Saturday, May 19, 2018
Public Access


Category:
Category: All

19
May 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  [Cannes] 71ème Festival International du Film de Cannes 2018
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
71ème Festival de Cannes 2018

du 8 au 19 mai 2018

http://www.festival-cannes.fr

#Cannes2018

[Cannes] 71ème Festival de Cannes 2018
L'affiche officielle du Festival de Cannes 2018 montre « Pierrot le fou » de Jean-Luc Godard (1965). Un beau baiser entre Anna Karina et Jean-Paul Belmondo

Exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"
Location:
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Internet Site : www.alaia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Du 22 janvier au 10 juin
Tous les jours de 11h à 19h

Vernissage le dimanche 21 janvier en présence d'Olivier Saillard, Christoph bon Weyhe, Jean-Baptiste Mondino, Naomi Campbell, Didier Krzentowski, Jack Lang, Cindy Crawford Kaia Gerber, Farida Khelfa, Carla Sozzani, Paolo Roversi

Disparu le 18 novembre 2017, le génie d'Azzedine Alaïa s'expose au sein de son atelier et de sa galerie d'art dans le 4ème arrondissement de Paris dès aujourd'hui. Orchestrée par Olivier Saillard, cette exposition met en lumière les pièces les plus emblématiques du créateur, qui sera également à l'honneur du Design Museum de Londres qui, dès le mois de mai 2018, accueillera l'exposition "Azzedine Alaïa, The Couturier". Le plus ? C'est le créateur lui-même qui a choisi les 60 pièces couture exposées.

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marques de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition parisienne. Direction l'atelier et la galerie d'art du créateur, situés au 18 rue de la Verrerie dans le quatrième arrondissement où les créations les plus emblématiques d'Azzedine Alaïa se donnent à voir, scénographiées par Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera. A voir jusqu'au 10 juin 2018. Et cette année sera assurément l'année Alaïa puisqu'Outre-Manche, le créateur sera également à l'honneur d'une exposition au Design Museum.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, "Azzedine Alaïa : The Couturier" dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître avant son décès. Curatée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu'intimes et chargées d'histoire. C'est à même la peau de ses mannequins qu'il sculptait ses robes aujourd'hui pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes.

Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l'occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante de la mode.

Azzedine Alaïa : Je suis Couturier - jusqu'au 10 juin 2018 18 rue de la Verrerie 75004 Paris

Azzedine Alaïa : The Couturier - du 10 mai au 7 octobre 2018 Design Museum - 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4,70 € / 3,60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3,60 € / 2,60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22,4 x 17,3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68,5 x 54,5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71,7 x 119,5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00] Mariage du Prince Harry et Meghan Markle
Location:
Londres
London
London
London
M° www.tfl.gov.uk/tube
United Kingdom
Internet Site : www.cityoflondon.gov.uk
Description:
Chapelle Saint-George
2 The Cloisters
Windsor SL4 1NJ

Mariage de Meghan et Harry: 2.640 invités au parc du château de Windsor

Londres - Plus de 2.600 personnes ont été invitées au parc du château de Windsor pour assister à l'arrivée et au départ du Prince Harry et de l'actrice américaine Meghan Markle le jour de leur mariage en mai, a annoncé vendredi le palais de Kensington.
"Le prince Harry et Mlle Markle ont invité 2.640 personnes au parc du château de Windsor pour assister (à leur) arrivée" et celle "de leurs invités", puis, après la cérémonie, "pour assister à la procession en calèche au départ du château", a indiqué le palais dans un communiqué.

Parmi ces invités figureront 1.200 "membres du public", d'âges et de profils variés, venant des quatre coins du Royaume-Uni.

Harry, petit-fils de la reine Elizabeth II, et Meghan souhaitent que les "membres du public" soient "partie prenante aux célébrations", a souligné le palais de Kensington.

"Ce mariage, comme tous les mariages, sera un moment de plaisir et de joie qui reflétera la personnalité et les valeurs" des futurs mariés, a-t-il ajouté.

Le reste des 2.640 invités comprendra 200 personnes venant d'organisations caritatives, 610 issues de la communauté locale de Windsor, une centaine d'élèves d'écoles avoisinantes et 530 membres de la famille royale.

Prévue le 19 mai, la cérémonie débutera à 12H00 à la chapelle Saint-George du château de Windsor. Une fois mariés, à 13H00, Harry, 33 ans, et Meghan, 36 ans, feront un tour dans la ville à bord d'une calèche.

Mariage du Prince Harry et Meghan Markle

[12:00] Vernissage de Jürgen Klauke "Phantomempfindung"
Location:
Galerie Suzanne Tarasiève
7, rue Pastourelle
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 71 76 54
Mobile : +33 (0)6 11 01 16 79
Mail : info@suzanne-tarasieve.com
Internet Site : www.suzanne-tarasieve.com
Description:
19 mai - 17 mai 2018
Vernissage samedi 19 mai 2018 de 18h à 21h

Catalogue de l'exposition : textes de Catherine Millet et Klaus Honnef

Suzanne Tarasieve est heureuse d'annoncer la première exposition personnelle de Jürgen Klauke à la galerie. Conçue sous forme de mini-rétrospective, lʼexposition Phantomempfindung (Sensations fantômes) réunit une trentaine dʼœuvres, articulant dessins et photographies, du début des années 70 jusquʼà nos jours.

Jürgen Klauke est une figure majeure de lʼart contemporain. Son influence retentit au-delà des frontières germaniques depuis le début des années 70, période à partir de laquelle il sʼintéresse aux troubles existentiels et à la question du genre qui fascinera bien des artistes après lui (de Cindy Sherman à David Bowie).
Au cours de ses quarante ans de carrière, Klauke repousse sans relâche les limites du médium photographique. Il est lʼun des premiers à le revendiquer comme moyen dʼexpression artistique et à présenter des œuvres de grand format (en noir et blanc puis en couleur) quand dʼautres utilisent des formats traditionnels ou persévèrent en noir blanc.
Il ouvre aussi de nouvelles méthodes de représentation tels que la séquence ou le tableau photographique, minutieusement mise en scène, dans lʼépure et la théâtralité.

Utilisant son corps comme principal sujet dʼexpression, son œuvre rejoint également la recherche conceptuelle des artistes de son temps, tels que Robert Morris ou Bruce Nauman, ce qui fait de lui un des principaux représentants du « Body Art » et influence ses performances.

« Dans l'art contemporain, Jürgen Klauke est une figure singulière. Plus particulièrement en Europe son influence dans la réflexion artistique est essentielle. Ainsi, la conscience soulignée du corps et la sensibilité à la menace pesant sur l'intégrité physique aussi bien que psychologique (...) est aussi le résultat de son travail artistique. Cherchant constamment à élucider les relations à l'existence humaine, il avance, hors du cadre de l'esthétique pure avec une maîtrise parfaite de l'usage des outils artistiques ». 1

Parmi ces outils, se trouve le dessin, quʼil pratique assidûment, à lʼencre ou la tempera, pour éloigner les dangers de la superficialité et explorer les thèmes de son œuvre : de lʼidentité sexuelle à lʼamour handicapé, en passant par les affres du pouvoir.


Né en 1943 à Kliding (Allemagne), Jürgen Klauke est diplômé de lʼÉcole Supérieure dʼArt et Design de Cologne. Son travail a été exposé à la Documenta 8 de Kassel (Allemagne) en 1987, et dans de nombreux musées en Allemagne et à lʼinternational : The Museum of Modern Art de Saitama (Japon) en 1997 ; The State Russian Museum de Saint-Pétersbourg (Russie) et Maison Européenne de la Photographie à Paris (France) en 2001; Hamburger Kunsthalle (Allemagne) en 2002 ; Nationalgalerie de Berlin (2006), Museum Ludwig à Cologne (Allemagne) en 2010 et Museum der Moderne de Salzbourg (Autriche) en 2011.

Le Max Ernst Museum à Brühl (Allemagne) lui consacre en 2017 une rétrospective de ses dessins.

1 Extrait du texte de Klaus Honnef « From Image to Phantom », 1992

Vernissage de Jürgen Klauke "Phantomempfindung"

13:00  
14:00 [14:00-19:00] Vernissage de l'exposition "Attention Intelligences !"
Location:
MAIF Social Club
37, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 92 50 90
Mail : maifsocialclub-paris@maif.fr
Internet Site : www.maifsocialclub.fr
Description:
Le MAIF Social Club est heureux de vous inviter au vernissage de l'exposition Attention Intelligences !
Découvrez la nouvelle exposition autour de l'intelligence artificielle et expérimentez les œuvres de 8 artistes contemporains pour explorer la manière dont l'attention participe à construire nos intelligences.

Au menu ?
Des visites guidées vous seront proposées toutes les 30 minutes avec les commissaires de l'exposition et des entresorts (sur réservation) avec Alice Lenay.

Artistes de l'exposition :
Antoine Chapon
Lucie Conjard
Laura Couto Rosado Designer
Frédéric Deslias
Jean Frémiot
Nicolas Gourault
Joris Mathieu
Yann Nguema
Lionel Palun
Théâtre Nouvelle Génération
Frédéric Ravatin

Commissariat : Atelier Arts Sciences, plateforme commune au CEA et l'Hexagone Scène Nationale Arts Sciences.


A travers l'expérimentation de 8 œuvres, nous vous invitons, à l'heure de l'intelligence artificielle, à explorer la manière dont nos attentions participent à construire nos intelligences et à discuter cette construction.

Je suis impacté par les liens que je tisse avec mon environnement, comment en prendre conscience ?
Le Soleidoscope * (2018) de Yann Nguema, rappelle un objet que l'on connait, le kaléidoscope. Utilisé ici comme un miroir, vous verrez votre portrait imbriqué à celui d'une dizaine d'autres individus donnant un être protéiforme. L'artiste vous propose également de plonger à l'intérieur de votre propre corps avec l'installation interactive Anato-me * (2018) : grâce à un dispositif d'écrans, vous créez par la position de votre buste face à l'œuvre un reflet virtuel synthétisé à l'aide d'une base de données médicales. L'artiste utilise cette base de données scientifiques pour produire de l'art et de la poésie : vous reconnaîtrez-vous ? Mouvement inverse, l'œuvre Fresque # 2 (2018) de Lionel Palun vous reconnaît-elle ? Elle se met en mouvement selon le regard que vous lui portez.

Ma capacité d'attention disponible est limitée : qu'en est-il de celle des machines ?
L'œuvre du photographe Jean Frémiot, Sous le socle du monde (2013), questionne la manière avec laquelle votre rapport aux machines transforme votre attention au monde. Et comment ces machines se connectent-elles, au monde, de leur côté. Et quand les machines vous regardent, que se passe-t-il ? C'est la question que nous nous sommes posée devant l'œuvre de Nicolas Gourault et Antoine Chapon, Faces in the mist (2017) : un programme de reconnaissance faciale utilisé à contre-emploi qui vous montrera les limites de cet exercice.

Suis-je attentionné quand je suis attentif ?
Être attentif, c'est aussi être attentionné. Mais alors, l'attention que vous donnez à vos machines signifie-t-elle que vous prenez soin d'elles ? Frédéric Deslias et Laura Couto Rosado vous invite à manipuler Ƭi * (2018) qui réagira en fonction de l'attention que vous lui portez. Si vous êtes attentionnés à l'égard des machines, l'oeuvre Artefact - AI-Kô, (2018) de Joris Mathieu et Nicolas Boudier, vous plongera dans un monde d'anticipation où il est fait l'hypothèse que les humains ont disparu. Alors, qu'advient-il des artefacts ?

Vernissage de l'exposition "Attention Intelligences !"

[14:45] Inauguration du nouveau quartier des Halles
Location:
Forum des Halles
Centre commercial Forum des Halles
101, Porte Berger
1-7, rue Pierre Lescot
CIDEX 274
75045 Paris Cedex 01
M° Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 96 56
Fax : +33 (0)1 44 76 96 50
Mail : ForumdesHalles.Webmaster@unibail.fr
Internet Site : www.forum-des-halles.com
Description:
Jardin Nelson Mandela (1er)

Samedi, Anne Hidalgo inaugurera le jardin Nelson Mandela, qui constitue la dernière grande étape de la rénovation urbaine du quartier des Halles, engagée il y a quinze ans. Ce nouvel espace vert de 4ha constitue un lieu de respiration, de rencontre et de divertissement pour tous les Parisiens, Franciliens et visiteurs.

La Ville de Paris porte depuis quinze ans un chantier ambitieux pour renouveler son quartier central, Les Halles. Réunissant un pôle d'équipements publics, le deuxième plus grand centre commercial de France et la première gare RER d'Europe, ce quartier accueille chaque jour des centaines de milliers de Parisiens et de Franciliens. Les Halles constituent aussi souvent la première porte d'entrée dans Paris pour les visiteurs, la première vision et impression qu'ils se font de cette ville-monde.

Par la construction de la Canopée, la modernisation du centre commercial, la restructuration complète de la gare, ou encore la rénovation des voiries extérieures, c'est tout le quartier qui a progressivement été transformé afin de créer de nouvelles dynamiques de visite, de faire place aux nouveaux usages et d'améliorer le cadre de vie des riverains.

C'est à présent au tour du jardin Nelson Mandela d'être achevé. Conçu par l'agence Seura et d'une superficie de 4.3ha, il prend la forme d'une vaste prairie bordée de 500 arbres et de nombreuses autres plantations. Un jardin d'aventure, une aire de jeux pour enfants ainsi que des jeux d'eau permettent aux plus jeunes de profiter pleinement de cet espace public renouvelé.

Ce jardin constitue à la fois un espace de respiration, de détente et de loisirs, mais aussi un nouveau trait d'union entre l'église Saint-Eustache, la Bourse du Commerce et la partie émergée des Halles. Aménagé de plain-pied, il ouvre la perspective. Doté d'une large promenade centrale irriguée par des allées, il permet de relier facilement le nord au sud et l'est à l'ouest. Il est aussi entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Anne Hidalgo inaugurera le jardin samedi, aux côtés de ses adjoints, des Maires des quatre arrondissements centraux et de l'ensemble des parties prenantes du réaménagement du quartier des Halles. A cette occasion, les Parisiens et les visiteurs pourront profiter de nombreuses animations (concert, spectacle de danse, atelier de rempotage, etc).

Personnalités présentes :
- Anne Hidalgo, Maire de Paris
- Véronique Levieux, adjointe à la Maire de Paris chargée du patrimoine
- Jacques Baudrier, Conseiller Délégué auprès de l'Adjoint chargé de l'urbanisme, chargé des questions relatives aux constructions publiques, aux grands projets de renouvellement urbain et à l'architecture.
- Jean-François Legaret, Maire du 1er arrondissement de Paris
- Jacques Boutault, Maire du 2ème arrondissement de Paris
- Pierre Aidenbaum, Maire du 3ème arrondissement de Paris
- Ariel Weil, Maire du 4ème arrondissement de Paris
- François Garay, Maire des Mureaux
- Ariane Bouleau-Saide, Directrice Générale de la SemPariSeine
- Jean-Marc Fritz et David Mangin, concepteurs du jardin.
- Patrick Berger et Jacques Anziutti, architectes de la Canopée


[15:00-21:30] Vernissage de l'exposition "Murs Ouverts #26"
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
Vous êtes prêts pour la nouvelle édition des Murs Ouverts ? Environ 80 artistes y exposeront leurs dernières oeuvres, plein de belles découvertes en perspective, pour tous les budgets !!!

L'expo sera visible jusqu'au samedi 02 Juin

Ce même jour Lady K sera à l'ouvrage sur le mur extérieur pour réaliser une grande fresque. Ca vaudra le détour, d'autant plus qu'elle viendra très certainement avec quelques surprises.



[16:00-20:00] Vernissage de Catherine Melin "Écho"
Location:
Galerie Isabelle Gounod
13, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 48 04 04 80
Fax : +33 (0)1 48 04 04 80
Mail : info@galerie-gounod.fr
Internet Site : www.galerie-gounod.com
Description:
au Studio

19 mai - 9 juin 2018

Si Catherine Melin utilise depuis de nombreuses années la photographie comme un outil de captation d'espaces et d'ambiances, lui servant à nourrir son travail de dessin, d'installation et de sculpture, la plupart de ces images ne conservent cependant qu'un statut de documents autonomes.

Désireuse de se saisir de ce corpus d'images, Catherine Melin développe depuis 2017 un travail qui, par différents procédés, cherche précisément à en détourner la nature originelle et à se jouer de l'instabilité de leur statut.
C'est en résidence au Bel Ordinaire, à Pau, qu'elle réalise une première série d'œuvres à la poudre de graphite : les images insolées puis transférées sur le papier avec une base transparente sont ensuite révélées par l'application et la dispersion de la poudre de graphite, laissant remonter le sujet à la surface à la manière d'un révélateur.

Par le traitement en valeur de gris qu'elle leur réserve, Catherine Melin les dote d'une présence nouvelle, discrète et sourde. Il ne s'agit pas de subjuguer l'œil, bien au contraire. L'intérêt se situe ici dans le délai qu'imposent au spectateur la révélation et la compréhension de ces images ambiguës, qui tiennent tout autant du dessin que de la photographie.

« Au corps à corps narcissique avec le dessin, Catherine Melin semble préférer la présence au monde et le travail de l'art qui fait exister entre l'invisible et le réel ces intermédiaires que sont les images, non pas celles qu'il faut admirer mais celles qui montrent ce qui mérite d'être admiré. » (Monique Larouture, pour le BO / Revue du Bel Ordinaire, 2018).

Vernissage de Catherine Melin "Écho"

[16:00-20:00] Vernissage de Florent Lamouroux "Sèche-pleurs"
Location:
Galerie Isabelle Gounod
13, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 48 04 04 80
Fax : +33 (0)1 48 04 04 80
Mail : info@galerie-gounod.fr
Internet Site : www.galerie-gounod.com
Description:
19 mai - 9 juin 2018

Sous la peau tendue d'un noir luisant affleurent d'étranges formes équivoques, dont la charge sexuelle - quoi qu'accidentelle confie l'artiste - dénote pourtant le principe de pulsion sur lequel repose l'attractivité des sèche-pleurs, ces jouets de pacotille disposés aux caisses des magasins, guettant le caprice d'un enfant, et dont s'empare ici Florent Lamouroux. Embaumés dans leur propre matière plastique ces produits bas de gamme se retrouvent animés d'un élan vital à la fois poétique et angoissant. Une confusion entre le désir et l'envie qui pose également les termes d'un débat plus large sur la capacité de l'art à ré-enchanter le monde et à dépasser le matérialisme de nos sociétés.

Ce glissement de l'objet produit en série vers un objet d'art unique, à la valeur augmentée, trouve son exact opposé dans la série « Autoproduction », dont le principe repose sur la multiplication d'une forme originale, créée par emballement du corps de l'artiste dans un assemblage de sacs poubelle et de ruban adhésif et comme s'auto-reproduisant à l'infini. L'installation développe ainsi un discours plus métaphysique sur la condition humaine. Chaque moulage apparaît en effet comme une étape saisissante dans le processus de réification de l'individu, impuissant mais pourtant saisi d'une volonté tenace de sortir de soi et de se libérer des normes qui l'entravent ; se débâtant en vain dans l'exuvie de matière plastique qui le contraint et sous laquelle ne reste plus rien : un être vide, un corps à prendre. L'accalmie, ici, prend les atours de la déshumanisation.

De figures torturées en répliques indolentes - pour certaines accrochées au mur et comme prêtes-à-vendre - les sculptures qui composent l'installation de Florent Lamouroux évoquent du reste le processus de standardisation (des biens et des comportements), l'artiste explorant les ressorts psychologiques et l'impact des stratégies de marketing développées pour assujettir l'individu aux objectifs de la consommation, donnée aujourd'hui comme horizon de toutes choses.

Si l'ensemble porte donc un regard critique sur notre aliénation aux logiques de marché, il n'en demeure pas moins attaché à d'autres thématiques chères à l'artiste, dont la réflexion emprunte simultanément au lexique de la production (industrielle) et de la création (artistique). Ce faisant, Florent Lamouroux parvient habilement à articuler conditionnement des biens de consommation et condition humaine, engagement physique et idéologique, chaîne de production et cycle de vie, singularité du portrait (celui de l'artiste qui sert de modèle aux différentes sculptures) et uniformisation de ses répliques.

Car enfin, il est aussi question d'identité et de la difficulté pour l'artiste d'en donner une vision sensible : comment résumer, en un geste, toutes les variations d'un être ? Comment en représenter les métamorphoses successives ? Comment fixer l'expression d'un corps à des étapes différentes dans le temps ? Un écueil d'artiste, qu'Albert Camus résolvait par la nécessité de résumer en un style cette diversité des aspects de la vie humaine :

"Le plus grand et le plus ambitieux de tous les arts, la sculpture, s'acharne à fixer en trois dimensions la figure fuyante de l'homme, à ramener le désordre des gestes à l'unité du grand style. La sculpture ne rejette pas la ressemblance dont, au contraire, elle a besoin. Mais elle ne la recherche pas d'abord. Ce qu'elle cherche, (...) c'est le geste, la mine ou le regard vide qui résumeront tous les gestes et tous les regards du monde. Son propos n'est pas d'imiter mais de styliser, et d'emprisonner dans une expression significative la fureur passagère des corps et le tournoiement infini des attitudes."
(Albert Camus, L'homme révolté, 1951).

La frontière est ténue entre le style et le standard. Florent Lamouroux le sait bien, qui parvient à marcher, sans perdre l'équilibre, sur le fil qui sépare la liberté du créateur de l'asservissement de la créature.

Thibault Bissirier


Florent Lamouroux
Artiste né en 1980 à Decize, France. Vit et travaille à Huismes, Indre-et-Loire, France.


Florent Lamouroux - brunch en présence de l'artiste
Rencontre Dimanche 27 mai
Dans le cadre de l'événement Paris Gallery Weekend, la Galerie Isabelle Gounod vous accueille pour un brunch en présence de Florent Lamouroux, à l'occasion de sa nouvelle exposition personnelle « Sèche-pleurs ».

Vernissage de Florent Lamouroux "Sèche-pleurs"
Florent Lamouroux, Autoproduction, 2017
Moulages en scotch et sacs poubelle (échelle 1)
Courtesy of the artist & Galerie Isabelle Gounod




[17:00-20:00] Lancement / présentation de Idéologie & A constructed world
Location:
Librairie Florence Loewy
Books by Artists
9-11, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 78 98 45
Fax : +33 (0)1 44 78 98 46
Mail : info@florenceloewy.com
Internet Site : www.florenceloewy.com
Description:
Lancement / présentation de Idéologie & A constructed world - Écrits / The complete Writings 2001-2018 de A constructed world

A Constructed World est un collectif constitué de Geoff Lowe et Jacqueline Riva, fondé en 1993. Cet ouvrage bilingue rassemble leurs écrits de 2001 à 2018 traduits de l'anglais par Clémence de Montgolfier, Antoine Dufeu, Sally Jorno & Fabien Vallos. L'ouvrage a bénéficié du soutien du Centre national des arts plastiques et de la Monash Art, Design & Architecture.

Paris
424 p.
Offset bleu, dos carré collé
bilingue, couverture souple
25 €

Éditions Mix.
Telephone Publishing

Lancement / présentation de Idéologie & A constructed world

[17:00-21:00] Moolinex dédicace "Inculte Futur"
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
En contrepoint de la très remarquée exposition consacrée à MOOLINEX en début d'année, nous sommes particulièrement heureux de vous inviter, avec Les Requins Marteaux, au lancement de la massive monographie INCULTE FUTUR. L'occasion de revenir en près de 200 pages sur 25 ans de créativité sans filtre, par un artiste totalement hors norme.

MOOLINEX / INCULTE FUTUR
monographie
les requins marteaux éditions
20 x 26 cm - 192 pages
broché - couleur - 30 €


Insoumis avant l'heure, Jean-Philippe Simonnet n'est pas né dans la rue, mais à Nogent en 1966. Vous le connaissez mieux sous le nom de Moolinex, tant il écume depuis le début des années 90 la scène artistique française; du circuit alternatif aux lieux institutionnels les plus exigeants. Plasticien iconoclaste, il se frotte avec un humour revendicatif à toutes les matières, à toutes les formes, se remettant perpétuellement en question pour déverrouiller les portes qui cloisonnent bande dessinée, culture populaire et art contemporain.

Entre regard désabusé sur les modèles de pensée dominants et la misère sociale qui en découle inévitablement, l'Inculte Futur de Moolinex ne nous promet clairement pas des lendemains qui chantent. Avec un sens bienveillant de la provocation, sa propagande maison à base de slogans définitifs, nous prépare néanmoins à affronter - sourire (jaune) au bord des lèvres - l'inéluctable effondrement d'un système à bout de souffle.


une rencontre proposée dans le cadre de l'exposition
LEFT / BRIGHT de Philippe Dupuy et Rebecka Tollens

Moolinex dédicace "Inculte Futur"

[17:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Jerry, Show me Love"
Location:
Galerie Derouillon
38, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République, Arts et Métiers, Strasbourg - Saint-Denis
France
Mobile : +33 (0)6 13 67 33 71
Mail : benjamin@galeriederouillon.com
Internet Site : www.galeriederouillon.com
Description:
19 mai > 16 juin 2018
Vernissage le samedi 19 mai 2018 de 17h à 21h

avec :
Etel Adnan
Louis Cane
Ron Gorchov
Shirley Jaffe
Przemek Pyszczek
Guy Yanai





[18:00-21:00] Vernissage de Sandrine Rondard "Animae animarum"
Location:
under construction gallery
6, passage des Gravilliers
(accès par le 10, rue Chapon)
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Mobile : +33 (0)6 37 34 99 78
Mail : underconstructiongallery@gmail.com
Internet Site : www.underconstructiongallery.com
Description:
du 19 mai au 16 juin 2018
Vernissage le samedi 19 mai de 18h à 21h

Pour ce deuxième opus à under construction gallery, Sandrine Rondard a choisi de mettre le focus sur l'Animal.

Magique, fantasmé ou réel, il s'efface malheureusement de nos quotidiens citadins et urbains. On le croise plus facilement réifié, totémisé, mis en lumière dans de beaux aquariums et des scénographies muséales.

Et cela risque de s'accentuer avec cette sixième extinction de masse annoncée... « Les oiseaux disparaissent des campagnes françaises à une vitesse vertigineuse ». Cette triste nouvelle émane des dernières études du CNRS et du Muséum d'Histoire Naturelle cette dernière institution ayant d'ailleurs établi une liste rouge de 135 espèces d'oiseaux nicheurs en France, en danger ou vulnérables en 2016.

Sandrine Rondard a réagi à ce triste inventaire en réalisant un très grand diptyque réunissant ces espèces menacées en espérant qu'il ne rejoigne pas, un jour, tel un diorama, l'étage des animaux disparus de la galerie de l'Evolution.

Un tableau pour «émerveiller» grâce à la beauté de ces 135 espèces, mais aussi un tableau pour «impressionner» face au nombre d'oiseaux représentés. Car toujours dans son travail l'ambivalence règne, le beau et l'angoissant se côtoient.

Mais heureusement, signe d'espoir, dans ses compositions les enfants chamanes veillent...

Vernissage de Sandrine Rondard "Animae animarum"
Détail de La Liste ou Grand diptyque aux Oiseaux, - 2018 - huile sur toile - 2 panneaux de 195 x 130 cm

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Miss Van - rétrospective 2003-2018"
Location:
Galerie OpenSpace
116, boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier
France
Phone : +33 (0)9 80 66 63 94
Mail : contact@openspace-paris.fr
Internet Site : www.openspace-paris.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Miss Van - rétrospective 2003-2018"

Exposition du 19 mai au 14 juin 2018
Vernissage samedi 19 mai 2018 de 18h à 21h

Au printemps 2018, la Galerie Openspace présente une exposition évènement. Nicolas Chenus et Samantha Longhi ont décidé de mettre en lumière Miss Van, une artiste historique, considérée comme l'une des plus grandes figures de l'art contemporain urbain international. Revenant sur quinze ans de carrière de l'artiste féminine, cette exposition rétrospective montre une sélection de ses peintures et dessins à la sensualité exacerbée, de 2003 à 2018. Près de 90 pièces seront présentées sur tous les niveaux de la galerie.

Vernissage de l'exposition "Miss Van - rétrospective 2003-2018"

Vernissage de l'exposition "Miss Van - rétrospective 2003-2018"

Vernissage de l'exposition "Miss Van - rétrospective 2003-2018"

Vernissage de l'exposition "Miss Van - rétrospective 2003-2018"

Vernissage de l'exposition "Miss Van - rétrospective 2003-2018"

Vernissage de l'exposition "Miss Van - rétrospective 2003-2018"

Vernissage de l'exposition "Miss Van - rétrospective 2003-2018"

[18:30-23:55] Nuit des Musées - Le Petit Palais enchanté
Location:
Petit Palais
Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
avenue Winston Churchill
5, avenue Dutuit
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 43 40 00
Internet Site : www.petitpalais.paris.fr
Description:
Surprise et enchantement attendent les visiteurs au détour des salles et du jardin du Petit Palais, pour une soirée insolite et décalée.

Au programme : danse, mime, comédie et musique avec des buissons parlants, des sculptures vivantes, des enfants guides, une vraie fausse conférence, une exposition photo-fantomatique, des muses musiciennes et d'envoûtantes Shéhérazades tout droit sorties des œuvres...

Retrouvez le programme complet à partir du 15 mai 2018 sur www.petitpalais.paris.fr

Nuit des Musées - Le Petit Palais enchanté

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Daho l'aime Pop !"
Location:
Maison de la Photographie de Lille
28, rue Pierre Legrand
59800 Lille
M° Gare SNCF de Lille-Flandres
France
Phone : +33 (0)3 20 05 29 29
Mail : bureau@maisonphoto.com
Internet Site : www.maisonphoto.com
Description:
en présence d'Etienne Daho, Patrick Roussiès, Stéphanie Malysse, Jean Michel Stievenard, André Grosperrin, Olivier Spillebout

Les festivals Is This Pop et Transphotographiques présentent l'exposition « Daho l'aime Pop », la pop française racontée en photos - conçue par la Cité de la musique - Philharmonie de Paris.

Vernissage de l'exposition "Daho l'aime Pop !"






[19:00-23:55] 14ème édition de la Nuit européenne des musées
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
14ème édition de la Nuit des musées

Plus de 1300 musées accueillent les visiteurs gratuitement jusqu'a minuit !

#NuitDesMusées

Le samedi 19 mai prochain,

plus de 3000 musées ouvriront gratuitement leurs portes partout

en France et en Europe, de la tombée de la nuit jusqu'à minuit environ : visites commentées et éclairées, parcours ludiques, ateliers, projections, dégustations, spectacles vivants, animations exceptionnelles donneront à vivre à un large public une expérience du musée à la fois conviviale et originale !


Cette 14e édition s'inscrit dans la programmation de l'Année européenne du patrimoine culturel, mise en place par le Parlement européen et le Conseil de l'Union européenne. La Nuit européenne des musées en 2018 aura ainsi pour objectif de mettre en exergue la dimension européenne de l'histoire des arts et des collections des musées et de créer des synergies transfrontalières avec les établissements des pays limitrophes de la France.

Le dispositif « La classe, l'œuvre ! », destiné à rapprocher les musées des élèves, de la maternelle jusqu'au lycée, est élargit, pour sa sixième année d'existence, aux musées européens. Toute l'année, les élèves des établissements participants étudient l'œuvre d'un musée de proximité, puis viennent présenter le fruit de leur travail, le soir de la Nuit européenne des musées, devenant ainsi, à leur tour, des passeurs de culture pour un large public de curieux. En 2017, ce sont 330 musées, 430 projets qui ont été étudiés et présentés par plus de 700 classes impliquant 13 500 élèves qui ont participé à ce programme d'éducation artistique et culturelle.

Quelques exemples de programme à Paris et en Île-de-France :

- Pour sa première participation, la Conciergerie propose des visites contées autour de l'installation « Détournement » de Stéphane Thidet, qui fait écho à l'inondation de la crue de 1910. Cette oeuvre invite à s'interroger sur la place de la Seine dans la capitale, sur son rôle naturel, historique et structurel. Elle prolonge la réflexion sur la réappropriation du fleuve et de ses berges par les Parisiens et sur le devenir de l'Ile de la Cité.

- Première participation également pour le Jeu de Paume, qui propose une visite commentée de l'exposition « Raoul Hausmann. Un regard en mouvement » : une plongée dans l'oeuvre photographique d'un artiste clé du XXe siècle. Découverte également de l'exposition « Susan Meiselas. Médiations ». Cette rétrospective consacrée à la photographe américaine réunit une sélection d'oeuvres des années 1970 à nos jours.

- Le musée Picasso consacre une exposition à l'histoire de Guernica, tableau parmi les plus connus au monde. En résonance dans la cour de l'Hôtel Salé, l'artiste Renaud Auguste-Dormeuil propose l'installation « I will keep a light burning », qui va reproduire à l'aide de 1000 bougies le ciel étoilé de la ville de Guernica, tel qu'il était durant la nuit précédant le bombardement le 26 avril 1937.

- Au musée d'Art Moderne de la ville de Paris : rétrospective « Jean Fautrier, matière et lumière », qui rend hommage à cet artiste au parcours solitaire, considéré comme l'un des précurseurs de l'art informel. Parallèlement, spectacle de danse « Event » par le Centre National de Danse Contemporaine d'Angers. Sous la direction de Robert Swinston, les danseurs investissent tous les espaces du musée avec la performance de danse « Event » du chorégraphe Merce Cunningham.

- « La nuit Monet » au musée d'Orsay : plusieurs chefs-d'oeuvre de Claude Monet à redécouvrir avec des guides, mais aussi des concerts du Big Band Umlaut dont un dédié au jeune public. Dans le cadre de « La classe, l'oeuvre ! » des élèves de primaire réaliseront, en musique, une oeuvre collective inspirée du jardin de Claude Monet à Giverny ; Au musée de l'Orangerie l'exposition « Nymphéas. L'abstraction américaine et le dernier Monet », met en perspective l'œuvre de Monet avec les tableaux de Pollock, Rothko, Mitchell et Riopelle. Atelier de pratique artistique pour les familles avec réalisation des nymphéas avec des pastels et collages et concert final du Quartet Julien Pontvianne.

- Au musée Gustave Moreau, le comédien Paul Hamy incarne le personnage d'Alexandre le Grand dans le merveilleux texte de Laurent Gaudé, "Le Tigre bel de l'Euphrate", mis en scène par Olivier Dhénin.

- Au musée de l'Homme, visite de l' exposition « Néandertal l'Expo ».
Projections "Quand la préhistoire fait son cinéma : des Hommes et des cavernes". Projection dans l'auditorium des films drôles et décalés sur la Préhistoire. Ma science animée : atelier ludique et convivial de découverte en famille de « Néandertal l'Expo », à partir de courts-métrages d'animation.
La classe, l'œuvre ! : « Madame de Néandertal, Journal intime » : découverte de la rencontre des hommes de Néandertal avec les Homo Sapiens, à travers des saynètes mises en scène et interprétées par des élèves du lycée Jean-Racine (Montdidier, Somme).

- Au Palais des Beaux-Arts - École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, visite de l'exposition « Images en lutte - la culture visuelle de l'extrême gauche en France (1968-1974) », en compagnie des commissaires de l'exposition, Philippe Artières et Eric de Chassey, ainsi que d'Anne-Marie Garcia pour la section des affiches de l'Atelier populaire.

- « Vive la Mariée » au château de Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), l'exposition illustre l'évolution de cette tenue emblématique de la fin du XVIIe siècle jusqu'aux années 1930. Également à voir : la mise en lumière des installations artistiques dans le jardin, de la danse, visites libres du château....

- Le MAC/VAL, Musée d'art contemporain du Val-de-Marne propose une riche programmation faîte de performances, visites, ateliers, projection, concert et rencontres, et notamment des performances dansées imaginées par Fouad Boussouf avec la Cie Massala au cœur de l'exposition de Kader Attia « Les racines poussent aussi dans le béton »; un concert de musique-monde avec Mohamed Lamouri & le Groupe Mostla; une visite gustative proposée par le studio SLURP (Jean-Baptiste Gautier et Antoine Gonnot). Artistes, cuisiniers, designer culinaires proposent une véritable expérience esthétique multi sensorielle,...


Programme complet sur le site de la Nuit européenne des musées :
https://nuitdesmusees.culturecommunication.gouv.fr


La Nuit européenne des musées est organisée par le ministère de la Culture. Elle est placée sous le patronage du Conseil de l'Europe, de la Commission nationale française pour l'UNESCO et de l'ICOM (Conseil international des musées). Elle bénéficie du soutien de la Fédération française des sociétés d'amis de musées, de la RATP, de PhenixDigital, de France Télévisions, de Radio France, de TV5 Monde, de France Médias Monde, du Figaro et de Technikart.

14ème édition de la Nuit européenne des musées

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés