Wednesday, June 13, 2018
Public Access


Category:
Category: All

13
June 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

  Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
Du 13 décembre 2017 au 20 mai 2018, prolongation jusqu'au 12 août 2018
Du mercredi au vendredi : 11h - 17h / Samedi et dimanche : 14h - 18h
Groupes : sur rendez-vous du mardi au dimanche - Fermé le lundi et les jours fériés

Entrée libre le premier dimanche de chaque mois
Plein tarif : 4.70 € / 3.60 € pour les Isséens et GPSO
Tarif réduit : 3.60 € / 2.60 € pour les Isséens et GPSO
Gratuit pour les moins de 26 ans
Audio guide français / anglais : gratuit

Labellisée « Centenaire Auguste Rodin », cette exposition au Musée Français de la Carte à Jouer sera la dernière manifestation de cette année consacrée à l'une des figures les plus indépendantes du monde de l'art. Mêlant sculptures et photographies, elle s'accompagnera d'une riche programmation avec des conférences mensuelles et des projections.

En 1908, Auguste Rodin, qui habite la Villa des Brillants à Meudon depuis une douzaine d'années, fait installer dans les communs du château des Conti à Issy-les-Moulineaux l'atelier d'un de ses derniers mouleurs et proches collaborateurs : Paul Cruet.

Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin de novembre 1905 à février 1940 en qualité de chef-mouleur, celui-ci devient un collaborateur précieux et estimé dont l'expertise a régulièrement été sollicitée dans différents domaines. C'est en particulier à lui qu'est confiée la tâche d'achever la mythique Porte de l'Enfer en 1917.

Jusqu'à sa fermeture en 1937, son atelier isséen compte parmi l'un des principaux lieux d'activité du Musée Rodin.

A la fin de sa vie, il possédait une collection dont donation a été faite à la Ville en 1966 et 1974. Conservé au Musée Français de la Carte à Jouer, ce fonds comprend en particulier des photographies anciennes, une aquarelle et sept sculptures en plâtre (dont un buste de Camille Claudel et une tête d'un des Bourgeois de Calais, Pierre de Wissant).

L'ensemble sera présenté au côté d'une sélection d'œuvres à la réalisation desquelles Paul Cruet a travaillé. L'exposition a en effet bénéficié de l'aide et du soutien du Musée Rodin qui a bien voulu ouvrir largement l'accès à ses archives et à ses réserves.

Elle permettra aussi sur le plan esthétique de s'arrêter sur les processus créatifs en sculpture et plus particulièrement le procédé du moulage. Le mouleur joue en effet un rôle important non seulement sur le plan technique (du fait du nombre et de la complexité des étapes mises en œuvre) mais surtout sur le plan esthétique.

#CentenaireRodin
#Rodin100
http://rodin100.org/fr/actualit%C3%A9s/auguste-rodin-et-son-mouleur-paul-cruet

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Paul Cruet procédant au moulage d'Ugolin, tirage photographique 22.4 x 17.3 cm, coll. M F C J - Issy-les-Moulineaux © F. Doury

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Vernissage de l'exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), L'Âge d'airain (Grand modèle), 1877, plâtre patiné au vernis gomme laque, 180 x 68.5 x 54.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Saint Jean-Baptiste (Grand modèle), 1880, plâtre patiné au vernis gomme laque, 203 x 71.7 x 119.5 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

Exposition "Auguste Rodin et son mouleur Paul Cruet"
Auguste RODIN (1840-1917), Buste de Dalou, 1883, plâtre stéariné, 52 x 43 x 24 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00 [16:00-20:00] Vernissage de Martin Ferniot "Faces cachées"
Location:
Galerie Isabelle Gounod
13, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 48 04 04 80
Fax : +33 (0)1 48 04 04 80
Mail : info@galerie-gounod.fr
Internet Site : www.galerie-gounod.com
Description:
| STUDIO |

Du 14 juin au 14 juillet 2018
Vernissage le mercredi 13 juin 2018 de 16h à 20h
Fermeture de la galerie du 21 au 27 juin inclus

Pour sa deuxième exposition personnelle, Martin Ferniot présente une sélection de dessins et d'installations récentes au Studio de la Galerie Isabelle Gounod. Poursuivant une pratique de dessin mêlant hachures verticales et lavis d'aquarelle, l'artiste l'enrichit cette fois-ci d'un corpus de magazines, dont les couvertures se réfèrent à certains événements marquants du 20ème siècle. Fonctionnant en diptyque (chaque dessin est accompagné d'une couverture marquée d'un tampon réalisé par l'artiste) chacune de ses nouvelles œuvres nourrit une réflexion sur la notion de temps et ses marqueurs, si chère à Martin Ferniot et déjà sensible dans sa première exposition personnelle à la galerie en 2017.

Il est en effet ici question de la valeur et de la portée d'un instant : comment l'événement devient symbole et marque un moment décisif de l'histoire collective ; comment ce même événement parvient à marquer le cours de la grande Histoire, mais également celui de nos vies, par le signalement d'un bouleversement politique, culturel ou technologique.

L'intentionnalité de ces processus de consécration, que l'image de presse porte et génère tout à la fois, est ici formellement retranscrite par l'inscription d'un sceau, un tamponnage à l'encre réalisé par l'artiste à l'aide de ses tampons-sculptures. Certaines de ces pièces font d'ailleurs partie de l'exposition (non pas celles ayant servi à marquer les couvertures mais de nouvelles, portant un motif inédit). Elles y sont présentées de telle manière que le spectateur peut en apercevoir la face cachée à l'aide de miroirs et éprouver ainsi physiquement la latence, l'attente que le geste de pouvoir les imprimer suppose.

La proximité d'événements reconnus comme mémorables (leur représentation en Une des magazines tenant lieu d'archives) et de dessins plus équivoques, moins immédiatement identifiables et comme étrangers aux événements qu'ils coudoient, propose quant à elle une manière poétique de repenser notre rapport aux récits collectifs qui, parce qu'ils fondent encore aujourd'hui notre socle commun de références, continuent de nous rassurer quand tout est remis en question. Dès lors, le lien qui se tisse entre ses différents éléments ne saurait être tenu pour secondaire. Il est au contraire déterminant dans notre compréhension de l'œuvre, qui s'articule nécessairement à partir du contexte précis qui nous est donné en regard de chaque dessin. Une manière pour Martin Ferniot de se jouer du temps et de subordonner la fin d'un récit tenu pour irréfutable, celui de l'événement historique que sa retranscription dans les journaux entérine, à la naissance d'un autre, plus intuitif et insouciant, qui est celui de l'imagination.

Vernissage de Martin Ferniot "Faces cachées"
Martin Ferniot, Sans titre, 2018
Dessin au crayon et à l'aquarelle sur papier, magazine tamponné à l'encre
65 x 114 cm (encadré)

[16:00-20:00] Vernissage de Pierre Aghaikian "Maps to the Stars"
Location:
Galerie Isabelle Gounod
13, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 48 04 04 80
Fax : +33 (0)1 48 04 04 80
Mail : info@galerie-gounod.fr
Internet Site : www.galerie-gounod.com
Description:
| MAIN SPACE |

Du 14 juin au 14 juillet 2018
Vernissage le mercredi 13 juin 2018 de 16h à 20h
Fermeture de la galerie du 21 au 27 juin inclus

Il y a chez Pierre Aghaikian un tropisme évident pour les grands formats, qui sont ceux de la peinture d'Histoire, dont la nature spectaculaire et grandiloquente ne cesse d'inspirer le jeune artiste. Cependant, les références qui traversent sa peinture ne sauraient s'en tenir uniquement à cette tradition.

Ici, en effet, la compagnie des maîtres classiques ne boude pas celle de plus inattendus et de plus contemporains : Walt Disney et Kanye West sont également de la partie et tiennent leurs rôles au milieu du Chaos Primordial, qu'un geste de peintre agite pour faire émerger les icônes dévolues au sacrifice. Dans un coin de la scène, une meute de loups dardée de lances semble ainsi rejouer la Bataille de San Romano de Paolo Uccello au milieu d'une nuit zébrée d'éclairs et de glitches (KyloRen, 2018) ; ailleurs, une tête tranchée nous est servie sur un plateau lumineux, tandis qu'au ciel les rottweilers ont remplacé les anges (Maps To The Stars, 2018).

Cet étonnant syncrétisme dévoile alors une filiation inattendue, depuis les grandes fresques épiques jusqu'aux odyssées hollywoodiennes, dressant le décor d'un récit trouble que Pierre Aghaikian - ce raconteur d'histoires - entend nous livrer de l'homme moderne : « Mon approche de la peinture est tragique, brutale, égoïste et existentialiste. Je peins ma culture, ses médailles et leurs revers. »

La mythologie que Pierre Aghaikian dévoile surprend cependant par son caractère éminemment personnel et volontiers anecdotique. En cela, elle s'apparente davantage au storytelling qu'aux grandes fresques historiques. Si la peinture classique est un point de départ c'est parce qu'il ne peut en être autrement (on ne crée jamais à partir de rien). Mais que l'on ne s'y trompe pas, il s'agit moins de simplement « mettre à jour » une tradition que d'en subordonner les caractéristiques à l'expression d'une vision singulière et terriblement contemporaine de notre monde.

Les petits formats, plus récents, puisent quant à eux à d'autres sources. Non pas la Genèse et la science-fiction, mais celles de l'enfance et de la fascination de l'artiste pour les cow-boys. L'histoire qu'il nous offre, développée de toile en toile par la récurrence d'un personnage couronné d'étoiles, tient ici davantage de la quête. C'est une croisade au Far West, sous le ciel électrique d'un Eldorado de jeu vidéo. Et si les pionniers de notre temps ne sont plus ceux d'alors (l'artiste vous parlerait de Steve Jobs), ce mythe de la conquête porte encore en lui la même promesse d'ascension sociale et d'évolution vers un plus haut niveau d'existence.

Car enfin, la peinture de Pierre Aghaikian s'appréhende comme un cheminement spirituel, un voyage initiatique au Pays Imaginaire : qui refuse d'y croire ne saurait aborder les rivages de l'Île où Peter Pan et Dark Vador règnent en maîtres, amusés et menaçants.

Thibault Bissirier, June 2018.

Vernissage de Pierre Aghaikian "Maps to the Stars"
Pierre Aghaikian, NoName2, 2018, huile sur toile, 40 x 40 cm



[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Correspondances"
Location:
Mairie du 10ème arrondissement
72, rue du Faubourg Saint-Martin
75475 Paris Cedex 10
M° Château d'Eau, Jacques Bonsergent, Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 53 72 10 10
Fax : +33 (0)1 53 72 11 01
Mail : webmairie10@paris.fr
Internet Site : mairie10.paris.fr
Description:
Nanaui Amoros / Laurent Duthion / Francesco Garbo / Florence Grosse / Sang-Sobi Homme / Julien Morin / Tiffany Sun

13.06.2018 - 23.06.2018

Vernissage : Mercredi 13 Juin de 18h à 21h
En présence des artistes

Team Seak est heureuse de présenter "Correspondances", une exposition d'artistes internationaux, venant d'environnements multidisciplinaires. Entre arts visuels, design et musique, l'exposition réunit des installations interactives qui souhaitent engager le public dans une expérience synesthétique afin d'exprimer le désir de ré-engager le corps à notre ère d'extrême développement technologique. L'exposition commencera le 13 juin et se finira le 23 juin 2018.

Vernissage de l'exposition collective "Correspondances"

Du 13 au 23 juin 2018, l'exposition multisensorielle Correspondances s'installe en Mairie du 10e et présente les oeuvres de Nanaui Amoros, Laurent Duthion, Francesco Garbo, Florence Grosse, Sang-Sobi Homme, Julien Morin et Tiffany Sun. Vernissage le mercredi 13 juin de 18h30 à 21h.

Correspondances

La manière dont nous percevons le monde dépend de notre corps, un corps qui est totalement dépendant de ses sens. Nos sens perçoivent des informations, ces données sont ensuite rassemblées et envoyées au cerveau afin de créer des sensations. "Sens" et "Sensations" sont deux branches d'une même racine étymologique, ce sont des variantes du principe de perception : on ressent ce que l'on perçoit, et on perçoit à travers nos sens. À partir du moment où la perception d'un sens en déclenche simultanément un autre, notre cerveau peut faire l'expérience d'étranges associations. Cette condition a été cliniquement identifiée comme "Synesthésie" et s'est affirmée à travers l'histoire comme une évolution fondamentale de l'expression artistique. Depuis le 20e siècle, lorsque la correspondance entre image et son a mené à l'abstraction en peinture, le développement de cette association a suivi les avancées technologiques de l'ère moderne. Cela a ainsi permis d'augmenter le nombre de nouvelles découvertes et, par conséquent, de nouvelles possibilités dans le monde contemporain. Les artistes visuels ne sont pas les seuls à avoir exploré l'interaction entre les sens. Depuis ses premières expérimentations, la "Synesthésie" a été une notion fertile qui a intéressé designers, architectes, scientifiques, ingénieurs, musiciens... Une liste longue et qui ne doit rien au hasard : penser la culture comme un corps, c'est synesthésique.

[18:30-22:00] Vernissage de Rachel Bergeret "La Belle Epoque"
Location:
Renaissance Paris Arc de Triomphe Hotel
Hôtel Renaissance
39, avenue de Wagram
75017 Paris
M° Ternes, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 55 37 55 37
Fax : +33 (0)1 55 37 55 38
Mail : rhi.parwg.rlifelive@renhotels.com
Internet Site : www.renaissancearcdetriomphe.com
Description:
du 31 mai au 1er juillet

PRIVATE EVENT with LIVE production
June 13 th from 18:30 till 22:00.
Registration required; Send an email with your full name, address and phone numbers to: espacefineart@gmail.com

Vernissage de Rachel Bergeret "La Belle Epoque"




[19:00-21:00] Vernissage de Macha Volodina-Winterstein
Location:
Angle d'art
Hôtel de Ville de Bagnolet
Place Salvador Allende
93170 Bagnolet
M° Gallieni
France
Mail : franny.l@laposte.net
Internet Site : angledartbagnolet.free.fr
Description:
Dans le cadre de sa saison féminine, Angle d'art présente les peintures de Macha Volodina-Winterstein, du 2 au 28 juin.

Chanteuse, Macha V-W nous fait entendre sa voix. Une chanson russe. Ses peintures sont autant de portes sur son univers symbolique et prolifique. Une foule de visages, une multitude de détails nous interpellent. Servies par la matière de sa peinture, épaisse et colorée, et celle de ses supports, forêt de portes et de panneaux de bois collectés dans l'espace public.

Vernissage mercredi 13 juin à 19h. Ambiance musicale russe.

L'exposition est visible 24h/24.

Vernissage de Macha Volodina-Winterstein
Vernissage de Macha Volodina-Winterstein

[19:30-22:00] Grand Prix des Chefs d'Entreprise
Location:
Salons Hoche
9, avenue Hoche
75008 Paris
M° Courcelles
France
Phone : +33 (0)1 53 53 93 93
Fax : +33 (0)1 49 53 04 82
Mail : contact@salons-hoche.fr
Internet Site : www.salons-hoche.fr
Description:
Grand Prix des Chefs d'Entreprise





[20:00] Vernissage de Guillaume Blot "Buvettes"
Location:
La Mécanique Ondulatoire
8, passage Thiéré
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 43 55 16 74
Mail : lamecanique@gmail.com
Internet Site : www.mecanique-ondulatoire.com
Description:
Tour de France des buvettes de stade de foot

Janvier 2015, Guillaume Blot décide de prendre les rails pour aller à la rencontre de ses stades Téléfoot préférés, avec leurs buvettes et supporters colorés. Rennes est sa première destination, sa galette-saucisse grille déjà d'envie d'être le plat le plus emblématique des socios de Ligue 1. S'en suivra une quinzaine de pourtours de stade enquêtés, de Guingamp à Marseille en passant par Nantes, Le Poiré-sur-Vie et Saint-Étienne notamment, avec photos et chroniques pour sofoot.com.

Moments choisis auprès des food trucks à l'ancienne, estampillés au hasard Chez Pépère, Friteries Sensas ou Pizza Daniel, et refilés pour la plupart de père en fils ; des camions à merguez qui servent bien souvent de points de rencontre pour les fans les plus assidus ; des stands qui font aussi office de bastions de résistance et de chaleur humaine devant des snacks de plus en plus aseptisés à mesure que les nouveaux stades sortent de terre. Digitalisés même : il est désormais possible aujourd'hui de commander sa chipo via une application et de se la faire livrer à sa place.

Immersion dans un monde bitumé où mini-fourchettes rouges, odeurs de graillon et bruits électrogènes côtoient bâches photoshopées, immenses pompes à sauce, et supporters qui s'essuient la bouche. Avec leur écharpe du club, forcément.

Site : http://www.buvettes.com/
IG : https://www.instagram.com/buvettes/
FB : https://www.facebook.com/buvettes/


BONNE NOUVELLE
Loline & Cigogne 3000 assureront un DJ set House et Funky
SC : https://soundcloud.com/bonnenouvellecollective

Vernissage de Guillaume Blot "Buvettes"

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés