Sunday, May 27, 2018
Public Access


Category:
Category: All

27
May 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  Exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"
Location:
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Internet Site : www.alaia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Du 22 janvier au 10 juin
Tous les jours de 11h à 19h

Vernissage le dimanche 21 janvier en présence d'Olivier Saillard, Christoph bon Weyhe, Jean-Baptiste Mondino, Naomi Campbell, Didier Krzentowski, Jack Lang, Cindy Crawford Kaia Gerber, Farida Khelfa, Carla Sozzani, Paolo Roversi

Disparu le 18 novembre 2017, le génie d'Azzedine Alaïa s'expose au sein de son atelier et de sa galerie d'art dans le 4ème arrondissement de Paris dès aujourd'hui. Orchestrée par Olivier Saillard, cette exposition met en lumière les pièces les plus emblématiques du créateur, qui sera également à l'honneur du Design Museum de Londres qui, dès le mois de mai 2018, accueillera l'exposition "Azzedine Alaïa, The Couturier". Le plus ? C'est le créateur lui-même qui a choisi les 60 pièces couture exposées.

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marques de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition parisienne. Direction l'atelier et la galerie d'art du créateur, situés au 18 rue de la Verrerie dans le quatrième arrondissement où les créations les plus emblématiques d'Azzedine Alaïa se donnent à voir, scénographiées par Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera. A voir jusqu'au 10 juin 2018. Et cette année sera assurément l'année Alaïa puisqu'Outre-Manche, le créateur sera également à l'honneur d'une exposition au Design Museum.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, "Azzedine Alaïa : The Couturier" dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître avant son décès. Curatée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu'intimes et chargées d'histoire. C'est à même la peau de ses mannequins qu'il sculptait ses robes aujourd'hui pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes.

Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l'occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante de la mode.

Azzedine Alaïa : Je suis Couturier - jusqu'au 10 juin 2018 18 rue de la Verrerie 75004 Paris

Azzedine Alaïa : The Couturier - du 10 mai au 7 octobre 2018 Design Museum - 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4.70 € / 3.60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3.60 € / 2.60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22.4 x 17.3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68.5 x 54.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71.7 x 119.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-20:00] Réouverture du Jardin d'Acclimatation
Location:
Jardin d'Acclimatation
6, avenue du Mahatma Gandhi
Carrefour des Sablons
Bois de Boulogne
75116 Paris
M° Sablons
France
Phone : +33 (0)1 40 67 91 55
Fax : +33 (0)1 45 02 86 82
Internet Site : www.jardindacclimatation.fr
Description:
Réouverture du Jardin d'Acclimatation


[11:30-13:30] 40ème Salon d'Art ADAC de Saint-Germain-lès-Corbeil
Location:
Saint-Germain-lès-Corbeil
Saint-Germain-lès-Corbeil
91250 Saint-Germain-lès-Corbeil
M° RER D Corbeil-Essonnes, T Zen
France
Internet Site : www.saint-germain-les-corbeil.org
Description:
Salle des Fêtes
76, avenue Guillaume Apollinaire

Vernissage : 27 mai 2018 à 11h30
Du 26 mai au 03 juin 2018
tous les jours de 14h à 19h



[12:00-15:00] Brunch "Des bulles et des fleurs"
Location:
Galerie Eva Hober
156, boulevard Haussmann
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule
France
Phone : +33 (0)1 48 04 78 68
Fax : +33 (0)1 48 04 78 07
Mail : galerie@evahober.com
Internet Site : www.evahober.com
Description:
Dans le cadre de l'exposition de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"

Jusqu'au 15 juin
Le lundi de 14h à 18h et du mardi au vendredi de 11h à 19h
Fermeture le 21 mai

La galerie sera exceptionnellement ouverte samedi 26 (de 14h à 18h) et dimanche 27 mai (de 12h à 18h) à l'occasion du #ParisGalleryWeekend

Brunch "Des bulles et des fleurs"
dimanche 27 mai de 12h à 15h.

« Le motif est quelque chose de secondaire, ce que je veux reproduire, c'est ce qu'il y a entre le motif et moi ».
Claude Monet

Jennyfer Grassi est une affranchie. C'est toute à sa pratique, sensible et intuitive, qu'elle aborde un voyage pictural. Un tableau commence toujours de la même manière. D'abord, une tâche de couleur posée sur la toile blanche. Ensuite, l'harmonie progressive et la juxtaposition des teintes. Comme pour l'écriture d'une partition, les couleurs vibrent, les unes contre les autres et dessinent le motif.

Il y a dans la peinture de Jennyfer Grassi deux postures qui se révèlent : celle, simple et tranquille, de l'observateur, témoin de la force de la nature sur l'homme, où l'impatience du geste et de l'après guide l'artiste dans ces pérégrinations. Puis, il y a celle du poète, donnant à ces grandes étendues de fleurs, de fausses apparences innocentes.

L'œuvre une fois résolue ouvre à la suivante et c'est à chaque tentative une recherche frénétique des clefs aux énigmes posées.
Ainsi, dans l'œuvre Flow Figure, autour de la profusion de fleurs éclatantes, s'embrase un halo de flammes dans lesquelles s'anime un monde bien vivant. Dans d'autres compositions, les tournesols jaillissent et éclaboussent le regard, les pensées se heurtent aux bords du cadre et les pistils s'excitent sous la touche.

Qu'il s'agisse de tornades ou d'étendues de fleurs, le sujet est toujours prétexte à une ampleur de mouvement. Les œuvres de Jennyfer Grassi sont des explosions. Et quand, par appétit pour la couleur, l'artiste termine son œuvre avec ce qu'il lui reste de matière, laissant la toile vide à quelques endroits, le plaisir de l'espace et des grands formats est insatiable.

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"

Jennyfer Grassi (1978, France) entre à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1997 et choisit rapidement de poursuivre son apprentissage en marge de l'établissement.

En 2007, elle entreprend une série de peintures ayant pour sujet central une nature exubérante, voire menaçante. Jungles, plongeurs, puis tornades et ouragans deviennent ses sujets de prédilection.

Gaël Charbau la repère en 2011. Il est alors le directeur artistique du Salon de Montrouge et expose pour la première fois ses œuvres. L'exposition « L'arbre de vie » (commissaires Alain Berland et Gaël Charbau - 2013) au Collège des Bernardins confirme la qualité du travail de Jennyfer Grassi qui participe ensuite à plusieurs autres expositions collectives. En 2014, elle fait partie des douze artistes nominés à la première Bourse Révélations Emerige, initiée par le collectionneur et mécène Laurent Dumas.

C'est au cours de l'été 2017 que son travail se transforme en profondeur, avec la naissance de nouveaux tableaux peuplés de fleurs aux couleurs vives et lumineuses. Jennyfer Grassi participe en 2018 à l'exposition événement « Voyage au centre de la Terre » aux côtés d'artistes d'envergure tels Romain Bernini, Bruno Perramant, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige ou Eva Jospin sous le commissariat de Jérôme Sans.

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Les fleurs, le manque, 2017
Huile sur toile, 300 x 200 cm

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Ça ne me dérange pas de mourir, 2018
Huile sur toile, 300 x 200 cm

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Hata-touyé, 2018
Huile sur toile, 210 x 140 cm

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Lapin saucisse, 2017
Huile sur toile, 200 x 200 cm

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Big freak flower, 2017
Huile sur toile, 200 x 200 cm

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Fleurs sombres 1, 2017
Huile sur toile, 146 x 114 cm

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Flow figure, 2018
Huile sur toile, 200 x 200 cm
Collection privée, France

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Fleur sombres 2, 2017
Huile sur toile, 146 x 114 cm.

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Freak flowers, 2017
Huile sur toile, 30 x 47 cm

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Lapinaux petits pois, 2018
Huile sur toile, 54 x 73 cm

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Un monde, 2018
Huile sur toile, 210 x 140 cm

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Multi lapins aux aguets, 2017
Huile sur toile 200 x 200 cm

Vernissage de Jennyfer Grassi "Un monde flamboyant"
Lièvre à la royale, 2018
Huile sur toile, 73 x 60 cm

[12:00-14:00] Brunch autour de l'exposition de Florent Lamouroux "Sèche-pleurs"
Location:
Galerie Isabelle Gounod
13, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 48 04 04 80
Fax : +33 (0)1 48 04 04 80
Mail : info@galerie-gounod.fr
Internet Site : www.galerie-gounod.com
Description:
Dans le cadre de l'exposition de Florent Lamouroux "Sèche-pleurs"

19 mai - 9 juin 2018

Sous la peau tendue d'un noir luisant affleurent d'étranges formes équivoques, dont la charge sexuelle - quoi qu'accidentelle confie l'artiste - dénote pourtant le principe de pulsion sur lequel repose l'attractivité des sèche-pleurs, ces jouets de pacotille disposés aux caisses des magasins, guettant le caprice d'un enfant, et dont s'empare ici Florent Lamouroux. Embaumés dans leur propre matière plastique ces produits bas de gamme se retrouvent animés d'un élan vital à la fois poétique et angoissant. Une confusion entre le désir et l'envie qui pose également les termes d'un débat plus large sur la capacité de l'art à ré-enchanter le monde et à dépasser le matérialisme de nos sociétés.

Ce glissement de l'objet produit en série vers un objet d'art unique, à la valeur augmentée, trouve son exact opposé dans la série « Autoproduction », dont le principe repose sur la multiplication d'une forme originale, créée par emballement du corps de l'artiste dans un assemblage de sacs poubelle et de ruban adhésif et comme s'auto-reproduisant à l'infini. L'installation développe ainsi un discours plus métaphysique sur la condition humaine. Chaque moulage apparaît en effet comme une étape saisissante dans le processus de réification de l'individu, impuissant mais pourtant saisi d'une volonté tenace de sortir de soi et de se libérer des normes qui l'entravent ; se débâtant en vain dans l'exuvie de matière plastique qui le contraint et sous laquelle ne reste plus rien : un être vide, un corps à prendre. L'accalmie, ici, prend les atours de la déshumanisation.

De figures torturées en répliques indolentes - pour certaines accrochées au mur et comme prêtes-à-vendre - les sculptures qui composent l'installation de Florent Lamouroux évoquent du reste le processus de standardisation (des biens et des comportements), l'artiste explorant les ressorts psychologiques et l'impact des stratégies de marketing développées pour assujettir l'individu aux objectifs de la consommation, donnée aujourd'hui comme horizon de toutes choses.

Si l'ensemble porte donc un regard critique sur notre aliénation aux logiques de marché, il n'en demeure pas moins attaché à d'autres thématiques chères à l'artiste, dont la réflexion emprunte simultanément au lexique de la production (industrielle) et de la création (artistique). Ce faisant, Florent Lamouroux parvient habilement à articuler conditionnement des biens de consommation et condition humaine, engagement physique et idéologique, chaîne de production et cycle de vie, singularité du portrait (celui de l'artiste qui sert de modèle aux différentes sculptures) et uniformisation de ses répliques.

Car enfin, il est aussi question d'identité et de la difficulté pour l'artiste d'en donner une vision sensible : comment résumer, en un geste, toutes les variations d'un être ? Comment en représenter les métamorphoses successives ? Comment fixer l'expression d'un corps à des étapes différentes dans le temps ? Un écueil d'artiste, qu'Albert Camus résolvait par la nécessité de résumer en un style cette diversité des aspects de la vie humaine :

"Le plus grand et le plus ambitieux de tous les arts, la sculpture, s'acharne à fixer en trois dimensions la figure fuyante de l'homme, à ramener le désordre des gestes à l'unité du grand style. La sculpture ne rejette pas la ressemblance dont, au contraire, elle a besoin. Mais elle ne la recherche pas d'abord. Ce qu'elle cherche, (...) c'est le geste, la mine ou le regard vide qui résumeront tous les gestes et tous les regards du monde. Son propos n'est pas d'imiter mais de styliser, et d'emprisonner dans une expression significative la fureur passagère des corps et le tournoiement infini des attitudes."
(Albert Camus, L'homme révolté, 1951).

La frontière est ténue entre le style et le standard. Florent Lamouroux le sait bien, qui parvient à marcher, sans perdre l'équilibre, sur le fil qui sépare la liberté du créateur de l'asservissement de la créature.

Thibault Bissirier


Florent Lamouroux
Artiste né en 1980 à Decize, France. Vit et travaille à Huismes, Indre-et-Loire, France.


Florent Lamouroux - brunch en présence de l'artiste
Rencontre Dimanche 27 mai
Dans le cadre de l'événement Paris Gallery Weekend, la Galerie Isabelle Gounod vous accueille pour un brunch en présence de Florent Lamouroux, à l'occasion de sa nouvelle exposition personnelle « Sèche-pleurs ».

Vernissage de Florent Lamouroux "Sèche-pleurs"
Florent Lamouroux, Autoproduction, 2017
Moulages en scotch et sacs poubelle (échelle 1)
Courtesy of the artist & Galerie Isabelle Gounod

[12:00-15:00] Vernissage de Nicolás Combarro "Architecture Spontanée"
Location:
Solo Galerie
11, rue des Arquebusiers
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 77 05 44
Mail : contact@solo-galerie.com
Internet Site : www.solo-galerie.com
Description:
Vernissage de Nicolás Combarro "Architecture Spontanée"

[12:00-15:00] Vernissage de l'exposition "Nature en Ville"
Location:
Le Pré-Saint-Gervais
Le Pré-Saint-Gervais
93310 Le Pré-Saint-Gervais
M° Pré-Saint-Gervais, Hoche, Eglise de Pantin, Porte des Lilas, Mairie des Lilas
France
Internet Site : www.villedupre.fr
Description:
square Henri Sellier

avec Eric Le Meudec
https://ericlemeudec.com

Vernissage de l'exposition "Nature en Ville"





[14:00-19:00] 76ème édition du Grand Prix de Monaco
Location:
Principauté de Monaco
Monte Carlo
Monaco
98000 Monaco
M° Gare SNCF Gare de Monaco - Monte-Carlo
Monaco
Description:
Hier se tenait la 76e édition du Grand Prix de Monaco. L'occasion de réunir de nombreux passionnés de F1 sur le rocher et de faire le plein d'invités VIP.

Le mois de mai regorge de grands événements que les stars ne louperaient pour rien au monde. Après le festival de Cannes - auquel Voici s'est rendu pour vous - et en marge du lancement de Roland-Garros à Paris, c'est sur le Rocher que les célébrités s'étaient donné rendez-vous. Ce dimanche 27 mai avait lieu la 76e édition du Grand Prix de Monaco. Une course de Formule 1 remportée par l'Australien Daniel Ricciardo de l'écurie Red Bull qui n'a pas manqué de recevoir les félicitations chaleureuses de Charlene et Albert de Monaco et d'une certaine Bella Hadid.

Le top de 21 ans a profité de son séjour sur la Côte d'Azur pour faire un crochet par Monaco. C'est tout sourire que l'ex (ou pas) de The Weeknd a posé auprès du vainqueur ou du canonissime Tom Brady quand elle ne se la coulait pas douce sur le pont d'un bateau dans le port de Monaco. Teddy Riner avait abandonné le kimono pour écouter vrombir les moteurs de sa terrasse.

Tommy Hilfiger et sa femme Dee étaient également là. Le fraîchement marié Hugh Grant était quant à lui accompagné de sa désormais épouse Anna Eberstein. Le couple a tenté de rouler des mécaniques pour faire le poids face à un Kit Harington des plus sexy, qui s'est essayé à la combi de pilote (que l'on valide au passage). C'est dans une tenue jaune des plus improbables que Kris Jenner est arrivée sur le rocher. La Momager la plus célèbre du monde avait sans doute la crainte de passer inaperçue...

Qui dit Monaco dit forcément famille princière. Charlène et Albert ont, comme le devoir l'exige, assisté à la remise de prix sur le podium. Et c'est un couple ultra complices qui s'est affiché câlin et surtout très joueur devant les Monégasques. Ravis comme tous les ans de ce rendez-vous sportif, Charlène et Albert n'ont cette fois pas attendu d'être descendus du podium pour entamer les festivités. À défaut d'attendre sagement leurs coupes, c'est directement au goulot de la bouteille qu'ils ont fait péter les bulles. Découvrez toutes les photos dans notre diaporama.

[14:00-18:30] Vernissage de l'exposition "Détroit | Hospitalités en résistance"
Location:
Maison de l'architecture en Ile-de-France
Couvent des Récollets
148, rue du Faubourg Saint-Martin
75010 Paris
M° Gare de l’Est
France
Phone : +33 (0)1 53 26 10 60
Fax : +33 (0)1 53 26 10 61
Mail : accueil@maisonarchitecture-idf.org
Internet Site : www.maisonarchitecture-idf.org
Description:
Du 27 mai au 17 juin 2018
Du lundi au vendredi de 9 heures à 18 heures
Vernissage de l'exposition, le 27 mai de 14h à 18h30.

L'exposition DETROIT | HOSPITALITES EN RESISTANCE propose une mise en perspective des travaux de recherche de Quentin Mourier, architecte diplômé de l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles et doctorant au sein du Laboratoire de l'Ecole d'Architecture de Versailles.
En contrepoint du récit de la décroissance qui a fait de Détroit un environnement « hostile », il souhaitait écrire une histoire de l'hospitalité.
Partie dans son sillage, l'association Learning from Detroit a réalisé en août dernier une série d'interviews d'acteurs engagés dans le renouveau de la « Motor City ». L'exposition DETROIT | HOSPITALITES EN RESISTANCE présente une série de portraits et d'initiatives, complétée par une lecture musicale de l'histoire urbaine de Détroit.
L'exposition se tiendra du 27 mai au 17 juin sur la mezzanine de la Maison de l'architecture en Île-de-France, avec le soutien d'Europan France, de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles, du Laboratoire de l'Ecole d'Architecture de Versailles et du CROAIF. Elle s'inscrit dans le cycle COME-ON organisé par l'association SEEDlink au sein du comité d'actions de la Maison de l'architecture en Île-de-France.
Le 04 juin une table ronde sera proposée, intitulée DETROIT | ENTRER EN RÉSISTANCE POUR FAIRE LA VILLE DE DEMAIN, laissant la parole à des habitants de Détroit et acteurs de projets rencontrés sur place.

Vernissage de l'exposition "Détroit | Hospitalités en résistance"

[14:00-20:00] Vernissage de l'exposition "The rose elephant"
Location:
Montreuil
93100 Montreuil
M° Robespierre, Croix de Chavaux, Mairie de Montreuil
France
Internet Site : www.montreuil.fr
Description:
Galerie Lumière des Roses
12 rue Jean-Jacques Rousseau
93100 Montreuil

THE ROSE ELEPHANT
une sélection de photographies d'amateurs

Vernissage ouvert à tous
samedi 26 et dimanche 27 mai 2018
de 14h à 20h

Exposition du 30 mai au 13 juillet 2018
du mercredi au samedi de 14h à 19h






[15:00-19:00] Finissage de l'exposition collective "8"
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Du 22 au 27 mai 2018

8
Exposition collective

avec :
Fredde Rotbart
Isabelle Cochereau
Jacques Boisnais
Manu Thuret
Margot Buffet
Monica Mariniello
Pascal Briba
Philippe Tertrais

Huit artistes, aux techniques plurielles, sur lesquelles il serait bien difficile de mettre des étiquettes. Ni mouvement contemporain en « isme », ni artistes du dimanche, aucun ne fait encore partie de la collection Rockfeller, pourtant chacun trace son chemin, d'expositions en galeries, en France et dans le Monde. L'exposition 8 ! les réunit autour d'une même sensibilité à l'autre, un témoignage touchant des humanités.

Vernissage de l'exposition collective "8"

Du mardi 22 au dimanche 27 mai 2018
Horaires d'ouverture : 12 à 20 heures

Vernissage le mardi 22 à partir de 18h
Finissage le dimanche 27 à partir de 15h
Nocturne vendredi 25 et samedi 26 jusqu'à 22h

Performance le vendredi 25 à 18h30 et 20h :
« Ponctuation chorégraphique autour de La Sospesa » de et avec Francesca Saraullo, accompagnée de Denys Chomel à la clarinette.

Contacts :
Jacques Boisnais
job20411@noos.fr
06 63 55 77 04

[15:00-19:00] Vernissage d'Anna Mandart
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
Vernissage d'Anna Mandart

Vernissage d'Anna Mandart








[17:00-20:00] Vernissage de Quentin Garel "MONUMENTALIS"
Location:
Espace Commines
17, rue Commines
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 53 56
Fax : +33 (0)1 42 77 81 61
Mail : mc-bouhours@commines.com
Internet Site : www.espace-commines.com
Description:
du samedi 26 mai au dimanche 3 juin
ouvert tous les jours de 11h à 20h

La Galerie LJ présente "MONUMENTALIS", une exposition de Quentin Garel du 26 mai au 3 juin à l'Espace Commines, situé en face de la galerie au 17, rue Commines. Cette exposition consacrée aux sculptures et dessins monumentaux de l'artiste présentera notamment sous la magnifique verrière de l'Espace Commines un Tripode de 3m de haut, un nouveau crâne de Crocodile en bois et d'autres oeuvres inédites et récentes de grand format.

En parallèle à cette exposition exceptionnelle et spectaculaire, la Galerie LJ présentera des sculptures et dessins récents et inédits de petit et moyen format de l'artiste du 5 mai au 16 juin, à la galerie.

Vernissage de Quentin Garel "MONUMENTALIS"

Vernissage de Quentin Garel "MONUMENTALIS"

Vernissage de Quentin Garel "MONUMENTALIS"

Vernissage de Quentin Garel "MONUMENTALIS"

Vernissage de Quentin Garel "MONUMENTALIS"

Vernissage de Quentin Garel "MONUMENTALIS"

Vernissage de Quentin Garel "MONUMENTALIS"

Vernissage de Quentin Garel "MONUMENTALIS"

Vernissage de Quentin Garel "MONUMENTALIS"

Vernissage de Quentin Garel "MONUMENTALIS"









[18:00-21:00] Vernissage de Mathilde Ganancia "LES TOILES À LA MAIN"
Location:
Palette Terre
9, rue Rochebrune
​code : 3975
5ème étage à gauche
75011 Paris
France
Mobile : ​+33 (0)6 32 67 09
Mail : info@paletteterre.com
Internet Site : www.paletteterre.com
Description:
visible sur rdv jusqu'au 9 juin

Vernissage de Mathilde Ganancia "LES TOILES À LA MAIN"

11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00  
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés