Wednesday, March 21, 2018
Public Access


Category:
Category: All

21
March 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

  Fête nationale de Namibie
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale de Namibie

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4.70 € / 3.60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3.60 € / 2.60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22.4 x 17.3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68.5 x 54.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71.7 x 119.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Fête nationale d'Iran
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Norouz (1er jour du printemps)

Exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"
Location:
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Internet Site : www.alaia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Du 22 janvier au 10 juin
Tous les jours de 11h à 19h

Vernissage le dimanche 21 janvier en présence d'Olivier Saillard, Christoph bon Weyhe, Jean-Baptiste Mondino, Naomi Campbell, Didier Krzentowski, Jack Lang, Cindy Crawford Kaia Gerber, Farida Khelfa, Carla Sozzani, Paolo Roversi

Disparu le 18 novembre 2017, le génie d'Azzedine Alaïa s'expose au sein de son atelier et de sa galerie d'art dans le 4ème arrondissement de Paris dès aujourd'hui. Orchestrée par Olivier Saillard, cette exposition met en lumière les pièces les plus emblématiques du créateur, qui sera également à l'honneur du Design Museum de Londres qui, dès le mois de mai 2018, accueillera l'exposition "Azzedine Alaïa, The Couturier". Le plus ? C'est le créateur lui-même qui a choisi les 60 pièces couture exposées.

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marques de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition parisienne. Direction l'atelier et la galerie d'art du créateur, situés au 18 rue de la Verrerie dans le quatrième arrondissement où les créations les plus emblématiques d'Azzedine Alaïa se donnent à voir, scénographiées par Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera. A voir jusqu'au 10 juin 2018. Et cette année sera assurément l'année Alaïa puisqu'Outre-Manche, le créateur sera également à l'honneur d'une exposition au Design Museum.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, "Azzedine Alaïa : The Couturier" dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître avant son décès. Curatée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu'intimes et chargées d'histoire. C'est à même la peau de ses mannequins qu'il sculptait ses robes aujourd'hui pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes.

Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l'occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante de la mode.

Azzedine Alaïa : Je suis Couturier - jusqu'au 10 juin 2018 18 rue de la Verrerie 75004 Paris

Azzedine Alaïa : The Couturier - du 10 mai au 7 octobre 2018 Design Museum - 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Exposition "Voyage au centre de la Terre"
Location:
13ème arrondissement de Paris
13ème arrondissement de Paris
75013 Paris
France
Internet Site : www.mairie13.paris.fr
Description:
espaces éphémères d'Emerige
7 rue Tolbiac

9-15 mars 2018, prolongée jusqu'au 25 mars
en accès libre de 12h à 19h

Commissariat : Jérôme Sans

Emerige et le Fonds de dotation Emerige présentent du 9 au 15 mars l'exposition « Voyage au centre de la Terre » : une expédition à travers l'univers de 8 artistes - Romain Bernini, Jennyfer Grassi, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, Eva Jospin, Bruno Perramant, Lucie Picandet et Pierre Seinturier - qui ont pris possession d'une série d'anciens entrepôts dissimulés derrière le portail du 7 rue de Tolbiac. Ces espaces d'expérimentation abritent depuis plus d'un an une activité artistique plurielle, mise en lumière in situ grâce à l'exposition qui se veut un voyage esthétique et poétique, non linéaire, au cœur de la création en train de se faire.

Mécène engagé aux côtés de la scène artistique française depuis de nombreuses années, conscient du manque d'ateliers pour les artistes vivant à Paris, Emerige a choisi de mettre à disposition ses espaces du quartier Bibliothèque François Mitterrand à ces 8 artistes représentatifs du dynamisme de la scène émergente française. À travers cet accompagnement matériel, le Groupe leur offre un soutien fondamental sur le long terme.

Voué dans quelques semaines à la démolition, ce théâtre éphémère de la création artistique deviendra à l'horizon 2021 une immeuble de logements réalisé par Emerige.

Une déambulation « au delà du miroir »

Vernissage de l'exposition "Voyage au centre de la Terre"
© Florian Kleinefenn

Renouant, d'une certaine manière, avec l'histoire passée des ateliers collectifs, où les cultures se répondent et s'entrecroisent, les artistes se sont emparés des lieux. Tous ont en commun une recherche qui tend vers la notion de profondeur saisissable au fil des espaces : au rdc des paysages de forêts tels de gigantesques bas-reliefs qui seraient issus de contes fantastiques chez Eva Jospin ; des fleurs photoluminescentes plongées dans l'obscurité par Jennyfer Grassi comme des chimères, jusqu'aux peintures de jungles imaginaires et autres mythologies contemporaines de Romain Bernini.

À l'étage, dans les combles, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige présentent autant de vestiges des transformations invisibles des mondes souterrains. Dans la pièce voisine, les aquarelles de Lucie Picandet prennent forme tel un voyage introspectif à l'intérieur de son organisme, et, lové au fond du couloir, Pierre Seinturier dévoile un univers graphique et pictural qui campe comme une intrigue, un suspens issus de films policiers américains ou de série B.

Enfin, le sous-sol devient un vaste jardin onirique pictural, bordé d'allées, habité aussi d'êtres étranges évoluant dans des fonds marins indéterminés, créés par Bruno Perramant. Utopies, rituels, expériences rythment ces diverses propositions dans un autre espace-temps, celui du processus de création.

Réunis comme une île à la périphérie du paysage du centre parisien, les espaces du 7 rue Tolbiac ont constitué pour ces artistes un nouveau centre original du monde. Aujourd'hui, c'est aussi un écho à la fois proche et lointain du futur pôle artistique et culturel porté par Emerige qui naîtra sur l'Île Seguin d'ici 2021 : l'amorce d'un programme ambitieux, inattendu, hors des sentiers battus de l'art contemporain, dans lequel Emerige se porte comme un nouvel acteur du rayonnement de la création contemporaine française à l'échelle internationale. L'histoire ne fait que commencer...

Vernissage de l'exposition "Voyage au centre de la Terre"

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-13:00] Vernissage presse de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Location:
Mad Paris
Musée des Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 44 55 57 50
Mail : webmaster@madparis.fr
Internet Site : www.madparis.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"

du 22 mars au 2 septembre 2018

Le Musée des Arts Décoratifs accueille, du 22 mars au 2 septembre 2018, l'exposition « Margiela, les années Hermès » conçue et présentée en 2017 par le MoMu (Musée de la Mode d'Anvers) en collaboration avec Martin Margiela. Ce projet inédit met en lumière la collaboration aussi surprenante que féconde entre la maison Hermès et le créateur belge de 1997 à 2003.

Cet hommage à Martin Margiela est l'occasion de montrer pour la première fois en France les collections de prêt-à-porter féminin qu'il a dessinées pour la célèbre maison parisienne en regard de ses propres créations sous sa marque éponyme. Entre déconstruction novatrice et luxe intemporel, 120 silhouettes accessoirisées, dialoguent entre elles afin d'appréhender et de donner à voir la démarche si particulière de Martin Margiela. Ces deux univers propres au créateur de mode, constituent ainsi le point de départ de l'exposition « Margiela, les années Hermès » dont la direction artistique est assurée par Martin Margiela lui-même.

Considéré comme l'un des créateurs les plus atypiques et mystérieux de sa génération, Martin Margiela fait partie des rares stylistes à avoir radicalement bousculé et renouvelé l'univers de la mode. Après avoir fondé sa propre marque sous l'appellation Maison Martin Margiela, en 1988, il décide, dès ses débuts, de faire de l'anonymat l'une de ses caractéristiques essentielles refusant de faire apparaître son nom sur ses créations dont l'étiquette blanche cousue par 4 points devint le signe de reconnaissance. Le fameux « blanc de Meudon » est choisi comme signature pour ses défilés et pour les tenues du personnel vêtu d'une même blouse immaculée. Dès lors, Martin Margiela développe un travail à contre-courant d'une époque de logomania et de standardisation, qui s'esquisse alors déjà à grande échelle. Il surprend avec ses coupes construites-déconstruites, ses volumes oversize, ses matières recyclées ou encore ses tissus monochromes qui soulignent l'aspect artisanal de ses créations.

Lorsqu'en octobre 1997, Jean-Louis Dumas, alors président et directeur artistique d'Hermès, demande à Martin Margiela de dessiner les collections de prêt-à-porter femme, ce dernier est déjà considéré depuis près d'une décennie comme l'une des figures avant-gardistes les plus influentes. Cependant, il s'agit alors d'un choix audacieux, en rupture avec les tendances de l'univers de la mode, plus enclin à engager des stylistes « stars ». La maison Hermès crée donc la surprise en faisant appel à ce créateur iconoclaste dont personne ou presque ne connaît même le visage. Il n'a d'ailleurs jamais accordé le moindre entretien.

De 1997 à 2003, accompagné par l'expertise du studio et des ateliers de la maison Hermès dont il partage les valeurs, Martin Margiela instille, à travers douze collections consécutives, une vision cohérente et profonde d'un luxe contemporain. Confort, intemporalité, sensualité, authenticité sont les maîtres mots définissant sa vision de la femme Hermès associée à un style épuré. La nouvelle palette de couleurs sobres et monochromes qu'il impose s'éloigne de l'univers coloré des imprimés Hermès et suscite l'étonnement auprès de la presse. Dès l'entrée de l'exposition, le visiteur découvre deux styles distincts qui amorcent un dialogue passionnant entre les vêtements que Margiela a créés pour Hermès et ceux qu'il a réalisés pour sa propre Maison. L'ensemble se déroule dans une succession de séquences thématiques de plus de 100 silhouettes, de photographies et de vidéos selon un parcours où se répondent l'orange de la maison Hermès et le blanc de la Maison Martin Margiela.

Ainsi le visiteur appréhende un processus créatif qui navigue sans confusion entre les deux maisons et chacun de leurs codes. Des vidéos récentes mettent en scène aujourd'hui des femmes qui ont défilé pour lui il y a une vingtaine d'années. C'est la première fois que le Musée des Arts Décoratifs s'intéresse à un fait majeur de l'histoire de la mode, quand un créateur se dédouble entre sa collaboration pour d'autres Maisons et la sienne.

Conceptuel, subversif, Martin Margiela a totalement remis en cause le système de la mode à la fin des années 1980 et ses créations laissent encore de nos jours leur empreinte dans l'univers de la mode contemporaine. Une silhouette avant-gardiste basée sur la déconstruction, le recyclage et la récupération des matières. Il introduit chez Hermès une épure de la coupe et des couleurs s'appuyant sur les matières d'exception du sellier parisien et intégrant de nombreuses innovations. L'exposition au Musée des Arts Décoratifs rend hommage à cette figure incontournable de la mode.

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Maison Martin Margiela, Automne / Hiver 1996-1997
Photo : Anders Edström

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Hermès, Automne / Hiver 2002-2003
« Les Gestuelles »
Photo : Marina Faust

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Maison Martin Margiela, Printemps / Été 2009
Photo : Etienne Tordoir

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Hermès, Automne / Hiver 1998-1999
Photo : Studio des Fleurs

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Hermès, Printemps / Été 1999
Photo : Studio des Fleurs

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Maison Martin Margiela, Automne / Hiver 1991-1992
Photo : Marina Faust



[12:00-19:00] Ligue Junior NBA
Location:
Gymnase Jean Jaurès
87, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
M° Laumière
France
Phone : +33 (0)1 42 08 57 11
Internet Site : equipement.paris.fr/gymnase-jean-jaures-3155
Description:
Ligue Junior NBA






[15:00-21:00] Inauguration du projet cube - Université de la paix 2018
Location:
Maison des Etudiants Suédois
7 F, boulevard Jourdan
Cité internationale universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 53 80 81 50
Mobile : +33 (0)6 80 47 58 79
Fax : +33 (0)1 53 80 81 55
Mail : contact@maisondelasuede.org
Internet Site : www.svenskastudenthemmet.com
Description:
Le projet cube, intitulé « Chaque personne peut faire la différence », a été initié en 2014 par l'académie Raoul Wallenberg en Suède dans le but d'enseigner aux lycéens les 30 articles de la déclaration universelle des droits de l'homme. 30 containers en acier noir - 1 pour chaque droit humain fondamental - ont été envoyés dans différentes écoles en Suède puis à travers le monde. Ces cubes servent de support d'expression aux lycéens qui sont encouragés à défendre les droits de l'homme et à lutter contre le racisme et la xénophobie.

Inauguration du projet cube - Université de la paix 2018







[16:00-22:00] Vernissage de l'exposition "La Confidentielle #3"
Location:
Station
Smart Urban Space
13-15, rue du Pont-aux-Choux
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 52 06 79 01
Internet Site : www.station.paris
Description:
La Confidentielle du YIA - Young International Artists - du Mercredi 22 au 25 mars 2018 à la STATION, ancien bâtiment industriel de 600 m2, situé 13/15 rue du Pont-aux-Choux, à deux pas du Carreau du Temple et au cœur du quartier des galeries et musées du Marais.

Preview : Mercredi 21 Mars de 11h30 à 17h00
Vernissage : Mercredi soir de 18h00 à 22h00
Public Days : du Jeudi 22 au Samedi 24 Mars de 11h30 à 20h00
Dimanche 25 Mars de 11h30 à 17h00

La Confidentielle du YIA - Young International Artists est un rendez-vous ponctuel et intime qui se manifeste chaque année au printemps à Paris lors de la semaine de l'art contemporain.

22 - 25 mars 2018
Vernissage le mercredi 21 mars de 16h à 22h
Preview 12h - 16h

./ STATEMENTS

MORGANE TSCHIEMBER
Hugo Avigo / Célia Coëtte / Charlotte Gunsett / Paul Moragues / Alice Nikolaeva / Ornella Pacchioni / Sophie Pugnet / Paola Renard / Mercedes Semino / David Ancelin.

ANTOINE DUFEU
Lic / Editions Mix./ Les Presses du réel.

ALESSANDRO GALLICCHIO
Rachel Morellet.

BY NIGHT GALLERY
Golden Green / Formula 76.

LAURA SCHWARTZ
Lee Nevo (Cité des Arts resident 2018).

LHOSTE ART CONTEMPORAIN
Cirrus / Muriel Toulemonde / reeve Schumacher.

ARNAUD DESCHIN GALERIE
Véronique Bourgoin / Juli Susin.

LFDAC - La française des arts contemporains
Marion Thibal / Mathias Kiss - courtesy Galerie Alain Gutharc / Yves Robuschi - courtesy NO MAD GALERIE.

STATION GALERIE
Amir Gargaratchi.


./ PUBLIC DAYS

Du jeudi 22 au samedi 24 mars de 11H30 à 20 heures.
Dimanche 25 mars de 11h30 à 17 heures.

La Confidentielle du YIA - Young International Artists est un rendez-vous ponctuel et intime qui se manifeste chaque année lors de la semaine de l'art contemporain de Printemps à Paris.

Forte de deux éditions au Bastille Design Center à Paris, La Confidentielle du YIA - Young International Artists revient du jeudi 22 mars au 25 mars 2018 à STATION, ancien bâtiment industriel de 600 m2, situé 13/15 rue du Pont-aux-Choux, à deux pas du Carreaux du Temple et au cœur du quartier des Musées du quartier du Marais.

A l'occasion de cette nouvelle édition, La Confidentielle intervient comme Pavillon de l'émergence dans l'art contemporain où dialoguent un ensemble de champs et de media, sous l'égide d'un commissariat multiple.

C'est un chœur composé de 20 artistes, orchestré par Morgane Tschiember, Alessandro Gallicchio, Laura Schwartz, Lhoste Art Contemporain, Arnaud Deschin, Station Galerie, LFDAC -La Française Des Arts Contemporains, et Antoine Dufeu pour la partie Editions et Livres d'art.

La Confidentielle du YIA - Young International Artists se veut être un moyen nouveau d'expression privilégié dans l'art contemporain où rencontres et découvertes président ; un lieu de partage entre les artistes, les collectionneurs et curieux.


Tarif: 8 euros / Tarif Réduit: 5 euros (Sur présentation de la carte Maison des Artistes ou Agessa). Gratuité pour les personnes à mobilité réduite.

Vernissage de l'exposition "La Confidentielle #3"

Vernissage de l'exposition "La Confidentielle #3"








[17:00-20:00] Vernissage de Josef Nadj "Miraculorum"
Location:
Galerie Camera Obscura
268, boulevard Raspail
75014 Paris
M° Raspail, Denfert-Rochereau
France
Phone : +33 (0)1 45 45 67 08
Mail : cameraobscura@free.fr
Internet Site : www.galeriecameraobscura.fr
Description:
Dessins, cyanotypes, photographies

Exposition du 22 mars au 19 mai 2018
Mardi-vendredi : 12h - 19h / Samedi : 11h - 19h

Chorégraphe, danseur, mais aussi plasticien et photographe, Josef Nadj est l'auteur de plus d'une trentaine de créations programmées dans près de cinquante pays.

Dans l'univers de Josef Nadj, créations plastiques et créations scéniques ont toujours été intimement liées. Le dessin, la sculpture, comme le film et la photographie n'ont jamais été dissociés de son geste de créateur.

Après avoir dirigé le Centre chorégraphique national d'Orléans de 1995 à 2016, Josef Nadj s'établit à Paris en 2017 et poursuit son oeuvre en lui donnant une nouvelle orientation qui laisse plus de place à la performance, au dessin et à la photographie.

Nous sommes heureux d'accueillir Josef Nadj à la galerie Camera Obscura avec cette présentation de trois séries d'œuvres réalisées entre 2009 et 2017 :

Les corbeaux (dessins), Inhancutilitatem (cyanotypes) et Miraculorum (photographies)

Vernissage de Josef Nadj "Miraculorum"
Inhancutilitatem, 2015. Cyanotype (photogramme). 48 x 48 cm. Epreuve unique.

Vernissage de Josef Nadj "Miraculorum"
Miraculorum #51, 2017. Photographie (Tirage jet d'encre pigmentaire). 26 x 26 cm. Edition limitée à six exemplaires

Vernissage de Josef Nadj "Miraculorum"
Les Corbeaux, 2009. Dessin au crayon. 65 x 50 cm

[17:30-20:30] Présentation du relooking du train de nuit Thello
Location:
Gare de Lyon
Place Louis Armand
75012 Paris
M° Gare de Lyon
France
Mail : garedelyon@gares-sncf.com
Internet Site : www.gares-sncf.com/fr/gare/frply/paris-gare-lyon
Description:
Présentation du relooking du train de nuit Thello

[17:30-20:30] Vernissage de l'exposition collective "All the beast"
Location:
Galerie Antoine Levi
44, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)9 53 56 49 56
Mobile : +33 (0)6 95 65 44 67
Mail : info@antoinelevi.fr
Internet Site : www.antoinelevi.fr
Description:
avec :
Lisetta Carmi, Daniel Jacoby, Oliver Laric, Beatriz Olabarrieta, Amalia Pica
Text piece by Stefano Pirovano

Vernissage Wednesday March 21st, 2019, 17h30 - 20h30
21 March January - 5 May, 2018









[18:00-21:00] Rencontre avec Alexandre de Betak
Location:
Piasa Rive Droite
118, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 53 34 10 10
Fax : +33 (0)1 53 34 10 11
Mail : contact@piasa.fr
Internet Site : www.piasa.fr
Description:
Alexandre de Betak, My Parisian interior Art + Design

Rencontre avec Alexandre de Betak

[18:00-21:00] Vernissage de Romain Taïeb "Plâtre"
Location:
Galerie Pixi
Marie Victoire Poliakoff
95, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 10 12
Mobile : +33 (0)6 11 90 29 35
Fax : +33 (0)1 43 25 10 12
Mail : galeriepixi@free.fr
Internet Site : www.galeriepiximarievictoirepoliakoff.com
Description:
du 21 mars au 21 avril

Vernissage de Romain Taïeb "Plâtre"
Vernissage de Romain Taïeb "Plâtre"
Vernissage de Romain Taïeb "Plâtre"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Location:
Mad Paris
Musée des Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 44 55 57 50
Mail : webmaster@madparis.fr
Internet Site : www.madparis.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"

du 22 mars au 2 septembre 2018

Le Musée des Arts Décoratifs accueille, du 22 mars au 2 septembre 2018, l'exposition « Margiela, les années Hermès » conçue et présentée en 2017 par le MoMu (Musée de la Mode d'Anvers) en collaboration avec Martin Margiela. Ce projet inédit met en lumière la collaboration aussi surprenante que féconde entre la maison Hermès et le créateur belge de 1997 à 2003.

Cet hommage à Martin Margiela est l'occasion de montrer pour la première fois en France les collections de prêt-à-porter féminin qu'il a dessinées pour la célèbre maison parisienne en regard de ses propres créations sous sa marque éponyme. Entre déconstruction novatrice et luxe intemporel, 120 silhouettes accessoirisées, dialoguent entre elles afin d'appréhender et de donner à voir la démarche si particulière de Martin Margiela. Ces deux univers propres au créateur de mode, constituent ainsi le point de départ de l'exposition « Margiela, les années Hermès » dont la direction artistique est assurée par Martin Margiela lui-même.

Considéré comme l'un des créateurs les plus atypiques et mystérieux de sa génération, Martin Margiela fait partie des rares stylistes à avoir radicalement bousculé et renouvelé l'univers de la mode. Après avoir fondé sa propre marque sous l'appellation Maison Martin Margiela, en 1988, il décide, dès ses débuts, de faire de l'anonymat l'une de ses caractéristiques essentielles refusant de faire apparaître son nom sur ses créations dont l'étiquette blanche cousue par 4 points devint le signe de reconnaissance. Le fameux « blanc de Meudon » est choisi comme signature pour ses défilés et pour les tenues du personnel vêtu d'une même blouse immaculée. Dès lors, Martin Margiela développe un travail à contre-courant d'une époque de logomania et de standardisation, qui s'esquisse alors déjà à grande échelle. Il surprend avec ses coupes construites-déconstruites, ses volumes oversize, ses matières recyclées ou encore ses tissus monochromes qui soulignent l'aspect artisanal de ses créations.

Lorsqu'en octobre 1997, Jean-Louis Dumas, alors président et directeur artistique d'Hermès, demande à Martin Margiela de dessiner les collections de prêt-à-porter femme, ce dernier est déjà considéré depuis près d'une décennie comme l'une des figures avant-gardistes les plus influentes. Cependant, il s'agit alors d'un choix audacieux, en rupture avec les tendances de l'univers de la mode, plus enclin à engager des stylistes « stars ». La maison Hermès crée donc la surprise en faisant appel à ce créateur iconoclaste dont personne ou presque ne connaît même le visage. Il n'a d'ailleurs jamais accordé le moindre entretien.

De 1997 à 2003, accompagné par l'expertise du studio et des ateliers de la maison Hermès dont il partage les valeurs, Martin Margiela instille, à travers douze collections consécutives, une vision cohérente et profonde d'un luxe contemporain. Confort, intemporalité, sensualité, authenticité sont les maîtres mots définissant sa vision de la femme Hermès associée à un style épuré. La nouvelle palette de couleurs sobres et monochromes qu'il impose s'éloigne de l'univers coloré des imprimés Hermès et suscite l'étonnement auprès de la presse. Dès l'entrée de l'exposition, le visiteur découvre deux styles distincts qui amorcent un dialogue passionnant entre les vêtements que Margiela a créés pour Hermès et ceux qu'il a réalisés pour sa propre Maison. L'ensemble se déroule dans une succession de séquences thématiques de plus de 100 silhouettes, de photographies et de vidéos selon un parcours où se répondent l'orange de la maison Hermès et le blanc de la Maison Martin Margiela.

Ainsi le visiteur appréhende un processus créatif qui navigue sans confusion entre les deux maisons et chacun de leurs codes. Des vidéos récentes mettent en scène aujourd'hui des femmes qui ont défilé pour lui il y a une vingtaine d'années. C'est la première fois que le Musée des Arts Décoratifs s'intéresse à un fait majeur de l'histoire de la mode, quand un créateur se dédouble entre sa collaboration pour d'autres Maisons et la sienne.

Conceptuel, subversif, Martin Margiela a totalement remis en cause le système de la mode à la fin des années 1980 et ses créations laissent encore de nos jours leur empreinte dans l'univers de la mode contemporaine. Une silhouette avant-gardiste basée sur la déconstruction, le recyclage et la récupération des matières. Il introduit chez Hermès une épure de la coupe et des couleurs s'appuyant sur les matières d'exception du sellier parisien et intégrant de nombreuses innovations. L'exposition au Musée des Arts Décoratifs rend hommage à cette figure incontournable de la mode.

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Maison Martin Margiela, Automne / Hiver 1996-1997
Photo : Anders Edström

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Hermès, Automne / Hiver 2002-2003
« Les Gestuelles »
Photo : Marina Faust

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Maison Martin Margiela, Printemps / Été 2009
Photo : Etienne Tordoir

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Hermès, Automne / Hiver 1998-1999
Photo : Studio des Fleurs

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Hermès, Printemps / Été 1999
Photo : Studio des Fleurs

Vernissage de l'exposition "Margiela, les années Hermès"
Maison Martin Margiela, Automne / Hiver 1991-1992
Photo : Marina Faust

[18:00-22:00] Vernissage de la foire Drawing Now
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : accueil@carreaudutemple.org
Internet Site : www.carreaudutemple.eu
Description:
La 12ème édition de DRAWING NOW Art Fair aura lieu du 22 au 25 mars 2018 au Carreau du Temple.

Mercredi 21 : journée sur invitation uniquement.
10h - 12h : avant-première VIP et presse
12h - 18h : avant-première professionnelle
18h - 22h : vernissage

Jeudi 22 mars
11h - 20h
Journée dédiée aux Talks et Entretiens d'artistes à l'auditorium du Carreau du Temple.

Du vendredi 23 au dimanche 25 mars
11h - 20h (19h le dimanche)

Entrée plein tarif : 16 euros / tarif réduit 9 euros (artiste affilié à la maison des artistes, handicapé, INCOM, étudiant, chômeur, sur présentation d'un justificatif)
Gratuit pour les moins de 18 ans

http://www.drawingnowparis.com

Cette nouvelle édition de DRAWING NOW Art Fair rassemblera sur les deux niveaux du Carreau du Temple 72 galeries internationales pour vous faire découvrir toute la diversité du dessin contemporain d'aujourd'hui et des 50 dernières années. Ces 72 galeries, sélectionnées par un comité indépendant, présenteront près de 400 artistes et plus de 2000 oeuvres d'une grande qualité.

Cette année, soutenu par le Ministère de la Culture, DRAWING NOW Art Fair renforce encore la place du dessin dans l'accès à l'art et à la culture pour tous et met en place dès à présent le Mois du dessin ; avec cette année : le trait plein d'attrait. Cette manifestation permet d'associer les structures du réseau Tram pour valoriser les actions d'éducation et de transmission culturelle par les artistes.

Vernissage de la foire Drawing Now

Depuis 2007, le printemps parisien se place sous le signe du dessin contemporain.

Ce rendez-vous attendu chaque année, depuis plus de 10 ans, promet au public amateur, collectionneur et professionnel une rencontre unique avec le medium dessin sous toutes ses formes.

Pendant 5 jours le Carreau du Temple va battre au rythme du dessin, de ses performances, de ses Talks et de ses rencontres.

Les galeries qui exposent au niveau bas du Carreau du Temple sont invitées à redéfinir leurs propositions autour de deux nouveaux secteurs, Insight et Process, permettant de montrer le versant le plus contemporain du dessin.

Insight
Le secteur Insight a été créé pour permettre aux visiteurs de découvrir ou approfondir le travail d'artistes français ou internationaux, moins connus du public, même s'ils sont bien identifiés sur leur territoire d'origine.

Pour permettre cette approche, le stand doit présenter un solo ou un duo, mettant en regard le travail de deux artistes. La galerie peut être émergente ou confirmée et vouloir mieux faire identifier ces artistes.

Process
Le secteur Process propose une expérimentation du dessin contemporain : des vidéos, dessin animé, mise en perspective du travail de dessin de plusieurs artistes, techniques spécifiques. Les galeries présentent un projet conçu soit comme une exposition thématique, théorique, expérimentale et curatée par le galeriste ou un commissaire d'exposition. Cette exposition sera accompagnée d'un texte et d'une mise en scène spécifique.

L'exposition BD/Drawing : Correspondances
L'exposition BD/Drawing : Correspondances présente un ensemble d'œuvres issues des collections de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image, ainsi que des ateliers des artistes ou du fonds de leurs galeries. Le choix que nous en avons fait permet de mettre en lumière cette influence croisée entre dessin contemporain et BD à l'appui de tout un monde d'images très diverses et à l'écho de la création contemporaine tous modes confondus. Il en appelle ici à la construction de personnages et de saynètes typiques des cartoons pour quotidiens, là à un environnement fantastique, là encore à l'abstraction psychédélique, géométrique, voire minimaliste.

Vernissage de la foire Drawing Now
Alfredo Barsuglia, Jasmin, 2014
Crayon sur toile - 105 x 147 cm
© l'artiste

Vernissage de la foire Drawing Now
Jacqueline Dauriac, Sans titre, 2009 - Acrylique sur papier calque - 21 x 29,7 cm
© Courtesy Galerie Isabelle Gounod

Vernissage de la foire Drawing Now
Mathieu Dufois, Ni Foudroyée, 2017 - Pierre noire sur papier - 53 x 75 cm
© Mathieu Dufois, courtesy La Galerie Particulière, Paris-Bruxelles

Vernissage de la foire Drawing Now
Radenko Milak, Water, série University of Disaster, 2017 - Quadriptyque, aquarelle conctrecollée sur dibond - 200 x 140 cm
© Radenko Milak, courtesy Galerie Les filles du calvaire

[18:30-21:00] Vernissage VIP de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Location:
Galerie Photo12
14, rue des Jardins Saint-Paul
15, rue Saint-Paul
Village Saint-Paul
75004 Paris
M° Sully - Morland, Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 24 21
Mail : aline@photo12.com
Internet Site : www.photo12.com
Description:
Exposition du 22 mars au 12 mai 2018

Du 22 mars au 12 mai 2018, Photo12 Galerie présente «Fashion Galaxy », une exposition de photographies largement inédites de Jean-Marie Périer.

Cette exposition présente une trentaine de photos de Jean-Marie Périer sur l'univers de la mode, créateurs et égéries.
L'occasion d'en retrouver les plus grands noms (Azzedine Alaïa, Carla Bruni, Christian Lacroix, Chrystèle Saint-Louis Augustin, Giorgio Armani, Issey Miyake, Jean-Paul Gaultier, Jerry Hall, John Galliano, Karen Mulder, Karl Lagerfeld, Kenzo Takada, Monica Bellucci, Naomi Campbell, Olga Pantushenkova, Sibyl Buck, Sonia Rykiel, Stella McCartney, Thierry Mugler, Valentino Garavani, Vivienne Westwood, Yves Saint Laurent et d'autres) dans des mises en scène surprenantes qui ont fait la marque distinctive du photographe.


NOTE D'INTENTION

En 1990, après dix ans passés aux Etats-unis, lorsque ma soeur m'appela pour travailler pour le journal « ELLE » dont elle était la rédactrice en chef, je sautai sur l'occasion.
Et soudain je me retrouvai à nouveau dans le groupe Filipacchi et, chance unique, avec la même liberté d'imagination et de moyens que dans les années 60.
En plus, les rock-stars de jadis étant devenus des pères de famille, les couturiers avaient pris le relais. Ils avaient la même fantaisie, le talent et les moyens d'inventer leur vie. Personne ne vivait comme Saint Laurent, Karl Lagerfeld ou Jean-Paul Gaultier.
Avec mon ami le directeur artistique François Baudot nous pûmes réaliser une grande série sur l'univers des créateurs de mode.

Jean-Marie Périer


Jean-Marie Périer - biographie

Jean-Marie Périer est né à Neuilly en 1940.
En 1956, il devient assistant de Daniel Filipacchi, alors photographe à Marie-Claire. Il commence à travailler pour Jazz magazine, Paris-Match et Télé 7 Jours mais doit partir en 1960 pour faire son service militaire en Algérie.
De 1962 à 1974, il est le photographe de Salut les Copains, côtoyant tous les artistes des années 60. Il travaille également pour des productions publicitaires, notamment pour Levi's et L'Oréal.
A partir de 1975, il se consacre entièrement aux films publicitaires, à Los Angeles et à New York. Il en tourne plus de 600, pour Canada Dry, Coca Cola, Ford, Nestlé, Bic, Camel, Ford... Il tourne aussi des longs métrages pour le cinéma, notamment Antoine et Sébastien avec François Périer en 1974 et Sale rêveur avec Jacques Dutronc et Léa Massari en 1978.
Il revient en France en 1990 et renoue avec la photo, notamment pour ELLE. C'est là qu'il peut produire notamment la série « L'univers des créateurs » qui lui permet de retrouver la liberté et la fantaisie dans la mise en scène qui avaient fait sa marque dans les années soixante. Tous les grands créateurs passent devant son objectif : Saint Laurent, Armani, Tom Ford, Christian Lacroix, Gaultier, Alaïa...
Parallèlement, il réalise des documentaires et séries pour la télévision.
Ainsi en 2008 : une série de 50 programmes courts pour Paris Première avec Jacques Dutronc et une série de 50 programmes courts pour France 5 sur les années soixante.
La première grande exposition consacrée à ses photos s'est déroulée à l'Hôtel de Ville de Paris en 2002.


Le mot de la Galeriste

« C'est en 2002, lors de la grande exposition qu'avait organisée pour lui Bertrand Delanoë à l'Hôtel de Ville de Paris, que je me suis rendu compte que Jean-Marie Périer avait construit une œuvre exceptionnelle.
J'avais en mémoire certaines de ses photographies les plus célèbres des années 1960 mais il fallait les voir réunies, en très grand format, pour comprendre toute l'originalité de son talent. Certes il avait eu la chance d'approcher ceux qui allaient devenir d'immenses stars alors qu'ils étaient encore des inconnus. Mais il ne suffisait pas de les rencontrer et d'être là. Il fallait imaginer comment les mettre en scène, comment les magnifier, comment leur construire une identité visuelle. Aujourd'hui, quand on pense aux Sixties, on voit des images inventées par Jean-Marie Périer.
Après cette période si féconde, il choisit de se consacrer au cinéma avec des longs métrages comme « Antoine et Sébastien » ou « Sale rêveur ». Et il partit aux Etats-Unis pour une nouvelle carrière comme cinéaste publicitaire.
Et puis au début des années 1990, il retrouva la liberté, l'imagination, l'enthousiasme de ses débuts pour photographier les créateurs de mode qui étaient en train de devenir les nouvelles stars mondiales de la fashion galaxy en pleine émergence. Eux aussi acceptèrent de jouer le jeu de ses mises-en-scène.
Aujourd'hui, ces photographies sont à leur tour devenues iconiques. »

Valérie-Anne Giscard d'Estaing

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Yves Saint-Laurent, Sibyl Buck, Paris, octobre 1995

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Vivienne Westwood, Londres, Musée de la Wallace Collection, Septembre 1994

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Thierry Mugler et Jerry Hall, New York, mai 1995

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Sonia Rykiel, Paris, mars 1998

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Kenzo éléphant, Paris, 1992

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Stella McCartney, avril 1997

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Azzedine Alaïa et Naomi Campbell, Paris, mars 1996

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Jean-Paul Gaultier et Sonia Rykiel

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Monica Bellucci en Dolce & Gabbana. Milan, juillet 1998

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Valentino Garavani dans sa maison, Rome, janvier 1996

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Karl Lagerfeld, Hambourg, mai 1995

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Yves Saint-Laurent, Paris, octobre 1995

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Yves Saint-Laurent et Carla Bruni, Paris, 1998

[18:30-21:00] Vernissage de Brunet Saunier Architecture "Phylum H"
Location:
La Galerie d'Architecture
11, rue des Blancs-Manteaux
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 49 96 64 00
Fax : +33 (0)1 49 96 64 01
Mail : mail@galerie-architecture.fr
Internet Site : www.galerie-architecture.fr
Description:
17 mars au 14 avril 2018
vernissage mercredi 21 mars de 18h30 à 21h
Visites guidées les samedis 24 mars, 7 et 14 avril, à 15h

Près de vingt ans de conception hospitalière ont permis à Brunet Saunier Architecture de se construire une solide expertise dans le secteur de la santé pour aujourd'hui proposer un regard transversal à la fois sensible et scientifique, sur les variations culturelles et les pratiques du soin. Avec l'architecte Gerold Zimmerli, consultant hospitalier, l'agence développe une écriture singulière et minimale, optant pour une abstraction des formes et une flexibilité poussée à l'extrême au profit d'une évolutivité accrue. Ce n'est qu'en acceptant totalement la machine que l'hôpital peut se montrer accessible, intime et généreux. Ainsi libérés des contraintes techniques, les qualités spatiales, les relations à l'extérieur, les vues, la lumière et les matériaux peuvent être pleinement affirmés.

L'exposition Phylum H s'inspire de travaux scientifiques et académiques, à l'image de l'entomologie, pour poser les prémices d'une filiation de l'édifice hospitalier. Cette analyse des constituants d'une centaine de projets de l'agence en compare plus particulièrement cinq, en Europe. L'expérience immersive d'un film en réalité virtuelle (VR) réalisé par Richard Copans prolonge cette étude et plonge le visiteur au cœur de l'Hôpital Nord Franche-Comté où se côtoient poésie et rationalité.

La machine comme un organisme au service de l'humain.

brunet-saunier.com

Vernissage de Brunet Saunier Architecture "Phylum H"
© Brunet Saunier Architecture 2018

[18:30-21:00] Vernissage de Jessica Das "The Good Times"
Location:
Slow Galerie
5, rue Jean-Pierre Timbaud
141, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf, République
France
Phone : +33 (0)1 43 55 44 68
Mail : contact@slowgalerie.com
Internet Site : www.slowgalerie.com
Description:
Vernissage de Jessica Das "The Good Times"

DU 21 MARS au 14 AVRIL 2018
VERNISSAGE MERCREDI 21 MARS de 18H30 à 21H00

A l'occasion de sa première expo solo à la SLOW galerie, l'illustratrice Jessica Das vous invite à vous promener dans les rues colorées de la Nouvelle Orléans un jour de Mardi gras, à vous perdre dans une foule joyeuse et anarchique, à mater en douce des corps qui se libèrent!

Loin d'être un simple divertissement, le Carnaval est un moment qui nous interroge sur le sens du monde, et permet de renverser temporairement l'ordre établi.
Ainsi pendant ces semaines de fêtes, le Roi devient le fou, et le fou devient le Roi !

Remuée et inspirée par un voyage dans le sud des Etats-Unis l'an dernier, Jessica partage avec nous ses souvenirs à travers une collection d'impressions, de collages inédits et d'airs entêtants.
Dans la tendresse des nuits Louisianaises une plume chatouille, une trompette crépite, une bouche se farde, un regard se dérobe, une poitrine se révèle, un baiser se vole, un rire éclate, un esprit se réveille, un collier se casse, une liqueur brûle et un fleuve déborde.

Le titre de chaque dessin fait écho à un titre de chanson populaire évoquant cette ville mythique, joyau créole de cet ancien nouveau monde, berceau du jazz, et repaire par excellence des musiciens et des amoureux du bon temps !

"River runnin' free you know how I feel
Blossom on the tree, you know how I feel
It's a new dawn, it's a new day, it's new life for me
And I'm feelin' good"

Vernissage de Jessica Das "The Good Times"

Après avoir poussé sous le soleil de Californie, Jessica DAS a pris racine à Paris et partage son temps entre ses commandes en illustration et un travail de design sur des séries de dessins animés.

Son univers est peuplé de créatures colorées et polymorphes, toujours de bonne humeur ! Son style direct, expressif et chaleureux s'enrichit au fil du temps, des projets et des expériences.

Jessica est représentée par l'Agence LaSuite, et travaille pour divers clients comme Bayard, Milan, BubbleMag, Poppik, Monsieur Poulet, Heineken.

Vernissage de Jessica Das "The Good Times"










[19:00-21:00] La Nuit de la pistache avec Noha Baz
Location:
Librairie Gallimard
15, boulevard Raspail
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 45 48 24 84
Fax : +33 (0)1 42 84 16 97
Mail : gallimard@librairie-gallimard.com
Internet Site : www.librairie-gallimard.com
Description:
Nous vous invitons à rencontrer Noha Baz lors d'une soirée festive et délicieuse autour de son dernier livre, "La Nuit de la Pistache", éditions Noir Blanc etc., le mercredi 21 mars à partir de 19 heures à la librairie Gallimard Paris.

La Nuit de la pistache avec Noha Baz

[19:00-21:00] Projection de "Souffles"/"Πνοές"
Location:
Maison de la Grèce
Communauté Hellénique de Paris et des Environs
9, rue Mesnil
75016 Paris
M° Victor Hugo
France
Phone : +33 (0)1 47 04 67 89
Mail : list.chpe@gmail.com
Internet Site : www.communaute-hellenique.org
Description:
Dans le cadre de la journée mondiale de la poésie, Phonie-Graphie a le plaisir de vous inviter à la projection de "Souffles"/"Πνοές", art vidéo, en présence du réalisateur Kyriakos Chatzimichaïlidis, sur des poèmes de Cavafis, Kavvadias, Houliarakis et Karyotakis.

A cette occasion seront exposées de nombreuses éditions bilingues de poésie.
La projection sera suivie du verre de l'amitié.

Projection de "Souffles"/"Πνοές"

[19:00-21:00] Soirée d'ouverture du 11ème festival Rencontre des Jonglages
Location:
Jeu de Paume - Site Sully
Hôtel de Sully
62, rue Saint-Antoine
9, place des Vosges
75004 Paris
M° Saint-Paul, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 42 74 47 75
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
Hôtel de Sully, Centre des monuments nationaux, Paris

À 19h point presse qui sera l'occasion d'inventer la cartographie nouvelle et utopique d'une Île de France traversée par un mois de jongle(s).
À 20h Johan Swartvagher, artiste complice, inaugurera les 10 ans de cette Rencontre dans les Jardins de L'Hôtel de Sully. Un appel à l'invisible dans un lieu majestueux.

21 mars > 22 avril 2018 en IDF

[19:00-21:00] Vernissage "Les Italiens à Paris. De Boldini à Severini (1870-1930)"
Location:
Carré Rive Droite
Quartier de l'Elysée
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Mail : contact@francoisleage.com
Internet Site : www.art-rivedroite.com
Description:
Galerie MAURIZIO NOBILE
34, rue de Penthièvre
75008 Paris
+33 (0)1 45 63 07 75
paris@maurizionobile.com

Du 22 mars au 21 avril 2018
Du mardi au samedi, de 11h à 19h

Les Italiens à Paris de Boldini à Severini (1870-1930) est le titre de l'exposition que la Galerie Maurizio Nobile Paris, en collaboration avec la galerie Bottegantica de Milan consacre aux artistes italiens confirmés à Paris au tournant de 1900.

Une vingtaine d'œuvres sera présentée, la plupart inédites, provenant de collections privées. Parmi les artistes, citons Giovanni Boldini, Federico Zandomeneghi, Antonio Mancini et Gino Severini.

www.lesitaliensaparis.com

Vernissage de l'exposition "Les Italiens à Paris. De Boldini à Severini (1870-1930)"

[19:00-21:00] Vernissage "Touches, Le théâtre de marionnettes de Géza Blattner"
Location:
Institut Hongrois de Paris
92, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Rennes, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 06 44
Fax : +33 (0)1 43 26 89 92
Mail : info@instituthongrois.fr
Internet Site : www.instituthongrois.fr
Description:
Touches
Le théâtre de marionnettes expérimental de Géza Blattner dans le Paris des avant-gardes

du 22 mars au 26 mai 2018
Vernissage le 21 mars à 19h

L'exposition hors du commun que nous inaugurons au printemps 2018 met à l'honneur Géza Blattner, considéré comme le fondateur du théâtre de marionnettes moderne en Europe.

Né à Debrecen, installé à Paris avec ses parents en 1925, cet artiste-peintre aux idées progressistes sera fortement influencé par le concept d'œuvre d'art total ; en ce début du 20e siècle, il crée en Hongrie et en France des ateliers d'expérimentation qui réinventent les règles régissant le jeu des marionnettes. Son théâtre Arc-en-Ciel à Paris, constitué principalement de peintres et de sculpteurs, mué en atelier pédagogique, est la première communauté artistique de marionnettistes au monde à renoncer à imiter le théâtre classique pour mettre en valeur les particularités spécifiques du genre, contribuant ainsi à son émancipation et à sa renaissance en France.

Notre exposition intitulée "Touches" vous propose une sélection de dessins de marionnettes, de projets de décors, de documents, de photographies ainsi que des marionnettes reproduites par impression 3D dont la fameuse marionnette à touches brevetée par Blattner en 1937.

Entrée libre

Vernissage de l'exposition "Touches - Le théâtre de marionnettes expérimental de Géza Blattner"

[19:00-22:00] Vernissage de Noselfix "Pause"
Location:
L'Autre Maison Fabrice Diomard
54, avenue de la Motte Picquet
Village Suisse
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)1 45 67 68 07
Mobile : +33 (0)6 13 98 09 65
Mail : fabrice.diomard@lautremaison.fr
Internet Site : www.lautremaison.fr
Description:
Vernissage de Noselfix "Pause"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Objets et Textiles"
Location:
Atelier Blancs Manteaux
38, rue des Blancs-Manteaux
75004 Paris
M° Rambuteau, Hotel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 43 48 67 83
Mail : contact@abmparis.com
Internet Site : www.abmparis.com
Description:
Vous pourrez découvrir, grâce au projet "Somé&Ori", 8 manufactures de la région de Kyoto. Là où le tissage et l'impression de tissu (de soie notamment) est un savoir-faire ancestral qu'il est important de valoriser, de partager et de préserver à travers les âges.

Mais également une sélection raffinée d'objets conçus dans le Kanto, région japonaise proche de Tokyo. Étoles en soies, verreries, poteries ou encore Arts de la table devraient ravir les amateurs de Japon. A noter que le designer français Guillaume Bardet a participé à la conception d'un plateau et d'un support indépendant en métal de couleur qui, une fois réunis peuvent servir de table basse. Un bel exemple de collaboration innovante entre designer français et artisans japonais.

Vernissage de l'exposition "Objets et Textiles"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Princesses de Saba la nuit"
Location:
Mairie du 3ème arrondissement
2, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Temple
France
Phone : +33 (0)1 53 01 75 03
Internet Site : mairie3.paris.fr
Description:
un documentaire photographique de Jean-Christophe Husson et Delphine Gubert

Du 22 mars au 4 avril

Cette série photographique témoigne de la vie de 6 jeunes individus, installés à Marseille. L'histoire de chacun est particulière, mais leurs désirs communs les ont réunis pour vivre une expérience importante pour eux, celle d'afficher leur homosexualité et leur désir de travestissement sans subir les violences verbales ou physiques auxquelles ils sont sans cesse confrontés. Ainsi, ces jeunes se réunissent la nuit pour faire leur gay pride, et traversent la ville aux yeux de tous. Perché(e)s sur leurs talons hauts, somptueusement habillé(e)s de dentelles ou simplement paré(e)s d'une féminité assumée, ces «filles», comme ils (elles) se nomment, descendent la Canebière tel(le)s des princesses, et vivent leur rêve plus fort(e)s ensemble, sans peur au ventre. La plupart d'entre eux sont venus du Maghreb, certains ont grandi en France, mais tous sauf un sont de confession et/ ou de culture musulmane. Ils ont accepté de se révéler à nous sous leurs différentes facettes, garçon ou fille.

Vernissage le mercredi 21 mars de 19h à 22h au Péristyle de la Mairie du 3eme.

C'est ouvert à toutes et tous, et l'entrée est libre.
Retrouvez l'ensemble du programme du Festival des Cultures LGBT, du 16 mars au 4 avril 2018, sur : www.festivaldescultureslgbt.org

#FestivalDesCulturesLGBT #FDCLGBT

Vernissage de l'exposition "Princesses de Saba la nuit"

Vernissage de l'exposition "Princesses de Saba la nuit"

[19:30] Dévoilement de la frise chronologique murale illustrée
Location:
Centre Culturel Tchèque
18, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 53 73 00 22
Fax : +33 (0)1 53 73 00 27
Mail : ccparis@czech.cz
Internet Site : www.czechcentres.cz/paris
Description:
en présence de Jacques RUPNIK, historien, et des artistes David BÖHM & Jiří FRANTA

Deux artistes tchèques, David BÖHM et Jiří FRANTA réalisent dans les espaces menant au Paris-Prague jazz club une frise chronologique murale illustrant les événements historiques, culturels, scientifiques ou sportifs majeurs des 100 dernières années de notre pays. Une façon inédite de découvrir l'histoire centenaire de la Tchécoslovaquie !

Cette création s'inscrit dans le cadre des célébrations du Siècle tchèque et slovaque 1918 - 2018.

Dévoilement de la frise chronologique murale illustrée

[19:30] Présentation de la nouvelle collection Sakina M'Sa SS18 "STAY WILD"
Location:
Front De Mode
42, rue Volta
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Temple
France
Phone : +33 (0)9 80 63 16 33
Internet Site : www.frontdemode.com
Description:
DRINKS ET MIXES DJ Judah Roger

[19:30-21:00] Vernissage de "Predictive Art Bot" de disnovation.org
Location:
EP7
Guinguette numérique et gourmande
133, avenue de France
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand
France
Mail : hello@ep7.paris
Internet Site : ep7.paris
Description:
dans le cadre de la Biennale Némo

à découvrir pendant 1 mois sur la façade

L'EP7 accueille le clap de fin de la Biennale Némo en présentant le distributeur de projets artistiques virtuels crée par disnovation.org.

Predective Art Bot est un algorithme spécialisé dans la prédiction de concepts artistiques. Il libère les artistes des contraintes de la créativité en leur fournissant un flux permanent d'idées encore inoccupées par l'homme...

Confirmez votre présence :
http://bit.ly/2u2SyfK

[19:30-21:30] Vernissage de l'exposition "Concevoir à grande échelle"
Location:
Librairie Volume
47, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Strasbourg - Saint-Denis, République
France
Phone : +33 (0)1 85 08 02 86
Mail : contact@librairievolume.fr
Internet Site : www.librairievolume.fr
Description:
RENCONTRE + VERNISSAGE chez VOLUME

à l'occasion de la parution du livre CONCEVOIR À GRANDE ÉCHELLE de Mathieu MERCURIALI publié par les ÉDITIONS B42 et de l'exposition des dessins qui accompagnent le livre édités par la galerie Desplans,

CONCEVOIR À GRANDE ÉCHELLE
Sièges sociaux, stades, musées, infrastructures de transports, morceaux de ville, par leur taille et leur pouvoir d'attraction ces grands éléments urbains deviennent le vecteur de la transformation des territoires. Avec eux se dessine la ville du XXIe siècle désormais pensée en termes de durabilité et de respect du tissu existant.
Sièges sociaux, stades, musées, infrastructures de transports, morceaux de ville, par leur taille et leur pouvoir d'attraction ces grands éléments urbains deviennent le vecteur de la transformation des territoires. Avec eux se dessine la ville du XXIe siècle désormais pensée en termes de durabilité et de respect du tissu existant.

A travers l'étude de mégaprojets tels que la Gare de Lyon, la Samaritaine, le complexe Maine Montparnasse, la reconversion de l'entrepôt Mac Donald ou encore l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle, Mathieu Mercuriali pose la question du rôle que jouent ces infrastructures à grande échelle. Architecte, urbaniste et chercheur au LIAT, il réalise et étudie des projets XXL qui redessinent la frontière entre architecture et urbanisme, un trait d'union plutôt, ferment de nouveaux modèles qu'il fait émerger dans la ville en pleine mutation.

Mathieu Mercuriali (1977) est architecte et urbaniste. Il réalise et étudie des projets à grande échelle, qui redessinent la frontière entre architecture et urbanisme.

Vernissage de l'exposition "Concevoir à grande échelle"











[20:00] Bicentenaire de la Caisse d'Epargne
Location:
Cité de l'architecture et du patrimoine
Palais de Chaillot
1, place du Trocadéro et du 11 Novembre
7-11, avenue Albert de Mun
45, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 58 51 52 00
Fax : +33 (0)1 58 51 59 39
Mail : com@citechaillot.fr
Internet Site : www.citechaillot.fr
Description:
Les riverains du Champ-de-Mars ont eu la surprise de voir un feu d'artifice offert par la Caisse d'Épargne pour ses 200 ans.

Est-ce qu'une banque, une société privée ou même un(e) Parisien(e) « lambda » peut s'offrir le temps d'une soirée exceptionnelle la Tour Eiffel (VIIe)? C'est la question qu'ont dû se poser les riverains du monument le plus célèbre de France et les touristes en goguette...

Mercredi soir, la Caisse d'Epargne, qui fêtait ses 200 ans, a privatisé la Dame de fer. La Caisse d'Epargne, fondée en 1818 par Benjamin Delessert et François de la Rochefoucauld-Liancourt, deux philanthropes qui souhaitaient pousser l'épargne populaire dans la période difficile de l'après-guerre, a mis les petits plats dans les grands pour leur soirée d'anniversaire. En association avec la Mairie de Paris et la société d'exploitation de la Tour Eiffel (SETE), la banque a convié 900 invités au Palais de Chaillot (XVIe) face à la Tour Eiffel!

Si les invités s'en sont pris plein les mirettes avec un feu d'artifice, un concert, des lasers, un DJ et le « 200 ans » scintillant sur la tour « les gens du quartier ne comprenaient pas ce qui se passait, lâche Boris, 23 ans. Personne n'a été prévenu». Le riverain du Champ-de-Mars (VIIe) qui a vu le feu d'artifice de sa fenêtre est descendu. « Ils ont balancé des rayons lasers de toutes les couleurs autour de la Tour. Ils ont mis le paquet ! C'était ambiance dance floor ». «Il n'y a pas eu d'information, confirme la banque. C'était une surprise pour nos invités ».

Combien a coûté cette petite soirée glamour? Mystère et boule de gomme...« Pas de montant à donner, botte en touche le porte-parole de la banque. C'était une enveloppe globale et événementielle ». Côté SETE (Société d'Exploitation de la Tour Eiffel), contactée, c'est silence radio !

Ce n'est cependant pas la première fois que la Tour Eiffel est privatisée. Et ça ne date pas d'hier... Il y a près d'un siècle, en 1925, Citroën, le constructeur automobile français avait fait figurer un énorme « Citroën » lumineux dans un lettrage stylisé version Art déco. Depuis, la Tour, symbole de Paris, a été privatisée ou instrumentalisée pour bon nombre d'événements comme le concert de Jean-Michel Jarre en 1995 pour célébrer les 50 ans de l'Unesco ou encore, en juin 2000, pour le concert de Johnny Holliday.

Bicentenaire de la Caisse d'Epargne

[20:00] Lancement de Vraiment, le nouvel hebdomadaire d'information générale
Location:
L'Aérosol
Friche urbaine pour cultures citadines
54, rue de l'Evangile
75018 Paris
M° T3b Porte d'Aubervilliers, RER E Rosa Parks, Porte de la Chapelle, Max Dormoy
France
Mail : info@polybridprod.com
Internet Site : www.laerosol.fr
Description:
Lancement de Vraiment, le nouvel hebdomadaire d'information générale

11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés