Saturday, November 3, 2018
Public Access


Category:
Category: All

03
November 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  Exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Location:
Pavillon Carré de Baudouin
121, rue de Ménilmontant
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 58 53 55 40
Internet Site : www.carredebaudouin.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"

du 27 avril au 29 septembre 2018, prolongée jusqu'au 2 janvier 2019
du mardi au samedi de 11h à 18h

Personnage clé de l'histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l'une des plus grandes figures de cette photographie dite « humaniste », attachée à capter fraternellement l'essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, Willy Ronis se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu'il considère comme l'essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

À l'invitation de Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, Willy Ronis par Willy Ronis est à voir et à écouter du 27 avril au 29 septembre 2018, au Pavillon Carré de Baudouin, qui fête ses dix ans cette année, au cœur de ce quartier de Paris qu'il aimait tant.

Devenu reporter photographe en 1936, Willy Ronis mène de front commandes et recherches personnelles. Observant le monde, ses photos dressent une sorte de portrait à la fois intimiste et profond de la société et de l'époque. Elles constituent un immense travelling qui donne à voir, à comprendre et à aimer les gens dans l'ordinaire de leur vie. En plaçant l'homme au centre de son œuvre, en posant sur lui un regard optimiste et bienveillant, Willy Ronis n'en néglige pas pour autant de rendre compte de la dureté de l'époque, d'où ces nombreuses images sur le monde du travail et les luttes ouvrières, marquant son empathie et un engagement social qui perdure tout au long de son œuvre.

Outre les photographies exposées, près de deux cents, réalisées entre 1926 et 2001, le public pourra également feuilleter les albums à partir de bornes composées de tablettes interactives. Par ailleurs, une série de films et de vidéos réalisés sur Willy Ronis sera projetée dans l'auditorium selon une programmation particulière. Une occasion unique d'entrer de plain-pied dans l'univers personnel de l'artiste.

Neuf ans après le décès de Willy Ronis, cette exposition célèbre la clôture de la succession et l'entrée de l'œuvre dans les collections de la MAP, l'établissement du ministère de la Culture qui gère, entre autres, les grandes donations photographiques faites à l'État. Le commissariat de cette exposition est assuré par Gérard Uféras, photographe, l'un des plus proches amis de Willy Ronis, et par Jean-Claude Gautrand, photographe, journaliste et historien de la photographie française. Toutes les photographies exposées font l'objet d'un travail exceptionnel au sein du laboratoire de l'Agence photographique de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, qui les diffuse en exclusivité.

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Pendant le défilé de la victoire du Front populaire, rue Saint-Antoine, Paris, 14 juillet 1936
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Les Amoureux de la Bastille, Paris, 1957
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Le Café de France, L'isle-sur-la-Sorgue, 1979
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Boutique Éphémère Cartier Parfums
Location:
Galerie 121
121, rue Vieille du Temple
75003 Paris
France
Description:
Pour célébrer son nouveau parfum Cartier Carat, transposition olfactive de l'éclat du diamant, Cartier vous convie dans un lieu éphémère, 121 rue Vieille du Temple, au cœur du Marais, du 12 octobre au 4 novembre.

On s'y donne rendez-vous pour découvrir Mille Facettes, une installation immersive inspirée de la manière dont la lumière se diffracte à l'intérieur d'un diamant.

On en repart avec une vidéo et une photo de son portrait, capturées depuis une multitude d'angles et de couleurs dans l'architecture de prismes de Mille Facettes.

On y expérimente le parfum différemment.

Boutique Éphémère Cartier Parfums

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00-20:00] Vernissage de David LaChapelle "Letter to the World"
Location:
Galerie Daniel Templon
30, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 72 14 10
Fax : +33 (0)1 42 77 45 36
Mail : info@danieltemplon.com
Internet Site : www.danieltemplon.com
Description:
Espace Grenier Saint-Lazare

3 NOVEMBRE - 29 DÉCEMBRE 2018
VERNISSAGE LE SAMEDI 3 NOVEMBRE 2018 DE 12H00 À 20H00

David LaChapelle revient à Paris avec une exposition conçue spécialement pour l'espace du 28 rue du Grenier Saint-Lazare. Scénographiée comme un parcours à travers l'imagination de l'artiste, Letter to the World réunit œuvres anciennes, devenues iconiques, et nouvelle production inédite.

Les deux étages de la galerie s'organisent comme un dialogue entre deux mondes : de la destruction à l'utopie, des excès à la rédemption.

Cela fait 10 ans que David LaChapelle s'est installé dans la jungle de Hawaï. En quête de spiritualité et d'une vie plus saine, il révèle avec ses nouvelles photographies un aspect inattendu de ses recherches. Ses images sont baignées de couleurs électriques, composées comme des collages. Elles convoquent à la fois les débuts de la photographie, William Blake, Léonard de Vinci ou l'iconographie religieuse.

Pour la première fois, David LaChapelle expose également quelques-unes de ses toutes premières photographies, datées de 1983 à 1989. Réalisées en processus analogique avec peinture sur négatif, elles manifestent déjà la sensibilité de l'artiste et l'appel de la nature.

David LaChapelle entremêle avec virtuosité histoire de l'art et références populaires, street culture et questionnements métaphysiques, pour dresser une allégorie saisissante de la culture du XXIème siècle. L'un des photographes les plus publiés ces vingt dernières années, il se concentre depuis 2006 sur l'aspect artistique de sa pratique.

Ces dernières années, il a fait l'objet de nombreuses expositions personnelles et rétrospectives à l'international y compris au Groninger Museum aux Pays-Bas (2018), à la Casa dei Tre Oci à Venise, au BAM à Mons et au ARA Modern Art Museum de Séoul (2017), à la Edward Hopper House, New York, au MOCA Bangkok et une rétrospective multi-site à Montevideo en Uruguay (2016), au Palazzo delle Esposizioni à Rome (2015), au Hangaram Art Museum en Corée (2012), à la Galerie Rudolfinum à Prague (2011/2012) et au Fotografiska Museet de Stockholm (2012), au Tel Aviv Museum of Art et au Museum of Contemporary Art de Taipei (2010), à La Monnaie de Paris (2009), au Palazzo Reale à Milan (2007) et au Barbican Centre de Londres (2002). Ses œuvres sont présentes dans de grandes collections internationales dont celles du Los Angeles County Museum of Art, de la National Portrait Gallery à Londres et de la National Portrait Gallery à Washington, D.C.

En 2017, LaChapelle a publié le projet le plus extensif de sa carrière : Lost & Found et Good News sont les deux derniers volumes d'une anthologie qui en compte cinq avec LaChapelle Land (1996), Hotel LaChapelle (1999) et Heaven to Hell (2006).

Vernissage de David LaChapelle "Letter to the World"
ILL: A New World, 2017, Hand Painted Negative-Pigment Print



[14:00-20:00] Finissage de l'exposition "Le boire est un autre regard"
Location:
Galerie Sol
11, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)9 82 39 00 48
Mobile : +33 (0)6 58 11 24 23
Mail : paris@galeriesol.com
Internet Site : www.galeriesol.com
Description:
avec Ségolène Haehnsen Kan - Marion Richomme - Emilie Sévère - Michel Soudée

Commissariat : Inconnaissance

Une exposition proposée par Raibaudi Wang Art Advisor
https://www.raibaudiwang.com

Du 10 octobre au 3 novembre 2018
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h
Nocturnes les jeudis jusqu'à 21h

Certaines choses se meuvent, elles sont enfouies profondément en soi, dans l'obscurité. Elles remontent petit à petit pour perler à la surface de la toile. De même que les larmes s'évaporent en laissant un dépôt de sel.

Une carte blanche donnée à quatre artistes du collectif Inconnaissance, qui présentent leurs nouvelles productions à la galerie Sol.

Vernissage de l'exposition "Le boire est un autre regard"




[15:00-20:00] Vernissage de Jean-Marc Cerino "Le vestige d'un vol"
Location:
Galerie Sator
8, passage des Gravilliers
(accès par le 10, rue Chapon)
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 04 84
Internet Site : www.galeriesator.com
Description:
du 3 novembre au 22 décembre 2018

Réalisées d'après des photographies et des dessins, pour l'essentiel d'anonymes, les peintures sur et sous verre de Jean-Marc Cerino forment ce que l'artiste appelle un regard partagé du monde. Il tente de restituer le monde vu par ce « commun» et constitue un ensemble toujours en devenir.

Le vestige d'un vol... vestige est ici à prendre dans le sens qu'en donne Thomas d'Aquin, celui de la fumée dont le feu est la cause, mais dont elle revêt une toute autre forme. De l'événement peut naître une image ; une image qui en résulte mais qui trouve sa propre forme. Les images vestiges sont ces formes propres des moments, mouvements, passages du réel. Pour le dire avec Jean-Luc Nancy, vestige : « témoigne d'un pas, d'une marche, d'une danse ou d'un saut, d'une succession, d'un élan, d'une retombée, d'un aller-ou-venir, d'un transire », d'un aller au-delà.

Il s'agit pour Jean-Marc Cerino d'aller dans l'espace infini des images produites par les anonymes sans hiérarchiser ni classer, pas même monter, mais plus simplement de s'y promener et s'y perdre, tel le vol d'un papillon. Au regard des imagessélectionnées par l'artiste, il ne semble rien rester de ce parcours ou cheminement, que de simples instants de pose. Et pourtant, ces instants, sans le retracer, ouvrent malgré tout sur ce vol, deviennent des vestiges de ce vol.

Le vestige de ce vol dans les images du passé comme dans le passé des images recueille, accueille une charge qui, par rebond, traverse notre présent.

Pour être en accord avec ce projet quelques pièces changeront dans l'accrochage, plusieurs fois durant l'exposition. Ainsi, des instants de pose s'effaceront et de nouveaux apparaîtront. Que l'exposition soit elle-même à l'image de l'ouvert de ce vol. qu'elle soit comme la fumée, qui continue de s'épandre, sans se figer.

Vernissage de Jean-Marc Cerino "Le vestige d'un vol"

Vernissage de Jean-Marc Cerino "Le vestige d'un vol"





[16:00-18:00] Dédicace d'Enki Bilal pour "Graphite in Progress (2)"
Location:
Galerie Barbier & Mathon
10, rue Choron
75009 Paris
M° Notre-Dame-de-Lorette, Saint-Georges, Cadet
France
Mobile : +33 (0)6 80 06 29 95
Mail : info@barbiermathon.com
Internet Site : www.barbiermathon.com
Description:
Enki Bilal dédicacera le second volume de Graphite in progress, éditions Barbier & Mathon (ce titre uniquement) le samedi 3 novembre de 16h à 18h.

Seuls les détenteurs de tickets numérotés pourront y accéder.

Cet ouvrage présente 117 crayonnés de l'artiste.
Il a été tiré à 2000 exemplaires dont un tirage limité à 300 exemplaires numérotés comprtant un ex-libris numéroté et signé par l'artiste. En vente uniquement à la galerie.

Seuls les détenteurs de tickets numérotés pourront y accéder.
Merci d'envoyer un mail à : louise@barbiermathon.com


Dans le cadre de l'exposition d'Enki Bilal "Graphite in Progress (2)"

Exposition du 21 septembre au 3 novembre 2018
Vernissage le jeudi 20 septembre de 19h à 21h30 en présence de l'artiste

Vernissage d'Enki Bilal "Graphite in Progress (2)"

[16:00-18:00] Dégustation & dédicace avec Rebecca Leffler
Location:
Le Bon Marché Rive Gauche
24-38, rue de Sèvres
75007 Paris
M° Sèvres - Babylone
France
Phone : +33 (0)1 44 39 80 00
Fax : +33 (0)1 44 39 81 19
Mail : presse@lebonmarche.fr
Internet Site : www.lebonmarche.fr
Description:
Le Bon Marché Rive gauche accueille Rebecca Leffler

La plus française des New-Yorkaises réconcilie la tradition française et le phénomène végétal en proposant des versions super healthy et green de classiques issus de la gastronomie d'Escoffier. A travers ce beau livre Rebecca Leffler retrace l'importance des fruits et légumes dans l'histoire culinaire et propose 150 recettes où s'exprime son esprit pétillant et sa gourmandise.

Espace Maison, 1er étage de La Grande Epicerie
-A L'ATELIER LA CORNUE-

Dégustation & dédicace avec Rebecca Leffler

[16:00-20:00] Finissage d'AdeLA Burdujanu "Emprunte" du temps
Location:
ArtEthic Galerie
3, rue de Lanneau
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 42 01 08 04
Mail : contact@artethic-galerie.fr
Internet Site : www.artethic-galerie.fr
Description:
du 18 octobre au 3 novembre

Adela Burdujanu est une peintre née en Moldavie. Elle vit et travaille en France. Elle a fait ses études à l'Académie de Musique, Théâtre et Arts Plastiques, Faculté de l'Arts Plastiques, Chisinau, Moldavie et à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Arts Plastiques). Elle est professeure de peinture et de dessin.

Dans ses peintures, Adela s'interroge sur les différentes possibilités de représentation. Elle travaille sur la mise en évidence des structures picturales, sur la transformation des formes, sur la remise en cause du temps et de l'espace... De près il y a des traits de peintures, des gestes, parfois brusques, violents, rageurs ; de plus loin, le bruit et la vie d'une métropole. Plus on recule, plus l'on s'éloigne de la toile, plus la vision se fait précise, tout n'est pas saisi au premier coup d'œil, le tableau est ainsi vivant. Dans ses toiles qu'elle qualifie de "Vibrations variées", c'est un moment qu'elle "emprunte" au temps, c'est une fixation du monde réel ; Adela Burdujanu jette sur la toile ce qu'elle a dans l'esprit, elle marque son "empreinte" sur la toile. En transcrivant ainsi ses souvenirs, elle crée des doutes sur ce qui existe effectivement, ce qui est réel, par opposition à ce qui est imaginé, rêvé, fictif... Le but de l'artiste est de déstabiliser par l'intemporalité, pour dérégler la perception de chacun. L'idée générale restant de fusionner l'art et la vie car pour Adela Burdujanu, la peinture est une façon de penser, de redécouvrir et faire découvrir l'extérieur en intérieur.

Vernissage d'AdeLA Burdujanu "Emprunte" du temps

[16:00-19:00] Rencontrez les lauréats du Prix Danielle Mitterrand 2018
Location:
Maison des Métallos
établissement culturel de la Ville de Paris
94, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
M° Couronnes, Parmentier
France
Phone : +33 (0)1 48 05 88 27
Fax : +33 (0)1 48 05 88 21
Mail : info@maisondesmetallos.org
Internet Site : www.maisondesmetallos.paris
Description:
A l'occasion de la Cérémonie de remise des Prix Danielle Mitterrand le samedi 3 novembre à la Maison des Métallos à Paris, rencontrez les lauréats 2018 : l'actrice Golshifteh Farahani et Geovani Krenak, représentant du peuple autochtone Krenak du Brésil !

AU PROGRAMME

- Remise du Prix Danielle Mitterrand à Geovani Krenak, représentant du peuple Krenak, en lutte pour la justice face à une multinationale minière au Brésil,
- Remise du Prix spécial Danielle Mitterrand à l'actrice Golshifteh Farahani pour son courage dans la lutte pour la liberté.
- Cocktail !

Avec la présence exceptionnelle des acteurs Anne Suarez et Olivier Rabourdin, têtes d'affiche de la série Guyane de Canal+, parrain et marraine de la campagne Justice for Krenak.

Quoi d'autre ?

On a prévu un cocktail, mais aussi une expo-photo sur le Rio Doce, les Krenak, et le crime de Samarco, et des échanges avec les lauréats 2018. On a hâte de vous retrouver !

Cocktail proposé par la Table de Cana, réseau de traiteurs d'insertion

- Cérémonie de remise des Prix le 03/11 à 16h.
- Entrée libre sur réservation obligatoire : https://www.helloasso.com/associations/france-libertes-fondation-danielle-mitterrand/evenements/prix-danielle-mitterrand-2018

Et pour suivre France Libertés au quotidien, c'est par ici
www.france-libertes.fr

[16:00-20:00] Vernissage de Claudine Doury "Le long du fleuve Amour"
Location:
La Galerie Particulière
11&16, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 48 74 28 40
Mail : info@lagalerieparticuliere.com
Internet Site : www.lagalerieparticuliere.com
Description:
3 novembre - 1 décembre 2018

Claudine Doury a entrepris depuis près de 20 ans un travail photographique qui aborde les notions de mémoire, de transition et de passage, notamment autour de l'adolescence et du voyage, thématiques centrales de son travail.

Des séries que Claudine Doury a réalisées en Extrême-Orient russe dès la fin des années 90 Peuples de Sibérie a été récompensée par le prix Leica Oscar Barnack et le World Press Award. Artek, un été en Crimée (sur un camp de vacances en Crimée où se retrouvent les adolescents de la nomenklatura russe), Loulan Beauty (sur le passage du temps) font partie des séries primées par le Prix Niépce en 2004.

En 2018, grâce au Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière en partenariat avec l'Académie des beaux-arts, Claudine Doury a pu retourner en Sibérie pour poursuivre son travail débuté il y a plus de 20 ans sur les bords du fleuve Amour. Cette série fera l'objet d'une exposition intitulée Une odyssée sibérienne qui se tiendra du 27 octobre au 25 novembre à l'Académie des beaux-arts (Institut de France).

En parallèle de cet événement, La Galerie Particulière consacrera une exposition à Claudine Doury qui regroupera les 3 volets de cette grande saga. En effet, à travers ces photographies, c'est le destin d'hommes et de femmes évoluant dans un contexte social, politique et culturel éprouvant que la photographe nous propose d'appréhender.

Ces deux expositions, complémentaires, offrent l'opportunité unique d'apprécier la force d'un propos dans une approche à la fois artistique et documentaire.

Vernissage de Claudine Doury "Le long du fleuve Amour"
Claudine Doury, Sur le fleuve Amour, Khabarovsk, 1991
© Claudine Doury, courtesy La Galerie Particulière, Paris

[16:00-20:00] Vernissage de Jacin Giordano "Fossil"
Location:
Galerie Sultana
10, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville
France
Phone : +33 (0)1 44 54 08 90
Fax : +33 (0)1 44 54 09 60
Mail : contact@galeriesultana.com
Internet Site : www.galeriesultana.com
Description:
Exposition du 5 Novembre au 22 Decembre 2018.

http://jacingiordano.com

Vernissage de Jacin Giordano "Fossil"
Jacin Giordano, Adpressions 11 & 12, 2018, acrylic painting, 30x25 cm each

[16:00-20:00] Voto dédicace "Chair Punk"
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
Le Samedi 03 Novembre nous accueillons Voto pour la dédicace de son livre Chair Punk, consacré à vague punk alternative de la fin des 70's et début des 80's. Et en prime un concert de Paul Péchenard !

Voto dédicace "Chair Punk"






[17:00-20:00] Bouquet magazine issue no. 1 - launching
Location:
Librairie 0fr
20, rue Dupetit-Thouars
75003 Paris
M° Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 45 72 88
Mail : info@ofrsystem.com
Internet Site : www.ofrsystem.com
Description:
Launching of the first issue of Bouquet magazine and a collection of 5 posters by our contributors at 0fr bookstore

https://www.instagram.com/bouquet.mag/

with music by DÉSIRÉ (Euphonic rec) all along
https://soundcloud.com/felix-pierrot


"Bouquet magazine is an occasional publication, dealing with contemporary identities, new kinds of lifestyles and lifeforms.
The magazine gathers young people coming from different corners of the globe, who are busy about making objects, playing personas, secreting body fluids, imitating ancient nature from mushrooms to flowers.

Bouquet aims to construct links and new platforms, in order to make images and narratives and bring them further than poetic and marketing expectations.

Each release is conceived as a specific editorial form, which determinate its contents.

This first issue presents a mix of collective and personal stories, under a choral printed format."

Bouquet magazine issue no. 1 - launching

[17:00-20:00] Présentation du livre de Mr Maximovitch "Alexandre Sergueïevitch Dargomyjski"
Location:
Espace Christiane Peugeot
Centre Culturel Christiane Peugeot - Atelier Z
62, avenue de la Grande Armée
75017 Paris
M° Porte Maillot, Argentine
France
Phone : +33 (0)1 45 74 32 53
Fax : +33 (0)1 45 72 67 56
Mail : contact@espacechristianepeugeot.org
Internet Site : www.espacechristianepeugeot.org
Description:
Présentation en musique du livre de Mr Maximovitch : "Alexandre Sergueïevitch Dargomyjski"

Cette présentation sera accompagnée d'illustrations musicales : Kazatchok, Je me repens mon oncle, Le meunier, Roussalka, et Le convive de pierre, tableau 4 (partie finale).


Dans le cadre de l'exposition "Peindre la guerre"

exposition "Peindre la guerre" commémorant le centenaire de la signature de l'armistice de 1918

Du mercredi 31 octobre au dimanche 11 novembre
De 14h à 19h

Le samedi 10 novembre
De 11h à 19h

Le dimanche 11 novembre
CENTENAIRE DE L'ARMISTICE
De 11h à 15h

Vernissage de l'exposition "Peindre la guerre"

[17:00-21:00] Vernissage de MEGOT
Location:
Le M.U.R.
Modulable, Urbain et Réactif
109, rue Oberkampf
croisement des rues Saint-Maur et Oberkampf
75011 Paris
M° Parmentier, rue Saint-Maur, Ménilmontant
France
Mobile : +33 (0)6 17 76 28 36
Mail : associationlemur@gmail.com
Internet Site : lemur.asso.fr
Description:
Vernissage de MEGOT

[17:00-19:30] Vernissage de Rassov
Location:
Galerie Artitude
4, avenue Paul Dérouléde
Village Suisse
75015 Paris
M° La Motte-Piquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)1 45 66 66 33
Fax : +33 (0)1 45 66 66 33
Mail : lorriaux@artitudeparis.com
Internet Site : www.artitudeparis.com
Description:
du 1er novembre au 19 novembre 2018

Vernissage de Rassov

[17:00-20:00] Vernissage de Shin Hanada
Location:
Galeries Satellite
7, rue François de Neufchâteau
75011 Paris
M° Charonne, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 43 79 80 20
Mail : mm@galeriesatellite.com
Internet Site : galeriesatellite.jimdo.com
Description:
Vernissage samedi 3 novembre à partir de 17h
Exposition du 3 au 16 novembre 2018

installation et peinture

Né en 1955 au nord du Japon, vit à Tokyo.

Vernissage de Shin Hanada

[17:30-20:00] Vernissage de Marilyne Stroppini et Anne-Sophie Boutry
Location:
Espace Culturel Mompezat
Société des Poètes Français
16, rue Monsieur le Prince
75006 Paris
M° Odéon, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 40 46 99 82
Fax : +33 (0)1 40 46 99 11
Mail : stepoetesfrancais@orange.fr
Internet Site : stepoetfrancais.eklablog.com
Description:
exposition du 03 au 16 novembre 2018

Marilyne Stroppini
peintre

Anne-Sophie Boutry
sculpteur







[18:00-21:00] Finissage de l'exposition collective "Explosion des sens"
Location:
Atelier Gustave
36, rue Boissonade
75014 Paris
M° Raspail, Port-Royal
France
Phone : +33 (0)1 45 38 94 11
Mail : info@ateliergustave.org
Internet Site : www.ateliergustave.org
Description:
Bonjour à tous ! Nous vous invitons à venir découvrir les œuvres de trois anciens étudiants aux Beaux-Arts de Versailles : Stanislas Goin, Moko's Fabolous-Legacy (Jean-Yann Mokodopo) et Mickaël Berdugo. Tous les trois ont un univers très différents, et pourtant ils se rejoignent dans un désir de mouvement, d'innovation.

Pour information, vous avez de la chance car il y a deux soirées "festives" de prévues :

=> un vernissage le samedi 27 octobre (quand certains seront sur l'autoroute pour partir en vacances, d'autres restent à Paris, hein) ! ^^

=> un finissage - si ce n'est pas du luxe, ça - le samedi 3 novembre. Et c'est parti pour une rebelote !

Vernissage de l'exposition collective "Explosion des sens"

[18:00-23:55] Soirée Maison St-Germain
Location:
Cercle d'Aumale
22, rue d'Aumale
75009 Paris
France
Mail : cercle-daumale@by-kadrance.com
Internet Site : www.by-kadrance.com/lieux/le-cercle-daumale
Description:
Les 5 au 6 octobre, nous avons le plaisir de vous inviter à la Maison St-Germain, pour déguster de délicieux St-Germain Spritz et bien plus si affinités.

[18:00-20:00] Vernissage de Harry Gruyaert "Rivages"
Location:
Librairie Yvon Lambert
Yvon Lambert Bookshop
14, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 45 66 55 84
Mail : librairie@yvon-lambert.com
Internet Site : shop.yvon-lambert.com
Description:
Vernissage samedi 3 novembre de 18h à 20h
Exposition du 4 novembre au 2 décembre 2018

Né en Belgique en 1941, Harry Gruyaert à étudié le cinéma et la photographie à Bruxelles de 1959 à 1962. Puis, il devient photographe à Paris, tout en travaillant en freelance comme directeur de la photographie pour la télévision flamande, entre 1963 et 1967.

En 1969, il effectue le premier d'une longue série de voyages au Maroc. De 1970 à 1972 il réside à Londres. Ce sera l'occasion d'expérimentations visuelles inédites : il décide de « couvrir » les Jeux Olympiques de Munich de 1972 ainsi que les premiers vols Apollo sur l'écran de télévision détraqué qu'il a sa disposition, en manipulant les couleurs. Cette série fait maintenant partie des collections du Centre Georges Pompidou.

Entre 1973 et 1980, il entreprend un long essai sur la Belgique (Roots), d'abord en noir et blanc puis en couleur.
Harry Gruyaert rejoint la coopérative Magnum Photos en 1982 et poursuivra de nombreux voyages notamment en Asie, USA, au Moyen Orient et Union Soviétique.

Parmi ses importants travaux, les deux éditions de Rivages (2003 et 2008), toutes deux épuisées, et la réédition augmentée de 2018 sont les témoins de la passion d'Harry Gruyaert pour les environnements, couleurs et lumières contrastés.

Parmi plusieurs expositions importantes, une première rétrospective lui fut consacrée à la Maison Européenne de la Photographie à Paris, en 2015, ainsi qu'une grande exposition au FoMU, à Anvers, en 2018.

Dans les années 2000 Harry Gruyaert abandonne l'argentique pour le numérique. Très soucieux de la qualité des tirages réalisés jusqu'alors en cibachrome et parfois en dye transfert, il expérimente très tôt le tirage jet d'encre à encres pigmentaires qui lui permet de rendre compte, avec plus de précision, du rendu qu'il souhaite pour ses images.

Vernissage de Harry Gruyaert "Rivages"
Irlande, Country Kerry, 1988 ©Harry Gruyaert/Magnumphotos

Vernissage de Harry Gruyaert "Rivages"
Belgique, Ostende. ThermalPalace, 1988 ©Harry Gruyaert/Magnumphotos

Vernissage de Harry Gruyaert "Rivages"

Vernissage de Harry Gruyaert "Rivages"

[18:00-20:00] Vernissage de Lawrence Weiner "Folded Waves / Vagues Pliées"
Location:
Galerie Marian Goodman
66&79, rue du Temple
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 04 70 52
Fax : +33 (0)1 40 27 81 37
Mail : parisgallery@mariangoodman.com
Internet Site : www.mariangoodman.com
Description:
3 novembre - 21 décembre 2018

« J'essaie d'utiliser le langage comme un moyen de présenter une mise en scène, une réalité physique.1»
Lawrence Weiner

Depuis la fin des années 1960, Lawrence Weiner utilise le langage comme matériau de ses œuvres. Présentées en lettres capitales, ses structures composées de mots ou fragments de phrase, souvent accompagnées de signes graphiques et de lignes, sont aujourd'hui connues mondialement.

Chaque œuvre fait référence à la description générique de leur contenu : LANGAGE + LES MATÉRIAUX MENTIONNÉS, et énonce des matériaux, des couleurs, des positions spatio-temporelles ou des interactions, laissant libre cours à l'interprétation et l'imagination de chacun.

Une des figures de proue de l'art conceptuel apparu à la la fin des années 1960, Lawrence Weiner fut l'un des premiers artistes à proposer une nouvelle relation à l'art et à redéfinir le statut de l'artiste : « Il y avait ce concept pseudo-mystique selon lequel l'artiste était éloigné de la société. L'art et les artistes font autant partie de la société que n'importe qui. Si une œuvre sculpturale est capable de se présenter dans l'espace de manière à créer une mise en scène en relation avec le spectateur, cette mise en scène va créer une ambiance (signification) qui est une réalité matérielle. 2 »

Outre questionner la nature de l'œuvre d'art, sa réalisation et sa diffusion, Lawrence Weiner soutient alors que sa réception dépend de façon intrinsèque du contexte socioculturel dans lequel elle est montrée. Cette philosophie est tout entière contenue dans sa fameuse Déclaration d'Intention publiée en 1969 :

1. L'ARTISTE PEUT CONSTRUIRE LE TRAVAIL
2. LE TRAVAIL PEUT ÊTRE FABRIQUÉ
3. LE TRAVAIL PEUT NE PAS ÊTRE RÉALISÉ

Chaque proposition étant égale et en accord avec l'intention de l'artiste Le choix d'une de ces conditions relève du destinataire lors de la réception.

A la galerie, Lawrence Weiner expose trois pièces, chacune en version originale anglaise et en français : VAGUES PLIÉES DE MANIÈRE À LES RENDRES SÈCHES NITRATE & SOUFRE TENUS SÉPARÉS OR ARGENT PER SE ÉMERAUDES ACIER DIAMANTS PER SE SEL DEPLACÉ TRANSPORTÉ PER SE PLACÉ A la librairie, l'artiste place APRÈS ICI & LÀ à la fois dans l'espace d'exposition mais aussi sur la vitrine donnant sur la rue du Temple, inscrivant l'œuvre dans l'espace public.

AFTER HERE AND THERE s'introduit également sous la forme d'affiche dans les couloirs d'une quarantaine de stations de métro pendant deux semaines, infiltrant la multitude des messages publicitaires adressés aux Parisiens.

1 citation traduite de l'anglais, tirée de l'entretien « A Public Conversation with Willard Holmes, 1990 » in Lawrence Weiner, Contemporary Artists (Phaidon), Phaidon Press, 1998.

2 citation traduite de l'anglais, tirée de l'entretien entre Ghislain Mollet-Viéville et Lawrence Weiner, in Collection Public Freehold, publié par Ghislian Mollet-Viéville, Paris / Ecole supérieure d'art et de design de Reims, 2004.

Vernissage de Lawrence Weiner "Folded Waves / Vagues Pliées"

[18:00-20:30] Vernissage de Martin d'Orgeval "SUR FACE"
Location:
Galerie Hussenot
Eric Hussenot
5 bis, rue des Haudriettes
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 87 60 81
Fax : +33 (0)1 48 87 05 01
Mail : info@galeriehussenot.com
Internet Site : www.galeriehussenot.com
Description:
Du 3 novembre 2018 au 12 janvier 2019

Martin m'a demandé de jeter un œil à sa collection de visions, en format réduit, sur une table de bar.
Ce que j'écris ici sont les impressions laissées sur une personne peu impressionnable.

Mais où voit-il cela ? A quels endroits ces photographies existent-elles ? Je parcours le monde depuis plus longtemps que lui et je n'ai rien rencontré qui ressemble, qui me rappelle les manifestations de ces surfaces.
Ce sont des expressions de la matière qui se révèlent à lui en disant : voilà ce que je suis. Mais elle ne le dit qu'à lui, à sa pupille.
Son premier talent est qu'à ce moment-là, avant le déclic, Martin se rend compte que la matière se révèle à lui.
"Voix du silence subtil": Elia le perçoit et sait immédiatement que la divinité lui chuchote quelque chose.
Martin voit la poussière autour des choses, il les recouvre de cellules de lumière. Je le soupçonne de percevoir les photons.
Il reconnaît l'instant. Avant de comprendre ce qu'il fait, avant de connaître le résultat de sa mise au point, Martin reconnaît. Ce n'est pas une inversion du cours du temps, reconnaître avant de connaître.
C'est l'éclat d'un sanglot qui jaillit dans le crâne d'un poète qui soudain anticipe sa propre poésie. Il la reconnaît avant de l'écrire et avant de la connaître.
Il y a, ici, des révélations venant de la matière à quelqu'un qui l'écrit avec lumière. Photo-graphie, on sait que ça veut dire en grec : lumière-écriture.
Martin écrit la matière avec le brouillard, avec les phares d'une voiture, avec la poussière, avec une aurore boréale. Rien que ces mots pourraient être les ingrédients de vers dédiés à la lumière.
Face à ces œuvres, je ne veux pas savoir si elles sont exécutées suite à une longue étude ou une inspiration foudroyée. Je n'ai pas besoin de savoir ce qui s'est passé il y a trois secondes ou trois ans avant.
Pour moi, lorsque je les croise, se produit le "Moment's Thought", la pensée d'un instant, que Yeats dit devoir appartenir à celui qui admire un vers réussi.
Lire, oui, au lieu de regarder je lis. C'est la même impression que lorsqu'une phrase me fait tressaillir. Par exemple : l'avenir du fleuve est à la source.
Ainsi pour ce que je vois : je repars en arrière, lorsque j'ai écarquillé les yeux et que je n'avais encore en tête et sur la langue aucun mot pour définir le monde.

Erri De Luca
Traduit de l'italien par Jean-Pierre Pancrazi

Vernissage de Martin d'Orgeval "SUR FACE"

Du 3 novembre 2018 au 12 janvier 2019, la galerie Hussenot présente "SUR FACE" de Martin d'Orgeval, premier solo show de l'artiste depuis son exposition à la Maison Européenne de la Photographie en 2016.

Le travail de Martin d'Orgeval s'adresse à nos sens et à notre imagination. En 2016 sa grande exposition intitulée "Revoir" à la Maison Européenne de la Photographie, a été un accomplissement certain pour l'artiste. Il y présentait des photographies abstraites, invitant le spectateur à la contemplation d'éléments simples, cachés, inachevés, laissant la part belle au rêve et à l'allusion.

Depuis, l'artiste est en quête d'ouverture et cherche à se libérer du travail en série. Dans ses nouvelles photographies, il nous montre des situations à la fois anodines et étranges qui nous retiennent et nous interrogent par leur beauté hypnotisante. Ses œuvres sont spirituelles plus qu'informatives, suggestives plus que documentaires, énigmatiques plus qu'évidentes.

Éric Hussenot, qui collabore pour la quatrième fois avec Martin d'Orgeval, présente une quinzaine de photographies récentes de l'artiste, l'unique photographe français exposé dans la programmation de la galerie.

Dans cette nouvelle exposition, l'artiste nous dévoile son amour pour la lumière, présente dans chacune de ses œuvres, pour frapper la matière, conquérir le support et donner vie à la création.

Les photographies de Martin d'Orgeval et le titre de l'exposition lui-même sont autant d'indices qui viennent confirmer cette importance viscérale que représente la lumière dans sa démarche artistique : "Partout, la lumière caresse, envahit la surface, la coupe en deux et l'ouvre - sur les profondeurs de la matière et du temps".

Vernissage de Martin d'Orgeval "SUR FACE"
"Nuit Neige Rouge", 2016, Archival pigment print, 100 x 126.5 cm

[18:00-21:00] Vernissage de Maxime Drouet "L'Instant effacé"
Location:
Galerie OpenSpace
116, boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier
France
Phone : +33 (0)9 80 66 63 94
Mail : contact@openspace-paris.fr
Internet Site : www.openspace-paris.fr
Description:
Vernissage le samedi 3 novembre 2018 de 18h00 à 21h00

Exposition du 3 novembre au 1er décembre 2018
Horaire d'ouverture : du mercredi au samedi, de 14h à 19h

La Galerie Openspace est heureuse de vous inviter à la toute première exposition de Maxime Drouet à la galerie, à l'occasion du Mois de la Photo.

Enfant sauvage du graffiti sur train, Maxime Drouet est arrêté en plein envol en 2011. C'est son avocat qui le met sur d'autres rails, ceux menant aux lieux d'exposition et au marché de l'art. Graffeur, photographe, archiviste, Maxime Drouet a une personnalité tenace et une vraie vision artistique, raison pour laquelle Martha Cooper admire et soutient son travail depuis ses débuts.
Quand il réalise un whole car et en extrait une vitre de voiture, il morcèle son œuvre peinte, l'abstraction devenant ici le reflet fantôme d'une action passée, trace d'une œuvre entière, et génératrice d'une seconde œuvre à la puissance évocatrice. De même, quand il prend une photographie depuis un wagon, son graff n'est plus ni visible ni lisible, et l'œuvre qui en ressort est d'une composition aléatoire. Avec cette mise hors contexte, l'artiste met à mal le langage très codé du graffiti. La lettre est déconstruite, le graffiti est mis à mort. L'instant effacé est celui qui met ainsi l'accent sur ce moment de grâce où la peinture est réalisée, ce moment d'avant, celui qui n'existe plus en dehors de la photo.
Tout ceci véhicule une dualité permanente : entre intérieur et extérieur, ombre et lumière, jour et nuit, illégalité et légalité, anonymat et célébrité. Cette première exposition à la Galerie Openspace propose au spectateur plongé dans la pénombre une immersion expérientielle unique au milieu de peintures sur vitres et de photographies en caissons rétro-éclairés.

Vernissage de Maxime Drouet "L'Instant effacé"

[18:00-22:00] Vernissage de Nicolas Cebron "At The Museum"
Location:
L'Encre de Cthulhu
6, rue Dugommier
75012 Paris
M° Dugommier
France
Mobile : +33 (0)7 82 55 71 98
Mail : lencredecthulhu@gmail.com
Internet Site : www.lencredecthulhu.com
Description:
L'Encre de Cthulhu se transforme en Museum durant tout le mois de novembre, avec l'exposition du travail photographique de Nicolas Cebron !
Le vernissage se tiendra le samedi 3 novembre, de 18h à 22h.

Petite présentation de son travail et de sa démarche par l'artiste lui même :

"Moi en tant qu'artiste...
Pétain, la colle.
Peut-être commencer par le photographe qui m'a le plus marqué lorsque j'étais encore aux Beaux-Arts de Versailles, un certain Joel-Peter Witkin. Simplement parce que c'est (enfin, fut) un immense technicien. Mais surtout parce que ce type était allé plus loin que n'importe qui pour dépeindre son univers. C'est bien ici l'idée d'aller voir de l'autre côté du miroir, sans jamais y arriver vraiment, mais en s'engageant le plus loin possible symboliquement et physiquement, soi-même et les sujets, comme à recréer une relation magique par le rite de la composition de l'image. Bon, et quand je parle de magie au sujet de Witkin, je ne parle pas de wicca. C'est cette recherche qui reste au cœur de ce que j'entreprends sur le plan artistique. D'une certaine manière, capturer le vivant me fascine moins que de capturer la mort. C'est une sorte de mise en abyme qui consiste à figer l'immobile. Et en quelque sorte entrebâiller une porte sur le devenir commun. Je revendique sans conteste l'aspect sombre. Toutefois, je ne m'intéresse pas au côté gore, plutôt à l'aspect esthétisant du fait. Je contemple simplement ce qui m'attends en l'apprivoisant un peu plus à chaque cliché ou création dans cette thématique.
L'idée de vanité me hante aussi et la captation des images mortes reste un moyen pour moi de l'exprimer. Rien ne dure, tout disparaît. Dans le meilleur des cas, se recycle, le passage restant l'ultime alchimie. L'ultime force créatrice.
C'est sans doute un peu bateau, mais j'ai des non-joies simples.
Voilà, en très court. Je n'ai pas l'habitude de me résumer, sans doute aussi parce-que ce que je peux faire ou produire est plus important que moi-même."

Vous pouvez retrouver son travail sur instagram : https://www.instagram.com/holydeadmonkey/

Entrée libre et gratuite comme toujours, des boissons et de quoi grignoter seront prévus sur place

Vernissage de Nicolas Cebron "At The Museum"

[18:00-21:00] Vernissage de SatOne "Mirror Cabinet"
Location:
Galerie OpenSpace
116, boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier
France
Phone : +33 (0)9 80 66 63 94
Mail : contact@openspace-paris.fr
Internet Site : www.openspace-paris.fr
Description:
Vernissage le samedi 3 novembre 2018 de 18h00 à 21h00

Exposition du 3 novembre au 1er décembre 2018
Horaire d'ouverture : du mercredi au samedi, de 14h à 19h

Depuis les années 90, Rafaël Gerlach est célébré dans le monde du graffiti sous le nom de SatOne. Il expose son travail d'atelier depuis les débuts de l'institutionnalisation du mouvement de l'art urbain, présent notamment en 2002 dans l'exposition historique Urban Discipline aux côtés d'artistes tels que Daim, Os Gêmeos, Banksy...

Avec une approche plastique expérimentale, SatOne mise sur une esthétique abstraite riche, marquée par une forte puissance chromatique, que ce soit sur mur ou sur toile. Après avoir réalisé une vingtaine de murs peints dans le monde ces deux dernières années, il présente sa deuxième exposition à la Galerie Openspace. Fortement inspirée des lieux abandonnés, sites d'expression et d'inspiration du graffiti, cette nouvelle série d'œuvres propose une articulation entre passé, présent et futur, prenant la forme d'additions et de soustractions de couches de matière. Ce palimpseste pictural génère une beauté décadente en correspondance avec la décrépitude de ces lieux oubliés. L'appréciation de ces œuvres repose alors sur l'interprétation cognitive et sensorielle des formes et des couleurs. Sans lecture unique, il en ressort une grande liberté, à la fois chez l'artiste et le spectateur. Et de cette liberté naît un sentiment prédominant : la sérénité.

Vernissage de SatOne "Mirror Cabinet"

[18:00-21:00] Vernissage de WK Intereact "WK - Trespass"
Location:
ADDA & TAXIE gallery
35, avenue Matignon
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
France
Mail : adda@addagallery.com
Internet Site : www.addataxie.com
Description:
Vernissage de WK Intereact "WK - Trespass"

Vernissage le samedi 3 novembre à 18h en présence de l'artiste
Exposition jusqu'au 8 décembre 2018.

WK (aka WK Interact) est né à Caen en 1969 mais vit et travaille à New York depuis le début des années 1990. Amoureux du cinéma depuis un très jeune âge, son œuvre s'intéresse au corps humain en mouvement, un intérêt qui se traduit dans ses images de personnages figés en plein envol, en pleine course, en plein cri.

Vernissage de WK Intereact "WK - Trespass"
"WK37", screen print on varnished wood, 58 x 58 x 5 cm

Vernissage de WK Intereact "WK - Trespass"
"WK33", screen print on varnished wood, 58 x 58 x 5 cm

A la fin des années 1990, ses images commencent à apparaître sur les façades New Yorkais. Se mêlant aux corps agités de la ville, elles complimentent le mouvement perpétuel de la vie urbaine contemporaine.

L'emplacement de l'œuvre est son point de départ. Les murs de Soho, East Village et du Lower East Side lui servent de support pour ses muraux parfois monumentaux et ce sont les rencontres dans ces rues urbaines, appelés « interactions » par l'artiste, qui sont au cœur de ses images. L'importance de ces interactions, intenses et souvent violentes, se manifeste dans le choix de son pseudonyme, WK Interact. Photographies et dessins, étirés, tordus et photocopiés, avec ces techniques qui lui sont propres, l'artiste construit des images monochromatiques, fortes de l'énergie quasi-frénétique des rues qui les entourent.

Aujourd'hui, WK est reconnu à l'international grâce à son style emblématique. Ses œuvres sont dynamiques et intenses, exposés dans les galeries de Tokyo, Londres et Paris, néanmoins son œuvre incarne un street art qui reste indissociable des rues qui lui ont donné naissance.

Vernissage de WK Intereact "WK - Trespass"
"WK26", screen print on varnished wood, 58 x 58 x 5 cm

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Le rouge et le noir dans l'art"
Location:
Galerie Libre Est L'Art
52, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Mobile : +33 (0)6 50 53 34 40
Mail : galerie.libre_est_lart@yahoo.com
Internet Site : www.galerie-libre-est-lart.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Le rouge et le noir dans l'art"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Louis-Philippe à Fontainebleau"
Location:
Château de Fontainebleau
Place du Général de Gaulle
77300 Fontainebleau
M° Gare SNCF Fontainebleau-Avon
France
Phone : +33 (0)1 60 71 50 70
Fax : +33 (0)1 60 71 50 71
Mail : contact.chateau-de-fontainebleau@culture.fr
Internet Site : www.musee-chateau-fontainebleau.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Louis-Philippe à Fontainebleau, le roi et l'Histoire"

Exposition du 3 novembre 2018 au 4 février 2019

#LouisPhilippeFontainebleau

En montant sur le trône en 1830, Louis-Philippe prend possession des résidences royales du domaine de la Couronne. Il se passionne très vite pour le château de Fontainebleau et y résidera plus de cinquante fois au cours de son règne (1830-1848). Amateur d'histoire et d'architecture, le roi conçoit alors, avec l'aide de l'architecte Eugène Dubreuil (1782-1862), un ambitieux programme de décoration et de restauration du château, afin de faire de ce dernier une résidence aussi prestigieuse que confortable.
Structurée en trois parties, cette exposition s'attache en premier lieu à présenter la vie de cour à Fontainebleau sous la Monarchie de Juillet, marquée par le retour des fastes de la monarchie et l'apparition d'une société renouvelée. La deuxième partie est consacrée à la transformation du château : des projets d'Eugène Dubreuil aux dessins d'Ingres ou de Delacroix, le château et ses décors sont réinterprétés tandis que la vogue des « styles historiques » y atteint son apogée, faisant de Fontainebleau un véritable répertoire de l'histoire du goût. Enfin, c'est le château comme résidence de campagne et maison de famille que la troisième partie de cette exposition s'attache à décrire, entre vie de famille, recherche du confort, promenades en forêt et ouverture à la modernité.

L'exposition présente plus de 200 œuvres, appartenant au château de Fontainebleau ou prêtées par des collections publiques et privées.

La scénographie a été réalisée grâce au concours de Farrow&Ball.

Commissariat de l'exposition : Oriane Beaufils, conservatrice du patrimoine
Vincent Cochet, conservateur en chef du patrimoine
Scénographie : Loretta Gaïtis et Irène Charrat








[19:00-22:00] Vernissage d'Anna Holveck "Elastoc"
Location:
Pauline Perplexe
90, avenue de la Convention
94110 Arcueil
M° RER B Laplace
France
Mobile : +33 (0)6 67 28 86 97
Mail : paulineperplexe@gmail.com
Internet Site : www.paulineperplexe.com
Description:
Vernissage de l'exposition le 3 novembre 2018 à 19h
Performance à 20h
avec Lou Chrétien-Février et Margaux Desailly

Exposition également ouverte le 4 Novembre 2018
Entrée libre de 14h à 19h
Performance à 16h

Sec, net. A priori issu d'un mouvement violent, énergique. Il fourmille là haut. Aggloméré il enfle, s'étire, se tend et panique, craque, tombe, jaillit lourd et sourd. Dans sa chute, on l'anticipe puis il subjugue. Le sol pourtant, absorbe l'impact, se nourrit des restes éclatés un peu partout.

Vernissage d'Anna Holveck "Elastoc"

[19:00-21:00] Vernissage de Line Té
Location:
Galerie du Vert Galant
ancien appartement de Simone Signoret et de Yves Montant
52, quai des Orfèvres
75001 Paris
M° Pont Neuf, Cité
France
Phone : +33 (0)1 44 07 20 74
Description:
Vernissage de Line Té

[19:00-21:00] Vernissage de Luna Granada et Cristina Basile "Dessins de lumières"
Location:
SoiXante AdaDa
60, rue Gabriel Péri
93200 Saint-Denis
M° Saint-Denis - Porte de Paris, Basilique de Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 77 48 37 98
Mail : adada93@free.fr
Internet Site : 60adada.viabloga.com
Description:
Dessins de lumière - Cristina Basile, Artiste complice : Luna Granada

Cristina Basile, autrice et illustratrice italienne rayonne littéralement en évoquant l'illustration, « cet art merveilleux où lettres couleurs se fondent, comme chez l'homme se fondent les os et le sang ».

L'une vient de la lune, l'autre des feux, l'une chante le chant doux d'un réel mélancolique, l'autre transforme en gerbes de lumières les contes qui la traversent. C'était évidence pour le laboratoire artistique du 60 adada d'inviter avec Cristina Basile Luna Granada, dont les récits transfigurent avec délicatesse un Saint-Denis bien concret en un monde poétique, à la lisière du songe, où les arbres chantent, les marchands de sommeil se transforment en ogres inquiétants, la ville s'anime d'ombres ».

La galerie expose ainsi des histoires lumineuses, poétiques, dans l'espace des regards croisés d'une lecture à livre ouvert.

Vernissage en musique et sevillana (danse flamenca) le samedi 3 novembre à partir de 19h avec Maria Donzella et les danseuses de l'association Atika.

Vernissage de Luna Granada et Cristina Basile "Dessins de lumières"

[19:00-22:00] Vernissage de Ricardo Passaporte "Exciting Love"
Location:
Ruttkowski;68
8, rue Charlot
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers, Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Mail : info@ruttkowski68.com
Internet Site : www.ruttkowski68.com
Description:
Ruttkowski;68 is pleased to present 'Exciting Love', an exhibition by Ricardo Passaporte!

SAVE THE DATE AND JOIN THE VERNISSAGE

Saturday, November 3, 7-10pm

The exhibition will be on display through December 2nd.

Ricardo Passaporte shops at Lidl, Tesco, and Ikea. He loves the ordinariness of consumerism and the casualness of the brands that surround us, which are part of our everyday life - even though we never choose them consciously.
With his airbrush paintings on canvas, Passaporte reflects on the relation of art and consumerism. Rather than approaching this analytically, he gets highly personal. It is not about the cultural struggles between major companies and the consuming society. The artist instead gets close to the brands, in order to depict their aesthetics and an underlying elegance, both which disappear behind shelf racks when strolling through the supermarket quickly.
Passaporte thereby puts himself into the tradition of pop art but goes a step further from that
point on. In Exciting Love, the first solo exhibition of the artist in Paris, brands become equal interlocutors in a discussion on consumerism, brand identity, and iconography.

Vernissage de Ricardo Passaporte "Exciting Love"









[20:00-23:00] Guimet [Mix] x Akuphone
Location:
Musée Guimet
Musée National des Arts Asiatiques - MNAAG
6, place d'Iéna
75116 Paris
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 56 52 53 00
Fax : +33 (0)1 56 52 53 54
Internet Site : www.guimet.fr
Description:
Rendez-vous semestriel incontournable, le Guimet [Mix] vous propose le temps d'un concert électronique de découvrir la statuaire khmère, l'archéologie indienne et les collections du Sud-est asiatique dans une ambiance musicale et visuelle unique.

Pour sa septième édition, le Guimet [Mix] donne les clefs à Akuphone, label français crée en 2015, et invite trois artistes à puiser dans les archives sonores du musée pour donner vie à un set spécialement concocté pour le [Mix].

Cheb Gero, fondateur du label, s'attache à remettre en valeur la musique populaire de tous horizons.

Le duo Ko Shin Moon mêle compositions instrumentales et digitales, sonorités électroniques contemporaines, musiques traditionnelles et samplers issus d'enregistrements de terrain, de Bagdad à Calcutta en passant par le Moyen-Orient et la Thaïlande.

Kink Gong enfin se spécialise dans l'enregistrement des minorités ethniques, principalement du Sud-est asiatique, et en compose de nouveaux paysages sonores.

Ko Shin Moon et Kink Gong, après avoir passé de nombreuses heures parmi les quelques 2000 vinyles composant les archives sonores du musée joueront pour l'occasion deux compositions inédites !

Inscriptions : https://www.eventbrite.fr/e/inscription-guimet-mix-x-akuphone-51133547818

Evénement gratuit dans la limite des places disponibles.

Guimet [Mix] x Akuphone

[20:30-23:55] Election de Miss Prestige Paris et Île de France 2018
Location:
Seven Spirits
7, rue de Sainte-Hélène
à l'angle de la rue de la Poterne des Peupliers
75013 Paris
M° Tram T3a Poterne des Peupliers, Maison Blanche, Porte d'Italie, RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 45 89 59 59
Fax : +33 (0)1 45 89 02 50
Mail : contact@seven-spirits.fr
Internet Site : www.seven-spirits.fr
Description:
Election de Miss Prestige Paris et Île de France 2018











[22:00-23:55] After du vernissage de David LaChapelle "Letter to the World"
Location:
Les Bains Paris
Les Bains Douches
7, rue du Bourg l'Abbé
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Réaumur - Sébastopol, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 77 07 07
Mail : contact@lesbains-paris.com
Internet Site : www.lesbains-paris.com
Description:
Espace Grenier Saint-Lazare

3 NOVEMBRE - 29 DÉCEMBRE 2018
VERNISSAGE LE SAMEDI 3 NOVEMBRE 2018 DE 12H00 À 20H00

David LaChapelle revient à Paris avec une exposition conçue spécialement pour l'espace du 28 rue du Grenier Saint-Lazare. Scénographiée comme un parcours à travers l'imagination de l'artiste, Letter to the World réunit œuvres anciennes, devenues iconiques, et nouvelle production inédite.

Les deux étages de la galerie s'organisent comme un dialogue entre deux mondes : de la destruction à l'utopie, des excès à la rédemption.

Cela fait 10 ans que David LaChapelle s'est installé dans la jungle de Hawaï. En quête de spiritualité et d'une vie plus saine, il révèle avec ses nouvelles photographies un aspect inattendu de ses recherches. Ses images sont baignées de couleurs électriques, composées comme des collages. Elles convoquent à la fois les débuts de la photographie, William Blake, Léonard de Vinci ou l'iconographie religieuse.

Pour la première fois, David LaChapelle expose également quelques-unes de ses toutes premières photographies, datées de 1983 à 1989. Réalisées en processus analogique avec peinture sur négatif, elles manifestent déjà la sensibilité de l'artiste et l'appel de la nature.

David LaChapelle entremêle avec virtuosité histoire de l'art et références populaires, street culture et questionnements métaphysiques, pour dresser une allégorie saisissante de la culture du XXIème siècle. L'un des photographes les plus publiés ces vingt dernières années, il se concentre depuis 2006 sur l'aspect artistique de sa pratique.

Ces dernières années, il a fait l'objet de nombreuses expositions personnelles et rétrospectives à l'international y compris au Groninger Museum aux Pays-Bas (2018), à la Casa dei Tre Oci à Venise, au BAM à Mons et au ARA Modern Art Museum de Séoul (2017), à la Edward Hopper House, New York, au MOCA Bangkok et une rétrospective multi-site à Montevideo en Uruguay (2016), au Palazzo delle Esposizioni à Rome (2015), au Hangaram Art Museum en Corée (2012), à la Galerie Rudolfinum à Prague (2011/2012) et au Fotografiska Museet de Stockholm (2012), au Tel Aviv Museum of Art et au Museum of Contemporary Art de Taipei (2010), à La Monnaie de Paris (2009), au Palazzo Reale à Milan (2007) et au Barbican Centre de Londres (2002). Ses œuvres sont présentes dans de grandes collections internationales dont celles du Los Angeles County Museum of Art, de la National Portrait Gallery à Londres et de la National Portrait Gallery à Washington, D.C.

En 2017, LaChapelle a publié le projet le plus extensif de sa carrière : Lost & Found et Good News sont les deux derniers volumes d'une anthologie qui en compte cinq avec LaChapelle Land (1996), Hotel LaChapelle (1999) et Heaven to Hell (2006).

Vernissage de David LaChapelle "Letter to the World"
ILL: A New World, 2017, Hand Painted Negative-Pigment Print

13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés