Tuesday, February 6, 2018
Public Access


Category:
Category: All

06
February 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4

  Fête nationale de Nouvelle-Zélande
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale de Nouvelle-Zélande

Exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"
Location:
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Internet Site : www.alaia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Du 22 janvier au 10 juin
Tous les jours de 11h à 19h

Vernissage le dimanche 21 janvier en présence d'Olivier Saillard, Christoph bon Weyhe, Jean-Baptiste Mondino, Naomi Campbell, Didier Krzentowski, Jack Lang, Cindy Crawford Kaia Gerber, Farida Khelfa, Carla Sozzani, Paolo Roversi

Disparu le 18 novembre 2017, le génie d'Azzedine Alaïa s'expose au sein de son atelier et de sa galerie d'art dans le 4ème arrondissement de Paris dès aujourd'hui. Orchestrée par Olivier Saillard, cette exposition met en lumière les pièces les plus emblématiques du créateur, qui sera également à l'honneur du Design Museum de Londres qui, dès le mois de mai 2018, accueillera l'exposition "Azzedine Alaïa, The Couturier". Le plus ? C'est le créateur lui-même qui a choisi les 60 pièces couture exposées.

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marques de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition parisienne. Direction l'atelier et la galerie d'art du créateur, situés au 18 rue de la Verrerie dans le quatrième arrondissement où les créations les plus emblématiques d'Azzedine Alaïa se donnent à voir, scénographiées par Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera. A voir jusqu'au 10 juin 2018. Et cette année sera assurément l'année Alaïa puisqu'Outre-Manche, le créateur sera également à l'honneur d'une exposition au Design Museum.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, "Azzedine Alaïa : The Couturier" dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître avant son décès. Curatée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu'intimes et chargées d'histoire. C'est à même la peau de ses mannequins qu'il sculptait ses robes aujourd'hui pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes.

Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l'occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante de la mode.

Azzedine Alaïa : Je suis Couturier - jusqu'au 10 juin 2018 18 rue de la Verrerie 75004 Paris

Azzedine Alaïa : The Couturier - du 10 mai au 7 octobre 2018 Design Museum - 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4,70 € / 3,60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3,60 € / 2,60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22,4 x 17,3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68,5 x 54,5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71,7 x 119,5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00] Vernissage de l'exposition "L'art abstrait des années 1950"
Location:
Aéroport de Paris - Charles de Gaulle
Roissy - Charles de Gaulle
B.P. 20101
95711 Roissy Charles de Gaulle Cedex
M° RER B Aéroport Charles de Gaulle
France
Internet Site : www.aeroportsdeparis.fr
Description:
Il y a 5 ans, ouvrait ESPACE MUSÉES, un musée au concept unique, au sein de l'Aéroport de Paris Charles de Gaulle, au milieu des boutiques de luxe, proposant gratuitement à des millions de voyageurs des expositions inédites réalisées en partenariat avec de grands musées français. ESPACE MUSÉES a offert 9 expositions et 370 oeuvres de Rodin à Picasso en passant par Dubuffet à 17 millions de voyageurs de tous horizons.

Le modèle français d'Espace Musées est une excellence car les oeuvres ne sont pas des copies. Si à Amsterdam, un espace est consacré à Van Gogh ce ne sont que des reproductions, quant à Séoul ils viennent d'installer une œuvre de Xavier Veilhan mais c'est encore timide... Et à Doha plusieurs œuvres d'art sont cachées çà et là dans l'aéroport, celui-ci étant en partenariat avec le Qatar Museum.

Véritable vitrine de notre patrimoine culturel à l'internationale, ESPACE MUSEES accueille pour ces 5 ans, l'un des musées français les plus emblématiques, le Centre Pompidou. Le musée d'art moderne et contemporain propose du 5 février au 10 septembre 2018, une exposition intitulée « L'art abstrait des années 1950 », mettant en lumière une sélection de 21 oeuvres majeures de ses collections parmi lesquelles Alexandre Calder, Jean Arp, Auguste Herbin, Jean Dewasne, François Morellet, Aurélie Nemours, Judith Reigl, Gérard Schneider, Georges Mathieu, Simon Hantaï, Roger Bissière ...

Visite presse de l'exposition au sein de l'Aéroport de Paris Charles de Gaulle, en présence de Augustin de Romanet, PDG d'ADP, de Bernard Blistène, Directeur du Centre Pompidou et de Francis Briest, Président d'Espace Musées, le mardi 6 février.

Vernissage de l'exposition "L'art abstrait des années 1950"

13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:30-20:00] Vernissage de Claude Lefèvre "2008-2017 JAPON"
Location:
Association culturelle franco-japonaise de Tenri
Espace culturel Bertin Poirée
8, rue Bertin Poirée
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 06 06
Fax : +33 (0)1 44 76 06 13
Mail : ecbp@tenri-paris.com
Internet Site : www.tenri-paris.com
Description:
Photographie
« 2008-2017 JAPON » Le FUZEI dans les jardins du Japon

Depuis 8 ans, mon travail photographique autour de plus de 200 jardins remarquables, a consisté à mettre en évidence la notion de Fuzei dans les jardins du Japon.
Le Fuzei, ce terme difficile à traduire, exprime le sentiment bouleversé que dégage l'intimité des choses et, par conséquent, la sensation de la beauté mélancolique qui en émane, expression d'une émotion fugitive, d'un sentiment poétique quand l'harmonie s'épanouit entre l'esprit et la forme des choses.
C'est le sens de mes photographies qui consiste à recréer et à transmettre au mieux cette émotion que procure le Fuzei.

Du mardi 6 au samedi 17 février
Vernissage : mardi 6 février, 17h30-20h

http://www.claudelefevre.fr

Vernissage de Claude Lefèvre "2008-2017 JAPON"

[17:30-20:00] Vernissage de Jean-Paul Agosti "Parc, Mnémosyne"
Location:
Galerie Guillaume
32, rue de Penthièvre
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 71 07 72
Fax : +33 (0)1 44 71 07 73
Mail : galerie.guillaume@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerieguillaume.com
Description:
à l'occasion de la sortie de la monographie
avec un texte d'Irène Frain

Exposition du 1er février au 30 mars
Du mardi au samedi de 14h à 19h

Vernissage Mardi 6 février 2018 de 17h30 à 21h30 en présence de l'artiste et d'Irène Frain

...Moments d'extase où tout se justifie de nos vies, l'avant et l'après, ce qui ne fut pas et ce qui adviendra, l'infini des possibles qu'on n'a fait qu'entrevoir mais qu'Agosti, de très longue date, a résolu de nous dévoiler. La Nature ? Non, beaucoup plus, le Grand Tout, et ce qu'il a de plus profus, champs de lumière, feuilles et folioles, cimes et bouts de cimes, herbacées indéfinissables, ombres indécises de roseaux, eaux glissantes, étangs fumants, mares en stagnation où se prépare la chaîne sans fin des renaissances, jusqu'à l'ultime mutation, la dernière transfiguration, l'inconnu. Là où Rimbaud, dans ses Illuminations avait rendu sensible cette collision du visible et de l'invisible en déclenchant un phénoménal big bang de mots, Agosti, lui, s'en remet à une marqueterie patiente de fragments millimétrés d'où jaillissent tous les éléments. Terme à prendre, évidemment, ainsi que l'alchimie l'entend : eau, air, terre, feu. À quoi, n'en déplaise aux puristes, j'adjoindrai un cinquième puisqu'il parcourt de bout en bout l'oeuvre d'Agosti : l'arbre. Non celui de la tentation, non celui du Bien et du Mal - la faute, comme l'hiver, est étrangère à son univers. Mais le seul qui se nourrisse au terreau de l'espoir : l'Arbre de vie...

Irène Frain, janvier 2017, extrait du texte de la monographie

Vernissage de Jean-Paul Agosti "Parc, Mnémosyne"
Jean-Paul Agosti : « Jardin rouge caducées du voile », 2017, aquarelle, 103 x 153 cm


[18:00-21:00] Showroom Mode de Diane de Malherbe
Location:
Galerie Marie-Hélène de La Forest Divonne
12, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 40 29 97 52
Mobile : +33 (0)6 84 33 98 88
Fax : +33 (0)1 42 71 39 75
Mail : contact@galeriemhlfd.com
Internet Site : www.galeriemhlfd.com
Description:
4 - 7 février 2018

Collection 2018 de la créatrice Diane de Malherbe :
prêt-à-porter de luxe et robes de mariées.

Les créations seront présentées dans l'exposition de Philippe Borderieux "céramiques, peintures, dessins".

Showroom Mode de Diane de Malherbe
Showroom Mode de Diane de Malherbe

[18:00-21:00] Vernissage : Jean-Loup Cornilleau, Bernard Messing, Jean-Christophe Philippi
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
6 > 10 février 2018
Vernissage mardi mardi 6 février 2018 à partir de 18h

Jean-Loup Cornilleau
Bernard Messing
Jean-Christophe Philippi

[18:00-21:00] Vernissage Catherine Danou, Dominique Kermene, Claudine François, Katia Lafitte
Location:
Galerie Peinture Fraîche
29, rue de Bourgogne
75007 Paris
M° Varenne, Solférino, Assemblée Nationale
France
Phone : +33 (0)1 45 51 00 85
Mail : peinturefraiche@wanadoo.fr
Description:
Du du 6 au 17 février 2018.
Vernissage le mardi 6 février de 18h à 21h

Vernissage de Catherine Danou, Dominique Kermene, Claudine François, Katia Lafitte

[18:00-21:00] Vernissage d'Ender "Entrée en matière"
Location:
Le cabinet d'amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Faidherbe - Chaligny, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 14 06
Mail : contact@lecabinetdamateur.com
Internet Site : www.lecabinetdamateur.com
Description:
Vernissage le mardi 6 février à partir de 18 heures
Exposition du mardi 6 au dimanche 11 février 2018

Pour célébrer son dixième anniversaire, la galerie le cabinet d'amateur a demandé à dix artistes d'investir les lieux à tour de rôle chaque mois lors d'une exposition personnelle. La consigne, réaliser une œuvre « Pièce maîtresse » et dix plus petites sur le même thème. Je suis le neuvième à me prêter au jeu.

Pour cette exposition titrée « Entrée en matière » j'ai souhaité explorer de nouvelles techniques, de nouvelles matières. Ainsi j'ai appris à maîtriser la technique de l'oxydation des métaux, la dorure, le placage de bois précieux ainsi que le moulage. Les onze œuvres de l'exposition en sont le résultat.

De même, plus que de se référer à la grande pièce, je voulais que chaque œuvre dialogue avec les autres, qu'elles se répondent l'une, l'autre. Après ces mois de recherche, le temps est venu de présenter le virage qu'a pris mon travail avec cette « Entrée en matière ».

Vernissage d'Ender "Entrée en matière"

[18:00-21:00] Vernissage d'Olivier Perrot & Martial Verdier "Recomposées"
Location:
La Ville a des Arts
15, rue Hégésippe Moreau
75018 Paris
M° La Fourche
France
Mail : la.ville.a.des.arts@gmail.com
Internet Site : www.lavilladesarts.org
Description:
Du 5 au 18 février 2018
Ouverture tous les jours de 15h à 19h

Vernissage le mardi 6 février, à partir de 18h00

[18:00-21:00] Vernissage de Valentin van der Meulen "Free"
Location:
Drawing Lab Paris
17, rue de Richelieu
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 45 38 51 15
Mail : info@drawinglabparis.com
Internet Site : www.drawinglabparis.com
Description:
Dans le cadre du programme LINE BETWEEN de DRAWING LAB PARIS, Valentin van der Meulen est invité à présenter son installation "Free", pensée et réalisée spécialement pour cet événement.

Exposition du 6 au 24 février 2018
Vernissage et happening le mardi 6 février de 18h à 21h
Finissage le samedi 24 février de 18h à 21h

Au delà de la programmation formelle établie par le comité de sélection du Drawing Lab et afin de dynamiser les périodes inter expositions, Christine Phal propose aux visiteurs une exposition interactive avec les dessins de Valentin van der Meulen.

Free est une installation artistique conçue par l'artiste Valentin van der Meulen. Cette installation propose aux visiteurs de venir découvrir des dessins contemporains inspirés de photos d'individus comme pris sur le vif, questionnant les codes de l'image d'actualité. Il incite les visiteurs à se questionner sur l'importance et l'influence des images dans notre société actuelle, dont le quotidien est constamment envahi par les médias et les réseaux sociaux. Il souhaite aussi amener les spectateurs à réfléchir au processus de fabrication d'une œuvre d'art.

Après un temps de contemplation, les spectateurs sont invités à intervenir directement sur les œuvres à l'aide des outils mis à leur disposition. Ils sont libres d'écrire, de commenter, de colorier, de recouvrir, de raturer ou de s'exprimer sur les œuvres.

Vernissage de Valentin van der Meulen "Free"
Valentin van der Meulen, Member, 2016 - Fusain, pierre noire et acrylique sur papier marouflé monté sur châssis. 610 x 195 cm (130 x 195 cm chacun). Courtesy galerie Hengevoss-Dürkop et de l'artiste.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Une aventure à plusieurs dimensions"
Location:
Galerie du Haut-Pavé
3, quai de Montebello
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 58 79
Mail : contact@haut-pave.org
Internet Site : www.haut-pave.org
Description:
Une aventure à plusieurs dimensions

du mardi 6 au samedi 17 février 2018
(et sur rendez-vous jusqu'au 24 février)

Vernissage : Mardi 6 février 2018 de 18h à 21h

commissariat :
Eloïse Guénard

avec :
Vincent Chevillon
Marianne Mispelaëre
Flora Moscovici
Benjamin Swaim

Quatre jeunes artistes, Vincent Chevillon, Marianne Mispelaëre, Flora Moscovici et Benjamin Swaim, sont réunis pour une exposition collective à la Galerie du Haut-Pavé. Un dialogue s'installe entre leurs œuvres en écho à Flatland d'Edwin A. Abbott (1838-1926).
Sous-titré « Une aventure à plusieurs dimensions », l'ouvrage met en scène un univers bien rangé, peuplé de figures géométriques bidimensionnelles. Non sans railler entre les lignes la rigidité de la société victorienne de l'époque, l'auteur y déploie une savoureuse allégorie politico-cosmique.
Le narrateur - un carré mathématicien - voit sa compréhension du monde ébranlée par la rencontre d'une sphère venue de Spaceland. Et de conclure : « Tous enclins aux mêmes erreurs, tous esclaves de nos préjugés dimensionnels ». Propos licencieux qui le conduisent aussitôt en prison. Autrement dit, à Flatland, le pouvoir tient son autorité de certitudes acquises... au ras du sol.
L'époque de la « Révolte des couleurs » que connut Flatland reçut pareille condamnation pour avoir compromis l'identification des formes planes, indispensable à la hiérarchie sociale. Il n'en reste pas moins qu'elle fut « l'enfance glorieuse de l'art ».
Fauteur de trouble, l'art s'épanouit ainsi du côté du débordement et de l'incertitude, réhabilitant de concert l'épaisseur du réel - sa complexité, sa labilité et ses illusions. C'est le parti de l'exposition, qui tire de ce récit des réflexions esthétiques tout à fait contemporaines.
« Les secrets de la 4e, de la 5e, de la 6e dimension » affleurent à la surface des œuvres de nos quatre artistes. La suggestion d'un mouvement et d'une temporalité aux multiples strates, la couleur et ses espaces flottants, ou encore des histoires revisitées, font vaciller plastiquement l'ordre du monde.
Qu'ils recouvrent, retournent, décadrent, collectent ou assemblent, les artistes s'approprient une réalité et en laissent émerger une autre, qui infléchit les représentations et les classifications établies. Partant pour plusieurs d'entre elles d'une image photographique, les œuvres élèvent, pour ainsi dire, la représentation au carré.
La normativité est aussi bousculée par le corps, présent en creux dans le processus de réalisation de l'œuvre ou explicitement figuré. De la fixité de l'image à l'expérience artistique, l'espace s'incarne dans l'œuvre. Il n'est pas conçu comme une géométrie neutre mais devient vécu.
Sans se livrer aux jeux spéculatifs de la Science Fiction que l'ouvrage a pu nourrir, les œuvres recomposent l'espace et ses seuils et, en cela, renouvellent l'expérience du réel.

[18:00-22:00] Vernissage du Prix Espace Beaurepaire-Ecole Boulle
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Espace Beaurepaire-Ecole Boulle, Paris
Prix 2018
Mémoire et Oubli
Je me souviens

Exposition du 6 au 11 février 2018

Créé en 2015 par Thérèse Gutmann, le Prix Espace Beaurepaire-Ecole Boulle a pour vocation de récompenser des diplômé(e)s de l'Ecole Boulle et faire ainsi découvrir au public des jeunes talents !
Ce Prix est doté en numéraire pour les deux lauréats (1 500 € chacun) ainsi que d'une exposition en février pour les dix finalistes à l'Espace Beaurepaire, Paris.

Vernissage de l'exposition en présence des membres du jury le mardi 6 février de 18h à 22h
Remise du Prix à 19h30

Horaire exposition :
mardi 12h-20h/ mercredi-samedi 11h-20h / dimanche 11h-17h

Vernissage du Prix Espace Beaurepaire-Ecole Boulle

[18:15-19:30] Trésors de Richelieu | Un trésor de l'Arsenal
Location:
Institut national d'histoire de l'art
INHA
6, rue des Petits Champs
2, rue Vivienne
Galerie Colbert
75002 Paris
M° Bourse, Pyramides, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 47 03 89 00
Fax : +33 (0)1 47 03 86 36
Mail : inha@inha.fr
Internet Site : www.inha.fr
Description:
Un trésor de l'Arsenal : la Bible de Saint-Jean d'Acre
Cycle de conférences « Trésors de Richelieu »

6 février 2018 -18h15-19h30

Lorsque Saint Louis s'installe à Saint-Jean d'Acre entre 1250 et 1254, la cité cosmopolite où se côtoient chrétiens, juifs et musulmans, est la ville la plus florissante du Royaume latin de Jérusalem. Mais c'est sans doute sous l'impulsion du roi de France qu'un scriptorium y est fondé et qu'une production de manuscrits richement enluminés y prend naissance. Cette Bible, commanditée, sans doute, par Saint Louis qui l'aurait ensuite rapportée en France, présente une intéressante tentative de traduction de la Bible en langue vernaculaire et un important cycle d'enluminures où se mêlent style français et iconographie byzantine, reflet du creuset de cultures qu'est alors Saint-Jean d'Acre. Ce manuscrit est entré au XVIIIe siècle dans la collection du fondateur de l'Arsenal, le marquis de Paulmy.

Intervenants
- Louisa Torres (BnF)
- Anne Rochebouet (université de Versailles Saint-Quentin)

À propos du cycle de conférences Trésors de Richelieu

L'Institut national d'histoire de l'art et la Bibliothèque nationale de France organisent la 7e édition de ce cycle, où conservateurs, chargés de collections, historiens de l'art, du spectacle, de la mode et de la musique, spécialistes des textes et restaurateurs partagent leurs savoirs avec un plus large public. A chaque conférence, des œuvres d'art, des manuscrits, des costumes ou des partitions musicales sortent exceptionnellement des magasins de l'INHA et de la BnF, pour être présentés en direct à l'aide d'une caméra, qui en reproduit les plus infimes détails sur le grand écran de l'auditorium de la galerie Colbert.

[18:30-21:00] Vernissage de Frédéric Ardiet "Anthropossimo"
Location:
Galerie de la Jonquière
Centre d'animation de la Jonquière
88, rue de la Jonquière
75017 Paris
M° Porte de Clichy, Guy Môquet, Brochant
France
Phone : +33 (0)1 42 29 78 79
Internet Site : www.anim-lajonquiere.org
Description:
Vernissage le 6 février 18h30
ouverture jusqu'au 26 février 2018
10h-20h tous les jours sauf dimanche

Vernissage de Frédéric Ardiet "Anthropossimo"

[18:30-21:00] Vernissage de Sylvie Charpy, Joa & La turbine vivante
Location:
Laboratoire d'exposition Art&Moi
Groupement Intensité
11-13, rue de l'Echiquier
75010 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis
France
Mail : uta.kriesten@free.fr
Description:
Quelques mots de Sylvie à propos de son exposition Sous l'écorce :
Par cette exposition, je vous invite à venir voir ce qui m'anime depuis tant d'années :
dessiner, peindre les arbres, l'eau vive ou les marécages, les êtres grands et petits, les impressions fugitives...
C'est mon univers et je souhaite vous le montrer.
Venez voir, entrons ensemble dans la forêt mystérieuse et si vous le voulez bien, venez murmurer ce que vous pressentez sous l'écorce...

Quelques mots de Joa à propos de son exposition Eclats d'art :
Les éclats d'art présentés dans cette exposition contiennent tout un univers, le plaisir que j'ai eu à les confectionner, la patience qu'il m'a fallu pour choisir, couper, coller, accrocher les différents morceaux, la joie du jeu de l'assemblage, la crainte d'un résultat insatisfaisant, l'amusement de voir le même tableau renaître autrement, les années de peinture qui m'ont conduite à ce moment là. Ils contiennent aussi, sans que je le sache, tout ce que vous y trouverez.
J'aime voir dans ces éclats d'art, l'image de notre humanité partagée. Tous différents, ces morceaux de peinture forment un tout harmonieux.

Quelques mots de La turbine vivante à propos de son exposition Post Criptum:
J'espère que tu recevras cette lettre à temps. Paris, j'aime ton nom, ta silhouette, m'engouffrer dans ta bouche de métro, courir sur tes toits, errer dans ton labyrinthe. Ton horizon de zinc et de cheminées m'impressionne tant. Je sais que ce ne sera jamais assez pour toi, aussi je soustrais aux mots cette exposition comme une liturgie vouée à ton culte.
Je t'attends.

Exposition du 5 au 11 février 2018
Tous les jours de 15h à 21h
Le dimanche jusqu'à 19h.

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Aurès, 1935"
Location:
Montpellier
Montpellier
34000 Montpellier
M° Gare SNCF de Montpellier
France
Internet Site : www.montpellier.fr
Description:
Pavillon Populaire
Esplanade Charles-De-Gaulle

Du 06 février 2018 au 15 avril 2018

1ère exposition de la saison "Histoire et photographie", à voir au Pavillon Populaire du 7 février au 15 avril 2018.
Aurès, 1935. Photographies de Thérèse Rivière et Germaine Tillion
La nouvelle saison du Pavillon populaire, dédiée au rapport entre Histoire et photographie, s'ouvre avec l'exposition Aurès, 1935. Photographies de Thérèse Rivière et Germaine Tillion.

Placée sous le commissariat de Christian Phéline, cette exposition inédite présente une sélection de 120 clichés, témoignages des relations que chacune des photographes - Thérèse Rivière et Germaine Tillion - ont entretenues avec la population algérienne des années 1930, les Chaouia.


Deux regards différents sur les Aurésiens

Fin 1934, deux jeunes chercheuses, Thérèse Rivière (1901-1970) et Germaine Tillion (1907-2008), se voient confier par le musée d'ethnographie du Trocadéro - devenu peu après le musée de l'Homme - une mission d'étude qui les conduit pour plusieurs années dans l'Aurès.

Situé dans l'Est algérien, à la lisière du Sahara, ce massif montagneux abrite alors quelque 60 000 Chaouis population berbère qui conserve son ancienne économie agropastorale.

Ces images nous donnent à voir une société traditionnelle encore largement préservée, ses rapports à la présence coloniale et la manière dont elle se livre au regard des deux ethnographes. Elles révèlent aussi le ressort affectif et visuel qui souvent semble détourner les observatrices d'une approche purement documentaire.

Vernissage de l'exposition "Aurès, 1935"

[18:30-22:00] Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Location:
Le Beffroi
Le Beffroi Montrouge
2, place Emile Cresp
92120 Montrouge
M° Porte d'Orléans
France
Phone : +33 (0)1 40 92 62 30
Internet Site : www.ville-montrouge.fr/414-le-beffroi.htm
Description:
Salle Nicole Ginoux

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"

L'exposition à succès revient pour une 14e édition sur le thème "Borderline".

Du mercredi 7 au dimanche 25 février 2018
Entrée libre tous les jours de 12h à 19h
Visites guidées gratuites les dimanches 11, 18 et 25 février à 15h - Inscriptions à l'accueil de l'exposition
Visite-ateliers gratuits pour les enfants les dimanches 11, 18 et 25 février à 16h - Inscriptions à l'accueil de l'exposition

Thème de l'exposition : Borderline
Une exposition à l'initiative de l'association italienne Arte&Arte

« Borderline » : traversez les frontières de l'art avec la 14e édition de Miniartextil à Montrouge !
Cette nouvelle édition de l'exposition internationale MINIARTEXTIL, ouverte à tous et gratuite, invite le public à découvrir plus de soixante oeuvres, mini-textiles et installations monumentales, et à flirter avec les limites, les bords et les frontières, sur le thème « Borderline ».
Miniartextil propose une exploration de ce thème ultra-contemporain du déplacement des lignes et des frontières au travers de 54 mini-textiles et d'une dizaine d'installations textiles de grand format.

Désormais incontournable dans le calendrier des amateurs d'art textile, l'exposition Miniartextil, venue de Côme en Italie, part chaque année à la découverte de la fibre créative d'artistes sélectionnés dans le monde entier. Un panorama de l'art textile contemporain qui bouscule les lignes, expérimente les limites...et s'en affranchit !

« Borderline », terme intraduisible en français, semble impliquer à la fois une manière d'atteindre un bord, une limite avant rupture, une certaine étrangeté, une sorte de folie, un équilibre précaire...C'est un peu tout cela qu'expérimentent les artistes de Miniartextil, au travers d'oeuvres parfois innovantes, souvent audacieuses.

Mini-oeuvre ou installation monumentale, l'art textile se crée hors des normes !
Transgresser les codes, aller au bord des possibles est toujours une source d'inspiration ! Mais pour Miniartextil, tous les créateurs des mini-textiles ont accepté de se plier à au moins une règle : un format de 20 x 20 x 20 cm, la taille maximum d'une oeuvre mini-textile !

20 puissance 3 : Un concept inédit qui a fait ses preuves, un format original qui a fait le succès de Miniartextil et un véritable défi pour les artistes !

Miniartextil c'est aussi l'art textile en grand, avec plus d'une dizaine d'installations monumentales, défiant souvent la mesure, à découvrir ou dans lesquelles s'immerger, et qui déploient le sens de "Borderline" au-delà des dimensions convenues !

Miniartextil de Côme à Montrouge : une tradition de l'art textile chaque année renouvelée
Initiée par les collectionneurs italiens Nazzarena Bortolaso et Mimmo Totaro, fondateurs de l'Association Arte&Arte, l'exposition Miniartextil est née en 1991, à Côme, ville ayant conservé une forte tradition d'industrie textile, notamment de la soie.
Chaque année, autour d'un thème choisi (cette année « Borderline ») le jury de Miniartextil sélectionne une cinquantaine d'oeuvres parmi des candidatures à chaque édition plus nombreuses, proposant une vue panoramique de la création internationale dans le domaine des mini-textiles.

Manifestation de référence internationale, Miniartextil est l'une des plus importantes expositions au monde consacrées à l'art textile et au mini-textile contemporain. L'association Arte&Arte produit cette exposition avec le parrainage du Ministère de la Culture d'Italie, de la Région Lombardie, de la Ville de Côme, de la Chambre de commerce de Côme et, depuis maintenant 14 ans, avec le concours de la Ville de Montrouge.

Le 7e Prix Montrouge dévoilé au début de l'exposition

Comme chaque édition, la Ville décernera le « Prix Montrouge » à un(e) artiste de Miniartextil. Son oeuvre, acquise par la Ville de Montrouge, rejoindra alors les collections municipales.
Cette année, ce prix sera décerné lors du vernissage de l'exposition, le mardi 6 février 2018, par un jury d'experts composé de personnalités du monde de l'art contemporain textile

Xavier Brisoux est le lauréat de Miniartextil de Montrouge 2018

Le nom du lauréat de la 14e édition de Miniartextil de Montrouge (7-25 février) a été annoncé ce soir au Beffroi. Il s'agit du Français Xavier Brisoux, un artiste né en 1978 et travaillant à Lille.

Parmi les quelque soixante participants internationaux à cette nouvelle édition, de nombreux candidats au grand prix étaient éligibles tant le niveau de qualité était haut cette année. De la Polonaise Magdalena Kleszynska avec sa tasse de porcelaine ébréchée et complétée par du fil de coton à la Suédoise Leyun Wang avec son somptueux plissé de soie, de l'Espagnole Maria Munoz Terragrossa avec son bateau de migrants arrimé à un livre ouvert à la Japonaise Chikako Imaizumi et son coussin en fibres de banane, tous ont abordé le thème imposé de la frontière. Lors de la présentation de Miniartextil à Côme en Italie en octobre dernier, c'est une Autrichienne, Gertraud Enzinger, qui a été repérée par Nazzarena Bortolaso et Mimmo Totaro, les créateurs de la manifestation. À Paris, c'est le Français Xavier Brisoux, formé à la Central Saint Martins School de Londres, qui a été récompensé pour son œuvre de coton et résine intitulée Interstices. Celle-ci sera achetée par la ville de Montrouge et rejoindra les collections municipales d'art contemporain dont une sélection sera exposée en septembre au Beffroi. Parallèlement à ses collections de pull-overs et de pull écharpes pour homme, Xavier Brisoux crée des pièces sculptées où la maille a beaucoup d'importance.

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Xavier Brisoux, Interstices, coton et résine

Arte&Arte
https://www.facebook.com/miniartextil.como
https://www.instagram.com/miniartextil
https://it.pinterest.com/miniartextil

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Forest of numbers - Emmanuelle Moureaux

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Forest of numbers - Emmanuelle Moureaux

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Forest of numbers - Emmanuelle Moureaux

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Embrace Again - Brankica Zilovic

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Black cubes - Katharina Lehmann

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Alexandra Kehayoglou, Refugio para un recuerdo II, laine

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Alexandra Kehayoglou, Refugio para un recuerdo II, laine

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Jeroen Van Kesteren, no title, 2017

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Anny Ferrario, Siamo tutti sulla stessa barca

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Anny Ferrario, Siamo tutti sulla stessa barca

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Gertrud Enzinger, Both sides now

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Ana Lucia Fugueiredo, Reachable Forest

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"
Roland Krutovs, Porcelain coasts

Vernissage de la 14ème édition de Miniartextil 2018 "Borderline"



[19:00-22:00] 25ème édition des Trophées du Film Français
Location:
Palais Brongniart
Palais de la Bourse des Valeurs de Paris
28, Place de la Bourse
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 83 92 30 20
Fax : +33 (0)1 49 27 55 20
Mail : palais.brongniart@gl-events.com
Internet Site : www.palaisbrongniart.com
Description:
en présence de Benoît Jacquot, Diane Kruger

Mardi soir, au Palais Brongniart à Paris, avait lieu la 25e cérémonie des Trophées du Film Français, une cérémonie qui récompense les champions du box-office et des audiences, tout comme les producteurs et les exploitants. Parmi les vainqueurs, «Raid Dingue», «Au revoir là-Haut», «120 battements par minute» ou bien encore «Demain, tout commence». Durant cette soirée, un trophée d'honneur a été remis à Diane Kruger, actrice multi-récompensée cette année pour sa prestation magistrale dans «In The Fade» de Fatih Akin.

Célébrée au Palais Brongniart de Paris, cette cérémonie récompense les leaders du box-office et des audiences, mais également l'exploitant de l'année, trois duos "producteurs-réalisateurs" du cinéma et de télévision, ainsi que la personnalité de l'année élue par les lecteurs du magazine.

Lacoste, TF1 et UniFrance, partenaire de l'évènement, ont également remis des prix.

Découvrez le palmarès :

Trophée d'honneur Lacoste : Diane Kruger

Trophée de la personnalité de l'année 2017 : Jocelyn Bouyssy
Élu par les lecteurs et internautes du Film français.
Le directeur général de CGR a contribué à faire de 2017 une année clé pour le groupe, marquée par le développement fulgurant de la salle ICE et de la technologie LightVibes ainsi qu'une forte croissance de son parc de salles. Le rachat de Cap'Cinéma lui a permis, notamment, de devenir le premier exploitant français en nombre de sites.

Trophée du public TF1 : Au revoir là-haut d'Albert Dupontel
Élu par les internautes des sites du groupe TF1. Les nommés étaient les dix films français ayant réalisé le plus d'entrées en France en 2017. Les internautes pouvaient voter pour le film de leur choix sur le site LCI.fr

Le film français décerne également des prix liés aux meilleures entrées en salle et aux meilleures audiences TV françaises enregistrées en 2017.

Trophée des Trophées
Moi, moche et méchant 3 de Pierre Coffin, Kyle Balda et Éric Guillon
(Universal Pictures International France)

Trophée du film français
Raid dingue de Dany Boon (Pathé)

Trophée de la première œuvre
Épouse-moi mon pote de Tarek Boudali (Studiocanal)

Trophée UniFrance
Demain tout commence de Hugo Gélin (Mars Films)
Trophée du film français majoritaire français en langue française, ayant attiré le plus grand nombre de spectateurs en salle à l'étranger en 2017.

Trophée de la fiction unitaire
Entre deux mères de Renaud Bertrand (Scarlett Production, groupe Makever pour TF1. Enfin, Le film français attribue des prix avec la participation de trois jurys :

Trophées duos réalisateur-producteur : cinéma

Duo révélation
- Julia Ducournau/Jean des Forêts (Petit Film) et Julie Gayet, Nadia Turincev (Rouge International) pour Grave,

Duo cinéma
- Robin Campillo/Marie-Ange Luciani et Hugues Charbonneau (Les Films de Pierre) pour 120 battements par minute,

Le jury duo cinéma était composé de Florence Philbert (directrice générale, Ifcic), Anne Le Ny (actrice, réalisatrice et scénariste), Marc Fitoussi (scénariste, réalisateur), Marie Masmonteil (productrice, Elzévir Films) et Sabrina Ouazani (comédienne).

Trophées duo auteur-producteur : télévision
Duo Télévision :
- Magaly Richard-Serrano, Flavie Flament/Nicole Collet (Image et Compagnie, groupe Lagardère Studios) pour La consolation (France 3),
Le jury duo était composé de Pauline Rocafull (présidente de la Guilde des Scénaristes), Jacques Fansten (président de la SACD) et Stéphane Strano (président du Festival de la fiction TV de La Rochelle).

Trophée de l'exploitant de l'année : Laurent Coët (Régency de Saint-Pol-sur-Ternoise)
Le jury exploitant était composé de François Clerc (Apollo Films), Emmélie Grée (Ad Vitam), Cristina Batlle (Warner Bros. Entertainment France), Anne-Cécile Rolland (Condor Distribution) et Audrey Boschat (SND).

[19:00-22:00] Inauguration du Salon Rétromobile #43
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
du 7 au 11 février

https://www.retromobile.fr

Inauguration du Salon Rétromobile #43

[19:00-22:00] Lancement du parfum "Live Irrésistible Blossom Crush" de Givenchy
Location:
Elysée Montmartre
72, boulevard de Rochechouart
75018 Paris
M° Anvers
France
Phone : +33 (0)1 44 92 45 47
Fax : +33 (0)1 44 92 46 50
Mail : club@elyseemontmartre.com
Internet Site : www.elyseemontmartre.com
Description:
Lancement du parfum "Live Irrésistible Blossom Crush" de Givenchy

[19:00-21:00] Vernissage de Catherine Rechard "Dans la cuisine"
Location:
Bagnolet
Bagnolet
93170 Bagnolet
M° Gallieni
France
Internet Site : www.ville-bagnolet.fr
Description:
Angle d'art
Hôtel de ville
Place Salvador Allende
93170 Bagnolet
http://angledartbagnolet.free.fr

Une saison féminine.

Catherine Rechard "Dans la cuisine"
Photographies

Du 2 au 28 février
L'exposition est disponible 24h/24.
Vernissage mardi 6 février à 19h

Ces portraits ont été réalisés dans les cuisines d'un foyer parisien en cours de réhabilitation. Quand les espaces collectifs étaient délaissés au profit d'un mode de vie plus individuel de la résidence sociale.

La taille des images est inversement proportionnelle à leur visibilité. Juste retour dans l'espace public de travailleurs qui, pour la plupart, œuvrent ou ont œuvré à sa construction.

Visibles de la rue, leurs présences silencieuses font écho au chantier en cours devant la mairie.

Vernissage de Catherine Rechard "Dans la cuisine"

[19:00-21:00] Vernissage de Laurence Caillet
Location:
Le HasBeen
218, rue Saint-Maur
75010 Paris
M° Colonel Fabien, Goncourt, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 44 53 06 08
Description:
Le dessin et Laurence c'est une histoire ancienne, le goût pour la peinture est venu plus tardivement mais plus intensément !

Elle a commencé par des paysages de bords de mer pour se sentir plus proche de cette Bretagne qu'elle aime tant.

Puis elle explore d'autres techniques opposant mat et brillant, plat et relief c'est en musique qu'elle peint la vie !

Cette vie parfois belle et douce ou tumultueuse et tourmentée, pleine de contrastes, faite de joies, d'épreuves et de bonheurs inattendus.

Tous ses tableaux sont porteurs d'un message, d'une sensation, d'un sentiment personnel qu'elle exploite. Cependant chacun y voit toujours son interprétation propre, sa vision et parfois des images ou des formes qu'elle-même avoue ne pas avoir imaginées. Cet échange de sensations et d'interprétation est souvent l'occasion d'échanges passionnants.

Venez partager tout cela avec elle au HasBeen dès le mardi 6 février pour son vernissage et durant tout le mois dans le bar !

Vernissage de Laurence Caillet

[19:00-23:00] Vernissage de MagneticDust "Impressions Variations"
Location:
Centre d'animation Maurice Ravel
La Ligue de l'Enseignement
6, avenue Maurice Ravel
75012 Paris
M° Porte de Vincennes, Bel-Air, Porte Dorée
France
Phone : +33 (0)1 44 75 60 14
Fax : +33 (0)1 43 44 45 30
Mail : gcapelle@laligue.org
Internet Site : www.animravel.fr
Description:
Du 5 au 23 Février 2018 Galerie

(vernissage Mardi 6 Février à partir de 19h00)

MAGNETICDUST / Guillaume LEPEIGNEUX - " Impressions variations " - Photographie

L'exposition « Impressions variations » retrace la rencontre de deux univers poétiques et résolument urbains, celui du photographe Guillaume Lepeigneux, alias MagneticDust, et de la danseuse-chorégraphe Valérie Glo.

Que ce soit au travers de la danse ou de la rue (son premier domaine d'exploration), MagneticDust est un véritable photographe du mouvement, des flous et des textures vaporeuses, et saisit avec élégance la fluidité qui caractérise le style de Valérie Glo.

Valérie Glo, elle, fourmille d'histoires, créée ses pièces chorégraphiques comme autant d'espaces d'échanges et de partage d'émotions, dans la recherche constante de la grâce et de la pureté.

Chacun à sa façon, les deux artistes travaillent le corps et la musique, font du rythme leur matériau, s'amusent et s'inspirent des imprévus, envoûtent le regard par leur générosité.

A l'instar du danseur, le photographe s'empare de la chorégraphie et l'interprète, s'approprie le geste et traduit l'émotion par autant de contrastes et de couleurs.

Mais chaque cliché est aussi un témoignage de la sensibilité et de l'intention personnelle des intervenants, une capture des recherches de sens, du travail technique, de l'harmonie et de la joie.

Voilà cinq ans que la Compagnie du Mardi évolue sous l'œil complice de MagneticDust. Cette exposition est celle d'images fugaces dérobées aux classes, répétitions et représentations au cours de ces années.

Lors du vernissage Valérie Glo proposera une performance chorégraphique avec la "Compagnie du Mardi".

Vernissage de MagneticDust "Impressions Variations"

[19:00-21:00] Vernissage de Nancy Rubins "Diversifolia"
Location:
Londres
London
London
London
M° www.tfl.gov.uk/tube
United Kingdom
Internet Site : www.cityoflondon.gov.uk
Description:
Gagosian London
6-24 Britannia Street
London WC1X 9JD
T. 44.207.841.9960
F. 44.207.841.9961
london@gagosian.com

Opening reception: Tuesday, February 6, 6-8pm
February 7-April 14, 2018

I am interested in the balance, the engineering and tenuousness of the objects, as well as the dynamic tension and energy. . . . A continuum starts happening with one piece attached to another . . . the way that crystals or cells grow. I'm interested in the bigger picture.
-Nancy Rubins

Gagosian is pleased to present "Diversifolia," an exhibition of new sculpture and drawings by Nancy Rubins. This is Rubins's first solo exhibition in London.

Rubins transforms found objects and industrial refuse into expertly orchestrated abstractions that are fluid and rhizomatic in nature. Achieving this expressive fluidity at such a large scale requires precise engineering; in her recent work, she has employed a structural property called "tensegrity," wherein individual parts are arranged in balanced compression and secured with tensile cables. Clusters of like objects-airplane parts, boats, carousel creatures, and more-seem to explode into space in all directions, propelled by their aggregated momentum.

In the scientific names of plants, "diversifolia" indicates a single species possessed with a considerable variety of leaf. Rubins's sculptures, though devoid of leaves per se, are bouquet-like arrangements comprised of a wide range of animal forms-giraffes, storks, tortoises, crocodiles, wolves, and hogs-cast in iron, bronze, brass, and aluminum. Though easily recognizable for their intended use in garden decor or signage, Rubins treats the sculptures as purely formal, abstracted components: limbs and tails flower-like Baroque arabesques in Hog de la Ivy (2016-17); tortoise shells create a cloud-like foundation from which rectangular bases and silvered hogs emerge; and the sharp antlers in Agrifolia Major (2017) give way to the animated curls of crocodile tails. Rubins also responds to the imperfections of the sculptural elements, their conspicuous seams and erratic welding influencing aesthetic and structural decisions such as where to place the drilled holes that allow the cables to zigzag through and bind the cantilevered components within the sculpture.

Reversing the scale relationship between sculpture and viewer, a selection of smaller maquettes cast in bronze and aluminum allow Rubins's calculated compositional decisions to be observed all at once, impossible when circumnavigating the towering assemblages. From the sprawling sculptures to the large-scale graphite drawings-burnished swathes of paper undulating from the walls-Rubins suggests an endless continuum between the chaos and coolness of modernism and the élan vital of the organic.

Nancy Rubins was born in Naples, Texas; raised in Tullahoma, Tennessee; and currently lives and works in Topanga Canyon, California. Collections include Le Consortium, Dijon, France; FRAC Bourgogne, France; Österreichisher Skulpturenpark, Graz, Austria; Museum of Modern Art, New York; Whitney Museum of American Art, New York; Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, NY; Museum of Contemporary Art, Los Angeles; Hammer Museum, Los Angeles; Museum of Contemporary Art, San Diego; Linda Pace Foundation, San Antonio, TX; Knoxville Museum of Art, TN; and Museum of Contemporary Art, Chicago. Institutional exhibitions include "Airplane Parts and Building, A Large Growth for San Diego," Museum of Contemporary Art, San Diego (1994); "Projects 49: Nancy Rubins," Museum of Modern Art, New York (1995); Aspen Art Museum, CO (1997); Miami Art Museum (1999); FRAC Bourgogne, France (2005); "MOMA and Airplane Parts," SculptureCenter, New York (2006); "Big Pleasure Point," Public Art Fund, Lincoln Center, New York (2006); and "Drawing, Sculpture, Studies," Weatherspoon Art Museum, University of North Carolina, Greensboro (2014). Rubins's large-scale sculptures are on permanent display at leading institutions including the Museum of Contemporary Art, Los Angeles; Albright-Knox Art Gallery, Buffalo, NY; Université Paris Diderot; and University of Texas, Austin; and her recent sculpture Table and Airplane Parts (2015-17), owned by Le Consortium, Dijon, France, is installed permanently at Gare de Leuglay, France. In 2013, Rubins received the Distinguished Women in the Arts Award from the Museum of Contemporary Art, Los Angeles.

In spring 2018, Monochrome II, a permanent outdoor sculpture, will be installed at Crystal Bridges Museum of American Art, Bentonville, AK.

Vernissage de Nancy Rubins "Diversifolia"
Nancy Rubins, Crocodylius Philodendrus (detail), 2016-17, cast iron, brass, bronze, aluminum, stainless steel armature, and stainless steel wire cable, 170 1/2 x 216 x 192 1/2 inches (433.1 x 548.6 x 489 cm) © Nancy Rubins. Photo by Brian Guido.

[19:00-21:00] Vernissage de Sheila Hicks "Lignes de vie"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
Galerie 3

7 février 2018 - 30 avril 2018
de 11h à 21h

Commissaire : Mnam/Cci, Michel Gauthier

Depuis la fin des années 1950, Sheila Hicks produit une œuvre inclassable : nouer, envelopper, plier, tordre, empiler, la laine, le lin ou le coton, voilà quelques-uns des gestes et les matières avec lesquels elle remet en cause les catégories artistiques et leurs hiérarchies convenues. Élève de Josef Albers à Yale, Sheila Hicks est l'héritière tout à la fois d'un esprit moderniste pour lequel les distinctions entre Bel Art, design et décoration ne sont plus essentielles et de pratiques textiles inspirées de l'Amérique précolombienne.

Si Sheila Hicks a choisi le textile, c'est que, du vêtement au support de la noble peinture, en passant par le mobilier et la décoration, il est l'un des matériaux que la vie, au gré d'expériences fort diverses, met constamment sur notre chemin. Il permet aussi aux œuvres de rester vivantes, de prendre des formes différentes à chaque présentation. Ductile, tactile, le travail de Sheila Hicks occupe une place singulière dans l'art de notre temps. Il marie formes typiques du modernisme et traditions non occidentales, jeu des couleurs et désir de garder les œuvres ouvertes, susceptibles de nouvelles actualisations à chaque présentation. L'exposition « Lignes de vie » rassemble au Centre Pompidou des pièces qui parcourent l'ensemble de la carrière de l'artiste : une grande installation vibrante et vivante, pleine de couleurs et de formes, ouverte sur la ville grâce aux baies vitrées de la galerie d'exposition donnant, de plain-pied, sur la rue.

Vernissage de Sheila Hicks "Lignes de vie"
Sheila Hicks, « Lianes de Beauvais », 2011-2012

L'exposition « Lignes de vie » au Centre Pompidou met à l'honneur l'œuvre de l'artiste américaine Sheila Hicks à travers plus d'une centaine d'œuvres textiles qui célèbrent la perception de la couleur, de la matière et de l'espace.

« Lignes de vie » : l'art de Sheila Hicks témoigne d'une jubilation de la création
Plus d'une centaine d'œuvres conçues entre 1957 et aujourd'hui occupent l'espace ouvert sur la ville de la Galerie 3 du Centre Pompidou : des sculptures textiles parfois monumentales, de petits tissages et compositions réalisés en coton, laine, lin et soie disposées selon un parcours non chronologique qui mise sur la fluidité.

L'axe central de l'exposition est le dialogue chromatique et formel que les œuvres de Sheila Hicks entretiennent avec l'espace. L'enjeu est d'apporter une nouvelle pierre au processus de réexamen de l'œuvre de l'artiste qui a été entrepris depuis plusieurs années. Le titre choisi pour l'exposition, « Lignes de vie », souligne combien la démarche artistique de Sheila Hicks, exalte notre perception de la matière, de la couleur, et de l'espace, témoigne d'une jubilation de la création et de la vie.

L'œuvre textile de Sheila Hicks, des tissages précolombiens aux « soft sculptures »
Les réalisations de Sheila Hicks prennent leur source dans la seconde moitié des années 1950, lorsque Sheila Hicks, qui se destinait à la peinture, découvre les textiles précolombiens et décide de parcourir l'Amérique du Sud et le Mexique pour s'initier aux techniques des tisserands indigènes. Le petit tissage intitulé Muñeca, réalisé en 1957, témoigne de cette période. A cette découverte s'ajoute l'héritage du Bauhaus qui la guide vers une pratique bouleversant la hiérarchie traditionnelle entre Beaux-Arts, design et décoration.

Les œuvres réalisées par Sheila Hicks dans la seconde moitié des années 1960 remettent en question le modèle jusqu'alors dominant de l'œuvre textile, la tapisserie, pour aborder des formes complètement nouvelles : des « soft sculptures » comme The Evolving Tapestry : He/She et Banisteriopsis - Dark Ink. Ces empilements de fils textiles liés par paquets qui se situent au croisement de la tapisserie et de la sculpture et prennent une forme différente à chaque nouvelle exposition rapprochent Sheila Hicks de l'Antiforme et du post-minimalisme.

Une série de grandes sculptures souples comme Trapèze de Cristobal débutée au cours de la décennie suivante, déploie la couleur dans l'espace par le biais d'épaisses lianes colorées tombant du plafond. A travers ces œuvres se dessine l'importance historique de la démarche de Sheila Hicks qui a réussi à conjuguer l'optique et le toucher par le jeu des couleurs et la tactilité des matières.

Vernissage de Sheila Hicks "Lignes de vie"
Sheila Hicks, Atterrissage, 2014. Sculpture, pigments, fibres acryliques. Vue de l'exposition « Unknown Data », galerie frank elbaz, Paris, 2014

Vernissage de Sheila Hicks "Lignes de vie"
Sheila Hicks, Palitos con Bolas, 2008-2015. Sculpture, laine, coton, bois, soie et fibres synthétiques. Centre Pompidou, Paris

Vernissage de Sheila Hicks "Lignes de vie"
Sheila Hicks, Banisteriopsis - Dark Ink, 1968-1974. Sculpture, lin, laine, raffia synthétique. Philadelphia Museum of Art

Vernissage de Sheila Hicks "Lignes de vie"
Sheila Hicks, La Clef, 1988. Bandes de caoutchouc, clef en métal

[19:00-21:00] Vernissage de Vera Lutter "Turning Time"
Location:
Londres
London
London
London
M° www.tfl.gov.uk/tube
United Kingdom
Internet Site : www.cityoflondon.gov.uk
Description:
Gagosian London
6-24 Britannia Street
London WC1X 9JD
T. 44.207.841.9960
F. 44.207.841.9961
london@gagosian.com

Opening reception: Tuesday, February 6, 6-8pm
February 7-April 14, 2018

Gagosian is pleased to present "Turning Time," an exhibition of eight new photographs by Vera Lutter.

Lutter has created pinhole-camera photographs of architecture, landscapes, cityscapes, and industrial sites since the early 1990s. "Turning Time" comprises two series, one depicting ancient temples in the southern Italian town of Paestum, the other the Effelsberg Radio Telescope at the Max-Planck-Institut für Radioastronomiey in Germany, a radio telescope used for scientific research and recording cosmic activity in outer space. These studies of historical monuments and pivotal technological innovations reflect Lutter's deep relationship with the forces of time.

At each site, Lutter transformed a standard-size shipping container into a camera obscura, one of the oldest image-capturing technologies, whereby light enters into a dark camera space through a pinhole, projecting an image into the interior onto a sheet of photographic paper. Lutter's images are large and the exposure times can last hours, weeks, or even months. The projected image inscribes itself as an inverted black-and-white image, making each print a unique object, a negative on paper that cannot be reprinted.

In 2013, Lutter traveled to the Eifel region of Germany to photograph the Effelsberg telescope. One of the largest radio telescopes on Earth, with a diameter of 100 meters, it collects ancient radio waves that have traveled for light years to reach our hemisphere, helping to shape our understanding of planets and activity beyond our own. Over the course of a month, Lutter made a series of compelling black-and-white images of the telescope while the instrument itself was exploring the farthest reaches of our galaxy, searching for information that will inform us about the past and, possibly, the inception of our universe.

Conversely, the ancient site of Greek civilization Paestum, located in southern Italy, includes three temples constructed circa 550 BCE, as tribute to the gods Athena and Neptune. Once again utilizing the shipping container as camera obscura, Lutter photographed the mysterious monuments that radiate their place in history and time with majestic grandeur.

Lutter's two series that document continuous processes of observation and registration invite us to contemplate a universe that spans thousands of years, and give evidence to simultaneous processes-radio waves being collected from the far reaches of the universe, and light waves being collected by her camera, providing an invitation to look at time itself.

Vera Lutter was born in 1960 in Kaiserslautern, Germany and lives and works in New York. Collections include the Metropolitan Museum of Art, New York; Museum of Modern Art, New York; Whitney Museum of American Art, New York; Solomon R. Guggenheim Museum, New York; Museum of Fine Arts, Houston; Los Angeles County Museum of Art; and San Francisco Museum of Modern Art, among others. Institutional exhibitions include the Dia Center for the Arts, New York (1999-2000); Kunsthalle Basel (2001); Museum of Contemporary Photography, Chicago (2002); Kunsthaus Graz, Austria (2004); Dia: Beacon, New York (2005); Modern Art Museum of Fort Worth, Texas (2005); Foundation Beyeler, Riehen/Basel (2008); Carré d'art-musée d'art contemporain, Nîmes, France (2012); "Inverted Worlds," Museum of Fine Arts, Houston (2015; traveled to: New Orleans Museum of Art, Louisiana, 2016); and "This is a Photograph," Penland Gallery and Visitors Center, North Carolina (2016). Lutter had the honor of receiving the Deutscher Akademischer Austausch Dienst (DAAD) Grant in 1993, the John Simon Guggenheim Memorial Foundation Fellowship in 2001, and the Pollock-Krasner Foundation Grant in 2002.

In early 2017, the Los Angeles County Museum of Art (LACMA) announced an artist project and residency with Lutter, taking place from February 2017 through March 2018 and culminating in an exhibition in fall 2018.

Vernissage de Vera Lutter "Turning Time"
Vera Lutter, Radio Telescope, Effelsberg, XVII: September 16, 2013, 2013, gelatin silver print, 95 1/8 x 84 inches (241.6 x 213.4 cm), unique © Vera Lutter

Vernissage de Vera Lutter "Turning Time"
Vera Lutter, Temple of Athena, Paestum, V: October 8, 2015, 2015 © Vera Lutter

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "El colectivo desnudo"
Location:
Maison de l'Argentine
Fondation Argentine
27 A, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 44 16 29 00
Mail : culture@casaargentinaenparis.org
Internet Site : www.casaargentinaenparis.com
Description:
Pour cette occasion exposent : Rubén ALTERIO, Pat ANDREA, Alberto BALI, Mark BRUSSE, Rafael BUENO, Manuel CANCEL, José CÚNEO, Pablo FLAISZMAN, Luisa FUTORANSKY, Marcela GÓMEZ, Mario GURFEIN, Ruth GURVICH, Vincent GUZMÁN, Brenda HOFFMAN, Pablo KATZ, Victor KESSELMAN, María LAGRANGE, Julio LE PARC, Alejandro MARCOS, Cristina MARTÍNEZ, Federica MATTA, Daniel MELINGO, Ricardo MOSNER, María Luisa MULLER, Rodolfo NATALE, Laura NILLNI, Marie ORENSANZ, Hugo PASSARELLO LUNA, Bettina PELL, Jorge PELL, Roberto PLATÉ, Pablo REINOSO, Martín REYNA, Corelia ROCHÉ, Belén RONCORONI, Cristina RUÍZ GUIÑAZÚ, Christine SEGHEZZI, Antonio SEGUÍ, Andrea SZATMARY, Jack VANARSKY, Alexandra VERGA

Vernissage mardi 6 février à 19h
Exposition du 7 février au 3 Mai 2018
De 10h à 13h et de 14h à 19h

Vernissage de l'exposition "El colectivo desnudo"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "LA MTD FÊTE SES 25 SAISONS"
Location:
Epinay-sur-Seine
Epinay-sur-Seine
93800 Epinay-sur-Seine
M° RER C Epinay-sur-Seine, Gare SNCF d'Epinay-Villetaneuse, Tram T8
France
Internet Site : www.epinay-sur-seine.fr
Description:
Maison du Théâtre et de la Danse - 75-81, avenue de la Marne

Depuis 25 ans, la Maison du Théâtre et de la Danse fait vibrer le coeur culturel d'Épinay-sur-Seine. Venez découvrir l'exposition rétrospective que retrace les moments forts de ce lieu emblématique de la Ville.

Depuis 25 ans, la Maison du Théâtre et de la Danse fait vibrer le coeur culturel d'Épinay-sur-Seine. Venez découvrir l'exposition rétrospective que retrace les moments forts de ce lieu emblématique de la Ville.

DE LA MJC À LA MTD
Il y a plus de 50 ans, en 1965, sur un ancien verger du quartier des Presles, l'ancêtre de la Maison du Théâtre et de la Danse voit le jour. On l'appelle la baraque ou le mini-club et on peut également lire sur sa façade Maison de la Jeunesse. Des années plus tard, en 1993, cet équipement devient la MTD, Maison du Théâtre et de la Danse.
Dès lors, la MTD n'a cessé d'accueillir tout aussi bien des spectacles professionnels en diffusion que des équipes en résidence de création, mais aussi d'encourager et d'éclairer les pratiques artistiques amateurs. Elle appartient tout autant aux artistes toujours au cœur de son projet qu'aux Spinassiens qui la fréquentent assidûment.

Exposition rétrospective du vendredi 26 janvier au vendredi 13 avril à la MTD
Vernissage mardi 6 février à 19h

Exposition visible aux heures d'ouverture et lors des spectacles

Renseignements au 01 48 26 45 00

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Work In Progress - Tous aux bains"
Location:
La CLEF
Culture, Loisirs, Et Formation
46, rue de Mareil
78100 Saint-Germain-en-Laye
M° RER A Saint-Germain-en-Laye
France
Phone : +33 (0)1 39 21 54 90
Mail : contact@laclef.asso.fr
Internet Site : www.laclef.asso.fr
Description:
Tous les 2 ans, le W.I.P propose aux plasticiens
une expérience collective dans un atelier ouvert

Exposition en entrée libre
Du vendredi 2 au vendredi 16 février
Vernissage le mardi 6 février à 19h00

A partir de la reprise de janvier, les cours de peinture, sculpture, céramique, mosaïque, poterie, BD et arts numériques investissent la salle d'exposition qui se transforme, à cette occasion, en atelier géant. Les adhérents en arts plastiques, petits et grands, se retrouvent réunis autour d'une thématique commune : "Tous aux bains". L'évolution et la construction de leurs réalisations seront jour après jour visibles par tous. Au bout de 3 semaines de créations en tous genres, l'atelier géant sera démonté afin de laisser place à l'exposition collective des œuvres réalisées.

Nous avons choisi de travailler sur le thème du bain en écho avec les projets menés par la Ville dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la mort de Claude Debussy. Pour composer, cet artiste anticonformiste et avant-gardiste s'est beaucoup inspiré des paysages marins qu'il a observés lors de ses premières vacances sur les bords de la Manche.

Vernissage de l'exposition "Work In Progress - Tous aux bains"

[19:30-22:00] Vernissage de Azumi - Caligraphie Japonaise
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Waf+, Kimono in Paris
2 Place du marché Sainte-Catherine
75004 Paris

Expo et mini-Atelier de Caligraphie japonaise, par 書 Azumi, artiste et maître à Lyon. Mini-atelier s'effectue ;
Mardi le 6 février 18:00-19:30
Samedi le 10 février 16:00-17:30
6 personnes, 22€ /séance
Réserver à Waf+, +33 06 4649 6907, minyoneko@gmail.com
Vernissage mardi le 6 février 19:30-
Umeshu 梅酒 liqueur aux prunes et du champagne pour fêter le nouvel an!

Vernissage de Azumi - Caligraphie Japonaise

[19:30-21:30] Vernissage de l'exposition "Un quartier à croquer"
Location:
Centre d'animation Interclub 17
47, rue de Saussure
75017 Paris
M° Gare SNCF Pont Cardinet, Malesherbes, Villiers
France
Phone : +33 (0)1 42 27 68 81
Fax : +33 (0)1 47 64 97 04
Mail : Inter17@wanadoo.fr
Internet Site : www.actisce.org
Description:
Avec le collectif des Croqueurs Exquis, on s'est promené quelques semaines dans le XVIIe arrondissement de Paris pour croquer ce qui nous attirait l'œil. On a rassemblé tout ça et on vous le montre à partir de maintenant au centre Interclub 17.

Vernissage mardi 6 février de 19h30 à 21h30

Vernissage de l'exposition "Un quartier à croquer"




[20:00-22:00] Avant-première mondiale du film "50 Nuances Plus Claires"
Location:
Salle Pleyel
252, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Ternes, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 42 56 13 13
Mail : rp@sallepleyel.fr
Internet Site : www.sallepleyel.fr
Description:
en présence de Jamies Dornan alias Christian Grey, Dakota Johnson, Rita Ora, Eric Johnson, James Foley, E. L. James et Maeva Coucke alias Miss France 2018

Avant-première mondiale du film "50 Nuances Plus Claires"





[21:00-23:00] Première de "BESTIE DI SCENA"
Location:
Théâtre du Rond-Point
2 bis, avenue Franklin-D.-Roosevelt
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 44 95 98 00
Fax : +33 (0)1 40 75 04 48
Internet Site : www.theatredurondpoint.fr
Description:
Première de "BESTIE DI SCENA"

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés