Thursday, October 11, 2018
Public Access


Category:
Category: All

11
October 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

  Exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Location:
Pavillon Carré de Baudouin
121, rue de Ménilmontant
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 58 53 55 40
Internet Site : www.carredebaudouin.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"

du 27 avril au 29 septembre 2018, prolongée jusqu'au 2 janvier 2019
du mardi au samedi de 11h à 18h

Personnage clé de l'histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l'une des plus grandes figures de cette photographie dite « humaniste », attachée à capter fraternellement l'essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, Willy Ronis se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu'il considère comme l'essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

À l'invitation de Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, Willy Ronis par Willy Ronis est à voir et à écouter du 27 avril au 29 septembre 2018, au Pavillon Carré de Baudouin, qui fête ses dix ans cette année, au cœur de ce quartier de Paris qu'il aimait tant.

Devenu reporter photographe en 1936, Willy Ronis mène de front commandes et recherches personnelles. Observant le monde, ses photos dressent une sorte de portrait à la fois intimiste et profond de la société et de l'époque. Elles constituent un immense travelling qui donne à voir, à comprendre et à aimer les gens dans l'ordinaire de leur vie. En plaçant l'homme au centre de son œuvre, en posant sur lui un regard optimiste et bienveillant, Willy Ronis n'en néglige pas pour autant de rendre compte de la dureté de l'époque, d'où ces nombreuses images sur le monde du travail et les luttes ouvrières, marquant son empathie et un engagement social qui perdure tout au long de son œuvre.

Outre les photographies exposées, près de deux cents, réalisées entre 1926 et 2001, le public pourra également feuilleter les albums à partir de bornes composées de tablettes interactives. Par ailleurs, une série de films et de vidéos réalisés sur Willy Ronis sera projetée dans l'auditorium selon une programmation particulière. Une occasion unique d'entrer de plain-pied dans l'univers personnel de l'artiste.

Neuf ans après le décès de Willy Ronis, cette exposition célèbre la clôture de la succession et l'entrée de l'œuvre dans les collections de la MAP, l'établissement du ministère de la Culture qui gère, entre autres, les grandes donations photographiques faites à l'État. Le commissariat de cette exposition est assuré par Gérard Uféras, photographe, l'un des plus proches amis de Willy Ronis, et par Jean-Claude Gautrand, photographe, journaliste et historien de la photographie française. Toutes les photographies exposées font l'objet d'un travail exceptionnel au sein du laboratoire de l'Agence photographique de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, qui les diffuse en exclusivité.

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Pendant le défilé de la victoire du Front populaire, rue Saint-Antoine, Paris, 14 juillet 1936
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Les Amoureux de la Bastille, Paris, 1957
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Le Café de France, L'isle-sur-la-Sorgue, 1979
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

08:00 [08:30-18:00] Kyriba Live! 2018
Location:
Pavillon Cambon Capucines - Potel et Chabot
46, rue Cambon
75001 Paris
M° Madeleine, Opéra
France
Phone : +33 (0)1 47 20 04 05
Fax : +33 (0)1 47 20 10 60
Mail : cambon@poteletchabot.fr
Internet Site : www.poteletchabot.com
Description:
>> RSVP







[14:00-20:00] Vernissage de Fred le Chevalier "On est tous roi d'un pays qui n'existe pas"
Location:
Galerie Eko Sato
57, rue des Cascades
75020 Paris
M° Pyrénées, Jourdain, Couronnes
France
Mobile : +33 (0)6 24 92 13 23
Mail : contact@ekosato.com
Internet Site : www.ekosato.com
Description:
A l'occasion de la publication du livre « On est tous roi d'un pays qui n'existe pas » de Fred Le Chevalier aux éditions La Pionnière, nous avons le plaisir de vous inviter à la journée de signatures le jeudi 11 octobre 2018 de 14H00 à 20H00.

Pop Up Exposition de dessins originaux les 11, 12 et 13 octobre 2018
(Les 12 et 13, 14H00-19H00)

Vernissage de Fred le Chevalier "On est tous roi d'un pays qui n'existe pas"
Fred Le Chevalier - L'autre, cette étrangeté sacrée (détail) - Encre dur papier










[17:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Roberto Matta - Les Terres"
Location:
Galerie Diane de Polignac & Chazournes
2 bis, rue de Gribeauval
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 83 06 79 90
Mobile : +33 (0)6 14 74 77 05
Mail : contact@dianedepolignac.com
Internet Site : www.dianedepolignac.com
Description:
Exposition inédite autour de six œuvres de la série Les Terres de l'artiste Roberto Matta, exposées pour la première fois en galerie

Exposition : du 11 octobre au 21 décembre 2018

Vernissage le jeudi 11 octobre 2018 de 17h à 21h, en présence du fils de Roberto Matta, Ramuntcho Matta
A cette occasion, Ramuntcho Matto signera le livre « Roberto Matta - Alain Jouffroy, Correspondance 1952-1960 » publié aux Editions Arteos et témoignant des nombreux échanges entre Roberto Matta et le critique d'art Alain Jouffroy

Vernissage de l'exposition "Roberto Matta - Les Terres"

Présentées pour la première fois en galerie, six œuvres fondamentales de l'artiste Roberto Matta seront exposées dans le 7e arrondissement de Paris, à la Galerie Diane de Polignac du 11 octobre au 21 décembre 2018.

L'exposition intitulée "Roberto Matta : Les Terres", met en lumière une série d'œuvres élaborées avec des terres naturellement pigmentées et appliquées sur de la toile de jute.

Artiste majeur du XXe siècle, Roberto Matta est, selon les mots de Marcel Duchamp, « le peintre le plus profond de sa génération ». Infatigable voyageur, c'est à travers son exploration du monde qu'il faut chercher les origines des Terres et de cette technique de peinture singulière. Matta prendra notamment conscience de la « puissance terrifiante de la terre », lors d'un voyage au Mexique aux côtés de Robert Motherwell et Ann Clark en 1941. Porteuse d'histoire, la terre devient un élément de langage particulièrement significatif pour Matta.

La série réalisée entre les années 50 et 70 fait non seulement écho aux voyages et origines de Roberto Matta, mais également à ses engagements idéologiques et philosophiques. Partant du constat que la peinture s'est éloignée de sa vocation politique, au point de devenir un simple objet d'apparat, Roberto Matta décide d'éveiller les consciences afin d'initier un changement.

Il remplace ainsi la peinture « industrielle » par la terre, matériau naturel et à portée de main. Dans une époque vacillante et profondément marquée par l'horreur, Matta s'éloigne de la simple représentation du monde et décide de militer par le médium. Empreint d'une forte conscience politique, il prend aussi position dans de nombreux débats virulents ; il dénonce notamment les tortures perpétrées lors de la guerre d'Algérie avec la peinture La Question (1958), une référence directe au livre éponyme, censuré dès sa publication.

Grande figure du surréalisme et ami d'André Breton, Matta incarne l'apothéose de ce multiculturalisme artistique propre au XXe siècle où la politique et les guerres marquent cette génération. Matta influencera jusqu'aux Expressionnistes Abstraits américains tel Robert Motherwell.

« Vous peignez sur un chevalet, vous êtes encore en train de peindre ce que vous voyez.
Il faut mettre la toile par terre et peindre ce que vous ressentez. »
Roberto Matta.

Vernissage de l'exposition "Roberto Matta - Les Terres"
Roberto Matta, La Question, 1958, technique mixte sur toile, 202 x 287 cm. © ADAGP, Paris, 2018 / Photo Galerie Diane de Polignac, Christian Demare


A propos de Roberto Matta

Jouissant d'une reconnaissance artistique considérable, sa maîtrise du geste et sa créativité lui valent la Médaille d'Or du mérite des Beaux-Arts (1985) remis par le Ministre de l'Éducation, de la Culture et des Sports. L'artiste chilien, issue d'une formation d'architecte à l'Université Catholique de Santiago, se révèle être d'une grande polyvalence artistique : peintre, architecte, sculpteur et poète, il est considéré comme une figure emblématique parmi les artistes de la seconde moitié du XXe siècle.


Roberto Matta / Alain Jouffroy : correspondance 1952 - 1960.
Préface de Bernard Blistène
Edition bilingue chez Arteos - 29 €

Vernissage de l'exposition "Roberto Matta - Les Terres"
Roberto Matta, sans titre, 1963 ca., technique mixte sur toile, 100 x 100 cm. © ADAGP, Paris, 2018 / Photo Galerie Diane de Polignac, Christian Demare

Vernissage de l'exposition "Roberto Matta - Les Terres"
Roberto Matta, sans titre, 1963 ca., technique mixte sur toile, 100 x 100 cm. © ADAGP, Paris, 2018 / Photo Galerie Diane de Polignac, Christian Demare











[18:00-21:00] Finissage de Francis Brunelle "peintures sculptures"
Location:
Galerie Maître Albert
6, rue Maître-Albert
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 55 42 73 77
Mail : jdm@lmet.fr
Internet Site : www.maitrealbertgallery.com
Description:
Francis Brunelle, la galerie Maître Albert seraient heureux de votre présence, autour d'un verre, le jeudi 4 octobre à partir de 18 heures à 21 heures pour le vernissage de son exposition "peintures sculptures".

Exposition du 2 octobre jusqu'au 13 octobre 2018

Vernissage de Francis Brunelle

[18:00-21:00] Finissage de l'exposition "La Galerie Guillaume fête ses 15 ans !"
Location:
Galerie Guillaume
32, rue de Penthièvre
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 71 07 72
Fax : +33 (0)1 44 71 07 73
Mail : galerie.guillaume@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerieguillaume.com
Description:
en présence de Denis Christophel


15 ans, 15 artistes

A cette occasion, les œuvres de 15 artistes de la galerie seront exposées du 1er septembre au 6 octobre 2018

Guillaume Sébastien vous invite à une soirée en présence des artistes :
Jeudi 13 septembre 2018 à partir de 17h30

Exposition du 1er septembre au 6 octobre 2018
Du mardi au samedi de 14h à 19h

avec :
Bang Hai Ja - Anne Deval - Shirley Goldfarb - Pierre Wemaëre - Jean-Paul Agosti
Denis Christophel - Thierry Des Ouches - Yves Lévêque - François-Xavier de Boissoudy - Witold Pyzik
Jérémie Lenoir - Anna-Lisa Unkuri - Miklos Bokor - Marcoville - Peter Knapp

Vernissage de l'exposition "La Galerie Guillaume fête ses 15 ans !"

[18:00-23:55] Grande soirée étudiante
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Anne Hidalgo, Maire de Paris vous invite à une
GRANDE SOIRÉE ÉTUDIANTE À L'HÔTEL DE VILLE DE PARIS
LE 11 OCTOBRE 2018 - DE 18H À 00H

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

Au programme : Performances artistiques, concerts, DJ Set et boissons offertes.

[18:00-22:00] Inauguration du showroom HOWE
Location:
Quartier Drouot
Quartier Drouot
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot, Grands Boulevards, Le Peletier
France
Internet Site : www.quartierdrouot.com
Description:
HOWE, 78 Rue de Provence, 75009 Paris

Journées portes ouvertes avec animation : 10 et 11 octobre 2018
Horaires : de 10h à 18h
A ne pas manquer cocktail : 11 octobre, de 18h à 22h

RSVP : france[@]howe.com

Inauguration du showroom HOWE

[18:00-21:00] Itinérance x Atelier Bartavelle YAYA Cocktail
Location:
Vitrine DD
DD Vitrine Créative
5, cité Dupetit-Thouars
75003 Paris
M° Temple, République
France
Mail : bonjour@avecdd.fr
Internet Site : www.avecdd.fr
Description:
La 1ère édition «YAYA» présente 12 pulls uniques tricotés par des grands-mères de l'île de Tinos dans les Cyclades en Grèce :
Aneza, Anna, Athina, Koula, Litsa, Maria, Philomena, Rita, Rosa, Sofia.

Photos de Philippine Chaumont et Agathe Zaerpour
Films de Lisa Boostani et Nicolas Moreau
Mezze grecs par Kalios, rafraîchissements ChariTea et Pernod Ricard, végétation méditerranéenne Dandelion


ITINÉRANCE
ITINÉRANCE met en lumière des initiatives positives et engagées dans la mode en Méditerranée. En 2018 et pendant deux ans, nous parcourrons 5 pays - Grèce, Tunisie, Liban, Maroc, Turquie - pour réaliser 5 éditions limitées de vêtements en collaboration avec des acteurs locaux.
www.atelierbartavelle.com

DD
Un lieu participatif, interactif et pluridisciplinaire au cœur du Haut Marais à Paris. L'ambition de la Famille DD est de faire éclore des idées, des rencontres, des projets inédits.
Nous mettons notre espace à disposition pour des présentations de collections, pop up stores, expositions et événements.
www.avecdd.fr

En collaboration avec Voyageurs du Monde

Itinérance x Atelier Bartavelle YAYA Cocktail

[18:00-20:00] Rencontre avec Pascal Quignard et François de Coninck
Location:
Librairie Yvon Lambert
Yvon Lambert Bookshop
14, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 45 66 55 84
Mail : librairie@yvon-lambert.com
Internet Site : shop.yvon-lambert.com
Description:
pour "Angoisse et Beauté" de Pascal Quignard aux éditions du Seuil

Lancement et signature

Rencontre avec Pascal Quignard et François de Coninck

[18:00-21:00] Sortie de l'ouvrage "Temps donné" de Jérôme Borel
Location:
Librairie Mazarine
78, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 46 33 48 37
Mail : librairie@lamazarine.com
Internet Site : www.lamazarine.com
Description:
Nombre de pages : 144 p.
Graphisme : Justine Gaxotte
Texte de Julia Garimorth et entretien de
Patrick Scemama.
Prix : 28 €

Sortie de l'ouvrage "Temps donné" de Jérôme Borel

[18:00-21:00] Vernissage d'Elisabeth Stenne "L'été de Dominique"
Location:
Galerie Françoise Durst
15, rue de la Tour
75016 Paris
M° Passy, Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 45 24 73 00
Mail : bonjour@francoisedurst.fr
Internet Site : www.francoisedurst.fr
Description:
Exposition du 11 octobre au 10 novembre 2018

Vernissage d'Elisabeth Stenne

Vernissage d'Elisabeth Stenne "L'été de Dominique"
Elisabeth Stenne - Sans titre - 73 x 92 cm

Vernissage d'Elisabeth Stenne "L'été de Dominique"
Elisabeth Stenne - Sans titre - 116 x 89 cm

[18:00-21:00] Vernissage d'Horacio Arance "Bonpland"
Location:
Centre d'animation Dunois
61, rue Dunois
75013 Paris
M° Nationale, Chevaleret
France
Phone : +33 (0)1 45 83 44 36
Mail : cadunois@ligueparis.org
Internet Site : ligueparis.org/centre-animation/13eme-arrondissement__trashed/dunois__trashed/
Description:
"Sur l'aquifère guarani, la terre de Bonpland, le scientifique oublié"
Exposition d'Horacio Arance

Vernissage le Jeudi 11 Octobre à 18h

Vernissage d'Horacio Arance "Bonpland"

Vernissage d'Horacio Arance "Bonpland"

Vernissage d'Horacio Arance "Bonpland"

[18:00-21:00] Vernissage de Claude Lévêque "POISON"
Location:
RueVisconti
Maison d'Edition et de Production d'Art
17-19, rue Visconti
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 56 81 13 45
Mail : contact@ruevisconti-editions.com
Internet Site : www.ruevisconti-editions.com
Description:
Mouvements-rueVisconti

Vernissage de Claude Lévêque "POISON"

[18:00-21:00] Vernissage de Donato Piccolo "La Gioconda che cammina"
Location:
Galerie Italienne
15, rue du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0) 9 84 43 87 3
Mail : info@galerieitalienne.com
Internet Site : www.galerieitalienne.com
Description:
11 octobre - 1 décembre 2018
Vernissage Jeudi 11 octobre 18:00 - 21:00

Commissaire de l'exposition : David Rosenberg

La Galerie Italienne présente la première grande exposition parisienne de l'artiste italien, Donato Piccolo. À la croisée de la science et de l'art, la réputation internationale de Donato Piccolo s'est formée autour de son utilisation à la fois des mediums traditionnels tels que le dessin, la sculpture et la peinture ainsi que l'utilisation de la robotique et de l'intelligence artificielle. Les œuvres de l'artiste combinent deux aspects complémentaires et indissociables: elles sont à la fois sculptures et machines, formes et processus. Ce caractère hybride constitue, selon Donato Piccolo, la nature même de « l'art holistique » : un art dont la fonction essentielle est d'explorer « l'énigme du monde visible ».

Mona Lisa, c'est la métaphore de l'art. Et le cheminement de la Joconde, c'est l'évolution continue du sens et des formes, ce à quoi précisément Donato Piccolo s'est intéressé pour concevoir cette proposition.

L'exposition elle-même est conçue comme « un grand corps sculptural » qui se déploie dans tous les espaces de la galerie, où toutes les œuvres sont reliées entre elles par des relations de cause à effet. Chaque œuvre influence l'autre. Le tout est conditionné par le particulier.

À sa manière l'artiste s'inspire de différentes théories : effet papillon, théorie du chaos ou encore de phénomènes physiques de flux ou de turbulences.

On y découvre, entre autres, des objets-sculptures dotés de prothèses mécaniques mais aussi d'intelligence artificielle. Chacun d'eux vit sa vie dans la galerie, se déplace, s'illumine ou encore émet des sons ; interagissant avec ce qui l'entoure. Une fois installée, l'exposition ne cesse de bouger, d'évoluer, et nous avec.

Il y a aussi de grands dessins et des peintures traitant des sujets scientifiques évoqués plus haut mais aussi de phénomènes psychologiques liés, entre autres, à la généalogie.

« Toutes les familles ont un secret » : sous cette phrase inscrite dans une des compositions, l'artiste écrit en lettre capitales le mot « boomerang ». Ce qui est enfoui finit par ressurgir, ce qui est passé sous silence vient à être dit, l'occulté devient visible.

Énergie cinétique, électro-magnétique ou psychique : ce qui est lancé au loin ne manque pas de revenir, à l'instar de la Gioconda che cammina.


Donato Piccolo vit et travaille à Rome. Il a exposé aux 52e et 54e Biennales de Venise. Son travail fut exposé, entre autre, au Musée MACRO de Rome, à la Fondation CINI de Venise, à la Fondation Boghossian à Bruxelles et au Musée de l'Ermitage à Saint-Petersbourg. Il est représenté en France par la Galerie Italienne.

David Rosenberg Rome-Paris, septembre 2018

Vernissage de Donato Piccolo "La Gioconda che cammina"

[18:00-21:00] Vernissage de Hermann Nitsch
Location:
Galerie RX
Rodrigue & Dereumaux
16, rue des Quatre-Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Paul, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 71 19 47 58
Mobile : +33 (0)6 37 88 04 98
Mail : info@galerierx.com
Internet Site : www.galerierx.com
Description:
VERNISSAGE
Jeudi 11 octobre à 18h
- en présence de l'artiste -

EXPOSITION PERSONNELLE
12 octobre - 24 novembre 2018

Commissariat Denise Wendel-Poray

Après plus de 25 ans d'absence sur la scène parisienne, l'automne 2018 marquera le retour d'Hermann Nitsch.

Avant cela, le dernier grand événement tenu à Paris était en janvier 1975 quand l'artiste répondait à l'invitation de la seconde édition de la FIAC. Le soir du vernissage, l'artiste autrichien offrit sa 48ème Action au public français.


Evénement à la galerie

La Galerie RX est heureuse de présenter l'exposition personnelle de l'artiste autrichien Hermann Nitsch (80 ans) dont le commissariat a été confié à Denise Wendel-Poray. Cette exposition marque la collaboration de la galerie avec ce grand actionniste viennois qu'elle représente depuis décembre 2017.

La première exposition personnelle à la galerie rassemblera une sélection de peintures réalisées de 1973 à aujourd'hui. Elle sera suivie de la rétrospective à l'Albertina Museum de Vienne en Autriche dédiée à son œuvre picturale au printemps 2019. Certaines des œuvres sur toiles présentées ont été réalisées lors d'Actions cérémoniales et sacrificielles ou lors d'Actions paintings. L'artiste, toujours en activité présentera des œuvres réalisées dans les mois précédents l'exposition.

Commissariat : Denise Wendel-Poray est écrivaine, journaliste et commissaire d'exposition. Elle est l'auteure d'essais sur les relations entre art, théâtre et musique. Commissaire invitée au Musée Lehmbruck à Duisburg de 2010 à 2012, elle a également réalisé une exposition sur William Kentridge au Musée Rupertinum de Salzbourg en 2017 et l'exposition Wahlverwandshaften au Museum Sammlung Friedrichshof à Zurndorf, Autriche en 2018. Son prochain livre Painting the Stage: Artist as Stage Designers paraitra à l'automne 2018 chez Skira Editore.

Conférence : Robert Fleck présentera et contextualisera le travail d'Hermann Nitsch dans le cadre d'une conférence donnée le mercredi 31 octobre à la galerie.


Actualités 2018/2019

- THE ARMORY SHOW, New-York, Etas-Unis : présent dans l'exposition Focus Sector suite à l'invitation du curator Gabriel Ritter, directeur du département d'art contemporain au Minneapolis Institute of Art (Mia). Suivi d'une conférence avec l'artiste et le critique Robert C. Morgan dans le cadre des Talks Armory live show.
- MASSIMO de CARLO gallery, Londres, Royaume-Uni.
- NITSCH Museum, (25 mai 2008 - 5 mai 2009), Mistelbach, Autriche. Performance Symphony (1er septembre).
- OSTHAUS Museum (21 octobre au 12 janvier 2019), Hagen, Allemagne.


A partir de janvier 2019, l'Albertina Museum de Vienne en Autriche présentera au public une exposition rétrospective d'œuvres picturales.


Hermann Nitsch, artiste à l'œuvre totale et protéiforme est accueilli à deux reprises à la Documenta de Cassel (1972 et 1982), puis aux MOCA de Los Angeles, MACBA de Barcelone, Museum of Contemporary Art de Tokyo en passant par les opéras de Zurich, Munich, Vienne et Lintz avec lesquels il a réalisé ou co-réalisé des opéras.
Les œuvres d'Hermann Nitsch sont visibles dans les collections permanentes des grands musées nationaux tels que la Tate de Londres, Le Centre Pompidou de Paris, le Metropolitan, le MOMA, le Guggenheim de New-York, Stedelijk museum d'Amsterdam, Kunstmusuem de Bern, Albertina de Vienne, Ludwig Museum...

Vernissage de Hermann Nitsch

Vernissage de Hermann Nitsch
Hermann Nitsch
Acrylique sur toile, 2004 - 200x300cm
© Hermann Nitsch - ADAGP

[18:00-21:00] Vernissage de Janaina Mello Landini "Aglomeração"
Location:
Galerie Virginie Louvet
48, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 97 48
Mobile : +33 (0)6 32 90 10 20
Mail : contact@virginielouvet.com
Internet Site : www.virginielouvet.com
Description:
12 octobre - 14 novembre 2018
Vernissage : jeudi 11 octobre 2018 de 18h à 21h

L'art est toujours le résultat d'une contrainte. Croire qu'il s'élève d'autant plus haut qu'il est plus libre, c'est croire que ce qui retient le cerf-volant de monter, c'est sa corde. André Gide

Succédant aux Impregnações (Imprégnations), les Aglomerações (Agglomérations) que Janaina Mello Landini présente à l'occasion de sa deuxième exposition personnelle à la galerie constituent un nouvel ensemble de travaux issu de la série des Ciclotramas débutée en 2010, toujours en cours d'évolution.

Utilisant ses matériaux de prédilection, des cordes en nylon ou en coton qu'elle détisse méticuleusement jusqu'à obtenir le fil le plus fin possible, l'artiste réalise des compositions aux formes organiques ou végétales, en venant les broder sur la toile.

L'idée est de « détricoter » le temps de l'intérieur en effilochant la même corde, ouvrant la voie à des bifurcations progressives jusqu'à parvenir au dernier stade indivisible, étape finale qui fixe le tout dans un équilibre parfait.

Alors qu'avec les Impregnações l'artiste commençait le « tissage » et que les ramifications se développaient selon un schéma logique et délicatement apparent, avec les Aglomerações, ces mêmes branches se mettent maintenant à grimper les unes sur les autres, pour générer finalement un travail flirtant avec la notion de « rhizome ». La qualité organique des formes arborescentes demeure, mais maintenant plutôt comme les organes du corps, prenant la forme de reins, d'utérus, de cœur etc. Les cordes ne sont plus déposées au sol, elles sont épaisses, magistrales, elles sortent de la toile et déchirent le tissu comme une peau. La toile n'est plus une feuille blanche, elle adopte maintenant la couleur naturelle du lin, ce qui ajoute une perception et une profondeur supplémentaires au travail.

L'œuvre devient ainsi un ensemble d'éléments matériels et tactiles. Son lien avec le principe d'espace-temps est la qualité essentielle qui permet d'établir une relation entre cette dernière et le regard témoin.

Selon Efisio Carbone, « Ces Aglomerações reflètent une manifestation des sentiments de l'artiste. L'absence de formes minimalistes et rigides est évident. Nous ne sommes pas devant un art programmé mais un art-action pour lequel le temps est perçu comme une succession continue et constamment changeante d'instants créatifs distincts, qui ne se répètent jamais ».


Janaina Mello Landini est née en 1974 à São Gotardo, Brésil. Elle vit et travaille à São Paulo.

Architecte de formation, Janaina Mello Landini a étudié la physique et les mathématiques. Son travail reflète cet intérêt et s'appuie également sur ses observations sur le temps, tout en exprimant son point de vue personnel et poétique, « tissant » ainsi sa vision du monde. Son œuvre varie d'une échelle à l'autre, du format de la toile aux espaces plus monumentaux que l'artiste investit pour ses installations in situ.

Depuis 2010, l'artiste a exposé au Brésil, en Amérique Latine et en Europe.
En 2016, son travail a été montré au Palais de Tokyo et en 2017 à la Rijwijk Textile Biennial en Hollande.
En 2018, une de ses œuvres a été exposée au Centquatre-Paris dans le cadre de l'exposition de la collection BIC.
Actuellement, une installation in situ de la série Ciclotrama est visible à la Fondation Carmignac sur l'île de Porquerolles, France.

Vernissage de Janaina Mello Landini "Aglomeração"
Image (détail) : Janaina Mello Landini, Ciclotrama 123 (aglomeração), 2018, 2 m de corde en coton de 20mm de diamètre sur toile de lin, 120 cm x 85 cm

[18:00-21:00] Vernissage de Jean-Claude Servais "Grand Format"
Location:
Galerie Art Maniak
10, rue de la Grange-Batelière
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot, Grands Boulevards, Le Peletier
France
Phone : +33 (0)1 42 46 94 97
Mail : clement.gombert@hotmail.fr
Internet Site : www.art-maniak.com
Description:
11 au 20 octobre 2018
Lundi au vendredi : 10h - 19h
Samedi : 11h - 19h

Vernissage-Dédicace : 11 octobre de 18h à 21h

A l'occasion de la sortie de l'album "Le Chalet Bleu" chez Dupuis et des 30 ans de leur collection Aire Libre la galerie Art Maniak met à l'honneur le dessinateur Jean-Claude Servais.

A partir du 11 octobre, la galerie Art Maniak, spécialisée dans le 9ème Art met à l'honneur le dessinateur Jean-Claude Servais.
Une exposition-vente de planches originales sélectionnées dans plusieurs albums aura lieu.


Jean-Claude Servais en quelques dates

Jean-Claude Servais est né en 1956 dans la jolie ville de Liège.
En 1975, le dessinateur voit ses premières planches publiées dans le journal de SPIROU.
Il publie également des planches dans l'hebdomadaire TINTIN à partir de 1977.
Il est édité pour la première fois en 1992, avec Lova, dans la prestigieuse collection AIRE LIBRE.
Ses dessins sont dans la pure tradition des gravures du XIXème siècle.


Les 30 ans du Label Aire Libre

Voilà 3 décennies que cette collection, éditée par Dupuis, participe à donner ses lettres de noblesse à la bande dessinée. En voulant apporter un nouveau regard au 9ème art, elle permet à Dupuis de montrer un autre visages des dessinateurs, pour un virage souvent plus adulte.
Citons quelques artistes qui on été publiés : Cabanes, Pedrosa, Cosey, Bastien Vives, Gibrat et bien-sûr J-C Servais !!!

Vernissage de Jean-Claude Servais "Grand Format"

[18:00-21:00] Vernissage de Jean-Michel Hannecart "A l'opposé de l'ombre"
Location:
Galerie Gratadou-Intuiti
Galerie Intuiti
16, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Mobile : +33 (0)6 82 83 26 29
Mail : cg@galerie-intuiti.com
Internet Site : www.galerie-intuiti.com
Description:
VERNISSAGE : jeudi 11 octobre à partir de 18h
EXPOSITION : du vendredi 12 octobre au samedi 10 novembre 2018

http://jeanmichelhannecart.blogspot.com

Vernissage de Jean-Michel Hannecart "A l'opposé de l'ombre"

[18:00-21:00] Vernissage de Joon-Young Yoo "In a relationship"
Location:
La Galerie du C.R.O.U.S. de Paris
11, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 10 99
Fax : +33 (0)1 43 54 10 99
Mail : galerie@crous-paris.fr
Internet Site : www.crous-paris.fr/article.asp?idcat=AABD
Description:
10 octobre 2018 -> 20 octobre 2018

Vernissage de Joon-Young Yoo "In a relationship"
Une sculpture qui se complète avec le vent, 2017
peinture sur soie, 90 x 500 cm chacun

[18:00-22:00] Vernissage de Katherine Oh "Of things invisible to mortal sight"
Location:
Galerie Mansart
Galerie François Mansart
5, rue Payenne
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)9 52 48 86 08
Mail : contact@galerie-mansart.fr
Internet Site : www.galerie-mansart.fr
Description:
Vernissage / Opening
Jeudi 11 octobre 2018 de 18h à 22h

Exposition / Show
12 octobre - 25 novembre 2018

Katherine Oh continue d'explorer sensiblement les cieux, les espaces mentaux et éthériques.
Dans la Galerie Mansart, disposition des toiles, nature des formats, variations des teintes et surgissement du figuratif composent un parcours narratif pour le spectateur.
Chacune de ses peintures s'inscrit dans de multiples temporalités. C'est ce travail de captation du temps traversé, qui vibre dans les toiles de Katherine Oh. Entre infini et finitude.

www.ohkatherine.com

Vernissage de Katherine Oh "Of things invisible to mortal sight"

[18:00-21:00] Vernissage de L'Atlas "Optical Graffiti"
Location:
Galerie Lélia Mordoch
50, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 53 10 88 52
Fax : +33 (0)1 53 10 88 49
Mail : lelia.mordoch.galerie@wanadoo.fr
Internet Site : www.leliamordoch.com
Description:
12 octobre 2018 - 17 novembre 2018
vernissage le 11 octobre 2018

Pour L'Atlas, toute lettre est une forme et toute forme est une lettre. Il se fait d'abord un nom sur la scène graffiti dans les années 1990. Fasciné par l'histoire de l'écriture, il étudie ensuite la calligraphie dans plusieurs pays et dessine sa propre typographie.

L'exposition "Optical Graffiti" propose un aperçu des différentes séries réalisées ces dix dernières années, comme "Phosphènes" dans laquelle les lettres de son nom apparaissent ou disparaissent entre les lignes selon qu'on les regarde au jour ou à la lumière noire, ou la récente série "Shapes" dont il conçoit le support selon la taille de la forme.

Sans jamais se départir de son amour de la lettre, L'Atlas change les proportions des vides et des pleins pour brouiller le regard, cryptant les mots contenus dans ses toiles, parfois jusqu'à l'effacement. Son œuvre se situe au croisement de l'histoire de l'écriture, de l'art minimal, de l'abstraction géométrique et de l'art optique.

A l'occasion de l'exposition, parution du livre "L'Atlas - Optical Graffiti", 96 pages, éditions Lélia Mordoch.

Textes de Lélia Mordoch, Sophie Pujas / L'Atlas et Michel Verlinden.

Vernissage de L'Atlas "Optical Graffiti"
Black Rays, 2017,
technique mixte sur toile, 200 x 200 cm
© L'Atlas

J'ai tout de suite aimé les oeuvres de L'Atlas pour la puissance de leur graphisme. Il n'est pas facile de trouver des artistes qui renouvèlent l'art géométrique. Du graffiti à l'art optique, L'Atlas refuse de se laisser enfermer dans un genre... il revendique un art sans frontière.

Il s'inspire des relevés topographiques des temples mais c'est la calligraphie, l'inscription du signe dans une forme structurée, qui l'amène à l'art cinétique.

La signature de L'Atlas est présente dans chacune de ses oeuvres même si parfois elle est bien cachée. Un labyrinthe dans lequel s'inscrit une signature voilà comment pourrait se définir la plupart de ses tableaux. Mais il faut aller plus loin dans l'univers des signes. Un tableau peut en cacher un autre. Jeux d'optique, phosphènes qui se révèlent à la lumière bleue, carré tournant il y a toujours dans ses oeuvres un mystère à décrypter. L'Atlas est un artiste dont l'érudition se révèle dans la jubilation de la création.
Il saisit l'esprit de la ville et y imprime sa marque en créant une archéologie contemporaine où le graphe sert de repère dans la jungle urbaine, où l'artiste déchiffre la ville de sa griffe. Le promeneur découvre des étoiles sur l'asphalte...et une boussole pour ne pas perdre le nord.
Au labyrinthe de la création contemporaine, cherchez L'Atlas et vous trouverez un grand artiste qui donne au Street Art une nouvelle dimension : Optical Graffiti.

Lélia Mordoch

Vernissage de L'Atlas "Optical Graffiti"
L'ATLAS, Cascades, 2016 - Ménilmontant, Paris 20ème. photo ©BYNDR

Vernissage de L'Atlas "Optical Graffiti"
L'ATLAS, Cascade #1, 2018 - Laque et encre aérosol sur bois, 148 x 115 cm

Vernissage de L'Atlas "Optical Graffiti"
L'ATLAS, Breakage #6, 2017, laque et encre aérosol sur toile, 112.5 x 112.5 cm

Vernissage de L'Atlas "Optical Graffiti"
L'ATLAS, Squares #11, 2016, laque et encre aérosol sur toile, 135 x 135 cm

Vernissage de L'Atlas "Optical Graffiti"
L'ATLAS, Cross #2, 2018, laque et encre aérosol sur bois, 150 x 150 cm

[18:00-21:00] Vernissage de Léonard Bourgois Beaulieu "Le Grand Tour"
Location:
Galerie Laure Roynette
20, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 71 06 35
Mobile : +33 (0)6 08 63 54 41
Mail : contact@laureroynette.com
Internet Site : www.galerie-art-paris-roynette.com
Description:
Vernissage de Léonard Bourgois Beaulieu "Le Grand Tour"

du 11 octobre au 17 novembre 2018

Commissariat Henri van Melle

Léonard Bourgois Beaulieu commence à prendre des photos en 2008 après avoir été comédien et réalisateur. En 2010, il rencontre Nicole Wisniak, rédactrice en chef du Journal Egoiste, ce qui l'amène à travailler quelques mois
à ses côtés, lui permettant de publier son travail dans le numéro 16 (Mai 2011).
En 2011, il suit la formation continue de l'école des Gobelins à Paris et découvre l'usage de la chambre grand format. C'est lors d'un accident qu'il découvre une autre manière d'utiliser le négatif de ses Polaroïds. Il expose la même année pour la première fois à Paris photo la série Noirs miroirs à la galerie du jour.
L'exposition Noirs Miroirs contient des portraits de Henry Hopper et des paysages de Californie, les photos portent physiquement l'empreinte de poèmes de Jack Kerouac. Le livre Noirs Miroirs parait pour son solo show.
Son travail passant de la photographie argentique à la transformation numérique, Microso le sélectionne avec 30 artistes pour créer une oeuvre en rapport avec Windows et l'expose au Palais de Tokyo.
Léonard Bourgois Beaulieu voyage régulièrement, il entreprend de parcourir le monde pour nous donner sa vision contemporaine du Grand Tour.
« Les paysages de Californie me frappèrent. La nature sauvage dont notre présence semblait absente a été réclamée par les êtres humains, elle est délimitée par les routes, marquée par des symboles humains. Nous ne sommes plus absent de la nature, elle fait partie de parcs, réserves, déclarée patrimoine de l'humanité, en notre possession. Plus rien de sauvage, elle a un statut, une identité. »
Depuis ses débuts, Léonard interroge sur la place de la jeunesse dans la société actuelle. En prenant des auto-por- traits à côtés de ses amis artistes, il joue déjà avec l'illusion des genres.
Cinq ans après les premiers portraits de Yuan (2008), la nouvelle série «Ma mère est moi» illustre cette progression dans son travail. Yuan Yi (photographe et modèle) décida après la perte de sa mère de jouer de son androgynie pour prendre l'apparence d'une femme.
La série « À la chambre » (2013-2017) traite de l'identité et des représentations du genre. Ces jeunes adultes ne se reconnaissent pas dans le monde binaire et se jouent des codes hétéronormés.


Polaroïds

"J'ai découvert l'utilisation de la chambre grand format aux Gobelins. Les polaroïds servaient uniquement pour prévisualiser le plan avant de prendre la photo finale.

Je découvrais les derniers instants d'un médium artistique et leur instantanéité me fascinait. Mes polaroïds sont une matière que je dois confronter à l'espace qui m'entoure.
On retrouve souvent mes empreintes digitales mais aussi du sable, de la poussière, des imperfections; je les gratte, passage obligé pour le développement. Pour Noirs Miroirs, l'encre du livre, qui me servait de protection au moment de la prise de vue, est restée collée avec des morceaux de pages déchirés contre les négatifs.
Je laisse l'environnement et le temps avoir le même e et sur eux que sur moi. Le polaroïd me permet de traiter l'accident comme un sujet à part entière. L'accident et la surprise transforment la photo.

«l'accident est l'apparition de la qualité d'une chose qui était masquée par une autre» disait Paul Valéry.

Je ne souhaite pas traiter le polaroïd et donc la photo comme une oeuvre fragile, à protéger ou manipuler avec des gants.
Sous mes mains, le polaroïd, objet tangible, est le témoin buvard de l'instant photographique. J'ai un rapport frontal et tactile avec lui. Il me faut des mois pour développer un négatif selon mon procédé. Ce temps me permet de nouer un lien avec les photographies que je crée, de leur laisser l'espace de vivre avant leur révélation."

Léonard Bourgois Beaulieu

Vernissage de Léonard Bourgois Beaulieu "Le Grand Tour"

Vernissage de Léonard Bourgois Beaulieu "Le Grand Tour"

Vernissage de Léonard Bourgois Beaulieu "Le Grand Tour"

Vernissage de Léonard Bourgois Beaulieu "Le Grand Tour"

[18:00-21:00] Vernissage de Marc Lathuillière "Fractal Factory"
Location:
Galerie Binôme
pour la photographie contemporaine
19, rue Charlemagne
75004 Paris
M° Saint-Paul, Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 42 74 27 25
Mail : info@galeriebinome.com
Internet Site : www.galeriebinome.com
Description:
12/10 - 01/12/18
vernissage jeudi 11 octobre de 18h à 21h

Depuis 2016, Marc Lathuillière développe un important corpus de travaux photographiques sur l'industrie, ses emplois et ses géographies en crise. Complétant sa série iconique Musée national, une trentaine de portraits masqués d'ouvriers et de chefs d'entreprise ont été produits en vallée du Rhône pour sa récente exposition personnelle au Creux de l'enfer. L'artiste y associe ici des pièces inédites de sa nouvelle série, Fractal Spaces, des paysages industriels montés sur miroir, photographiés, telles des apparitions spectrales, à travers des rideaux de végétation.Témoignant de ce changement de forme, Fractal Factory se présente comme un atelier possible de l'artiste : les mutations expérimentales à l'œuvre dans son travail y reflètent ses questionnements sur les transformations économiques et climatiques de l'ère post-industrielle.

Vernissage de Marc Lathuillière "Fractal Factory"
Marc Lathuillière, Le tournage des cannes, Eric Tournebize, monteur canier, entreprise Fayet, Orleat (Puy-de-Dôme), 2016
série Musée national, 2004-17, courtesy Galerie Binome

[18:00-21:00] Vernissage de Mariela
Location:
Place des Vosges
Place des Vosges
75004 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Description:
Galerie Mickaël Marciano
26 Place des Vosges

Exposition du 11 octobre au 4 novembre 2018

Vernissage de Mariela

[18:00-21:00] Vernissage de Mylène Besson "Femmes qui rient"
Location:
Librairie Un Regard Moderne
10, rue Gît-le-Coeur
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 29 13 93
Mail : unregardmoderne@gmail.com
Description:
Exposition de cyanotypes & Signature du livre "Les Femmes qui rient" de Mylène Besson aux Editions "Regard" de Marie Morel

du 11 octobre au 10 novembre

Vernissage de Mylène Besson "Femmes qui rient"

Vernissage de Mylène Besson "Femmes qui rient"

[18:00-20:00] Vernissage de Paul-Armand Gette "Des jours de Lune aux fleurs dérangées"
Location:
Incognito Art Club 24h/24
16, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Mobile : +33 (0)6 51 80 33 94
Mail : artclub@incognito.vu
Internet Site : www.incognito.vu
Description:
exposition du 12 octobre au 17 novembre 2018
vernissage le jeudi 11 octobre 2018 de 18 à 20 heures

A l'occasion de la nocturne des galeries
Jeudi 18 octobre 2018
Présentation :
"Lune Rousse"
par
Paul-Armand Gette

Je ne sais quelle fille a inventé l'expression Avoir ses lunes, par contre je sais que je l'ai aimée depuis la première fois où je l'ai entendue. Comment aussi ne pas penser à la divine Artémis qui en porte le croissant sur son front et à Eve qui à Nantes n'hésita pas une seconde à le faire descendre jusqu'à l'origine.

Depuis 1935 et ma visite du cratère du Vésuve, ma fréquentation des belles laves ne pouvaient que me conduire des Menstrues de la terre à celles de la déesse dont je décidais de m'occuper en 1994 au grand dam de mes contemporains.. En ai-je entendu des réflexions déplaisantes sur ma détestable habitude de me mêler de sujets ne me concernant pas. J'eus beau arguer que la séparation des sexes dans notre espèce incitait plutôt l'un à s'occuper de l'autre et vice versa, rien n'y fit. Pourtant, je poursuivis et me voilà aujourd'hui invité par l'ami Arnaud à vous montrer le résultat de mes bien critiquables recherches. Heureusement l'art est encore l'espace de la liberté et j'ai pu, bien entouré par mes amies artistes, me promener en leur compagnie sur les beaux espaces de l'intimité.

Quant aux Fleurs dérangées qui sont dans le voisinage, elles viennent de l'enfance. Nous aimions avec mes petites amies les évoquer à propos des couronnes ornant le front des jeunes mariées. De l'oranger nous glissions joyeusement au dérangé en pensant à ce qui attendait les fraîches épousées.

Vernissage de Paul-Armand Gette "Des jours de Lune aux fleurs dérangées"

[18:00-21:00] Vernissage de Raffaella della Olga "Dépliements"
Location:
Editions Dilecta
49, rue Notre Dame de Nazareth
54, rue du Vertbois
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République, Strasbourg - Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 43 40 28 10
Fax : +33 (0)1 43 40 28 62
Mail : info@editions-dilecta.com
Internet Site : www.editions-dilecta.com
Description:
Exposition du 12 octobre au 17 novembre 2018
Vernissage le jeudi 11 octobre de 18h à 21h

"L'œuvre de Raffaella della Olga prend son origine dans le choix de la machine à écrire comme moyen d'expression et du livre comme espace. De l'objet technique réduit à l'usage d'une dizaine de touches, essentiellement de ponctuation, elle a fait l'outil qui lui sert à tracer des lignes brisées, des bandes, ou des grilles plus ou moins serrées. Le tiret qui peut se lire aussi comme un intervalle ou comme le signe moins est pour ces raisons son signe de prédilection.
(...)
La poésie visuelle avec laquelle l'œuvre de l'artiste entretient un lien étroit est aussi un défi à la diction encore plus qu'à la lecture; elle doit, au moins idéalement, pouvoir être entendue. Les compositions de della Olga dessinent une écriture de silence et de souffles, et le travail des feuilles donne parfois à celles-ci une apparence de peau, de parchemin végétal. Ça respire sur tous les plans.

(...)
À cette part relativement secrète de l'artiste qui s'épanouit à l'intérieur du livre répond la part expansive qui se manifeste sous l'aspect de découpes pratiquées dans des coupons de tissu ou d'étoffe venus d'Afrique ou d'Asie et qu'on trouve à Belleville ou ailleurs. Ces sortes de fenêtres créent des respirations dans le texte dense et serré produit par tant d'entreprises et d'ateliers délocalisés. Avec ces plans ajourés suspendus dans l'espace, della Olga dit sa volonté de faire plier l'architecture. Les effets optiques produits par les tissus, leur géométrie flottante et vibrante, et pour cette nouvelle exposition l'emploi d'un papier peint fait main et de tubes en équilibre précaire, sont autant de moyen de nier la solidité des murs et de contrer l'angle droit."

Patrick Javault, Dépliements (extraits)

Vernissage de Raffaella della Olga "Dépliements"

Vernissage de Raffaella della Olga "Dépliements"

Vernissage de Raffaella della Olga "Dépliements"

[18:00-21:00] Vernissage de SWOON
Location:
Galerie L.J.
Lemarié-Jeudy
12, rue Commines
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 78 38 44 47
Mail : info@galerielj.com
Internet Site : www.galerielj.com
Description:
SWOON : NEW WORKS

Vernissage jeudi 11 octobre, 18h-21h
Exposition du 11 octobre au 24 novembre

La Galerie LJ est très heureuse d'accueillir la 4e exposition personnelle de l'artiste new-yorkaise Swoon en ses murs à Paris, avec un ensemble d'oeuvres nouvelles sur mylar, bois et papier, ainsi qu'une installation interactive, la dernière série développée par l'artiste, composée de boîtes à bijoux de récupération transformées en petites installations d'oeuvres en 3 dimensions, à la façon d'un livre pop-up.
Née en 1977 en Floride et initialement connue pour ses oeuvres de street art et ses projets engagés, Swoon est réputée pour ses portraits gravés sur linoléum qu'elle présente sous forme de silhouettes dans des installations immersives. Le Cincinnati Contemporary Arts Center lui a consacré l'année dernière sa 1ère grande rétrospective de début de carrière, "SWOON - The Canyon : 1999-2017", de ses premiers papiers découpés jusqu'à ses installations monumentales les plus récentes.
Une partie de son exposition rétrospective deviendra itinérante à partir de 2019 et fera notamment l'objet de l'exposition inaugurale d'un nouveau centre d'art qui ouvrira à Paris centre au printemps 2019...

Vernissage de SWOON

Vernissage de SWOON

Vernissage de SWOON

[18:00-21:00] Vernissage de Sung Hyun Moon "Réhabiliter"
Location:
L Concept Gallery
78, avenue de Suffren
Village Suisse
Stands 17-18
75015 Paris
France
Mail : info@lconceptgallery.com
Internet Site : www.lconceptgallery.com
Description:
"Je réhabilite de manière figurative les douleurs ressenties au cours de ma vie, ainsi que l'amour que je souhaite garder au fond de l'âme" - Moon Sung Hyun

DU 11 AU 30 OCTOBRE 2018

[18:00-21:00] Vernissage de Thierry Pertuisot
Location:
Galerie Couteron
16, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 25 62 49
Mobile : +33 (0)6 61 86 61 14
Mail : contact@galerie-couteron.com
Internet Site : www.galerie-couteron.fr
Description:
EXPOSITION DU MARDI 9 OCTOBRE AU SAMEDI 10 NOVEMBRE 2018

« JE JONAS...ET AUTRES VOYAGES »

Une autre rencontre avec l'artiste, jeudi 8 novembre à 18h, avec lecture de Hubert Haddad qui présentera sa revue Apulée.

Vernissage de Thierry Pertuisot

[18:00-21:00] Vernissage de Yazid Oulab "Particules"
Location:
Galerie Loft
3 bis-4, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 46 33 18 90
Mail : info@galerieloft.com
Internet Site : www.galerieloft.com
Description:
du 11 octobre au 10 novembre

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Affinités des sols"
Location:
Les Laboratoires d'Aubervilliers
41, rue Lecuyer
93300 Aubervilliers
M° Aubervilliers - Pantin - Quatre Chemins
France
Phone : +33 (0)1 53 56 15 90
Fax : +33 (0)1 53 56 15 99
Mail : info@leslaboratoires.org
Internet Site : www.leslaboratoires.org
Description:
Exposition du 11 octobre au 8 décembre 2018
Exposition ouverte
du mercredi au samedi, de 14h à 18h
& sur rendez-vous au 01 53 56 15 90
ou par email à info@leslaboratoires.org

Vernissage Jeudi 11 octobre 2018, à 18h

En résidence aux Laboratoires d'Aubervilliers depuis avril 2017, Uriel Orlow y déploie une recherche qui poursuit son exploration des croisements entre histoire (post-)coloniale et celle des espèces végétales avec des territoires spécifiques. Affinités des sols remonte le fil du passé maraîcher d'Aubervilliers avant que celui-ci ne cède le terrain à la révolution industrielle et que les pays européens, y compris la France, ne développent une agriculture coloniale en Afrique, dont les traces sont aujourd'hui encore présentes. Après une année de recherches à Aubervilliers et en Afrique de l'Ouest (Mali et Sénégal), Uriel Orlow propose une restitution de sa résidence sous la forme d'une exposition aux Laboratoires d'Aubervilliers. Affinités des sols est guidé par une série de questions interconnectées :
Comment les plantes dessinent-elles une cartographie historique et contemporaine des relations post-coloniales ? Que reste-t-il aujourd'hui du passé maraîcher de la ville hormis le nom des rues ?

Lorsque les maraîchers ont dû quitter le quartier du Marais à Paris pour laisser la place aux bourgeois et pour s'installer dans la fertile plaine des Vertus, dont fait partie Aubervilliers, ils y transportèrent leur terre afin de mettre en place une technique de culture qui, jusqu'en 1900, permit de fournir plus de 90% des légumes vendus aux halles à Paris. Ces maraîchers peuvent ainsi être considérés comme des précurseurs à la fois de l'agriculture intensive et de la permaculture. C'est aussi grâce à ce type de cultures que des variétés de légumes s'enracinèrent sur ce territoire : les célèbres choux de Milan sont ainsi devenus une denrée de base à Aubervilliers, ainsi que la variété d'oignon jaune paille des Vertus cultivée depuis en Afrique de l'Ouest.

En 1899, à la suite de la tristement célèbre conférence de Berlin qui divisait l'Afrique entre les puissances européennes - époque où l'agriculture suburbaine d'Aubervilliers devait faire place aux nouvelles industries et à leurs usines - le département colonial français créa le jardin d'essai colonial situé à l'extrémité orientale du bois de Vincennes à Paris. Cela deviendra une plaque tournante pour les plantes et les semences venues du nouveau monde. Dans des caisses de transport spécialement conçues - les caisses de Ward - des plantes seront expédiées des Amériques à Paris et de là, aux nouveaux jardins d'essai à Dakar, à Saint-Louis et ailleurs en Afrique de l'Ouest. Au fil du temps, ces mêmes jardins commencèrent également à tester et à cultiver des produits de base européens - tels que les tomates, poivrons, haricots verts, oignons, choux, etc. - pour la population croissante des colons français.

La culture à grande échelle de légumes de base en Afrique de l'Ouest - contrairement à l'économie coloniale générée par la culture des plantes comme le cacao, le café, l'arachide, etc. - a pris son essor, après l'indépendance française en 1960, avec plusieurs entreprises françaises et européennes au Sénégal qui produisent presque exclusivement pour Rungis, l'un des plus grands marchés de gros en Europe, situé en banlieue parisienne.

Que reste-t-il du patrimoine agricole à Aubervilliers ? Si, en vous promenant dans les rues, vous regardez de près - sur les traces de Paul Jovet, un botaniste du XXe siècle, enseignant à Aubervilliers dans les années 1920 et qui, lors de ses pauses déjeuner, herborisait des plantes de la ville contrairement à ses collègues du Muséum national d'histoire naturelle à Paris, beaucoup plus enthousiastes alors avec la découverte de nouvelles espèces exotiques venant de l'étranger - vous trouverez de nombreux descendants des variétés maraîchères qui poussent encore dans les friches et sur les trottoirs de la ville.

L'exposition Affinités des sols retrace ces lignes et réseaux de connexions terrestres entre plantes et humains, via différentes géographies et temporalités à travers la vidéo, la photographie et divers documents rassemblés en France, au Sénégal et au Mali au cours de l'année écoulée. L'exposition est conçue comme présentant ces matériaux, de manière horizontale, non linéaire, permettant de s'exprimer et de se croiser mutuellement. Elle invite à une réflexion sur les agencements structurels et les processus subjectifs produits par les déplacements des plantes dans les contextes coloniaux, post-coloniaux et post-industriels.

Par le prisme de la pensée économique des plantes, l'internationalisation des cultures engendre des divisions sociales et économiques des sols et du travail qui nécessite d'être repensées.

L'exposition sera ponctuée de projections de films et d'ateliers conçus en lien avec La Semeuse, plateforme de recherche en biodiversité urbaine portée par Les Laboratoires.


L'exposition est par ailleurs ponctuée d'une projection & d'ateliers :

Samedi 13 octobre à 16h - Récit d'exposition et découverte des vertus des plantes du jardin de La Semeuse avec Jean-Charles Teulier (botaniste)

Samedi 20 octobre à 16h - Récit d'exposition avec Bouba Touré (écrivain, photographe et co-fondateur de la Coopérative de Samandiki Coura)

Samedi 27 octobre à 16h - Découverte du jardin ouvrier des vertus avec Léonard Nguyen Van Thé (jardinier)

Samedi 10 novembre à 16h - Récit d'exposition avec Bernadette Lizet (ethnobotaniste / ethnobiologiste)

Samedi 8 décembre à 16h - Projection du film La lettre paysanne (1975) de Safi Faye // à 18h - finissage de l'exposition en présence d'Uriel Orlow

Vernissage de l'exposition "Affinités des sols"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Corinne Ryman / Guillaume Krattinger"
Location:
La Frontiera
11, rue Jules Chaplain
75006 Paris
M° Vavin, Notre-Dame des Champs
France
Phone : +33 (0)1 42 03 49 19
Mobile : +33 (0)6 73 51 12 67
Mail : lafrontiera@lafrontiera.info
Internet Site : www.lafrontiera.info
Description:
CORINNE RYMAN
"SUIS-JE ASSEZ FÉROCE POUR VIVRE"

GUILLAUME KRATTINGER
"ARRÊTER LES VAGUES"

INAUGURATION LE JEUDI 11 OCTOBRE 2018 DE 18H À 22H
EXPOSITION DU 11 OCTOBRE AU 11 NOVEMBRE 2018
Du mardi au dimanche de 15h à 19h et sur rendez-vous.

Vernissage de l'exposition "Corinne Ryman / Guillaume Krattinger"

CORINNE RYMAN
"SUIS-JE ASSEZ FÉROCE POUR VIVRE"

EXPOSITION DU 11 OCTOBRE AU 11 NOVEMBRE 2018

« J'ai vu Corinne Ryman travailler à 20 ans. J'ai vu les guerriers.
J'ai vu les déesses.
J'ai vu les monstres.
J'ai vu les poupées.
J'ai vu le petit peuple...
J'ai été envahi par cette humanité
parallèle... à a Frontière [...] »
Pierre Cabanes

Vernissage de l'exposition "Corinne Ryman / Guillaume Krattinger"
The Red Gang
© Corinne Ryman, 2017
20/09/2018


GUILLAUME KRATTINGER
"ARRÊTER LES VAGUES"

EXPOSITION DU 11 OCTOBRE AU 11 NOVEMBRE 2018

« une croyance simple, au centre de mon travail, réside dans le fait que ce qui nous entoure renferme et laisse échapper des agencements de formes aux allures loquaces, des sculptures latentes, des signes. Tout se joue à cet instant, dans l'interprétation du monde, là où l'œil métamorphose le réel. »

Vernissage de l'exposition "Corinne Ryman / Guillaume Krattinger"
Arrêtez les vagues
© Guillaume Krattinger, 2017 (photo © Emilie Mathe Nicolas)

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Kinshasa à Cachan"
Location:
Cachan
Cachan
94230 Cachan
M° RER B RER B Arcueil-Cachan et Bagneux
France
Internet Site : www.ville-cachan.fr
Description:
loft B'ZZ
11 RUE DE LA GARE - CACHAN 94230
(en face de la sortie du RER B Gare d'Arcueil-Cachan)
BRUNO AU 06 22 36 84 91 - bruno.scaramuzzino@b-zz.fr
KARINE AU 06 84 60 16 73 - welovebzz@b-zz.fr

Au loft B'ZZ, une exposition / installation spectaculaire, dédiée à Kinshasa et à ses artistes : marionnettes de rue géantes, peintures dans la tradition historique du grand Cheri Samba ou de Moké, tableaux à la fumée et au feu de Géraldine Tobe, sculptures, photos et vidéos off du tournage du prochain documentaire de Renaud BARRET, « SYSTEME K », l'incroyable collection d'instruments de musique de l'incroyable collectif Kokoko!.... dépaysement assuré.


INSTRUMENTS PAR KOKOKO!

Groupe polymorphe de la scène kinoise, d'une vingtaine d'artistes, issu du quartier Ngwaka, Kinshasa. A l'origine de la formation, Bebson De La Rue, star du rap au Congo, qui décida un jour que face à la situation de son pays, il fallait « faire sonner le rien ».

Avec La Belle Kinoise, KOKOKO! poursuit sa tournée en Europe et vient de signer avec un prestigieux label anglais. B'ZZ présente 7 pièces de la formation : la Harpe Jesus Crise / la Talk-box kuzu / la guitare moustique / un ghetto drum set / le sardinophone / 2 clavi-percs


PEINTURES - GERALDINE TOBE

Le feu, Géraldine Tobe l'a vécu, littéralement subi. Avant. Quand on l'a cru sorcière.
Cette ancienne élève des Beaux Arts de Kinshasa en a fait son art.

Elle peint des tableaux d'une rare intensité, à la fumée et au feu.

Son travail vient de faire sensation à la dernière Biennale de Dakar.


MARIONNETTES GEANTES - WIDJO WIYOMBO

Les marionnettes de rue font partie de la culture urbaine à Kinshasa. Aux terrasses des cafés, les enfants font spectacle avec leurs propres créations. Avec ses poupées géantes et sublimes, et la geste qui les accompagne, Widjo Wiyombo a fait de cette tradition un art. Et parce que, comme le veut la culture congolaise, il faut « transmettre », il a aussi fondé sa propre école de marionnettes.


'KONGOASTRONAUTE' - MICHEL EKEBA
Artiste plasticien et street performer. Le minerais, les métaux (titane, lithium, Coltan...) sont la richesse naturelle du Congo.

Son drame aussi. Politique et in fine humain. C'est cette folie-là que vivent et racontent le plasticien Michel Ekeba et ses astronautes.


PEINTURES - J. C. Lofenia et Enyejo Bakaka

Les enfants de Cheri Samba... B'zz dévoile un autre pan de la scène Kinoise. Celui des enfants de Moke et de Cheri Samba, peintre star au Congo, qui peint politique, sexe, souffrance... Tableaux colorés, ironiquement candides - presque jusqu'au "naïf"-, provocateurs. Parfois funky aussi. B'ZZ présente 2 artistes de ce courant, J. C. Lofenia et Enyejo Bakaka.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le Temps Des Villes Indiennes"
Location:
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture Paris-Malaquais
Espace Callot
1, rue Jacques Callot
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 55 04 56 50
Fax : +33 (0)1 55 04 56 97
Mail : info@paris-malaquais.archi.fr
Internet Site : www.paris-malaquais.archi.fr
Description:
Le Temps des Villes Indiennes, Trajectoires Photographiques réunit les travaux de dix photographes indiens et étrangers qui traversent depuis plusieurs années les métropoles comme les petites villes de l'Inde contemporaine. En investissant l'espace de l'ENSA Paris-Malaquais, Le Temps des Villes Indiennes met en perspective ces récits photographiques de l'urbain avec les enseignements sur la ville et sur l'Inde qui sont dispensés dans l'école. A la rencontre d'un public intéressé par la photographie, par l'urbanisme et par l'Inde, l'exposition propose une immersion dans un monde urbain encore méconnu.

Près de trois décennies après la libéralisation de l'économie indienne, cette exposition témoigne du bouleversement continu de ces villes mises en mouvement par le développement économique et l'urbanisation frénétique. Le Temps des Villes Indiennes aborde le sujet par ses périphéries : friches urbaines, banlieues en expansion et paysages nocturnes composent un portrait parcellaire mais sensible de ces espaces complexes. C'est également à travers une diversité de pratiques photographiques que les villes se dévoilent : photomontages, collages et autoportraits se marient à des relevés documentaires de l'architecture et de l'aménagement de l'espace.

Les parcours des photographes interrogent la place de l'humain dans des villes parmi les plus peuplées au monde. De l'onirisme à l'anxiété, du dénuement à la stupeur, elles suscitent chez ceux qui les traversent et les habitent des réactions ambivalentes. Ces photographes révèlent ainsi leur propre rapport au monde à travers leur regard sur ces villes aux multiples facettes.

L'exposition se tiendra du 11 au 27 octobre 2018.

En lien avec l'exposition, une journée d'études sera organisée le mardi 23 octobre, de 16h à 20h.
ENSA Paris-Malaquais - 14 rue Bonaparte, Paris 6ème
Invités :
Jan Brehman, Sociologue (Université d'Amsterdam)
Véronique Dupont, Géographe (IRD, Université Paris-Diderot)
Laurent Gayer, Politologue (CERI, Sciences Po)
Christian Barani, Artiste vidéaste
Alain Bublex, Artiste photographe
François Daireaux, Artiste photographe et vidéaste
Frédéric Delangle, Artiste photographe

Pour plus d'informations sur la journée d'études : asso.territoiresvisuels@gmail.com

Cette manifestation est coproduite par Territoires Visuels et l'ENSA Paris-Malaquais.

Vernissage de l'exposition "Le Temps Des Villes Indienne"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Rogen Ebihara et ses élèves"
Location:
Galerie Nichido
61, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Miromesnil, Champs-Elysées - Clemenceau, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 66 62 86
Mobile : +33 (0)6 14 18 32 17
Fax : +33 (0)1 42 66 62 86
Mail : nichido@wanadoo.fr
Internet Site : www.nichido-garo.co.jp/paris
Description:
Dans le cadre Japonismes 2018, Galerie Nichido présente une exposition de Rogen Ebihara et ses élèves du 11 octobre au 10 novembre avec le soir du vernissage le jeudi 11 octobre à 18h une démonstration d'une installation Zen An démontable (pièce pour cérémonie du thé) avec une cérémonie du thé.

Exposition du 11 octobre au 10 novembre 2018
Du mardi au samedi de 10h30 à 13h - 14h à 19h

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Signes d'écriture"
Location:
Galerie Béatrice Bellat
103, rue Lamarck
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt, Guy Môquet
France
Phone : +33 (0)1 42 58 37 34
Mail : contact@galeriegbb.com
Internet Site : www.galeriegbb.com
Description:
A partir du 11 octobre et jusqu'au 14 décembre, la galerie Béatrice Bellat vous propose un exposition collective sur le thème "Signes d'écriture".
Le vernissage aura lieu le 11 octobre de 18h à 21h au 103 rue Lamarck (métro : Lamarck-Caulaincourt (ligne 12) Place Clichy (ligne 2) ou Guy Môquet (ligne 13), bus 95 : arrêt Damrémont-Lamarck.

Loin du "Lettrisme" d'Isidore ISOU, la présente exposition a pour objet les "lettres" comme source d'inspiration des différents artistes: des lettres concrètes disposées de façon brute (Jacques Villeglé, SCHEMS) ou de façon composée (Arthur AESCHBACHER, Donna FLANDRIN, Joseph SAGE), des lettres imaginaires et énigmatiques, voire un langage codé (Aline GAGNAIRE, Alain KIRILI), des "calligraphies", signes d'une identité culturelle nationale (Ahsen GUERFALLAH, livre de prières de BALI, miniature 18è) ou stylistique (DRAG), des signes d'écriture, témoins rebelles et conceptuels d'une société mutante (FISCHER, ROMANOS, Christian RAFFIN), ou encore des signes d'écriture sans lettres, résultante du seul geste spontané de l'artiste (Marceline ROBERT, Jacques GERMAIN, Dolorès LING).

Vernissage de l'exposition "Signes d'écriture"
Vernissage de l'exposition "Signes d'écriture"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Super Street Art"
Location:
Galerie Sakura Marais
21, rue du Bourg Tibourg
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 73 77 45 69
Mail : contact@galerie-sakura.com
Internet Site : www.galerie-sakura.com
Description:
Du 6 octobre au 17 novembre
prolongation jusqu'au dimanche 2 décembre

Le jeudi 11 octobre, de 18h à 22h, la galerie Sakura vous invite à l'inauguration de sa nouvelle exposition dédiée au Street Art ! Venez rencontrer les artistes exposés et profiter de nombreuses surprises...
>> RSVP

Du 6 octobre au 17 novembre 2018, venez découvrir la nouvelle exposition de la galerie Sakura :
"Super Street Art".

27 street artists revisitent l'univers des super-héros et des grandes icônes de la pop culture :
Aiiroh, Alben, Alexandre Nicolas, Ardif, Aslan Malik, Benjamin Spark, Combo, Christophe Catelain, David Karsenty, Déborah Bruni, Gomor, Guillaume Verda, JM Robert, Jo Di Bona, Johanne8, Kokian, Ktaiwanita, La Petite Bonne Femme, Magali Vermeersch, Mat x Zekky, Monika Nowak, Mr. Oreke, Onemizer, Raphaël Federici, Toctoc, Vincent Richeux, Yan.F

Exposition en entrée libre du mardi au dimanche, du 6 octobre au 17 novembre 2018.

Vernissage de l'exposition "Super Street Art"

Vernissage de l'exposition "Super Street Art"

Vernissage de l'exposition "Super Street Art"
© Rock Therrien

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "THE MOMENTS"
Location:
Galerie Nicolas Flamel
216, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol, Etienne Marcel, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 87 83
Mobile : +33 (0)6 15 72 33 16
Mail : contact@galerienicolasflamel.fr
Internet Site : www.galerienicolasflamel.fr
Description:
Pour cette rentrée culturelle, la Galerie Nicolas Flamel a le plaisir et l'honneur de présenter aux amoureux de l'art à Paris, une exposition de 11 artistes iraniens.
L'exposition sera consacrée à une belle sélection d'oeuvres d'artistes établis ou émergents dont certaines pièces maîtresses de l'art moderne iranien par Bahman Mohassess et Sohrab Sepehri.
Le vernissage aura lieu le jeudi 11 octobre à partir de 18h en présence de l'artiste.

Vernissage de l'exposition "THE MOMENTS"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Tropicalism"
Location:
Laffanour Galerie DownTownParis
François Laffanour
18, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 46 33 82 41
Fax : +33 (0)1 46 33 08 11
Mail : contact@galeriedowntown.com
Internet Site : www.galeriedowntown.com
Description:
en présence de Cristina Córdula, Kamel Mennour, François Laffanour, Jean-Michel Othoniel Johan Creten Alexander Von Rassier, François Sarkozy, Jacques Lacoste, l'artiste Johan Creten, le créateur Pierre Hardy et l'Ambassadeur du Brésil en France, Monsieur Paulo Cesar de Oliveira Campos

Tropicalisme :
Charlotte Perriand
Oscar Niemeyer
José Zanine Caldas

11 OCTOBRE - 10 NOVEMBRE 2018
Vernissage le jeudi 11 octobre 2018 à partir de 18h00

Né au Brésil à la fin des années 1960, le Tropicalisme est un mouvement culturel mondial qui s'est développé dans des domaines aussi variés que la musique et le design. Rapidement répandu en dehors des frontières brésiliennes, il a notamment influencé des designers européens emblématiques comme Charlotte Perriand qui, après une collaboration avec Le Corbusier et Lucio Costa pour l'aménagement de la Maison du Brésil à Paris, fait la rencontre notamment d'Oscar Niemeyer et s'inspire de la variété des bois du Brésil. L'exposition "Tropicalism" donne à voir le mobilier créé par Perriand pour son appartement et qui mêle les bois locaux du Brésil aux lignes de ses meubles européens. En face du Bureau "en forme" de 1962, les dessins et collages de l'icône brésilienne de l'architecture Oscar Niemeyer et les créations de Zanine Caldas.

CHARLOTTE PERRIAND & LE BRÉSIL
En 1959, Charlotte Perriand réalise en collaboration avec Le Corbusier et Lucio Costa l'aménagement de la Maison du Brésil, au sein de la cité internationale universitaire de Paris.
En 1962, Jacques Martin son mari est nommé directeur d'Air France pour la région Amérique Latine, elle effectue donc jusqu'en 1969 des voyages très fréquents au Brésil.
Grâce à Lucio Costa, elle rencontre les architectes Oscar Niemeyer et Roberto Burle Max, qui l'initient au mouvement Tropicalisme.
Il s'agit d'un mouvement culturel global qui prend le contre-pied de l'occident, mêlant différentes disciplines telles que la musique ou le mobilier. Il émergea au brésil en 1967, pendant la période de dictature militaire (1964-1985), et aspirait à révolutionner son époque. Il s'agit pour ses acteurs de répondre à la fois à des exigences climatiques singulières, tout en utilisant des matériaux locaux, et adoptant les formes typiques de ces pays d'Amérique du Sud.
Très inspirée, Charlotte Perriand créé du mobilier pour son appartement et pour quelques projets sur place, reprenant les lignes de ses meubles européens, mais les faisant réaliser dans des bois locaux (tel que le jacaranda, ou palissandre de Rio) avec des tressages de jonc ou du cannage.

OSCAR NIEMEYER
Oscar Niemeyer est l'un des plus célèbres architectes brésiliens.
Son début de carrière a lieu au Brésil, il participe notamment en 1936, avec Lucio Costa et Le Corbusier à la conception d'un nouveau siège du ministère de l'éducation et de la santé à Rio de Janeiro.
Au début des années 40, une exposition sur l'architecture brésilienne au MoMA le place sur le devant de la scène artistique de l'époque.
Enfin, en 1960, il participe à la création de la toute nouvelle capitale administrative du Brésil « Brasilia », ce qui assoit encore sa notoriété.

JOSE ZANINE CALDAS
Architecte brésilien très polyvalent.
A la fois constructeur mais aussi sculpteur et designer de mobilier.
A l'image de Charlotte Perriand, il se concentre parfois sur la vision sociale du meuble et place le bois au cœur de sa réflexion. José Zanine Caldas est en effet fasciné par le processus d'utilisation de récupération et de protection des vois sous toutes leurs formes ; il se bat pour une juste rationalisation de l'usage du bois, ainsi qu'une meilleure gestion de celui-ci au Brésil.

Vernissage de l'exposition "Tropicalism"

Vernissage de l'exposition "Tropicalism"

Vernissage de l'exposition "Tropicalism"

Vernissage de l'exposition "Tropicalism"

Vernissage de l'exposition "Tropicalism"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Atemporelles"
Location:
Galerie Mondapart
80, rue du Château
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Phone : +33 (0)9 52 77 76 41
Mail : contact@mondapart.com
Internet Site : www.mondapart.com
Description:
Gabriela Morawetz, Pilar du Breuil, Estelle Lagarde
«Atemporelles»

Photographie plasticienne

du 12 octobre au 24 novembre 2018
Vernissage le jeudi 11 octobre 2018 à partir de 18h

La Galerie Mondapart est le théâtre d'une exposition de trois artistes photographes, très impliquées plastiquement dans leur temps et cultivant chacune leurs mystères. Les regards des trois photographes s'accordent dans leurs fragiles certitudes d'«être» au travers d'images puissantes.Pour ces photographes contemporaines, «être» compte plus que paraître. Par le biais de mises en scènes élaborées, elles nous font entrer littéralement dans l'émotion, celle que l'on ne peut nommer. Gabriela Morawetz opère le rêve, elle nous envoie au-delà de ce rêve dans un équilibre de perfection, dans une intemporalité assumée. Pilar du Breuil utilise la transparence pour nous emmener dans une réalité tout juste imaginée, voilée, traduction de sa vérité. Estelle Lagarde (agence révélateur), également hors du temps, aborde de multiples sujets comme la maladie ou les contes armée de poésie et de la puissance de mises en scènes abouties.

Vernissage de l'exposition collective "Atemporelles"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Les alligators souriants"
Location:
Shakirail
Collectif Curry Vavart
72, rue Riquet
75018 Paris
M° Marx Dormoy
France
Mail : contact@curry-vavart.com
Internet Site : www.curry-vavart.com
Description:
Exposition du 11 octobre au 21 octobre 2018
Vernissage le 11 octobre à partir de 18h

avec Julie Dalmon, Guillaume Dimanche, Kanaria, Katia Kameneva, Marc Molk, Vincent Prieur et Cheyenne Schiavone

Projection des films Animalité (Brigade des Images 2018, commissariat Fanny Lambert et Laurent Quénéhen)

Troisième et dernier volet du projet Animalité dans l'espace CP5 du Shakirail, lieu autogéré par des artistes.
Une galerie, un centre d'art et un espace alternatif sont trois manières différentes d'exposer l'art, trois déclinaisons sur le thème de l'Animalité dans ce qui constitue une partie les lieux de monstration de l'art contemporain. Monstration vient du mot monstre, l'art est une bête aux dents de loup.

Julie Dalmon travaille les carcasses de bêtes depuis la nuit des temps : des tibias d'autruche, des omoplates de veau, des huîtres ; c'est donc naturellement qu'elle s'inscrit dans ce projet animal.

Guillaume Dimanche : « Squelettes, crânes et vanités animales. Les corps poilus, chauds et sanguins disparaissent. Le passage dans le vivant ne nous laisse qu'un seul visage éternel. Notre perception se résume finalement à des fragments ténébreux. L'instant étendu de la photographie recueille l'esprit du sujet. Il n'y a qu'un seul chemin ». Guillaume Dimanche

Katia Kameneva joue sur l'ambiguïté des formes rassurantes : ballons, nounours et compagnie. La jeune fille est la mère de la femme et l'artiste se souvient de ses premiers émois en observant sa fille. Ainsi se créent des allers-venus avec des arrêts signifiants sur ses œuvres dessinées.

Kanaria réunit les bêtes et les hommes comme au premier temps du monde. Imaginaire sans nul doute, car il ne fut pas aisé pour les premiers hommes d'exister. Peut-être que dans un avenir prochain, les êtres humains se rapprocheront des bêtes et de la nature dans une solidarité des êtres vivants sur Terre, car tout est lié, c'est fou.

Marc Molk peint avec les mains, du riz, des bombes, de l'eau, de l'huile, mais très peu de patience, des tableaux criards, vulgaires, fantomatiques, souvent composés simplement. Il ne repeint pas sans arrêt le même tableau, car sinon il aurait fait ouvrier en usine. Il est célibataire et n'aime pas plus que ça les animaux.

Vincent Prieur expérimente des formes diverses de déviances sociales, des instincts de survie qui élèvent les individus hors de leur sociabilité aliénante. Il annonce dans ses œuvres un pas de côté qui les décale du groupe vers une force animale.

Les rêves soudains de Cheyenne Schiavone sont repris au petit jour comme des éclaircies sur l'inconscient et l'artiste retravaille à l'aquarelle les sauvages souvenirs de ses nuits improbables. À l'instar du mot de Pessoa, ce que l'on rêve est peut-être ce que l'on est profondément, bien plus que ce que l'on vit.

Laurent Quénéhen, commissaire de l'exposition

Vernissage de l'exposition collective "Les alligators souriants"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition pour La Chaîne de l'Espoir
Location:
6, avenue Hoche
Espace éphémère de ventes de Cornette de Saint Cyr
6, avenue Hoche
75008 Paris
M° Courcelles, Ternes
France
Description:
Vernissage de l'exposition pour La Chaîne de l'Espoir

[18:00-22:00] Vernissage de la 21ème édition du Quartier Art Drouot
Location:
Quartier Drouot
Quartier Drouot
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot, Grands Boulevards, Le Peletier
France
Internet Site : www.quartierdrouot.com
Description:
Du 11 au 27 octobre 2018, les galeries du Quartier Art Drouot s'associent avec le musée Grévin pour présenter une sélection d'œuvres ayant pour thème les « Portraits ».

Vernissage Jeudi 11 Octobre à partir de 18H00
Remise du Prix du Jury à partir de 20H00.

Vernissage de la 21ème édition du Quartier Art Drouot

[18:00-21:00] Vernissage du Salon Figuration Critique 2018
Location:
Bastille Design Center
74, boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
M° Richard Lenoir, Saint-Ambroise
France
Phone : +33 (0)1 48 06 67 99
Mobile : +33 (0)6 09 66 33 87
Fax : +33 (0)1 48 06 58 16
Mail : info@bastille-design-center.com
Internet Site : www.bastille-design-center.com
Description:
pour célébrer comme il se doit les 40 ans de Figuration Critique

[18:00-21:00] Vernissages de Alexandre Carin et Rémi Chapeaublanc
Location:
H Gallery
ex. Galerie Sisso
90, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 48 06 67 38
Mail : galerie@h-gallery.fr
Internet Site : www.h-gallery.fr
Description:
Alexandre Carin - Le Jardin aux sentiers qui bifurquent

Rémi Chapeaublanc - Le dernier Tsaatan

VERNISSAGE le jeudi 11 octobre 2018, de 18h à 21h
FINISSAGE le samedi 24 novembre 2018, de 15h à 18h

Expositions du 12 octobre au 24 novembre 2018

Vernissages de Alexandre Carin et Rémi Chapeaublanc
Alexandre Carin, Une femme est une femme, 2018, huille sur toile, 61 x 152.5 cm

Vernissages de Alexandre Carin et Rémi Chapeaublanc
Rémi Chapeaublanc, Renne de Suren, 2015, impression jet d'encre sur papier de qualité muséale, 100 x 100 cm

Vernissages de Alexandre Carin et Rémi Chapeaublanc
Rémi Chapeaublanc, Telmen #2, 2015, impression jet d'encre sur papier de qualité muséale, 30 x 30 cm

[18:30-20:00] Présentation du catalogue de Fred Sandback "OU LE FIL D'OCCAM"
Location:
Galerie Marian Goodman
66&79, rue du Temple
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 04 70 52
Fax : +33 (0)1 40 27 81 37
Mail : parisgallery@mariangoodman.com
Internet Site : www.mariangoodman.com
Description:
Lancement du livre FRED SANDBACK OU LE FIL D'OCCAM, la première réédition revue et augmentée de l'essai de Valérie Mavridorakis paru en 1998. A cette occasion l'auteure présentera l'œuvre de Fred Sandback et dédicacera son ouvrage à la Librairie Marian Goodman, 66 rue du Temple.

JEUDI, 11 OCTOBRE de 18H30 à 20H, Librairie Marian Goodman, 66 Rue du Temple.

Conférence ouverte à tous dans la limite des places disponibles.

FRED SANDBACK
OU LE FIL D'OCCAM, 2018
106 pages, 22 x 17 cm, Couverture souple, Reliure à la suisse, 54 pages d'illustrations en couleur
Langue : français

Présentation du catalogue de Fred Sandback "OU LE FIL D'OCCAM"

[18:30-21:00] Vernissage de Juan Diego Vergara
Location:
Galerie des Ateliers d'Artistes de Belleville
Le DADA de Belleville
1, rue Francis Picabia
75020 Paris
M° Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 77 12 63 13
Fax : +33 (0)1 46 36 44 09
Mail : contact@ateliers-artistes-belleville.org
Internet Site : www.ateliers-artistes-belleville.org
Description:
JUAN DIEGO VERGARA, LE PLASTICIEN PÉRUVIEN
BILAN, 10 ANS DE TRAVAIL ARTISTIQUE À PARIS (2008-2018)

Exposition du 11 au 21 octobre
Ouvert du jeudi au dimanche de 14h à 20h
Vernissage jeudi 11 octobre à partir de 18h30

« La vie quotidienne de l'artiste devient un sujet et une manière de plus en plus forts et visibles dans l'art contemporain. Cela se lit dans les deux sens : la biographie comme thème de travaux des artistes, mais aussi la répercussion de l'art dans la vie privée. C'est ma peinture, et l'évolution de ma peinture, qui me font appréhender d'une nouvelle manière ma vie, et la transforment. »
Juan Diego Vergara, 2018.


Juan Diego Vergara présente à la galerie des AAB un bilan de 10 ans de travail plastique à Paris, entre peinture et dessin : l'exposition, chronologique, présente sa résidence artistique au Centquatre, des extraits de sa série des réinterprétations de couvertures de magazines, et son travail le plus récent, la série "la vie quotidienne de l'artiste comme sujet de son œuvre", dans lequel il nous fait découvrir son quartier, le 11ème arrondissement, ses petits boulots de caissier ou de gardien au musée Picasso ».

Vernissage de Juan Diego Vergara

[18:30-21:00] Vernissage de Peter Bauza "Copacabana Palace"
Location:
Galerie Claude Samuel
69, avenue Daumesnil
Viaduc des Arts
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 53 17 01 11
Fax : +33 (0)1 53 17 07 08
Mail : contact@claude-samuel.com
Internet Site : www.claude-samuel.com
Description:
Vernissage de Peter Bauza "Copacabana Palace"

[18:30-21:00] Vernissage de Pierre Ajavon "Full Moon"
Location:
Advertigo Design Artspace
6, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
France
Phone : +33 (0)1 71 60 47 68
Internet Site : www.advertigodesign.com
Description:
« La lune est le rêve du soleil » Paul Klee

La lune, astre du rêve et de l'inconscient.
Elle évoque aussi la beauté et la lumière dans l'immensité ténébreuse.
Pierre Ajavon expose son projet multimédia "FULL MOON" et vous invite
à célébrer la lune, en vous livrant sa vision postmoderne de l'astre.
L'outil vidéo crée une peinture mouvante & sonore qui se transforme et évolue à travers d'étranges reflets lunaires. Les images animées sont accompagnées de nombreuses oeuvres numériques qui magnifient l'astre, célébrant sa plénitude et sa lumière.

Ne manquez pas l'exposition "FULL MOON" du 11 au 20 octobre à Paris !
Vernissage jeudi 11 octobre à partir de 18h30.

Vernissage de Pierre Ajavon "Full Moon"

[18:30-21:00] Vernissage de Wang Yu "à mains nues"
Location:
Galerie Lazarew
14, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 61 28 73
Mobile : +33 (0)6 98 83 90 86
Mail : info@galerie-lazarew.fr
Internet Site : www.galerie-lazarew.fr
Description:
du 11 octobre au 7 novembre
vernissage le jeudi 11 octobre à partir de 18h30 en présence de l'artiste

UNE ARTISTE CHINOISE À PARIS

Wang Yu est une artiste chinoise, qui vit et travaille à Paris depuis 2001.

Née en 1973 à Xuzhou (Jiangsu), elle manifeste très jeune son intention de devenir artiste ou architecte.

A l'Institut des Beaux-Arts de Nanjing, elle s'intéresse particulièrement à l'art occidental et étudie Léonard de Vinci, Michel-Ange, Henri Matisse et Pablo Picasso (1991-94). Elle pratique la gravure et participe en 1994 à la 12e exposition de gravure chinoise du Musée des Beaux-Arts de Shenzhen.

Diplômée des Beaux-Arts de Nanjing, elle montre ses premières œuvres au Jiangsu Museum (1998) et commence à enseigner aux Beaux-Arts de Shanghaï.

En 2001, elle s'installe à Paris et obtient un DEA en Arts Plastiques à Paris I (Sorbonne). Elle installe son atelier à Montreuil.

LES OEUVRES DE WANG YU

De la chair mise à nue; c'est ce qui frappe à première vue dans le travail de l'artiste chinoise Wang Yu. De la chair à la fois très réelle, grâce à la technique remarquable mise au point en 2007 par l'artiste et un fabriquant de peinture - un mélange de médium acrylique qui donne du relief et de la texture, et très irréelle, de par la pureté immaculée de ces personnages, que l'on devine être des anges.

Ce ne sont pas seulement les corps que Wang Yu met à nu, mais également les comportements humains dans leurs contradictions les plus élémentaires: amour/haine, soutien/rejet, adulation/mépris, douceur/violence. On se sent très proches de ces anges qui tombent, se relèvent, s'embrassent, luttent, à main nue et sans effet de contexte.

Vernissage de Wang Yu "à mains nues"
Touchée
55 x 46 cm
01/01/2016
Huile et medium acrylique sur toile

Vernissage de Wang Yu "à mains nues"

Vernissage de Wang Yu "à mains nues"

Vernissage de Wang Yu "à mains nues"












[19:00-22:00] Cérémonie du 19ème Prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main
Location:
Salle Wagram
39, avenue de Wagram
5 bis, rue de Montenotte
75017 Paris
M° Ternes, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 55 37 86 86
Fax : +33 (0)1 43 80 96 95
Mail : contact@sallewagram.com
Internet Site : www.sallewagram.com
Description:
Cérémonie du 19ème Prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main

[19:00-22:00] Guerlain's 190th Anniversary Celebration Party
Location:
Maison Guerlain & Boutique
68, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 45 62 52 57
Internet Site : www.guerlain.com
Description:
en présence de Natalia Vodianova

[19:00-22:00] Remise du Prix Meurice pour l'art contemporain 2018/2019 - 11ème édition
Location:
Hôtel Le Meurice
228, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Tuileries, Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 58 10 55
Fax : +33 (0)1 44 58 10 76
Internet Site : www.lemeurice.com
Description:
RSVP communication.lmp@dorchestercollection.com

#LeMeurice
#PrixMeuricepourlArtContemporain
#DCmoments

[19:00-21:00] Soirée concert privée "Honneur aux Gentlemen"
Location:
Hôtel Particulier de Montmartre
23, avenue Junot
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt
France
Phone : +33 (0)1 53 41 81 40
Mail : hotelparticulier@orange.fr
Internet Site : hotel-particulier-montmartre.com
Description:
Il paraît que le rock'n'roll est né dans un hôtel. La Suite n°7 vous convie à une soirée concert privée « Honneur aux Gentlemen » à l'Hôtel Particulier Montmartre, le jeudi 11 octobre 2018.

[19:00-21:00] Vernissage d'Alexia Vic "Transfer"
Location:
Galerie Mandarine
15, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Mobile : +33 (0)6 30 52 93 80
Mail : david@galerie-mandarine.com
Internet Site : www.galerie-mandarine.com
Description:
"Androgynie, identité et genre, étonnamment questionnés et explorés par Alexia Vic, modèle, directrice artistique, dont ce premier travail en tant que photographe a été remarqué, puis publié, par Vogue Italie."

Vernissage d'Alexia Vic "Transfer"

Transfer n'est pas le portrait d'un nouveau genre, mais une ode à la quête d'identité.

Je me souviens de ce jour où j'ai vu le film « Victor Victoria » pour la première fois, j'avais dix ans. À cet instant, j'ai su que l'androgynie me passionnerait. Ce film parlait - au-delà des relations, parfois complexes, entre un homme et une femme - du sentiment d'impuissance face à l'amour, à la quête d'identité. Je trouvais cela fascinant. Ce film évoque encore aujourd'hui pour moi des souvenirs d'enfance, comme des journées passées avec les amis homosexuels de mes parents. Ils étaient si tendres, sans haine ni violence, tout paraissait si simple avec eux. Leur goût du raffinement était sans égal, ils mélangeaient à merveille la liberté de l'homme et la beauté de la femme.

Ainsi, je n'ai pas encore fait le tour de la féminité, je suis toujours en recherche d'une harmonie entre le féminin et le masculin, deux opposés pourtant bien inscrits en moi. Je me retrouve beaucoup dans les personnes que je photographie. Ils sont en pleine construction, certains sont en transfert, leur vie est une grande source d'inspiration, une magnifique leçon de vie. C'est pour cette raison que mon projet ne prend appui sur nulle source artistique, si ce n'est leurs vécus, le chemin qu'ils ont parcouru pour changer.

À mon sens, le genre ne doit plus être une catégorie, une subdivision ou un critère déterminant. Au sein de notre société - toujours très enclavée dans la détermination du genre - Transfer vient s'interroger sur ces personnes au destin singulier. Ils sont à eux seuls les représentants d'une évolution, d'un nouveau regard sur l'humanité, la maternité, l'acceptation... Ils ont besoin d'annoncer qui ils sont, de le partager, de détruire les codes classiques fondés par nos prédécesseurs. Leur transfert se fait ici par le biais de la photo, tous accompagnés par la peluche Dorothy et leurs plus sincères souvenirs. Je cherche ici à connaître ces hommes, ces femmes, et ces non-binaires qui ont fait le choix d'admettre leurs différences et d'en faire leur principale raison de vivre. Changer de sexe, laisser pousser ses cheveux, ou être opéré de la voix n'est pas le résultat d'une mode, d'une tendance passagère, mais bien la solution trouvée pour pallier leur fragilité, le rejet subit au quotidien, perçu inlassablement comme une souffrance perpétuelle.

Cessons de les considérer comme des choses.

Ils ne sont pas différents.

Ils sont humains.

Alexia Vic

[19:00-21:00] Vernissage d'Anna Condo "Reflections"
Location:
Galerie Joseph Turenne
113&116, rue de Turenne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 71 20 22
Fax : +33 (0)1 42 71 00 11
Mail : contact@galeriejoseph.com
Internet Site : www.galeriejoseph.com/turenne-espace-atypique-le-marais
Description:
12-21 octobre

Anna Condo est une réalisatrice et photographe Française d'origine Arménienne qui vit a New York.
Son travail se concentre essentiellement sur les fleurs.
Est-ce son pied de nez face à cette société qui réinvente sans cesse les règles ?
Ou tout simplement le constat que le réel est ailleurs ?
Certains voient la fleur naïve.
Ces œuvres vous prouvent le contraire.
Ces photographies que l'on peut comparer à des portraits, imposent le respect.
En effet ici la fleur n'est plus fragile. Elle est solide, parfois arrogante.
Elle symbolise cette nature qui ne se plie qu'aux éléments.
Une vraie fracture en opposition au monde dans lequel on vit.
La fleur est une dame avant tout.
Une féministe avant l'heure.
Un bouillon de culture, d'histoires, et d'émotions.
P. Achdjian

Vernissage d'Anna Condo "Reflections"
Rainy Days, New York 2018

[19:00-21:00] Vernissage d'Eric Roux-Fontaine "Equinoxe"
Location:
Galerie Felli
127, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 78 81 27
Fax : +33 (0)1 42 78 82 27
Mail : contact@galeriefelli.com
Internet Site : www.galeriefelli.com
Description:
Exposition du 11 octobre au 10 novembre 2018

Vernissage d'Eric Roux-Fontaine "Equinoxe"

[19:00-21:00] Vernissage de Carmen Mariscal "La esposa esposada"
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
Vernissage de Carmen Mariscal "La esposa esposada"

La esposa esposada / L'épouse menottée
Carmen Mariscal

du 12 octobre au 20 décembre
Lundi au vendredi : 10h > 20h - Samedi : 14h > 18h
Fermé les dimanches et jours fériés

Installation photographique et sculptures de Carmen Mariscal

Commissaire : Christine Frérot

La première exposition de l'artiste mexicaine Carmen Mariscal (Palo Alto, Californie, 1968) à la Maison de l'Amérique latine s'inscrit dans le fil de préoccupations irriguées à la fois par une mémoire familiale prégnante et sa vie personnelle. Elle confirme la posture d'une femme-artiste sensible et engagée dans les multiples voies d'une cause féminine qu'elle aborde dans une douce radicalité.

C'est en partant de l'individuel pour aller vers le collectif que Carmen Mariscal a pensé sa dernière installation sur la condition de la femme dans le mariage. Les mots espagnols esposa (épouse), esposas (menottes) et esposada (menottée), coïncidence linguistique bienvenue pour son propos intellectuel revendiqué comme féministe, sont à l'origine de l'installation La esposa esposada (l'épouse menottée) conçue spécialement pour l'exposition. Pour réaliser les photographies d'une vingtaine de femmes « portant » la robe de mariée constituée de plus de mille petites menottes en acier dans une forme qui rappelle les crinolines du XIXe siècle, elle a fait appel à plusieurs associations de femmes ayant souffert dans des situations conjugales difficiles ou d'exil forcé. Trois sculptures Maisons-cadenas de 2018 complètent l'installation photographique.


Carmen Mariscal, de nationalité mexicaine, est née en Californie en 1968. Elle vit et travaille à Paris depuis 1999.
Titulaire d'un master en arts visuels de la Winchester School of Art et d'un diplôme du Central Saint Martins College of Art and Design (Londres), elle est également diplômée en histoire de l'art de l'Université Iberoamericana de Mexico.
Son travail privilégie la photographie, la vidéo et la sculpture, techniques qu'elle associe dans l'élaboration de ses installations. Par ailleurs, elle a réalisé plusieurs scénographies pour le théâtre, la dernière pour la pièce « Grito/Je crie » de la dramaturge mexicaine Ximena Escalante, au Nouveau Théâtre du 8ème à Lyon en 2016.
Elle consacre principalement ses recherches aux questions liées à la condition féminine, dans ses dimensions de fragilité et d'aliénation, comme à son histoire familiale qu'elle aborde en étudiant la mémoire des objets. Elle a obtenu le premier Prix du IVe Concours National d'Installation dans son pays en 1997. Elle est l'auteure de l'installation Le Peuple Créateur présentée au Pavillon du Mexique à l'Exposition Universelle de Hanovre en 2000.
Elle a exposé individuellement et collectivement dans plusieurs galeries d'art et musées. Entre autres, à Mexico, le Museo de la Secretaría de Hacienda y Crédito Público ; en France, à l'Arc, Scène Nationale du Creusot ; au Luxembourg, au Musée National d'art et d'histoire ; à Saint-Pétersbourg, au Palais Ioussoupov de la Moîka ; en Espagne, à la Fundación Vila Casas, Torroella de Mongrí.

Vernissage de Carmen Mariscal "La esposa esposada"

[19:00-23:00] Vernissage de Frédéric Fontenoy "Arachnid & Fantasy"
Location:
Sèvres
Sèvres
92310 Sèvres
M° Pont de Sèvres, Gare SNCF Sèvres - Rive Gauche
France
Internet Site : www.ville-sevres.fr
Description:
Françoise
2 avenue de la cristallerie
92310 Sèvres
01 45 34 99 43
contact@lestudiofrancoise.com

Le studio Françoise a le plaisir de vous inviter au vernissage de sa prochaine exposition « Arachnid & Fantasy », le jeudi 11 octobre de 19h à 23h.

"Arachnid & Fantasy", une proposition photographique de Frédéric Fontenoy.

Au programme :
- Cocktail
- Rencontre avec l'artiste
- Vente de livres et dédicaces
- Show

Entrée libre et gratuite ( + 18 ans)
Jusqu'au 11 janvier 2019

Vernissage de Frédéric Fontenoy "Arachnid & Fantasy"

[19:00-21:00] Vernissage de Mr & Mlle "Noir is Black"
Location:
Le Sonar(t)
55, rue Jean-Baptiste Pigalle
75009 Paris
M° Pigalle, Saint-Georges
France
Phone : +33 (0)9 50 38 02 95
Mail : hello@le-sonart.com
Internet Site : www.le-sonart.com
Description:
http://www.mrmlle.com

Vernissage de Mr & Mlle "Noir is Black"

[19:00-23:00] Vernissage de Nathalie Latil "Effets de vagues"
Location:
Espace Ségur
85, avenue de Ségur
75015 Paris
M° Cambronne, Ségur
France
Mobile : +33 (0)6 50 12 70 56
Mail : espace.segur@laposte.net
Internet Site : www.espace-segur.fr
Description:
11 octobre - 16 octobre 2018

L'artiste peintre Nathalie Latil présente pour la première fois sa nouvelle exposition "Effets de vagues" à l'Espace Ségur.
Des oeuvres Pop Art inédites qui célèbrent le temps, le mouvement et le Féminin.

Vernissage : jeudi 11 octobre de 19h à 23h

www.nathalielatil.com

Vernissage de Nathalie Latil "Effets de vagues"

[19:00-22:00] Vernissage de Neda Arizanović "Petites Frustrations"
Location:
Galerie Boris
3, rue Saint-Philippe du Roule
75008 Paris
France
Phone : +33 (0)1 45 62 33 16
Mail : galerieboris@gmail.com
Internet Site : www.galerie-boris.com
Description:
Vernissage de Neda Arizanović "Petites Frustrations"

8 OCTOBRE / 2 NOVEMBRE 2018
du lundi au vendredi de 11h à 19h, le samedi de 14h à 19h et le dimanche sur rdv.

Artiste de Serbie, née en 1991, Neda termine des études de design(2010-2014) en étant major de sa promotion puis obtient son diplôme à la faculté des Beaux-Arts de Belgrade (2010-2015). Elle participe à plusieurs
expositions et projets pendant et après ses études. Ses œuvres ont pour thèmes l'étude de la vie végétale et des phénomènes naturels ainsi que l'étude de la psychologie humaine, qu'elle retranscrit sur la toile à travers des
paysages abstrait pour l'un et des portraits spécifiques pour l'autre. Elle utilise majoritairement l'huile pour s'exprimer.En 2017, quelques-unes de ses œuvres figuraient dans l'exposition « Molière, Mise en peinture » présentée par Galerie Boris, et en 2016 dans " Le Futur de l'Art Serbe" parrainé par l'académicien Vladimir Veličković, Art galleries Europe.

Neda Arizanović, jeune artiste ornée de la maturité de l'expression artistique, nous présente sa collection d'œuvres intitulée « Petites Frustrations », représentées dans les visages de jeunes filles et d'expressions matures. L'expression artistique de l'artiste représente la symbiose des manières expressives de Velasquez et du prisme de l'ère moderne. La réminiscence des Las Meninas du maître espagnol de la peinture est reflétée par l'esprit juvénile de l'artiste et le poids des idées que son travail représente.

La signature artistique que Neda laisse derrière elle, sous sa forme actuelle, éveille le souvenir de Velasquez, mais avec son expression et ses couleurs, elle montre directement l'influence d'Emil Nolde et d'Oskar Kokoschka. L'artiste ne donne pas une simple réapparition des grands noms, au contraire, elle introduit l'innovation dans les présentations conceptuelles et les symboles.

Le motif principal de ces travaux est l'image d'une fille. On leur donne des noms, caractérisés par les plus petits détails exprimés à travers la symbolique des objets qui les entourent. Leur visage de porcelaine et la profondeur de l'expression introduisent l'observateur dans un dilemme - sont-elles des marionnettes ou des portraits de nous-mêmes ?

La dose de morbidité symbolique effraie l'observateur et l'oblige à affronter les établissements humains les plus profonds et les minuscules frustrations qui sont cachées au plus profond de lui.

Les filles sont en proie à la brutalité des expressions et à la confrontation directe, elles n'offrent pas la possibilité d'excuses et de justifications, mais en même temps elles représentent la bipolarité. Elles portent la confiance en soi, mais aussi la vulnérabilité. Elles sont ornées de la conscience de soi, qui est transmise à l'observateur, le conduisant à l'extase, mais après cela, il reste la tendresse et le besoin de complication pour l'amour authentique.

La sincérité est l'une des principales caractéristiques de ces œuvres. Elle se reflète dans le coup de pinceau, dans le regard des yeux des filles, dans les émotions qui se lèvent et se développent chez l'observateur. La sincérité est le son que ces œuvres produisent. La sincérité de l'enfant représente la puissance du regard des principaux acteurs de ces œuvres. C'est l'outil le plus puissant que ces filles utilisent, sans qui nous ne réaliserions pas les petites frustrations qui vivent en nous.

L'artiste crée une illusion de miroirs et de réflexions avec ses grands formats et une forte expression des principaux acteurs de ses œuvres. La beauté que chaque fille porte en elle se reflète dans la petite frustration de l'observateur. L'illusion s'entremêle, l'image et la réflexion se complètent en créant un lien inextricable de sincérité et d'autorévélation.
Une chose est sûre, ces œuvres ne laissent personne indifférent.

par Ljubica Radovanovic ( Extraits )

https://www.instagram.com/ned0u

Vernissage de Neda Arizanović "Petites Frustrations"
Camouflage de la série Petites Frustrations
huile sur toile
130x100cm
©Neda Arizanovic/Galerie Boris

Vernissage de Neda Arizanović "Petites Frustrations"
Red Tunnel de la série Petites Frustrations
huile sur toile
100x130cm
©Neda Arizanovic/Galerie Boris

Vernissage de Neda Arizanović "Petites Frustrations"
Sophies Dream de la série Petites Frustrations
huile sur toile
120x100cm

Vernissage de Neda Arizanović "Petites Frustrations"
Greta de la série Petites Frustrations
huile sur toile
120x100cm

Vernissage de Neda Arizanović "Petites Frustrations"
Wunderkind de la série PetitesFrustrations
huile sur toile
120x100cm

Vernissage de Neda Arizanović "Petites Frustrations"
Larmes de Crocodile
série : Petites Frustrations
2018
100x90cm

Vernissage de Neda Arizanović "Petites Frustrations"
Mémoires
tissu et huile sur toile
2018
90x90cm

Vernissage de Neda Arizanović "Petites Frustrations"
Wunderkind II
huile sur toile
2018
100x75

[19:00-22:00] Vernissage de Philippe Pasqua "Versus"
Location:
Saint-Ouen-l'Aumône
Saint-Ouen-l'Aumône
95310 Saint-Ouen-l'Aumône
M° Saint-Ouen-l'Aumône, Saint-Ouen-l'Aumône - Liesse, Epluches, Pont-Petit, Saint-Ouen-l'Aumône - Quartier de l'Eglise
France
Internet Site : www.ville-saintouenlaumone.fr
Description:
The Storage
38 avenue du Fond de Vaux

Exposition du 11 Octobre 2018 au 30 Avril 2019

L'artiste Philippe Pasqua expose à grande échelle dans la galerie « The Storage » à compter du 11 Octobre 2018 et ce, durant 6 mois. Pour la dernière exposition solo qu'hébergera ce lieu, Philippe Pasqua propose une découverte ou re-découverte de ses œuvres, recueillant l'ensemble de ses travaux : peintures, dessins, sculptures.

Une exposition de grande ampleur où seront exposées des œuvres aussi monumentales et colossales, qu'inédites pour le grand public.


VERSUS, de la toile de jute aux sculptures monumentales

Voilà maintenant 6 ans que Philippe Pasqua n'avait pas exposé. Pour son retour il choisit de s'installer à la galerie « The Storage » où il propose des œuvres anciennes lorsqu'il utilisait encore des matériaux bruts tels que les toiles de jute de la poste par exemple, mêlées à des œuvres plus récentes comme des sculptures monumentales dans des matières plus nobles avec le bronze. Ainsi, le terme Versus prend tout son sens, avec une opposition passé-présent très forte.

« The Storage » accueille donc cette exposition dans son espace exceptionnel de plus de 3 000 m2 avec ses grandes pièces ouvertes, et sa hauteur sous plafond destinées à abriter des œuvres de tailles démesurées. Un espace moderne et spacieux aux allures de musée de par sa grandeur et l'atmosphère unique qui s'en dégage.

Cette exposition est atypique puisque c'est la dernière « mono-artiste » qui sera présentée à la galerie. En effet, elle aura ensuite vocation à accueillir un melting-pot d'artistes appréciés et donc soutenus par Philippe Pasqua. Leurs œuvres seront donc en cohabitation avec celles de l'artiste.


PHILIPPE PASQUA, un artiste caméléon, inclassable

Philippe Pasqua est un artiste Français, contemporain, notablement connu pour ses peintures, ses sculptures et ses dessins. Autodidacte et solitaire, célèbre entre autres, pour « Ses Vanités », il est aujourd'hui considéré comme l'un des artistes majeurs de sa génération.

Il commence à peindre à 18 ans, lorsqu'il s'installe à New York et c'est en 1985 qu'il se fait connaître en peignant des sortes de fétiches et des silhouettes évoquant le vaudou, pour ensuite réaliser sa première exposition en 1990.

De tous les arts, Philippe Pasqua avoue préférer la peinture. Il se sert de cet art plastique pour évoquer des sujets que les media, malheureusement, traitent sans aucun sens esthétique comme la trisomie, la cécité, la transsexualité. Les multiples couches de peinture apposées sur la toile servent à refléter la violence de la matière, qu'il met en opposition avec les sujets vulnérables et fragiles, traités par séries. Il utilise principalement des tons de rouge, de brun et de gris, à rapprocher de la couleur de la chair. Il décline ses peintures dans des séries de dessins aux contours volontairement brumeux.

Philippe Pasqua se lance dans la sculpture avec des séries de « Vanités aux papillons », pouvant mesurer plus de quatre mètres de hauteur, en différents matériaux, mais qui, photographiées, constituent de son avis des œuvres à part entière. Au cours des années 2000, et plus encore durant les années 2010, la sculpture gagne en importance dans l'œuvre de Philippe Pasqua : il réalise notamment une Ferrari gainée de peau tatouée, qu'il colle verticalement sur un mur, des T-Rex, des oliviers en bronze, des singes à tête de clown mis en scène et évoquant « La Cène » de Leonard de Vinci. En 2017, il investit Le Musée Océanographique de Monaco, pour sensibiliser le public à la protection des océans, exposant pour l'occasion des sculptures d'animaux marins de plusieurs mètres de haut.

Vernissage de Philippe Pasqua "Versus"
Vernissage de Philippe Pasqua "Versus"

[19:00-21:00] Vernissage de Safet Zec
Location:
Galerie Schwab Beaubourg
35, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 12 16
Mail : edouard.schwab@hotmail.fr
Internet Site : www.galerieschwabbeaubourg.com
Description:
Peintures et gravures

Vernissage le jeudi 11 octobre, à partir de 19 heures, en présence de l'artiste.

Exposition du 10 octobre au 10 novembre 2018

Safet Zec est né en 1943 à Rogatica, en Bosnie-Herzégovine. Diplômé de l'École des Arts Appliqués de Sarajevo et de l'Académie des Beaux-Arts de Belgrade, il est devenu dans son pays natal la figure centrale du « réalisme poétique ». En 1992, il a dû quitter Sarajevo pour s'installer en Italie. Depuis 1998 il a son atelier à Venise. Il travaille aussi à Sarajevo, Pocitelj et Paris où se trouve son atelier de gravure. C'est à notre sens l'un des plus grands peintres européens vivants.
Le pape François a inauguré fin 2014 la déposition de croix qu'il a réalisée pour l'église de Jésus à Rome.
Son œuvre a été largement exposée ces dernières années en Europe, notamment dans divers musées : en 2016 au musée di San Salvatore in Lauro à Rome, et au musée de l'Hospice Comtesse à Lille, où beaucoup de français ont découvert cette peinture exceptionnelle ; en 2015, au Panorama Museum, à Bad Frankenhausen, en Allemagne ; en 2011, au musée Palais Milesi, à Split ; en 2010, au musée Correr à Venise ; en 2008, au musée Kampa à Prague.

Vernissage de Safet Zec
Mains sur le visage, 2009, 70 x 50 cm, encre de Chine et collage sur carton

Vernissage de Safet Zec
Barque, 70 x 50 cm, tempera et collage sur papier marouflé sur toile

Vernissage de Safet Zec
Hommage à Rembrandt, 2000-2006, 100 x 130 cm, gravure

Vernissage de Safet Zec
Chaise, 2015, 100 x 70 cm, huile sur toile

Vernissage de Safet Zec
Les mains sur le visage, 2005, 100 x 70 cm

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "De l'autre côté"
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
du 12 octobre au 20 décembre
Lundi au vendredi : 10h > 20h - Samedi : 14h > 18h
Fermé les dimanches et jours fériés

Photographies de Jeanne Mandello, Hildegard Rosenthal, Grete Stern

Un ensemble de 150 photographies, composé de vintages et de tirages modernes, des publications de l'époque et plusieurs extraits de films, dont São Paulo, Sinfonia da Metrópole (1929).

Commissaire : Gabriel Bauret

Cette exposition réunit trois femmes photographes originaires d'Allemagne et qui, portées par le vent de l'histoire, se sont exilées à la fin des années 1930 en Amérique du Sud. Après avoir suivi une formation photographique en Allemagne, dans le cadre de l'école légendaire du Bauhaus ou au studio de Paul Wolff - dont le nom est étroitement associé à la marque Leica -, elles ont toutes trois commencé à exercer leur métier à Berlin, Paris et Londres. Puis, chacune dans un pays différent et dans un style qui lui est propre, elles ont traversé l'Atlantique pour poursuivre leur carrière.

Jeanne Mandello est née à Francfort, en Allemagne, en 1907. Elle suit une formation photographique à Berlin puis, après un séjour à Francfort où elle monte son propre atelier, émigre à Paris en 1934. Elle abandonne son studio pour rejoindre l'Uruguay en 1941. Elle meurt à Barcelone en 2001, après avoir quitté l'Uruguay en 1953 et séjourné plusieurs années au Brésil.

Hildegard Rosenthal est née en 1913 à Zürich, mais sa naissance est enregistrée à Francfort. Après avoir fréquenté le studio de Paul Wolff puis commencé à travailler en 1936, elle rejoint l'année suivante le Brésil. Elle s'installe à Sao Paulo et photographie jusqu'à la fin des années 1950. Elle meurt en 1990.

Grete Stern est née à Wuppertal, en Allemagne, en 1904. Installée à Berlin en 1927, elle prend des cours de photographie avec un membre du Bauhaus, puis s'associe avec une autre photographe pour fonder un atelier. Après avoir émigré à Londres, elle rejoint son mari, Horacio Coppola, en Argentine en 1936. Elle travaille pour le magazine Idilio de 1948 à 1951. Elle meurt en 1999.

Un catalogue réalisé par les éditions Loco, enrichi d'un entretien avec Ute Eskildsen, ancienne directrice du département de photographie du Folkwang Museum, et d'un texte de Samuel de Vasconcelos Titan, chargé des collections photographiques de l'Institut Moreira Salles.

Avec le concours du musée Folkwang d'Essen / Allemagne, de l'Institut Moreira Salles / Brésil, de la galerie Jorge Mara La Ruche / Argentine et d'Isabel Mandello / Espagne.

Vernissage de l'exposition "De l'autre côté"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Eclats d'îles" - vol.2
Location:
Espace 24 Beaubourg
24, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Mail : 24beaubourg@gmail.com
Internet Site : www.24beaubourg.com
Description:
Avec l'exposition "Eclats d'îles" - vol.2, l'art Guadeloupéen s'expose à Paris du 11 au 23 octobre 2018. Vernissage de l'exposition "Eclats d'îles" - vol.2

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition collective "Elle sur Elle"
Location:
Montreuil
93100 Montreuil
M° Robespierre, Croix de Chavaux, Mairie de Montreuil
France
Internet Site : www.montreuil.fr
Description:
Au Cri du Singe 46 rue Marceau, à Montreuil

L'exposition Elle sur Elle est organisée par Gemma Ferron, à l'occasion de la 20ème édition des Portes Ouvertes de Montreuil

du vendredi 12 octobre au lundi 15 octobre de 14h à 20h

Avec :
Catherine Ursin, Isabelle Sylvestre, Melisa Diallo, Yas, Clemence Seignolles, Lady Einstein, Moika Romain, Drea, Laura Tyke, Mou Tang Flan, Erolf Totort, Lyson Leclercq, Pome, Gemma Ferron, Marine Luszpinski et Samya

Vernissage de l'exposition collective "Elle sur Elle"

09:00
10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés