Wednesday, January 10, 2018
Public Access


Category:
Category: All

10
January 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

  Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4.70 € / 3.60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3.60 € / 2.60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22.4 x 17.3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68.5 x 54.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71.7 x 119.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00 [16:00-19:00] Vernissage de Johan Creten "Sunrise / Sunset"
Location:
Galerie Emmanuel Perrotin
76, rue de Turenne
10, Impasse Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 16 79 79
Fax : +33 (0)1 42 16 79 74
Mail : info-paris@galerieperrotin.com
Internet Site : www.galerieperrotin.com
Description:
Vernissage Mercredi 10 Janvier, 16h-19h
10 Janvier - 10 Mars, 2018

Aujourd'hui, Johan Creten est considéré comme l'une des figures de proue du renouveau de la céramique, aux côtés de Thomas Schütte et dans le sillage de Lucio Fontana. Grâce à son utilisation de l'argile, à sa connaissance éprouvée des matériaux, à son attention portée aux glaçures, à sa connaissance toute physique du médium, il a redonné à la céramique sa grâce majuscule et ouvert la voie à de nombreux jeunes artistes contemporains. Avec Johan Creten, la céramique n'est plus un parent pauvre mais un art noble.

L'œuvre de Johan Creten n'est pas présidée par la seule beauté, par la seule vénusté. Par conséquent, certaines œuvres majeures, aux tons plus sombres, plus troubles, telles les ensorcelantes Odore di Femmina, trahissent l'inflexion politique de son travail, peuplé par le désir de scruter les ambivalences et les drames de l'Histoire, les heures obscures et les jours noirs. Ainsi, deux expositions récentes et ambitieuses - «CERAMIX» à La Maison Rouge à Paris, et « La Traversée / The Crossing » au CRAC (Centre régional d'art contemporain) de Sète - ont mis l'accent sur ces pièces plus engagées qui, réalisées de la fin des années 80 jusqu'à nos jours, affrontent le champ social et confrontent le regardeur à la monumentalité de nos maux partagés.

Pour son exposition à la galerie Perrotin, de nouveaux bronzes monumentaux dialogueront avec des œuvres précoces comme The Gate (2001) ou C'est dans ma Nature (2001). De ces projets, imaginés pour panser les plaies et explorer la cité, au sens antique et moderne du mot, seront présentées plusieurs photographies éloquentes, aux côtés de Madame Butterfly (1991), œuvre expressément politique produite aux Etats-Unis.

Présentée pour la première fois à New York en 2015, The Price of Freedom sera l'une des pièces maîtresses de l'exposition parisienne Ce bronze monumental prend tout son sens, tout du moins un autre sens, dès lors qu'il côtoie la récente série de portraits que Creten a conçu comme un ensemble dont l'intensité le dispute à la cohérence. Pleines d'une ambiguïté mystérieuse et d'une «inquiétante étrangeté» (Sigmund Freud), les femmes voilées (Vierge d'Aleppo, 2014-2015), évoquent la claustration tout comme la permanence de préoccupations anciennes - par sa reprise du thème mozartien d'Aus dem Serail (2016-2017), Creten n'entend-il pas indiquer combien la polysémie de l'Orient fut depuis toujours un motif de rêve(s), une machine à projections et à fascinations ?

En admirateur de l'antiquité, des silences de marbre et des mystères d'airain, Johan Creten est un partisan du «Slow Art» ; ses œuvres se révèlent lentement, elles requièrent du temps. Il faut les fréquenter rigoureusement, souverainement, par le regard et par la marche. La contemplation et la circonvolution sont cruciales, ainsi que le rappellent ses Points d'observation/Viewpoints qui, semblables à des bollards ou à des bittes d'amarrage, ancrent le regardeur et lui
iimposent du temps, du recul et de la distance - optique, mais aussi
critique.

L'exposition présentera conjointement des œuvres spectaculaires, tel le bronze monumental De Gier (2015-2017), et des œuvres plus confidentielles, plus intimes, ainsi Vulvas ou la série photographique "C'est dans ma nature. De Wargames à The Strip", chaque œuvre est une exploration de nos rapports au monde, rapports physiques et psychiques, réels et imaginaires, peuplés de fantasmes, d'obsessions
et de fulgurances.

«Sunrise / Sunset» nous affecte par sa beauté solaire. Elle met en lumière notre lutte collective contre l'obscurité de plomb et la «monstre ignorance», pour reprendre le mot d'ordre des poètes de La Pléiade. Cette nouvelle présentation de l'œuvre de Johan Creten nous révèle un artiste engagé et lucide, lucide car engagé, dont les œuvres sont des épiphanies de la beauté enfouie. Car tel est le risque de tout projet esthétique et politique : regarder le soleil en face brûle souvent les yeux et la peau.

Vernissage de Johan Creten "Sunrise / Sunset"
Johan Creten, Aus dem Serail, 2016-2017. Sculpture murale, émail de lave sur grès modelé émaillé, cuisson haute température. 89 x 67.5 x 8 cm

Vernissage de Johan Creten "Sunrise / Sunset"

Vernissage de Johan Creten "Sunrise / Sunset"
Johan Creten, The Price of Freedom, 2015-2017. Sculpture, bronze patiné, fonte à la cire perdue. 145 x 194 x 59 cm

Vernissage de Johan Creten "Sunrise / Sunset"
Johan Creten, De Gier, 2015-2017. Sculpture, bronze patiné, fonte à la cire perdue. 145 x 194 x 59 cm

Vernissage de Johan Creten "Sunrise / Sunset"
Johan Creten, Brain Drain II, 2015. Sculpture murale, bronze lustré sur grés émaillé, cuisson haute température. 104 x 77 x 20 cm

[16:00-19:00] Vernissage de Josh Sperling "Chasing Rainbows"
Location:
Galerie Emmanuel Perrotin
76, rue de Turenne
10, Impasse Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 16 79 79
Fax : +33 (0)1 42 16 79 74
Mail : info-paris@galerieperrotin.com
Internet Site : www.galerieperrotin.com
Description:
Vernissage mercredi 10 janvier, 16h-19h
10 janvier - 24 février

La galerie Perrotin est heureuse de présenter «Chasing Rainbows», la première exposition de Josh Sperling en ses murs. Elle réunira un nombre important de nouvelles œuvres signées de l'artiste newyorkais : les « composites » -ou toiles découpées et panneaux contre-plaqués-, une série de reliefs sur toiles monochromes et une installation de grande envergure.

Les ensembles de formes dynamiques aux couleurs vives créés par Sperling brouillent les frontières entre la peinture et la sculpture, l'image et l'objet. Chaque toile découpée est cependant bien distincte et s'appuie sur d'autres formes pour apporter cohérence et énergie à l'ensemble. Quoique souvent asymétrique et fortuitement de travers, chaque amas séduit toujours par son surprenant agencement. Dans Poppycock (2017), trois ovales se disputent le premier plan au centre de la composition, faisant des allers-retours avant de ne plus former qu'une pile de fortune. Un arc marron les soutient, les berce et les apaise. Ces formes sinueuses -«gribouillis»- apparaissent sur l'ensemble des créations de l'artiste et agissent, tour à tour, comme des instigateurs et des amortisseurs du mouvement : tel est le maelström de formes qui caractérise les œuvres de Sperling. Pour réaliser un simple «gribouillis», les planches de contreplaqué sont posées les unes sur les autres, faisant l'effet d'un modèle topographique. Elles sont ensuite recouvertes de toile, puis habillées des couleurs signatures de l'artiste, saturées et parfois dissonantes. Les arêtes de l'armature en bois sont visibles à travers la toile, ajoutant un contraste sculptural à l'engouement de Sperling pour la planéité - celui de la couleur et de la forme.

Dans Lovey Dovey (2017), un trident bleu éclipse un globe rose. Le chevauchement crée une marbrure dans les deux tons. La collision de la forme et de la couleur, force contre force, est si intense que la surface s'effondre et les coloris s'entremêlent. Au-dessus de cette éclipse de formes, une simple courbe s'arque tel un sourcil exprimant l'inquiétude ou un croissant de lune présidant la collision, et encadre l'évènement. Des points, un rouge et un blanc, font office de ponctuation. Ils sont les seules formes apparemment stables dans un paysage de formes, de couleurs et de relations, à l'inverse très fluctuant. Tout frise l'équilibre, suspendu de façon instable avant de chuter et de réapparaître dans une nouvelle configuration. Le mouvement semble imminent.

Les influences de Sperling sont multiples. Frank Stella et ses toiles découpées sont de parfaits prédécesseurs de ces supports minutieusement confectionnés sur lesquels Josh Sperling tend ses toiles. En cela, il ressemble à un autre abstractionniste américain, Ellsworth Kelly, dont les formes signatures à bordures ont pris une apparence quasi-sculpturale dans ses dernières œuvres: elles sont passées de sujet à objet, imposant leurs contours et leurs projections dans l'espace. Sperling prend la relève là où ses prédécesseurs se sont arrêtés, en associant les problématiques de la peinture -couleur et composition- au potentiel spatial de la sculpture. Là où les formes de Kelly et Stella sont résolument abruptes, celles de Sperling sont sinueuses et surprenantes.

Parmi ses influences, l'artiste cite la signalétique «Googie», la tendance graphique exubérante des années cinquante -astérisques et boomerangs à la Jetsons. Les formes de Sperling véhiculent une élévation des sentiments comparable tant en termes de couleurs que de contours.
Également dans sa lignée esthétique se trouve la tendance déco éphémère du style Memphis des années quatre-vingt (Sperling est né en 1984.) La philosophie du style postmoderne Memphis désavouait «le bon goût» et faisait la part belle aux formes improbables ainsi qu'aux couleurs outrancières. Josh Sperling est autant imprégné de design que d'histoire de l'art, et il s'inspire des deux. Des sources plus canoniques telles que les reliefs muraux en forme de rein signés Jean Arp, par exemple, ou les lignes en mouvement qui entourent les silhouettes de Keith Haring, trouvent également leur écho dans le vocabulaire des formes de Sperling. La diversité des associations -pop culture et histoire de l'art- est tout à l'honneur de l'artiste: Josh Sperling a la capacité de rassembler un grand nombre de références très diverses, avec aisance et dextérité, pour en faire une œuvre unique et totale. Il sait faire preuve de révérence, sans pour autant renoncer à l'originalité et à l'énergie. Et les œuvres de cette exposition ne font pas exception: elles mêlent audacieusement peinture et sculpture, jaillissant du mur pour pénétrer joyeusement dans l'espace.

Danny Kopel

Vernissage de Josh Sperling "Chasing Rainbows"
Lovey Dovey, 2017. Acrylic paint on canvas and plywood h. 96.5 x L. 86.4 cm | h. 38 x l. 34 in

Vernissage de Josh Sperling "Chasing Rainbows"


[17:00-21:00] Vernissage d'Hélène de Saint Lager et Philippe de Croix
Location:
Île Saint-Louis
75004 Paris
M° Pont Marie, Sully - Morland, Maubert - Mutualité
France
Description:
Galerie XX
20 rue des Deux Ponts
lagaleriexx@gmail.com

Vernissage d'Hélène de Saint Lager et Philippe de Croix

[17:00-20:00] Vernissage de Mark Hagen "Nude Group Therapy"
Location:
Bruxelles
Bruxelles
21000 Bruxelles
M° Gare de Bruxelles
Belgique
Internet Site : www.bruxelles.be
Description:
ALMINE RECH GALLERY
Abdijstraat 20 Rue de l'Abbaye
1050 BRUSSELS
T +32 26 48 56 84
contact.brussels@alminerech.com

January 10 - February 17, 2018
Opening on Wednesday January 10th, 2018 / 5 - 8 pm

Almine Rech Gallery is pleased to present Nude Group Therapy, an exhibition of new paintings and sculpture by Los Angeles-based artist Mark Hagen. This is the artist's fourth solo exhibition with the gallery, and his second at our Brussels space. In his work, Mark Hagen foregrounds the interplay of materials, process, and form in his geometric, minimalistic paintings, sculptures and installations. Hagen finds inspiration in the breakdown of history, vision, and hierarchies and creates works by pushing common and utilitarian materials in directions which reveal the process of making.

Nude Group Therapy takes its title from an entry in The Encyclopedia of World Problems and Human Potential, initiated in 1972 by the Union of International Associations, an NGO research institute based in Brussels, Belgium, which artfully, ambitiously and systematically attempts to catalog the woes of humanity as well as the means of alleviating them. Ever since 2016 Hagen has titled his paintings after entries from the volume devoted to "Human Potential, Transformation and Values" such as "Nude Group Therapy".

Recent exhibitions include 'Flatland / Abstractions Narratives #2', MUDAM, Luxembourg (2017); 'L.A. Exuberance: New Gifts by Artists', LACMA, Los Angeles (2016). Hagen's work is in distinguished public collections including LACMA, Los Angeles, and The Hammer Museum, Los Angeles. Mark Hagen was born in 1972 in Black Swamp, Virginia. He lives and works in Los Angeles, California.

Vernissage de Mark Hagen "Nude Group Therapy"
Mark Hagen - Colour therapy ll, 2017 - Cast acrylic paint, molding paste, fiberglass reinforced plastic, aluminum armature - 210,8 x 121,9 x 7,6 cm / 83 x 48 x 3 inches / © Mark Hagen - Courtesy of the Artist and Almine Rech Gallery - Photo: Joshua White

[17:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Total Baumann 1 : Rétrospective"
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Les Showrooms du Marais
118, rue de Turenne
75003 Paris

Le travail d'Arnaud Baumann sera à l'honneur à Paris, en Janvier 2018, autour de deux expositions qui lui sont consacrées simultanément. Réunies comme les panneaux d'un diptyque sous le titre de Total Baumann, ces deux expositions constituent une plongée dans le travail d'un photographe qui arpente le monde et cherche à capter le mystère de nos âmes depuis quatre décennies.

Total Baumann 1 : Rétrospective - Photographies de 1974 à nos jours
Vernissage le 10 janvier 2018 de 17h à 22h
Ouvert au public les 11, 12 et 13 janvier 2018
Les Showrooms du Marais, 118, rue de Turenne, 75003 Paris

Total Baumann 2 : Ombres et Lumières - Visions intérieures, images intimistes
Vernissage le 6 janvier 2018 de 15h à 19h
Exposition du 9 janvier au 3 fécrier 2018
Galerie Corinne Bonnet, Cité artisanale, 63 rue Daguerre, 75014 Paris

"Visage, étoile et monde : l'Homme réalisé" par Pacôme Thiellement* (octobre 2017)

"Ne vous fiez pas à l'appareil qui lui sert d'instrument. Ce photographe est comme un peintre ou un dessinateur : il ne « reproduit » pas la réalité ; il ne « capture » pas le réel ; il n'«enregistre», à proprement parler, rien. Il pense. Il imagine. Puis il danse avec son imagination et la fait tourbillonner jusqu'à ce qu'elle se hisse à l'état de vision. Ce photographe est tout aussi alchimique qu'un peintre : il fait de son regard un creuset, et de la matière même du monde il tire la puissance transmutatoire de l'image, comme on tire une étoile du chaos. Chez Arnaud Baumann, c'est une vision qui glisse comme de l'eau d'un oeil à l'autre, ou qui traverse les coeurs à la vitesse du feu. Ce n'est plus une image, c'est de la poudre. Toutes les photographies d'Arnaud Baumann sont des pierres de lune tombées de l'oeil exorbité du soleil.

Arnaud Baumann aura réinventé son art un nombre incalculable de fois. Comme certains peintres ou dessinateurs, il a remis entièrement sur le métier, non seulement son ouvrage photographique, mais les relations entre la trame de sa vision et la chaine du monde. Au point qu'on peut quasiment deviner la date d'une photo de Baumann aux courbes et aux couleurs, aux angles et aux profondeurs. Ensuite, toute sa vie, il a alterné les photos posées et les photos spontanées, de sorte que les deux se sont sans cesse nourries l'une de l'autre : les photos spontanées sont les esquisses de ses photos posées ; ses photos posées sont les préparatifs de ses photos spontanées. Et dans les photos spontanées, certaines sont si sophistiquées qu'on les dirait posées : les BNF et Villette de la fin des années 90, ou même les Animaux de 1994, se plaçant face à l'appareil tels des stars en train de « jouer » les bêtes ! Enfin, il y a ces séries qui strient sa vie d'artiste, comme des Papes ou des Montagnes Sainte-Victoire : les nus de Carnet d'Adresses ; les visages ridés et les sourires lumineux de L'Âge du Siècle ; les AutoSportraits où les voitures ressemblent à des personnages de fiction, plein d'arrondis souriants de comics américains ; les déchainements d'animalité des vedettes transformées en « patients » enfermés dans les Chambres Blanches ; les baptêmes d'Eau Secours ; les corps découpés et exposés comme des oeuvres d'art des Excentricités Ordinaires ; les réalisateurs et acteurs « montés » dans des décors imaginaires des Projections Privées ; les Cuisiniers ; les Designers, les Femmes fantasmes de..., les Vidéocaptures...

Parmi les plus importantes de ses séries, la plus récente, Artistes Peints a une place à part. Pour celle-ci, Baumann a inventé un système de projection permettant de photographier les peintres ou les dessinateurs tatoués de leurs propres oeuvres, métamorphosés par leur style, leurs profils tissés par la chaine même de leur trame. Les Artistes Peints sont non seulement des réflexions sur le physique de l'artiste transformé en creuset de son oeuvre, mais aussi des méditations sur la façon dont la photographie associe un être et son devenir, la façon dont la photographie peut fonctionner comme « point d'assemblage », au sens chamanique du terme, entre le corps, l'âme et l'esprit. Tant que nous sommes sur la photo de Baumann, nous ne sommes pas « déboités » ; nous sommes « sur la bonne voie » ; nous avançons vers notre réalisation et notre délivrance.

Parce que l'oeuvre photographique de Arnaud Baumann n'est pas seulement un voyage chamanique, c'est également une quête : celle de la Totalité. Total Baumann est le nom du lieu que recherche l'adepte. C'est un lieu où le visage d'un homme, une étoile et le monde deviennent Un. Dans un visage, tous les mouvements de l'âme. Dans une étoile, toutes les expressions du corps. Dans un monde, tous les labyrinthes de l'intelligence. Et ce que ses photographies attendent de nous, c'est que nous soyons à la hauteur de leur exigence de totalité nous concernant. Les photographies de Arnaud Baumann nous demandent d'être « Total Nous » : visage, étoile et monde. Le sujet de l'ouvrage photographique d'Arnaud Baumann, le tissage qu'il aura réalisé sur son métier pendant quarante ans, c'est l'homme réalisé."

* Pacôme Thiellement est né en 1975. Il est écrivain et vidéaste. Il aime Hara-Kiri, Bazooka, Zappa, Twin Peaks, Lost, Sohrawardi et la Bhagavad Gita. Il a écrit des essais sur la pop et la gnose, en particulier : "L'Homme électrique" (MF, 2008), "Tous les chevaliers sauvages" (Editions Philippe Rey, 2012) et "Pop Yoga" (Sonatine éditions, 2013). Il vient de publier « La victoire des sans roi » (PUF, 2017)

Vernissage de l'exposition "Total Baumann 2 : Ombres et Lumières"
"Autoportrait à l'essence" © Arnaud Baumann - 1983. Le logotype des expositions "Total Baumann" est dessiné par Willem

Vernissage de l'exposition "Total Baumann 2 : Ombres et Lumières"
"Homme chapeau", Trouville, 2006 © Arnaud Baumann

Vernissage de l'exposition "Total Baumann 2 : Ombres et Lumières"
"Ballon rouge", Toscane, 2001 (© Arnaud Baumann)

Vernissage de l'exposition "Total Baumann 2 : Ombres et Lumières"
"Jour de l'an", Pointe du Raz, 2002 (© Arnaud Baumann)

Vernissage de l'exposition "Total Baumann 2 : Ombres et Lumières"
"Alain Baschung", 1991 (© Arnaud Baumann)

Vernissage de l'exposition "Total Baumann 2 : Ombres et Lumières"
"Sandrine Bonnaire", série "Projections privées", 2001 (© Arnaud Baumann)

Vernissage de l'exposition "Total Baumann 2 : Ombres et Lumières"
"Buste Le Palace", 1980 (© Arnaud Baumann)

Vernissage de l'exposition "Total Baumann 2 : Ombres et Lumières"
"4cv Renault 1947", série des "AutoSportraits", 1994 (© Arnaud Baumann)

Vernissage de l'exposition "Total Baumann 2 : Ombres et Lumières"
"Compilation", Arnaud Baumann, 2017



[18:00-21:00] 7ème édition du "Regards Croisés"
Location:
La Ville a des Arts
15, rue Hégésippe Moreau
75018 Paris
M° La Fourche
France
Mail : la.ville.a.des.arts@gmail.com
Internet Site : www.lavilladesarts.org
Description:
7ème édition de "Regards Croisés", animée par l'Association des Jeunes Artistes Coréens (AJAC)

L'exposition collective intitulée MULTILANGUAGE réunit les artistes :
Seungsoo BAEK
Fansack
Emmanuel GUILLAUD
Eul Dayoung JEONG
Tomonari KAWANO

du 8 janvier au 19 janvier 2018,
ouverture du lundi au samedi de 15 à 19h.
Vernissage le mercredi 10 janvier 2018, 18h avec une performance de Hyeoki KOWN

7ème édition du "Regards Croisés"
7ème édition du "Regards Croisés"

[18:00-21:00] Finissage de l'exposition "A mon seul désir - 20 ans de Mauvais Genres"
Location:
Agnès B. activités
15-17, rue Dieu
75010 Paris
M° République
France
Phone : +33 (0)1 40 03 45 00
Fax : +33 (0)1 40 03 45 50
Mail : off@agnesb.fr
Internet Site : www.agnesb.fr
Description:
Jusqu'à 10 Janvier 2018
du lundi au vendredi de 11 à 19h, les samedis 2, 9 et 16 décembre de 14 à 19h.

vernissage le 1er décembre de 18 à 21h ouvert au public

Depuis deux décennies, Mauvais Genres - France Culture, émission culte de France Culture, explore et défriche les cultures de genre, qu'il s'agisse de littérature, de cinéma, d'arts visuels, de BD ou de performance. A l'occasion du 20ème anniversaire de l'émission, agnès b. invite l'équipe de Mauvais Genres à donner forme à son univers radiophonique si singulier, à la fois dissident, loufoque et érudit, à travers une exposition et une série d'événements. L'équipe de Mauvais Genres présente ainsi les travaux de ses artistes favoris, associés à une sélection de pièces issues de la collection agnès b., au sein d'une exposition collective réunissant une trentaine d'artistes, qui propose également un focus sur Marjorie Cameron, plasticienne, poétesse, actrice et occultiste américaine dont l'oeuvre est quasi inédite en Europe. L'exposition sera ponctuée de conférences, tables rondes, lectures, signatures et performances.

En collaboration avec le Fonds de dotation agnès b.
En partenariat avec France Culture

NB :certaines oeuvres sont susceptibles de heurter la sensibilité du jeune public.

Vernissage de l'exposition "A mon seul désir - 20 ans de Mauvais Genres"

[18:00-20:00] Projection presse du film "Veronica" de Paco Plaza
Location:
Cinéma Elysées Lincoln
Circuit Multiciné - Indépendant - Art & Essai
14, rue Lincoln
75008 Paris
M° George V, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 25 45 80
Mail : salledepresse@lelincoln.com
Internet Site : www.lelincoln.com
Description:
RSVP youssef.lemhouer@cartel-com.com

Projection presse du film "Veronica" de Paco Plaza

[18:00-21:00] Vernissage d'Aurélien Rupp "Berbère Free-Style"
Location:
Association de Culture Berbère
ACB Paris
37 bis, rue des Maronites
75020 Paris
M° Ménilmontant, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 43 58 23 25
Mail : contact@acbparis.org
Internet Site : www.acbparis.org
Description:
"Berbère Free-Style"
Exposition de peinture de Aurélien Rupp

Du 8 janvier au 17 février

Aurélien Rupp est ingénieur de formation et artiste autodidacte. Ses premières œuvres s'inspirent du Street Art.
Ses techniques au pochoir sont réalisées à partir de ses propres photos et dessins.
Sa pratique musicale le prédispose à une recherche instinctive du rythme, ce qui le fait
progressivement se tourner vers l'art abstrait sans pour autant délaisser la bombe aérosol utilisée
pour chacune de ses créations.
Dans sa peinture, couleur, mouvement et vibrations entrent en harmonie pour donner à certaines de
ses toiles une dimension cosmique.
Il découvre le monde berbère par transmission familiale. Sa mère l'écrivaine journaliste Marie-Joëlle
Rupp est membre active de longue date de l'Association de Culture berbère. Son grand-père
l'internationaliste, militant anticolonialiste Serge Michel, bien connu en Algérie, a orienté son regard
vers le Sud et son univers symbolique en a subi l'influence. Certaines de ses toiles en témoignent
avec son interprétation très libre des symboles de l'amazighité.

[18:00-21:00] Vernissage d'Objectal "dictature ? dictateurs !"
Location:
Galerie Baudoin Lebon
8, rue Charles-François Dupuis
75003 Paris
M° Temple, République, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 72 09 10
Fax : +33 (0)1 42 72 02 20
Mail : info@baudoin-lebon.com
Internet Site : www.baudoin-lebon.com
Description:
du 11 janvier 2018 au 10 février 2018
vernissage le mercredi 10 janvier 2018 de 18h à 21h

Pour débuter l'année 2018, la galerie baudoin lebon présente dictature ? dictateurs !, une exposition qui met en lumière l'oeuvre bicéphale et la personnalité haute en couleur d'Objectal. Ni groupe, ni duo, Bernard Dreyfuss et Claude Pougny ne font qu'un et remettent ainsi en question les notions d'identité et d'auteur. Dans toutes leurs différences, les deux artistes se rejoignent sous un nom au sens assez évocateur pour être compris de tous.
dictature ? dictateurs ! C'est une exposition qui s'inscrit dans notre contemporanéité, mais également dans un passé qui semble malheureusement se répéter. Objectal propose de poser un regard nouveau sur l'Histoire des grands régimes autoritaires et nous met en garde sur la possibilité d'un futur glaçant.

Vernissage d'Objectal "dictature ? dictateurs !"

[18:00-21:00] Vernissage de Bianca Bondi "Gradually, Then Suddenly"
Location:
22,48 m²
30, rue des Envierges
75020 Paris
M° Jourdain, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)9 81 72 26 37
Mail : contact@2248m2.org
Internet Site : www.2248m2.org
Description:
10/01/2018 - 24/02/2018
Vernissage mercredi 10/01/2018, 18h

textes de Marion Vasseur Raluy

Le travail de Bianca Bondi se teinte d'un certain intérêt pour des formes de religions en relation à ses origines. Artiste née en Afrique du Sud et vivant actuellement en France, ses expérimentations quasi alchimiques rappellent parfois les marabouts et les sorcières. Lors de ses mélanges, associant objets du quotidien et matériaux, elle provoque des réactions qui deviennent végétation. Le sel, le latex, le cuivre ou le corail ont une énergie particulière comme dans la sorcellerie et la chimie qui vivent et continuent d'évoluer après son intervention. Ils sont conducteurs de chaleur ou au contraire empêchent son passage. En cours de décrépitude ou en plein développement, ils sont synonymes de forces croissantes ou décroissantes. Comme si dans son travail, tout était question d'apparition et de disparition.

Avec le soutien aux galeries / première exposition du Centre national des arts plastiques

Vernissage de Bianca Bondi "Gradually, Then Suddenly"
Image trouvée sur internet, XaetherX sur Reddit

[18:00-23:00] Vernissage de Julien Lescoeur "Interzone, Wild Projects n°4"
Location:
Bassin de la Villette
Bassin de la Villette
75019 Paris
M° Riquet, Laumière, Jaurès, Stalingrad
France
Description:
le Hangart
61, quai de Seine

Vernissage de Julien Lescoeur "Interzone, Wild Projects n°4"

[18:00-21:00] Vernissage de Monsieur Jamin "À l'état brut"
Location:
Mairie du 8ème arrondissement
Hôtel Cail
3, rue de Lisbonne
75008 Paris
M° Saint-Augustin, Europe
France
Phone : +33 (0)1 44 90 75 08
Internet Site : www.mairie8.paris.fr
Description:
Du 8 au 19 janvier 2018
Du lundi au vendredi de 12h à 18, le jeudi de 12h à 19h et le samedi de 9h à 12h

Monsieur Jamin dessine depuis son plus jeune âge pour se lancer dans la peinture en 2003.

Il crée des peintures avec force et détermination, à l'image d'un combat.

Monsieur Jamin élabore des toiles colorées empreintes d'humour et de poésie dont le côté décapant a déjà séduit de nombreux collectionneurs d'art contemporain.

Travaillant sans relâche, il crée des compositions remarquables qui lui permettent d'évoluer et de fournir des œuvres de grande qualité.

Vernissage de Monsieur Jamin "À l'état brut"

Vernissage de Monsieur Jamin "À l'état brut"

[18:00-21:30] Vernissage de l'exposition "A corps retrouvés"
Location:
Le 6, Mandel
Naturelei
6, avenue Georges Mandel
1, rue Greuze
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 42 27 27 93
Mobile : +33 (0)6 09 84 77 05
Fax : +33 (0)1 45 05 30 26
Mail : contact@naturelei.com
Internet Site : www.naturelei.com
Description:
avec :
Emmanuelle Pérat, dessin
Ernest Dükü, dessin
Colette Grandgérard, sculpture
Lucas Weinachter, dessin

Exposition du 11 janvier au 03 février 2018

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Hommage à Paolo Boni (1925-2017)"
Location:
Espace 24 Beaubourg
24, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Mail : 24beaubourg@gmail.com
Internet Site : www.24beaubourg.com
Description:
10 janvier 2018 - 27 janvier 2018
Du mardi au samedi, 11h à 19h et sur rendez-vous
Vernissage mercredi 10 janvier, 18h à 21h
Nocturnes exceptionnelles, mercredi 17 et 24 janvier jusqu'à 21h30

Commissaires, Carla Boni et Mathilde Hatzenberger

Vernissage de l'exposition "Hommage à Paolo Boni (1925-2017)"
Visuel, Portrait de Paolo Boni avec autoportrait, 2014, photo de Giovanna Calvenzi

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "The Paddock III : Posted"
Location:
Abstract Project
Espace des Arts Abstraits
5, rue des Immeubles Industriels
75011 Paris
M° Nation
France
Mobile : +33 (0)6 82 89 14 16
Mail : contact@abstract-project.com
Internet Site : www.abstract-project.com
Description:
#57 The Paddock III : Posted (from Sydney to New York to Paris)
Exposition de cartes postales itinérantes et projet Instagram

Vernissage mercredi 10 janvier 2018 de 18h à 21h
Exposition du 11 au 20 janvier 2018
ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h

Autumn Kioti
Beatrice Leberton
Dr. Ademola Olugebefola
Ellen Hacki Fagan
Feegz
Ken Welsensee
LeRone B Wilson
Leslie Jimenez
Rene de Los Santos
Ruben Natal-San Miguel
Sheila Prevost
Tariku Shiferaw
Tomo Mori
Uday K. Dhar
Tania Alexander
Opie (Bianca Burns)
Natalia Dzwigala
Annelies Jahn
Michelle Le Dain
Caroline McGregor
Anya Pesce
Lisa Sharp
Laura Sutton
Samantha Stephenson
Lisa Tolcher
Sean Wadey
Oliver Wagner
Suzi Zglinicki
Becourt Joanick
Bensasson Roger
Bertozzi Jean Pierre
Besse Joël
Boiry Christine
Bussillet Frédérique
Di Pizio Olivier
Massey Marilyn Chapin
Nillni Laura
Orépük Roland
Sallenave Claudine
Sins Madeleine
Strojna Bogumila
Van der Aa Richard

L'exposition de cartes postales itinérantes a été initiée par 14 artistes de la National Art School de Sydney, en Australie, intéressés par l'abstraction réductive.

La troisième édition, Posted to Paris, est présentée à Abstract Project. Ce projet, mis en place à Sydney, s'est arrêté à New York (exposition à Harlem, avec Art In Flux) et arrive actuellement à Paris (exposition à Abstract Project).

Dans chaque ville,14 nouveaux artistes sont invités à rejoindre les précédents et tous participent à l'exposition dans le lieu hôte. Ensuite les cartes postales voyagent vers une autre ville. Ce parcours se terminera par une exposition à Sydney, Australie en 2018, où tous les artistes faisant partie de ce projet, de villes différentes, exposeront ensemble.

L'exposition d'œuvres au format cartes postales est un moyen simple et direct de permettre aux artistes d'aborder la question de la triple subdivision objet - image - virtuel. En jouant sur l'ambiguïté de la signification de «poster», chaque artiste va exposer une carte postale réelle, physique ainsi que des images, les versions virtuelles des cartes postales, sur le compte Instagram (@the_paddock_group), présentant ainsi une alternative numérique, réitérative de l'exposition.

[18:30-21:00] Jury Talents Paris 2024
Location:
Comité National Olympique et Sportif Français
Maison du sport Français
1, avenue de Pierre de Coubertin
75013 Paris
M° RER B Cité Universitaire, RER B Gentilly
France
Phone : +33 (0)1 40 78 28 00
Fax : +33 (0)1 40 78 28 34
Internet Site : www.comite-olympique.asso.fr
Description:
Jury Talents Paris 2024

[18:30-21:00] Vernissage de Frédéric Vayr et Arthur Simony
Location:
Mairie du 13ème arrondissement
1, Place d'Italie
75013 Paris
M° Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 44 08 13 13
Internet Site : mairie13.paris.fr
Description:
Du 9 au 26 janvier
Vernissage mercredi 10 janvier à partir de 18h30

Vernissage de Frédéric Vayr et Arthur Simony




[19:00-21:00] Dédicace par Thierry Cruvellier de "Terre promise"
Location:
Le 61
3, rue de l'Oise
75019 Paris
M° Crimée, Ourcq
France
Phone : +33 (0)1 42 05 09 17
Mail : 61paris@gmail.com
Internet Site : www.61paris.fr
Description:
Thierry Cruvellier "Terre promise"
vente, dédicace & discussion avec Thierry Cruvellier

Thierry Cruvellier "Terre promise" (Gallimard)
Ils ont tout enduré.
Le peuple de Sierra Leone a vu son pays si riche devenir le plus pauvre du monde. Ils ont vu disparaître électricité, eau, routes, hôpitaux et écoles - eux qui avaient été le phare universitaire de l'Afrique de l'Ouest. Ils ont connu l'Etat policier et le parti unique. Ils ont subi la terreur des seigneurs de guerre et des cortèges d'enfants soldats drogués pour tuer. Ils ont nourri les prébendiers, hébergé les vendeurs d'Evangile et les pilleurs de diamant. Ils ont traversé l'épouvante de la plus grande épidémie de fièvre Ebola, celle qui impose le temps « des sentiments monotones », disait Camus.
Pourtant, ils n'ont jamais perdu le sens de l'entraide, une tolérance religieuse hors du commun, un humour inébranlable, et le goût de la liberté.
Voici l'épopée tragique et héroïque d'un peuple, maître de l'endurance, capable de supporter l'intolérable et de le surmonter sans perdre son âme. Un récit de la condition humaine dans tous ses extrêmes, où surgissent l'homme-rat des taudis de la capitale et le coupeur de bras d'une révolution éventée, mais d'où émergent toujours le chant souverain de l'ironie, une bienveillance apaisante et la force de l'espérance.
Grand reporter des procès pour crimes contre l'humanité, Thierry Cruvellier en a tiré deux livres, "Le Tribunal des vaincus" (2006) sur le Rwanda et "Le maître des aveux" (2011) sur le Cambodge, salués internationalement. Il poursuit ici son travail à la fois intime et empreint de mesure sur l'homme en condition extrême.

[19:00-22:00] Finissage de Pia Rondé & Fabien Saleil "Cité-Fantôme"
Location:
Drawing Lab Paris
17, rue de Richelieu
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 45 38 51 15
Mail : info@drawinglabparis.com
Internet Site : www.drawinglabparis.com
Description:
A l'occasion du finissage de l'exposition "Cité-Fantôme" nous avons le plaisir de vous inviter au talk en présence de la directrice du Drawing Lab Christine Phal, du duo d'artistes Pia Rondé et Fabien Saleil, de la commissaire d'exposition Léa Bismuth et enfin de l'architecte Luca Merlini qui a écrit un texte dans le catalogue d'exposition.

Vous pourrez profiter de notre Happy Hour de 18h à 22h pour découvrir la nouvelle carte du D. bar.


16 OCTOBRE 2017 - 11 JANVIER 2018

Duo d'artiste : Pia Rondé & Fabien Saleil
Commissaire d'exposition : Léa Bismuth

Cité-Fantôme est un labyrinthe conçu sur le principe d'un grand dessin aux multiples points de vue déployé dans l'espace. Le visiteur est invité à circuler, en une expérience à la fois physique et mentale. L'espace central est constitué de plaques de verre assemblées en un dallage morcelé au sol, et de plaques érigées telles des ouvertures ou des impasses. Tout n'est qu'ombre et lumière, jeux de transparence. Les lignes se brisent et décrivent des perspectives qui prennent forme par la gravure sur verre, de fines entailles rencontrant des surfaces de peinture noire ou d'encre de Chine diffusées en larges couches ou en lavis coulants ; mais aussi par des surfaces miroitantes en argenture, aux reflets habités de tâches. A l'intérieur de cette étrange Cité, plusieurs ilots sont habités de présences : il y aurait donc là quelques territoires dans lesquels règnent des forces animales ou organiques, des vestiges de créatures ou des morceaux de corps, tels des ponctuations en verre coloré. Le labyrinthe central se poursuit dans une autre salle, avec un grand tableau mural de zinc gravé de lignes, de sillons, ou morsures qui sont le fruit de l'acide faisant son office sur la plaque. Enfin, en conclusion de ce dédale, une expérience filmique témoigne que Cité-Fantôme est un lieu qui respire, portant en lui les traces d'une mémoire persistante.

Léa Bismuth

Vernissage de Pia Rondé & Fabien Saleil "Cité-Fantôme"

[19:00-21:00] Rencontre avec Vincent Almendros pour "Faire mouche"
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
Mercredi 10 janvier à 19h, rencontre avec Vincent Almendros animée par Sophie Quetteville à l'occasion de la publication de Faire mouche aux éditions de Minuit

À défaut de pouvoir se détériorer, mes rapports s'étaient considérablement distendus avec ma famille. Or, cet été-là, ma cousine se mariait. J'allais donc revenir à Saint-Fourneau. Et les revoir. Tous. Enfin, ceux qui restaient.
Mais soyons honnête, le problème n'était pas là.

Rencontre avec Vincent Almendros pour "Faire mouche"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "A la recherche du Rouge, du Vert et du Bleu"
Location:
Nice
Nice
06000 Nice
M° Gare SNCF Nice
France
Internet Site : www.nice.fr
Description:
Espace Magnan
31, rue Louis de Coppet
06000 Nice
Tél : 04.93.86.28.75
courrier@espacemagnan.com

par le COLLECTIF HORS CHAMPS ǀ RVB

du lundi 8 janvier au mercredi 31 janvier 2018

Le sigle « RVB », désignant le Rouge, le Vert, et le Bleu, est important en photographie. Dans les appareils photos (et les écrans d'ordinateur), c'est le mélange de ces trois couleurs qui permet de reconstituer toutes les autres. Aussi ces couleurs, dites « primaires », ont une signification particulière pour les photographes.

Munis de leur appareil photo, nos photographes sont partis par monts et par vaux à la collecte de ces couleurs. Ils sont allés partout où ils pensaient pouvoir les trouver : dans les villes et les champs, dans la nature et les objets manufacturés, dans l'agitation des espaces publics et le calme des studios...

Cette quête tous azimuts leur a permis de capturer de nombreux Rouges, Verts et Bleus. Avec cette exposition, ils souhaitent les présenter au regard, et ils vous proposent de découvrir le résultat de leur recherche.

Vernissage de l'exposition "A la recherche du Rouge, du Vert et du Bleu"
Vernissage de l'exposition "A la recherche du Rouge, du Vert et du Bleu"
Vernissage de l'exposition "A la recherche du Rouge, du Vert et du Bleu"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "L'école Polonaise de l'affiche"
Location:
Montpellier
Montpellier
34000 Montpellier
M° Gare SNCF de Montpellier
France
Internet Site : www.montpellier.fr
Description:
Maison des Relations Internationales

Du 10 au 26 janvier 2018
Vernissage : mercredi 10 janvier 2018 à 19h

Cette exposition est la première d'une série d'expositions consacrées à l'Ecole polonaise de l'affiche tout au long de l'année 2018. Elle rassemble des affiches polonaises de cinéma, conçues entre 1967 et 1978, issues de la collection de la Cinémathèque euro-régionale Jean Vigo de Perpignan.

Dans la Pologne communiste des années 50, l'affiche est une des rares formes d'expression tolérée et financée par l'état, un mouvement artistique particulier à La Pologne se développe et de nombreux artistes apposent leurs signatures sur des affiches de cinéma mais aussi de théâtre, d'opéra, de cirque, de musique ... Une sélection d'affiches de cinéma issues de la collection de la cinémathèque Euro-régionale Jean Vigo de Perpignan.
Pour comprendre le phénomène des affiches polonaises, il faut rappeler le contexte historique et politique de la naissance du mouvement : Dès 1945 et La Libération, le gouvernement nationalise le secteur cinématographique. Il entend contrôler ce médium populaire à large diffusion et, dès lors, toutes les questions relatives à la création, à la production et à la distribution des films seront placées sous le contrôle d'agences d'Etat.

À partir des années 1950, les deux principales structures chargées de la communication et la diffusion des films (Film Polski - le film Polonais, et Centrala Wynajmu Filmów - la centrale de location des films), demandent à des artistes, issus pour beaucoup de l'Ecole des beaux-Arts de Varsovie, de concevoir les affiches des films diffusés dans le pays. Pour des questions idéologiques et de la faible valeur monétaire du zloty, la moitié des films programmés sont issus du bloc soviétique. Il s'agit également de récréer des visuels pour les films étrangers, dont les affiches originales sont interdites. L'affiche devient de fait une des rares formes d'expression tolérée et financée par l'état, un mouvement artistique particulier à La Pologne se développe et de nombreux artistes apposent leurs signatures sur des affiches de cinéma mais aussi de théâtre, d'opéra, de cirque, de musique ...
Dans le domaine du cinéma, dans ce contexte de nationalisation annihilant les enjeux de concurrence, les affiches sont produites et diffusées en faible nombre. Pas d'affichage de rue, elles sont réservées aux salles, n'ont pas de fonction publicitaire et s'émancipent souvent des contraintes informatives : c'est l'esthétique qui prime sur tout le reste.

Paradoxalement et alors que la programmation est, elle, très encadrée, les artistes sont souvent laissés libres de leur création. Les œuvres peuvent être abstraites, métaphoriques voire subversives et faire de discrètes allusions à la situation politique du pays, déjouant la vigilance des censeurs souvent incapables de « lire entre les lignes »
En 1989, Le mouvement Solidarnosc re-privatise nombres de secteurs économiques et notamment celui de l'industrie cinématographique, Les affiches imposées par les grandes firmes internationales reprennent alors leur droits ...
Mais L'Ecole de l'affiche polonaise de Cinéma reste dans l'Histoire graphique et visuelle mondiale, avec quelques grands noms comme Jan Lenica, Jakub Erol, Romuald Socha, Jerzy Flisak ou Franciszek Starowieyski...

Vernissage de l'exposition "L'école Polonaise de l'affiche"
Vernissage de l'exposition "L'école Polonaise de l'affiche"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition du club photo Zoom92130 "Interstices 13.1"
Location:
Fontenay-aux-Roses
Fontenay-aux-Roses
92260 Fontenay-aux-Roses
M° RER B Fontenay-aux-Roses
France
Internet Site : www.fontenay-aux-roses.fr
Description:
Médiathèque de Fontenay-aux-Roses
6, place du Château Sainte-Barbe
92260 Fontenay-aux-Roses
Tél. : 01 41 13 52 00 ou 01 41 13 52 01
Fax : 01 41 13 52 22
Courriel : mediatheque(at)fontenay-aux-roses.fr
http://www.mediatheque-fontenay.fr

Sur une proposition de Sandrine Elberg et sous l'impulsion du club photo Zoom92130, l'exposition « Interstices 13.1 » regroupe treize photographes qui, dans leurs démarches et leurs langages propres, offrent chacun sous des formes variées, un regard contemporain et poétique sur notre monde et notre territoire.

La scénographie, à découvrir dans les salons de la médiathèque, et le choix des images s'appréhendent comme une invitation à la contemplation ; les œuvres peuvent être lues comme un reflet onirique de notre monde.

Les photographes exposant : Corinne Agnès, Marie-Thé A., Zina Amirat-Lemière, Ava Bob, Leslie Brudieux, Alessandra Carlier-Checchia, Laurence David, Pierre Giron, Hekisyo, Sophie Letessier, Alexandre Morelli, Tania Tan et Franco Vuerich.

Le vernissage a lieu mercredi 10 janvier à 19h.

Une rencontre avec les photographes est organisée le samedi 13 janvier après-midi.

[19:00-21:00] Vernissage du collectif Hit The Road
Location:
Espace Carpeaux
15, boulevard Aristide Briand
92400 Courbevoie
M° Gare SNCF de Courbevoie
France
Phone : +33 (0)1 46 67 70 00
Fax : +33 (0)1 47 68 51 91
Internet Site : www.sortiracourbevoie.com/Plan-acces/Espace-Carpeaux/1
Description:
Vernissage du collectif Hit The Road

[19:00-21:00] Voeux du maire d'Aubervilliers
Location:
Aubervilliers
Aubervilliers
93300 Aubervilliers
M° RER B La Courneuve - Aubervilliers, Aubervilliers - Pantin - Quatre Chemins
France
Internet Site : www.aubervilliers.fr
Description:
L'Embarcadère
5 rue Edouard Poisson

Vœux du maire d'Aubervilliers

Mériem Derkaoui et la Municipalité vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2018.

Et vous invitent à la soirée des Vœux d'Aubervilliers, mercredi 10 janvier 2018, à 19h, à L'Embarcadère.

Confirmation de présence souhaitée à relations.publiques@mairie-aubervilliers.fr

[19:00-22:00] Voeux du maire d'Ivry-sur-Seine
Location:
Ivry-sur-Seine
Ivry-sur-Seine
94200 Ivry-sur-Seine
M° Pierre et Marie Curie, Mairie d'Ivry, RER C Ivry-sur-Seine
France
Internet Site : www.ivry94.fr
Description:
Vœux du maire d'Ivry-sur-Seine

Halle Venise Gosnat
30 rue Amédée Huan

Il s'agit d'une première. « Pour la nouvelle année 2018, nous avons décidé d'ouvrir plus largement à la population les vœux dits « aux personnalités » qui, tous les ans, permettent aux élus de rendre hommage aux partenaires de la ville engagés à ses côtés, » annonce le maire Philippe Bouyssou.

Le 10 janvier à partir de 19h à la Halle Venise Gosnat, la municipalité présentera ses vœux aux citoyens et aux personnalités à l'occasion d'une même cérémonie. L'an passé, les Ivryens avaient été invités à des vœux populaires sur l'esplanade de la mairie avec la projection d'une l'œuvre sur la façade sur l'hôtel de ville.

« Cette initiative avait permis de rassembler des citoyens qui ne viennent pas dans nos cérémonies de vœux très sectorisées, poursuit le maire. Pour 2018, l'ouverture des vœux aux personnalités à un plus large public s'inscrit dans notre volonté de simplifier et promouvoir le contact direct avec la population. »

Pour y participer, il suffit de s'inscrire, avant le 22 décembre, au moyen du coupon situé page 2 dans le magazine Ivry ma ville de décembre que vous venez de recevoir. Une invitation vous sera alors envoyée et vous sera demandée à l'entrée. Prenez date !

Sylvie Moisy

[19:00] Voeux du maire de Choisy-le-Roi
Location:
Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi
94600 Choisy-le-Roi
M° RER C Choisy-le-Roi
France
Internet Site : www.choisyleroi.fr
Description:
Gymnase Marcel Cachin
39 rue Sébastopol

Vœux du maire de Choisy-le-Roi

Didier Guillaume, Maire de Choisy-le-Roi, Vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne aura le plaisir de vous recevoir, avec la municipalité, mercredi 10 janvier 2018 à 19h au gymnase Marcel Cachin pour la réception des Vœux 2018.

>> RSVP

[19:00-21:00] Voeux du maire de Maisons-Alfort
Location:
Maisons-Alfort
Maisons-Alfort
94700 Maisons-Alfort
M° RER D Maisons-Alfort - Alfortville, Ligne 8 Maisons-Alfort
France
Internet Site : www.maisons-alfort.fr
Description:
Vœux du maire de Maisons-Alfort

Salons du Moulin Brûlé
40, avenue Foch

[19:00-21:00] Voeux du maire de Pantin
Location:
Pantin
Pantin
93500 Pantin
M° Hoche, Eglise de Pantin, RER E Pantin
France
Internet Site : www.ville-pantin.fr
Description:
Vœux du maire de Pantin

[19:00] Voeux du maire de Rosny-sous-Bois
Location:
Rosny-sous-Bois
Rosny-sous-Bois
93110 Rosny-sous-Bois
M° RER E Rosny-sous-Bois, RER E Rosny Bois-Perrier
France
Internet Site : www.rosny93.fr
Description:
Vœux du maire de Rosny-sous-Bois

en Mairie

[19:00] Voeux du maire du 11ème arrondissement
Location:
Salle Olympe de Gouges
15, rue Merlin
75011 Paris
M° Père Lachaise, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 53 27 11 11
Internet Site : mairie11.paris.fr
Description:
Vœux du maire du 11ème arrondissement

François Vauglin et l'équipe municipale présenteront leurs vœux pour l'année 2018 aux habitants du 11e mercredi 10 janvier à 19h, dans la salle Olympe de Gouges.

En raison de la capacité d'accueil limitée de la salle, l'entrée se fera uniquement sur réservation en remplissant le formulaire que vous retrouvez en cliquant sur le lien ci-dessous. Nous vous remercions pour votre compréhension.

>> RSVP





[20:00-23:00] Prix d'Excellence de la Beauté Marie Claire 2018
Location:
Hôtel Salomon de Rothschild
Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques
11, rue Berryer
75008 Paris
M° George V, Ternes, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 71 93 75 37
Fax : +33 (0)1 71 93 75 38
Mail : contact@HotelSalomondeRothschild.com
Internet Site : www.hotelsalomonderothschild.com
Description:
Prix d'Excellence de la Beauté Marie Claire 2018

[20:00-22:00] Représentation de "Singin'in the rain"
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Grand Palais, Galeries nationales

Représentation de « Singin'in the rain » mise en scène de Robert Carsen

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés