Saturday, October 28, 2017
Public Access


Category:
Category: All

28
October 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

  Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Location:
Maison Chloé
28, rue de la Baume
5, avenue Percier
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 94 33 33
Internet Site : www.chloe.com/fr/labaume/index
Description:
du 4 juillet au 6 septembre 2017, puis du 18 octobre au 18 novembre
Horaires : 11h30 - 18h30
Visite gratuite sur réservation préalable sur www.chloe.com/bourdin

Chloé dévoile un nouvel espace culturel : la Maison Chloé. Situé à quelques pas de son siège parisien, cet immeuble haussmannien accueillera tout au long de l'année les expressions de différentes féminités, avec un programme d'expositions et d'événements mettant à l'honneur 65 ans de créations et d'histoires, de la fondatrice de la maison, Gaby Aghion, aux filles Chloé d'aujourd'hui. Ces expressions artistiques donneront vie à cette féminité unique célébrée par Chloé et refléteront la mission qui a toujours été celle de la maison : donner aux femmes la liberté d'oser être elles-mêmes.

« Chloé a toujours cru en une féminité naturelle. A la fois chic et désinvolte, une attitude qui place Chloé à l'intersection du savoir-faire de la couture parisienne et du savoir-être de la jeunesse - qui fait de Chloé une marque unique », précise Geoffroy de la Bourdonnaye, Président de Chloé.

A l'occasion de l'inauguration de la Maison Chloé, le 2 juillet 2017, Judith Clark, commissaire d'exposition et scénographe de renom, a créé un parcours singulier. Grâce à une circulation originale conduisant de l'entrée rue de La Baume aux showrooms, ou des salons VIP au patrimoine situé au cinquième étage ; mais aussi au gré d'une sélection riche d'objets, vêtements et photographies retraçant sept décennies de mode, les visiteurs pourront s'immerger dans l'univers de la fille Chloé.

Pour sa première exposition temporaire, la Maison Chloé met à l'honneur Guy Bourdin. Un lien particulier les unit. Le photographe français a en effet créé le plus grand nombre d'éditoriaux de mode mettant en lumière les créations Chloé. Par un jeu de mise en scène habile, Judith Clark oppose deux types de féminité, soulignant le contraste entre les images explosives et controversées de l'un des principaux photographes de mode et les vêtements au chic bohème représentés dans ces mêmes images. Avec ces photographies et ces pièces d'archives inédites, l'exposition offrira un nouveau regard sur l'œuvre de Guy Bourdin.

« J'adore l'idée que dans une salle les gens découvrent des pièces extraites des archives », dit Judith Clark, « puis que ces objets 'débordent' dans la salle à côté et conduisent le visiteur vers une galerie emplie de magnifiques tirages. La robe Chloé se faufile dans l'histoire mais aussi à travers le bâtiment, qui lui-même donne l'impression d'être habité par le regard unique de Guy Bourdin. »

L'exposition trouve son point de départ dans une salle baptisée « Chloé Girls - The Anthology A-Z », une installation permanente conçue à partir des créations iconiques de la maison. L'histoire commence en 1952, lorsque Gaby Aghion fonde une maison dédiée au prêt-à-porter de luxe et invente une attitude qui allie joie de vivre, audace, liberté et élégance.
Cette installation interactive pensée par Judith Clark, associe de manière ludique des objets de la fondatrice aux créations des directeurs artistiques qui ont œuvré chez Chloé : une photo de Gaby sautant au milieu des dunes du désert égyptien est placée non loin du fameux « maillot de bain ananas » signé Stella McCartney. Ailleurs, un motif peint sur les murs de la cuisine de Gaby vient trouver sa place près d'un croquis noir et blanc de Karl Lagerfeld.

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
01. Guy Bourdin, Paris Vogue 1975, Chloé Autumn-Winter 1975 collection

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
02. Guy Bourdin, Paris Vogue 1973, Chloé Spring-Summer 1973 collection

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1979 - Chloé collection printemps-été 1979 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1971, Chloé collection automne-hiver 1971 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1970, Chloé collection printemps-été 1970 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"

Exposition "Femininities - Guy Bourdin"
Guy Bourdin, Vogue Paris 1956, Chloé collection printemps-été 1956 ©The Guy Bourdin Estate, 2017 / Courtesy A + C

Fête nationale tchèque
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
28 octobre 1918 : La Tchécoslovaquie devient indépendante de l'Autriche.

Exposition de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
14 octobre - 23 décembre 2017

Être un naufragé, c'est être un point au milieu d'un cercle, perpétuellement. [...] Quand vous élevez le regard, vous vous demandez parfois [...] s'il n'y aurait pas quelqu'un d'exactement comme vous qui élève lui aussi le regard, lui aussi coincé dans cette géométrie, lui aussi en train de lutter contre la peur, la rage, la folie, la désespérance et l'apathie.
L'histoire de Pi, Yann Martel

La Galerie Karsten Greve a le plaisir de présenter Perpetually at the Centre, nouvelle exposition de Claire Morgan. Plasticienne d'origine irlandaise, elle est parmi les plus recherchés et talentueux artistes de la scène internationale. Cette exposition dévoile au public les œuvres récentes de l'artiste, spécialement réalisées pour cet espace. Nourrie de préoccupations écologiques et étiques, l'exposition est constituée de quatre nouvelles installations monumentales, où domine la dynamique des corps d'animaux taxidermisés qui semblent être contenus dans des environnements étrangers, mais aussi par de récentes sculptures sous-verre où l'écriture s'ajoute au dramatisme des compositions. Un corpus de délicats dessins permet de découvrir le minutieux travail de conception de l'artiste, en contraste avec le geste ardent et instinctif de la surprenante série de toiles grand format.

Le travail de Claire Morgan explore l'ambivalence de l'être humain dans son rapport avec la nature qui l'entoure. La réflexion autour de la présence de l'homme dans le monde, qui a comme conséquence la progressive destruction de l'environnement naturel, est objectivée par l'artiste dans ses installations, où les animaux taxidermisés semblent s'adapter à un monde de gaspillage consumériste qui tente de les engloutir. Dans la suspension temporelle qui caractérise ces sculptures aériennes, où les corps sont figés dans un mouvement perpétuel, le conflit se joue entre la vie et la mort, entre l'organique et l'artificiel.

Le projet de cette exposition est né de la contemplation du pouvoir de la nature, ainsi que de l'exploration du soi, de l'égo et de la condition mortelle de l'être humain. L'immensité de la mer, des forêts et de la nuit qui se manifestent comme un abîme, ont été l'objet d'une méditation profonde jusqu'à en devenir métaphore de l'existence entière, révélant à l'homme sa vulnérabilité. Cette réflexion n'est pas sans considérer la crise humanitaire en cours en Méditerranée, où la mer peut basculer d'espoir de vie à tombeau pour des milliers de migrants, ou la récente tragédie de la Grenfell Tower où les habitants ont vu leurs appartements se transformer en vision cauchemardesque. Les extrêmes changements climatiques, signaux d'alarme de futures crises humanitaires, font aussi partie des préoccupations qui inspirent l'artiste.

Les animaux naturalisés sont aussi symbole des batailles intimes de l'artiste, ils sont témoins de la prise de conscience de ses propres passions. Le besoin de chacun d'exister est pour Claire Morgan fortement lié à la passion et à la violence, à travers lesquelles s'expriment les nécessités humaines. La lutte fait partie du paysage intérieur de l'homme : qu'elle soit physique ou psychologique, elle engendre des cas de conscience. Ces questionnements guident aussi l'organisation de l'exposition, qui se déroule en suivant des couples d'idées spécifiques: le soi et la violence, le passage du temps et la transcendance, la peur du noir et de se noyer, le feu et la mort.

Le principe même de la taxidermie, que Claire Morgan exécute de sa propre main, repose sur une contradiction, ayant pour objectif de donner une apparence vivante à ce qui est mort. Cette ambivalence est propre à toute son œuvre : dans les dessins comme dans les peintures, des résidus du processus de taxidermie sont utilisés comme matériaux graphiques. Des éléments comme les os ou le sang, ainsi que des corps entiers d'animaux, sont intégrés dans les œuvres et leur donnent alors un caractère symbolique et rituel.

Dans le travail de l'artiste la nature est stupéfiante, parfaite dans son immobilité. L'ambiguë présence vitale de ces animaux taxidermisés contraste avec les fragiles formes géométriques créées par cette « vertueuse assemblagiste » à l'aide de fils de nylon auxquels sont suspendus graines de pissenlit ou fragments de plastique. Le monde de Claire Morgan est un univers où la nature, menacée par la présence envahissante et cynique de l'être humain, résiste dans toute sa beauté. Elle s'incarne dans la perfection d'un scénario géométrique et minimaliste, mais aussi dans la fragilité de structures si légères qu'elles pourraient disparaître par le simple souffle du vent.


Claire Morgan est née en 1980 à Belfast (Irlande) et habite et travaille à Gateshead, Newcastle upon Tyne (Angleterre). Très vite, ses œuvres sont exposées à travers toute l'Europe et son travail a fait l'objet de nombreuses commissions publiques et privées. En 2010, après avoir exposé au Palais de Tokyo, Claire Morgan a inauguré sa première exposition personnelle française à la Galerie Karsten Greve. À cette occasion elle a présenté pour la première fois ses « dessins au sang », œuvres sur papier témoignant du processus de taxidermie. Depuis, son travail a été présenté aussi bien en Europe qu'aux Etats Unis, où elle a participé à des nombreuses expositions collectives. Les installations et les dessins de l'artiste ont intégré des prestigieuses collections internationales publiques et privées, parmi lesquelles figurent le Museum of Old and New Art (MONA) en Australie, la Fondation ALTANA en Allemagne et la Collection Guerlain en France. En 2017 le FRIST Center for Visual Arts à Nashville a organisé sa première exposition personnelle aux États-Unis. La fondation Francès à Senlis, en collaboration avec la Galerie Karsten Greve, dédie à Claire Morgan une exposition personnelle visible jusqu'au 23 décembre 2017.

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Claire Morgan, Tine To Die, 2017, waxwing (taxidermy), dandelion seeds, nylon, in vitrine, 88 x 51,6 x 51,6 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
To an End, 2017, Pencil and watercolour on paper, 41 x 31 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Lo (detail), 2017, Tawny owl (taxidermy), polythène, nylon, in vitrine, 98,5 x 71,6 x 71,5 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Pedestal
2011
Aigrettes de pissenlit, aigrette (taxidermie), nylon, plomb, acrylique
270 x 60 x 60 cm
CM/S 11

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00-19:00] Finissage de Jana & JS "De la profondeur des sentiments"
Location:
Joël Knafo Art Gallery
21&24, rue Véron
75018 Paris
M° Abbesses, Pigalle
France
Mobile : +33 (0)7 81 61 21 57
Mail : galerie@joelknafo-art.com
Internet Site : www.joelknafo-art.com
Description:
Pour clôturer l'exposition "de la profondeur des sentiments" JANA & JS ont réalisé une œuvre sur rondin de bois en 9 exemplaires.

D'environ 21cm de diamètre, chaque œuvre est unique, peinte à la main, signée et numérotée au verso.
Deux couleurs sont disponibles : rouge et bleu

Finissage de Jana & JS "De la profondeur des sentiments"




Exposition du 22 septembre au 28 octobre 2017
Vernissage Vendredi 22 septembre à partir de 18h

Le travail de Jana & JS, en couple dans la vie comme en art, capte et révèle, depuis 10 ans déjà, des émotions intenses, puissantes et profondes.

Pour leur grand retour parisien, les artistes présentent des œuvres qui se nourrissent de souvenirs illustrés ou suggérés, marquants et déterminants ; des souvenirs comme moteur pour aller de l'avant.

L'exposition "de la profondeur des sentiments" s'inscrit dans un événement d'envergure dont Montmartre sera le terrain d'expression.

Un parcours urbain reliera les espaces d'exposition de la rue Véron à celui de la rue des Trois Frères et permettra de découvrir une exposition d'œuvres originales (21 et 24 rue Véron - Paris 18ème), des installations In Situ et une rétrospective présentant 10 ans d'estampes et de multiples de Jana & JS (54 rue des Trois Frères - Paris 18ème).

Pour marquer leurs 10 ans de collaboration, Jana & JS proposeront des œuvres dont le pochoir est utilisé une seule fois en atelier et dans la rue. Chaque œuvre sera vendue accompagnée d'un fragment du pochoir et de la photo de l'œuvre In Situ.
Une édition sur bois, numérotée en 10ex et signée, est à découvrir le jour du vernissage et sera disponible en ligne sur www.joelknafo-art.com

Exposition "De la profondeur des sentiments" - Jana & JS
Vernissage vendredi 22 septembre à partir de 18h00

De la profondeur des sentiments
Exposition du 22 septembre au 28 octobre 2017
Du mercredi au samedi de 14h00 à 19h30
Galeries Joël Knafo Art - 21 et 24 rue Véron - 75018 Paris - M° Blanche ou Abbesses

10 ans d'estampes
Exposition du 22 septembre au 4 octobre 2017
Du mercredi au samedi de 14h00 à 19h30
Studios Paris Gallery - 54 rue des Trois Frères - 75018 Paris - M° Abbesses

Cette exposition est réalisée en partenariat avec le Forum Culturel Autrichien

Vernissage de Jana & JS "De la profondeur des sentiments"

[14:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Marcel Duchamp"
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
Galerie Michel Vidal
15 Rue Des Beaux-arts
75006 Paris
info@michelvidal.com

La galerie Michel Vidal a le plaisir de vous présenter un ensemble de gravures par Marcel Duchamp.

Vernissage de l'exposition "Marcel Duchamp"

[14:00-19:00] Vernissage de l'exposition collective "Black Chicago"
Location:
Les Douches La Galerie
5, rue Legouvé
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 46 07 10 84
Fax : +33 (0)1 42 38 93 01
Mail : contact@lesdoucheslagalerie.com
Internet Site : www.lesdoucheslagalerie.com
Description:
avec Tom Arndt, Vivian Maier, Ray K. Metzker, Wayne Miller, Marvin E. Newman, Carlos Javier Ortiz

Vernissage le 28 octobre 2017 de 14h à 19h
Exposition du 28 octobre 2017 au 13 janvier 2018

Les six photographes présentés dans cette exposition, Wayne Miller, Ray K. Metzker, Marvin E. Newman, Vivian Maier, Tom Arndt et Carlos Javier Ortiz couvrent une période de la photographie qui va de 1940 à nos jours. Ils n'ont ni le même parcours ni le même regard. Chacun nous livre une image différente de cette communauté afro-américaine venue à Chicago depuis le Sud, avec l'espoir de plus de liberté et d'un travail plus digne. Ces photos sont un témoignage bouleversant et hautement artistique de la vie des Noirs de Chicago pendant plus d'un demi-siècle.

Vernissage de l'exposition collective "Black Chicago"
Photographie anonyme
© Les Douches la Galerie, Paris


[15:00-19:00] Champagne Day by Julhès Paris
Description:
Julhès Paris
54 Rue du Faubourg Saint-Denis
75010 Paris

Rendez vous samedi le 28 Octobre pour le salon du champagne qui aura lieu de 15h à 19h à 54 rue du Faubourg Saint-Denis.
Ce rendez vous sera l'occasion pour vous de découvrir ou re découvrir notre sélection de champagnes ainsi que de retrouver vos champagnes favoris !
Entrée gratuite, réservez vite vos places sur Eventbrite !
Suivez également nos événements sur Facebook, n'hésitez pas à les partager avec vos amis et vos proches

>> RSVP

[15:00-20:00] Vernissage de Jean-Baptiste Sibertin-Blanc "Montenasu"
Location:
Granville Gallery
23, rue du Départ
75014 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 43 22 41 94
Mobile : +33 (0)6 87 31 45 34
Mail : granvillegallery@wanadoo.fr
Internet Site : www.granvillegallery.org
Description:
Jean-Baptiste Sibertin-Blanc
designer

Exposition du samedi 28 Octobre au samedi 25 Novembre 2017
Vernissage le samedi 28 Octobre de 15h à 20h

Signature de l'ouvrage
Jean-Baptiste Sibertin-Blanc designer
paru aux éditions Bernard Chauveau

Showroom ouvert pendant l'exposition

[15:00-20:00] Vernissage de Victoria Roussel et Michael Sallit "Bis Nomen"
Location:
Le Laptop
6, rue Arthur Rozier
Allée des Lofts, 2ème Bâtiment sur la gauche
code pour les deux portes : 0802
75019 Paris
M° Place des Fêtes, Jourdain, Botzaris
France
Phone : +33 (0)1 77 16 65 24
Mail : welcome@lelaptop.com
Internet Site : www.lelaptop.com
Description:
A deux pas des Buttes Chaumont, dans une ancienne cour parisienne, le Laptop aux allures d'atelier depuis l'extérieur est plus qu'un espace de coworking, c'est un lieu de vie.
Aujourd'hui le Laptop prête ses murs à Victoria Roussel et Michael Sallit qui s'associent pour une exposition des plus mystérieuse : Bis Nomen.

L'histoire de cette exposition ressemble vaguement à un début de Stargate, enfoui dans des ruines égyptiennes de la période Thinite, des scientifiques découvrent une ancienne porte dotée d'une technologie étonnamment précoce lui permettant de naviguer à travers les mondes.
Mais là où l'histoire bifurque, c'est qu'ici ce n'est pas l'US Air Force qui récupère la porte et explore les mondes armée de gros fusils, mais des explorateurs avides de couleurs. Porte après porte, ils dessinent et admirent d'un oeil graphique ces univers qu'ils traversent.

L'un est un archéologue fou, traçant sur papier risographié les nouvelles mythologies qu'il vient de mettre au jour, l'autre est une astronaute maladroite qui dessine des astres inédits pixels après pixels.

LES ARTISTES

Victoria Roussel
Vous avez potentiellement pu voir son nom sur des fresques, affiches, magazines, coussins ou encore longboards. Une pluridisciplinarité et une curiosité qu'elle cultive allègrement.
Pour le Laptop, Victoria s'attèle à représenter la confrontation entre l'homme et ce qui le dépasse. Des scènes hors du temps inspirés des sagas Star Wars, où l'on retrouve les codes de la science-fiction autant que les paysages escarpés ou enneigés des hautes montagnes.
Après avoir travaillé pour Paulette, Timberland ou encore le CNRS, elle exposera ses dernière illustrations personnelles au Laptop dans un duo façon Good cop Bad cop digne de Deux Flics à Miami!

Michael Sallit
Michaël est musicien et ça se sent : il puise une grande partie de son inspiration dans la musique. Chez lui ceux ne sont pas les notes qui nous font bouger mais bien ses illustrations. Des gig posters des années 70 aux planches anatomiques en passant par les pochettes de disques ou encore la symbolique ésotérique : tout cela lui sert pour créer des images qui se révèlent nébuleuses et familières à la fois.
A l'occasion de son duo avec Victoria, Michaël vous proposera une sélection de risographies et d'affiches réalisées pour spécialement pour l'occasion.

LES ANIMATIONS
Mais pas d'exploration spatio-temporelle sans une équipe de choc.
Nous trouverons Print Van Paris au commande d'un atelier de sérigraphie bigarré, et Peter Heinrisch pilotera quant à lui un stand de tatouages aussi sombre que la matière noire. Quant au Coq Toqué, il sera là pour vous hydrater tout au long de cette folle aventure.

Vernissage de Victoria Roussel et Michael Sallit "Bis Nomen"

[15:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Entre deux infinis"
Location:
Galerie Anne-Sarah Bénichou
45, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 44 93 91 48
Mail : galerie@annesarahbenichou.com
Internet Site : www.annesarahbenichou.com
Description:
Du 28 octobre au 22 décembre 2017

Second volet d'une réflexion thématique autour de la représentation des notions conceptuelles dans l'art contemporain, l'exposition collective « Entre deux infinis » interroge le Temps au travers des œuvres de dix artistes : Michel Blazy, Julien Discrit, Pierre Huyghe, Claude Lévêque, Laurent Montaron, Valérie Mréjen, Melik Ohanian, Thu Van Tran et le duo Jingfang Hao et Lingjie Wang.

« C'est là que parfois le temps s'assoupit comme la roue du compteur quand la dernière ampoule s'éteint. C'est là qu'on commence à voir, dans le noir. Dans le noir qui est aube et midi et soir et nuit d'un ciel vide, d'une terre fixe. Dans le noir qui éclaire l'esprit. C'est là que le peintre peut tranquillement cligner de l'oeil. » Samuel Beckett, Le Monde et le pantalon.

Vernissage de l'exposition "Entre deux infinis"
Michel Blazy, "Nouvelles amibes domestiques 5", 2017, Plâtre, coton, colle à papier peint, colorant alimentaire, eau, 92 x 127 cm, Courtesy de l'artiste et Art: concept

[15:00-20:00] Vernissage de l'exposition collective "Paris"
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
82 artistes participants, 82 visions de la capitale

avec :
Adey
Al Tatou
Anis
Anne Laure Colmon
Anne-Laure Maison
Anton Hydrocomics Wanoash
Ardif
Artiste Ouvrier
Atomist
Barny
Beerens
Ben Spizz
Boldy
Christophe Verdon (A côté de la plaque)
Diane D
Die as Trash
Docteur Bergman
Don Matéo
ECK
Elminou
Eric Lee
Erudiorf
FKDL
Fé ta Vie
Freak the fab
Grem
Grégos
Guy Denning
Hécate
Hydrane
Inti ansa
Jana & JS
Jef Aérosol
Jérome mesnager
Joko
Jolek
JPM
Kekli
KLG
KristX
KTY
Kwan
Le Baron
Lébénist
Léo Scalpel
Locéphale
Lolie Darko
Lou Hopop
Mademoiselle Berthelot
Maest
Man Blue
Marlène Ehrhard
MG la Bomba
Mr Lolo
Nad Thiry
Néa Borgel
Nedi
Néfast
Next
Nice art
Nubu
Obi Hood
Paella
Polar Bear
RAF Urban
RNST
Rougerune
S7TH VIXI
SE BD
Sena
Shadee K
Son J
Sophie Lambda
SST Division
Stew
Stoul Clément Duquenne
Titi from Paris
Tona
Valérie Maho
Vincent Bargis
Zabou
Zag
Zapata
Zonenkinder

Vernissage de l'exposition collective "Paris"



[16:00-20:00] Finissage de Laurent Perbos "Babylone"
Location:
Galerie Baudoin Lebon
8, rue Charles-François Dupuis
75003 Paris
M° Temple, République, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 72 09 10
Fax : +33 (0)1 42 72 02 20
Mail : info@baudoin-lebon.com
Internet Site : www.baudoin-lebon.com
Description:
L'exposition "babylone" qui met en lumière les oeuvres de Laurent Perbos prend fin ce samedi 28 octobre 2017.
Ce même jour, la galerie baudoin lebon vous propose une rencontre avec l'artiste pour découvrir ou redécouvrir ses oeuvres.


exposition du 7 septembre au 28 octobre 2017
du mardi au samedi de 11h à 19h

vernissage mercredi 6 septembre 2017 de 18h à 21h

La galerie baudoin lebon ouvre sa nouvelle série d'expositions avec une toute nouvelle collaboration : le plasticien Laurent Perbos.
Dans la pure tradition de l'assemblage, les œuvres de Laurent Perbos interrogent la manière dont les choses de l'ordinaire, une fois revisitées, se découvrent plus comme un récit que comme une image.
Au travers de ses œuvres, on évolue dans un monde imaginaire dans lequel les objets prennent vie grâce au contre-emploi qu'il leur inflige.
Un monde dans lequel les choses ont subi une métamorphose tant formelle que philosophique créant des œuvres ambivalentes, aussi bien mentales que visuelles.

Vernissage de Laurent Perbos "Babylone"

[16:00-19:00] Performance et vernissage de Hosu
Location:
Atelier Manjari & Partners
9, Cité de l'Ameublement
75011 Paris
France
Mail : manjari.partners@orange.fr
Internet Site : www.manjari-partners.com
Description:
dans le cadre de l'exposition de Hosu "Blossom" 피.어.나.다
du vendredi 13 octobre au 11 novembre 2017
Huile sur toile et aquarelle

Vernissage des peintures d'Hosu "Blossom"

Performance et vernissage de Hosu

[16:00-21:00] Vernissage de Marie-Rose Lortet
Location:
La Fabuloserie Paris
52, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 60 84 23
Mail : fabuloserie.paris@gmail.com
Internet Site : www.fabuloserie.com
Description:
Petits fleuves en Amérique

Marie-Rose LORTET est née en 1945 à Strasbourg.
En 1966, elle réalise son premier tricot, un cerveau brodé, pour illustrer la couverture d'un livre.
« J'aime vos petits ouvrages tricotés », lui écrit Jean Dubuffet en février 1969, qui acquière des œuvres pour sa collection d'art brut.
Dès lors, sans dessin préalable, elle tricote inlassablement : « Je consacre tous mes instants à mon travail. » De son imaginaire surgissent des personnages, des masques, des paysages fantastiques, des Territoires de laine. « Les couleurs... il y en a 40 parfois dans une seule rangée...La couleur c'est un besoin, une friandise, une gourmandise. »

Marie-Rose fait partie de la liste des 35 créateurs, donnée par Jean Dubuffet à Alain Bourbonnais en mars 1972, pour ouvrir l'Atelier Jacob.
Sa première exposition eut donc lieu à l'Atelier Jacob en 1973, une deuxième en 1975 et ses œuvres étaient présentées dans l'exposition mythique Les Singuliers de l'art au Musée d'art moderne de la Ville de Paris en 1978.

Petits fleuves en Amérique

« Elle s'aventure au fil de la laine dans des espaces inextricables et dans des jeux d'évocations dont elle est la première à s'étonner. On ne peut pas ne pas ressentir dans les compositions merveilleusement imprévisibles de Marie-Rose Lortet un défi à la pesante tradition des techniques et des modèles formels du tricotage. » Michel Thévoz
Ses œuvres font maintenant parties de la Neuve Invention à Lausanne et sont régulièrement exposées dans de nombreux musées en France et à l'étranger.

Marie-Rose fait partie de la Tribu Bourbonnais, elle est toujours présente à nos côtés pour les événements qui ponctuent la vie de La Fabuloserie et fut la dernière à rendre une ultime et émouvante visite à Caroline en juillet 2014.

Vernissage de Marie-Rose Lortet




[17:00-19:00] Finissage de Vladimir Lalić "au-dedans et au-delà"
Location:
Galerie Eric Gizard
10, rue Jean-Jacques Rousseau
75001 Paris
France
Phone : +33 (0)1 55 28 38 58
Mail : information@ericgizard.com
Internet Site : www.ericgizard.com
Description:
Vernissage de Vladimir Lalić "au-dedans et au-delà"

[17:00-20:00] Vernissage d'Ilkka Suppanen "VANISHING POINT"
Location:
Maison Louis Carré
2, chemin du Saint-Sacrement
78490 Bazoches-sur-Guyonne
M° Gare SNCF de Villiers - Neauphle - Pontchartrain
France
Phone : +33 (0)1 34 86 79 63
Mail : info@maisonlouiscarre.fr
Internet Site : www.maisonlouiscarre.fr
Description:
Exposition présentée jusqu'au 26 novembre 2017

Avec l'aimable collaboration de la Galerie Maria Wettergren, Paris

COCKTAIL

Navette sur réservation, départ à 16h de la Porte Maillot, devant le Palais des Congrès, retour à Paris à 21h
RSVP invitation@maisonlouiscarre.fr

Vernissage d'Ilkka Suppanen "VANISHING POINT"

[17:00-20:00] Vernissage de Mark Pezinger Verlag "The Catalogue is the answer..."
Location:
Librairie Florence Loewy
Books by Artists
9-11, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 78 98 45
Fax : +33 (0)1 44 78 98 46
Mail : info@florenceloewy.com
Internet Site : www.florenceloewy.com
Description:
books

Mark Pezinger Verlag
The Catalogue is the answer.
But what is the question ?

Mark Pezinger Verlag will introduce a selection of books that can be considered as catalogues but that deal in a very experimental and radical way with the issue of documentation.
Traditional catalogues are trying to document and recreate a past event/exhibition/performance. Instead, the publication we will bring to discussion, follow the aim to create a very new moment of experience for its readers and a very new work with and inside the book.
The presentation will include publications such as Jonathan Monk: Exhibit Model One / Daniel Gustav Cramer: Rainbow / Florence Jung: Book / Random Institute: All the Lights We Cannot See / Allbert Allgaier: Festival for Nothing & Bregenz Biennale / Thomas Geiger: I looked on my head from above / Simnikiwe Buhlungu: Free Lettering Translationisms / Hana Miletiç: Your façades are peeling off like red onions.

Mark Pezinger Verlag (Astrid Seme & Thomas Geiger) is an artist-run publishing house and platform for artists' books. Since 2009 almost 80 publications ranging from one-offs to higher editions and from sound-works to normal books have been realised. A special section in the program are the so-called Adoptives, a selection of artists' books that originaly have been self-published, but are difficult to be available. Mark Pezinger Verlag adopts at least some of these rare, forgotten or invisible works to bring them back into daylight.

Vernissage de Mark Pezinger Verlag "The Catalogue is the answer. But what is the question ?"

[17:00-22:00] Vernissage de la Manufacture de l'Empan
Location:
Atelier Hauteville
74, rue d'Hauteville
75010 Paris
M° Poissonnière
France
Mobile : +33 (0)6 03 35 09 96
Internet Site : www.atelierhauteville.com
Description:
Les designers français Rémi Wyart et Nicolas Goudier sont heureux de vous convier à cette présentation.

La Manufacture de l'Empan redéfinit le décor intérieur en travaillant un savoir faire minutieux et une créativité unique. Richesse des champs d'exploitation, la manufacture conçoit des boiseries, des œuvres murales et sculptures pour des architectes, des décorateurs et des particuliers.

Venez découvrir leur univers et admirer leurs créations.

- Manufacture de l'Empan -
www.lempan.com
contact@lempan.com

« HOMO COGITAT, MACHINA FACIT »
« L'homme pense, la machine façonne »

L'Empan est une unité de mesure ancienne. Il vient de l'ancien francique spanna, et correspond à la distance séparant le bout du pouce au bout du petit doigt lorsque la main est ouverte.

Vernissage de la Manufacture de l'Empan

[17:00] Vernissage du festival Planche(s) Contact
Location:
Deauville
Deauville
14800 Deauville
M° Gare SNCF Trouville - Deauville
France
Internet Site : www.mairie-deauville.fr
Description:
Vernissage du festival Planche(s) Contact





[18:00-20:00] Vernissage de Hiroshi Sugimoto "Surface Tension"
Location:
Galerie Marian Goodman
66&79, rue du Temple
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 04 70 52
Fax : +33 (0)1 40 27 81 37
Mail : parisgallery@mariangoodman.com
Internet Site : www.mariangoodman.com
Description:
28 octobre - 22 décembre 2017

"Si j'ai déjà une vision, mon travail est presque terminé. Le reste n'est qu'une question de technique."
Hiroshi Sugimoto

Marian Goodman présente deux expositions d'œuvres de Hiroshi Sugimoto simultanément dans ses galeries de Londres et Paris. Par la photographie, la sculpture, l'installation et plus récemment, l'architecture, Hiroshi Sugimoto témoigne de ses questionnements sur le temps, la mémoire et le progrès dont il tente de retracer les enjeux des origines à nos jours. Il s'attache également à créer un pont entre les philosophies extrême-orientales et occidentales.

La galerie de Londres présente pour la première fois le travail de Sugimoto avec Snow White, une exposition de photographies appartenant à la série Theaters initiée en 1978. Les œuvres de l'exposition figurent des salles de cinéma ou de théâtre aux Etats-Unis et en Europe. Qu'il s'agissent de théâtres abandonnés, de drive-in ou de théâtres à l'italienne, tous ces lieux sont montrés sans public.

A l'origine la série Theaters est une expérience : Hiroshi Sugimoto laisse un long temps de pose pour capturer sur un seul photogramme les milliers d'images qui composent un film (le temps de pose varie selon la durée du film). L'« après-image » de cette longue exposition est le surgissement d'un écran d'un blanc pur et lumineux, qui persiste dans notre mémoire visuelle au-delà de la projection du film proprement dite. Pour la première fois, que ce soit dans l'exposition Snow White ou dans une nouvelle publication éponyme, l'artiste révèle les titres des nombreux films qui ont été projetés et capturés pour réaliser la série.

Les Abandoned Theaters mettent en scène d'anciennes salles de concert et de cinéma délabrées après des décennies d'abandon. A la fois reflets des crises économiques successives et des changements de paradigme en matière de divertissement, ces images évoquent les dessins des ruines classiques faites par Piranèse, à moins qu'elle ne fassent ici figure de ruines modernes. Depuis 2014 Sugimoto photographie également des théâtres à l'italienne. Après avoir commencé par les plus récents, il s'intéresse depuis aux tout premiers théâtres du genre, situés en Italie et datant de la Renaissance, comme le Teatro Olimpico de Palladio à Vincenza ou le Teatro all'Antica à Sabbioneta. Ces édifices italiens classiques sont les ancêtres architecturaux - et ont inspiré le style - de la plupart des salles de spectacle aux Etats-Unis que Sugimoto avait photographiés en premier lieu.

La galerie de Paris présente Surface Tension, une exposition dédiée aux photographies de la série Seascapes débutée en 1980. Pour Sugimoto, la prise de vue et la contemplation de ces images des mers du monde relient le passé au présent, mais aussi l'histoire de ces mers aux régions où il installe son appareil. La surface de la mer en constant mouvement est le gage que chaque œuvre possède ses caractéristiques uniques, en fonction des conditions météorologiques et atmosphèriques, de la luminosité du soleil ou de la lune. L'élément unificateur propre à la série est la composition parfaitement équilibrée entre la moitié inférieure de l'image, lestée par la mer, et la moitié supérieure, aérienne, qui représente le ciel, chaque paysage marin étant divisé, exactement en son centre, par la ligne d'horizon. Les œuvres présentées à la galerie de Paris vont de celles créées dans les années 1990 aux plus récentes, avec des photographies de 2017 de la mer de Tasman.
A Paris, l'artiste présente également cinq œuvres de sa série de sculptures en verre optique, connue sous le nom de Five Elements_. Empruntant sa structure à une pagode traditionnelle, l'objet comprend cinq formes, qui ont chacune une signification distincte, relative à la doctrine cosmologique bouddhiste des Cinq Universaux. La forme carrée représente la terre, le globe l'eau, la pyramide le feu, le demi-globe l'air, et la larme au sommet signifie le vide. Une photographie de la série Seascape_ est insérée dans le globe de verre de chaque sculpture. Dans la salle voûtée au niveau inférieur de la galerie, l'une des sculptures est installée face à une photographie des Chutes de Kegon, une des destinations touristiques les plus populaires au Japon.

Le lancement de Snow White, un nouveau livre en édition limitée publié par Damiani, aura lieu en présence de l'artiste à la Librairie Marian Goodman le 28 octobre, de 17h30 à 18h00.


A PROPOS DE L'ARTISTE

Hiroshi Sugimoto (杉本博司, Sugimoto Hiroshi) (né en 1948 à Tokyo au Japon) partage son temps entre New York et Tokyo. Il a été le commissaire de plusieurs expositions de son travail mais aussi d'œuvres d'art traditionnel japonais issues de sa collection personnelle, associant parfois les deux dans une même exposition telle que dans History of History, co-organisée par la Japan Society (2005-2006) et la Freer Gallery of Art and Arthur Sackler Gallery (Smithsonian Institution) ou plus récemment en 2014, dans Aujourd'hui le monde est mort au Palais de Tokyo. Une rétrospective de son œuvre a été organisée en 2006 par le Musée Hirshhorn à Washington et le Mori Art Museum à Tokyo. Parmi les expositions muséales récentes, on peut citer Black Box, organisée par Philip Larratt-Smith et présentée à la Fundacion MAPFRE à Barcelone et à Madrid en 2016, puis à FOAM (Musée de la photographie d'Amsterdam) en 2016-2017 ; The Sea and the Mirror, une exposition de paysages marins à Château La Coste (8 mai - 3 septembre 2017) ; Le Notti Bianche à la Fondazione Sandretto Re Rebaudengo à Turin (16 mai - 1er octobre 2017).

La Fondation Odawara pour les arts, créée par Hiroshi Sugimoto, a ouvert ses portes au public à Kanagawa au Japon début octobre 2017. Des informations sont disponibles sur le site www.odawara-af.com Organisée par l'artiste, The Gates of Paradise, une exposition présentant un nouveau corpus d'œuvres autour de l'implantation du christianisme au Japon et de ses relations avec l'Europe au XVIe siècle, sera présentée à la Japan Society à New York à partir du 20 octobre 2017.

Vernissage de Hiroshi Sugimoto "Surface Tension"
Hiroshi Sugimoto, Tasman Sea, Marion Bay, 2017
Gelatin Silver Print, Neg. #604, 47 × 58 3/4 in. (119.4 × 149.2 cm) Ed. of 5
Courtesy of the artist & Galerie Marian Goodman. © Hiroshi Sugimoto

Vernissage de Hiroshi Sugimoto "Surface Tension"
Lake Superior, Cascade River, 1995
Gelatin silver print

Vernissage de Hiroshi Sugimoto "Surface Tension"
Five Elements: Bass Strait, Table Cape 1997, 2012
Optical quality glass, black and white film
Edition of 1

Vernissage de Hiroshi Sugimoto "Surface Tension"
N. Pacific Ocean, Ohkurosaki, 2013
Gelatin silver print

[18:00-21:00] Vernissage de Marianne Mispelaëre "Echolalia"
Location:
Galerie Martine Aboucaya
5, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 76 92 75
Fax : +33 (0)1 42 76 92 60
Mail : info@martineaboucaya.com
Internet Site : www.martineaboucaya.com
Description:
Pour sa première exposition personnelle à la galerie, Marianne Mispelaëre a choisi de travailler sur les disparitions des langues.

Une performance d'effacement supplémentaire aura lieu pendant le vernissage, le samedi 28 octobre entre 18h et 21h.

exposition du 28 octobre au 20 décembre
vernissage le samedi 28 octobre de 18h à 21h

Vernissage de Marianne Mispelaëre "Echolalia"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Espace Privé"
Location:
Galerie Christophe Gaillard
5, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 49 16
Mobile : +33 (0)6 65 15 75 30
Mail : contact@galerie-gaillard.com
Internet Site : www.galerie-gaillard.com
Description:
FRONTSPACE // Espace Privé

MARCEL BASCOULARD - HANS BELLMER
LUCIANO CASTELLI - ROBERT HEINECKEN
MICHEL JOURNIAC - EDOUARD LEVÉ - PIERRE MOLINIER
THOMAS RUFF - CINDY SHERMAN - MIROSLAV TICHY

Exposition du 28 octobre au 25 novembre 2017
Vernissage le 28 octobre de 18h à 21h

« On a voulu me faire passer pour libertin, alcoolique, toxicomane, névrosé, surréaliste, déséquilibré, pédéraste, séducteur de petites filles ... »
Hans Bellmer

A l'occasion de Paris Photo, la Galerie Christophe Gaillard présente l'exposition Espace Privé.
Réunis autour du livre de Hans Bellmer Die Puppe de 1966, les oeuvres photographiques de Hans Bellmer, Pierre Molinier, Robert Heinecken, Édouard Levé, Cindy Sherman, Marcel Bascoulard ou encore Luciano Castelli ici rassemblées ont pour point commun de semer le trouble, d'explorer le scabreux. Contraindre les corps afin qu'ils épousent et obéissent au fantasmes. L'arbitraire du désir. Les corps se plient et se déplient. Se coupent et se découpent. La théorie de la jointure à boule, à partir de laquelle Bellmer construit sa poupée, a trouvé ses continuateurs.
« Pour que telle poupée pleine de contenus affectifs mais suspecte de n'être que représentation et réalité fictive, aille trouver dans le monde extérieur, dans le choc des rencontres, les preuves certaines de son existence ... »
Texte de Hans Bellmer rédigé pour le catalogue de l'Exposition internationale du surréalisme de 1947.

En 1955 Breton écrivait à Molinier :
«Vous êtes aujourd'hui le maître du vertige. Vos photographies ne laissent d'ailleurs aucun doute sur votre aspiration en ce sens et il me paraît difficile de porter le trouble plus loin. Elles sont aussi belles que scandaleuses. Vos œuvres procurent un frisson sans cesse renouvelé et cela me donne toute la mesure de leur pouvoir magique. J'aime votre climat brûlant et déchirant ».
Cette phrase pourrait s'appliquer à tous les artistes présentés ici.

Vernissage de l'exposition "Espace Privé"

Vernissage de l'exposition "Espace Privé"
Pierre MOLINIER
Poupée 2, 1963
Tirage argentique d'époque
Image : 30,3 x 22,1 cm
Encadrement : 51 x 41 cm
Pièce unique

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le Jour des Morts...à Paris !"
Location:
Association pour l'estampe et l'art populaire
Atelier Velasco-Meller
49 bis, rue des Cascades
75020 Paris
M° Jourdain, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 47 97 05 35
Mail : mel.vel@wanadoo.fr
Internet Site : www.estampe-artpopulaire.com
Description:
L'Association pour l'Estampe et l'Art Populaire a le plaisir de vous inviter à l'exposition -

Le Jour des Morts...à Paris !
Offrande et calaveras

Du 28 octobre au 12 novembre 2017
Vernissage samedi 28 octobre à 18h
Exposition ouverte tous les jours de 15h à 20h

Depuis 2001, l'association fête la mort dans la tradition mexicaine. Cette année, notre installation sera enrichie de nouvelles pièces d'artisanat arrivées du Mexique et de têtes de mort cousues par l'artiste Anne Basaille qui expose actuellement dans la galerie.

Comme chaque année, les artistes de l'association s'adonnent au jeu de massacre qui consiste à créer des calaveras pour se moquer des vivants. Gravures et sérigraphies adorneront nos murs pendant 16 jours pour le bonheur du public à l'affût de propos irrévérencieux.

Vernissage de l'exposition "Le Jour des Morts...à Paris !"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le Temps"
Location:
Galerie Christophe Gaillard
5, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 49 16
Mobile : +33 (0)6 65 15 75 30
Mail : contact@galerie-gaillard.com
Internet Site : www.galerie-gaillard.com
Description:
MAINSPACE // Le Temps

ALIGHIERO BOETTI - CHRISTIAN BOLTANSKI
MARINA GADONNEIX - JEAN-OLIVIER HUCLEUX
ON KAWARA - ROMAN OPALKA
HANS OP DE BEECK - HIROSHI SUGIMOTO

Exposition du 28 octobre au 25 novembre 2017
Vernissage le 28 octobre de 18h à 21h

« L'art est long et la vie courte ».
À la recherche du temps perdu, Le Temps retrouvé.
Marcel Proust

Des phénomènes littéraires les plus intéressants de cette fin de siècle, John E. Jackson écrivait : « L'historien de demain, surtout s'il est un peu sociologue, retiendra peut-être l'extraordinaire vogue dont bénéficie depuis quelques années le genre de la biographie. Quand on pense que, voilà tout juste une génération, chaque page du Monde, de Libération ou du Nouvel Observateur - pour ne rien dire des revues spécialisées - proclamait, qui la mort de l'auteur, qui celle du sujet, et tous celle du moi, le retour de manivelle est brutal. À Lacan, qui n'avait que sarcasmes pour ce qui n'était pas le désêtre, à Derrida qui ne jurait que par le mouvement, anonyme bien sûr, de l'écriture, à Tel Quel qui ne retenait que le «travail du signifiant» ont donc succédé des critiques qui pratiquent un «retour à l'homme» qui semble largement débarrassé de toute mauvaise conscience. Serait-ce que le (post-)structuralisme soit resté lettre morte ? »

Les artistes réunis ici sont au cœur de cette entreprise biographique. Mais loin des futilités nombrilistes, ce qui lie et ce qui est inscrit au plus profond du travail de chacun d'entre eux, c'est le rapport au temps et plus précisément le rapport obsessionnel qu'ils entretiennent avec lui. Le temps comme « projet de vie » disait Opalka parlant de son propre travail. Jusqu'à s'y abandonner. Aussi, les oeuvres ici rassemblées de On Kawara, Jean-Olivier Hucleux, Hans Op de Beeck, Roman Opalka, Marina Gadonneix, Hiroshi Sugimoto ou encore Alighiero Boetti racontent certes le passage du temps mais surtout le temps à l'ouvrage.
La force de ces oeuvres, silencieuses et intérieures n'en est que plus prégnante.
Face au triomphe annoncé de l'oubli, via une sourde abnégation, ils opposent la mémoire et la persistance. Une victoire du souvenir et de l'être là.
Comme si face à l'obsession, la course folle et perdue d'avance à laquelle se livre Hucleux face à son dessin, ou Opalka face à sa toile, laissait place à une réconciliation avec soi-même et avec le monde, dans l'apaisement du « temps retrouvé » de l'œuvre d'art. Une manière d'être infiniment présent.

Christophe Gaillard

Vernissage de l'exposition "Le Temps"
Jean-Olivier HUCLEUX
Portrait de Roman Opalka, 1992-1993
Mine de plomb sur papier
191 x 151 cm
Pièce unique
Signé et daté

[18:30-21:00] Pause musicale sur le thème de Paris
Location:
Galerie Maître Albert
6, rue Maître-Albert
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 55 42 73 77
Mail : jdm@lmet.fr
Internet Site : www.maitrealbertgallery.com
Description:
Lucie Gay et la galerie Maître Albert seraient heureux de vous retrouver le samedi 28 octobre 2017 à partir de 18h30 jusqu'à 21h00 autour d'un verre et d'une pause musicale, avec des chansons françaises sur le thème de Paris.
Chant : Philippe Genestie
Piano : Audrey Payelle

dans le cadre de l'exposition de Lucie Gay
Collages et encres
sur le thème de Paris

du 16 octobre au 4 novembre 2017

Vernissage de Lucie Gay "Collages et encres sur le thème de Paris"






[19:00] Spectacle musical et théâtral "Salut, Anna Marly !"
Location:
Centre spirituel et culturel orthodoxe russe à Paris
Cathédrale de la Sainte-Trinité de Paris
1-5, quai Branly
2, avenue Rapp
75015 Paris
M° RER C Pont de l’Alma, Alma - Marceau
France
Internet Site : www.cathedrale-sainte-trinite.fr
Description:
Spectacle musical et théâtral "Salut, Anna Marly !"

[19:00-21:00] Vernissage de Frédéric Benrath
Location:
Nice
Nice
06000 Nice
M° Gare SNCF Nice
France
Internet Site : www.nice.fr
Description:
Editions Unes
13, avenue Pauliani - 06000 Nice
contact@editionsunes.fr
04 93 62 14 40 - 06 98 84 21 14
www.editionsunes.fr

du 28 octobre 2017 au 20 janvier 2018

Né Philippe Gérard, Frédéric Benrath (1930-2007) prend ce nom à 24 ans, à l'aube de sa carrière de peintre, suite à la visite du château baroque de Benrath près de Düsseldorf, et en hommage à son admiration du romantisme allemand. Sa peinture sera fidèle à l'abstraction tout au long de sa vie. Elle évoluera d'un style intense, tourmenté, dramatique vers une peinture de plus en plus dépouillée, sondant les limites du monochrome vers la fin, dans des variations de gestes d'une grande subtilité. Ce parcours considérable témoigne d'une incessante interrogation sur la peinture, sur ses pouvoirs d'évocation et, par delà le déploiement des couleurs, d'une quête de la lumière, des modalités multiples de sa présence et de son surgissement dans l'espace du tableau, par l'exploration des oscillations intérieures.
L'exposition présente une sélection d'une vingtaine d'œuvres, majoritairement sur papier, représentatives des dernières années de travail de l'artiste, et qui sont montrées pour la première fois.

Vernissage de Frédéric Benrath

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "EXPERIMENTA 2"
Location:
Espace des Arts Sans Frontières
44, rue Bouret
Code : 13A62
75019 Paris
M° Jaurès, Bolivar
France
Phone : +33 (0)1 42 01 27 74
Mail : espacedesartssf@gmail.com
Internet Site : espacedesartssf.blogspot.com
Description:
EXPERIMENTA 2
Exposition et projection video.

Projection à 20h30 samedi soir. Programmation vidéo d'environ 120 minutes.
Ouverture de l'exposition de 14h à 18h dimanche après-midi.

Avec :
OLGA ADORNO
MEL ANGE
STEPHANE BELZERE
EMILIE BITAULD
ALICE BRUN NEY
JULIANA BORINSKI
CAROLINE BOUISSOU
ANNA BYSKOV
GERALDINE BREZAULT
CATHERINE CATTANEO
GILBERT CATY
LINDA CERQUEDA
ALEXIS CICCIU
NICOLAS CLAIR
VERANA COSTA
AUGUSTIN DUPUY
JEAN DUPUY
CAMILA FARINA
ELENA FERRER
FAYE FORMISANO
MATHILDE FREOA
JUSTINE GASQUET
FRANCE GAYRAUD
ALEXANDRE GERARD
NORA HERMAN
MARTIN HYDE
EVI KALESSIS
LYONEL KOURO
SANDY LALANE
JEROME LEFDUP
HELENE MARIS
JULIE NAVARRO
EMMANUELLE NEGRE
JEREMIE PAUL
SERGIO VERASTEGUI
REMI VOCHE

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés