permanent dédié à l'art vidéo, situé dans un vestiaire du Carreau du Temple repensé à cet effet.
Ce dispositif se donne pour objectif de faire circuler l'art contemporain vers les publics sportifs du lieu, en proposant à des espaces d'art contemporain parisiens d'en assurer le commissariat artistique. Ces galeries, artiste-run-spaces, collectifs, (...) livrent une vision prospective de la vidéo d'art aujourd'hui. Ainsi, le Carreau du Temple dresse à travers cet espace atypique un panorama souvent jeune, innovant et audacieux de la scène artistique.

Rendez-vous le 12 octobre prochain pour la nouvelle saison. La galerie Jousse Entreprise y présentera une sélection de vidéos de la talentueuse Anne-Charlotte Finel.


BIOGRAPHIE

Anne-Charlotte FINEL (née en 1986 à Paris; vit et travaille à Paris). Elle est diplômée de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris. Son travail a fait l'objet d'une exposition personnelle à galerie Edouard-Manet de Gennevilliers ( France, 2017). En 2017, elle a également participé au Hors les murs du Palais de Tokyo : Le monde est empli de résonances au Château de Villeneuve-Lembron. Lauréate du prix du Conseil départemental des Hauts-de-Seine du 61e Salon de Montrouge en 2016 ainsi que du prix Vidéo de la Fondation François Sommer en 2015. Elle est représentée par la galerie Jousse Entreprise (Paris) et réalisera sa première exposition personnelle en mars 2018.

EXTÉRIEUR NUIT

Anne-Charlotte Finel crée des vidéos susceptibles de connaître des mues successives, voire d'être interprétées par d'autres artistes. La notion de collaboration est chez elle primordiale ; ainsi en est-il pour la composition originale des musiques accompagnant chacune de ses oeuvres. Ses images, quant à elles, sont reconnaissables à leur grain puissant et aux couleurs altérées, à la limite du noir et blanc. L'artiste a en effet choisi de travailler dans un entre-deux permanent :
« Je réalise mes vidéos la nuit, à l'aube, au crépuscule ou à l'heure bleue. » Une période incertaine, mystérieuse, où tout est comme en suspens. Cet entre-deux est aussi géographique, à la lisière entre ville et campagne, un paysage transitoire à arpenter du regard, et récurrent dans la pratique de l'artiste. Elle cherche à créer « des images s'éloignant d'une réalité qui serait trop crue, trop définie », des images lentes, quasi oniriques, semblables à un motif abstrait. Les êtres humains, présents de loin en loin dans ses premiers travaux, tendent à disparaître complètement ; laissant la place à la nature, avec des traces urbaines sous-entendant néanmoins leur existence. (...) L'artiste, qui crée toujours à partir d'une vision, d'une image fugitive, nous pousse à imaginer des mondes cachés - car « l'obscurité permet de mieux voir ».

Daria de Beauvais, Catalogue du Salon de Montrouge 2016

[18:30-21:00] Vernissage d'Edith Carron et Laura Junger "oiseaux de nuit"
Location:
Slow Galerie
5, rue Jean-Pierre Timbaud
141, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf, République
France
Phone : +33 (0)1 43 55 44 68
Mail : contact@slowgalerie.com
Internet Site : www.slowgalerie.com
Description:
LES OISEAUX DE NUIT
EXPOSITION D'EDITH CARRON & LAURA JUNGER
Peintures, dessins originaux, céramiques et tirages d'art

DU 12 OCTOBRE AU 11 NOVEMBRE 2017
VERNISSAGE JEUDI 12 OCTOBRE DE 18H30 à 21H00

« Tout est calme, le ciel s'assombrit et on enfile des motifs, des paillettes, des combinaisons nocturnes.
Des drôles d'oiseaux en roller skates traversent la piste de danse sous une lumière saccadée. Derrière les feuilles sauvages du jardin, un coup de foudre.
Tout est flou jusqu'à demain. » (Laura Junger).

C'est l'heure où la faune des noctambules se rencontre. La nuit est aussi pour les solitaires, le rêve ou la mélancolie remplacent la frénésie de la fête. Zoom sur cette jeune fille, seule dans une voiture...

Les « Oiseaux de nuits » volent au-dessus de nos aventures nocturnes, quelquefois s'approchent, et se posent sur ces instants suspendus d'ivresse, de fête, de poésie et de solitude.

EDITH CARRON et LAURA JUNGER s'associent pour la première fois dans une exposition-duo. Les styles diffèrent, les outils aussi - crayon pour Édith, pinceau pour Laura - mais la même énergie fait dialoguer leurs œuvres. L'élan du trait chez l'une comme chez l'autre, apporte rapidité et spontanéité aux scènes croquées sur le vif, en plein vol.

EDITH CARRON est une illustratrice française qui habite depuis presque 10 ans à Berlin. Elle a étudié en France à l'école Estienne et aux arts décoratifs de Strasbourg et est diplômée de l'école des beaux art de Berlin.
Elle s'inspire de ce qui l'entoure, et s'intéresse plus particulièrement à la représentation et la place des femmes dans la société. Dans le dessin comme dans l'animation, elle développe un univers graphique spontané et joyeusement coloré.
On retrouve ses illustrations dans de nombreux magazines internationaux, le New Yorker, SZ magazin, Télérama, Elle, magazine M le Monde, Vogue us, et elle travaille actuellement pour une marque internationale de cosmétiques.

LAURA JUNGER est née à Paris à la fin des années 80. Après avoir abandonné plusieurs carrières imaginaires : détective, danseuse étoile et ornithologiste, elle s'est lancée avec joie dans le dessin.
Illustratrice freelance, diplômée de l'ESAA Duperré à Paris et de l'école de La Cambre à Bruxelles, elle vit à Berlin avec un vélo doré et quelques cactus.
Ses dessins illustrent des articles du New York Times, du Zeit, de Télérama, SZ magazin, ainsi que des livres pour enfant et des produits de marques.

Vernissage d'Edith Carron et Laura Junger "oiseaux de nuit"

[18:30-21:00] Vernissage de Kwong Kuen Shan "Somewhere in China"
Location:
Galerie Orenda
54, rue de Verneuil
75007 Paris
M° Solférino, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 49 26 90 09
Mobile : +33 (0)6 73 79 45 18
Mail : art@orenda-art.com
Internet Site : www.orenda-art.com
Description:
jusqu'au 18 novembre 2017

Vernissage de Kwong Kuen Shan "Somewhere in China"

[18:30-21:30] Vernissage de l'exposition "Bouda x Komorebi"
Location:
Ile Saint-Louis
75004 Paris
M° Pont Marie, Sully - Morland, Maubert - Mutualité
France
Description:
Komorebi Showroom
88 Rue Saint-Louis-en-l'Ile
75004 Paris

Komorebi est heureux de vous faire découvrir cette belle collaboration autour du thème du voyage et des grandes villes !
L'exposition ouvrira ses portes à partir de jeudi 12 octobre pour le vernissage qui aura lieu de 18h30 à 21h30 et ensuite jusqu'au dimanche de 11h à 19h.


À PROPOS:

Née en 1994, Bouda vit et travaille à Paris en tant qu'artiste, illustratrice sous le nom de BOUDA. Impliquée dans l'illustration et le street art, elle fusionne ses deux disciplines en les applicant sur tous les supports possibles.

En passant par des caricatures de la vie quotidienne et une grande fascination pour l'architecture de Paris et des grandes villes, elle revendique son art comme spontané parfois enfantin et moderne mêlant l'illustration, le graffiti et la peinture ainsi qu'au textile et la décoration d'intérieur.

L'important pour Bouda est de faire passer ces messages, de faire ressentir un maximum de choses, de sentiments d'expressions en un seul trait.

Son travail : www.bouda.work
Instagram: @b2o.da

Vernissage
Jeudi 12 octobre 2017
18h30 - 21h30

Exposition
Du jeudi au dimanche
11h00 - 19h00

Vernissage de l'exposition "Bouda x Komorebi"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Zombillénium"
Location:
Galerie Arludik
12/14, rue Saint-Louis-en-l'Île
75004 Paris
M° Pont Marie, Sully - Morland
France
Phone : +33 (0)1 43 26 19 22
Mail : contacts@arludik.com
Internet Site : www.arludik.com
Description:
Zombies, Vampires et Démons se donnent rendez-vous à la Galerie Arludik pour célébrer la sortie au cinéma le 18 octobre du film d'animation Zombillénium - le Film réalisé par Arthur de Pins et Alexis Ducord, adapté de la bande dessinée culte d'Arthur de Pins.

Une série inédite de dessins de production et d'œuvres de recherche sur l'univers graphique du film, réalisés par les réalisateurs et l'équipe artistique du film, y seront dévoilés en avant-première.

Arthur de Pins, Alexis Ducord ainsi que les character designers, animateurs, ou concept artists de Zombillenium ont également spécialement dessiné, peint, et créé pour cette exposition des œuvres uniques en hommage à l'univers graphique fantastique, gothique, déjanté de leur film.

On pourra notamment venir y découvrir et admirer de magnifiques aquarelles originales et dessins d'étude de personnages qui dialogueront aux murs avec une quarantaine de tirages issus du travail éblouissant de l'équipe de production.

Le vernissage de l'exposition aura lieu à la Galerie Arludik le 12 octobre 2017 de 18h30 à 21h.

Vernissage de l'exposition "Zombillénium"











[19:00-23:00] Pot au Feu des célébrités
Location:
Restaurant le Louchebem
31, rue Berger
10, rue des Prouvaires
75001 Paris
M° Châtelet - les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 33 12 99
Internet Site : www.le-louchebem.fr
Description:
en présence d'Olivia Polski, Anne Hidalgo, Jean-Louis Debré

[19:30-21:30] Vernissage de Serge Fruehfau "Extra Normal"
Location:
Librairie Volume
47, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Strasbourg - Saint-Denis, République
France
Phone : +33 (0)1 85 08 02 86
Mail : contact@librairievolume.fr
Internet Site : www.librairievolume.fr
Description:
Prises à Paris, Genève, Grenoble et Lyon, les photographies de Serge Fruehauf forment une réflexion critique sur la modernité architecturale que vient adoucir l'affection du photographe genevois pour les espaces conçus par les architectes et les planificateurs attirés à la fin du XXe siècle par le béton, ce matériau de construction très avantageux. En dépit des promesses du matériau, les bâtiments issus des méthodes modernes de construction apparaissent aujourd'hui comme des monstruosités ou des hybrides grotesques d'architecture traditionnelle et moderne.

JUSQU'AU 4 NOVEMBRE

Vernissage de Serge Fruehfau "Extra Normal"
Scheidegger un Spiess / Centre de la photographie de Genève












[20:00-22:00] Vernissage de l'exposition "L'ère du temps ?"
Location:
La Défense
Defacto
La Défense
92095 Paris La Défense Cedex
M° RER A La Défense
France
Phone : +33 (0)1 46 93 19 00
Fax : +33 (0)1 46 93 06 79
Internet Site : www.ladefense.fr
Description:
EPED - La Défense
53 galerie des Damiers
92400 Courbevoie

Le lien et l'expression artistique sont inspirés de l'anniversaire des 500 ans de la Reforme dite protestante

Participants :
Hope Curran
Melissa Livermore
Tzu-Fang Cheng
Béatrice Dechamisso
Young Suk Kum
Sophie EunSun Huh
Didier Heslon
Donna Heslon

Ouverture
Jeudi 12 20h00-22h00 Vernissage Live Art/Poème Melissa et Hope
Vendredi 13 11h00-15h00
Samedi 14 11h00-17h00 Témoignages des artistes des œuvres 14h00-15h00
Invitation spécifique pour l'église, artistes et amis
Dimanche 15 Culte
Lundi 16 Fermé.
Mardi 17 11h00-15h00
Mercredi 18 11h00-15h00
Jeudi 19 Soirée Agapé Art- Temps Créatif
Vendredi 20 11h00-15h00
Samedi 21 11h00-15h00
Fin de l'expo

https://www.instagram.com/agapeartparis

Vernissage de l'exposition "L'ère du temps ?"

10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés