Thursday, April 19, 2018
Public Access


Category:
Category: All

19
April 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4.70 € / 3.60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3.60 € / 2.60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22.4 x 17.3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68.5 x 54.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71.7 x 119.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Fête nationale du Sierra Leone
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Anniversaire de l'Indépendance

Exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"
Location:
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Internet Site : www.alaia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Du 22 janvier au 10 juin
Tous les jours de 11h à 19h

Vernissage le dimanche 21 janvier en présence d'Olivier Saillard, Christoph bon Weyhe, Jean-Baptiste Mondino, Naomi Campbell, Didier Krzentowski, Jack Lang, Cindy Crawford Kaia Gerber, Farida Khelfa, Carla Sozzani, Paolo Roversi

Disparu le 18 novembre 2017, le génie d'Azzedine Alaïa s'expose au sein de son atelier et de sa galerie d'art dans le 4ème arrondissement de Paris dès aujourd'hui. Orchestrée par Olivier Saillard, cette exposition met en lumière les pièces les plus emblématiques du créateur, qui sera également à l'honneur du Design Museum de Londres qui, dès le mois de mai 2018, accueillera l'exposition "Azzedine Alaïa, The Couturier". Le plus ? C'est le créateur lui-même qui a choisi les 60 pièces couture exposées.

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marques de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition parisienne. Direction l'atelier et la galerie d'art du créateur, situés au 18 rue de la Verrerie dans le quatrième arrondissement où les créations les plus emblématiques d'Azzedine Alaïa se donnent à voir, scénographiées par Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera. A voir jusqu'au 10 juin 2018. Et cette année sera assurément l'année Alaïa puisqu'Outre-Manche, le créateur sera également à l'honneur d'une exposition au Design Museum.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, "Azzedine Alaïa : The Couturier" dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître avant son décès. Curatée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu'intimes et chargées d'histoire. C'est à même la peau de ses mannequins qu'il sculptait ses robes aujourd'hui pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes.

Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l'occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante de la mode.

Azzedine Alaïa : Je suis Couturier - jusqu'au 10 juin 2018 18 rue de la Verrerie 75004 Paris

Azzedine Alaïa : The Couturier - du 10 mai au 7 octobre 2018 Design Museum - 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

08:00  
09:00 [09:30-11:00] Vernissage presse "Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations"
Location:
Pavillon de l'Arsenal
21, boulevard Morland
75004 Paris
M° Sully - Morland, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 42 76 33 97
Fax : +33 (0)1 42 76 26 32
Mail : infopa@pavillon-arsenal.com
Internet Site : www.pavillon-arsenal.com
Description:
du 20 avril au 2 septembre 2018

Exposition créée par le Pavillon de l'Arsenal
sous la direction de DATA architectes avec Paul Smith, historien, Raphaël Ménard et Felix Pouchain (Elioth)
et Antoine Espinasseau, photographe

À la fin du XIXe siècle, la région parisienne est le berceau de la révolution automobile. Le rapide et spectaculaire essor de la « voiture automobile » s'accompagne de l'apparition de nouveaux archétypes bâtis, spécifiquement conçus pour cet objet technique inédit. À leur âge d'or, Paris compte plus d'une centaine immeubles pour automobiles, appelés garages, hôtels pour voitures ou garages-parkings. Aujourd'hui, alors que moins de 35% des ménages parisiens possède une voiture, ces parkings en élévation se vident. À l'image des constructions de la modernité abandonnées, des usines des faubourgs désertées, des entrepôts désaffectés, c'est désormais la mutation du patrimoine automobile qui est d'actualité.

L'exposition « Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations » révèle et envisage de façon théorique la mutation de ces édifices. Si individuellement chacun représente une opportunité, collectivement leur nombre et leur implantation invitent à une attitude renouvelée pour utiliser l'existant et éviter leur démolition. Conçue par les architectes de l'agence DATA avec l'historien Paul Smith, l'ingénieur Raphaël Ménard et le photographe Antoine Espinasseau, l'exposition explore en 4 séquences le potentiel de ces constructions dont les caractéristiques propres (système structurel rationnel, simplicité des dispositifs) en font des sortes de « squelettes capables » qu'il suffira peut-être dans un lendemain très proche de re-programmer avec de nouveaux usages pour continuer la construction de la ville non plus sur elle-même, par substitution ou tabula rasa, mais par elle-même, par transformation de ce qui est déjà là.

Vernissage "Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations"
Vernissage "Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations"
Vernissage "Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations"Vernissage "Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations"

10:00
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:00-20:00] 40ème anniversaire de la Fédération Française de Randonnée
Location:
13ème arrondissement de Paris
13ème arrondissement de Paris
75013 Paris
France
Internet Site : www.mairie13.paris.fr
Description:
Fédération Française de la Randonnée Pédestre
64 Rue du Dessous des Berges
75013 Paris


[18:00-22:00] Finissage de Comer OBK, Crey 132 et Jungle
Location:
Galerie Lithium
6, rue Saint-Blaise
75020 Paris
M° Porte de Bagnolet, Alexandre Dumas
France
Mobile : +33 (0)6 72 71 88 31
Mail : galerie.lithium@gmail.com
Description:
Exposition du 29 mars au 19 avril 2018

Finissage de Comer OBK, Crey 132 et Jungle

[18:00-20:00] Lancement du livre "V.O." de Mathilda May
Location:
Librairie Albin Michel
229, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Solférino
France
Phone : +33 (0)1 47 05 10 24
Mail : librairie@librairiealbinmichel.fr
Internet Site : www.librairiealbinmichel.fr
Description:
Mathilda May signera son nouveau livre "V.O." à la Librairie Albin Michel le 19 avril à partir de 18h, jour de sortie.

La franchise et la lucidité, Mathilda May les cultive comme rarement une personnalité le fait. En trente ans de carrière, celle qui a été danseuse, actrice, et maintenant auteure et metteur en scène, s'est dessiné un parcours qu'elle juge « à la fois merveilleux, décevant, chaotique et heureux ».

https://www.lisez.com/auteur/mathilda-may/136237

Lancement du livre "V.O." de Mathilda May

[18:00-22:00] Présentation de la Collection Capsule Georgia May Jagger
Location:
Avenue des Champs-Elysées
Avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V, Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées
France
Description:
Boutique Morgan,
92 avenue des Champs Elysées - Paris

Présentation de la Collection Capsule en présence de Georgia May Jagger

>> invitation

[18:00-22:00] Vernissage de D*Face "Fornever"
Location:
Galerie Itinerrance
24 bis, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 16 62
Mail : contact@itinerrance.fr
Internet Site : www.itinerrance.fr
Description:
Exposition du 19 avril au 19 mai 2018
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 19h
Entrée Libre et gratuite

Vernissage le 19 avril de 18h à 22h en présence de l'artiste
En partenariat avec Lillet

Vernissage de D*Face "Fornever"

La Galerie Itinerrance est fière de vous présenter la nouvelle exposition de D*Face : FORNEVER. Cet événement rare sera l'occasion pour l'artiste originaire de Londres de présenter ses toutes nouvelles oeuvres, fidèles à son travail de rue, qui nous plongeront d'une manière originale dans son univers pop et urbain.

De Londres à Los Angeles, de Tokyo à Paris, toute ma vie j'ai travaillé et vécu dans des grandes villes. S'il y a quelque chose qu'elles ont toutes en commun c'est cette tension toujours palpable entre le nouveau de l'ancien. Le progrès est inévitable, pourtant l'histoire et la tradition restent des richesses précieusement gardées dont il est difficile de se séparer.

Les vestiges de ce passé subsistent malgré tout, sauvés, reconvertis et formidablement obsolètes. Ils viennent nous rappeler que peu importe à quel point on cherche à lutter contre la roue du changement, rien n'existe pour toujours mais plutôt à jamais : « Fornever ». - D*Face

Pour cette première exposition personnelle en France, D*Face - figure incontournable de la scène street art mondiale - présentera une série d'oeuvres inédites dans une variété de formats : peintures sur toile, sculptures, installations, assemblages, HPM et sérigraphies. D*Face, que l'on connaît pour les fresques monumentales qu'il a réalisées à travers le monde depuis plusieurs années, nous invite à découvrir son oeuvre sous un nouvel angle. L'espace de la galerie est l'occasion pour lui de s'exprimer d'une manière inédite.

Avec son imagerie issue de la bande dessinée américaine des années 1950, du pop art et du street art, l'artiste se consacre à la représentation de portraits pour aborder avec subtilité la question de l'éphémère et de l'éternel. Dans un monde où plus que jamais les images circulent, les objets s'empilent et les informations s'accumulent, il est crucial de s'interroger sur ce qui résistera au passage du temps et marquera à la fois la mémoire intime et collective.

Vernissage de D*Face "Fornever"

Vernissage de D*Face "Fornever"
Pour sa deuxième fresque à Paris, D*Face a de nouveau investi le 13ème. Après l'immeuble de la Place Pinel, c'est au tour du boulevard Vincent Auriol d'accueillir une oeuvre monumentale de l'artiste : Turncoat. Les deux immeubles se font quasiment face et sont tous deux visibles depuis le métro aérien.

[18:00-22:00] Vernissage de Danette Landry "éclats d'humanité"
Location:
Galerie MR14
Melissa Regan Agency
14, rue Portefoin
Fond de la cour - code 95210
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 04 85 58
Mobile : +33 (0)6 14 56 50 85
Mail : contact@themragency.com
Internet Site : themragency.com/en/location/the-galerie-mr14
Description:
Vernissages les 19 et 20 Avril
Les 21 et 22 avril, la galerie sera ouverte de midi à 18 heures.

Vernissage de Danette Landry "éclats d'humanité"

[18:00-21:00] Vernissage de Maryl le Berre & Zorica Lozic "Mémoires Visitées"
Location:
Galerie Marie Vitoux
Galerie Vitoux
3, rue d'Ormesson
Place Sainte-Catherine
75004 Paris
M° Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 48 04 81 00
Fax : +33 (0)1 48 04 56 99
Mail : contact@galeriemarievitoux.com
Internet Site : www.galeriemarievitoux.com
Description:
Du 19 avril au 2 juin 2018
Du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous

La galerie Marie Vitoux est heureuse de vous présenter l'exposition « Mémoires Visitées » réunissant pour la première fois l'artiste peintre et photographe Maryl le Berre et la sculptrice Zorica Lozic du 19 avril au 2 juin 2018.

La fragilité et la transparence des œuvres de Maryl le Berre se confrontent à la densité et aux matériaux bruts des sculptures de Zorica Lozic, une opposition et une rencontre néo-expressionniste inédite.

Vernissage de Maryl le Berre & Zorica Lozic "Mémoires Visitées"

[18:00-21:00] Vernissage de Mélanie Matranga "Sorry"
Location:
High Art
1, rue Fromentin
75009 Paris
M° Pigalle, Blanche
France
Phone : +33 (0)9 84 09 67 83
Mail : info@highart.fr
Internet Site : www.highart.fr
Description:
Mélanie Matranga (FEATURING T5)

19.04 - 26.05.2018
VERNISSAGE JEUDI 19 AVRIL 18-21H

Vernissage de Mélanie Matranga "Sorry"

[18:00-21:00] Vernissage de Pierre Morquin
Location:
heartgalerie
Contemporary & New Art
30, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 48 07 22 92
Mail : heart@heartgalerie.fr
Internet Site : www.heartgalerie.fr
Description:
http://pmpaintings.fr

Vernissage de Pierre Morquin

[18:00-20:30] Vernissage de Ricci Mondo "Inner Lights"
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Bows & Arrows Marais
17, Rue Notre-Dame-De-Nazareth
75003 Paris
Tel : 09 83 70 76 98

Exposition du 19 Avril au 3 Mai 2018
Vernissage en présence de l'artiste le 19 Avril de 18h à 20h30

Né à Kobe en 1950, Ricci Mondo vit entre la France et le Japon, grâce à son activité de photographe et de styliste. La photographie a été pour Ricci son medium de création favori, commençant très jeune avec l'argentique puis le numérique. Pendant ses études à l'Université des Arts de Kyoto, son espace de travail principal a été la chambre noire de l'école, où il pouvait pratiquer son art, manipuler les produits chimiques, le développement photographique et les retouches. Mais, avec les restrictions et difficultés de la photographie analogique, Ricci a préféré laisser son travail d'experimentation d'artiste de côté afin de se consacrer à son travail de photographe professionnel.
Avec le boom de la photographie numérique, Ricci Mondo a eu la possibilité de retoucher à nouveau ses photos et d'aller encore plus loin dans les traitements, jouant avec les couleurs pour trouver les possibilités cachées de chaque cliché.
Il decouvra ainsi la lumière se formant dans le noir et comment peindre sur une photo par les couleurs et les lumières.

Vernissage de Ricci Mondo "Inner Lights"

[18:00-21:00] Vernissage de Seigo Tanno
Location:
Galerie Hayasaki
ATELIER MIRE
12-14, rue des Jardins Saint-Paul
Village Saint-Paul
75004 Paris
M° Saint-Paul, Sully - Morland, Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 42 71 10 29
Mobile : +33 (0)6 89 38 19 48
Mail : kayokohayasaki@gmail.com
Internet Site : www.hayasaki.fr
Description:
Seigo Tanno
Peinture figuratif

Inlassablement, Seigo Tanno nous fait voyager
aux travers des paysages français.
Dans sa peinture, les couleurs sont vives et profondes,
les traits sont nerveux et maîtrisés.
Les personnages s'effacent
dans une nature en perpétuel mouvement...

Vernissage Jeudi 19 avril 2018
18h00 -21h00
Exposition du 18 avril au 6 mai 2018
Mer.-Ven. : 14h - 19h, Sam. - Dim. : 14h - 18h
Fermé le lundi et la mardi

Vernissage de Seigo Tanno

[18:00-21:00] Vernissage de Shinya Nakazato "Fragments d'ateliers"
Location:
Pierre-Yves Caër Gallery
7, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 78 39 41
Mail : info@pierreyvescaer.com
Internet Site : www.pierreyvescaer.com
Description:
Fragments d'ateliers (2008-2018)
Shinya Nakazato

Exposition du 19 avril au 12 mai 2018

«Certains peuvent voyager à travers le monde et ne rien en voir. Pour parvenir à sa compréhension, il est nécessaire de ne pas trop en voir, mais de bien regarder ce que l'on voit.»
Giorgio Morandi

Shinya Nakazato ne nous fait pas quitter l'atelier et nous donne pourtant tant de choses à voir. Ambiance silencieuse et bruits de la couleur, ce photographe-peintre brouille nos capteurs en transformant la réalité d'une photographie en un espace réinventé par la peinture.

Shinya Nakazato ne nous fait pas quitter l'atelier et pourtant nous sommes ailleurs, dans une dimension intime d'un espace rêvé, né d'une profondeur d'un champ photographique, transformé par des aplats de matière, de couleur, et de lumière.

Shinya Nakazato ne nous fait pas quitter l'atelier et pourtant le figuratif de ses mises en scène de maquettes d'intérieur tente de nous échapper, se cachant derrière les modifications abstraites du peintre-photographe. Victime de ce jeu de cache-cache, notre oeil se perd alors dans la contemplation de cette surface finale, ne cherchant plus le sens de la composition ou l'objet réel reconnu. Nous avons le sentiment d'être dans cette autre réalité, la réalité d'une oeuvre réinventée, la question qu'elle soit peinture ou photographie n'étant plus qu'anecdotique.

Shinya Nakazato ne nous fait pas quitter l'atelier et pourtant nous traversons l'histoire de la photographie et de la peinture, de la nature morte classique au paysage construit, de l'abstraction à la nouvelle figuration. Shinya Nakazato, sans jamais chercher à suivre souhaite trouver sa propre voie. Ne se fier alors qu'à la sensation ressentie face au tableau, face à la photographie, face à l'oeuvre.

Sophie Cavaliero
Spécialiste de l'art contemporain japonais

Vernissage de Shinya Nakazato "Fragments d'ateliers"

[18:00-21:00] Vernissage de Stanko Kristic "Mythologie"
Location:
Mairie du 7ème arrondissement
116, rue de Grenelle
75340 Paris Cedex 07
M° Solférino, Rue du Bac, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 53 58 75 07
Fax : +33 (0)1 45 56 92 37
Internet Site : mairie7.paris.fr
Description:
Salle Béatrice Hodent de Broutelles

Du 19 au 28 avril
Vernissage le jeudi 19 avril à 18h

Stanko KRISTIC, sculpteur bercé par les légendes antiques de la Méditerranée utilise du plâtre, du ciment, de la résine et de la mosaïque pour faire revivre la mythologie.

Vernissage de Stanko Kristic "Mythologie"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Ces formes qui pensent"
Location:
Arondit
98, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles, Châtelet
France
Mail : contact@arondit.com
Internet Site : www.arondit.com
Description:
Arondit accueille le collectif Orname pour le projet "Ces formes qui pensent" avec les artistes :
- Lucie Chausson
- Flavie L.T
- Mikaël Monchicourt
- Raphaël Tiberghien

Vernissage de l'exposition "Ces formes qui pensent"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "La technique, affirmatif ! Quand ça ?"
Location:
Le Cœur
83, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 83 57 25 23
Mail : charlotte@lecoeur-paris.com
Internet Site : www.lecoeur-paris.com
Description:
Du 20 au 28 avril 2018
Vernissage le jeudi 19 avril, de 18h à 21h

Une exposition Le Marquis, curatée par Thomas Conchou

Avec Camille Besson, Théo Demans, Julian Myron, Raphaël Rossi, Erwan Sene, Maxime Testu et Victor Vaysse

Vernissage de l'exposition "La technique, affirmatif ! Quand ça ?"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Carrément 5"
Location:
Espace Christiane Peugeot
Centre Culturel Christiane Peugeot - Atelier Z
62, avenue de la Grande Armée
75017 Paris
M° Porte Maillot, Argentine
France
Phone : +33 (0)1 45 74 32 53
Fax : +33 (0)1 45 72 67 56
Mail : contact@espacechristianepeugeot.org
Internet Site : www.atelier-z.org
Description:
Exposition :
du 17 au 30 avril 2018
ouvert tous les jours de 13h à 19h

Vernissage :
Jeudi 19 avril de 18h à 21h

Le rendez-vous annuel incontournable de l'Art Construit.

Cette cinquième édition réunit trente artistes internationaux de renom.
Disciplines : peinture, sculpture, photographie, vidéo.

Invitée d'honneur : Ode BERTRAND, artiste d'exception.
Son style, précis et délicat, est fondé sur le trait, la ligne et le rythme.
Elève d'Aurélie NEMOURS, autre figure majeure de l'abstraction géométrique.

Artistes :
Douglas ALLSOP, David APIKIAN, Georges AYATS, Milija BELIC, Roger BENSASSON, Charles BÉZIE, Belinda CADBURY, Serge COLLOMB, Michel CLOLUS, Gilles DROUIN, Pascal FANCONY, Kunibert FRITZ, Viktor HULIK, Renate KASPER, Jean-Luc MANGUIN, Knut NAVROT, Roland ORÉPÜK, Karin RADOY, Philippe RIPS, rooose, Fritz RUPRECHTER, Jun SATO, Mark STAREL, Bogumila STROJNA, Alain TERGNY, Claire VALVERDE, Helen VERGOUWEN, Jean-Pierre VIOT, Jacques WEYER

Commissaire d'exposition : Milija BELIC

Invitée spéciale : Mira ODALOVIC.
Le soir du vernissage, Mira Odalovic nous présentera quelques-unes de ses créations.
La styliste s'applique à influer à ses vêtements les formes de l'art construit, avec audace et provocation.

Vernissage de l'exposition collective "Carrément 5"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Eidetik"
Location:
La Galerie Particulière
11&16, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 48 74 28 40
Mail : info@lagalerieparticuliere.com
Internet Site : www.lagalerieparticuliere.com
Description:
La Galerie Particulière, Paris est heureuse de vous annoncer l'exposition collective "Eidetik" avec :
Thomas Hauser, Ugo Schiavi, Dune Varela

Vernissage jeudi 19 avril à partir de 18h


La persistance des résurgences

Eidétique, adj.
(allemand eidetisch, du grec eidos, forme)
A.− PHILOS. Réduction eidétique (phénoménologie) : qui fait abstraction de l'existence des choses pour mettre en évidence leur essence.
B.− PSYCHOL. Image eidétique : image visuelle d'une chose imaginaire ou d'un souvenir récent, caractérisée par une projection fidèle pouvant être évoquée ou supprimée à volonté. Aptitude de certains sujets à se représenter visuellement, avec une exactitude quasi photographique, colorée, vive et concrète, une scène ou des objets perçus récemment.
Mémoire eidétique : mémoire photographique, ou mémoire absolue, faculté de se souvenir d'une grande quantité d'images, de sons, ou d'objets dans leurs moindres détails.

Cette exposition rassemble trois artistes hantés, chacun à leur manière, par la résurgence de formes archéologiques, de traces tenaces qui persistent dans leurs œuvres. Des formes se cherchent, se réactualisent, refont surface, qu'elles réemploient l'archive, qu'elles s'activent par moulage, qu'elles détruisent des paysages de ruines pour mieux les reconstruire.

Ainsi, l'œuvre de Thomas Hauser rassemble photographie, installation et sculpture, pour réinventer une mémoire, en permanence reconstruite, selon un dispositif archéologique relevant tout à la fois d'une dynamique d'enfouissement et de révélation. Son œuvre est un réveil de la poussière, au sillage de sa mémoire active, par-delà la disparition. Qu'est-ce qui, dans une image photographique a été un jour impressionné, pour être repris et retissé au présent ? Ses œuvres sont alors des stratifications temporelles, sourdes et matiérées, obtenues par dégradation de l'image tramée. Il met en scène des champs de ruine, sur lequel murmurent encore des présences fragmentaires, des blocs de temps.

En écho, Ugo Schiavi travaille par moulages, qui sont autant de prélèvements pirates qu'il réalise dans les rues de nos villes, à partir des statues qui nous frôlent, et que nous avons presque oublié de regarder, tant elles font partie de notre environnement. Les moulages qu'il réalise avec ses modèles dans l'espace public sont une manière de rattraper les formes : des corps contemporains s'accouplent aux sculptures d'un autre temps pour leur donner un éclairage neuf, sans cacher leur source. Les fers à bétons restent visibles sur les sweats à capuche, tout en s'accouplant aux drapés antiques, en une chorégraphie inédite, brute, rapide, énergique, instantanément photographique.

Enfin, Dune Varela explore des sites archéologiques qu'elle photographie au moyen-format, en Tunisie, en Italie, ou en Sicile. Ces images lui servent alors de matériau pour des sculptures, réalisées sur des lambeaux de céramiques ou de verres brisés, qui mimeront les débris conservés dans les vitrines de certains musées, ceux où l'on peut encore se perdre dans les réserves et les rayonnages, à Athènes ou à Naples. Chez elle, la vulnérabilité de ce qui lui est contemporain rejoint le regard porté vers ce qui n'est plus, mais reste encore, par-delà l'oubli. Elle soumet l'Antiquité à une réappropriation qui pourrait avoir l'air violente, alors qu'elle ne cherche que la rencontre : lorsqu'elle tire sur une image de temple ou qu'elle bombe un visage gréco-romain, elle fait en réalité exploser la matière à la surface, pour mieux lui parler.

La spécificité des gestes de ces trois artistes est troublante, tant elle semble dessiner une ligne de contestation, de sortie des médiums attendus, travaillant au coeur d'une subtile alliance - aux points de contact et de transformation métamorphique multiples - de la sculpture et de la photographie. Nous nous promènerons dans cette exposition pour mieux tenter de saisir en quoi l'Histoire aurait encore quelque chose à nous dire, et ce que nous pouvons lui demander. Nous attendons un signe ; en cela, les décombres réinventés témoigneront de leur nature éminemment politique.

Léa Bismuth


Léa Bismuth est auteure, critique d'art, commissaire d'exposition indépendante (notamment du cycle de recherche curatoriale qu'elle a initié : la trilogie La Traversée des Inquiétudes, librement adaptée de l'œuvre de Georges Bataille, présentée à Labanque de Béthune de 2016 à 2019).

[18:00-21:00] Vernissage de la Foire Art Brussels 2018
Location:
Bruxelles
Bruxelles
21000 Bruxelles
M° Gare de Bruxelles
Belgique
Internet Site : www.bruxelles.be
Description:
Tour & Taxis
Avenue du Port 86c
1000 Bruxelles, Belgique

19 - 22 AVRIL 2018

[18:30-21:00] Vernissage d'Isabelle Bonté-Hessed2
Location:
Galerie de La Voûte
42, rue de la Voûte
75012 Paris
M° Porte de Vincennes, Picpus
France
Mobile : +33 (0)6 09 94 49 60
Mail : galeriedelavoute@gmail.com
Internet Site : www.galeriedelavoute.com
Description:
« Qu'emporteriez-vous si la maison brûlait ? - J'emporterais le feu » (Jean Cocteau)

Exposition personnelle d'Isabelle Bonté-HessedDeux

Vernissage et signature du livre d'Isabelle Bonté-Hessed2 - Plasticienne et vidéaste
le jeudi 19 Avril à partir de 18h30

Exposition personnelle du 20 Avril au 12 Mai 2018

« Le feu est de ces réalités privilégiées qui comptaient - qui comptent encore - parmi les plus chargées de rêves et d'humanité » ( Bachelard in « La psychanalyse du feu »). Isabelle Bonté-Hessed2 sensible à ce problème du feu, à son origine, à sa conquête, à sa valeur, bref, à sa symbolique, est allée sur les traces de ce philosophe, dans une tentative de répondre à la question « Qu'est-ce que le feu ? ».
Comme un hommage, cette exposition commence par des portraits en paraffine de Bachelard. Ces peintures dévoilent la figure du philosophe qui, tel un fantôme, surgit du lointain, par sa présence entre lumière et ombre, entre oubli et mémoire.
Portrait en paraffine de Bachelard, sur panneau de bois noir (100 x 70 cm)
Le feu est un élément qui fait rêver ; le feu de cheminée réveille en nous à la fois des peurs et des chaleureux souvenirs. Il est un objet précieux, sacré, digne de respect, un objet que l'on ne doit pas toucher. Alors comment se l'approprier afin de le connaître ?

Point d'orgue de cette exposition, une série de cercles à broder montre cette transformation par le feu de l'ouvrage de Bachelard : des formes noires suggérant des territoires éclatés. Ces pages brûlées de « La psychanalyse du feu » portent l'interrogation autour de cet élément. Le livre brûlé devient matière, et l'acte de brûler, créateur. Chacun peut se réapproprier cet objet, le recomposer et réécrire une histoire. Ainsi qu'est-ce qu'un livre ? Qu'est-ce que l'acte de lire, comment le définir ?

Une bibliothèque de livres en paraffine, entre parole et silence, poursuit cette interrogation. Le livre dont la forme devient fantomatique, attire l'attention sur sa matérialité, sa densité physique, sa position dans l'espace.

Et alors le feu ? Dans cette exposition, il incarne aussi bien la disparition que la renaissance. Et à travers le cheminement dans ces œuvres, la Galerie de la Voûte est comme habitée, hantée, marquée de signes, de créations dont la brûlure et la paraffine incarnent la force et la fragilité. Un nouveau récit se crée. A la frontière de l'oubli, de la disparition, la galerie, -devenue maison -, renferme des souvenirs, des secrets. Différentes intensités lumineuses, de l'obscurité à la lumière éblouissante, renforcent l'impression d'une métamorphose au coeur des oeuvres présentées. Une poésie du simple, du peu, du petit, du profond, - ce rien, ce trois fois rien, qui se risque à devenir le tout de la disparition -, nous emmène vers des oeuvres qui ouvrent à des mondes fragiles, en voie d'extinction... se risquant aux confins de la représentation.
C'est ainsi qu'Isabelle Bonté-Hessed2 a conçu son musée de la disparition, son cabinet de curiosité.

Les Pierres de la disparitions, nous laissent songer à une matière mystérieuse, précieuse. Ces pierres symbolisent des éléments à conserver, tels des vestiges, des objets de collection, et pourtant, résidus d'un effacement.

Les îles abandonnées témoignent de ces lieux oubliés dont les formes attirent par leur couleur blanchâtre et translucide. De cet effacement progressif, l'artiste les redonne à voir. Elle fait remonter à la surface ces terres enfouies.

Où sont les parfums enivrants des fleurs disparues ?, évoque ces espèces menacées. L'artiste a constitué un herbier, fait d'un embossage à peine visible, pour donner à voir cette disparition et préserver la mémoire de ces plantes.
Au fond du corridor, à l'intérieur d'un livre brûlé, une plante émerge des cendres. Celle-ci rappelle que dans la disparition, un nouveau monde se forme. Et comme nous dit Bachelard "« Tout perdre pour tout gagner. La leçon du feu est claire » (in La psychanalyse du feu).
Le feu d' Isabelle Bonté-HessedDeux n'est pas une destruction mais une renaissance.. L'objectif n'est pas de faire disparaître mais de faire apparaître autrement.

Ainsi, dans cette exposition, se perçoit plusieurs stades de transformation, un cycle de la matière au fil du parcours. Les oeuvres, fragments, apparaissent à la fois comme des petits riens, des résidus, des éléments sans importances et comme des formes merveilleuses. Les thèmes : le feu, l'effacement ou le recouvrement, la disparition et la mémoire se manifestent de différentes manières.

Alors rêvons ; rêvons devant ces cendres.

Pauline Lisowski / commissaire de l'exposition.

> http://www.lecorridordelart.com/
> http://paulinelisowski.wixsite.com/critiquedart-curator
> https://artpaysagenature93.wordpress.com/

Cette exposition s'accompagne de l'édition d'un livre : " (La psychanalyse du feu) " ( *) édité par Les éditions de l'Œil, sur la création d' Isabelle Bonté-Hessed2 - Plasticienne et vidéaste.

Exposition du 20 Avril au 12 Mai 2018, à la Galerie de la Voûte (42 Rue de la Voûte, 75012 Paris)

Vernissage et signature du livre d' Isabelle Bonté-HessedDeux : 19 Avril, 18h00 - 21h30

En parallèle, exposition au Centred'art Passages, Centre d'Art Contemporain de Troyes,
du 10 Avril au 30 Avril 2018.
Soirée « Passages Nocturne » en lien avec le Frac Champagne-Ardenne, le Mardi 10 Avril.

Signature du livre les Samedi 21 Avril, 28 Avril, 5 Mai (16h à 18h30)
(*) Le titre évoque l'ouvrage de G.Bachelard


Isabelle Bonté-Hessed2 - Plasticienne et vidéaste est une artiste dont le travail porte sur la mémoire, la disparition et l'effacement, dans une prise de position vis-à-vis de l'art et son histoire.
La paraffine, l'encre noire et les supports numériques sont ses alliés.
Ayant un parcours atypique qui va des études de Mathématiques (licence 3ème année) à l'obtention d'un DEA en Philosophie, en passant par des études d'art à l' École nationale supérieure des beaux-arts de Paris- en auditeur libre, elle accompagne ses contributions d'une réflexion singulière. À la suite de ces études commence un parcours de plasticienne, aussi bien dans l'espace public que dans des centres d'art ou des galeries.
Son parcours est international : elle expose aussi bien à Paris qu'à Bruxelles, mais aussi à Shanghaï, en Espagne, en Hollande....
Vous pouvez la suivre sur :

Sites : http://www.isabelle-bonte.com/
Blog : http://lalettreadeuxvisages.blogspot.com/
Facebook : https://www.facebook.com/PlasticienneIsabelleBonte

Vernissage d'Isabelle Bonté-Hessed2

[18:30-21:00] Vernissage de Francesco Ciccolella "Modern Love"
Location:
SERGEANT PAPER ARTSTORE
38, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 71 32 81 89
Mail : contact@sergeantpaper.com
Internet Site : www.sergeantpaper.com
Description:
Du 19 avril au 15 mai
Vernissage le 19 avril à partir de 18h30 en présence de l'artiste

Le 19 avril, le Sergeant inaugure une nouvelle exposition intitulée « Modern Love » réalisée par l'artiste autrichien Francesco Ciccolella.

A travers des illustrations en série limitée, l'artiste partagera sa vision de l'amour: des joies à la complexité des relations amoureuses contemporaines.
Des illustrations à la fois tendres, minimalistes et colorées, derrière lesquelles l'artiste se fait critique de la revolution amoureuse à l'ère des nouvelles technologies.

Pour sa première exposition en France, l'artiste réalise une vingtaine de visuels exclusifs, éditées par Sergeant Paper sur papier d'art, numérotées et signées, en edition limitée à 150ex, vendus, entre 59 et 80 euros.


Francesco Ciccolella est un artiste reconnu dans le monde de la communication et des médias. Basé à Vienne, il imagine des illustrations pour des clients du monde entier : de Google à IBM en passant par de nombreux médias comme The Guardian, The New York Times ou encore The Financial Times.

Vernissage de Francesco Ciccolella "Modern Love"

Vernissage de Francesco Ciccolella "Modern Love"

Vernissage de Francesco Ciccolella "Modern Love"

Vernissage de Francesco Ciccolella "Modern Love"

[18:30-20:00] Vernissage de Sophie Deborah Millenet "Miroitant Paris"
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
Galerie du Luxembourg

Du 13 au 30 avril
Entrée libre du lundi au vendredi 10h30 > 17h, jeudi jusqu'à 19h, samedi 10h > 12h

Des vues couleur de l'architecture du 6e arrondissement de Paris, et quelques portraits de personnalités, sur le thème des miroirs et des miroitements (reflets dans des vitrines, images superposées, ou structures).

Vernissage de Sophie Deborah Millenet "Miroitant Paris"



[19:00-20:00] Avant-première du film "Comme des garçons"
Location:
UGC Ciné Cité Bercy
2, cour Saint-Emilion
75012 Paris
M° Cour Saint-Emilion
France
Phone : 08 92 70 00 00 #12
Fax : +33 (0)1 53 44 79 80
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?id=12
Description:
A partir de 18h des animations auront lieu autour du terrain de foot éphémère installé spécialement pour l'occasion et des places seront mises en jeu.

Seront présents :
- Julien Hallard
- Max Boublil
- Vanessa Guide
- Bruno Lochet
- Carole Franck
- Delphine Baril
- Zoé Héran
- Julie Moulier
- Solene Rigot
- Sarah Suco
- Mona Walravens

Reims, 1969. Paul Coutard, séducteur invétéré et journaliste sportif au quotidien Le Champenois, décide d'organiser un match de football féminin pour défier son directeur lors de la kermesse annuelle du journal. Sa meilleure ennemie, Emmanuelle Bruno, secrétaire de direction, se retrouve obligée de l'assister. Sans le savoir, ils vont se lancer ensemble dans la création de la première équipe féminine de football de France.

Avant-première du film "Comme des garçons"

[19:00-22:00] Femen Riot Party
Location:
La Bellevilloise
Espace dédié à la Lumière, la Nuit et la Création
19-21, rue Boyer
75020 Paris
M° Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 53 27 35 77
Fax : +33 (0)1 53 27 35 70
Mail : infos@labellevilloise.com
Internet Site : www.labellevilloise.com
Description:
Voilà une soirée à laquelle on aurait adoré participer. Pour souffler leurs 10 bougies, les Femen ont organisé une Femen Riot Party à Paris, le jeudi 19 avril. La Bellevilloise a ainsi accueilli talks, expos, concerts, Djs set et laissé le micro au groupe Bagarre, à l'humoriste et chroniqueur Guillaume Meurice, ou encore à la chanteuse, comédienne et autrice Brigitte Fontaine.

Mais s'il nous fallait ne retenir qu'une seule performance de cette soirée, on choisirait sans hésiter celle de Lio qui, après avoir enflammé la salle avec son mythique Banana Split, a enlevé son haut et placé une couronne de fleurs dans ses cheveux, à la manière des militantes du groupe féministe venu d'Ukraine. Une belle image à savourer sur Instagram avant qu'elle ne soit probablement censurée par le réseau social.

[19:00-22:00] Lancement de la nouvelle collection Santos de Cartier
Location:
Avenue des Champs-Elysées
Avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V, Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées
France
Description:
Cartier
154 Avenue des Champs-Elysées
75008 Paris

[19:00-21:00] Vernissage "Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations"
Location:
Pavillon de l'Arsenal
21, boulevard Morland
75004 Paris
M° Sully - Morland, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 42 76 33 97
Fax : +33 (0)1 42 76 26 32
Mail : infopa@pavillon-arsenal.com
Internet Site : www.pavillon-arsenal.com
Description:
du 20 avril au 2 septembre 2018

Exposition créée par le Pavillon de l'Arsenal
sous la direction de DATA architectes avec Paul Smith, historien, Raphaël Ménard et Felix Pouchain (Elioth)
et Antoine Espinasseau, photographe

À la fin du XIXe siècle, la région parisienne est le berceau de la révolution automobile. Le rapide et spectaculaire essor de la « voiture automobile » s'accompagne de l'apparition de nouveaux archétypes bâtis, spécifiquement conçus pour cet objet technique inédit. À leur âge d'or, Paris compte plus d'une centaine immeubles pour automobiles, appelés garages, hôtels pour voitures ou garages-parkings. Aujourd'hui, alors que moins de 35% des ménages parisiens possède une voiture, ces parkings en élévation se vident. À l'image des constructions de la modernité abandonnées, des usines des faubourgs désertées, des entrepôts désaffectés, c'est désormais la mutation du patrimoine automobile qui est d'actualité.

L'exposition « Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations » révèle et envisage de façon théorique la mutation de ces édifices. Si individuellement chacun représente une opportunité, collectivement leur nombre et leur implantation invitent à une attitude renouvelée pour utiliser l'existant et éviter leur démolition. Conçue par les architectes de l'agence DATA avec l'historien Paul Smith, l'ingénieur Raphaël Ménard et le photographe Antoine Espinasseau, l'exposition explore en 4 séquences le potentiel de ces constructions dont les caractéristiques propres (système structurel rationnel, simplicité des dispositifs) en font des sortes de « squelettes capables » qu'il suffira peut-être dans un lendemain très proche de re-programmer avec de nouveaux usages pour continuer la construction de la ville non plus sur elle-même, par substitution ou tabula rasa, mais par elle-même, par transformation de ce qui est déjà là.

Vernissage "Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations"
Vernissage "Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations"
Vernissage "Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations"Vernissage "Immeubles pour automobiles - Histoire et transformations"

[19:00-21:00] Vernissage de Latifa Echakhch "le jardin mécanique"
Location:
Principauté de Monaco
Monte Carlo
Monaco
98000 Monaco
M° Gare SNCF Gare de Monaco - Monte-Carlo
Monaco
Description:
NMNM - Villa Sauber, 17 avenue Princesse Grace, Monaco

Latifa Echakhch bénéficie du soutien des galeries kamel mennour à Paris et Londres, kaufmann repetto à Milan et New York, Eva Presenhuber à Zürich, Dvir à Bruxelles et Tel-Aviv.

Vernissage de Latifa Echakhch "le jardin mécanique"
Image : Alphonse Visconti, Maquette de décor pour «Masques et Bergamasques» (détail), 1919
Crayon graphite, encre de chine et gouache sur papier - 28 x 55 x 40 cm
Archives Monte-Carlo S.B.M. en dépôt permanent au NMNM, n° D.2010.3.86
Photo : NMNM/Damien L'Herbon de Lussats

Dans le cadre de cette exposition, le NMNM présente Salon géologique I, une installation de l'artiste Yto Barrada en collaboration avec la designer Stéphanie Marin dans le salon de lecture - espace de médiation de la Villa Sauber.

Vernissage de Latifa Echakhch "le jardin mécanique"
Image : Salon géologique I (2016-18)
Yto Barrada
En collaboration avec Stéphanie Marin
Dimensions variables
© Yto Barrada, courtesy Sfeir-Semler Gallery, Hamburg, Beirut; Pace Gallery; and Galerie Polaris, Paris - Crédit photo : studio smarin

[19:00-23:00] Vernissage de Nils Hirvensalo "JE SUIS"
Location:
Galerie Joseph Froissart
7, rue Froissart
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 71 20 22
Fax : +33 (0)1 42 71 00 11
Mail : contact@galeriejoseph.com
Internet Site : www.galeriejoseph.com/espace-evenementiel-paris-froissart
Description:
Vernissage le 19 avril 2018 - Exposition du 20 au 27 avril 2018

Galerie Joseph
7 rue Froissart 75003 Paris - Le Marais

Nils Hirvensalo

Né en 1986 à Washington, vit et travaille à Paris.

Avec « JE SUIS », projet photographique participatif situé aux frontières du documentaire et de la sociologie, Nils continue sa réflexion artistique autour de la double mise à nu.
Cette nouvelle série porte sur les « to do list », outil quotidien incontournable de femmes pieuvres aux multiples vies. Érigées en symbole d'un culte de la performance et de l'efficacité par la société contemporaine, ces listes comme tatouées sur la peau deviennent sous l'objectif du photographe l'écrin d'envies parfois censurées.

D'illustres inconnues issues de tout milieu viennent se mettre à nu - littéralement et métaphoriquement - laissant libre cours à ce qui compte vraiment pour elles, désormais insensibles au qu'en dira-t-on.
On remarque parfois qu'une attitude bravache cache des désirs sages, et que les positions les plus pudiques révèlent un langage cru.

« JE SUIS », avec les corps et les confessions de ces femmes de 18 à 97 ans est l'instantané de l'état d'esprit d'une époque, la nôtre.
L'usage du noir et blanc, la nudité et l'unité du fond gomment les différences socioculturelles et renforcent le caractère universel du message véhiculé.

« Les hommes n'ont pas à se justifier et se jugent peu entre eux, alors que les femmes sont jugées par leurs paires et leurs homologues masculins.
Dans « JE SUIS », elles laissent libre cours à leurs envies, débarrassées des convenances de ce que la société attend d'elles » Nils Hirvensalo

Vernissage de Nils Hirvensalo "JE SUIS"

[19:00-21:00] Vernissage de Raymond Faes et Hervé Aelbrecht
Location:
Carpe Diem Café
21, rue des Halles
75001 Paris
M° Châtelet, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 21 02 01
Mail : contact@carpediemcafe.fr
Internet Site : www.carpediemcafe.fr
Description:
Raymond Faes, issu d'une famille de peintres flamands, a lui, plutôt choisi le monde de la photographie, Sydney... Paris. Ses connaissances techniques et son savoir faire lui ont permis de travailler en étroite collaboration avec les photographes les plus renommés au monde pour les aider à réaliser « l'impression parfaite ».
Aujourd'hui, Raymond partage quelques-uns de ses travaux expérimentaux qui combinent à la fois l'utilisation d'éléments traditionnels et numériques. Il nous fait tour à tour basculer dans cette nature brute aux lumières contrastées, dans la précieuse nature végétale, en passant par les imposantes créations ciselées par la main de l'Homme...

Hervé Aelbrecht débute la photographie à 8 ans avec un format 127, puis entre dans un laboratoire noir et blanc à 12 ans et découvre la magie de la chimie. Son parcours dans une école de photo parisienne puis son service militaire en Allemagne, où il découvre le confinement et le mur de Berlin, participent à sa nouvelle vision des choses et de l'Humain.

Après un parcours professionnel de 30 années dans plusieurs grands laboratoires photographiques, aujourd'hui il partage sa passion pour le paysage et le patrimoine. Notamment les églises, qui le fascinent par les informations qu'elles transmettent. Il n'est pas de village qu'il visite sans immortaliser son église...

VERNISSAGE JEUDI 19 AVRIL À PARTIR DE 19H
Exposition jusqu'au 19 mai

Vernissage de Raymond Faes et Hervé Aelbrecht

[19:00-22:00] Vernissage du CP5 "Dommages et intérêts"
Location:
Shakirail
Collectif Curry Vavart
72, rue Riquet
75018 Paris
M° Marx Dormoy
France
Mail : contact@curry-vavart.com
Internet Site : www.curry-vavart.com
Description:
De deux choses l'une : les intérêts sont ligués, et contre les dommages ils resteront aliénés ! Pour peu qu'on y voit clair on en retire bien plus que du réconfort. C'est bien connu, les tragédies sont aux comédies ce que les bonbons sont au service réanimation du CHU de Pont-Aven : une relation scandaleuse!
Que l'on s'intéresse au ski de fond ou au 100m haies, on en reste pas moins loché sur son canapé. Eh, oui. Dans la vie, il y a ceux qui matent et ceux qui font. Dommage pour les uns, ça en laissera plus aux autres. Pour les moins intéressés, il y aura toujours l'assurance d'un bon repas à la maison, sans dommages. Tous risques bien compris, l'assurance a tout d'un ratage.
Les anges volent et passent au-dessus de mon nez, zen je suis et je le resterai!
Amateurs de chair fraîche et de spectacle, sachez qu'il n'y a pas d'hommages sans intérêts, ni de rets sans dommages. Reste à savoir qui est-ce qu'on consolera pour les déboires et les mémoires commotionnées.

Dommages et intérêts, une exposition avec Théo Ghiglia, Louise Hallou, Louis Meyer, Ji-Min Park, Hugo Servanin et Arslane Smirnov au Shakirail

Du 20 au 27 avril de 16h à 20h
Vernissage le 19 avril de 19h à 22h

Vernissage du CP5 "Dommages et intérêts"

[19:45-23:00] Avant-première du film "Une femme heureuse"
Location:
MK2 Bibliothèque
128-162, avenue de France
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand, Quai de la Gare
France
Internet Site : www.mk2.com/salles/mk2-bibliotheque-0
Description:
L'avant-première de UNE FEMME HEUREUSE aura lieu le jeudi 19 avril à 19h45 au Mk2 Bibliothèque, en présence de Gemma Arterton, Jalil Lespert et du réalisateur Dominic Savage.

Un film de Dominic Savage avec Gemma Arterton, Dominic Cooper, Jalil Lespert et Marthe Keller.

Synopsis :
Tara est une jeune mère qui vit dans la banlieue de Londres. Femme au foyer, elle passe ses journées à s'occuper de ses enfants, de la maison et à attendre le retour de son mari le soir. Cette vie calme et rangée lui pèse de plus en plus, jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus supporter sa situation. Elle commence à se promener dans Londres, redécouvre le plaisir de s'acheter des livres, et songe à suivre des cours d'art. Son mari Mark, qui travaille dur chaque jour, ne comprend pas ses nouvelles envies. Tara prendra sur elle jusqu'au jour où, acculée, elle pensera à changer de vie.

La Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=HESOhzjYfz8

Avant-première du film "Une femme heureuse"




[20:30-22:00] Rencontre avec Erik Desmazières
Location:
Villa Médicis
Académie de France à Rome - Villa Medici
1, Viale della Trinità dei Monti
00187 Roma
M° Spagna
Italia
Phone : +39 06 67611
Mail : standard@villamedici.it
Internet Site : www.villamedici.it
Description:
Dans le cadre de son programme de rencontres et de conférences hebdomadaires "Les Jeudis de la Villa", la Villa Médicis (Académie de France à Rome, Italie) invite l'artiste Érik Desmazières à venir partager son univers et à échanger avec ceux qui le souhaitent jeudi 19 avril 2018 à 20h30.

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés