Tuesday, May 8, 2018
Public Access


Category:
Category: All

08
May 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  Commémoration de l'armistice du 8 mai 1945
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Commémoration de l'armistice du 8 mai 1945

Exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Location:
Pavillon Carré de Baudouin
121, rue de Ménilmontant
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 58 53 55 40
Internet Site : www.carredebaudouin.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"

du 27 avril au 29 septembre 2018, prolongée jusqu'au 2 janvier 2019
du mardi au samedi de 11h à 18h

Personnage clé de l'histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l'une des plus grandes figures de cette photographie dite « humaniste », attachée à capter fraternellement l'essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, Willy Ronis se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu'il considère comme l'essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

À l'invitation de Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, Willy Ronis par Willy Ronis est à voir et à écouter du 27 avril au 29 septembre 2018, au Pavillon Carré de Baudouin, qui fête ses dix ans cette année, au cœur de ce quartier de Paris qu'il aimait tant.

Devenu reporter photographe en 1936, Willy Ronis mène de front commandes et recherches personnelles. Observant le monde, ses photos dressent une sorte de portrait à la fois intimiste et profond de la société et de l'époque. Elles constituent un immense travelling qui donne à voir, à comprendre et à aimer les gens dans l'ordinaire de leur vie. En plaçant l'homme au centre de son œuvre, en posant sur lui un regard optimiste et bienveillant, Willy Ronis n'en néglige pas pour autant de rendre compte de la dureté de l'époque, d'où ces nombreuses images sur le monde du travail et les luttes ouvrières, marquant son empathie et un engagement social qui perdure tout au long de son œuvre.

Outre les photographies exposées, près de deux cents, réalisées entre 1926 et 2001, le public pourra également feuilleter les albums à partir de bornes composées de tablettes interactives. Par ailleurs, une série de films et de vidéos réalisés sur Willy Ronis sera projetée dans l'auditorium selon une programmation particulière. Une occasion unique d'entrer de plain-pied dans l'univers personnel de l'artiste.

Neuf ans après le décès de Willy Ronis, cette exposition célèbre la clôture de la succession et l'entrée de l'œuvre dans les collections de la MAP, l'établissement du ministère de la Culture qui gère, entre autres, les grandes donations photographiques faites à l'État. Le commissariat de cette exposition est assuré par Gérard Uféras, photographe, l'un des plus proches amis de Willy Ronis, et par Jean-Claude Gautrand, photographe, journaliste et historien de la photographie française. Toutes les photographies exposées font l'objet d'un travail exceptionnel au sein du laboratoire de l'Agence photographique de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, qui les diffuse en exclusivité.

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Pendant le défilé de la victoire du Front populaire, rue Saint-Antoine, Paris, 14 juillet 1936
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Les Amoureux de la Bastille, Paris, 1957
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Le Café de France, L'isle-sur-la-Sorgue, 1979
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

[Cannes] 71ème Festival International du Film de Cannes 2018
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
71ème Festival de Cannes 2018

du 8 au 19 mai 2018

http://www.festival-cannes.fr

#Cannes2018

[Cannes] 71ème Festival de Cannes 2018
L'affiche officielle du Festival de Cannes 2018 montre « Pierrot le fou » de Jean-Luc Godard (1965). Un beau baiser entre Anna Karina et Jean-Paul Belmondo

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4.70 € / 3.60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3.60 € / 2.60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22.4 x 17.3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68.5 x 54.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71.7 x 119.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"
Location:
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Internet Site : www.alaia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Du 22 janvier au 10 juin
Tous les jours de 11h à 19h

Vernissage le dimanche 21 janvier en présence d'Olivier Saillard, Christoph bon Weyhe, Jean-Baptiste Mondino, Naomi Campbell, Didier Krzentowski, Jack Lang, Cindy Crawford Kaia Gerber, Farida Khelfa, Carla Sozzani, Paolo Roversi

Disparu le 18 novembre 2017, le génie d'Azzedine Alaïa s'expose au sein de son atelier et de sa galerie d'art dans le 4ème arrondissement de Paris dès aujourd'hui. Orchestrée par Olivier Saillard, cette exposition met en lumière les pièces les plus emblématiques du créateur, qui sera également à l'honneur du Design Museum de Londres qui, dès le mois de mai 2018, accueillera l'exposition "Azzedine Alaïa, The Couturier". Le plus ? C'est le créateur lui-même qui a choisi les 60 pièces couture exposées.

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marques de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition parisienne. Direction l'atelier et la galerie d'art du créateur, situés au 18 rue de la Verrerie dans le quatrième arrondissement où les créations les plus emblématiques d'Azzedine Alaïa se donnent à voir, scénographiées par Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera. A voir jusqu'au 10 juin 2018. Et cette année sera assurément l'année Alaïa puisqu'Outre-Manche, le créateur sera également à l'honneur d'une exposition au Design Museum.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, "Azzedine Alaïa : The Couturier" dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître avant son décès. Curatée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu'intimes et chargées d'histoire. C'est à même la peau de ses mannequins qu'il sculptait ses robes aujourd'hui pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes.

Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l'occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante de la mode.

Azzedine Alaïa : Je suis Couturier - jusqu'au 10 juin 2018 18 rue de la Verrerie 75004 Paris

Azzedine Alaïa : The Couturier - du 10 mai au 7 octobre 2018 Design Museum - 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00  
18:00 [18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "10 ans de céramique aux Beaux-Arts de Paris"
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
dans les galeries du Palais des études

Pour la première fois et à l'occasion de l'anniversaires des 10 ans de sa création, l'atelier céramique de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris exposera dans les galeries droite et gauche du Palais de Etudes. Une exposition qui rassemblera élèves en cours de cursus et anciens étudiants, artistes confirmés resté fidèles à la pratique de la céramique, autour d'un même but, d'une même envie. L'envie de promouvoir un médium riche et polymorphe, en pleine effervescence.
L'idée de cette exposition est de faire découvrir au public toute la diversité qu'offre la céramique à travers les approches singulières de 30 artistes qui participent à la scène artistique d'aujourd'hui et de demain.

Nous vous donnons rendez-vous lundi 7 et mardi 8 mai à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Les galeries seront ouvertes de 10H00 à 21H00, et les artistes présents pour assurer la médiation culturelle de l'exposition.

Vernissage de l'exposition "10 ans de céramique aux Beaux-Arts de Paris"


[19:30-23:00] [Cannes] Cérémonie d'ouverture du 71ème Festival de Cannes 2018
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
Cérémonie d'ouverture du 71ème Festival International du Film de Cannes 2018

Un parterre de stars, un tapis rouge mythique et des centaines de caméras... La 71e édition du Festival de Cannes, dont le jury est présidée par la sublime actrice australienne Cate Blanchett s'est ouvert officiellement ce mardi soir. La cérémonie était présentée par le facétieux comédien Édouard Baer, qui a officié en maître de cérémonie, avec un émouvant discours accompagné par Gérard Daguerre au piano.

Le Festival de Cannes a lancé mardi soir sa 71e édition, la première depuis le séisme Weinstein.
C'est le couple espagnol Penélope Cruz et Javier Bardem qui a ouvert le bal avec le film d'Asghar Farhadi, projeté en ouverture.
Cate Blanchett, la présidente de cette édition, est réputée pour ses engagements féministes.

Ce direct s'est achevé avec la projection du film d'ouverture «Everybody knows», avec Penélope Cruz et Javier Bardem, qui sortira sur les écrans mercredi 9 mai. «Bonsoir à tous, la lumière et les portables se rallument.» a conclu le maître de cérémonie.

20h06. Le président du Festival Pierre Lescure fait son entrée et présente le grand réalisateur Martin Scorsese qui ouvre officiellement le Festival. «Nous déclarons le 71e Festival du film de Cannes ouvert» s'exclame le réalisateur des «Affranchis» en choeur avec Cate Blanchett.

19h55. Juliette Armanet, prix « album révélation » des Victoires de la Musique 2018, chante de sa voix claire «Comme une pierre que l'on jette dans l'eau vive» sur une musique de Michel Legrand.

19h52. «Qu'est-ce qui se passe ? Vous n'êtes pas du bon côté !» dit Edouard Baer en s'adressant à la salle devant lui. «Pourtant... nous avons 21 films à subir durant cette quinzaine...». Rires dans la salle.

19h50. De sa belle voix grave et posée, la présidente du jury Cate Blanchett vient saluer le parterre d'invités et dire quelques mots en français et en anglais. Elle n'a pas l'air vexé, pourtant Thierry Frémaux l'a présentée en l'appelant «Mademoiselle Blanchett».

19h45. Le délégué général Thierry Frémaux, présente le jury un à un. Au moment de l'arrivée de Léa Seydoux sur scène avec sa robe transparente, la caméra fait un gros plan sur Penélope Cruz dans le public et saisit son regard noir.

19h36. «Bienvenue à tous» lance le maître de cérémonie qui s'essaie à une présentation internationale en disant quelques phrases en anglais et espagnol avec un accent à couper au couteau, qui fait onduler la salle sous les rires.

19H31. «Allez les enchoucroutés ! (...) M.Farhadi votre présence magnifique (...) Javier Bardem et Penélope Cruz vous allez vous aimez (...) On est là on va vivre une expérience collective, c'est assez rare aujourd'hui»... Au son du piano, Edouard Baer déclame et le public est conquis.

19h29. «Vous êtes très nombreux les photographes...On y va !» lance Edouard Baer, qui ouvre la soirée seul sur scène, en proposant un discours presque improvisé dont il a le secret, accompagné par un pianiste.

19h28. Début de la cérémonie dans la grande salle du Palais des Festivals.

19h08. «J'ai fait tout ce que j'avais envie de faire dans la vie !» s'exclame l'actrice américaine Kristen Stewart, qui officie comme jurée cette année. Déjà sur la Toile, ses admirateurs américains partagent les photos de l'actrice fétiche d'Olivier Assayas, à la coupe rock and roll.

19h07. «Un film en ouverture, un film avec ma femme, ça ne peut pas être mieux !» lance Javier Bardem en arrivant avec l'équipe du film «Everybody knows», qui ouvre les festivités ce mardi soir, avec ce drame familial de l'iranien Asghar Farhadi. Pour la première fois, le couple pose ensemble devant les photographes.

19h04. Un petit problème de robe pour Penélope Cruz qui coince sa tenue noire dans la voiture officielle, avant de descendre devant l'entrée du Palais des Festivals. «Je pense toujours à Pedro Almodóvar quand je viens ici, on a eu de si grands moments ensemble !» dit la belle Espagnole en déboulant sur le tapis.

19h03. Le jury officiel présidé par Cate Blanchett fait son entrée sur le tapis. Léa Seydoux, habillée en robe blanche en partie transparente, fait sensation.

18h50. Les selfies sont interdits cette année sur le tapis rouge et ça marche. Pas un portable n'est dégainé.

18h48. Isabelle Adjani, à l'affiche du nouveau film de Romain Gavras, défile en robe brodée et gros godillots.

18h45. Pour être sûre de se faire remarquer l'actrice Alice Taglioni a misé sur une coiffure très voyante.

18H42. Accident de tapis rouge pour l'actrice mexicaine Patricia Contreras. Le bustier de sa robe se fait la malle.

18H39. Benicio del Toro, président de la sélection «Un certain regard» arrive sur le tapis rouge accompagnée de sa jurée française Virginie Ledoyen. «Je suis venu 10 fois à Cannes ! Et la première fois c'était avec "Usual Supects"» raconte l'acteur portoricain, très heureux de revenir sur la croisette.

18h35. La chanteuse Shy'm défile robe longue bleu nuit et noire.

18h16. Début du tapis rouge. Arrivée des premières top-modèles, comme la Britannique et fille de Mick Jagger, Giorgia May Jagger, qui ouvre le bal.

16h45. C'est le réalisateur iranien Asghar Farhadi, plusieurs fois primé à Cannes et aux Oscars, qui ouvre les festivités cannoises qui se veulent ouvertes à l'Asie et au Moyen-Orient et aux résonances politiques, cinquante ans après mai 68.

16h30. «Everybody Knows», projeté à l'issue de la cérémonie d'ouverture animée par Edouard Baer, lancera la course à la Palme d'or. Il faut remonter à 2004 et au long-métrage « La Mauvaise Éducation » de Pedro Almodóvar, pour avoir un film d'ouverture qui ne soit ni en anglais ni en français.

16h15. Dix réalisateurs au total concourrent pour la première fois pour la Palme d'or, dont la Libanaise Nadine Labaki - l'une des trois femmes en compétition - l'Egyptien Abou Bakr Shawky, ou les Français Eva Husson et Yann Gonzalez.

16h. Le jury est présidé par la star australienne Cate Blanchett, engagée depuis quelques mois dans la lutte contre le harcèlement sexuel à travers la Fondation Time's Up. Un jury majoritairement féminin pour une édition marquée par l'affaire Weinstein, un grand habitué de la Croisette aujourd'hui accusé de harcèlement sexuel ou de viols par une centaine de femmes.


du 8 au 19 mai 2018

http://www.festival-cannes.fr

#Cannes2018

[Cannes] 71ème Festival de Cannes 2018
L'affiche officielle du Festival de Cannes 2018 montre « Pierrot le fou » de Jean-Luc Godard (1965). Un beau baiser entre Anna Karina et Jean-Paul Belmondo




[21:00-23:00] Finale de la Coupe de France de Football Les Herbiers - PSG
Location:
Stade de France
rue Jules Rimet
93216 Saint-Denis La Plaine Cedex
M° Saint-Denis - Porte de Paris, RER B La Plaine, RER D Stade de France
France
Phone : +33 (0)1 55 93 00 00
Fax : +33 (0)1 55 93 00 05
Internet Site : www.stadefrance.com
Description:
Finale de la Coupe de France de Football Les Herbiers - PSG






[23:00] [Cannes] Movie Premiere Official Party "Everybody knows"
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
La Suite Sandra&Co
63, La Croisette

[Cannes] Movie Premiere Official Party "Everybody knows"

19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés