Tuesday, November 21, 2017
Public Access


Category:
Category: All

21
November 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

  Exposition de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
14 octobre - 23 décembre 2017

Être un naufragé, c'est être un point au milieu d'un cercle, perpétuellement. [...] Quand vous élevez le regard, vous vous demandez parfois [...] s'il n'y aurait pas quelqu'un d'exactement comme vous qui élève lui aussi le regard, lui aussi coincé dans cette géométrie, lui aussi en train de lutter contre la peur, la rage, la folie, la désespérance et l'apathie.
L'histoire de Pi, Yann Martel

La Galerie Karsten Greve a le plaisir de présenter Perpetually at the Centre, nouvelle exposition de Claire Morgan. Plasticienne d'origine irlandaise, elle est parmi les plus recherchés et talentueux artistes de la scène internationale. Cette exposition dévoile au public les œuvres récentes de l'artiste, spécialement réalisées pour cet espace. Nourrie de préoccupations écologiques et étiques, l'exposition est constituée de quatre nouvelles installations monumentales, où domine la dynamique des corps d'animaux taxidermisés qui semblent être contenus dans des environnements étrangers, mais aussi par de récentes sculptures sous-verre où l'écriture s'ajoute au dramatisme des compositions. Un corpus de délicats dessins permet de découvrir le minutieux travail de conception de l'artiste, en contraste avec le geste ardent et instinctif de la surprenante série de toiles grand format.

Le travail de Claire Morgan explore l'ambivalence de l'être humain dans son rapport avec la nature qui l'entoure. La réflexion autour de la présence de l'homme dans le monde, qui a comme conséquence la progressive destruction de l'environnement naturel, est objectivée par l'artiste dans ses installations, où les animaux taxidermisés semblent s'adapter à un monde de gaspillage consumériste qui tente de les engloutir. Dans la suspension temporelle qui caractérise ces sculptures aériennes, où les corps sont figés dans un mouvement perpétuel, le conflit se joue entre la vie et la mort, entre l'organique et l'artificiel.

Le projet de cette exposition est né de la contemplation du pouvoir de la nature, ainsi que de l'exploration du soi, de l'égo et de la condition mortelle de l'être humain. L'immensité de la mer, des forêts et de la nuit qui se manifestent comme un abîme, ont été l'objet d'une méditation profonde jusqu'à en devenir métaphore de l'existence entière, révélant à l'homme sa vulnérabilité. Cette réflexion n'est pas sans considérer la crise humanitaire en cours en Méditerranée, où la mer peut basculer d'espoir de vie à tombeau pour des milliers de migrants, ou la récente tragédie de la Grenfell Tower où les habitants ont vu leurs appartements se transformer en vision cauchemardesque. Les extrêmes changements climatiques, signaux d'alarme de futures crises humanitaires, font aussi partie des préoccupations qui inspirent l'artiste.

Les animaux naturalisés sont aussi symbole des batailles intimes de l'artiste, ils sont témoins de la prise de conscience de ses propres passions. Le besoin de chacun d'exister est pour Claire Morgan fortement lié à la passion et à la violence, à travers lesquelles s'expriment les nécessités humaines. La lutte fait partie du paysage intérieur de l'homme : qu'elle soit physique ou psychologique, elle engendre des cas de conscience. Ces questionnements guident aussi l'organisation de l'exposition, qui se déroule en suivant des couples d'idées spécifiques: le soi et la violence, le passage du temps et la transcendance, la peur du noir et de se noyer, le feu et la mort.

Le principe même de la taxidermie, que Claire Morgan exécute de sa propre main, repose sur une contradiction, ayant pour objectif de donner une apparence vivante à ce qui est mort. Cette ambivalence est propre à toute son œuvre : dans les dessins comme dans les peintures, des résidus du processus de taxidermie sont utilisés comme matériaux graphiques. Des éléments comme les os ou le sang, ainsi que des corps entiers d'animaux, sont intégrés dans les œuvres et leur donnent alors un caractère symbolique et rituel.

Dans le travail de l'artiste la nature est stupéfiante, parfaite dans son immobilité. L'ambiguë présence vitale de ces animaux taxidermisés contraste avec les fragiles formes géométriques créées par cette « vertueuse assemblagiste » à l'aide de fils de nylon auxquels sont suspendus graines de pissenlit ou fragments de plastique. Le monde de Claire Morgan est un univers où la nature, menacée par la présence envahissante et cynique de l'être humain, résiste dans toute sa beauté. Elle s'incarne dans la perfection d'un scénario géométrique et minimaliste, mais aussi dans la fragilité de structures si légères qu'elles pourraient disparaître par le simple souffle du vent.


Claire Morgan est née en 1980 à Belfast (Irlande) et habite et travaille à Gateshead, Newcastle upon Tyne (Angleterre). Très vite, ses œuvres sont exposées à travers toute l'Europe et son travail a fait l'objet de nombreuses commissions publiques et privées. En 2010, après avoir exposé au Palais de Tokyo, Claire Morgan a inauguré sa première exposition personnelle française à la Galerie Karsten Greve. À cette occasion elle a présenté pour la première fois ses « dessins au sang », œuvres sur papier témoignant du processus de taxidermie. Depuis, son travail a été présenté aussi bien en Europe qu'aux Etats Unis, où elle a participé à des nombreuses expositions collectives. Les installations et les dessins de l'artiste ont intégré des prestigieuses collections internationales publiques et privées, parmi lesquelles figurent le Museum of Old and New Art (MONA) en Australie, la Fondation ALTANA en Allemagne et la Collection Guerlain en France. En 2017 le FRIST Center for Visual Arts à Nashville a organisé sa première exposition personnelle aux États-Unis. La fondation Francès à Senlis, en collaboration avec la Galerie Karsten Greve, dédie à Claire Morgan une exposition personnelle visible jusqu'au 23 décembre 2017.

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Claire Morgan, Tine To Die, 2017, waxwing (taxidermy), dandelion seeds, nylon, in vitrine, 88 x 51,6 x 51,6 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
To an End, 2017, Pencil and watercolour on paper, 41 x 31 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Lo (detail), 2017, Tawny owl (taxidermy), polythène, nylon, in vitrine, 98,5 x 71,6 x 71,5 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Pedestal
2011
Aigrettes de pissenlit, aigrette (taxidermie), nylon, plomb, acrylique
270 x 60 x 60 cm
CM/S 11

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Arts Factory Winter Show"
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
Arts Factory Winter Show
featuring Sergio Mora, Niark1 & Gary Taxali
vernissage le mardi 21 novembre de 17h à 21h
exposition du 22 novembre au 23 décembre 2017

Plaisir d'offrir, joie de recevoir ... le Winter Show est enfin de retour ! Pour cette nouvelle édition qui se tiendra du 22 novembre au 23 décembre 2017, la galerie Arts Factory reçoit trois pointures de la scène graphique internationale, à savoir : le barcelonais Sergio Mora, le très parisien NIARK1 et pour la première fois en France, le canadien Gary Taxali.

Né en 1975 à Barcelone, Sergio Mora puise son inspiration dans toutes les formes d'imagerie populaire, entre tradition ibérique et comics, références aux icônes religieuses et fascination évidente pour la culture sci-fi. Un imaginaire 100% pulp, où la fiancée de Frankenstein croise Spock se téléportant sur une guitare jambon, qualifié de surréalisme rock par l'artiste catalan. Un clin d'oeil appuyé au mouvement pop-surréaliste auquel il est souvent associé. Peintre, illustrateur et musicien au sein de plusieurs groupes, Sergio Mora aime jongler avec les époques et les courants, brouille volontiers les pistes, en étant aussi à l'aise en galerie que dans la création de livres pour enfants.

En 2015 il entame une collaboration avec le studio Philippe Starck / Bruno Borrione et le chef José Andrés, pour lesquels il conçoit les peintures sur azulejos du restaurant "Bazaar Mar" à Miami. Un second restaurant ouvre à New York en octobre 2017. Il reçoit au mois de novembre 2016 le Latin Grammy Award du meilleur design et direction artistique pour l'album "El Poeta Halley", signé par le groupe espagnol Love of Lesbian.

Sébastien "NIARK1" Féraut vit et travaille à Paris, il est né en 1975. Habile compositeur graphique, peintre et illustrateur, il engendre depuis une dizaine d'années une tentaculaire armée de créatures "freaky" fonçant au pas de charge vers une inévitable apocalypse. Ses oeuvres exécutés en mode cubiste contemporain, oscillent entre post-graffiti et figuration libre. Elles se déploient avec la même jubilation sur les cimaises de galeries internationales, comme sur de nombreux murs plus ou moins autorisés. Coté artwork, on lui doit notamment certains visuels projetés pendant la tournée "Happy" de Pharell Williams et les affiches officielles des dernières étapes parisiennes d'Iggy Pop ou des Queens of the Stone Age.

Actuellement basé à Toronto, Gary Taxali est né à Chandigarh (Inde) en 1968. Sa famille immigre au Canada l'année suivante et joue un rôle très important, l'encourageant à suivre des études artistiques dès son plus jeune âge. Diplômé par l'Ontario College of Art en 1991, il commence dans la foulée à travailler comme illustrateur. Régulièrement publié par la luxueuse revue BLAB!, il expose très vite dans le circuit américain; de la mythique "Luz de Jesus" de la côte ouest à la galerie new-yorkaise de Jonathan Levine. En 2010 il publie "This is Silly", son premier livre pour enfant. L'année suivante paraît "I love you ok ?", une monographie préfacée par Shepard Fairey et Aimee Mann, chanteuse folk avec laquelle il a collaboré à de nombreuses reprises.

S'inspirant de l'illustration des années 1930 avec une touche de provocation et d'humour décalé, son travail dégage un parfum nostalgique, souligné par l'utilisation de typographies old school. Pour sa première exposition parisienne, Gary Taxali a choisi de mettre en avant son oeuvre graphique imprimée, avec un impressionnant ensemble de sérigraphies et fine art prints. L'occasion idéale de découvrir son travail et poser au pied du sapin une édition ultra-limitée !



Vernissage de l'exposition "Arts Factory Winter Show"


[18:00-20:00] Vernissage de Jay Kvapil "Landscapes"
Location:
Galerie Lefebvre et Fils
24, rue du Bac
75007 Paris
M° Rue du Bac, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 61 18 40
Mail : lefebvreetfils@gmail.com
Internet Site : www.lefebvreetfils.fr
Description:
21 novembre - 9 décembre 2017
Vernissage le 21 novembre de 18h à 20h

La Galerie Lefebvre & Fils est heureuse de vous présenter la seconde exposition individuelle de l'artiste américain Jay Kvapil « Landscapes » du 21 novembre au 9 décembre 2017.

« Lorsque j'ai recommencé à travailler la céramique en 2004 après une longue interruption, ma démarche était animée par le désir d'aller au coeur du processus créatif de la céramique et de son histoire. Je souhaitais donner à voir ce que la cuisson fige dans le temps : les glaçures, les fondus, les coulures ...
Pour moi, l'un des ingrédients essentiels à tout bon processus artistique : art visuel, musique, littérature, théâtre, danse ou encore cinéma, est la tension. Sans tension, il n'y a pas d'art.

Mes dernières pièces de céramique font allusion au voyage. J'ai grandi en Arizona, une terre de vastes paysages désertiques ponctués par des pierres. Leurs nuances de coloris sont riches. Certaines pièces pour moi font référence de manière évidente à ces paysages qui m'ont construit pour d'autres cela est plus tenu et onirique. J'estime que je ne fais pas de la céramique d'art ou de la sculpture, je fais de la poterie. J'aime ce geste ancestral pure et simple, presque une forme de langage. Si mon travail est réussi, j'aime à imaginer que c'est une forme de conversation avec les potiers qui m'ont précédé et avec ceux qui viendront après moi. »

Vernissage de Jay Kvapil "Landscapes"

[18:00-21:00] Vernissage de Paella? "L'Inconditionnel Féminin"
Location:
Le cabinet d'amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Faidherbe - Chaligny, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 14 06
Mail : contact@lecabinetdamateur.com
Internet Site : www.lecabinetdamateur.com
Description:
Paella? - « L'Inconditionnel Féminin »

Vernissage le mardi 21 novembre à partir de 18 heures
Exposition du mardi 21 au dimanche 26 novembre 2017

Pour son dixième anniversaire le cabinet d'amateur organise une série de dix expositions personnelles d'une semaine d'avril 2017 à mars 2018. Chacun des dix artistes présentera une œuvre grand format et une suite sur le même thème d'une dizaine d'études, esquisses, dessins préparatoires, détails, ayant conduit à la création de la « Masterpiece ».

Vernissage de Paella? "L'Inconditionnel Féminin"

[18:00-21:00] Vernissage de René Caussanel "Dans l'atelier"
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
21 > 25 novembre 2017
Vernissage mardi 21 novembre à partir de 18h

Vernissage de René Caussanel "Dans l'atelier"

[18:45] Cocktail de Laurent Wauquiez
Location:
Hôtel Novotel Paris Tour Eiffel
61, quai de Grenelle
75015 Paris
M° Charles Michels, Bir-Hakeim
France
Phone : +33 (0)1 40 58 20 00
Fax : +33 (0)1 40 58 24 44
Mail : H3546-RE4@accor.com
Internet Site : www.novotel.com/fr/hotel-3546-novotel-paris-tour-eiffel/index.shtml
Description:
Laurent Wauquiez invite les milliers de maires de sa région à Paris : "Ça me choque", réagit le maire de Firminy

Le maire de Firminy Marc Petit dénonce un gaspillage d'argent public. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez invite tous les maires de la région à un cocktail à Paris mardi, à l'occasion du centième Congrès des maires.

"Ce gaspillage d'argent public me choque", réagit ce lundi Marc Petit sur France Bleu Saint-Étienne Loire. Le maire de Firminy est invité, comme tous les maires de la région Auvergne-Rhône-Alpes par le président Laurent Wauquiez à une rencontre au Novotel Paris Centre Tour Eiffel à l'occasion du centième Salon des maires. Le cocktail est organisé ce mardi 21 novembre.

"Ça me fait penser à Sarkozy au Fouquet's"

Le maire de Firminy Marc Petit n'a pas caché sa colère ce lundi sur notre antenne :" J'ai reçu pour la première fois une invitation du président de la région alors que je suis maire depuis mars 2008 [...] sont invités tous les maires de la région Auvergne-Rhône-Alpes avec l'ensemble de leurs conseillers municipaux et communautaires, je ne sais pas si vous vous rendez compte il y a plus de quatre mille communes au niveau de la Région, il n'y a aucun ordre du jour, ça me choque ce gaspillage d'argent public".

Le lieu choisi par Laurent Wauquiez, candidat à la présidence du parti Les Républicains, crée également la polémique :"Le lieu n'est pas neutre", poursuit, remonté, Marc Petit : "C'est au Novotel de la Tour Eiffel, un collègue élu est allé voir, il y a une piscine couverte, vue sur la Tour Eiffel [...] je trouve que cette attitude n'est pas acceptable, ça me fait penser à Sarkozy au Fouquet's ". Le maire de Firminy précise qu'il a "bien évidemment" décliné l'invitation.

"Le coût le plus juste" répond la Région

Combien va coûter à la région cette sauterie parisienne ?"On a pris ce qu'il y avait de moins cher", répond la communication de la Région "c'est le prix le plus juste", nous dit-on, "il n'y aura pas de champagne mais du vin rouge, ce n'est pas un dîner, juste un cocktail". En effet, les élus ont rendez-vous à 18h45 ce mardi et la rencontre devrait durer environ une heure. "C'est pour que les maires fassent part de leurs difficultés", dit la Région.

Toujours selon la Région, environ 500 maires ont répondu présent. D'ores et déjà nous savons qu'une centaine de maires de la Loire ont décliné l'invitation " nous organisons une visite de l'Opéra Garnier au même moment" , explique Jean-François Barnier, le président de l'association des maires de la Loire."On organise chaque année un événement" , explique le maire du Chambon-Feugerolles. Une visite suivie d'un dîner qui coûtera 125 euros à chaque élu .

Au moins 10.000 € la soirée

France Bleu Saint-Étienne Loire a fait le calcul. La location journalière de la plus grande salle du Novotel Tour Eiffel (amphithéâtre de 600 places) coûte 8.700 euros. Même si la Région précise qu'il n'y aura pas de champagne pour les élus, un cocktail leur sera quand même servi à l'issue de la rencontre. Pour environ 500 personnes on peut alors estimer que la facture globale de cette soirée s'élèvera à au moins 10.000 euros pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Cocktail de Laurent Wauquiez



[19:30] Gala du Cercle des Mécènes du Louvre - DIVINS HUMAINS
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Parcours inédit dans le département des Antiquités grecques, étrusques et romaines à la rencontre des Dieux et des Hommes d'Athènes et Rome

Cocktail dînatoire dans le Louvre médiéval

>> Découvrez le Gala et remplissez le bulletin de réservation

18:00
19:00
20:00
21:00  
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés