Wednesday, March 28, 2018
Public Access


Category:
Category: All

28
March 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

  Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4,70 € / 3,60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3,60 € / 2,60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22,4 x 17,3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68,5 x 54,5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71,7 x 119,5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"
Location:
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Internet Site : www.alaia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Du 22 janvier au 10 juin
Tous les jours de 11h à 19h

Vernissage le dimanche 21 janvier en présence d'Olivier Saillard, Christoph bon Weyhe, Jean-Baptiste Mondino, Naomi Campbell, Didier Krzentowski, Jack Lang, Cindy Crawford Kaia Gerber, Farida Khelfa, Carla Sozzani, Paolo Roversi

Disparu le 18 novembre 2017, le génie d'Azzedine Alaïa s'expose au sein de son atelier et de sa galerie d'art dans le 4ème arrondissement de Paris dès aujourd'hui. Orchestrée par Olivier Saillard, cette exposition met en lumière les pièces les plus emblématiques du créateur, qui sera également à l'honneur du Design Museum de Londres qui, dès le mois de mai 2018, accueillera l'exposition "Azzedine Alaïa, The Couturier". Le plus ? C'est le créateur lui-même qui a choisi les 60 pièces couture exposées.

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marques de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition parisienne. Direction l'atelier et la galerie d'art du créateur, situés au 18 rue de la Verrerie dans le quatrième arrondissement où les créations les plus emblématiques d'Azzedine Alaïa se donnent à voir, scénographiées par Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera. A voir jusqu'au 10 juin 2018. Et cette année sera assurément l'année Alaïa puisqu'Outre-Manche, le créateur sera également à l'honneur d'une exposition au Design Museum.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, "Azzedine Alaïa : The Couturier" dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître avant son décès. Curatée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu'intimes et chargées d'histoire. C'est à même la peau de ses mannequins qu'il sculptait ses robes aujourd'hui pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes.

Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l'occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante de la mode.

Azzedine Alaïa : Je suis Couturier - jusqu'au 10 juin 2018 18 rue de la Verrerie 75004 Paris

Azzedine Alaïa : The Couturier - du 10 mai au 7 octobre 2018 Design Museum - 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

08:00  
09:00  
10:00 [10:00] Art Basel Hong Kong 2018
Location:
Hong Kong
香港 - 中華人民共和國香港特別行政區
Hong Kong
99907 Hong Kong
China
Internet Site : www.gov.hk
Description:
Convention & Exhibition Centre
1 Harbour Road
Wan Chai
Hong Kong, China

Private View (by invitation only):
Tuesday, March 27, 2018
Wednesday, March 28, 2018

Vernissage:
Wednesday, March 28, 2018, 5pm to 9pm

Public Days:
Thursday, March 29, 2018, 1pm to 9pm
Friday, March 30, 2018, 1pm to 8pm
Saturday, March 31, 2018, 11am to 6pm

11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00 [15:00] Inauguration de la Bibliothèque Universitaire Edgar Morin
Location:
Villetaneuse
Villetaneuse
93430 Villetaneuse
M° Gare SNCF Epinay - Villetaneuse, RER D Pierrefitte - Stains
France
Internet Site : www.mairie-villetaneuse.fr
Description:
L'université Paris 13, en collaboration avec la Région Île-de-France, inaugurera sa Bibliothèque Universitaire Edgar Morin le 28 mars prochain, avec la présence exceptionnelle d'Edgar Morin.

Implantée sur le campus de Villetaneuse, la Bibliothèque Universitaire Edgar Morin se revendique comme un véritable troisième lieu. Dotée d'une architecture majestueuse qui s'inscrit dans une démarche écologique et responsable, elle offre à ses visiteurs des collections dans tous les domaines ainsi qu'une offre de services ambitieuse et novatrice.
A l'occasion de son inauguration, elle aura le privilège d'accueillir Edgar Morin, figure emblématique de son époque, sociologue, philosophe, essayiste et penseur français engagé.

Le projet de la construction de la nouvelle bibliothèque a été conduit sous maîtrise d'ouvrage de la Région Île-de-France. Il a bénéficié d'un financement exclusivement régional pour un montant total de 23 859 200 €. Pour l'aménagement mobilier, c'est le projet de Ropa & Associés architectes et de Sogno architecture qui a été retenu.

Pluridisciplinaire, la Bibliothèque Universitaire Edgar Morin poursuit sa mission majeure d'accompagner et de soutenir les activités d'enseignement et de recherche. Ouverte depuis septembre 2017, ce nouvel espace de vie, rapidement devenu un atout incontestable pour l'ensemble de sa communauté, se définit comme un lieu de travail, d'étude et de recherche mais aussi et surtout de convivialité. Elle continue ainsi à occuper une place fondamentale dans la vie culturelle et sociale de l'université Paris 13. Bénéficiant d'une amplitude horaire large, elle permet aujourd'hui à ses usagers de profiter du lieu du lundi au jeudi jusqu'à 20h, le vendredi jusqu'à 18h et le samedi jusqu'à 16h.

Un vote a été soumis à la communauté Paris 13 pour choisir le nom de la Bibliothèque Universitaire. C'est le nom d'Edgar Morin qui a été largement plébiscité. Avec la venue du célèbre sociologue et philosophe Edgar Morin, l'université Paris 13 rappelle qu'elle s'engage au quotidien pour l'excellence de la recherche et de la formation et en faveur d'un territoire d'avenir pour lequel elle joue un rôle social fondamental.

EN COMPLÉMENT
Ce nouveau bâtiment est caractérisé par son élégance sobre, sa luminosité, et ses volumes. S'étendant sur plus de 5000 m² répartis sur 4 niveaux, la Bibliothèque Universitaire offre désormais 897 places assises et dispose de 190 000 volumes.

Inauguration de la Bibliothèque Universitaire Edgar Morin

En collaboration avec la Région Île-de-France, le chantier colossal d'extension de la bibliothèque universitaire de l'établissement, arrivé à son terme, laisse un bâtiment prêt à être officiellement nommé. Au sein de la BU Edgar Morin, les étudiants disposent dorénavant d'un espace de 6 600 mètres carrés, répartis sur 3 étages, qui se revendique comme « un véritable troisième lieu ».


L'architecture résolument moderne et imposante du bâtiment, accessible depuis septembre 2017, s'inscrit également dans « une démarche écologique et responsable ». Elle réunit un espace de travail, d'étude et de recherche, le tout toujours empreint de convivialité, et invite à consulter une collection riche qui couvre tous les domaines, et à profiter des nombreux services proposés.

Le projet de la construction de la nouvelle bibliothèque a été conduit sous la maîtrise d'ouvrage de la Région Île-de-France. Il a bénéficié d'un financement exclusivement régional pour un montant total de 23.859.200 €. Pour l'aménagement mobilier, c'est le projet de Ropa & Associés architectes et de Sogno architecture qui a été retenu.

Le nom a été choisi après un vote soumis à la communauté de Paris 13. C'est celui d'Edgar Morin qui a été le plus plébiscité. Ainsi, à l'occasion de son inauguration, la bibliothèque aura le privilège d'accueillir celui dont elle portera le nom, Edgar Morin, que le communiqué qualifie de « figure emblématique de son époque, sociologue, philosophe, essayiste et penseur français engagé ».

Inauguration de la Bibliothèque Universitaire Edgar Morin
© Ropa & associés architectes

Inauguration de la Bibliothèque Universitaire Edgar Morin
© Ropa & associés architectes

Inauguration de la Bibliothèque Universitaire Edgar Morin
© Ropa & associés architectes

Inauguration de la Bibliothèque Universitaire Edgar Morin
© Ropa & associés architectes

Inauguration de la Bibliothèque Universitaire Edgar Morin
© Ropa & associés architectes

Inauguration de la Bibliothèque Universitaire Edgar Morin
© Ropa & associés architectes

16:00  
17:00  
18:00 [18:00-20:00] Cocktail - Le Cabinet de Porcelaine
Location:
Hôtel de Crillon
10, place de la Concorde
4, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 71 15 00
Fax : +33 (0)1 44 71 15 02
Mail : crillon@crillon.com
Internet Site : www.crillon.com
Description:
Samuel Mazy - Le Cabinet de Porcelaine est heureux de vous recevoir pour un cocktail le mercredi 28 mars de 18h à 20h, à l'hotel de Crillon, salon des Batailles.

L'occasion de révéler en avant-première LA COLLECTION DES DESIGNERS: 120 brins de muguets en porcelaine dessinés par Linda Pinto, Alessandra Branca, Caroline Freymond, Frédéric de Luca, Kazumi Yoshida et Samuel Mazy lui-meme.
En présence des designers et des responsables de l'association Naitre et Vivre à qui le bénéfice des ventes est reversé.

Merci de confirmer votre présence: charlottestadrp@gmail.com

Charlotte Stadnicki
RP PARIS -NEW YORK
FR +(33) 7 67 30 60 68
US 415-244-6064

>> invitation

Cocktail - Le Cabinet de Porcelaine

Cocktail - Le Cabinet de Porcelaine

[18:00] Inauguration du nouveau Sporting
Location:
Guyancourt
Guyancourt
78280 Guyancourt
M° Gare de Saint-Quentin-en-Yvelines - Montigny-le-Bretonneux
France
Internet Site : www.ville-guyancourt.fr
Description:
21 Route de Troux
78280 Guyancourt

par Laura Flessel

[18:00-21:30] Vernissage de Bault "Agrégats"
Location:
Artistik Rezo Gallery
14, rue Alexandre Dumas
75011 Paris
M° Rue des Boulets
France
Phone : +33 (0)1 77 12 54 55
Mail : contact@galerieartistikrezo.com
Internet Site : www.galerieartistikrezo.com
Description:
Exposition du 29 mars au 15 avril 2018
Du lundi au samedi de 11h à 19h

Vernissage le mercredi 28 mars 2018 de 18h à 21h30

La Galerie Artistik Rezo accueille Bault pour un nouveau solo show : Agrégats - Tentative infructueuse de représentation du monde.

"Objets glanés, papiers marouflés, morceaux de bateaux...
Cette exposition est une exploration graphique hasardeuse, ludique et luxuriante.
Il y aura des créations sur papier, sur toile et sur bois.
Quelques fougères et une table de nuit."

Vernissage de Bault "Agrégats"

[18:00-23:00] Vernissage de Chayan Khoï
Location:
Atelier Chayan Khoï
23, rue de Penthièvre
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Mobile : +33 (0)6 22 23 76 30
Mail : ckhoi1963@gmail.com
Description:
Chayan Khoï a le plaisir de vous inviter à découvrir sa nouvelle exposition sur ses Carnets de Voyage et les photographies.

RSVP MAIL ckhoi1963@gmail.com ou 0033622237630

Vernissage de Chayan Khoï

[18:00-20:30] Vernissage de Dario Imbò "dévoiler"
Location:
Galerie Maître Albert
6, rue Maître-Albert
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 55 42 73 77
Mail : jdm@lmet.fr
Internet Site : www.maitrealbertgallery.com
Description:
27 MARS - 8 AVRIL 2018
VERNISSAGE MERCREDI 28 MARS 2018 18H00 -21H30

La Galerie Maître Albert est heureuse de vous convier au vernissage de la nouvelle exposition «Dévoiler», de l'artiste Dario Imbò, présentée par Francesca Pirillo.
Le terrain de recherche parcouru par Dario Imbò, est celui propre aux émotions, aux sensations viscérales, aux suggestions spatiales et sonores qu'il parvient à transformer en matière visuelle, en codifiant les perceptions humaines et en donnant matière à l'incorporel.

La Galerie Maître Albert présente quatre projets emblématiques de l'artiste, réalisés à Paris entre 2014 et 2018. Strappi (Déchirures) recherche ce qui se cache au-delà des apparences et révèle une poétique de sublimation de l'existence au service de la mémoire. Atmosfere Sonore (Ambiances sonores) est une série réalisée à partir de matériaux textiles qui explore les émotions et la mémoire par la matérialisation d'éléments sonores. Paesaggi sonori (Paysages sonores) est une réflexion sur la transformation urbaine perçue pendant le séjour de l'artiste à Berlin et restituée au moyen d'une gamme chromatique aux tonalités métalliques.

Le parcours de l'exposition se termine avec la série de portraits Sensi (Sens) qui évoque la dimension sensorielle et émotionnelle de l'être humain par la présence-absence de figures. Par un jeu de transparences, les figures prennent la forme de représentations évanescentes et désincarnées, loin de l'exaltation physique, loin de la corporeité. Aux confins du visible et de l'invisible, elles offrent une présence, là où l'espace n'est plus, présence qui s'étend au-delà du palpable.

Vernissage de Dario Imbò "dévoiler"

Vernissage de Dario Imbò "dévoiler"

[18:00-22:00] Vernissage de Géraldine Lay et Sarah Carp
Location:
Little Big Galerie
45, rue Lepic
75018 Paris
M° Blanche, Abbesses
France
Phone : +33 (0)1 42 52 81 25
Mail : littlebiggalerie@beall.fr
Internet Site : www.littlebiggalerie.com
Description:
Vernissage de Géraldine Lay et Sarah Carp
Little Big Galerie, Paris a dix ans déjà et propose ce mois d'Avril-Mai une exposition de deux femmes photographes.

Sarah Carp, avec une partie de la série Lac Sensible prise au bord du Lac Léman, et Géraldine Lay, avec une selection des séries Failles Ordinaires et Impromptus.

L'exposition pourrait s'appeler "Failles Sensibles" . Une sensibilité différente bien-sûr entre les deux photographes : l'une saisit l'instant, l'autre le cherche, le prolonge, mais leurs images ont en commun un mystère, une mélancolie, une certaine fragilité. Pour Sarah comme pour Géraldine, les images sont faites instinctivement, au carrefour du reportage et de la mise en scène, et racontent des histoires tout en offrant un espace de liberté, même si les personnages sont photographiés à leur insu par Géraldine, et posent pour Sarah.

Vernissage : le 28 Mars 2018 de 18h à 22h

Exposition associée au parcours du Festival Circulations et au Parcours dixhuit organisé par Ségolène Brossette Galerie, en partenariat avec la galerie Le Réverbère pour Géraldine Lay.

Géraldine Lay est née en 1972 à Mâcon. Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie en 1997, elle vit et travaille à Arles. Son travail est représenté par la galerie le Réverbère à Lyon depuis 2005. Elle a participé à de nombreuses expositions personnelles et collectives en France, et a été invitée à plusieurs residences en France et à Glasgow.

Géraldine aime se raconter des histoires, et déclencher l'imagination chez le spectateur qui regarde ses photos. On est dans le réel mais il devient fiction grâce à son talent de saisir l'instant: on se croirait dans un film, où tout semble banal mais où tout devient extra-ordinaire par la lumière, la posture d'un personnage, le détail étrange. Pourtant, Géraldine photographie aux hasard des rencontres sans intervention. Les personnages semblent souvent perdus dans leurs pensées, dans la ville ou parmi les autres. Ils nous racontent l'histoire que nous leur inventons, puisque nous ne connaîtrons jamais la vérité, figée dans le secret comme dans l'image.

Géraldine a presque toujours son appareil photo sur elle lorsqu'elle se déplace, chargée d'une pellicule 24x36cm. Elle guette les lieux, les gens, les petits évènements qui deviendront photographies. La lumière particulière sublime les scenes souvent anodines qu'elle saisit, les personnages se détachent du décor ou des figurants, comme éclairés par un projecteur et dirigés par un metteur en scene.

Sarah Carp est née le 15 août 1981. Nationalité Suisse. Diplômée de l'Ecole de photographie de Vevey en 2003. Elle a vécu longtemps à Cardiff au Pays de Galles avant de rentrer en Suisse en 2016. Elle a reçu le prix Situation-2 et son travail a été sélectionné dans divers concours, expositions et festivals. Ses photographies font partie des collections du Musée de L'Elysée et du Musée du Léman.

Le travail de Sarah Carp part d'une étude personnelle et contemplative de son environnement immédiat. Une documentation quotidienne qui laisse place au doute et à une multitude d'ouvertures possibles. À travers des séries combinant portraits, paysages et éléments architecturaux, elle tente d'exprimer l'attente et l'hésitation devant un monde intérieur et extérieur en mutation.

[18:00-21:00] Vernissage de Kassa Houari
Location:
Association de Culture Berbère
ACB Paris
37 bis, rue des Maronites
75020 Paris
M° Ménilmontant, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 43 58 23 25
Mail : contact@acbparis.org
Internet Site : www.acbparis.org
Description:
du 22 mars au 04 avril 2018,
Vernissage le 28 mars à 18h

Vernissage de Kassa Houari

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "BLANCS"
Location:
Abstract Project
Espace des Arts Abstraits
5, rue des Immeubles Industriels
75011 Paris
M° Nation
France
Mobile : +33 (0)6 82 89 14 16
Mail : contact@abstract-project.com
Internet Site : www.abstract-project.com
Description:
Vernissage mercredi 28 mars de 18h à 21h
Exposition du 29 mars au 8 avril 2018
ouvert tous les jours de 14h à 19h
sauf dimanche 1er et lundi 2 avril

avec :
Sandrine BEAUDUN
Claire de CHAVAGNAC-BRUGNON
Sophie HELENE
Yumiko KIMURA
Michio TAKAHASHI
Jun SATO
Anne LESCA
Marine VU


BLANCS

Le mot blanc vient du germanique blank, ce qui signifie « brillant, clair, sans tache », ou encore « nu ».

Les différentes significations et sensations générées par ce vocable sont explorées à travers les pratiques individuelles de chacun des huit artistes à présenter leurs travaux.
La matière vierge de toute coloration, l'espace entre les éléments qui donne naissance au rythme, l'absence même de matière par découpage ou le façonnage de l'œuvre, les propriétés réflectives d'un matériel ou l'usage de pigmentation sont autant de moyens mis en œuvre dans la réalisation et la présentation des œuvres.

Le blanc est à la fois couleur et non couleur, absence et présence, la représentation d'une chose et son absence.

Ce fil commun apporte tout à la fois la respiration et la circulation qui lient et séparent dans les œuvres et les œuvres entre elles, non pas en opposition, mais en juxtaposition, voir en imbrication pour une perception spatiale augmentée. Les œuvres se révèlent par interaction entre ce qui se produit à l'intérieur de l'œuvre de chacun et à l'extérieur de ses limites matérielles avec la circulation du blanc de l'espace même de la galerie.

Dans l'ambiguïté entre être et ne pas être, au spectateur de trouver l'équilibre dans sa propre perception.

Claire de Chavagnac-Brugnon

Exposition à l'initiative de Claire de Chavagnac-Brugnon

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Hessie"
Location:
Galerie Arnaud Lefebvre
10, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 55 23
Mobile : +33 (0)6 81 33 46 94
Mail : arnaud@galeriearnaudlefebvre.com
Internet Site : www.galeriearnaudlefebvre.com
Description:
ŒUVRES RESTAURÉES

avec les photographies de
DOMINGO DJURIC

28 mars - 28 avril 2018
Vernissage mercredi 28 mars de 18h à 21h

Vernissage de l'exposition "Hessie"
HESSIE, [sans titre] (N.Inv.134)
Confettis mauves et peinture verte sur papier orange, 50 x 65 cm.

L'exposition à la galerie Arnaud Lefebvre présente des œuvres restaurées de Hessie. Ce sera la première exposition depuis le décès récent de l'artiste. Les pièces ont été choisies pour la marque visible qu'elles conservent de leur condition antérieure. Elles sont sur textile ou sur papier. Le temps et les mauvaises conditions de conservation les ont détériorées. Leur état d'abandon les vouaient à une disparition naturelle.

Chacune des œuvres a réagi à sa manière à cette destinée. Certaines ont bien traversé la longue période de silence jusqu'à nous, d'autres en ont beaucoup souffert. Mais toutes ont vécu la dégradation physique du temps dans le lieu même de la maison de Hessie. Elles sont des survivantes et il y a une grande beauté dans l'histoire que chacune nous raconte aujourd'hui.

Les photos de Domingo Djuric sont très belles. La photographie est son médium. Comme l'a écrit Yanitza Djuric: « Quant à Domingo, je crois bien que des appareils photos, dès son plus jeune âge, ont été ses seuls "soldats de plomb", avant que le jeu ne devienne plus sérieux quelques années plus tard. "Enfancer l'art...". »
Le choix des photographies dans cette exposition vise à faire partager l'univers de Hessie à travers les œuvres de son fils, à la façon qu'a une photographie de cacher et de révéler tout à la fois.

La Galerie Arnaud Lefebvre remercie les enfants de Hessie: Yasfaro Djuric, Domingo Djuric, Yanitza Djuric, Amarante Szidon et Malcolm Djuric, ainsi que Julie Bonpas Bernet et Maëlle Toubert pour leur restauration des broderies de Hessie et Julie Patris pour sa restauration des collages de Hessie.

Vernissage de l'exposition "Hessie"
DOMINGO DJURIC, Les Poupées de Hessie, 1983
Photographie argentique, 40 x 50 cm (encadrée)

[18:30-20:30] Lancement de Porn Valley
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
Venez trinquer à la parution de Porn Valley, de Laureen Ortiz.
http://www.premierparallele.fr/livre/porn-valley

L'auteure est partie en quête de Phyllisha, une ancienne actrice qui s'est lancée, avec quelques autres, dans une lutte titanesque contre YouPorn et autres sites.
Son livre est un road trip à travers la Cité des anges, la Californie et ses démons, à la rencontre d'hommes et de femmes, glorieux et abîmés, que l'on apprend enfin à connaître.

Lancement de Porn Valley

[18:30-21:00] Rencontre et projection "NEPAL - QATAR"
Location:
Galerie VU'
58, rue Saint-Lazare
Hôtel Paul Delaroche
75009 Paris
M° Trinité - d'Estienne d'Orves
France
Phone : +33 (0)1 53 01 85 85
Fax : +33 (0)1 53 01 85 80
Mail : galerievu@abvent.fr
Internet Site : www.galerievu.com
Description:
Rencontre et projection
avec Fabien Goa, chercheur sur le Qatar - Amnesty International
& Frédéric Lecloux, photographe - Agence VU'

Les travailleurs migrants sont extrêmement nombreux sur les innombrables chantiers du Qatar, en particulier, ceux liés à l'accueil de la Coupe du monde de football de 2022. Leurs conditions de travail s'apparentent souvent à de l'exploitation et à du travail forcé. C'est cet envers du miracle qatari que dénonce Amnesty International à travers ses rapports et ses actions. Cette démarche trouve son prolongement dans l'approche documentaire de Frédéric Lecloux qui apporte un éclairage précieux sur la situation :
(...) je suis parti au Népal à la rencontre de familles dont les hommes sont au Qatar. J'ai écouté les femmes raconter leur quotidien. Ensuite, je me suis rendu au Qatar pour tenter de retrouver les hommes de ces mêmes familles dans leur camp de travailleur. (...) Ces images, j'ai choisi, pour l'instant, de ne les montrer publiquement que sous forme d'une exposition avec Amnesty International France et/ou d'une conférence-projection, qui mettent en dialogue portraits et paysages recueillis des deux côtés de cette même absence et de cette même solitude.

[18:30-21:00] Vernissage de Chris Ware
Location:
Galerie Martel
17, rue Martel
75010 Paris
M° Château d'Eau, Gare de l'Est, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 42 46 35 09
Mobile : +33 (0)6 10 19 30 02
Mail : contact@galeriemartel.fr
Internet Site : www.galeriemartel.com
Description:
Exposition du 29 mars au 19 mai 2018
Vernissage le mercredi 28 mars 2018 à partir de 18h30 en présence de l'artiste
Dédicace jeudi 29 mars 2018 à partir de 16h

Vernissage de Chris Ware

Après Joost Swarte et sa « ligne claire » typée, la Galerie Martel a donc invité Chris Ware qui on peut le rappeler était parmi les finalistes pour le Grand Prix d'Angoulême 2018. Ce qui s'inscrit dans la logique. Swarte est le rénovateur d'un style, quand Chris Ware pousse celui-ci à ses extrêmes : inventivité formelle, recours au schéma, au plan, à la maquette, changements perpétuels d'échelle. Ware est un poète de la mélancolie et de l'architecture vintage qui met en perspective son œuvre, sa vie et l'évolution de sa manière dans un tout récent album, Monographie. La Galerie Martel a le plaisir de réunir une sélection d'originaux majeurs de cet artiste hors norme.

Vernissage de Chris Ware

[18:30-21:00] Vernissage de Théo Xenos "Europe, quo vadis ?"
Location:
Grand Orient de France
Musée de la franc-maçonnerie
16, rue Cadet
75009 Paris
France
Description:
Vernissage de Théo Xenos "Europe, quo vadis ?"
Vernissage de Théo Xenos "Europe, quo vadis ?"

[18:30-21:00] Vernissage de Victor Cord'homme "Lisière Mobile"
Location:
Galerie Premier Regard
Association PREMIER REGARD sur la Création Artistique
10, rue Humblot
75015 Paris
M° Dupleix
France
Phone : +33 (0)1 45 71 07 89
Fax : +33 (0)1 45 75 26 51
Mail : premierregard@aol.com
Internet Site : www.premierregard.com
Description:
Exposition du 28 mars au 13 avril 2018
Du mardi au vendredi de 13h à 18h30 et le samedi de 14h à 18h30

www.victorcordhomme.com
Instagram: @victor.cordhomme

Vernissage de Victor Cord'homme "Lisière Mobile"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Op-film, une archéologie de l'optique"
Location:
Espace Khiasma
15, rue Chassagnolle
93260 Les Lilas
M° Porte des Lilas, Mairie des Lilas
France
Phone : +33 (0)1 43 60 69 72
Internet Site : www.khiasma.net
Description:
exposition du 29 mars au 29 avril 2018
du mercredi au samedi de 15h à 20h

Khiasma présente Op-Film: Une Archéologie de l'optique (An Archaeology of Optics), une exposition conjointement signée par les artistes et cinéastes Filipa César et Louis Henderson.

L'exposition se compose d'un film et d'une installation explorant la façon dont les technologies optiques conçues à des fins militaires et coloniales - des lentilles de Fresnel des phares aux systèmes de navigation par satellite - informent et sont informées par des modèles occidentaux de savoir. Adoptant une approche critique des idéologies sous-jacentes à ces instruments de guidage et de surveillance, Filipa César et Louis Henderson observent la manière dont les gestes coloniaux de découverte, de révélation et de possession s'inscrivent dans les associations entre la vue et la compréhension, entre la projection lumineuse et le projet des Lumières.

Le film suit les lentilles de Fresnel depuis leur lieu de production jusqu'à leur exposition dans un musée des phares et des systèmes de navigation. Il examine également la diversité des contextes sociaux dans lesquels l'optique est impliquée, distinguant notamment le système de commerce triangulaire qui suivit les premières arrivées européennes dans le "Nouveau Monde" du potentiel politique entrevu dans le Op-art d'un Cuba post-révolutionnaire. Mêlant images argentiques en 16mm, captures d'écran numériques et images générées en 3D, le film poursuit en cela une trajectoire technologique : des méthodes historiques de navigation optique aux nouveaux algorithmes de localisation, de la projection unique aux visions satellitaires multi-perspectivistes. Incorporant progressivement ces avancées techniques au matériaux et moyens de production du film, les deux artistes développent ce qu'ils décrivent comme étant "un cinéma de l'affect, un cinéma de l'expérience - un Op-Film".

Aux côtés de ce film, une installation assemble sous forme de collage un choix de matériaux documentaires présentant leur recherche, incluant des images d'archive, des cartes marines, des dessins architecturaux de phares, des lumières et fragments de lentilles de Fresnel. Après la Biennale de Contour en mars 2017, l'installation a été présentée au centre d'art Gasworks (Londres) au printemps puis à la Temporary Gallery (Cologne) à l'automne 2017. L'exposition est pensée comme une plateforme des recherches en cours que mènent les deux artistes, donnant lieu à chaque présentation à des événements publics, projections et conversations qui déploient et étendent le champ de l'exposition. Point final de ce processus, l'exposition Op-Film sera accompagnée à Paris du séminaire «Black Lens», présenté les 29 et 30 mars à La Colonie (Paris).


L'exposition Op-Film: Une archéologie de l'optique (An Archaeology of Optics) est une commande du centre d'art Gasworks et de la 8è Biennale Contour (Malines), soutenue par l'Arts Council England, Fluxus Art Projects, Cristina Guerra Contemporary Art et la Fondation Gulbenkian.

Vernissage de l'exposition "Op-film, une archéologie de l'optique"


[19:00-21:00] Défilé Olga Boyarinova
Location:
Le Faust
sous le pont Alexandre III
Côté Esplanade des Invalides
rive gauche
75007 Paris
M° Invalides, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 44 18 60 60
Mail : contact@faustparis.fr
Internet Site : www.faustparis.fr
Description:
Défilé Olga Boyarinova

Défilé Olga Boyarinova

Défilé Olga Boyarinova

Défilé Olga Boyarinova

[19:00-21:00] Vernissage "Chagall, Lissitzky, Malévitch. L'avant-garde russe à Vitebsk"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
Chagall, Lissitzky, Malévitch. L'avant-garde russe à Vitebsk (1918-1922)

28 mars 2018 - 16 juillet 2018
de 11h à 21h ou de 11h à 23h

Galerie 2 - Centre Pompidou, Paris

L'exposition que consacre le Centre Pompidou à l'avant-garde russe, de 1918 à 1922, prend pour cœur l'œuvre de trois de ses figures emblématiques : Marc Chagall, El Lissitzky, Kasimir Malévitch. Elle présente aussi les travaux d'enseignants et d'étudiants de l'école de Vitebsk, créée en 1918 par Chagall : Vera Ermolaeva, Nicolaï Souietine, Ilia Tchachnik, ou encore Lazar Khidekel et David Yakerson.

À travers un ensemble inédit de deux cent cinquante œuvres et documents, cette manifestation éclaire pour la première fois les années post-révolutionnaires où, loin des métropoles russes, l'histoire de l'art s'écrit à Vitebsk.

Commissaire : Mnam/Cci, Angela Lampe

L'année 2018 marque le centième anniversaire de la nomination de Marc Chagall au poste de commissaire des beaux-arts de la ville de Vitebsk, située aujourd'hui en Biélorussie. Cet événement, suivi de peu par l'ouverture de l'École populaire d'art sous l'impulsion de l'artiste, ouvre une période fébrile des activités artistiques en ce lieu.

Parmi les artistes invités par Chagall à enseigner dans son établissement figurent des protagonistes majeurs de l'avant-garde russe, tels El Lissitzky et Kasimir Malévitch, fondateur du suprématisme. Si l'exposition que consacre le Centre Pompidou à cette avant-garde russe, de 1918 à 1922, prend pour cœur l'œuvre de ces trois figures emblématiques, elle présente aussi les travaux d'enseignants et d'étudiants de l'école de Vitebsk : Vera Ermolaeva, Nicolaï Souietine, Ilia Tchachnik, ou encore Lazar Khidekel et David Yakerson. À travers un ensemble inédit de deux cent cinquante œuvres et documents, cette manifestation éclaire pour la première fois les années post-révolutionnaires où, loin des métropoles russes, l'histoire de l'art s'écrit à Vitebsk.

Vernissage de l'exposition "Chagall, Lissitzky, Malévitch. L'avant-garde russe à Vitebsk (1918-1922)"
Marc Chagall, « Au-dessus de la ville », 1914-1918. Galerie nationale Tretiakov

[19:00-22:00] Vernissage de Martin Chramosta "Kunstland Chronicles"
Location:
Rinomina
23, rue du Petit-Musc
75004 Paris
M° Bastille, Saint-Paul, Sully - Morland
France
Mobile : +33 (0)6 24 86 67 19
Mail : mail@rinomina.com
Internet Site : www.rinomina.com
Description:
28.03 -> 19.04.2018
Opening: Wednesday 28.03.2018 at 7.00 pm

How Deep Shall We Go?

Rinomina presents the first solo exhibition of Swiss artist Martin Chramosta in Paris. Martin Chramosta uses sculpture, drawing, performance and sometimes music to explore unknown cultural ruptures and absurdities. Combining a search for the gap and a conceptual reflection, he draws on heroic, artistic or popular stories to create unexpected syntheses. On the occasion of this exhibition, Martin Chramosta conceives an environment between the narrative and the document around an utopian social land art project in Vienna.

Anaïs Lepage, co-curator

==========

Martin Chramosta

Born in 1982 in Zurich, CH.
Lives and works between Basel, CH and Vienna, AT.

Martin Chramosta studied Performance and Sculpture at Hochschule für Gestaltung und Kunst Basel, Hochschule der Künste Bern and Academy of Fine Arts Vienna. He attended several artists-in-residency programs in institutions such as the Fonderie Darling in Montréal, the Cité internationale des arts in Paris and the Quartier 21 in Vienna. Awarded with the Grant of the Kunstverein Basel, he has been nominated for the Swiss Art Award and the Swiss Performance Award. His works are in public and private collections, and have been exhibited in Austria, Canada, Czech Republic, France, Germany, Hungary, Italy and Switzerland.

www.martinchramosta.net

Vernissage de Martin Chramosta "Kunstland Chronicles"
Image: Martin Chramosta
Graphic design: Florian Pentsch

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Eugène Delacroix"
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Hall Napoléon

Du 29 mars au 23 juillet 2018

En partenariat avec le Metropolitan Museum of Art de New York, le musée du Louvre présentera au printemps 2018 une exposition retraçant l'ensemble de la carrière artistique d'Eugène Delacroix.

L'événement rassemblera plus de 180 oeuvres du maître, dont une forte majorité de peintures. Cette exposition inédite est une première depuis l'exposition célébrant le centenaire de la mort de Delacroix en 1963.

Vernissage de l'exposition "Eugène Delacroix"
Eugène Delacroix, La Liberté guidant le peuple, 1830, musée du Louvre

Vernissage de l'exposition "Eugène Delacroix"
Mort de Sardanapale

Vernissage de l'exposition "Eugène Delacroix"
L'assassinat de l'évêque de Liège (Eugène Delacroix, 1829)

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Junya Ishigami, Freeing Architecture"
Location:
Fondation Cartier pour l'art contemporain
261, boulevard Raspail
75014 Paris
M° Raspail, Denfert-Rochereau
France
Phone : +33 (0)1 42 18 56 50
Fax : +33 (0)1 42 18 56 52
Mail : vania.merhar@fondation.cartier.com
Internet Site : fondation.cartier.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Junya Ishigami, Freeing Architecture"

Du 30 mars au 10 juin 2018, la Fondation Cartier pour l'art contemporain présente Freeing Architecture, la première grande exposition personnelle de Junya Ishigami.

Figure majeure et singulière de la jeune scène architecturale japonaise, Lion d'or à la Biennale d'architecture de Venise en 2010, Junya Ishigami est l'auteur d'une œuvre conceptuelle et poétique dans laquelle le paysage tient une place prépondérante.

À l'occasion de l'exposition Freeing Architecture, conçue spécialement pour la Fondation Cartier, l'architecte dévoile une vingtaine de ses projets architecturaux en Asie et en Europe à travers une série de maquettes de grandes dimensions, accompagnées de films et de dessins documentant leurs différentes étapes de conception et de construction. Dialoguant avec le bâtiment iconique de Jean Nouvel, cet événement est également la première exposition personnelle de grande envergure que la Fondation Cartier pour l'art contemporain consacre à un architecte.

"J'aime penser l'architecture librement, avoir une vision la plus souple, la plus ouverte, la plus subtile possible, pour dépasser les idées reçues sur l'architecture."
Junya Ishigami

Vernissage de l'exposition "Junya Ishigami, Freeing Architecture"
Portrait de Junya Ishigami

Une œuvre singulière, récompensée par de nombreux prix.

Dans ses œuvres architecturales qu'il compare volontiers à des paysages, des nuages ou des forêts, Junya Ishigami fait disparaître la frontière entre environnement extérieur et espace intérieur. Puisant son inspiration dans la nature et revendiquant une part de rêve dans ses créations, il érige la délicatesse au rang de vertu. Né en 1974 dans la préfecture de Kanagawa, au Japon, Junya Ishigami appartient à la jeune génération d'architectes japonais qui a émergé dans les années 2000 dans le sillage de Toyo Ito et Kazuyo Seijima, et à laquelle le MoMA a récemment consacré une grande exposition. Formé à l'université des Beaux-Arts de Tokyo, Junya Ishigami fait ses armes en tant qu'architecte au sein de l'agence SANAA avant de fonder junya.ishigami+associates en 2004. Semblant s'affranchir des contraintes et des règles de l'architecture, son œuvre est rapidement reconnue pour sa singularité et couronnée par de nombreux prix. Parmi ses projets de grande envergure, figurent la construction en 2008 de l'Institut de technologie de Kanagawa, un bâtiment exceptionnel par sa légèreté et la continuité qu'il offre entre l'intérieur et l'extérieur; la restauration et la transformation en musée-jardin du musée polytechnique de Moscou depuis 2011; et la conception en 2014 de la House of Peace pour la ville de Copenhague, un immense bâtiment en forme de nuage reposant sur l'eau conçu comme un symbole de paix.

Vernissage de l'exposition "Junya Ishigami, Freeing Architecture"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Les Lumières du Temps"
Location:
EP7
Guinguette numérique et gourmande
133, avenue de France
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand
France
Mail : hello@ep7.paris
Internet Site : ep7.paris
Description:
Le Mercredi 28 mars à partir de 19h venez découvrir sur la façade de EP7 les œuvres de l'association L.F.L.P en présence des artistes.

Ligue Francophone de Light Painting - LFLP.

La L.F.L.P est une association dont le but est de réunir les light painters francophones du monde entier. Elle diffuse la pratique du light painting ou « peinture de lumière » au grand public. La prise photographique en « pose longue » permet aux artistes de fixer dans le temps, la lumière et ses mouvements sur pellicule (ou capteur).Pour l'exposition « PAUSE », la LFLP vous présente une œuvre collaborative inédite réalisée par 12 de ses artistes.

https://www.instagram.com/lflightpainting

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Route 66, voyage au cœur de l'Amérique"
Location:
Hôtel de Ville de Puteaux
131, rue de la République
92800 Puteaux
M° T2 Puteaux, Gare SNCF Puteaux, La Défense
France
Phone : +33 (0)1 46 92 92 92
Fax : +33 (0)1 46 92 93 67
Mail : info@mairie-puteaux.fr
Internet Site : www.mairie-puteaux.fr
Description:
Du 24 mars au 22 avril
Lundi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche et jours fériés : 10h-18h / Mardi : 14h-18h

Du 24 mars au 22 avril, la route 66 défilera devant vos yeux dans les salons de l'Hôtel de Ville de Puteaux. Grâce à des décors reconstitués, perdez-vous dans le Chicago d'Al Capone et empruntez cette route mythique pour vivre l'American Dream.

Route 66

Longue de 3 945 km à son apogée, la route 66 est née en 1927 du désir d'un homme d'affaires, Cyrus Stevens Avery, de relier l'Est et l'Ouest des États-Unis. Un projet colossal qui a fait participer plusieurs millions de personnes et a nécessité 10 ans de travaux.

En 1937, la route 66 est la première route transcontinentale goudronnée d'Amérique qui traverse huit États et trois fuseaux horaires. Poumon économique de l'Amérique durant des décennies, elle est aussi la muse des rockeurs, des jazzmen et des cinéastes.

Mais à partir des années 60, l'influence de la route 66 s'effrite. Le gouvernement Eisenhower met en place un nouveau réseau autoroutier, les Interstates. La route 66 perd de son utilité et son usage devient majoritairement local. Elle est déclassée officiellement en 1985. De nombreux commerces ferment et des villages entiers sont abandonnés.

Depuis les années 90, des mouvements sont créés pour assurer sa préservation et son mythe persiste. La route 66 continue de vivre malgré tout et le monde entier foule son goudron pour y laisser sa trace en Harley Davidson, comme Johnny Hallyday qui l'a empruntée plusieurs fois !

Vernissage de l'exposition "Route 66, voyage au cœur de l'Amérique"

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Serge Gainsbourg - 5 bis rue de Verneuil"
Location:
Galerie de l'Instant
46, rue de Poitou
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 54 94 09
Mail : julia.gragnon@wanadoo.fr
Internet Site : www.lagaleriedelinstant.com
Description:
en présence d'Hugues Auffray

Photographies de Tony Frank

Exposition du 29 mars au 10 juin 2018
Vernissage en présence de Tony Frank mercredi 28 mars à 19h

Derrière cette célèbre adresse du 5 bis rue de Verneuil se cache le refuge de Serge Gainsbourg. Il y vécut de 1969 jusqu'à sa disparition en 1991... Des débuts de son histoire avec Jane Birkin, en passant par la naissance de Charlotte, sa rencontre avec Bambou, et la naissance de son fils Lulu...

Héritage de sa fille Charlotte, cette maison n'a pas changé depuis la mort de Serge Gainsbourg, rien n'a bougé. Comme dans un conte, on y trouve encore le cendrier plein de gitanes, le frigo est rempli, les bouteilles de vin entamées...

Tony Frank a eu le privilège de fréquenter ces lieux en compagnie de son ami Gainsbourg, qu'il photographia à plusieurs reprises dans son décor favori, dès les débuts de leur rencontre à la fin des années 60.

Plus de 25 ans après la mort de l'artiste, au printemps 2017, il est revenu, non sans émotion, dans cette demeure si riche en souvenirs, et se fit le témoin de l'ombre de Serge. On découvre avec surprise qu'il admirait Marilyn Monroe, on croise l'immense portrait de Bardot, qui lui brisa le cœur avant sa rencontre avec Jane... On reconnaît le manuscrit original de La Marseillaise qu'il acheta aux enchères en 1981, l'Homme à la tête de choux de Claude Lalanne...et pour un instant on imaginerait presque connaître ce lieu fameux, porteur de tant de fantasmes et de légendes, non pas en visiteur mais en ami de ce personnage extraordinaire qu'est toujours Serge Gainsbourg dans nos cœurs.

Nous avons choisi de présenter une sélection de ces images, mais en incluant l'artiste, photographié, déjà par Tony Frank, réalisant ainsi une série de diptyques mêlant le passé et le présent, le musicien et son absence.

https://www.lagaleriedelinstant.com/gainsbourg-verneuil

Vernissage de l'exposition "Serge Gainsbourg - 5 bis rue de Verneuil"

Vernissage de l'exposition "Serge Gainsbourg - 5 bis rue de Verneuil"
Serge Gainsbourg chez lui le 15 Avril 1982

Vernissage de l'exposition "Serge Gainsbourg - 5 bis rue de Verneuil"
Jane Birkin et Serge Gainsbourg, 1969

Vernissage de l'exposition "Serge Gainsbourg - 5 bis rue de Verneuil"
LA CHAMBRE Juste derrière la salle de bain, la chambre d'artiste dans toute sa splendeur. Derrière le grand lit, une toile persane imprimée de la fin du XIXe. Un banc en forme de sirène, un paravent d'osier doré et, sur la gauche, un flambeau de bois sculpté à six bras laqué blanc d'origine allemande. Au pied du lit, une paire de Repetto blanches.



[20:00-22:00] Vernissage de l'Espace 33
Location:
59Rivoli
L'Aftersquat - Collectif d'artistes « Chez Robert, électrons libres »
59, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Châtelet
France
Mail : rivoli59@gmail.com
Internet Site : www.59rivoli.org
Description:
L'Espace 33 a le plaisir de vous présenter une exposition collective des 13 artistes de notre résidence au 59 Rivoli :

Exposition du Mardi 27/03 au 01/04 de
Vernissage le Mercredi 28/03 de 20h à 22h

- DAART : dessin, peinture
- FeekFeek : art contemporain
- Marc Richard Korbut : moulage, sculpture
- SEE : art urbain, street art
- Ilan Weinmann (iW) : dessin, peinture
- Nassyo Paris : peinture
- Ianko Borrero : dessin, peinture
- YePaR : dessin peinture
- Jean Bhombeurt : dessin
- Sanda Veber : photographie, vidéo
- KA : pochoir
- Manu : peinture
- Yas : peinture

L'espace 33 est un centre socio-culturel alternatif de proximité, qui met à disposition de ses résidents et des artistes extérieurs des espaces de création artistique pluridisciplinaire.

Espace 33 au 33 rue bouret, 75019, Paris

Vernissage de l'Espace 33

19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés