Friday, December 15, 2017
Public Access


Category:
Category: All

15
December 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

  Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4,70 € / 3,60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3,60 € / 2,60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22,4 x 17,3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68,5 x 54,5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71,7 x 119,5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
14 octobre - 23 décembre 2017

Être un naufragé, c'est être un point au milieu d'un cercle, perpétuellement. [...] Quand vous élevez le regard, vous vous demandez parfois [...] s'il n'y aurait pas quelqu'un d'exactement comme vous qui élève lui aussi le regard, lui aussi coincé dans cette géométrie, lui aussi en train de lutter contre la peur, la rage, la folie, la désespérance et l'apathie.
L'histoire de Pi, Yann Martel

La Galerie Karsten Greve a le plaisir de présenter Perpetually at the Centre, nouvelle exposition de Claire Morgan. Plasticienne d'origine irlandaise, elle est parmi les plus recherchés et talentueux artistes de la scène internationale. Cette exposition dévoile au public les œuvres récentes de l'artiste, spécialement réalisées pour cet espace. Nourrie de préoccupations écologiques et étiques, l'exposition est constituée de quatre nouvelles installations monumentales, où domine la dynamique des corps d'animaux taxidermisés qui semblent être contenus dans des environnements étrangers, mais aussi par de récentes sculptures sous-verre où l'écriture s'ajoute au dramatisme des compositions. Un corpus de délicats dessins permet de découvrir le minutieux travail de conception de l'artiste, en contraste avec le geste ardent et instinctif de la surprenante série de toiles grand format.

Le travail de Claire Morgan explore l'ambivalence de l'être humain dans son rapport avec la nature qui l'entoure. La réflexion autour de la présence de l'homme dans le monde, qui a comme conséquence la progressive destruction de l'environnement naturel, est objectivée par l'artiste dans ses installations, où les animaux taxidermisés semblent s'adapter à un monde de gaspillage consumériste qui tente de les engloutir. Dans la suspension temporelle qui caractérise ces sculptures aériennes, où les corps sont figés dans un mouvement perpétuel, le conflit se joue entre la vie et la mort, entre l'organique et l'artificiel.

Le projet de cette exposition est né de la contemplation du pouvoir de la nature, ainsi que de l'exploration du soi, de l'égo et de la condition mortelle de l'être humain. L'immensité de la mer, des forêts et de la nuit qui se manifestent comme un abîme, ont été l'objet d'une méditation profonde jusqu'à en devenir métaphore de l'existence entière, révélant à l'homme sa vulnérabilité. Cette réflexion n'est pas sans considérer la crise humanitaire en cours en Méditerranée, où la mer peut basculer d'espoir de vie à tombeau pour des milliers de migrants, ou la récente tragédie de la Grenfell Tower où les habitants ont vu leurs appartements se transformer en vision cauchemardesque. Les extrêmes changements climatiques, signaux d'alarme de futures crises humanitaires, font aussi partie des préoccupations qui inspirent l'artiste.

Les animaux naturalisés sont aussi symbole des batailles intimes de l'artiste, ils sont témoins de la prise de conscience de ses propres passions. Le besoin de chacun d'exister est pour Claire Morgan fortement lié à la passion et à la violence, à travers lesquelles s'expriment les nécessités humaines. La lutte fait partie du paysage intérieur de l'homme : qu'elle soit physique ou psychologique, elle engendre des cas de conscience. Ces questionnements guident aussi l'organisation de l'exposition, qui se déroule en suivant des couples d'idées spécifiques: le soi et la violence, le passage du temps et la transcendance, la peur du noir et de se noyer, le feu et la mort.

Le principe même de la taxidermie, que Claire Morgan exécute de sa propre main, repose sur une contradiction, ayant pour objectif de donner une apparence vivante à ce qui est mort. Cette ambivalence est propre à toute son œuvre : dans les dessins comme dans les peintures, des résidus du processus de taxidermie sont utilisés comme matériaux graphiques. Des éléments comme les os ou le sang, ainsi que des corps entiers d'animaux, sont intégrés dans les œuvres et leur donnent alors un caractère symbolique et rituel.

Dans le travail de l'artiste la nature est stupéfiante, parfaite dans son immobilité. L'ambiguë présence vitale de ces animaux taxidermisés contraste avec les fragiles formes géométriques créées par cette « vertueuse assemblagiste » à l'aide de fils de nylon auxquels sont suspendus graines de pissenlit ou fragments de plastique. Le monde de Claire Morgan est un univers où la nature, menacée par la présence envahissante et cynique de l'être humain, résiste dans toute sa beauté. Elle s'incarne dans la perfection d'un scénario géométrique et minimaliste, mais aussi dans la fragilité de structures si légères qu'elles pourraient disparaître par le simple souffle du vent.


Claire Morgan est née en 1980 à Belfast (Irlande) et habite et travaille à Gateshead, Newcastle upon Tyne (Angleterre). Très vite, ses œuvres sont exposées à travers toute l'Europe et son travail a fait l'objet de nombreuses commissions publiques et privées. En 2010, après avoir exposé au Palais de Tokyo, Claire Morgan a inauguré sa première exposition personnelle française à la Galerie Karsten Greve. À cette occasion elle a présenté pour la première fois ses « dessins au sang », œuvres sur papier témoignant du processus de taxidermie. Depuis, son travail a été présenté aussi bien en Europe qu'aux Etats Unis, où elle a participé à des nombreuses expositions collectives. Les installations et les dessins de l'artiste ont intégré des prestigieuses collections internationales publiques et privées, parmi lesquelles figurent le Museum of Old and New Art (MONA) en Australie, la Fondation ALTANA en Allemagne et la Collection Guerlain en France. En 2017 le FRIST Center for Visual Arts à Nashville a organisé sa première exposition personnelle aux États-Unis. La fondation Francès à Senlis, en collaboration avec la Galerie Karsten Greve, dédie à Claire Morgan une exposition personnelle visible jusqu'au 23 décembre 2017.

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Claire Morgan, Tine To Die, 2017, waxwing (taxidermy), dandelion seeds, nylon, in vitrine, 88 x 51,6 x 51,6 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
To an End, 2017, Pencil and watercolour on paper, 41 x 31 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Lo (detail), 2017, Tawny owl (taxidermy), polythène, nylon, in vitrine, 98,5 x 71,6 x 71,5 cm

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"
Pedestal
2011
Aigrettes de pissenlit, aigrette (taxidermie), nylon, plomb, acrylique
270 x 60 x 60 cm
CM/S 11

Vernissage de Claire Morgan "Perpetually at the Centre"

08:00  
09:00 [09:00-22:30] Blue Ocean Awards 2017
Location:
Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi
Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique‎
139, rue de Bercy
75012 Paris
M° Bercy, Gare de Lyon
France
Internet Site : www.minefi.gouv.fr
Description:
4ème édition des Blue Ocean Awards

Placés sous le Haut Patronage de Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et des Finance et organisés par HEC Paris, le cabinet Axessio et a Direction générale des entreprises (DGE), les Blue Ocean Awards mettront à nouveau à l'honneur les entreprises françaises qui ont créé un nouveau marché "Océan Bleu" par leurs offres innovantes.

Ont été récompensés lors des précédentes éditions : Agripolis, Advitam, Coyote, Withings, Criteo, Compte Nickel, Scality, Glowee, Unilend, Agorize, boco, MicroDon, Qantcube...

Renée MAUBORGNE sera notre invitée d'honneur
Pour la quatrième année, le Professeur Renée Mauborgne, co-auteur avec le Professeur W. Chan Kim du best-seller mondial Stratégie Océan Bleu, sera l'invitée d'honneur de cette quatrième édition des Blue Ocean Awards.

Dominique BUSSO (Forbes) animera la cérémonie
Le directeur général de Forbes France, Dominique BUSSO est le fondateur et président du magazine Forbes pour la France.

Agenda prévisionnel du 15 décembre 2017
- De 9H00 à 13H30 : Initiation à la Stratégie Océan Bleu et Témoignage du Groupe SEB sur la création de marché
9H30 à 12H30 - Salle Bloch-Lainé : Initiation à la Stratégie Océan Bleu par Marc BEAUVOIS-COLADON, Partner d'AXESSIO Stratégies d'Innovation et présentation du cas Actifry par Agnès LOMBOIS, Vice-Présidente du Groupe SEB
12H30 - Hall d'honneur : Cocktail déjeunatoire et échange avec la Presse
- A partir de 9H00 - Hall d'honneur : Salon des finalistes pour rencontrer chaque entreprise finaliste
- De 13H30 à 14H00 - Salle Presse : Conférence de Presse (accréditation requise)
- De 14H00 à 16H30 : Finale Hackathon, Programme NewBiz Factory & Grand Témoin Blue Ocean
14H00 à 15H30 - Salle Bloch-Lainé : Finale Hackathon entre le Blue Ocean STARTER et Startup Launchpad d'HEC Paris
15H30 à 16H30 - Salle Bloch-Lainé : Lancement de NewBiz Factory, le programme Intrapreneur de l'école CentraleSupelec et AXESSIO Stratégies d'Innovation par Renaud MONNET, Directeur de la Chaire Innovation de CentraleSupelec, et Nicolas BIGNIER, Partner AXESSIO Stratégies d'Innovation
14H00 à 16H30 - Amphithéâtre : Témoignage de Cathy DUFOUR, Déléguée Générale de l'Ameublement français, qui a conduit le Shadow Comex Blue Ocean sur son industrie, avec l'ensemble de ses dirigeants - Pitch des projets finalistes
- De 17H00 à 20H00 - Amphithéâtre : Cérémonie des 4èmes Blue Ocean Awards, animée par Dominique BUSSO, Président de Forbes France
17H00 : Accueil par AXESSIO Stratégies d'Innovation, HEC Paris et la Direction générale des entreprises
17H20 : Introduction par Renée MAUBORGNE, invitée d'honneur : "Quelle est la mécanique macro-économique de création de nouveaux marchés ?"
17H40 : Remise Blue Ocean Award Mentor par Renée MAUBORGNE et le jury
17H50 : Témoignage Blue Ocean Award Mentor : "Comment ai-je créé mon propre marché ?"
18H25 : Remise Blue Ocean Award Baby par le jury et le Mentor
18H35 : Présentation de son offre par le Blue Ocean Award Baby
19H00 : Remise Blue Ocean Award Sociétal DreamStarter
19H10 : Présentation de son offre par le Blue Ocean Award Sociétal DreamStarter
19H20 : Remise Blue Ocean Award Hackathon
19H30 : Présentation de l'offre et de son prototype par le Blue Ocean Award Hackathon
19H40 : Conclusion par Benjamin GRIVEAUX, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Economie et des Finances
- A 20H00 - Hall d'honneur : Cocktail

>> RSVP

www.blue-ocean-awards.com


[10:00-12:00] Projection presse du film "Veronica" de Paco Plaza
Location:
Cinéma Elysées Lincoln
Circuit Multiciné - Indépendant - Art & Essai
14, rue Lincoln
75008 Paris
M° George V, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 25 45 80
Mail : salledepresse@lelincoln.com
Internet Site : www.lelincoln.com
Description:
RSVP youssef.lemhouer@cartel-com.com

Projection presse du film "Veronica" de Paco Plaza









[17:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Ouvert la Nuit - Festival des lumières"
Location:
Villa Médicis
Académie de France à Rome - Villa Medici
1, Viale della Trinità dei Monti
00187 Roma
M° Spagna
Italia
Phone : +39 06 67611
Mail : standard@villamedici.it
Internet Site : www.villamedici.it
Description:
OUVERT LA NUIT - Festival des lumières

16 dicembre 2017 | 28 gennaio 2018
dal venerdì alla domenica dalle 17 alle 22

Ideato dalla direttrice MURIEL MAYETTE-HOLTZ
Mostra a cura di CHIARA PARISI

inaugurazione | venerdì 15 dicembre ore 17 | ingresso libero

Fin dal suo arrivo a Villa Medici, Muriel Mayette-Holtz ha assegnato alla luce una posizione privilegiata. Ha dunque affidato il progetto d'illuminazione del palazzo mediceo allo scultore della luce Yann Kersalé, il quale ha creato un sistema d'illuminazione che, spiega la stessa direttrice, «colora, accende, sublima, rivela i tesori di Villa Medici», abbracciando il luogo senza invaderlo, e nel rispetto del suo carattere e del suo patrimonio.

È in questo contesto che la direttrice dell'Accademia di Francia a Roma propone il nuovo format di installazioni temporanee dal titolo Festival des Lumières (Festival di Luci) che apre con la mostra Ouvert la nuit «prima di un ciclo di esposizioni di luci nei giardini di Villa Medici, che vede la curatela di Chiara Parisi». Un'iniziativa importante nella programmazione dell'Accademia di Francia a Roma che, per la prima volta, apre le porte ai visitatori di un'esposizione notturna nei celebri giardini di Villa Medici.

La mostra si terrà dal 16 dicembre 2017 al 28 gennaio 2018 (dal venerdì alla domenica) ed è la prima esperienza notturna nei giardini della Villa, attraverso un percorso di installazioni realizzato dagli artisti di fama internazionale:

- Rosa Barba
- Camille Blatrix
- Christian Boltanski
- Nina Canell & Robin Watkins
- Maurizio Cattelan
- Trisha Donnelly
- Jimmie Durham
- Elmgreen & Dragset
- Felix Gonzalez-Torres
- Douglas Gordon
- Joan Jonas
- Hassan Khan
- Lee Mingwei
- François Morellet
- Otobong Nkanga

Composto da sedici carré, il giardino di Villa Medici si presenta come un labirinto vegetale strutturato dalle siepi e i 17 artisti se ne sono letteralmente impossessati, creando un'atmosfera magica e scrivendo nuove leggende.

Con il Festival des Lumières, Villa Medici ha voluto celebrare la luce - e la notte - senza mascherare la bellezza del luogo. Questa prima edizione è una promessa di emozioni, di poesia e di magia che ci conducono attraverso i giardini.

Ce festival reçoit le soutien d'Amundi, d'ENGIE, de Monsieur et Madame Olivier et Edwige Michon du Château Livran et d'Edmond&Fils

Ouvert la nuit
Dal 16 dicembre 2017 al 28 gennaio 2018
Dalle 17 alle 22, dal venerdì alla domenica
Ingresso: 6 euro










[18:00-21:00] Exposition bruxelloise des lots de la vente de prestige
Location:
Bruxelles
Bruxelles
21000 Bruxelles
M° Gare de Bruxelles
Belgique
Internet Site : www.bruxelles.be
Description:
Hôtel des ventes Lempertz
6, Rue du Grand Cerf 1000 Bruxelles

Logo Lempertz
EXPOSITIONS PUBLIQUES
Vendredi 15 décembre de 11h à 21h
- Cocktail à partir de 18h
Samedi 16 décembre de 11h à 19h
Dimanche 17 décembre de 10h à 12h

VENTE AUX ENCHÈRES DE PRESTIGE
DIMANCHE 17 DÉCEMBRE 2017 À 13H00

[18:00-21:00] Finissage de l'exposition "Décomposition d'une maison"
Location:
Centre Tignous d'Art Contemporain - Le 116
116, rue de Paris
93100 Montreuil
M° Robespierre
France
Phone : +33 (0)1 71 89 28 00
Mail : contact116@montreuil.fr
Internet Site : www.montreuil.fr/centretignousdartcontemporain
Description:
du 15 septembre au 16 décembre

Le 116 démarre sa saison 2017-2018 avec l'exposition "Décomposition d'une maison", du 15 septembre au 16 décembre 2017.

Proposée par Céline Poulin, commissaire de l'exposition et Alexis Guillier, artiste associé, assistés d'Ana Bordenave

Avec : Tiphaine Calmettes, Guillaume Constantin, Jean-Alain Corre, Alice Laguarda, Nathalie Leleu, Ricky Hollywood, Arthur Tiar, Anne Touquet, Pauline Toyer, Syndicat, Marion Verboom

Le propos :
La maison du 116 rue de Paris fût bâtie pour Auguste Morel, industriel exploitant les carrières de gypse des Guilands, décor des « Incendiaires » de Georges Méliès, rare excursion du cinéaste hors de ses studios. Dès 1896, Méliès a en effet transformé la propriété familiale montreuilloise en y ajoutant un studio de tournage vitré dont la forme et les dimensions étaient celles du Théâtre Robert-Houdin. Suivant un destin comparable, la maison de maître des Morel sera réhabilitée, étendue, et aménagée pour devenir un centre d'art. Ainsi, pour accueillir tournages, expositions ou œuvres, la maison augmente les installations techniques qui alimentent nos domiciles (prises et aérations, éclairages et sécurités...). Ces architectures se situent à mi-chemin entre maison et lieu de travail, une porosité de l'intime et du professionnel qui chez Méliès allait jusqu'au choix des acteurs. Aux côtés de vedettes de l'époque, des voisins et proches apparaissaient régulièrement dans ses films. Mais la maison est elle-même un espace de fiction, un lieu producteur d'imaginaire, accueillant des histoires en cours de réalisation ou des récits déployés par les artistes et les œuvres présentées.
L'exposition « Décomposition d'une maison » est habitée par son entourage, composé d'artistes vivant et/ou travaillant à Montreuil. Leurs œuvres évoluent dans la maison pour révéler cette hybridation du lieu. Elles oscillent entre le premier rôle et l'accessoire abandonné, hésitent entre l'effet spécial ou la transformation organique de la maison. Elles sont les éléments d'un plateau de tournage devenu décor, expressions d'un lieu aux activités non-identifiées, d'une domesticité décalée.
La programmation autour de l'exposition "Décomposition d'une maison" :
> SAMEDI 16 SEPT. / 16 h : « Du Bout-de-la-Ville au Montreuil-Palace ». Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, rendez-vous au 116 pour une promenade commentée par Philippe Hivert autour des débuts du cinéma à Montreuil. Le parcours sera suivi d'une table ronde et de projections au cinéma Le Méliès à partir de 18 h avec la participation de Gabriel Gonnet, réalisateur du film « Le cinéma des pêches » (1989), Jacques Malthête et Jean-Jacques Meusy, historiens du cinéma, et Jeanne Pommeau, restauratrice à la NFA à Prague .
> SAMEDI 7 OCT. / 18h à 23 h : visite de l'exposition par Céline Poulin et Alexis Guillier suivie d'une performance culinaire réalisée par Tiphaine Calmettes pour la Nuit Blanche 2017.
> DIMANCHE 15 et LUNDI 16 OCT. / 14 h à 20 h : ouverture exceptionnelle du 116 pour les 19es Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes de Montreuil.
> Du 28 OCT. au 4 NOV. : « inc-incidit », exposition-restitution du projet Arthécimus imaginé par Anne Touquet autour de l'estampe avec les enfants des accueils de loisirs. Salle du Laboratoire.
> Du 15 au 25 NOV. : « Détours et décors » : dans le cadre du mois de l'art à Montreuil pour l'enfance, dispositif entre installation artistique et décors de théâtre imaginé par l'artiste Anne Touquet pour les 4-12 ans. Salle de résidence.
> En NOVEMBRE : rencontre et projection au cinéma Le Méliès, 12 place Jean Jaurès 93100 Montreuil. Alice Laguarda, auteure de l'ouvrage" Des films et des maisons" présentera un film de son choix.
> SAMEDI 2 DEC. / 15 h : cisite descriptive et tactile dans le noir, ouverte à tou-te- s, adaptée au public déficient visuel. Sur réservation.
> MARDI 12 DEC. / 19 h : "Candyman", récit par Alexis Guillier, dans le cadre de la Semaine du Bizarre du Théâtre Berthelot (6 rue Marcelin Berthelot).
> VENDREDI 15 DEC. / 18 h : finissage en présence de Céline Poulin, Alexis Guillier et des artistes, accompagné d'un concert de Ricky Hollywood.

Vernissage de l'exposition "Décomposition d'une maison"

[18:00-21:00] Soirée presse de la collection du Collective Store
Location:
Atelier Meraki
14-16, rue Neuve Popincourt
75011 Paris
M° Parmentier, Saint-Ambroise
France
Mobile : +33 (0)6 19 22 36 04
Internet Site : www.ateliermeraki.co
Description:
Espace T2
24 rue du marché Popincourt
75011 Paris

Le COLLECTIVE STORE by l'ATELIER MERAKI est ouvert tous les jours de 10:00 à 18:00 au 1 au 17 décembre et propose 30 marques homme, femme, & accessoires

[18:00-21:00] Vernissage de Danhôo
Location:
Galerie Itinerrance
24 bis, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 16 62
Mail : contact@itinerrance.fr
Internet Site : www.itinerrance.fr
Description:
15 décembre 2017 au 13 janvier 2018
du mardi au samedi de 12h à 19h

La Galerie Itinerrance est heureuse de vous présenter le 15 décembre prochain son dernier coup de cœur de l'année 2017 : Danhôo. Pour sa première exposition personnelle en France, l'artiste investit la Galerie Itinerrance avec une vingtaine de toiles de grands formats.

D'origine chinoise, Danhôo s'installe à Paris en 1983. Assistant d'Erro, Combas et JonOne, il côtoie par la suite nombre d'artistes contemporains et issus des cultures urbaines comme Ernest Pignon Ernest avant de se consacrer pleinement à sa passion une vingtaine d'années : la peinture.

Danhôo s'inspire des symboles de la calligraphie asiatique comme base en posant des idéogrammes sur la toile blanche. Les toiles sont ensuite posées à même le sol pour être travaillé par des aplats de peintures par écoulements, offrant au tableau une texture, un travail du relief et de la matière inédit. Ces nombreux aplats apportent des effets de fractures, craquelures et de reliefs qui caractérisent les réalisations de l'artiste. À la manière de l'expressionniste abstrait américain Jackson Pollock, Danhôo utilise généralement les techniques du Dripping et du All-Over pour ses réalisations.

Danhôo fait parti de ses artistes qui retranscrivent leurs émotions à travers leur médium. On ère ainsi dans un monde entre magie et violence, ou l'énergie et la sensation de chaque coup de pinceau se transmet à chaque aplat. Cette fougue créatrice se veut bien entendu totalement maitrisé, le tableau est réfléchi sur sa composition générale pour créer une profondeur et des gammes de lumières afin de créer et d'intervertir les contrastes sur la toile.

Cette émotion se retrouve dans les moindres détails créatifs de l'œuvre. Des idéogrammes de base aux couleurs employés, chacune renvoie à son sens dans la tradition chinoise : le bleu fait alors référence à la chance, le rouge au bonheur...

La compréhension de son processus créatif, ou plutôt le fait de voir l'artiste en train de peindre, de saisir l'instant de la création, opère un changement de mentalités et de regard face à ses toiles.

À la différence des autres artistes urbains actuels, Danhôo a concentré ses dernières années à son travail d' atelier, lui permettant d'offrir pour cette exposition un choix bien plus vaste de ses œuvres.

Vernissage de Danhôo

Vernissage de Danhôo

Vernissage de Danhôo

Vernissage de Danhôo

Vernissage de Danhôo

Vernissage de Danhôo

Vernissage de Danhôo

Vernissage de Danhôo

[18:00-21:00] Vernissage de Smile "Stray Thoughts"
Location:
GCA Gallery
2, place Farhat Hached
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Mobile : +33 (0)6 09 07 75 99
Mail : info@gcagallery.fr
Internet Site : www.gcagallery.fr
Description:
Exposition du 15 décembre 2017 au 20 janvier 2018
vernissage le vendredi 15 décembre 2017 de 18h à 21h

Stray thoughts : l'hyperréalisme par SMILE

Né aux Etats-Unis au début des années 70, l'hyperréalisme serait, selon le philosophe français Jean Baudrillard, « la simulation de quelque chose qui n'a jamais vraiment existé ». Le nom du courant artistique nous suggère donc une extrapolation d'une partie du réel et dont certaines caractéristiques relevées par les artistes deviennent quelque peu « fictives » au sein de leurs créations.

Ainsi, la photographie se montre être une véritable source d'inspiration pour ces peintres et sculpteurs qui cherchent à dénoncer de manière significative une vérité qui leur est importante. En cherchant à frapper l'œil des spectateurs par le biais de leur art, les artistes tentent une nouvelle approche de la réalité en combinant un monde tout à la fois violent et chimérique.

C'est par son exposition « Stray Thoughts » (Pensées Vagabondes) que SMILE nous invite à découvrir un monde imaginaire, drôle et décalé. Animaux personnifiés en super-héros, son univers artistique nous propose une intersection entre un imaginaire débordant et réel à proximité.

La connexion parfaite du Street-Art et du graffiti permet à l'artiste d'éveiller en nous l'idéalisme de notre enfance : rendre à tous (et tout ce qui serait susceptible de l'être), sa capacité à devenir un super-héros, pour accomplir n'importe quelle fantaisie en laissant recours à tous les possibles.
SMILE nous renvoie donc par l'intermédiaire de ses œuvres, la vérité que détient l'enfant, celle que rien n'est impossible si nous, adultes, cultivons encore un peu notre imaginaire. Comme a écrit Jacques Salomé : « Le possible est juste un tout petit peu après l'impossible ».

Sa dizaine d'œuvres, réalisées avec détails et précision à la bombe, nous présente des couleurs et des éléments soutirés du réalisme, pour doucement nous rappeler notre candeur infantile.

OEUVRES VISIBLES SUR:
http://www.gcagallery.fr/exhibitions/stray-thoughts/

Vernissage de Smile "Stray Thoughts"
SMILE (né en 1985) - The weapon of Michelangelo, 2017 - Bombe aérosol sur toile, signée, datée et titrée au dos - 81 x 130 cm

Vernissage de Smile "Stray Thoughts"
SMILE (né en 1985) - Justice of the roll, 2017 - Bombe aérosol sur toile, signée, datée et titrée au dos - 81 x 130 cm

Vernissage de Smile "Stray Thoughts"
SMILE (né en 1985) - Yes, i can, 2017 - Bombe aérosol sur toile, signée, datée et titrée au dos - 146 x 114 cm

Vernissage de Smile "Stray Thoughts"
SMILE (né en 1985) - Fresh news, 2017 - Bombe aérosol sur toile, signée, datée et titrée au dos - 97 x 162 cm

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Démoulé Trop Chaud 5"
Location:
Espace JFP
23, boulevard Henri IV
Code 7B46
75004 Paris
M° Sully - Morland, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 42 78 71 34
Description:
Deux éditions de la collection «Atmosphère De Transformation» seront financées par Friville Edition à cette occasion :
Introduzione, Gianpaolo Pagni
Gloomy Moody, Chloé Poizat

Vernissage le vendredi 15 décembre 2017 à partir de 18h

Renseignez-vous :
http://www.friville-editions.org/

Contactez-nous :
contact@friville-editions.org

Commandez-nous :
http://www.frivilleshop.com/

Vernissage de l'exposition "Démoulé Trop Chaud 5"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Murs Ouverts #23"
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
La 23ème édition des Murs Ouverts commencera samedi 09 Décembre et se poursuivra jusqu'à la fin de l'année !

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Wanderer above the sea of fog"
Location:
Villa Belleville
Résidence de Paris Belleville
23, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville, Couronnes
France
Mail : contact@villabelleville.org
Internet Site : www.villabelleville.org
Description:
15 - 16 décembre 2017

Les artistes présentés tirent de l'observation de phénomènes naturels l'essence même de leur travail. Qu'ils capturent les formes du sable, apprivoisent la rosée ou créent des cosmos avec du verre, leurs pratiques ont en commun l'expérimentation, qui est au cœur du processus créatif. Nous vous proposons de venir explorer les dialogues et fictions générées par ces expériences.

Une exposition initiée par Charlotte Gautier Van Tour et Marion Flament.


Par Le Point Contemporain, Valérie Toubas et Daniel Guionnet :

Si la dimension spectaculaire de la philosophia naturalis, basée sur l'observation des phénomènes naturels, a mené celle-ci à sa perte au XVIIIe siècle au profit d'une pratique scientifique fondatrice des sciences modernes, sa force de persuasion est toujours présente de façon plus ou moins marquée dans l'art contemporain. Grâce aux clés de compréhension fournies par l'évolution des sciences et le développement des technologies, les artistes contemporains interrogent cette séparation entre le savant et le merveilleux en appliquant à leur échelle les lois naturelles qui régissent la matière et les phénomènes naturels tout en révélant le caractère surprenant de certains principes mécaniques et scientifiques. Transformant leur atelier en de véritables laboratoires, en salles de « physique » au sens étymologique du terme en « observation des manifestations naturelles », ils pratiquent l'analyse de phénomènes météorologiques, géologiques ou biologiques en créant et provoquant des micros cataclysmes, des érosions, des condensations et autres fissurations. Des phénomènes qui, au-delà de leur caractère scientifique ou fantastique, leur permettent d'apporter un nouveau regard sur notre place dans l'univers et, par un jeu de transpositions, sur les phénomènes sociologiques ou anthropologiques. Une approche bidimensionnelle faite de rationalisme et d'émerveillement, et s'engageant parfois sur des territoires scientifiques tels que la mécanique des masses, la thermodynamique des fluides, la résistance des matériaux, qui les place incontestablement dans la chaîne de la recherche.

Les artistes contemporains introduisent ainsi un nouveau rapport à la connaissance tout en gardant comme point de départ la base d'une observation « objective ». Une parenté que Charlotte Gautier Van Tour et Marion Flament développent autour d'un projet d'expositions, de rencontres et de débats, mettant en parallèle des démarches d'artistes et de scientifiques avec pour ambition de souligner leurs points de similitude, tant dans l'agencement de leurs ateliers/laboratoires respectifs que dans les outillages et matériaux qu'ils emploient. Le premier opus du projet, Wanderer above the sea of fog, réunit à la Villa Belleville 11 artistes dont la pratique renoue avec cette philosophie naturelle en ré-interrogeant les phénomènes par des approches mêlant tout autant science que poésie ou fantastique. Des travaux qui nous rappellent par certains aspects ce « réalisme fantastique » capable de nous faire accéder aux mystères que contient la réalité. En effet, si le rapport aux savoirs persiste dans leur démarche, s'ils conservent certaines propriétés physiques, ils développent leur champ d'action dans d'autres contextes. Sensibles aux débordements, aux accidents, à la surprise, aux aléas qui, comme le hasard, ne sont pas l'indice d'une méconnaissance, d'une désorganisation dans l'agencement des savoirs ou d'une faiblesse du processus de construction, ils expérimentent avec une forme d'enthousiasme émerveillé un nouveau modus operandi, une autre appropriation de ces phénomènes.

Au rationalisme et aux protocoles rigides, ils opposent une ouverture d'esprit indispensable pour appréhender le caractère magique ou poétique de certains phénomènes. Et si la science s'appuie sur une forme d'empirisme, ils n'hésitent pas à revisiter l'ordonnancement des faits, à en jouer pour y introduire une forme de subjectivité afin de provoquer l'inconnu.

Projet lauréat de l'Appel à initiatives étudiantes PSL

Vernissage de l'exposition "Wanderer above the sea of fog"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition UpArt
Location:
Galerie Raphaël Imbert
35 bis, rue La Fontaine
75016 Paris
M° Jasmin, Eglise d'Auteuil RER C Avenue du Président Kennedy
France
Mail : galerie.raphaelimbert@gmail.com
Description:
Galerie Éphémère
Raphaël Imbert et UpArt Laura le Corre
vous invitent du Vendredi 15 au dimanche 17 décembre

9 ARTISTES
Christiane Peugeot
François Pohu-Lefèvre,
Olga Yaméogo
Florence Lemiegre
Claudia Buttignol
Pierre Cucca
Laetitia de Gaulle
Micheline Lada
Patricia de Boysson

DERNIER VERNISSAGE
le vendredi 15 décembre à partir de 18h

EXPOSITION ET VENTE
Accueil
le vendredi 15 à partir de 18h
Le Samedi 16 & le dimanche 17 de 11h à 19h

Dédicace de Patricia de Boysson
le vendredis à partir de 18h
le samedi et le dimanche, de 11h à 19h

« la Génèse » illustration
sur les textes de Jean d'Ormesson,
et son dernier ouvrage, « Ophélio » l'oiseau prodige.

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition collective "DIX Ans !"
Location:
Galerie Dix9
19, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 78 91 77
Fax : +33 (0)1 42 78 91 77
Mail : info@galeriedix9.com
Internet Site : www.galeriedix9.com
Description:
LA GALERIE DIX9 FETE SES 10 ANS !

Une exposition collective rassemblant 16 artistes:

Marie Aerts, Tia-Calli Borlase, Leyla Cardenas, Sheila Concari, Françoise Coutant, Anne Deguelle, Romain Mader, Pierre Mazingarbe, Nemanja Nikolic, Sophia Pompery, Sebastian Riemer, Edith Roux, Anila Rubiku, Deidi Von Schaewen, Paula de Solminihac, Yang Yi

Hélène Lacharmoise est heureuse de vous convier à l'exposition-anniversaire des 10 ans de la galerie. Cette exposition témoigne de l'engagement de la galerie à représenter durablement des artistes dont elle a souvent initié la première apparition sur le marché. Elle souligne une programmation à la fois très personnelle et à la ligne ouvrant sur de nombreuses problématiques liées au temps, à l'image et à l'identité.

Cet anniversaire ne saurait être sans les collectionneurs, fidèles soutiens des artistes et de la galerie. L'exposition est en quelque sorte le fruit de leur choix et réunit des travaux de différentes natures, reflet de l'ouverture de la galerie aux multiples mediums de l'art contemporain.

Associant des artistes d'horizons géographiques divers, cette exposition s'attache à faire de ces dix années un dialogue autour des liens intuitifs et des affinités visuelles insoupçonnées que l'espace permet de mettre en évidence.

Exposition du 16.12.17 au 13.01.18 (fermeture pendant les fêtes)
Vernissage le 15.12.17

[18:30-21:00] Soirée de rencontre avec les artistes de l'atelier Oblik
Location:
Le pavillon Vendôme (Clichy)
7, rue du Landy
92110 Clichy
M° Mairie de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 47 15 31 05
Mail : pavillon.vendome@ville-clichy.fr
Internet Site : www.ville-clichy.fr
Description:
La ville de Clichy-la-Garenne ouvre les portes de son centre d'art, le Pavillon Vendôme, à l'occasion des 20 ans de l'atelier Oblik

Exposition du 2 décembre 2017 au 31 janvier 2018
Du lundi au samedi de 9h à 18h

Soirée de vernissage le lundi 4 décembre 2017 à 18h30

Soirée de rencontre avec les artistes le 15 décembre 2017 à partir de 19h :
Projections vidéo, installations sonores, performance le jour de la soirée de rencontre et installations en volumes pénétrables.

Mauro BORDIN, artiste Peintre
Marko ECHEVERRIA, artiste Plasticien
Stéphane FROMM, artiste Peintre
Francisco LEAL «Ochico», artiste Peintre
Mario MURUA, artiste Peintre Illustrateur
Paul VAUSSANE, artiste Plasticien Sculpteur
David PERCHEY, artiste Plasticien
Stéphanie VIOT, artiste Peintre Graphiste

Scénographie Richard LAILLIER assisté de Éléonore KRAINIK

A l'occasion des 20 ans de l'atelier Oblik, la ville de Clichy-la-Garenne ouvre les portes de son centre d'art, le Pavillon Vendôme, pour une exposition mettant à l'honneur les artistes clichois.
Depuis 20 ans, l'atelier Oblik a pour vocation la rencontre d'artistes, de cultures, d'idées, matérialisant un carrefour d'esprits créatifs. Cherchant à partager avec le public le plus large possible, et avec la ville de Clichy, un travail artistique professionnel, exigeant et ancré dans son temps.
Les 8 artistes de l'atelier collectif d'Oblik (dont 6 y travaillent depuis sa création), aiment à revendiquer ce qui les lient depuis toujours : « vouloir travailler ensemble », dans un esprit à contrecourant des modes et des « faiseurs » de l'art contemporain.
Oblik constitue à Clichy l'un des seuls ateliers d'artistes ouvert régulièrement au public, lors des visites d'ateliers par des écoliers, des portes ouvertes, des expositions, par ailleurs de plus en plus fréquentes. Couche après couche, le «vouloir travailler ensemble» débouche sur un «vouloir montrer ensemble».

Vernissage de l'exposition "OBLIK"

[18:30-21:00] Vernissage de Jérémy Demester "A Buon Rendere"
Location:
Rome
Roma
Roma
00100 Roma
M° www.metropolitanadiroma.it
Italia
Internet Site : www.comune.roma.it
Description:
a cura di Natacha Carron Vullierme
Opening venerdì 15 dicembre 2017 ore 18.30

Mucciaccia Contemporary est honorée de présenter la première exposition de Jérémy Demester A buon rendere à Rome vendredi 15 décembre à 18.30.

Mucciaccia Contemporary renoue avec la tradition romaine de l'accueil d'artistes en résidence. Il ne s'agit certes plus, à notre époque, de permettre aux Nations de s'approprier la pourpre des césars à travers leurs jeunes artistes. Il ne s'agit pas davantage d'une curiosité désinvolte pour l'Antique, ni d'acquérir des techniques ancestrales présumées nécessaires à la palette d'un maître. Mais il s'agit d'offrir au regard d'artiste ce qui est absolument unique à Rome, et y demeure au-delà de son histoire culturelle et politique: sa lumière.
Jérémy Demester est justement un homme qui réagit à la lumière, au double sens où il est singulièrement réactif à la lumière mais aussi réagit à tout par la lumière. C'est pourquoi il se déplace toujours, car un certain déplacement, voire un certain nomadisme, est en toute rigueur indispensable à l'appréhension de la lumière. La lumière, selon sa peinture, ne se reçoit jamais, elle s'acquiert. Son atelier se place là où il le décide un jour, ailleurs un autre jour. Ce faisant il met en œuvre un espace qui lui est propre, issu d'un processus narratif qui prend sa source en amont du voyage mais ne s'accomplit que par lui. Le geste qui s'effectue à chaque étape provient en partie seulement du site spécifique assigné au studiolo, mais il s'inscrit déjà dans l'énoncé du voyage constitutif du Projet.
Parce qu'elle parle de la lumière et du déplacement qu'elle requiert, la peinture de Jérémy Demester parle du temps, de l'immédiateté, de l'épreuve de l'instant, de la confiance sans laquelle il est impossible de vivre le moment et donc sans laquelle il est impossible de vivre sa vie tout court. C'est un vœu de puissance vitale et positive, qui n'écarte pas l'interrogation, mais ne s'y laisse pas arrêter. Chaque toile transcrit un acte de respiration, en phase avec les souffles du monde environnant. L'âme, comme le disait l'apôtre, n'est pas une substance séparée du corps mais le souffle (pneuma) qui donne sa forme à la chair et la rend animée. Les ciels de Jérémy matérialisent notamment cette mise en forme naturelle et spirituelle du même geste, avec la diversité inépuisable des formes inédites et mutantes qui résultent d'une nature observée en tant qu'elle est respirée. Les origines du ciel, de la mer, de la terre, du feu sont à la fois uniques et issues d'une même source. C'est elle que Jérémy apprésente et peint d'une touche particulière et sensible.
La surface de la toile vibre là de la brise du bord de mer à la tombée du jour, ou ici des nuées laiteuses d'un ciel s'échouant sur une ligne d'horizon à peine chauffé par les rayons du soleil. Nos yeux spectateurs, quand ils deviennent habilement scrutateurs, se remplissent de lumière, ou plus exactement de l'éclat qui émane de la surface . Il faut ainsi comprendre l'importance du blanc et de ses additifs. L'absence de couleur, la non couleur l'emporte sur le reste, là où notre rétine pourrait presque ne plus retenir qu'un monochrome blanc. Mais c'est à ce moment précis que la vigilance de Jérémy se manifeste. Ne pas se laisser endormir par le blanc. Ne pas se laisser bercer par les douces oraisons d'une peinture gracile. La rupture est vitale. Elle requiert certains sacrifices, comme la tête violemment absente de la représentation d'un chien. Ce type de geste agit comme la mesure d'une partition. Le passage de l'abstrait au figuratif est un rythme. Le passage de l'impression à la narration est non hiérarchique, elle est contrapuntique comme en musique. Un métronome invisible se balance à l'arrière plan de l'instant, et c'est lui qui donne ainsi l'accès à la vérité du moment présent et d'une nature qui n'est immédiate qu'en apparence. Alors, les toiles se couvrent parfois d'une végétation débordante, envahissante et suffocante, qui matérialise une vitalité panthéiste peut-être seule perspective tolérable pour notre futur.

Prochaine étape : La résidence de Jérémy Demester à Rome, en phase avec la Ville de toutes les mutations.
Natacha Carron Vullierme

L'exposition sera accompagnée d'un catalogue illustré italien-français/ Carlo Cambi Editore.

Special Thanks to Samia Saouma Galerie Max Hetlzer

Condividi le tue foto su Facebook e Instagram sul profilo ufficiale @mucciacciacontemporary usando gli hashtags #mucciacciacontemporary #jeremydemester #abuonrendere

Mucciaccia Contemporary, Piazza Borghese 1/A, 00186 Roma | T. +39 06 68309404
info@mucciacciacontemporary.com | www.mucciacciacontemporary.com
Opening venerdì 15 dicembre 2017 ore 18.30
Apertura al pubblico 16 dicembre 2017 - 20 febbraio 2018 | Orari martedì - sabato, 10.30 - 19.00; domenica e lunedì chiusi
Ufficio Stampa: Maria Bonmassar | + 39 06 4825370, +39 335 490311 | ufficiostampa@mariabonmassar.com

Vernissage de Jérémy Demester "A Buon Rendere"











[19:00-22:00] La Galerie fête ses 10 ans
Location:
Galerie Pierre-Alain Challier
Pacea
8, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 49 96 63 00
Mail : galerie@pacea.fr
Internet Site : www.pacea.fr
Description:
Une exposition à la façon d'un
Cabinet de Curiosités contemporain
fidèle à l'esprit éclectique de la galerie...

2007-2017...

Yaacov AGAM, ARMAN, John ARMLEDER, Nicolas AUBAGNAC, Tiery B, Giacomo BALLA, Marie BELTRAMI, Miguel BERROCAL, Roger BEZOMBES, Thomas BOOG, Pol BURY, Michel BUTOR, Lynn CHADWICK, Jean-Loup CHAMPION, Philippe CHANCEL, Giorgio de CHIRICO, Jean COCTEAU, Robert COMBAS, Jérôme CONSCIENCE, Ivan DA SILVA BRUHNS, Salvador DALÍ, Olivier DEBRÉ, Sonia DELAUNAY, Marino DI TEANA, Jan DILENSCHNEIDER, Piero DORAZIO, Joël DUCORROY, Isabella DUCROT, Natalia DUMITRESCO, ÉTIENNE-MARTIN, Alecos FASSIANOS, Yoshimi FUTAMURA, Jean-Louis GAILLEMIN, Émile GILIOLI, Eugenia GRANDCHAMP DES RAUX, Marianne HAAS, Cécile HARTMANN, Philippe HIQUILY, Damien HIRST, Medjid HOUARI, Robert INDIANA, JORDI, Jeff KOONS, Yayoi KUSAMA, Nicola L, Marie-Noëlle de LA POYPE, Wifredo LAM, Sophie de LAPORTE, Luc LAURAS, Hubert LE GALL, Julio LE PARC, Nicolas LEFEBVRE, Arik LEVY, Pippo LIONNI, Alexandra LOEWE, Renato MAMBOR, MAN-RAY, Georges MATHIEU, Roberto MATTA, Lassaâd MÉTOUI, Jean-Michel MEURICE, Igor MITORAJ, NENDO, NILS-UDO, Jean-Michel OTHONIEL, Catherine PANCHOUT, Jean-Luc PARANT, Titi PARANT, Pierre PAULIN, Alicia PENALBA, Arthur-Luiz PIZA, Anne & Patrick POIRIER, Arnaldo POMODORO, Jean-Pierre RAYNAUD, Mouna REBEIZ, Mimmo ROTELLA, Guy de ROUGEMONT, François ROUSSEAU, Niki de SAINT PHALLE, José-Luis SANCHEZ, Nicolas SANHES, Nicolas SCHÖFFER, Hedva SER, Charles SERRUYA, Sacha SOSNO, Pierre SOULAGES, Keiichi TAHARA, Vassilakis TAKIS, Yann TOMA, TONG BIAO, TOPOLINO, Hélène TRAN, Olivier URMAN, Georges VALMIER, Bart VAN DER LECK, Bernar VENET, Claire de VIRIEU, Isabelle WALDBERG, Erwin WURM, Kimiko YOSHIDA, ZAO WOU-KI ...

Exposition du 16 décembre 2017 au 13 janvier 2018
du mardi au samedi de 11h à 19h
la galerie sera fermée du 24 décembre au 1er janvier

La Galerie fête ses 10 ans

[19:00-22:00] Vernissage de Samuel Kalifa "Skal"
Location:
CoopArtistes
8, avenue de la Porte Chaumont
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Danube
France
Mobile : +33 (07 88 13 86 69
Mail : coopartistes@gmail.com
Description:
L'équipe Coopartistes a le plaisir de vous inviter au vernissage de l'artiste peintre Skal le 15 décembre à partir de 19h00 jusqu'à 22h00.
Samuel Kalifa alias Skal, Artiste autodidacte aux influences variées.
Il s'inspire du pop art et du street art.
Avec son style graphique semi-réaliste, il réalise des fresques géantes et des tableaux.
Ses peintures révèlent un univers POP à la fois sombre et coloré.
L'exposition sera visible à la boutique Coopartistes
Du 15 décembre au 2 Janvier.

Site internet :
skal-artiste.jimdo.com
www.instagram.com/skall333/

Vernissage de Samuel Kalifa "Skal"

[19:30] Soirée des Lauréats 2017 de la Fondation La France s'engage
Location:
Station F
Halle Freyssinet
55, boulevard Vincent Auriol
5, Parvis Alan Turing
75013 Paris
M° Chevaleret
France
Phone : 08 11 11 55 55
Internet Site : www.stationf.co
Description:
Station F

10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés