Thursday, May 17, 2018
Public Access


Category:
Category: All

17
May 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  [Cannes] 71ème Festival International du Film de Cannes 2018
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
71ème Festival de Cannes 2018

du 8 au 19 mai 2018

http://www.festival-cannes.fr

#Cannes2018

[Cannes] 71ème Festival de Cannes 2018
L'affiche officielle du Festival de Cannes 2018 montre « Pierrot le fou » de Jean-Luc Godard (1965). Un beau baiser entre Anna Karina et Jean-Paul Belmondo

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4.70 € / 3.60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3.60 € / 2.60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22.4 x 17.3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68.5 x 54.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71.7 x 119.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Fête nationale de Norvège
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Déclaration d'indépendance et victoire du constitutionnalisme

Syttende mai ou Grunnlovsdagen : Déclaration d'indépendance de la Norvège et victoire du constitutionnalisme.

En raison de l'alliance contractée par le royaume dano-norvégien avec Napoléon, les puissances coalisées victorieuses cèdent la Norvège à la Suède en 1814. En réaction, une Convention nationale se réunit à Eidsvoll dans l'Akershus : elle déclare l'indépendance du royaume de Norvège et adopte une constitution (c'est la constitution écrite la plus ancienne encore en vigueur en Europe), avant de désigner comme roi le prince danois Christian-Frédéric, le 17 mai 1814. Un compromis est finalement trouvé, et fait de la Norvège un royaume distinct, mais en union personnelle avec celui de Suède.

Exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"
Location:
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Internet Site : www.alaia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Du 22 janvier au 10 juin
Tous les jours de 11h à 19h

Vernissage le dimanche 21 janvier en présence d'Olivier Saillard, Christoph bon Weyhe, Jean-Baptiste Mondino, Naomi Campbell, Didier Krzentowski, Jack Lang, Cindy Crawford Kaia Gerber, Farida Khelfa, Carla Sozzani, Paolo Roversi

Disparu le 18 novembre 2017, le génie d'Azzedine Alaïa s'expose au sein de son atelier et de sa galerie d'art dans le 4ème arrondissement de Paris dès aujourd'hui. Orchestrée par Olivier Saillard, cette exposition met en lumière les pièces les plus emblématiques du créateur, qui sera également à l'honneur du Design Museum de Londres qui, dès le mois de mai 2018, accueillera l'exposition "Azzedine Alaïa, The Couturier". Le plus ? C'est le créateur lui-même qui a choisi les 60 pièces couture exposées.

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marques de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition parisienne. Direction l'atelier et la galerie d'art du créateur, situés au 18 rue de la Verrerie dans le quatrième arrondissement où les créations les plus emblématiques d'Azzedine Alaïa se donnent à voir, scénographiées par Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera. A voir jusqu'au 10 juin 2018. Et cette année sera assurément l'année Alaïa puisqu'Outre-Manche, le créateur sera également à l'honneur d'une exposition au Design Museum.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, "Azzedine Alaïa : The Couturier" dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître avant son décès. Curatée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu'intimes et chargées d'histoire. C'est à même la peau de ses mannequins qu'il sculptait ses robes aujourd'hui pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes.

Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l'occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante de la mode.

Azzedine Alaïa : Je suis Couturier - jusqu'au 10 juin 2018 18 rue de la Verrerie 75004 Paris

Azzedine Alaïa : The Couturier - du 10 mai au 7 octobre 2018 Design Museum - 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

08:00 [08:30-10:00] Vernissage presse de l'exposition "Diego Giacometti"
Location:
Musée national Picasso-Paris
Musée Picasso - Hôtel Salé
5, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 71 25 21
Fax : +33 (0)1 48 04 75 46
Internet Site : www.museepicassoparis.fr
Description:
17 mai - 4 novembre 2018

L'exposition « Diego Giacometti au musée Picasso » est l'occasion d'explorer la genèse de la commande exceptionnelle passée à Diego Giacometti pour le musée national Picasso à l'occasion de son ouverture en octobre 1985.

Cet ensemble remarquable de 50 pièces, composé de chaises, bancs, luminaires et tables, créés exclusivement pour l'hôtel Salé, marque l'apogée de l'oeuvre de Diego Giacometti, exécutant ici sa dernière commande, avant sa mort en juillet 1985.
« Artisan-poète » selon la formule de Jean Leymarie, Diego Giacometti décline dans ce mobilier les différentes facettes de son univers : le goût pour la nature et le végétal, la relecture des sources antiques, grecques et étrusques, l'aspiration à créer une véritable « géométrie dans l'air ».

L'exposition présentera les nouvelles assises conçues pour le Musée national Picasso-Paris dans le cadre d'un partenariat avec l'ECAL et Tectona.

Commissaires :
François Dareau, chargé de recherches
Virginie Perdrisot, conservatrice du patrimoine au Musée national Picasso-Paris

Vernissage presse de l'exposition "Diego Giacometti"
Diego Giacometti, rue du Moulin Vert, Paris, 1983
© Martine Franck / Magnum Photos


[09:00-13:00] Vernissage presse de l'exposition "Attention Intelligences !"
Location:
MAIF Social Club
37, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 92 50 90
Mail : maifsocialclub-paris@maif.fr
Internet Site : www.maifsocialclub.fr
Description:
Le MAIF Social Club est heureux de vous inviter au vernissage de l'exposition Attention Intelligences !
Découvrez la nouvelle exposition autour de l'intelligence artificielle et expérimentez les œuvres de 8 artistes contemporains pour explorer la manière dont l'attention participe à construire nos intelligences.

Au menu ?
Des visites guidées vous seront proposées toutes les 30 minutes avec les commissaires de l'exposition et des entresorts (sur réservation) avec Alice Lenay.

Artistes de l'exposition :
Antoine Chapon
Lucie Conjard
Laura Couto Rosado Designer
Frédéric Deslias
Jean Frémiot
Nicolas Gourault
Joris Mathieu
Yann Nguema
Lionel Palun
Théâtre Nouvelle Génération
Frédéric Ravatin

Commissariat : Atelier Arts Sciences, plateforme commune au CEA et l'Hexagone Scène Nationale Arts Sciences.


A travers l'expérimentation de 8 œuvres, nous vous invitons, à l'heure de l'intelligence artificielle, à explorer la manière dont nos attentions participent à construire nos intelligences et à discuter cette construction.

Je suis impacté par les liens que je tisse avec mon environnement, comment en prendre conscience ?
Le Soleidoscope * (2018) de Yann Nguema, rappelle un objet que l'on connait, le kaléidoscope. Utilisé ici comme un miroir, vous verrez votre portrait imbriqué à celui d'une dizaine d'autres individus donnant un être protéiforme. L'artiste vous propose également de plonger à l'intérieur de votre propre corps avec l'installation interactive Anato-me * (2018) : grâce à un dispositif d'écrans, vous créez par la position de votre buste face à l'œuvre un reflet virtuel synthétisé à l'aide d'une base de données médicales. L'artiste utilise cette base de données scientifiques pour produire de l'art et de la poésie : vous reconnaîtrez-vous ? Mouvement inverse, l'œuvre Fresque # 2 (2018) de Lionel Palun vous reconnaît-elle ? Elle se met en mouvement selon le regard que vous lui portez.

Ma capacité d'attention disponible est limitée : qu'en est-il de celle des machines ?
L'œuvre du photographe Jean Frémiot, Sous le socle du monde (2013), questionne la manière avec laquelle votre rapport aux machines transforme votre attention au monde. Et comment ces machines se connectent-elles, au monde, de leur côté. Et quand les machines vous regardent, que se passe-t-il ? C'est la question que nous nous sommes posée devant l'œuvre de Nicolas Gourault et Antoine Chapon, Faces in the mist (2017) : un programme de reconnaissance faciale utilisé à contre-emploi qui vous montrera les limites de cet exercice.

Suis-je attentionné quand je suis attentif ?
Être attentif, c'est aussi être attentionné. Mais alors, l'attention que vous donnez à vos machines signifie-t-elle que vous prenez soin d'elles ? Frédéric Deslias et Laura Couto Rosado vous invite à manipuler Ƭi * (2018) qui réagira en fonction de l'attention que vous lui portez. Si vous êtes attentionnés à l'égard des machines, l'oeuvre Artefact - AI-Kô, (2018) de Joris Mathieu et Nicolas Boudier, vous plongera dans un monde d'anticipation où il est fait l'hypothèse que les humains ont disparu. Alors, qu'advient-il des artefacts ?

Vernissage de l'exposition "Attention Intelligences !"



[10:00-12:00] Vernissage de Hom Nguyen "You Man"
Location:
Hong Kong
香港 - 中華人民共和國香港特別行政區
Hong Kong
99907 Hong Kong
China
Internet Site : www.gov.hk
Description:
A2Z Art Gallery Hong Kong
20 Gage Street, Central, Hong Kong
T. + 852 2395 5198
www.a2z-art.com / hongkong@a2z-art.com

Du 17 mai au 29 juin 2018
Vernissage le jeudi 17 mai de 18h à 20h

Depuis la série "Hidden" jusqu'à la série "Trajectoire", Hom Nguyen s'inspire des événements de la vie réelle en cherchant à révéler spontanément les émotions des personnages.

Dans sa nouvelle série intitulée "You Man", Hom Nguyen poursuit son introspection et ses observations de la société. Des enfants aux adultes, de la vie scolaire à la vie en société, en passant par la littérature, les livres et les outils numériques, la vie humaine semble s'améliorer grâce au développement des technologies et l'amélioration des conditions matérielles. Cependant, les humains semblent avoir oublié les origines du progrès scientifique et technologique qui leur ont permis de travailler plus confortablement. Livrés à nous mêmes, nous sommes tous contraints par l'utilisation des outils technologiques et par l'envie de gagner encore plus d'argent. Vis-à-vis de ce phénomène majeur dans notre société, Hom Nguyen nous aide à retrouver notre vraie humanité à travers des liens d'amour et d'amitié retranscrits à travers son écriture crayonnée et les explosions de couleurs.

C'est par la transcription avec différents médias et la diversité dans les matériaux utilisés que Hom Nguyen est capable de transposer le sujet de son travail et l'histoire de l'humanité derrière chaque portrait. En appliquant une gamme variée de styles dans la maîtrise du crayonné, Hom nous emmène dans un état de contemplation. Chaque portrait commence à faire surgir un dialogue entre la toile et le public en soulignant les circonstances sociales apparemment irrévocables qui façonnent nos visages.

Vernissage de Hom Nguyen "You Man"

Vernissage de Hom Nguyen "You Man"
You Man, mixed media on canvas, 120 x 160 cm, 2018

Vernissage de Hom Nguyen "You Man"
You Man, mixed media on canvas, 120 x 160 cm, 2018





[12:00-14:00] Payer avec une oeuvre d'art : présentation de cartes bancaires Caisse d'Epargne
Location:
EP7
Guinguette numérique et gourmande
133, avenue de France
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand
France
Mail : hello@ep7.paris
Internet Site : ep7.paris
Description:
Payer avec une oeuvre d'art : présentation de cartes bancaires Caisse d'Epargne au design inédit

La Caisse d'Epargne propose à ses clients de payer avec une oeuvre d'art.

Venez découvrir les cartes bancaires Urban Art en série limitée réalisées par :
JonOne
Stoul
Darco
pour célébrer le bicentenaire de la Caisse d'Epargne.

Ce sera également l'occasion de rencontrer en exclusivité ces trois artistes d'exception.

Payer avec une oeuvre d'art : présentation de cartes bancaires Caisse d'Epargne au design inédit

A l'occasion de son bicentenaire, la Caisse d'Epargne a fait appel à trois artistes d'exception pour créer une collection de cartes bancaires au design inédit et en édition limitée, intitulée "Urban Art" et disponible dès le 22 mai.

Plus habitués à investir les murs des villes et les galeries d'exposition, JonOne, Stoul et Darco ont cette fois réalisé des œuvres exclusives pour célébrer de façon moderne les 200 ans de la Caisse d'Epargne. Une façon de valoriser la diversité artistique qui fait la richesse du mouvement "Urban Art", avec trois artistes aux univers créatifs très différents.

A travers la réalisation de ces œuvres, chacun d'entre eux a pu laisser libre cours à son inspiration pour se réapproprier à sa manière cet événement.

Chacune des toiles a ensuite été reproduite sur les cartes bancaires qui composent la collection. Elles seront également exposées, toute l'année, lors des différents évènements qui se dérouleront partout en France autour du bicentenaire.

La nouvelle collection de cartes bancaires "Urban Art" sera disponible dès le 22 mai prochain pour les cartes Visa Classic, Visa Premier et Visa Platinum. Éditées à 200 000 exemplaires au total, elles seront proposées gratuitement aux clients de la Caisse d'Epargne lors de demandes de création de carte ou de montée en gamme.

Pour Laurent Buffard, directeur de la Communication Caisse d'Epargne : "Cette opération est l'occasion de célébrer de façon artistique les 200 ans de la marque en s'inscrivant - comme toujours - pleinement dans l'air du temps et dans le quotidien des Français. Avec la collection "Urban Art", les cartes bancaires de nos clients deviennent ainsi de véritables œuvres d'art".

Payer avec une oeuvre d'art : présentation de cartes bancaires Caisse d'Epargne
Carte bancaire Caisse d'Epargne Visa Classic "Urban Art" signée JonOne

Payer avec une oeuvre d'art : présentation de cartes bancaires Caisse d'Epargne
Carte bancaire Caisse d'Epargne Visa Premier "Urban Art" signée Stoul

Payer avec une oeuvre d'art : présentation de cartes bancaires Caisse d'Epargne
Carte bancaire Caisse d'Epargne Visa Platinum "Urban Art" signée Darco

[12:30] Premier comité de dégustation de Frichti
Location:
WeWork La Fayette
33, rue La Fayette
75009 Paris
France
Description:
Premier comité de dégustation de Frichti







[14:00-21:00] Vernissage de Michael Zelehoski "Things Fall Apart"
Location:
Backslash Gallery
29, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République
France
Phone : +33 (0)9 81 39 60 01
Mobile : +33 (0)6 63 60 14 48
Mail : info@backslashgallery.com
Internet Site : www.backslashgallery.com
Description:
du 17 mai au 13 juillet 2018
vernissage le jeudi 17 mai de 14h à 21h

Things Fall Apart (tout s'écroule). C'est inévitable. Que l'on regarde dans le miroir ou que l'on soit témoin de l'effondrement apparent de notre société contemporaine, on finit par s'habituer au fait qu'il en a toujours été ainsi. En guise de réponse, l'artiste new-yorkais Michael Zelehoski a développé une pratique quasi taxidermiste qui tend à extrader, du temps et de l'espace, de vieux objets désarticulés et à les incorporer dans les coordonnées intemporelles de l'image plate. Mais avec cette nouvelle série d'œuvres, les objets désossés ne se réunissent pas forcément. Ils restent fragmentés, perdus dans l'espace pour ainsi dire. Ils s'envoient les uns les autres vers d'autres dimensions de perspectives illusoires et souvent contradictoires. Conservés quoique précaires, établis mais non résolus, ils nous défient d'affronter notre propre moralité et la relation que nous entretenons avec le monde physique.

Si la vie, comme disait Jean Cocteau, est une chute horizontale, un train express qui fonce vers la mort, l'art peut nous permettre de descendre du train en mouvement. Ces moments intemporels sont aussi proches que lorsque nous atteignons l'immortalité. Et même si nous ne pouvons pas vraiment nous sauver nous-mêmes, nous pouvons peut-être sauver quelques objets de l'oubli en les distillant à travers le temps et l'espace. Cela nous permet de voir la beauté subtile des matériaux qui peuvent paraître de prime abord vieux ou décrépis, leur histoire gravée sur la surface par le passage du temps. Michael Zelehoski anime cette notion en déconstruisant des objets trouvés et en les ré-assemblant en deux dimensions. Par la sélection et la re-contextualisation de ces objets, il facilite le dialogue entre nos esprits et la réalité, l'asymétrie entre le futur et le passé, nous-mêmes et le monde extérieur.

Dans ce contexte, une reconstruction fidèle de l'objet vers sa forme originelle peut paraître déloyale. Cela paraît également incohérent de par le procédé actif et sélectif qu'est la perception à travers laquelle les objets sont re-contextualisés et dissociés de l'esprit. C'est devenu le cœur de la pratique de Michael Zelehoski, la réconciliation de la complexité du monde extérieur et du soi intérieur qui le contemple. Ce procédé, qui normalement apparaît à travers les yeux de l'esprit, joue sur un terrain physique strict, qui va au-delà de la représentation transformant le matériau actuel perçu. Ceci crée un cercle vicieux dans lequel l'esprit transforme la réalité alors que la perception de cette même réalité se trouve déjà transformée par le procédé.

Michael Zelehoski réussit à rendre ce procédé visible, forçant le spectateur à contraindre l'objet fragmenté et distordu dans un semblant de cohésion. Nos esprits se battent contre des problèmes qui ne peuvent être résolus et sont sujets à des lois de physique qui ne sont plus applicables. Les fragments s'assemblent pour devenir des objets hybrides. La perspective se révèle à elle-même afin de devenir une construction. Dans la nature, les choses tendent à se détériorer lentement, souvent imperceptiblement. Dans les oeuvres de Michael Zelehoski, nous voyons jouer la perspective, statique mais constamment en mouvement. Tout s'écroule dans les esprits et les choses se rassemblent selon un procédé continu qui cultive une conscience plus profonde du monde extérieur et du soi intérieur qui le contemple.

Michael Zelehoski est diplômé du Bard College de Simon's Rock et de l'Université Finis Terrae de Santiago au Chili. Son travail est régulièrement présenté à travers le monde, notamment aux Etats-Unis, en Chine, en Europe et en Amérique Latine. Il a été récompensé par de nombreux prix. L'œuvre monumentale Open House a été acquise en 2015 par le Musée National d'Art Moderne - Centre Pompidou.

Vernissage de Michael Zelehoski "Things Fall Apart"
The Emptiness at the Center of Everything, 2018. Assemblage de bois et contreplaqué phénolique. 48 x 58 cm








[15:00-18:00] Présentation des produits lauréats du label "Fabriqué à Paris"
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Présentation de la première exposition de
produits lauréats du label « Fabriqué à Paris »

Jeudi 17 mai à 15h, la Ville de Paris vous invite à une présentation de la première exposition des produits du label « Fabriqué à Paris » en présence d'Olivia Polski, adjointe à la Maire de Paris, et d'artisans, entrepreneurs et créateurs qui présenteront leur travail.

Répondant à une forte demande des Parisiens et des visiteurs de consommer « local » et des produits de qualité, la Ville de Paris a créé en décembre 2017 le label « Fabriqué à Paris » visant à démontrer l'excellence et le savoir-faire des créateurs de la capitale.

Pour la première édition du label, 234 produits d'artisans, d'entrepreneurs et de créateurs fabriquant à Paris ont été labellisés par un jury composé d'élus parisiens et de personnalités qualifiées.

Une exposition inédite sera présentée à l'Hôtel de Ville du 16 mai au 23 juin 2017 et proposera aux Parisiens, visiteuses et visiteurs de découvrir une sélection de près de 100 produits labellisés « Fabriqué à Paris » en 2017.

Le jeudi 17 mai à 15h, une présentation de l'exposition est organisée en présence d'Olivia Polski et de Frédéric Hocquard, adjoints à la Maire de Paris, et des artisans, entrepreneurs et créateurs labellisés « Fabriqué à Paris ».

Personnalités présentes :
- Olivia Polski, adjointe à la Maire de Paris en charge du commerce, de l'artisanat, des professions libérales et indépendantes
- Frédéric Hocquard, adjoint à la Maire de Paris en charge de la Vie nocturne et de l'économie culturelle










[17:00-21:00] Vernissage "Olivier Debré - Cinq décennies, cinq grands formats"
Location:
Galerie Louis Carré & Cie
10, avenue de Messine
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 45 62 57 07
Fax : +33 (0)1 42 25 63 89
Mail : galerie@louiscarre.fr
Internet Site : www.louiscarre.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Olivier Debré - Cinq décennies, cinq grands formats"

Exposition du 18 mai au 29 juin 2018
Lundi 14h - 18h30
Mardi à vendredi 10h - 12h30 | 14h - 18h30
Vernissage le jeudi 17 mai 2018 de 17h à 21h

Cette exposition retrace le parcours pictural d'Olivier Debré du milieu des années cinquante aux années 1990, par le biais d'une sélection de tableaux grand format, dimension qu'il affectionne très tôt, dès son installation dans son atelier de Cachan.
« J'ai fait une toile, quand je suis arrivé ici, en 1946, qui fait 8 m de long ; j'ai peint des grands tableaux parce que j'en ai éprouvé le besoin et peut-être même avant que les Américains ne le fassent. »

Autour de 1950, Olivier Debré privilégie la matière et les couleurs sourdes. Les couleurs subtiles, sensibles, de sa palette à dominante sombre, sont appliquées au couteau en épaisses concrétions.
Au tournant des années 1960, Debré trouve sa voie originale. Fluidité de la matière étalée en larges champs monochromes ondulés avec des ponctuations de concrétions épaisses et colorées qui délimitent et génèrent l'espace.
Dès le début des années 1970 il voyage beaucoup, à la recherche de nouveaux paysages. « Sa peinture est plus fluide, plus ductile, plus musicale aussi » (Pierre Cabanne, in Combat, 8 octobre 1973). Ses toiles naissent un peu partout, à Ouarzazate dans le Sud marocain, à Kyoto, à Angkor, à Jérusalem, dans un fjord norvégien, à Assise en Italie, etc.

Dans les années 1980, il bénéficie de plusieurs commandes publiques, la plus importante étant celle du rideau de scène de la Comédie-Française inauguré en 1987, suivie de la réalisation du rideau de scène de l'opéra de Hong-Kong, à la demande de la fondation Louis Vuitton (inauguration en 1989).
1990, décennie durant laquelle Olivier Debré se rend beaucoup en Touraine, qui reste son lieu de peinture, son laboratoire expérimental. Il collabore en 1997 avec la chorégraphe Carolyn Carlson pour qui il crée les décors et les costumes du ballet Signes dont le thème est sa propre peinture. L'année suivante, il réalise, avec la collaboration de deux peintres chinois, Jing Shijian et Xu Jiang, le rideau de scène du nouvel opéra de Shanghai. Il meurt à Paris, le 1e juin 1999.

Vernissage de l'exposition "Olivier Debré - Cinq décennies, cinq grands formats"
Grande nature morte
1956
Huile sur toile
192 x 235 cm

Vernissage de l'exposition "Olivier Debré - Cinq décennies, cinq grands formats"
Gris et ocre rose d'hiver
1978
Huile sur toile
180 x 180 cm

[17:00-20:00] Vernissage de Guillaume Lebeuf
Location:
Galerie espace marie-robin
18, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Mobile : +33 (0)6 80 26 74 04
Mail : espace.marie-robin@wanadoo.fr
Description:
Du 12 mai au 9 juin 2018

Peintre du paysage et de l'architecture, tous ouvrent sur l'infini.
L'œuvre de Guillaume LEBEUF est une peinture figurative, mais d'une telle liberté d'expression qu'il s'en faut souvent de peu que l'on ne se retrouve en pleine abstraction.

Vernissage de Guillaume Lebeuf

Vernissage de Guillaume Lebeuf

Vernissage de Guillaume Lebeuf

[17:00-21:00] Vernissage de King's Queer "FIND ! - Futur Is Not Dead"
Location:
Galerie Corinne Bonnet
63, rue Daguerre
Cité artisanale
75014 Paris
M° Denfert-Rochereau, Gaîté
France
Phone : +33 (0)1 43 20 56 06
Mobile : +33 (0)6 82 66 08 89
Fax : +33 (0)1 43 20 56 67
Mail : galeriecorinnebonnet@gmail.com
Internet Site : www.galeriecorinnebonnet.com
Description:
Exposition du 17 mai au 9 juin 2018
Vernissage jeudi 17 mai de 17h à 21h

Carte blanche à King's Queer pour l'exposition "Find ! - Future Is Not Dead" avec la participation d'Alain Maneval et de 17 artistes invités : Baldo, Sarah Barthe, Arnaud Baumann, Carotide, Olivia Clavel, Epsylon Point, Kim Prisu, Kiki Picasso, King's Queer, Anne van der Linden, Miss Fuck, Arnaud « Nowart » Rabier, France de Ranchin, Simonne de Saint-Ouen, Pierre Terrasson, Yarps, Fred Zag.


"Futur Is Not Dead et autres poésies quantiques" - texte de King's Queer pour l'exposition (avril 2018)

Nous ne sommes pas des enfants de rien, mais pas loin. Des lost, des beat, des blank generations...
Nous refusons les compromis d'une création étriquée où « chacun prend les limites de sa vision pour les limites du monde" (1). Il n'y a pas une vérité mais une multitude de vérités sur l'humanité et sur notre propre histoire, comme une multitude d'éclats d'une boule à facettes éclairée par chacun de nos imaginaires... « Aucun défaitiste n'a jamais découvert le secret des étoiles, navigué jusqu'à des terres inconnues ou ouvert un nouveau chemin pour l'esprit humain" (2).

Explosons les frontières, faisons sauter les barrières, exilés volontaires, naufragés humains. Demain le présent devient le passé et le futur d'hier a trépassé. Espace temps, chemin de traverse, averse de rêves, pluie d'utopies.
« Nous nous sommes attardés sur les rivages de l'océan cosmique, nous sommes enfin prêts à mettre le voile vers les étoiles" (3).


Construire une poésie quantique.

Parce que l'intégration est annonciatrice de notre désintégration, à grands coups d'images, de sons, de mots, sabotons l'obsolescence programmée de notre humanité ! D'un postulat d'hier, du présent, imaginons la nébuleuse du futur. De notre futur.

Et si, dans les interstices, aux confins de dimensions diverses, Joe Strummer était à bord de l'USS Enterprise pour traverser l'espace temps ? Au loin, il y croiserait une galaxie née de la fusion entre Richard Hell et Star Wars. Tandis que la Matrice donnerait la pilule bleue à Johnny Thunders et que l'on goberait la rouge pour pouvoir crier notre bonheur avec les Ramones dans le Meilleur des Mondes.

On pourrait aussi s'faire un Voyage au centre de la terre avec Sid & Nancy ou danser un pogo, seul sur Mars. Alors qu'Edwige, rêvant de moutons électriques, s'apercevrait qu'Ari Up est une replicant.
Mise en orbite, on embarque Pacadis pour une interview dans le Tardis tout en faisant coucou à Alan Vega qui nous souhaiterait Bienvenue à Gattaca.
On atterrirait sur la planète hurlante avec un Daniel Darc qui nous pousserait à scruter la taille de nos âmes.

Vous l'avez compris, une exposition d'oeuvres uchroniques, pour graver l'Histoire d'un « Futur Is Not Dead »

1 : Arthur Schopenhauer
2 : Hellen Keller
3 : Carl Sagan

Vernissage de King's Queer "FIND ! - Futur Is Not Dead"
"King's Queer" photographié par Pierre Terrasson, artwork King's Queer, 2018

Vernissage de King's Queer "FIND ! - Futur Is Not Dead"
"Le chaperon", technique mixte sur papier de Sarah Barthe, 40x40 cm, 2018 (© Arnaud Baumann)

Vernissage de King's Queer "FIND ! - Futur Is Not Dead"
"Rig King's Queer", vidéos, composants électroniques et bois, 2018 (© Arnaud Baumann)

[17:00-21:00] Vernissage de Kristin McKirdy
Location:
Galerie Jousse Entreprise
Mobilier d'Architectes
18, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 53 82 13 60
Fax : +33 (0)1 46 33 56 79
Mail : infos@jousse-entreprise.com
Internet Site : www.jousse-entreprise.com
Description:
17 mai - 23 juin 2018
Les lundis de 14h à 19h
Du mardi au samedi de 11h à 19h

Célébrée en 2009 comme « talent d'exception » par le prix de l'Intelligence de la main de la Fondation Bettencourt Schueller et en 2012 par Sèvres-Cité de la Céramique qui lui consacre une rétrospective après une résidence de quatre années, l'artiste américaine Kristin McKirdy demeure une expérimentatrice. À la suite de son exposition en 2006 à la galerie Mouvements Modernes, animée à l'époque par Pierre Staudenmeyer, elle n'a cessé de se renouveler et de surprendre. Récemment, elle a abordé la parure pour le couturier Kris Van Assche. Ses "sculptures talismans" en édition limitée ont enrichi la collection Homme 2016 de la maison Dior. Aujourd'hui, elle s'attaque à la dimension architecturale de l'espace dans le cadre de sa troisième exposition personnelle à la galerie Jousse Entreprise (du vendredi 18 mai au samedi 23 juin). Figure majeure de la céramique contemporaine entrée récemment dans les collections du MAD avec une sculpture murale et le « Coffre-Nuage » de Sèvres, Kristin McKirdy présente également de nouvelles installations et sculptures auxquelles s'ajoutent une œuvre murale ainsi que des formes et des textures inédites et des objets lumineux.

Depuis sa découverte de la céramique à l'âge de quinze ans, Kristin McKirdy n'a jamais cessé de la travailler. Formée entre la France (Paris IV, Université de la Sorbonne) et l'Amérique du Nord (Université de Californie Los Angeles, UCLA, sous la direction d'Adrian Saxe), elle s'est dégagée d'emblée de la dimension utilitaire de la céramique pour se diriger vers une expression sculpturale personnelle. C'est à cette époque qu'elle choisit la faïence au détriment du grès davantage exposé, comme la porcelaine, au risque de déformation. Son art s'est forgé en mettant rigueur et maîtrise technique au service d'une sensibilité à la dimension spirituelle de la céramique, matière universelle et intemporelle. Son œuvre, inspirée par la vie quotidienne et nourrie par une vaste culture historique - avec une prédilection pour les cultures primitives et la période du néolithique - est fondée sur l'idée du récipient comme témoin immémorial de l'activité humaine et métaphore du corps humain.

Dans cette nouvelle exposition, le vocabulaire de Kristin McKirdy construit sur la recherche du contraste s'enrichit.

Les formes organiques, les oppositions entre surfaces « grattées », noires ou blanches, et émail de couleur, entre rugueux et lisse, mat et brillant sont bien présentes. Apparaissent également des éléments géométriques et de nouveaux traitements de surface. Dans les trois installations, des cylindres et des cubes affirment leur présence, les « obus » deviennent des cônes. Altiers, trois grands « sabliers » dressent leurs silhouettes strictes quand, au sol, reposent des formes biconiques. Les uns arborent une peau striée, les autres sont couverts de spirales en volume.

Mais les principales innovations sont ailleurs. Pour la première fois l'artiste intègre de la lumière dans certaines sculptures. Elle présente aussi une pièce architecturale d'environ deux mètres de haut par trois de large. C'est un claustra constitué par la répétition de deux figures en opposition, une boule de couleur brillante et un profilé aux lignes souples qui déploie un état de surface « gratté », mat, à dominante blanche. Quant aux titres, comme souvent, les œuvres n'en ont pas. Cette absence, récurrente, est voulue pour laisser le champ libre à l'imagination du regardeur.

A vous de voir !


Kristin McKirdy
Artiste née en 1958 à Toronto, Canada. Vit et travaille en France

Vernissage de Kristin McKirdy
Kirdy McKirdy, Sans titre, 2018
Céramique

Vernissage de Kristin McKirdy

Vernissage de Kristin McKirdy
Kristin McKirdy, céramique Untitled 94, 2017. Œuvre murale, céramique émaillée. L.80 cm, H.110 cm

Vernissage de Kristin McKirdy

Vernissage de Kristin McKirdy

Vernissage de Kristin McKirdy
Kristin McKirdy, Untitled, 2017. Céramique

Vernissage de Kristin McKirdy
Kristin McKirdy, Untitled, 2016. Céramique. L.52 cm, W.47 cm, H.22 cm

Vernissage de Kristin McKirdy
Kristin McKirdy, Untitled, 2017. Céramique

[17:00-21:00] Vernissage de Kyung-Ae Hur "La couleur révélée"
Location:
Galerie Berès
35, rue de Beaune
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 49 27 94 11
Fax : +33 (0)1 49 27 95 88
Mail : beres@galerieberes.com
Internet Site : www.galerieberes.com
Description:
du 18 mai 2018 au 25 juillet 2018
du mardi au samedi de 14h à 19h
vernissage de l'exposition le jeudi 17 mai de 17h à 21h

La galerie Berès vous invite à explorer l'horizon artistique de la jeune et talentueuse artiste Coréenne Hur Kyung-Ae.
C'est au sein d'un univers unique en son genre, dans lequel s'entremêlent violence et passions colorées de l'artiste.
Venez découvrir la peinture comme on la voit rarement : décomposée, déstructurée, desinhibée, déchirée...

Vernissage de Kyung-Ae Hur "La couleur révélée"

Vernissage de Kyung-Ae Hur "La couleur révélée"

[17:00-21:00] Vernissage de Sylvain Larrière "Des murmures dans le théâtre d'ombre"
Location:
Galerie Les Yeux Fertiles
Art du XXème siècle - Surréalisme
27, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 27 91
Fax : +33 (0)1 46 34 19 27
Mail : contact@galerie-lesyeuxfertiles.com
Internet Site : www.galerie-lesyeuxfertiles.com
Description:
Du 18 mai au 7 juillet 2018
Ouvert du mardi au vendredi de 14h à 19h
le samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h

Le bruit des cristaux

Quand on soulève le couvercle compact d'une boite de Sylvain
comme on soulèverait la gangue d'un rocher,
on découvre avec sidération
un univers où les lumières se fracassent,
où les formes géométriques s'entremêlent et s'entrechoquent,
libérant des couleurs inattendues.
On entend des bruits de ruisseaux,
des bruits de métaux qui s'affrontent.
C'est un univers solide, immuable et changeant comme un cristal de roche,
tourné lentement vers le soleil,
tourné lentement vers la nuit.

Aube Breton-Elléouët
Saché, 22 mars 2018

http://sylvainlarriere.fr

Vernissage de Sylvain Larrière "Des murmures dans le théâtre d'ombre"

Vernissage de Sylvain Larrière "Des murmures dans le théâtre d'ombre"
Disque au carré (2018) H. 35cm Ouverte H. 47cm L. 27cm Ouverte H. 40cm P. 20cm

Vernissage de Sylvain Larrière "Des murmures dans le théâtre d'ombre"
3 Lentilles (2015) H. 55cm L. 35cm Ouverte H. 58cm P. 22cm

Vernissage de Sylvain Larrière "Des murmures dans le théâtre d'ombre"
Fleur (2016) H. 46cm L. 23cm Ouverte 46cm P. 19cm

[17:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Soleil couché" - lancement Profane n° 6
Location:
Espace d’exposition éphémère Un-Spaced
11, rue Michel Le Comte
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Mobile : +33 (0)6 66 20 68 17
Mail : hugues@un-spaced.com
Internet Site : www.un-spaced.com
Description:
Soleil couché
Longtemps je me suis couché tard

Une proposition de Double Séjour selon un commissariat de Thomas Havet avec Guillaume Aubry, Yoan Béliard, Damien Caccia, Coraline de Chiara, Adam Chuck, Laurent Da Sylva, Nicolas Le Moal, Florian Mermin, Célia Nkala et Ludovic Sauvage

Exposition les 17, 18, 19 mai
Vernissage le 17 mai de 17h à 22h
18 et 19 mai de 11h à 19h

Le soleil est platonique, plastique, sensuel, esthétique, érotique, catastrophique, poétique, littéraire, noir, liquide, violent, mélancolique, météorologique, climatique, doux, passionné, scientifique, phallique, cosmogonique, pluriel, effrayant, envoûtant, égocentrique, sensuel, odorant, historique, mythologique, bruyant, beau, inaccessible et masculin.
Le soleil est couché.

Vernissage de l'exposition "Soleil couché" - lancement Profane n° 6

Au plaisir de vous retrouver pour cette nouvelle proposition de Double Séjour avec un double évènement puisque le vernissage de l'exposition sera l'occasion du lancement du numéro 6 de la revue Profane auquel j'ai contribué avec un article-conversation Duel au soleil sur le travail de Guillaume Aubry.

Profane a un seul et unique dada : l'amateur,
qu'il soit artiste ou collectionneur, novice ou
pointu, fervent admirateur ou créateur à ses heures.
www.revueprofane.com

Vernissage de l'exposition "Soleil couché" - lancement Profane n° 6

[17:00-21:00] Vernissage des deux expositions organisées pour le mois de l'estampe
Location:
Fondation Taylor
1, rue La Bruyère
75009 Paris
M° Saint-Georges
France
Phone : +33 (0)1 48 74 85 24
Fax : +33 (0)1 48 78 13 54
Mail : contact@fondationtaylor.com
Internet Site : www.fondationtaylor.com
Description:
Au rez-de-chaussée
Pointe et burin invite la Belgique :
Hommage à Félicien Rops (1833-1898)
Et Thierry Mortiaux, invité d'honneur
Exposition du 17 mai au 9 juin, hors jours fériés

Dans l'Atelier
Artistes du livre
Hommage à Nicolas Eekmann (1889-1973)
Et Anick Burtré, invitée d'honneur
Exposition du 17 mai au 9 juin

[17:30-21:00] Vernissage de Jan Fabre "Folklore Sexuel Belge / Mer du Nord Sexuelle Belge"
Location:
Galerie Daniel Templon
30, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 72 14 10
Fax : +33 (0)1 42 77 45 36
Mail : info@danieltemplon.com
Internet Site : www.danieltemplon.com
Description:
28 rue du Grenier Saint-Lazare

Jan Fabre
SEXUEL BELGIAN FOLKLORE (2017-2018)
SEXUEL BELGIAN NORTH SEA (2018)

17 MAI - 21 JUILLET 2018
VERNISSAGE LE JEUDI 17 MAI DE 17H30 À 21H00

Pour l'ouverture de son nouvel espace parisien, la Galerie Templon donne carte blanche à Jan Fabre. Fidèle à son engagement auprès des artistes, la galerie inaugure un chapitre de son histoire en invitant le grand créateur pluridisciplinaire à investir ses nouveaux lieux en toute liberté.

L'artiste belge a conçu spécialement pour les 250 m2 d'exposition la rue du Grenier-Saint-Lazare un ensemble inédit d'œuvres de différents media - dessins, sculptures - dressant un portrait complexe, espiègle et subversif de sa Belgique natale.

Folklore Sexuel Belge et Mer du Nord Sexuelle Belge sont les deux volets de la grande exposition conçue par Jan Fabre comme une déclaration d'amour critique à son pays. L'artiste entraîne le spectateur dans un voyage délirant à travers l'histoire et l'héritage culturel belge, explorant les liens complexes entre rituels, paysages, religion et sexualité. Près d'une cinquantaine de dessins dialoguent avec des sculptures - dont certaines monumentales - réalisées à partir d'objets de culte de l'Église catholique ou vernaculaires trouvés dans des brocantes.

Du plus austère au plus criard, du plus subtil au plus excentrique, les œuvres explorent toute la palette du symbolisme et des couleurs de l'art sacré jusqu'aux arts du spectacle dont Jan Fabre est l'un des fers de lance de l'avant-garde contemporaine. Sa dernière création théâtrale, Belgian Rules/Belgium Rules (2017), dissèque d'ailleurs l'identité belge pour examiner comment elle peut « se connecter plutôt que diviser », loin de toute tentation de fierté et de nationalisme.


Jan Fabre (né en 1958 à Anvers où il vit et travaille) développe depuis plus de trente ans une œuvre plastique autour de matériaux divers : sang, élytres de scarabées, os, animaux empaillés, marbre, Bic bleu. Grand dessinateur, il crée des sculptures et des installations qui explorent ses thèmes de prédilection : la métamorphose, le dialogue entre art et sciences, le rapport de l'homme à la nature, l'artiste comme guerrier de la beauté. Parmi ses expositions personnelles les plus marquantes des dernières années on peut citer sa rétrospective au Musée du Louvre (L'ange de la métamorphose), le Kunsthistorisches Museum de Vienne et le Musée d'art moderne de Saint-Etienne (Les années de l'heure bleue, 1986 - 1991, 2011) et l'Ermitage à St Petersbourg (Knight of Despair, Warrior of Beauty, 2016). Il présente aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Bruxelles la série My Queens du 20 avril au 19 juillet 2018. La Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence lui consacrera une grande exposition à partir du 30 juin 2018 : Ma nation : l'imagination.

Avec l'aimable participation de la Maison de Champagne Ruinart.

Vernissage de Jan Fabre
Sexy Ange Belge, 2017, wood, pigment, polymer and metal / bois, pigment, polymère et metal, 93,4 x 88,4 x 23,4 cm, 36 3/4 x 34 3/4 x 9 1/4 in., unique, Copyright: Angelos bvba

[17:30-21:00] Vernissage de Nathalie Rodach "Sèves brutes"
Location:
Bordeaux
Bordeaux
33000 Bordeaux
M° Gare SNCF Bordeaux Saint-Jean
France
Internet Site : www.bordeaux.fr
Description:
Musée des arts décoratifs et du design - Bordeaux
Hôtel de Lalande
39, rue Bouffard

du 17 mai au 17 septembre 2018
11h - 18h
Fermé les mardis et les jours fériés (ouvert le 14 juillet et le 15 août)

Sèves brutes, un parcours en trois temps et trois lieux à Bordeaux
Installation dans la cour d'honneur


Nathalie Rodach raconte des histoires dans ce qu'elle nomme "une philosophie plastique" qui s'écrit en volume dans ses interventions in-situ, dans le paysage comme dans les dessins qu'elle installe dans l'espace ou dans le verre.

Pour cet événement en trois temps - futur, présent, passé - et en trois lieux, l'artiste propose de donner à voir l'invisible, le sang qui bat.

Pour interroger le vivant, elle s'est inspirée de la notion de sève brute, qui désigne le grand courant ascendant qui circule dans les vaisseaux conducteurs des végétaux.Traduisant la généalogie des lieux sur lesquels elle intervient, elle convoque le vin, sacré ou profane, le sang, les fluides qui irriguent et nourrissent, les fleuves qui baignent ce territoire...l'eau, en somme, qui traverse le vivant et symbolise pour elle le divin.

Ainsi, la plasticienne montre les Sèves brutes dans leur contexte géographique et temporel : vivantes et en devenir au Château Palmer, arrêtées dans le présent à Arrêt sur l'image galerie et disparues au musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux.

Dans la cour du musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux, certains pavés sont remplacés par des fossiles en verre, qui révèlent des fragments du passé. Par le symbolisme de trois couleurs - le rouge du vivant, le blanc de ce qui est nourricier, le noir des ténèbres -, ces fossiles laissent entrevoir ce qui n'est plus. À charge au visiteur d'exhumer le passé et de redessiner le vivant.

À Arrêt sur l'image galerie (17 mai - 13 juillet) est présenté ce qui est né de ces influx, tout autant fluides vitaux que flux créatifs, projection du futur. Photos, vidéos et une grande installation de 180 dessins à la sanguine en portent les traces et dresse une cartographie de ce qui est.
Au Château Palmer (installation éphémère), Nathalie Rodach déploie un kilomètre de pigments rouges dans les vignes. La performance est filmée avec un drone, donnant lieu à une vidéo qui capte la trace d'un futur insaisissable.


Née en 1964 à Paris, Nathalie Rodach écrit, peint et sculpte depuis l'enfance. Autodidacte, elle est d'abord tentée par l'école Estienne, avant de se consacrer à un DESS de droit et administration de la communication et de l'audiovisuel à la Sorbonne. Au milieu des années 1990, elle s'inscrit à l'école supérieure des arts appliqués Duperré à Paris. Après une expérience d'une dizaine d'années aux Etats-Unis, elle part s'installer en Suisse, où elle décide de se consacrer pleinement à sa pratique artistique. En 2003, la première exposition à laquelle elle participe à Paris est un succès, lui permettant de continuer à "écrire ses histoires" dans des projets d'exposition.

Elle réalise des expositions personnelles, en Suisse, à l'Espace 43R, "Lignes de vie" en 2009, mais également au Canada, à la Joyce Yahouda Gallery de Montréal, "Féminité(s)" en 2015, puis aux Etats-Unis à The Chimney à New-York, "Call in" en 2016.
Régulièrement, elle est invitée lors de résidences d'artistes comme à Samuth Sakhon en Thaïlande de 2009 à 2010, puis au Vertigo Eco-Art Village en Israël en 2015 et dernièrement à Matza Kerkennah en Tunisie en 2017.
Elle mène différentes collaborations, en 2014 avec l'artiste Anne Mourier à The Invisible Dog Art Center et en 2016 avec l'artiste Andrew Erdos, au Corning à New-York. Depuis 2016 elle collabore avec la Vertigo Dance Company pour qui elle conçoit des décors et écrit des textes.

Vernissage de Nathalie Rodach "Sèves brutes"

[17:30-20:00] Vernissage de Sinzo Aanza "Pertinences citoyennes"
Location:
Galerie Imane Farès
41, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 46 33 13 13
Mail : contact@imanefares.com
Internet Site : www.imanefares.com
Description:
Du 17 mai au 28 juillet 2018
Vernissage le jeudi 17 mai, à partir de 17h30 en présence de l'artiste

Sinzo Aanza est un jeune auteur congolais, né en 1990 à Goma (RDC), dont la pratique se tourne progressivement vers le champ de l'art contemporain. Sa plume, à la fois poétique et irrévérente, questionne la situation politique en République Démocratique du Congo, ainsi que l'image construite de ce pays qui « appartient aux investisseurs depuis toujours, étrangers de préférence ». L'exploitation des ressources naturelles, la représentation des identités nationales et les dérives de celles-ci, ou encore la construction de l'image du Congo depuis l'époque coloniale sont des thèmes qui nourrissent aussi bien ses œuvres visuelles que littéraires.

Son premier roman Généalogie d'une banalité (2015) aborde la richesse minière du Congo à travers un récit à la fois absurde et lucide. En 2017, Sinzo Aanza est en résidence au centre d'art bruxellois Wiels, où il amorce l'installation Projet d'attentat contre l'image qui sera par la suite exposée à la Biennale de Lyon.

Vernissage de Sinzo Aanza "Pertinences citoyennes"
Sans titre 3, 2018, photographie © Courtesy de l'artiste et Galerie Imane Farès

[17:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Robert Motherwell - Open Series"
Location:
Galerie Daniel Templon
30, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 72 14 10
Fax : +33 (0)1 42 77 45 36
Mail : info@danieltemplon.com
Internet Site : www.danieltemplon.com
Description:
17 MAI - 21 JUILLET 2018
VERNISSAGE LE JEUDI 17 MAI 2018 DE 17H30 À 21H00

La galerie Templon présente pour la première fois à Paris un spectaculaire ensemble de peintures du grand maître américain de l'abstraction Robert Motherwell. Une vingtaine d'œuvres de la mythique Open Series, datées des années 1970, seront réunies pour l'occasion.

En 1967, sous le titre Open, Robert Motherwell décline une nouvelle série tournée vers la thématique de la fenêtre, développée avant lui notamment par Matisse, métaphore de la relation entre le monde intérieur des émotions et le monde extérieur des sens.

Méditatives et intimes, les Open sont composées de plans de couleur simple découpés par trois lignes tracées au fusain composant une forme rectangulaire. Les fragments dessinés sur les aplats colorés renvoient aux liens de Motherwell avec le minimalisme mais surtout à l'engagement conceptuel et philosophique de l'artiste, qui explore les dualités entre contenu et absence, espace et surface.

Robert Motherwell se consacre à l'Open Series presque deux décennies, jusqu'au début des années 1980. Au fur et à mesure que la série progresse, les œuvres deviennent de plus en plus complexes, l'artiste travaillant à toutes les permutations possibles à partir de ces moyens très réduits.


Robert Motherwell, né en 1915 aux Etats-Unis, est mort en 1991. Figure majeure de l'expressionnisme abstrait, il fut à la fois peintre, graveur, éditeur et critique d'art. Son intérêt pour la philosophie, la littérature et la poésie favorise ses liens avec les artistes surréalistes qu'il rencontre lors de ses voyages en Europe en 1935 et 1939. Les formes simples et les aplats de couleur présents dans les oeuvres de Matisse et Mondrian vont également marquer ses débuts de peintre.

Théoricien et porte-parole du mouvement d'après-guerre la New York School, il fait le lien entre les deux continents, intégrant le concept d'automatisme et la psychanalyse à l'abstraction américaine, qu'il promeut pour en faire le fer de lance de la nouvelle avant-garde internationale.

Robert Motherwell a enseigné toute sa vie. Il a été largement exposé par les plus importantes institutions internationales : en 1965 le MoMA (New York) lui consacre une grande rétrospective qui voyage au Stedelijk Museum (Amsterdam) ; à la Whitechapel Gallery (Londres) ; au Palais des Beaux-Arts (Bruxelles) ; au Museum Folkwang (Essen) ; on peut également citer les rétrospectives de Düsseldorf (Städtische Kunsthalle, 1976), du Musée d'Art moderne de la Ville de Paris (1977), de Londres (Royal Academy, 1978), et la grande exposition de la Albright-Knox Art Gallery (Buffalo, NY, 1983) qui voyagea au Los Angeles County Museum of Art ; au San Francisco Museum of Modern Art ; au Seattle Art Museum ; à la Corcoran Gallery of Art (Washington) ; puis au Guggenheim Museum à New York. Cela fait plus de dix ans que l'artiste n'a pas été exposé à Paris.

Les œuvres de Robert Motherwell sont présentes dans les plus importantes collections muséales dont celles du Museum of Modern Art, du Metropolitan Museum of Art, du Whitney Museum of American Art (New York), du Art Institute of Chicago, du Los Angeles County Museum of Art ; de la Menil Collection (Houston), de la National Gallery of Art (Washington), de la Tate (Londres), du Kunstmuseum Basel (Suisse), du Hara Museum (Tokyo), du Guggenheim Museum (Bilbao), du Musée national d'art moderne-Centre Pompidou (Paris).

Vernissage de Robert Motherwell "Open Series"
California Window, 1975, acrylic and charcoal on canvas / acrylique et fusain sur toile, 183 x 213,4 cm, 72 x 84 in.











[18:00-21:00] Finissage de Sylvia Katuszewski
Location:
La Fabuloserie Paris
52, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 60 84 23
Mail : fabuloserie.paris@gmail.com
Internet Site : www.fabuloserie.com
Description:
Terres, pastels, dessins

Vernissage samedi 24 mars 16h - 21h
24 mars > 5 mai 2018, exposition prolongée jusqu'au 19 mai
du mercredi au samedi 14h-19h

Sylvia Katuszewski

Enfant unique, Sylvia Katuszewski naît à Paris en octobre 1946. A l'âge de quatre ans, elle est confiée à sa grand-mère Rose, dont le mari avait été déporté. C'est à l'école que Sylvia découvre sa différence d'avec les autres enfants et prend peu à peu conscience son ascendance juive. Mais le merveilleux jardin de sa grand-mère la transporte dans de douces rêveries...
En 1955, à 11 ans, elle subit un choc terrible lorsqu'elle elle voit à sa sortie le film d'Alain Resnais Nuit et brouillard, qui la marquera pour la vie.

A 18 ans, elle nourrit une profonde admiration pour la poésie de René Char et lui écrit. A sa grande surprise, elle reçoit une chaleureuse réponse. Leur amitié durera 30 ans.

En 1972, Sylvia commence à créer des sculptures en terre cuite, puis ouvre un atelier d'expression et d'initiation à cette technique. En parallèle, elle produit des gouaches, des pastels, des dessins et des poèmes dont mères et filles sont les protagonistes. A la même époque, elle fréquente avec son mari l'Atelier Jacob, la galerie d'Alain Bourbonnais, rue Jacob à Paris.

Vers 2002, passionnée par le Japon, elle s'initie au Raku, technique particulière de cuisson rapide avec enfumage et forts écarts de température, qui entraîne le craquèlement de l'émail et la prédominance des noirs et gris. La sculpture devient terne et noire ; Sylvia parle de "figures errantes".

Roger Cardinal dit d'elle : "Certains thèmes se sont déclarés... le désir ardent, l'inquiétude, la disparition, l'absence, l'attente, l'espérance [...] De toute évidence, Sylvia parle de choses essentielles qui l'habitent profondément ; mais elle en parle sur le mode du murmure plutôt que de la déclamation."

Vernissage de Sylvia Katuszewski

Vernissage de Sylvia Katuszewski

Vernissage de Sylvia Katuszewski

Vernissage de Sylvia Katuszewski

[18:00-21:00] Inauguration de Palazzo, la terrasse éphémère du Palais de la Porte Dorée
Location:
Musée national de l'histoire de l'immigration
Cité nationale de l'histoire de l'immigration - Palais de la Porte Dorée
293, avenue Daumesnil
75012 Paris
M° Porte Dorée, T3a Porte Dorée
France
Phone : +33 (0)1 53 59 58 60
Fax : +33 (0)1 53 59 58 66
Mail : info@histoire-immigration.fr
Internet Site : www.histoire-immigration.fr
Description:
Après avoir séduit 50 000 visiteurs l'été dernier, Palazzo, la terrasse éphémère du Palais de la Porte Dorée est de retour du 17 mai au 7 octobre 2018 !

Concerts, ateliers culinaires, cours de danse, yoga, brunch et soirées insolites orchestrées par la Baronne de Paname... cette année encore, ce hot spot festif et culturel propose un programme quotidien varié et pensé sur-mesure pour ce lieu atypique. Sur une terrasse de 1000 m², les visiteurs pourront profiter du cadre exceptionnel du Palais de la Porte Dorée, sans conteste l'un des plus beaux bâtiments Art déco d'Europe, situé à proximité du lac Daumesnil dans le 12e arrondissement de Paris.

Nuit Européenne des Musées, Fête de la musique, Journées européennes du Patrimoine ou Nuit Blanche, Palazzo sera propice à la découverte ! Tout au long de l'été, les plus grandes manifestations culturelles y trouveront leur place et sa programmation ne cessera de croiser la riche actualité du Palais qui abrite le Musée national de l'histoire de l'immigration et l'Aquarium tropical.

Bain de soleil ?
Bain culturel ?
Vous n'avez plus à choisir !

Inauguration jeudi 17 mai à partir de 18h

Inauguration de Palazzo, la terrasse éphémère du Palais de la Porte Dorée

[18:00-21:00] Inauguration du popup store Massalia
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Matières à réflexion Marais
19 rue de Poitou

[18:00-21:00] Preview de la première vente européenne Heritage Auctions
Location:
Galerie 9e ART
4, rue Crétet
75009 Paris
M° Anvers, Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 42 80 50 67
Fax : +33 (0)1 42 80 50 67
Mail : contact@galerie9art.com
Internet Site : www.galerie9art.com
Description:
Depuis plus de 40 ans, HERITAGE AUCTIONS est le leader mondial de vente aux enchères d'originaux de bande dessinée américaine.
C'est avec plaisir que nous vous convions au vernissage de l'exposition d'une partie des œuvres de notre première vente BANDE DESSINEE, COMICS BOOK & COMIC ART européenne chez HERITAGE AUCTIONS, le jeudi 17 mai 2018 à partir de 18h.

D'autres expositions suivrons en Belgique et aux Pays-Bas, voici le programme des 3 expositions:

France : 17 > 19 Mai 2018
Vernissage le 17 mai de 18H00 à 21H00
Galerie 9e Art, 4 Rue Cretet 75009 Paris

Belgique : 25 > 27 Mai 2018
Vernissage le 24 mai de 18H00 à 20H30
Galerie Champaka, Rue Ernest Allard 27 1000 Bruxelles

Pays-Bas : 31 Mai > 2 Juin 2018
Heritage Auctions Europe
Energieweg 7, 3401 MD Ijsselstein

Preview de la première vente européenne Heritage Auctions

[18:00-22:00] Remise du prix de la création artistique Sorbonne Université
Location:
Université Pierre-et-Marie-Curie - Paris VI
UPMC - Jussieu
4, place Jussieu
75005 Paris
M° Jussieu
France
Phone : +33 (0)1 44 27 44 27
Internet Site : www.upmc.fr
Description:
Nous vous invitons à découvrir les œuvres sélectionnées pour cette deuxième édition du concours de création "Une couleur différente" organisé par le pôle culture de la vie étudiante - Facultés des sciences et ingénierie.

+ Résultats et remise du prix de la création artistique Sorbonne Université
+ Cocktail créatif autour du thème du concours "Vert"
+ Performance de l'un des artiste sélectionné

La remise des prix auront lieu au
"Tipi"
(entre les tours 42 et 43)
Campus Pierre et Marie Curie
4 place Jussieu
Paris 5e

Exposition jusqu'au 1er juin 2018

Remise du prix de la création artistique Sorbonne Université

[18:00-21:00] Signature d'Henry-Jean Servat pour "Les Immortelles"
Location:
Galerie du Passage
Pierre Passebon
20/26, galerie Véro-Dodat
entrée du passage au 10, rue Croix des Petits Champs
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 42 36 01 13
Fax : +33 (0)1 40 41 98 86
Mail : mail@galeriedupassage.com
Internet Site : www.galeriedupassage.com
Description:
Signature d'Henry-Jean Servat pour "Les Immortelles"

[18:00-21:00] Soirée privée de l'exposition collective "RCHAOS"
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
RCHAOS
Exposition collective

Du mardi 15 au dimanche 20 mai
Horaires d'ouverture : 11 à 20 heures

Vernissage le mardi 15 mai à partir de 18h
Soirée privée (sur invitation) le jeudi 17 mai à partir de 18h

avec Jullius Caesar, Andreas Heiva Fevrier, Brandon Akinotcho, Julien EA, Rage Zaya-Bongi

Le collectif RCHAOS est heureux de vous présenter sa première exposition éponyme à l'Espace Beaurepaire du 15 au 20 mai 2018. Les cinq artistes présents lors de cet évènement portent un regard sensible sur les problématiques contemporaines qui rythment leur quotidien : différences fondamentales entre le travail et l'emploi, revalorisation des ouvriers et des marginaux ou encore du passé de leurs aïeux. Etudiants aux Beaux Arts de Paris, à la Villa Arson ou simples autodidactes ; tous sont habités par une rage de vaincre déconcertante et un esprit ingénieux qui contredisent les reproches faits à leur génération.

Vernissage de l'exposition collective "RCHAOS"

Vernissage de l'exposition collective "RCHAOS"

[18:00-21:00] Vernissage "Goethe et Chateaubriand, Regards croisés devant les paysages"
Location:
Maison de Chateaubriand
87, rue de Chateaubriand
Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups
92290 Châtenay-Malabry
M° RER B Robinson
France
Phone : +33 (0)1 55 52 13 00
Mail : reservations-chateaubriand@hauts-de-seine.fr
Internet Site : maison-de-chateaubriand.hauts-de-seine.net
Description:
Exposition du samedi 19 mai au dimanche 19 août 2018
du mardi au dimanche de 10h à 12h et de 13h à 18h30

A l'occasion des 250 ans de la naissance de Chateaubriand, découvrez une exposition inédite de près de 50 dessins récemment restaurés de Goethe qui évoquent les paysages romantiques de l'Italie, l'Allemagne ou la Suisse. Rendez-vous du 19 mai au 19 août 2018 à la Maison de Chateaubriand.

Avec cette nouvelle exposition, la Maison de Chateaubriand met à nouveau à l'honneur le paysage cher aux Romantiques, cette fois-ci au travers des regards croisés de Chateaubriand et Goethe. On connaît surtout l'œuvre littéraire de ce dernier, mais moins l'œuvre picturale, et 46 dessins et aquarelles sont ici présentés. L'exposition se prolonge ensuite dans le parc que Chateaubriand avait lui-même façonné comme un paysage littéraire.

Chateaubriand et Goethe ont fait plusieurs voyages en Italie, en Suisse et en Bohême, et ces expériences les ont profondément marqués et inspirés. Le premier a décrit longuement ces paysages romantiques pittoresques, le second les a non seulement décrits mais aussi dessinés.

À travers le dessin et l'écriture, cette exposition invite le visiteur à une promenade dans des paysages intensément et intimement ressentis et décrits, une sorte de voyage initiatique dans les influences et inspirations des deux auteurs.

L'exposition « Goethe et Chateaubriand, regards croisés devant les paysages » est l'occasion de mieux connaître l'auteur allemand aux multiples talents, et de confronter les visions de deux grandes figures de la République européenne des Lettres.

Cette exposition est sans précédent, d'abord grâce au prestigieux partenariat avec le musée national Goethe à Weimar (inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco, faisant partie de la Fondation Weimarer Klassik qui reçoit près de 700 000 visiteurs par an), ensuite car les œuvres prêtées par cette fondation ont été récemment restaurées, et n'ont pas été présentées depuis de nombreuses années, ce qui donne à cette exposition un caractère inédit.

En partenariat avec Goethe Institut

Commissariat de l'exposition : Fondation Weimarer Klassik, Professeur Hermann Mildenberger ; Maison de Chateaubriand, Bernard Degout

Vernissage "Goethe et Chateaubriand, Regards croisés devant les paysages"

Vernissage "Goethe et Chateaubriand, Regards croisés devant les paysages"
Etude de tête-Goethe dans la campagne romaine vers 1786-1787 ou 1793
Plume, encre brune et aquarelle 572 x 453 mm © Klassik Stiftung Weimar

Vernissage "Goethe et Chateaubriand, Regards croisés devant les paysages"
Villa au clair de lune, 1786
Mine de plomb estompée et craie blanche 210 x 331 mm © Klassik Stiftung Weimar

Vernissage "Goethe et Chateaubriand, Regards croisés devant les paysages"
La côte napolitaine à Posillipo, 1808
Plume, encre brune et aquarelle 185 x 311 mm © Klassik Stiftung Weimar

Vernissage "Goethe et Chateaubriand, Regards croisés devant les paysages"
Ruine de temple, vers 1820
Mine de plomb et aquarelle, rehaussée de blanc 388 x 455 mm © Klassik Stiftung Weimar

Vernissage "Goethe et Chateaubriand, Regards croisés devant les paysages"
Masse de nuages en forme de tour, vers 1810
Plume et pinceau, encres grise et brune, aquarelle 148 x 223 mm © Klassik Stiftung Weimar

Vernissage "Goethe et Chateaubriand, Regards croisés devant les paysages"
Pont sur l'Anio, 1786/1787
Plume, encre grise et aquarelle 138 x 205 mm © Klassik Stiftung Weimar

Vernissage "Goethe et Chateaubriand, Regards croisés devant les paysages"
La côte napolitaine à Posillipo, 1808
Plume, encre brune et aquarelle 185 x 311 mm © Klassik Stiftung Weimar

Vernissage "Goethe et Chateaubriand, Regards croisés devant les paysages"
Paysage de la campagne romaine, 1787
Craie noire, plume encre brune, pinceau encre brune et grise 108 x 188 mm © Klassik Stiftung Weimar

Vernissage "Goethe et Chateaubriand, Regards croisés devant les paysages"
Au Ponte Molle, 1786-1787
Plume et pinceau, encre brune et aquarelle © Klassik Stiftung Weimar

[18:00-21:00] Vernissage "Retour à la normale - Dessine moi un mouton - 1968/2018"
Location:
Le cabinet d'amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny, Ledru-Rollin, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 14 06
Mail : contact@lecabinetdamateur.com
Internet Site : www.lecabinetdamateur.com
Description:
Vernissage le jeudi 17 mai à partir de 18 heures
Exposition du jeudi 17 au dimanche 27 mai 2018

Avec la participation de : Agrume, Ardif, Arnaud Boisramé, Codex Urbanus, Nadège Dauvergne, Ender, Epi2mik, Joanna Flatau, Philippe Hérard, Fred Le Chevalier, Levalet, Matt_tieu, Ricardo Mosner, Murmure, Paella?, Simon Pradinas, Zariel...

Dix ans après l'exposition « L'imagination au pouvoir » qui présentait les œuvres de Dominique Larrivaz accompagnées d'une sélection d'affiches originales de l'Atelier populaire de l'ex-Ecole des Beaux-Arts de Paris, le cabinet d'amateur a demandé à une quinzaine d'artistes de travailler sur le thème « Dessine moi un mouton ! » faisant référence à la célèbre affiche « Retour à la normale... ». La plupart d'entre eux n'ont pas connu les événements de Mai 68, loin des engagements politiques et sociaux de cette période, cinquante ans après, ils nous proposent chacun à leur manière leur vision de la société contemporaine.

A Annie, Larry et F'murr
http://www.lecabinetdamateur.com/expositions/mouton

Vernissage de l'exposition "Retour à la normale - Dessine moi un mouton - 1968/2018"

[18:00-21:00] Vernissage d'Adrian Falkner "Cold Fever"
Location:
Le Feuvre & Roze
164&178, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 40 07 11 11
Mail : info@lefeuvreroze.com
Internet Site : www.lefeuvreroze.com
Description:
vernissage Jeudi 17 mai à partir de 18h en présence de l'artiste
exposition du 18 mai au 16 juin

un catalogue est édité

Adrian dévoile à travers cet ensemble d'œuvres sur toile un pan de ses inspirations : son expérience. Au sol de son précédent atelier était tendue une toile de lin particulièrement épaisse qui a, au fil des ans, reçu tâches et pulvérisations de peinture et d'autres matériaux utilisés par l'artiste. Cette toile de lin, il l'a récupérée pour la découper et la coller ensuite dans ses œuvres nouvelles. Comme pour marquer une continuité dans son travail, lui donnant ainsi encore plus d'épaisseur, au sens propre et figuré.

Aussi, avec ce nouveau corpus d'œuvres, le lin devient également couleur. Ce n'est plus qu'un support sur lequel l'artiste peint, sans presque en tenir compte, en l'effaçant sous un aplat blanc. Au contraire, la matière et la couleur de la toile sont convoquées pour jouer leurs rôles dans l'œuvre donnant ainsi la réplique aux lignes et aux cercles qui eux tiennent le premier rôle des tableaux.

Vernissage d'Adrian Falkner "Cold Fever"

Vernissage d'Adrian Falkner "Cold Fever"

[18:00-21:00] Vernissage d'Alain Le Boucher "Luchrones"
Location:
Galerie Lélia Mordoch
50, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 53 10 88 52
Fax : +33 (0)1 53 10 88 49
Mail : lelia.mordoch.galerie@wanadoo.fr
Internet Site : www.leliamordoch.com
Description:
Vernissage jeudi 17 mai 2018 | 18h - 21h
Exposition | 18 mai - 13 juillet 2018

Ne manquez pas la parution du livre Luchrones
aux Éditions Lélia Mordoch

Au commencement était le temps...

Les luchrones naissent en 1978 de la lumière lux, du temps chronos et de l'esprit d'Alain Le Boucher. Le luchrone est fait de laiton, d'électronique et de lampes. Chaque lampe est reliée à un microprocesseur, ce qui lui donne son autonomie. Alain les programme pour être toujours semblables et différents dans leur combinatoire de rythmes et de formes. Il crée une esthétique de l'électronique en dévoilant des éléments qui sont habituellement soigneusement cachés. Ce sont des sculptures qui dévoilent avec élégance leurs mystères, des symphonies lumineuses déployées sur une dentelle de microéléments soudés les uns aux autres où danse la lumière.

C'est à Art Paris en 2010 que j'ai commencé à travailler avec lui, depuis j'ai toujours à mes côtés une de ses sculptures de compagnie. Les luchrones sont vivants, et pour longtemps... dans de bonnes conditions, ils pourraient vivre éternellement... enfin tant qu'ils ont de l'électricité et qu'on ne les piétine pas.

Alain Le Boucher cumule le savoir-faire de l'artisan et l'ingéniosité du scientifique à l'inspiration de l'artiste. Il compose des logiciels comme d'autre écrivent de la musique. C'est un homme de génie qui me ferait penser à quelque fantasque né d'une chanson de Boris Vian, s'il ne semblait pas tout droit sorti d'un épisode d'À la recherche du temps perdu. Et pas seulement à cause du noeud papillon.

Il y en a qui envoient des bouteilles à la mer, lui se propose d'envoyer des messages dans le cosmos.

Que la lumière soit... mais pour que la lumière soit, elle a besoin du temps !

Le miracle d'Alain Le Boucher, c'est de rendre visible l'invisible.

Lélia Mordoch

Vernissage d'Alain Le Boucher "Luchrones"
Alain Le Boucher, Les temps qui courent, 2016 - 243 leds et 6 processeurs - Ø 56 cm

[18:00-21:00] Vernissage d'André Maurice
Location:
Galerie Convergences
22, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 77 20
Mobile : +33 (0)6 24 54 03 09
Mail : graisvalerie@yahoo.fr
Internet Site : www.galerieconvergences.com
Description:
Vernissage jeudi 17 mai à partir de 18 heures
Exposition du 18 mai au 2 juin 2018
du mardi au samedi, de 14h à 19h

Vernissage d'André Maurice
Acrylique/toile, 130x162cm, 2018

[18:00-22:00] Vernissage d'Anselme Boix-Vives
Location:
Galerie Alain Margaron
5, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 20 52
Fax : +33 (0)1 42 74 20 89
Mail : amargaron@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriealainmargaron.com
Description:
Exposition jusqu'au 23 juin 2018
du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h30 à 19h30

[18:00-21:00] Vernissage d'Isabelle Scheltjens "CHIC IN THE CITY"
Location:
Modus Art Gallery
23, place des Vosges
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille, Bréguet - Sabin
France
Phone : +33 (0)1 42 78 10 10
Mail : modus@modusgallery.com
Internet Site : www.modusartgallery.com
Description:
NextStreet Gallery est fière de vous présenter le premier solo show à Paris de l'artiste Isabelle Scheltjens ART : "CHIC IN THE CITY" !
Pour l'occasion, l'artiste présentera des oeuvres exclusives.

en collaboration avec la Modus Art Gallery

Vernissage public le 17 mai 2018, de 19h à 21h, en présence de l'artiste.

Vernissage d'Isabelle Scheltjens "CHIC IN THE CITY"

[18:00-21:00] Vernissage d'exposition collective
Location:
Galerie Beauté Du Matin Calme
54, avenue de la Motte-Picquet
Village Suisse
Place de Lugano
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)9 80 78 99 16
Mobile : +33 (0)6 77 81 27 11
Mail : contact@bdmc.fr
Internet Site : www.bdmc.fr
Description:
À partir du 14 au 28 mai 2018 de 10h30 à 18h30 la galerie Beauté Du Matin Calme à le plaisir de vous inviter à l'exposition collective de 6 artistes qui vous dévoilerons leurs univers dont :
Francis Berger, Philippe Jubault, Palida Georgoulakou, Reimut-Rudiger Voigt, Elisabeth Auer, Patricia Hurbourg

Vernissage d'exposition collective

[18:00-21:00] Vernissage d'exposition collective
Location:
Galerie Sonia Monti
6, avenue Delcassé
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 45 61 45 56
Mobile : +33 (0)6 87 47 85 37
Mail : soniamonti.galerie@gmail.com
Internet Site : sonia-monti.com
Description:
avec Stéphanie Mackenzie, Jérôme de Viers, Mathilde Barazer de Lannurien

avec la présence de la célèbre Radhia FRYE, chanteuse, poétesse, parolière et comédienne américaine

Vernissage de Stéphanie Mackenzie, Jérôme de Viers et Mathilde Barazer de Lannurien
Vernissage d'exposition collective

[18:00-21:00] Vernissage de Bockhaus "I'm Afraid Of Americans"
Location:
Ground Effect
160, rue Montmartre
25A17 fond de cour 2A364
75002 Paris
M° Grands Boulevards, Bourse
France
Mobile : +33 (0)6 87 37 68 30
Mail : contact@groundeffect.fr
Internet Site : www.groundeffect.fr
Description:
Vernissage le Jeudi 17 Mai de 18h à 22h.
Jours d'ouverture sur le formulaire d'inscription.
Ouverture sur RDV de 10h à 18h chaque jour.

Inspiré par une chanson de David Bowie, le titre de l'exposition de Ryan Bock (en français : « J'ai peur des américains ») en dit long sur les œuvres récentes qu'il exposera du 17 mai au 2 juin à la galerie Ground Effect.

Selon lui, il y a bien des raisons, en effet, d'être effrayé par les Etats-Unis. « Vivre en Amérique aujourd'hui, c'est comme regarder un film de série B, affirme-t-il. Le scénario et les personnages sont prévisibles mais ils parviennent quand même à nous faire sursauter à l'occasion. Et, de la même façon qu'en regardant un film d'horreur on est le témoin de l'action, tout en nous situant au dehors d'elle, dépourvu de pouvoir et mis dans une position inactive de voyeurisme ; on finit par devenir ce type obèse dans un fauteuil, en train de mâcher du pop-corn et de crier des obscénités à son écran, pendant que les autres spectateurs s'empressent de lui dire 'chuuut' ».

« Cette perspective explique peut-être pourquoi le thème de l'exposition de Bockhaus prend une dimension satirique. ». Cette perspective explique peut-être pourquoi ses peintures prennent une dimension satirique. Du déclin des symboles culturels à la progression du conformisme, en passant par le nationalisme en tous genres et la violence liée au port d'armes, elles évoquent les clichés d'une culture devenue universelle et la réalité alarmante qu'elle peine à dissimuler. Dans une démarche historique qui lui est propre, Bockhaus interroge une situation politique apparemment absurde, mais surtout complexe, rendue particulièrement obscure par l'apparition des fake news.

L'artiste saisit donc l'opportunité de montrer son travail à Paris plutôt qu'aux Etats-Unis, d'où il est originaire, pour s'imaginer un temps que tous ces problèmes ne le regardent pas. Pourtant, la présence de ses œuvres ici produit irréductiblement l'effet inverse sur le spectateur : qu'en est-il de nous ? se demande-t-il, pris dans un élan d'autodérision contagieuse. Comme dans la chanson de David Bowie, l'on ressort de l'exposition de Bockhaus avec un constat nouveau : "I'm afraid of Americans... I'm afraid of the world..."

L.Levent

>> RSVP

Vernissage de Bockhaus "I'm Afraid Of Americans"

[18:00-21:00] Vernissage de Carlos NO "Peut-être demain"
Location:
Lyon
Lyon
69000 Lyon
M° Gares SNCF, aéroport de Lyon-Saint-Exupéry
France
Internet Site : www.lyon.fr
Description:
Galerie Elizabeth Couturier
25 rue Burdeau
69001 Lyon

du 17 mai au 30 juin

[18:00-21:00] Vernissage de Chantal Rosas Cobian "Éléments et Fragments d'Outre-manche"
Location:
Mairie du 7ème arrondissement
116, rue de Grenelle
75340 Paris Cedex 07
M° Solférino, Rue du Bac, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 53 58 75 07
Fax : +33 (0)1 45 56 92 37
Internet Site : mairie7.paris.fr
Description:
Hall du 1er étage

Du 16 au 29 mai
Vernissage le jeudi 17 mai à 18h

Dans cette exposition, Chantal ROSAS COBIAN nous surprend par la beauté insolite de détails urbains et côtiers chez nos voisins britanniques.

[18:00-21:00] Vernissage de Damien Cabanes "Caché par le trop grand glaïeul"
Location:
Galerie Eric Dupont
138, rue du Temple
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 44 54 04 14
Fax : +33 (0)1 44 54 04 24
Mail : info@eric-dupont.com
Internet Site : www.eric-dupont.com
Description:
Exposition du 17 mai au 20 juillet 2018

Vernissage de Damien Cabanes "Caché par le trop grand glaïeul"
Damien Cabanes, Bouquet de glaïeuls sur fond blanc et rose, 2018, 220 x 209 cm, huile sur toile, photo : J.-F. Rogeboz © galerie Eric Dupont, Paris

[18:00-22:00] Vernissage de Désirée Engelen
Location:
Galerie Perpitch & Bringand
7, rue Paul-Louis Courier
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 44 39 94 56
Mail : contact@perpitch-bringand.com
Internet Site : www.galeriedenface.com
Description:
Vernissage le jeudi 17 mai 2018 de 18h à 22h
Exposition du 18 mai au 28 juillet 2018

http://desireeengelen.com

Vernissage de Désirée Engelen

[18:00-21:00] Vernissage de Fay Ku "Dessins ?"
Location:
H Gallery
ex. Galerie Sisso
90, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 48 06 67 38
Mail : galerie@h-gallery.fr
Internet Site : www.h-gallery.fr
Description:
Pour sa première exposition personnelle en France, Fay Ku, artiste américano-taïwanaise, déploie sa production la plus récente : un message politique fort, un syncrétisme qui tend vers l'universel associés à une esthétique aussi belle que dérangeante et une utilisation du dessin tout à fait originale. À découvrir !

En écho à son utilisation particulière du médium, l'exposition "Dessins ?" rassemble des artistes qui aiment et utilisent cette pratique autant qu'ils la remettent sans cesse en question, si bien que les frontières entre les genres se fendillent tel l'artiste Michele Ciacciofera, exposé à la dernière Biennale de Venise.

Autres artistes exposés : @Arnaud, Davide Cantoni, Charlotte Gunsett, Reuben Negron, Ana Pérez Ventura et François Réau.

Vernissage de Fay Ku "Dessins ?"

[18:00-21:00] Vernissage de Fleur Helluin "FRONTAL"
Location:
Galerie de l'Angle
45, rue des Tournelles
75003 Paris
M° Chemin Vert, Bréguet - Sabin, Bastille
France
Phone : +33 (0)9 52 39 90 20
Mail : galeriedelangle@free.fr
Internet Site : www.galeriedelangle.fr
Description:
Du 17 au 31 mai
Vernissage le jeudi 17 mai à 18h

La Galerie a le plaisir d'accueillir un tout nouveau talent, Fleur Helluin, en résidence artistique à Berlin, et qui présente aujourd'hui un domaine de son travail, les portraits contemporains.

Vernissage de Fleur Helluin "FRONTAL"

[18:00-22:00] Vernissage de Floriane Ribiere "Chirurgie de l'Intime"
Location:
Bliss Studio Paris
70, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Temple, Arts et Métiers
France
Mail : hello@blissstudioparis.com
Internet Site : www.blissstudioparis.com
Description:
Bliss Studio Paris a le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition "Chirurgie de l'Intime" de Floriane Katarina Ribiere, qui aura lieu le Jeudi 17 mai, de 18 à 22 heures.

N'hésitez pas à nous contacter par email pour plus d'informations : contact@florianeribiere.com

Cette exposition se présente comme la cartographie émotionnelle d'un voyage intérieur. Le bon équilibre entre des souvenirs hostiles et la démesure du rêve.
Une plongée dans la mémoire du temps pour regarder, accepter, laver et ressortir en hissant les couleurs de l'euphorie.
Une sélection de photos, de textes, de dessin et d'objets s'articulant comme un recueil d'amour, qui se suivent, se répondent, s'entremêlent, se confrontent.
Laissez vous tenter par ce jeu de miroirs pour exalter vos exquis contraste

La galerie sera également ouverte du Vendredi 18 mai au Lundi 21 mai inclus, de 10 à 18 heures, en présence de l'artiste.

https://www.florianeribiere.com
https://www.instagram.com/florianeribiere

Vernissage de Floriane Ribiere "Chirurgie de l'Intime"
Vernissage de Floriane Ribiere "Chirurgie de l'Intime"

[18:00-21:00] Vernissage de Gwenaël Zéphoris "Tristes Topiques"
Location:
Atelier Meraki
14-16, rue Neuve Popincourt
75011 Paris
M° Parmentier, Saint-Ambroise
France
Mobile : +33 (0)6 19 22 36 04
Internet Site : www.ateliermeraki.co
Description:
Espace T2
24 rue du marché Popincourt
75011 Paris

17-26 mai

[18:00-21:00] Vernissage de Gábor Ősz "Spomen"
Location:
Galerie Loevenbruck
6, rue Jacques Callot
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 53 10 85 68
Fax : +33 (0)1 53 10 89 72
Mail : contact@loevenbruck.com
Internet Site : www.loevenbruck.com
Description:
18.05.2018-29.06.2018
Vernissage le jeudi 17 mai, à partir de 18h

En serbo-croate, spomenik signifie cénotaphe ou monument commémoratif. L'ancien président yougoslave Josip Broz Tito a fait ériger les Spomeniks entre la fin des années 1950 et les années 1980 afin de commémorer les champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale et les sites des camps de concentration. Ces monuments conçus par différents sculpteurs ont une allure impressionnante destinée à affirmer la force et l'assurance de la République fédérative socialiste. Ils attiraient des millions de visiteurs annuels, en particulier les « jeunes pionniers » qui recevaient une « éducation patriotique ». Après la dissolution de la République fédérative au début des années 1990, ils sont tombés dans l'oubli et leur portée symbolique s'est perdue à jamais. (...)
En regardant les Spomeniks, on mesure à quel point les formes abstraites sont capables de véhiculer du sens et de l'émotion. Ces monuments sont souvent géométriques ou biomorphes, ce qui a éveillé mon intérêt. Je n'avais pas envie de faire des photographies documentaires, mais d'arriver à capter les sentiments suscités par leurs formes abstraites pures.

>> CP

Vernissage de Gábor Ősz "Spomen"
Gábor Ősz, Spomen B/3 (Cylinder) (détail / detail), 2017

[18:00-20:30] Vernissage de Gérard Guyomard "A tout pichet miséricorde"
Location:
Lyon
Lyon
69000 Lyon
M° Gares SNCF, aéroport de Lyon-Saint-Exupéry
France
Internet Site : www.lyon.fr
Description:
galerie anne-marie et roland pallade
35, rue Burdeau
69001 LYON

du 17 mai au 30 juin 2018
vernissage jeudi 17 mai de 18h à 20h30 en présence de l'artiste

Vernissage de Gérard Guyomard "A tout pichet miséricorde"

MOISSON D'INSTANTANÉS

Gérard G. ouvre la fenêtre de son atelier. La rue des Petits Carreaux s'offre à ses pieds. L'œil gourmand, le peintre commence sa moisson d'instantanés à la criée. Kleptomane des petits riens dans la cité encore ensommeillée. Un hibou en pleine lumière.
La main fébrile ausculte les fondements piétonniers du quartier Montorgueil. Les pavés, tels des morceaux de sucre disciplinés, dessinent d'amples houles en queue d'aronde. Comme jadis à l'entrée du métro Télégraphe, Gérard Guyomard se plait à capter le flot des voyageurs. Echoppes de primeurs, estaminets aux calicots irisés et commerces de bouche jouent à cache-cache dans le reflet villageois d'un Paris d'antan.
L'artiste ronronne d'aise dans son cocon. Un écheveau de filaments familiers dessine son cadastre quotidien. Entrelacs de croquis en constant porte-à-faux, délires pigmentaires, grattages ludiques, vibrations de lignes tremblées, coq-à-l'âne narratifs, Guyomard en remet sans cesse, il n'est pas de la famille de la lésine. Une trouée de lumière, une confidence. Un glacis, un aveu. C'est Jérôme Bosch gambadant au pays des Tontons Flingueurs. Seul le plaisir érige sa main sous la cimaise. Ses amis l'appellent Gégé le capiteux.
Vu d'en haut, on pense au cadrage d'un Gustave Caillebotte, pionnier de la plongée esthétique sur le macadam du boulevard dès 1880. Le regard pique sur le feutre des passants et les chignons des promeneuses. Coiffures en mêlée.
Comme le disait Alphonse Allais, notre premier humoriste et pas seulement par ordre alphabétique, l'idée du bonheur serait proche d'une terrasse fleurie propagée à l'infini. Les guéridons sont dressés. Les loufiats frétillent dans leur rondin. Le flâneur a déjà de la cuite dans les idées.
Ballons de riesling, mazagrans de café, bocks de gueuze ou godets de gnôle, c'est la lutte des schlass. Veni vidi whisky. Les absinthes ont toujours tort. Toute la critique du raisin pur. Chérie bibine. Le plan quinquina et l'almanach vermouth. Une petite vie de père pinard. A tout pichet miséricorde. Cacher ce zinc que je ne saurais voir...
Le calembour reste le miel de l'esprit qui folâtre. Garçon, remettez-nous ça, et pas plus haut que le bord !
Sur les berges riveraines du fleuve Saint-Denis, les dernières effigies libertines des stars du cinéma permissif font les cent pas. Persistance rétinienne, dit-on chez l'ophtalmo. Comme les dribbles des footballeurs et le peloton des petits vélos irisés, les zooms érotiques créent la plasticité du tableau. Maillage de fantasmes à l'encan. Carrefour des vanités, thème allégorique cher aux anciens. Une gorgée, une inhalation, une fellation, c'est du pareil au même. Moins d'orgasmes furtifs sur la palette, cependant. Avec le cumul des saisons, le corps a ses raisons. Dans le fertile fourbi de G.G. tout fait ventre, tout fait sens. Le gloss des belles maquille le rebord du glass.
Un verre se brise dans un énorme éclat de rire. Celui de l'artiste, bien sûr.

Patrice DELBOURG

[18:00-21:00] Vernissage de Herbert Zangs
Location:
Galerie de la Sablière
Conseils en décoration - activités d'art
147, rue de Grenelle
75007 Paris
M° La Tour-Maubourg
France
Phone : +33 (0)1 42 01 26 63
Mobile : +33 (0)6 77 92 49 17
Mail : sachadelasabliere@gmail.com
Internet Site : www.galeriedelasabliere.net
Description:
Vernissage de Herbert Zangs
Vernissage de Herbert Zangs

[18:00-20:00] Vernissage de Hiroko Ishiguro "Exposition de Lumière"
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
Un Dimanche à Paris
4-6-8 Cour du Commerce Saint André
Paris 6ème
http://www.un-dimanche-a-paris.com

jusqu'au 11 Juin

Elle a été active pendant de nombreuses années en tant que graphiste, coloriste et professeur de peinture. A l'heure actuelle,
elle voyage entre le Japon et la France, créant un grand nombre d'oeuvres en aquarelle qui incarnent l'éclat de la beauté mystique.
Ces oeuvres nous rappellent toujours l'aspect précieux de notre présence et qu'il y a des lumières brillantes dans nos vies.

https://www.hiroko.gifts

[18:00-21:00] Vernissage de Jan Melka "Older 2018"
Location:
Galerie Joseph Turenne
113&116, rue de Turenne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 71 20 22
Fax : +33 (0)1 42 71 00 11
Mail : contact@galeriejoseph.com
Internet Site : www.galeriejoseph.com/turenne-espace-atypique-le-marais
Description:
123 rue de Turenne

17 - 26 Mai 2018
de 14h à 19h

Jan Melka est une artiste franco-américaine de 21 ans, actuellement étudiante en arts graphiques à Paris. Depuis ses premières esquisses, elle explore la représentation du corps. Jouant avec les codes générationnels, Jan trouve en partie son inspiration, sur les réseaux sociaux où elle est confrontée chaque jour à un nombre incalculable d'images, qu'elle qualifie de terriblement enrichissant.

Elle ne cesse de multiplier les expériences artistiques avec une collaboration photographique pour Tendaysinparis, une première exposition sur son travail avec Inexplore Paris en décembre 2014, ou des performances avec Jean-Charles de Castelbajac.

Vernissage de Jan Melka "Older 2018"

Plate. Paris is a roaming structure for young artists.
The opportunistic platform helps development and searches locations for temporary shows.
Plate. Paris set up exhibitions of contemporary art in an environments that fit the artist's work needs.
Since 2016, the artists proposed are young, oftenly met wandering through the city's art scene.

https://www.plate.paris
https://www.janmelka.com
https://www.instagram.com/janmelk

Vernissage de Jan Melka "Older 2018"

Vernissage de Jan Melka "Older 2018"

Vernissage de Jan Melka "Older 2018"

Vernissage de Jan Melka "Older 2018"

[18:00-21:00] Vernissage de Jean-Paul Chambas "Dessiner, Peindre, 50 ans"
Location:
Galerie Sparts
41, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 05 44
Fax : +33 (0)1 40 51 73 62
Mail : contact@spartsgallery.com
Internet Site : www.spartsgallery.com
Description:
Vernissage le jeudi 17 mai 2018 de 18h à 21h
en présence de l'Artiste qui dédicacera son livre
Chambas - Au delà de la peinture

Exposition du 16 mai au 16 juin 2018
mardi-samedi 14h30-19h30
le matin sur R.D.V.

Avec la participation de SPARTS, J'GO, Philippe Faure, Galerie Fabrice Galvani

Vernissage de Jean-Paul Chambas "Dessiner, Peindre, 50 ans"
Vernissage de Jean-Paul Chambas "Dessiner, Peindre, 50 ans"

[18:00-20:30] Vernissage de Kent Monkman "La Belle et la Bête"
Location:
Centre Culturel Canadien
130, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 43 21 90
Fax : +33 (0)1 44 43 21 99
Mail : info@canada-culture.org
Internet Site : www.canada-culture.org
Description:
Une proposition artistique inspirée des collections du musée des Confluences à Lyon

Commissaire : Catherine Bédard

Vernissage public : le 17 mai 2018 à 18:00 (dernière entrée 20:00)

Exposition du 18 mai au 5 septembre 2018

Nuit européenne des musées le samedi 19 mai de 18:00 à 23:00
Visites guidées : 18h30 - 20h - 21h30

Beauty and the Beasts / La Belle et la Bête lance la programmation de réouverture du Centre culturel canadien à Paris, désormais situé au 130 rue du Faubourg Saint-Honoré dans le 8e arrondissement de Paris.

L'exposition est le fruit d'une rencontre entre Kent Monkman, artiste de Toronto né au Manitoba, autochtone d'origine Cri, voix singulière et puissante de l'art canadien, et le musée des Confluences de Lyon. L'artiste a prélevé, des collections du musée, dix œuvres et artefacts représentatifs d'objets et d'animaux désormais dépossédés des pouvoirs que leur attribuent les cultures autochtones. Il en fait ici le cœur d'une exposition de peintures d'histoire et de mythologie qui interroge les relations entre les animaux et les hommes, et qui propose une réflexion aussi inédite que profonde sur la notion d'appropriation culturelle.

Cette exposition est produite par le Centre culturel canadien à Paris et organisée en partenariat avec le musée des Confluences à Lyon. Elle a reçu le soutien de la société Power Corporation du Canada, ainsi que l'appui du musée d'art de l'Université de Toronto.

Kent Monkman est récipiendaire d'une bourse du Conseil des arts du Canada (programme « Nouveau chapitre »).

Une publication bilingue, coéditée par Skira et le Centre culturel canadien, accompagne l'exposition.

Plus d'infos : www.kentmonkman.com

Vernissage de Kent Monkman "La Belle et la Bête"
Kent Monkman, Miss Chief's Wet Dream, 2018, détail/detail, photo: Joseph Hartman

[18:00-21:00] Vernissage de Kristin Meller "Ne bastonne pas l'araignée"
Location:
Association pour l'estampe et l'art populaire
Atelier Velasco-Meller
49 bis, rue des Cascades
75020 Paris
M° Jourdain, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 47 97 05 35
Mail : mel.vel@wanadoo.fr
Internet Site : www.estampe-artpopulaire.com
Description:
L'Association pour l'Estampe et l'Art Populaire a le plaisir de vous inviter à l'exposition -

Ne bastonne pas l'araignée
(elle reviendra au galop !)
gravures de Kristin Meller

17 mai - 3 juin 2018
VERNISSAGE jeudi 17 mai à 18h
horaires: mercredi à dimanche 15h - 20h

Voici une série de gravures sur le thème de la violence. Il s'agit d'abord de la violence que nous connaissons tous: discrimination, exploitation et harcèlement.

Cette violence pourrait trouver des explications d'ordre psychanalytique. Mais en tout cas, psychanalyse ou pas, la guerre économique qui sévit partout - sanctifiée par nos traités internationaux - n'arrange rien.

De cette guerre économique, il n'y a qu'un pas pour arriver à la guerre des guerres, la Militaire !

Sombre ? Oui, sombre. Devant ce flot d'images, où l'intime et la géopolitique s'entremêlent, devant ce jet continu d'images tirées de faits réels, vous direz peut-être : MAIS QUELLE VIOLENCE !

Vernissage de Kristin Meller "Ne bastonne pas l'araignée"

[18:00-21:00] Vernissage de Lautissier
Location:
Rue Durantin
Rue Durantin
75018 Paris
M° Abbesses, Blanche, Pigalle
France
Internet Site : ruedurantin.over-blog.com
Description:
Galerie au Tour du Feu
24, rue Durantin
75018 PARIS
autourdufeu@wanadoo.fr

Vernissage de Lautissier

[18:00-21:00] Vernissage de Luc Lauras "Simplehome"
Location:
Galerie Mercier & Associés
3, rue Dupont de l'Eure
75020 Paris
M° Pelleport, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 43 49 22 91
Mobile : +33 (0)6 75 03 93 69
Mail : mercieretassocies@gmail.com
Internet Site : www.mercieretassocies.com
Description:
Vernissage de Luc Lauras "Simplehome"Vernissage de Luc Lauras "Simplehome"

[18:00-21:00] Vernissage de Michel Haas "Vivants"
Location:
Galerie Cyril Guernieri
29, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Mobile : +33 (0)6 63 56 52 15
Mail : contact@galerieguernieri.com
Internet Site : www.galerieguernieri.com
Description:
Exposition du 18 mai au 9 juin 2018
Mardi au samedi - 10h30 / 19h

Artiste Français né en 1934, Michel Haas collectionne les étiquettes.
Il connaît depuis 1975 une carrière internationale en passant chez les plus grands marchands d'art tels que Jan Krugier à Genève en Suisse ou Holly Salomon à New York City aux Etats Unis. En 1998, il sera consacré à Paris avec une exposition personnelle au Musée Maillol.

Une seule chose est invariable et extraordinairement palpable dans l'œuvre de Michel Haas : le papier. Il ne crée que sur papier. C'est à la fois son support, son terrain de fouille, sa matière première. Traditionnellement les œuvres sur papier sont présentées encadrées derrière un verre protecteur certes, mais projetant l'œuvre dans un espace infranchissable pour le spectateur, accentuant son caractère iconique et étranger. Ce mode de présentation contredit totalement l'esprit de l'œuvre de Michel Haas. La matière du papier, son épaisseur, les plis, les déchirures qu'il y pratique, donnent un caractère extraordinairement physique à ses œuvres. Elles fonctionnent comme des sculptures, partageant le même espace que nous-mêmes. Nous pouvons les toucher, les sentir, les ressentir. Ce sont des images, non des icônes. Comme si nous ressentions qu'elles aussi vivent et peuvent mourir. »
Paul Ripoche (Conservateur du Musée du dessin et de l'Estampe Originale de Gravelines)

Vernissage de Michel Haas "Vivants"

[18:00-21:00] Vernissage de Mélissa Diallo "AFRACT"
Location:
La Galerie du C.R.O.U.S. de Paris
11, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 10 99
Fax : +33 (0)1 43 54 10 99
Mail : galerie@crous-paris.fr
Internet Site : www.crous-paris.fr/article.asp?idcat=AABD
Description:
EXPOSITION // du 15 au 26 mai 2018
VERNISSAGE // jeudi 17 mai de 18h à 21h

Abstractions inspirées de réalités africaines ou panafricaines actuelles. Qu'elles soient euro, afro ou ethno-centrées, certains y verront de l'art politique. Mais l'abstraction qui démarre toujours du figuratif et d'un sujet ; traite avant tout de la forme, de l'esthétique : infra-idée non consciente (ou issu d'un inconscient collectif), bien plus parlante qu'un slogan. Je développe ainsi des drapeaux ethniques, imprimés par un procédé en gravure de couleurs simultanées, reprenant les rythmes et motifs de tissus traditionnels et fortement identitaires tels le « lepi » et certaines tapisseries peules. Je joue avec certains codes de l'art contemporain, art que l'on sait eurocentré. Qu'il soit question des expressions culturelles, d'appropriation culturelle, de l'ego ou même de l'efficacité marchande ; l'art n'est-il pas toujours une question d'équilibre et de degré d'ouverture de l'entre-soi vers le monde ?

Je traite de certaines surreprésentations : ces éternels masques africains, surexploités, marchandisés ; symboles du moderne et pourtant, si anciens, culturellement. Aussi bien que, mes statues-figurines, dans la série « poppies », et mes impressions colorées, ils ne sont que multiples possibles. Pour appuyer certaines contradictions, comme l'écart entre valeur de l'art et système marchand, je n'utilise pas de moules pour mes céramiques, et mes techniques d'impression sont très expérimentales, ce qui donne la plupart du temps des épreuves uniques. Poppies est une série de fétiches industrialisés, en céramique, ironiquement pop et « glossy ». À la limite d'une pornographie africaine, avec des symboles stéréotypés et sexy : caricatures tropicalisées, de déesses de la fertilité super-sexuées, mais aussi de nouveaux archétypes ; les sacralités d'hier et d'aujourd'hui, dégoulinantes de vulgarité.

http://melissadiallo.com

Vernissage de Mélissa Diallo "AFRACT"

[18:00-21:00] Vernissage de Nathalie Ouaknine
Location:
La Petite Galerie
35-37, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 40 51 85 54
Fax : +33 (0)1 43 26 95 66
Mail : ustunel@enst.fr
Description:
du 10 au 19 mai

[18:00-21:00] Vernissage de Nelly Monnier "Parpaing/Chagrin"
Location:
22,48 m²
30, rue des Envierges
75020 Paris
M° Jourdain, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)9 81 72 26 37
Mail : contact@2248m2.org
Internet Site : www.2248m2.org
Description:
17/05 - 16/06/2018
Vernissage Jeudi 17/05/2018, 18h

Nelly Monnier
PARPAING/CHAGRIN

texte de Jérôme Mauche

Ce que Nelly Monnier propose est rare, il faut le lui dire. Elle prélève, elle peint, elle associe, autant de gestes qu'elle contextualise. Posons, wikipédions Parpaing/Chagrin. Il y est question de contreforts, de points d'ancrage en métal qui soutiennent des murs, de façades d'HLM aux couleurs acidulées lorsqu'on traverse des régions assez rieuses et prospères, mais pour trois jours seulement. Zoomer, passer, reprendre, détacher, peindre, dessiner du moins l'interrogation, car c'est du langage. La lumière a été tempérée, puis humide. Ensuite il a fait très beau.
Par analogie, Nelly Monnier peint des détails prélevés du paysage qui fabriquent des signes. Ils proviennent, la plupart, des abords décoratifs des villes moyennes françaises ou de villages. C'est un répertoire, il est tenu, il est juste. Il y a des dates, des passages, des lieux réels. Ce n'est pas un journal, mais des photos, des relevés qui deviennent. On y ressent le punctum français, lié sans doute à l'enfance, celui du toponyme, la touche, l'illusion ou le devoir. Car le présent présente. Et quelquefois, comme un charme, il échoit aux peintres d'ajuster entre eux le camaïeu du format, du sujet - fut-il atteint de scoliose - et l'idée aussi de la boue. Comme au javelot, au disque, certains n'ont qu'à le prendre en main, accélérer l'élan, courir, l'intensifier, puis le lâcher.

Vernissage de Nelly Monnier "Parpaing/Chagrin"

[18:00-21:00] Vernissage de Paolo Marcolongo
Location:
Clara Scremini Gallery
Le Verre, La Terre - Matière sans frontière
99, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 48 04 32 42
Fax : +33 (0)1 48 04 37 35
Mail : c.scremini.gallery@wanadoo.fr
Internet Site : www.clarascreminigallery.com
Description:
du 18 mai au 23 juin 2018
Prolongation jusqu'au 30 juin 2018

Paolo Marcolongo, né à Padoue en 1956, a étudié la sculpture à l'Académie des Beaux-Arts de Venise.

Ses pièces se jouent de la transparence comme de l'opacité.
Les lignes et les densités rentrent en confrontation, pour faire surgir une véritable alchimie des vertus des matériaux, une lutte entre leurs actions et leurs réactions.

Les formes sont épurées et sensuelles, taillées, sculptées en épaisseur qui semblent être autant de roches naturelles sublimées.
Il crée un dialogue inattendu, sensible et inédit entre le métal et le verre. Le fer vient obscurcir, densifier la surface de verre.

Le langage se fait poétique entre des épaisseurs translucides et la finesse d'une ombre qui viendrait se poser, là, délicatement.

Vernissage de Paolo Marcolongo

Vernissage de Paolo Marcolongo

Vernissage de Paolo Marcolongo

Vernissage de Paolo Marcolongo

[18:00-21:00] Vernissage de Pierre Clément "Above top secret"
Location:
Galerie Escougnou-Cetraro
anciennement Galerie See studio
7, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 48 87 52 93
Mail : galerie@escougnou-cetraro.fr
Internet Site : www.escougnou-cetraro.fr
Description:
Du 17 mai au 17 juin
vernissage jeudi 17 mai

L'exposition trouve sa correspondance la plus littérale dans le quotidien et l'imaginaire de Pierre Clément. On visualise l'artiste dans son studio, derrière son ordinateur, fouillant les sites survivalistes, surfant sur les conspirationnistes, parmi lesquels Above top secret « Le plus vieux site de pessimistes. Il parle de tout sans aucune hiérarchie, de la biologie à Donald Trump, en passant par l'ufologie ». Above top secret pourrait être ainsi le titre d'un film de Terry Gilliam évoquant un futur cauchemardesque nuancés par un hymne à l'amour. Une antiphonie au sein de laquelle, Pierre Clément dévoilerait au son de l'apocalypse de « La guerre des mondes », des scènes de désastres et autres répliques d'un roman d'anticipation.

Mélange d'une bande son dramatique, Clement additionne à la manière de Jack Foley en post-production, les effets d'un quotidien géo-manipulé : ouragans photocopiés, vues de désert, imagerie satellite, viseur/mire de cockpit d'avions de chasse, œil de cyclone, antennes relais 4G ou autres seringues. Il intègre en transparence, différents calques de la fiction, de la reconstitution jusqu'au drame. «Je mélange des couches, je les associe. On les retrouve dans les gestes que j'utilise, dans le choix des matériaux. Elles m'échappent, elles s'organisent ; il y a une trame, une grille. J'échantillonne, je séquence.»

Dans l'espace d'exposition, 6 grands formats sur châssis bois, font face à 6 sculptures, un accrochage dans la pure tradition classique ; de petits arbustes en lévitation : des coraux composés de seringues piquées entre elles et suspendues sur ressorts. Chacune de ces pièces sont travaillées comme des organismes expansifs, constitués d'éléments juxtaposés créant un effet visuel, une distorsion. Ils donnent au spectateur une impression de mouvement ou d'images cachées. Clement provoque chez le regardeur une forme de syndrome du voyageur, évoquant un trouble psychique passager due à la confrontation avec la réalité.

Les titres de ses œuvres, par exemple, « 4Ghudhurr2 », associent les abréviations des différents ingrédients, hurricane, HUD de visée (système de réalité augmentée militaire), sigle 4G. Ces derniers deviennent les mots de passes d'une fiction scientifique. On imagine Pierre Clément fouillant les poubelles du futur ou encore les déchets laissés par nos prédécesseurs, progressivement déposés, couche par couche, vestiges temporels et témoins matériels d'époques, en devenir ou bien révolues, sur lesquelles, s'érigerait notre présent.

L'exposition, décidément, développe la discussion de l'artiste sur le fossé entre la fiction artistique, la réalité, et l'absurdité. En ruinant l'esthétique « couper-coller » et/ou les références hypertextes, Pierre Clément utilise le médium et son histoire comme filtre de ses expériences personnelles. Above top secret, en définitive, est un « homemovie » subversif, façon low-tech, un va et vient entre appropriation ironique et résonance politique. Pierre Clément, aka Nanouk l'esquimau, joue et met en scène une certaine archéologie du futur et pose les bases de la post-réalité.

Anissa Touati

Vernissage de Pierre Clément "Above top secret"

[18:00-21:00] Vernissage de Pietropoli
Location:
Galerie Claudine Legrand
49, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 25 96 60
Fax : +33 (0)1 43 25 96 60
Mail : gal.clegrand@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerielegrand.com
Description:
du 17 mai au 7 juin

[18:00-20:00] Vernissage de Rachel de Joode "Instead of Pieces, a Play"
Location:
Galerie Christophe Gaillard
5, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 49 16
Mobile : +33 (0)6 65 15 75 30
Mail : contact@galerie-gaillard.com
Internet Site : www.galerie-gaillard.com
Description:
MAINSPACE

Exposition du 17 mai au 16 juin 2018
Vernissage Jeudi 17 mai, 18h - 20h

La Galerie Christophe Gaillard est ravie de présenter la deuxième exposition personnelle de Rachel de Joode dans le Mainspace.

Rachel de Joode (née en 1979, Pays-Bas) vit et travaille à Berlin, diplômée de la Gerrit Rietveld Academie d'Amsterdam. Elle a reçu du fonds Mondriaan le International Presentations Grant en 2016 et le Mondriaan fonds Project Grant en 2017.
On peut citer parmi ses exposition personnelles et collectives Photoforum Pasquart, Biel/Bienne (CH); Kunstfort Vijfhuizen (NL); ICA, Philadelphie (USA); Henie Onstad Kunstsenter, Oslo (NO); ZKM, Karlsruhe (DE); le Musée d'Art Contemporain de Rome (IL); Gerðarsafn Kópavogur Art Museum, Kópavogur (ISL); Garage Rotterdam (NL); Kunstverein Nürnberg (DE); Neumeister Bar-Am, Berlin (DE); Galerie Christophe Gaillard, Paris (FR); Interstate Projects, New York (USA); Higher Pictures, New York (USA).


Craig Schwartz: [en tant que Maxine Puppet] Dis-moi Craig, pourquoi aimes-tu les marionnettes ?

Craig Schwartz: [en tant que Craig Puppet] Et bien Maxine, je ne suis pas sûr. C'est peut être l'idée de devenir quelqu'un d'autre pour un instant. Être dans une autre peau - penser différemment, bouger différemment, ressentir différemment.

Craig Schwartz: [en tant que Maxine Puppet] Intéressant, Craig...

Extrait de Dans la peau de John Malkovich (1999), Réalisé par Spike Jonze, écrit par Charlie Kaufman


L'œuvre de Rachel de Joode évolue autour de la tension entre la surface plane de l'écran pixellisé et la surface tangible du corps poreux. Tandis que nombre de ses photographies prennent l'apparence de peau humaine ou de matière organique, en y regardant de plus près, notre œil finit par reconnaître dans ces images des effets de matières réalisés à l'aide de matériaux d'art plastique élémentaires tels que l'argile ou les pigments, qui portent la trace de la main de l'artiste. Il existe dans l'œuvre de Rachel de Joode une oscillation entre la surface bi-dimensionnelle et sa corporalité tri-dimensionnelle. Les images - viscérales, physiques - s'appréhendent en ronde-bosse. Elles appartiennent à l'espace haptique dans lequel on fait l'expérience du toucher par le regard.

Cette confusion sensorielle s'applique également à l'approche de l'artiste à son médium. En effet, Rachel de Joode utilise la photographie comme outil de médiation pour exprimer son expérience physique de la matière. C'est également une manière pour elle de façonner ces matériaux selon son désir. Ainsi, ses image-objets ont un pouvoir ; elles deviennent des sujets. Elles se comportent comme d'autres médiums, brouillant ainsi les frontières de leur cadres. Jouant les sculptures, les tableaux, ou encore les tentures, elles sont pliées, superposées, imbriquées et pénétrées au mépris des attentes habituelles d'un lieu d'exposition. Cette performance de l'objet d'art s'étend au contexte de l'exposition elle-même et au rôle de Rachel de Joode en tant qu'artiste-protagoniste.

Au centre de l'exposition se tient un décor de galerie. Au sein de cette galerie dans la galerie se joue une pièce de théâtre dans laquelle des performers, habillés du costume de l'artiste - jeans, t-shirt blanc, perruque blonde et lunettes - présentent les objets exposées. Des bras sortent de trous découpés dans les parois du décor pour tenir les toiles photographiques et les petites figurines en céramique représentant l'artiste nue. En première ligne de cette distribution d'objets, les acteurs humains endossant le rôle d'artiste deviennent le système de fixation des œuvres, leur mains servant de crochets ou de socles dans un jeu qui est à la fois plein d'humour et mélancolique à en pleurer. En parallèle, les propres mains de Rachel de Joode pénètrent littéralement à travers les œuvres à la fois par leur représentation et par la trace qu'elles y laissent - car il s'agit, après tout, de choses fabriquées.

Alex Klein


Alex Klein est la curatrice Dorothy and Stephen R. Weber (CHE'60) à l'Institute of Contemporary Art, University of Pennsylvania. On peut citer parmi ses expositions récentes à l'ICA Suki Seokyeong Kang: Black Mat Oriole (2018) co-commissariat Kate Kraczon; Broadcasting: EAI at ICA (2018) co-organisé avec Electronic Arts Intermix (EAI); la première exposition rétrospective de Nathalie Du Pasquier BIG OBJECTS NOT ALWAYS SILENT (2017) co-organisée avec la Kunsthalle Vienna; Myths of the Marble (2017) co-organisée avec le Henie Onstad Kunstsenter, Norway; Barbara Kasten: Stages (2015), la première grande rétrospective de l'artiste, et Julia Feyrer and Tamara Henderson: Consider the Belvedere (2015).
De 2013 à 2015 elle a été agent pour le Carnegie Museum of Art's Hillman Photography Initiative où elle a effectué le co-commissariat de l'exposition Antoine Catala: Distant Feel (2015, avec Tina Kukielski) et co-edité la publication Shannon Ebner: Auto Body Collision (CMOA, 2015). Elle a donné un grand nombre de conférences et ses écrits sont largement publiés, on peut citer Public Servants: Art and the Crisis of the Common Good (MIT Press, 2016), The Human Snapshot (Sternberg Press/ CCS Bard, 2013), How Soon Is Now? (LUMA, 2012), et le volume critique sur la photographie Words Without Pictures (LACMA/Aperture, 2010), qu'elle a également édité. Avant de joindre l'ICA en 2011 elle a occupé des postes au Wallis Annenberg Photography Department au Los Angeles County Museum of Art, the Roski School of Fine Arts à l'University of Southern California, et The Metropolitan Museum of Art, New York. En plus de son travail curatorial, elle est également artiste et co-fondatrice, avec le designer Mark Owens, d'Oslo Editions.

Vernissage de Rachel de Joode "Instead of Pieces, a Play"

[18:00-21:00] Vernissage de Rieko Koga "Un Fil Immaculé"
Location:
Pierre-Yves Caër Gallery
7, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 78 39 41
Mail : info@pierreyvescaer.com
Internet Site : www.pierreyvescaer.com
Description:
Exposition de 17 mai au 16 juin 2018

Le travail de broderie et d'installations textiles de Rieko comporte une dimension méditative et spirituelle très forte. En effet, pour l'artiste, qui a grandi à Tokyo, dans un quartier comportant de nombreux temples bouddhistes, les textiles, qui font le quotidien de sa vie, apportent, par leur légèreté, leur douceur, leur origine naturelle, un sentiment de paix et de sérénité proche de l'idée qu'elle se fait du sacré.

Rieko Koga travaille des matières naturelles, lin ou coton. Elle y alterne éléments graphiques et détails figuratifs qui sont fortement influencés par le travail de sa mère calligraphe. Elle imagine des motifs et crée son propre alphabet. En superposant des couches de fils, Rieko dissimule des vœux et des secrets. Elle s'inspire en cela des senninbari, pièces de tissus hautement symboliques sur lesquelles les Japonaises brodaient des petits points avant de les glisser dans les poches de leurs maris qui partaient à la guerre. Ces petits morceaux de tissus symbolisaient l'énergie des femmes et portaient bonheur aux hommes.

Travaillant aussi bien sur des petits que sur des grands formats, Rieko Koga brode au cœur de la matière. Les réseaux complexes de fils et de points serrés donnent à son travail une dimension presque sculpturale.

Vernissage de Rieko Koga "Un Fil Immaculé"
Rieko Koga, PEACE, broderie à la main sur lin, 116 x 150 cm, 2016

[18:00-21:00] Vernissage de Rémi Bourquin "Doux Bestiaire"
Location:
Galerie Frédéric Got
35-37, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 43 26 52 61
Mobile : +33 (0)6 87 71 76 19
Fax : +33 (0)1 43 26 52 61
Mail : gallerygot@gmail.com
Internet Site : www.fredericgot.com
Description:
au 32 rue de Seine

du 17 mai au 7 juin
du mardi au samedi de 10h30 à 19h30

Les animaux de Rémi Bourquin sont emplis d'une puissance bienveillante.

Comme ce qui concerne la technique de peinture utilisée, ici tout est contrôlé, maîtrisé. Il en découle un véritable sentiment de quiétude.
Le peintre nous donne à ressentir plutôt qu'à voir. La douceur d'un pelage, le poids d'une patte posée sur un bloc de pierre. Un simple regard, une simple attitude et on imagine de vastes paysages lointains.
Les animaux de Rémi Bourquin partagent avec nous leurs rêves.

Vernissage de Rémi Bourquin "Doux Bestiaire"
Madras et Jaïdi
huile sur toile 75 x 50 cm

Vernissage de Rémi Bourquin "Doux Bestiaire"
Ishan et Apsara
huile sur toile 162 x 130 cm

Vernissage de Rémi Bourquin "Doux Bestiaire"
Indy, Kouma et Mandalay
huile sur toile 116 x 89 cm

Vernissage de Rémi Bourquin "Doux Bestiaire"
Inuk et le paon du jour - portrait
huile sur toile 130 x 97 cm

Vernissage de Rémi Bourquin "Doux Bestiaire"
Mysore et Sunitha
huile sur toile 130 x 104 cm

Vernissage de Rémi Bourquin "Doux Bestiaire"
Angoon et Selena
huile sur toile 150 x 67 cm

Vernissage de Rémi Bourquin "Doux Bestiaire"
Inuk et le paon du jour
huile sur toile 175 x 60 cm

[18:00-21:00] Vernissage de Sancko "Undressed"
Location:
Montpellier
Montpellier
34000 Montpellier
M° Gare SNCF de Montpellier
France
Internet Site : www.montpellier.fr
Description:
Allezgo Store
5 rue André Michel
34000 Montpellier

Vernissage / Finissage exposition "Undressed" by Sancko

Suite à l'annulation du vernissage le 12 avril dernier, nous avons décidé de le remplacer par le finissage. Ainsi pour ceux qui n'ont encore vu l'exposition, cette soirée en est l'occasion.

Jeudi 17 mai, vous pourrez donc rencontrer Sancko artiste Montpellieraine et engagée qui propose « Undressed », l'exposition dont certaine des œuvres n'ont jamais été exposées au public.

L'univers de cette série évoque les différentes étapes de la vie de l'artiste mais aussi ses réflexions et interrogations sur de nombreux faits de société.

Une création artistique où la couleur prend tout son sens. En effet, Sancko vacille entre noir, blanc et quelques nuances de gris mais ajoute aussi toujours un rouge vif qui guide le public et l'amène à comprendre son œuvre.

Une exposition intense et sans tabou donc, où sexe, passion, sensualité, douceur, douleurs, blessures, entraves ou combats, se mêlent et se démêlent afin de transmettre un message, une opinion.

Avec nos partenaires Laurent Ribaut d'Agora Radio, le bon vin de Destock' Vins, l'expertise d Artmajeur The Art Marketplace !
Des surprises seront annoncées très prochainement

Sancko
https://www.instagram.com/sanckoartiste/
http://www.sancko.com/

Exposition du 12 avril au 19 mai 2018

Vernissage de Sancko "Undressed"

[18:00-21:30] Vernissage de Sergio Moscona "El Salvador"
Location:
Galerie Claire Corcia
323, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Réaumur - Sebastopol, Strasbourg - Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)9 52 06 65 88
Mobile : +33 (0)6 62 84 03 74
Mail : contact@galeriecorcia.com
Internet Site : www.galeriecorcia.com
Description:
Exposition du 17 mai au 11 juillet 2018
Lundi-vendredi 11h30-19h / Samedi 14h-19h

peintures et dessins inédits du peintre argentin Sergio Moscona

Vernissage de Sergio Moscona "El Salvador"

Vernissage de Sergio Moscona "El Salvador"

Vernissage de Sergio Moscona "El Salvador"

Vernissage de Sergio Moscona "El Salvador"

Vernissage de Sergio Moscona "El Salvador"

[18:00-21:00] Vernissage de Simon Martin "L'été des autres"
Location:
M O N T E V E R I T A
MONTEVERITA
127, rue de Turenne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, République
France
Phone : +33 (0)1 73 74 75 45
Mail : info@monteverita.com
Description:
May 17 - June 16
Opening Thursday May 17 6 - 9 pm

M O N T E V E R I T A présente L'été des autres, première exposition personnelle de Simon Martin.
Réunissant un ensemble de peintures à l'huile sur toile réalisées en 2018, cette exposition évoque la contemplation et témoigne de la position paradoxale de l'artiste, à la fois observateur distant et partie intégrante d'un monde en mouvement.

En représentant des individus aux yeux clos, dans une série de peintures de dormeurs, l'artiste, met en lumière l'existence autonome de l'autre, la barrière infranchissable qui sépare les êtres.

Né à Vitry sur Seine en 1992, Simon Martin a été diplômé des Beaux Arts de Paris en 2017 et a reçu le Prix des Amis des beaux Arts la même année.


La lumière constitue la matière première de la peinture de Simon Martin.
A la manière de Giorgio Morandi, l'artiste veut réduire l'objet pictural à ce qu'il désigne comme le « volume le plus synthétique possible », filtrer toute narra- tion parasitaire, tout élément de contexte, toute intention d'ornement ou de décor pour extraire l'essence contenue dans la variation des tons, la clarté, la profondeur.

Dépouiller la forme figurative, évacuer la question du sujet pour peindre ce que l'on a devant soi. L'artiste va chercher dans son travail de composition qu'il découpe en plusieurs séquences et en plusieurs temps, la nonchalance de modèles à l'état de repos, tranquilles, sereins. Pourtant, ce composé de réalité, finalement dense et intense, est loin de se montrer paresseux, dissout la dureté minérale des gris pour en faire des bleus, des bruns, pour arracher avec force un peu de douceur à la rigidité.

« J'ai envie d'être heureux » confie Simon Martin, le visage apaisé à l'image de ses figures. Les troubles perceptifs à l'œuvre dans ses tableaux s'immiscent dans un espace entre spontanéité et composition. Au service de l'expression, la lumière-matière délaisse la narration pour programmer son propre voyage où la puissance se montre paisible, où somnole le grandiose.

Elisa Rigoulet


Les peintures de Simon Martin sont le fruit d'une observation attentive de certains détails issus de son environnement quotidien ou d'œuvres auxquelles le relie un sentiment d'empathie. C'est un processus lent d'imprégnation, un peu à la manière d'un appareil enregistreur qui absorberait le visible pour en restituer certains frag- ments longuement mûris et choisis.

La matière picturale légère et douce semble perçue au travers d'un filtre qui atténue l'éclat des couleurs afin qu'il ne blesse pas la vue. Les figures sont des ombres, elles surgissent du plan de la toile comme si elles survenaient depuis la surface d'un mur poreux et lavé par la pluie.

Il y aussi l'idée d'un recouvrement, d'une ellipse des choses, choses invisibles mais présentes sous la peinture qui de façon ténue les recouvre. Le visible n'en prend que plus de force, comme la partie émergée d'un iceberg dont la blancheur scintille à l'horizon.

Ce qui se donne à voir se lie ainsi avec ce qui échappe au regard, ces deux états fondus en un muralisme gris modulé par d'infimes variations de bleu ou de rose.

C'est une peinture de la nuance élaborée entre le presque rien et le presque tout, suggestion d'images pensées et formées à partir des collisions entre mémoire et présent, présent perceptible au travers d'une porte, d'un meuble Ikea ou de l'évoca- tion d'un visage, indices d'une réalité assimilée à une situation mentale et physique.

Depuis cette situation qui est celle d'une conscience, Simon Martin développe un art subtil, traducteur pictural de la présence des objets et des êtres, présence discrète et précise comme le tressaillement d'un feuillage agité par la brise.

Marc Desgrandchamps

Vernissage de Simon Martin "L'été des autres"
Simon Martin, Les ibis, 2018, oil on canvas, 73 x 60 cm

[18:00-21:00] Vernissage de Sylvain Lefebvre "Songes indociles et autres aventures"
Location:
Galerie Frédéric Moisan
72, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 49 26 95 44
Mobile : +33 (0)6 11 28 67 84
Mail : contact@galerie-fmoisan.fr
Internet Site : www.galerie-fmoisan.fr
Description:
Du 06/05/18 au 26/06/18

Peintures de Sylvain Lefebvre

Vernissage de Sylvain Lefebvre "Songes indociles et autres aventures"

Vernissage de Sylvain Lefebvre "Songes indociles et autres aventures"

Vernissage de Sylvain Lefebvre "Songes indociles et autres aventures"

Vernissage de Sylvain Lefebvre "Songes indociles et autres aventures"

Vernissage de Sylvain Lefebvre "Songes indociles et autres aventures"

[18:00-21:00] Vernissage de Valérie Brulev "INTROVERSIONS"
Location:
Galerie ICI
Jean-Pierre Morand
19, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Mobile : +33 (0)6 84 64 90 33
Mail : galerieici@gmail.com
Description:
Le vernissage aura lieu le jeudi 17 mai à partir de 18h et l'exposition durera jusqu'au 9 juin 2018 du jeudi au samedi de 14h à 19h.

Vernissage de Valérie Brulev "INTROVERSIONS"

[18:00-21:00] Vernissage de Wang Haiyang "Ravage"
Location:
Galerie Paris-Beijing
62, rue de Turbigo
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 74 32 36
Mail : paris@galerieparisbeijing.com
Internet Site : www.galerieparisbeijing.com
Description:
17 mai - 16 juin, 2018

Vernissage de Wang Haiyang "Ravage"

La Galerie Paris-Beijing a le plaisir d'annoncer Ravage l'exposition personnelle de Wang Haiyang présentant ses dernières peintures et vidéos. Par l'utilisation de moyens alternatifs de communication, ses travaux les plus récents apparaissent comme des métaphores des relations humaines.

En 2017 l'artiste commence à travailler sur un ensemble de vidéos dans le but d'analyser les relations entre individu et société. La représentation abstraite de la figure de «l'abject» est un élément récurrent dans la série Ravage. Wang Haiyang tient à différencier ce caractère du sujet et de l'objet.

Feront partie de l'exposition trois vidéos de cette même série » Social Relation, Night et Judge and Idol, qui marquent un tournant dans la production de l'artiste.

Dans Judge et Idol, les spectateurs assistent à l'étrange dialogue entre deux chewing-gums mâchés. Le nouveau langage qu'ils utilisent est imaginé à partir de sons hybrides émanant d'êtres bioniques. Le chewing-gum est façonné sans cesse par les mains de l'artiste pendant que les deux personnages discutent de la relation maître-esclave et de la possibilité d'intervertir leurs rôles. Les voix ne permettent pas d'identifier s'il s'agit d'un sujet (être vivant) ou d'un objet. Elles s'expriment dans une langue hybride et s'interrogent sur la possibilité d'une vie au-delà des barrières imposées par le système.

Avec The Night l'artiste poursuit son exploration son antihéros et de l'ambivalence de sa condition ontologique. La narration démarre et s'achève à partir de la perspective d'un fluide, mettant en scène une forme visqueuse ambigüe qui pourrait être un serpent ou un organisme unicellulaire. Social Relation est un plan fixe sur un amalgame en ébullition. Wang Haiyang questionne la place de l'individu dans un environnement social.

Les aquarelles sur papier de la série « Sex » (2017) s'inspirent de formes mystérieuses apparues à l'artiste lors de sa période de convalescence à l'hôpital après une intervention chirurgicale.

Ressemblant à des cellules vues au microscope, ces dessins et études se révèlent profondément organiques. Ils semblent être liés au désir de l'artiste d'appréhender la physiologie et les interactions de ces organismes vivants. Le choix spécifique de l'aquarelle sert à son propos. Ce medium nous ramène au phénomène de capillarité et à l'interaction entre les fluides.

Les peintures de la série «Untouchable» (2017) poursuivent ses recherches sur le corps et ses limites. Wang Haiyang en convalescence peint ses grands formats à plat. Comme suggéré par le titre, le centre de la toile lui est inatteignable. Loin d'être une pure contrainte physique cette zone devient le centre visuel et structurel de la composition. Les coups de pinceau rapides agrémentés de couleurs vives gravitent autour du centre de la toile, une énergie cosmique émane de la composition.

Seront également exposées trois vidéos présentées en 2016 au Ullens Center for Contemporary Art (UCCA) à Pékin: « The Invisible Hand », « Communication » et « Night Feed » qui se distinguent par l'absence totale de protagoniste.

La vidéo Wall Dust (2016) sera également projetée dans la salle de projection de la galerie. L'œuvre est la suite des vidéos d'animation « Freud, Fish and Butterflies » (2009) et « Double Fikret » (2012). Son processus de tournage reste basé sur une animation image par image. Une force compulsive sans commencement ni fin logique fonctionne comme un mécanisme de rotation. En dessinant à plusieurs reprises sur les mêmes feuilles de papier de verre, l'artiste produit méticuleusement des milliers d'images qui sont d'abord photographiées et puis effacées. Comme un mandala tibétain, chaque dessin est «destiné à être détruit sans laisser de traces». Dernier volet de la trilogie, Wall Dust complète le récit initial en construisant et détruisant sans cesse des scènes incongrues avec un personnage moustachus récurrent nommé « Fikret ». Dès le début de l'animation, les spectateurs font face à une série de situations surréalistes. L'intrigue semble se dérouler sans suivre de direction: une succession de symboles, de représentations sexuelles grotesques, de figures géométriques, de formes organiques, d'animaux connectés à d'étranges machines. Tous ces êtres hybrides et ces objets sont animés par des traits de crayon couleur qui se combinent frénétiquement. Ces métamorphoses suivent le flux de conscience de l'artiste et apparaissent comme le fil rouge de cette trilogie. On y voit par exemple, des œufs de poule sur un tapis roulant qui se transforment en dents après avoir traversé une forêt de conifères. Suivant la théorie de Freud sur l'importance de l'inconscient, ces associations, apparemment aléatoires, tracent le cheminement de la construction identitaire.

Vernissage de Wang Haiyang "Ravage"
Wang Haiyang, Untouchable, 2017, acrylic on canvas, 260 x 200 cm
© Wang Haiyang / Courtesy of the artist and Galerie Paris-Beijing

Vernissage de Wang Haiyang "Ravage"
Wang Haiyang, Sex, 2017, Watercolor on paper
© Wang Haiyang / Courtesy of the artist and Galerie Paris-Beijing

[18:00-21:00] Vernissage de Xavier Escribà "Llibertat"
Location:
Galerie Olivier Waltman
74, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 76 14
Mail : info@galeriewaltman.com
Internet Site : www.galeriewaltman.com
Description:
Exposition 17 mai - 24 juin
Vernissage le 17 mai de 18h à 21h en présence de l'artiste

La galerie est heureuse d'annoncer sa première exposition consacrée à Xavier Escribà. La série d'œuvres que l'artiste Catalan présente se situe dans la continuité d'une démarche exigeante, construite autour d'un projet questionnant la convention du tableau et sa matérialité.

Xavier Escribà est diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris avec les félicitations du jury. L'artiste vit et travaille à Barcelone. Depuis le début des années 90 Xavier Escribà s'attache à ouvrir les frontières de la forme picturale en explorant les fondements même de la peinture. Ce que Xavier Escribà explore, c'est l'infinie liberté de la peinture, quand le matériau, coupé et déchiré, échappe au contrôle. Xavier Escribà réalise des « objets picturaux » à la frontière de la peinture et sculpture.

Vernissage de Xavier Escribà "Llibertat"
Xavier Escribà
Renaissance, 2015
Acrylique sur toile
70 x 66 x 45 cm - 28 x 26 x 18 in

Vernissage de Xavier Escribà "Llibertat"
Xavier Escribà
L'Ange Rouge, 2015
Acrylique sur toile
140 x 80 x 20 cm - 55.5 x 31.5 x 8 in

Vernissage de Xavier Escribà "Llibertat"
Xavier Escribà
Tous ces beaux jours, 2015
Acrylique sur toile
25 x 30 x 25 cm - 10 x 12 x 10 in

[18:00-21:00] Vernissage de Yasuaki Onishi "Reverse of Volume"
Location:
Galerie Virginie Louvet
48, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 97 48
Mobile : +33 (0)6 32 90 10 20
Mail : contact@virginielouvet.com
Internet Site : www.virginielouvet.com
Description:
16 mai - 21 juin 2018
Vernissage : Jeudi 17 mai de 18 à 21 heures

Yasuaki Onishi crée des sculptures qui manifestent des espaces généralement considérés comme creux ou vides, autour de thèmes classiques tels que volume, verticalité, distance. À partir de matériaux qui résistent à prendre forme - colle, feuille de polyéthylène - et par un travail constitué d'actions, de phénomènes et de temps comme composantes essentielles, il applique une sensibilité délicate et élabore des formes à la limite entre agencement humain et nature. Adoptant des formes qui semblent se matérialiser comme paysages - vastes montagnes ou grottes glaciaires, mers fouettées par le vent ou silhouettes de nébuleuse, ces formes moulées occupent l'espace et enveloppent le spectateur. Le matériel transformé en œuvre devient substance et révèle des éléments invisibles, transformant l'espace en réceptacle de beauté où s'accumule l'infinité des pensées et des imaginaires. À travers les sculptures d'Onishi, nous apercevons furtivement des passages vers l'envers du monde dans lequel nous vivons.

Reverse of Volume (L'envers du volume) :

Pour sa première exposition personnelle à la galerie, Yasuaki Onishi présente une installation spécialement conçue pour l'espace de la rue Chapon, faisant partie de la série Reverse of Volume. Cette série d'installations in situ est née en 2010 et s'inscrit au sein d'un plus vaste projet de l'artiste japonais intitulé Sculpting Emptiness / Sculpter le vide. Ce travail se distingue d'expressions sculpturales préexistantes tout en examinant ce qui fait leur essence.

Pour les Reverse of Volume, des feuilles de polyéthylène sont déposées sur une pile de cartons d'emballage, créant une silhouette de formes vagues ressemblant des crêtes montagneuses. De la colle fondue est déversée sur l'édifice directement depuis un pistolet à colle chaude, créant de nombreuses coulées verticales qui recouvrent la partie supérieure. Les cartons sont ensuite ôtés et la pièce apparaît. Le spectateur qui pénètre à l'intérieur de l'œuvre est baigné d'une alternance de lumière tamisée et d'ombres crées par la matière flottante et, « voyant la sculpture sur l'envers » est exposé à une sensibilité nouvelle.


Yasuaki Onishi est né en 1979 à Osaka, au Japon. Il vit et travaille dans sa ville natale.

Vernissage de Yasuaki Onishi "Reverse of Volume"
Yasuaki Onishi, Reverse of Volume, 2018, bâche en polyéthylène et colle noire, dimensions variables

Vernissage de Yasuaki Onishi "Reverse of Volume"
Yasuaki Onishi, Plate of Pressures (18P2), 2018, colle sur panneau en bois, graphite, poudre métallique, 60 x 50 cm

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Arts 19 - Petits formats"
Location:
La Galerie Ménil'8
Les Ateliers de Ménilmontant
8, rue Boyer
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant
France
Internet Site : ateliersdemenilmontant.org/adm/annexes/expo_menil8/expo_menil8.htm
Description:
Arts 19
Collectif

Petits formats
des peintres et sculpteurs de l'association Arts 19

Du mercredi 16 au mercredi 23 mai 2018
TLJ de 14h00 à 19h00

Vernissage le jeudi 17 mai à partir de 18h00

Les exposants :
Annie Albert - Pierre Arraud - Evelyne Babut - Michel Cailleteau - Monique Carrier - Céline François - Ghislaine Guérin - Miho Hirakawa - Jean-Claude Kerlirzin - Kim - Valerio Leoni - Gérard Masson - Ute Mazurie - Odile Miranda - Jean Moneger - Karin Moreau - Dominique Pilet - Robert - Cécile Roucheyrolle - Josy Salaun - Christiane Surena - Anne Takahashi - Gilles Vacheret - Christian Vial - Mireille Weinland - Estelle Zuber

Vernissage de l'exposition "Arts 19 - Petits formats"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Avoir 20 ans en 1968 / 2018"
Location:
Bordeaux
Bordeaux
33000 Bordeaux
M° Gare SNCF Bordeaux Saint-Jean
France
Internet Site : www.bordeaux.fr
Description:
Bibliothèque Mériadeck
85 cours du Maréchal Juin
33000 Bordeaux

dans l'auditorium

suivi d'un DJ Set de Sam le Pirate

Les travaux des étudiants en Arts plastiques de l'université Bordeaux Montaigne sur le thème "Avoir 20 ans en mai 1968 / 2018" seront exposés dans trois lieux :
-Bibliothèque Mériadeck (17 mai - 30 juin)
-Vitrine de la librairie Mollat (9 mai - 23 mai)
-Hall administratif de l'université Bordeaux Montaigne (17 mai - 5 juin)

Vernissage de l'exposition "Avoir 20 ans en 1968 / 2018"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Chuta Kimura"
Location:
Galerie Nicolas Deman
12, rue Jacques Callot
7006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 99 73
Mail : galerienicolasdeman@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerienicolasdeman.fr
Description:
Galerie Le Minotaure & Galerie Nicolas Deman

Du 17 mai au 23 juin 2018

Un ensemble d'œuvres des années 1970-80 du peintre japonais Chuta Kimura

Vernissage de l'exposition "Chuta Kimura"
Place du village, 1986

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Chuta Kimura"
Location:
Galerie Le Minotaure
2, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 62 93
Mail : sapiro.benoit@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerie-leminotaure.com
Description:
Galerie Le Minotaure & Galerie Nicolas Deman

Du 17 mai au 23 juin 2018

Un ensemble d'œuvres des années 1970-80 du peintre japonais Chuta Kimura

Vernissage de l'exposition "Chuta Kimura"
Place du village, 1986

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Data Dating"
Location:
Galerie Charlot
47, rue Charlot
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 76 02 67
Mail : info@galeriecharlot.com
Internet Site : www.galeriecharlot.com
Description:
Vernissage : Jeudi 17 mai I 18h-21h
Exposition : 18 mai - 7 juillet I ma-sa 14h-19h et sur rdv

Commissaire d'exposition : Valentina Peri

Oeuvres de : !Mediengruppe Bitnik, Adam Basanta, Olga Fedorova, Zach Gage, Tom Galle, Pablo Garcia, Thomas Israël, Moises Sanabria, Antoine Schmitt, Jeroen van Loon, Addie Wagenknecht, John Yuyi

Que signifie aimer à l'âge d'Internet ? Comment les interfaces numériques refaçonnent-elles nos relations affectives ? Quel sera l'impact des nouvelles technologies sur le domaine romantique ? Comment les écrans affectent-ils notre intimité sexuelle ? Ces nouveaux moyens de connexion sont-ils en train de redéfinir les paradigmes de la vie adulte ?

L'avènement d'Internet et des smartphones a dédoublé la vie romantique de millions de personnes, qui désormais habitent à la fois le monde réel et leur propre "monde du téléphone". Ce phénomène implique de nouvelles questions liées aux romances et à l'intimité sexuelle qui n'ont pas fini de nous interroger.

A travers le travail de plusieurs artistes internationaux, l'exposition Data Dating invite à explorer quelques nouvelles directions du romantisme moderne : mutations dans la communication amoureuse, processus de marchandisation de l'amour à travers des sites de rencontres et des applications de connexion, manières totalement nouvelles de flirter et s'aimer, renégociations d'identités sexuelles et changements de mœurs et de tabous érotiques.


Comme l'a déclaré Eva Illouz dans Consuming the Romantic Utopia, « l'amour romantique est une arène collective au sein de laquelle se jouent les divisions sociales et les contradictions culturelles du capitalisme ».

Data Dating vise à susciter un débat sur la manière dont la société répond à l'un des plus grands défis de notre temps : comprendre les liens qui se tissent entre émotion, désir, culture, technologie et économie en considérant Internet comme une pratique sociale, une transformation de la société dans son ensemble.

Vernissage de l'exposition "Data Dating"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Désir d'espace"
Location:
Mairie du 7ème arrondissement
116, rue de Grenelle
75340 Paris Cedex 07
M° Solférino, Rue du Bac, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 53 58 75 07
Fax : +33 (0)1 45 56 92 37
Internet Site : mairie7.paris.fr
Description:
Salle Béatrice Hodent de Broutelles

Du 17 au 30 mai
Vernissage le jeudi 17 mai à 18h

Arkifuse présente une exposition originale à trois voix : Ewa Lawrusiewicz, Marek Grosse et Claude Barrué créent une représentation de l'espace protéiforme, où la forte puissance ressentie est totalement dépourvue d'agressivité.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Manifestations"
Location:
Le 6b
6-10, quai de Seine
93200 Saint-Denis
M° RER D Saint-Denis, Basilique de Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 42 43 23 34
Mail : contact@le6b.fr
Internet Site : www.le6b.fr
Description:
Du 17 au 31 mai
Ouverture du mercredi au dimanche de 14h à 19h
VERNISSAGE LE 17 MAI À 18H

"À la fois enracinées et éphémères, des forces profondes sont touchées ici et là par des lueurs de douceur et de fragilité."

Ces quelques lignes ont été données à penser à onze artistes plasticiens, performeurs et musiciens.
En résulte une exposition collective et collaborative, où tous partagent des rapports sensibles et puissants avec leur environnement, caractérisés par le travail du paysage, du songe et du souvenir.
Des créations pluridisciplinaires, qui par le travail sur la matière et la surface, font coexister des forces à la fois délicates et violentes.

Les visiteurs sont invités à s'arrêter en des points précis où ils peuvent à la fois observer les œuvres et s'imprégner des expériences sonores enregistrées par chaque artiste. Un parcours réfléchi d'œuvre à œuvre dont le lien, inclusif par la scénographie sonore et la mise en lumière, créé les ponts pour que chaque insularité participe à l'archipel.

Pendant la durée de l'exposition des performances de danse, de musique et des ateliers de création de livre sont aussi proposés au public.

Enfin, l'association Trade School Paris propose des ateliers fonctionnant sur le principe du troc.


CHARITY THOMAS
Photographe, artiste. C'est un entre-deux, un espace entre conscience et inconscience, entre absence et présence, qu'elle explore dans son travail photographique.
www.charitythomas.com
ANTINEA JIMENA
Artiste plasticienne et scénique. Elle explore, interroge, transite et habite ses thèmes de prédilection, liés à son expérience personnelle : famille, migration, rêves, désir, confluences des catastrophes naturelles et des corps humains.
cargocollective.com/antinea
MARION FONTAINE
Plasticienne-maquilleuse. Les matières et les couleurs sont au cœur de ses recherches.
https://www.instagram.com/m.a.r.i.o.n_f.o.n.t.a.i.n.e/
MATHIEU JOUEN
Reporter caméraman et musicien autodidacte. Il cherche à façonner son univers sonore à l'aide de machines et magnétophones réalisés ou modifiés par ses soins.
soundcloud.com/mathieujouen
DIDIER LEGARE-GRAVEL
Dessin, gravure et vidéo. Le paysage est pour lui un moyen d'explorer le théâtre de la projection, de la sidération.
www.legaregravel.com
ODONCHIMED DAVAADORJ
Artiste plasticienne. Un univers surréel et poétique nous est suggéré, où rêves, désirs et réalités se côtoient et se confondent
cargocollective.com/odonchimeg-davaadorj
MARIA JOSE PEREZ-CASTRO
Artiste scénique, pédagogue et chercheuse du mouvement. Sa recherche se plonge dans les cartographies corporelles de la pratique somatique; dans l'incarnation de la métaphore dans la danse butô; dans l'improvisation de la danse post-moderne, dans le symbole et l'action de l'expérience rituelle.
www.majoperezcastro.wix.com/danza
IYARI TIRADO BURNAT
Artiste visuel et poète autodidacte. Sourd depuis l'âge de deux mois, il expérimente actuellement au coeur de la profonde relation entre l'image et le son.
LINE TURCK
Art thérapeute, formée à la céramique, elle partage son temps entre l'accompagnement de personnes âgées et sa passion pour la céramique. C'est à travers ses racines rurales qu'elle puise une partie de son inspiration liée à la nature.
IRIS DAUTY
Scénographie et architecte. Elle collabore dans des projets scénographiques avec des plasticiens et des artistes de la scène en France et au Mexique. Une démarche qui souligne particulièrement le nécessaire accès à la culture
PATRICIA LUIS-RAVELO
Eclairagiste et régisseuse pour des pièces de danse, théâtre et festivals de musique. Elle collabore avec des artistes et collectifs sur la mise en lumière d'installations et d'expositions.
patricialuisravelo.wordpress.com

TRADE SCHOOL
Une école participative fonctionnant grâce au troc d'objets ou de services.
http://www.tradeschool.coop/paris/

Vernissage de l'exposition "Manifestations"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Parure"
Location:
Aubervilliers
Aubervilliers
93300 Aubervilliers
M° RER B La Courneuve - Aubervilliers, Aubervilliers - Pantin - Quatre Chemins
France
Internet Site : www.aubervilliers.fr
Description:
Conservatoire à Rayonnement Régional d'Aubervilliers- La Courneuve
5 Rue Edouard Poisson
93300 Aubervilliers

du 14/05 au 27/06/2018

avec la Collection départementale d'art contemporain de la Seine-Saint-Denis

Exposition « fond et surface » d'Axel Rogier-Waeselynck avec les œuvres d'Hicham Benohoud et de Ghislaisne Vappereau de la collection départementale de Seine-Saint-Denis

« Il est rare qu'un artiste contemporain reconnaisse que son rôle consiste à « parer ». Il aura le sentiment qu'une telle parade dévalorise son travail. », Jacques Soulillou, mars 2018.

C'est pourtant ce qu'a choisi Axel Rogier-Waeselynck en créant un collier pour l'architecture du bâtiment d'Aubervilliers du CRR 93- Conservatoire à Rayonnement Régional d'Aubervilliers-La Courneuve. Il a souhaité une œuvre « réflexive », une œuvre qui interroge son environnement et réponde au caractère spectaculaire de cette architecture. Les œuvres d'Hicham Benohoud et de Ghislaisne Vappereau issues de la collection départementale de Seine-Saint-Denis viennent compléter ce point de vue sur la parure.

Comme un collier interagit avec son environnement, se porte, puis se retire, une parade avec l'œuvre « Parure » aura lieu dans les rues d'Aubervilliers le premier jour de l'exposition.

Vernissage de l'exposition "Parure"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Pin-Up"
Location:
Atelier Manjari & Partners
9, Cité de l'Ameublement
angle 31, rue de Montreuil
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Mail : manjari.partners@orange.fr
Internet Site : www.manjari-partners.com
Description:
l'Atelier Manjari & Partners est heureux de vous convier au vernissage de sa nouvelle exposition au tour du thème "Pin-Up"

Ont répondu présent :
Peinture: Hubert de Lartigue, Jean-Marie Vives
Dessin: Tanino Liberatore *, Jean-Claude Claeys, Bambi Fontaine *, D-GRRR (Denis GRRR), Stan Vince, Boris Guilloteau, Alexis Bacci, Dominique Bertail, Lorenzo-eroticolor, Bastien Vives *
Photo: Valentine Gilbert, Guy Gallice, Chas Ray Krider, Elise Toublanc, Romain Vives

Sculpture: Frederic Brigaud *, Francoise Frugier, NephilimK

jusqu'au Samedi 9 juin 2018

Vernissage de l'exposition "Pin-Up"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "TALKING ABOUT A REVOLUTION!"
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
22visconti.com
22visconti #instagram

Vernissage de l'exposition "TALKING ABOUT A REVOLUTION!"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Talents Cachés 2018"
Location:
Hôtel de Ville d'Issy-les-Moulineaux
62, rue du Général Leclerc
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 80 00
Internet Site : www.issy.com
Description:
vernissage de l'exposition d'art en prison organisée par l'association Talents Cachés.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer ce soir, l'exposition aura lieu jusqu'au 27 mai à l'espace Boulée à la mairie d'Issy-les-Moulineaux.

Vernissage de l'exposition d'art en prison organisée par Talents Cachés

[18:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Tribu"
Location:
A1043
47, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel
France
Mobile : +33 (0)7 82 71 34 77
Mail : contact@a1043.com
Internet Site : www.a1043.com
Description:
17 Mai - 21 Juillet 2018

Exposition déroutante, à l'instar de la maison d'édition à laquelle elle est consacrée, "Tribu - Une aventure française internationale" réunit vingt-deux pièces produites dans les années 1980. D'Ettore Sottsass à Martin Szekely, en passant par la collection Légion Étrangère d'Alessandro Mendini.

Jeune galerie d'art et design active sur la scène parisienne depuis septembre 2016, la galerie A1043 présente l'exposition « Tribu », sous-titrée « Une aventure française internationale ». D'abord spécialisée dans le luminaire du XXe siècle, A1043 a depuis lors étendu son champ de prospection, en ciblant des œuvres aux accents conceptuels et/ou sculpturaux. Que ce soit dans le champ moderne ou contemporain : « Le design ne nous intéresse pas. Nous sommes intéressés uniquement par les œuvres. » A1043 affiche un mot d'ordre court et clair. Une ligne éditoriale qui se retrouve également dans la scénographie des expositions présentées. En mode white cube, l'exposition « Tribu » réunit ainsi vingt-deux pièces des designers Paolo Deganello, Toshiyuki Kita, Michele de Lucchi, Masaki Morita, Alessandro Mendini, Pete Sans, Denis Santachiara, Ettore Sottsass et Martin Szekely. Un hommage à la maison d'édition Tribu, comète fulgurante dans le ciel du design parisien des années 1980.

Exposition « Tribu » : A1043 met au jour une comète du design des années 1980

S'il ne reste que peu de traces des éditions Tribu, cela n'en rend l'exposition d'A1043 que d'autant plus intrigante. La galerie plante le décor à grands traits : à la fin des années 1970, le design connait un regain d'attractivité. Et ce, dans le sillage du VIA (Valorisation de l'Innovation dans l'Ameublement), fondé en 1979 et promoteur insatiable de la French Touch sur la scène du design international. Pour accompagner cet engouement, de nouvelles maisons d'éditions se créent. Telles les galeries En attendant les Barbares et Neotu, mais aussi, Tribu. Laquelle de maison d'édition fait alors le choix de produire des designers confirmés et émergents. Alessandro Mendini, Pierre Paulin, Verner Panton et Ettore Sottsass du côté des confirmés. Et Martin Szekely, Denis Santachiara, Masaki Morita et Toshiyuki Kita pour les émergents d'alors.

« Tribu - Une aventure française internationale » : des éditions très pointues

Suivant l'éditeur à la trace, l'exposition « Tribu » présente ainsi une vingtaine de pièces produites entre 1985 et 1988. S'y retrouvent un vase en verre d'Ettore Sottsass (Concorde, 1986). Ainsi que des chaises en tôle et toile de jute d'Alessandro Mendini (Miraggio et Biribi, de la collection Légion Étrangère, 1988). Ou encore une chaise de Martin Szekely (Carbone, 1985). Tous les designers présentés dans l'exposition cultivent des genre différents. Les œuvres d'Alessandro Mendini frôlent parfois le baroque le plus coloré, tandis que Martin Szekely entretient une épure sobre, aux tons neutres. Mais presque toutes les pièces présentées dans l'exposition « Tribu » ont en commun une sorte de rigueur fonctionnelle. Laissant la fantaisie de côté, « Tribu » cultive des lignes plutôt acérées. À la limite du Futurisme. Et s'autorisant quelques écarts colorés, sans pour autant pécher par excès de bigarrures, avec « Tribu », A1043 livre une exposition pointue.

Vernissage de l'exposition "Tribu"
Denis Santachiara, lampes Maestrale, 1985. Éditeur : Tribu

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"
Location:
Carré Rive Gauche
Quai Voltaire, rue des Saints-Pères, rue de l'Université, rue du Bac, rue de Lille
rue de Beaune, rue de Verneuil, rue Allent
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 70 10
Mail : info@carrerivegauche.com
Internet Site : www.carrerivegauche.com
Description:
Studio Rizzo
12, rue de Verneuil

Du 18 mai au 28 juillet
Ouvert tous les jours sauf le dimanche de 11h à 18h30

La mode pure, de 1947 à nos jours

Tout photographe « de mode » est le grand témoin de celle-ci et d'une époque. Vision double, celle du créateur de mode et celle du photographe ! Originalité, rigueur, mise en valeur des créations, le photographe de mode se met au service du vêtement et de son créateur. Willy Rizzo était le maître caméléon de cet art difficile de montrer, respecter et garder son style.

En capturant dans son objectif ces instants de mode, Willy Rizzo a su fixer les évolutions stylistiques à travers le temps et à faire rêver, rire, partager, témoigner... C'est bien cela qui est illustré par une photographie de mode, un créateur d'image qui dialogue avec un créateur de matière. Tout cela pour livrer un objet unique qui reflète la symbolique des époques et des tendances. Willy Rizzo a su capturer un détail, un regard, une couleur... Preuve en est ! Une cinquantaine de tirages argentiques couleur et noir et blanc y sont présentés dans son Studio, rue de Verneuil, les uns mythiques les autres méconnus ! Ses collaborations avec les plus grands magazines de mode sont mises en lumière à cette occasion.

« J'étais amoureux de mon travail et un photographe a besoin d'expérimenter différentes techniques. Pour moi, la mode, est la discipline la plus difficile. Elle exige un champ de recherche et d'invention inépuisable. Avec pour seul décor un fond blanc ou gris, avec un Nikon ou un Hasselblad, à la lumière du jour ou à l'éclair des électroniques... Prendre une photo sur le vif est une chose, mais la photo de mode, c'est une page blanche.

Il faut de la magie pour transformer un mannequin élégant, mais matériel, en créature de rêve. Il y a plusieurs façons de photographier la mode. Avec rien, il faut faire quelque chose d'important, il faut créer une histoire, une dynamique, un regard. C'est un tout autre métier. » Willy Rizzo

Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"

Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"
Avril 1960, Vogue Paris, Willy Rizzo

Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"
Willy Rizzo, Deux mannequins Courrèges, Paris 1965

Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"
Willy Rizzo, New York, Monica Knowland, Vogue, 1954

Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"
Willy Rizzo, Palais Farnese, Vogue, Rome, septembre 1981

Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"
Willy Rizzo, Jacques Fath chez Lui, Maisons Laffitte, 1954

Qui mieux que le créateur de mode pour mettre en valeur modèles et vêtements à travers ses propres photographies ? L'artiste Willy Rizzo est l'exemple concret et talentueux qu'un styliste peut rester objectif quant à son œuvre, à travers son outil photographique. Qu'il s'agisse de ses collections ou de celles d'autres grands créateurs, ses clichés donnent à voir les évolutions stylistiques mais aussi morales et sociales des années 1950 à 2000, notamment de la fin des sixties au début des eighties, période de sa vie où le photographe et designer italo-français liait intensément ses deux activités.

Ce sont ainsi 50 tirages argentiques - en couleur et en noir et blanc - présentés au sein de son studio, qui illustrent l'ambiance des magazines, des plateaux et des défilés de ce monde empli de fantasmes et de beauté.

Dans la lignée d'Avedon ou d'Irving Penn, Willy Rizzo porte un œil vivant et sincère sur ce qu'il capture mais jouit aussi d'une technique maîtrisée, procurant à ses œuvres un grain particulier et une douce énergie. Amoureux du travail, comme il se définissait lui-même, sa passion est palpable dans les photographies exposées, à la touche élégante. Un pur délice.

Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"
Willy Rizzo, Equipe Vogue

Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"
Willy Rizzo, Azzedine Alaia et Stephanie Seymour, New York Moma, 2001

Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"
Willy Rizzo, Mode queue de cheval Elsa Martinelli Vogue Italie 1967

Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"
Willy Rizzo et son modèle Donna Mitchell, Milan 1962

Vernissage de l'exposition "Willy Rizzo - Mode Pure"
Yves Saint Laurent dans la cabine Dior, Paris 1953

[18:00-20:00] Vernissage de l'exposition "X by IFM"
Location:
Le Cœur
83, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 83 57 25 23
Mail : charlotte@lecoeur-paris.com
Internet Site : www.lecoeur-paris.com
Description:
Soirée « X », vernissage de l'exposition de photographies produites par la 6è promotion du Programme Postgraduate de Création Majeure Image de l'Institut Français de la Mode

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Collettiva 5 + 5"
Location:
Galerie Italienne
15, rue du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0) 9 84 43 87 3
Mail : info@galerieitalienne.com
Internet Site : www.galerieitalienne.com
Description:
Vernissage le jeudi 17 mai 2018 à partir de 18h

Exposition du 17 mai au 30 juin, prolongée jusqu'au 31 juillet
du mardi au vendredi de 10h à 19h - samedi de 11h à 19h

La Galerie Italienne est heureuse de présenter à partir du 17 Mai 2018 un nouveau concept d'exposition : les artistes proches de la galerie deviennent commissaires.

Maurizio Donzelli, Giuseppe Gallo, Alessandro Piangiamore, Pietro Ruffo et Alessandro Sciaraffa ont respectivement invité Aldo Grazzi, Michela De Mattei, Renato Leotta, Donato Piccolo et Paolo Inverni à exposer pour la première fois à la Galerie Italienne. 5 + 5.
Un dialogue autour de la création contemporaine italienne du point de vue des artistes.

Francesco Poli, commissaire d'exposition et critique, fait le lien entre ces dix artistes.

Vernissage de l'exposition collective "Collettiva 5 + 5"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Le Signe et La Ligne"
Location:
Galerie Hervé Courtaigne
Anciennement Galerie 53
53, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 56 24 23 00
Mail : contact@hervecourtaigne.com
Internet Site : www.hervecourtaigne.com
Description:
œuvres inédites de Karl Beaudelere, Jean Degottex, Gaël Dufrène, Marie-Noëlle Fontan, Francois Jauvion, Jacqueline Pavlowsky, etc.

du 17 mai au 13 juillet

Vernissage de l'exposition collective "Le Signe et La Ligne"
Vernissage de l'exposition collective "Le Signe et La Ligne"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Project Room #3"
Location:
Galerie Marie-Hélène de La Forest Divonne
12, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 40 29 97 52
Mobile : +33 (0)6 84 33 98 88
Fax : +33 (0)1 42 71 39 75
Mail : contact@galeriemhlfd.com
Internet Site : www.galeriemhlfd.com
Description:
EXPOSITION COLLECTIVE : PROJECT ROOM #3
17 mai - 9 juin

avec :
Léa DUMAYET
Camille POZZO DI BORGO
Samuel YAL

VERNISSAGE
jeudi 17 mai de 18h à 21h

NOCTURNE Le Jeudi des Beaux-Arts
jeudi 7 juin 18h-21h

Vernissage de l'exposition collective "Project Room #3"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "ZERO"
Location:
Galerie Jérôme Pauchant
61, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Temple, Arts et Métiers, République
France
Phone : +33 (0)1 83 56 56 49
Mail : info@jeromepauchant.com
Internet Site : www.jeromepauchant.com
Description:
Simon Laureyns, Renaud Regnery, Daniel Buren

Special Guest: Daniel BUREN, with the collaboration of Editions Multiples Un, Paris and the kind authorization of Daniel Buren

18 mai - 16 juin 2018
Vernissage jeudi 17 mai de 18h à 21h

A travers son engagement, la galerie Jérôme Pauchant se focalise sur des formes de radicalité ou, en tout cas, sur l'interrogation des limites d'une pratique ou d'un matériau et des formes expansives ou réductives qu'elles peuvent prendre. En témoignent notamment les deux expositions les plus récentes : celle d'Olympe Racana-Weiler et ses œuvres énergiques, saturées de peinture constituant un acte débridé de complexité spatiale colorée ou la proposition collective « Heavy Metal » dans laquelle les œuvres questionnent leur propre matérialité.

Pour approfondir cette direction artistique, c'est en contrepoint, dans une opposition frontale, dans une objection à l'acte de peindre et aux médiums traditionnels de la peinture, que s'inscrit cette nouvelle exposition "ZERO" avec Simon Laureyns, Renaud Regnery et Daniel Buren en invité spécial.

Le choix d'inviter Daniel Buren prend son sens, à travers son engagement historique dans ses premières peintures sur tissu rayé blanc et gris à partir de 1965, dans la volonté d'approcher « une composition minimum, ou zéro, ou neutre».* Il signifie que la toile n'est pas un ready-made par un très simple recouvrement de peinture blanche des deux bandes non colorées sur les bords verticaux gauche et droit de la toile de store. Le médium pigmenté, trace infime et banale, confirme alors que l'on est toujours devant une peinture et non devant un ready-made. Ces toiles, présentées lors des « Manifestations » qui eurent lieu plus tard en 1967 avec Mosset, Parmentier et Toroni, sont
véritablement, les premières œuvres de Daniel Buren où celui -ci développe une oeuvre tentant d'exprimer le degré zéro de la peinture, pas de s'en dégager. C'est après, fin 67 et ensuite, que la peinture au sens strict précédent ainsi que les papiers imprimés blancs, colorés, rayés, collés et l'atelier, furent rayés de sa pratique et de ses préoccupations.

Le choix de présenter une pièce récente (2016) de Daniel Buren s'impose comme le moyen de montrer comment, en 2018, cette idée d'un degré zéro de la peinture est encore vivante et énergisée par cet artiste fondamental. Composée de carrés de laiton de 20 cm de côté, le diptyque "Cible acide" de Daniel Buren a été créé de manière originale en mettant en jeu la notion de multiplication mécanique de 5 images identiques, carrées, conformes à l'outil visuel de l'artiste, pour arriver à des variations par le biais d'un médium incontrôlable créant la couleur alternée aux bandes blanches : de l'acide nitrique sur du laiton.
Cette œuvre se présente sous forme d'un damier de deux mètres carrés, en diptyque, utilisant des notions chères à Daniel Buren : couper, décaler, démultiplier, réassembler... Entre radicalité du processus de fabrication, froid et mécanique, et résultat pictural presque lyrique, cette œuvre singulière surprend par sa vivacité tout en embrassant les problématiques et principes forts de l'artiste.

L'opposition au geste de peindre est également une des préoccupations des deux artistes Simon Laureyns et Renaud Regnery.
Confrontés à cette problématique de « l'encombrante peinture », ils tentent d'y répondre, dans leur pratique, par des moyens tranchés. Refusant l'idée de ready-made, ils visent à réduire le plus fortement possible la pratique du peintre, tant dans les médiums que dans les compositions, tout en cherchant à accéder à une picturalité forte, immédiate, sans pathos et toutefois sensible.

Ainsi, Simon Laureyns choisit de tendre sur châssis des tapis de billard usagés dans leur intégralité : évocation du monochrome d'une part, réminiscence d'une vibration de traces et de patines d'autre part.
Avec ses Eight Ball Paintings, l'artiste convoque ainsi quelques-un de ses prédécesseurs dans l'histoire de l'art récente, tout en s'affranchissant de la pratique conventionnelle de ces références. L'artiste fait aussi un pas de côté en refusant le tapis immaculé sortant de sa housse neuve, pour marquer sa différence avec le ready-made. Il rappelle ainsi que ses sélections parmi de nombreux tapis de billard sont des choix, non par défaut, mais liés à une recherche picturale singulière et charismatique.

Renaud Regnery opte pour un matériau normé et formaté : le papier peint. Pas n'importe lequel : celui d'un motif industriel de la crise des années 30 aux Etats-Unis, dont l'apparition sur le marché correspond à la mode des carreaux de faïence. La paupérisation de la population à cette période n'en permettant pas la vente, c'est cette imitation en papier peint à carreaux qui vint provisoirement les remplacer. Evacué de ces considérations historiques, le motif qui nous est donné à voir est simple, sans spécificité, si ce n'est la couleur rouge des quadrillages qui n'indique rien de particulier. Le papier n'étant pas présenté simplement déroulé, punaisé ou collé sur le mur en un lé, Renaud Regnery évacue ainsi la notion de ready-made. Dans les Faux-Tiles Paintings, les papiers peints collés sur toiles se présentent au regardeur dans une construction minimale et un rapport contrôlé au format, orthonormés, superposés, d'où émanent d'infimes vibrations : composition à minima.
La réappropriation de ce matériel décoratif et son réagencement sans affect sont autant d'enrichissements picturaux proposés par l'artiste.

Dans sa globalité l'exposition ZERO, présentée à la galerie Jérôme Pauchant du 18 mai au 16 juin 2018, met en lumière à travers des œuvres récentes de Daniel Buren, Simon Laureyns et Renaud Regnery des possibilités de création renouvelées, s'approchant autant que possible du degré zéro de l'œuvre plastique.

Frédéric Galliano, Avril 2018

*in Konzeption/Conception, Leverkusen: Städtisches Museum, Oct. 1969, Daniel Buren, Les Ecrits, 1965 - 2012, Volume I (1965 - 1995), Flammarion, 2012, p.80

Vernissage de l'exposition collective "ZERO"
Daniel Buren, "Photo-souvenir": Cible acide, mai 2016, travail situé (25 carrés de laiton, peinture, acide nitrique,
100 x 217 x 1 cm) P et C Editions Multiples Un. ©Daniel Buren. Courtesy Editions Multiples Un, Paris

[18:00-21:00] Vernissage du groupe SAKÜDER "Le tourbillon d'Anatolie"
Location:
Centre Culturel Anatolie
77, rue La Fayette
75009 Paris
M° Cadet
France
Phone : +33 (0)1 42 80 04 74
Fax : +33 (0)1 42 80 61 12
Mail : cca-anatolie@wanadoo.fr
Internet Site : www.cca-anatolie.com
Description:
Vernissage de l'exposition de peinture du groupe SAKÜDER
« Le tourbillon d'Anatolie »
avec Alptekin Soy, Baksen Öçal, K. Muzaffer Gençer, Kezban Anayurt, Mahir Şensoy, Nermin Göktepe, Neval Önen, Nur Gökbulut, Nuran Say, Serap Sevim

Le jeudi 17 mai 2018 à partir de 18 heures

Exposition du 17 mai au 17 juin 2018
du lundi au vendredi de 12h à 19h le samedi de 10h à 16h

Vernissage de l'exposition de peinture du groupe SAKÜDER "Le tourbillon d'Anatolie"

[18:00-22:00] WAW 17
Location:
Salons Hoche
9, avenue Hoche
75008 Paris
M° Courcelles
France
Phone : +33 (0)1 53 53 93 93
Fax : +33 (0)1 49 53 04 82
Mail : contact@salons-hoche.fr
Internet Site : www.salons-hoche.fr
Description:
Les Web After Work @ Paris sont des événements Parisiens réunissant la communauté marketing digitale. Venez échanger autour d'un verre avec vos pairs, clients, partenaires actuels ou futurs sur des problématiques métiers en toute convivialité afin de partager vos expériences et booster votre réseau !

Pour cette dix-septième édition le WAW s'associe de nouveau avec l'Ecommerce Connect pour vous accueillir dans les prestigieux Les Salons Hoche . A cette occasion Clément Thibault, CEO Le Petit Ballon sera présent et viendra témoigner sous le micro de Laura-Jane Gautier.

AGENDA
18:00 Accueil et apéro
20:30 Interview de Clément Thibault, CEO Le Petit Ballon
21:15 Networking et cocktail

Nous vous attendons nombreux le jeudi 17 mai 2018 dès 18h.
Hashtag twitter : #WAWParis
Entrée gratuite sur inscription et validation.
>> RSVP

WAW 17

[18:30-21:00] Arche Pop Up Launch
Location:
Galerie Orem
art contemporain chinois
16, rue de Poitou
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 77 76 00
Mobile : +33 (0)6 18 33 19 44
Mail : contact@galerieorem.com
Internet Site : www.galerieorem.com
Description:
RSVP arche68@arche.com

Arche Pop Up Launch

[18:30-21:30] SHOES UP 058 - Release Party
Location:
L'Imprimerie
16, rue Saint-Merri
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 72 53 24
Mail : contact@galleryimprimerie.com
Internet Site : www.galleryimprimerie.com
Description:
Le nouveau numéro est prêt ! Comme d'habitude : des magazines, des bières & du bon son !

[18:30-21:00] Vernissage "Courbet, Degas, Cézanne... Chefs-d'oeuvre de la collection Burell"
Location:
Marseille
Marseille
13000 Marseille
M° Gare SNCF Marseille Saint-Charles
France
Internet Site : www.marseille.fr
Description:
Musée Cantini
19 rue Grignan
13006 Marseille
dgac-musee-cantini@marseille.fr

Courbet, Degas, Cézanne... Chefs-d'oeuvre réalistes et impressionnistes de la collection Burell

Du 18 mai au 23 septembre 2018

En 1944, Sir William Burrell offre à la ville de Glasgow l'ensemble de sa collection constituée à la fin des XIXe siècle et XXe siècles.
Et si certaines œuvres ont parfois été prêtées, aucune n'a quitté le Royaume-Uni ; ainsi Marseille présentera pour la première fois un ensemble exceptionnel d'œuvres réalistes et impressionnistes de la peinture française.

En général, le goût de Burrell allait vers le réalisme dans la peinture française du XIXe siècle comme en témoigne un bel ensemble de Daumier ou Une bergère de Millet artistes parmi les plus célèbres de l'école réaliste avec Courbet.

Sa collection renferme également des trésors de l'école de Barbizon, ainsi les paysages de Corot, Daubigny et les marines de Boudin nous transportent au cœur d'une époque tout en annonçant l'école impressionniste avec Manet, Degas et Sisley.
Toutes ces peintures témoignent des questions de la représentation dans la seconde partie du XIXe siècle.
A ce titre les œuvres présentées de Manet, Degas et de Cézanne sont des chefs d'œuvre en lien direct avec la modernité du XXe siècle.

[18:30-21:00] Vernissage d'Isabelle Manoukian "1001 DESSINS"
Location:
Slow Galerie
5, rue Jean-Pierre Timbaud
141, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf, République
France
Phone : +33 (0)1 43 55 44 68
Mail : contact@slowgalerie.com
Internet Site : www.slowgalerie.com
Description:
Vernissage d'Isabelle Manoukian "1001 DESSINS"

1001 DESSINS
Isabelle Manoukian expose à la SLOW Galerie

DU 17 MAI AU 09 JUIN 2018
VERNISSAGE JEUDI 17 MAI de 18H30 à 21H00

Faire un dessin par jour, pendant 1001 jours, tout comme Shéhérazade raconte une histoire par nuit au roi Shahriyar pour échapper à la mort et sauver son peuple, tel est le processus suivi par Isabelle-Ossana Manoukian, utilisant pendant 1001 jours le même support (papier) et le même outil (encre noire). Cette série de 1001 dessins (26,5x25 cm) a débuté le 31 juillet 2009 et s'est achevée le 27 avril 2012.

A défaut de pouvoir exposer les 1001 dessins, une sélection composée des 40 premiers dessins de la série est présentée, accompagnée de 12 estampes numériques. Les autres dessins seront projetés sous forme d'un diaporama d'une quinzaine de minutes.

Ces 40 dessins sont directement inspirés des contes des 1001 nuits : subtil et élégant le trait d'Isabelle s'inspire avec audace des relations hommes-femmes qui choquèrent l'occident à l'époque des premières traductions du 18e siècle tant la femme musulmane y paraissait libre et rusée, se jouant d'hommes souvent tyranniques et sots. L'artiste se laisse guider autant par la puissance érotique des scènes d'amour et de libertinage, extraits : « aussi les enlacements ne cessèrent de succéder aux embrassements, les baisers aux caresses et les copulations aux foutreries, pendant toute la nuit, jusqu'à ce que, un peu fatigués de leurs transports et de leurs multiples ébats, ils se fussent endormis enfin dans les bras l'un de l'autre, ivres de jouissances... » ( 679e nuit), que par la fusion ambigüe de l'amour charnel et de l'amour sacré quand dieu se confond avec l'être aimé, quand la fécondation et la germination deviennent semences mystiques.

Dans ces 40 dessins Isabelle-Ossana Manoukian s'est autorisé tous les fantasmes, toutes les transgressions, tous les rêves et nous offre une exposition d'une exubérante fantaisie à la fois érotique, féministe et spirituelle !


Isabelle Manoukian est née en 1969. Après avoir obtenu un diplôme en BTS Impression Textile à l'Ecole d'Arts Appliqués Olivier de Serres, Isabelle Manoukian poursuit sa démarche picturale tout en suivant les Ateliers Beaux-arts de Montparnasse et de Glacière. En 2002 elle obtient un DEA en Arts plastiques à Paris 8. En 2004, elle découvre la miniature persane, qu'elle étudie pendant 5 ans auprès d'Abbâs Moayeri. Cette approche des couleurs associée à la précision de la ligne va ensuite fortement influencer sa démarche personnelle.
Isabelle participe régulièrement à la Beirut Art Fair au Liban, au côté des oeuvres de peintres prestigieux comme Andy Warhol, Zhuang Hong YI.... et a exposé dans de nombreuses villes aux Etats-Unis, Danemark, Japon, Maroc, Iran, et Arménie.
« Il faut avoir du chaos en soi pour enfanter d'une étoile qui danse. Cette phrase de Nietzche pourrait fort bien illustrer le travail d'Isabelle Manoukian » Christine Orban, écrivain, journaliste.

Vernissage d'Isabelle Manoukian "1001 DESSINS"

Vernissage d'Isabelle Manoukian "1001 DESSINS"

Vernissage d'Isabelle Manoukian "1001 DESSINS"

Vernissage d'Isabelle Manoukian "1001 DESSINS"

[18:30-21:00] Vernissage de ANnCO Miura
Location:
Espace Linda Farrell
31, rue de Longchamp
75116 Paris
M° Iéna, Boissière, Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 43 06 10 12
Mobile : +33 (0)6 72 66 38 45
Mail : mask22@bbox.fr
Description:
Du 17 au 23 mai
Du lundi au samedi de 14h à 19h

Vernissage : 17 mai à partir de 18h30

5月17日から23日までギャラリーLindaFarrellにて個展をする運びになりました。17日のベルニサージュで皆様にお会い出来るのを楽しみにしています。

Japanese artist. She lives and works between Paris and Tokyo. Annco draws her inspiration from her personnal history and her close relationship to urban architecture and Infinity.
The roots of her desir to paint large abstract canvas of repetitive open border architectural labyrinths is born from that questioning.
Through the rich harmonique waves of her drawings, she expresses the infinit possibilities and complexities born from the inconscient, and which, shared equaly by the atom and the cosmos, reflect the deep nature of humankind.

Artiste Japonaise, elle partage sa vie et son travail entre Paris et Tokyo.
Son inspiration est née de son histoire personnelle et de son rapport intime à l'architecture urbaine et à l'Infini.
C'est à partir de ce questionnement que Annco Miura développe son désir de peintre les multiples récurrences de ses grands formats abstraits de labyrinthes architecturaux aux bordures ouvertes.
A travers les riches oscillations harmoniques des courbes de ses dessins, et les infinies possibilités et complexités qui naissent de l'inconscient, elle exprime et expérimente l'intime relation de l'atome au cosmos, qui reflète la nature profonde de l'être humain en quête d'un l'absolu spirituel.
(source :site officiel de A.M)

http://does.bz/annco/

Vernissage de ANnCO Miura
Vernissage de ANnCO Miura

[18:30-21:00] Vernissage de De Gloire
Location:
Art Symbol Gallery
21 & 24, place des Vosges
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 40 27 05 75
Fax : +33 (0)1 40 27 84 64
Mail : info@artsymbol.com
Internet Site : www.artsymbol.com
Description:
12 Mai - 3 Juin 2018

Vernissage de De Gloire

[18:30-21:00] Vernissage de Didier Hagège
Location:
Espace UNIVER
Galerie Univer / Colette Colla
6, Cité de l'Ameublement
angle 31, rue de Montreuil
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Phone : +33 (0)1 43 67 00 67
Mail : uni-ver@orange.fr
Internet Site : www.uni-ver.com
Description:
du 16 mai au 28 juillet 2018
vernissage le jeudi 17 mai à partir de 18h30 en présence de l'artiste

Vernissage de Didier Hagège
Sans titre, technique mixte sur toile et résine gravée, 80 x 80 cm, 2017

[18:30-21:00] Vernissage de Fabrice Labit et Jérémy Marais "Dreamland"
Location:
NUNC! Paris
Bookstore, gallery and more
3, rue d'Arras
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine
France
Phone : +33 (0)1 43 26 40 23
Mail : paris@nunc-gallery.com
Internet Site : www.nunc-gallery.com/paris
Description:
L'exposition « Dreamland », ou le voyage au pays des rêves, nous immerge dans l'univers du cirque et des fêtes foraines ; habitants et lieux abandonnés semblent ne pas avoir été a ectés par l'usure du temps : les couleurs y sont vives, gaies, les manèges paraissent attendre leurs petits clients... mais la nature reprenant possession des lieux, tout y est emprunt de nostalgie, et évoque le temps d'une jeunesse et d'une vitalité révolues.
Cette exposition de photographies est un clin d'œil / hommage / au roman Joyland de Stephen King qui relate la vie d'un étudiant travaillant dans un parc d'attractions en déclin et qui en découvre les secrets. Racontée par l'homme âgé qu'il est devenu, l'histoire oscille entre espoir adolescent et nostalgie de la vieillesse qui regarde son passé, et nous embarque dans la grande roue de la vie.

Fabrice Labit et Jérémy Marais entreront en piste à la galerie NUNC ! le jeudi 17 Mai à partir de 18H pour le vernissage de l'exposition.

Jusqu'au 3 juin 2018

www.fabricelabit.com
www.jeremymarais.com

Vernissage de Fabrice Labit et Jérémy Marais "Dreamland"

[18:30-22:00] Vernissage de François Viannay "Portraits"
Location:
Galerie Philippe Gelot
29, rue Saint-Paul
75004 Paris
M° Saint-Paul, Sully - Morland
France
Phone : +33 (0)1 40 27 00 50
Fax : +33 (0)1 40 27 00 50
Mail : gelot.philippe@wanadoo.fr
Internet Site : pgelotgalerie.wordpress.com
Description:
Exposition du 17 mai au 3 juin 2018
Vernissage le jeudi 17 mai 2018 de 18h30 à 22h00

Vernissage de François Viannay "Portraits"

[18:30-21:00] Vernissage de Karine Conxicoeur "Vivre sans pourquoi"
Location:
Galerie de l'Europe
55, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 55 42 94 23
Fax : +33 (0)1 43 25 02 93
Mail : europe@noos.fr
Internet Site : www.galerie-europe.com
Description:
Vernissage Jeudi 17 Mai à partir de 18h30 en présence de l'artiste
Exposition du 15 au 27 Mai 2018

http://conxicoeur.com

Vernissage de Karine Conxicoeur "Vivre sans pourquoi"

[18:30-21:00] Vernissage de Leonid Zeiger "Souvenirs du lendemain"
Location:
Le Pavé d'Orsay
48, rue de Lille
75007 Paris
M° RER C Musée d’Orsay, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 61 13 24
Mail : lepavedorsay@gmail.com
Internet Site : www.lepavedorsay.org
Description:
du 17 au 29 mai

LE VERNISSAGE :
Jeudi 17 mai à partir de 18h30

L'EXPOSITION :
du vendredi 18 au mardi 29 mai
Tous les jours de 13h à 18h
Fermé le mercredi et le dimanche

NOCTURNE jeudi 24 mai ouvert jusqu'à 22h

http://art-in-process.com/en/authors/plastic-arts/leonid-zeiger/

Vernissage de Leonid Zeiger "Souvenirs du lendemain"

[18:30-22:00] Vernissage de Magdalena Vial et Rafael Monreal "Divagations"
Location:
Espace Ségur
85, avenue de Ségur
75015 Paris
M° Cambronne, Ségur
France
Mobile : +33 (0)6 50 12 70 56
Mail : espace.segur@laposte.net
Internet Site : www.espace-segur.fr
Description:
Magdalena Vial et Rafael Monreal, architectes et artistes chiliens

Vernissage de Magdalena Vial et Rafael Monreal "Divagations"

[18:30-21:30] Vernissage de Marion Tivital
Location:
Lille
Lille
59000 Lille
M° Gare SNCF de Lille Flandres
France
Internet Site : www.lille.fr
Description:
Melting Art Gallery
34 rue de la Halle
59800 Lille

17 mai au 9 juin 2018

« Il règne dans les tableaux de Marion Tivital une sorte d'étrangeté, une petite mélodie douce et entêtante, qui sait pénétrer au coeur de ces bâtiments délaissés, de ces friches pleines de vent et de solitude, de ces paysages silencieux, pour nous en restituer la beauté cachée ». Ludovic Duhamel - Miroir de l'Art - 500 artistes qui nous font rêver !

Vernissage de Marion Tivital

[18:30-21:00] Vernissage de Nansky "Sources colorées"
Location:
Couvent de l'Annonciation des frères dominicains
Le cloître ouvert - Fabrique du 222
222, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Ternes, George V
France
Phone : +33 (0)1 44 95 13 10
Internet Site : www.le222.org
Description:
Acryliques sur toiles

du 15 mai au 05 juin
Vernissage : 17 mai à 18h30

[18:30-21:00] Vernissage de Philippe Desloubières "Germinations"
Location:
Musée Paul-Belmondo
14, Rue de l'Abreuvoir
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Internet Site : www.museepaulbelmondo.fr
Description:
L'art contemporain entre au musée Paul Belmondo

A l'initiative du galeriste boulonnais Arnaud Bard, le musée Paul Belmondo accueille, pour la première fois de son histoire, une exposition temporaire d'art contemporain.

Ce sont les Germinations, oeuvres monumentales du sculpteur français Philippe Desloubières, qui vont investir les jardins du musée et, pour quelques-unes, les salles du château Buchillot. Ces spectaculaires fleurs de métal aux lignes arrondies et aux courbes sensuelles ont naturellement trouvé leur place aux côtés de l'oeuvre de Paul Belmondo, dernier grand sculpteur classique du XXe siècle.

Philippe Desloubières place son exposition dans une continuité, voire une parenté, avec Paul Belmondo : « C'était un peu comme une invitation de sa part à un dialogue entre sculpteurs. À travers des styles radicalement différents et une tout autre époque où la pensée et le regard ont changé, certaines de nos oeuvres trouvent spontanément le geste, le clin d'oeil, l'écho, le silence, pour ouvrir ce dialogue. Le lieu tel un magnifique théâtre, servant de scène à cette rencontre. »

Du mardi 15 mai au dimanche 4 novembre 2018
Du mardi au vendredi, de 10h30 à 19h30, samedi et dimanche, de 11h à 18h.

Vernissage le jeudi 17 mai 2018 à 18h30

Tarif : 7 €, réduit 5 €. Entrée gratuite pour les moins de 26 ans et le premier dimanche de chaque mois.

Vernissage de Philippe Desloubières "Germinations"

[18:30-22:00] Vernissage de Pierre-Emmanuel Vandeputte "Entre deux points, un meuble"
Location:
Bruxelles
Bruxelles
21000 Bruxelles
M° Gare de Bruxelles
Belgique
Internet Site : www.bruxelles.be
Description:
Daniel Perahia Interiors
Quai au Bois à Brûlé, 63
1000 Bruxelles

Exposition du 18 mai au 14 juin 2018
Vernissage le 17 mai de 18.30 à 22.00

A l'initiative de Dominique Gringoire (DG-Design Agency) et dans le cadre de son projet de rencontres « My Design Box Experience », le travail de Pierre-Emmanuel Vandeputte sera présenté chez Daniel Perahia Interiors .

Formé en design industriel à l'ENSAV La Cambre et diplômé en 2014, Pierre-Emmanuel Vandeputte n'a de cesse d'interroger son époque. Dans un monde moderne bruyant et agité, le jeune designer s'est notamment penché sur les questions d'intimité et de repos. Il repense les fonctions selon des besoins émergents, imaginant de nouvelles typologies qu'il traduit dans des objets d'apparence très simple, entre sculptures énigmatiques et outils du quotidien. Dans une approche singulière aux accents contemplatifs, matériaux naturels et savoir-faire traditionnels se réinventent pour offrir aux utilisateurs des expériences tant esthétiques que spatiales, émotionnelles et sensorielles.


Pierre-Emmanuel Vandeputte est designer belge. Son travail poétique et profond promet une vocation philanthropique. Tourné vers l'autre, son design suscite des sensations, des émotions et des curiosités. Son utilisation de matériaux nobles, et son envie de révolutionner les codes du design, questionnent les habitudes, et offrent de nouvelles perspectives.

http://www.pierreemmanuelvandeputte.com

Vernissage de Pierre-Emmanuel Vandeputte "Entre deux points, un meuble"

[18:30-20:30] Vernissage de Takumax
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Miki MIALY
12 rue Froissart 75003 Paris
Métro : saint-Sébastien -Froissart, Filles du Calvaire
www.mikimialy.com

Vernissage : le jeudi 17 Mai 2018 18:30-20:30

https://www.facebook.com/takumax.paris
https://www.instagram.com/takumax56

Vernissage de Takumax

[18:30-21:00] Vernissage de Taulé "Insula Lux"
Location:
Galerie Photo12
14, rue des Jardins Saint-Paul
15, rue Saint-Paul
Village Saint-Paul
75004 Paris
M° Sully - Morland, Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 24 21
Mail : aline@photo12.com
Internet Site : www.photo12.com
Description:
Antoní Taulé
"Insula Lux - Photographies rehaussées à l'huile"

du jeudi 17 mai 2018 au samedi 23 juin 2018

Le peintre catalan propose une étonnante exposition de tirages photographiques argentiques rehaussés à l'huile. Chaque œuvre est unique, au même titre que ses tableaux.

Réputé pour ses clairs-obscurs, ses jeux entre l'ombre et la lumière dans des lieux très architecturés, Antoni Taulé ouvre ici de nouvelles perspectives. Au centre de l'image, un puits de lumière aspire le regard. Taulé peint à l'huile directement sur le tirage : là il efface un personnage, là il ajoute une perspective imaginaire, là il ouvre une porte vers un jardin.

Après la triple exposition « Interior » (2016) saluée par ses amis Christian Boltanksi, Jean-Claude Carrière, Sarah Moon, Erro, « Insula Lux » marque une nouvelle étape dans l'œuvre de Taulé. La noirceur s'efface, la lumière arrive et aspire le regard.

https://www.galerie-photo12.com/FR/artist/antoni-taule

Vernissage de Taulé "Insula Lux"

Vernissage de Taulé "Insula Lux"

Vernissage de Taulé "Insula Lux"
Figée dans l'Instant, 1977

Vernissage de Taulé "Insula Lux"
Bien en vue, 1987

Vernissage de Taulé "Insula Lux"
Jouet dans cette négligence, 1981

[18:30-21:00] Vernissage de Vallée Stoffler
Location:
Montreuil
93100 Montreuil
M° Robespierre, Croix de Chavaux, Mairie de Montreuil
France
Internet Site : www.montreuil.fr
Description:
dans le foyer du Théâtre Berthelot
6, rue Marcellin-Berthelot

jusqu'au 2 juin

Vernissage de Vallée Stoffler

[18:30-21:30] Vernissage de l'exposition "20 ans - face à face"
Location:
Galerie Minsky
37, rue Vaneau
75007 Paris
M° Saint-François-Xavier, Vaneau
France
Phone : +33 (0)1 55 35 09 00
Mail : contact@galerieminsky.com
Internet Site : www.galerieminsky.com
Description:
Exposition du 17 mai au 22 septembre 2018

A l'occasion de ses 20 ans, la Galerie Minsky présente une exposition thématique sous le thème "Face à Face".

25 peintres
10 sculpteurs
130 expositions
8 monographies

Cet événement réunit tous les artistes avec lesquels Arlette Souhami travaille depuis la création de la Galerie.

Ils sont montrés sous forme d'une « accroche » qui va évoluer, changer, au fil des semaines, favorisant ainsi des rapprochements et des confrontations entre les œuvres de peintres, graveurs, sculpteurs, céramistes ...

Arman, H-J Closon, Leonor Fini, Win Knowlton, Yuri Kuper, Max Papart, Patrick Rimoux...

[18:30-22:00] Vernissage de l'exposition "Colossale Finesse"
Location:
Le Cabinet des Curieux
12, passage Verdeau
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot, Grands Boulevards, Le Peletier, Cadet
France
Phone : +33 (0)1 44 83 09 57
Mobile : +33 (0)6 13 74 78 92
Mail : contactcurieux@club-internet.fr
Internet Site : www.cabinetcurieux.com
Description:
Le Cabinet des Curieux vous invite à une bacchanale orchestrée par Son Excellence Otto: - COLOSSALE FINESSE -

« qui n'aime pas les rondeurs n'aime pas les femmes », aime à marteler l'auteur;
L'iconoclaste tyran et homme de lettres, rend ici un hommage trompétant au charnu, à l'ample, au large et au plein, en un mot : à l'abondant.
Imposant tambour battant ses propres canons esthétiques, S.E. manœuvre à contre-courant des codes de Beauté.
Ceci au travers d'audacieuses manipulations picturales néo-académistes que nul n'avait osé avant lui.
Ni l'Histoire, la Science ou l'Art, n'auront été épargnés dans cette triomphale débauche.

Son excellence dédicacera avec le sourire, son cinquième ouvrage, "Colossale Finesse, les femmes de Cocagne"
Des recettes de vins antiques, telles qu'elles étaient servis sur les tables romaines, seront proposées à la curiosité du public.

Quand à celles et ceux qui retrouveront à redire, ils "peuvent aller se faire cuire un steak végétal »

Vernissage de l'exposition "Colossale Finesse"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "ESTAMPES+"
Location:
Galerie Grand E'terna
3, rue de Miromesnil
75008 Paris
M° Miromesnil, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 42 65 14 46
Fax : +33 (0)1 42 65 20 50
Mail : k-nishikawa@jsb-g.co.jp
Internet Site : www.gallery-grand-eterna.com
Description:
Akira ABE burin (Japon)
Katherine Jones collagraphie et gravure (Royaume-Uni)
Tiina Kivinen manière noir et point-sèche (Finlande)
Akané KIRIMURA technique mixte (France)
Mitsouko MORI sérigraphie (France)
Anne Paulus gravure (France)
Aine Scannell technique mixte (Royaume-Uni)
Go SEGAWA volume pigment (France)
Kanako WATANABE gravure sur bois (Japon)

vernissage
jeudi 17 mai de 18h30 à 21h

exposition
du 17 mai au 23 juin et du 16 juillet au 25 août 2018

Vernissage de l'exposition "ESTAMPES+"

[18:30-22:30] Vernissage de l'exposition "EVENT EPHEMERE"
Location:
Nice
Nice
06000 Nice
M° Gare SNCF Nice
France
Internet Site : www.nice.fr
Description:
20 Boulevard de l'Armée des Alpes
06300 Nice

du 17 Mai 2018 au 02 Juin 2018

[18:30-21:30] Vernissage de la rétrospective du Prix Dauphine pour l'Art Contemporain
Location:
Galerie #22 - Art Gallery Dièse22
Coppélia Pique
22, rue des Vertus
75003 Paris
M° Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 77 16 69 52
Mail : galery22@coppeliapique.com
Internet Site : www.coppeliapique.com
Description:
Du jeudi 17 au samedi 26 mai 2018
Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h30
Vernissage le jeudi 17 mai de 18h30 à 21h30

Avec
Arthur Crestani (Prix du Public 2018), photographies, vidéo
et
2017 : Alice Bandini (Prix du Public) et Renaud Baur, sculptures
2016 : Gillian Brett (Prix du Jury), sculptures
2015 : Romain Weintzem, sculptures

L'exposition débutant ce jeudi 17 mai présentera une rétrospective du Prix à travers les œuvres des artistes Gillian Brett (Prix du Jury 2016), Romain Weintzem, Alice Bandini (Prix du Public 2017) et Renaud Baur, autour du travail photographique d'Arthur Crestani, lauréat du Prix Public 2018.
Récemment exposé au CENTQUATRE, son œuvre donne à voir ses nombreux séjours à Delhi et questionne le rapport entre les espaces périurbains en transition et l'Homme.

Vernissage de la rétrospective du Prix Dauphine pour l'Art Contemporain

[18:30-21:00] Vernissage du festival Ateliers partagés 2018
Location:
La Gaîté Lyrique
3 bis, rue Papin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol
France
Mail : presse@gaite-lyrique.net
Internet Site : www.gaite-lyrique.net
Description:
Ateliers partagés 2018
Restitution des projets d'action culturelle

Du 16 au 27 mai 2018

Tout au long de l'année, la Gaîté Lyrique mène des projets de sensibilisation aux cultures numériques à destination de tous les publics. Ce festival invite à découvrir les différents projets et rencontrer les différents acteurs.
De la musique au transmedia, en passant par le web design, l'image animée, le code, la bidouille électronique, la réalité virtuelle ou le jeu vidéo, les participants explorent, aux côtés des artistes, la multiplicité des cultures numériques.

En partenariat avec des écoles, des collèges, des lycées mais aussi des écoles supérieures, des foyers d'accueil ou des hôpitaux, la Gaîté Lyrique impulse des projets d'action culturelle sur mesure. Le Centre de ressources propose également chaque semaine des ateliers gratuits autour des jeux vidéo, applications créatives et outils multimédia pour tous, familles, adolescents et seniors. Chaque atelier est un petit laboratoire, une expérience sensible qui invite les participants à faire par eux-mêmes, s'approprier, détourner... bref à être dans un rapport créatif et joyeux aux cultures numériques.

Pendant deux semaines, la Gaîté Lyrique vous invite à découvrir les différents projets : installations, ateliers ouverts et rencontres avec les différents acteurs.


Programme

Jeudi 17 mai
14h | Rencontre : Une après-midi de découverte d'histoires et de langues... en format Kamishibaï !
- Imaginons le monde de demain - DULALA

18h30 | Rencontre : Vernissage du festival
- L'animaucédaire de la supernature - École de Belleville
- EMØVNI - Collège Édouard Pailleron

Vendredi 18 mai
14h | Rencontre : Restitution d'ateliers #1
- F for Fake - Collège Jean Perrin
- Voyage immobile Paris / Freiburg et ailleurs - Collège Madame de Staël
- Traditions du nouvel âge - Lycée Saint Exupéry

19h | Rencontre : Ce que l'art révèle
- Quelle utilité de l'art, dans l'apprentissage linguistique, pour les réfugiés et demandeurs d'asile ? - École Thot

Samedi 19 mai
14h > 18h | Atelier : Les sans pagEs #5
- Thème : Transmission et éducation

Dimanche 20 mai
16h > 17h | Atelier : Tablettes et médiation
- Les formes magiques de la supernature - Sorbonne Nouvelle Paris 3

Mardi 22 mai
15h | Rencontre : Restitution d'ateliers #2
- Sonic Makers - Collège Jean Vilar
- Pop up Music Lab - IHSEA
- Parcours - Lycée Abbé Grégoire

Mercredi 23 mai
14h > 18h | Atelier : Livre des masks
- Livre des masks - École Estienne

18h30 | Rencontre : Restitution d'ateliers #3
- Voyageurs du numérique
- Signaletique sauvage ! - École Estienne
- Une affiche peut en cacher une autre - ENS AAMA Olivier de Serres

Jeudi 24 mai
15h | Rencontre : Restitution d'ateliers #4
- Meuh ! - Collège Pilâtre de Rozier
- Desktop Movies - Collège Claude Debussy
- Images génériques (indexer, générer, apprendre) - Lycée Colbert
- Game Older

Vendredi 25 mai
14h30 | Rencontre : Restitution d'ateliers #5
- Querida Frida - Lycee Suger
- Mon Europe, Mon Afrique - ASMIE
- Au bonheur des d@mes

18h30 | Rencontre : Restitution d'ateliers #6
- Les superfleurs de Capitaine futur - Lab School Paris
- Jeu vidéo supernaturel - Centre de Loisirs Vaucanson

Samedi 26 mai
16h | Rencontre : Présentation d'association
- Les aventures d'OSCAR et CLARA - Gustave Roussy
- Mon Europe, mon Afrique - ASMIE

Dimanche 27 mai
15h30 > 18h | Atelier : Livre des masks
- Livre des masks - École Estienne

Vernissage du festival Ateliers partagés 2018












[19:00-21:00] Biennale de la Céramique Internationale Contemporaine ArtCeram 2018
Location:
Sèvres Espace Loisirs
SEL
47, grande Rue
92310 Sèvres
M° Pont de Sèvres, Gare SNCF Sèvres - Rive Gauche
France
Phone : +33 (0)1 41 14 32 32
Fax : +33 (0)1 41 14 32 10
Mail : sel@sel-sevres.org
Internet Site : www.sel-sevres.org
Description:
Exposition du 17 mai au 3 juin 2018

EXPOSITIONS
3 invités d'honneur
40 artistes céramistes
Un parcours off inédit

VERNISSAGE
Jeudi 17 mai à partir de 18h30

CONFÉRENCES
Vendredi 18 mai 2018 de 14h à 16h au Sel
Espace Galerie du Sel
Les trois invités d'honneur
Paula BASTIAANSEN
Yoshimi FUTAMURA
Gustavo PEREZ
présenteront leur travail.

https://www.artceram2.com

Biennale de la Céramique Internationale Contemporaine ArtCeram 2018

[19:00-22:00] Kylian Mbappé fait son entrée au musée Grévin
Location:
Musée Grévin
10, boulevard Montmartre
75009 Paris
M° Grands Boulevards
France
Phone : +33 (0)1 47 70 85 05
Mail : contact@grevin.com
Internet Site : www.grevin.com
Description:
Il est assurément plus réussi que le double d'Emmanuel Macron réalisé récemment... L'attaquant prodige des Bleus et du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé a fait son entrée jeudi soir au musée Grévin, quelques minutes seulement après avoir appris sa convocation en équipe de France pour la Coupe du monde.

"Une fierté" pour le joueur. "C'est une soirée pleine", s'est enthousiasmé la pépite de Bondy, dont l'inauguration de la statue de cire a été retardée par l'annonce de la liste des 23 joueurs sélectionnés pour le Mondial. "C'est une fierté de pouvoir entrer dans ce grand musée, au milieu de toutes ces idoles, tous ces gens qui inspirent la société, m'ont inspiré et m'inspirent encore", a-t-il commenté. À 19 ans, Kylian Mbappé est la personnalité la plus jeune à faire son entrée au musée Grévin, un exploit qui le réjouit : "Comme vous le savez, j'aime battre des records", a souri le plus jeune joueur à figurer dans le top 10 du classement du Ballon d'Or (7ème en 2017).

"J'en suis bouche bée". Tout sourire et maillot du PSG sur le dos, Mbappé a paru très à l'aise en posant avec son double de cire, particulièrement ressemblant d'après lui. "Il est bien : les sourcils, les cheveux, tout... C'est une réussite, j'en suis bouche bée. C'est vraiment Kylian en fait", s'est amusé le joueur aux 12 sélections en Bleu. Le sculpteur Claus Velte l'a immortalisé rayonnant et bras croisés, sa pose habituelle quand il célèbre un but. Certainement désireux de vivre l'annonce de sa sélection pour le Mondial en privé, Kylian Mbappé a fait son entrée dans le théâtre du musée Grévin quelques minutes après l'officialisation de sa présence en Russie.

Le retour de l'équipe de France au musée. Pendant ce temps, le JT de TF1 a été projeté dans la salle de spectacle pour que les proches de l'attaquant des Bleus puissent voir Didier Deschamps donner sa liste tant attendue : des applaudissements nourris ont accompagné le nom du crack parisien. Le natif de Bondy signe aussi le retour d'un joueur de l'équipe de France de football au Grévin, les doubles de cire de ses illustres prédécesseurs, dont les champions du monde Barthez, Zidane, Dessailly et Henry n'étant plus exposés depuis plusieurs années.

Kylian Mbappé fait son entrée au musée Grévin

Kylian Mbappé fait son entrée au musée Grévin

Kylian Mbappé fait son entrée au musée Grévin

Kylian Mbappé fait son entrée au musée Grévin

[19:00-22:00] Soirée Bouygues Construction "Nymphéas. L'abstraction américaine..."
Location:
Musée national de l'Orangerie
Jardin des Tuileries
75001 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 77 80 07
Mail : information-orangerie@culture.gouv.fr
Internet Site : www.musee-orangerie.fr
Description:
Soirée Bouygues Construction "Nymphéas. L'abstraction américaine et le dernier Monet"

Soirée Bouygues Construction "Nymphéas. L'abstraction américaine et le dernier Monet"

Exposition du 13 avril au 20 août 2018

En 1955, Alfred Barr fait entrer au Museum of Modern Art de New York un grand panneau des Nymphéas (W1992) de Monet, alors que ces grandes "décorations" demeurées dans l'atelier de Giverny commencent à attirer l'intérêt des collectionneurs et musées.
Monet est alors présenté comme "une passerelle entre le naturalisme du début de l'impressionnisme et l'école contemporaine d'abstraction la plus poussée" de New York, ses Nymphéas mis en perspective avec les tableaux de Pollock, tels que Autumn Rhythm (number 30), 1950. La réception du dernier Monet s'opère alors en résonance avec l'entrée au musée de l'expressionnisme abstrait américain. Au même moment est forgée la notion d'"impressionnisme abstrait".
C'est sur ce moment précis de la rencontre entre la redécouverte des grandes décorations du maître de Giverny et la consécration de l'École abstraite new-yorkaise que l'exposition du musée de l'Orangerie s'arrêtera, à travers une sélection de quelques œuvres tardives de Monet et une vingtaine de grandes toiles d'artistes américains tels que Jackson Pollock, Mark Rothko, Barnett Newman, Clyfford Still, Helen Frankenthaler, Morris Louis, Philip Guston, Joan Mitchell, Mark Tobey, Sam Francis, Jean-Paul Riopelle et Ellsworth Kelly.
A l'entrée des Nymphéas, un hommage sera rendu à Ellsworth Kelly, artiste américain abstrait disparu en 2015 et dont l'oeuvre ne cessa de dialoguer avec celle de Monet. Cet accrochage est conçu par Eric de Chassey avec le soutien des American Friends of the Musée d'Orsay and the Musée de l'Orangerie.

Commissaire général
Cécile Debray, conservateur en chef, directrice du musée de l'Orangerie

Avec le généreux soutien de la Terra Foundation for American Art, de Ponticelli, Grand Mécène, et de Wilhelm & Associés

Vernissage de l'exposition "Nymphéas. L'abstraction américaine et le dernier Monet"
Claude Monet (1840-1926), Saule pleureur, entre 1920 et 1922
Huile sur toile. H. 110 ; L. 100 cm
Paris, musée d'Orsay. Donation de M. Philippe Meyer, 2000
© RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Adrien Didierjean

[19:00-21:00] Soirée littérature Groenland et l'imaginaire de l'Arctique
Location:
Maison du Danemark
142, avenue des Champs-Elysées
2ème étage
75008 Paris
M° George V, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 56 59 17 40
Fax : +33 (0)1 56 59 17 41
Mail : mdd@maisondudanemark.dk
Internet Site : www.maisondudanemark.dk
Description:
Conférence, entretien et lancement, littérature du Groenland et imaginaire du Nord avec Niviaq Korneliussen et Daniel Chartier

Déroulé de la soirée :

A 19h : Conférence de Daniel Chartier (professeur, titulaire de la Chaire de recherche sur l'imaginaire du Nord, de l'hiver et de l'Arctique, Université du Québec à Montréal) « La littérature du Groenland et l'imaginaire de l'Arctique »

A 19h30 : Entretien avec la romancière groenlandaise Niviaq Korneliussen. L'entretien aura lieu en danois et en anglais, avec traduction vers le français

A 20h : Double lancement de la traduction française du roman Homo Sapienne de Niviaq Korneliussen et l'essai multilingue Qu'est-ce que l'imaginaire du Nord ? de Daniel Chartier

Co-organisé avec les Editions la Peuplade

Soirée littérature Groenland et l'imaginaire de l'Arctique

[19:00-22:00] Vernissage d'Anne Bourse et Jean-Alain Corre "Softy is as soft as a pillow"
Location:
Pauline Perplexe
90, avenue de la Convention
94110 Arcueil
M° RER B Laplace
France
Mobile : +33 (0)6 67 28 86 97
Mail : paulineperplexe@gmail.com
Internet Site : www.paulineperplexe.com
Description:
Du 17 Mai au 1 er Juin
Vernissage le 17 Mai à partir de 19h

Organisée par Sarah Holveck

Vernissage d'Anne Bourse et Jean-Alain Corre "Softy is as soft as a pillow"

[19:00-21:00] Vernissage d'Hubert Le Gall "L'éternel printemps"
Location:
Galerie Pierre-Alain Challier
Pacea
8, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 49 96 63 00
Mail : galerie@pacea.fr
Internet Site : www.pacea.fr
Description:
Ma vision du Paradis... où Adam et Ève trônent entourés d'animaux qui s'adonnent aux délicieux plaisirs défendus... Seules quelques vanités nous rappellent qu'il faut nous dépêcher d'en profiter...

Hubert Le Gall

Vernissage jeudi 17 mai de 19h à 21h
Exposition du 18 mai au 30 juin 2018
du mardi au samedi de 11h à 19h

Vernissage d'Hubert Le Gall "L'éternel printemps"
Fauteuil "Eve" (détail)

Vernissage d'Hubert Le Gall "L'éternel printemps"

Vernissage d'Hubert Le Gall "L'éternel printemps"
Fauteuil "Maxou"

Vernissage d'Hubert Le Gall "L'éternel printemps"

Vernissage d'Hubert Le Gall "L'éternel printemps"

[19:00-21:00] Vernissage de Bauduin - Stempfel "Troublement"
Location:
Galerie Lahumière
17, rue du Parc Royal
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 77 27 74
Fax : +33 (0)1 42 77 27 78
Mail : galerie@lahumiere.com
Internet Site : www.lahumiere.com
Description:
exposition du 17 mai au 30 juin 2018
du mardi au samedi de 14h à 19h
fermeture : dimanche et lundi

Stempfel et Bauduin, réunis dans le cadre de l'exposition « Troublement », insufflent un humour décalé sur les cimaises de la galerie Lahumière. S'ils appartiennent tous les deux à un univers esthétique assez distinct, leurs
œuvres affichent un même goût pour l'ironie, et la démesure, avec une volonté de distance à l'égard de l'orthodoxie géométrique.

D'une grande singularité et sobriété formelle, le travail de Bauduin échappe à toute tentative de définition stricte et se situe à la croisée de l'art minimal, conceptuel et du land art. Caractéristiques de son art, ses « dé positions », qui peuvent tant s'effectuer dans la nature, sur un monument ou sur un document, jouent de rapprochement formels et intellectuels subtils, inattendus, suscitant l'interrogation du spectateur.

La géométrie ludique et perturbatrice d'André Stempfel ne cesse de nous surprendre dans la mise en scène de ses tableaux, conçus souvent de manière séquentielle. Eprouvant les limites du châssis traditionnel, il part à la conquête de l'espace environnant en brisant les frontières entre peinture et sculpture. Ici, il malmène la toile qui s'interrompt à mi-parcours pour révéler une partie du châssis, là, les tableaux pliés et roulés s'affranchissent du mur pour affirmer pleinement leur autonomie. Il y a un côté jubilatoire à observer les variations géométriques de Stempfel qui, irradiant d'un jaune qui est devenu sa signature, semblent en permanence repousser les limites de leur existence.

Domitille d'Orgeval

Vernissage de Bauduin - Stempfel "Troublement"

[19:00-21:00] Vernissage de Christian Megert "nouvel espace"
Location:
Galerie Denise René Rive Gauche
Espace Rive Gauche
196, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 22 77 57
Fax : +33 (0)1 45 44 89 18
Mail : info@deniserene.com, gdr@deniserene.com
Internet Site : www.deniserene.com
Description:
Du 17 mai au 7 juillet
Du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 19h
Le samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h

Jusqu'au 7 juillet, la galerie Denise René a le plaisir de présenter une exposition personnelle de l'artiste suisse Christian Megert, ambassadeur de l'Art Zéro... On vous en dit plus !

Mais qu'est-ce que l'Art Zéro ? L'Art Zéro (s'articulant autour de deux composantes principales : la lumière et sa dynamique), voit le jour à la fin des années 50 et résulte de la volonté de deux jeunes artistes de Düsseldorf : Heinz Mack (artiste allemand diplômé de philosophie de l'Université de Cologne) et Otto Piene (peintre berlinois). Ils seront rejoints dès 1961 par le peintre et sculpteur allemand Günther Uecker. Nous voilà face à une génération d'artistes qui veut rompre avec ses prédécesseurs et leurs formes artistiques usées. En somme, repartir à zéro. Cette nouvelle conception de l'art de l'après-guerre, devenue l'un des plus importants mouvements d'avant-garde du XXe siècle, désigne une nouvelle ère artistique, un genre novateur qui s'affranchit des principes traditionnels de l'art. Alors que Heinz Mack traduit la lumière naturelle par des écrans transparents souvent striés, Otto Piene travaille la lumière électrique et les effets de projection que celle-ci permet. Günther Uecker, quant à lui, recouvre notamment des panneaux et objets divers de clous de différentes tailles, offrant ainsi une perception vibratoire de la lumière. Cet aspect évolutif et dynamique de leurs réalisations les a ainsi classés au chapitre de l'art cinétique (courant artistique proposant des œuvres dont certaines parties sont mouvantes, ces variations pouvant être produites par le vent, le soleil, un moteur ou le spectateur).

La galerie Denise René, créée en 1944 et réputée pour la finesse de ses choix en matière d'art contemporain, a grandement contribué à la révélation mondiale des courants de l'abstraction géométrique et du cinétisme. Aujourd'hui, elle présente Christian Megert, qui compte parmi les pionniers de cet art dit « zéro », né au milieu du XXe siècle. Il fait partie de cette génération d'artistes qui, dès le début des années 60, a eu à cœur de redéfinir les limites de l'art, et travaille depuis plus de cinquante ans avec des miroirs, transformant l'espace et transfigurant la perception à l'intérieur même de l'art plastique. Sa conception de l'art qui, bien avant l'arrivée d'internet et des réseaux sociaux, joue sur l'interaction avec le spectateur et son environnement, est étonnamment avant-gardiste. Auteur du manifeste Ein neuer Raum (Un nouvel espace), il revendique une zone dans laquelle on retrouverait « tous les problèmes liés à l'espace dans le passé et le futur (...)». Une volonté artistique traduite par le sentiment de neutralité qui se dégage de ses œuvres. Les miroirs sont vides, dénués de temporalité. Les « Spiegelräume » de Megert n'ont de sens qu'avec le reflet du spectateur qui s'y regarde et qui y voit des reflets de son environnement. Un écho aux dires du peintre, plasticien et homme de lettres français Marcel Duchamp, premier artiste à considérer comme indispensable « la part décisive du spectateur dans la constitution d'une œuvre d'art ».

Carré ou rond, fragmenté ou d'un seul tenant, orienté, superposé, le miroir se sépare de son usage initial : la fonctionnalité. Forcé de se déplacer, le spectateur découvre alors de multiples points de vue, décuplant ainsi le champ des possibles en matière de perception spatiale. Entre utopie, lumière, mouvement et dynamisme, l'art de Christian Megert se vit comme un rêve éveillé...

« Le miroir se souvient des visages
le miroir se souvient des milliers des visages
qui se sont posés sur lui
comme des papillons, un instant, sur leur reflet
se posent, puis mortels sont emportés
par le vent qui les efface [...] »

Le miroir, Jean Joubert.

Vernissage de Christian Megert "nouvel espace"

Cela fait plus de cinquante ans que Christian Megert travaille avec des miroirs, il appartient à une génération d'artistes, qui, au début des années 60, voulait redéfinir les limites de l'art. En tant que "ambassadeur suisse de l'Art-ZERO", Christian Megert fait partie intégrante de l'histoire de l'art du 20ème siècle. Depuis 1961, il a transformé l'espace avec des miroirs, et a ainsi élargi les possibilités de perception à l'intérieur même de l'art plastique. Dans son manifeste "Ein neuer Raum" (Un nouvel espace), il a formulé l'ambitieuse qualité de son œuvre dans des termes encore valables aujourd'hui. Il y revendique un espace, dans lequel on retrouverait "tous les problèmes liés à l'espace dans le passé et le futur (...)", et, réellement, ses espaces miroirs ont un effet immédiat intemporel. Le contexte historique de ZERO constitue seulement l'arrière-plan du débat actuel concernant son art.
Les miroirs sont vides, le spectateur y voit des reflets de son environnement. Sans spectateur, ses "Spiegelräume" n'ont pas de sens. Megert exauce la maxime de Marcel Duchamp, qui était le premier artiste à reconnaître comme indispensable la part décisive du spectateur dans la constitution d'une œuvre d'art. Comme les miroirs sont vides, ils n'ont ni style, ni âge. Ce qu'ils reflètent est toujours le présent de leur spectateur.
Les "Spiegelräume" ne manquent pourtant pas de forme. Megert a étudié très exactement le potentiel du miroir et use de toutes les possibilités du simple miroir plan. Il s'est consciemment limité au miroir plat et n'a jamais utilisé de miroir concave ou convexe. Il a dirigé l'exposition de ses miroirs de manière planifiée, les a ajustés dans différentes directions mais aussi accrochés librement dans la pièce, de façon à ce qu'ils puissent bouger selon les mouvements de l'air. Ses premières œuvres étaient composées de débris de miroirs qui réfléchissaient des parties infimes de la réalité par des fragments de l'espace environnant.
Ses installations de grands miroirs confrontés les uns aux autres suggèrent, par contre, un espace manifestement infini que le spectateur ne peut jamais complètement exploiter. Les arrangements formels de Megert sont en même temps toujours limités à l'essentiel et très simples.
Les miroirs sont carrés ou ronds, ils sont disposés selon des méthodes évidentes et rationnelles.
Mais leur effet n'est pas facile à saisir précisément, on ne peut que le vivre de façon différente selon chaque spectateur. Les miroirs de Christian Megert ne sont pas fonctionnels, ils ne sont pas faits pour se maquiller ou se raser. Ils nous touchent plus profondément, s'adressant à une couche existentielle de notre conscience. Ils obligent le spectateur à se déplacer, car ils ne fixent pas de point de vue idéal mais offrent au contraire de nombreux points de vue possibles. Le spectateur se voit à plusieurs endroits dans la pièce; il ne fait pas l'expérience d'un espace formant un continuum sans rupture, mais plutôt un environnement à multiples facettes, sans cesse changeant. Le spectateur se sent lui-même, face aux miroirs de Christian Megert, en tant qu'être percevant, observant et ressentant un espace. La précision de la composition réalisée par l'artiste retombe presque complètement en arrière-plan. De ces "Spiegelräume" émane une forte puissance anonyme. Leurs origines remontent à une ère artistique, qui mena l'évolution de l'art moderne des années 50 à sa fin logique; en tant qu'œuvres d'art autonomes elles s'affirment pourtant jusqu'à aujourd'hui avec une fraîcheur intacte, et elles peuvent être redécouvertes par chaque nouvelle génération.

Kay Heymer

Vernissage de Christian Megert "nouvel espace"

[19:00-21:00] Vernissage de Didier Ben Loulou "Des amours silencieuses"
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
Yveline Antiques
Antiquaire, décorateur, Antiqueshop. Agathe Derieux
4, rue de Furstenberg
antiquitesyveline@yahoo.fr
www.yveline-antiquites.com
https://www.instagram.com/yvelineantiques

Des Amours Silencieuses
Carte Blanche à Didier Ben Loulou

du 18 au 31 mai

Vernissage de l'exposition "Des amours silencieuses"

Vernissage de l'exposition "Des amours silencieuses"

Vernissage de l'exposition "Des amours silencieuses"

Vernissage de l'exposition "Des amours silencieuses"

Vernissage de l'exposition "Des amours silencieuses"

[19:00-21:00] Vernissage de Kepa Garraza "POWER"
Location:
Sobering gallery
87, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 66 82 04 43
Mail : contact@soberinggalerie.com
Internet Site : www.soberinggalerie.com
Description:
17 mai - 18 juin, 2018
Vernissage, 17 mai, 2018, 19h - 21h

Sobering Galerie est heureuse de présenter POWER, une exposition de peintures et de dessins au pastel de l'artiste madrilène Kepa Garraza.

"POWER" est une réflexion sur la représentation du pouvoir dans la culture occidentale, de la Grèce classique à nos jours.
L'approche de l'artiste se concentre sur l'utilisation de la sculpture pour
faire des portraits de personnalités historiques directement liées au pouvoir politique ou militaire.

Le but de l'exposition est d'analyser les relations entre l'art et le pouvoir à travers l'histoire, en affichant un calendrier visuel des images montrant aux
spectateurs comment l'art a toujours travaillé dans l'ombre du pouvoir politique.

Cette exposition sera la première exposition personnelle de l'artiste en France.

Kepa Garraza est né en 1979 à Bilbao, Espagne. Il vit et travaille à Madrid. Kepa Garraza a fait l'objet de plusieurs expositions en Espagne et à l'étranger, y compris États-Unis, Allemagne, Pays-Bas.
Son travail est inclus dans les collections du Patio Herreriano Museum, Artium Museum, Gustavo de Maeztu Museum.

Vernissage de Kepa Garraza "POWER"

Vernissage de Kepa Garraza "POWER"
Kim Jong-il
Pastel on paper
140 x 100 cm
2016

Vernissage de Kepa Garraza "POWER"
Mao Zedong
Pastel on paper
140 x 100 cm

[19:00-21:00] Vernissage de Lumina Wang "Le Monde Entier"
Location:
Poïèsis des Arts
12, rue de Jouy
75004 Paris
M° Saint-Paul, Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 71 75 61 03
Mobile : +33 (0)6 83 95 54 04
Mail : poiesisdesarts@gmail.com
Internet Site : www.poiesisdesarts.com
Description:
Lumina WANG - 鹿明那

Du 17 au 31 mai 2018 (tous les jours de 15h à 20h)
Vernissage le 17 mai à partir de 19h

« Le Monde Entier », c'est ainsi que s'intitule la nouvelle exposition de Lumina WANG qui aura lieu du 17 au 31 mai, dans la ravissante galerie « Poïèsis des Arts », également café-théâtre, située en plein cœur de Paris dans le quartier du Marais.

Lors de cet événement, une pluralité d'œuvres de l'artiste de diverses périodes seront exposées sous des formes d'expressions artistiques variées. Les peintures, les dessins et les créations photographiques de Lumina WANG seront une invitation à percevoir la singularité et l'univers onirique, entre rêve et mythologie, parfois brut et décalé, de ce « Monde » tel qu'il est dépeint par l'artiste.

Étendue sur 90 m2 sur deux niveaux, la galerie « Poïèsis des Arts » est devenue depuis son ouverture en 2014, un espace culturel actuel et contemporain. Ce lieu inédit d'inspiration a attiré, par les créations artistiques qu'il met en lumière et la convivialité qui s'en dégage, d'innombrables amateurs d'art, artistes-exposants, performeurs ou comédiens, et bien d'autres acteurs du monde de l'art et de la culture, qui s'y rassemblent en vue de partager leur passion artistique commune.

Dès l'inauguration de l'exposition le 17 mai, la galerie « Poïèsis des Arts » aura donc le plaisir de vous inviter à découvrir les œuvres originales de Lumina WANG, artiste-plasticienne et également comédienne d'origine taiwanaise, installée en France à Paris depuis plus de neuf ans. Son univers, riche par sa diversité artistique et culturelle, saura rassembler les connaisseurs et spécialistes du monde de l'art, et créera un évènement singulier et insolite par l'originalité de ses œuvres.
À ne pas manquer...

Vernissage de Lumina Wang "Le Monde Entier"

[19:00-21:00] Vernissage de Manon Prothon
Location:
Portefoin
5, rue Portefoin
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Temple, Saint-Sébastien - Froissart
France
Mail : contact@portefoin.com
Internet Site : www.portefoin.com
Description:
VERNISSAGE JEUDI 17 MAI A 19H
Les oeuvres seront exposées jusqu'au 24 juin 2018

http://manonprothon.com

Vernissage de Manon Prothon

[19:00-21:00] Vernissage de Marie-Madeleine Vitrolles "Entre Ciel et Terre"
Location:
Galerie French Arts Factory
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 77 13 27 31
Mobile : +33 (0)6 60 53 60 54
Mail : vemoulin@frenchartsfactory.paris
Internet Site : www.frenchartsfactory.paris
Description:
Vernissage de Marie-Madeleine Vitrolles "Entre Ciel et Terre"

[19:00-22:00] Vernissage de Vidyakelie "We Are Not God VI"
Location:
Ellia Art Gallery
anciennement galerie Janos
9, rue Christine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 44 07 10 60
Mobile : +33 (0)6 26 39 19 07
Mail : laurence@e-artgallery.fr
Internet Site : www.ellia-artgallery.com
Description:
Une communication simple, où l'échange est au centre pour se comprendre,
comment y parvenir aujourd'hui?

Que nous reste-t-il pour dialoguer?
Pourquoi avons-nous oublié notre énergie corporelle?

L'artiste est convaincu que ces moyens d'échange sont bien présents et cherche à révéler en chacun d'entre nous les moyens d'en restaurer l'usage. En utilisant le dessin et le texte, Vidyakelie a voulu, pour son projet, instaurer une traçabilité temporelle. Les reliques religieuses, mystiques et scientifiques de diverses civilisations provenant des passés les plus lointains sont pour Vidyakelie des artefacts précieux auxquels il faut se référer. La rencontre graphique du langage par le texte manuscrit et le dessin expressif produit de la poésie, qui vient interférer dans notre quotidien. Une question directe au spectateur qui ne peut se contenter de rôle de voyeur. Une mission l'attend, penser.

Vernissage de Vidyakelie "We Are Not God VI"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "8ème Prix Carmignac du photojournalisme"
Location:
Londres
London
London
London
M° www.tfl.gov.uk/tube
United Kingdom
Internet Site : www.cityoflondon.gov.uk
Description:
Saatchi Gallery

jusqu'au 15 juin

"Le Piège: Traite des femmes au Népal"
de Lizzie Sadin

After the devastating 2015 earthquake that killed 9.000 people and displaced 650.000 others, the lives of many Nepalese have been shattered. Unemployment and the precarity of living conditions have risen dramatically since then, leading to an increase in trafficking, notably of women. While in Nepal, photographer Lizzie Sadin explored how the trafficking and forced prostitution of women are not only a result of economic poverty but also a consequence of social and cultural practices.

Sadin met some Nepalese women who experience violations of their fundamental rights on a daily basis. They have little hope to pursue higher education and almost no control over their own destiny and future. Trafficked women live in fear of regular physical and psychological abuse as well as symbolic violence, which are sometimes perpetrated by family members themselves. The current social context, which defines women as being inferior to and dependent on men, and its underlying values, needs evolving for human rights violations to stop in Nepal.

Following Sadin's research in Katmandu and at the India-Nepal border, the exhibition will showcase 8th Laureate Lizzie Sadin's photographs. A monograph of Sadin's works is published by Skira.



About Lizzie Sadin

French photographer Lizzie Sadin has devoted the first ten years of her career to socio-educational issues and has developed a singular outlook to report on the world around her. Inspired by Humanist photographers, she decided to focus on photography in 1992 and contributes to reporting on issues that are too often overlooked. She joined Robert Doisneau's Rapho agency in 1994 and concentrated on in-depth human rights reportages. She has explored a variety of topics through which she has developed a strong interest in the trafficking of women, illustrated by her project for the 8th edition of the Carmignac Photojournalism Award.


About the Carmignac Photojournalism Award

In 2009, Fondation Carmignac established the Carmignac Photojournalism Award with the aim of funding annually the production of an investigative photo reportage on human rights violations in the world. Selected by an international jury, the laureate receives an endowment of 50.000 euros, enabling them to carry out an in-depth reportage on the ground, with the logistical support of Fondation Carmignac. The latter presents a travelling exhibition and the publication of a monograph, upon their return.


About Fondation Carmignac

Created in 2000 under the initiative of Édouard Carmignac, Fondation Carmignac is a corporate foundation with an art collection of about 300 works, which also funds the Carmignac Photojournalism Award. The Collection, presented and shared inside the company's offices, celebrates American art from the 1960s to the 1980s, with iconic works by Andy Warhol, Roy Lichtenstein and Jean-Michel Basquiat, to 20th and 21st century masterpieces by Gerhard Richter, Willem de Kooning, Martial Raysse, Miquel Barceló or Ed Ruscha, and contemporary art including works by Zhang Huan and El Anatsui. On 1 June 2018, Fondation Carmignac will open the Villa Carmignac on the island of Porquerolles, Sourthern France, to share its collection with the public with a programme of temporary exhibitions, a sculpture park and cultural events.

Vernissage de l'exposition "8ème Prix Carmignac du photojournalisme"
Rita, 17, April 2017

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Attention Intelligences !"
Location:
MAIF Social Club
37, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 92 50 90
Mail : maifsocialclub-paris@maif.fr
Internet Site : www.maifsocialclub.fr
Description:
Le MAIF Social Club est heureux de vous inviter au vernissage de l'exposition Attention Intelligences !
Découvrez la nouvelle exposition autour de l'intelligence artificielle et expérimentez les œuvres de 8 artistes contemporains pour explorer la manière dont l'attention participe à construire nos intelligences.

Au menu ?
Des visites guidées vous seront proposées toutes les 30 minutes avec les commissaires de l'exposition et des entresorts (sur réservation) avec Alice Lenay.

Artistes de l'exposition :
Antoine Chapon
Lucie Conjard
Laura Couto Rosado Designer
Frédéric Deslias
Jean Frémiot
Nicolas Gourault
Joris Mathieu
Yann Nguema
Lionel Palun
Théâtre Nouvelle Génération
Frédéric Ravatin

Commissariat : Atelier Arts Sciences, plateforme commune au CEA et l'Hexagone Scène Nationale Arts Sciences.


A travers l'expérimentation de 8 œuvres, nous vous invitons, à l'heure de l'intelligence artificielle, à explorer la manière dont nos attentions participent à construire nos intelligences et à discuter cette construction.

Je suis impacté par les liens que je tisse avec mon environnement, comment en prendre conscience ?
Le Soleidoscope * (2018) de Yann Nguema, rappelle un objet que l'on connait, le kaléidoscope. Utilisé ici comme un miroir, vous verrez votre portrait imbriqué à celui d'une dizaine d'autres individus donnant un être protéiforme. L'artiste vous propose également de plonger à l'intérieur de votre propre corps avec l'installation interactive Anato-me * (2018) : grâce à un dispositif d'écrans, vous créez par la position de votre buste face à l'œuvre un reflet virtuel synthétisé à l'aide d'une base de données médicales. L'artiste utilise cette base de données scientifiques pour produire de l'art et de la poésie : vous reconnaîtrez-vous ? Mouvement inverse, l'œuvre Fresque # 2 (2018) de Lionel Palun vous reconnaît-elle ? Elle se met en mouvement selon le regard que vous lui portez.

Ma capacité d'attention disponible est limitée : qu'en est-il de celle des machines ?
L'œuvre du photographe Jean Frémiot, Sous le socle du monde (2013), questionne la manière avec laquelle votre rapport aux machines transforme votre attention au monde. Et comment ces machines se connectent-elles, au monde, de leur côté. Et quand les machines vous regardent, que se passe-t-il ? C'est la question que nous nous sommes posée devant l'œuvre de Nicolas Gourault et Antoine Chapon, Faces in the mist (2017) : un programme de reconnaissance faciale utilisé à contre-emploi qui vous montrera les limites de cet exercice.

Suis-je attentionné quand je suis attentif ?
Être attentif, c'est aussi être attentionné. Mais alors, l'attention que vous donnez à vos machines signifie-t-elle que vous prenez soin d'elles ? Frédéric Deslias et Laura Couto Rosado vous invite à manipuler Ƭi * (2018) qui réagira en fonction de l'attention que vous lui portez. Si vous êtes attentionnés à l'égard des machines, l'oeuvre Artefact - AI-Kô, (2018) de Joris Mathieu et Nicolas Boudier, vous plongera dans un monde d'anticipation où il est fait l'hypothèse que les humains ont disparu. Alors, qu'advient-il des artefacts ?

Vernissage de l'exposition "Attention Intelligences !"

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Bhakti - les Âmes de l'Inde"
Location:
Galerie Artcube
Espace Neolux
9, place Furstenberg
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)6 48 10 28 45
Mail : jonathan.gervoson@artcube.fr
Internet Site : www.artcube.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Bhakti - les Âmes de l'Inde"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "COLONNE"
Location:
Hôtel de Ville de la Celle Saint-Cloud
8E, avenue Charles de Gaulle
78170 La Celle Saint-Cloud
M° Gare SNCF La Celle Saint-Cloud
France
Phone : +33 (0)1 30 78 10 00
Fax : +33 (0)1 30 82 06 86
Internet Site : www.lacellesaintcloud.fr
Description:
Salons de l'Hôtel de Ville

PAR LES ATELIERS DE SCULPTURE DU CARRÉ DES ARTS

Jusqu'au 3 juin
Tous les jours, de 15h à 18h
Vernissage, le jeudi 17 mai à 19h

La colonne convoque la verticalité de l'Homme. C'est une question fondamentale de la sculpture et de l'architecture (figure humaine, tour, mur...). Elle est liée à l'histoire de l'humanité et lui rappelle : « Souviens-toi que tu t'es dressé » 1. Elle peut être envisagée comme un couloir qui permet le passage du monde terrestre au monde céleste, selon la thématique mythologique de l'axis mundi 2, chère à Brancusi, et récurrente dans de nombreuses cultures à travers le monde. Au-delà de sa matérialité, comment la colonne peut-elle être vectrice d'idées ? Suivant ce fil conducteur, les sculpteurs des ateliers du Carré des Arts échafaudent leurs visions de l'élévation, luttent contre la loi de la gravitation, découpent l'espace et le structurent en de multiples gestes.

1 cf. Richard Scoffier, « Où commence l'architecture ? ». (Le Mur, dans l'Université populaire du Pavillon de l'Arsenal).
2 cf. Mircea Eliade : « L'axis mundi connaît de nombreuses variantes : la colonne Irminsul des anciens Germains, les piliers cosmiques des populations nord asiatiques, la montagne centrale, l'arbre cosmique... ».

Vernissage de l'exposition "COLONNE"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Cliffhangers"
Location:
Toulouse
Toulouse
31000 Toulouse
M° Gare SNCF de Toulouse
France
Internet Site : www.toulouse.fr
Description:
Lieu-Commun
25 Rue d'Armagnac
31500 Toulouse

du 18 mai au 9 juin 2018
vernissage jeudi 17 mai 2018 à 19h + performance à 20h30 - Lieu-Commun, Toulouse
Ouvert du mercredi au samedi de 12h à 19h, entrée libre et gratuite.

Cliffhangers est une exposition des diplômés 2017 de l'isdaT beaux-arts, qui aura lieu du 18 mai au 9 juin 2018 à Lieu-Commun.
Dans le cadre de WEACT#10, week-end de l'art contemporain de Toulouse et agglomération, organisé par le réseau PinkPong.

Le terme cliffhanger (de l'anglais cliff : falaise et hanger : suspension) désigne dans un récit une fin ouverte destinée à créer une forte attente.

Nous ne sommes pas accrochés à la falaise, en péril jusqu'au prochain épisode.
Nous nous jouons de la falaise et choisissons nos prises.
Nous nous retrouverons, riches d'un an d'expériences après l'école, nous vous proposerons une exposition.

Le 17 mai au soir, contents, nous vernirons.

participants
Camille Bes, Audrey Buchot, Côme Calmettes, Clément Capdevielle, Léo Fasa-Grandet, Cassandre Fournet, Margot Guillet, Marthe Lallemand, Lasagnes Productions, Marion Lebbe, Joséphine Lunal, Francesca Monticone, Alice Nouchi, Leslie Ritz, Maroussia Sallent, Leïla Saunier.

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Diego Giacometti"
Location:
Musée national Picasso-Paris
Musée Picasso - Hôtel Salé
5, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 71 25 21
Fax : +33 (0)1 48 04 75 46
Internet Site : www.museepicassoparis.fr
Description:
17 mai - 4 novembre 2018

L'exposition « Diego Giacometti au musée Picasso » est l'occasion d'explorer la genèse de la commande exceptionnelle passée à Diego Giacometti pour le musée national Picasso à l'occasion de son ouverture en octobre 1985.

Cet ensemble remarquable de 50 pièces, composé de chaises, bancs, luminaires et tables, créés exclusivement pour l'hôtel Salé, marque l'apogée de l'oeuvre de Diego Giacometti, exécutant ici sa dernière commande, avant sa mort en juillet 1985.
« Artisan-poète » selon la formule de Jean Leymarie, Diego Giacometti décline dans ce mobilier les différentes facettes de son univers : le goût pour la nature et le végétal, la relecture des sources antiques, grecques et étrusques, l'aspiration à créer une véritable « géométrie dans l'air ».

L'exposition présentera les nouvelles assises conçues pour le Musée national Picasso-Paris dans le cadre d'un partenariat avec l'ECAL et Tectona.

Commissaires :
François Dareau, chargé de recherches
Virginie Perdrisot, conservatrice du patrimoine au Musée national Picasso-Paris

Vernissage de l'exposition "Diego Giacometti"
Diego Giacometti, rue du Moulin Vert, Paris, 1983
© Martine Franck / Magnum Photos

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Durch unsere Augen - Antlitz Mensch"
Location:
Berlin
Berlin
10871 Berlin
M° U-Bahn Berlin
Allemagne
Internet Site : www.berlin.de
Description:
Haus der Demokratie und Menschenrechte
Greifswalder Str. 4
10405 Berlin
+49 30 2043506
www.hausderdemokratie.de
https://twitter.com/HdDuM

vom 17. 05. 2018 bis 30. 06. 2018 | Robert-Havemann-Saal & Foyer
werktags von 10:00 - 17:00 & nach Vereinbarung

Durch unsere Augen - Antlitz Mensch
Foto-Ausstellung

Die internationale Foto-Ausstellung zeigt Menschen unterschiedlicher Kulturen und Herkunft in Alltagssituationen und ermöglicht so Einblicke in Momente von großer Schönheit, tiefem Schmerz und auch der Hoffnung. Es sind leise, stimmungsvolle, fast schon poetische Blicke in die Gedanken der Menschen vor uns.

Als Betrachtende begegnen wir hier den Menschen unserer Welt, ihrem Leben und finden uns in Augenblicken existenzieller Fragestellungen wieder. Die Ausstellung zeigt uns die Welt - und diese tritt mit uns in einen Dialog, in einen kommunikativen Austausch durch die Reflexion der Betrachtung. Das Sehen und Verstehen auf gleicher Augenhöhe - im gegenseitigen Respekt für einander.

Die Fotoserien der acht Fotograf*innen stammen aus Pakistan, dem Iran, den USA, Serbien, der Ukraine, Rumänien, Marokko, Algerien und Togo. Sie entstanden in unterschiedlichen Projekten und Reisen während der letzten Jahre.


Vernissage am 17. Mai um 19 Uhr im Robert-Havemann-Saal in Anwesenheit von Maria Dost, Pierre Suchet und Gilbert Vasseur.

Mit einem musikalischen Beitrag von Dorothea Mader.


Die Fotograf*innen:

Maria Dost (Kuratorin) - Deutschland
Ciro Battiloro - Italien
Alain Boucheret - Frankreich
Renata Ginzburg - USA
Tamara Micanovic - Serbien
Fethi Sahraoui - Algerien
Pierre Suchet - Frankreich
Gilbert Vasseur - Frankreich


Veranstalter: Maria Dost, Ciro Battiloro, Alain Boucheret, Renata Ginzburg, Tamara Micanovic, Fethi Sahraoui, Pierre Suchet, Gilbert Vasseur und Stiftung Haus der Demokratie und Menschenrechte

Vernissage de l'exposition "Durch unsere Augen - Antlitz Mensch"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "The Art Design Lab"
Location:
Le Molière
40, rue de Richelieu
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 42 61 99 40
Mobile : +33 (0)6 81 80 99 05
Mail : mathilde@lemoliere.net
Internet Site : www.lemoliere.net
Description:
Vernissage de l'exposition "The Art Design Lab"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Traverses 92"
Location:
Hôtel de Ville de Levallois-Perret
Place de la République
92300 Levallois-Perret
M° Anatole France
France
Phone : +33 (0)1 49 68 30 00
Fax : +33 (0)1 47 31 26 73
Internet Site : www.ville-levallois.fr
Description:
18 mai au 2 juin 2018

Les 15èmes rencontres de l'École, des Arts, de la Culture et du Territoire dans les villes des Hauts-de-Seine

Créé par la Direction des services académiques de l'Éducation nationale dans le 92, en partenariat avec les villes, notamment Levallois, c'est un espace-temps annuel de restitution des projets menés dans les établissements scolaires en partenariat avec les structures artistiques et culturelles. Expositions, concerts, spectacles... Sont des moments de rencontres et de découverte.

De la petite section au lycée, ce thème a permis de tisser des liens entre les élèves et les établissements de la Ville.

Au programme

Spectacle musical
Jeudi 24 mai 2018 à 20h
Salle Ravel

Arts visuels
du 18 mai au 2 juin 2018
Péristyle de l'Hôtel de Ville
du 19 mai au 2 juin 2018
Médiathèque Gustave-Eiffel

[19:00-21:00] Vernissage de la vente Koller
Location:
Artcurial
Hôtel Marcel Dassault
7, Rond-Point des Champs Elysées-Marcel Dassault
61, avenue Montaigne
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 99 20 20
Mail : contact@artcurial.com
Internet Site : www.artcurial.com
Description:
Koller Ventes aux Enchères vous invite à découvrir l'exposition des highlights de ses prochaines ventes d'art moderne et contemporain

Kees van Dongen, Serge Poliakoff, Georges Braque, Pierre Bonnard, Mark Tobey, Maurice Utrillo, Niki de Saint Phalle, Maurice de Vlaminck, Richard Hamilton, Victor Vasarély, Keith Haring, Wilhelm Lehmbruck

17 - 18 mai 2018
9:30 - 18:00

Les œuvres seront vendues aux enchères à Zurich les 29 et 30 juin 2018.

[19:30-21:00] Finissage de Quentin DMR "ENTER / EXIT"
Location:
Artistik Rezo Gallery
14, rue Alexandre Dumas
75011 Paris
M° Rue des Boulets
France
Phone : +33 (0)1 77 12 54 55
Mail : contact@galerieartistikrezo.com
Internet Site : www.galerieartistikrezo.com
Description:
Exposition du 27 avril au 18 mai 2018
Du lundi au samedi de 11h à 19h

Vernissage le jeudi 26 avril
Preview collectionneurs de 16h à 19h
Vernissage public de 19h à 21h

La Galerie Artistik Rezo est ravie d'accueillir pour la première fois Quentin DMR pour son solo show.

En s'appropriant l'espace de la galerie, l'artiste nous entraîne dans son univers photographique, constitué d'œuvres délicatement abstraites et résolument humaines.
Quentin DMR se définit comme un "photographe-plasticien", deux termes qui s'opposent et se rejoignent.
Il expérimente, détourne, réoriente le regard.
Il interroge la place du photographique pour nous restituer ce qu'il nomme une déconstruction de l'image.

Vernissage de Quentin DMR "ENTER / EXIT"

[19:30-21:00] Presentación de "Mónica Beatriz", de Micaela Agostini
Location:
Cien Fuegos Librería
4, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny, Ledru-Rollin, Charonne
France
Mobile : +33 (0)6 51 74 97 81
Mail : info@cienfuegos.in
Internet Site : www.cienfuegos.in
Description:
Presentación de "Mónica Beatriz", de Micaela Agostini

[19:30-22:00] Présentation de la journée internationale de la Lumière
Location:
Mairie du 9ème arrondissement
6, rue Drouot
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)1 71 37 75 09
Internet Site : mairie9.paris.fr
Description:
1ère JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA LUMIÈRE
En partenariat avec l'UNESCO et sous le patronat de Lumière et Société

19h30 : présentation de la journée internationale de la Lumière par Jean Audouze
19h45 : présentation du projet Vitae d'envoi d'une sculpture sur la Lune, par Anilore Banon
20h15 : représentation du seule en scène « Uni(s)vers la Lumière » par et avec Emma Scali
21h30 : cocktail

Toute la soirée : mise en lumière de la mairie du 9e par Alain Guilhot

>> RSVP

Présentation de la journée internationale de la Lumière

[19:30-22:00] Vernissage d'ONSEPT "MONDES INTÉRIEURS"
Location:
Galerie Guigon
39, rue de Charenton
75012 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 53 17 69 53
Mobile : +33 (0)6 07 04 84 86
Mail : info@galerie-guigon.com
Internet Site : www.galerie-guigon.com
Description:
H.Art "a lifestyle", créée par Hanna Ouaziz, à l'origine des projets de la Réserve Malakoff (2016) et du Lab14 (2017), a ouvert un espace Galerie Art Contemporain urbain à Bastille et organise 5 expositions autour du thème "HUMAN BEING" qui s'étaleront jusqu'à octobre prochain.

"TAKE A BREATH", la première exposition, a rencontré un vif succès.

"HUMAN BEING" comme une plongée au cœur de la nature humaine, explore les grandes questions relatives à l'Etre humain, à son histoire, à son évolution propre : qu'il s'agisse de ses origines sur terre, de sa place dans la société ou de son rapport à lui-même comme aux autres.
Questionnement que je souhaitais soumettre à une jeune génération d'artistes urbains.

La nouvelle exposition qui se tiendra du 17 au 31 Mai 2018 sera un SOLO SHOW de l'artiste Street-art ONSEPT appelé "MONDES INTÉRIEURS" comme un voyage introspectif révélant nos envies, nos désirs mais aussi les faces cachées de nos personnalités.
Véritable étoile montante de la scène artistique française, il se distingue par une esthétique singulière et une minutie hors norme.

Nous donnons rendez-vous au Vernissage de l'exposition de ONSEPT, le 17 Mai 2018 à 19H30, au Passage Guigon (39 rue de Charenton) à Bastille.
En espérant que vous souhaiterez continuer l'aventure artistique de H.Art a "lifestyle", notamment sur l'exposition de ONSEPT mais aussi sur les autres projets à venir.

Vernissage d'ONSEPT "MONDES INTÉRIEURS"

[19:30-22:00] Vernissage de l'exposition "W3-F3"
Location:
Café A
148, rue du Faubourg Saint-Martin
75010 Paris
France
Phone : +33 (0)9 81 29 83 38
Mail : clement.cafea@gmail.com
Internet Site : www.cafea.fr
Description:
http://www.photographeronline.fr/expo

[19:30-22:00] Vernissage de l'exposition collective "Tiens moi par la langue"
Location:
heartgalerie
Contemporary & New Art
30, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 48 07 22 92
Mail : heart@heartgalerie.fr
Internet Site : www.heartgalerie.fr
Description:
Vernissage de l'exposition collective "Tiens moi par la langue"

[19:30-22:00] Vernissage de monsieur Vautier "Myself : celui qui aime le cinéma"
Location:
La Défense
Defacto
La Défense
92095 Paris La Défense Cedex
M° RER A La Défense
France
Phone : +33 (0)1 46 93 19 00
Fax : +33 (0)1 46 93 06 79
Internet Site : www.ladefense.fr
Description:
hôtel Renaissance La Défense
60 jardin de Valmy
La Défense

Le vernissage aura lieu le 17 mai à partir de 19H30. Il y aura un cocktail créé pour cette occasion. Rendez-vous dans le bar incroyable de l'hôtel Renaissance La Défense pour un moment convivial et cinéphile.

https://www.monsieurvautier.com

Vernissage de monsieur Vautier "Myself : celui qui aime le cinéma"













[20:00-22:00] Performance de Jules Beckman "Pleasure Test"
Location:
Silencio
144, rue Montmartre
75002 Paris
M° Bourse, Sentier, Grands Boulevards
France
Mail : contact@silencio-club.com
Internet Site : www.silencio-club.com
Description:
Entre danse, performance musicale, artistique et stand up, Silencio vous invite à découvrir "Pleasure Test" de Jules Beckman jeudi 17.05.2018 à 20:00.

Artiste de scène hybride et pluridisciplinaire, compositeur et pédagogue, Jules Backman travaille depuis les années 80 dans les milieux contemporains, populaires et underground de la danse, de la musique et du cirque.

Cette performance solo signée par l'homme-orchestre rock et funk, s'attache à illustrer les rituels de transformation et à questionner la problématique de l'identité.

Performance de Jules Beckman "Pleasure Test"

[20:00-23:00] [Cannes] 25ème Dîner de l'amfAR
Location:
Hôtel du Cap-Eden-Roc
Boulevard JF Kennedy
06601 Antibes Cedex
M° Gare SNCF Antibes
France
Phone : +33 (0)4 93 61 39 01
Fax : +33 (0)4 92 93 32 00
Mail : reservation@hdcer.com
Internet Site : www.hotel-du-cap-eden-roc.com
Description:
amfAR Gala Cannes-25th Anniversary Edition!
to benefit amfAR, The Foundation for AIDS Research

In 2018 amfAR returns to the fabled Hôtel du Cap for the 25th annual amfAR Gala Cannes. It's one of the world's most successful benefit events and the most coveted ticket in town during the Cannes International Film Festival. To date, this spectacular, star-studded event has raised more than $210 million for amfAR's life-saving research programs and has helped keep the fight against AIDS in the global media spotlight.

Event produced by AAB Productions/Andy Boose

DATE
Thursday, May 17, 2018

LOCATION
Hôtel du Cap-Eden-Roc
Cap d'Antibes, France

CONTACT FOR SPONSORSHIP/LEADERSHIP
Andy Boose at (212) 219-0297 or aboose@aabproductions.com

CONTACT FOR TICKET/TABLE INFORMATION
Christina Christofi at (212) 806-1611 or amfargalacannes@amfar.org

CONTACT FOR PRESS INQUIRIES
Bennah Serfaty at (212) 806-1607 or bennah.serfaty@amfar.org

09:00
10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés