Wednesday, May 30, 2018
Public Access


Category:
Category: All

30
May 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  Exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Location:
Pavillon Carré de Baudouin
121, rue de Ménilmontant
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 58 53 55 40
Internet Site : www.carredebaudouin.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"

du 27 avril au 29 septembre 2018, prolongée jusqu'au 2 janvier 2019
du mardi au samedi de 11h à 18h

Personnage clé de l'histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l'une des plus grandes figures de cette photographie dite « humaniste », attachée à capter fraternellement l'essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, Willy Ronis se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu'il considère comme l'essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

À l'invitation de Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, Willy Ronis par Willy Ronis est à voir et à écouter du 27 avril au 29 septembre 2018, au Pavillon Carré de Baudouin, qui fête ses dix ans cette année, au cœur de ce quartier de Paris qu'il aimait tant.

Devenu reporter photographe en 1936, Willy Ronis mène de front commandes et recherches personnelles. Observant le monde, ses photos dressent une sorte de portrait à la fois intimiste et profond de la société et de l'époque. Elles constituent un immense travelling qui donne à voir, à comprendre et à aimer les gens dans l'ordinaire de leur vie. En plaçant l'homme au centre de son œuvre, en posant sur lui un regard optimiste et bienveillant, Willy Ronis n'en néglige pas pour autant de rendre compte de la dureté de l'époque, d'où ces nombreuses images sur le monde du travail et les luttes ouvrières, marquant son empathie et un engagement social qui perdure tout au long de son œuvre.

Outre les photographies exposées, près de deux cents, réalisées entre 1926 et 2001, le public pourra également feuilleter les albums à partir de bornes composées de tablettes interactives. Par ailleurs, une série de films et de vidéos réalisés sur Willy Ronis sera projetée dans l'auditorium selon une programmation particulière. Une occasion unique d'entrer de plain-pied dans l'univers personnel de l'artiste.

Neuf ans après le décès de Willy Ronis, cette exposition célèbre la clôture de la succession et l'entrée de l'œuvre dans les collections de la MAP, l'établissement du ministère de la Culture qui gère, entre autres, les grandes donations photographiques faites à l'État. Le commissariat de cette exposition est assuré par Gérard Uféras, photographe, l'un des plus proches amis de Willy Ronis, et par Jean-Claude Gautrand, photographe, journaliste et historien de la photographie française. Toutes les photographies exposées font l'objet d'un travail exceptionnel au sein du laboratoire de l'Agence photographique de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, qui les diffuse en exclusivité.

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Pendant le défilé de la victoire du Front populaire, rue Saint-Antoine, Paris, 14 juillet 1936
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Les Amoureux de la Bastille, Paris, 1957
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Le Café de France, L'isle-sur-la-Sorgue, 1979
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"
Location:
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Internet Site : www.alaia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Du 22 janvier au 10 juin
Tous les jours de 11h à 19h

Vernissage le dimanche 21 janvier en présence d'Olivier Saillard, Christoph bon Weyhe, Jean-Baptiste Mondino, Naomi Campbell, Didier Krzentowski, Jack Lang, Cindy Crawford Kaia Gerber, Farida Khelfa, Carla Sozzani, Paolo Roversi

Disparu le 18 novembre 2017, le génie d'Azzedine Alaïa s'expose au sein de son atelier et de sa galerie d'art dans le 4ème arrondissement de Paris dès aujourd'hui. Orchestrée par Olivier Saillard, cette exposition met en lumière les pièces les plus emblématiques du créateur, qui sera également à l'honneur du Design Museum de Londres qui, dès le mois de mai 2018, accueillera l'exposition "Azzedine Alaïa, The Couturier". Le plus ? C'est le créateur lui-même qui a choisi les 60 pièces couture exposées.

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marques de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition parisienne. Direction l'atelier et la galerie d'art du créateur, situés au 18 rue de la Verrerie dans le quatrième arrondissement où les créations les plus emblématiques d'Azzedine Alaïa se donnent à voir, scénographiées par Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera. A voir jusqu'au 10 juin 2018. Et cette année sera assurément l'année Alaïa puisqu'Outre-Manche, le créateur sera également à l'honneur d'une exposition au Design Museum.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, "Azzedine Alaïa : The Couturier" dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître avant son décès. Curatée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu'intimes et chargées d'histoire. C'est à même la peau de ses mannequins qu'il sculptait ses robes aujourd'hui pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes.

Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l'occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante de la mode.

Azzedine Alaïa : Je suis Couturier - jusqu'au 10 juin 2018 18 rue de la Verrerie 75004 Paris

Azzedine Alaïa : The Couturier - du 10 mai au 7 octobre 2018 Design Museum - 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4.70 € / 3.60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3.60 € / 2.60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22.4 x 17.3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68.5 x 54.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71.7 x 119.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00 [15:00-18:30] Vernissage presse de l'exposition "Performance TV"
Location:
Maison d'Art Bernard Anthonioz
Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques
16, rue Charles VII
94130 Nogent-sur Marne
M° RER A Nogent-sur Marne
France
Phone : +33 (0)1 48 71 90 07
Fax : +33 (0)1 48 71 84 67
Mail : contact@maba.fnagp.fr
Internet Site : maba.fnagp.fr
Description:
Une proposition de Mathilde Roman

Du 31 mai au 22 juillet 2018
Vernissage le mercredi 30 mai de 18h à 21h30

Avec Anna Byskov (Équateur), Tacita Dean (Royaume-Uni), Hélène Delprat (France), Esther Ferrer (Espagne), Lidwine Prolonge (France), Laure Prouvost (France) et Cally Spooner (Royaume-Uni).

En 1983 et 1985, Esther Ferrer est invitée par des festivals vidéo en Espagne et réfléchit à ce que peut produire l'association a priori antinomique de « Performance » et « TV ». Comment performer avec une image pré-enregistrée, donc maîtrisée et dépossédée du hasard et du vivant ? Comment faire de la vidéo un élément actif ? Esther Ferrer joue avec son image filmée, avec son corps physiquement présent, et avec le public parfois pris au piège.
Performance TV propose une reconstitution autant physique que mentale de ces projets, dont certains n'ont jamais été réalisés, et les met en dialogue avec des oeuvres d'autres artistes investissant le champ de la performance. La nécessité est toujours aussi grande aujourd'hui de contredire les usages, de réinscrire une présence des corps réels au sein des images, d'interroger les croyances. Au sein de l'exposition, la figure de l'artiste présent avec son corps ou son image interroge aussi sa place et son statut, et plus spécifiquement sa position d'artiste femme, comme le rôle du spectateur. La Maison d'Art Bernard Anthonioz est ici mise en abîme dans ses différents espaces et usages. L'histoire du lieu et du site dans son ensemble (ateliers, bibliothèque, maison de retraite pour les artistes, parc) constitue une archive où résonne la vie intime des deux soeurs (Jeanne Smith et Madeleine Smith-Champion) qui en firent don à leur mort. Performance TV entremêle ainsi cette/ces histoire(s) avec les recherches des artistes autour de structures du récit, des relations entre sens et langage, entre performance et image, entre proximité et distance.

Vernissage de l'exposition Performance TV à la MABA le 30 mai de 18h à 21h30.
À cette occasion, une navette gratuite est mise en place.
18 h : Départ de Paris, Place de la Nation, vers la MABA.
21 h : Retour de la MABA, vers la Place de la Nation.
Réservation obligatoire, places limitées : 01 48 71 90 07 - contact@maba.fnagp.fr




[18:00-21:00] Inauguration du Sporting Bouygues Construction
Location:
Saint-Quentin-en-Yvelines
Saint-Quentin-en-Yvelines
78180 Saint-Quentin-en-Yvelines
France
Internet Site : www.saint-quentin-en-yvelines.fr
Description:
Inauguration du Sporting Bouygues Construction

[18:00] Vernissage d'Oliver Jeffers
Location:
Centre Commercial Rive Gauche
9, rue Madame
75006 Paris
France
Mail : contact@centrecommercial.cc
Internet Site : www.centrecommercial.cc
Description:
Du 1er juin au 10 juin, dans le cadre du Parcours Saint-Germain, Centre Commercial invite l'artiste Oliver Jeffers à Saint Germain des Prés. L'artiste exposera œuvres & installations chez Centre Commercial rue Madame.

Pendant plus de 10 jours, une grande œuvre sera présentée en vitrine et plusieurs autres seront exposées et vendues à l'intérieur de la boutique.

VERNISSAGE
Mercredi 30 mai
18h30 à 22h

>> Ce vernissage sera accompagné d'une performance live et d'un talk de l'artiste

Centre Commercial est fier d'accueillir cet artiste & ami, qui correspond parfaitement au lieu qui se situe entre mode, design, art et transparence.


A propos d'Oliver Jeffers :

Encore peu connu en France, Oliver Jeffers jouit d'une importante notoriété aux Etats-Unis et notamment à New York où il vit.

Oliver aime dessiner et raconter des histoires. Il est connu pour ses personnages distinctifs, mystérieux, ses vastes univers et sa typographie manuscrite. Son œuvre se décline sous plusieurs formes, du collage à la peinture figurative en passant par la performance.
Il est également connu pour ses livres d'illustrations pour enfants, acclamés par la critique. Entre poésie et peinture, ils ont été publiés à l'international et traduits dans plus de 40 langues. Les peintures de l'artiste ont été exposées dans des musées et des galeries internationales, notamment au Brooklyn Museum et à la Bryce Wolkowitz Gallery à New York, à la National Portrait Gallery à Londres ou encore au Palais Auersperg à Vienne. Oliver a collaboré avec de nombreux artistes et notamment JR. Enfin, Oliver est aussi connu pour ses prises de positions artistiques contre la politique de Donald Trump.

http://www.oliverjeffersworld.com

Vernissage d'Oliver Jeffers

[18:00-21:00] Vernissage de Catherine Grenet et Florence Lebret
Location:
Mu Gallery
Isabelle Feldheim
53, rue Blanche
75009 Paris
M° Blanche, Place de Clichy, Pigalle
France
Mobile : +33 (0)7 82 13 36 50
Mail : mu.gallery.paris@gmail.com
Internet Site : www.mu-gallery-paris.fr
Description:
Après un mois où la Mu-Gallery a rimé avec céramiques, émaux, couleurs et peintures, nous vous proposons cette fois-ci le travail de Catherine Grenet (Alter Echo - peintures), et Florence Lebret (Modeler l'espace - sculptures), artistes membres du collectif Les Seize Anges.

Cette exposition se déroulera du 29 mai au 23 juin 2018.

Vernissage de Catherine Grenet et Florence Lebret

Florence Lebret cherche dans ses créations géométriques à jouer
avec les ombres portées et à créer la surprise.
Elle travaille le grès, le plus souvent laissé dans sa couleur blanche naturelle
ou alors traité en raku, pour obtenir des effets d'émail coloré et brûlé.
Elle réinterprète ses créations en métal. Certaines sont réalisées en acier qui,
par la nature du matériau, apportent de la force à l'intention. D'autres sont produites en toile d'étain qui permettent la transparence pour en faire des objets de lumière.
Son propos reste l'humain, la diversité infinie des individus,
l'énergie qui les traverse de façon unique et singulière, ce qu'elle s'amuse à élaborer
dans la diversité des objets géométriques qu'elle produit à la façon d'idéogrammes en volume.

Vernissage de Catherine Grenet et Florence Lebret

Alter Echo dit la richesse de la relation, si chère à Catherine Grenet,
qui en parallèle de son activité artistique, exerce en qualité de coach en entreprise.
Prendre le temps de l'écoute, de la curiosité, interroger la différence,
oser la découverte de l'autre et oser la confiance est un chemin exigeant
mais d'une richesse infinie.

Quand tu me parles...un espace s'ouvre
Tour à tour fenêtre et miroir
Tes fragilités me libèrent du souci d'être forte
Tes visions de lumière ré-enchantent mes rêves
Ta confiance tisse la permission d'être moi
Parler...Quand tu me ...quand je te ...Je sais
Je sais la force et la magie du lien
Alors parfois nous pouvons faire silence
Car toujours il résonne du plus bel « entre nous »
Car toujours il est riche de cet écho de l'autre
Alter Echo

[18:00-21:00] Vernissage de Hacène Belmessous "Demain, la ville"
Location:
Mairie du 2ème arrondissement
8, rue de la Banque
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 53 29 75 02
Fax : +33 (0)1 53 29 75 01
Mail : maire02@paris.fr
Internet Site : www.mairie02.paris.fr
Description:
Une ville de plus en plus investie par les intérêts privés, voilà le constat d'Hacène Belmessous, auteur et chercheur. Le message de son exposition Demain, la ville, visible en mairie du 2e arrondissement de Paris du 30 mai au 7 juin 2018, est le suivant : il existe des alternatives.

Les intérêts privés et financiers sont de plus en plus présents dans la ville, constate Hacène Belmessous. Mais des collectifs citoyens proposent une autre vision. Techniciens de la ville (architectes, urbanistes, paysagistes), militants associatifs des villes riches et des communes pauvres, intellectuels engagés venus des sciences sociales, habitants d'un quartier ou d'un arrondissement : les mobilisations qui montent en puissance prennent des formes diverses pour un but commun : faire de la ville un bien commun. C'est ce que veulent démontrer l'exposition Demain, la ville et les débats organisés en mairie du 2e arrondissement de Paris et au Point Ephémère.

Du 30 mai au 7 juin 2018
Vernissage le 30 mai à 18h

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Visites guidées quotidiennes de 14h à 19h

Vernissage de Hacène Belmessous "Demain, la ville"

[18:00-21:00] Vernissage de Jo Lewis "Flow"
Location:
Vitrine - 65
65, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Réaumur - Sébastopol, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)7 83 20 26 20
Mobile : +33 (0)6 72 70 13 34
Mail : contact@vitrine-65.gallery
Internet Site : www.vitrine-65.gallery
Description:
Vernissage de Jo Lewis "Flow"

Les éditions Multiples Un sont heureuses de vous inviter au vernissage de l'exposition "Flow" de l'artiste Jo Lewis

Artiste originaire de Londres, ayant effectué ses études aux Beaux-Arts de Valence au début des années 90, Jo Lewis développe un travail original basé sur la diffusion de couleurs sur papier à travers l'expérience des courants d'eau (la Tamise, la Marne, mer, rivières...). Sans romantisme mais avec une volonté de la recherche d'une maîtrise maximale des flux pour un résultat de champs colorés superposés, Jo Lewis présentera sa première exposition française avec des séries réalisées ces dernières semaine à Londres, la Chine et la région parisienne.

Vernissage le mercredi 30 mai 2018 à partir de 18h30 à la galerie VITRINE-65 en présence de Jo Lewis.

Vernissage de Jo Lewis "Flow"

Vernissage de Jo Lewis "Flow"
"April 1" (110x110cm, encres sur papier, 2018)

Vernissage de Jo Lewis "Flow"
"Flow 1" (39x20cm, encres sur papier, 2018)

Vernissage de Jo Lewis "Flow"
"Li 2" (118x38cm, encres sur papier, 2018)

[18:00-21:00] Vernissage de John Myers et Julia Russell
Location:
Galerie Peinture Fraîche
29, rue de Bourgogne
75007 Paris
M° Varenne, Solférino, Assemblée Nationale
France
Phone : +33 (0)1 45 51 00 85
Mail : peinturefraiche@wanadoo.fr
Description:
Du 29 mai au 16 juin
Vernissage le mercredi 30 mai de 18h à 21h

Vernissage de John Myers et Julia Russell

[18:00-21:00] Vernissage de Romain Renard
Location:
Le Fil Rouge
Les Petits Chantiers
4, rue Wurtz
75013 Paris
M° Glacière, Corvisart
France
Mail : lespetitschantiers@free.fr
Internet Site : www.lespetitschantiers.com
Description:
Exposition photographies argentiques

du 28 mai au 6 juin 2018

La Photographie Argentique est un bonheur incomparable, d'une valeur inégalable. Mais le Digital, c'est bien mieux aussi.

"Cela fait partie du travail du photographe de voir plus intensément que la plupart des gens. Il doit avoir et garder en lui quelque chose de la réceptivité de l'enfant qui regarde le monde pour la première fois ou du voyageur qui pénètre dans un pays étrange."
Bill Brandt

"Prendre une photo, c'est une excuse pour être badaud. Je me donne l'impression de faire quelque chose donc j'ai moins mauvaise conscience."
William Klein

Romain Renard : "Comme pour tout, je reste indécis. Je ne veux surtout pas choisir ! J'aimerais vous présenter quelques photos. Lesquelles ? J'hésiterais jusque la veille sans doute. Ce sera en famille. Et pour quelques amis j'espère. Les curieux seront accueillis avec joie.
En tout cas ce sera sans prétention.
En tout cas ça se passe à la Galerie Le fil Rouge, et pour une 1ère expo, c'est bien mieux ici !
Vernissage le mercredi 30 mai dès 18h
...avec des Pépito's, des Piccolinis et de la bière allemande !
L'occasion de partager un moment agréable et futile. Vous expliquez que des raisons il n'y en a pas.
Du sérieux il n'y en a pas. Que mon idée de la photo, comme de la vie, c'est profiter de ce qui se présente. Sans réfléchir davantage. Être badaud. Être badin. Restez simple. A l'écoute des gens et des mouvements. Sans exiger davantage.

Et c'est bien mieux ainsi........"

Vernissage de Romain Renard

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Femmes Provocatrices"
Location:
Galeries Satellite
7, rue François de Neufchâteau
75011 Paris
M° Charonne, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 43 79 80 20
Mail : mm@galeriesatellite.com
Internet Site : galeriesatellite.jimdo.com
Description:
Commissaire d'exposition / Jacques Donguy

Vernissage mercredi 30 mai à partir de 18h
Exposition jusqu'au 23 mai 2018

avec Denise Aubertin, Sarah cassenti, Chantalpetit, Charlotte Dreyfus, Maria Faustino, Esther Ferrer, Marie Kawazu, Yayoi Kusama, ORLAN, Ria Paquée, Piet.sO, Dorothée Selz, Teresa Wennberg

Soit une exposition de femmes artistes, avec 1 seul homme, Charles Dreyfus, en inversion de la proportion habituelle. Parmi elles citons, par ordre alphabétique, Chantalpetit, qui vient de co-organiser l'exposition Roman Cieslewicz au Musée des Arts Décoratifs, a réagi à la destruction de Palmyre par des œuvres fragiles en sel de l'Himalaya, Esther Ferrer du groupe ZAJ et dernière survivante de ce groupe après la mort récente de Juan Hidalgo, qui vient d'avoir une importante exposition à la Reina Sofia à Madrid sous le titre « Todas las variaciones son validas, incluida esta » avec un très intéressant catalogue de 376 pages et à laquelle un numéro de la revue « Doc(k)s » consacre tout un dossier, ORLAN qui participe actuellement à l'exposition « Artistes & Robots » au Grand Palais par un Orlanoïde, un robot d'elle-même, seule artiste à le faire, et qui sort un livre sur cette œuvre, après avoir participé au numéro de la revue "Inter" n°128 sur le thème « Techno-corps et Cyber milieux » avec d'autres artistes comme Stelarc ou Eduardo Kac, Piet.sO qui montre une boîte à couture abandonnée dans un hôtel d'Auvergne, Dorothée Selz qui s'inspire d'une estampe érotique du 18esiècle et qui participe actuellement à la grande exposition « L'Aventure de la couleur » à Pompidou-Metz en compagnie de Miralda, Rabascall, Benet Rossell et Jaume Xifra, Teresa Wennberg, artiste suédoise, qui a été une des pionnières de l'art vidéo et qui a travaillé avec Vasulka. D'autres artistes viennent plus spécifiquement de la performance, comme Ria Pacquée qui montre une vidéo, Marie Kawazu, qui expose des photos d'actions, Sarah Cassenti du groupe des « Idiotes » avec Hélène Defilippi qui montre des objets fétichistes et qui va avoir en juin une grande installation au Générateur à Gentilly ou Maria Faustino qui développe une recherche « arthochorégraphique ». Denise Aubertin participe par des livres cuits et Kusama par des photos de son atelier à New York

Vernissage de l'exposition "Femmes Provocatrices"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Les Indiscrets"
Location:
Toulouse
Toulouse
31000 Toulouse
M° Gare SNCF de Toulouse
France
Internet Site : www.toulouse.fr
Description:
Maison des associations de Toulouse - 3 place Guy Hersant

LES INDISCRETS
Travaux d'élèves réalisés dans le cadre du projet éducatif 2017-2018

> du 11 mai au 16 juin
exposition des réalisations des collèges et des lycées à la Fondation espace écureuil
vernissage : mercredi 16 mai à 18h

> du 15 mai au 16 juin
exposition des réalisations des établissements supérieurs à la chapelle des Cordeliers (13 rue des Lois - en partenariat avec Belin Promotion)
vernissage : mercredi 16 mai dès 16h30
Performance dansée Présence sensible des étudiantes de l'isdaT, spectacle vivant

> du 28 mai au 12 juin
exposition des écoles à la Maison des associations de Toulouse (3 place Guy Hersant)
vernissage : mercredi 30 mai à 18h

Ce que tu vas voir ici, va t'aider à ce que tu vas voir dehors...
quentin Jouret, commissaire de l'exposition L'art de la discrétion
Les Indiscrets est l'exposition du projet pédagogique de la Fondation espace écureuil. Elle répond à l'exposition L'art de la discrétion.
Les élèves et les étudiants de Toulouse et sa région ont joué les indiscrets, regardant, scrutant, analysant les œuvres et les propositions scéniques de Quentin Jouret autour des questions de l'intime, du discret, du détail, du secret, du petit, du minuscule, du peu, du rien, du presque rien, de l'invisible... et aussi du sensible. Autant de déclinaisons du discret proposées ici comme des qualités d'un rapport au monde, d'une éthique de vie.

Julie Hourlier de Préval, professeure d'arts plastiques, chargée de mission auprès du service éducatif de la Fondation espace écureuil

[18:00-21:30] Vernissage de l'exposition "Performance TV"
Location:
Maison d'Art Bernard Anthonioz
Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques
16, rue Charles VII
94130 Nogent-sur Marne
M° RER A Nogent-sur Marne
France
Phone : +33 (0)1 48 71 90 07
Fax : +33 (0)1 48 71 84 67
Mail : contact@maba.fnagp.fr
Internet Site : maba.fnagp.fr
Description:
Une proposition de Mathilde Roman

Du 31 mai au 22 juillet 2018
Vernissage le mercredi 30 mai de 18h à 21h30

Avec Anna Byskov (Équateur), Tacita Dean (Royaume-Uni), Hélène Delprat (France), Esther Ferrer (Espagne), Lidwine Prolonge (France), Laure Prouvost (France) et Cally Spooner (Royaume-Uni).

En 1983 et 1985, Esther Ferrer est invitée par des festivals vidéo en Espagne et réfléchit à ce que peut produire l'association a priori antinomique de « Performance » et « TV ». Comment performer avec une image pré-enregistrée, donc maîtrisée et dépossédée du hasard et du vivant ? Comment faire de la vidéo un élément actif ? Esther Ferrer joue avec son image filmée, avec son corps physiquement présent, et avec le public parfois pris au piège.
Performance TV propose une reconstitution autant physique que mentale de ces projets, dont certains n'ont jamais été réalisés, et les met en dialogue avec des oeuvres d'autres artistes investissant le champ de la performance. La nécessité est toujours aussi grande aujourd'hui de contredire les usages, de réinscrire une présence des corps réels au sein des images, d'interroger les croyances. Au sein de l'exposition, la figure de l'artiste présent avec son corps ou son image interroge aussi sa place et son statut, et plus spécifiquement sa position d'artiste femme, comme le rôle du spectateur. La Maison d'Art Bernard Anthonioz est ici mise en abîme dans ses différents espaces et usages. L'histoire du lieu et du site dans son ensemble (ateliers, bibliothèque, maison de retraite pour les artistes, parc) constitue une archive où résonne la vie intime des deux soeurs (Jeanne Smith et Madeleine Smith-Champion) qui en firent don à leur mort. Performance TV entremêle ainsi cette/ces histoire(s) avec les recherches des artistes autour de structures du récit, des relations entre sens et langage, entre performance et image, entre proximité et distance.

Vernissage de l'exposition Performance TV à la MABA le 30 mai de 18h à 21h30.
À cette occasion, une navette gratuite est mise en place.
18 h : Départ de Paris, Place de la Nation, vers la MABA.
21 h : Retour de la MABA, vers la Place de la Nation.
Réservation obligatoire, places limitées : 01 48 71 90 07 - contact@maba.fnagp.fr

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Échangisme[s] - Géométriques v/s Lyriques"
Location:
Abstract Project
Espace des Arts Abstraits
5, rue des Immeubles Industriels
75011 Paris
M° Nation
France
Mobile : +33 (0)6 82 89 14 16
Mail : contact@abstract-project.com
Internet Site : www.abstract-project.com
Description:
Vernissage mercredi 30 mai de 18h à 21h
Exposition du 31 mai au 9 juin 2018
ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h

avec :
Marie Berat
Dominique Binet
Annie Brunetot
Anne Commet
Robert Delafosse
Denise Demaret-Pranville
Olivier Di Pizio
Gilles Drouin
Nicole Guyhart
Hernan Jara
Seon-ja Kim
Erik Levesque
Sylvie Mary
Pierre Morquin
Anne-Marie Pernet
Laurence Reboh
Madeleine Sins
Prisca Temporal
Jacques Weyer

Échangisme[s]
Géométriques v/s Lyriques

De ligne en tache/de touche en trait
Frontière, limite, interdit... Plaisir, défi, ludisme... Quels rapports entretiennent les deux courants principaux de l'abstraction* ? Ces deux ensembles sont-ils fermés ? Le libre-échange est-il possible ? Oui ou non ?
Et si l'artiste géométrique faisait une œuvre lyrique et inversement réciproque ?

*L'abstraction recherche l'émotion par la forme et la couleur, sans recourir à la représentation ou à l'évocation de la réalité. (Larousse)

[18:30-21:00] 49ème Prix Maison de la Presse 2018
Location:
Société des Gens de Lettres
Hôtel de Massa
38, rue du Faubourg Saint-Jacques
75014 Paris
M° Saint-Jacques, RER B Port Royal, RER B Denfert-Rochereau
France
Phone : +33 (0)1 53 10 12 00
Fax : +33 (0)1 53 10 12 12
Mail : sgdl@sgdl.org
Internet Site : www.sgdl.org
Description:
Le prix Maison de la presse dévoile sa sélection 2018.

Six titres sont en lice pour recevoir le prix qui sera remis le 30 mai.

Le réseau Maison de la presse a annoncé, mardi 27 mars, la sélection des six titres en lice pour la 49e édition de son prix.
Changer l'eau des fleurs de Valérie Perrin (Albin Michel)
Massacre des innocents de Marc Biancarelli (Actes Sud)
Tyrannie de Richard Malka (Grasset)
La chambre des merveilles de Julien Sandrel (Calmann Lévy)
Sauf d'Hervé Commère (Fleuve noir)
Les indifférents de Julien Dufresne Lamy (Belfond)

Présidé par Michel Bussi, lauréat en 2012 pour Un avion sans elle, le prix sera décerné le 30 mai au siège de la Société des gens de lettres, hotel de Massa à Paris.

Le titre primé succédera à Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson (Julliard).

[18:30-23:30] Inauguration de la 15ème édition de Jardins, Jardin aux Tuileries 2018
Location:
Jardin des Tuileries
234, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Tuileries, Concorde
France
Description:
Avant-première de Jardins, jardin aux Tuileries

RSVP avantpremiere@jardinsjardin.com

[18:30-21:00] Vernissage du duo Førtifem "Work of love"
Location:
Galerie Treize-dix
Galerie XIIIX
13, rue Taylor
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République
France
Mobile : +33 (0)7 87 80 00 41
Mail : galerie.treize.dix@gmail.com
Internet Site : www.michellagarde.fr
Description:
La Galerie Treize-dix est heureuse de vous convier au vernissage de l'exposition "Work of love" du duo d'artistes, FØRTIFEM.
Rendez-vous mercredi 30 mai 2018, 18h30.
McClane sera aux platines pour un DJ-set de folie !

L'exposition présentera une centaine d'œuvres qui convoquent autant l'univers du tatouage que l'approche minutieuse des planches de gravures.

du 31 mai au samedi 16 juin 2018
du mardi au jeudi de 14h30 à 19h30
et du vendredi au samedi de 14h30 à 20h

Vernissage du duo Førtifem "Work of love"

Vernissage du duo Førtifem "Work of love"

Vernissage du duo Førtifem "Work of love"





[19:00-21:00] 12ème édition de la Planète du Goût 2018
Location:
Ambassade de Bulgarie en France
1, avenue Rapp
75007 Paris
M° RE C Pont de l'Alma, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 45 51 85 90
Fax : +33 (0)1 45 56 97 50
Mail : contact@ambbulgarie.fr
Internet Site : www.ambbulgarie.fr
Description:
Le mercredi 30 mai 2018 s'est déroulée à l'Ambassade de Bulgarie en France la 12e édition de la soirée organisée par l'Amicale des Conseillers Agricoles à Paris appelée « Planète du Goût », sous le haut-patronage du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation français. Depuis son lancement en 2007, Planète du Goût connaît un succès grandissant: environ 350 visiteurs (représentants de l'administration française, d'organisations interprofessionnelles, de l'industrie agro-alimentaire, personnalités politiques, diplomates, journalistes) et de plus en plus de pays participants, heureux de promouvoir leur gastronomie dans un cadre convivial et cosmopolite.

Par cet événement qui se déroule chaque année dans une ambassade différente (Irlande, Japon, Autriche, Colombie, Pologne, États-Unis, Grande-Bretagne, Suisse, Allemagne, Nouvelle-Zélande, Finlande et maintenant la Bulgarie), les conseillers agricoles à Paris entendent remercier leurs contacts pour leur coopération et nouer de nouvelles relations. Pour cette 12e édition, le pays-hôte - qui préside jusqu'au 30 juin l'Union européenne - a choisi le thème du bio. 16 pays sont donc venus présenter leurs spécialités autour de ce thème: outre la Bulgarie, l'on comptait le Panama, les Etats-Unis, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la République tchèque, la Suisse, la Slovénie, la Lituanie, la Finlande, l'Autriche, l'Espagne, Malte, l'Irlande, l'Allemagne et la Hongrie.

[19:00-22:00] Digital Luxe Meeting
Location:
Espace Saint-Martin
199 bis, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 44 54 38 54
Fax : +33 (0)1 44 54 38 53
Mail : info@espacesaintmartin.com
Internet Site : www.espacesaintmartin.com
Description:
http://www.digital-luxe-meeting.fr

[19:00-21:00] Dédicace de Brian De Palma pour "Les serpents sont-ils nécessaires ?"
Location:
Vincennes
Vincennes
94300 Vincennes
M° Saint-Mandé, Bérault, Château de Vincennes, RER A Vincennes
France
Internet Site : www.vincennes.fr
Description:
Librairie Millepages
91, rue de Fontenay

Première mondiale à la librairie Millepages pour la signature de son premier roman noir.

C'est le grand soir pour les aficionados de Brian De Palma et c'est une première mondiale, à Vincennes ! L'immense cinéaste américain de 77 ans sera en rencontre-dédicace, ce mercredi soir, dès 19 heures, à la librairie Millepages, pour son premier roman noir, titré « Les serpents sont-ils nécessaires ? », coécrit avec Susan Lehman et paru aux éditions Rivages Noir. L'événement est exceptionnel ; De Palma n'assurant que deux autres signatures en France, à Paris, vendredi 1er juin à 18 heures Fnac des Ternes (avenue des Ternes) dans le XVIIe et samedi 2 juin, à 14 heures, à la Cinémathèque française (rue de Bercy) dans le XIIe.

Au sein de la librairie indépendante Millepages, c'est avec une sérénité de pro que l'on attend le maître des célèbres films « Phantom of the Paradise », « les Incorruptibles », « Dahlia Noir », et « Scarface ». Et surtout les visiteurs qui seront vraisemblablement en très grand nombre. « Le protocole est clair, explique Pascal Thuot, directeur de Millepages qui peaufine les derniers aménagements. Nous commencerons avec un entretien de quelques questions sur ce roman, que je mènerai en français aux côtés du traducteur Dominique Chevallier. Puis le public devra se mettre en file d'attente pour les dédicaces. Les selfies sont interdits ! »

En attendant De Palma, le canapé rouge des entretiens de Millepages trône déjà au rez-de-chaussée de la librairie. Pas d'inquiétude s'il y a foule, la rencontre est sonorisée et audible de tous les coins et recoins de la librairie.

Rencontre-dédicace de « Les serpents sont-ils nécessaires ? » (Rivages Noir, 16 €)

Dédicace de Brian De Palma
Brian De Palma sort son premier roman noir en France

[19:00-21:00] Défilé Gucci Cruise
Location:
Arles
Arles
13104 Arles
M° Gare SNCF d'Arles
France
Internet Site : www.ville-arles.fr
Description:
Alyscamps
Avenue des Alyscamps
13200 Arles

Gucci et sa croisière 2019 enflamment Les Alyscamps

Les maisons de mode rivalisent toujours plus d'imagination quand il s'agit de trouver des endroits insolites pour leurs défilés, mais Gucci a placé la barre très haut ce mercredi avec ce défilé dans un cimetière romain.

Et pas n'importe quel cimetière : ce sont les citoyens romains qui venaient profiter de leur repos éternel sur la promenade des Alyscamps. Un lieu datant de 4 ans avant J.C. que la marque s'est fait un plaisir d'enflammer ! Pas de doute, Alessandro Michele vient de se gagner une réputation de téméraire bien méritée.

Après une longue journée de pluie, les nuages ont eu le bon goût de retenir leurs gouttes le temps de ce défilé dans le cimetière, implanté dans le centre de l'ancienne ville romaine d'Arles. À environ 450 mètres, un colisée romain où Picasso avait ses petites habitudes de passionné de corrida. Alessandro Michele s'est même payé l'audace d'enflammer les bordures des 200 mètres de chemin en terre battue. Des deux côtés, assis sur des bancs argentés, des VIP, des journalistes, des blogueurs et des personnalités comme Elton John, Valeria Golino, Salma Hayek et son mari et propriétaire de Gucci, le PDG de Kering, François-Henri Pinault. Le fait d'avoir obtenu l'autorisation de mettre le feu dans un endroit classé au patrimoine de l'Unesco en dit long sur la puissance de l'industrie de la mode.

Depuis qu'il a pris les rênes de la marque en 2015, Alessandro Michele mène une révolution maximaliste dans la mode. Mais ce défilé de duchesses loufoques en robes de satin à volants et de hipsters vêtus de leggings zébrés associés à des chaussettes roses inspirées de la pop des années 1940 était même bien plus que ce maximalisme assumé. À souligner, un manteau en cachemire d'un rouge de cabine téléphonique anglaise porté sur des bas turquoise et des escarpins logotypés, sans oublier des lunettes de soleil asymétriques avec un verre blanc et un verre noir. La collection comportait d'ailleurs de nombreuses solaires remarquables mêlant tous les univers : insecte rock'n'roll, biker à clous et après-ski rétro-futuriste. Le département Kering Eyewear a vendu 4 millions de paires l'année dernière, dont 40 % de Gucci. Une marque qui enflamme aussi les livres de comptes.

Le designer proposait aussi toute une série de sweats Chateau Marmont, de sacs logotypés et de vestes en peau retournée. Un régal pour les yeux de l'entrepreneur de Los Angeles André Balazs. Et a-t-il touché des droits sur ces créations pourrait-on se demander ? « Y a intérêt ! » répond sans détour ce dernier.

Mardi soir, Gucci a publié une vidéo sur son compte Instagram montrant des tombes couvertes de lichen et des sculptures de têtes de lion et de dieux plantant le décor, le tout accompagné d'une voix off de Vivre sa vie, le film de Jean-Luc Godard dépeignant la vie d'une Parisienne. Mais lors de l'événement réel, on ne voyait qu'à peine le monument, le défilé ayant commencé à 22h. Dans l'obscurité et avec des flocons artificiels virevoltant autour des tombes romaines.

Alessandro Michele a même poussé l'excentricité jusqu'à envoyer ses invitations d'un gris uni par télégramme plusieurs semaines avant le défilé. Mais cette collection était une ode à la couleur.

Un rêve d'Alessandro Michele se réalise : mettre en scène un défilé dans un décor de l'Antiquité. L'année dernière, il avait reconnu vouloir le Parthénon d'Athènes, mais en raison de restrictions de préservation du lieu, il avait fini par se replier sur la galerie Palatine du Palazzo Pitti de Florence.

Son défilé croisière de 2016, inspiré par la « première rock star » (Elizabeth 1re dans les termes du créateurs), avait eu lieu dans l'abbaye de Westminster. Mais son premier défilé croisière de 2015 était en revanche résolument moderne, dans un ancien garage du quartier new-yorkais de Chelsea.

Dernière grande ville sur le Rhône, Arles possède un riche patrimoine historique. Fondée en 800 avant J.C., elle fut convertie par les Phéniciens en un important port de commerce, que les Romains s'approprièrent en 46 avant J.C. Le grand empereur romain Frédéric Barberousse y fut même couronné. Il y a dix ans, on y a découvert le plus ancien buste de César sur les berges du Rhône, non loin d'ici. Mais l'histoire a vu décroître la ville en importance, en raison en grande partie de l'arrivée du chemin de fer, une rude concurrence pour le port d'Arles qui devint une sorte de coin perdu. C'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles elle a attiré Vincent Van Gogh, qui y vécut pendant deux ans, y créant plus de 300 peintures et dessins et liant à jamais le nom de la ville au sien.

Avant le défilé, Alessandro Michele a d'ailleurs posté une image du portrait de Joseph Roulin par Van Gogh sur son compte Instagram. Pas de références directes au maître néerlandais, mais des champs de fleurs provençales et une palette de couleurs qu'il aurait adorés.

Le nom Alyscamp vient du latin Elisii Campi, ou les Champs-Elysées : la demeure éternelle des âmes des héros dans la mythologie grecque. Et il y avait quelque chose d'héroïque dans ce défilé : des mannequins de la génération millenial, libérés des inhibitions sexuelles et morales de la génération de leurs parents.

Les invités d'Alessandro Michele étaient aussi éclectiques que sa collection. Star du plus grand boys band du moment, le danseur Kim Jong-In, du groupe sino-coréen Exo et accessoirement acteur de Web-séries dramatiques et de films, a cependant donné un concert clairement blues-rock après le défilé, avec cinq morceaux d'Elton John, habillé par Gucci actuellement. Difficile de dire ce que les troupes de Jules César auraient pensé de ce défilé, mais le cœur des fans de Gucci est conquis.

http://fr.fashionnetwork.com/galeries/photos/Gucci-Cruise-2019,32403.html

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

Défilé Gucci Cruise

[19:00-21:00] Finissage de Lumina Wang "Le Monde Entier"
Location:
Poïèsis des Arts
12, rue de Jouy
75004 Paris
M° Saint-Paul, Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 71 75 61 03
Mobile : +33 (0)6 83 95 54 04
Mail : poiesisdesarts@gmail.com
Internet Site : www.poiesisdesarts.com
Description:
Lumina WANG - 鹿明那

Du 17 au 31 mai 2018 (tous les jours de 15h à 20h)
Vernissage le 17 mai à partir de 19h

« Le Monde Entier », c'est ainsi que s'intitule la nouvelle exposition de Lumina WANG qui aura lieu du 17 au 31 mai, dans la ravissante galerie « Poïèsis des Arts », également café-théâtre, située en plein cœur de Paris dans le quartier du Marais.

Lors de cet événement, une pluralité d'œuvres de l'artiste de diverses périodes seront exposées sous des formes d'expressions artistiques variées. Les peintures, les dessins et les créations photographiques de Lumina WANG seront une invitation à percevoir la singularité et l'univers onirique, entre rêve et mythologie, parfois brut et décalé, de ce « Monde » tel qu'il est dépeint par l'artiste.

Étendue sur 90 m2 sur deux niveaux, la galerie « Poïèsis des Arts » est devenue depuis son ouverture en 2014, un espace culturel actuel et contemporain. Ce lieu inédit d'inspiration a attiré, par les créations artistiques qu'il met en lumière et la convivialité qui s'en dégage, d'innombrables amateurs d'art, artistes-exposants, performeurs ou comédiens, et bien d'autres acteurs du monde de l'art et de la culture, qui s'y rassemblent en vue de partager leur passion artistique commune.

Dès l'inauguration de l'exposition le 17 mai, la galerie « Poïèsis des Arts » aura donc le plaisir de vous inviter à découvrir les œuvres originales de Lumina WANG, artiste-plasticienne et également comédienne d'origine taiwanaise, installée en France à Paris depuis plus de neuf ans. Son univers, riche par sa diversité artistique et culturelle, saura rassembler les connaisseurs et spécialistes du monde de l'art, et créera un évènement singulier et insolite par l'originalité de ses œuvres.
À ne pas manquer...

Vernissage de Lumina Wang "Le Monde Entier"

[19:00-22:00] Finissages de Claude Guillaumin et Basile Minatchy
Location:
Artphotoby
Galerie Sophie Leiser Paris
40, rue de la Tour d'Auvergne
75009 Paris
M° Pigalle, Notre-Dame-de-Lorette, Le Peletier
France
Mobile : +33 (0)6 80 68 13 32
Mail : contact@artphotoby.com
Internet Site : www.artphotoby.com
Description:
Claude Guillaumin 1968 - 2018
Basile Minatchy 2017 - 2018

SOLO SHOWS
du 10 avril au 4 juin 2018

Deux regards, deux époques, deux maîtrises du huitième art présentés dans cette nouvelle exposition consacrée au nu féminin. Pas de retouches, ni d'artifices, la femme est dans son élément naturel, bien dans son corps et son esprit.

CLAUDE GUILLAUMIN 1968 - 2018
Sublime le corps féminin
A travers l'oeuvre de Claude Guillaumin, grand photographe de mode et de beauté des années 70, de New-York à Paris, la femme se libère et dévoile son corps à la lumière douce de l'artiste. Claude Guillaumin capte la personnalité de ses modèles qu'il sublime en noir et blanc. Les nus artistiques côtoient les photographies de mode.

Vernissage mardi 10 avril 2018, à partir de 18h30, en présence des artistes

Vernissages de Claude Guillaumin et Basile Minatchy
Copyright : Claude Guillaumin - 1999 / Courtesy Galerie Artphotoby Sophie Leiser

BASILE MINATCHY 2017 - 2018
Libère la femme
Le clair obscur caractérise le travail de Basile Minatchy qui magnifie le corps féminin avec de nouveaux jeux de lumière, transfigurant la femme en divinité. Le corps se libère dans la pénombre sous l'éclairage subtil de l'artiste qui habille son modèle d'une pluie de lumière, scintillante comme une constellation. L'artiste présente une série d'ombres portées - nus et portraits - aux couleurs saturées et une série en noir et blanc, inondée de bulles de lumière, pleine de grâce.

Vernissages de Claude Guillaumin et Basile Minatchy
Copyright : Basile Minatchy - 2018 / Courtesy Galerie Artphotoby Sophie Leiser

A propos des artistes :
CLAUDE GUILLAUMIN

Le grand photographe de mode et de beauté des années 70/80 - ELLE, COSMOPOLITAN, GLAMOUR, INSTYLE - qui a notamment réalisé le calendrier Elite en 1974, auteur de photographies rares de New York des années 70, réalise depuis les années 2000 des portraits de femmes. Il portraiture des femmes qui ne sont pas mannequins, fort du constat que les plus belles femmes ne s'avèrent pas toujours « top model » comme il se plaît à le répéter. Une forme de challenge pour lui.

1969 - 1986 : New-York - Paris - New-York
En 1969 Miki Denhoff, directrice artistique du magazine Glamour, lui offre son premier travail, une couverture et un sujet « Beauté » avec le super model de l'époque : Cheryl Tiegs. Le succès est instantané et leur collaboration durera plusieurs années.

En 1970, séduit par ces parutions, le magazine ELLE demande à Claude Guillaumin de venir à Paris pour des séances de prises de vues.

De 1970 à 1986, sa vie se partage entre Paris et New York.

A New York, il travaille pour les magazines Esquire, Glamour, Instyle, Mc Calls, Redbook, Seventeen... Il effectue des campagnes publicitaires pour Avon, Cover Girl, Fashion, L'Oréal, Revlon...En France tous les magazines se l'arrachent : Biba, Cosmopolitan, Elle, Le Jardin des Modes, Madame Figaro Marie Claire, 20 Ans, Playboy, Vogue, Votre Beauté. En Italie aussi : Harpers Bazaar Italie, Grazia Italie. Dior, Chanel, Clarins, Dior Dim, Rosy font appel à lui.

Woman world
Claude Guillaumin s'intéresse davantage à la femme qu'au vêtement porté par le modèle aussi sera-t-il surtout reconnu et apprécié pour ses photos de « Beauté ». Il excelle à réaliser des images intemporelles au cours de séances « after shooting ». Il réalise alors des portraits de femmes sans artifices - à l'opposé des poupées Barbie d'aujourd'hui à la peau lissée par Photoshop - de façon à capturer leur lumière intérieure. Aux Tops Models, il préfère les mannequins débutants qui le séduisent par leur candeur et leur ingénuité. Sans doute son côté Pygmalion ! Ainsi conçoit-t-il en 1986 pour Madame Figaro le premier sujet rédactionnel d'une Carla Bruni toute novice !

De la beauté au nu
- En 1974, John Casablancas lui demande de réaliser un calendrier pour l'agence Elite : une première chez les agences de mannequins !

- De 1971 à 1976, Claude Guillaumin travaille par intermittence, mais en toute liberté, pour le magazine 20 Ans. Sous la direction de la talentueuse Anne Marie Perier. Il effectue des séries de photos qui seraient certainement censurées aujourd'hui pour leur audace.

- En 1993, Juliette Boisriveaud, fondatrice de la version française de Cosmopolitan, lui propose avec courage et une certaine appréhension, de réaliser un cahier « Spécial Sexe » fermé et inséré dans le magazine. Le succès dépasse toutes les espérances et les versions étrangères rachètent les droits.

EXHIBITIONS :
- Artphotoby Galerie - artiste permanent
- Nude - exposition collective - Artphotoby Galerie Paris
- Woman world - Solo show - Artphotoby Galerie
- Art Fair Fotofever Paris
- Hambourg Kennedy Photographs, New York - Clic Gallery Saint-Barth
- Clic Gallery East Hampton


BASILE MINATCHY

Né en 1973, Basile Minatchy passe sa jeunesse à Lyon. Après s'être formé au conservatoire d'art dramatique, il joue dans différents longs-métrages et téléfilms. Son chemin de comédien le met sur la route de Jean-Louis Bertuccelli, qui le fait tourner et lui apprend le métier de scénariste. Sous son influence, rapidement, il décide de se former à la réalisation, pour ainsi créer ses propres projets. C'est au terme d'un stage dirigé par le réalisateur belge Harry Cleven qu'il s'achète un appareil numérique. Ayant à disposition un studio photo, il décide de travailler la lumière et le cadre, développant ainsi son regard unique.

Passionné par la façon qu'ont les êtres humains d'être au monde, Basile exerce son oeil face à tous types de sujets. Aussi bien photographe de scène, il éprouve ses talents dans des milieux aussi variés que ceux du spectacle ou de l'entreprise, immortalise aussi bien les moments de vie d'enfants en crèche que ceux de familles qui font appel à lui...

Fils du peintre et sculpteur Marie-Claire Vidal des Crozes, Basile est habitué depuis toujours à l'art du nu et du modèle vivant, auquel il consacre l'essentiel de sa création artistique. Fils de Roland Minatchy monteur cinématographique, il développe naturellement son cadre et sa lumière. Fortement influencé par Alphonse Mucha et Lucien Clergue, son style découle naturellement de ces deux artistes majeurs. Son travail tourne autour de l'ombre portée, il ne s'accorde aucune retouche et s'appuie uniquement sur des effets naturels.

EXHIBITIONS :
- Artphotoby Galerie - artiste permanent
- Art Shopping - Galerie Artphotoby
- Nude - Exposition collective - Galerie Artphotoby

[19:00-22:30] Prix International Planète Albert Kahn 2018
Location:
Musée de l'Homme
Palais de Chaillot
17, place du Trocadéro et du 11 Novembre
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 44 05 72 72
Mail : contatc.mdh@mnhn.fr
Internet Site : www.mnhn.fr
Description:
Prix Planète Albert Kahn

L'association Planète Albert Kahn, organisatrice de ce prix, a été créée en 2008 par Jean-François Fortchantre, avec comme but : faire connaître l'œuvre d'Albert Kahn, notamment en matière de photographie, et cela par tous moyens.

En 2009 a été remis le premier Grand Prix international à Raymond Depardon. Depuis, nombres de photographes ont vu leur travail primé.

[19:00-21:00] Rencontre avec Eric Neuhoff
Location:
Villa Violet
115, rue Saint-Dominique
code 22524
75007 Paris
M° La Tour-Maubourg, Ecole Militaire, Invalides, RER C Pont de l'Alma, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 45 79 28 72
Mobile : +33 (0)6 81 04 15 80
Mail : contact@villaviolet.com
Internet Site : www.villaviolet.com
Description:
Après une échappée à Cannes, où il assure une chronique quotidienne pour le Figaro, CultureSecrets vous invite à une rencontre exclusive avec l'écrivain et critique Eric Neuhoff.

[19:00-21:00] Vernissage d'Adriane Ohanesian "Sud-Soudan"
Location:
Le 61
3, rue de l'Oise
75019 Paris
M° Crimée, Ourcq
France
Phone : +33 (0)1 42 05 09 17
Mail : 61paris@gmail.com
Internet Site : www.61paris.fr
Description:
Le Prix Bayeux-Calvados Normandie des correspondants de guerre s'affiche au 61 & Vernissage de l'exposition d'Adriane Ohanesian "Sud Soudan, point d'ébullition"
Présentation & Vernissage mercredi 30 mai à 19h

Adriane Ohanesian "Sud Soudan, point d'ébullition"
Exposition du 30 mai au 17 juin 2018
Entrée libre tous les jours de 12h à 2h

En 2011 est né le Sud Soudan, le pays le plus jeune de la planète. L'indépendance du Sud Soudan a mis fin à la guerre civile la plus longue de l'Afrique. Mais il a fallu peu de temps avant que le conflit avec le Soudan ressurgisse, et en décembre 2013 les tensions inter-ethniques ont atteint le point d'ébullition une fois de plus, entraînant l'effondrement de la nouvelle nation.
Depuis plus d'un an, les Nations Unies doivent faire face à l'écroulement de l'état le plus récent du monde. Les forces, gouvernementales et des rebelles, opèrent en toute impunité, et les forces de maintien de la paix ont manqué maintes fois d'assurer la protection des populations. Des soldats du gouvernement ont pillé des stocks d'aide alimentaire et des biens des Nations Unies, et ont commis des attaques directes sur des diplomates et du personnel de l'ONU, même sous la gouverne des forces de maintien de la paix.
En cette quatrième année de conflit, presque 2 millions de Sud Soudanais restent déplacés à l'intérieur du pays tandis que 2 millions de plus ont fui les violences sans fin. Des accords de paix sont signés et aussitôt brisés. Empêtrés dans cet échec de l'État, des civils de tous les côtés du conflit subissent l'effondrement de l'économie et l'insécurité. Confrontés à la famine et aux exactions répétées, des milliers de Sud Soudanais fuient chaque jour vers l'Ouganda où se trouve aujourd'hui le plus grand site de réfugiés du monde, et de fait la plus grande crise de réfugiés en Afrique depuis le génocide rwandais.

Vernissage d'Adriane Ohanesian "Sud-Soudan"

[19:00-21:00] Vernissage de Codex Urbanus "Légendes Souterraines"
Description:
Musée des Égouts
Le musée des Égouts de Paris, qui fait partie des musées de la ville de Paris, est situé sur l'esplanade Habib-Bourguiba au niveau du pont de l'Alma, face au nᵒ 93, quai d'Orsay, dans le 7ᵉ arrondissement de Paris. Face au 93 quai d'Orsay
75007 Paris
http://equipement.paris.fr/musee-des-egouts-5059

Vernissage de Codex Urbanus "Légendes Souterraines"

[19:00-22:00] Vernissage de Maurice Renoma "Elles !"
Location:
Artphotoby
Galerie Sophie Leiser Paris
40, rue de la Tour d'Auvergne
75009 Paris
M° Pigalle, Notre-Dame-de-Lorette, Le Peletier
France
Mobile : +33 (0)6 80 68 13 32
Mail : contact@artphotoby.com
Internet Site : www.artphotoby.com
Description:
Vernissage de Maurice Renoma "Elles !"

[19:00-21:00] Vernissage de Ronan Toulhoat
Location:
Galerie Glénat
22, rue de Picardie
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 71 46 86
Mail : galerie@glenat.com
Internet Site : www.galerie-glenat.com
Description:
Exposition du 30 Mai au 20 Juin 2018

Vernissage de Ronan Toulhoat

[19:30-22:00] 49ème Grand Prix des Lectrices ELLE 2018
Location:
Salons France Amériques
Hôtel particulier du comte Le Marois
9/11, avenue Franklin-D.-Roosevelt
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 45 61 96 02
Fax : +33 (0)1 45 61 06 41
Internet Site : www.france-ameriques.fr
Description:
La 49e édition du Grand Prix des Lectrices avec Guerlain a ses vainqueurs ! Mercredi soir, aux salons France-Amériques à Paris, 120 lectrices du ELLE ont récompensé trois ouvrages dans les catégories roman, document et policier. Découvrez sans plus tarder le palmarès 2018 !

Dans la catégorie « Roman », c'est Anna Hope, auteure de «La salle de bal» (Ed. Gallimard), qui a conquis le jury. Les lectrices ont été touchées par l'histoire d'amour d'Elle et John, qui se retrouvent tous les vendredis dans la salle de bal de l'asile de Sharston, où ils sont tous les deux internés.

Côté polars, c'est l'écrivaine Eva Dolan qui a été récompensée pour son livre « Les chemins de la haine » (Ed. Liana Levi). L'enquête de Zigic et de sa partenaire Ferreira sur le meurtre de Jaan Stepulov, un travailleur immigré estonien, a tenu les lectrices en haleine.

Dans la catégorie « Documents », c'est Delphine Minoui qui a séduit les lectrices avec « Les passeurs de livres de Daraya» (Ed. Seuil). Elle raconte l'histoire vraie d'une quarantaine de jeunes révolutionnaires syriens qui ont décidé d'exhumer des milliers d'ouvrages ensevelis sous les ruines pour les rassembler dans une bibliothèque clandestine. Un ouvrage magnifique où les mots ont plus de force que les armes.

Pour la deuxième année consécutive, la prestigieuse Maison Guerlain est partenaire du Grand Prix des Lectrices de ELLE. C'est Karina Hocine, directrice générale adjointe des éditions JC Lattès, qui s'est vue décerner le Prix Guerlain pour son influence dans le monde de l'édition.

Mercredi matin, pour la 8e édition du Grand Prix des Lycéennes, les lectrices ont également récompensé Evelyne Pisier et Caroline Laurent pour leur roman «Et soudain, la liberté» (Ed. Les Escales).

[19:30-21:30] Lancement du livre "La Maison Bandelier - André Wogenscky à Saulieu"
Location:
Librairie Volume
47, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Strasbourg - Saint-Denis, République
France
Phone : +33 (0)1 85 08 02 86
Mail : contact@librairievolume.fr
Internet Site : www.librairievolume.fr
Description:
La Maison Bandelier
André Wogenscky à Saulieu

Ouvrage écrit par Cyril Brulé et Christelle Lecœur
Collection : Lieux d'architecture
16.7 x 24 cm
104 pages
Environ 100 images
Prix : 20 €
ISBN : 978-2-36306-234-5

« Je souhaiterais construire une maison pour moi, ma famille et ma belle-mère. »

Saulieu (Côte-d'Or), le 18 août 1955. Le vétérinaire Bernard Bandelier et son épouse écrivent au célèbre Le Corbusier, pour qu'il réalise leur maison. Commence alors un passionnant échange entre ces clients hors du commun et l'architecte André Wogenscky. Le chef d'agence de Le Corbusier s'émancipe ainsi du maître grâce à l'échelle domestique. Pendant six ans, la famille Bandelier connaît l'attente, l'espoir, les doutes, et finalement la joie d'emménager dans une maison que leurs descendants habitent toujours.

Cet ouvrage s'offre comme un récit où réalité d'aujourd'hui et mémoire se croisent à travers différents formats d'archives : correspondance entre l'architecte et son client, anecdotes des protagonistes, témoignages des acteurs, reportages photographiques contemporains et d'époque.

Aventure humaine et architecturale ardue, mais fructueuse, cette réalisation méconnue, parmi les premières maisons individuelles construites par André Wogenscky, réinterroge également la modernité lorsque celle-ci investit un territoire rural.

Lancement du livre "La Maison Bandelier - André Wogenscky à Saulieu"






[20:30-22:00] Vernissage de l'exposition "Chambre 10"
Location:
Hôtel La Louisiane
60, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 44 32 17 17
Fax : +33 (0)1 44 32 17 18
Mail : reservation@hotel-lalouisiane.com
Internet Site : www.hotel-lalouisiane.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Chambre 10"

16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés