Friday, October 5, 2018
Public Access


Category:
Category: All

05
October 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

  Exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Location:
Pavillon Carré de Baudouin
121, rue de Ménilmontant
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 58 53 55 40
Internet Site : www.carredebaudouin.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"

du 27 avril au 29 septembre 2018, prolongée jusqu'au 2 janvier 2019
du mardi au samedi de 11h à 18h

Personnage clé de l'histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l'une des plus grandes figures de cette photographie dite « humaniste », attachée à capter fraternellement l'essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, Willy Ronis se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu'il considère comme l'essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

À l'invitation de Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, Willy Ronis par Willy Ronis est à voir et à écouter du 27 avril au 29 septembre 2018, au Pavillon Carré de Baudouin, qui fête ses dix ans cette année, au cœur de ce quartier de Paris qu'il aimait tant.

Devenu reporter photographe en 1936, Willy Ronis mène de front commandes et recherches personnelles. Observant le monde, ses photos dressent une sorte de portrait à la fois intimiste et profond de la société et de l'époque. Elles constituent un immense travelling qui donne à voir, à comprendre et à aimer les gens dans l'ordinaire de leur vie. En plaçant l'homme au centre de son œuvre, en posant sur lui un regard optimiste et bienveillant, Willy Ronis n'en néglige pas pour autant de rendre compte de la dureté de l'époque, d'où ces nombreuses images sur le monde du travail et les luttes ouvrières, marquant son empathie et un engagement social qui perdure tout au long de son œuvre.

Outre les photographies exposées, près de deux cents, réalisées entre 1926 et 2001, le public pourra également feuilleter les albums à partir de bornes composées de tablettes interactives. Par ailleurs, une série de films et de vidéos réalisés sur Willy Ronis sera projetée dans l'auditorium selon une programmation particulière. Une occasion unique d'entrer de plain-pied dans l'univers personnel de l'artiste.

Neuf ans après le décès de Willy Ronis, cette exposition célèbre la clôture de la succession et l'entrée de l'œuvre dans les collections de la MAP, l'établissement du ministère de la Culture qui gère, entre autres, les grandes donations photographiques faites à l'État. Le commissariat de cette exposition est assuré par Gérard Uféras, photographe, l'un des plus proches amis de Willy Ronis, et par Jean-Claude Gautrand, photographe, journaliste et historien de la photographie française. Toutes les photographies exposées font l'objet d'un travail exceptionnel au sein du laboratoire de l'Agence photographique de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, qui les diffuse en exclusivité.

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Pendant le défilé de la victoire du Front populaire, rue Saint-Antoine, Paris, 14 juillet 1936
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Les Amoureux de la Bastille, Paris, 1957
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Le Café de France, L'isle-sur-la-Sorgue, 1979
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

08:00  
09:00  
10:00 [10:00] Hommage national à Charles Aznavour
Location:
Musée de l'Armée
Hôtel national des Invalides
129, rue de Grenelle
75700 Paris 07 SP
M° La Tour-Maubourg, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 44 42 38 77
Mail : accueil-ma@invalides.org
Internet Site : www.invalides.org
Description:
en présence de Michel Drucker

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian figure parmi les quelque 200 personnalités invitées à l'hommage national à Charles Aznavour vendredi à Paris. Il sera présent au côté d'Emmanuel Macron, qui prononcera l'éloge funèbre du chanteur dans la cour des Invalides. L'hommage national, dont le dispositif est très encadré et solennel, débutera à 10h par le passage en revue des troupes par le chef de l'Etat, qui sera accompagné de son épouse Brigitte. Le cercueil du chanteur, décédé lundi à l'âge de 94 ans, sera recouvert du drapeau français.

Une cérémonie ouverte au public
Les anciens présidents de la République ainsi que les représentants des corps constitués ont été invités à cette cérémonie à laquelle assisteront aussi des représentants de la communauté arménienne et du monde culturel, selon l'Elysée. Le public est également convié. Les personnes intéressées doivent se présenter avant la cérémonie à l'entrée des Invalides, place Vauban. L'hommage sera diffusé en direct sur plusieurs chaînes de télévision : France 2, France Info, BFMTV, LCI et CNews.

Cette cérémonie, qui ressemblera à celle organisée en l'honneur de Simone Veil ou de Jean d'Ormesson, diffère de l'hommage populaire qui avait été rendu le 8 décembre 2017 à Johnny Hallyday en présence d'une immense foule dans les rues de Paris puis dans l'église de La Madeleine. Emmanuel Macron devrait de nouveau saluer la mémoire de Charles Aznavour, né Charles Varenagh Aznavourian, lorsqu'il se rendra en Arménie, la terre de ses parents, pour le sommet de la Francophonie les 11 et 12 octobre.

Le chanteur inhumé samedi
Charles Aznavour sera enterré samedi en début d'après-midi "dans la stricte intimité" à Montfort-l'Amaury (Yvelines) où repose une partie de sa famille. Il reposera dans son caveau familial, aux côtés de ses parents et de son fils Patrick, décédé à l'âge de 25 ans. Charles Aznavour avait résidé pendant quelques années à Galluis, une commune limitrophe, à la fin des années 1960 et "se promenait souvent à Montfort-l'Amaury", petite ville médiévale où il croisait entre autres son ami Johnny Hallyday, a indiqué la mairie à l'AFP.

Samedi matin, une cérémonie religieuse doit également se tenir à 10h en la cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste, dans le VIIIe arrondissement de Paris. L'accès y sera limité à la famille, aux proches et aux officiels.

[10:00-14:00] Vernissage presse de l'exposition "Louis-Philippe et Versailles"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
Le départ de la navette se fera Place de la Concorde à 9h15, devant l'hôtel de Crillon.

du 6 octobre 2018 au 3 février 2019

Vernissage presse de l'exposition "Louis-Philippe et Versailles"

11:00
12:00
13:00
14:00  
15:00  
16:00 [16:00-21:00] DayOff Birthday Bash
Location:
Espace Canal Saint-Martin
13, rue Jean Poulmarch
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, Colonel Fabien, République
France
Phone : +33 (0)1 40 18 50 50
Mobile : +33 (0)6 11 18 56 17
Mail : espacecanalsaintmartin@gmail.com
Internet Site : espacecanalsaintmartin.com
Description:
DayOff Birthday Bash


[17:00-22:00] PASTA UTOPIA, un projet de Mathieu Mercier
Location:
Galerie Claudine Papillon
13, rue Chapon
Code immeuble : 8719
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 40 29 07 20
Fax : +33 (0)1 40 29 07 90
Mail : contact@galeriepapillonparis.com
Internet Site : www.claudinepapillon.com
Description:
Pasta Party avec Al Dente
vendredi 5 octobre 2018, 17h-22h

one-day-show samedi 6 octobre, 11h-19h

PASTA UTOPIA, un projet de Mathieu Mercier

[17:00-21:00] Vernissage d'Antonin Anzil "Impacts"
Location:
Galerie Planète Rouge
25, rue Duvivier
75007 Paris
M° Ecole Militaire
France
Phone : +33 (0)9 83 57 29 35
Mobile : +33 (0)6 64 62 60 43
Mail : contact@galerieplaneterouge.com
Internet Site : www.galerieplaneterouge.com
Description:
Vernissage d'Antonin Anzil "Impacts"
Vernissage d'Antonin Anzil "Impacts"

[17:00-21:00] Vernissage de Gregos "Gregoscentrism"
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
jusqu'au samedi 20 octobre

Dans quels contextes va -il intégrer les célèbres moulages de son visage ? Nous vous proposons de le découvrir à partir du vendredi 5 octobre au Lavo//Matik !

Vernissage de Gregos "Gregoscentrism"



[18:00-21:00] 53ème Salon d'Arts Plastiques de Châtillon
Location:
Espace Maison Blanche
2, avenue Saint-Exupéry
92320 Châtillon
M° Châtillon - Montrouge
France
Phone : +33 (0)1 46 57 79 75
Internet Site : www.ville-chatillon.fr
Description:
Du 6 au 13 octobre 2018
Vernissage : vendredi 5 octobre 2018 à 18h

[18:00-23:55] Soirée Maison St-Germain
Location:
Cercle d'Aumale
22, rue d'Aumale
75009 Paris
France
Mail : cercle-daumale@by-kadrance.com
Internet Site : www.by-kadrance.com/lieux/le-cercle-daumale
Description:
Les 5 au 6 octobre, nous avons le plaisir de vous inviter à la Maison St-Germain, pour déguster de délicieux St-Germain Spritz et bien plus si affinités.

[18:00-20:00] Vernissage de David Horvitz "Yesterday"
Location:
Librairie Yvon Lambert
Yvon Lambert Bookshop
14, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 45 66 55 84
Mail : librairie@yvon-lambert.com
Internet Site : shop.yvon-lambert.com
Description:
Vernissage vendredi 5 octobre de 18h à 20h
Exposition du 6 au 28 octobre

Vernissage de David Horvitz "Yesterday"

[18:00-21:00] Vernissage de Philippe Mougey et Christophe Marion
Location:
Fondation La Ruche - Cité d'artistes
Association Atelier Alfred Boucher
2, passage Dantzig
75015 Paris
M° T3a Georges Brassens
France
Internet Site : laruche-artistes.fr
Description:
Salle Collective de La Ruche

Du 4 octobre au 14 octobre 2018
Ouvert tous les jours de 14h à 19h
Contact : Christophe Marion - 06 64 37 85 23

Vernissage Vendredi 5 octobre 2018 à partir de 18h

Vernissage de Philippe Mougey et Christophe Marion

[18:00-21:00] Vernissage de Sachiko Takahashi
Location:
Galerie Métanoïa
56, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 65 23 83
Mail : marc.higonnet@gmail.com
Internet Site : www.galerie-metanoia.fr
Description:
Vernissage de Sachiko Takahashi

[18:00-23:00] Vernissage de l'exposition "Les Gueules De Lines"
Location:
Espace Miramar
35, rue Pasteur
Angle Boulevard de La Croisette
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Phone : +33 (0)4 93 43 86 26
Internet Site : www.cannes.com/fr/cadre-de-vie/patrimoine/hotels-et-belles-demeures/espace-miramar.html
Description:
Espace Miramar, Cannes
65 boulevard de la Croisette

Bienvenue à tous au vernissage de la première exposition officielle (Du 6 au 28 Octobre 2018) du Docteur Fred & de Mister Lines !

Se définissant lui-même comme "Le mec le plus heureux de Cannes", Fred a de quoi se réjouir...

Père de trois garçons dont il est très fier, menant de front deux activités qu'il adore, ce cannois quinqua traverse la vie sans perdre de l'œil ni son passé très riche, ni son avenir prometteur.

Né au cœur des vignobles bordelais, Fred fait très tôt l'apprentissage de ce qui deviendra, quelques décennies plus tard, son quotidien.

Si dans le monde des arts, on dit que quelqu'un est un enfant de la balle, dans le monde de la nuit, de la restauration, cette définition correspond parfaitement à Fred.

Son père, gérant d'un night-club mythique de la région de Bordeaux, le juchait encore enfant sur le dos de son immense chien, pour parcourir les travées des rangs de l'entreprise familiale.

Il apprend sur le tas ce métier d'accueil, de management, de gestion, qui font de lui le professionnel qu'il est aujourd'hui.

En parallèle, l'évolution de Mister Lines est relativement identique.

À 10 ans, quand ses petits camarades de colonie de vacances s'ébattent joyeusement dans la piscine locale, lui s'enferme dans la chambre noire pour apprendre à tirer et développer les photos argentiques qu'il a prises lui-même avec son premier appareil.

Parti de l'école assez tôt, Fred pratique son métier avec passion entre les stations de ski, à Courchevel notamment, et la Côte d'Azur, où il s'établit dans les années 80.

Passionné par son océan natal, il découvre avec joie la Méditerranée pour qui il a un coup de foudre...

Il atterrit à Cannes, où il se rend très vite compte que cette ville fascinante, va être un terrain de jeu et de travail parfait, et pour Docteur Fred, et pour Mister Lines...

Lines travaille depuis chez lui, dans le studio qu'il a créé.

Jonglant avec son autre métier de manager, il n'est pas rare qu'il aille retoucher une photo pendant une heure de pause.

Souvent accompagné de son Nikon fétiche, il lui arrive aussi de sortir prendre l'air du temps.

Serge Gainsbourg, Charles Bukowski, Salvador Dalí, Jean Cocteau, Man Ray ou Herb Ritts, autant d'artistes multifacettes aux univers complexes qui ont suscité l'admiration de Lines et sont un élément déclencheur dans sa vocation créative.

Pratiquant différents types de photographies, il ne se réclame d'aucune école d'art en particulier, revendiquant plutôt son statut d'artisan, avec un univers propre, très personnel, iconoclaste et décalé...

Lines nous propose ses "Gueules", une longue série de portraits en noir et blanc, qui réunit des stars internationales et des anonymes, qui ont tous accepté avec plaisir de jouer le jeu.

Les photographies de Lines semblent livrées brutes, toujours très contrastée, mais ce n'est qu'une impression !

Dormant peu, passionné du détail, Lines travaille souvent chaque cliché pendant plus d'une heure.

Ses œuvres sont développées avec la méthode Dibond, qui permet de conserver les clichés pendant très longtemps, dans les meilleures conditions possibles.

Mister Lines est déjà très présent sur les Réseaux Sociaux, où vous pourrez suivre son œuvre sur :

Instagram (@Lines_World)
Twitter (@Lines_World)
Facebook (@LinesWorld)...

Vernissage de l'exposition "Les Gueules De Lines"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Street Nice Art"
Location:
Espace Déclic
10, rue Aristide Briand
91150 Etampes
M° Gare SNCF d'Etampes
France
Phone : +33 (0)1 64 94 67 28
Fax : +33 (0)1 64 94 67 32
Mail : info@espacedeclic.com
Internet Site : www.espacedeclic.com
Description:
Pochoirs - Dessins - Collages
Digigraphies® (estampes numériques)
Originaux - Produits dérivés

Exposition du 6 au 27 octobre 2018
Espace Déclic,
Musée intercommunal d'Étampes
Hors les murs (Conservatoire à Rayonnement Intercommunal et Bibliothèque Diane de Poitiers d'Étampes

Vernissage le vendredi 5 octobre à partir de 18h à l'Espace Déclic

Dans le cadre de « NUIT BLANCHE »
Samedi 6 octobre à 17h :
intervention Street Art dans la cour du Musée intercommunal


Le groupe NICE ART est un collectif d'artistes français qui s'est fait connaître, depuis les années 80 par ses pochoirs sur les murs de Paris, mais aussi en Allemagne.
Sa fondatrice Ariane Pasco, est l'une des premières street artistes françaises et reste active sur les murs aujourd'hui, s'essayant au collage, à la customisation de vinyles et au reverse-graffiti.
Le medium de Nice Art est le pochoir, décliné en multiples et en couleurs. Sa galerie est la rue, avec ses accidents et sa patine.
Son credo ? Mettre un peu de poésie sur les murs de la ville, en composant des fresques animalières, mais aussi en graffant des icônes du Rock et des portraits d'écrivains ou de poètes : Franck Zappa, Serge Gainsbourg, Michael Jackson, Rimbaud, Verlaine, Proust, Colette, Prévert... décorent ainsi les murs de la ville.
En 2008, Nice Art se met à peindre sur des disques vinyles des portraits de musiciens, de chanteurs ou d'acteurs de théâtre, illustres ou encore peu connus. Les vinyles sont collés un peu partout à Paris, en France, Italie, Angleterre, Belgique, Hollande et Canada... C'est la quintessence de l'éphémère. Collages sauvages, les disques sont arrachés, emportés par des curieux ou des collectionneurs. Numérotés et signés, les vinyles ont une histoire que les découvreurs, véritables chasseurs de trésors racontent parfois sur le site du groupe.

Nice Art

Vernissage de l'exposition "Street Nice Art"

[18:00-20:30] Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Location:
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Internet Site : www.fondationcusto​dia.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"

Vagues de renouveau
Estampes japonaises modernes 1900-1960

Du 6 octobre 2018 au 6 janvier 2019
Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

Plein tarif 10 €
Tarif réduit 7 €

Cette exposition coïncide avec l'organisation en France de la saison culturelle « Japonismes 2018 ».

https://www.fondationcustodia.fr/Vagues-de-renouveau-122

Pour célébrer l'année du Japon en France, la Fondation Custodia accueille cet automne une importante rétrospective présentant les estampes japonaises de la première moitié du XXe siècle.

Vagues de renouveau. Estampes japonaises modernes 1900-1960 est une occasion exceptionnelle de découvrir, pour l'une des toutes premières fois en France, les créations des artistes témoins de la modernisation du Japon du XXe siècle. Elle explorera l'intérêt des courants artistiques shin hanga et sōsaku hanga à travers plus de 200 œuvres d'une cinquantaine d'artistes.

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Onchi Kōshirō, Le Plongeon, 1932
Gravure sur bois en couleurs, 79.3 x 31.3 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Les estampes exposées proviennent du musée Nihon no hanga à Amsterdam qui regroupe la collection qu'Elise Wessels a constituée au cours des 25 dernières années. Les estampes qui y sont conservées offrent un aperçu exhaustif de la création artistique japonaise au XXe siècle. L'intégralité de cette collection est une donation promise au Rijksmuseum d'Amsterdam dans quelques années.

LE RENOUVEAU DE L'ESTAMPE JAPONAISE AU XXE SIÈCLE

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Natori Shunsen, Sawada Shōjirō dans le rôle du guerrier Hayashi Buhei, 1927
Gravure sur bois en couleurs, 39 x 27 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Dès la fin du XIXe siècle, l'estampe traditionnelle japonaise (ukiyo-e) avait dû faire face à une crise sans précédent. Le contexte culturel de production était en train de changer. On ne publiait plus d'estampes se référant à Yoshiwara, le quartier des plaisirs du vieil Edo (l'actuelle Tōkyō), et le lien entre l'estampe et les représentations quotidiennes de théâtre disparaissait progressivement. Il n'y avait plus d'intérêt non plus à dépeindre les temps héroïques des samouraïs. La tendance était désormais à la modernité et les estampes existaient pour leur beauté propre. En parallèle, le marché occidental avait évolué, et les éditeurs entendaient vendre leurs œuvres à une clientèle américaine. Ils imprimaient donc des catalogues en anglais et organisaient des expositions aux Etats-Unis. Le succès fut immédiat au début du XXe siècle : les estampes de maîtres tels que Hokusai, Utamaro et Hiroshige furent surpassées en valeur par celles d'artistes contemporains, qui étaient vendues aux enchères, principalement à New York.

L'introduction de nouveaux procédés de reproduction, tels que la lithographie puis les presses rotatives, permettait dorénavant à un éditeur de réaliser des tirages importants dans des délais très courts. Par ailleurs, les estampes classiques avaient été acquises par les collectionneurs étrangers en quantités telles que les belles impressions des XVIIIe et XIXe siècles étaient devenues une rareté au Japon. Et les artistes japonais eux-mêmes, partis en nombre étudier en Europe et aux Etats-Unis, y avaient découvert une approche très différente que celle en vigueur dans leur pays concernant le rôle de l'artiste dans le processus de création de l'œuvre gravée.

SHIN HANGA, LA « NOUVELLE ESTAMPE »

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Ishikawa Toraji, L'ennui, issu de la série Dix types de nus féminins, 1934
Gravure sur bois en couleurs, 37.2 x 48.2 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Au début du XXe siècle, deux mouvements virent le jour au Japon, qui représentent chacun une réponse différente à cette nouvelle donne, et qui nous laissent aujourd'hui un double héritage d'une diversité fascinante. L'imprimeur Watanabe Shōzaburō (1885-1962), s'inquiétant de la fuite des estampes vers l'étranger ainsi que de la perte des connaissances techniques nécessaires à la production d'œuvres de qualité, se mit à la recherche d'artistes capables de relancer la gravure et de créer un style neuf, tout en conservant la division traditionnelle du travail, c'est-à-dire la collaboration entre quatre personnes, l'artiste, le graveur, l'imprimeur et l'éditeur. Le mouvement inspiré par Watanabe est appelé shin hanga, ou « nouvelle estampe ». La thématique de ces « nouvelles estampes » reprit les catégories traditionnelles avec les paysages, portraits de femmes et d'acteurs, fleurs et oiseaux, mais dans des styles innovants.

LES SHIN HANGA À DÉCOUVRIR DANS L'EXPOSITION

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Kobayakawa Kiyoshi, Danseuse, 1932
Gravure sur bois en couleurs, 43 x 28.3 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Le mouvement shin hanga est représenté dans l'exposition avec Kawase Hasui (1883-1957), Kasamatsu Shirō (1898-1991) ou encore Yoshida Hiroshi (1876-1950) et leurs paysages baignés par la lumière du soleil levant ou, a contrario, subissant les assauts de lourdes averses de pluie ou de neige. Hashiguchi Goyō (1880-1921), Itō Shinsui (1898-1972) ou Torii Kotondo (1900-1976), se sont spécialisés dans les portraits de femmes d'une grande beauté, légèrement rêveuses, tandis que d'autres encore, et plus particulièrement Kobayakawa Kiyoshi (1889-1948), se sont attachés à la création d'estampes représentant des moga (« filles modernes »), femmes indépendantes et soucieuses de suivre les codes de la mode occidentale.

SŌSAKU HANGA, « L'ESTAMPE CRÉATIVE »

S'inspirant de pratiques occidentales et cherchant à rehausser le statut de la gravure, les partisans du courant sōsaku hanga voulurent rendre à l'artiste le contrôle de toutes les étapes de la réalisation de ses œuvres, sans intervention d'artisans spécialisés comme le graveur ou l'imprimeur. Ainsi, la marque du ciseau sur le bloc de bois devint l'expression de la personnalité de l'artiste, comme l'était le trait de pinceau du calligraphe ou du peintre sur le papier. En comparaison avec les estampes de shin hanga, le résultat est souvent plus brut, empreint d'un sentiment de spontanéité, d'impromptu, voire d'inachevé.

Contrairement aux estampes shin hanga qui attiraient des acheteurs étrangers, celles du courant sōsaku étaient vendues à un public essentiellement japonais, par souscription ou lors d'expositions.

LES SŌSAKU HANGA À DÉCOUVRIR DANS L'EXPOSITION

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Yamamoto Kanae, Bretonnes se baignant, 1913
Gravure sur bois en couleurs, 14.8 x 20.8 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Les sōsaku hanga sont représentés dans l'exposition par certaines des plus belles créations de l'artiste Yamamoto Kanae (1882-1946), qui passa plusieurs années en France à étudier la peinture occidentale et à réaliser des estampes tout à fait exceptionnelles des paysages et des habitants de la Bretagne.

Onchi Kōshirō (1891-1955), figure de proue de ce mouvement, était résolument attaché à l'idée que l'artiste devait graver lui-même ses planches. Ses portraits poignants de femmes et ses paysages urbains frôlant l'abstraction figurent parmi les estampes emblématiques de l'expression artistique japonaise du XXe siècle et sont en outre d'une grande rareté.

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Azechi Umetarō, Pluie, issu du calendrier Nissan, 1957
Gravure sur bois en couleurs, 28.2 x 26.7 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Par ailleurs, l'exposition accordera une place importante aux artistes qui ont dépeint la réémergence du Tōkyō moderne après les ravages causés par le grand tremblement de terre du Kantō, en 1923. À travers ces œuvres, on voit ainsi s'ériger des bâtiments d'inspiration occidentale et on assiste à la transformation d'une ville qui se modernise.

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Uehara Konen, Dōtonbori, 1928
Gravure sur bois en couleurs, 39.1 x 26.3 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Hashiguchi Goyō, Femme peignant ses cheveux, 1920
Gravure sur bois en couleurs, 44.9 x 34.7 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Kawase Hasui, Hiver dans les gorges d'Arashi, issu de la série Souvenirs de voyage, deuxième série, 1921
Gravure sur bois en couleurs, 39 x 26.7 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Yamamura Kōka (Toyonari), Danse à l'Hôtel New Carlton, à Shanghai, 1924
Gravure sur bois en couleurs, 41.2 x 28.4 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Onchi Kōshirō, Portrait d'Hagiwara Sakutarō (auteur de L'Île de glace), 1943 (1949 pour la deuxième édition)
Gravure sur bois en couleurs, 55 x 44.5 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Kasamatsu Shirō, La grande lanterne du Kannondō, Asakusa, 1934
Gravure sur bois en couleurs, 39 x 26.2 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Itō Shinsui, Nuit dans la neige, issu de la série Douze nouvelles belles femmes, 1923
Gravure sur bois en couleurs, 43.2 x 26.2 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Itō Shinsui, Femme se noircissant les sourcils, 1928
Gravure sur bois en couleurs, 28.2 x 40.2 cm
Collection Elise Wessels - Nihon no hanga, Amsterdam


CATALOGUE

Vernissage de l'exposition "Vagues de renouveau"
Vagues de renouveau. Estampes japonaises modernes 1900-1960
Paris, Fondation Custodia, 2018
536 pp, ca. 400 illustrations couleur, 27 x 19 cm, relié
ISBN 978 90 78655 29 9
49 €

[18:30-21:00] Inauguration du Festival Vo-Vf, le monde en livres
Location:
Gif-sur-Yvette
Gif-sur-Yvette
91190 Gif-sur-Yvette
M° RER B Gif-sur-Yvette
France
Internet Site : www.ville-gif.fr
Description:
au Central Cinéma
Square de la Mairie
91190 Gif-sur-Yvette

Rencontre avec Jérôme Ferrari
Il est l'un des auteurs phares de la rentrée littéraire 2018 avec son ouvrage A son image aux éditions Actes Sud mais Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012 pour Le Sermon sur la chute de Rome, est aussi passionné de traductions. Il viendra évoquer le destin de ses livres au-delà des frontières en compagnie de sa traductrice serbe Melita Logo Milutinovic.
Animée par Christine Siméone


La 6e édtion du Festival Vo-Vf se tient ce weekend (vendredi 5 au dimanche 7 octobre à Gif-sur-Yvette, Essonne).
Festival unique en son genre, cette manifestation littéraire donne la parole aux traducteurs - passeurs d'exception entre les langues-cultures du monde. Les traducteurs ouvrent des pistes où l'on peut mieux comprendre l'Autre, la différence. En donnant l'envie de lire des œuvres qu'ils traduisent, les traducteurs nous offrent aussi des clés pour développer l'esprit d'ouverture au monde.
L'an dernier, le Festival Vo-Vf a accueilli plus de 3 000 personnes en 3 jours.
Par ailleurs, le Festival Vo-Vf bénéficie d'une situation privilégiée, à proximité du Cnrs et du Plateau de Paris-Saclay (grandes écoles, Cea, etc. ).

Notre 6e édition est déjà annoncée par Le Monde des Livres (vendredi 28/09/2018) et le Parisien Essonne nous réserve un article conséquent (interview et reportage seront réalisés demain mardi 2 octobre).
Nous souhaiterions vivement que vous puissiez annoncer le Festival Vo-Vf dans les lignes de Télérama et en serions très honorés.
La soirée d'inauguration sera ouverte par Jérôme Ferrari qui viendra avec sa traductrice serbe. Le traducteur à l'honneur est Brice Matthieussent. Et de nombreux intervenants du monde littéraire dont Josée Kamoun traductrice de Orwell (1984) ; Agnès Desarthe, Lola lafon, etc.) viendront participer pour partager avec le public leur passion pour la littérature.

[18:30-21:00] Vernissage de Akihiro Nikaido
Location:
Galerie 1月と7月
Galerie 1to7 / Céramique japonais / Objets anciens
11, rue des Grands Augustins
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Michel, Pont-Neuf
France
Mail : in@1to7.fr
Internet Site : 1to7.fr
Description:
exposition de poterie

du vendredi 5 au samedi 20 Octobre 2018
11h-19h
Fermé dimanches et lundis

vernissage le vendredi 5 Octobre au soir

en présence de Akihiro Nikaido le 5 et 6 Octobre

Akihiro Nikaido
二階堂明弘
https://www.instagram.com/akihiro_nikaido

1977 né à Sapporo, Hokkaido
2001 devient potier indépendant
2002 commence à travailler à Mashiko, dans la préfecture de Tochigi
Aujourd'hui, travail à Sodégaura, dans la préfecture de Chiba, envisage à d'emménager à Izu, dans la préfecture de Shizuoka.

A exposé dans différents galeries au Japon et à l'étranger notamment à Taipei, Xiaoman et à Newyork à la gelerie Sara Japanese Pottery.
Est fondateur de l'événement « 陶ISM (to-ism) » pour les jeunes potiers japonais.

Son style d'utsuwa se reconnaît par sa forme simple et mince qui est pensé pour embellir toutes sortes de cuisines. En particulier son utsuwa gris à reflet violet, réputé pour être magique. Il est aussi célèbre pour ses pièces uniques tels que ses bols de thé vert. Actuellement, il est l'un des potiers les plus prestigieux au Japon.

Vernissage de Akihiro Nikaido

[18:30-22:00] Vernissage de Camille Witt "Naked on the moon"
Location:
Yellow Cube Gallery
Art gallery, book store
78, rue du Dessous des Berges
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)9 53 17 83 61
Mobile : +33 (0)7 78 80 17 28
Mail : yellowcubegallery@gmail.com
Description:
Venez découvrir l'illustratrice Camille Witt qui exposera du 6 octobre au 5 novembre au sein de la Galerie Yellow Cube.

Fraîche et enthousiaste, elle nous présente ses dessins de scènes quotidiennes, n'hésitant pas à apporter sa dose d'humour dans la bonne ou mauvaise humeur, but you don't have a yellow laught !

Ses illustrations nous rappellent avec simplicité une partie de notre intimité et sont en hommage aux demoiselles de Rochefort et à Kiki de Montparnasse.

Vous pourrez également découvrir l'artiste Roxanne Hemery qui expose ses oeuvres depuis le 3 Septembre 2018. Elle propose des peintures corporelles, vivantes et impulsives.

Le vernissage est ouvert au public en présence de l'artiste et se tiendra le 5 octobre à 18h30.

Vernissage de Camille Witt "Naked on the moon"

[18:30-20:30] Vernissage de Mami Kiyoshi
Location:
Montpellier
Montpellier
34000 Montpellier
M° Gare SNCF de Montpellier
France
Internet Site : www.montpellier.fr
Description:
Galerie Annie Gabrielli
33 Avenue François Delmas

http://www.kiyoshimami.com

Vernissage de Mami Kiyoshi

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Le papier à l'œuvre"
Location:
Atelier Pièce Unique
21, rue de Saint-Nom
1, place du Lavoir
78112 Fourqueux
M° Gare SNCF Saint-Germain-en-Laye Bel-Air Fourqueux
France
Phone : +33 (0)6 16 17 71 14
Mail : cecile@atelier-piece-unique.com
Internet Site : www.atelier-piece-unique.com
Description:
Du 2 octobre au 27 octobre 2018

VERNISSAGE EN PRÉSENCE DES ARTISTES
Vendredi 5 octobre de 18h30 à 21h

La galerie de l'Atelier Pièce Unique réunit cinq artistes autour d'un même matériau, le papier. Ces artistes n'utilisent pas le papier comme support, mais comme matière première, exploitant toutes ses ressources pour créer des univers originaux et inventifs. Wabé découvre le papier mâché à l'âge de onze ans. Sa passion pour cette technique n'a pas faibli depuis. L'artiste élabore un monde fantastique et coloré, mi-animal, mi-humain, à la fois gai et tourmenté. Ses sculptures aux formes arrondies invitent à la caresse. Leurs bouches voraces et leurs grands yeux font sourire ou frémir. La démarche de Cécile Morin-Verdier se situe entre peinture et sculpture. L'accumulation d'une multitude de couches de papiers forme un support que l'artiste épluche, creuse, transperce, ponce afin de dévoiler les strates enfouies. Les textures accrochent la lumière évoquant une surface minérale ou végétale, un paysage lointain ou au contraire un détail agrandi démesurément. Carole b. découpe des formes dans des papiers colorés et les assemble avec patience pour créer des œuvres foisonnantes et joyeuses. Si l'on s'approche de quelques centimètres de ses réalisations, on découvre des reliefs, parfois des mots, des motifs gravés que la lumière révèle ou atténue. Ses tableaux s'observent ainsi de près et de loin, à différents moments de la journée. Avec poésie et humour, les œuvres de Chrystèle Saint-Amaux associent papiers de récupération, calques, découpages, dessin à la ligne épurée. Suivant la formule de Marc Chagall, l'artiste colorie la vie de couleurs d'amour et d'espoir. Valérie Auriel mixe huile et papiers découpés peints par ses soins, pour créer des paysages imaginaires, entre jungles luxuriantes et jardins d'Eden. La couleur est sa ligne directrice pour entraîner le spectateur dans un univers onirique, merveilleux et malicieux.

Vernissage de l'exposition "Le papier à l'œuvre"
Wabé, "Sirène", peinture acrylique, papier mâché et verre recyclé, 17 x 9 x 7 cm, 2017.
Photo : Thomas Deschamps

[18:30-21:00] Vernissage du Salon de Croissy
Location:
Espace Chanorier
Château Chanorier
12, grande Rue
78290 Croissy-sur-Seine
M° RER A Chatou - Croissy
France
Description:
Vernissage du Salon de Croissy

[18:45-21:00] Nuit Blanche : venez découvrir l'édition 2018 en avant-première
Location:
Parvis de l'Hôtel de Ville de Paris
Place de l'Hôtel de Ville
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Description:
Vendredi 5 octobre, veille de Nuit Blanche, Christophe Girard, adjoint à la Maire de Paris pour la culture, et Gaël Charbau, Directeur Artistique de cette édition vous convient à une visite de presse afin de dévoiler en avant-première une sélection d'œuvres de Nuit Blanche 2018.

Afin de découvrir en avant-première une partie du programme de Nuit Blanche 2018, la Ville de Paris et la direction artistique vous proposent de visiter une sélection d'œuvres de la programmation de cette édition ce vendredi 5 octobre, en présence de Christophe Girard, adjoint à la Maire de Paris pour la culture, et de Gaël Charbau, Directeur artistique de l'évènement.

Seuls les journalistes accrédités pourront suivre le parcours, puisque les déplacements d'une œuvre à l'autre se feront également en bus. La visite presse commencera à 19h pile et se finira vers minuit.

Le nombre de place étant limité, il est indispensable de s'accréditer au préalable. Les demandes seront closes le jeudi 4 octobre à 16h.




[19:00-21:00] Défilé Sadio-Bee
Location:
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
Parc de la Villette
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Internet Site : www.villette.com
Description:
La Péniche Cinéma
59 Boulevard Macdonald
75019 Paris

Défilé Sadio-Bee sur l'événement
Français Matière première, Mairie du 19e
et l'Association le Rêve africain

Ne manquez pas la Nouvelle collection créée avec les tissus We Wax The World de Daniel Hechter Wax

https://www.sadiobee.com

Défilé Sadio-Bee

[19:00-22:00] Soirée de Mitsubishi Electric
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Terminal 7

[19:00-21:00] Vernissage "Prix Levallois, 10 ans ! Une collection photographique"
Location:
Hôtel de Ville de Levallois-Perret
Place de la République
92300 Levallois-Perret
M° Anatole France
France
Phone : +33 (0)1 49 68 30 00
Fax : +33 (0)1 47 31 26 73
Internet Site : www.ville-levallois.fr
Description:
Découvrez l'exposition
Prix Levallois, 10 ans ! Une collection photographique

Cette exposition célébrant les 10 ans du Prix Levallois présentée dans les Salons d'Honneur de l'Hôtel de Ville du 6 au 21 octobre 2018 met en lumière les lauréats de la première décennie. Elle est conçue à partir de la collection de photographies conservée au fil des années.
La diversité des approches autant par le traitement plastique que dans le choix des sujets, met en évidence le foisonnement et l'ouverture des propositions que la photographie contemporaine balaye.


Vernissage le 5 octobre

Le vernissage aura lieu vendredi 5 octobre à partir de 19h, en présence des lauréats, dont certains ont confirmé leur présence.


Les mots des directeurs artistiques

« La mise en exposition des 10 lauréats du Prix Levallois est un exercice à haut risque, ce n'est pas spécialement lié à celui de Levallois, le risque serait le même pour tout autre prix. Une vision rapide peut nous faire penser qu'il suffirait de réaliser une pirouette scénographique et l'affaire serait dans le sac. Mais produire de l'apparence pour intérioriser de l'absence reste un marché de dupe.
Pour donner du corps et faire sens, cette exposition, constituée des œuvres de 10 photographes regroupés par le hasard, prend le parti de mettre en mouvement une pensée qui engendre de la présence au contact du regard des photographies. Cette présence, le spectateur l'établira par sa perception et à travers elle, cheminera parmi des formes et des sujets parfois opposés, son regard y reconnaîtra des systèmes de signes distincts pour chacun des photographes. La découverte des lauréats dans un accrochage chronologique ne cherche pas à créer de fausses cohérences, elle souligne plutôt la diversité des propositions.
Quelques aphorismes écrits par des photographes, écrivains, théoriciens feront office de traits d'union entre les photographies ; ces textes ouvrent l'espace des images mentales, celles qui ne trouvent leur place qu'à travers les mots. La confrontation de ces différents modes d'images est là pour mettre en écho l'inouï de la pensée qui les produit.
Comme pour tout anniversaire, est mis en présence un ensemble plus ou moins hétéroclite, de personnalités et de ce qu'elles produisent. Il reste à laisser sa place à l'alchimie et au murmure du temps... »
Catherine Dérioz et Jacques Damez - Galerie Le Réverbère

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Hommage à Klimt"
Location:
Espace culturel Condorcet
21, rue Maurice Sabatier
91170 Viry-Châtillon
M° RER D Viry-Châtillon
France
Phone : +33 (0)1 69 12 64 20
Internet Site : bibliotheques.viry-chatillon.fr/page/mediatheque-espace-culturel-condorcet
Description:
Du samedi 6 au samedi 27 octobre 2018
mardi et vendredi 16h - 18h
mercredi et samedi 10h - 12h30 et 14h - 18h
Vernissage de l'exposition vendredi 5 octobre à 19h

Artiste invitée : Elisabeth Nicoly
Accompagnée des artistes Cehel et Manech

Déjà au début du 20 siècle, Gustav Klimt était considéré comme un artiste incontournable de la scène viennoise. Il unit les différents courants du Judentstil (l'art nouveau) et réalisa la synthèse entre le figuratif et l'ornemental, dans un style fait d'aplats qui fit, sur le contemplateur, un effet à la fois sensuel et tape-à-l'œil.

Klimt s'amusait à choquer la société viennoise engoncée dans les bonnes manières en peignant des femmes provocatrices ou suggestives. Il était aussi attiré par les femmes tant supérieures à l'homme qu'elles constituaient des êtres éthérés ou inaccessibles.

En fait, l'artiste a peint quelque chose de lui-même dans chacune de ses toiles. C'est pourquoi, il a pu écrire: "Il n'y a pas d'autoportrait de moi... Si quelqu'un veut savoir quelque chose de moi... qu'il regarde attentivement mes toiles et qu'il cherche à découvrir en elles ce que je suis et ce que je veux."

Artiste invitée : Elisabeth Nicoly
Pourquoi copier ? On m'a quelques fois posé cette question.

"Il faut copier et recopier d'après les maîtres et ce n'est qu'après avoir donné toutes les preuves d'un bon copiste qu'il pourra raisonnablement vous être permis de peindre un radis d'après nature". Edgar Degas

J'aime beaucoup peindre des portraits. L'observation exercée dans mon métier de médecin m'a préparée au portrait et aidé à «piquer» la ressemblance. Portraits à la manière de..., portraits dans un décor romantique ou renaissance, portraits d'ancêtres à partir de photos anciennes.
Lorsque je peins un portrait, j'entre d'une certaine manière en communication intuitive et mystérieuse avec la personne et une relation particulière se noue...

Cehel

Après de multiples détours, une longue période de vie en Provence et un séjour aux USA, Cehel vit et travaille à Paris. Différentes activités de survie qui l'ont constamment plongée dans le quotidien, l'ont peu à peu conduite à penser que l'artiste serait une espèce de bousier qui s'approprierait des parcelles de réalité, visibles ou invisibles, et rejetterait, en quelque sorte, un terreau fertile à ses congénères.

Manech

Ayant toujours évolué dans un environnement artistique féminin, Manech a fait des études de lettres et d'histoire de l'art. Elle s'adonne à la peinture décorative sur bois puis à la sculpture. Utilisant la terre et le grès, elle modèle des corps éthérés, des visages oniriques, une main, un cercle, exprimant douceur et force à la fois. Elle fait partie de la Rapae, réunion des artistes parisiens et alsaciens.

Vernissage de l'exposition "Hommage à Klimt"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "La fabuleuse histoire du manga"
Location:
Issy-les-Moulineaux
Issy-les-Moulineaux
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy, Corentin Celton, RER C Issy - Val de Seine, RER C Issy
France
Internet Site : www.issy.com
Description:
Le Temps des Cerises
Fort d'Issy
90/98 promenade du verger

À l'occasion du 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France & le Japon, une série de manifestations culturelles sur le thème « Japonismes 2018 : les âmes en résonance » est organisée par la Fondation du Japon dans toute la France. Entretenant des liens privilégiés avec le pays du Soleil-Levant, la ville d'Issy participe à l'événement de septembre à janvier, forte de l'attribution du label officiel de programmation.

André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux, déclare : « Alors que nous fêtons le 160e anniversaire des relations diplomatiques franco-japonaises, inspirons-nous de la culture nippone. Une culture si délicate, rigoureuse et simple, avec une rythmique peu familière en Europe mais dont nous gagnerions à nous imprégner tant elle est fascinante ».

« Japonismes 2018 » a pour objectif de mettre en lumière la culture japonaise traditionnelle et contemporaine au travers de grandes expositions et manifestations artistiques.

Issy-les-Moulineaux, fidèle à son ouverture aux cultures du monde, tisse depuis longtemps des liens étroits avec le Japon, notamment via le protocole d'amitié signé il y a près de 10 ans avec la ville d'Ichikawa située dans la proche banlieue tokyoïte.

Suite à cette signature officielle, les échanges ont porté essentiellement sur les innovations et les bonnes pratiques en matière de villes intelligentes.

Dans le même temps, des actions ont été menées dans différents domaines pour renforcer ce partenariat :
-cours de japonais dispensés à la Médiathèque d'Issy-les-Moulineaux ;
-exposition dédiée au Monde de Nobuko Ishikawa, artiste joaillère japonaise, au Musée Français de la Carte à Jouer en 2015 ;
-échange scolaire entre le lycée Chiba Shôdai d'Ichikawa et le lycée Ionesco ;
-animations régulières sur le Japon et contes kamishibaï au Temps des Cerises depuis son ouverture en 2014 ;
-un authentique jardin japonais dans l'éco-quartier du Fort d'Issy.

La Municipalité a également noué des partenariats de qualité avec la Maison de la Culture du Japon à Paris, mais aussi avec les éditions Glénat et Japan FM.


Une programmation riche & éclectique

Expositions, spectacles, conférences, cinéma, concert, ateliers d'art de vivre... permettront de découvrir les différentes facettes de la culture japonaise.

Les temps forts :

ISSY MANGA
Exposition : « La fabuleuse histoire du manga » au Temps des Cerises du 2 octobre au 25 novembre. Entrée libre.
A travers cette exposition, les visiteurs pourront découvrir des œuvres rares de manga mais aussi mesurer l'influence qu'ont exercée des artistes occidentaux sur les publications satiriques japonaises du XIXème siècle.

SALON DU HAÏKU
Animation poétique à l'espace Andrée Chedid le week-end du 8 décembre avec notamment une exposition « Entre la plume et l'âme », un concert de Shakuhachi (flûte taillée dans le pied du bambou) et un récital « Secrets de femmes ».
Le haïku est une forme japonaise de poésie permettant de noter les émotions, le moment qui passe et qui émerveille ou qui étonne.
« Je mange du raisin. Grain après grain - Comme une grappe de mots », Nakamura Kusatao (Le poème court japonais d'aujourd'hui - Gallimard)

COULEURS JAPON
Série d'événements du 3 septembre 2018 au 31 janvier 2019, notamment :
-Ateliers « Arts traditionnels » avec l'association culturelle franco-japonaise Talachiné au Temps des Cerises et à l'Espace Andrée Chedid
-Projections de documentaires avec la chaine TV NHK au Temps des Cerises
-Ateliers « La philosophie et l'Orient » à l'Atelier Janusz Korzak
-Philo à l'écran « L'homme torpille » à la Halle des Épinettes

Vernissage de l'exposition "La fabuleuse histoire du manga"

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Rouge Blanc"
Location:
Ambassade d'Indonésie en France
47, rue Cortambert
75116 Paris
M° Rue de la Pompe, La Muette, Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 45 03 07 60
Fax : +33 (0)1 45 04 50 32
Internet Site : www.ambassadeindonesie.fr
Description:
05.10.18 < 06.10.18
De 13h00 à 20h00

Vernissage de l'exposition "Rouge Blanc"

[19:00-21:00] Vernissage de la vente "Joaillerie Paris"
Location:
Sotheby's
76, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau, Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 53 05 53 05
Fax : +33 (0)1 47 42 22 32
Internet Site : www.sothebys.com
Description:
Joséphine de La Baume lance la vente « Joaillerie Paris » chez Sotheby's.

Alors que Sotheby's Paris fête cette année ses cinquante ans, dont vingt passés à la galerie Charpentier, la célèbre maison de vente aux enchères dévoilait cette semaine sa prochaine vente consacrée à la haute joaillerie. Avec "Joaillerie Paris", Sotheby's réunit près de 250 lots de quelques unes des plus grands joailliers de tous les temps : Cartier, Van Cleef & Arpels, Boucheron, Chaumet... Certaines de ces pièces de collection ont d'ailleurs appartenu à l'icône française du ballet, Zizi Jeanmaire. D'autres datent des années 1910 à 1930, mais leur attrait contemporain reste encore aujourd'hui intact. Et c'est bien le message que Sotheby's faisait passer en invitant Joséphine de la Baume à incarner ses pièces préférées de la collection dans une série photographique entre héritage et modernité, exposée dans la galerie. Alors que la vente aura lieu le 11 octobre, Sotheby's invitait l'actrice et chanteuse française à monter sur scène avec son groupe Film Noir lors d'une soirée où l'on pouvait croiser Margherita Missoni, Annabelle Belmondo, Kristina Bazan ou Alexandra Ricci, pour lancer en beauté cette nouvelle vente.

en présence de Joséphine de La Baume, Annabelle Belmondo, Alexandra Ricci, Kristina Bazan, Margherita Missoni, Andres White Correal, Alexia Niedzielski, Elie Top, Virginie Mouzat

[19:30-21:00] Vernissage de Gwendoline Robin "Sous les lunes de Jupiter"
Location:
L'Onde Théâtre Centre d'art
Micro Onde - Centre d'art contemporain de l'Onde
8 bis, avenue Louis Breguet
78140 Vélizy-Villacoublay
M° Tram T6 L'Onde (Maison des Arts)
France
Phone : +33 (0)1 78 74 38 60
Mobile : +33 (0)6 19 77 32 89
Mail : microonde@londe.fr
Internet Site : www.londe.fr
Description:
galerie et rue traversante

du 6 octobre au 24 novembre
vernissage vendredi 5 octobre à 19h30

Gwendoline Robin joue avec les matières (terre, pierre, eau, air, verre, poudre noire), dont elle explore les potentialités d'assemblage par la mise en place d'actions orchestrant télescopages physiques et réactions chimiques.

Quand elle découvre le désert d'Atacama au Chili en 2014, Gwendoline Robin s'intéresse de plus près à ses paysages de sels, ses geysers et ses observatoires astronomiques. Plus tard, elle découvre les recherches d'un astronome et d'un océanographe qui observent les océans déchaînés, les mers congelées des lunes de Jupiter, les paysages arctiques, les mares acides, les carottes de glaces, les pluies de météorites... Ces paysages nourrissent son imaginaire et engagent la création de nouvelles installations en pleine ébullition, auxquelles participe la métamorphose des matières.

Vernissage de Gwendoline Robin "Sous les lunes de Jupiter"

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés