Thursday, March 22, 2018
Public Access


Category:
Category: All

22
March 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

  Exposition "Voyage au centre de la Terre"
Location:
13ème arrondissement de Paris
13ème arrondissement de Paris
75013 Paris
France
Internet Site : www.mairie13.paris.fr
Description:
espaces éphémères d'Emerige
7 rue Tolbiac

9-15 mars 2018, prolongée jusqu'au 25 mars
en accès libre de 12h à 19h

Commissariat : Jérôme Sans

Emerige et le Fonds de dotation Emerige présentent du 9 au 15 mars l'exposition « Voyage au centre de la Terre » : une expédition à travers l'univers de 8 artistes - Romain Bernini, Jennyfer Grassi, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, Eva Jospin, Bruno Perramant, Lucie Picandet et Pierre Seinturier - qui ont pris possession d'une série d'anciens entrepôts dissimulés derrière le portail du 7 rue de Tolbiac. Ces espaces d'expérimentation abritent depuis plus d'un an une activité artistique plurielle, mise en lumière in situ grâce à l'exposition qui se veut un voyage esthétique et poétique, non linéaire, au cœur de la création en train de se faire.

Mécène engagé aux côtés de la scène artistique française depuis de nombreuses années, conscient du manque d'ateliers pour les artistes vivant à Paris, Emerige a choisi de mettre à disposition ses espaces du quartier Bibliothèque François Mitterrand à ces 8 artistes représentatifs du dynamisme de la scène émergente française. À travers cet accompagnement matériel, le Groupe leur offre un soutien fondamental sur le long terme.

Voué dans quelques semaines à la démolition, ce théâtre éphémère de la création artistique deviendra à l'horizon 2021 une immeuble de logements réalisé par Emerige.

Une déambulation « au delà du miroir »

Vernissage de l'exposition "Voyage au centre de la Terre"
© Florian Kleinefenn

Renouant, d'une certaine manière, avec l'histoire passée des ateliers collectifs, où les cultures se répondent et s'entrecroisent, les artistes se sont emparés des lieux. Tous ont en commun une recherche qui tend vers la notion de profondeur saisissable au fil des espaces : au rdc des paysages de forêts tels de gigantesques bas-reliefs qui seraient issus de contes fantastiques chez Eva Jospin ; des fleurs photoluminescentes plongées dans l'obscurité par Jennyfer Grassi comme des chimères, jusqu'aux peintures de jungles imaginaires et autres mythologies contemporaines de Romain Bernini.

À l'étage, dans les combles, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige présentent autant de vestiges des transformations invisibles des mondes souterrains. Dans la pièce voisine, les aquarelles de Lucie Picandet prennent forme tel un voyage introspectif à l'intérieur de son organisme, et, lové au fond du couloir, Pierre Seinturier dévoile un univers graphique et pictural qui campe comme une intrigue, un suspens issus de films policiers américains ou de série B.

Enfin, le sous-sol devient un vaste jardin onirique pictural, bordé d'allées, habité aussi d'êtres étranges évoluant dans des fonds marins indéterminés, créés par Bruno Perramant. Utopies, rituels, expériences rythment ces diverses propositions dans un autre espace-temps, celui du processus de création.

Réunis comme une île à la périphérie du paysage du centre parisien, les espaces du 7 rue Tolbiac ont constitué pour ces artistes un nouveau centre original du monde. Aujourd'hui, c'est aussi un écho à la fois proche et lointain du futur pôle artistique et culturel porté par Emerige qui naîtra sur l'Île Seguin d'ici 2021 : l'amorce d'un programme ambitieux, inattendu, hors des sentiers battus de l'art contemporain, dans lequel Emerige se porte comme un nouvel acteur du rayonnement de la création contemporaine française à l'échelle internationale. L'histoire ne fait que commencer...

Vernissage de l'exposition "Voyage au centre de la Terre"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4,70 € / 3,60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3,60 € / 2,60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22,4 x 17,3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68,5 x 54,5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71,7 x 119,5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"
Location:
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Internet Site : www.alaia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Du 22 janvier au 10 juin
Tous les jours de 11h à 19h

Vernissage le dimanche 21 janvier en présence d'Olivier Saillard, Christoph bon Weyhe, Jean-Baptiste Mondino, Naomi Campbell, Didier Krzentowski, Jack Lang, Cindy Crawford Kaia Gerber, Farida Khelfa, Carla Sozzani, Paolo Roversi

Disparu le 18 novembre 2017, le génie d'Azzedine Alaïa s'expose au sein de son atelier et de sa galerie d'art dans le 4ème arrondissement de Paris dès aujourd'hui. Orchestrée par Olivier Saillard, cette exposition met en lumière les pièces les plus emblématiques du créateur, qui sera également à l'honneur du Design Museum de Londres qui, dès le mois de mai 2018, accueillera l'exposition "Azzedine Alaïa, The Couturier". Le plus ? C'est le créateur lui-même qui a choisi les 60 pièces couture exposées.

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marques de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition parisienne. Direction l'atelier et la galerie d'art du créateur, situés au 18 rue de la Verrerie dans le quatrième arrondissement où les créations les plus emblématiques d'Azzedine Alaïa se donnent à voir, scénographiées par Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera. A voir jusqu'au 10 juin 2018. Et cette année sera assurément l'année Alaïa puisqu'Outre-Manche, le créateur sera également à l'honneur d'une exposition au Design Museum.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, "Azzedine Alaïa : The Couturier" dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître avant son décès. Curatée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu'intimes et chargées d'histoire. C'est à même la peau de ses mannequins qu'il sculptait ses robes aujourd'hui pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes.

Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l'occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante de la mode.

Azzedine Alaïa : Je suis Couturier - jusqu'au 10 juin 2018 18 rue de la Verrerie 75004 Paris

Azzedine Alaïa : The Couturier - du 10 mai au 7 octobre 2018 Design Museum - 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:00-21:00] Vernissage de l'exposition "dessins / oeuvres sur papier"
Location:
Artheme Galerie
31, rue de Beaune
75007 Paris
M° Rue du Bac, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 09 60
Fax : +33 (0)1 42 60 09 60
Mail : artheme.galerie@orange.fr
Internet Site : www.arthemegalerie.fr
Description:
1950/1960 et aujourd'hui

du 23 mars au 7 avril


[18:00-21:00] Finissage de Jean-Marie Dart
Location:
Galerie Maître Albert
6, rue Maître-Albert
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 55 42 73 77
Mail : jdm@lmet.fr
Internet Site : www.maitrealbertgallery.com
Description:
Exposition du 12 mars au 25 mars 2018

Vernissage de Jean-Marie Dart

[18:00-22:00] Soirée Salvatore Ferragamo "Flower Invasion"
Location:
Avenue Montaigne
Avenue Montaigne
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Alma - Marceau
France
Description:
Boutique Salvatore Ferragamo
45 avenue Montaigne
75008 Paris

Soirée Salvatore Ferragamo "Flower Invasion"

[18:00-21:00] Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"
Location:
Galerie Loevenbruck
6, rue Jacques Callot
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 53 10 85 68
Fax : +33 (0)1 53 10 89 72
Mail : contact@loevenbruck.com
Internet Site : www.loevenbruck.com
Description:
23 mars - 12 mai 2018

Angela, Angela Scheirl, Angela Hans, Angel Hans, Zeze Hans, Ah, A A A A, Hans Scheirl, Hans, Hansi, Hansda, Hans von S/hit, Scheirl, Ashley Hans Scheirl est née à Salzbourg (Autriche), en 1956, elle vit à Vienne. Son travail des années 1990 au sein de la scène underground Butch (working class campness) de Londres a contribué de manière significative au développement d'une pratique conceptuelle en échange constant avec la scène viennoise, par le biais des techniques du film expérimental, de la peinture, de la sculpture, des actions dans l'espace public, de la performance, de la musique, sans hiérarchie des genres. En effet, dans la pratique de l'artiste, ces « techniques disciplinaires » - pour reprendre une terminologie foucaldienne qui entend l'organisation des savoirs ou des pratiques en genres distincts et isolés les uns des autres - sont réunies pour fonctionner sur le modèle d'une sexualité lesbienne et queer. Ce transitionisme d'une catégorie des beaux-arts vers une autre s'accompagne pendant ces années d'errance de l'artiste entre Londres, Vienne et New York d'une métamorphose de son propre corps, aidée par l'injection de testostérone. Son nom propre en mutation témoigne de ce devenir constant qui ne se fige jamais vraiment. Son récent accomplissement personnel dans l'usage de la peinture, après de nombreuses expériences menées avec une caméra super 8 ou vidéo, a encouragé Angela devenue Hans à transformer son allure masculine par une nouvelle phase d'émancipation en devenant Ashley, une peintre qui soigne son apparence androgyne.

Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"
Ashley Hans Scheirl,
© Photo Ernst Herold, 2016

L'exposition « Exhibitionist Testicle Inject Jet » à la galerie Loevenbruck de Paris, dévoile de récentes œuvres de Ashley Hans Scheirl, artiste autrichienne qui a fait de l'exploration de l'identité personnelle et de l'ambigüité sexuelle le sujet et le moteur de l'ensemble de sa pratique, entre vidéo, peinture et performance.

L'exposition « Exhibitionist Testicle Inject Jet » consacrée à Ashley Hans Scheirl à la galerie parisienne Loevenbruck présente des œuvres récentes de l'artiste autrichienne qui depuis les années 1980 explore l'identité personnelle à travers la vidéo, la peinture et la performance.

Chez Ashley Hans Scheirl, exploration identitaire et création ne font qu'un

L'exposition, première entièrement dédiée au travail d'Ashley Hans Scheirl en France, dévoile une sélection d'œuvres réalisées pour la documenta 14. Ces nouvelles œuvres s'inscrivent dans la continuité d'une démarche artistique qui a toujours été entièrement consacrée à l'exploration, la remise en question et la déconstruction de l'identité personnelle.

Les nouvelles peintures, sculptures, installations, vidéos et performance d'Ashley Hans Scheirl constituent les dernières formes d'expression d'un parcours mêlant intrinsèquement art et biographie qui a débuté dans les années 1980-1990 avec ses premiers films conceptuels à la croisée du cinéma expérimental, de la performance et de la musique qui exploraient l'identité lesbienne et l'ambigüité sexuelle.

Ashley Hans Scheirl, de la transsexualité à la transdisciplinarité

Le passage d'Ashley Hans Scheirl à un nouveau médium artistique, la peinture, suit son évolution identitaire : œuvrant désormais sous le nom d'Hans Scheirl, il se livre à une métamorphose physique et s'affiche en tant qu'homme. Ainsi se déroule un parcours où exploration identitaire personnelle et création ne font qu'un. Ashley Hans Scheirl se présente comme un individu et un artiste « trans », dans tous les sens du terme : transsexuel et transdisciplinaire.

Les dernières œuvres d'Ashley Hans Scheirl associent des peintures aux teintes crues où se conjuguent abstraction et fragments de corps évocateurs comme Libidinal Detachment, Investor's Marble Fever et Fat Finger Melancholy, des installations mêlant peinture, vidéo et objets comme Golden Shower (L'Origine du Monde). Ayant atteint l'accomplissement dans la peinture, Hans Scheirl s'est à nouveau libéré de son identité sexuelle et, redevenu femme, se fait appeler Ashley Hans Scheirl, une autre combinaison à partir de son nom officiel, Angela Scheirl.

Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"
Ashley Hans Scheirl, Glamour of Anal Narration, 2016. Peinture, acrylique sur toile. 175 x 110 cm

Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"
Ashley Hans Scheirl, Balancing Priorities, 2016. Peinture, acrylique sur toile. 125 x 175 cm

Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"
Ashley Hans Scheirl, Intergalactic Dis_Count Elegance, 2016. Peinture, acrylique sur toile. 175 x 110 cm

Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"
Ashley Hans Scheirl, Fat Finger Melancholy, 2016. Peinture, acrylique et huile sur toile. 125 x 175 cm

[18:00-20:00] Vernissage d'Eric Pillot "In Camera"
Location:
Hôtel de Crillon
10, place de la Concorde
4, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 71 15 00
Fax : +33 (0)1 44 71 15 02
Mail : crillon@crillon.com
Internet Site : www.crillon.com
Description:
A l'occasion du lancement du programme des « Expositions Photographiques de la Brasserie d'Aumont par Thomas Erber », l'Hôtel de Crillon et Thomas Erber sont heureux de vous présenter l'exposition « IN CAMERA » - en association avec la Galerie Dumonteil.

Celle-ci réunie pour la première fois et avec des tirages exclusifs, les séries In SITU et HORIZONS par Éric Pillot.

IN SITU est un projet artistique qui invite à regarder l'animal sauvage comme un être singulier. Éric Pillot y capture avec poésie, sans retouche ni mise en scène, le portrait d'animaux qu'il photographie dans les décors artificiels des zoos où ils se trouvent à travers le monde.

Avec la série HORIZONS, Éric Pillot met en lumière les décors du Nord de la France. Ses paysages, situés entre terre et mer, émergent à travers des nuances de subtiles de gris, blanc et noir, tels des mirages où les lignes d'horizons disparaissent afin de laisser place à une forme d'abstraction. Une réflexion sur l'espace, la distance et la frontière où l'équilibre naturel semble s'inverser.

Éric Pillot dédicacera le 22 mars, au cours du vernissage de l'exposition, les deux ouvrages en édition limitée consacrés à chacune des séries photographiques, édités par La Pionnière.

Vernissage d'Eric Pillot "In Camera"

[18:00-21:00] Vernissage d'Eve Beaurepaire "Knackers"
Location:
Galerie Mansart
Galerie François Mansart
5, rue Payenne
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)9 52 48 86 08
Mail : contact@galerie-mansart.fr
Internet Site : www.galerie-mansart.fr
Description:
23.03 - 22.04 2018
Vernissage jeudi 22 mars à partir de 18h

Première exposition personnelle de l'artiste française Eve Beaurepaire à la Galerie Mansart. Knakers est un projet d'exposition conçu par l'artiste, en dialogue avec le commissaire d'exposition Azad Asifovich. La "question animale" est l'enjeu central et point du départ du projet. Pour cette exposition, l'artiste a réalisé une série de peintures sur des supports de récupération tels que cartons, bâches d'emballage et de protection. Les animaux d'élevage, ou comme le précise l'artiste : "de boucherie", sont les personnages principaux de ces œuvres. Des vaches, des lapins, des cochons, des dindons - la future viande de nos assiettes - nous regardent à travers le savoir-faire de l'artiste peintre diplômé de l'ENBA de Tours.

L'exposition sera ouverte comme une plateforme de dialogues et propositions.

Commissaire : Azad Asifovich

Eve Beaurepaire (née en 1966) vit et travaille à Paris. Elle a été diplômée en 1989 de l'École nationale des Beaux-Arts de Tours. En 1992, son travail a été exposé au Salon de la Jeune Peinture au Grand Palais et au Salon de Montrouge. La même année, elle a intégré la Galerie Elizabeth Valleix. Entre 1995 et 1999, elle a participé à des foires ART Basel, la FIAC et Austerlitz - Autrement.

* « Knackers » fait partie d'un diptyque d'expositions qui succédera à l'exposition d'Eve Beaurepaire et de Benoît Aubard « Kraken » curatée par Sasha Pevak. Du 10.03 au 22.03.2018 à l'espace SHUTTLE 19, Paris.

Vernissage d'Eve Beaurepaire "Knackers"

Vernissage d'Eve Beaurepaire "Knackers"

[18:00-21:00] Vernissage d'Henry Codax "silence is golden"
Location:
Galerie pact
70, rue des Gravilliers
75003 Paris
M° Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 77 17 23 08
Mobile : +33 (0)6 27 01 08 66
Mail : info@galeriepact.com
Internet Site : www.galeriepact.com
Description:
du 22 mars au 19 mai

pact with Bob Nickas

première exposition personnelle en france

Henry Codax est un artiste connu pour ses séries de peintures monochromes. Excepté la liste des expositions dont son travail a fait l'objet (Martos Gallery, Gavin Brown Enterprise, lange + pult, Bill Brady, Triple V, Le Confort Moderne, Office Baroque etc.) aucune biographie n'est disponible, l'artiste préférant garder l'anonymat. Codax questionne les notions d'authenticité et de paternité de l'oeuvre d'art, à travers sa palette monochromatique et ses formats standardisés. "Silence is Golden" sera sa première exposition personnelle en France.

Bob Nickas est critique d'art et commissaire d'exposition à New York. Il est à l'origine de plus d'une centaine d'expositions à travers le monde depuis 1984. Il fut notamment commissaire d'exposition de 2004 à 2007 pour le PS1/MoMA, mais aussi pour la Biennale de Lyon en 2004 avec l'équipe du Consortium. Il est à l'origine d'un grand nombre de publications, parmi lesquelles Painting Abstraction, Live Free or Die, Theft Is Vision, The Dept. of Corrections. Il collabore régulièrement à Artforum; ses écrits et entretiens ont aussi été publiés dans Afterall et Sound Collector, ainsi qu'au sein de nombreux catalogues et monographies - Felix Gonzalez-Torres, On Kawara, Olivier Mosset, Cady Noland, Andy Warhol etc.

Vernissage d'Henry Codax "silence is golden"
Henry Codax, Untitled, (x3) 2018, Acrylique sur toile
150 x 150 cm. - 210 x 105 cm. - 210 x 210 cm.
Courtesy PACT

[18:00-22:00] Vernissage de Bruno Rousseaud
Location:
Galerie Mercier & Associés
3, rue Dupont de l'Eure
75020 Paris
M° Pelleport, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 43 49 22 91
Mobile : +33 (0)6 75 03 93 69
Mail : mercieretassocies@gmail.com
Internet Site : www.mercieretassocies.com
Description:
Vernissage de Bruno Rousseaud

[18:00-20:00] Vernissage de Cheyney Thompson "Toolpaths for Bellona"
Location:
Campoli Presti
6, rue de Braque
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 40 29 08 92
Mail : info@campolipresti.com
Internet Site : www.campolipresti.com
Description:
Du Jeudi 22 mars au Jeudi 12 avril 2018

Vernissage de Cheyney Thompson "Toolpaths for Bellona"

[18:00-21:00] Vernissage de Joakim Kocjancic "Europea"
Location:
Galerie Intervalle
12, rue Jouye-Rouve
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 43 15 94 58
Mail : contact@galerie-intervalle.com
Internet Site : www.galerie-intervalle.com
Description:
vernissage jeudi 22 mars de 18h à 21h

Joakim Kocjancic est un artiste suédois vivant en Italie. Ami avec Anders Petersen dont il développe régulièrement en chambre noire les œuvres, il présente Europea, son deuxième solo show après "Paradise Stockholm". Cette série effectuée entre 2001 et 2016 fait écho à la pensée de George Steiner qui définit ainsi l'identité européenne : « Les composantes de la pensée et de la sensibilité européenne sont, au sens le plus originel, « pédestres ». (...) Dans la philosophie et la rhétorique grecques, les péripatéticiens sont, littéralement, ceux qui voyagent à pied de ville, en ville et dont les savoirs sont itinérants. Dans la métrique occidentale et dans les conventions poétiques, le pied, la mesure, le rythme entre les vers et les strophes rappellent l'intimité entre le corps qui arpente le monde et les arts de l'imagination. La plupart des pensées les plus fulgurantes sont générées par la marche. » On pourrait ajouter qu'il en va de même pour la photographie. Nadar, Atget, Carjet étaient de grands flâneurs dans le Paris du XIXème siècle, tout comme Brassaï, Cartier-Bresson, Doisneau et Depardon au XXème siècle. Joakim Kocjancic marche sur leur pas, en suivant sa propre voie. D'après un texte de l'écrivain suédois Ulf Peter Hallberg sur le livre "Europea", à paraitre en septemvre 2018 aux éditions Journal (Danemark) En 2017, la serie Europea a remporté le prix du festival Photodays de Rovinj (Croatie).

Vernissage de Joakim Kocjancic "Europea"
Venice, from the series Europea © Joakim Kocjancic

[18:00-21:00] Vernissage de Lionel Sabatté "La morsure de l'air"
Location:
Ceysson & Bénétière - Galerie Bernard Ceysson
anciennement Galerie B.C. Beaubourg
23, rue du Renard
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 77 08 22
Mobile : +33 (0)6 08 07 02 79
Mail : galerie@ceysson.com
Internet Site : www.ceyssonbenetiere.com
Description:
du 22 mars au 19 mai 2018
VERNISSAGE LE JEUDI 22 mars 2017, à partir de 18h

Trente mille ans, ces mains-là, noires.
La réfraction de la lumière sur la mer fait frémir la paroi de pierre.
Marguerite Duras, Les Mains négatives, 1979

Lionel Sabatté ne s'arrête pas d'aller réveiller les origines. Ainsi, nous rencontrerons là des créatures primitives, évoquant les grottes pariétales : ici, de rares oiseaux pris sur les parois granitiques de l'art rupestre, capturés dans l'élan de leurs ailes écartelées, parmi d'autres formes de vie inconnues que l'on ne peut que deviner. Ces créatures d'augure sont traquées dans la matière-même, apparaissant subitement, parfois dans leur destruction, en des concrétions volcaniques, soufrées, et quelques amas de cratères. Les œuvres qui vous font face sont des tableaux de métal. Léa Bismuth (extrait)

Vernissage de Lionel Sabatté "La morsure de l'air"

[18:00-21:00] Vernissage de Maxime Préaud "Le petit peuple de l'atelier"
Location:
Galerie l'Echiquier
16, rue de l'Echiquier
75010 Paris
M° Bonne Nouvelle, Château d'Eau
France
Mail : galerie.echiquier@gmail.com
Internet Site : www.galerie-echiquier.com
Description:
Peintures et gravures

Exposition du 23 mars au 25 avril 2018

Le « Petit peuple de l'atelier », objets aimés, inspirants, chroniqués par Maxime Préaud, garde aux vanités qu'affectionne le peintre une mitoyenneté avec la vie, car il sait l'art de la mémoire lavée de toute mélancolie... gravures et acryliques aux palettes vives et fraîches, linogravures et eaux-fortes, exactes et grisées, entre chien et loup, campent un peuple gaillard, pareil à celui de notre Commedia mentale et quotidienne : les grenades couvant leurs graines près de statuettes africaines aux mamelles pyramidales surplombent, maternités triomphantes, des crânes où s'adosse, couleur langue de chat et œil de poupée, la gomme de l'artiste, arme d'un écolier qui ne croirait pas à une mort raillée par une brigade de cafetières colorées, ces atrabilaires aux humeurs d'arabica : Grande Cafetière de la Porte de Vanves, en armure, Cafetière d'Istanbul, Carmen au turban jaune, cambrée, couleur muleta, Cafetière de Montignac, profil de Cyrano sur un fond cyanure et flammé, combien de visiteurs, pensifs, poseront leurs yeux sur vous, devinant l'arôme d'un breuvage partagé autrefois, chacun appliquant, comme un « passage » sur vos reliefs, son propre regard, ainsi l'encre sur la gravure ? Où situer d'ailleurs la gravure véritable ? Ici, suspendue au mur, ou là, ciselure dans un méandre de la conscience, réminiscence oscillante, lointaine, intime ? Maxime Préaud nous prend par la main sans répondre pour nous... laissons-le imaginer notre passé en surimpression sur le sien, écoutons-nous rajeunir et rallier de concert la candeur des jours qui ne sont pas encore advenus.

Murielle Antonello - Terzago
Février 2018

Vernissage de Maxime Préaud "Le petit peuple de l'atelier"
La cafetière d'Istanbul
Linogravure en couleurs à planche perdue
227 x 191. 2016
Insérée dans un Passe-partout aux objets de l'atelier
Linogravure en couleurs à planche perdue
368 x 300. 2017

Vernissage de Maxime Préaud "Le petit peuple de l'atelier"
Un flacon de genièvre en grès au milieu d'une table
Acrylique sur bristol. 56 x 42 cm. 2017

[18:00-21:00] Vernissage de Nicolas Poignon "Naturalia"
Location:
Galerie Documents 15
15, rue de l'Echaudé
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 46 34 38 61
Mail : info@galeriedocuments15.com
Internet Site : www.galeriedocuments15.com
Description:
Exposition du 23 mars au 27 avril 2018

Vernissage de Nicolas Poignon "Naturalia"
La Collection de Tigris, 2018 - fusain sur papier - 50 x 70 cm

Vernissage de Nicolas Poignon "Naturalia"
Paysage avec éclipse, 2015
La Grande défense, 2009

[18:00-21:00] Vernissage de Patrice Lerochereuil "LISTEN SILENT"
Location:
Galerie ICI
Jean-Pierre Morand
19, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Mobile : +33 (0)6 84 64 90 33
Mail : galerieici@gmail.com
Description:
jusqu'au 14 avril 2018
du jeudi au samedi de 14h à 19h

Vernissage de Patrice Lerochereuil "LISTEN SILENT"

[18:00-21:00] Vernissage de Pietro Sganzerla "I musicisti"
Location:
Galerie Sifrein
10, rue Lavoisier
75008 Paris
M° Saint-Augustin, Saint-Lazare, Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 45 63 31 14
Mail : contact@sifrein.com
Internet Site : www.sifrein.com
Description:
Exposition du 23 mars au 28 avril
Vernissage jeudi 22 mars à partir de 18h

Vernissage de Pietro Sganzerla "I musicisti"
Mozart enfant, technique mixte sur papier, 102x72cm

Vernissage de Pietro Sganzerla "I musicisti"
Niccolo Paganini, technique mixte sur papier, 102x72cm

Vernissage de Pietro Sganzerla "I musicisti"
Gioachino Rossini, technique mixte sur papier, 102x72cm

Vernissage de Pietro Sganzerla "I musicisti"
Beethoven, technique mixte sur papier, 102x72cm

Vernissage de Pietro Sganzerla "I musicisti"
"i musicisti", technique mixte sur papier, 102x72cm

[18:00-21:00] Vernissage de Quentin Derouet "Rose, renonce à ton nom"
Location:
Galerie Pauline Pavec
39, rue de Grenelle
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Sulpice
France
Mobile : +33 (0)6 26 85 73 70
Mail : contact@paulinepavec.com
Internet Site : www.paulinepavec.com
Description:
22 mars - 28 avril, 2018
Vernissage jeudi 22 mars à 18h

Pour l'exposition Rose, renonce à ton nom, Quentin Derouet fait trace et écrit le vers unique d'un poème sans mots, archaïque et essentiel. Loin d'une gestuelle lyrique, c'est une mélodie douce et amoureuse qui se joue ici. Rien n'est caché, tout est offert avec pudeur au regardeur.

Les œuvres créées par Quentin Derouet sont issues de la rencontre d'un bouton de rose frais sur la toile. Du bois, les fibres du coton, une rose. Et pourtant les variations sont nombreuses, ces rendez-vous, uniques. Le trait résonne depuis les premières peintures pariétales et déjà nous dépasse. Il se donne à voir pour ce qu'il est : un point qui fait tache et s'étend, une brèche à travers laquelle se dévoile une histoire de la peinture. Il y a de l'essence dans ces traits las, une honnêteté, une fragilité nécessaire. Rose, renonce à ton nom fatigué. Ton histoire est aussi ton fardeau.

La trace résulte de l'effacement de la fleur. Décharger le symbole, gommer pour inventer à nouveau. En faisant cela, Quentin Derouet embrasse le monde par le biais d'une intervention minime sur les toiles suspendues aux murs de la galerie. Nous sommes cernés par ces traits qui sont la cellule primitive du travail de l'artiste, de l'écriture même. Et si tout ce qui devait être dit l'était avec un trait ?

Un jour viendra où la rose passera. Du rouge, au violet, les traits s'oxyderont jusqu'au noir, dans un siècle au moins. Le temps se sédimentera, lentement, sur les pores de la toile pour créer de nouveaux rythmes, de nouvelles danses.

Léo Panico-Djoued

Vernissage de Quentin Derouet "Rose, renonce à ton nom"

Vernissage de Quentin Derouet "Rose, renonce à ton nom"

Vernissage de Quentin Derouet "Rose, renonce à ton nom"

[18:00-21:00] Vernissage de Ralph Resch
Location:
Carré Rive Droite
Quartier de l'Elysée
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Mail : contact@francoisleage.com
Internet Site : www.art-rivedroite.com
Description:
galerie Ô Large
32 rue de la Boétie
75008 Paris
Tél : +33 (0)6 63 64 38 34
Email : contact@o-large.com / didier.protat@o-large.com
https://www.o-large.com

du 14 au 28 mars

Jeudi 15 mars
Vernissage - cocktail à partir de 18H00

Jeudi 22 mars
2ème vernissage - cocktail à partir de 18H00

Dessinateur, Ralph RESCH débute à Paris son parcours de création dans le studio textile de Paul Hargittai (peintre et dessinateur hongrois). Il embrasse la carrière de peintre à partir de 1994 et se tourne vers l'abstraction.

Sur les traces de Tàpies, l'un des grands introducteurs de la matière dans la peinture, il produit de plus en plus de grands formats et utilise une technique mixte (gouache - huile - craie - sable) faite de couleurs et de grands aplats. Les jeux de matières, l'agencement des textures et des couleurs réveillent des suggestions et des analogies avec un sujet figuratif, qui se renforcent lorsqu'on prend connaissance du titre attribué : Crique, nocturne, ...

Pour cette exposition Ralph RESCH évoque les lumières, falaises, roches et mers des îles de notre littoral Belle-Ile, la Corse, l'île de Ré...

Vernissage de Ralph Resch

[18:00-21:00] Vernissage de Sonya Sklaroff "Metropolis in Repose"
Location:
Galerie Sparts
41, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 05 44
Fax : +33 (0)1 40 51 73 62
Mail : contact@spartsgallery.com
Internet Site : www.spartsgallery.com
Description:
"Metropolis in Repose"
New York Portraits - Part VI
de Sonya Sklaroff

SpArtS Gallery is pleased to announce"Metropolis in Repose" New York Portraits - Part VI, a major exhibition of oil-on-panel cityscape paintings by New York artist Sonya Sklaroff. This is her sixth solo show at SpArtS Gallery.

du 22 mars au 7 avril

Vernissage de Sonya Sklaroff "Metropolis in Repose"

[18:00-21:00] Vernissage de Stéphanie Raimondi "PREDATION"
Location:
Galerie Houg
22, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Mobile : +33 (0)6 61 38 11 89
Mail : romain@galeriehoug.com
Internet Site : www.galeriehoug.com
Description:
Vernissage Jeudi 22 Mars 2018 dès 18.00
Exposition du 22 Mars au 05 Mai 2018

La Galerie Houg collabore pour la première fois en solo show avec la jeune artiste Française, Stéphanie RAIMONDI.

- Ça commençait comme ça : « Stéphanie remonte la piste des images, traquant leurs apparitions au fil du temps, des mythes, et peut-être des cultures. »
- Haha, comme Fitzcarraldo, le personnage de Werner Herzog ?! Ce n'est pas un peu cliché, ça ? Et toi, tu veux m'emmener sur ton territoire d'analyse de son travail ? Je ne suis pas certaine d'avoir envie de me laisser avaler.
- Tu sais que j'ai raison. D'une certaine manière, son arrivée récente au Brésil lui donne l'occasion de pousser cette exploration dans des territoires plus obscurs.
- Et toi, tu sais que la lecture de Métaphysiques Cannibales de Viveiros de Castro, qui irrigue ses recherches actuelles, tente de déconstruire la relation fantasmée à l'altérité, à la figure même du sauvage. Il y a la possibilité d'être incorporé par le point de vue de cet autre.
- Pourtant... tu ne peux pas nier une certaine fascination.
- Pour ? Le Brésil ?
- Oui, son imaginaire. Le cannibalisme, notamment.
- Et en même temps, on sent bien qu'elle se méfie de cette fascination.
- Mieux : elle la met en scène. Tu as remarqué, étrangement, dans cette exposition, il n'y a que des œuvres au mur - rien au sol.
- Normal, non ? Comment coloniser l'espace ? (Y compris celui de la galerie.) Et puis, avec de tels sujets... on reste parfois à distance, on longe les murs.
- C'est vrai, Stéphanie m'a même parlé de « vitrification ». Cela va de pair avec le phénomène de fascination. Les images du Brésil ressurgissent, la hantent, mais demeurent à l'état d'images.
- Mais alors, si l'on parle de fascination, est-ce que ce n'est pas précisément la chasse aux images qui se retourne contre elle-même ? Comme une chasse au papillon qui tournerait mal ?
- Oui !!! Comme dans La Nuit sexuelle ! « Le retour de bâton » : « la rétrospection interdite ».
- ...
- « Le tueur tué, le prédateur devenu proie ».

Antoine Camenen et Marie Cantos, dialogue fictif, janvier 2018

Vernissage de Stéphanie Raimondi "PREDATION"

[18:00-22:00] Vernissage de William Wright "Studio Pictures"
Location:
Galerie MR14
Melissa Regan Agency
14, rue Portefoin
Fond de la cour - code 95210
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 04 85 58
Mobile : +33 (0)6 14 56 50 85
Mail : contact@themragency.com
Internet Site : themragency.com/en/location/the-galerie-mr14
Description:
Jeudi 22 mars : 18h - 22h
Vendredi 23 mars : 11h - 22h
Samedi 24 et dimanche 25 mars : 11h à 19h

Jeudi et Vendredi, cocktail à partir de 18h. Sur invitation uniquement.

La galerie Ariane C-Y a le plaisir de vous inviter à une exposition consacrée à William Wright. L'artiste anglais est représenté par la galerie depuis 2015. Il s'agit de sa première exposition personnelle en France regroupant un ensemble de peintures présentées en exclusivité à la galerie.

William Wright est un peintre et dessinateur anglais. Son œuvre donne à voir le passage du temps. Le dessin d'après nature sert de base à un long travail de simplification. Le style naïf qui en résulte traduit la poésie de scènes intimes. Ces scènes sont particulièrement silencieuses et concentrées, chaque détail superflu ayant été ôté. Imitant le travail de la mémoire, l'artiste laisse les détails s'estomper ou les convoque au contraire pour les faire saillir. Sa palette sourde traduit la mise distance du sujet.

Studio Pictures invite le spectateur dans l'atelier londonien du peintre.

William Wright a la particularité de travailler sur une œuvre à plusieurs années d'intervalle. Ainsi, la plupart de ses petites acryliques ont été initiées en 2005. Il les reprend plus de 10 ans après et y ajoute de nouvelles strates de peinture. Elles matérialisent l'accumulation d'expériences, le passage du temps. L'artiste présente aussi un groupe de gravures en lien avec son atelier, mais aussi ceux de grands maîtres du XIXe siècle comme Monet, Van Gogh ou encore Degas.

William Wright a étudié à l'université de Leeds. Il expose principalement au Royaume-Uni dans des musées et des galeries.

Vernissage de William Wright "Studio Pictures"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Bernard Buffet - En « Grand »"
Location:
Galerie Taménaga
18, avenue Matignon
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 66 61 94
Fax : +33 (0)1 47 42 99 14
Mail : gal.tamenaga@wanadoo.fr
Internet Site : www.tamenaga.com
Description:
22 Mars - 12 avril 2018
Vernissage le 22 mars à partir de 18h

Bernard Buffet et la galerie Taménaga

Le nom de Bernard Buffet restera à jamais indissociable de celui de son fidèle et indéfectible marchand, Maurice Garnier. Pourtant, au-delà de cette relation privilégiée, il existe un troisième homme, peu connu du grand public, mais dont le rôle dans la carrière de Bernard Buffet s'est avéré incontournable, Monsieur Kiyoshi Taménaga.

En effet Monsieur Kiyoshi Taménaga a été le premier marchand japonais à présenter en exclusivité les œuvres de Bernard Buffet en Asie. Alors que le Président de la République Française Monsieur François Mitterrand vient de le décorer Chevalier des Arts et des Lettres pour son rôle d'ambassadeur de la peinture française qu'il joue au Japon. Il a su conseiller Monsieur Kiichiro Okano, (propriétaire d'une grande banque japonaise) à la construction du premier - et à ce jour unique - musée entièrement consacré à l'artiste : le prestigieux Musée Bernard Buffet, ouvert en 1973, à Higashino.

Aujourd'hui, la Galerie Taménaga souhaite célébrer le lien privilégié qui l'unit à Bernard Buffet. À l'occasion d'une exposition exceptionnelle qui regroupe des tableaux de l'artiste pour la plupart inédits, et aux formats parfois gigantesques.

Vernissage de l'exposition "Bernard Buffet - En « Grand »"
Les plages, la grande plage
Oil on canvas
199,5 x 710 cm
1967

La Galerie Taménaga présente du 22 mars au 12 avril, une exposition regroupant des peintures de Bernard Buffet.

Plus personne ne présente le peintre Bernard Buffet, qui laisse derrière lui plus de 8 000 tableaux. Un œuvre considérable ayant marqué les esprits aussi bien en France qu'à l'étranger, jusqu'à atteindre l'Asie. L'exposition de la Galerie Tamanéga émane d'une volonté de célébrer le lien privilégié unissant Bernard Buffet à Monsieur Kiyoshi Taménaga, premier marchand d'art japonais à s'être intéressé au travail du peintre.

Le coup de pinceau de Bernard Buffet est reconnaissable du premier coup d'œil. Un peintre que tout le monde connaît, que certains méprisent, et que d'autres admirent : ses tableaux ne laissent simplement pas indifférents. L'artiste est un observateur du doute humain, des angoisses qu'il transcrit sur ses toiles, traduisant par la même occasion ses propres incertitudes. Impossible alors d'observer ses toiles d'un simple œil contemplatif, les tableaux nous transpercent, nous troublent... nous dérangent ?

C'est peut-être cette palette de couleur si sombre et profonde, qui est la source d'apparition de nos angoisses enfouies. Des tons sourds oscillent souvent entre le gris et le beige et nous plongent dans une mélancolie étrange, une inquiétude omniprésente, où les touches de rouge accentuent une sensation de mouvement, d'urgence.

Des formes anguleuses, caractéristiques du peintre, façonnent les corps des sujets. Que ce soit pour représenter des humains, des animaux, des natures mortes ou des paysages, Bernard Buffet construit un réseau de lignes droites et sèches, apportant une texture et des jeux d'ombres, par des traits verticaux puis horizontaux faisant varier les tons de gris. La profondeur de champ est souvent inexistante, tous les plans sont ramenés au premier, dénués de perspective, et si spécifiques à l'univers de l'artiste. Une condition humaine représentée avec un arrière-goût amer de misère et de tristesse. Des figures dures, strictes, qui laissent entrevoir des traits marqués par la vie, des visages affaissés couronnés de cheveux plats, presque absents. Les tribulations d'une humanité représentée dans une détresse ambiante.

Des peintures empreintes de mélancolie, qui contrastent avec des toiles aux tons plus clairs, des scènes plus attrayantes pour l'œil. Des natures mortes nous montrent une table où des bouteilles de vin prônent, fidèle à l'image de nos traditions françaises, des vues de Paris nous plongent dans l'ambiance mystérieuse des Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet. Une peinture colossale, de plus de sept mètres de long, nous propose une vue intimiste sur quatre femmes à la plage. Leurs jambes disproportionnellement grandes se plient, s'étalent sur un sable clair, et tel un voyeur, nous contemplons ce paysage interdit. Comme si nous étions, nous aussi, allongés sur la plage, et que nous levions les yeux pour découvrir ses formes féminines, cette perspective accentue une impression de violation d'une scène privée et personnelle. Un sentiment de gêne nous envahit, et pourtant, nous ne détournons pas le regard, il reste fixé, sur la toile.

Ces peintures violentes, directes, donnant parfois même l'impression d'avoir été conçues dans la tourmente, à l'image du bad painting américain, connaissent nos faiblesses. Bernard Buffet se joue de nous, de nos craintes, mais aussi de ses peurs personnelles. Impossible de rester indifférents à ces toiles qui révèlent nos angoisses existentialistes. Que nous soyons gênés, troublés ou bien émerveillés, les œuvres de Bernard Buffet demeurent inscrites dans les mémoires.

Vernissage de l'exposition "Bernard Buffet - En « Grand »"
L'oiseau rouge
Huile sur toile
240 x 280 cm
1959

Vernissage de l'exposition "Bernard Buffet - En « Grand »"
Florence, le Campanile de Giotto
Huile sur toile
130 x 99 cm
1990

Vernissage de l'exposition "Bernard Buffet - En « Grand »"
Femme nue debout
Huile sur toile
116 x 73 cm cm
1953

Vernissage de l'exposition "Bernard Buffet - En « Grand »"
Vanité
Huile sur toile
130 x 97 cm

Vernissage de l'exposition "Bernard Buffet - En « Grand »"
Nature morte aux deux bouteilles
Huile sur toile
73 x 100 cm
1956

Vernissage de l'exposition "Bernard Buffet - En « Grand »"
Nature morte sur la table
Huile sur toile
200,4 x 195,3 cm
1953

Vernissage de l'exposition "Bernard Buffet - En « Grand »"
Poisson et Balance
Huile sur toile
95 x 198 cm
1950

Vernissage de l'exposition "Bernard Buffet - En « Grand »"
Pont sur la rivière
Huile sur toile
130 x 162 cm
1952

Vernissage de l'exposition "Bernard Buffet - En « Grand »"
Maison rose à Montmartre
1989

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "DESIGN NÉO-FUTURISTE"
Location:
Galerie Loft
3 bis-4, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 46 33 18 90
Mail : info@galerieloft.com
Internet Site : www.galerieloft.com
Description:
EXPOSITION DU 22 MARS AU 28 AVRIL 2018
VERNISSAGE LE JEUDI 22 MARS 2018

Pour l'arrivée du printemps, la Galerie LOFT est heureuse de vous présenter sa nouvelle exposition consacrée aux dernières créations de ses artistes-designer.

C'est un véritable voyage dans le futur que nous vous proposons d'effectuer au cœur de Saint-Germain-des-Près.

En poussant la porte de nos galeries vous découvrirez des créations oniriques et hypnotiques qui fascinent le regard dès les premiers instants.

Leurs lignes fantastiques et leurs courbes organiques, Inspirés du courant Néo-futuriste qui imprègne les architectures du XXIe siècle, viennent profiler une nouvelle ère graphique en pleine construction.

En intégrant le développement des nouveaux matériaux et des nouvelles technologies à leur travail, nos artistes conçoivent des pièces de mobiliers uniques en leur genre, mêlant conception informatique et travail artisanal d'une extrême précision.

La matière a désormais fusionné avec la ligne pour dessiner des formes étonnantes, évoquant le corps anatomique ou moléculaire chez Olivier Moravik, des êtres-fantasmés et hybrides chez Guillaume Piéchaud, ou chimériques et surnaturels chez Philippe Druillet.

Avec DI TEANA, DRUILLET, HIQUILY, LCDA, MORAVIK, PIÉCHAUD

Venez découvrir les nouvelles création de Olivier MORAVIK et Guillaume PIÉCHAUDE

Vernissage de l'exposition "DESIGN NÉO-FUTURISTE"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Dessins de Sculpteurs"
Location:
Galerie Jeanne Bucher Jaeger - Espace St Germain
53, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 42 72 60 42
Fax : +33 (0)1 42 72 60 49
Mail : info@jeannebucherjaeger.com
Internet Site : www.galeriejaegerbucher.com
Description:
23.03.2018 - 19.05.2018
Du mardi au samedi de 10h à 18h

Dessins de Sculpteurs

avec Jean Amado, Jean Arp, Jean Chauvin, Mark di Suvero, Eugène Dodeigne, Jean Dubuffet, Alberto Giacometti, Étienne Hajdu, Dani Karavan, Henri Laurens, Jacques Lipchitz, Jean-Paul Philippe, Auguste Rodin, Susumu Shingu, Gérard Singer, François Stahly, Paul Wallach, Antonella Zazzera

Jeanne Bucher a, dès l'origine de la galerie, su apprécier dans les dessins de sculpteurs la présence d'une forme encore naissante dans son essence et sa magie. Une exposition de sculptures et de dessins d'Henri Laurens s'était tenue dans les petites salles du 9ter du Montparnasse, sous l'Occupation, en juillet 1942. En 1951, Jean-François Jaeger présente les dessins de Chauvin. À l'automne 2005, Véronique Jaeger expose les dessins de Dani Karavan, ainsi que les maquettes préparatoires à la réalisation de la sculpture environnementale d'un kilomètre de long de l'artiste, à Murou au Japon.

A l'occasion de la semaine du dessin à Paris, la galerie a choisi de mettre à l'honneur les Dessins de Sculpteurs, de Dubuffet à Shingu, en passant par Giacometti et Rodin, liés à divers degrés, à l'histoire de la galerie. Le dessin Bruno Lisant de Giacometti est une œuvre datant de l'époque à laquelle Jeanne Bucher l'a exposé, en 1929. La Fortune (Circa 1906) de Rodin correspond à la période durant laquelle Pierre Bucher, frère de Jeanne, a organisé, pour la Société des Amis des Arts de Strasbourg, l'exposition française de 1907 où sont exposés, entre autres, Rodin, Besnard et Cottet.
L'exposition entre en totale résonance avec une actualité importante en 2018 pour plusieurs de ces artistes, comme Dani Karavan, Jean-Paul Philippe, Susumu Shingu et Paul Wallach.

Interpellés par la ligne et le volume, le contour et la densité, le linéaire et le plastique, tout autant que le plein et le vide, les sculpteurs s'attellent au dessin à la recherche de l'expression des volumes et des idées, couchés sur la feuille par des ombres et des lumières, selon des techniques propres à chacun. L'exercice du crayon chez Giacometti ne serait-il pas le moyen nécessaire, permanent, pour lui de « voir », et le blanc de la feuille le lieu le plus immédiat, le plus inquiet aussi, d'une tentative « sans fin » car toujours recommencée pour capter
dans l'espace et dans la lumière, la présence vivante, fuyante, de l'être ou de l'objet qui lui fait face ?
Que le dessin soit pour le sculpteur l'esquisse d'une œuvre à venir, ou qu'il soit une entité à part entière, l'âme du créateur y est éminemment incarnée, sans recours à des reliefs ou des moulages.
Cette exposition de dessins de sculpteurs tend à signifier l'évidence entre la feuille de papier et l'œuvre aboutie, mettant en avant, dans une épreuve d'une exigence absolue, la tension du volume vers le plan ou l'incarnation d'un dispositif sculptural véhiculant une idée unique et précise.

Vernissage de l'exposition "Dessins de Sculpteurs"
Auguste Rodin, La Fortune, 1906
Graphite, estompe et légère aquarelle sur papier vélin
32,5 x 25 cm
Courtesy Hélène Bailly Gallery

Vernissage de l'exposition "Dessins de Sculpteurs"
Auguste Rodin, Femme nue à la chevelure blonde tenant un costume (à l'antique), c.1890
Graphite et aquarelle, légère gouache sur papier vergé filigrané
15,7 x 10 cm
Galerie Berès

Vernissage de l'exposition "Dessins de Sculpteurs"
Jean Dubuffet, Portrait d'Armand Salacrou, 31 décembre 1917
Sanguine sur papier
30,5 x 23 cm
Photographie de Jean-Louis Losi
Collection Particulière

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Klaus Staudt - un demi-siècle de création"
Location:
Galerie Gimpel et Müller
12, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 25 33 80
Mobile : +33 (0)6 16 81 71 49
Fax : +33 (0)1 73 73 33 64
Mail : info@gimpel-muller.com
Internet Site : www.gimpel-muller.com
Description:
exposition jusqu'au samedi 28 avril 2018
du mardi au samedi de 14 à 19h30 et sur RDV

Après deux expositions personnelles en 2008 et 2013, Klaus Staudt est, pour ses 85 ans, de nouveau sur nos cimaises avec des œuvres retraçant ses 50 dernières années de création.
Nous présentons une sélection de reliefs et stèles - uniques ou multiples - composés de modules géométriques, agencés selon des protocoles bien définis, et consacrons pour la première fois une salle à ses dessins et sérigraphies sur papier ou plexiglas.

Vernissage de l'exposition "Klaus Staudt - un demi-siècle de création"
farbige Überraschung - 2013, bois, acrylique, crayons de couleur et plexiglas, œuvre unique, 70 x 70 x 7,5 cm

Klaus Staudt (né en 1932 à Otterndorf) est, depuis les années 1960 un des représentants majeurs de l'art Construit-Concret en Allemagne.
Étudiant en médecine, il visite la Documenta II de Cassel en 1959 et s'inscrit à l'Académie des Beaux-Arts de Munich. Diplômé en 1963, il rejoint le groupe d'artistes internationaux d'avant-garde des Nouvelles Tendances exposé dans de nombreux pays d'Europe, notamment cette même année au Musée des Arts Décoratifs de Paris.
Depuis plus de 50 ans, son travail porte sur le mouvement, les jeux d'ombre et de lumière,... C'est donc tout naturellement qu'il figure en 2013 dans l'exposition Dynamo: un siècle de lumière et de mouvement dans l'art au Grand Palais.

Vernissage de l'exposition "Klaus Staudt - un demi-siècle de création"
Variation gespiegelt - 1971, éd. 3/5, 40 x 40 x 6 cm

Vernissage de l'exposition "Klaus Staudt - un demi-siècle de création"
Ferne - 2016, édition 4/5, 40 x 40 x 4,5 cm

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Modèles"
Location:
Galerie Ary Jan
32, avenue Marceau
75008 Paris
M° Alma - Marceau, George V
France
Phone : +33 (0)1 42 61 42 10
Mobile : +33 (0)6 07 88 75 84
Mail : contact@galeriearyjan.com
Internet Site : www.galeriearyjan.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Modèles"

Du 23 mars au 28 avril 2018

A l'occasion de l'inauguration de sa nouvelle galerie au 32 avenue Marceau, la galerie Ary Jan présente une exposition intitulée Modèles. L'accrochage sera entièrement dédié à la Femme, sujet majeur dans l'histoire de la peinture, et plus particulièrement au XIXème siècle.

Au fil du siècle, on assiste à l'essor des portraits visant à décorer les intérieurs bourgeois.
L'épouse, la fille, la mère sont ainsi représentées pour attester de la réussite sociale du chef de famille. La peinture dite mondaine se développe, et les artistes répondent aux commandes.

En parallèle, la représentation du nu évolue considérablement. En effet, les artistes du XIXeme siècle ne sont plus dans l'obligation de recourir aux représentations bibliques ou mythologiques
pour pouvoir réaliser des nus. La société s'est transformée et bien que les sujets allégoriques soient encore courants, les artistes n'hésitent plus à montrer les femmes dans leur intimité.
Le corps de la femme devient alors le sujet principal de nombreuses oeuvres, en peinture comme en sculpture.

Il se dégage toujours d'une oeuvre représentant une femme à sa toilette un mystère et une sensualité qui reposent sur l'esthétisme des gestes et du corps à cet instant.

Gaston La Touche a parfaitement saisi ce moment avec sa Femme au tub, sujet que l'on retrouvera souvent dans l'oeuvre de Degas notamment. Aucune indécence ni voyeurisme chez cet artiste qui s'est attaché à mettre en valeur les courbes de son modèle par un subtile jeu de lumière.

Les artistes voyageurs aiment aussi revêtir leurs modèles des étoffes rapportées de leurs périples en Orient. Fascinés par les couleurs, la lumière, les objets, les vêtements découverts au Maroc ou en Algérie, ils reviennent les bras chargés de souvenirs qui sont le témoignage de leurs pérégrinations. Ils prolongent alors la féerie orientale en mettant en scène dans leurs ateliers, les modèles occidentaux parés de tenues et d'objets orientaux.

Enfin, au tournant du siècle, la femme devient plus présente dans la société et n'est plus cantonnée uniquement au rôle de mère et d'épouse. L'évolution de la mode qui libère les femmes du corset contribue à l'émancipation de toute une génération. Cette nouvelle silhouette modèle de la haute couture est célébrée par de nombreux artistes qui se mettent au service des couturiers à travers la publicité. C'est particulièrement le cas de Jean-Gabriel Domergue et surtout de René Gruau dont le travail contribuera à la création d'un nouveau modèle iconique :
la pin-up.

Autour d'un accrochage exclusivement féminin venez découvrir une sélection de peintures et de dessins de 1850 à 1950, qui met à l'honneur la femme en tant que modèle, incarnant la beauté
de la mère, de l'épouse ou de la courtisane, le plus souvent métamorphosée en muse sous les pinceaux des artistes.

Vernissage de l'exposition "Modèles"
René Gruau
1909 - 2004
Élégante à l'opéra
Huile sur toile
Signée en bas à droite
Dimensions : 92 x 72 cm
Ancienne collection Roger Fare

Vernissage de l'exposition "Modèles"

Vernissage de l'exposition "Modèles"
Gustave Jacquet
1846 - 1909
Portait de femme au chapeau
Huile sur toile
Signée à droite
Dimensions : 92 x 73,5 cm

Vernissage de l'exposition "Modèles"

Vernissage de l'exposition "Modèles"
Charles Louis Müller
1815 - 1892
Beauté orientale
Huile sur toile
Signée en bas à droite
Dimensions : 130,5 x 89 cm

Vernissage de l'exposition "Modèles"
Gaston La Touche
1854 - 1913
Femme au tub
Huile sur toile
Dimensions : 81 x 65 cm

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Table de Treize - Beaux Arts de Marseille"
Location:
sometimeStudio
hub créatif: conseille, conçoit, produit, édite, diffuse, expose
26, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)9 51 07 13 74
Mail : contact@sometimestudio.org
Internet Site : www.sometimestudio.org
Description:
SometimeStudio est ravie de vous inviter au vernissage de l'exposition des étudiants de l'Ecole des Beaux-Arts de Marseille

JEUDI 22 MARS,
à partir de 18 heures

du 22 au 25 mars 2018, de 11h à 19h

Cette exposition (du 22 au 25 mars) présente une sélection des dessins reproduits dans le cahier de dessins de l'école des Beaux-Arts de Marseille dont Ramuntcho Matta est l'invité pour le numéro de 2017 « Table de treize », une édition initiée par Frédérique Loutz, artiste enseignante.

Les dessins d'Erwan Badir, Norman El Amouri, Aurélien Bouillet, Rémy Bourakba, Estefany Fajardo-Gutierrez, Primavera Gomes Caldas, Alice Griveau, Clémence Mimault, Nicolas Perez, et Frédérique Loutz construisent ce cahier, une reproduction de la sculpture de Julien Lavaine-Champagne l'introduit.

Ce cahier de dessins « Table de treize » rejoue et déjoue tout autant les définitions du dessin que les hiérarchies, affirmant ainsi la centralité de l'acte de dessiner dans des parcours et des pratiques hétérogènes. Car c'est non seulement tous les prétextes, les styles, les sujets et les techniques qui se jouxtent et rentrent en friction sur un pied d'égalité au fil des pages, mais aussi les individus, quels que soient leurs statuts. Ainsi est exposée une année de dessin dévidée dans l'école avec le besoin de le faire ici savoir.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Excellium"
Location:
ADDA & TAXIE gallery
35, avenue Matignon
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
France
Mail : adda@addagallery.com
Internet Site : www.addataxie.com
Description:
Chloë Breil Dupont - Vincent Chéry - Kraken
François Malingrëy - Johan Papaconstantino - Pardon

Vernissage le 22 mars à 18h
Exposition du 22 mars au 21 avril 2018

Galerie Blanche #1

Les Galeries Blanches sont une innovation ADDA&TAXIE. En offrant leur espace à la création, aux interventions, aux expérimentations de jeunes artistes ou commissaires d'exposition, Anna Dimitrova et Valériane Mondot répondent alors à leur souhait d'une ouverture pertinente, vivante et culturelle de leur lieu tout autant que d'un partage de leur amour de l'art.

Les Artistes

Nés à l'aube des années 90 et évoluant dans le milieu alternatif parisien, Chloë Breil Dupont, Vincent Chéry, Kraken, François Malingrëy, Johan Papaconstantino et Pardon ont également pour point commun de placer la figure au centre de leur travail. Ils incarnent une nouvelle vague figurative faisant du corps un outil de revendication artistique en marge de l'uniformisation de la beauté abstraite et d'un art institutionnel devenu atone.

« Excellium » n'a aucunement pour volonté de réunir des artistes autour d'un thème, il s'agit au contraire de les réunir sous une voûte commune qui est l'essence même de leurs oeuvres. Une essence nihiliste dont sont imprégnés leurs scènes, sujets et représentations.

Il ne faut appréhender à travers cette exposition, la notion polysémique du nihilisme, en tant que doctrine politique ou concept philosophique mais plus subtilement comme une atmosphère intrinsèque de leurs oeuvres. Loin de la pensée pessimiste ou négativiste auxquelles nous associons souvent le nihilisme, c'est son questionnement portant sur l'existence que nous retiendrons ici.

Avec beaucoup de lucidité les artistes d'« Excellium » font le portrait d'une humanité sans repère.
« Dieu est mort » proclamait Nietzsche, qu'advient-il alors des hommes ?

Kévin Tourret-Lacan
Commissaire de l'exposition

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "La chaise vide"
Location:
Villa Belleville
Résidence de Paris Belleville
23, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville, Couronnes
France
Mail : contact@villabelleville.org
Internet Site : www.villabelleville.org
Description:
22 - 25 mars 2018
Entrée libre de 14h à 19h

Vernissage Jeudi 22 mars à 18:00

Discussion omelette
Rencontre Dimanche 25 mars à 16:00

L'exposition collective "La chaise vide" s'articule, comme son nom l'indique, autour d'une chaise vide. Elle désigne une place réservée, qui est celle d'un invité absent. Cette chaise a été laissée par Marcel Broodthaers comme une sorte de gage. Les propositions qui s'ensuivent viennent d'artistes pour qui son geste compte. Ils répondent à côté. Ils lui trouvent une actualité.

« Que tout devienne glace au pied de la lettre. »
MB

C'était pourtant une bonne idée. Pas la peine de l'exposer, il n'en reste rien. Du moins quasiment : des résidus, des traces obscures (obscurcies d'être coupées de leur objet ?) dont il est difficile d'en tirer quoi que ce soit, de s'y retrouver. Ce n'est pas comme s'il s'était passé quelque chose (un événement, un accident, une catastrophe) que l'on pourrait, à partir d'elles, reconstituer. Non, l'obscurité de ces traces vient bien plutôt de ce qu'elles ne représentent rien, n'ayant plus à qui s'adresser. Une chaise qui n'est pour personne ne serait plus une chaise ? Mis hors circulation, choses et signes, chaises et chaises, idées et semblants n'offriraient dès lors plus prise qu'au vertige et au délire. Support sans fond. C'est peut-être là, arrivé à ce point-là que se pose la question de l'art, à quoi une œuvre à chaque fois essaie une réponse. Peut-on partager (ré-adresser) un délire, un vertige ? Mais il est peut-être trop tard, toujours trop tard : l'art est chose du passé. De là à soutenir qu'il ne peut se saisir à travers ses œuvres, s'attraper qu'avec une avance que seul un artiste, avant même de savoir ce qu'il aura fait...etc.

Mais cette discontinuité du moins suffit-elle à récuser les présupposés de l'art conceptuel, captif d'un dictionnaire illustré, égaré par le contresens de l'arbitraire du signe, que reconduit la croyance référentielle qu'aucune de leur traduction, translation, ou transposition n'entament. Sa chaise n'est pas celle de Kosuth. Son cahier des charges reste bien celui de la modernité, qui non seulement prend en compte, mais aggrave la crise de la représentation. Seulement chez lui, elle passe par la coupure saussurienne qui dégonfle la conception sphérique du monde. La belle forme tombe aussitôt aux rebuts, telle « une huître malade de sa perle ». L'humour broodthaersien s'oriente ainsi et trouve son efficace contre l'herméneutique et le nominalisme (entre autres déclinaisons de l'idéologie) réduit au mieux à la tautologie d'une coquille vide, au pire à tuer la chose pour qu'elle colle à son nom. Là où les artistes conceptuels vont jusqu'à s'effacer pour ne pas faire obstacle à la transparence du signe, il oppose et appose sa signature, réduite aux initiales de son nom, qui ne représente pas tant la marque déposée de l'auteur qu'elle ne retranscrit le rire qui accompagne une opération de déflation du sens.

Comme d'un bâton dans une roue, la métaphore aigle = art enraye la métonymie conceptuelle, qui au lieu de substituer à l'objet sa définition, l'y soustrait. Il suffit d'un rien pour que l'objet en vienne à chasser l'idée qu'on en a et pouvoir ainsi faire à nouveau signe, s'adresser à ceux-là même que MB nomme « les aveugles ». C'est que l'objet, trouvé ou perdu, n'est pas une référence extralinguistique. Il retrouve une valeur efficiente et signifiante comme accessoire à l'horizon d'un décor ; par une mise en scène qui le soustrait à une communication directe ; qui le soumet à un regard pluralisé (indéfini mais situé) ; qui le maintient au conditionnel d'un signe flottant, dans une attente ménagée et une adresse suspendue. Le décor des peintures pariétales n'avait peut-être pas d'autres fins que de déloger la grotte de son ours, et de le dissuader de revenir - un aigle a bien peur d'une bicyclette. Ce qui se vérifie : l'objet surgit comme signe et le signe surgit comme objet dans la peur ou dans le rire.

- D.G.

Vernissage de l'exposition collective "La chaise vide"
Pierre Tectin

[18:00-22:00] Vernissage de la foire "DDESSIN {18}"
Location:
Atelier Richelieu
60, rue de Richelieu
75002 Paris
M° Bourse, Quatre-Septembre, Pyramides, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 42 33 01 64
Mail : info@atelierrichelieu.com
Internet Site : www.atelierrichelieu.com
Description:
23 - 25 mars 2018

Visite presse et preview : jeudi 22 mars de 14h à 16h
Vernissage : jeudi 22 mars de 18h à 22h
Ouverture au public du 23 au 25 mars 2017 :
Vendredi 23 mars de 11h à 20h
Samedi 24 mars de 11h à 20h
Dimanche 25 mars de 11h à 19h

http://www.ddessinparis.fr/2018/

>> invitation

DDESSINPARIS (18)
Cabinet de dessins contemporains

Fort de ses cinq ans d'existence, DDESSINPARIS, le cabinet de dessins contemporains unique en son genre, au format intimiste et à l'avant-garde de la création graphique, investira de nouveau l'Atelier Richelieu du 23 au 25 mars 2018. Cette sixième édition viendra confirmer à la fois la place de DDESSINPARIS au cœur de la Semaine du dessin et ses spécificités, qui le démarquent des autres événements du mois de mars consacrés au dessin sous toutes ses formes.

L'ambition de DDESSINPARIS(18) s'inscrit dans l'esprit d'Ève de Medeiros, sa directrice fondatrice : donner leur chance à de talentueux artistes nationaux et internationaux et créer du lien entre les divers acteurs du monde de l'art. La direction artistique de DDESSINPARIS(18) témoignera de cet engagement.

[18:00-20:30] Vernissage de la rétrospective "William + Klein"
Location:
Polka Galerie
12, rue Saint-Gilles
Cour de Venise
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 76 21 41 30
Fax : +33 (0)1 76 50 21 83
Mail : contact@polkagalerie.com
Internet Site : www.polkagalerie.com
Description:
Exposition du 22 mars au 26 mai

Vernissage le jeudi 22 mars de 18h à 20h30
Séance de signatures : 19h

Polka présente "William + Klein", une monumentale fresque photographique composée de 90 tirages. De ses abstractions de lumière (1948 - 1952) à ses photos de mode (1958-2000) en passant par ses films, ses pérégrinations à New York (1954-55), Rome (1956), Moscou (1959), Tokyo (1961) mais aussi Paris, sa ville d'adoption, l'accrochage traverse 70 ans de carrière. En hommage au plus français des photographes américains. L'exposition rétrospective, est organisée à l'occasion des 90 ans du photographe, le 19 avril prochain.

Vernissage de la rétrospective "William + Klein"
Atom Bomb Sky, New York, 1955. © William Klein

Vernissage de la rétrospective "William + Klein"
Ali, Kinshasa, Zaïre, 1974 (contact peint en 2010). © William Klein

Vernissage de la rétrospective "William + Klein"
Dorothy Juggling with Light Balls, Paris, 1962. © William Klein

[18:30-21:00] Vernissage "L'art de l'enluminure, Miniature, Reliure, Calligraphie"
Location:
Centre Culturel Anatolie
77, rue La Fayette
75009 Paris
M° Cadet
France
Phone : +33 (0)1 42 80 04 74
Fax : +33 (0)1 42 80 61 12
Mail : cca-anatolie@wanadoo.fr
Internet Site : www.cca-anatolie.com
Description:
Exposition du 22 mars au 22 avril 2018

Atelier d'Altın Fırçalar de Havva Sökmener
Yurdagül AÇIKEL, Selen AKİŞ, Hülya Arıcı ÇAP, Semra KIVILCIM, Selva METİNOL, Dilek Duz PEHLİVANOĞLU, Esen PEKEL, Havva SÖKMENER

[18:30-21:00] Vernissage "Ossip Lubitch (1896 - 1990) - d'Odessa à Montparnasse"
Location:
Galerie Les Montparnos
5, rue Stanislas
75006 Paris
M° Notre-Dame-des-Champs, Vavin, Montparnasse - Bienvenüe
France
Mobile : +33 (0)6 33 38 95 25
Mail : contact@galerielesmontparnos.com
Internet Site : www.galerielesmontparnos.com
Description:
La galerie Les Montparnos est très heureuse de vous inviter au vernissage de sa grande exposition d'Art Moderne de l'année consacrée au peintre
Ossip Lubitch (1896 - 1990)
d'Odessa à Montparnasse

Le vernissage se tiendra le jeudi 22 mars à partir de 18h30.
Exposition du 22 mars au 09 mai 2018.

Un beau livre-catalogue d'une centaine de pages sera publié et disponible à la galerie pour cette occasion.

Né à Grodno dans l'Empire russe (aujourd'hui la Biélorussie) Ossip Lubitch est une figure majeure et historique des peintres d'origine juive de l'École de Paris et du Montparnasse de l'entre-deux-guerres. Proche du peintre Georges Rouault avec lequel il a travaillé sur le thème du cirque, et parrainé par le sculpteur Antoine Bourdelle dans les grands salons de l'époque. À Montparnasse, ses compagnons de route et amis étaient Soutine, Krémègne, Kikoïne, Indenbaum, Volovick...

Une peinture sur l'âme slave de Montparnasse, toute de sensibilité profonde et de chaleur. Le peintre était un homme timide et silencieux, reflet d'une vie souvent difficile. Des oeuvres qui ont conservé une tendresse lumineuse, pleine d'humanité, un regard sur le monde d'une incroyable douceur, une palette intimiste sur la joie.

Rendez-vous donc le jeudi 22 mars à la galerie à partir de 18h30, en présence de Madame Dinah Lubitch (la fille du peintre), et ainsi partager ensemble un moment unique autour d'une oeuvre qui s'inscrit pleinement dans l'histoire de ce Montparnasse de Légende.

Vernissage de l'exposition "Ossip Lubitch (1896 - 1990) - d'Odessa à Montparnasse"

[18:30-21:00] Vernissage de Carol Riu "Re dessiner le monde"
Location:
L'Oeil du Huit
8, rue Milton
75009 Paris
M° Pigalle, Saint-Georges, Notre-Dame-de-Lorette, Cadet
France
Phone : +33 (0)1 40 23 02 92
Fax : +33 (0)1 40 23 02 92
Mail : oeilduhuit@wanadoo.fr
Internet Site : www.oeilduhuit.com
Description:
du 20 mars au 8 avril

[18:30-21:00] Vernissage de Drag "FUCK THIS ART"
Location:
La Galerie des Arts Plastiques
28, rue Darcet
75017 Paris
M° Place de Clichy
France
Mobile : +33 (0)7 60 87 86 44
Mail : Contact@La-GALERIE-Des-Arts-Plastiques.org
Internet Site : www.La-GALERIE-Des-Arts-Plastiques.org
Description:
Drag est un graffiti artiste né à la fin des années 70. Autodidacte, il commence le graffiti dans les années 90 avec à cette période une idée fixe en tête : le tag et rien d'autre. Une démarche assumée à l'opposé de ce que l'on nomme aujourd'hui pompeusement le «Street Art» !

Depuis sa première bombe en main, il appose et décline sa signature sur tout l'espace public parisien mais aussi sur celui des principales capitales européennes, sans oublier la province qu'il affectionne sillonner.

Membre des collectifs les plus emblématiques de ces dernières années, Drag a su déve-lopper en parallèle un univers bien à lui qu'il met en scène sur toile. Passionné par les dialoguistes français de caractère à la Audiard, Verneuil, et autres Grangier et des vieux films français des années 30 aux années 90, il aime recréer une atmosphère typiquement «titi parisien» en racontant des histoires grâce à un savant mélange des ambiances de la rue d'aujourd'hui et de celle d'hier en incluant des acteurs, chanteurs tels que Gabin, Lino Ventura, Gainsbourg, Brassens et en les mélangeant avec les codes actuels.

Mais son attrait pour un cinéma charismatique l'entraîne aussi bien de l'autre coté de l'Atlantique, avec les grandes figures hollywoodiennes qui ont bercés sa jeunesse comme De Niro, Pacino ou Eddy Murphy, ces films qui jusque dans les années 90 ont nourris sa nostalgie et son art.

Ses toiles sont notamment parsemées de phrases cultes de films écrites en tag. Dans son œuvre, Drag prend aussi plaisir à jouer avec un personnage récurrent qu'il triture dans tous les sens : "le lapin du métro parisien". Il représente parfaitement sa vision du monde avec l'utilisation de l'humain en cage «pris pour un lapin de six semaines». Les toiles de Drag sont de vrais jeu de pistes ludiques, ou notre regard peut se perdre avec bonheur tellement les scènes représentées sont riches d'humour et de dérision sur notre société moderne.

[18:30-21:00] Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"
Location:
Galerie HEGOA
16, rue de Beaune
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 61 11 33
Mobile : +33 (0)6 80 15 33 12
Mail : contact@galeriehegoa.com
Internet Site : www.galeriehegoa.com
Description:
du 23 mars au 28 avril 2018
Vernissage jeudi 22 mars partir de 18h30

Gil Rigoulet démarre sa carrière en 1975. Il sera le premier photographe attitré du journal Le Monde avec lequel il collabore pendant 20 ans puis rejoint de nombreux autres magazines de la presse nationale et internationale, comme Géo, Grands Reportages, Elle, Sunday Times, La Républica, la Stampa, El Pais etc...
A cette époque, ses travaux mettent un accent particulier sur l'intensité du regard, le désir d'avancer, de voir et de donner à voir. Pour lui, qui s'immisce dans la vie des autres, ses images sensibles prennent forme: des rockers aux mèches gominées, les baisers d'amour, les photographes en goguettes, le corps et l'eau...

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"
© Gil Rigoulet - Piscine d'Evreux - 1996

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"
© Gil Rigoulet - Isla Margarita - Venezuela - 1996

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"
© Gil Rigoulet
Série "Le corps et l'eau"
Vénézuela - Isla Margarita
1996
Image 19,8 x 27,8 cm
Cadre : 30 x 40 cm
Tirage argentique sur papier baryté réalisé en présence de l'artiste

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"
© Gil Rigoulet
Molitor 1985
Main sur la balustrade
Film 24 x 36
Tirage argentique sur papier baryté
Image 38.5 x 58 cm
Cadre en bois blanc : 60 x 80 cm
Série limitée à 10 exemplaires

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"
© Gil Rigoulet
Série "Le corps et l'eau"
Piscine d'Evreux - 1996
Tirage argentique sur papier baryté
Image 19.8 x 27.8 cm
Cadre en bois blanc 30 x 40 cm
Série limitée à 10 exemplaires

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"
© Gil Rigoulet
Série "Le corps et l'eau"
Chuao - Venezuela - 1996
Film argentique 24 x 36
Tirage argentique sur papier baryté
Image 38.5 x 58 cm
Cadre 60 x 80 cm avec baguettes blanches
Série de 10 exemplaires

La galerie Hegoa, à Paris, présente une série inédite du photographe français Gil Rigoulet, connu pour ses images de rockers normands dans les années 1970.

L'eau a toujours été mon élément, je nage toujours longtemps, je pars deux heures quand je suis en mer, le bonheur d'être au calme, dans cette vision à fleur d'eau, de sentir mon corps dans ce mouvement aquatique où je me fonds depuis tout petit : les vacances au bord de la mer, et plus tard au bord des piscines. À l'époque, c'étaient des lieux ludiques où l'on trainait entre copains, on y restait des heures, sans forcément nager, on rencontrait plein de monde. C'était bruyant et animé, avec mes lunettes de plongée j'allais trouver la paix sous l'eau, je faisais de longues apnées : je découvrais ces corps qui se lâchaient.

Eté 1984, Christophe, un ami parisien nous rejoint à la piscine d'Evreux avec un petit appareil amphibie, le Baroudeur fabriqué par Fujica pour les familles en vacances. Une merveille, qui pouvait descendre à 5 mètres de profondeur et d'une très belle qualité optique. Je lui ai emprunté pendant tout l'été... Puis j'en ai eu quatre qui ne m'ont pas quitté durant 30 ans.

J'ai réalisé cette série d'images en noir et blanc sur la vie dans les piscines de France et dans le monde, ainsi qu'en mer. Elle fait partie d'une recherche sociologique et esthétique que je mène depuis une trentaine d'années sur le thème « Le corps et l'eau ».

Cet ensemble est unique par son ampleur, unique aussi, par le fait que je pouvais faire des photos aux yeux de tous sans autorisation (les photos sont maintenant interdites dans toutes les piscines municipales) mon appareil photo se promenait au ras de l'eau et sous l'eau sans effrayer qui que ce soit. D'où cette proximité, cette sensualité, cette Dolce Vita qui émane de mes photos. Les enfants faisaient des bombes, les femmes roulaient leur maillot une pièce sur les hanches et nageaient les seins nus, on s'en grillait une après le bain, les doigts encore humides.

Il y a trente ans, dans les piscines, les normes de sécurité, d'hygiène, esthétiques n'étaient pas les mêmes : il y avait des plongeoirs, des cheveux dans l'eau, on pouvait courir sur le carrelage, traverser le bassin en apnée, sauter dans l'eau, porter le maillot que l'on voulait. C'était l'époque des piscines plaisir. On allait à la piscine pour l'après-midi ou la journée. Des lieux extrêmement vivants, ludiques, où l'on venait passer un moment très convivial. J'ai pu porter un regard en toute liberté durant toutes ces années, toujours tendre, esthétique, voire humoristique.


Gil Rigoulet

Gil Rigoulet est un photographe français qui a débuté sa carrière en 1975, travaillant pour tous les plus grands journaux français et internationaux durant plus de trois décennies.

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"

Vernissage de Gil Rigoulet "Le corps et l'eau"

[18:30-21:00] Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Location:
Galerie Photo12
14, rue des Jardins Saint-Paul
15, rue Saint-Paul
Village Saint-Paul
75004 Paris
M° Sully - Morland, Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 24 21
Mail : aline@photo12.com
Internet Site : www.photo12.com
Description:
Exposition du 22 mars au 12 mai 2018

Du 22 mars au 12 mai 2018, Photo12 Galerie présente «Fashion Galaxy », une exposition de photographies largement inédites de Jean-Marie Périer.

Cette exposition présente une trentaine de photos de Jean-Marie Périer sur l'univers de la mode, créateurs et égéries.
L'occasion d'en retrouver les plus grands noms (Azzedine Alaïa, Carla Bruni, Christian Lacroix, Chrystèle Saint-Louis Augustin, Giorgio Armani, Issey Miyake, Jean-Paul Gaultier, Jerry Hall, John Galliano, Karen Mulder, Karl Lagerfeld, Kenzo Takada, Monica Belluci, Naomi Campbell, Olga Pantushenkova, Sibyl Buck, Sonia Rykiel, Stella McCartney, Thierry Mugler, Valentino Garavani, Vivienne Westwood, Yves Saint Laurent et d'autres) dans des mises en scène surprenantes qui ont fait la marque distinctive du photographe.


NOTE D'INTENTION

En 1990, après dix ans passés aux Etats-unis, lorsque ma soeur m'appela pour travailler pour le journal « ELLE » dont elle était la rédactrice en chef, je sautai sur l'occasion.
Et soudain je me retrouvai à nouveau dans le groupe Filipacchi et, chance unique, avec la même liberté d'imagination et de moyens que dans les années 60.
En plus, les rock-stars de jadis étant devenus des pères de famille, les couturiers avaient pris le relais. Ils avaient la même fantaisie, le talent et les moyens d'inventer leur vie. Personne ne vivait comme Saint Laurent, Karl Lagerfeld ou Jean-Paul Gaultier.
Avec mon ami le directeur artistique François Baudot nous pûmes réaliser une grande série sur l'univers des créateurs de mode.

Jean-Marie Périer


Jean-Marie Périer - biographie

Jean-Marie Périer est né à Neuilly en 1940.
En 1956, il devient assistant de Daniel Filipacchi, alors photographe à Marie-Claire. Il commence à travailler pour Jazz magazine, Paris-Match et Télé 7 Jours mais doit partir en 1960 pour faire son service militaire en Algérie.
De 1962 à 1974, il est le photographe de Salut les Copains, côtoyant tous les artistes des années 60. Il travaille également pour des productions publicitaires, notamment pour Levi's et L'Oréal.
A partir de 1975, il se consacre entièrement aux films publicitaires, à Los Angeles et à New York. Il en tourne plus de 600, pour Canada Dry, Coca Cola, Ford, Nestlé, Bic, Camel, Ford... Il tourne aussi des longs métrages pour le cinéma, notamment Antoine et Sébastien avec François Périer en 1974 et Sale rêveur avec Jacques Dutronc et Léa Massari en 1978.
Il revient en France en 1990 et renoue avec la photo, notamment pour ELLE. C'est là qu'il peut produire notamment la série « L'univers des créateurs » qui lui permet de retrouver la liberté et la fantaisie dans la mise en scène qui avaient fait sa marque dans les années soixante. Tous les grands créateurs passent devant son objectif : Saint Laurent, Armani, Tom Ford, Christian Lacroix, Gaultier, Alaïa...
Parallèlement, il réalise des documentaires et séries pour la télévision.
Ainsi en 2008 : une série de 50 programmes courts pour Paris Première avec Jacques Dutronc et une série de 50 programmes courts pour France 5 sur les années soixante.
La première grande exposition consacrée à ses photos s'est déroulée à l'Hôtel de Ville de Paris en 2002.


Le mot de la Galeriste

« C'est en 2002, lors de la grande exposition qu'avait organisée pour lui Bertrand Delanoé à l'Hôtel de Ville de Paris, que je me suis rendu compte que Jean-Marie Périer avait construit une œuvre exceptionnelle.
J'avais en mémoire certaines de ses photographies les plus célèbres des années 1960 mais il fallait les voir réunies, en très grand format, pour comprendre toute l'originalité de son talent. Certes il avait eu la chance d'approcher ceux qui allaient devenir d'immenses stars alors qu'ils étaient encore des inconnus. Mais il ne suffisait pas de les rencontrer et d'être là. Il fallait imaginer comment les mettre en scène, comment les magnifier, comment leur construire une identité visuelle. Aujourd'hui, quand on pense aux Sixties, on voit des images inventées par Jean-Marie Périer.
Après cette période si féconde, il choisit de se consacrer au cinéma avec des longs métrages comme « Antoine et Sébastien » ou « Sale rêveur ». Et il partit aux Etats-Unis pour une nouvelle carrière comme cinéaste publicitaire.
Et puis au début des années 1990, il retrouva la liberté, l'imagination, l'enthousiasme de ses débuts pour photographier les créateurs de mode qui étaient en train de devenir les nouvelles stars mondiales de la fashion galaxy en pleine émergence. Eux aussi acceptèrent de jouer le jeu de ses mises-en-scène.
Aujourd'hui, ces photographies sont à leur tour devenues iconiques. »

Valérie-Anne Giscard d'Estaing

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Yves Saint-Laurent, Sibyl Buck, Paris, octobre 1995

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Vivienne Westwood, Londres, Musée de la Wallace Collection, Septembre 1994

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Thierry Mugler et Jerry Hall, New York, mai 1995

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Sonia Rykiel, Paris, mars 1998

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Kenzo éléphant, Paris, 1992

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Stella McCartney, avril 1997

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Azzedine Alaïa et Naomi Campbell, Paris, mars 1996

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Jean-Paul Gaultier et Sonia Rykiel

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Monica Bellucci en Dolce & Gabbana. Milan, juillet 1998

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Valentino Garavani dans sa maison, Rome, janvier 1996

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Karl Lagerfeld, Hambourg, mai 1995

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Yves Saint-Laurent, Paris, octobre 1995

Vernissage de Jean-Marie Périer "Fashion Galaxy"
Yves Saint-Laurent et Carla Bruni, Paris, 1998

[18:30-21:00] Vernissage de Patrick Fourque "portraits de cinéma"
Location:
Galerie Photo12
14, rue des Jardins Saint-Paul
15, rue Saint-Paul
Village Saint-Paul
75004 Paris
M° Sully - Morland, Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 24 21
Mail : aline@photo12.com
Internet Site : www.photo12.com
Description:
Exposition du 23 mars au 27 avril 2018

Vernissage de Patrick Fourque "portraits de cinéma"

[18:30-21:00] Vernissage de Soufiane Abbadi "La Géométrie, Art Spirituel"
Location:
Saint-Ouen
Saint-Ouen
93400 Saint-Ouen
M° RER C Saint-Ouen, Garibaldi, Mairie de Saint-Ouen
France
Internet Site : www.saint-ouen.fr
Description:
Maison Soufie
8 rue Raspail
93400 Saint-Ouen
métro ligne 13, station Garibaldi

Nous avons l'honneur de vous inviter à l'exposition "La géométrie, art spirituel" de l'artiste Soufiane Abbadi.
Le vernissage sera ponctué par une conférence de l'artiste .

Ce mathématicien à l'âme de poète, inspiré de soufisme, voit dans les chiffres et la géométrie une théophanie à voir, une spiritualité à vivre et l'emprunte d'une logique universelle. De sa règle et ses couleurs, il dessine le mouvement comme un dervish tourneur. Du centre aux périphériques, des périphéries au centre. Une harmonie visuelle aux allures de Zellig du Maghreb.

Le vernissage aura lieu le jeudi 22 Mars 2018, à 18h30.

Entrée Libre, réservation :
https://www.weezevent.com/exposition-la-geometrie-art-spirituel-soufiane-abbadi
Vous êtes tous les bienvenus
Avec Amour

Commissaire d'exposition: Hajar MASBAH
Directeur: Hajj Abdelhafid BENCHOUK

[18:30-21:00] Vernissage de Susan Cantrick
Location:
Le Pavé d'Orsay
48, rue de Lille
75007 Paris
M° RER C Musée d’Orsay, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 61 13 24
Mail : lepavedorsay@gmail.com
Internet Site : www.lepavedorsay.org
Description:
LE VERNISSAGE :
Jeudi 22 mars à partir de 18h30

L'EXPOSITION
du vendredi 23 mars au mardi 3 avril 2018

Tous les jours de 13h à 18h
Fermé le mercredi et le dimanche

http://www.susancantrickart.com

Vernissage de Susan Cantrick

[18:30-21:00] Vernissage de la 12ème édition du Festival de Céramique de Paris 11ème
Location:
Salle Olympe de Gouges
15, rue Merlin
75011 Paris
M° Père Lachaise, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 53 27 11 11
Internet Site : mairie11.paris.fr
Description:
du vendredi 23 mars au dimanche 25 mars 2018, de 10h à 19h
Vernissage le jeudi 22 mars 2018 à partir de 18h30

http://www.festivaldeceramique.com



[19:00-22:00] Dîner des Mécènes
Location:
Théâtre des Champs-Elysées
15, avenue Montaigne
75008 Paris
M° Alma - Marceau, Franklin D. Roosevelt, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 49 52 50 50
Fax : +33 (0)1 49 52 50 11
Mail : rp@theatrechampselysees.fr
Internet Site : www.theatrechampselysees.fr
Description:
Offrez-vous une soirée unique sur la scène du Théâtre des Champs−Elysées, en compagnie d'artistes d'exception !

La scène du Théâtre des Champs-Elysées sera transformée pour un soir seulement en un espace de réception inattendu. Les artistes vous offriront des moments musicaux tout au long de la soirée.

Montrez votre engagement en prenant part à cette soirée unique et devenez ainsi membre du Cercle des Mécènes ! Le bénéfice de cette soirée contribuera au rayonnement du Théâtre des Champs-Elysées et au développement de la création artistique qui y est défendue.

[19:00] Inauguration de la 40ème édition du festival Cinéma du Réel
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
Du 23 mars au 1er avril au Centre Pompidou - Paris
Depuis sa création il y a 40 ans, Cinéma du Réel s'est imposé comme le festival de référence du cinéma documentaire en France. A l'écoute de la diversité des écritures, des formes et des idées, il rassemble un public large, fidèle, attentif et curieux. Pour ce 40ème anniversaire, le festival propose notamment une sélection de films en compétition, une rétrospective de l'œuvre de Shinsuke Ogawa, une exposition consacrée à Lyle Ashton Harris ...

[19:00-22:00] Inauguration de la boutique Tumi
Location:
Avenue des Champs-Elysées
Avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V, Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées
France
Description:
TUMI Store
63 Avenue des Champs-Elysées
www.tumi.com

en présence de Nikos Aliagas, Gérard Darmon, Christophe Dechavanne, Nathalie Péchalat, Sophie Ellis-Bextor, Frédéric Taddei, Audrey Marnay, Ariel Wizman, Jean-Charles de Castelbajac, Pauline de Drouas

La soirée TUMI s'est poursuivie à L'Élyséum, rue Quentin-Bauchart, toujours dans le 8e arrondissement. La chanteuse britannique Sophie Ellis-Bextor y a interprété ses plus grands tubes, un spectacle que la patineuse artistique et compagne de Jean Dujardin, Nathalie Péchalat, a sans doute apprécié !

Les journalistes Carine Galli et France Pierron se sont également rendus à L'Élyséum pour cette after party endiablée.


Le géant du bagage Tumi vient d'ouvrir sa première boutique sur les Champs-Elysées, point de départ de la nouvelle stratégie de la marque depuis son rachat, en 2016, par le numéro 1 mondial, Samsonite.

La marque américaine d'accessoires de voyage Tumi, rachetée par Samsonite en 2016, vient d'ouvrir sa première boutique sur les Champs-Elysées, la troisième à Paris. Un espace de 110 m² sur deux étages. Au 63 de la plus belle avenue du monde, le fabricant de bagages continue son développement au niveau européen et espère accentuer son rayonnement en France, un marché en expansion.

A l'intérieur, en plus d'une boutique classique, on découvre aussi un espace numérique et des ateliers dédiés à la personnalisation. On y trouve pour l'occasion une collection spéciale, "Champs-Elysées Exclusive", endémique à cette nouvelle adresse. Quatre classiques Tumi pensés en noir et chrome en édition limitée.

Tumi avait déjà deux boutiques à Paris, Saint-Honoré et Palais des congrès. La marque est présente dans de grands magasins en France comme Le bon marché, Le Printemps, les Galeries Lafayette... Au total, elle cumule 2 200 points de vente dans le monde.

Cette nouvelle boutique sur les Champs-Elysées en annonce d'autres. Huit ouvertures sont prévues d'ici fin mai à Covent Garden (Londres), Milan, Stockholm, Madrid entre autres. Des quartiers stratégiques dans des villes iconiques : l'ogre américain Tumi ne fait que commencer sa ruée vers l'Europe !

Inauguration de la boutique Tumi

Inauguration de la boutique Tumi

Inauguration de la boutique Tumi

[19:00-21:00] Soirée Felipe Pantone
Location:
Piscine Molitor
Le Molitor Hôtel
2, avenue de la porte Molitor
13, rue Nungesser et Coli
75016 Paris
M° Michel-Ange - Molitor
France
Phone : +33 (0)1 56 07 08 50
Mail : contact@mltr.fr
Internet Site : www.mltr.fr
Description:
MAGDA DANYSZ
&
LA VILLA MOLITOR - RÉSIDENCE D'ARTISTES

VOUS INVITENT A RENCONTRER FELIPE PANTONE
DANS LE CADRE DE LA RÉSIDENCE D'ARTISTE VILLA MOLITOR

JEUDI 22 MARS
DE 19H A 21H
SOIRÉE PRIVÉE

AU PROGRAMME :
PRÉSENTATION DU PROJET CONFIGURABLE
LANCEMENT DU LIVRE CHROMO DYNAMICA
SIGNATURE DU LIVRE PAR L'ARTISTE AUX EDITIONS DRAGO

INVITATION PERSONNELLE ET NOMINATIVE
RSVP OBLIGATOIRE : INFO@DANYSZGALLERY.COM

Soirée Felipe Pantone

[19:00-22:00] Soirée de lancement du Nouveau CLS Coupé de Mercedes
Location:
Pavillon Dauphine
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75016 Paris
M° Porte Dauphine, RER C Avenue Foch
France
Phone : +33 (0)1 45 00 52 73
Fax : +33 (0)1 45 00 82 85
Mail : contact@pavillon-dauphine.com
Internet Site : www.pavillon-dauphine.com
Description:
Soirée de lancement du Nouveau CLS Coupé de Mercedes

[19:00-21:00] Vernissage d'Aglaé Bory et Elena Chernyshova
Location:
La Maison des Photographes
Union des Photographes Professionnels
11, rue de Belzunce
75010 Paris
M° Poissonnière, Gare du Nord
France
Phone : +33 (0)1 42 77 24 30
Fax : +33 (0)1 42 77 24 39
Mail : contact@upp-auteurs.fr
Internet Site : www.upp-auteurs.fr
Description:
Inauguration Maison des Photographes
- Le Jeudi 22 Mars à partir de 19h -

Toute l'équipe de l'UPP est ravie de vous convier à l'inauguration de la Maison des Photographes jeudi 22 mars à partir de 19h !

La Maison des Photographes, comme son nom l'indique, est un lieu qui vous est dédié, un lieu créé par et pour les photographes, pensé et animé par eux.

Nous vous invitons à venir découvrir ce lieu qui exposera pour l'occasion les oeuvres d'Aglaé Bory "Les filles de Medellin" et Elena Chernyshova "Days of Night - Nights of Day".


Aglaé Bory, "Les filles de Medellin"

En Colombie, à Medellin comme à Cali, les jeunes femmes sont très préoccupées par leur apparence. Elles ont souvent recours à la chirurgie esthétique pour augmenter ce que la nature aurait omis de leur offrir pour être conformes à l'hyper-norme qui détermine la beauté d'un corps féminin. Le reportage d'Aglaé Bory, « Les filles de Medellin » s'intéresse aux jeunes adolescentes colombiennes. La photographe les faire exister autrement et leur rend hommage, dans la confusion des émotions que produit l'adolescence et du poids des injonctions à se conformer aux pressions sociales.

Après avoir étudié l'histoire de l'art à l'université d'Aix-en-Provence et la photographie à l'École Nationale de Photographie d'Arles, Aglaé Bory vit et travaille depuis quinze ans à Paris. Son travail photographique se situe entre documentaire et fiction et s'attache à dépeindre la figure humaine à travers le portrait, l'autoportrait et les paysages humains.

Le travail d'Aglaé Bory a été présenté dans le cadre de plusieurs festivals en France et à l'étranger (Bourse du Talent, Voies Off, Quizaine Photographique Nantaise) a fait l'objet de différentes expositions individuelles et collectives (Galerie du Château d'Eau, Bibliothèque Nationale de France, Les Nuits Photographiques de Pierrevert).


Elena Chernyshova, "Days of Night, Nights of Day"

En 2011, Elena Chernyshova est lauréate de la bourse de la Fondation Jean-Luc Lagardère pour la réalisation de son documentaire « Jours de nuits, nuits de jour » sur la vie quotidienne dans la ville industrielle de Norlisk, située à 400 km du cercle polaire, en Sibérie. La ville, ses mines et ses usines furent construites par des prisonniers du Goulag. Aujourd'hui, plus de la moitié de la population travaille dans le secteur industriel. Ce documentaire s'attache à démontrer les formidables capacités d'adaptation humaines, dans un milieu hostile, isolé, au climat extrême et soumis aux variations du changement climatique.

Elena Chernyshova, née en 1981 à Moscou, est une photographe documentariste russe. Photographe autodidacte, elle s'est prise de passion pour les images durant ses études à l'Académie d'architecture. La photographie est pour Elena une manière d'enquêter sur la vie quotidienne de différents groupes ou communautés, dans leur environnement et dans un contexte économique et politique en mouvement. Son travail met en lumière l'influence de certaines conditions sur l'activité humaine, les moyens d'adaptation et la diversité des modes de vie. Elena Chernyshova a reçu le 3ème prix du World-Press photo 2014 dans la catégorie « vie quotidienne. »

Vernissage d'Aglaé Bory et Elena Chernyshova

Vernissage d'Aglaé Bory et Elena Chernyshova
Aglaé Bory

[19:00-22:00] Vernissage d'Elias Crespin "formes, espace - temps"
Location:
Galerie Denise René Rive Gauche
Espace Rive Gauche
196, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 22 77 57
Fax : +33 (0)1 45 44 89 18
Mail : info@deniserene.com, gdr@deniserene.com
Internet Site : www.deniserene.com
Description:
Vernissage d'Elias Crespin "formes, espace - temps"

[19:00-21:00] Vernissage de Philippe Hamon "The Spirit Of Rock"
Location:
Galerie Joseph Turenne
113&116, rue de Turenne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 71 20 22
Fax : +33 (0)1 42 71 00 11
Mail : contact@galeriejoseph.com
Internet Site : www.galeriejoseph.com
Description:
concert de Yarol Poupaud
en présence de Shy'm, Santi, Olivier Cachin, Sandrine Quétier, Caroline Faindt, Kenza Braiga, Sam Bernett

Photographe de Philippe Hamon

30 années de photos dans les coulisses des plus grandes stars et groupes du rock international

Vernissage de Philippe Hamon "The Spirit Of Rock"

Du 23 mars au 10 avril 2018
vernissage le 22 mars avec un concert de Bazooka Mandarine

A partir du 23 mars, la Galerie Joseph, en plein centre de Paris, expose 200 clichés pris par Philippe Hamon. Des photographies capturées dans l'intimité des plus grandes légendes du rock

Depuis plus de trente ans, Philippe Hamon balade son objectif auprès des plus grandes légendes du rock. Sa collection de photographies subjugue. Parce qu'il sait se glisser dans le quotidien des stars qu'il suit, Philippe Hamon a pu capturer des instants intimes, privés, qu'il transcende avec son appareil.

Prochainement, ses photographies feront l'objet d'une exposition qui les fera passer de l'ombre à la lumière. Véritable mine d'or pour les amateurs de rock, le catalogue de Philippe Hamon permet de découvrir des clichés inédits des plus grands. The Rolling Stones, Nina Hagen, Ozzy Osbourne, Leonard Cohen, Alain Bashung, Kiss ou encore Ray Charles... Tous seront affichés sur les murs de la Galerie Joseph à partir du 23 mars.

Plus de 200 photos - parmi les 20 000 clichés que contiennent les archives de Philippe Hamon - pour naviguer entre les styles et les époques, au plus près des artistes. Photographiés en noir et blanc, ils se dévoilent aux yeux du visiteur qui aura la chance de découvrir les coulisses des plus grands concerts de Bob Dylan, des fêtes privées organisées par Frank Zappa...

Que vous soyez un aficionados de Rock et un amateur de photos, Philippe Hamon ne doit plus avoir de secret pour vous. Si vous ne le connaissez pas encore, laissez nous vous présenter l'artiste et ses oeuvres que vous pourrez découvrir à partir du 23 Mars à travers 200 clichés capturés dans l'intimité des plus grandes légendes du rock. Philippe Hamon présentera pour l'occasion des photographies qui passeront de l'ombre à la lumière, car ses clichés en noir et blanc sont pour la majorité inédits mais que vous aurez la chance de parcourir de vos yeux remplis d'étoiles. Il vous partage les coulisses des plus grandes icônes de la musique, vous balade entre les styles et les époques, vous permet d'être l'observateur d'instants privilégiés. Depuis plus de 30 ans Philippe Hamon promène son objectif et capture des moments intimes avec des pointures, The Rolling Stones, Nina Hagen, Ozzy Osbourne, Leonard Cohen, Alain Bashung, Kiss ou encore Ray Charles... une sélection de sa collection sera affichée sur les murs du showroom de la Galerie Joseph Turenne. Il fait partie des rares photographes, qui prend encore plaisir à développer, sculpter ses images avec des procédés artisanaux, dans l'intimité de sa chambre noire. L'exposition The Spirit Of Rock est la rencontre d'un photographe de talent avec l'univers intimiste de la musique. Plus de 30 ans de captures ont permis cet évènement. Certaines photographies secrètement gardées n'ont jamais été dévoilées ni à la presse ni au grand public. Vous aurez l'occasion de profiter de ces oeuvres exclusives et avoir la sensation d'avoir partager des moments intimes avec les légendes du rock. Du 23 au Mars au 9 Avril ne manquez pas de déambuler à travers cette exposition hors norme au coeur un lieu empli de charme que propose le showroom de la Galerie Joseph au 116 rue de Turenne !

https://twitter.com/TheSpiritExpo
https://www.instagram.com/expothespiritofrock



Vernissage de Philippe Hamon "The Spirit Of Rock"
Vernissage de Philippe Hamon "The Spirit Of Rock"
Vernissage de Philippe Hamon "The Spirit Of Rock"

Vernissage de Philippe Hamon "The Spirit Of Rock"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "35 Makerz"
Location:
A la Folie
26, avenue Corentin Cariou
Parc de la Villette
75019 Paris
M° Corentin Cariou, Porte de la Villette
France
Mobile : +33 (0)7 76 79 70 66
Mail : info@alafolie.paris
Internet Site : www.alafolie.paris
Description:
Villette Makerz
211 Avenue Jean Jaurès
Folie L5
75019 Paris

Exposition : 35 Makerz, dans le cadre du Festival 100%

La culture maker met l'accent sur l'apprentissage par la pratique dans un cadre social. La culture se concentre ainsi sur un apprentissage informel, communautaire, collaboratif et partagé via un patrimoine informationnel commun motivé par l'amusement et l'accomplissement personnel. Cette Exposition propose de découvrir 35 portraits de jeunes professionnels des métiers artistiques, résidents de Villette Makerz qui parle de leurs pratiques, de leurs aspirations et de leurs réalisations.

Vernissage : 22 mars à 19h00
Exposition du 22 mars au 8 avril, les samedis et dimanches, de 14h30 à 21h, gratuit en accès libre.

>> RSVP

Vernissage de l'exposition "35 Makerz"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "AD Matières d'Art"
Location:
Conseil économique, social et environnemental
Palais d'Iéna
9, place d'Iéna
75775 Paris Cedex 16
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 44 43 60 00
Internet Site : www.conseil-economique-et-social.fr
Description:
en présence de Marie Kalt, Chahan Minassian, Richard Makin-Poole, Xavier Romatet, Claire Pégis, Maurice A. Amon, Christophe Picard, Xavier Arm, Mathilde Rabier, Cyril Moussalem, Michel Denisot, Patrick Bernasconi, Jean-Charles de Castelbajac, Pauline de Drouas, Ryan Aguilar, Michel Gaubert, Cédric Saint André Perrin, Dan Thawley, Sofia Sanchez de Betak, Alexandre de Betak, Thibaut Mathieu, Catherine Bonifassi, Celine Perruche, Francesca Colin, Frédérique Goddet, Michel Bismut, Lila Cardona, Louise Follain, Sophie Negropontes, Hervé Langlais, Andréa Redolfi, Beline Dolat, Almudena Roca de Togores, Jean du Sartel-Heintz, Jean-Baptiste Charpenay-Limon, René Jacques Mayer, Christian Astuguevieille, Vasken Yéghiayan, Olivier Duperrin, Pierre Paga, Julien Oppenheim, Paul Lepreux, Philip Andelman, Céline Perruche, Fabrizio Casiraghi, Sofia Passani, Oscar Duboÿ, Grégoire Marot, Artur Miranda, Anaïs Mesmacque, Marina Hemonet, Fanny Guénon des Mesnards, Léa Pagnier, Alice Mesguich, Maxime Bicard, Jennifer Pouillaude, Juliette Orts, Agathe Labaye, Pierre Bonnefille, Bénédicte Colpin, Elie Top, Lison de Caunes, Virginie Muys, Muriel Grateau, Cyril Feb, Julien Colombier, Hugo Toro, Julie Revuz, Eric Charles-Donatien, Elliott Barnes, Martin Berger, Ariane Berger, Chahan Minassian, Frédéric Chambre, Luis Laplace, Adriana Abascal, Emmanuel Schreder, Christophe Comoy, Patrice Dangel, Erwan Boulloud, Laurent Gosseaume, Joël Orgiazzi, Rodolphe Parente François Mascarello, Bastien Daguzan, Dan Thawley, Harmony Boucher, Chantal Thomass, Fabien Vallerian Catherine Bonifassi Samuel François, Eric Schmitt, Sandra Schmitt, Stéphane Parmentier, Clotilde Camuset, Yves Camuset

du 23 mars au 1er avril, de 10h à 18h
Entrée libre

Du 23 mars au 1er avril, le Palais d'Iena accueille la nouvelle exposition imaginée par le magazine AD, dédiée au talent d'artisans, artistes et entreprises qui font de la décoration un art à part entière.

Sublimer le bois, le cuir, le staff, le verre, le papier peint sur mesure, la mosaïque, la céramique... C'est chaque jour le métier -peu connu du grand public- des artisans des Métiers d'Art qui redonnent une modernité nouvelle aux techniques traditionnelles, répondent aux esthétiques et aux modes de vie contemporains. Pour perpétuer cette tradition et faire évoluer le regard porté sur ces métiers, le magazine AD met en lumière une sélection de talents à l'occasion d'une exposition au Palais d'Iena du 23 mars au 1er avril.

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Huguette Arthur Bertrand"
Location:
Galerie Diane de Polignac & Chazournes
2 bis, rue de Gribeauval
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 83 06 79 90
Mobile : +33 (0)6 14 74 77 05
Mail : contact@dianedepolignac.com
Internet Site : www.dianedepolignac.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Huguette Arthur Bertrand"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Ni no Kuni II"
Location:
French Paper Gallery
French Paper Art Club
51, rue Volta
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République
France
Mail : contact@frenchpaperartclub.com
Internet Site : www.frenchpaperartclub.com
Description:
Afin de fêter comme il se doit la sortie prochaine du 2e opus de Ni no Kuni, BANDAI NAMCO
Entertainment France et la FRENCH PAPER Gallery ont le plaisir de vous présenter une exposition exclusive qui aura lieu du 15 au 29 mars.

Vernissage de l'exposition "Ni no Kuni II"

En parallèle de la sortie du jeu prévue le 23 mars, l'exposition offre une occasion unique d'en savoir plus sur l'univers onirique et merveilleux de Ni no Kuni grâce à des concepts arts et des recherches graphiques du studio japonais LEVEL-5.

Dès la sortie du premier jeu Ni no Kuni, de nombreux joueurs à travers le monde avaient été séduits par ce monde singulier à l'ambiance enchanteresse, qui rappelle pour beaucoup les animés d'Hayao Miyazaki. En une soixantaine de concept arts des personnages et des décors, réalisés par le Studio LEVEL-5, l'exposition propose aux visiteurs d'en apprendre plus sur la génèse de Ni no Kuni II : L'avènement d'un nouveau royaume.

Vernissage de l'exposition "Ni no Kuni II"

Le jeu Ni No Kuni II : L'avènement d'un nouveau royaume

Conçu par le célèbre studio japonais Level-5 avec la participation de l'ancien animateur du
Studio Ghibli Yoshiyuki Momose et du compositeur Joe Hisaishi pour la musique, Ni no Kuni II:
L'avènement d'un nouveau royaume va de nouveaux plonger les joueurs dans son univers
enchanté. Le jeu sortira sur PlayStation®4 et STEAM le 23 mars 2018 !

Dans le monde de Ni no Kuni se trouve un royaume appelé Ding Dong Dell, où chats, souris
et humains vivaient autrefois en harmonie. Après un coup d'État, le peuple félin et leur roi Evan
furent bannis. Ni no Kuni II: L'avènement d'un nouveau royaume raconte l'histoire de ce roi déchu
et son périple pour construire son propre royaume et, finalement, unifier le monde entier. Il est
accompagné de ses fidèles amis Roland et Shanti, ainsi que des êtres connus sous le nom de
«mousses».

Ces créatures proviennent du pouvoir du coeur se trouvant à l'intérieur des gens, des animaux
et des éléments, comme le feu et l'eau. Ainsi, seules les personnes au coeur pur peuvent les
voir. Tout au long de son aventure, Evan sera épaulé par les Higgledies qui l'aideront aussi bien à
combattre qu'à atteindre des lieux qui lui seraient autrement inaccessibles. Suivez Evan dans sa
quête, combattez de puissants monstres dans de périlleux donjons et aidez-le à devenir roi !

L'exposition Ni No Kuni II : L'avènement d'un nouveau Royaume dans le réseau FNAC
Afin que les fans du jeu puissent aussi profiter de l'exposition partout en France, les FNAC de
Bordeaux Sainte-Catherine, Lyon Bellecour, Metz, Mulhouse, Perpignan, Val d'Europe et de
Velizy présenteront une version allégée de l'exposition.

Vernissage de l'exposition "Ni no Kuni II"

Vernissage de l'exposition "Ni no Kuni II"

Vernissage de l'exposition "Ni no Kuni II"

Vernissage de l'exposition "Ni no Kuni II"

Vernissage de l'exposition "Ni no Kuni II"

Vernissage de l'exposition "Ni no Kuni II"

[19:00] Vernissage de l'exposition "le Vin et la Musique"
Location:
Bordeaux
Bordeaux
33000 Bordeaux
M° Gare SNCF Bordeaux Saint-Jean
France
Internet Site : www.bordeaux.fr
Description:
Cité du Vin






[22:00] After de l'inauguration de la boutique Tumi
Location:
L'Elyséum
20, rue Quentin Bauchart
75008 Paris
M° George V
France
Mail : contact@groupe-pearl.com
Internet Site : www.groupe-pearl.com/nos-etablissements/location-de-salles-a-paris/elyseum.htm
Description:
en présence de Nikos Aliagas, Gérard Darmon, Christophe Dechavanne, Nathalie Péchalat, Sophie Ellis-Bextor, Frédéric Taddei, Audrey Marnay, Ariel Wizman, Jean-Charles de Castelbajac, Pauline de Drouas

La soirée TUMI s'est poursuivie à L'Élyséum, rue Quentin-Bauchart, toujours dans le 8e arrondissement. La chanteuse britannique Sophie Ellis-Bextor y a interprété ses plus grands tubes, un spectacle que la patineuse artistique et compagne de Jean Dujardin, Nathalie Péchalat, a sans doute apprécié !

Les journalistes Carine Galli et France Pierron se sont également rendus à L'Élyséum pour cette after party endiablée.


Le géant du bagage Tumi vient d'ouvrir sa première boutique sur les Champs-Elysées, point de départ de la nouvelle stratégie de la marque depuis son rachat, en 2016, par le numéro 1 mondial, Samsonite.

La marque américaine d'accessoires de voyage Tumi, rachetée par Samsonite en 2016, vient d'ouvrir sa première boutique sur les Champs-Elysées, la troisième à Paris. Un espace de 110 m² sur deux étages. Au 63 de la plus belle avenue du monde, le fabricant de bagages continue son développement au niveau européen et espère accentuer son rayonnement en France, un marché en expansion.

A l'intérieur, en plus d'une boutique classique, on découvre aussi un espace numérique et des ateliers dédiés à la personnalisation. On y trouve pour l'occasion une collection spéciale, "Champs-Elysées Exclusive", endémique à cette nouvelle adresse. Quatre classiques Tumi pensés en noir et chrome en édition limitée.

Tumi avait déjà deux boutiques à Paris, Saint-Honoré et Palais des congrès. La marque est présente dans de grands magasins en France comme Le bon marché, Le Printemps, les Galeries Lafayette... Au total, elle cumule 2 200 points de vente dans le monde.

Cette nouvelle boutique sur les Champs-Elysées en annonce d'autres. Huit ouvertures sont prévues d'ici fin mai à Covent Garden (Londres), Milan, Stockholm, Madrid entre autres. Des quartiers stratégiques dans des villes iconiques : l'ogre américain Tumi ne fait que commencer sa ruée vers l'Europe !

Inauguration de la boutique Tumi

Inauguration de la boutique Tumi

Inauguration de la boutique Tumi

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés