Thursday, May 31, 2018
Public Access


Category:
Category: All

31
May 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  Fête nationale d'Afrique du Sud
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale d'Afrique du Sud

Exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Location:
Pavillon Carré de Baudouin
121, rue de Ménilmontant
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 58 53 55 40
Internet Site : www.carredebaudouin.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"

du 27 avril au 29 septembre 2018, prolongée jusqu'au 2 janvier 2019
du mardi au samedi de 11h à 18h

Personnage clé de l'histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l'une des plus grandes figures de cette photographie dite « humaniste », attachée à capter fraternellement l'essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, Willy Ronis se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu'il considère comme l'essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

À l'invitation de Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, Willy Ronis par Willy Ronis est à voir et à écouter du 27 avril au 29 septembre 2018, au Pavillon Carré de Baudouin, qui fête ses dix ans cette année, au cœur de ce quartier de Paris qu'il aimait tant.

Devenu reporter photographe en 1936, Willy Ronis mène de front commandes et recherches personnelles. Observant le monde, ses photos dressent une sorte de portrait à la fois intimiste et profond de la société et de l'époque. Elles constituent un immense travelling qui donne à voir, à comprendre et à aimer les gens dans l'ordinaire de leur vie. En plaçant l'homme au centre de son œuvre, en posant sur lui un regard optimiste et bienveillant, Willy Ronis n'en néglige pas pour autant de rendre compte de la dureté de l'époque, d'où ces nombreuses images sur le monde du travail et les luttes ouvrières, marquant son empathie et un engagement social qui perdure tout au long de son œuvre.

Outre les photographies exposées, près de deux cents, réalisées entre 1926 et 2001, le public pourra également feuilleter les albums à partir de bornes composées de tablettes interactives. Par ailleurs, une série de films et de vidéos réalisés sur Willy Ronis sera projetée dans l'auditorium selon une programmation particulière. Une occasion unique d'entrer de plain-pied dans l'univers personnel de l'artiste.

Neuf ans après le décès de Willy Ronis, cette exposition célèbre la clôture de la succession et l'entrée de l'œuvre dans les collections de la MAP, l'établissement du ministère de la Culture qui gère, entre autres, les grandes donations photographiques faites à l'État. Le commissariat de cette exposition est assuré par Gérard Uféras, photographe, l'un des plus proches amis de Willy Ronis, et par Jean-Claude Gautrand, photographe, journaliste et historien de la photographie française. Toutes les photographies exposées font l'objet d'un travail exceptionnel au sein du laboratoire de l'Agence photographique de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, qui les diffuse en exclusivité.

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Pendant le défilé de la victoire du Front populaire, rue Saint-Antoine, Paris, 14 juillet 1936
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Les Amoureux de la Bastille, Paris, 1957
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Le Café de France, L'isle-sur-la-Sorgue, 1979
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"
Location:
Galerie Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Internet Site : www.alaia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Du 22 janvier au 10 juin
Tous les jours de 11h à 19h

Vernissage le dimanche 21 janvier en présence d'Olivier Saillard, Christoph bon Weyhe, Jean-Baptiste Mondino, Naomi Campbell, Didier Krzentowski, Jack Lang, Cindy Crawford Kaia Gerber, Farida Khelfa, Carla Sozzani, Paolo Roversi

Disparu le 18 novembre 2017, le génie d'Azzedine Alaïa s'expose au sein de son atelier et de sa galerie d'art dans le 4ème arrondissement de Paris dès aujourd'hui. Orchestrée par Olivier Saillard, cette exposition met en lumière les pièces les plus emblématiques du créateur, qui sera également à l'honneur du Design Museum de Londres qui, dès le mois de mai 2018, accueillera l'exposition "Azzedine Alaïa, The Couturier". Le plus ? C'est le créateur lui-même qui a choisi les 60 pièces couture exposées.

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marques de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition parisienne. Direction l'atelier et la galerie d'art du créateur, situés au 18 rue de la Verrerie dans le quatrième arrondissement où les créations les plus emblématiques d'Azzedine Alaïa se donnent à voir, scénographiées par Olivier Saillard, ancien directeur du Palais Galliera. A voir jusqu'au 10 juin 2018. Et cette année sera assurément l'année Alaïa puisqu'Outre-Manche, le créateur sera également à l'honneur d'une exposition au Design Museum.

Du 10 mai au 7 octobre 2018, "Azzedine Alaïa : The Couturier" dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître avant son décès. Curatée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu'intimes et chargées d'histoire. C'est à même la peau de ses mannequins qu'il sculptait ses robes aujourd'hui pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes.

Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l'occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante de la mode.

Azzedine Alaïa : Je suis Couturier - jusqu'au 10 juin 2018 18 rue de la Verrerie 75004 Paris

Azzedine Alaïa : The Couturier - du 10 mai au 7 octobre 2018 Design Museum - 224-238 Kensington High St, Kensington, Londres

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Vernissage de l'exposition "Azzedine Alaïa : Je suis Couturier"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4.70 € / 3.60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3.60 € / 2.60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22.4 x 17.3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68.5 x 54.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71.7 x 119.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

08:00  
09:00  
10:00 [10:30] Obsèques de Pierre Bellemare
Location:
Eglise Saint-Roch
296, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Pyramides, Tuileries
France
Internet Site : www.saintroch.esqualite.com
Description:
Après l'hommage religieux qui se tiendra ce 31 mai à l'église Saint Roch à Paris, les cendres de Pierre Bellemare seront déposées dans la plus stricte intimité familiale.

Pierre Bellemare s'est éteint ce samedi 26 mai à l'âge de 88 ans. Une triste nouvelle qui a touché tous les Français marqués par la voix inoubliable de ce grand monsieur des médias. Son fils, l'animateur Pierre Dhostel, lui a d'ailleurs rendu un vibrant hommage, notamment sur le plateau de C à Vous, où il n'a pas pu cacher son immense émotion.

En larmes, Pierre Dhostel a retracé l'incroyable parcours de Pierre Bellemare, avant de confier avoir été touché par tous les hommages rendus à son père. Sur France 5, l'animateur de M6 Boutique a donc donné rendez-vous au public pour faire « un dernier adieu » à son extraordinaire papa. Ce jeudi 31 mai à 10h30, un hommage religieux lui sera rendu à l'église Saint Roch, à Paris. « Je suis sûr qu'il y aura beaucoup de monde. C'est ouvert à tout le monde », a annoncé Pierre Dhostel.

Les obsèques de Pierre Bellemare n'auront cependant lieu que quelques jours plus tard comme le révèle RTL. C'est dans la plus stricte intimité que les cendres de ce géant de la radio et de la télévision seront déposées dans la chapelle familiale, au cimetière du Père-Lachaise, dans le Xxème arrondissement de Paris.

11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00-18:30] Avant-première Presse et VIP de la Biennale 1.618
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : accueil@carreaudutemple.org
Internet Site : www.carreaudutemple.eu
Description:
Avant-première Presse et VIP de la Biennale 1.618 (01/03-06) plate-forme d'influence et d'inspirations lifestyle, art contemporain.

Remise des Prix 1.618 x HEC - 16h



[16:00-20:00] Vernissage de l'exposition collective "POINGS SUSPENDUS"
Location:
ICI.GALLERY
8, rue Jouye-Rouve
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)9 87 38 67 63
Mail : contact@ici.gallery
Internet Site : www.ici.gallery
Description:
SUR UNE PROPOSITION DU GROUPE LE NOYAU (Alain Bernardini, Frédéric Héritier, Roberto Martinez, Valérie Jouve, Véronique Boudier, Véronique Hubert)

DU 31 MAI AU 30 JUIN 2018.
VERNISSAGE LE JEUDI 31 MAI À PARTIR DE 16H JUSQU'À 20H.

Sommes-nous juste avant (l'événement)? Sans le nommer.
Ça va arriver? Avant il y a la détente. Une détente ça peut partir à tout moment.
En attente... et puis!
Retenus, empêchés (r), remplacés.
Suspendus... pour mieux revenir. Suspendus... à nos lèvres (à l'action). Ça peut
faire mal.

Artistes proposés :

Véronique Hubert
Paul-Armand Gette
Ninar Esber
Alain Bernardini
Cédric Mazet Zaccardelli
Clarisse Hahn
Frédéric Héritier
Jean-Luc Moulène
Chimène Denneulin
Roberto Martinez
Annette Messager
Raphaël Boccanfuso
Valérie Jouve
Philippe Guitton
Flavie Pinatel
Véronique Boudier
Grégoire Motte
Moine de la non existence de la pensée

http://le-noyau.net

Vernissage de l'exposition collective "POINGS SUSPENDUS"




[17:00-20:00] Vernissage de Gérard Fromanger "De toutes les couleurs"
Location:
Galerie Jeanne Bucher Jaeger - Espace St Germain
53, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 42 72 60 42
Fax : +33 (0)1 42 72 60 49
Mail : info@jeannebucherjaeger.com
Internet Site : www.galeriejaegerbucher.com
Description:
Vernissage de Gérard Fromanger "De toutes les couleurs"

Exposition du 31 mai au 21 juillet 2018

A l'occasion de la parution du livre de Laurent Greilsamer aux Editions Gallimard Fromanger - De toutes les couleurs, Entretiens, la galerie organise une exposition consacrée à l'artiste, présentant des œuvres de 1962 à 2017. Cette exposition se déroule plus de quarante ans après sa dernière exposition personnelle à la galerie, en 1977, autour de la série Questions.

Une signature du livre par l'artiste et l'auteur se déroulera lors de cette soirée.

Vernissage de Gérard Fromanger "De toutes les couleurs"

Alberto Giacometti ne regardait jamais ce qu'il peignait parce que dès que tu regardes, c'est foutu. Tu deviens maniéré, tu commences à aimer ton trait ou à vouloir le corriger, tu te dis : ce serait mieux comme ci ou comme ça. Non ! Le trait doit venir d'une vraie relation entre toi et ta main qui empêche l'esthétisme, qui empêche le jugement sur ce qu'on fait. Il faut faire confiance à ce que la main fait et à ce que la tête pense. (...)
Je ne rééquilibre pas, je combats. C'est une bataille. Ce sont tout le temps des batailles.
- les couleurs se battent ?
Ah oui comme nous dans la vie
- Il n'y a pas de quartier ?
Il y a parfois des accommodements, des repentirs, des revenez-y, des gommages, des effacements, des sous-couches. Mais, globalement, entre les couleurs, c'est une lutte et cette lutte est sans merci.

Gérard Fromanger et Laurent Greilsamer
Fromanger - De toutes les couleurs, Entretiens avec Laurent Greilsamer, Editions Gallimard, 3 mai 2018

[17:00-21:00] Vernissage de Victor de Bie
Location:
Atelier Néerlandais
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Vernissage de Victor de Bie

[17:30] Cérémonie d'ouverture de la Conférence German-French Young Leaders 2018
Location:
Station F
Halle Freyssinet
55, boulevard Vincent Auriol
5, Parvis Alan Turing
75013 Paris
M° Chevaleret
France
Phone : 08 11 11 55 55
Internet Site : www.stationf.co
Description:
Cérémonie d'ouverture de la Conférence German-French Young Leaders 2018

[17:30-21:00] Vernissage d'Isabelle Béné
Location:
Mairie du 8ème arrondissement
Hôtel Cail
3, rue de Lisbonne
75008 Paris
M° Saint-Augustin, Europe
France
Phone : +33 (0)1 44 90 75 08
Internet Site : www.mairie08.paris.fr
Description:
Au cœur des bleus camaïeu : Camille Claudel et lui en duo
Une exposition d'Isabelle Béné

du 1er au 14 juin 2018
Vernissage le 31 mai 2018

RSVP par mail à guilaine_depis@yahoo.com

17h30 : remise de la médaille de chevalier dans l'Ordre national du Mérite à Isabelle Béné par Jean-Louis Chambon, Président du Prix Turgot
et discours de Mme la Maire du 8ème Jeanne d'Hauteserre
18h30 : inauguration & cocktail

La présente exposition est issue d'un concours auquel Isabelle Béné a participé dans le cadre de l'Association des Femmes Françaises Diplômées des Universités (AFFDU).

Architecte Diplômée par le Gouvernement de l'École Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, Isabelle Béné sculpte et dessine depuis l'âge de 4 ans. A 12 ans, ses dessins sont exposés aux États-Unis avec un groupe d'élèves de l'École Alsacienne où elle a pour professeur de dessin et de mime : Robert Lapoujade. Elle expose depuis 1980 : personnellement, à Paris, en France, Corée, Mongolie, Japon ; en groupe, en Iran, Roumanie, Allemagne ou en binôme avec Roland Topor à la Galerie Daniel Hallet.
Invitée d'honneur à Caen en 2016, les Salons d'Automne, Ligne et Couleur, Comparaison, ou l'UNESCO ont également accueilli ses sculptures et dessins. Les pièces réalisées pour cette exposition interrogent la relation fusionnelle d'Auguste Rodin et de Camille Claudel.

Vernissage d'Isabelle Béné
sculpture à gauche : l'augure des pawnee

[17:30-22:00] Vernissage de l'exposition "Take Me (I'm yours)"
Location:
Villa Médicis
Académie de France à Rome - Villa Medici
1, Viale della Trinità dei Monti
00187 Roma
M° Spagna
Italia
Phone : +39 06 67611
Mail : standard@villamedici.it
Internet Site : www.villamedici.it
Description:
#Exhibition #Mostra #Exposition

L'Accademia di Francia a Roma - Villa Medici e la direttrice Muriel Mayette-Holtz presentano Take Me (I'm yours) nell'ambito del ciclo espositivo L ORO

a cura di Christian Boltanski, Hans Ulrich Obrist, Chiara Parisi

Dal 31 maggio 2018 fino al 15 agosto

17.30 Talk di Hans Ulrich Obrist con artisti e invitati speciali
19.00 Apertura al pubblico

ingresso libero / senza prenotazione

Concepita nel 1995 da Christian Boltanski e HANS ULRICH OBRIST per la Gallery Serpentine di Londra, Take Me (I'm yours) ha avuto - grazie alla sua riproposizione nel 2015 a Parigi insieme a Chiara Parisi - numerose orchestrazioni, e ogni volta si arricchisce e si sviluppa, coinvolgendo un numero sempre maggiore di artisti invitati a interrogarsi su questo format.

Luogo di produzione e di sperimentazione, ogni anno Villa Medici accoglie artisti e ricercatori di nazionalità, generazioni e discipline diverse, offrendo loro l'opportunità di dedicarsi pienamente alla propria ricerca. La mostra raccoglie i progetti dei borsisti: Giulia Andreani, Juan Arroyo, Eric Baudelaire, Boris Bergmann, Lise Charles & Aurelien Dumont, David Douard, Maxime Guitton in collaborazione con il celebre musicista e compositore Alvin Curran, Cyril Gerbron, Claire Lavabre, Marc Leschelier, Roque Rivas, Moussa Sarr, Stephanie Solinas, Odysseas Yiannikouris in collaborazione con Alessandra Monarcha.

Vede inoltre la partecipazione degli artisti di fama internazionale di generazioni e provenienze geografiche diverse: aaajiao, Adnan, Etel, Micol Assaël, Artur Barrio, Gianfranco Baruchello, Christian Boltanski, Mohammed Bourouissa, Pedro Victor Brandão, Paulo Bruscky, James Lee Byars, Luis Camnitzer, Cao Fei, Maurizio Cattelan, Liliana Cavani, Ian Cheng & Rachel Rose, Claire Fontaine, Patrizio Di Massimo, Maria Eichhorn, Simone Fattal, Hans-Peter Feldmann, Andrea Fraser, Charles Gaines, Martino Gamper, Mario García Torres, Alberto Garutti, Gilbert & George, Dominique Gonzalez-Foerster, Felix Gonzalez-Torres, Douglas Gordon, Joseph Grigely, Ho Rui An, Carsten Höller, David Horvitz, Fabrice Hyber.t, Invernomuto, Alex Israel, Alison Knowles, Koo Jeong-A, Armin Linke, Franck Krawczyk, Ugo La Pietra, Fernanda Laguna, Jorgi Macchi, Angelika Markul, Annette Messager, Bruce Nauman, Rivane Neuenschwander, Otobong Nkanga, Yoko Ono, Luigi Ontani, Philippe Parreno, Diego Perrone, Cesare Pietroiusti, point d'ironie, Emilio Prini, Faith Ringgold, Martha Rosler, Anri Sala, Tomás Saraceno, Tino Sehgal, Daniel Spoerri, Wolfgang Tillmans, Rirkrit Tiravanija, Franco Vaccari, Francesco Vezzoli, Danh Vo, Lawrence Weiner e Franz West.

L'esposizione a Villa Medici è concepita come un cantiere, secondo la tradizione rinascimentale, dove tutte le discipline si mescolano nella costruzione di un progetto unitario. Una vera industria urbana nella quale si ritrovano artisti, architetti, designer, musicisti, scrittori, che per intere giornate lavorano insieme. Collocando il visitatore al centro del progetto, Take Me (I'm yours) si trasforma giorno dopo giorno e permette al pubblico di fare un'esperienza unica d'incontro con l'arte, in tutte le sue forme. La mostra abbatte la barriera fisica e morale che generalmente separa i visitatori dalle opere d'arte, invitandoli a portarle con sé, a continuarle, a dar loro una nuova vita, a prendere il tempo per un incontro e condividere un ricordo

ingresso libero






[18:00-21:00] Finissage de Véronique Durruty "après le feu"
Location:
Villa Violet
115, rue Saint-Dominique
code 22524
75007 Paris
M° La Tour-Maubourg, Ecole Militaire, Invalides, RER C Pont de l'Alma, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 45 79 28 72
Mobile : +33 (0)6 81 04 15 80
Mail : contact@villaviolet.com
Internet Site : www.villaviolet.com
Description:
Soirée surprise de finissage en musique
Nous sommes heureux de vous inviter à cette soirée où les photos seront mises en musique grâce au talent du saxophoniste Laurent Geniez


curateur : Bernard Garnier de Labareyre

ouvert au public le 7 avril 2018 de 14h à 21h, vernissage de 18h à 21h
et le 8 avril 2018 de 11h à 19h
puis jusqu'au 31 mai 2018 sur rv avec le curateur, Bernard Garnier de Labareyre : bernard@bgdl.fr

En 2016, mon atelier a été la proie d'un terrible incendie qui a détruit toute une partie de mes archives.
Parmi les milliers de photographies calcinées, j'en ai retrouvé quelques unes, où le feu m'avait fait le cadeau d'une poésie nouvelle : aurores boréales en plein Himalaya, débarquement d'un vaisseau extra-terrestre au Pakistan, illustrations de poèmes de Paul Eluard... Plus que le simple fruit du hasard, cette action du feu a résonné comme un écho à l'évolution de mon travail personnel.

Avant, pendant et après le feu, l'exposition est un parcours, du voyage des sens au voyage intérieur, d'une figuration onirique à une abstraction poétique.

Vernissage de Véronique Durruty "après le feu"

[18:00-21:00] Inauguration de l'ArtEthic Galerie - Vernissage d'Alione et Max B.
Location:
ArtEthic Galerie
3, rue de Lanneau
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 42 01 08 04
Mail : contact@artethic-galerie.fr
Internet Site : www.artethic-galerie.fr
Description:
Nous avons le plaisir de vous convier à l'inauguration vernissage de notre galerie au 3 rue de Lanneau Paris 5ème le jeudi 31 mai à partir de 18 heures jusqu'à 21 heures.

Les œuvres des artistes Fred Alione (peinture) et Max B. (sculpture) seront exposées et les artistes présents.

Inauguration de l'ArtEthic Galerie - Vernissage d'Alione et Max B.

[18:00-23:00] Nocturne de l'exposition d'Alain Blondel "Multivalences"
Location:
Galerie 24B
24 bis, rue Saint-Roch
75001 Paris
M° Pyramides, Tuileries, Opéra
France
Mobile : +33 (0)6 86 93 84 69
Mail : 24b.paris@gmail.com
Internet Site : www.24b.paris
Description:
25 mai - 13 juillet 2018
vernissage jeudi 24 mai 2018 à 18h

Les oeuvres d'Alain Blondel sonnent comme une réponse à celles du peintre Vassily Kandinsky. Des toiles colorées, dont la ressemblance avec du tissu est troublante. Des lignes qui s'entremêlent pour nous plonger dans une galaxie de couleurs intenses.

Vernissage d'Alain Blondel "Multivalences"

[18:00-21:00] Vernissage d'Aurélien Froment "œ"
Location:
Galerie Marcelle Alix
4, rue Jouye-Rouve
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)9 50 04 16 80
Mail : demain@marcellealix.com
Internet Site : www.marcellealix.com
Description:
Du 31 mai au 21 juillet 2018
Vernissage jeudi 31 mai, 18h-21h

Le « style documentaire » d'Aurélien Froment ne fait pas seulement apparaître des formes existantes, il calcule d'autres façons de les rêver en cherchant la bonne transformation, celle qui permet au passé de se construire un avenir. Il s'agit pour l'artiste de faire un effort d'imagination pour se lier aux choses lointaines afin de les replacer sur une scène commune et décider ensemble de leur importance. C'est dans ce sens qu'il a conçu l'inventaire des éléments qui constituent le Palais idéal du Facteur Cheval, une œuvre architecturale tellement intense que seule une vision plus rapprochée peut contribuer à éclairer ce « travail d'un seul homme », soucieux de son propre rythme. Ce que ces figures (animaux fantastiques, plantes, ornements, etc) sculptées dans la pierre et photographiées isolément, rendent visibles c'est une pulsation de vie différente, un rythme dont le monde a besoin comme d'un appui. Aurélien Froment nous mobilise et nous réengage par la conscience de singularités comme celle-ci. Ces œuvres traduisent une pensée performative vis-à-vis des œuvres préexistantes : elles s'attachent à mettre en tension le chemin qui part du geste pour aller vers la forme et inversement. L'exposition sera toujours pour l'artiste une manière de ne pas oublier ce qu'on pourrait appeler « la poussée du geste» ou comment le geste nous fait faire véritablement usage des formes autant qu'il nous aide à nous rendre disponibles.

CB : L'exposition à la galerie me paraît soucieuse de parler pour elle-même, en tant que lieu de débat, avec ses rythmes, ses ponctuations et ses orientations. À l'aide d'une corde colorée, Aurélien Froment spatialise l'idée d'une succession d'évènements dans le temps réduits à un vocabulaire expressément plastique. Cette corde admet tous les rythmes et nous les fait ressentir par sa forme - tendue, moins tendue, droite, oblique, nouée - qui raconte l'espace sans véritable rupture. Les couleurs s'enchaînent à sa surface et contribuent à rendre plus saisissante encore la question de la continuité comme principe fondateur du geste créatif. Cette continuité, Aurélien Froment la recherche depuis toujours en questionnant son propre travail et les motifs récurrents qu'il abrite depuis ses premières créations. C'est par la corde et par la tapisserie qu'on en revient au film et plus précisément à la salle de cinéma. La salle de cinéma est sans aucun doute l'endroit où l'on peut prendre conscience d'une totalité, à travers les révélations prises en charge par l'écran de projection tout autant que par ce qui devrait s'effacer autour. Rien ne s'annule, comme pour l'art de la tapisserie, toutes les représentations s'étalent, débordent de panneau en panneau, calculent des entrées et des sorties infinies. Avec la corde, la fibre tissée se raconte elle-même et s'accorde au lieu qui les accueille. C'est une histoire de savoir sentir qui précède celles de la lecture et de la connaissance. Je vois cette exposition comme un des gestes les plus terriens ou les plus « Soleriens » d'Aurélien, par lequel l'image est avant tout fibre, lumière et couleur.

IA : Je suis d'accord avec toi. Aurélien revient sur cette question de matérialité dans un entretien récent paru dans l'ouvrage Les artistes iconographes (éd. Empire/Villa du Parc, 2018). Pour lui la matérialité « ainsi que le contexte où elles apparaissent, participent du contenu informatif et de la signification des images. » La tapisserie de l'Apocalypse illustre cette idée de façon marquante puisqu'elle présente une face décolorée par le soleil et un verso dont la surface a été préservée de la lumière. Les représentations illustrant le récit de la révélation de Jean de Patmos nous parviennent donc dans deux « versions » également lisibles car la tapisserie a la particularité d'avoir été tissée « sans envers ». Le film d'Aurélien (Apocalypse, 2017) réunit les degrés de coloration de chaque panneau sur une seule image et nous donne à voir la matérialité de l'objet dans l'intégralité de son histoire. Il rassemble différentes versions de la tapisserie, visuelles, mais aussi sonores, en superposant aux images de l'artefact les textes que Jean-Pierre Brisset, inventeur, grammairien et prophète, a publié à compte d'auteur en 1906 et 1913. Interprétations du récit de la révélation à travers une étymologie délirante, ces écrits nous rappellent les balbutiements plus contemporains de Ghérasim Luca et incarnent, à travers la voix si particulière d'Olwen Fouéré, une forme de résistance à un discours scientifique qui réduirait la tapisserie à sa matérialité, justement. Originaire d'Angers, Aurélien a, il me semble, pris un soin particulier à la représentation de ces images familières. Une proximité évidente dans le film, comme dans son travail autour des réalisations de figures telles que Paolo Soleri, Friedrich Fröbel, Ferdinand Cheval, Giulio Camilo ou Raoul Ruiz : « j'appartiens à l'image autant qu'elle m'appartient » déclare-t-il dans ce même entretien.

CB : L'installation avec la corde est à mes yeux une belle métaphore de cette rencontre fusionnelle et quelque peu chamanique avec ce qui est en face de nous, si on considère que rien n'est inerte. La corde souligne la volonté de l'artiste de fonctionner selon une distance suffisamment grande avec le quotidien pour ne pas se laisser enfermer et préférer s'exposer à d'autres manières d'être, d'autres styles. Je me dis qu'en prenant appui sur des œuvres existantes dont la rythmique propre est déjà puissante, Aurélien crée, à juste titre, une distance suffisante avec la réalité que beaucoup d'artistes aujourd'hui négocient mal, sans doute en raison de leur attitude auto-protectrice. J'aime penser à cette corde comme à une expérience prenant en charge des cadences non imposées, des rythmes plus souterrains et plus troubles qui concernent notre intériorité autant que ces racines de fleurs dont le jus aide à produire les mille nuances d'une tapisserie.

IA : On peut rapporter la couleur qui court sur la corde aux fondus enchaînés du film et les nœuds qui en ponctuent l'extension à ces jeux de décomposition de mots auxquels se prête Olwen Fouéré. C'est une particularité du travail d'Aurélien que de jouer de correspondances, comme c'était déjà le cas dans le film Rabbit (2009), entre la composition de nœuds colorés et d'une comptine mnémotechnique. Presque dix ans plus tard, les nœuds ont pris leur autonomie picturale dans l'espace d'exposition et la comptine se joue des significations ou de l'illustration. « Bienvenue dans l'iconocène, où l'on reconnaîtrait aux images leur pouvoir de transformation sur le monde, leur droit à la parole autant que leur droit à garder le silence. » Les mots par lesquels Aurélien termine l'entretien déjà cité accompagnent parfaitement notre programmation récente : ils résonnent avec le silence imposé par Cool Balducci et la place laissée aux oiseaux par Louise Hervé & Chloé Maillet et souligne notre vœu tenace de laisser les œuvres exprimer ce qu'elles sont.

Aurélien Froment est né en France en 1976, il vit à Edimbourg (Ecosse). De nombreuses institutions ont montré son travail à l'occasion d'expositions personnelles : le Wattis Institute (San Francisco), le Badischer Kunstverein (Karlsruhe), Le Crédac (Ivry-sur-Seine), Gasworks (Londres), Montehermoso (Vitoria, Pays Basque Espagnol), Bonniers Konsthalle (Stockholm) et le Palais de Tokyo (Paris). Il a participé aux biennales de Sydney (2014), de Venise (2013), de Lyon (2011) et de Gwangju (2010). En 2014, son exposition Fröbel Fröbelé, montrée pour la première fois à Contemporary Art Gallery à Vancouver, a tourné à la Villa Arson (Nice), Spike Island (Bristol), au Heidelberger Kunstverein et au Plateau/FRAC Ile de France (Paris). Le Musée des Abattoirs (Toulouse) et M Museum (Louvain) ont accueilli des expositions rétrospectives de son travail, respectivement en 2016 (en duo avec Rapahaël Zarka) et en 2017. Une monographie intitulée Trois Contes Doubles a été publiée cette année en français, allemand et anglais (éditions Dent-de-Leone, diffusion Les Presses du Réel.)

Vernissage d'Aurélien Froment
Portrait of the artist as an eye browser (after an ancient Athenian ship), by Marcelle Alix

[18:00-21:00] Vernissage d'exposition collective
Location:
Galerie Beauté Du Matin Calme
54, avenue de la Motte-Picquet
Village Suisse
Place de Lugano
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)9 80 78 99 16
Mobile : +33 (0)6 77 81 27 11
Mail : contact@bdmc.fr
Internet Site : www.bdmc.fr
Description:
Du 31 mai au 15 juin 2018, de 10h30 à 18h30, la galerie Beauté Du Matin Calme propose une exposition collective de 5 artistes aux styles variés : Thierry FERRAND, John GORMAN, Jocelyne BRIGITTE, Philippe JUBAULT et David R. JONES.

A cette occasion, nous organisons un vernissage le soir même de l'ouverture de l'exposition le 31 mai 2018 de 18h à 21h. Certains de ces artistes seront présents, nous comptons donc sur votre présence afin de venir les soutenir et découvrir ou (re)découvrir leurs travaux.

Vernissage d'exposition collective

[18:00-21:00] Vernissage de Claudie Laks
Location:
Galerie Protée
38, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 21 95
Mobile : +33 (0)6 14 63 00 62
Fax : +33 (0)1 40 46 04 02
Mail : galerie.protee@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerieprotee.com
Description:
du 31 mai au 27 juin 2018

http://www.claudielaks.info

[18:00-21:00] Vernissage de Françoise Bar Filoche et Philippe Coulmont
Location:
Galerie Artes
11, rue Frédéric Sauton
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité
France
Mail : galerie-artes@wanadoo.fr
Description:
Françoise BAR Filoche
06 60 76 47 50
http://www.francoise-barfiloche.com

Philippe ANGELE
06 07 27 57 63
philippe.coulmont@orange.fr

Lundi 28 mai à dimanche 3 juin 2018, 11h30 -19h30
Vernissage le jeudi 31 mai 18h

[18:00-21:00] Vernissage de Juan Fantôme / Nosbé / Saint-Oma "Solénoïdes polymorphes"
Location:
Le cabinet d'amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny, Ledru-Rollin, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 14 06
Mail : contact@lecabinetdamateur.com
Internet Site : www.lecabinetdamateur.com
Description:
Vernissage le jeudi 31 mai à partir de 18 heures
Exposition du jeudi 31 mai au dimanche 10 juin 2018

Sous ce titre énigmatique, se cache l'idée d'une force magnétique en mutation aux multiples formes, un peu à l'image de ces trois artistes dont la pratique et l'expression se croisent et se frictionnent, telles des bobines électriques qui se transforment en un tumulte organique polymorphe.

[18:00-22:00] Vernissage de Judit Reigl
Location:
Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
ARC
11, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 53 67 40 00
Internet Site : www.mam.paris.fr
Description:
du 1er juin au 19 août

Grâce à l'achat d'une œuvre de la série New York, 11 septembre, et au don de cinq peintures plus anciennes provenant du Fonds de Dotation Judit Reigl, le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris complète une collection déjà constituée de quatre œuvres de l'artiste. Cet ensemble de travaux dévoile ainsi les phases majeures d'un parcours réalisé en proximité de deux grands mouvements artistiques du XXème siècle - le surréalisme et l'abstraction.

« Le corps est le plus parfait instrument et le plus tragique obstacle.»

Judit Reigl, née en 1923 en Hongrie, étudie à l'Académie des Beaux-arts de Budapest de 1941 à 1945 puis découvre, lors d'un séjour en Italie, la peinture des maîtres anciens. En 1950, elle fuit clandestinement son pays en proie au stalinisme et arrive à Paris où elle est accueillie par son compatriote Simon Hantaï. Ce dernier lui présente André Breton qui lui organise sa première exposition personnelle en 1954.

L'artiste s'affranchit très vite du groupe surréaliste et de l'onirisme de ses premiers travaux pour se diriger vers un art plus gestuel. Elle conserve néanmoins le principe d'une « écriture automatique totale, psychique et physique » qui privilégie la vitesse d'exécution et l'éclatement des formes. De 1958 à 1965, elle réutilise des toiles ratées, jetées au sol, sur lesquelles elle a « marché, déversé de la matière picturale », laissant ainsi place à l'accident, au « hasard objectif ». Retravaillées, celles-ci constituent une nouvelle série, les Guanos.

À partir de 1966, des torses humains, le plus souvent masculins, émergent inopinément de ses oeuvres. Ces figurations spontanées toujours en lévitation, tantôt ascendantes, tantôt en chute, constituent la série Homme.
Tandis que les toiles des Déroulements (1973-1985) témoignent de la rencontre d'une gestuelle sans contrainte formelle avec l'autonomie des matériaux utilisés, la série Entrée-Sortie (1986-1988) questionne au contraire le tableau dans ses fonctions et ses limites. Tout signe se référant au mouvement est ici effacé. Enfin, les oeuvres intitulées New York, 11 septembre, réalisées en 2001 et 2002 suite aux attentats contre le World Trade Center, font écho à un motif récurrent dans le travail de l'artiste : le corps en apesanteur, plongeant dans le vide.

Pour Judit Reigl, l'aspect technique est fondamental, depuis le choix de la toile jusqu'à la création des instruments qu'elle fabrique. L'oeuvre est le résultat d'un corps à corps avec le matériau, d'un mouvement réel, physique, qui se déroule dans l'espace-temps.

Commissaire : Julia Garimorth, assistée de Sylvie Moreau-Soteras

Vernissage de Judit Reigl
Judit Reigl, New York, 2001
Huile sur toile
200 x 180 cm
Musée d'Art moderne de la Ville de Paris
© Adagp, Paris, 2018 Photo : Philippe Boudreaux

[18:00-22:00] Vernissage de Malice Pointille "Femmes Fortes"
Location:
Galerie Sonia Monti
6, avenue Delcassé
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 45 61 45 56
Mobile : +33 (0)6 87 47 85 37
Mail : soniamonti.galerie@gmail.com
Internet Site : sonia-monti.com
Description:
Femmes Fortes de Savoir, de Courage, de Détermination, d'Espoir et de Passion.

Venez découvrir l'hommage pointilleux que rend Malice à ces Femmes inspirantes.

"Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée."
Louise Michel

Vernissage de Malice Pointille "Femmes Fortes"

[18:00-21:00] Vernissage de Marie-Claude Bugeaud "La liberté à l'oeuvre"
Location:
Galerie Berthet-Aittouarès
14&29, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 53 09
Fax : +33 (0)1 43 26 95 66
Mail : contact@galerie-ba.com
Internet Site : www.galerie-ba.com
Description:
31 mai - 30 juin
Vernissage jeudi 31 mai 18h

Cette liberté à l'œuvre dans les toiles récentes de Marie-Claude Bugeaud, cette façon de donner la sensation que les formes qui sont là, formes dansantes, formes agissantes, formes désirant...

Vernissage de Marie-Claude Bugeaud

[18:00-21:00] Vernissage de Matali Crasset & Julien Carreyn "les capes"
Location:
Gilles Drouault galerie/multiples
Galerie de Multiples, GDM
17, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 21 77
Fax : +33 (0)1 48 87 21 77
Mail : contact@galeriedemultiples.com
Internet Site : www.galeriedemultiples.com
Description:
Vernissage de Matali Crasset & Julien Carreyn "les capes"

[18:00-21:30] Vernissage de Miguel Macaya, peintures récentes
Location:
Galerie Arcturus
65, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 39 02
Mail : arcturus@art11.com
Internet Site : www.art11.com/arcturus
Description:
Exposition du 31 mai au 30 juin 2018
Vernissage le jeudi 31 mai 2018 de 18h à 21h30

La galerie ARCTURUS va fêter en juin ses 19 ans de collaboration avec Miguel MACAYA. Au cours de ces années, nous avons organisés à la galerie 8 expositions personnelles, 5 expositions thématiques, et l'avons présenté dans une exposition personnelle hors les murs et 4 foires.

La notoriété de ce peintre espagnol n'a cessé de croître, en raison de la singularité de son univers et de sa technique, chacun tirant ses sources de la peinture traditionnelle espagnole, tout en réussissant à être personnel et contemporain.

Sa peinture est une explosion caractéristique de jeux d'ombre et de lumière, mais surtout d'ombre : un fond ténébreux et silencieux magnifiquement travaillé à l'huile sur bois, qui accentue la puissance et la sobriété figuratives de l'œuvre. Il nous suggère des histoires mystérieuses, des visages étranges, des natures mortes silencieuse et intemporelles, des fruits énormes que des silhouettes tentent de retenir comme un ballon dirigeable.

Vernissage de Miguel Macaya, peintures récentes
Miguel MACAYA, huile sur bois, 50 x 60 cm

Vernissage de Miguel Macaya, peintures récentes
Miguel MACAYA, huile sur bois, 50 x 60 cm

Vernissage de Miguel Macaya, peintures récentes
Miguel MACAYA, huile sur toile, 122 x 122 cm

Vernissage de Miguel Macaya, peintures récentes
Miguel MACAYA, huile sur bois, 60 x 50 cm

[18:00-21:00] Vernissage de Mâkhi Xenakis "Correspondances avec Louise"
Location:
Espace des Femmes
Antoinette Fouque
35, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 42 22 60 74
Mail : contact@desfemmes.fr, espace@desfemmes.fr
Internet Site : www.desfemmes.fr
Description:
Du 1er au 30 juin 2018,
du mardi au samedi de 14h à 19h

Vernissage de Mâkhi Xenakis "Correspondances avec Louise"

[18:00-21:00] Vernissage de Nicolas Delpech "Caecitas"
Location:
Anthony Roth Art Contemporain
11, rue Chapon
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Mobile : +33 (0)6 44 27 50 25
Mail : info@anthonyroth.com
Internet Site : www.anthonyroth.com
Description:
Exposition du 31 mai au 20 juin 2018

La galerie Anthony Roth est heureuse d'accueillir Nicolas Delpech pour sa première exposition personnelle. Orientant son travail vers la notion de répétition et de géométrie, l'artiste propose une œuvre oscillant entre minimalisme et cinétisme.

Intitulée Caecitas, cette exposition fait directement écho au sens de la vue et à la faillibilité de notre perception dictée par notre esprit. Nicolas Delpech décline cette illusion de l'esprit à travers divers médiums comme la sérigraphie, la peinture ou l'impression textile. Lumière, couleur et mouvement, éléments fondateurs de l'histoire de la peinture, offrent un véritable jeu de construction et de déconstruction permanent se poursuivant hors-champ. Les lignes deviennent plus élastiques et souples, tendant vers une esthétique psychédélique favorisée par le choix chromatique séquentiel de l'artiste. La combinaison des divers médiums de Caecitas immergent alors le spectateur dans une hallucination sensorielle, lui faisant perdre ses repères visuels habituels au cours d'une cécité ponctuelle.

Vernissage de Nicolas Delpech "Caecitas"

Vernissage de Nicolas Delpech "Caecitas"

Vernissage de Nicolas Delpech "Caecitas"

Vernissage de Nicolas Delpech "Caecitas"

[18:00-21:00] Vernissage de Ronan Barrot
Location:
Galerie Claude Bernard
7/9, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 97 07
Fax : +33 (0)1 46 33 04 25
Mail : galerie@claude-bernard.com
Internet Site : www.claude-bernard.com
Description:
du 31 mai au 27 juillet

[18:00-21:00] Vernissage de Shintaro Ni "Rain in the body"
Location:
L'Achronique, Galerie & Atelier d'artistes
42, rue du Mont-Cenis
75018 Paris
M° Jules Joffrin, Lamarck - Caulaincourt
France
Mobile : +33 (0)6 22 89 01 54
Mail : caroline@achroniqueatelierartiste.net
Internet Site : www.achroniqueatelierartiste.net
Description:
Exposition "Rain in the body" par l'artiste japonais Shintaro Ni
peintures & sculptures

28/05 - 8/06/2018
Vernissage : le jeudi 31 mai 2018, de 19h à 21h

Par le choix de cette exposition "Rain in the body" par l'artiste Japonais Shintaro Ninomiya, la galerie l'Achronique fait le choix de privilégier la dimension prospective de la création artistique. Shintaro croise et réinvente la peinture au travers des médiums inattendus et surprenants.

Unites Batik and knife painting. Nature, alcohol, and igniting flame becomes expression means in painting. In creating transforming objects, produces candles and wax sculptures.
Directs and co-exhibits in performance of various artists as three-dimensional expression, and creates mystical atmosphere using the flames of candles.
Shintaro Ninomiya

https://www.raininthebody.com

Vernissage de Shintaro Ni "Rain in the body"

[18:00-22:00] Vernissage de Zao Wou-Ki "L'espace est silence"
Location:
Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
ARC
11, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 53 67 40 00
Internet Site : www.mam.paris.fr
Description:
1 juin 2018 - 6 janvier 2019

Le musée d'Art moderne de la ville de Paris présente une exposition personnelle du peintre Zao Wou-Ki qui, si elle souffre quelques défauts, n'en constitue pas moins une plongée délicieuse dans un œuvre somptueux.

Si l'œuvre de Zao Wou-Ki (1920-2013) est aujourd'hui célèbre, les occasions d'en percevoir la complexité sont demeurées trop rares. Depuis sa dernière rétrospective en France, en 2003, aucune exposition à Paris n'a permis de mesurer toute l'importance de sa peinture et particulièrement l'enjeu que représentait pour lui l'emploi de très grands formats tout au long de sa carrière.

Artiste au croisement de trois mondes, parti de sa Chine natale à Paris en 1948, à l'instant où l'art vivant se partageait de manière évidente entre la France et les Etats-Unis, il est demeuré attaché à une scène parisienne qu'il appréciait, tout en ayant pleinement perçu la vivacité de la création outre-Atlantique et en dépassant les oppositions culturelles et les luttes esthétiques.

L'exposition réunira pour la première fois un grand nombre de polyptyques et de peintures de grand format issus des principales collections européennes et asiatiques. En insistant sur la portée universelle de son art, sur sa place aux côtés des plus grands artistes de la deuxième moitié du XXème siècle, et en soulignant l'ouverture d'une œuvre qui a su se montrer perméable à tout ce qui n'était pas la peinture - à commencer par la musique et la poésie -, le musée souhaite voir renouveler la lecture portée sur son œuvre et faire partager au public l'expérience d'une création débordant les frontières.

Commissaires : François Michaud, Erik Verhagen

Vernissage de Zao Wou-Ki "L'espace est silence"
Zao Wou-Ki, I, 63, 1963 (Détail)
© Adagp, Paris - Crédit photographique : Eric Emo / Parisienne de Photographie

[18:00-21:00] Vernissage de aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii
Location:
Galerie MFC Michèle Didier
66, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Strasbourg - Saint-Denis, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 71 27 34 41
Mail : info@micheledidier.com
Internet Site : www.micheledidier.com
Description:
VERNISSAGE
Jeudi 31 mai 2018 de 18h à 21h en présence des artistes

PERFORMANCES
Jeudi 31 mai 2018 à 19h, 19h45 et 20h30
Samedi 23 juin et samedi 7 juillet 2018 à 15h30, 16h30 et 17h30

EXPOSITION
1er juin - 28 juillet 2018

mfc-michèle didier est heureuse d'annoncer Négopif, une exposition et une performance de aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii.

En septembre 2013, aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii ont créé l'édition « Pif », dont la particularité est que son prix varie, de quelques dizaines d'euros à plusieurs centaines d'euros, et ce uniquement en fonction du livre Que sais-je ? qui est glissé à l'intérieur de la pochette. Chaque tarif est soigneusement argumenté, quoique de manière relativement absurde.

Une trentaine d'exemplaires de cette édition ont été présentés pour la première fois à la galerie mfc-michèle didier en novembre 2013, et un conservateur de la Bibliothèque Kandinsky a choisi d'acquérir le « Pif » comprenant le Que sais-je ? consacré à la Critique d'Art... dont les artistes avaient indiqué que le prix était « à débattre ».

S'en est suivie une négociations peu orthodoxe, les deux artistes ont en effet proposé à la Bibliothèque de mettre en place une négociation publique, prenant la forme d'échanges épistolaires.

La Bibliothèque Kandinsky a accepté et, après deux ans de négociations, un accord sur la valeur d'échange a été trouvé en donnant lieu le 16 décembre 2016 à une performance dans son enceinte. Pour cet évènement, les deux artistes ont obtenu un échange de parole: elles ont écrit et prononcé le discours d'entrée du « Pif » dans les collections de la Bibliothèque, en lieu et place des conservateurs, qui se sont eux-mêmes retrouvé dans la position de jeunes artistes.

C'est l'intégralité de cette correspondance, ainsi que le texte de la performance finale, qui font aujourd'hui l'objet d'une édition, Négopif, qui sera présentée au public lors du vernissage de l'exposition homonyme le jeudi 31 mai à la galerie mfc-michèle didier.

La performance se déroulera à la galerie à 19h, 19h45 et 20h30 le jour du vernissage et à 15h30, 16h30 et 17h30 le samedi 23 juin et le samedi 7 juillet 2018.

Veuillez trouver ici le dossier de presse de l'exposition.

Dans l'attente de vous accueillir à la galerie, nous restons à votre entière disposition pour répondre à vos questions éventuelles par email à l'adresse info@micheledidier.com ou par téléphone au + 33 (0)1 71 27 34 41.

Vernissage de aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii "Négopif"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Cavalcades Oniriques"
Location:
Librairie Gourmande Maruani
Librairie Nicole Maruani
171, boulevard Vincent Auriol
75013 Paris
M° Nationale, Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 45 85 85 70
Mail : librairiemaruani@gmail.com
Internet Site : www.librairiemaruani.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Cavalcades Oniriques"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Confinium"
Location:
Galerie Bubenberg
14, rue des Carmes
Code b075
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité
France
Mail : hello@bubenberg.art
Internet Site : www.bubenberg.art
Description:
Confinium - perspectives sur histoire et paysage

Vernissage jeudi 31 mai 2018 de 18h à 21h

En marge du Parcours Saint-Germain, la galerie Bubenberg est heureuse de présenter ensemble des oeuvres d'Alizée Gazeau, Sophie Kitching et Léonard Martin.

A l'époque d'une nature se précipitant possiblement dans le déclin, cette exposition explore comment l'entrelacement des notions d'histoire et de paysage orientent la manière d'approcher les problématiques de l'anthropocène, celles de nature et d'écologie.

En effet, nous nous proposons de sonder ces relations qu'entretiennent les concepts de paysage et d'histoire, notamment dans la perspective du paysage comme une nature immuable théâtre de l'histoire, et d'une historicité de la notion-même de paysage.

Il s'agit de plus de l'inauguration du premier espace permanent de la galerie, elle qui avait été itinérante au cours de sa première année d'existence. Nous nous installons donc au coeur du Quartier Latin, dans un bâtiment aux fondations médiévales qui abritait autrefois le couvent des Dominicains.

Nous vous accueillerons par ailleurs sur rendez-vous jusqu'au 30 juin 2018.

Vernissage de l'exposition "Confinium"

[18:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Critical Dictionary: In homage to G. Bataille"
Location:
Gagosian Gallery Paris
4, rue de Ponthieu
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 75 00 05 92
Fax : +33 (0)1 70 24 87 10
Mail : paris@gagosian.com
Internet Site : www.gagosian.com
Description:
du 1er juin au 28 juillet
Vernissage jeudi 31 mai, 18:00 - 20:00

Un dictionnaire commencerait à partir du moment où il ne donnerait plus le sens mais les besognes des mots. Ainsi 'informe' n'est pas seulement un adjectif ayant tel sens mais un terme servant à déclasser, exigeant généralement que chaque chose ait sa forme.
-Georges Bataille, 1929

Gagosian est heureuse de présenter Critical Dictionary: In homage to G. Bataille, une exposition collective qui tire son titre du texte déconstruit de Georges Bataille et qui juxtapose des œuvres d'époques et de styles différents.

Pour Bataille, les mots et les images sont sujets à d'infinis conflits et variations, se transformant selon leur usage et le contexte. Dans le Dictionnaire Critique (1929 - 1930), des termes allant de « matérialisme » à « crachat » sont analysés dans des paragraphes tortueux, caractérisés par la libre association. L'exposition interroge les hiérarchies et chronologies de l'histoire de l'art en mettant en relation sculpture classique, peinture d'avant-garde et œuvres d'art contemporain fondamentales. Principalement focalisées sur le dialogue entre sculpture et peinture, les combinaisons révèlent la manière dont la proximité peut conférer une nouvelle signification aux objets.

L'exposition comprend des œuvres de Louise Bourgeois, Joe Bradley, Alberto Burri, Dan Flavin, Helen Frankenthaler, Duane Hanson, Donald Judd, Vassily Kandinsky, Anish Kapoor, René Magritte, Guido Reni, Paolo Schiavo, Frank Stella, et Mary Weatherford, ainsi qu'un tchitcheri sakwa, une statue de culte clanique fabriquée au Togo vers 1900, et une sculpture romaine du deuxième siècle.

#CriticalDictionary

Vernissage de l'exposition "Critical Dictionary: In homage to G. Bataille"
Left: Donald Judd, untitled, 1991, oil on plywood and aluminum, 19 1/2 x 45 x 30 inches (49.5 x 114.3 x 76.2 cm) © 2018 Judd Foundation/Artists Rights Society (ARS), New York
Right: Guido Reni, Saint Jérôme, c. 1605-10, oil on canvas, 25 5/8 x 19 3/4 inches (65.1 x 50 cm). Courtesy Galerie Canesso, Paris

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Sur le motif"
Location:
Galerie Art Aujourd'hui
8, rue Alfred Stevens
75009 Paris
M° Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 71 37 93 51
Mail : contact@galerie-art-aujourdhui.com
Internet Site : www.galerie-art-aujourdhui.com
Description:
Peindre et regarder le paysage, être sur le « motif » semblent de nos jours des pratiques rescapées du XIXème siècle. La figuration nouvelle, lorgne vers l' « imagerie » en privilégiant le rapport à l'image photographique plutôt que le contact avec la réalité sensible. Pourtant l'image du réel n'est pas le réel mais son cliché.

Nous prendrons la mode à contre pied. Les artistes que nous présentons regardent ou inventent le paysage à des degrés divers. Mais tous se posent la question du motif. Que peindre, comment le peindre ? Comment inventer de nouvelles manières de dire la réalité et traiter du paysage contemporain ?

John MYERS que nous présentons pour la première fois est des rares qui osent encore se confronter directement au motif. La Tamise dans le port de Londres ou la campagne de l'Hérault où il s'est établi depuis peu, sont ses motifs récurrents, ( il faudrait y ajouter ses « Intérieurs » ). Ses paysages, brossés large, en pleine pâte, ne cherchent pas le détail ou l'anecdote figurative, mais l'ambiance, l'air, la lumière du lieux. John Myers, poursuit ainsi en toute modernité la grande tradition du paysage classique (XIXème siècle). Le motif y est généreusement interprété, traqué de visu sur place et poursuivi puis développé à l'atelier en des séries de tableaux qui toujours tentent de conserver la «petite sensation» si chère au grand Corot.

Bernard THOMAS-ROUDEIX est un habitué de la galerie. Ses paysages commencent sur le motif par l'observation via croquis et débuts d'aquarelles. Mais d'emblée, l' observation se conjugue avec l'interprétation par des signes qui plus tard structureront le tableau. Comment signifier cet arbre, cette église, ce village, ces lieux, toujours choisis parce qu'ils lui sont chers, comment trouver leurs équivalents avec son écriture picturale personnelle ? De lui, on verra aussi quelques céramiques récentes qui, hors du paysage, reposeront autrement la question du motif.

Jean-François OUDRY invente le paysage. Le motif est ici de pure imagination. Texture des forets, vert lisse et cru des prairies, coupes, couches et strates géologiques, croupe du roc en une carrière, immense, creusée de gouffres, striée de routes, reflètent le blanc fluide du ciel et des eaux. Jean-François OUDRY construit les aspects de son motif comme éléments du tableau. Ils en sont la texture. Ils en font la structure. Ses paysages désertés, minéraux, sont habillés de lumière. La couleur, rare, peut y faire violence. Paysages de nulle part, sans titre, qui nous laissent pourtant un sentiment de réminiscence.

Véronique NÉROU vit la plupart du temps entre L'Inde du Sud et la Thaïlande et cet éloignement est un mode de vie qui donne la saveur très personnelle de sa peinture.
Son rapport au motif, tendu vers la quête d'un « ailleurs », est à la fois chaleureux et mystérieux. Ses motifs, quelques objets de rencontre ou de son quotidien, barques, rochers, flaques de lumière chaude, un éblouissement à la « Turner » dans la lumière du soir, et tant d'autres qu'on ne reconnaît pas nécessairement et qu'on ne saurait nommer, manifestent dans le tableau une singulière présence.

Gottfried SALZMANN a depuis longtemps acquis une renommée internationale pour la virtuosité de ses aquarelles, et tout particulièrement ses séries sur New-York. Toujours en quête d'une perspective originale, il recourt aussi à la photo pour conserver la trace de motifs par trop fugitifs ( NY vue d'un hélicoptère, reflets sur une vitre etc...), puis recrée le motif en l'interprétant en de nombreuses séries réalisées à l'atelier. Sa légendaire maîtrise du dessin, de l'aquarelle et de diverses autres techniques, lui laissent toute liberté dans l'interprétation de ses motifs. De lui sont présentées quelques rares aquarelles anciennes (années 70-80).

Vernissage de l'exposition "Sur le motif"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Un mundo donde quepan muchos mundos"
Location:
Salle Principale
28, rue de Thionville
75019 Paris
M° Ourcq, Crimée
France
Phone : +33 (0)9 72 30 98 70
Mail : gallery@salleprincipale.com
Internet Site : www.salleprincipale.com
Description:
"Un mundo donde quepan muchos mundos"
peintures zapatistes du Chiapas

exposition | du 1er juin au 28 juillet 2018 | vernissage jeudi 31 mai de 18h à 21h

L'exposition a été rendue possible grâce aux passeurs Rocio Martinez et Jérôme Baschet*

N'y a t-il pas une urgence à vouloir comprendre le monde dans lequel nous vivons pour en imaginer d'autres ? Par cette exposition, la galerie s'ouvre à l'histoire présente du mouvement zapatiste au travers d'une série de peintures réalisées par des paysans mayas-tseltals de la vallée de Morelia, au Chiapas.
Depuis le soulèvement armé du 1er janvier 1994 et son intempestif « Ya Basta ! », les rebelles zapatistes du Chiapas n'ont pas cessé d'inventer de nouvelles formes de lutte et de faire croître dans leurs territoires d'autres manières de vivre qu'ils dénomment « autonomie ». Cette expérience constitue l'une des utopies réelles les plus remarquables qu'il soit donné de découvrir aujourd'hui sur une planète livrée à la dévastation et à la déshumanisation.
Sur les murs des villages comme sur les toiles réalisées sur châssis toilés, les peintres-paysans zapatistes transmettent l'esprit de leur lutte par le biais de scènes simples du quotidien où se côtoient le travail agricole, l'éducation ou l'art de l'auto-gouvernement, qu'ils associent aux énoncés les plus explicites quant à leur volonté de combattre le capitalisme néolibéral, de défendre les valeurs de la communauté et de faire naître un monde où il y ait place pour de multiples formes du bien vivre. Une peinture de combat qui alimente, très loin des académismes d'un art contemporain asservi aux lois du Marché, un art populaire de la plus haute importance dont la force indéniable nous questionne sur la pertinence de nos choix, qu'ils soient esthétiques ou politiques. La puissance de la lutte collective qui effraie tellement nos pouvoirs autoritaires est celle qui alimente ces représentations fraîchement arrivées des montagnes et des forêts du Chiapas que nous sommes très fiers d'accueillir, pour la première exposition de peinture de la galerie Salle Principale.

*
Rocío Martinez, est historienne de l'art, anthropologue, enseignante à l'Universidad Autonoma de Chiapas et membre des séminaires de l'Université de la Terre (San Cristobal de Las Casas).

Jérôme Baschet, historien, enseigne depuis plus de vingt ans à l'EHESS (Paris) et à l'Universidad Autonoma de Chiapas (San Cristobal de Las Casas). Il est notamment l'auteur de Adieux au capitalisme. Autonomie, société du bien vivre et multiplicité des mondes (La Découverte, 2014).

Vernissage de l'exposition "Un mundo donde quepan muchos mundos"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Forbidden to Forbid"
Location:
Galerie Balice Hertling Belleville
47 bis, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville, Couronnes, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 40 33 47 26
Mobile : +33 (0)6 19 60 88 94
Fax : +33 (0)1 40 33 47 36
Mail : gallery@balicehertling.com
Internet Site : www.balicehertling.com
Description:
Goswell Road at Balice Hertling

Forbidden to Forbid
curated by Paul Clinton

With
Lionel Soukaz, Oreet Ashery, Beth Collar and Giles Round
&
archival material from
Pierre Klossowski & Pierre Zucca, Claude Faraldo and Bazooka

May 31 - July 13, 2018
Opening on Thursday, May 31st from 6 to 9pm

[18:00-22:00] Vernissage du Parcours Saint-Germain 2018 "L'art de la forme"
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
Du 1er au 10 juin

« Avant tout quartier de rencontres entre musiciens, artistes et poètes, cet événement annuel est l'occasion d'inclure les nouveaux acteurs que sont les boutiques de luxes qui se mêlent aux lieux de vie, de patrimoine historique comme les cafés mythiques qui ont fait la réputation unique de Saint-Germain-des-Prés à l'échelle internationale. » Anne-Pierre d'Albis Ganem, Présidente du Parcours Saint-Germain

Le Parcours Saint-Germain investit les lieux emblématiques de ce quartier, où l'art est présent à chaque coin de rue.

Devenu un événement à part entière de la vie culturelle parisienne, le Parcours Saint-Germain, fondé par Anne-Pierre d'Albis, fête ses 18 ans du 1er au 10 juin prochain.
Une manifestation qui démontre combien l'art contemporain est ancré dans l'esprit du quartier. Boutiques de luxe, chocolatiers, places, cafés à l'image du Flore ou des Deux Magots... Dans leurs vitrines ou sur leurs murs, l'événement invite spécialistes et curieux à se balader pour découvrir sculptures, installations et œuvres picturales, déclinées cette année sur le thème « L'art de la forme ». Un événement orchestré par Alice Gotheil (Agence Flash), rejointe cette année par Emily Marant (Studio Marant).

Ensemble, elles ont choisi les lieux, structuré le Parcours autour de sa thématique et sélectionné les artistes exposés. Un casting soigneusement établi laissant s'exprimer aussi bien des artistes émergents que des figures établies. Place Saint-Germain-des-Prés nous verrons cette année une sculpture d'Avelina Fuentes. Composée d'imposantes formes géométriques, l'oeuvre en aluminium poli représente les éléments de la nature et marque le point de départ de la promenade.

A travers une trentaine de lieux d'exposition, le Parcours Saint-Germain suscite des conversations entre les visiteurs et les œuvres.

Sa programmation invite à déambuler dans les ruelles du quartier et découvrir l'art contemporain là où on ne le voit pas d'habitude, comme une chasse aux trésors. Un esprit curieux qu'entretient le Parcours Saint-Germain depuis sa création en 2000 qui investit des lieux mythiques et d'autres que l'on connaît moins.

« La rencontre unique entre les lieux de Saint-Germain et les artistes est l'occasion de voir l'art là où on ne l'attend pas, de l'extraire temporairement des musées et des galeries et de le trouver dans des espaces inattendus comme des hôtels, des cafés ou des enseignes de luxe. » Jean Pierre Lecoq, Maire du VIème arrondissement et Olivier Passelecq, Adjoint au Maire chargé de la culture et de la communication

Cette année, le Parcours Saint Germain met à l'honneur le jumelage entre le Comité Saint-Germain-des-Prés et Chengdu IFS/Wharf China, sous le patronage de la mairie du 6ème arrondissement et du district de Jinjiang.

AVEC LES OEUVRES DE :
Zhao Mi (Invité D'honneur) Parvis De L'eglise Saint-Germain
Avelina Fuentes Place Saint-Germain-Des-Prés
Chen Weicai (Invité d'honneur) Place De Fürstenberg
Evan Holloway & Mark Handforth Louis Vuitton
Alice Guittard Longchamp
Vik Muniz Guerlain
Daisuke Yokota & Raphael Dallaporta Café De Flore
Celia Nkala Le chocolat Alain Ducasse
Victor Vaysse Nespresso
Farouche Pour Marotte Steinway & Sons
Amandine Arcelli Jérôme Dreyfuss
Sonia Sieff & Sinan Sigic L/Uniform
Oliver Jeffers Centre Commercial
Bruno Rousseaud Fusalp
Benoit Pype Dinh Van
Henrik Purienne Maison Kitsuné
Lauren Collin Mériguet-Carrère
Cathy Josefowitz Phillips
Uros Mihic Emporio Armani
Romain Sarrot Robert Clergerie
Fabrice Hyber Hôtel Lutetia
Enzo Mianes Collector Square
Luke James Hôtel Des Deux Continents
Stefan Nikolaev Hôtel Des Marroniers


LE OFF

Le Parcours se décline et ouvre sa programmation à des espaces lieux insolites. A l'occasion du Parcours, découvrez ou redécouvrez des lieux chargés d'histoire mettant à l'honneur des projets curatoriaux. Entre exposition itinérante, performance et rétrospectives historiques, le Parcours off vous propose un voyage alternatif au coeur de Saint-Germain-Des-Prés.

Bianca Lee Vasquez Musée Eugène Delacroix
Talking about a revolution 22Visconti
Sans Titre (2016) Hôtel La Louisiane
Rob Wynne Jvh Lab
Makhi Xenakis L'espace Des Femmes


Expositions ouvertes au public du 1er au 10 juin selon les horaires d'ouverture des boutiques.

Plans disponibles au point info Place Saint-Germain-des-Près, du lundi au vendredi, de 14h à 18h, ou en libre service au Café de Flore.

[18:30-21:00] Jungle Party
Location:
Ikebanart
49, rue Lucien Sampaix
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, Gare de l'Est, Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)9 81 79 79 86
Mobile : +33 (0)6 67 67 44 01
Mail : info@ikebanart.com
Internet Site : www.ikebanart.com
Description:
IKEBANART vous invite à l'inauguration de son nouvel espace Atelier au 38 rue Lucien Sampaix situé dans le Xe arrondissement de Paris. Au programme de cette Jungle Party :
Ateliers DIY, installations végétales, performance de l'artiste Rafael Triana et cocktails tropicaux.
RDV le 31 Mai à partir de 18h30.

Attention les places sont limitées !
RSVP Indispensable
>> RSVP

[18:30-20:30] Vernissage d'Andrea Zanconato
Location:
Galerie Sophie Scheidecker
14 bis, rue des Minimes
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 42 74 26 94
Mail : info@sophiescheidecker.com
Internet Site : www.galerie-sophiescheidecker.com
Description:
Vernissage d'Andrea Zanconato
Vernissage d'Andrea Zanconato

[18:30-22:00] Vernissage d'Aurélie Quentin
Location:
Barnes Rive Gauche
13, rue Bonaparte
75006 Paris
France
Mail : bonaparte@barnes-international.com
Description:
Vernissage d'Aurélie Quentin

Originaire de l'Ile de la Réunion, Aurélie Quentin exprime, depuis quelques années déjà, son penchant pour les situations décalées et les ambiances équivoques. Elle installe ses modèles dans des contextes urbains exotiques, structurés et colorés, qu'elle exprime avec gourmandise et aisance, fruit de ses études d'Architecture au Beaux-Arts à Paris et d'une imprégnation captée au cours de ses multiples voyages et séjours en Asie notamment. Elle multiplie les formes d'expression de sa créativité : danse, musique, photo et la peinture.
Forte de cette vie enrichissante, elle revient sur son île natale en 2013. C'est là que sa sensibilité artistique est exacerbée : la subtilité du métissage, le caléidoscope des couleurs tropicales, la brutalité de la lumière mais aussi l'étonnante légèreté qui s'en dégagent structurent et nourrissent son œuvre picturale.

Passionnée par la mode, la culture afro-punk, et bien sûr l'architecture, elle trouve dans la peinture, un espace de liberté sans limite, propice à l'émulation de ses sources d'inspiration. Dans ces ambiances urbaines, américaines, afro-cubaines, africaines ou encore asiatiques, le spectateur est transporté là où son imagination créatrice l'emporte. Chaque touche de couleur, chaque trait nous apporte une intensité émotionnelle à travers une certaine spontanéité. A mi-chemin entre ombre et lumière, les teintes vives sont tempérées comme par magie au rythme du rêve. Malgré leur attitude souvent lascive et leur sensualité latente, avec leur regard tantôt provocateur, tantôt indifférent, voire dédaigneux, ses modèles interpellent le spectateur et semblent s'amuser du décalage entre eux et le décor qui les baigne. Ils demeurent impénétrables et mystérieux.

Ainsi à travers des œuvres grand format peintes à l'huile, elle travaille le portrait. Elle capte le côté piquant d'une jeunesse rebelle et métissée qui contraste souvent avec l'atmosphère qui lui sert d'écrin. Peins avec une énergie sans concession, tous ces visages, ces états d'âme et tous ces corps sont présentés comme des témoins d'une réalité quotidienne décrite avec une grande lucidité.
Ses toiles sont pleines d'évidence et de mystère, à la fois innocence et décadence, réalité et illusion, Aurélie Quentin cherche à mettre en évidence l'élément secret qui donne une cohérence à ce qui semble être absurde, ne pensant qu'au voyage qui la mène au gré de son inspiration.

Vernissage d'Aurélie Quentin
Vernissage d'Aurélie Quentin

[18:30-22:00] Vernissage de Carla Querejeta-Roca "A Fleur de Peau"
Location:
Galerie Exit Art Contemporain
2, place Denfert-Rochereau
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Mobile : +33 (0)6 80 45 23 01
Mail : contact@exit-art.fr
Internet Site : www.exit-art.fr
Description:
Vernissage Jeudi 31 Mai de 18h30 à 22h00
et jusqu'au 6 juillet

La galerie Exit art contemporain a le plaisir de présenter A Fleur de Peau avec, pour la première fois à la galerie, les travaux de Carla Querejeta-Roca.
Topographies tridimensionnelles, les œuvres de l'artiste espagnole naissent de l'exigence intime d'affirmer l'espace des choses.
A Fleur de Peau nous porte vers cette envie soudaine de vouloir effleurer pour comprendre et pour assimiler les œuvres de Carla. Un ensemble surprenant et séduisant de compositions aux surfaces transpercées éclot de la démarche spontanée et du regard enthousiaste de l'artiste.

Vernissage de Carla Querejeta-Roca "A Fleur de Peau"

[18:30-21:00] Vernissage de Christian Jaccard "Etoyracorp - Lafoliméricourt"
Location:
Incognito Art Club 24h/24
16, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Mobile : +33 (0)6 51 80 33 94
Mail : artclub@incognito.vu
Internet Site : www.incognito.vu
Description:
Arnaud Brument est heureux de présenter à la galerie, la première exposition de
CHRISTIAN JACCARD

Etoyracorp - Lafoliméricourt
Energies dissipées

Vernissage Jeudi 31 mai 2018 à partir de 18h30
Exposition du 1er au 30 juin 2018

Artiste du processus de combustion, et auteur du "concept supranodal", dés la fin des années 60', Christian Jaccard invente une mise en oeuvre picturale à partir d'outils, de cordelettes nouées et de pigment qu'il fait interagir sur la surface de toiles libres.

Il s'approprie ensuite l'énergie du feu comme autre marqueur signifiant en effectuant de façon empirique ses premières explorations de brûlage : combustion lentes produisant des matières bitumeuses par des cordeaux à miner, ficelés, noués, puis par des feux jaillissants inspirés des pratiques ancestrales de l'écobuage dites cultures sur brûlis.

Issue de la combustion, les suies et les scories mettent en oeuvre des agencements carbonés sur la surface.Elles dénaturent la couleur, expriment leur empreinte et travaillent les supports (métaux, toiles, bois, papiers).

Christian Jaccard s'intéresse alors à l'évolution d'une transition picturale et singulière née de la confrontation entre le feu, noyau générateur d'énergie et de lumière et les outils combustibles qu'il confectionne et dont il explore la matérialité de leur entropie.

Vernissage de Christian Jaccard
Monotype, 2018, mèche lente sur acétate, 31x22 cm, Edition signée A/L à L/L

[18:30-21:00] Vernissage de Corban Walker "Come What May"
Location:
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais
75005 Paris
M° Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge
France
Phone : +33 (0)1 58 52 10 30
Fax : +33 (0)1 58 52 10 99
Mail : rbeaugendre@centreculturelirlandais.com
Internet Site : www.centreculturelirlandais.com
Description:
Corban Walker - Come What May

Il y a cinquante ans, Corban Walker naissait à Dublin atteint d'achondroplasie, première cause de nanisme. Ces vingt-cinq dernières années, il s'est bâti une réputation internationale grâce à des œuvres in-situ à travers lesquelles il explore la perception des échelles et les structures architecturales. En effet, les installations et sculptures qu'il conçoit sont adaptées à sa taille (1m29), contrairement à la plupart des ouvrages. Mêlant assemblages métalliques et dessins sculpturaux, cette exposition a été spécialement imaginée pour le CCI lors de la récente résidence de l'artiste. Elle nous invite à réfléchir à la vitalité des formes et notre façon d'appréhender notre environnement physique.

Vernissage jeudi 31 mai à partir de 18h30 - entrée libre
Restauration sur place par le foodtruck Korrigans (galettes et crêpes)
Exposition jusqu'au 6 juillet
Mar-dim : 14h-18h (merc : 14h-20h) ; fermé le lundi

Le vernissage sera suivi à 20h d'une after party musicale dans la cour du CCI avec Aerie. Fondé en 2013 par le saxophoniste Ingo Hipp, ce quintet de jazz réunit cinq jeunes musiciens originaires d'Allemagne, de Suisse et d'Irlande. Ils viennent nous faire entendre leur nouvel album aux influences funk et rock. Ecoutez-les ici :
http://aerie-band.com/en/media/

Vernissage de Corban Walker "Come What May"

[18:30-20:30] Vernissage de Melissa Ichiuji
Location:
Galerie Sophie Scheidecker
14 bis, rue des Minimes
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 42 74 26 94
Mail : info@sophiescheidecker.com
Internet Site : www.galerie-sophiescheidecker.com
Description:
Vernissage de Melissa Ichiuji
Vernissage de Melissa Ichiuji

[18:30-21:30] Vernissage de Miss.Tic "Des mots coeurs"
Location:
Galerie Brugier-Rigail
Art Partner Galerie
40, rue Volta
75003 Paris
M° Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 77 09 00
Mobile : +33 (0)6 99 42 10 50
Fax : +33 (0)1 42 77 09 00
Mail : contact@artpartnergalerie.com
Internet Site : www.artpartnergalerie.com
Description:
Exposition du 31/05/2018 au 07/07/2018
Vernissage de l'exposition le jeudi 31 mai 2018 à partir de 18h30

C'est avec un grand enthousiasme que nous accueillons une nouvelle fois Miss.Tic à la galerie pour son exposition personnelle :
« Des mots cœurs »

Entre clin d'œil malicieux et sourires complices, Miss.Tic nous entraîne avec beaucoup de charme dans son univers poétique.

Nous sommes conquis.

Vernissage de Miss.Tic "Des mots coeurs"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Achille Castiglioni 100th"
Location:
Silvera Bastille
41, rue du Faubourg Saint-Antoine
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 43 43 06 75
Fax : +33 (0)1 43 42 10 37
Mail : bastille@silvera.fr
Internet Site : www.silvera.fr
Description:
Silvera présente l'exposition Achille Castiglioni 100th en partenariat avec Zanotta

Cocktail Party et vernissage de l'exposition « Achille Castiglioni 100th » en partenariat avec Zanotta.
Intervention de Carlo Castiglioni - 19h30.
Jeu concours pour remporter une des icônes signées Achille Castiglioni.

Vernissage de l'exposition "Achille Castiglioni 100th"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "La topologie mise en Cage"
Location:
Le Pavé d'Orsay
48, rue de Lille
75007 Paris
M° RER C Musée d’Orsay, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 61 13 24
Mail : lepavedorsay@gmail.com
Internet Site : www.lepavedorsay.org
Description:
La topologie mise en Cage
Une exposition en hommage à Jacques Lacan

LE VERNISSAGE :
Jeudi 31 mai à partir de 18h30

L'EXPOSITION :
du vendredi 1 au mardi 12 juin
Tous les jours de 13h à 18h
Fermé le mercredi et le dimanche

PERFORMANCE en lien avec l'exposition
'The Sinthome Score' de Dora Garcia
jeudi 7 juin de 18h à 22h

COLLOQUES ET RENCONTRES
Voir programme ci-dessous

Dès son origine, la psychanalyse est apparue simultanément avec l'abstraction artistique comme le lieu même où s'écoutait le silence des êtres. Si Jacques Lacan exerça au numéro 5 de la rue de Lille de 1941 à sa mort, c'est au numéro 48 que 18 artistes exposeront un autre rapport à l'espace réel, imaginaire ou symbolique, à l'heure des nouvelles technologies. (*)

9 jours d'exposition 6 rencontres 3 événements

Du 1er au 12 juin 2018 de 13h à 18h sauf mercredi et dimanche avec Franck Ancel, Elssie Ansareo, Theophile Arcelin, Fabrice Balossini, Anne-Flore Cabanis, Jean-François Chabaud, Patrick Chambon, Vincent Corpet, Giovanni Fontana, Raymond Hains, Marion Kalter, Jacques Lacan, Laura Lot, Jean-Sébastien Mariage, Nelly Maurel, Clémentine Mélois, Michèle Métail, Mathieu Weiler dans « La topologie mise en Cage ».

Vernissage le jeudi 31 mai à partir de 18h30

COLLOQUE le temps pour comprendre « Un dispositif contemporain ? »
Le samedi 2 juin de 14h à 17h cinq psychanalystes de différentes Écoles et une artiste, entrée payante de 15 euros, tarif réduit sur réservation (**)

PERFORMANCE l'instant de voir « The Sinthome Score »
Le jeudi 7 juin de 18h à 22h pour la première fois en France, l'œuvre de Dora Garcia en satellite de la nocturne du Carré Rive Gauche

RENCONTRES le moment de conclure « De l'angoisse à la paix ! »
Le samedi 9 juin entrée libre sur dons avec une pause musicale
13h30-14h00 Autour de Marie de la Trinité par l'association des Amis
14h00-14h30 De la topologie à la technologie par Isabelle Andreani
14h30-15h30 Autour de Jean-François Chabaud avec Aspasie Bali, Fanny Emilie Jeandel et Jeanette Zwingenberger
15h30-16h15 « Lacan Ô Banquet de Platon » par Patrick Chambon avec Michèle Aquien et Claude Rabant
16h15-17h00 Petites pièces de John Cage par Jan Jeroen Bredewold
17h00-17h30 « Ma vie avec le docteur Lacan » par Jacques Roubaud
17h30-18h00 Pour en finir avec « Viviane Elisabeth Fauville » par Julia Deck

Achetez le T-shirt (***) de l'exposition en édition limitée et inscrivez-vous dès maintenant !

(*) https://issuu.com/franckancel/docs/exposition_la_topologie_mise_en_cag

(**) https://dispositifcontemporain.eventbrite.fr/

(***) https://everpress.com/shhh

Vernissage de l'exposition "La topologie mise en Cage"






[19:00-22:00] Finissage d'Anne Bourse et Jean-Alain Corre "Softy is as soft as a pillow"
Location:
Pauline Perplexe
90, avenue de la Convention
94110 Arcueil
M° RER B Laplace
France
Mobile : +33 (0)6 67 28 86 97
Mail : paulineperplexe@gmail.com
Internet Site : www.paulineperplexe.com
Description:
Du 17 Mai au 1 er Juin
Vernissage le 17 Mai à partir de 19h

Organisée par Sarah Holveck

Vernissage d'Anne Bourse et Jean-Alain Corre "Softy is as soft as a pillow"

[19:00-22:00] Fête du Canard enchaîné 2018
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
Fête du Canard enchaîné 2018

[19:00-22:00] Opening - Food Art Week Sucre
Location:
Ground Control
81, rue du Charolais
75012 Paris
M° Reuilly - Diderot, Gare de Lyon
France
Internet Site : www.groundcontrolparis.com
Description:
Le festival Food Art Week débarque à Paris du 1er au 10 juin 2018

10 jours de concerts, expositions et performances sucrées.

Le sucre. Voilà le thème choisi par le festival Food Art Week. Un thème pertinent vu que l'événement tombe en même temps que la semaine nationale de prévention du diabète. Quelles relations émotionnelles avons-nous avec le sucre ? Quels sont les différents sucres ? Combien de sucre se cache dans notre nourriture ? Comment le sucre peut-il affecter notre santé ?

Entre art contemporain, musique et nourriture, toutes ces questions seront abordées lors de la Food Art Week Paris, festival écoresponsable et engagé créé par l'ONG Food & Movement e.V.

Du sucre, de l'art et encore du sucre

Du Ground Control Paris à L'Abattoir végétal en passant par le Café Philippe, de nombreux établissements phares de la capitale seront présents à la Food Art Expo, pour animer des ateliers, proposer des menus en lien avec le sucre ou encore organiser des performances. On note ainsi, le dimanche 3 juin, un atelier cuisine sans sucre pour les enfants mais aussi pour les adultes avec l'équipe de la Food Art Week (15 euros).

Côté art, le festival n'est pas en reste. L'artiste Dorothée Selz, sera notamment de la partie. Pionnière du Eat Art, elle a créé dans les années 1970 des sculptures comestibles éphémères que le public est invité à goûter, rendant finalement possible de manger de l'art. Le collectif de graphistes Akatre proposera une exposition, "OVERDOSE", où différentes compositions nous interrogeront sur la consommation de glucose dans notre société.

Parmi les temps forts de la manifestation, le jeudi 7 juin sera l'occasion du vernissage de l'exposition d'une fresque en sucre par Mathias Bensimon. Tout au long du festival, des DJ Ciaobello, Cédric Diomède, Ground Control, Eric Pajot et pleins d'autres seront derrière les platines pour assurer l'ambiance sonore.

Parler du sucre

Le sucre reste un sujet délicat, une consommation excessive de sucre s'avère souvent mauvaise pour la santé, et peut causer ou favoriser de graves maladies comme le diabète ou l'obésité. Plusieurs conférences sont au programme : le 2 juin, la Fédération française des diabétiques s'interrogera sur les liens entre sucre et santé, et le 8 juin, Appie Cidre animera la discussion "Comment faire une boisson sans sucre ajouté ? (les procédés de fabrication du cidre)".

Des séances de yoga seront proposées pour apprendre à contrôler ses pulsions de sucre. Résiste, prouve que le sucre ne te contrôle pas - enfin un peu quand même.

Opening - Food Art Week Sucre

[19:00-21:00] Vernissage d'Alain Longeaud "D'un Monde À L'autre"
Location:
Poïèsis des Arts
12, rue de Jouy
75004 Paris
M° Saint-Paul, Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 71 75 61 03
Mobile : +33 (0)6 83 95 54 04
Mail : poiesisdesarts@gmail.com
Internet Site : www.poiesisdesarts.com
Description:
Exposition du 31 mai au 30 juin 2018

Vernissage d'Alain Longeaud "D'un Monde À L'autre"

[19:00-21:00] Vernissage de Lord Anthony Cahn "Une à Une"
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
au 56 rue de Turbigo, 75003

Exposition du 31 mai au 7 septembre 2018
Lundi au Samedi, 10h à 12h et 14h à 19h

http://lordanthonycahn.com
https://www.instagram.com/lord_anthony_cahn

par la galerie Keza
https://www.galeriekeza.com

Vernissage de Lord Anthony Cahn "Une à Une"

[19:00-21:00] Vernissage de Philippe Pasqua "Allegoria"
Location:
Domaine départemental de Chamarande
38, rue du Commandant Arnoux
91730 Chamarande
M° RER C Chamarande
France
Phone : +33 (0)1 60 82 52 01
Fax : +33 (0)1 60 82 57 79
Mail : chamarande@essonne.fr
Internet Site : www.chamarande.essonne.fr
Description:
31 mai - 30 décembre 2018
> dans le parc : tous les jours > juin-septembre, 9h-20h - octobre, 9h-18h - novembre-décembre, 9h-17h
> au château et à l'orangerie : mercredi-jeudi-vendredi > juin-septembre, 14h-19h - octobre, 14h-18h - novembre-décembre, 14h-17h / samedi-dimanche > juin-septembre, 13h-19h - octobre, 13h-18h - novembre-décembre, 13h-17h

Vernissage de l'exposition > Jeudi 31 mai à 19h

Vernissage de Philippe Pasqua "Allegoria"

Artiste majeur de sa génération, Philippe Pasqua s'impose par un itinéraire hors-norme. Le Domaine départemental de Chamarande, avec son château du XVIIe siècle, son orangerie du XVIIIe siècle et son vaste parc à l'anglaise, constitue le parfait écrin pour accueillir la première grande rétrospective française de l'artiste.

Dans sa démarche artistique, Philippe Pasqua (né en 1965, à Grasse) explore le champ de ses émotions et leur donne une dimension collective. Il transperce de son regard aigu le tumulte de l'histoire, passant des temps anciens à une actualité brûlante. Il parle de l'épuisement de la terre, de la disparition des espèces, comme de la grandeur de l'univers. Sa peinture raconte l'homme. Laideur et beauté se croisent et ses modèles deviennent iconiques : enfants handicapés, personnes transgenres, prostituées ou membres de sa famille. Tous reflètent l'universel. L'intensité des regards, la force des expressions imprègnent ses toiles.

Techniquement Philippe Pasqua passe du dessin à la peinture, du collage à la sculpture, dans une même maîtrise d'un style affirmé. En 1999, Philippe Pasqua aborde en sculpture le concept des vanités : il interprète le sujet du crâne humain qu'il orne de matières précieuses et de papillons fragiles. L'éphémère et l'inconstance de l'existence se confrontent à l'éternel. Depuis quelques années, l'évolution du monde et des espèces devient le sujet de ses préoccupations. La pensée de Darwin et celle des scientifiques contemporains, associée à la notion d'un sacré proche du religieux, l'inspirent dans ses réalisations.

ALLEGORIA présente des sculptures monumentales ainsi qu'un ensemble de tableaux, dessins, et collages de Philippe Pasqua, couvrant ses trente années de carrière. ALLEGORIA est un voyage à travers l'âme de notre planète, avec ses cycles de vie, de mort et de résurrection.

- Co-commissariat de l'exposition : Julie Sicault Maillé, responsable des expositions du Domaine départemental de Chamarande, et Henri-François Debailleux, critique d'art
- Krystel Ann Art, Lisbonne/Londres, co-producteur de l'exposition ALLEGORIA
- Artiste représenté par la Galerie RX en France

Vernissage de Philippe Pasqua "Allegoria"
Face off, sculpture en bronze à patine grise, 2017, courtesy de l'artiste © Martin Delpozzo
Orso, peinture, 2015, courtesy de l'artiste © Droits réservés

Vernissage de Philippe Pasqua "Allegoria"

Vernissage de Philippe Pasqua "Allegoria"

[19:00-21:00] Vernissage de Toctoc "Ligne T"
Location:
Le Paname - Art Café
Art Café - Restaurant - Lounge
14, rue de la Fontaine au Roi
75011 Paris
M° République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 48 06 31 27
Mail : contact@panamerepublique.com
Internet Site : www.panamerepublique.com
Description:
Du 31 mai au 13 juin
VERNISSAGE Jeudi 31 mai - À partir de 19:00

ART // DRINK // FOOD

L'exposition « Ligne T » de Toctoc mélange street art et métro. Toctoc, street artiste parisien, vous emmène dans son univers avec ces fameux personnages, les Duduss, le tout mêlé à des plans de métro, tickets de métro...

www.byToctoc.com
Instagram.com/byToctoc
Facebook.com/byToctoc

Toctoc
Créatif et passionné, Toctoc est à l'image de ses personnages : drôle et attachant.
Lancé dans des études d'arts appliqués, il développe son esprit imaginatif. Les Duduss, bonhommes au look minimaliste, voient alors le jours en 2012, envahissant les murs de Paris.
Caricatures de personnalités connues (Michael Jordan Duduss, Tim Burton Duduss, Super-Duduss, Bat-Duduss, Salvador Dalí Duduss...) ses personnages qu'il colle d'abord dans la rue, finissent par s'inviter dans les expositions, livres, BD, animation...
Toctoc joue avec ses Duduss de façon créative et décalé pour faire passer des messages drôles et pleins de bonne humeur. Il travaille également avec ses Duduss pour faire passer des messages plus engagés notamment par rapport à la défense de l'environnement et des animaux.

Vernissage de Toctoc "Ligne T"

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
en présence d'Isaac Hempstead-Wright (Bran Stark), Carice Van Houten (Mélisandre), Ian Beattie (Meryn Trant), et la costumière de la série, Michelle Clapton, Laurence Roustandjee et Blanca Li

Pavillon 2.1

Du 1er juin au 2 septembre

Tarif : 19.90€ (adulte), 15.90€ (moins de 14 ans), 2 € de plus si vous réservez sur Internet (billet coupe-file)
Audioguide sur place à 6€



Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Une grande exposition dédiée à la série «Game of Thrones» ouvre ses portes ce vendredi à la Porte de Versailles à Paris (XVe). Certains acteurs sont venus l'inaugurer.
Contrairement aux apparences, l'hiver est arrivé à Paris : une forêt enneigée vous attend à l'entrée de l'exposition « Game of Thrones : the Touring Exhibition », qui ouvre ce vendredi au Parc des expositions de la Porte de Versailles*. Sur 2 000 m2, l'univers de la série médiévalo-fantastique se dévoile au fil de nombreux costumes et accessoires.

La costumière Michele Clapton est ravie : « Les fans vont pouvoir se rendre compte que chaque détail est pensé et que tout ce qu'ils voient à la télévision est bien réel. »

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"
Costumes, armes, couronnes et éléments de décors sont exposés

Si personne ne peut rien révéler sur l'ultime saison - la huitième, qui sera diffusée en 2019 -, la créatrice a terminé ses designs : « C'est la fabrication qui prend du temps, je pense à un costume en particulier qui a nécessité quatre mois de travail, du croquis au résultat final. »

L'importance des costumes

Ian Beattie, le comédien qui a incarné le garde royal Meryn Trant dans les saisons 1 à 5, a pesé son armure, exposée ici : « Elle fait 28 kg ! Mais je tuerais pour pouvoir l'enfiler à nouveau. »

Egalement présent à Paris pour l'occasion, Isaac Hempstead-Wright, qui interprète le jeune Bran Stark en proie à des visions, ainsi que Carice van Houten, qui prête ses traits à Mélisandre, la prêtresse rouge, soulignent l'importance des costumes : « Ils sont tellement élaborés qu'il est d'autant plus facile d'entrer dans nos personnages. »

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"
Certains costumes ont nécessité plusieurs mois de travail.

Au sein de l'exposition, des effets sonores et parfois même olfactifs permettent de s'y croire. Comme une odeur d'arbres dans la forêt royale, ou de feu dans le donjon de Port-Réal qui renferme un énorme crâne de dragon.

Côté interactif, les fans de « Game of Thrones » peuvent se prendre en photo brandissant les épées d'Arya Stark, de Ned Stark et de Jon Snow, ou escaladant le mur de glace.

« Pouvoir s'immerger dans ce qu'on voit à la télévision et avoir accès à tous ces objets, comme la main en or de Jaime Lannister ou la couronne de Joffrey, ça me chamboule, alors j'imagine que pour un fan, ça doit être totalement fou ! », s'exclame Carice van Houten.

Imaginez-vous en train d'escalader le mur de glace :

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Prenez-vous en photo pour faire parti des centaines de visages qui composent le Temple du Dieu Multiface dans la demeure du Noir et du Blanc :

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Au total, on compte 10 grandes scènes représentées pour l'expo :

1 / L'Antichambre
On y découvre des extraits de la série et l'univers de Game of Thrones, tirés de plusieurs épisodes.

2 / La Table des cartes
Découvrez les cartes et les pions déplacés par les puissants pour préparer la stratégie et les batailles.

3 / La Route Royale
On découvre les costumes d'Arya et du Limier quand ils traversent tout Westeros.

4 / Port-Réal
Capitale et plus grande ville de Westeros, Port Real abrite le trône de Fer. Sur cette scène on découvre la fabuleuse robe de mariée de Margery qui a demandé un travail d'orfèvre, l'épée de Joffrey Baratheon ou encore le palanquin de transport.

5 / Les Maisons Nobles de Westeros
On y découvre les costumes de Stannis, d'Ellaria Sand ou encore l'armure de cuir d'Oberyn Martell.

6 / La chambre Targaryen
Une chambre maginfinique qui représente Daenerys et Missandei entourées de la garde des Immaculés avec un petit dragon en prime.

7 / La Demeure du noir et du Blanc
Valar Morghulis, tout homme doit mourir. On découvre la scène du Temple du Dieu Multiface avec les centaines de visages. A nous les costumes d'Ary et Jaqen.

8 / Le mur / Châteaunoir
La Garde de Nuit se dévoile à nous. On traverse la salle de Châteaunoir par une porte et un tunnel pour traverser le mur. Costume de Jon Snow et épée Valérien sont au programme en plus de l'expérience je grimpe le mur à l'envers.

9 /Au-delà du mur
Au-delà du mur on découvre les costumes et décors du peuple libre, nommés les Sauvageons. On admire les costumes de Bran Stark, de Hodor et le Roi de la Nuit.

10/ La chambre du Trône
Scène finale, le donjon rouge de Port-Réal qui abrite le Trône de Fer forgé avec le feu de dragons des épées des ennemis d'Aegon le Conquérent. A vous la découverte des costumes de Cersei, de Joffrey et la réplique du trône.

Après un passage à la boutique (25 € le tee-shirt, 68 € l'œuf de dragon, 3 € le crayon à papier...), il est enfin temps de s'immortaliser assis sur le Trône de Fer.

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

https://www.gameofthronesexposition.fr

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"
La couronne du roi Joffrey

Deux sièges sont installés pour deux options : être photographié par un professionnel sur le premier (12 € la copie numérique, 15 € le tirage papier), ou se prendre en photo soi-même sur le second. La file risque d'être plus longue, mais ce n'est rien comparé à la souffrance d'attendre les ultimes épisodes !

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"
A droite, le costume porté par Isaac Hempstead-Wright dans la série

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"
Isaac Hempstead-Wright, alias Bran Stark, lors de l'inauguration de l'exposition «Game of Thrones»

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"
Carice Van Houten (Mélisandre), la costumière de la série Michelle Clapton, Ian Beattie (Meryn Trant), Isaac Hempstead-Wright (Bran Stark)

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"
Carice Van Houten (Mélisandre), la costumière de la série Michelle Clapton, Ian Beattie (Meryn Trant), Isaac Hempstead-Wright (Bran Stark)

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"
Carice Van Houten (Mélisandre), la costumière de la série Michelle Clapton, Ian Beattie (Meryn Trant), Isaac Hempstead-Wright (Bran Stark)

Vernissage de l'exposition "Game of Thrones : The Touring Exhibition"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le labyrinthe disparu"
Location:
Galerie A l'Ecu de France
76, avenue du Général Leclerc
1, rue Robert Cahen
BP 16
78221 Viroflay
M° RER C Viroflay Rive Gauche, Gare SNCF Viroflay Rive Droite
France
Phone : +33 (0)1 39 07 11 80
Fax : +33 (0)1 39 07 11 81
Mail : dac@ville-viroflay.fr
Internet Site : www.ville-viroflay.fr
Description:
Le labyrinthe est tout à la fois une forme, une figure, une image, un mythe et un symbole, repris par tous les arts, de la peinture à l'écriture. Au XVIIe siècle, l'un des plus fastueux labyrinthes se trouvait dans les jardins de Versailles. Dessiné et planté en 1665 par André Le Nôtre sur l'emplacement de l'actuel bosquet de la Reine, le labyrinthe végétal fut agrémenté d'un réseau exceptionnel de 39 fontaines, représentant chacune un épisode des fables d'Esope. Un projet initié par Charles Perrault pour servir à l'éducation du Dauphin. Trop coûteux en entretien, le labyrinthe fut détruit en 1775 à la demande de Louis XVI.
L'exposition propose une immersion ludique au coeur de ce labyrinthe, aujourd'hui disparu, à travers un labyrinthe recréé et réadapté dans la galerie par l'artiste Caroline Lowenbach, qui permettra de découvrir ou redécouvrir les fables d'Esope illustrées par Carine Sanson. Des oeuvres de la labyrinthiste France de Ranchin seront également présentées.

Du 31 mai au 8 juillet
Ouvert tous les jours de 14h à 19h
Vernissage jeudi 31 mai à 19h


En lien avec l'exposition :

Exposition labyrinthique des Ateliers d'art de la ville du 31 mai au 8 juillet de 14h à 19h
Couloirs et salle du séchoir de l'Ecu de France

Atelier Flipbook mercredi 4 juillet de 15h à 17h
Avec Carine Sanson
A partir de 8 ans - Ecu de France

Vernissage de l'exposition "Le labyrinthe disparu"

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Yumani"
Location:
Galerie Art&Craft
32, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 58 89 05 56
Mail : galerie.artcraft@gmail.com
Internet Site : www.galerie-artandcraft.com/wp
Description:
Du 31/05/2018 au 02/06/2018
Vernissage le jeudi 31 mai de 19h à 22h

La Galerie Art&Craft s'associe à l'institut CURIE pour une exposition caritative. Une partie des bénéfices de la vente sera reversé à l'institut pour lutter contre le cancer.

À cette occasion, plusieurs artistes seront présents :

Mateus Bailon, Bault, Tarek Benaoum, Youssef Boubeker, Na Sreddine Bennacer, Olivia de bona, Stéphane Carricondo, Matthieu Dagorn, Edwin Donnart, Jerk 45, Jules Hidrot, Yves Langlois, Clément Laurentin, Théo Lopez, Damien Mauro, Rahul Mitra, Stéphane Parain, Joachim Romain, Florian Rosier, Fede Sanchez, Sly 2, Tony Soulier, Christian Tiercin, The Blind.

L'INSTITUT CURIE :

L'Institut Curie, acteur de référence de la lutte contre le cancer, associe un Centre de Recherche de renommée internationale et un Ensemble Hospitalier de pointe qui prend en charge tous les cancers, y compris les plus rares.

Fondé en 1909 par Marie Curie, l'Institut Curie rassemble sur trois sites (Paris, Saint Cloud, Orsay) plus de 3 300 chercheurs, médecins et soignants autour de trois missions : la recherche, les soins et la conservation et la transmission des savoirs.

Vernissage de l'exposition "Yumani"

[19:30-21:30] Finissage d'ONSEPT "MONDES INTÉRIEURS"
Location:
Galerie Guigon
39, rue de Charenton
75012 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 53 17 69 53
Mobile : +33 (0)6 07 04 84 86
Mail : info@galerie-guigon.com
Internet Site : www.galerie-guigon.com
Description:
H.Art "a lifestyle", créée par Hanna Ouaziz, à l'origine des projets de la Réserve Malakoff (2016) et du Lab14 (2017), a ouvert un espace Galerie Art Contemporain urbain à Bastille et organise 5 expositions autour du thème "HUMAN BEING" qui s'étaleront jusqu'à octobre prochain.

"TAKE A BREATH", la première exposition, a rencontré un vif succès.

"HUMAN BEING" comme une plongée au cœur de la nature humaine, explore les grandes questions relatives à l'Etre humain, à son histoire, à son évolution propre : qu'il s'agisse de ses origines sur terre, de sa place dans la société ou de son rapport à lui-même comme aux autres.
Questionnement que je souhaitais soumettre à une jeune génération d'artistes urbains.

La nouvelle exposition qui se tiendra du 17 au 31 Mai 2018 sera un SOLO SHOW de l'artiste Street-art ONSEPT appelé "MONDES INTÉRIEURS" comme un voyage introspectif révélant nos envies, nos désirs mais aussi les faces cachées de nos personnalités.
Véritable étoile montante de la scène artistique française, il se distingue par une esthétique singulière et une minutie hors norme.

Nous donnons rendez-vous au Vernissage de l'exposition de ONSEPT, le 17 Mai 2018 à 19H30, au Passage Guigon (39 rue de Charenton) à Bastille.
En espérant que vous souhaiterez continuer l'aventure artistique de H.Art a "lifestyle", notamment sur l'exposition de ONSEPT mais aussi sur les autres projets à venir.

Vernissage d'ONSEPT "MONDES INTÉRIEURS"

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés