Thursday, November 23, 2017
Public Access


Category:
Category: All

23
November 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

  Exposition de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
14 octobre - 23 décembre 2017

Être un naufragé, c'est être un point au milieu d'un cercle, perpétuellement. [...] Quand vous élevez le regard, vous vous demandez parfois [...] s'il n'y aurait pas quelqu'un d'exactement comme vous qui élève lui aussi le regard, lui aussi coincé dans cette géométrie, lui aussi en train de lutter contre la peur, la rage, la folie, la désespérance et l'apathie.
L'histoire de Pi, Yann Martel

La Galerie Karsten Greve a le plaisir de présenter Perpetually at the Centre, nouvelle exposition de Claire Morgan. Plasticienne d'origine irlandaise, elle est parmi les plus recherchés et talentueux artistes de la scène internationale. Cette exposition dévoile au public les œuvres récentes de l'artiste, spécialement réalisées pour cet espace. Nourrie de préoccupations écologiques et étiques, l'exposition est constituée de quatre nouvelles installations monumentales, où domine la dynamique des corps d'animaux taxidermisés qui semblent être contenus dans des environnements étrangers, mais aussi par de récentes sculptures sous-verre où l'écriture s'ajoute au dramatisme des compositions. Un corpus de délicats dessins permet de découvrir le minutieux travail de conception de l'artiste, en contraste avec le geste ardent et instinctif de la surprenante série de toiles grand format.

Le travail de Claire Morgan explore l'ambivalence de l'être humain dans son rapport avec la nature qui l'entoure. La réflexion autour de la présence de l'homme dans le monde, qui a comme conséquence la progressive destruction de l'environnement naturel, est objectivée par l'artiste dans ses installations, où les animaux taxidermisés semblent s'adapter à un monde de gaspillage consumériste qui tente de les engloutir. Dans la suspension temporelle qui caractérise ces sculptures aériennes, où les corps sont figés dans un mouvement perpétuel, le conflit se joue entre la vie et la mort, entre l'organique et l'artificiel.

Le projet de cette exposition est né de la contemplation du pouvoir de la nature, ainsi que de l'exploration du soi, de l'égo et de la condition mortelle de l'être humain. L'immensité de la mer, des forêts et de la nuit qui se manifestent comme un abîme, ont été l'objet d'une méditation profonde jusqu'à en devenir métaphore de l'existence entière, révélant à l'homme sa vulnérabilité. Cette réflexion n'est pas sans considérer la crise humanitaire en cours en Méditerranée, où la mer peut basculer d'espoir de vie à tombeau pour des milliers de migrants, ou la récente tragédie de la Grenfell Tower où les habitants ont vu leurs appartements se transformer en vision cauchemardesque. Les extrêmes changements climatiques, signaux d'alarme de futures crises humanitaires, font aussi partie des préoccupations qui inspirent l'artiste.

Les animaux naturalisés sont aussi symbole des batailles intimes de l'artiste, ils sont témoins de la prise de conscience de ses propres passions. Le besoin de chacun d'exister est pour Claire Morgan fortement lié à la passion et à la violence, à travers lesquelles s'expriment les nécessités humaines. La lutte fait partie du paysage intérieur de l'homme : qu'elle soit physique ou psychologique, elle engendre des cas de conscience. Ces questionnements guident aussi l'organisation de l'exposition, qui se déroule en suivant des couples d'idées spécifiques: le soi et la violence, le passage du temps et la transcendance, la peur du noir et de se noyer, le feu et la mort.

Le principe même de la taxidermie, que Claire Morgan exécute de sa propre main, repose sur une contradiction, ayant pour objectif de donner une apparence vivante à ce qui est mort. Cette ambivalence est propre à toute son œuvre : dans les dessins comme dans les peintures, des résidus du processus de taxidermie sont utilisés comme matériaux graphiques. Des éléments comme les os ou le sang, ainsi que des corps entiers d'animaux, sont intégrés dans les œuvres et leur donnent alors un caractère symbolique et rituel.

Dans le travail de l'artiste la nature est stupéfiante, parfaite dans son immobilité. L'ambiguë présence vitale de ces animaux taxidermisés contraste avec les fragiles formes géométriques créées par cette « vertueuse assemblagiste » à l'aide de fils de nylon auxquels sont suspendus graines de pissenlit ou fragments de plastique. Le monde de Claire Morgan est un univers où la nature, menacée par la présence envahissante et cynique de l'être humain, résiste dans toute sa beauté. Elle s'incarne dans la perfection d'un scénario géométrique et minimaliste, mais aussi dans la fragilité de structures si légères qu'elles pourraient disparaître par le simple souffle du vent.


Claire Morgan est née en 1980 à Belfast (Irlande) et habite et travaille à Gateshead, Newcastle upon Tyne (Angleterre). Très vite, ses œuvres sont exposées à travers toute l'Europe et son travail a fait l'objet de nombreuses commissions publiques et privées. En 2010, après avoir exposé au Palais de Tokyo, Claire Morgan a inauguré sa première exposition personnelle française à la Galerie Karsten Greve. À cette occasion elle a présenté pour la première fois ses « dessins au sang », œuvres sur papier témoignant du processus de taxidermie. Depuis, son travail a été présenté aussi bien en Europe qu'aux Etats Unis, où elle a participé à des nombreuses expositions collectives. Les installations et les dessins de l'artiste ont intégré des prestigieuses collections internationales publiques et privées, parmi lesquelles figurent le Museum of Old and New Art (MONA) en Australie, la Fondation ALTANA en Allemagne et la Collection Guerlain en France. En 2017 le FRIST Center for Visual Arts à Nashville a organisé sa première exposition personnelle aux États-Unis. La fondation Francès à Senlis, en collaboration avec la Galerie Karsten Greve, dédie à Claire Morgan une exposition personnelle visible jusqu'au 23 décembre 2017.

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Claire Morgan, Tine To Die, 2017, waxwing (taxidermy), dandelion seeds, nylon, in vitrine, 88 x 51,6 x 51,6 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
To an End, 2017, Pencil and watercolour on paper, 41 x 31 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Lo (detail), 2017, Tawny owl (taxidermy), polythène, nylon, in vitrine, 98,5 x 71,6 x 71,5 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Pedestal
2011
Aigrettes de pissenlit, aigrette (taxidermie), nylon, plomb, acrylique
270 x 60 x 60 cm
CM/S 11

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00 [16:00-23:00] La Nuit du Trading | 4
Location:
Salle Wagram
39, avenue de Wagram
5 bis, rue de Montenotte
75017 Paris
M° Ternes, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 55 37 86 86
Fax : +33 (0)1 43 80 96 95
Mail : contact@sallewagram.com
Internet Site : www.sallewagram.com
Description:
Programme de la Nuit du Trading | 4

Jusqu'où iront les marchés en 2018 ? Retrouvez ci-dessous le programme de votre soirée :

16:00 - 18:00 | Rencontre avec les équipes d'IG et ses partenaires
IG | ProRealTime | Benoist Rousseau | ProRealCode | DailyFX | BourseDirect

18:00 - 19:00 | Ichimoku : un système d'analyse complet pour un trading réussi
Karen Peloille Analyste technique et formatrice Ichimoku

19:00 - 19:30 | Rencontre avec un économiste de Standard & Poor's
Jean-Michel Six Responsable des études économiques pour l'Europe, le Moyen Orient et l'Afrique chez Standard and Poor's (S&P)

19:30 - 20:10 | Les clés d'une stratégie de trading automatique performante
Stéphane Ceaux-Dutheil Analyste technique, trader professionnel et consultant, Technibourse
Christophe Bert Responsable développement, IG

20:10 - 21:00 | Cocktail

21:00- 21:50 | Débat : jusqu'où iront les marchés en 2018 ?
Alain Pitous Directeur Général Adjoint Associé Talence Gestion,
Jean-Pierre Petit Président des Cahiers Verts de l'économie
Marc Touati Président Fondateur du cabinet ACDEFI
Denis Ferrand Directeur de Coe-Rexecode et Président de la Société d'Economie Politique

21:50 - 22:30 | Point de marché : macro et application pratique sur les marchés
Alexandre Baradez Analyste marché, IG

>> RSVP

[16:30] Vernissage presse "d.c.a / LES CENTRES D'ART ONT 25 ANS"
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Les 24, 25 et 26 novembre 2017
VERNISSAGE PRESSE LE 23 NOVEMBRE À 16H30

Un événement de 3 jours sur la création contemporaine.
Une cinquantaine d'artistes présents.
Des performances, vidéos, lectures, oeuvres sonores et concerts.
De nombreux débats, tables rondes, conférences et témoignages.

Plusieurs thématiques phare : la liberté de création et d'expérimentation, l'économie de l'art contemporain, les liens entre art et démocratie, publics et territoires.

d.c.a / Association de développement des centres d'art contemporain c'est :
- 51 centres d'art contemporain en France
- 1,6 millions de visiteurs chaque année
- 2 000 artistes exposés
- 1 000 oeuvres produites

Relations avec la presse
Heymann, Renoult Associées
Agnès Renoult & Lucile Gouge
l.gouge@heymann-renoult.com
01 44 61 76 76


[17:00] Showcase Ibeyi
Location:
Colette
213, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 55 35 33 90
Fax : +33 (0)1 55 35 33 99
Mail : contact@colette.fr
Internet Site : www.colette.fr
Description:
dans le cadre de Chanel at colette

Soirée Chanel at colette

Avant la fermeture définitive de colette le 20 décembre, Chanel investit le concept store parisien du 30 octobre au 25 novembre. Collaborations exclusives, série d'événements à ne pas manquer, invités cinq étoiles... Voici toutes les informations à connaitre sur Chanel at colette avant de s'y rendre pour une session shopping.

Soirée Chanel at colette

Pendant combien de temps Chanel investit colette ?

Du 30 octobre au 25 novembre 2017, colette invite Chanel à investir le premier étage de son célèbre concept store. Soit un mois avant la fermeture définitive de l'enseigne parisienne, le 20 décembre prochain après 20 ans d'activité. La maison de la rue Cambon, fidèle depuis les débuts de colette en 1997, s'expose donc une dernière fois au 213 rue Saint Honoré, 75001 Paris. Un mois placé sous le signe des surprises.

Quelles sont les créations en édition limitée disponibles chez colette ?

Dès novembre, plusieurs produits inédits en série limitée seront disponibles chez colette repensée par Chanel : des T-shirts imaginés par Karl Lagerfeld, une compilation musicale réalisée par l'illustrateur sonore Michel Gaubert ou encore la paire de sneakers adidas Originals = Pharrell Williams Hu NMD, revisitée par Pharrell Williams pour Chanel chez colette.

Soirée Chanel at colette

À quoi ressemblent les sneakers Chanel x Pharrell Williams ?

Après une inscription sur le site chanelatcolette.fr le 21 novembre entre 10h et 20h, un tirage au sort a eu lieu pour pouvoir acheter une des 500 paires dès le 23 novembre. Pour Pharrell Williams, les baskets, inspiré par ses précédentes créations NMD adidas, dont la signature "Human Race" a été remplacée par "Pharrell" et "Chanel" en version noir et blanc, pourraient atteindre 40000 dollars à la revente. D'où l'option du tirage au sort pensée par Sarah Andelman qui privilégie le hasard plutôt que la loi du "premier arrivé, premier servi".

Karl Lagerfeld expose-t-il ses photographies ?

Pour l'occasion et en résonance avec Paris Photo, Karl Lagerfeld investit le concept-store pour exposer une sélection de photographies qu'il a réalisées. Jack Nicholson, Vanessa Paradis, Kirsten Stewart, Claudia Schiffer... Entre coulisses de défilé et portraits pris sur le vif, le créateur aux multiples talents dévoile de nouvelles facettes des célébrités qui l'inspirent. À voir tout au long de l'événement, du 30 octobre au 25 novembre 2017 dans un large espace aux murs recouverts de ces clichés puissants.

À quoi ressemble le décor colette repensé par la maison Chanel ?

Pour investir colette, Karl Lagerfeld et Chanel se sont inspirés de leur collection croisière 2017-2018 "La Modernité de l'Antiquité". En plein cœur de Paris, un souffle antique vibre chez colette. Soit des drapés écrus habillant le premier étage du concept store. Pour les amateurs du bleu colette, rendez-vous dans le water bar revisité de la couleur signature, du double C cher à Gabrielle Chanel et des formes toutes en rondeur, - clin d'œil aux logos des deux institutions parisiennes.

Quelles sont les animations prévues durant tout le mois Chanel x colette ?

Liant mode et musique, Chanel at colette proposera du 30 octobre au 25 novembre de nombreux happenings et surprise au cœur du concept store. Au programme, une œuvre live d'action painting réalisée par l'artiste de rue Futura 2000, des tutoriels maquillage live avec en prime, chaque vendredi des tutoriels autour de la collection make-up printemps-été 2018 Chanel Neapolis, un show-case du groupe franco-cubain Ibeyi le 23 novembre à 17h... En plus de shopper des pièces estampillées Chanel, différents ateliers artistiques seront à découvrir pour s'immerger complètement dans l'univers Chanel.

Quel est le programme complet des événements à ne pas manquer lors de ce mois Chanel at colette ?

Voici le programme complet des animations et événements proposés lors de ce Chanel at colette du 30 octobre au 25 novembre 2017 :
Exposition Karl Lagerfeld du 30 octobre au 25 novembre 2017
Beauty and style talks : Lucia Pica, beauty talk le 15 novembre à 17h30 et Caroline de Maigret, style Talk le 15 novembre à 17h30
Le podcast 3.55 par Daphné Hézard avec Deniz Gamze Erguven, Clémence Poésy, Leila Slimani, Céline Salette, Sébastien Tellier, Aurélie Dupont, Pharrell Williams et Ibeyi - mardi et jeudi à partir de 15h55
Makeup artist tutorials - les vendredis de 12h à 17h
Live action painting - performance de Futura 2000 les 20 et 21 novembre
Sneakers Adidas Originals = Pharrell Williams hu NMD customisées par Pharrell Williams pour Chanel at colette disponibles le 21 novembre
Ibeyi Showcase concert - le 23 novembre à 17h

Quels jours ont lieu les podcasts exclusifs Chanel at colette ?

Chaque mardi et jeudi à 15h55, la journaliste Daphné Hézard recevra des artistes du monde du cinéma, de la littérature, de la musique ou de la danse. À voir et écouter ? Clémence Poésy, Aurélie Dupont, Pharrell Williams, Leila Slimani... L'émission 3.55 de Chanel at colette est aussi à retrouver chaque mercredi et vendredi sur Apple Podcasts ou sur le site chanelatcolette.fr .

Qui sont les invités des beauty et style talks Chanel ?

Pour partager leur leçons de style dans leur domaine respectif, Caroline de Maigret, ambassadrice Chanel, prendra la parole autour de l'allure et du style, et Lucia Pica, creative designer pour le maquillage et la couleur de la maison, partagera sa vision de la beauté made in Chanel.

Quelle est la bonne action de Chanel x colette ?

Joli geste pour le dernier mois de colette, les bénéfices de cet événement Chanel at colette seront reversés à différentes associations soutenues par la Fondation Chanel. À belles créations, belles causes.

Soirée Chanel at colette

#CHANELatcolette

[17:00-21:00] Vernissage : Didier HAMEY, Olivia ROLDE, Pascale PROFFIT
Location:
Fondation Taylor
1, rue La Bruyère
75009 Paris
M° Saint-Georges
France
Phone : +33 (0)1 48 74 85 24
Fax : +33 (0)1 48 78 13 54
Mail : contact@fondationtaylor.com
Internet Site : www.fondationtaylor.com
Description:
Didier HAMEY, graveur
Olivia ROLDE, peintre
Pascale PROFFIT, sculpteur

Exposition du 23 novembre au 16 décembre 2017

[17:00-21:00] Vernissage d'Olivia Clavel "Voyages au pays de l'Oiseau d'Or"
Location:
Galerie Corinne Bonnet
63, rue Daguerre
Cité artisanale
75014 Paris
M° Denfert-Rochereau, Gaîté
France
Phone : +33 (0)1 43 20 56 06
Mobile : +33 (0)6 82 66 08 89
Fax : +33 (0)1 43 20 56 67
Mail : galeriecorinnebonnet@gmail.com
Internet Site : www.galeriecorinnebonnet.com
Description:
Troisième exposition personnelle d'Olivia Clavel à la galerie "Voyages au pays de l'Oiseau d'Or" :
vernissage jeudi 23 novembre de 17h à 21h
exposition jusqu'au 23 décembre 2017

Et le très beau texte de Pacôme Thiellement * pour l'exposition :

« Vous vous endormez. Vous ouvrez une porte qui donne sur une nature enchantée et on vous transporte d'un état de manifestation à un autre. C'est un salon au milieu de la nature, et c'est une nature qui a pris la forme d'un appartement. Les nuances de couleur y sont plus nombreuses qu'avant, les détails sont plus fins, et il semble que les dimensions se multiplient à vue d'œil, les niveaux de réalité coexistent harmonieusement. Regarder une toile d'Olivia Clavel, c'est apprendre à voir la nature comme si elle était aussi rassurante qu'un appartement, avec une table, un feu de cheminée, une bibliothèque, des chats qui courent, et c'est regarder un intérieur d'appartement comme une forêt mystérieuse, avec des feuilles qui vibrent comme des flammes, des arbres qui dansent, des fleurs qui sourient, un ciel qui vous aspire pour que vous vous envoliez vers lui. Le corps devient spirituel, il est aussi subtil et aussi réel qu'une image peinte, et il traverse la nuit coloré, pleine d'étoiles lumineuses : cette nuit éclatante qui vous appelle comme votre véritable pays, ces étoiles que nous regardons avec nostalgie comme si nous les avions quittées il y a très longtemps et aspirions à y retourner. Une exposition d'Olivia Clavel est un conte, une bande dessinée qui se déroule à même la vie. Chaque toile est la case d'une aventure, l'image d'une parole, et une fenêtre qui donne sur le paysage d'une réalité supérieure. Passer dans une toile, ce n'est pas s'évader dans l'imaginaire, c'est progresser dans la découverte de la réalité. Il n'y a rien de plus réel qu'une toile d'Olivia Clavel. Aucune peinture ne nous rappelle davantage à quel point nous nous trompons quand nous croyons notre monde limité. Le monde n'a pas de limites. La vie n'a pas de fin. Nous devons simplement apprendre à voir.

Tout tourne, tourbillonne sans cesse. Nos yeux essaient de retenir les flux et font sans cesse une image solide du monde là où tout est subtil et se métamorphose à la vitesse du vent. La spirale du Temps ne cesse de vibrer. Les arbres se mettent à épiphaniser des visages si nous faisons attention, et toutes les fleurs parlent, tous les oiseaux sont des âmes. Est-ce un voyage vers l'intérieur ou vers l'extérieur ? Le paradoxe ou la poésie de cette peinture, c'est que : plus on avance à l'intérieur d'une image d'Olivia Clavel, plus elle nous tire vers l'extérieur ; et plus sa peinture progresse dans le lointain, plus elle nous plonge dans l'espace le plus intime de notre être. Elle provient d'un espace plus proche de notre cœur que notre cœur lui-même, elle est le cœur de notre propre cœur.

Et un jour la peinture s'est mise à chanter. Elle chantait un chant nouveau, un chant d'amour et de voyages. Elle se mit à chanter comme deux cents oiseaux qui s'envolent vers un pays lointain, le pays de l'oiseau d'or. Un jour la peinture est devenue Olivia Clavel.»

Pacôme Thiellement

* Pacôme Thiellement est né en 1975. Il est écrivain et vidéaste. Il aime Hara-Kiri, Bazooka, Zappa, Twin Peaks, Lost, Sohrawardi et la Bhagavad Gita. Il a écrit des essais sur la pop et la gnose, en particulier : "L'Homme électrique" (MF, 2008), "Tous les chevaliers sauvages" (Editions Philippe Rey, 2012) et "Pop Yoga" (Sonatine éditions, 2013). Il vient de publier « La victoire des sans roi » (PUF, 2017)

Vernissage d'Olivia Clavel "Voyages au pays de l'Oiseau d'Or"
"Télé rêve", acrylique sur carton d'Olivia Clavel, 21 x 29,7 cm, 2017 (© Arnaud Baumann)

[17:00-21:00] Vernissage de Daisuke Ichiba
Location:
Arsenic Galerie
14, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Internet Site : www.arsenicgalerie.com
Description:
Judith Schoffel et Christophe de Fabry
ont le plaisir de vous convier au vernissage de l'exposition de :
Daisuke Ichiba
en sa présence
le jeudi 23 novembre à partir de 17h.

Signature du livre
Daisuke Ichiba, l'art d'équilibrer les dissonances
par l'auteur Xavier-Gilles Néret et l'artiste.

Exposition du jeudi 23 novembre au samedi 23 décembre 2017
Du mardi au samedi, de 14h30 à 19 heures et sur rendez-vous

Vernissage de Daisuke Ichiba

Daisuke Ichiba, ou l'art d'équilibrer les dissonances.

Daisuke Ichiba (né en 1963) est autodidacte, et il le revendique. «Pour moi, les écoles d'art ne font qu'imposer aux gens des carcans. Le dessin doit être un acte gratuit, vide de sens et entièrement libre.»
Imprégné d'influences culturelles diverses, il fut surtout marqué par de cruciales expériences d'enfance, dans les régions de Kyûshû et de Hokkaidô. Ainsi les funérailles de sa mère, ou les rencontres impromptues de cadavres d'animaux en décomposition - un chien au détour d'un sentier, un porc flottant dans une rivière - lors de promenades dans la campagne et la montagne. De là sans doute provient sa fascination pour une peinture de l'imagerie bouddhiste, Kusôzu, «Neuf aspects d'un cadavre en décomposition», qui, précise-t-il, «exprime avec puissance la vanité, l'insignifiance et la fragilité de l'existence humaine», si prégnantes dans ses travaux.

Il développa son art à Tôkyô à partir de la fin des années 1980 dans une pratique underground, Do It Yourself, centrée sur le dessin et l'autopublication d'ouvrages graphiques, à l'écart des institutions muséales et éditoriales. Il put ainsi créer en toute liberté, sans se plier aux carcans esthétiques et professionnels induits par la dépendance institutionnelle. À cet égard, son travail prolonge le courant heta-uma, initié au milieu des années 1970 par Teruhiko Yumura, qui prônait la spontanéité d'une «maladresse virtuose». Dans ce sillage, Ichiba a construit la singularité d'un style qu'il nomme lui-même nandemo ari, «ouvert à toute possibilité». «Mon style est un mélange de beaucoup de choses diverses : réalisme, abstraction, motifs répétitifs, bande dessinée, dessins enfantins, que j'équilibre grâce à mon sens esthétique personnel.»

Dans ses différentes pratiques - réalisation de livres et dessin, où il excelle, mais aussi peinture, collage, photographie, vidéo, musique, performance -, il cherche à équilibrer des éléments disparates pour parvenir à une harmonie qui n'abolit pas en son sein les différences et les tensions, ce qui décuple la puissance suggestive de ses images. «Pour moi, dit-il, les choses forment des paires ou des ensembles, et je ne suis pas satisfait tant que je n'ai pas inséré toutes leurs composantes dans le même plan. Je n'aime ni la beauté, ni la laideur à l'état pur. Les deux doivent se mélanger.»

Pour y parvenir, il importe de laisser advenir en soi le «chaos», terme par lequel il désigne «l'idée d'un espace où tout se mêle et fusionne», sa principale source d'inspiration : «Mon art, c'est le chaos. Je crée une harmonie de divers états humains, comme la douceur, la violence, la beauté, la laideur, le mignon et le bouffon, etc.»

C'est sur fond de chaos que surgit le monde inquiétant et fascinant d'Ichiba, irréductible à l'ero-guro, genre artistique en vogue au Japon combinant de manière stéréotypée des éléments érotiques, macabres et grotesques. Même s'il joue parfois avec les codes de ce genre, c'est en réalité pour aller ailleurs, et créer son propre «chaosmos» - selon le mot de Joyce dans Finnegans Wake -, peuplé de jeunes filles élancées, aux regards étranges, plus ou moins dénudées et souvent suppliciées ou marquées par la maladie ; de militaires aussi ridicules que tyranniques ; de monstres polymorphes, revisitant avec fantaisie l'univers des yôkai ; le tout dans des architectures vacillantes et des milieux naturels déchaînés où prolifèrent d'improbables floraisons.

Cette quête de l'harmonie, intense et à jamais inachevée, à partir de disparités indépassables (composition/décomposition, vie/mort, beauté/laideur, santé/maladie, paix/violence, rêve/cauchemar, tradition/modernité, dessin/couleur, etc.), est celle d'un maître en l'art subtil d'équilibrer les dissonances.

Xavier-Gilles Néret

Vernissage de Daisuke Ichiba

Vernissage de Daisuke Ichiba

Vernissage de Daisuke Ichiba

Vernissage de Daisuke Ichiba

Vernissage de Daisuke Ichiba

Vernissage de Daisuke Ichiba

Vernissage de Daisuke Ichiba

[17:00-20:00] Vernissage de Paul Tenèze
Location:
Galerie Arnoux
27, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 46 33 04 66
Fax : +33 (0)1 46 33 25 40
Mail : galeriearnoux@noos.fr
Internet Site : www.galeriearnoux.fr
Description:
jusqu'au 23 décembre

Vernissage de Paul Tenèze

[17:00-21:00] Vernissage de Rémi Wyart "Dissolve"
Location:
Atelier Hauteville
74, rue d'Hauteville
75010 Paris
M° Poissonnière
France
Mobile : +33 (0)6 03 35 09 96
Internet Site : www.atelierhauteville.com
Description:
Dissolve vous propose un voyage dans l'univers inspiré de l'artiste peintre Rémi Wyart. Pour sa première exposition personnelle, il utilise son pinceau numérique pour faire surgir des ténèbres un archipel de visages magnétiques.

Ce patchwork émotionnel, composé au gré des rencontres et des rêveries, se révèle dans un clair obscur digne des grands maîtres flamands.

Les giclées d'encre metallic gold se diffusent sur le papier texturé curious skin black jusqu'à ce qu'un être singulier émerge d'une brume d'or.

Chaque visage est une histoire que l'on s'invente.
Chaque visage laisse transpirer une âme qui nous envoûte.

De la jeune femme virginale au vieillard méditatif en passant par le moine goguenard et la matrone circonspecte, Rémi Wyart décline sa comédie humaine avec une virtuosité confondante.

Rémi Wyart est membre de l'Atelier d'Hauteville. Situé au 74, rue d'Hauteville dans le Xème arrondissement de Paris, l'Atelier est un lieu hybride, à la fois laboratoire de création et lieu d'exposition.

Les œuvres de l'artiste ont été réalisées en bitmap, une technique particulièrement adaptée à la risographie. Les tirages ont été supervisés et édités par Quintal Editions.

Vernissage de Rémi Wyart "Dissolve"

Rémi Wyart expose pour la première fois, en solo, à l'Atelier Hauteville. Le vernissage aura lieu à partir du jeudi 23 novembre prochain, l'atelier ouvrira ses portes à 17h.

Pour ce premier opus appelé Dissolve, Rémi nous offre une série de 40 portraits noir et or en risographie.

40 portraits en 30 exemplaires numérotés et encadrés.

Rémi Wyart s'est amusé avec toutes les variations sur les ombres et les lumières. Son postulat de départ : Quelle lumière révèle le mieux la singularité des visages ? Est-ce dans l'obscurité que la lumière se dévoile le mieux ?

Dessinateur talentueux, Rémi nous ouvre les portes d'un fastueux théâtre de portraits où l'on retrouve toutes les facettes de la Comédie Humaine. Ses personnages à la fois touchants et grotesques sont habités par des émotions contradictoires auxquelles il parvient à insuffler une énergie stupéfiante.

Caricaturiste inspiré, virtuose des formes et des volumes, Rémi s'amuse de l'ombre et de la lumière. Il nous tend, avec une grande élégance, un miroir de nous même emplit de visions émouvantes, de reflets burlesques qui ne font que parler de notre propre humanité.

L'exposition Dissolve est organisée en association avec Quintal, studio de création et d'édition graphique. Quintal édite principalement des œuvres imprimées en sérigraphies et organisent des expositions en collaboration avec des artistes de tous horizons.

Vernissage de Rémi Wyart "Dissolve"



[18:00-21:00] Inauguration de L'Art au Centre
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
L'ART AU CENTRE
LE RÉSEAU NATIONAL DES CENTRES D'ART CONTEMPORAIN FÊTE SES 25 ANS

24, 25 et 26 novembre 2017
12h - 21h
entrée libre

Inauguration le jeudi 23 novembre 2017 à 18h /
sur invitation uniquement

Cette année, le réseau des centres d'art d.c.a fête ses 25 ans d'existence. Pour l'occasion, un événement de trois jours, ouvert au grand public, est présenté au Palais de Tokyo les 24, 25 et 26 novembre 2017. Soutenu par le Ministère de la Culture et de multiples partenaires, cet événement à destination de tous les publics est l'occasion d'une célébration à la fois festive, artistique et politique autour des centres d'art.

Ce rendez-vous s'articule autour d'une programmation artistique basée sur des oeuvres produites par les centres d'art (performances, vidéos, oeuvres sonores, lectures) ainsi que d'un programme de rencontres (conférences, tables rondes et témoignages) réunissant artistes, critiques d'art, philosophes, sociologues, économistes, directeurs de structures artistiques françaises et internationales.

Et aussi :
Une scénographie conçue spécialement par Romain Guillet pour les espaces de la Galerie Haute, de la Power Room et du Tokyo Art Club.
Un inventaire visuel des 15 000 artistes présentés par les centres d'art de d.c.a depuis leur création, conçu par Marie Proyart sous la forme d'un dispositif graphique monumental.
Une bibliothèque éphémère composée de plusieurs centaines d'éditions publiées par les centres d'art contemporain, en libre consultation.

Accéder au détail de la programmation jour par jour :
>> programmation

Inauguration de L'Art au Centre

[18:00-21:00] Signature du livre "Deyrolle, un cabinet de curiosités parisien"
Location:
Deyrolle
46, rue du Bac
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 22 30 07
Mail : contact@deyrolle.fr
Internet Site : www.deyrolle.fr
Description:
Deyrolle, un cabinet de curiosités parisien
Editions Flammarion

Signature du livre le jeudi 23 novembre de 18h à 21h chez Deyrolle
Le premier livre sur la maison Deyrolle, son histoire, ses richesses, son engagement.
Nature - Art - Education.
Avec des centaines de photos inédites.

Maison presque bicentenaire créée en 1831, Deyrolle est installé depuis 1888 dans l'hôtel particulier du XVIIe siècle au 46 rue du Bac, à Paris. Lieu d'inspiration et de rêverie, ce cabinet de curiosités ouvert au public accueille passionnés de sciences naturelles et collectionneurs ainsi qu'artistes et réalisateurs. La maison Deyrolle est une référence dans le domaine de la taxidermie et de la naturalisation, et réunit dans ses salons historiques une incroyable collection d'animaux, d'insectes et autres trésors de sciences naturelles. Cette véritable boutique-musée a été rachetée en 2001 par Louis Albert de Broglie, avec le but de perpétuer l'esprit du lieu et de poursuivre la vocation pédagogique qui caractérise Deyrolle, tout en y faisant souffler un vent nouveau de création artistique. Grâce à une campagne photographique inédite, ce beau livre consacré à l'histoire de Deyrolle et à ses collections retranscrit l'esprit de ce lieu d'inspiration et offre ainsi au lecteur une passionnante visite parmi les pièces exceptionnelles de l'un des plus beaux cabinets de curiosités au monde.

Texte de Louis Albert de Broglie
Avec la collaboration d'Emmanuelle Polle
Avec des photographies de Francis Hammond

RSVP elisabetta.orsoni@deyrolle.fr

Signature du livre "Deyrolle, un cabinet de curiosités parisien"

[18:00-21:00] Vernissage d'Andrew Lewis "Vers une boîte éclairée"
Location:
Galerie Art : Concept
4, passage Sainte-Avoye
entrée par le 8, rue Rambuteau
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 53 60 90 30
Fax : +33 (0)1 53 60 90 31
Mail : info@galerieartconcept.com
Internet Site : www.galerieartconcept.com
Description:
Andrew Lewis
"Vers une boîte éclairée / Crystal Palace Transmissions"

24 novembre 2017 - 13 janvier 2018

Pour sa quatrième exposition à la galerie, Andrew Lewis présente un ensemble de dix-sept peintures à l'huile qui compose une forme de documentaire-fiction pictural autour des grandes innovations de la deuxième moitié du XIXème siècle, notamment dans le domaine des connaissances et des télécommunications.

Vernissage d'Andrew Lewis "Vers une boîte éclairée / Crystal Palace Transmissions"

[18:00-20:30] Vernissage d'Antoine Aguilar "Nell'incendio di una Nuova Preistoria"
Location:
Galerie Hussenot
Eric Hussenot
5 bis, rue des Haudriettes
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 87 60 81
Fax : +33 (0)1 48 87 05 01
Mail : info@galeriehussenot.com
Internet Site : www.galeriehussenot.com
Description:
Vernissage le jeudi 23 novembre
18.00 _ 20.30
23 novembre _ 13 janvier 201

Présentation de la 1ère monographie d'Antoine Aguilar
The Time is out of joint, 2017.
en collaboration avec le CNAP (Centre National des Arts Plastiques) et Frédéric Larroque Fine Art

Vernissage d'Antoine Aguilar "Nell'incendio di una Nuova Preistoria"

[18:00-21:00] Vernissage de COLOMINA
Location:
Galerie Mickael Marciano Rivoli
190, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 84 83 18 18
Fax : +33 (0)1 84 83 18 19
Mail : rivoli@galerie-marciano.com
Internet Site : www.galerie-marciano.com
Description:
Exposition du 23 novembre au 12 décembre 2017

VERNISSAGE
Jeudi 23 novembre 2017 à partir de 18h (service voiturier)
et le dimanche 26 novembre de 11h à 19h30

RSVP: rivoli@galerie-marciano.com

Vernissage de COLOMINA

[18:00-20:00] Vernissage de Christian Rossard "Océane Attitude"
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
Passionné par la photographie depuis l'enfance, Christian Rossard s'y adonne très librement depuis sa première exposition en 2000. Son espace photographique est ouvert sur le monde qu'il parcourt inlassablement pour assouvir sa curiosité.
Océane Attitude témoigne de son lien émotionnel très fort avec le paysage et avec ceux qu'il nomme « ses contemporains ».

L'artiste sera présent durant toute la durée de l'exposition.

Mardi 28 novembre à 17h Christian Rossard vous propose une VISITE GUIDÉE de l'exposition.

Du 18 novembre au 4 décembre
Mairie du 6e > Salon du Vieux Colombier > Entrée libre
Du lundi au vendredi 10h30 > 17h, jeudi jusqu'à 19h, samedi 10h > 12h

Vernissage de Christian Rossard "Océane Attitude"

[18:00-21:00] Vernissage de Francis Berger
Location:
Galerie Beauté Du Matin Calme
54, avenue de la Motte-Picquet
Village Suisse
Place de Lugano
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)9 80 78 99 16
Mobile : +33 (0)6 77 81 27 11
Mail : contact@bdmc.fr
Internet Site : www.bdmc.fr
Description:
Du 23 au 28 novembre 2017, la galerie Beauté du Matin Calme présente l'exposition solo de Francis Berger. Artiste autodidacte, cela fait maintenant 25 ans que Berger a prit les pinceaux afin d'extérioriser tout ce qu'il a accumulé au fil de ses expériences sur des toiles aux grands formats. Ce passionné de voyage puise son inspiration aussi bien des estampes japonaises que de l'urbanisme des grandes villes américaines. Son travail, ponctué par l'instantanéité fugace des moments qu'il capture, estompe les figures et tourmentent la couleur. Le vernissage aura lieu le 23 novembre, de 18h à 21h, place de Lugano, dans le Village Suisse, en présence de l'artiste.

Vernissage de Francis Berger

[18:00-21:00] Vernissage de Georges Dudognon "Saint-Germain-des-Prés, 1949-1955"
Location:
Galerie Anne & Just Jaeckin
19, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 26 73 65
Mobile : +33 (0)6 11 18 64 24
Mail : just.jaeckin@club-internet.fr
Internet Site : www.jaeckin.fr
Description:
2ArtAngels, en collaboration avec la Galerie Anne & Just Jaeckin, est heureux de vous convier au vernissage de l'exposition

'Saint-Germain-des-Prés, 1949-1955'
Photographies de Georges Dudognon

qui se tiendra le 23 Novembre à partir de 18h à la Galerie Anne & Just Jaeckin à Saint-Germain-des-Prés.

Il s'agit de la première exposition à Paris des photographies inédites de Georges Dudognon sur Saint-Germain-des-Prés.

Surnommé L'œil de Saint-Germain-des-Prés, le photographe Georges Dudognon (1922-2001) fut le témoin exceptionnel d'une période cruciale en tous points, celle du Saint-Germain-des-Prés de l'après guerre.

Envoyé en reportage en 1949, il y découvre un monde trépidant, unique et enfin libre, peuplé de ceux que la presse bien pensante surnommait les « rats des caves ».

Georges Dudognon a exploré Saint-Germain-des-Prés comme un infatigable ethnologue rapporteur d'une époque en mutation radicale. Au-delà du témoignage photographique, il a construit de solides amitiés marquées par un éternel respect pour ceux qui ont été l'âme du « Quartier ».

Vernissage de Georges Dudognon "Saint-Germain-des-Prés, 1949-1955"

[18:00-21:00] Vernissage de Ghazi Baker "Chromesthesia"
Location:
Galerie Mark Hachem
28, place des Vosges
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 42 76 94 93
Fax : +33 (0)1 42 76 95 47
Mail : paris@markhachem.com
Internet Site : www.markhachem.com
Description:
La Galerie Mark Hachem présente l'exposition « Chromesthesia », une exposition individuelle de l'artiste Ghazi Baker. « Chromesthesia » présente seize nouvelles toiles récentes de l'artiste. Expérimentant et transposant les émotions et l'expression de certaines de ses musiques préférées dans une dimension picturale, les œuvres de Baker transportent le spectateur dans un monde où les sons rencontrent les couleurs et les formes.

Vernissage: Jeudi 23 Novembre, 2017
Exposition: du 24 Novembre au 5 Décembre, 2017

Vernissage de Ghazi Baker "Chromesthesia"

[18:00-21:00] Vernissage de Guy de Malherbe "Vers la Mer - Stèles"
Location:
Galerie Marie-Hélène de La Forest Divonne
12, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 40 29 97 52
Mobile : +33 (0)6 84 33 98 88
Fax : +33 (0)1 42 71 39 75
Mail : contact@galeriemhlfd.com
Internet Site : www.galeriemhlfd.com
Description:
23 novembre 2017 - 13 janvier 2018

VERNISSAGES :
jeudi 23/10 de 18h à 21h
samedi 25/10 de 15h à 20h

La nouvelle exposition de Guy de Malherbe à la Galerie La Forest Divonne, du 23 novembre 2017 au 13 janvier 2018, fait suite à trois expositions institutionnelles qui se sont succédé en 2016-2017 : « Vénus toujours recommencée » au musée d'Évreux, « Brèches, corniches et Falaises » au musée du Mans (Collégiale Saint-Pierre-La-Cour) et « Rivages normands » à la Villa Montebello de Trouville. Guy de Malherbe reste ancré dans les roches et les éboulis des plages mais renouvelle son sujet en pivotant vers la mer.

Depuis plusieurs années Guy de Malherbe s'appuie sur les paysages escarpés des côtes normandes comme point de départ d'un langage pictural de plus en plus libre, expressif et incarné. L'intérêt particulier du peintre pour ce paysage rocheux - avec le plaisir qu'il éprouve à se l'approprier par la peinture - révèle une relation fusionnelle au monde minéral.

Il dit souvent que ces paysages sont « prétexte à la peinture » mais cette force picturale est nourrie par ce sujet qui se renouvelle sans cesse sous ses yeux. C'est un chaos de matières, le reflet du désordre du monde.

Les anfractuosités du rivage deviennent des refuges à ciel ouvert pour le peintre qui, après des heures passées à peindre sur le motif, rapporte à l'atelier des dizaines de petits formats. S'ensuit le temps des doutes et des luttes pour retrouver les sensations éprouvées sur place, et en tirer une nouvelle énergie. En extérieur, Guy de Malherbe utilise la peinture pour s'approprier le paysage, en atelier il utilise le paysage pour faire de la peinture.

Chaque élément - touche, forme, couleur - qui a servi à dire le paysage devient outil pour construire une peinture. Les signes de l'écriture vive, inscrits sur les petites toiles carrées, se transforment par ricochet pour donner naissance à un univers désormais purement pictural, à la fois objet concret et territoire de l'imaginaire.

Les stèles, étranges objets, vestiges dont on ne sait trop quelle construction, agissent comme un écran qui projette son ombre puissante sur le sable et laisse entrevoir un au-delà chaotique et lumineux. C'est ce qui se déploie, notamment dans une impressionnante grande toile de 2.10 x 3 m. Dans d'autres peintures, les accumulations de rochers, plus ou moins anthropomorphiques sont prétextes à un traitement tantôt transparent tantôt plus riche de matière. Dans un autre grand format, Guy de Malherbe nous place face à la mer et au ciel, ou plutôt devrait-on dire, face à la peinture. L'eau et les nuages sont traités en larges mouvements de brosse dans une palette de bleus et de bruns colorés.

Ainsi, dans cette exposition, on verra à nouveau combien l'ancrage dans une expérience physique de la nature reste irremplaçable pour Guy de Malherbe qui d'une œuvre à l'autre, révèle ou dissimule, avec plus ou moins d'intensité, les éléments qui lui sont chers, et qui forment des « images en peinture » comme autant de symboles qui affirment sa peinture comme une œuvre puissamment poétique.

Vernissage de Guy de Malherbe "Vers la Mer - Stèles"

[18:00-21:00] Vernissage de Jean-Pierre Morand "Peintures masquées"
Location:
Galerie ICI
Jean-Pierre Morand
19, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Mobile : +33 (0)6 84 64 90 33
Mail : galerieici@gmail.com
Description:
jusqu'au 16 décembre 2017
du mardi au samedi de 14h à 19h

Vernissage de Jean-Pierre Morand "Peintures masquées"
Vernissage de Jean-Pierre Morand "Peintures masquées"

[18:00-21:00] Vernissage de José Nicolas "French Doctors"
Location:
Galerie Argentic
43, rue Daubenton
75005 Paris
M° Censier - Daubenton
France
Mobile : +33 (0)6 08 90 51 33
Mail : argentic@argentic.fr
Internet Site : www.argentic.fr
Description:
FRENCH DOCTORS
UNE AVENTURE HUMANITAIRE
photographies de José Nicolas

Exposition du 23 novembre au 30 décembre 2017
Du mardi au samedi, de 15h à 19h
Vernissage le jeudi 23 novembre à partir de 18h

Sur les sentiers du grand reportage, photographes, journalistes, médecins et humanitaires se croisent et se recroisent, au fil des missions. Nous sommes au Liban, en 1982, quand José Nicolas fait la connaissance de Bernard Kouchner. L'aventure de Médecins du Monde commence. José Nicolas suit cette épopée sur plusieurs pays en guerre à l'époque, et pour certains, encore aujourd'hui. L'exposition retrace ce parcours parmi les moudjahidins d'Afghanistan, les boat people de la Mer de Chine, les communautés du Liban ou les peshmergas du Kurdistan.

Cette exposition est le témoin d'une époque où les photographes s'investissaient autant que les équipes médicales, dans des voyages qui duraient de longues semaines, et avec lesquelles ils partageaient cet idéal d'aide de notre prochain en grande difficulté, au péril de leur vie, et ne s'embarrassant pas du droit d'ingérence.

Vernissage de José Nicolas "French Doctors"

Vernissage de José Nicolas "French Doctors"

[18:00-21:00] Vernissage de Jun Nishizaki
Location:
Galerie Lehalle
3, rue Augereau
75007 Paris
M° Ecole Militaire, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 45 55 80 99
Fax : +33 (0)1 47 53 77 10
Mail : lehalle.galerie@wanadoo.fr
Internet Site : www.courbot-lehalle.com
Description:
Toujours présentée par Japan Promotion, nous accueillerons l'artiste peintre Jun Nishizaki, dont l'univers artistique aussi beau que cruel, exprimant avec brio la densité de la réalité, touche profondément le public. Dans sa représentation de la beauté intrinsèque de ses modèles, elle dépeint aussi sa propre réalité.

Jun Nishizaki peint sans complaisance la beauté froide et dangereuse des êtres telle qu'elle la ressent dans le monde qui s'offre à elle.
Elle est en recherche d'une vérité intérieure et d'un mystère qu'elle cherche à révéler en le livrant à l'espace de sa toile.
Ce faisant cette mise en lumière de l'obscurité et du mystère de ses personnages devient une sorte de miroir de leur âme qui fascine par sa beauté noire et cruelle.

Exposition du 23 au 29 Novembre 2017 de 11h à 19h
Vernissage le jeudi 23 Novembre de 18h à 21h

Vernissage de Jun Nishizaki

[18:00-21:00] Vernissage de Lise Sarfati "oh man"
Location:
La Galerie Particulière
11&16, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 48 74 28 40
Mail : info@lagalerieparticuliere.com
Internet Site : www.lagalerieparticuliere.com
Description:
Vernissage de Lise Sarfati "oh man"

[18:00-21:00] Vernissage de Maud du Jeu
Location:
Galerie Gavart
5, rue d'Argenson
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 65 26 98
Mail : galeriegavart@gmail.com
Internet Site : www.galeriegavart.com
Description:
Vernissage
Jeudi 23 novembre de 18h à 21h
&
Accueil autour d'un verre
Samedi 25 novembre de 11h à 17h

Exposition des sculptures du 21 novembre au 10 décembre 2017

du lundi au samedi 10h30-12h & 13h30-19h

Site artiste : http://maud.dujeu.free.fr

Vernissage de Maud du Jeu

[18:00-21:00] Vernissage de Nick Laessing "life systems"
Location:
galeriepcp
Peter Cybulski
8, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 48 04 75 34
Mail : info@galeriepcp.com
Internet Site : www.galeriepcp.com
Description:
24.11.17 - 17.02.18

Vernissage de Nick Laessing "life systems"

[18:00-22:00] Vernissage de Ronan-Jim Sévellec
Location:
Galerie Antonine Catzéflis
23, rue Saint-Roch
75001 Paris
M° Pyramides, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 42 86 02 58
Mobile : +33 (0)6 61 13 07 30
Mail : antonine@catzeflis.com
Internet Site : www.antoninecatzeflis.com
Description:
du 24 novembre 2017 au 17 février 2018, prolongation au 13 avril 2018

Récemment exposé au Palais de Tokyo, à la BnF et actuellement à la Halle Saint Pierre, Ronan-Jim Sévellec bénéficie d'un solo show d'ampleur à la Galerie Antonine Catzéflis en novembre 2017. L'artiste y exposera 12 « boîtes », petits mondes réalistes sous vitre qui happent le regard et dont la réalisation lui a pris pour certaines près de quinze ans. Rare autant que fascinant.

Pour plonger son regard dans les « boîtes » de Sévellec comme il aime lui-même les dénommer, rien de mieux que de comprendre son goût pour la cueillette et l'attention particulière qu'il porte aux petits débris du quotidien.
« Au départ, j'ai dans la tête une ambiance » explique-t-il. Et en arrière fond, des souvenirs. Des images, des miettes de scènes prêtes à prendre forme et vie. « Je cherche peut être à revivre quelques moments de ma vie, mais a-t-on jamais le choix de faire autre chose ? ».
Sévellec est un être de nostalgie mais c'est du présent qu'il parle. Il regarde et « observe les choses d'aujourd'hui à travers un prisme particulier qui lui fait penser à un monde où il était plus jeune » poursuit-il.

Jamais il ne souhaite figer le passé. Rien ne semble d'ailleurs être étouffé dans ses compositions. Elles sont plutôt closes, jusqu'au moment choisi et opportun où il décide de poser sous cloche l'ultime vitre frontale.
Les œuvres de Ronan-Jim Sévellec sont une évocation du temps. A cet égard, pour dissuader le regardeur de chercher à situer ses pièces dans le temps en se basant sur le seul décor, il abandonne intentionnellement ça et là quelques magazines, ELLE ou Paris Match dont la couverture affiche des personnalités contemporaines.
Où Sévellec a-t-il puisé cette fascination pour ces univers théâtraux ? Ce furent d'abord de vieilles boîtes ou des tiroirs de récupération, dont il ôtait la poignée, qui servirent de réceptacles à ses toutes premières créations que l'on pourrait définir comme une proto-histoire des dioramas ici exposés.
Et puis, si l'on remonte plus loin, son père lui construisait des petits théâtres et personnages avec lesquels il a grandi. Depuis, l'artiste le concède, il a un regard attendri sur les petits objets recyclés, les jouets d'enfants qui habitent les espaces qu'il conçoit avec une dextérité sidérante depuis une vingtaine d'années.
Si la réalisation peut-être rapide, la récolte est longue.
Avant que ses univers ne sortent de son imagination, il lui faut parfois bien du temps avant de disposer de la matière qui lui sera nécessaire.
Dans son appartement, son grenier et son atelier se trouvent ainsi une kyrielle de caisses, de sacs et de cartons qui logent ce qu'il a pu amasser au cours de sa vie. Et chose fascinante, tout est reconfiguré, et une grande part de fabrication est essentielle. « Je ne trouve rien qui soit déjà tout fait ou prêt à être disposé dans la boîte » raconte-t-il. Voilà qui l'éloigne et le distingue parfaitement du miniaturiste. Pour un balai de quelques centimètres, il aura choisi d'équiper le morceau de bois qui servira de manche, d'une tête faite d'un fragment de paillasson ou de brosse à dent, refaçonnés pour cet usage particulier.

Sévellec garde de la pratique du peintre qu'il est, un goût vif pour la composition et la couleur. Il met ainsi en volume des images pleines et grouillantes qui ont longtemps dansé devant ses yeux et grandi dans son esprit. Des images, mais aussi des idées et des sensations qu'il souhaite engluer dans un espace. Un espace-temps qui tient parfaitement du tableau vivant. Regardez cette cuisine aux carreaux de faïence bleus et jaunes... Ils semblent sortir de leur boîte comme un caisson de Jeff Wall. Les contrastes qu'offrent ses intérieurs valsent entre deux temps. Celui des maisons de la haute bourgeoisie qu'il a connues dans sa jeunesse, et d'autres plus vieillissantes parce que la fortune se dissipait ou connaissait de mauvais revers. On pourrait se situer à la fin du 19ème siècle mais il y a toujours un indice pour nous guider sur des voies contraires. Il peint la viande dans une veine de l'Ecole flamande mais ce qui l'entoure relève d'une anti-chambre d'une boucherie contemporaine.
Ronan-Jim Sévellec cultive les antithèses, il parle de grandeur et de décadence tout à la fois, d'hier et d'aujourd'hui. Il consigne la splendeur d'avant, décatie et fanée qui s'accroche au mur autant qu'il dessine le monde d'aujourd'hui dans son opulence, et dans la honte d'une société consommatrice qui cache tout ce dont elle déborde. Ses mises en scène de décharges, et la présence de rébus, de déchets et de poubelles en témoignent pleinement.
Couleurs fraîches ou ternes, voilées par la poussière, Sévellec évoque avec ses mondes en boîtes une caresse du temps qui passe. Rugueuse ou douce, elle montre qu'il y a encore de la vie.

Vernissage de Ronan-Jim Sévellec
L'atelier de Cornelius Schoonbeke, à Nantes
140 x 70 x 56.5 cm, (2016-2017)
Photo Joël Laiter

Vernissage de Ronan-Jim Sévellec
L'heure étale, 118 x 61 x 40.5 cm (2016-2017)
Photo Joël Laiter

Vernissage de Ronan-Jim Sévellec
Le champs clos des ablution païennes, 81.5 x 51 x 40.5 cm (2016-2017)
Photo Joël Laiter

Vernissage de Ronan-Jim Sévellec
Le poids de la crigne n°7, 120 x 60 x 50 cm (2016-2017)
Photo Joël Laiter

Vernissage de Ronan-Jim Sévellec

Vernissage de Ronan-Jim Sévellec

Vernissage de Ronan-Jim Sévellec

Vernissage de Ronan-Jim Sévellec

Vernissage de Ronan-Jim Sévellec

[18:00-21:00] Vernissage de Tanguy Roussel "Matière Chantée"
Location:
La Galerie du C.R.O.U.S. de Paris
11, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 10 99
Fax : +33 (0)1 43 54 10 99
Mail : galerie@crous-paris.fr
Internet Site : www.crous-paris.fr/article.asp?idcat=AABD
Description:
EXPOSITION // du 21 novembre au 2 décembre 2017
VERNISSAGE // jeudi 23 novembre de 18h à 21h

Ça ressemble à la fin du monde, ou plutôt à son début. Il y a d'abord le vide, l'espace, et puis, comme les atomes qui s'entrechoquent, les bruits qui suivent leur clinamen et se rencontrent dans des mouvements imprévus. On le sait pourtant, nul bruit ne surgit dans l'espace infini de l'univers. Tout est silence. le son n'existe pas, il n'a pas de réalité. pour autant, il n'est pas un néant. il y a l'espace, la rencontre des matières, jeux invisibles de l'air, des frottements, des textures qui se révèlent par la rencontre qui les fait vibrer. Il n'y a, pour ainsi dire, pas plus physique que le son et, paradoxalement, pas plus humain. Pour les choses, c'est un espace traversé, pour nous, c'est un temps vécu. Il s'éprouve dans sa durée, il s'étend dans le temps de notre expérience. Du temps qui passe.
Le travail de Tanguy Roussel part de ce constat paradoxal. [...]
- Mathilde Péneau -

Vernissage de Tanguy Roussel "Matière Chantée"

[18:00-21:00] Vernissage de Ventili Viale
Location:
Quartier Saint-Honoré, Royale et Madeleine
Rue Saint-Honoré
Rue Royale
Place de la Madeleine
75001 Paris
M° Concorde, Madeleine, Tuileries
France
Description:
Galerie Colette Dubois
420 Rue Saint-Honoré
75008 Paris

Vernissage de Ventili Viale

[18:00-21:00] Vernissage de Yutaka Murakami "Mont Fuji"
Location:
Galerie Hayasaki
ATELIER MIRE
12-14, rue des Jardins Saint-Paul
Village Saint-Paul
75004 Paris
M° Saint-Paul, Sully - Morland, Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 42 71 10 29
Mobile : +33 (0)6 89 38 19 48
Mail : kayokohayasaki@gmail.com
Internet Site : www.hayasaki.fr
Description:
Depuis son enfance, la beauté et la sérénité des lieux de prière comme les sanctuaires shinto et les temples bouddhiste, charment Yutaka Murakami. En 2004, l'artiste a commencé à faire des tableaux et des calligraphies, inspirés par ces lieux sacrés et notamment le Mont Fuji, le symbole de l'esprit japonais. Il a fait ses expositions à Kyoto, Tokyo, Kobe et au sommet du Mont Fuji au Japon. Ses œuvres sont présentés aussi à New York et à San Diego. La couleur est l'élément la plus importante pour sa création. Murakami utilise le gansai (les pigments de la peinture japonaise fabriqués à partir des minéraux naturels, d'ossements d'animaux et de végétation), de l'eau de source pure qu'il cherche dans la nature, et du papier washi conçu spécialement pour lui. Il fabrique aussi lui-même ses cadres. La Galerie Hayasaki présente ses derniers tableaux multicolores du Mont Fuji, qui rayonnent de joie et de force.

Vernissage de Yutaka Murakami "Mont Fuji"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "L'Atelier de Jean Feldman"
Location:
Le Royal Monceau Raffles Paris
37, avenue Hoche
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, Ternes, George V
France
Phone : +33 (0)1 42 99 88 00
Fax : +33 (0)1 42 99 89 90
Mail : paris@raffles.com
Internet Site : www.leroyalmonceau.com
Description:
RSVP rsvpjeanfeldman@gmail.com

Vernissage de l'exposition "L'Atelier de Jean Feldman"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "L'ESPRIT DU TEMPS"
Location:
Espace Commines
17, rue Commines
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 53 56
Fax : +33 (0)1 42 77 81 61
Mail : mc-bouhours@commines.com
Internet Site : www.espace-commines.com
Description:
du 23 au 26 novembre 2017

par l'association Florence
http://www.associationflorence.com

Vernissage de l'exposition "L'ESPRIT DU TEMPS"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "La caque sent toujours le hareng"
Location:
ALMA espace d'art
5, rue de la Bûcherie
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Mobile : +33 (0)6 22 36 06 10
Mail : almaespacedart@gmail.com
Description:
exposition du 23 novembre 2017 au 5 janvier 2018
vernissage le 23 novembre à 18h

Une exposition avec Ludovic Beillard, Francis Raynaud et Victor Vialles. Une performance de Coraline Guilbeau.

What will we do with a drunken sailor,
What will we do with a drunken sailor,
What will we do with a drunken sailor,
Early in the morning?
Les harengs, entassés dans une caque, l'imprègnent d'une odeur si forte qu'il est impossible ensuite de l'en débarrasser. De même, selon ce proverbe, quels que soient le rang ou le degré de fortune auxquels elle parvient, une personne ne saurait totalement dissimuler ses basses origines et finira tôt ou tard par laisser percer sa vulgarité. Ce sont ces travaux, ces harengs qui viendront imprégner la galerie ALMA espace d'art. Ces sculptures pensées et crées dans les ateliers respectifs des artistes viendront s'abattre dans cet espace.
Les harengs sont plus ou moins gros, plus ou moins au mur, plus ou moins au sol, plus ou moins sur des chaises.
Cette exposition se joue en tension et parfois en dégoût. Les gestes des artistes apparaissent très maîtrisés, à l'image des « passstücke » de Franz West, le maître. Ici, des peintures, là des sculptures, dans une grande diversité de matériaux, une famille de formes en matière synthétique qui rejouent l'air déjà connu des matériaux putrescibles. Il y a des traces, des restes. Il y a bien eu une vie à un moment et elle reviendra. Mais là c'est une pause figée, immobile, une réflexion et des odeurs qui permettent de regarder à l'intérieur. À chaque surface, il y a une peau. À chaque peau, il y a un geste.
Ludovic Beillard, Francis Raynaud et Victor Vialles composeront avec l'espace, leurs tripes, leurs santés et leurs outils et la respiration de Coraline Guilbeau. Ou plutôt Coraline Guilbeau viendra peindre avant que l'intonaco ne soit sec, une impression pas tout à fait à chaud. Une performance.
L'exposition est viscérale et les œuvres sont bancales. Elle se compose de différents fragments sculpturaux qui rejouent l'Artefact...

Francis Raynaud

Vernissage de l'exposition "La caque sent toujours le hareng"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le Paris de François"
Location:
Librairie La Chambre Claire
3, rue d'Arras
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine
France
Phone : +33 (0)1 42 01 37 36
Mail : lachambreclaire@la-chambre-claire.fr
Internet Site : www.la-chambre-claire.fr
Description:
Le Paris de François: photographies de François Lartigue
À cette occasion François Lartigue signera son livre:
- Une ville, des vies: Paris 1963-2013
Exposition du 23 novembre au 23 décembre 2017 du mardi au samedi de 14h à 19h

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "On Kawara - I READ"
Location:
Galerie MFC Michèle Didier
66, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Strasbourg - Saint-Denis, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 71 27 34 41
Mail : info@micheledidier.com
Internet Site : www.micheledidier.com
Description:
Exposition du 24 novembre 2017 au 19 janvier 2018
Vernissage le 23 novembre de 18h à 21h

La galerie et maison d'édition mfc-michèle didier est heureuse de présenter I READ, exposition et œuvre inédite de On Kawara.

Contrairement à I GOT UP, I WENT et I MET constitutifs de la Trilogie et publiés respectivement en 2008, 2007 et 2004, I READ de On Kawara n'est pas un « daily work » mais est une œuvre connexe à la Today Series, œuvre regroupant l'ensemble des Date Paintings réalisées de 1966 jusqu'à la veille de la mort de l'artiste survenue en 2014.

Si I READ commence également en 1966, l'œuvre marque toutefois un arrêt en 1995. On Kawara s'accordera cependant de la poursuivre jusqu'à sa mort ; c'est pourquoi, mfc-michèle didier publie I READ post mortem, respectant ainsi les dernières volontés de l'artiste.

I READ prend la forme d'un set de 6 volumes. Sur chacune des 3272 feuilles de papier ligné d'I READ, On Kawara colle minutieusement et recto-verso des coupures de presse annotées et datées. Sur une même page apparaissent ainsi juxtaposés ou superposés plusieurs articles de quotidiens. Rien ne lie ces articles entre eux si ce n'est la date de leur parution. Ainsi parfois, les journaux sont datés d'un ou de plusieurs jours de plus que la date inscrite par l'artiste en tête de page d'I READ, mais cette date reste celle à laquelle l'artiste a précisément peint une Date Painting. I READ est en cela directement relié à la Today Series et chacune de ses pages est en miroir avec une Date Painting. I READ nous informe donc autant sur l'intérêt qu'apporte l'artiste à l'actualité internationale que sur sa propre activité «picturale».

À l'occasion de l'exposition, sera également présenté à la galerie l'ensemble des publications de On Kawara éditées par mfc-michèle didier: la Trilogie constituée de I GOT UP, I WENT et I MET ainsi que le One Million Years.

Vernissage de l'exposition "On Kawara - I READ"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Thés japonais de Uji"
Location:
Atelier Blancs Manteaux
38, rue des Blancs-Manteaux
75004 Paris
M° Rambuteau, Hotel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 43 48 67 83
Mail : contact@abmparis.com
Internet Site : www.abmparis.com
Description:
Vernissage / Découvrez les célèbres thés japonais de Uji - 23 novembre 2017

Du 23 novembre au 9 décembre

La préfecture de Kyoto et Kyoto Yamashiro DMO vous invite à découvrir le thé de la région d'Uji, réputé pour son excellence.

L'Atelier Blancs Manteaux vous propose de venir déguster les célèbres thés d'Uji lors de son vernissage le 23 novembre 2017 de 18h à 21h. Au programme la découverte des thés traditionnels et une dégustation orchestrée par des maîtres venant de Kyoto de sencha, gyokuro et matcha, et un accompagnement de pâtisseries japonaises.

Avec le soutien de : Atelier Blancs Manteaux, DOMA, Exa Partners

Vernissage de l'exposition "Thés japonais de Uji"

[18:30-22:00] Lancement du art-book Tafmag, volume 3 "Blue Hawaii"
Location:
Centre Commercial
2, rue de Marseille
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République
France
Phone : +33 (0)1 42 02 26 08
Mail : contact@centrecommercial.cc
Internet Site : www.centrecommercial.cc
Description:
Lancement du troisième art-book TAFMAG : 'Blue Hawaii, les 50 artistes à l'heure bleue'

À l'occasion de la sortie du volume 3 du art-book TAFMAG, Centre Commercial ouvre ses portes au magazine et vous invite à fêter 'Blue Hawaii' autour de pop sucrée et drinks à volonté.
Venez découvrir les 50 artistes à l'heure bleue, jeudi 23 novembre prochain, dès 18h30 !

Gramophiles viendra également passer quelques pépites hawaïano-tropico dès 19h30.

Créé en 2013, The Arts Factory Magazine est dénicheur d'artistes émergents en musique, mode, photographie, cinéma, illustration, littérature et art contemporain. D'abord reconnu comme magazine en ligne, TAFMAG publie tous les 6 mois un bel ouvrage papier recensant les 50 tendances artistiques à suivre.

'Banana Split, les 50 artistes qui ont la banane', TAFMAG vol.1
'Bubble Gum, les 50 artistes qui nous éclatent', TAFMAG vol. 2
'Blue Hawaii, les 50 artistes à l'heure bleue', TAFMAG vol. 3

Let's celebrate young creation !

Illustration de couverture : Marie Guillard
Behance : www.behance.net/mariegu
Instagram : www.instagram.com/marieguu

www.tafmag.com
Facebook : The Arts Factory Magazine
Twitter : https://twitter.com/TAFMAG
Instagram : https://www.instagram.com/tafmag

Lancement du art-book Tafmag, volume 3 "Blue Hawaii"

[18:30-23:30] Nuit des Lauréats
Location:
Culée Rive Gauche du Pont Alexandre III
sous le pont Alexandre III
Côté Esplanade des Invalides
rive gauche
75007 Paris
M° Invalides, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Description:
A l'occasion de l'édition 2018, Créart'up, qui récompense chaque année 13 lauréats dans le milieu entrepreneurial et artistique, organise la Nuit des Lauréats dédiée à la remise des prix pour cette nouvelle promotion !

De 18h30 à 23h30, nous vous invitons tous au Génie d'Alex (sous le Pont d'Alexandre III) pour découvrir ces tout nouveaux talents que Créart'up suivra toute l'année !

Au programme :
- Une première partie consacrée à la remise des prix de la nouvelle promotion Créart'up, à l'honneur des entrepreneurs culturels et artistiques
- Une seconde partie où vous pourrez assister à diverses performances artistiques des anciens lauréats et du pop up artistique du Génie d'Alex, ainsi qu'un cocktail avec boissons gratuites pour tous !

L'inscription est obligatoire (ci-dessous) et gratuite !
>> RSVP

[18:30-21:30] Vernissage de Franco Matticchio
Location:
Galerie Martel
17, rue Martel
75010 Paris
M° Château d'Eau, Gare de l'Est, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 42 46 35 09
Mobile : +33 (0)6 10 19 30 02
Mail : contact@galeriemartel.fr
Internet Site : www.galeriemartel.com
Description:
à l'occasion de la publication de son nouveau livre
Jones et autres rêves - éditions Ici Même

Dédicace le samedi 25 novembre 2017 à partir de 15h00

Exposition du 24 novembre 2017 au 13 janvier 2018

Attention, perle rare ! Valeur majeure du graphisme en Italie - de la presse à l'édition en passant par les galeries d'art - Franco Matticchio n'a pas ici le statut qu'il mérite. Pourtant, ce créateur hors pair est un artists' artist, reconnu par les grands de sa profession, de Sempé à Spiegelman, de Mattotti à Swarte. Son univers ? Mêlez Magritte, Topor, Fred, Tenniel, J. K. Rowling, Chaval, Gébé, saupoudrez de Granville, de Residents ou de Bob Dylan, de Bosch, de Jaccovitti, et ce sera encore autre chose. Alors, laissez Franco Matticchio vous conduire chez lui : de l'autre côté du miroir.

Vernissage de Franco Matticchio

[18:30-21:00] Vernissage de Luben Zidarov "Double caléidoscope"
Location:
Institut Culturel Bulgare
Centre Culturel Bulgare
28, rue la Boétie
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 43 59 20 52
Fax : +33 (0)9 53 17 20 40
Mail : contact@ccbulgarie.com
Internet Site : www.ccbulgarie.com
Description:
La manifestation est organisée dans le cadre de la Présidence bulgare du Conseil de l'Union européenne.

Vernissage de Luben Zidarov "Double caléidoscope"

[18:30-22:00] Vernissage de l'exposition "Il était une fois ... Bizarro 2017"
Location:
Galerie Géraldine Banier
54, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 96 36 04
Fax : +33 (0)1 42 96 36 61
Mail : galeriegeraldinebanier@gmail.com
Internet Site : www.geraldinebanier.fr
Description:
EXPOSITION DU 24 NOVEMBRE AU 14 JANVIER 2018

...Il était une fois quatre chapitres d'un conte. Quatre lieux sis dans un mouchoir de poche. De la rue des Saints-Pères à la Rue Jacob.

Ils aimaient raconter des histoires. Celles de l'étrange, de la curiosité. Poser un regard sur la réalité, par le prisme du merveilleux, du féerique.

Leur récit, initié il y a 6 ans, portait le nom de Bizarro à Saint Germain des Prés.

Un jour, alors que les rues germanopratines se paraient des atours de Noël, ils décidèrent de recueillir les fables d'artistes contemporains. Comme une poupée russe, chaque chapitre contiendrait un autre chapitre, qui recèlerait lui-même plusieurs niveaux de lecture.

Ainsi naquit, Il était une fois ... Bizarro 2017.

Dorian Guo s'empara du boudoir de l'antiquaire Xavier Delesalle et par un coup de baguette magique en fit un Trianon de porcelaine miniature, mêlant l'évasion de peintures bleu-blanc en chinoiserie aux histoires cachées de trésors du XVIIIe.

Vernissage de l'exposition "Il était une fois ... Bizarro 2017" - Dorian Guo
© Dorian Guo - Duc de Maine - h 60 x 70 cm encre de Chine et aquarelle chinoise sur papier de riz

Au Comptoir des Saints Pères, le surréalisme du photographe Yukata Yamamoto modifia la perception du réel. Comme dans une rêverie, les œufs, les verres, perdirent leur signification première pour emprunter les chemins de la confusion, vers une lumière silencieuse.

Vernissage de l'exposition "Il était une fois ... Bizarro 2017" - Yukata Yamamoto
© Yukata Yamamoto - Un pomeriggio a Roma, 2017, 29,6x23 CM 3/7 Tirage argentique

Nathalie Latour et Gilles Nicolas créèrent un dialogue au sein de la Librairie Alain Brieux. Chacun avait son interprétation de Blanche Neige, ou du Roi et de la Grenouille. Si pour Nathalie, la Grenouille cachait sa magie en son sein, pour Gilles, c'était la lumière qui révélait la féerie. On les entend toujours discuter.

Vernissage de l'exposition "Il était une fois ... Bizarro 2017" - Gilles Nicolas
© Gilles Nicolas - Diorama Blanche Neige

A la Galerie Géraldine Banier, alors que trois artistes donnèrent vie à des objets inanimés, Benjamin Bichard, Boris Jean et Xavier Somers, offrant ainsi une séquence en seize-neuvième d'un monde futuriste. Joachim Biehler, Jaime de Cordoba Benedicto et Lino Lago, réécrivirent une histoire de l'art qui leur était bien propre. Le premier par un jeu d'images transfigura les icônes de l'art contemporain, le second par la sculpture inclina les arbres de Corot, tandis que le troisième joua à cache à cache avec les peintures d'Ingres.

Vernissage de l'exposition "Il était une fois ... Bizarro 2017" - Benjamin Bichard
© Benjamin Bichard - Sans Titre, Huile sur toile H 81 x 54 cm

Pour ouvrir les pages de ce conte, ils décidèrent de faire venir des musiciens, l'Anguison Trio. Jacques di Donato, Fabrice Charles et Nicolas Nageotte feront cuir leurs sons dans le chaudron halluciné du Comptoir des Saints Pères,

Le Jeudi 23 Novembre à 18h30 pour une demi-heure d'une musique réellement libre et sans concession.

Vers 21h30, après le vernissage des quatre chapitres, les musiciens explorateurs expérimentés reprendront leurs instruments, cuivre, trombone, saxo, pour un concert d'une heure.

Vernissage de l'exposition "Il était une fois ... Bizarro 2017"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Otawara-Belleville"
Location:
Galerie des Ateliers d'Artistes de Belleville
Le DADA de Belleville
1, rue Francis Picabia
75020 Paris
M° Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 77 12 63 13
Fax : +33 (0)1 46 36 44 09
Mail : contact@ateliers-artistes-belleville.org
Internet Site : www.ateliers-artistes-belleville.org
Description:
Exposition du 23 novembre au 3 décembre 2017
Ouvert du jeudi au dimanche de 14h à 18h
Vernissage jeudi 23 novembre à 18h30

Les AAB ont élaboré un échange avec l'Ōtawara Institute of Art Cultural Studies (Ōtawara, Japon), organisateur notamment du Nasunogahara International Arts Symposium, et présidé par Kodai Hihara.

Après une résidence artistique de trois semaines à Ōtawara à l'été 2017, qui a accueilli dix artistes bellevillois, en novembre et décembre, les Ateliers d'Artistes de Belleville reçoivent les artistes japonais avec lesquels les participants ont eu la chance de vivre et de travailler.

Du 23 novembre au 3 décembre 2017, la galerie des AAB présente les oeuvres de neuf artistes japonais, peintres et sculpteurs.

L'exposition "Otawara-Belleville" met à l'honneur différentes techniques. Sculpture sur bois et oeuvres en bambou, peinture et travail du verre, témoignent ainsi de la diversité des travaux et du talent des artistes invités.

Avec Kodai Hihara, Yuko Hihara, Ikuko Sato, Kouta Sakai, Youko Fozumi, Takuma Noda, Daiki Nishimura, Kanako Akiyama, Toshiya Kimura

Vernissage de l'exposition "Otawara-Belleville"

[18:30-21:30] Vernissage de l'exposition collective "Utopies"
Location:
Slow Galerie
5, rue Jean-Pierre Timbaud
141, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf, République
France
Phone : +33 (0)1 43 55 44 68
Mail : contact@slowgalerie.com
Internet Site : www.slowgalerie.com
Description:
Utopies, exposition collective des illustrateurs de Citrus

Rêves, mirages, fantasmes, hallucinations, illusions, songes...
les illustrateurs de la revue CITRUS dessinent leurs "UTOPIES", plus de 70 oeuvres, peintures, sérigraphies, monotypes et digigraphies. L'exposition qui rassemble la jeune et fine fleur de l'illustration, est proposée par Chloé Marquaire et Guillaume Griffon de L'Agrume Éditions. Du 23/11 au 31/12.

JEUDI 23/11 : Fête de vernissage mais aussi lancement du 6e et dernier numéro de CITRUS, inoubliable revue qui va nous manquer!

"Au fil de réflexions animées et passionnées naissait Citrus. C'était en 2013, le projet était excitant, le défi palpitant et l'aventure fut à la hauteur de nos envies : de belles rencontres avec de nombreux auteurs et illustrateurs d'horizons différents, des plongées au coeur de thématiques inspirantes, de beaux retours critiques de lecteurs, de libraires et de la presse, de belles soirées de lancement, et bientôt 6 beaux numéros que nous sommes toujours aussi fiers de présenter.

Football, Faits divers, Sexe, Dieu, Manger, Amériques : 6 thématiques, 1200 pages, 180 auteurs & illustrateurs, 120 sujets (articles, nouvelles, bandes dessinées, dossiers...) et autant de voyages dans notre monde et ses sociétés.

La force et la beauté de Citrus est d'avoir réuni dans ses pages tant d'illustrateurs et d'auteurs de talents, avec qui nous avons tissés des liens privilégiés et dont nous avons toujours reçu le travail avec émotion et excitation.

La fin de l'aventure se devait d'être une fête collective et colorée...
C'est pourquoi nous avons imaginé réunir une dernière fois les illustrateurs dans une exposition collective autour du thème UTOPIES, dans un lieu que nous aimons beaucoup et qui nous ressemble, la SLOW GALERIE à paris.

Un dernier rendez-vous pour célébrer Citrus et tous ceux qui l'ont fait exister!" Chloé Marquaire & Guillaume Griffon, http://revue-citrus.com/

Les talents qui participent : Laura ANCONA, Simon BAILLY, Juliette BARBANÈGRE, Emmanuelle BASTIEN, Laurence BENTZ, Vincent BERGIER, Julie BERNARD, Alice BOSSUT, Julie BROUANT, Célia CALLOIS, Adley CARPENTIER, Edith CARRON, Matthieu CHIARA, Benjamin COURTAULT, Camille de CUSSAC, Philippe de KEMMETER, Aurélia DESCHAMPS, Jeanne DETALLANTE, Anne-Hélène DUBRAY, Delphine DUROCHER, Mirjana FARKAS, Amélie FONTAINE, Adrià FRUITOS, Caroline GAMON, Yasmine GATEAU, Loïc GAUME, Vincent GODEAU, GONOH, Maïté GRANDJOUAN, Anna GRIOT, Tom HAUGOMAT, Dorian JUDE, Lionel KOECHLIN, LAHO, Élodie LASCAR, Juliette LÉVEILLÉ, Iratxe LOPEZ de MUNAIN, Sarah LOULENDO, Camille LOUZON, Maria LUQUE, Piero MACOLLA, Antoine MAILLARD, Juliette MANCINI, Bruno MANGYOKU, Matthieu MÉRON, Steve MICHIELS, Charlotte MOLAS, Charles MONNIER, Margaux OTHATS, Blandine PANNEQUIN, Hélène PARIS, Chloé PERARNAU, Ana PEZ, Lucile PIKETTY, Clémence POLLET, Aurélie POLLET, Mathilde PONCET, Célia PORTET, Iris POUY, POWERPAOLA, Lou RIHN, Paul REY, Damien ROUDEAU, Marine SCHNEIDER, Julia SPIERS, Michael STERCKEMAN, Romain TASZEK, Gala VANSON, Louise VENDEL, Lisa ZORDAN

Vernissage de l'exposition collective "Utopies"
Visuel de l'affiche de l'évènement par Yasmine Gateau.




[19:00-22:00] 31ème Grands Prix Communication & Entreprise
Location:
Cirque d'Hiver Bouglione
110, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf
France
Phone : +33 (0)1 47 00 28 81
Fax : +33 (0)1 47 00 16 65
Mail : paule.admin@cirquedhiver.com
Internet Site : www.cirquedhiver.com
Description:
Chaque année, Communication & Entreprise récompense les meilleurs dispositifs et les talents du secteur. Pour cette 31e édition, l'association continue de faire émerger les tendances de demain, de récompenser des dispositifs encore plus innovants et, bien sûr, de se réunir dans le cadre festif et chaleureux du Cirque d'Hiver Bouglione.

[19:00] Inauguration de Saint-Germain des Neiges
Location:
Place Saint-Sulpice
Place Saint-Sulpice
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Mabillon
France
Description:
Du 23 au 26 novembre 2017, France Montagnes lancera la saison d'hiver au cœur de Paris ! Pour la 5ème édition, les professionnels de la montagne fixeront leur camp de base dans le 6ème arrondissement (la Place St-Sulpice et les rues Princesse, Guisarde et des Canettes).

Inauguration de Saint-Germain des Neiges

[19:00-22:00] Inauguration de la terrasse d'hiver du Royal Monceau
Location:
Le Royal Monceau Raffles Paris
37, avenue Hoche
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, Ternes, George V
France
Phone : +33 (0)1 42 99 88 00
Fax : +33 (0)1 42 99 89 90
Mail : paris@raffles.com
Internet Site : www.leroyalmonceau.com
Description:
Inauguration de la terrasse d'hiver du Royal Monceau

[19:00-22:00] Inauguration du Pop Art Concept Store de Richard Orlinski
Location:
Quartier du Faubourg Saint-Honoré
Rue du Faubourg Saint-Honoré
Croisements avec les rues Royale et Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Madeleine, Concorde
France
Description:
en présence de David Pujadas, Nikos Aliagas, Bernard Montiel, Christophe Lambert, Cyril Hanouna, Fianso93, Kelly Vedovelli, Agathe Auproux, Patrick Poivre d'Arvor, Marie-Anne Chazel, Tefa, Frédérique Bel, Maxime Guény, Philippe Bas, Tom "Fire Kid" Duquesnoy, Laurent Baffie, Fabienne Carat, John Mamann, Benjamin Castaldi, Jérôme Anthony, Thierry Moreau, Chantal Thomass, Delphine Wespiser, Flora Coquerel, Shirley Bousquet

68 rue du Faubourg Saint-Honoré

Il est l'un des artistes français les plus en vogue du moment. Richard Orlinski, c'est LE sculpteur préféré des stars du monde entier. Et pour les inconditionnels du crocodile en résine rouge, du loup rugissant ou du Kong noir, l'homme de 51 ans ouvre les portes de sa première galerie à Paris. Les personnalités se sont bousculées au Pop'Art Concept Store, dans le VIIIème arrondissement pour assister au vernissage du créateur de bêtes colorées.

Richard Orlinski est aujourd'hui l'artiste français contemporain le plus vendu dans le monde. Si les plus grandes fortunes se déchirent ses célèbres animaux, l'artiste populaire et accessible, n'hésite pas à casser les codes en exposant gratuitement et à ciel ouvert, pour offrir son art au plus grand nombre. Au sommet des pistes de Courchevel, sur la croisette à Cannes ou dans les locaux parisiens du réseau social Twitter, le sculpteur de 51 ans expose son art aux 4 coins du monde. Mais désormais c'est dans la capitale que l'artiste propose un large choix de nouveautés et de classiques qui l'ont fait connaître : "On a essayé de faire un catalogue des oeuvres que j'ai réalisées jusqu'à aujourd'hui. Mais on a beaucoup axé sur la nouveauté, surtout les séries de pièces en inox, en bronze, en aluminium et ce Tyrex qui va beaucoup plaire aux enfants."

"NOUS AVONS AXÉ SUR LA NOUVEAUTÉ, UN PEU COMME LES CHANTEURS QUI MIXENT LEURS ANCIENS TUBES AVEC LEURS NOUVEAU."

À travers ses oeuvres, représentant des objets ou des personnages à forte valeur symbolique, Richard Orlinski s'interroge aussi sur notre histoire et la société d'aujourd'hui. Imprégné de pop culture, il réinterprète aussi les vêtements iconiques de notre époque comme le perfecto, l'escarpin ou le fameux "jean", que l'actrice française Shirley Bousquet apprécie tout particulièrement : "Il fait aussi de sublimes chaussures qui ressemblent un peu à des Louboutin. Et il y a une sculpture que j'adore qui est un blue jean immense avec un travail magnifique."

ALEX GOUDE, SHIRLEY BOUSQUET, LAURENT BAFFIE, FLORA COQUEREL, BERNARD MONTIEL...TOUS ONT RÉPONDU PRÉSENTS.

Parmi un parterre d'invités de marque, se cache aussi une grande fan de l'art Orlinskien. La jolie Miss France 2014, Flora Coquerel était présente à la soirée d'inauguration : "J'adore ! Cela habille une pièce ou un plateau. L'année dernière, je me souviens qu'il y avait deux chevaux sur le plateau de Miss France et j'avais trouvé cela magnifique. Je suis vraiment fan des animaux." L'artiste le plus prisé au monde, qui compte déjà Sharon Stone et Pharrell Williams comme clients, devrait ajouter un nouvel acheteur 5 étoiles dans son réseau, déjà bien fourni. L'humoriste et impertinent Laurent Baffie envisage (presque) de sauter le pas : "J'ai envie de toutes les posséder. J'ai envie d'avoir tout cela chez moi ! Je vais essayer d'en piquer une mais c'est pas gagné... Il y a beaucoup de sécu ce soir."

La galerie de Richard Orlinski est à découvrir au Pop'Art concept store dans le prestigieux VIIIème arrondissement de Paris. Prochainement, une seconde galerie ouvrira ses portes outre-Atlantique, à Miami.

[19:00-23:00] La Croisière Trois Rivières - deuxième escale
Location:
Hôtel Jules & Jim
11, rue des Gravilliers
75003 Paris
M° Arts et Métiers
France
Mail : geoffroy@hoteljulesetjim.com
Internet Site : www.hoteljulesetjim.com
Description:
Naviguant en plein coeur de Paris, dans une ambiance chic et décontractée, La Croisière Trois Rivières vous porte au gré des trois escales-hôtels pour vivre le "Caribbean way of life".

3 semaines - 3 escales - 3 hôtels parisiens

AU PROGRAMME DES SOIRÉES
Une sélection de cocktails signature
Des expériences immersives
Des dégustations privées dans la chambre-cabine Trois Rivères

http://www.lacroisiere-troisrivieres.fr

La Croisière Trois Rivières - deuxième escale

[19:00-21:00] Prix du Meilleur Livre Etranger Sofitel 2017
Location:
Sofitel Paris Le Faubourg
15, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 94 14 14
Fax : +33 (0)1 44 94 14 28
Mail : H1295@sofitel.com
Internet Site : www.sofitel.com/fr/hotel-1295-sofitel-paris-le-faubourg/index.shtml
Description:
Sous l'égide des Escales Littéraires Sofitel, ce prix a été attribué, dans la catégorie roman, à l'américain Viet Thanh Nguyen pour Le sympathisant (Belfond) et, dans la catégorie essai, au Franco-britannique Philippe Sands pour Retour à Lemberg (Albin Michel).

A propos du Prix du Meilleur Livre Etranger Sofitel

Créé en 1948 par un groupe de directeurs littéraires de maisons d'édition, le Prix du Meilleur Livre Etranger a été l'un des premiers à distinguer des ouvrages de littérature étrangère. Depuis 2011, il est soutenu par Sofitel et décerné au Sofitel Paris Le Faubourg.

Ce Prix Littéraire consacre chaque année un roman et un essai publiés à l'étranger et traduits en français. De nombreux critiques ou éditeurs prestigieux ont fait partie du jury tels que Maurice Nadeau et Raymond Queneau.

Dans cette continuité, le jury a compté cette année onze personnalités du milieu littéraire : Catherine Enjolet, Daniel Arsand, Gérard de Cortanze, Joël Schmidt, Christine Jordis, Jean-Claude Lebrun, Anne Freyer, Joëlle Losfeld, Alexis Liebaert, Nathalie Crom, ainsi que l'Editeur et Directeur Général des Editions Stock, Manuel Carcassonne.

Le Prix du Meilleur Livre Etranger Sofitel est un des plus grands Prix de la Littérature Monde.

Sofitel et la littérature

Sofitel a établi un lien authentique et légitime avec le monde de la littérature. Ce lien se confirme par l'ambition de Sofitel de poursuivre le développement du pilier de la Culture, l'un des socles fondateurs de la marque.

Les Escales Littéraires Sofitel

Les Escales Littéraires ont vu le jour en 2008, avec la complicité de deux écrivains, Catherine Enjolet et Denis Labayle. Elles sont nées du désir des Directeurs des Sofitel d'inviter des écrivains à découvrir leur destination, comme ils accueillent leurs clients à travers le monde, et de donner à ces auteurs l'envie d'écrire.

A chaque escale, l'auteur nous fait partager son expérience de manière sensible en nourrissant son récit d'images empruntées aux lieux, aux évènements qui s'y déroulent et aux personnages qui les font vivre. Plus de soixante écrivains ont ainsi séjourné dans des hôtels Sofitel et leurs Nouvelles ont permis l'édition d'un recueil.

Grâce à cet évènement culturel unique alliant voyage et littérature, hôtes et auteurs, Sofitel confirme sa volonté de faire connaître et de mettre à l'honneur les cultures du monde. Un message fort, qui s'inscrit parfaitement dans la vision portée par Sofitel de relier les cultures locales à la culture française, dévoilant ainsi sa littérature à livre ouvert. L'histoire continue sur : http://escales-litteraires.evene.fr/fr

Les Cafés Littéraires

En parallèle, plus de cinquante Cafés Littéraires ont été organisés à travers le monde depuis 2008 et ont séduit plus de soixante écrivains dont les plus grands noms de la littérature contemporaine.

Les Prix Littéraires

Enfin, deux autres prix viennent compléter les Prix Littéraires Sofitel : le Prix Littéraire Sofitel Casablanca Tour Blanche, qui célèbre l'art d'écrire, participe à l'enrichissement culturel de Casablanca et fait rayonner la littérature francophone marocaine à travers le monde ; ainsi que le Prix de l'Escale Littéraire Sofitel d'Alger né en 2013 de la volonté conjointe de Sofitel et d'acteurs du monde du livre de valoriser la scène littéraire algérienne.

Prix du Meilleur Livre Etranger Sofitel 2017
De gauche à droite : les lauréats Philippe Sands et Viet Thanh Nguyen dans la bibiliothèque du Sofitel Paris Le Faubourg

Prix du Meilleur Livre Etranger Sofitel 2017

[19:00-21:00] Soirée de lancement d'Anaxibia
Location:
Les Jardins du Marais
74, rue Amelot
75011 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 40 21 20 00
Mail : reservations@homeplazza.com
Internet Site : www.lesjardinsdumarais.com
Description:
Anaxibia vous convie à la soirée de lancement de sa nouvelle gamme.
Vous aurez également le plaisir d'admirer les toiles d'Esteban De La Vega.

Soirée de lancement d'Anaxibia

[19:00-21:00] Vernissage de Maxence Gilliard alias Modoki "Identité Itinérante"
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
TOKYOÏTE
ESPACE 113
113 rue de Turenne
75003 Paris

Exposition du 23 novembre au 5 décembre
Vernissage le Jeudi 23 Novembre à partir de 19h

TOKYOÏTE a le plaisir d'accueillir Maxence {modoki} Gilliard dans les locaux de l'ESPACE 113 sa série de portraits sans visage "IDENTITÉ ITINÉRANTE". Un projet sans frontière, sans identité sociale, sans faux semblant. Un projet qui voyage entre France, Vietnam, Japon et bientôt vers d'autres horizons.

Maxence Gilliard, alias Modoki, vous y présentera ses "Portraits Anonymes" et tirera les vôtres.

Vernissage de Maxence Gilliard alias Modoki "Identité Itinérante"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Photographie Oiseaux"
Location:
Les Lilas
Les Lilas
93260 Les Lilas
M° Mairie des Lilas, Porte des Lilas
France
Internet Site : www.ville-leslilas.fr
Description:
Lilas en Scène
23 Bis Rue Chassagnolle
93260 Les Lilas

Vernissage de l'exposition "Photographie Oiseaux"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition Will
Location:
Galerie Daniel Maghen
Société Arts Graphiques
36, rue du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Châtelet - Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 84 37 39
Mobile : +33 (0)6 07 30 31 66
Fax : +33 (0)1 42 22 77 86
Mail : info@danielmaghen.com
Internet Site : www.danielmaghen.com
Description:
À l'occasion de la parution de Mirages, la biographie en images consacrée à Will, la Galerie Daniel Maghen est fière de présenter une exposition dédiée à cet auteur incontournable de la bande dessinée franco-belge, qui se tiendra du 24 novembre au 16 décembre 2017..

Véritable pilier du Journal de Spirou, ce dessinateur belge, formé par Jijé a dessiné les aventures de célèbres personnages, Tif et Tondu, Isabelle et donné vie à l'un des plus grands méchants de l'Histoire de la BD, Monsieur Choc. Sa carrière l'a mené à travailler avec les meilleurs dessinateurs et scénaristes de BD dont Franquin, Macherot, Maurice Rosy, Maurice Tillieux, Stephen Desberg...

Très rarement exposés, près de 70 originaux de Will sont présentés à la Galerie Daniel Maghen : planches, couvertures d'albums, couvertures du Journal de Spirou, peintures, dessins... retraçant le travail de toute une vie. Le parcours de l'exposition replonge d'abord le visiteur au cœur des aventures de Tif et Tondu. Une trentaine de planches sont exposées dont celles d'albums cultes comme Tif et Tondu Plein gaz. S'ensuit une immersion dans le monde poétique et fantastique d'Isabelle, série incontournable aux personnages attachants, fruit d'une créativité graphique sans cesse renouvelée. L'exposition permet également de découvrir un aspect plus intime et personnel du travail de Will. Elle rassemble une quinzaine de peintures et d'illustrations figuratives et expressionnistes issues de sa série des Belles de Will et de ses toiles inspirées des paysages du sud de la France. Enfin, le parcours s'achève avec les trois derniers albums dessinés par Will en couleur directe : Le Jardin des désirs, La 27e lettre et L'Appel de l'enfer. Dans ces ouvrages écrits par Stephen Desberg, Will libère toute la douceur et l'intimité de son dessin tout en révélant la force de sa palette de couleurs.

L'exposition permet d'admirer ce trait semi-réaliste ainsi que le sens de la composition qui caractérise Will ; sa manière de mettre en perspective ses personnages dans des décors variés, épurés et souvent inspirés par la nature.

La famille Maltaite, Daniel Maghen, Vincent Odin, les Éditions Dupuis et les Éditions du Lombard sont heureux de vous convier au vernissage de l'exposition jeudi 23 novembre à 19h.

Vernissage de l'exposition Will

[19:30] Vernissage de l'exposition "Tête à tête - Kopf an Kopf"
Location:
Maison Heinrich Heine
Fondation pour l'Allemagne
27 C, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 44 16 13 00
Fax : +33 (0)1 44 16 13 01
Mail : info@maison-heinrich-heine.org
Internet Site : www.maison-heinrich-heine.org
Description:
Tête à tête - Kopf an Kopf : entre caricature et portrait, politique et littérature

exposition collective de dessins par Walther Fekl, commissaire de l'exposition

L'exposition réunit quatre dessinateurs français et trois de leurs homologues allemands. Ils ont en commun leur affinité à la presse, du quotidien au magazine littéraire, une veine satirique qui s'exprime dans les formes les plus diverses, un grand amour de la littérature et des auteurs dont ils font des portraits, satiriques ou non.

Artistes : Rainer Ehrt (Eulenspiegel), Walter Hanel (Frankfurter Allgemeine Zeitung, Kölner Stadt-Anzeiger), Philippe Honoré (Charlie Hebdo, Le Magazine littéraire, Lire), Frank Hoppmann (Die Welt), Daniel Maja (Le Magazine littéraire, Le Monde [des livres, Lire]), Pancho [= Francisco Graells] (Le Monde, Le Canard enchaîné) et Nicolas Vial (Le Monde, Le Magazine littéraire).

exposition du 24 novembre au 30 décembre, 10h - 20h, Grande Salle

Vernissage de l'exposition "Tête à tête - Kopf an Kopf"
© Rainer Ehrt, 2013/2016
Rainer Ehrt, Café des exilés; de g. à dr. : Heinrich Mann, Alfred Kerr, Thomas Mann, Stefan Zweig, Walter Benjamin, Alfred Döblin, Bert Brecht, Joseph Roth, Lion Feuchtwanger, Klaus Mann, Anna Seghers, Ernst Toller, Egon Erwin Kisch

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés